Issuu on Google+

Cher Monsieur le Maire de Paris, Cher M Bertrand Delanoé, ____________________

Je m'adresse à vous par ce courrier suite à différentes rencontres cette année, et après une réponse plutôt défavorable de l'établissement le 104 concernant une proposition artistique. Depuis l'appel à projet pour la direction de cette structure, j'ai construit une initiative artistique soutenue par de nombreux artistes qui me parait toujours pouvoir se réaliser au sein de cet établissement. Il ne s'agit pas de remettre en cause ou de s'opposer à la programmation de M José Manuel Goncalvès, mais d'espérer que cette initiative permette d'apporter davantage de dynamisme pour ce lieu de création et de souhaiter répondre du mieux possible à cet engagement pour l'innovation et l'action culturelle. L'idée principale de cette demande concerne essentiellement la question de la production artistique du 104. Depuis sa création l'originalité de cet établissement consiste à vouloir être un lieu de découverte de nouveaux artistes mais également un lieu de production artistique par le biais de résidences. Cependant la sélection pour travailler au sein des ateliers demeure assez difficile et ne permet pas à toutes sortes de créateurs de pouvoir profiter des différents espaces. De nombreux artistes amateurs ou plus confirmés seraient heureux de pouvoir développer de nouveaux projets au sein de cette structure. L'organisation actuelle du 104 ne permet pas malheureusement de créer les passerelles afin de rendre cela possible. Cet engagement pour la politique culturelle que représente ce lieu de création gagnerait également de s'accompagner d'une démarche plus pédagogique pour en favoriser un meilleur épanouissement. Avec la mise en place d'un minimum d'encadrement et l'attribution de différents ateliers à des activités précises, il serait possible d'accueillir l'ensemble d'un potentiel artistique plus important et souhaiter ainsi permettre une meilleure professionnalisation ou promotion de nouveaux artistes. La volonté du projet artistique lié à notre demande consiste simplement à souhaiter que davantage d'artistes ne puissent profiter du 104 afin de pouvoir venir y travailler. Le moyen technique que nous soutenons pour permettre cette ambition se résume par la mise en place d'ateliers collectifs d'après différentes activités qui proposeraient à chacun de pouvoir y trouver une place. Un atelier qui permette de travailler en peinture, un espace consacré à la sculpture, un lieu consacré à la musique ( mix-platines ), un atelier consacré à la photo et éventuellement la décoration d'évènements ainsi que la création de vêtements. D'après la superficie des ateliers du 104, plusieurs activités pourraient se concentrer sur un même emplacement. Au sein d'un même espace il serait possible d'utiliser les murs pour travailler en peinture et la surface au sol pour des travaux en sculpture par exemple. La volonté principale consiste essentiellement de permettre à ce que tout artiste qui souhaite développer un projet qui correspond à ces différentes activités ne puissent trouver un espace au 104 pour cela, moyennant éventuellement une inscription par association tel que cela ressemble au modèle de fonctionnement du 100, rue de Charenton. ( cf projet technique plus détaillé de notre demande selon l'organisation des ateliers du 104 via un descriptif qui accompagne ce courrier )


En permettant ainsi de disposer d'ateliers pour venir y travailler, le 104 deviendrait un outil à l'usage d'une large communauté artistique donnant également la possibilité de développer l'ensemble d'une production qui profiterait à la dynamique créative et la rentabilité financière de l'établissement. Il existe aujourd'hui un intérêt croissant pour la création et davantage de personnes souhaitent s'engager dans une démarche artistique. En ce qui concerne l'art plastique par exemple cela est souvent compliqué par le manque d'espace et également de structures susceptibles d'orienter les jeunes créateurs pour mieux construire ou professionnaliser leur démarche. Le 104 devrait permettre de répondre avec pertinence à cette demande croissante synonyme d'un nouvel élan pour la création contemporaine. Un meilleur accomplissement et véritable réussite d'un projet aussi ambitieux que le 104 représente un enjeu considérable aussi bien pour la politique culturelle à Paris que pour notre approche de la création artistique à une plus grande échelle. Face aux difficultés actuelle de notre société, l'engagement du parti socialiste pour la culture représente certainement la meilleure option possible pour apporter des réponses constructives aux désordres relatifs à notre époque. Il ne s'agit pas seulement d'un supplément d'âme ou de distraction, mais d'une vision constructive synonyme davantage d'humanisme et représente un projet de société nécessaire pour un avenir plus enthousiaste et serein. Le projet politique qui a guidé la création du 104 rejoint cette recherche d'idéal qui anime également la pensée politique du parti socialiste actuellement. Cette recherche d'un certain idéal en lien avec des valeurs de progrès, de démocratie et de fraternité correspond également à celle du monde de l'art contemporain et de la scène techno dont une grande partie des différents représentants sont réunis au sein de cette initiative. Cette volonté partagée par l'ensemble du mouvement lié aux musiques électroniques et le monde de l'art trouverait ainsi par l'intermédiaire du 104 un outil pour promouvoir une conception du monde plus ambitieuse liée à l'inventivité artistique. En d'autres mots, l'ambition idéologique qui a justifiée la création de cette structure est similaire à celle que partage l'ensemble d'une communauté formelle que représente le monde de l'art et également les nombreux artistes qui constituent le dynamisme de la scène des musique électroniques. Il est difficile aujourd'hui de cerner très clairement une définition de l'art contemporain synonyme d'un mouvement artistique, toutefois parmi les mouvements culturels qui correspondent le mieux à définir et orienter la tendance de notre époque la culture " techno " et l'ensemble des pratiques qui lui sont liées ( musique, décoration, vidéo, photo, mode, création d'évènements ) représentent certainement l'expression la plus contemporaine de notre culture actuelle et le prisme par lequel se dessine un certain idéal de société. L'usage de l'outil informatique amène une nouvelle vision du monde ou se mélange le festif à la créativité artistique, ainsi qu'une réflexion au niveau idéologique concernant nos modes de vie et la poursuite de valeurs d'humanisme faisant écho à la révolution idéologique de mai 68 notamment ou plus généralement ce qui se définit jusqu'à présent par la notion de contre-culture et représente la base philosophique de nombreux progrès sur le plan politique. Parmi les thèmes abordés cette année à l'université d'été du parti socialiste il fut question de la notion d'utopie pour la culture. L'établissement que représente le 104 constitue un outil concret pour la conception de cette utopie d'un monde plus épanoui et plus serein face aux enjeux de notre société. L'une des définitions qui me paraitrait la plus juste concernant la notion d'utopie serait de parvenir à ne pas rester impuissant à l'égard des injustices de notre modernité tel que sont : la faim, la pauvreté, la souffrance sociale, le désespoir. La plus belle des utopies il me semble serait de permettre d'allier la passion d'un engagement artistique à celle d'un engagement concret pour un projet humaniste d'aide à ceux qui en ont besoin et de promotion également des valeurs de paix et de fraternité. En permettant la création d'ateliers susceptibles d'accueillir des artistes pour venir travailler au 104 en peinture, sculpture, musique, photo, vidéo ... et de profiter ainsi de cet établissement pour développer de nouveaux projets, il serait possible de soutenir l'ensemble d'une production d'oeuvres ou de spectacles qui permettraient de mieux rentabiliser financièrement cette structure et également de souhaiter créer des bénéfices pour soutenir des projets d'ordres humanitaires ou sociaux. Ce fonctionnement nécessiterait l'usage de 3 voire 4 ateliers pour permettre à la fois d'apporter une aide en terme d'espace à des artistes amateurs ou accueillir des artistes plus confirmés et ainsi produire aussi bien des travaux plastiques ou différents évènements dont une partie des bénéfices pourra permettre de mieux financer l'établissement, selon le niveau de ces possibles bénéfices il sera alors possible d'avoir les moyens de soutenir des projets à caractères humanitaires. D'après la capacité à mettre en oeuvre ce modèle pédagogique et permettre la promotion de différents artistes ou évènements pour dégager une meilleure


rentabilité, cet engagement des plus concrets correspond à un idéal du monde artistique de pouvoir agir pour des causes sur lesquelles nous souhaiterions pouvoir faire preuve d'une action synonyme d'humanisme. Il ne s'agit pour ainsi dire que d'une question de moyens logistiques et financiers que l'ensemble du collectif réuni par cette initiative serait capable de construire via la possibilité de mieux disposer du potentiel que représente les différents espaces de création du 104. J'ai construit ce projet artistique d'après l'idée d'un modèle d'établissement culturel qui correspondrait à ce que j'aimerais voir exister afin de pouvoir y participer, de la même façon que tout les artistes ou amis qui approuvent cette démarche et seraient également heureux de pouvoir contribuer à l'émergence d'un établissement qui représente cette conception d'un idéal de progrès artistique et social. Ce courrier est accompagné d'une liste de signatures qui représentent l'ensemble des soutiens favorables à cette initiative afin d appuyer de la façon la plus démocratique possible cette demande. En répondant favorablement à ce projet, cela permettrait de témoigner d'une réelle écoute et compréhension de la part du parti socialiste et de la Mairie de Paris à l'égard d'une démarche citoyenne, et également de contribuer à la réalisation d'une structure artistique que nous espérons depuis longtemps et serait pour ainsi dire une grande maison pour fédérer l'ensemble du mouvement lié à la scène des musiques électroniques. Notre capitale symbole de liberté, de créativité et d'innovation au cours de l'histoire proposerait ainsi un moyen pertinent de soutenir officiellement ce mouvement culturel qui existe de façon formelle à l'échelle internationale et représente ce qui relie l'ensemble d'une communauté par delà le monde autour de valeurs de progrès et d'humanisme. Cher M Bertrand Delanoé, j'espère que vous ne serez pas insensible et apprécierez cette initiative artistique pour laquelle j'ai consacré un véritable investissement et dont beaucoup d'amis, artistes, militants du parti socialiste ou simples citoyens seraient heureux de voir une issue favorable. Ce courrier est accompagné d'une liste non exhaustive de x signatures qui représente l'ensemble du collectif souhaitant s'adresser directement à vous afin d'espérer obtenir votre approbation. Il est prévu d'ici la rentrée de créer une association qui réunira officiellement l'ensemble des différents soutiens pour mieux défendre cette initiative. Cependant nous aimerions penser que d'après l'engagement actuel du parti socialiste pour soutenir la création artistique et l'ambition idéologique que représente le 104, ce projet artistique que nous vous soumettons puisse trouver une écoute attentive et un réel soutien de votre part pour permettre sa réalisation. Cette demande a été adressée à nouveau à M José Manuel Goncalvès après une première réponse négative afin de souhaiter pouvoir le convaincre, nous aimerions cependant bénéficier de votre compréhension et de votre soutien afin d'obtenir satisfaction pour permettre le meilleur épanouissement possible du projet culturel relatif à cet établissement. Dans l'attente d'une réponse que nous espérons favorable et enthousiaste, nous vous prions de bien vouloir accepter cher M le Maire, l'expression de nos plus sincères et respectueuses salutations.


Présentation technique détaillée par activité et ateliers. ______________________ Le détail de cette présentation technique correspond à une proposition de base pour permettre la mise en application du principe d'ateliers collectifs visant à accueillir davantage de créateurs, ainsi que de répondre à la demande d'espaces pour travailler de la part de nombreux artistes. Les activités ainsi présentées selon des emplacement précis souhaitent permettre de mieux visualiser et mettre en perspective le fonctionnement technique de ce projet artistique et sa réalisation au sein de l'établissement. L'objectif étant essentiellement de parvenir à ce que puisse s'inclure ce principe d'ateliers collectif destiné à accueillir diverses pratiques sans pour autant contrarier la programmation actuelle du 104. Toutefois, cela ne pourra se mettre en oeuvre que d'après une volonté partagée de l'établissement d'accepter de concéder ces espaces dont certains sont relativement inoccupés jusqu'à présent ou de manière occasionnelle. La volonté de cette initiative ayant pour but essentiellement d'accueillir et faire travailler différents plasticiens, ainsi que des artistes de la scène techno le choix des activités se limitera à un nombre raisonnable de 5 ou 6 parmi les plus basiques permettant de disposer d'une base pour évoluer vers le plus large potentiel de créativité. - Art plastique : peinture, sculpture, photo, décoration. - Activités multimédias : musique ( mix platines ), vidéo. - Stylisme : un atelier consacré à la création de vêtements.


techniquedelanoé