Page 1

bulletin mensuel

5/2017


Nouveau ScĂŠnic

Bertschy Automobiles SA

Rte de Fribourg 15 -

1740 Neyruz

www.bertschyautomobiles.ch

026/477.18.32


Quand la mobilité est synonyme de liberté. Schindler Ascenseurs SA Fribourg chemin de la Cornache 1 1753 Matran/FR

120x100 Club Alpin Suisse Fribourg.indd 1

Téléphone +41 26 426 24 24 fribourg@ch.schindler.com www.schindler.ch

13.11.13 15:58

VOLLICHARD Horlogerie • Bijouterie • Fribourg

Rue du Pont-Muré 22 (Tilleul/Linde) • 1700 Fribourg • Tél. 026 322 16 96


Avec les innovations des voitures haut de gamme. *En comparaison avec des phares halogènes.

www.opel.ch

Automobiles Belle-Croix — Fribourg — 026 409 76 66 — office@ahg-cars.ch Wolf Automobiles — Bulle — 026 919 86 30 — bulle@ahg-cars.ch Auto Schweingruber — Tavel — 026 494 17 50 — tafers@ahg-cars.ch Divorne Automobiles — Avenches — 026 675 12 63 — avenches@ahg-cars.ch Champ Olivier — Morat — 026 672 99 44 — murten@ahg-cars.ch Auto-Center Klopfstein — Laupen — 031 740 80 90 — laupen@ahg-cars.ch


Mai 2017

N° 5

91e année

Bulletin mensuel de la section Version 01.2017 adressé à tous les membres de la section Administration et expédition

Imprimerie Saint-Paul

Pérolles 42 1700 Fribourg

Tél. 026 426 44 55

Composition du comité CAS Moléson 2016/2017 Présidence

Alexandre Mooser

Finance

Pierre Tissot

Secrétariat

Robert Combriat

Animations

Murielle Robert

Jeunesse

Sébastien Pochon

Chalet d'Arsent - gardiennage

René Müller

Cabane du Wildhorn

Barbara Vauthey & Roland Baechler

Chalet du Hohberg

Nicolas Rueger

Alpinisme d'été

Daniel Schafer

Alpinisme d'hiver

Elisabeth Chatagny

Murs d’escalade

Jan Kreuels

Bulletin, Rédaction et Récits Gestion des membres

Jean-Jacques Nyffenegger

Alpinisme juvénile (AJ) Organisation jeunesse (OJ) Culture Environnement Formation Réservations - pour le chalet du Hohberg - pour la cabane du Wildhorn - pour le chalet d'Arsent réservations séances et à titre personnel - pour le mur d'escalade CCP Section - Chalet du Hohberg - Jeunesse - Murs d’escalade Tél.

- Chalet du Hohberg - Cabane du Wildhorn

Radu Stanica Bugnons 53, 1633 Marsens Olivier Chofflon Anne-Laure Gilliand Anne-Chantal Poffet-Rolle et Bernard Pochon Marc Känzig Claude Monney Nicolas Rueger Monika & David Schmid Myriam Maillard Monique Jutzet 17-435-7 17-1297-4 17-1498-5 17-887-8 026 412 11 34 033 733 23 82

Tél.privé 044 321 25 21 – 078 667 48 66 presidence@cas-moleson.ch Tél.privé 079 226 60 09 finance@cas-moleson.ch Tél.privé 026 475 20 10 – 079 355 26 78 secretariat@cas-moleson.ch Tél.privé 026 477 07 13 animations@cas-moleson.ch Tél.privé 079 795 74 54 jeunesse@cas-moleson.ch Tél.privé 079 416 42 21 arsent@cas-moleson.ch gardarsent@cas-moleson.ch Tél.privé 079 714 15 22 Tél.privé 079 337 10 92 wildhorn@cas-moleson.ch Tél.privé 026 466 60 63 – 079 579 79 48 hohberg@cas-moleson.ch Tél.privé 079 945 24 33 alpete@cas-moleson.ch Tél.privé 079 237 15 69 alphiver@cas-moleson.ch Tél.privé 079 938 00 16 murdegrimpe@cas-moleson.ch Tél.privé 026 481 33 18 – 076 413 44 32 bulletin@cas-moleson.ch Tél.privé 079 362 90 99 gestiondesmembres@cas-moleson.ch Tél.privé 079 654 14 58 – raj@cas-moleson.ch Tél.p. 079 531 60 51– chefojmoleson@gmail.com culture@cas-moleson.ch environnement@cas-moleson.ch formation@cas-moleson.ch Tél.privé 026 466 60 63 – 079 579 79 48 Tél.cabane 033 733 23 82 Tél.privé 079 581 93 32 reservation_arsent@cas-moleson.ch Tél.privé 026 424 33 77 Local Route d’Arsent 3 – 026 481 55 80 Adresse postale de la section – (à utiliser telle quelle) CAS-Moléson 1700 Fribourg www.cas-moleson.ch

Couverture: En mémoire d’un arbre. Vue sur la Marmolada, Dolomites Photo: Vlad Atanasiu


COMMUNICATION

MOT DU COMITE Elisabeth Chatagny

Il était une fois une grande famille nommée Moléson, unie dans l’amour de la montagne et des activités qu’on y pratique. De l’extérieur, les membres ne faisaient qu’un et renvoyaient l’image d’une communauté homogène, mais en y regardant de plus près, qu’est-ce qu’on voyait ?

pourtant dans la motte une pioche a toute son utilité. Le clan collants-pipettes et le clan gore-tex-thermos s’observent de loin avec défiance, puis de près avec dédain, pendant quelques secondes seulement, puis à nouveau de loin avec condescendance. On peut courir les talus l’œil rivé sur ses basquets high-tech ou cheminer loin des sentiers, le nez dans les fleurettes, dévaler les pentes en grands virages ‘carvés’ ou en godille serrée, musarder ou s’époumoner, caqueter, contempler ou photographier, ou même tout à la fois.

Cet ensemble était composé de petits groupes, pas antagonistes, mais plus ou moins distincts, qui pour certains, ne se côtoient jamais ou qu’occasionnellement. Il existait également des chevauchements, des échanges, mais pas forcément.

Pourquoi pas, au seuil de la saison d’été, tenter une immersion dans une autre communauté, sortir de son microcosme et aller rencontrer d’autres clubistes sur leurs terrains de prédilection. Si cet exercice n’est pas ta tasse de thé ou pas à ta portée, souviens-toi que le Stamm est aussi un lieu idéal pour tous se mélanger. Devant une bière, un repas ou un café, qu’on s’adonne à la tchatche ou à la batoille, qu’on maîtrise la contrepèterie* ou le bolze, qu’on soit une vraie pipelette ou un rien taiseux, le bar mérite ta visite.

*** Le skieur pense que les raquettes ne sont destinées qu’au tennis et le raquetteur que le skieur ne peut pas être contemplatif. Il y a l’AJ, l’OJ, les actifs, les seniors A et B, qui se regardent avec méfiance et qui redoutent le moment de devoir changer de catégorie. Le grimpeur en chaussons n’est aux yeux du grimpeur en grosses qu’un gymnaste sur une échelle à poule et à l’inverse le grimpeur en grosses est considéré comme un dinosaure en chaussettes rouges par l’adepte des PAs. Pour randonner, pas besoin de beaucoup de matériel, peut-être des bâtons à la rigueur, mais sûrement pas un piolet, diront certains. Et

*le premier qui la trouve dans ce texte gagne une bière au bar.

Soirée de dégustation de notre caviste

Elle aura lieu au Stamm le vendredi 9 juin 2017 dès 18:30 La dégustation sera accompagnée de quelques fromages et de viande séchée et durera jusqu’aux environs de 20:30. La soirée se poursuivra ensuite avec les consommations du Stamm et se terminera par un dessert.

22


150IÈME ANNIVERSAIRE DE LA

SECTION MOLÉSON 1871 – 2021

LE COMITÉ RECHERCHE LE PRÉSIDENT DU 150IÈME ! Pour donner un cadre formel à cet important événement pour « Moléson », le comité recherche une personnalité qui voudrait prendre la direction des festivités. Le comité est conscient qu’aucun de ses membres actuels ne sera en fonction dans 5 ans mais voudrait, aujourd’hui déjà, lancer certaines idées. Il souhaite donc remettre l’organisation de ce jubilé entre les mains d’un comité d’organisation sous la baguette d’un président. Il reviendra à celui-ci de former son équipe. Le président de la section, Alexandre Mooser, et une commission du comité ad’hoc feront office d’interlocuteur et formeront un conseil de surveillance. Pour plus de détails, adressez-vous à Alexandre.

3 3


GESTION DES MEMBRES Radu Stanica

Demandes d'admission à la section Moléson Prénom Cédric Bruno Julie Dario Oscar Philippe Nicolas Elsa Rebecca Anne Eléa

Nom Baeriswyl Clément Dénervaud Eberli Eberli Etter Félix Guerry Gugerli Julmy Linder

Lieu La Roche Granges-Paccot Corminboeuf Villars-sur-Glâne Villars-sur-Glâne Neyruz Fribourg Fribourg Fribourg Fribourg Romont

Catégorie Jeunesse Individuel Individuel Famille Famille Individuel Individuel Jeunesse Individuel Individuel Jeunesse

CHALET D’ARSENT René Müller

Demandez à René le numéro de code de la

16 Recherche équipe à Staffars René G. 23 Recherche équipe à Staffars Claude 30 La Superbe & traditionnelle Paella d'André Aeby, Susan Grauwiller & Claude Widmer, Colette & René Morel à Staffars …

boîte à clés !

Vous pouvez toujours vous annoncer à René au 079 416 42 21 ou par courriel à : gardarsent@cas-moleson.ch

Urgent

Mai 2017 5

On cherche des équipes de cuisine pour les dates suivantes : pour tout le mois de mai et pour les 16 et 23 juin.

René Müller et son équipe à Staffars

Colette

12 Recherche équipe à Staffars Myriam 19 Recherche équipe à Staffars marcel 26 Madeleine Bovigny et son équipe à

Informations Durant les vacances d’été de juillet et août, il n’y a pas de repas prévu au Stamm, seul le bar restera ouvert. Cependant vous avez toujours la possibilité d’organiser une petite croque à l’improviste. Les repas peuvent être consultés en tout temps sur le site du Club Alpin Moléson : allez à la rubrique Actualités à Repas du vendredi au Stamm !

Staffars Gérard

Juin 2017 2 9

Gabrielle Piller, Elise Chatagny Carlo Martignoni & Alexandre Mooser à Staffars Chantal Soirée de dégustation de vin accompagnée de fromage et viande à Staffars

René M.

4 4


GARDIENNAGE HOHBERG EN 2017 Nicolas Rueger Quand

Dates, de à

Qui

Remarques Journée de travail

Samedi

20.05.2017

Nicolas Rueger

Jeudi au dimanche

25.05.2017 28.05.2017

Famille Collaud-Wicki et Cantin-Wuilloud D. Frund, L. Andrey et famille Kuster

Samedi au lundi

03.06.2017

Samedi / dimanche

10.06.2017 11.06.2017

Ascension Pentecôte

Familles Blanc et Michel

Jeudi au dimanche

15.06.2017

Vendredi au dimanche

23.06.2017 25.06.2017

Agathe Ducotterd, AnneMarie et Nicolas Buchs Jean-Louis Rossy, J.-D. Nicolet et Popeye

Samedi / dimanche

01.07.2017

Séverine Spielman & Co

Samedi au samedi

08.07.2017 15.07.2017

Famille Grégoire Duruz & Co

Samedi au samedi

15.07.2017

Lisa Rueger & Co

Samedi au samedi

22.07.2017 29.07.2017

Clarissa Cerf et Bernadette Barras

Samedi au samedi

29.07.2017

Samedi au samedi

05.08.2017 12.08.2017

Samedi au samedi

12.08.2017

Familles Gumy & Co

Samedi au samedi

19.08.2017 26.08.2017

Samedi au samedi

26.08.2017 02.09.2017 09.09.2017 09.09.2017 10.09.2017

Familles Fragniere & Macherel & Co Jeudistes Cécile Curty et Bernard Audergon Cécile Auberson & Co. Famille Fankhauser Stellato

Fin période de gardiennage

30.09.2017

Nicolas Rueger

Journée de travail

Samedi au samedi Samedi / dimanche Samedi

Margrit Curty, Anita Meyer & Co Familles Rhême et Maradan

Fête Dieu

31.7.17 Fête Nationale au Hohberg

Le plan de gardiennage pour la saison 2017 est complet. Un grand merci aux nombreux clubistes et non-clubistes qui se sont annoncés pour effectuer une période de gardiennage. Je remarque un grand intérêt pour l’activité de gardiennage de notre chalet. Les personnes intéressées pour la saison 2018 (aussi pour quelques fins de semaine de janvier à mars) peuvent me contacter et c'est avec plaisir que je les renseignerai. 5 5


MURS D’ESCALADE

…et pour le Mur, tapez : 49431A

Les dix doigts dans la poussière - Nous avons besoin d’un bon coup de main ! Monique Jutzet

Les prochains grands nettoyages de (fin de) printemps de la Porte de Morat approchent et nous sommes à la recherche de personnes intéressées à donner un peu de leur temps pour que notre cher mur fasse peau (presque) neuve.

Wie jedes Jahr, suchen wir freiwillige Helfer und Helferinnen für die Putzaktion im Murtentor.

Le 23 juin de 17:00 à 21:00 et le 24 juin de 9:00 à 12:00 En guise de chaleureux remerciement, les bénévoles se verront offrir l’abonnement de la porte de Morat pour l’année 2018 d’une valeur de Fr. 70.Wir bedanken uns für eure Hilfe mit einem Jahresabo 2018 für den Turm im Wert von Fr. 70.Annoncez-vous (nom, dates disponibles et numéro de téléphone) à Antoine Wiedmer qui coordonne les travaux. Falls ihr helfen könnt meldet euch bei Antoine Wiedmer: antoinewiedmer@hotmail.com J D’avance un immense merci ! Vielen Dank im Voraus für eure Hilfe! J

Pour rappel aux grimpeurs assidus qui voudraient profiter un max’ de nos installations, les abonnements 2017 pour la porte de Morat et le pont de Pérolles sont toujours en vente aux prix suivants : Murtentor / Porte …

… et pont / Brücke

Adulte / Erwachsene

Fr. 70.-

Fr. 30.-

Jeunesse / Junge

Fr. 45.-

Fr. 30.-

Somme à payer sur le compte postal 17-887-8, Club Alpin Suisse, Section Moléson, Mur d’escalade, 1700 Fribourg. En mention, précisez s’il vous plaît le ou les abonnements désirés.

6 6


Les petits potins du club alpin Ébahis au saut du lit à Misery Grain de sel

Au

par la pimpante Laurence Catillaz, stoppe devant le portail. Jean-Louis, skis sur l’épaule, s’approche sans faire de bruit. Elle lui chuchote le bonjour et lui met un paquet dans les mains. Rossy court à bride abattue vers sa maison pour le déposer, et au retour, toujours à fond de train, monte dans le véhicule. Pour être sûr d’arriver à l’heure au rendez-vous fixé sur le parking de Meggitt, p’tit Jean-Louis, grand chef de course ponctuel, avait enclenché le turbo.

CAS Moléson, l’inénarrable saga de la fondue continue, car chez les Dzodzets, une semaine sans est une semaine foutue. Et qui l’eût cru ? Si l’odyssée de la moitiémoitié se perpétue c’est à ce que Laurence Catillaz a vécu ce jour-là. Une épopée à défrayer la chronique. Si la presse l’avait su elle en aurait fait ses choux gras. Chères lectrices et chers lecteurs, voici en primeur, ce que le doux gazouillis des indics du club m’a rapporté.

Arrivée sur la grand-route, la voiture est immédiatement prise en chasse par un véhicule de la police, gyrophare allumé. Laurence stoppe sa bagnole. Un gendarme s’approche à grands pas et intervient sèchement : « Bonjour, peut-on prendre connaissance du contenu du paquet que vous avez si vite caché dans votre maison ? » « De la fondue, Monsieur l’agent » lui rétorque, abasourdi, Jean-Louis.

Jean-Louis Rossy ce n’est pas n’importe qui à Misery. Sa spacieuse propriété clôturée, Haut-du-Mont 8, surplombe le village. Pour y accéder, il faut franchir un portail.

Une Gruyère/vacherin au saut du lit ? Y a pas d’heure pour les braves mais y a de quoi se poser des questions. La solidarité au sein des responsables du CAS Moléson n’a aucune limite. Il se pourrait bien que cette fondue soit destinée à l’entraînement des chefs de courses exotiques pas encore aptes à la brasser convenablement dans un caquelon.

Ce dimanche, de très bonne heure, une patrouille de la police fribourgeoise est aux aguets à proximité de celui-ci. Elle surveille tout le secteur. Drogue, banque dévalisée ? Y a-t-il des affaires louches de sous là-dessous ? La maréchaussée interrogée restera bouche bée. À six heures du mat, une voiture, feux de croisements discrets, conduite délicatement De Grain de sel à Grain de poivre

Chère Électrolyse, tu es comme la foudre, chargée d’électricité. Tes réactions du tac au tac rendent les controverses enflammées. Si on joue avec toi on se brûle. Maintenant, je suis au courant mais je n’ai pas disjoncté pour autant. Ceci dit, étant donné que je ne peux pas mettre de l’eau dans mon vin et compte tenu de ce que les clubistes adorent tes textes poivrés, c’est avec un plaisir non dissimulé que je me ferai à nouveau électrocuter.

77


Pour assurer votre sécurité, contrôlez l’état de votre radio secours en montagne et sa programmation REGA. Visitez notre exposition à la rue de l’Industrie 2 à Bulle. Nous nous ferons un plaisir de vous présenter nos dernières nouveautés.

Votre magasin spécialisé Votre magasin spécialisé

Route de Ferpicloz 8 1731 EPENDES 026 413 37 70 Route de Ferpicloz 8 1731 EPENDES 026 413 37 70

www.o2montagne.ch www.o2montagne.ch


Pour tous vos projets de pergolas, stores toiles en tout genre, stores à lamelles, volets roulants, moustiquaires et autres stores d’intérieurs, nous sommes votre partenaire idéal !

WWW.LAMELCOLOR.CH


EDITORIAL

Catherine Martinson – Le WWF Suisse et ses thèmes régionaux Jean-Jacques Nyffenegger

Le WWF est représenté dans chaque can-

tives intensives. Ainsi, la protection d’une faune sensible et notamment l’accompagnement du retour des grands prédateurs posent des questions qui nous touchent tous. Le loup qui pénètre les régions alpestres par la France et l’Italie voisines continue de se réapproprier ses anciens territoires. La réintroduction du lynx souhaitée par la Confédération ne s’est pas faite sans accrocs non plus. L’interaction prédateur-société a toujours préoccupé le WWF même si aujourd’hui on pourrait relativiser cette importance. Néanmoins, cela reste un sujet très sensible pour la population et les éleveurs. Dès que le loup fait quelques ravages dans un troupeau de moutons, les médias s’enflamment, les administrations s’inquiètent et certaines élections se gagnent grâce au réflexe « anti-loup ». On en arriverait à croire que le loup a bon dos quand il faut lever le doigt ou fermer le poing ! Le WWF continue à être pris à partie sur cette question.

ton par une section, qui forme une association régionale, avec une personne responsable engagée par le WWF Suisse, organisé en une fondation d’intérêt général. C’est aujourd’hui la plus grande organisation de défense de l’environnement en Suisse. Cette organisation complexe exige une bonne gouvernance et un soin particulier dans la relation avec et entre les sections. Catherine, qui depuis 2006 a la responsabilité du travail régional à la direction du WWF Suisse, s’assure que le travail est cohérent et que les différents intervenants se complètent le mieux possible. Elle considère que c’est une chance unique d’être présent dans chaque canton. Ces dispositions permettent d’agir aux niveaux des exécutifs locaux afin d’engager un dialogue de proximité en cas de conflit. Mais cela suppose aussi une bonne coordination, des projets concertés, une bonne gestion des collaborateurs, la mise en place de processus qui doivent aboutir à constituer des équipes percutantes et efficaces. C’est au final une grande satisfaction pour Catherine si les résultats issus de cette intense collaboration sont probants. Il est vrai aussi que ces activités l’éloignent du terrain, ce qu’elle regrette parfois. Cela lui permet toutefois d’engager une structure complexe mais performante pour atteindre ses objectifs.

Pour éviter un débat qui aboutirait à devoir se prononcer pour ou contre le loup, le WWF s’est posé la question suivante : est-ce que la cohabitation est possible et comment ? Rapidement, on arrive au constat que beaucoup de troupeaux sont laissés à eux-mêmes, ce qui constitue une porte grande ouverte aux prédateurs. Pourquoi dès lors, comme l’ont fait d’autres pays alpestres, ne pas introduire des chiens de protection des troupeaux ? Cela a constitué un projet phare du WWF Suisse encouragé par de nombreux volontaires qui ont porté de projet en posant des clôtures sur les alpages, en passant la nuit sur place pour effrayer les loups s’ils devaient pointer le museau (cela s’est aussi fait en France où les populations de loups sont importantes). Il s’agissait aussi d’un projet de sensibilisation du public qui souhaitait comprendre et par là éviter la cristallisation du débat : pour ou contre le loup !

Thèmes régionaux du WWF Dans le cadre d’une ONG internationale de cette dimension, se pose toujours la question des accents régionaux. Il est donc logique que les Alpes et leur protection soient un point fort en Suisse. Le milieu alpin est par ailleurs au centre des activités de plusieurs sections. Dans ce milieu particulier, les défis sont nombreux : extension des domaines skiables, présence humaine parfois envahissante ou activités spor-

Chiens de protection des troupeaux Tout au début de l’introduction des chiens de protection des troupeaux (CPT), le WWF a ap-

10 10


porté un soutien financier et travaillé étroitement avec les administrations cantonales et Agrideai (Association suisse pour le développement de l’agriculture et de l’espace rural). Aujourd’hui Agridea assure la formation des éleveurs de CPT. Un bon relais s’est également établi avec les agriculteurs et peu à peu avec l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG). Ce dernier a mis des moyens à disposition. Ils ont permis de développer un savoir-faire de premier plan dans la protection des troupeaux (PT) et l’élevage des chiens. Le WWF a aussi soutenu un projet de chenil des CPT en Suisse centrale pendant la saison hivernale.

celles-ci semblent correspondre aux critères établis. L’ONG ne veut pas enflammer les polémiques à tout prix, bien au contraire. Cela a toujours été son approche : si on veut éviter des conflits, il faut trouver des solutions acceptables. Dans cet esprit, le WWF a même invité des éleveurs de Nez-Noirs (seule race de moutons à porter des cornes – 14'000 bêtes en Valais) à Zurich pour un échange de vues avec l’objectif de mieux se comprendre.

Là où le WWF peut mettre la main à la pâte, il le fait, dira Catherine Le transfert aux administrations, autorités et cantons est réalisé spécifiquement en fonction des responsabilités des acteurs. Les administrations sont favorables à trouver des solutions permettant la cohabitation avec le loup sauf peut-être en Valais, bien que ce dernier canton ait aussi fait la promotion de la protection des troupeaux. Il semble que les Valaisans portent en eux une aversion farouche contre ce prédateur.

Protection des cours d’eau, hydrologie et changement climatique

Habituellement, le WWF lance et pilote un projet. Si un organisme le reprend, c’est tant mieux. Le WWF est conscient, grâce aux échanges qu’il entretient avec les divers intervenants, que la formation des CPT est problématique. Une bonne interaction avec les randonneurs est un point crucial pour dédramatiser le problème. Aujourd’hui, à la suite d’un constat d’érosion - certains milieux voudraient considérer le loup comme espèce chassable - le WWF est actif au niveau politique. Il ne s’y oppose pas fondamentalement mais voudrait déterminer à quel moment et sous quelles conditions cela deviendrait pertinent. L’apparition de meutes change effectivement la donne. Les responsabilités changent entre les cantons et la Confédération : ce sont là des sujets d’accompagnement pour le WWF. Dans la mesure du possible, les sections cantonales gardent le contact avec les agriculteurs et les éleveurs intéressés. Lorsque des autorisations de tirs lui paraissent abusives, le WWF intervient ; ce qu’il ne fait pas systématiquement si

Un autre projet phare est la protection des cours d’eau. A ce sujet, la collaboration entre le WWF Suisse à Zurich et les sections fonctionne très bien. La législation protège les eaux et les cours d’eau de manière solide et acceptable pour le WWF. Cependant, il faut suivre la mise en œuvre de la revitalisation de certains cours d’eau au niveau cantonal et s’assurer qu’un espace suffisant leur soit attribué. C’est un changement important dans le paysage que le WWF accompagne. Le thème du changement climatique qui cause la fonte des glaciers en milieu alpin rejoint la thématique des cours d’eau. La politique climatique est un des fers de lance de l’association. Le réchauffement climatique continuera d’influencer et de modifier radicalement non seulement l’hydrologie de notre pays, mais aussi ses forêts et sa faune, souligne Catherine.

Dans le troisième volet, nous reviendrons sur d’autres aspects du travail régional, à savoir : la protection du paysage & construction d’éoliennes, l’éducation des jeunes et les partenariats du WWF Suisse. i

Pour plus d’information sur la protection des troupeaux : http://www.protectiondestroupeaux.ch/fr/chiens-de-protection/

11 11


15% offert sur Garmin et accessoires téléphone mobile aux membres du CAS Moléson

Pascal Aebischer SA Membre reconnu de l’Association Suisse des Maîtres Carreleurs (ASMC)

Rue de la Sarine 32 - 1700 Fribourg - Tél. 026 322 35 68 - Fax: 026 424 35 86 Natel: 079 634 83 68 - E-mail: info@apcarrelages.ch - Site: www.apcarrelages.ch

Un conseil individuel et complet Agence générale Daniel Eltschinger Route de Chantemerle 3 1763 Granges-Paccot www.allianz.ch/daniel.eltschinger Jean-Jacques Faessler Federico Alvarez 079 563 58 23

078 886 48 13, federico.alvarez@allianz.ch

24_spez_f_sw_120x50_faessler_alvarez.indd 1

14.11.16 17:01


#edgy #edgy

#innovative #innovative

#different #different #inspiring

#inspiring

La nouvelle Audi Q2 #untaggable La nouvelle Audi Q2 Audi commence un tout nouveau chapitre avec la Q2. Plus citadine, plus sportive #untaggable et plus moderne: voilà la devise qui a été adoptée lors de l’élaboration de cette voiture exceptionnelle. Prenez place au volant de la Q2 et faites l’expérience

Audi commence un veau chales pitre avec la Q2.du Plus cita dine, d’une Audi quitout a éténou conçue pour personnes ayant carac tère, pourplus cellessportive qui ne se laissent pas cata loguer et qui mènent leur vie de ma nière confiante, et plus moderne: voilà la devise qui a été adoptée lors de l’élaboration de cette avisée et personnelle. Autrement dit, pour toute personne #untaggable. voiture exceptionnelle. Prenez place au volant de la Q2 et faites l’expérience d’une Audi qui a été conçue pour les personnes ayant du caractère, pour celles qui ne se laissent pas cataloguer et qui mènent leur vie de manière confiante, AMAG Fribourg avisée et personnelle. Autrement dit, pour toute personne #untaggable. Rte de Villars 110, 1701 Fribourg Tél. 026 408 41 42, www.fribourg.amag.ch

AMAG Point Fribourg de vente AMAG Bulle Rte de Villars 110, 1701 Fribourg Tél. 026Rue 408de41 42, www.fribourg.amag.ch Vuippens 55, 1630 Bulle Tél. 026 916 13 11, www.bulle.amag.ch

Point de vente


Adrien Déglise et Olivier

Activités de l’OJ en mai (fin du programme d’hiver) Mai

JEUNESSE

Programme des activités

Samedi 6 à dimanche 7 Samedi 13 à dimanche 14 Jeudi 25 à dimanche 28

Rando à ski : Wildstrubel

Valentin Rime

Rando à ski : Grand Combin

Bernard Muheim

Grimpe : Camp de l'ascension

Bernard Muheim

à Escalade Cette activité en grande expansion dans notre société est une activité phare de notre organisation jeunesse ! Venez découvrir ce sport sur des falaises adaptées à tous les niveaux avec nos moniteurs qui se feront un plaisir de vous faire progresser.

Activités de l’AJ en mai (fin du programme d’hiver) Date 21.5.17

Course prévue

Moniteur responsable

Moniteur adjoint

Infos (matériel / description / etc.)

Coûts (*)

Exigence (tous/CB)

Escalade Gastlosen, Voie Mumbalibre

Sylvain Michel

Emilie

Voie plusieurs longueurs, matériel de base et rappels, casque

20.-

Tous

*Prix de la course pour les transports et l'hébergement

14 14


Nouveau !

#Chaussures

#Textile

CONFECTION

Venez découvrir les nouveautés Millet été 2017

CHAUSSURES

Plus de 125 modèles de l’Approche à la Haute Montagne

Route du Verdel 22, 1630 Bulle • tél. 026 913 70 00 • www.castella-sports.ch


PROGRAMME DU 15 MAI 2017 AU 18 JUIN 2017

Jeudi 18.05.2017 : Les Chevalets (1452 m) - Vanil des Cours (1562 m) Chef de course: Jacqueline Fracheboud Adjoint: Dominique Fracheboud Type de course: Randonnée à pied Public cible: Seniors A Programme: Cerniat, Frassillet, Gite d'Allières, Solitou, Chevalets, Cours, Cerniat Remarques: Dernières infos mercredi dès 18:00 : www.jeudistes.ch > Stamm virtuel Dénivelé: 950 m Durée: 5 h 30 min Description: Cerniat, Frassillet, Gite d'Allières, Solitou, Chevalets, Cours, Cerniat Équipement: Standard de randonnée à pied Rendez-vous: 08:00, parking 2 de la patinoire de Marly Prix: Fr. 12.-

Photo : Philippe Ramuz

16

T3


U

Jeudi 18.05.2017 : Ste-Croix - Mt de Baulmes

T2

Chef de course: Bernard Audergon Adjoint: Cécile Curty Type de course: Randonnée à pied Public cible: Seniors B Remarques: Dernières infos mercredi dès 18:00 : www.jeudistes.ch > Stamm virtuel Dénivelé: 700 m Durée: 4 h 30 min Description: Départ Vuiteboeuf - en train jusqu'à Ste-Croix. Ste-Croix - Mt de Baulmes - retour à Vuiteboeuf par les gorges de Covatanne Équipement: Standard de randonnée à pied Rendez-vous: 07:45, parking Schilliger à Matran Prix: Fr. 15.- + Fr. 6.- pour le train Inscr. en ligne: Du 11.05.2016 14:00 au 17.05.2016 14:00

Samedi 20.05.2017 : Les Gais Alpins - Dent de Hautaudon (1871 m)

PD-

Nombre maximum de participants : (selon premiers de cordée) Chef de course: Doris Chapatte Adjoint: Jean-Luc Chapatte Type de course: Haute montagne Public cible: Actifs Programme: En voiture jusqu'au col de Jaman, marche jusqu'au col de Bonaudon (45’), puis traversée des Gais Alpins Référence: Escalades vd/vs - Claude et Yves Remy Durée: 6 h Description: Traversée aérienne aux difficultés moyennes. Peut s'effectuer en grosses chaussures ; 2 rappels de 40 m Équipement: Standard d'escalade Rendez-vous: 07:00, parking Meggitt à Villars-sur-Glâne Prix: Fr. 20.Inscription: Au Stamm, le vendredi 19 mai dès 19:00

Dimanche 21.05.2017 : La voie des singes, La Fory (1000 m) 5a+(V+)

Chef de course: Francis Brodard Adjoint: Hubert Brodard Type de course: Escalade Public cible: Actifs Référence: Entremont Escalade

17 17


Durée: 4 h 30 min Description: 9 longueurs bien équipées Rendez-vous: 08:00, parking Champs-Fleuris à Matran Prix: A définir lors de l’inscription Inscription: Au Stamm, le vendredi 19 mai dès 18:30

Jeudi 25.05.2017 - Dimanche 28.05.2017 : Châteaudouble Nombre maximum de participants : 16 (selon premiers de cordée)

4a (IV) 6c (VII+)

Chef de course: Roland Gobet Adjoint: Nadia Dewarrat Type de course: Escalade Public cible: Actifs Programme: Visite active des 4 falaises de la région, repas provençaux en terrasse... Durée: 4 j Équipement: Standard, corde simple d'au moins 70 m, 15 dégaines Rendez-vous: 03:00, Marly Prix: Fr. 350.- environ ! Inscription: Par courriel à rolandgobet@bluewin.ch, par téléphone : 079 546 26 05

Jeudi 25.05.2017 : Traversée du Schwyberg, Gross Schwyberg (1645 m), Fuchses Schwyberg (1628 m) Nombre maximum de participants : 20 Chef de course: Janek Rosset Adjoint: Anne Rosset Grossrieder Type de course: Randonnée à pied Public cible: Seniors A Référence: Cartes 1206 et 1226 Remarques: Cette course avait été prévue le 27 avril. Dernières infos mercredi dès 18:00 : www.jeudistes.ch > Stamm virtuel Dénivelé: 1100 m Durée: 7 h Description: Zollhaus, Grosses Schwyberg, Fuchses Schwyberg, Balisa, Schwarzsee Bad Équipement: Standard de randonnée à pied Rendez-vous: 07:45, gare des bus de Fribourg Prix: Carte journalière 5 zones TPF Inscription: Clin d'œil écologique ! Déplacements en bus TPF. Départ Fribourg Gare 08:03. Chaque participant achète lui-même son billet Inscr. en ligne: Du 28.03.2017 22:00 au 22.05.2017 22:00

à Suite en page 22 !

18 18

T2


Pour les pommes et les mordus d’informatique. Bienvenue au pays d’Apple et de HP.

Agence Symbol

Rte du Coteau 61 Case Postale 60 1752 Villars-sur-Glâne T +41 (0)26 407 74 74 Shop online www.megahertz.ch

Votre spécialiste fribourgeois pour la vente et la réparation. Partenaire agréé Apple et HP.


PORTFOLIO Au long de plis usĂŠs des cartes Vlad Atanasiu


val poschiavo

lötschenpass

tasmanie

Au long de plis usés des cartes courent les chemins du café de contrebande, qui sent si bon, lorsqu’on poursuit en imagination les courbes de niveau interrompues.


Jeudi 25.05.2017 : Randonnée dans la vallée de l'Hongrin, La Chêla (1109 m)

T2

Chef de course: Michel Rolle Type de course: Randonnée à pied Public cible: Seniors B Remarques: Dernières infos mercredi dès 18:00 : www.jeudistes.ch > Stamm virtuel Dénivelé: 700 m Durée: 5 h Description: Sciernes d'Albeuve - Allières par la rive gauche ; retour par la rive droite, l'Antenne, Comba d'Amont Équipement: Standard de randonnée à pied Rendez-vous: 08:30, parking Schilliger à Matran Prix: Fr. 12.Inscription: Passage Yendi Bulle à 08:45, téléphone au préalable au 026 477 16 50

Samedi 27.05.2017 : Sentier des Fromageries

T2

Chef de course: Doris Aubert Type de course: Randonnée à pied Public cible: Actifs Dénivelé: 400 m Durée: 4 h 30 min Description: Départ de Pringy, Crête de Ville, Moléson-Village, Le Mongeron et retour à Pringy Rendez-vous: 08:00, parking Schilliger à Matran Prix: Fr 8.Inscription: Au Stamm, le vendredi 37 mai dès 18:30

Dimanche 28.05.2017 : Dent de Corjon (1966 m)

Chef de course: Jean-Jacques Nyffenegger Type de course: Randonnée à pied Public cible: Actifs Programme: Traversée de la Dent de Corjon. Depuis gare MOB Rossinière, retour sur MOB Montbovon. Départ de Fribourg CFF à 7:04. Possibilités de rejoindre la course à toutes les gares ! Remarques: Longue course avec passages difficiles (I) ; course facile d'accès par le MOB Dénivelé: 1100 m Durée: 6 h 30 min

22 22

T4


Description: Depuis Rossinière, monter par Crau au Col des Gaulles, prendre le couloir sous la Tête des Châtelards pour atteindre la Dent de Corjon. Traversée de l'arête en descendant sur Corjon, légère remontée sur Les Villars et descente sur Montbovon Équipement: Standard de randonnée à pied et piolet Rendez-vous: 06:45, gare CFF de Fribourg Prix: Fr. 16.20 (frimobil) Inscription: Au Stamm, le vendredi 26 mai dès 18:30

Jeudi 01.06.2017 : La Berra (1719 m)

T2

Chef de course: Chantal Lattion Type de course: Randonnée à pied Public cible: Seniors B Remarques: Dernières infos mercredi dès 18:00 : www.jeudistes.ch > Stamm virtuel Dénivelé: 750 m Durée: 5 h Description: Depuis la Valsainte vers l'Auta Chia par les Planfèches, la Ghuisolande et le sommet dans les crocus. Descente par le Gîte d'Allières, les Botteys et la Valsainte. Équipement: Standard de randonnée à pied Rendez-vous: 08:15, parking 2 de la patinoire de Marly Prix: Fr. 12.-

Jeudi 01.06.2017 : Gorges de Douanne et Mont Sujet (1382 m) Chef de course: Antoinette Bussard Type de course: Randonnée à pied Public cible: Seniors A Remarques: Course en boucle. Dernières infos mercredi dès 18:00 : www.jeudistes.ch > Stamm virtuel Dénivelé: 1000 m Durée: 6 h Description: Départ de Douane, monter par les gorges, sentier des sculptures, Lamboing, la Bergerie puis mont Sujet retour par Twannberg Équipement: Standard de randonnée à pied Rendez-vous: 07:00, parking Champs-Fleuris à Matran Prix: Déplacement Inscr. en ligne: Du 25.05.2017 20:00 au 31.05.2017 21:00

23 23

T3


Jeudi 01.06.2017 : Mont Racine (1438 m)

T3

Chef de course: Doris Aubert Type de course: Randonnée à pied Public cible: Actifs Programme: Mont Racine - Tête de Ran Remarques: Dernières infos mercredi dès 18:00 : www.jeudistes.ch > Stamm virtuel Dénivelé: 400 m Durée: 5 h Description: Mont Racine - Tête de Ran Équipement: Standard de randonnée à pied Rendez-vous: 07:00, parking Meggitt à Villars-sur-Glâne Prix: Fr 12.Inscription: Sur place ou au 079 612 74 34

Samedi 03.06.2017 : Creux du Van (1463 m)

T2

Chef de course: Murielle Robert Type de course: Randonnée à pied Public cible: Actifs Durée: 4 h 30 min Description: Parc aux Favres- sommet-les Oeillons-les 14 Contours- Petite Fauconière Équipement: Standard de randonnée à pied Rendez-vous: 08:00, parking Champs-Fleuris à Matran Prix: Fr. 20.Inscription: Au Stamm, le vendredi 2 juin dès 18:30

Dimanche 04.06.2017 : Traversée Brienz Rothorn, Augstmatthorn (2137 m), Brienzer Rothorn (2349 m) Nombre maximum de participants : 8 (selon premiers de cordée) Chef de course: Antoine Zurkinden Adjoint: Jean-Claude Schouwey Type de course: Course à caractère alpin Public cible: Actifs Remarques: Longue course d'arêtes à caractère alpin Dénivelé: 2500 m Durée: 10 h Équipement: Standard randonnée alpine avec piolet et casque Rendez-vous: 04:30, parking de La Chassotte Prix: Fr. 30.- plus funiculaire Inscription: Au Stamm, le vendredi 2 juin dès 18:30

24 24

T5


Jeudi 08.06.2017 : Du Chamois au Paradis, Dent du Chamois (1830 m)

T3

Nombre maximum de participants : 20 Chef de course: Anne Rosset Grossrieder Adjoint: Janek Rosset Type de course: Randonnée à pied Public cible: Seniors A Référence: Carte 1225 Remarques: Dernières infos mercredi dès 18:00 : www.jeudistes.ch > Stamm virtuel Dénivelé: 1094 m Durée: 7 h Description: Estavannens, Dent du Chamois, le Paradis, Estavannens Équipement: Standard de randonnée à pied Rendez-vous: 07:30, parking 2 de la patinoire de Marly Prix: Fr. 12.Inscr. en ligne: Du 26.03.2017 20:00 au 05.06.2017 20:00

Jeudi 08.06.2017 : Poetta Raisse

T2

Nombre maximum de participants : 16 Chef de course: Cécile Curty Adjoint: Bernard Audergon Type de course: Randonnée à pied Public cible: Seniors B Remarques: Dernières infos mercredi dès 18:00 : www.jeudistes.ch > Stamm virtuel Dénivelé: 700 m Durée: 5 h Description: Môtiers - les gorges de Puetta Raisse - A la Vaux - Les Saignes de Crève Coeur - Montagnette de Terreaux - La Mordetta - La Montagnette- Château de Môtiers - Môtiers Équipement: Standard de randonnée à pied Rendez-vous: 08:00, parking Champs-Fleuris à Matran Prix: Fr. 24.Inscr. en ligne: Du 01.06.2016 14:00 au 07.06.2016 14:00

Jeudi 08.06.2017 - Dimanche 11.06.2017 : Randonnée dans les Vosges Nombre maximum de participants : 9 Chef de course: Roger Macherel Type de course: Randonnée à pied Public cible: Actifs Équipement: Standard de randonnée à pied Description: Selon annonce préalable !

25 25

T3


Samedi 10.06.2017 - Dimanche 11.06.2017 : Weekend au Gruebenkessel, Chlyne Diamantstock (2839 m), Hiendertelltihorn (3179 m)

AD+D

Nombre maximum de participants : 3 (selon premiers de cordée) Chef de course: Sascha Bötzel Type de course: Course à caractère alpin Public cible: Actifs e

Programme: 1 jour : monter à la Gruebenhütte depuis Handegg, puis Chlyne Diamantstock arrête nord, 4b e 2 jour : Hiendertelltihorn, arrête est, 4c, puis descendre à Handegg Équipement: Equipement standard d'escalade et de glacier avec piolet, plus corde de 50 m et jeux de friends complet par cordée Rendez-vous: A définir lors de l’inscription Inscription: Au Stamm, le vendredi 26 mai dès 18:30, informations au 079 696 79 28

Dimanche 11.06.2017 : Pierre Avoi (2472 m)

T3

Chef de course: Jean-Louis Rossy Type de course: Randonnée à pied Public cible: Actifs Dénivelé: 1000 m Durée: 6 h Équipement: Standard de randonnée à pied Rendez-vous: 07:30, parking de La Chassotte Prix: Fr. 30.Inscription: Au Stamm, le vendredi 9 juin dès 19:00

Dimanche 11.06.2017 : Eperon du Dard, Le Catogne (2597 m) Nombre maximum de participants : 6 (selon premiers de cordée) Chef de course: Anne Moulin Adjoint: Alexandre Scherly Type de course: Escalade Public cible: Actifs Programme: Éperon du Dard La Dyure 5b Référence: Entremont Escalades Dénivelé: 350 m Durée: 7 h Description: 11 longueurs dans du bon granit Équipement: Standard d'escalade et corde 50 m Rendez-vous: 07 30, parking de La Chassotte Prix: Fr 30.- environ Inscription: Au Stamm, le vendredi 9 juin dès 18:30

26 26

5b (VI-)


Dimanche 11.06.2017 : Les Rochers de Naye et la Dent de Jaman

T2

Chef de course: Claude-Alain Rolle Type de course: Randonnée à pied Public cible: Actifs Programme: Montée aux Rochers de Naye en passant par Sonchaux et combinaison avec la Dent de Jaman Référence: Divers topos du club alpin Dénivelé: 1200 m Durée: 6 h Description: Depuis Caux, montée aux Rochers de Naye en passant par Sonchaux. Descente vers le Merdasson et la station de Jaman. Ensuite, montée à la Dent de Jaman et retour à Caux par le Crêt d'y Bau Équipement: Standard de randonnée à pied Rendez-vous: 07:30, parking de La Chassotte Prix: Fr. 40.- par voiture Inscription: Au Stamm, le vendredi 9 juin dès 18:30 ou par téléphone au 079 878 69 89

Jeudi 15.06.2017 : Dent de Valerette (2058 m), Pointe de L'Erse (2031 m) Chef de course: Catherine Mury Adjoint: Myriam Maillard Type de course: Randonnée à pied Public cible: Seniors A Programme: Dent de Valerette (2059 m), Pointe de l'Erse (2031 m) Remarques: Dernières infos mercredi dès 18:00 : www.jeudistes.ch > Stamm virtuel Dénivelé: 1100 m Durée: 7 h Description: La Dent de Valerette en boucle Équipement: Standard de randonnée à pied Rendez-vous: 07:00, parking Schilliger à Matran Prix: Fr. 26.Inscription: Sur place

27 27

T3


ANNONCES PREALABLES Jeudi 29.06.2017 - Dimanche 02.07.2017 : Randonnées verdoyantes en Vercors (France)

T3

Nombre maximum de participants : 8 Chef de course: Madeleine Bovigny Rossy Type de course: Randonnée à pied Public cible: Actifs Programme: Découverte de la partie Nord du Vercors. Diverses randonnées en étoile depuis Villars de Lans comme le Pic St Michel (1970m) ou le col des Deux Sœurs (2200 m) Remarques: Les détails de ces 4 jours seront fournis aux personnes inscrites Dénivelé: 900 m Durée: 7 h Description: Randonnées sans difficultés particulières sur sentiers balisés Équipement: Standard de randonnée à pied Rendez-vous: 07:00, à convenir lors de l’inscription Prix: Fr. 50.- (env.) par nuit en demi-pension Inscription: Par téléphone au 079 647 97 51 jusqu’au 28 mai Inscr. en ligne: Du 24.04.2017 20:00 au 28.05.2017 20:00

Samedi 22.07.2017 - Jeudi 27.07.2017 : par monts et par vaux en Basse Engadine Nombre maximum de participants : 10 Chef de course: Danièle Haering Adjoint: Pascale Fuzet Type de course: Randonnée à pied Public cible: Actifs Programme: Vallées, cols et villages de Basse Engadine. Randonnée itinérante Remarques: Voyage en train, 3 nuits en cabane, 2 nuits en hôtel ; ravitaillement possible en chemin Dénivelé: 4000 m Durée: 6 j Description: Col de la Flüela - Vereina - cabane Piz Lienard - cabane Tuoi - Ftan - Piz Clünas - Ardez - Guarda Équipement: Standard de randonnée à pied, bâtons Rendez-vous: A définir lors de l’inscription Prix: Fr. 500.- environ Inscription: Au Stamm, le vendredi 7 juillet (présentation de l'itinéraire, détails concernant le départ), ou par téléphone au 026 413 07 02

28 28

T3


Dimanche 20.08.2017 - Vendredi 25.08.2017 : Wanderwoche Uri, Gwasmet (2874 m)

T3/T4

Nombre maximum de participants : 9 Chef de course: Jean-Pierre Tinguely Type de course: Randonnée à pied Public cible: Seniors A Programme: Wanderwoche in den Urner Bergen "Von Hütte zu Hütte" mit täglichen Wanderungen T3/T4, 500 - 1'000 Hm, 3 1/2 - 6 h; Übernachtungen in Hütten und Hotel. An- und Rückreise per Bahn und Bus. Dénivelé: 750 m Durée: 6 j Description: Bristen - Windgällenhütte AACZ - Schafweg - Hinterbalmhütte - Brunnital Cavardirashütte SAC - Brunnipass - Disentis - Chrützlipass - Etzlihütte SAC - Bristen Équipement: Standard Wanderausrüstung Rendez-vous: Ort und Zeit wird den Teilnehmern mitgeteilt Prix: Fr. 530.- für Halbpension und Transport Inscription: Per E-Mail an jean-pierre.tinguely@bluewin.ch

29 29


JEUDISTES JEUDISTES

ADIEU L’HIVER, VIVE L’ETE ADIEU L’HIVER, VIVE L’ETE

Robert Ayer Robert Ayer On me demande parfois à quoi ça sert On meà lademande parfois à quoi ça consert d’aller montagne en hiver, de se d’aller hiver, ladetempête, se confronter àà la sesmontagne dangers, en le froid, fronter à ses etdangers, le froid,C’est la tempête, le brouillard les avalanches. vrai, il le brouillard et les avalanches. C’est il faut y être prudent et lui vouer un vrai, grand faut y être prudent vouer bien un grand respect, mais on neetvitluijamais avec respect, mais on ne vit jamais bien avec une obsession permanente du danger. Le une obsession permanente dudans danger. Le bonheur de glisser en douceur une jobonheur de glisser douceur dansquelques une jolie poudreuse vauten donc bien lie poudreuse prises de risque.vaut donc bien quelques prises de risque. Ce qui est plus vrai, c’est que la montagne Ce est àplus vrai, c’est queplus la montagne nousquiaide devenir un peu authentinous aidehumains à devenirenunnous peu permettant plus authentiquement de quement en nous permettant de rencontrerhumains les autres, au-delà des apparencontrer lesl’expérience autres, au-delà des apparences, à faire de la peur, mais rences, l’expérience la peur, surtout àdefaire la joie. A la finde d’un hivermais pas surtout de laenneigé joie. A qui la fina d’un hiver pas idéalement compliqué la idéalement enneigé qui a nous compliqué la tâche des chefs de course, laisserons tâche des chefs de course, nouset laisserons sans trop de regrets nos skis raquettes sans trop de regrets skispour et raquettes pour quelques mois aunos repos aller à la pour quelques au repos à la découverte de mois quelques lacs pour alpinsaller étincedécouverte de quelques lacs alpins étince-

lants sous le soleil de l’été, pour goûter au lants sous le soleil l’été, pourvergers goûter au silence profond dedenos forêts, et silence profond de nos forêts,leur vergers et pâturages en fleurs et humer parfum pâturages en léger fleursoùet flotteront humer leur parfum sous un ciel seulement sous un ciel léger où flotteront seulement quelques nuages blancs. quelques nuages blancs.

S’il n’avait pas fait la fleur si belle, Dieu n’aurait S’il n’avait paspas fait créé la fleur si belle, Dieu n’aurait la femme pas créé la femme

BON ÉTÉ SUR NOS SOMMETS A BON ÉTÉ JEUDISTES. SUR NOS SOMMETS A TOUS LES TOUS LES JEUDISTES.

Randonnée du jeudi 30 mars dans la région du Wildhorn Randonnée Myriam Maillard du jeudi 30 mars dans la région du Wildhorn Myriam Maillard La Belle d’été, parée de son aile boisée L a Belle paréeilde aileans boisée nous a faitd’été, découvrir y ason deux son nous fait découvrir il y a deux ans son nouvela habit. nouvel habit. Ainsi, l’envie de la voir l’hiver sous son Ainsi, l’envie de la voirmotiva l’hiverà nous sous insson manteau de neige nous manteau neigede nous motiva à nous inscrire à ladecourse Pierre Tissot et Jeancrire la course de Pierre Tissot et JeanLouisàRossy, nos chefs du jour et compères Louis Rossy, nos chefs du jour et compères du jeudi. Elle, (notre cabane du Wildhorn) du jeudi. Elle, (notre cabane attend sagement l’arrivée desdu23Wildhorn) clubistes attend l’arrivée des 23 clubistes réunis sagement ce jour dans une ambiance « à la réunis jour dans une ambiance « à la Jeudistece» comme d’habitude. Jeudiste » comme d’habitude. Tant pis pour les jaloux, on ne va pas Tant pis du pour jaloux, pas s’excuser ciellessans nuageonet ne des va rayons s’excuser ciel sans nuage et des rayons printaniersduqu’on a largement mérités ce printaniers qu’on àa Iffigenalp largementaumérités ce jour-là. L’arrivée terminus jour-là. L’arrivée Iffigenalp au terminus de la route se faità en taxi, l’accès n’étant de routeautorisé se fait en en voiture. taxi, l’accès n’étant paslaencore pas encore autorisé en voiture.

La montée se passe paisiblement en traverLa en traversantmontée le lac se et passe en se paisiblement présentant aux « nousant lac et présentant nouvellesletêtes », en se papotant avec aux « les« têtes velles têtes en refaisant papotant avec « les têtes connues » et», en le monde avec connues » et en têtes refaisant monde cours avec « les anciennes » d’unle certain «deles anciennes têtes » d’un base. Sans crier gare, nous certain sommescours déjà de base.à Sans crier gare, nous sommes déjà arrivés la terrasse des souvenirs. arrivés à la terrasse des souvenirs. On continue derrière la cabane et on pourOn continue cabane et on poursuit encore derrière un peulaplus haut puisque suit encore un peu plus haut puisque l’appétit vient en mangeant. Pour ceux qui l’appétit enles mangeant. ceuxconqui n’ont pasvient oublié couteaux,Pour la route n’ont pas oubliédébut les couteaux, la route tinue jusqu’au du glacier, pourconles tinue jusqu’au début duIl glacier, pour les autres, il faut négocier. y a des vendeurs autres, faut négocier. y amarchands des vendeurs de tapisil comme il y a Ildes de de tapis comme il y altitude. a des marchands couteaux … à toute On résistedeà couteaux à toute altitude. On résiste l’envie de… faire le sommet, laissons cet ob-à l’enviepour de faire le sommet, cet objectif 2018. On dîne laissons à la cabane et jectif pour 2018. On à la cabanedéet Barbara en profite pourdîne régler quelques Barbara en profite pour régler quelques dé30 30


tails avec le nouveau gardien (encore cette génératrice ou quoi ?).

la surprise générale, la neige est presque parfaite. La dernière ligne droite jusqu’aux voitures se fera à pied pour les derniers mètres, histoire de nous rappeler que la saison de marche reprend tout bientôt. Un grand merci à Pierre et Jean-Louis pour cette rando, ainsi qu’un merci général à Rudolf et aux autres chefs de cours pour la saison écoulée. Les participants : Laurence Andrey, Marie-Claude Bertschy, Henri Castella, Laurence Catillaz, Joseph Chassot, Myriam Chiquet, Olivier Chiquet, Daniela Favre, Dominique Fracheboud, Jacqeline Fracheboud, Claudia Häller, Michel Lacilla, Corinne Lombard, Jean-Paul Meyer, Marianne Neuenschwander, Heinz Peter, Janek Rosset, Roland Schaer, Barbara Vauthey, Nadine Willa et l’auteure.

Le retour se fait en sueur par l’Iffigenhorn puisqu’un Jeudiste est rarement totalement rassasié. Pierre zigzague pour que sa petite équipe puisse rester sur les plaques de neige restante. La descente est un régal, à

Une halte intérieure merveilleuse vue par Myriam Maillard

Randonnée du jeudi 30 mars au Bürglen Jean-Pierre Mariotti

« Last but not least » expression qui va comme un gant à cette dernière randonnée à raquettes 2016-2017 des Jeudistes. Servis par une météo printanière, nous sommes six, tous étonnés de trouver face aux pentes sud d’un vert uniforme, une pente nord où la neige exerce encore une ultime attirance, la der.. avant de ranger l’équipement d’hiver. A la Underi Gantrischhütte, nous chaussons immédiatement nos prothèses en plastique qui ne nous quitteront plus jusqu’au sommet : faut le faire à cette saison ! La neige est très dure et nos raquettes ne laissent aucune trace de leur passage. La difficulté du jour : le Morgetepass ! En janvier dernier, lors de ma reconnaissance, mes raquettes s’enfonçaient agréablement dans une neige poudreuse et je pouvais bien couper la pente. Aujourd’hui, c’est beaucoup moins confortable, nos raquettes restent en surface et mordent à peine dans la pente verglacée ; c’est crispant, mais ça passe. Passés le col, ô surprise, la neige est toujours là et c’est tout heureux qu’on progresse sur un manteau plus mou. A 11:30, on arrive au sommet ; une dizaine de

skieurs sont déjà là, ils lézardent tranquillement en dégustant leur pique-nique. On ne va pas se gêner : on les imite. Tiens, Bernard Müheim est là, il est monté par des couloirs abrupts muni de crampons et de deux piolets. C’est le moment de redescendre et un peu plus tard, on se retrouve au col. Chacun espère que la neige se soit ramollie sur la pente nord ; il y a de l’anxiété dans l’air. Allez, courage ! Chacun y va de sa petite technique particulière : Vérène, déséquilibrée, descend par la ligne la plus courte : à plat ventre, elle utilise les freins coudes pour s’arrêter ; il en résulte quelques brûlures aux bras car elle avait les manches retroussées. Donald, l’homme qui ne connaît pas les bâtons, descend lui aussi dans la pente la plus directe : il recule en s’assurant tout de même avec son piolet. Edith et Christine marchent un moment en dévers puis attaquent franchement la pente au moyen du frein « cul » : très efficace. Colomba, elle, affronte courageusement sa peur du vide : elle marche très loin en dévers et une fois atteint un endroit où la pente est moins raide, elle descend tranquillement. 31 31


On se retrouve au pied du col : ouf ! on l’a fait. « Dis-donc, me lance une des participantes, tu ne nous avais pas dit que cette course était cotée Senior A+. » Pourtant mon livre guide du CAS la mentionnait TH3. Il faut reconnaître qu’aujourd’hui ce passage était plutôt du TH4. Malgré ces émotions, tout le monde est content d’avoir vécu si intensément cette dernière virée hivernale. Et c’est au bistrot de Sangerboden qu’on boit le verre de l’amitié accompagné d’une délicieuse tourte aux citrons préparée par Edith.

Le bonheur d’être là-haut vu par JeanPierre Mariotti

sirs partagés. Avec Colomba Blanc, Vérène Fragnière, Christine Gauthier, Edith Ruckstuhl et Donald Watson.

A toute cette petite équipe, merci pour son courage, merci pour cette journée de plai-

Randonnée du jeudi 13 avril, tour du Stausee Robert Ayer

C’est dans le silence apaisant et parfumé d’une nature en éveil au printemps que jaillissent les plus beaux fruits de l’âme quand elle voyage au- dessus des prairies et des vergers tout en fleurs. Là, après la saison hivernale, le long des sentiers il faut réapprendre à regarder ces fleurs multicolores avec les yeux de l’enfance.

faire de vagues et de s’en aller poursuivre leur cours dans un paysage de rêves. Merci à Jean-Pierre de nous avoir fait goûter à cette poésie des sentiers qui suggèrent le rêve et la liberté : Bernard Audergon, Colomba Blanc, Jean-Paul Bongard, Giovanni Antonio Colombo, Cécile Curty, Elisabeth Dreyer-Ward, Agathe Ducotterd, Francine Egger,Vérène Fragnière, Christiane Gauthier, Jean Hippolyte Gumy, Monique Jutzet, Dominique Meier, Jacques Meyer, Jean-Paul Meyer, Dominique Rey, Paulette Rey-Lauper, Edith Ruckstuhl, Marie-Paule Sottiaux, Donald Watson, Martine Widmer et l’auteur.

Ce sont les portes de cet univers fleuri qu’a ouvert pour nous Jean-Pierre Mariotti en nous invitant à le suivre sur les sentiers de cette belle campagne bernoise située dans les environs de la centrale nucléaire de Mühleberg. C’est dans ces parages qui font tant peur aux écologistes qu’on découvre ce paradis naturel encore intact qui abrite une faune et une flore d’une grande richesse. Elle réjouit les randonneurs comme des oiseaux aquatiques, du canard aux hérons. Les castors y règnent aussi en maîtres. Un peu partout, de belles fermes sont blotties entre forêts et rideaux de verdure. Près de Golaten, chantent deux rivières, la Sarine et l’Aar, avant qu’elles s’unissent sans

Aimez la terre des hommes nous a dit Colomba Blanc

32 32


ww

w.fri m o b il.c

Infomations et concours sur www.frimobil.ch

Disponible aux points de vente des partenaires Frimobil pour les personnes dès 60 ans

h

Participez au tirage au sort pour gagner un abonnement mensuel toutes zones!

Concours!

Valable tous les jours du mois de mai, dans tout le canton de Fribourg et la Broye vaudoise

ou CHF 20.- sans abonnement demi-tarif

H C à il b o im r F e r è li a n Carte jour

Tout le mois de mai 2017 F 10.-

Offre spéciale Frimobil


Aus Freude am Geniessen Le plaisir de savourer www.cavegauch.ch


RECITS DE COURSES

Autour de la Tour de Famelon, du samedi 18 février 2017 Grégoire Duruz

Cela devait être LE week-end à ne manquer sous aucun prétexte question météo… Sur l’autoroute en direction d’Aigle déjà, les sommets de la Gruyère caressés par le soleil naissant offraient un spectacle à couper le souffle. Heureux présage : la journée fut splendide d’un bout à l’autre. RDV au départ des remontées mécaniques de Leysin aux alentours de 08:45, et deux télésièges (et quelques paires de fesses mouillées) plus tard, nous partons à l’assaut de la Tour de Famelon (2137 m).

trouver la foule des skieurs attablés au restaurant des Fers, nous regrettons tous le dépouillement des pentes tout juste foulées. Mais n’est pas aigle ou bouquetin solitaire qui veut ! Merci à toute l’équipe pour la chouette virée : Françoise Aebischer, Laurence Andrey, Grégoire Duruz, Robert Galli, Fabienne Gavillet, Philippe Geyer, Jacques-Olivier & Myriam Maillard, Fabienne Maradan, Jean-Louis Rossy, Anne-Marie Schmid, Benjamin Sciboz.

Une jolie petite montée proposée par notre délicieux guide Daniel Duruz, secondé par le célèbre Jean-Louis. Grand soleil et neige agréable. L’équipée de treize camarades atteint le sommet en un peu plus de trois heures, pause incluse. Magnifique observatoire des (Pré)Alpes à 360°. La (trop courte) descente se fait sur une neige poudreuse étonnamment préservée (merci la grisaille de la veille). Au moment de re-

Schafarnisch - Märe, dimanche 19 février 2017 Raphaël Wenger

En ce dimanche matin, c’est sans grande

lente, on fait de l’avance. Les choses se compliquent dans la pente sommitale : c’est bien pentu et bien gelé. On sort les couteaux et on attaque. Pour moi, la ten-

attentes de poudre que nous nous mettons en route pour ce tour ambitieux de 1800 m. La petite crachée de neige d’il y a deux jours ne semble pas avoir apporté grandchose de skiable et la vieille couche a déjà eu le temps de bien cartonner. Qu’importe, on peaute à Muscherenschlund et c’est parti pour la longue montée vers le Schafarnisch. Le panorama est sublime, la trace excel-

Le Widdergal m nous fai t de l’œil durant la montée

35


sion est à son comble. J’ai l’honneur de la famille sur les épaules : notre amour des conversions verglacées est déjà légendaire. Ça n’a pas loupé, j’ai galéré à la première conversion… Le sauvetage de l’honneur est donc repoussé à la prochaine sortie.

nera à la face ouest de la Märe pour la descente finale. En cours de route, nous entamons un grand débat de biologie : sont-ce des traces de loups que nous observons ? L’excitation est palpable. Après une étude approfondie de mes livres tout porte à penser qu’il s’agissait simplement d’un chien…

Après avoir atteint ce magnifique sommet nous nous lançons dans notre première descente de la journée. Et là, le choc : la neige est excellente ! Nous nous régalons, puis remontons à Mutti. Autre succulente descente, puis c’est parti pour la Märe. Même en t-shirt, il fait chaud. J’envie Antoine et sa casquette. A défaut d’un couvrechef digne de ce nom, j’ouvre les aérations de mes pantalons, exposant mon plus beau caleçon à la vue (et commentaires) de tous.

Six heures après le départ, nous sommes de retour aux voitures, des étoiles pleins les yeux. La neige a été excellente tout du long et l’équipe formidable. Comme quoi ça vaut toujours la peine d’aller voir : un tour sans grandes promesses peut se révéler être la meilleure sortie de l’année ! Un tout grand merci à José et Jean-Claude pour l’organisation ainsi qu’à Annabel, MarieClaude, Laurent, Antoine et Grégoire pour ces grands moments partagés.

Après une petite pause nous amorçons la descente par le couloir nord. Puis c’est parti pour notre dernière monté qui nous mè-

Monts Telliers, dimanche 26 février 2017 Hadrien Epiphani

Quand il n'y pas de neige, c'est la course qui reste à faire. C'est pour cela que nous étions nombreux au parking du Grand StBernard à presque 2000 m d'altitude.

Au début de la descente, la qualité de la neige était - je cite un skieur - « dégueulasse », et certains lorgnaient jalousement sur des équipes qui exploraient des couloirs raides sur versant nord sillonnés de quelques jolies traces. Mais après le cassecroûte, nous trouvâmes vite du plaisir sur le reste de la descente qui ondulait autour du vallon.

Passé le barrage, c'est une montée progressive qui s'est faite jusqu'à trouver les premiers rayons de soleil dardant sur une neige déjà bien transformée. A peine le temps de savourer le petit vent frais de fond de vallon que se profilaient déjà les 2950 m des Monts Telliers et leur chaude ascension. Le prix du succès de cette course étant sa fréquentation, les traces trop verglacées nous obligèrent à chausser les couteaux à quelques encablures du sommet.

En redescendant en direction de la Vallée du Rhône, un verre vite avalé dans un bistrot typique nous permit de rentrer avant les bouchons du dimanche. Merci Sylviane pour cette belle course ! Laurence Andrey, Sylviane Armand, Laurence Catillaz, Bruno Clément, Pierre Laurenza, Fabienne Maradan, Jacques-Olivier Maillard, Harold Mrazek, Sophie Ortner, Jean-Louis Rossy (adjoint), Christian Schmid et l’auteur.

Quel sommet, avec son balcon sur les Grandes Jorasses et le Mont Blanc majestueux sous le ciel bleu ! On n'avait jamais vu aussi peu de neige, avec des affleurements de roche sous la neige.

36 36


La Dotse (2492 m), samedi 19 février 2017 Philippe Ramuz

Après une semaine de soleil ayant bénéfi-

cié de températures printanières, les intéressés aux courses du week-end se demandaient si ces dernières allaient pouvoir être réalisées comme prévu ou si les cheffes et chefs de course allaient devoir faire preuve d'improvisation. A son arrivée au Stamm et revenant de reconnaissance, Sabine nous a tout de suite informé du fait que la course initialement prévue « des Blancs au Six Blanc » n'était pas réalisable en raison du manque de neige mais qu'elle allait amener les intéressés à la Dotse, une belle colline surplombant Ferret et depuis le sommet de laquelle la vue est magnifique.

version, qui, soit dit en passant, mérite encore d'être améliorée chez l'auteur de ces lignes. Le sommet, atteint à l'heure du repas de midi, nous a permis de contempler un panorama fantastique et de casser la croûte sans stress. Même si une partie de l'équipe avait des envies de pousser plus loin la course, certains et certaines d'entre nous avaient des obligations en fin de journée et nous avons décidé d'entamer la descente sans détour, ce qui nous a notamment permis d'éviter les bouchons au retour.

Après avoir parqué les véhicules à l'endroit où la route de la vallée n'est plus dégagée, la petite troupe de 8 clubistes a chaussé ses skis pour partir à la conquête de cette grosse bosse boisée sur son bas. Le rythme tranquille de la course a permis à chacun de profiter du paysage, notamment de la belle forêt de mélèzes et d'échanger avec les autres membres de l'équipe. Passé l'orée de la forêt, la neige, soufflée et gelée par les températures frisquettes de la nuit, est devenue un peu dure mais a tout de même permis une progression ne nécessitant pas les couteaux. Cette dernière partie était particulièrement intéressante car elle nous a permis de tester notre technique de con-

Un tout grand merci à Sabine Weiss, cheffe de course compétente et ayant su mettre en valeur ses capacités d'improvisation, et à son adjoint Freddy Perret sur lequel on peut toujours s'appuyer en cas de pépin technique : Marine Hayoz, Sophie Ortner, Heinz Peter, Philippe Gillon, Laurent Reynaud et l’auteur.

37 37


Galmschibe, dimanche 5 mars 2017 Corinne Lombard

La

course au programme est annulée à cause des conditions météorologiques, c’est alors que la cheffe de course, Sabine Weiss et son adjoint Marcel Berchier, nous proposent la Galmschibe !

Nous redescendons afin de rejoindre les autres et trouver un endroit pour le piquenique. Le repas est rapide car entre temps le ciel s’est couvert. La neige est poudreuse par endroit, dure parfois, mais la descente reste un réel plaisir pour chacun.

Dès le matin, le soleil est rayonnant, 1100 m de dénivelé mais à un rythme léger afin que tout le monde suive et arrive au but. Pour certains les couteaux sont nécessaires et pour d’autres, l’ascension se fait plus aisément. Arrivés presque au sommet, il n’y a plus moyen d’aller toucher la croix (2425 m) avec les skis aux pieds. C’est alors que Sabine propose 2 groupes : ceux qui souhaitent monter jusqu’à la croix et ceux qui raisonnablement préfèrent s’arrêter là. Sur 12 participants, 7 choisissent de monter et 5 attendront sagement. Les plus ou moins expérimentés montent pour aller embrasser la croix. Pour la narratrice, c’est une première (souliers de ski de randonnée aux pieds) de gravir un sommet ! Le temps est toujours autant splendide !

Merci à Sabine et Marcel ainsi qu’à tous les participants : Laurence Andrey, Livia Bertschy, Laurence Catillaz, Claude Gugler, Monique Jutzet, Corinne Lombard, Fabienne Maradan, Philippe RamuzMoser, Barbara Vauthey pour cette splendide course.

38 38


Le Métailler (en remplacement du week-end prévu les 18 et 19 mars à Arolla), samedi 18 mars 2017 Sophie Truffer

Passé

les premières instructions transmises par notre chef de course tout fraîchement formé et le contrôle DVA assuré par son adjoint, nous voilà partis pour notre ascension, sous un ciel couvert, mais heureusement sec (la course initiale sur deux jours ayant dû être annulée pour cause de mauvaise météo). Température clémente également, qui invite rapidement certains à demander une première halte. Le ton de la sortie est alors donné, avec les commentaires qui accompagnent le déshabillé-montré de mollets de Pierre-André et les quelques boules de neige qui fusent au travers du groupe !

Arrivés au terme de notre montée possible à skis, la majeure partie de l’équipe poursuit à pied en direction du sommet. Mon récit restera vague sur ce moment de notre sortie, prise par quelques brumes intestinales qui ne m’ont pas permis de montrer le meilleur de ma forme… Suffisamment consciente toutefois pour comprendre que le sommet n’a pas pu être atteint et que le pique-nique qui suit est agrémenté d’une bouteille de blanc et d’une délicieuse viande séchée maison apportées par PierreAndré. En ce qui me concerne, merci à celles qui avaient du coca dans leur sac ! Toute belle descente, d’abord dans une belle neige puis dans une neige davantage mouillée et lourde, avec une brève remontée où nous avons remis les peaux, sauf Simon qui a fait une démonstration de sa forme physique en remontant en escaliers !

La seconde pause nous amène à admirer d’autres éléments de la nature, un gypaète barbu qui nous honore d’une belle démonstration de vol non loin de nous, sous un soleil revenu.

Ce récit ne couvrira pas non plus le final, avec anecdotes de l’apéro, puisque j’ai pris le retour dans la voiture qui visait un retour rapide, pour cause d’horaires de travail pour le chauffeur, et de retour aux obligations familiales en ce qui me concerne ;-)

Plus loin, nous serons surpris par des bruits de clochettes, avant de découvrir sur les sommets, trois chèvres dont nous nous demandons bien comment elles ont pu « atterrir » ici ! Après ces surprises de la nature qui nous entourent, nous serons gratifiés d’une neige collante et de sabots bien lourds, avant une pause supplémentaire utilisée à se passer les farts heureusement pris par quelques membres du groupe !

Merci à Marcel Berchier et Simon Beaud pour l’organisation, ainsi qu’à toute l’équipe pour cette belle sortie, Livia Bertschy, Anne Bilger, Magali Bossy, Laurence Catillaz, Bruno Clément, Christine Le Cam, Sophie Ortner, Pierre-André Pianzola, Isabelle Seydoux et l’auteure de ces lignes.

La montée se poursuit avec des conditions de neige heureusement un peu moins encombrante…

39 39


Initiation et perfectionnement “Alpinisme d’été” Chers amis membres de Moléson, Dans le cadre de la formation continue, nous vous proposons ce cours d’initiation et de perfectionnement. Ce module de cours de 2 jours aura lieu dans la région de Chamonix. La participation est ouverte à tous, mais limitée par les capacités d’hébergement. Dates : samedi 10 et dimanche 11 juin 2017 Nous vous proposons différents niveaux : Avancé : pour les clubistes maîtrisant déjà les techniques d’alpinisme (glace et rocher) et désirant poursuivre leur progression (par ex. : auto-sauvetage). Enseignement par un guide de montagne Refresh : pour les clubistes dont les connaissances ont besoin d'être rafraichies ou consolidées. Enseignement par des chefs de course de Moléson. Initiation : pour les clubistes qui désirent acquérir les bases de la sécurité et du déplacement en haute montagne et en escalade. Enseignement par des chefs de course de Moléson. Programme : Samedi: formation orientée haute montagne (encordement glacier, utilisation du piolet et des crampons, déplacement, assurage en terrain enneigé). Nuitée en colonie au Châtelard Dimanche: formation sur rocher (assurage, progression, escalade de plusieurs longueurs) Participation financière : Transport et hébergement: Fr. 170.- (à verser sur CCP 17-435-7 (IBAN CH23 0900 0000 1700 0435 7) avec mention "Chamonix 2017". Merci de régler votre inscription dès réception de la confirmation de participation. Inscription: formation@cas-moleson.ch jusqu’au vendredi 26 mai 2017, en indiquant votre niveau souhaité (avancé, refresh ou initiation) Claude Monney : Responsable de la formation Daniel Schafer : Responsable de l’alpinisme d’été


NIviuk Skin à l’atterrissage Grandvillard

Ecole de parapente Bons Cadeaux Vols Biplace Formation Voyages Matériel +41 79 379 28 17 | www.gruyere-parapente.ch


www.saint-paul.ch

CONSEILICOMMUNI CATIONICRÉATIONG RAPHIQUEIPHOTOG RAPHIEIENTREPRISE IGÉNÉRALEIDEICOM MUNICATIONIRÉDAC TIONICORRECTIONI COURTAGEANNONC ESIPRÉPRESSEITECH NOLOGIENUMÉRIQU EIMAILINGSIIMPRES SIONOFFSETIIMPRES SIONNUMÉRIQUEIAP PRÊTIRELIUREILOGI STIQUE

UNE ENTREPRISE DU GROUPE SAINT-PAUL


notre

expérience a choisi

la qualité

Route du Briez 73

1628 VUADENS

026 912 74 75

w w w . d u p a s q u i e r - s p o r t s . c h


Confort et beauté garantis!

Mode

Sport

Orthopédie

Rte de Thun 5,  1712 Tavel    www.jeckelmannchaussures.ch     

Bulletin CAS Moléson 5/2017  

Bulletin mensuel de la section adressé à tous les membres de la section et aux intéressés.

Bulletin CAS Moléson 5/2017  

Bulletin mensuel de la section adressé à tous les membres de la section et aux intéressés.

Advertisement