Issuu on Google+


2


sommaire Introduction

Bien dans sa tête, bien dans sa peau Le bonheur, c’est tendance ! Le bonheur, une recherche intérieure L’estime de soi L’estime de soi, un phénomène variable L’estime de soi, un bagage pour la vie Épanouissement et développement personnel Le développement personnel, qu’est-ce que c’est ? Abraham Maslow, père fondateur Quelle est la frontière entre développement personnel et psychothérapie ? Choisir un stage Quelques pistes

p. 7 p. 7 p. 7 p. 8 p. 8 p. 8 p. 9 p. 9 p. 10 p. 10 p. 11 p. 11

a. Épanouissement et découverte de soi 1. L’astrologie 2. L’Ennéagramme 3. La graphologie 4. La mophopsychologie 5. Le Tarot 6. Le Yi King

p. 14 p. 18 p. 24 p. 26 p. 28 p. 32

b. Épanouissement et expression de soi

1. Libérer sa créativité 2. L’art-thérapie 3. Les ateliers de contes 4. La biodanse ou Biodanza® 5. Découvrir sa voix 6. Calligraphie : trait de caractère 7. Rire, c’est bon pour la santé !

p. 36 p. 38 p. 40 p. 42 p. 44 p. 46 p. 48

c. Épanouissement et développement de ses potentialités

1. L’Analyse transactionnelle (AT) 2. La Communication non violente (CNV) 3. La Gestalt-thérapie 4. La Programmation neuro-linguistique (PNL) 5. L’optimise, ça s’apprend 6. Savoir dire « non » 7. Vaincre ses complexes 8. L’alchimie des émotions

p. 52 p. 54 p. 56 p. 58 p. 60 p. 62 p. 64 p. 68

BIEN-ÊTRE & ÉPANOUISSEMENT / Sommaire 3


d. Épanouissement et relation à son histoire

1. La constellation familiale 2. La Psycho-généalogie 3. Le Journal intensif®

p.72 p.74 p.76

e. Épanouissement et approches corps-esprit

1. L’Analyse bioénergétique ou Bioénergie 2. La méthode Trager 3. La technique Alexander 4. La méthode Feldenkrais 5. L’anti-gymnastique Thérèse Bertherat 6. L’eutonie Gerda Alexander 7. MLC® : Méthode de libération des cuirasses 8. L’Intégration posturale® 9. La kinésiologie 10. Le Rolfing®

p. 80 p. 82 p. 84 p. 86 p. 88 p. 90 p. 92 p. 94 p. 96 p. 98

f. épanouissement et autres niveaux de conscience 1. Le chamanisme 2. L’hypnose 3. La respiration holotropique 4. Le Rebirth 5. Le yoga nidra et la visualisation

p. 102 p. 104 p. 108 p. 110 p. 112

g. Week-end épanouissement Deux jours pour commencer à changer

4

p. 116


© Reporters

BIEN-ÊTRE & ÉPANOUISSEMENT / Sommaire 5


bien-être épanouissement énergie &

6


Introduction Bien dans sa tête, bien dans sa peau Quand on pense bien-être, on pense à se faire plaisir, à se faire chouchouter  le corps au repos et l’esprit en vacances. C’est si bon ! Le bien-être, c’est tout ça mais c’est aussi se sentir en phase avec soi-même et utiliser au mieux ses capacités. Pour améliorer ses relations avec les autres, avoir confiance en soi, mettre en valeur ses potentialités, exister pleinement, il est essentiel d’apprendre à se connaître. L’épanouissement personnel passe par un travail sur soi. Il s’agit d’une quête individualiste qui cherche à atteindre les profondeurs de chacun. Si cette recherche est individualiste, elle n’est pas égoïste pour autant. En effet, le plus beau cadeau que nous puissions faire aux autres, c’est d’être bien dans notre peau. Les proches d’un être humain heureux bénéficient de son rayonnement.

Le bonheur, c’est tendance ! Le bonheur, ah ! le bonheur. Aujourd’hui, être heureux, zen, épanoui, est presque devenu incontournable. C’est certainement l’une des valeurs du moment. À la une des journaux, dans les livres, à la télé… On ne parle que de ça. Mais qu’est-ce qui se cache derrière ce concept et comment y parvenir ? Existe-t-il des trucs pour être

heureux ?

Le bonheur, une recherche intérieure Tout être humain cherche le bonheur et tente d’éviter la souffrance. Chacun de nous a une idée du bonheur au plus profond de lui et pourtant notre plus grande difficulté est de parvenir à définir clairement ce que signifie véritablement cette insaisissable valeur. On peut se référer à ce que nous dicte notre société,  elle nous invite à chercher à l’extérieur de nous-même ce qui pourra nous rendre heureux. Elle nous propose des tas de moyens pour y parvenir : le dernier écran plasma, des vacances au bout du monde, une silhouette de rêve, le look qui fait fureur, une sexualité époustouflante… Tout cela pour tenter d’être conforme à une certaine idée du bonheur que nous ne réussissons même pas à définir ! Or le bonheur est une vérité individuelle et non une valeur culturelle. Chacun a, en lui, une aptitude au bonheur qu’il saura développer ou pas. Le bonheur, c’est avant tout un état d’esprit. Il nous faut changer de perspective et regarder à l’intérieur de nous. Cela ne signifie pas que l’extérieur ne puisse pas nous apporter de grandes joies, mais plutôt que si nous basons nos attentes de bonheur uniquement sur une recherche

BIEN-ÊTRE & ÉNERGIE / Introduction 5 BIEN-ÊTRE & ÉPANOUISSEMENT / Introduction 7


L’épanouissement personnel passe par une meilleure connaissance de soi. Dans ce domaine, le choix est varié et les angles de vue diversifiés. Les approches qui vous sont proposées dans ce chapitre vous invitent à mieux vous connaître en découvrant votre personnalité grâce à des grilles de lecture spécifiques. Ces outils vous permettent d’aborder votre personnalité sous un nouvel éclairage et constituent une piste intéressante vers le mieux-être. Comme le disait Hérodote « le caractère de l’homme est son destin ». C’est à travers et par son caractère que l’homme pourra trouver et saisir le sens de sa vie.

12


épanouissement

a.

&

découverte de soi

BIEN-ÊTRE & ÉPANOUISSEMENT / Épanouissement et Découverte de soi 13


Sagittaire

Scorpion

Balance

c. Qu’est-ce qu’un thème astral ? On peut comparer le thème astral d’un individu à une photographie symbolique de la voûte céleste qui serait prise au moment de sa naissance. Il indique l’emplacement de chaque planète, ainsi que les relations que les planètes entretiennent entre elles. Pour dresser le thème astral d’une personne, il suffit de connaître sa date, son lieu et son heure de naissance. Le thème astral se compose à partir des éléments suivants : Les planètes qui symbolisent des archétypes. Chaque planète est en quelque sorte le personnage d’une pièce de théâtre. Les signes qui représentent des qualités, des caractéristiques. Selon le signe où sera telle planète, l’énergie sera de tel type. Par exemple Jupiter en Bélier désignera une personne qui aime entreprendre et qui a besoin d’être admiré, alors que Jupiter en Vierge désignera quelqu’un dont les qualités jupitériennes consistent à soigner, à gérer, à organiser sans se mettre en avant.

Vierge

Lion

16

Cancer

Gémeaux


On peut comparer le thème astral d’un individu à une photographie symbolique de la voûte céleste qui serait prise au moment de sa naissance.

Les maisons qui désignent les secteurs de la vie (famille, travail, loisirs, etc.) dans laquelle l’énergie du signe de la planète s’exprime, les décors du théâtre dans lesquels les personnages-planètes vont jouer tel ou tel rôle. Les aspects qui décrivent comment les planètes dialoguent, deux à deux ou à plusieurs. Certains aspects sont confortables d’autres plus conflictuels.

d. Signature de l’individu En définissant nos atouts, nos faiblesses, nos contradictions, l’étude approfondie du thème astral nous renseigne sur notre personnalité. Il ne nous prédit pas l’avenir mais nous invite à mieux nous connaître pour éviter, par exemple, de reproduire des schémas limitants.

Taureau

Loin du déterminisme et de la fatalité, le thème astral dégage simplement les tendances de notre personnalité pour nous éclairer sur nous et nous aider à mieux vivre, mieux être.

Bélier

Capricorne

Verseau

Poissons

BIEN-ÊTRE & ÉPANOUISSEMENT / Épanouissement et Découverte de soi 17


d. À propos des neuf types de personnalité S’appuyant sur la notion qu’il existe neuf motivations centrales, neuf forces principales qui cohabitent en chacun de nous, l’Ennéagramme postule qu’il y en a une que nous avons choisi comme stratégie d’adaptation. C’est cette stratégie qui donne sa couleur à notre personnalité. Il est évident que les millions de personnes correspondant, par exemple, au “type 5 : l’observateur” sont toutes différentes et qu’elles possèdent l’ensemble des neuf forces. Leur point commun provient de ce que leur fonctionnement psychique se ressemble.

20

Chaque type de personnalité se caractérise, entre autres, par : une force principale : le talent du type, ce qu’il cherche à apporter au monde ; une compulsion : ce que le type veut éviter à tout prix ; une passion : un état, une émotion qui dépend directement de la compulsion du type et qui concourt à la renforcer ; une vertu : l’émotion positive vécue par un type quand il maîtrise sa compulsion et est dans son essence.


© Reporters

e. Les neuf types de personnalité 1. Le perfectionniste

Passion : l’orgueil Compulsion : éviter le rejet et de reconnaître ses propres besoins Vertu : l’humilité Force principale : l’amour

Critique envers lui-même et envers les autres, la personne de type 1 se distingue par un haut degré d’exigence et par un désir de perfection. Il a peur de mal faire et tend à croire qu’il n’y a qu’une «bonne» façon de faire les choses. Il utilise souvent les mots «il faut» et «je dois» et aime être reconnu pour la qualité de ce qu’il fait. Passion : la colère Compulsion : éviter la colère Vertu : la sérénité Force principale : la perfection

2. L’altruiste L’altruiste cherche à être aimé et apprécié en devenant indispensable à l’autre. Il se montre très généreux et attentif à l’égard de ses semblables. La personne de type 2 aime qu’on lui exprime de la reconnaissance, même si elle prétend souvent qu’il n’en est rien. Elle a tendance à réprimer ses besoins et ses désirs. Elle peut se montrer jalouse et possessive et n’arrive que difficilement à refuser.

BIEN-ÊTRE & ÉPANOUISSEMENT / Épanouissement et Découverte de soi 21


4. La morphopsychologie Tous les visages comportent les mêmes éléments et pourtant ils sont tous différents. Créée en 1937 par le docteur Louis Corman, la morphopsychologie est une recherche sur les variations de la nature de chaque individu particulier, se basant sur l’analyse des traits propres à son visage. Elle étudie les rapports entre la forme du visage et les traits du caractère. La morphopsychologie repose également sur cette réalité que la vie est un processus dynamique qui se manifeste dans les traits du visage. Les mimiques mais aussi la structure même du visage évoluent en suivant les besoins de la croissance et de l’adaptation au milieu.

a. Visage et caractère

b. Les trois étages du visage

De tous temps les hommes ont cherché à décrypter les visages de leurs contemporains. Dès la plus haute antiquité, de fins observateurs ont tenté de mettre en relation les formes du visage et les traits de caractère. Cette connaissance était cependant uniquement empirique, ne se basant sur aucune méthodologie. Le grand apport du médecin psychiatre Louis Corman est de faire reposer toutes les déductions sur des bases qui se veulent rationnelles, à défaut d’être scientifiques.

La morphopsychologie se fonde sur l’observation des formes de l’ensemble du visage, en ayant au préalable divisé la face en trois étages distincts qui détermine des domaines différents : étage instinctif (du menton au nez), qui est le domaine du concret, de l’action, de la part matérielle, des envies de posséder, de la sexualité, du physique et des souhaits ; étage affectif (du nez à la moitié des yeux), qui concerne la vie sociale, les rapports aux autres (couple, famille, amis, collègues) ; étage cérébral (des yeux au front), qui est le domaine de la pensée, du rapport au monde. Cet étage est luimême divisé en trois parties : le concret, l’analyse et l’imaginaire. L’étage le plus développé indique la dominance de l’individu. Par exemple, si vous avez l’étage instinctif plus prononcé, vous aimez utiliser votre énergie physique. Comme loisir, vous vous adonnerez plutôt à la pratique d’un sport qu’à la lecture.

Étage cérébral

Étage affectif

Étage instinctif

26


c. Le visage dans sa globalité Bien entendu, d’autres aspects du visage sont importants, et particulièrement: le modelé, c’est-à-dire la consistance de la peau ;   le rapport des yeux, du nez, de la bouche en fonction du visage ; la tonicité ou l’atonie de la chair; la forme du visage: anguleuse, arrondie, massive, en pointe ;

la dissymétrie entre la moitié gauche ou la moitié droite du visage. La forme et la largeur du visage donnent une idée de l’énergie de la personne. Plus le visage est large, plus la personne dispose d’énergie. Ce sont les récepteurs (yeux, nez et bouche) qui indiquent comment la personne gère cette énergie.

d. Les apports de la morphopsychologie La morphopsychologie est avant tout un outil de connaissance personnelle. Elle nous permet d’identifier nos atouts, nos capacités et nos limites pour mieux développer notre potentiel. Dans un second temps, elle nous aide à comprendre les autres afin d’améliorer nos relations. Grâce à la morphopsychologie, nous pouvons mieux cerner les aptitudes physiques et instinctives, sociales et émotionnelles, intellectuelles et cognitives des autres, ainsi que les différences ou les complémentarités au sein du couple, des membres d’une famille ou d’une équipe professionnelle. Elle nous éclaire également sur la personnalité et le degré d’autonomie de nos enfants.

Non pas juger, mais comprendre. Louis Corman

BIEN-ÊTRE & ÉPANOUISSEMENT / Épanouissement et Découverte de soi 27


Body and Soul