Page 47

ESPACES VERTS

JOGGING Plat, avec un pourtour en dur, le parc de Milan draine de nombreux coureurs. Pour un jogging plus rustique et ombragé, il suffit de dix minutes de bus depuis le centre-ville pour pénétrer dans la vaste forêt de Sauvabelin.

ENFANTS Lausanne met le paquet pour ses places de jeux. Les récents aménagements privilégient des approches thématiques et créatives. Ainsi, dans la zone verte au nord du Palais de Beaulieu, les jeux d’eau dominent. Les enfants peuvent par exemple actionner des jets en pédalant. Les plus grands trouvent aussi des installations d’urban training sur cette même aire.

CHIENS Lausanne se félicite de sa politique « dog-friendly », reconnue par une étude internationale qui la place au cinquième rang des villes européennes en matière de destinations de voyage canines. Des zones d’ébats en liberté agrandies récemment sont offertes dans les parcs. Ailleurs, la laisse est de rigueur. Seules les places de jeux leur sont interdites.

LES VOLIÈRES DE MON-REPOS Plus de 150 occupants se partagent les deux poulaillers de MonRepos. Y piaillent des oiseaux exotiques comme ce perroquet du Bénin qui salue les passants, mais aussi des animaux de basse-cour gérés en collaboration avec l’association ProSpecieRara. Parc Mon-Repos, Avenue de Mon-Repos, Lausanne LES DEUX TOURS DE PIERRE La tour Haldimand n’a pas vocation à offrir un panorama. Cette imitation de tour génoise construite au XIXe siècle à l’entrée du parc du Denantou est purement décorative. On trouve une fausse ruine néogothique similaire au parc de Mon-Repos avec une grotte en dessous. Parc du Denantou et parc Mon-Repos LE PAVILLON BLING-BLING DU DENANTOU Le défunt roi de Thaïlande Bhumibol a gardé un souvenir lumineux de sa jeunesse passée à Lausanne. En signe de gratitude, il a offert à la ville un pavillon thaï qui a été installé en 2005 dans le parc du Denantou. Il est orné de 150’000 feuilles d’or, de boiseries peintes et d’une toiture richement ouvragée. Parc du Denantou, Quai d’Ouchy, Lausanne

45

LA TOUR DE BOIS DE SAUVABELIN Il faut escalader 302 marches pour arriver au sommet de la tour en bois de 35 mètres de haut construite en 2003 à Sauvabelin. Après l’effort, un magnifique panorama à 360 degrés s’offre au regard. Tour de Sauvabelin, Bois de Sauvabelin, Lausanne

Profile for LAUSANNE TOURISME

The Lausanner: Nature Urbaine  

The Lausanner: Nature Urbaine  

Profile for jiempe