Page 13

Le 104 doit représenter un outil qui permette la transmission de savoir, de connaissances, de savoir-faire, de rencontres, de la mise en commun de moyens et d'ambitions, afin de donner la possibilité grace à un modèle clairement défini d'apporter cette aide pédagogique ou soutien matériel concernant les ateliers notamment, en souhaitant permettre de créer une dynamique cohérente et multiple d'après l'ensemble des activités représentés. Afin de réaliser cet objectif, il s'agit de créer des « passerelles », une façon de proposer au plus grand nombre de profiter de cet outil qu'est le 104, et de permettre ainsi de soutenir l'ensemble d'une démarche créative se basant sur une organisation de l'ensemble des pratiques. Ce modèle de fonctionnement ne peut être réalisable qu'en proposant par ailleurs une gestion de l'accés au 104 différente de celle existante actuellement. Techniquement, il s'agirait de modifier raisonnablement la politique globale de l'établissement pour en permettre un accès plus ciblé, afin de permettre de mieux en gérer l'ensemble de la production. Le 104 se veut actuellement un lieu qui associe, des espaces commerciaux, quelques espaces associatifs, des lieux d'expositions, ainsi que un ensemble d'ateliers résidences. Pour permettre à ce que davantage de personnes, ou d'artistes ne prennent par aux différentes activités du 104, il serait souhaitable d'en gérer l'accés d'aprés des conditions afin de permettre à ce que l'espace demeure assez libre et en même temps que l'ensemble du travail artistique puisse se faire dans de bonnes conditions. Il faut donc permettre un moyen à ce que le public extérieur puisse avoir accès à l'établissement et en même temps que l'ensemble des activités artistiques ne soient accessibles à un plus grand nombre. Cette question me paraît cruciale, en ce que elle définit un moyen et la possibilité ou non de mettre à disposition le potentiel du 104 à l'intention de l'ensemble d'une demande. Par ailleurs, ilpeut se créer ainsi un intérêt financier en terme d'usage de l'établissement qui en permette une meilleure rentabilité. En résumé la proposition est simple et se décline de la façon suivante : pour permettre à différents artistes d'accéder à des ateliers pour travailler, il serait demandé une adhésion à la structure du 104, moyennant une participation financière raisonnable qui propose ainsi de pouvoir bénéficier des différentes prestations et services que proposerait le 104. Ci-joint une proposition de modélisation et de mise en situation de la façon dont moyennant une cotisation il serait possible de profiter de cette structure ( cette proposition ou modélisation se veut la plus simple possible et pourra éventuellement être ajustée au mieux selon la viabilité du modèle et l'équilibrage entre l'offre et la demande ).

axismundi100  

art, politics

Advertisement