Issuu on Google+

V

décembre 2013 V.1 N°1

in de Virginie

Le mode de vie LIÉ AU vin

LES VIGNOBLES DE KESWICK Luca Paschina: le roi de Barboursville LE COURS SUR LE “TOURISME DU VIN”


Éditiorial

Cher oenologue,

À votre santé ! Le vin de Virginie n’est pas seulement une expérience. C’est un mode de vie. Ici à «Vin de Virginie», nous savons que pour le vin, il y a toujours de la demande. La vinification est partie de la vie en Virginie, mais ce n’est pas facile à faire. Avec les articles que vous allez lire, vous apprendrez plus que vous n'ayez jamais imaginer de vin de Virginie. Il n’y a pas d'autre magazine qui vous donne tous que le mien peut vous offrir. Vous découvriez le monde du vin de Virginie en lisant une variété d’articles. Vous pourrez lire un entretien avec une jeune femme qui suit le cours sur le «Tourisme du Vin» à Virginia Tech, ou vous suiviez le voyage d’une grappe de raisin qui rêvait d’être un Merlot. «Vin de Virginie» vous initie à un mode de vie avec lequel vous tomberez amoureux.

Cordialement,

Jordan Hellmuth Rédactrice en chef

1

Vin de Virginie//décembre 2013


V

in de e i n i g r i V

décembre 2013 - Volume 1 - Numéro 1

Sommaire

3

Les vignobles de Keswick

Au milieu des rues sinueuses, un vignoble est caché juste à côté de Charlottesville. Découvrez la magie des vignobles de Keswick.

5

Le cours sur le “Tourisme du Vin” à Virginia Tech

L’université de Virginia Tech a un cours qui vous donner soif pour goûter les vins du monde. Voyagez autour du monde avec le professeur, Pierre Couture.

6

La vigne est devenue le vin

7

«Vintage»

Apprenez les difficultés de la production du vin en Virginie. « Vintage » montre pourquoi les vignerons croient encore à l'art viticole en Virginie.

8

Luca Paschina : Le roi de Barboursville

Faites la connaissance du roi de Barboursville, Luca Paschina. Cet Italien de naissance, Virginien autoproclamé, donne l’air royal à son vignoble.

Une jeune grappe de raisin rêvait d’être un Merlot. Suivez son itinéraire de vieillissement. Vin de Virginie//décembre 2013

2


Crédit photographique: Stephen Barnard, Keswick Vineyards «Keswick Vineyards’ Viognier»

LES VIGNOBLES DE KESWICK


U

n sentier, loin des grandes routes, une maison est situé à l’est des montagnes de sud-ouest. C’est un trésor caché au centre de la Virginie. Au milieu des autres vignobles de Virginie, ce vignoble éclaire comme un diamant brut. Les raisins sont assez sucrés et la compagnie te fait sentir comme une partie de la famille. À mi-chemin de Charlottesville, au milieu des rues sinueuses, Keswick est caché du reste du monde. Le vignoble sert la ville de même nom. On sent l’odeur du vin en entrant dans le champ de vert. Même si on ne peut pas le goûter, on imagine le goût d’un vin favori. Cela fait venir l’eau à la bouche en imaginant. Situé à côté de la maison de Keswick, les vignobles ne sont pas partis de la même institution. C’est un individuel parmi les vignobles extraordinaires. Les passantes pourraient facilement manquer le panneau à la fourche. Le vert de la campagne t’encercle. On est immédiatement dans un champ interminable. Une longue rue semble te dépasser toujours. À vol d’oiseau, la maison de Keswick n’est pas trop loin. Le parcours persistent commence à s’arrêter. On voit la maison de grande taille et exquise. Elle apparait en continuant sur une nouvelle rue. Keswick est dans le Domaine d’Edgewood. La terre est riche avec l’histoire des Etats-Unis. La Virginie est le centre des événements historiques du passé. Les quatre cent hectares brillent des ombres de la guerre Révolutionnaire et de la guerre Civile. On peut quasiment entendre les voix des soldats. Les lieutenants et les généraux de l’armée crient de l’ordre. Les vignes continuent à perte de vue. Les figures vertes se tiennent debout. Elles frissonnent dans des brises fraîches de l’automne et sentent les rayons du soleil en été. Les raisins ajoutent plus de couleur à la région toute verte. En hiver, les flocons de neige donne les raisins et les vignes l’air d’innocence malgré le vin est comme le plaisir défendu.

Vin de Virginie//décembre 2013

C’est un trésor caché au coeur de la Virginie.

Keswick est plus qu’une maison. C’est un lieu pour des souvenirs passés et des souvenirs qui serait. Quelquefois, les jeunes échangent les vœux romantiques, et les autres, les amis rient ensemble, leurs yeux luisent dans la lumière de soleil. La nuit, la plus belle fontaine s’illumine avec le château. Toutes les fenêtres donnent de la lumière à la campagne, jusqu’aux lampes s’éteignent une par une. Chaque matin donne l’espoir un nouveau jour brillant. Quand le soleil lève, les vignes clignent les yeux rapidement. Le soleil donne une nouvelle aube, un nouveau jour.

4


Le cours sur le «Tourisme de Vin» Entretien avec Logan Hand, qui suit le cours de «Tourisme de Vin» à Virginia Tech. J'ai posé des questions à une étudiante du quatrième année à Virginia Tech sur un cours unique ici. C'est le cours «Tourisme de Vin», enseigné par Pierre Couture. MOI : Logan, pourquoi tu as choisi le cours sur le « Tourisme du Vin » ? LOGAN : J’ai voulu suivre un cours amusant pour ma quatrième année à l’université. J’aime beaucoup le vin, et ce cours m’aide à l’apprécier plus, et d’en savoir plus de processus de la vinification. MOI : Est-ce que tu as déjà goûté des vins de Virginie? LOGAN : Non, pas vraiment. Mais depuis le cours, j’ai commencé à aimer différents vins de Virginie et aussi d’autres pays que je ne connaissais pas ou que je n’avais pas déjà essayé avant. MOI : Décrive-moi une semaine typique dans la salle de classe. LOGAN : Je vais en cours une fois par semaine pendant deux heures et trente minutes. Chaque semaine, Pierre, notre professeur, nous présente une leçon au sujet des vins de différents pays, particulièrement la France, l’Espagne, l’Allemagne, l’Italie, et d’autres. Nous apprenons des infos du vin, différents raisins de vignes, quel type de vin existe dans chaque pays, et aussi l’histoire de chaque vin. MOI : Dans la classe, est-ce que tu rends visite des vignobles locaux ? LOGAN : Oui, bien sûr. Nous avons fait quelques sorties scolaires pendant le cours. Nous avons rendu visite au vignoble Attimo, à Christiansburg, et au Château Morrisette, à Floyd. MOI : Quelles autres opportunités as-tu pour apprendre plus de choses? LOGAN : Avec sa classe, nous avons nos propres dégustations de vin à Hilton Garden Inn. Notre professeur nous donne un vin particulier d’un pays, et puis nous avons enseigné ce que nous avons appris. Après, nous goûtons le vin ensemble. MOI : Est-ce que tu as aussi fait des recherches individuellement? LOGAN : Notre professeur nous a placés en les petits groups pour faire un projet de recherche. Pour le mien, nous avons fait des recherches sur le vin de l’Ontario, des chutes du Niagara, et du New York.

5

Pierre Couture Professeur de «Tourisme de Vin» MOI : Qu’est-ce qui est unique de ce cours ? Logan : Il faut qu’on ait au moins 21 ans pour suivre le cours, parce qu’on boit de l’alcool pendant le semestre. MOI : Où est-ce qu’on peut le trouve pour s’inscrire? LOGAN : C’est dans le département de Management de l’Hospitalité et du Tourisme. Le professeur s’appelle Pierre Couture. Donc c’est facile de le trouver sur HokieSpa. MOI : Le cours est-il ouvert à tous les étudiants de l’université ? LOGAN : Non, ce n’est pas ouvert. C’est pour les étudiants en spécialisation du Management de l’Hospitalité et du Tourisme, mais après l’enregistrement pour la classe, si il y a des places supplémentaires, c’est ouvert à tous avec « force add ». MOI : Est-ce que tu pourrais le recommander aux autres ? LOGAN : Oui, bien sûr. Bien que ce cours soit très amusant, très éducatif et j’ai beaucoup appris !

Vin de Virginie//décembre 2013


, s i a s vin, tu

Pour aletoujours il y

de

an m e d a l e d

Plus qu'une expĂŠrience. C'est un mode de vie.


L’histoire d’une grappe de raisin La vigne est devenue le vin dans les vignobles des Montagnes d’Afton

J’étais une grappe de raisin. Mes amis et moi attendions patiemment le jour de venir. Nous étions dans les vignobles des Montagnes d’Afton, au coeurde la région viticole de Virginie. Là, nous attendions, et rêvions à quelle sorte du vin nous aurions été. Je rêvais d’être un Merlot : j’aimais le son de ce mot, « Merlot ». Nous pouvions faire notre patron fier de nous. Nous vivions pour servir et devenir le meilleur vin possible. Quand j’étais jeune, dans un champ, je décorais une vigne. Nous avons souffert la neige, la pluie, et tous les autres éléments que Dame Nature nous a ballottés. Les vignes essayaient de nous tenir quand le vent était trop fort. Je me suis accroché à la vie pendant les tempêtes. Nous ne faisions qu’attendre, mais finalement, j’ai entendu quelque chose. C’était le bruit de pas. « Ils sont prêts», a dit l’homme. Ils nous ont choisi un par un. J’ai senti la chaleur du soleil et d’une main. Après, une machine de très grande taille nous a vendangés. Malheureusement, quelques-uns de mes amis des vignes étaient de mauvaise qualité. Ils n’ont pas pu nous rejoindre pour le reste de la procédure. Les plus chanceux ont rencontré le réceptacle de la

7

fermentation. Ils nous ont fait entrer dans un lieu mystérieux. La levure a été ajoutée pour nous accompagner. J’ai senti le dioxyde de carbone qui être partis de mes pores. Une fois, après avoir fini notre fermentation, notre patron nous a dit que nous devrions être assez matures. J’ai été placé dans un tonneau. Je suis resté là longtemps. La saison a changé dehors. Les feuilles ont commencé à tomber et les températures aussi. J’ai entendu dire que je suis resté dans le tonneau entre six mois et trois ans. Bien entendu j’étais assez mûr maintenant. J’ai glissé en bas de la bouteille. Mes amis étaient avec moi. Ensemble, nous attendions dans la bouteille. Nous avons été le meilleur mélange. J’ai chuté dans le verre à vin. J’ai encerclé le verre ; j’ai entendu quelqu’un qui a senti mon parfum. Cette personne a levé le verre à sa bouche. J’étais une vigne, mais je suis maintenant le vin. « Quel Merlot fantastique », a on dit. Je suis un beau Merlot. Je rêvais au devenir. Je ne pense pas que les clients d’Afton avaient déjà eu un Merlot aussi fantastique que moi.

Vin de Virginie//décembre 2013


«Vintage»

Un film qui montre le mystère da la vinification du vin de Virginie.

V

« intage : The Winemaker’s Year » est un documentaire sur la chaîne de télévision PBS aux Etats-Unis en 2010. Le studio de Charlottesville, Silverthorn, a créé un documentaire qui montre l’hiver et le voyage des grappes de raisin pendant la vendange. La raison pour laquelle le documentaire s’appelle « Vintage » est parce que quand on dit « c’est un millésime de Virginie typique», ça veut dire que rien sera le même que l’année dernier. Le documentaire nous présente l’homme qui a établi les vignobles de Barboursville, près de Charlottesville. On découvre que cet Italien, Gabriele Rausse, est venu d’un empire du vin d’Italie du nord qui s’appelle Zonin. Evidemment, quand il est arrivé aux Etats-Unis, il a décrit Charlottesville comme « noire » et «primitive ». Le film « Vintage » nous montre les belles images de la région viticole de Virginie et la façon des vignerons travaillent très dur pour produire le vin. J’aime les aspects artistiques du film, comme la présentation des vignobles dans les différents changements de temps qui affectent la production du vin. En regardant le film, on voit que certains consultants font partis de beaucoup de vignobles. J’ai eu l’impression que ces personnes aient de l’affection de faire marcher la production du vin en Virginie. Au début, on trouve le ton du film très triste. Les vignerons de Virginie sont trop pessimistes bien que ce soit le lieu qu’ils ont choisi pour produire le vin. C’est très difficile de produire certains genres du vin en Virginie. Il faut qu’ils aient la conviction en leur lieu.

«... il a décrit Charlottesville comme “noire” et “primitive”...»

Il y a deux façons de voir ce film. Les pessimistes venant ce documentaire comme la preuve que les vignobles en Virginie ne peuvent pas produire le vin aussi bien à cause des conditions climatiques qui changent beaucoup et qui peuvent tuer les grappes de raisin. L'optimiste le venant comme une histoire qui valorise les vignerons de suivre leurs rêves même si les condtions sont difficile. Je pense que le film donne les raisons pour lesquelles ces vignerons travaillent très dur pour le vin. Même si le film ne nous donne les réponses sur comment ces vignobles réussissent malgré des conditions mauvais, je pense que un secret bien gardé qui marque le vin de Virginie un trésor, comme ce documentaire. Vin de Virginie//décembre 2013

8


a n i h c s a P a c u L

CrĂŠdit photographique: Site Officiel sur le Tourisme du Commonwealth de Virginia

le roi du Barboursville


Luca Paschina : Le roi de Barboursville

V

ert, toute est vert, jusqu’aux vignes ont l’opportunité de devenir rouges et blanches pour servir les clients. Luca Paschina regarde les vignes. Son visage ovale met une peau ridée, comme des vignes âgées le temps gentil. Il a l’expression du père fière. Son héritage vivra toujours en Virginie. Italien de naissance, Virginien autoproclamé, sa voix passionnée le fait rayonner au monde. La création du vin est comme un art pour lui. Luca Paschina est vigneron au vignoble de Barboursville en Virginie, situé près de Charlottesville. Au milieu d’autres rois, Paschina règne sur Barboursville.

Il partage le trône avec le fondateur, Gianni Zonin, son guide. Comme son visage brille, son sourire semble grandir quand il parle du vin, du vin qu’il crée au Barboursville. Son sourire se courbe avec son menton rond. C’est l’homme de taille moyenne, de bonne posture. Il a l’air royal, mais ses sujets lui aiment et lui voient comme l’un d’entre eux. Il met les vêtements d’un patron, mais aussi des vêtements de travailleur. Ses habits coïncident avec la nature qui l’encercle. Les couleurs de la terre sont toujours présentes, avec le brun de ses chaussures et sa chemise. Il a la démarche lente, comme un père qui rappelle des histoires en marchant. Car rien n’a changé à Barboursville, pas vraiment. Le vignoble reste le même avec les mêmes traditions que Zonin a mise en place. Vin de Virginie//décembre 2013

10


Le 1804 Inn près des vignobles de Barboursville « Je fais le meilleur vin en utilisant le terre dans l’endroit où j’habite », dit Paschina. Les vignes sont cultivées traditionnellement, comme Paschina a été élevé à le faire. On ne change pas les vins, tout comme le sourire du visage de Paschina ne change jamais. Ses cheveux bouclés et gris flottent avec le vent d’un jour calme d’automne. Tels la crinière d’un lion, ils ondoient depuis en admirant la terre. Il a le nez fort, et qui peut sentir immédiatement la différence entre un Chardonnay et un Chardonnay Réserve. C’est le nez d’un artiste, comme un parfumeur. Il se rappelle toujours ce qui fait un Cabernet Franc Réserve, ou un Cabernet Sauvignon. Il sent tous, et il voit tous aussi. Il voit la vue d’ensemble. Il a les yeux en amande avec lesquels il regard le vignoble, chaque vigne comme une petite enfant qui grandira et gagnera de l’argent. L’argent ne touche lui pas.

11

« Nous savons que notre alimentation est un cadeau. Le vin est une preuve vivante et respirante de cela... » Son seule priorité est le public. « Nous savons que notre alimentation est un cadeau. Le vin est une preuve vivante et respirant de cela», dit il. Paschina continue à sourire, et son sourire grandit comme les petites vignes qui sont situés sous le soleil. Comme le soleil se lève toujours, Luca Paschina se lèvera pour cultiver ses vignes précieuses et pour régner sur Barboursville.

Vin de Virginie//décembre 2013


CrÊdits photographiques Couverture : Pippin Hill Farm www.pippinhillfarm.com Editorial : Eco Opportunity. Net http://ecoopportunity.net/2011/06/glass-bottles-%E2%80%93-the-elephant-in-the-room-for-sustainablewine/ P.3 Stephen Barnard, Keswick Vineyards http://keswickvineyard.wordpress.com/ P.4 [Top] Stephen Barnard, Keswick Vineyards http://keswickvineyard.wordpress.com/ ; [Bottom] Stephen Barnard, Keswick Vineyards http://keswickvineyard.wordpress.com/ P.7 Deb Snelson - Afton Mountain Vineyards [Facebook page] https://www.facebook.com/aftonmountain P.8 Wines & Vines. Com http://www.winesandvines.com/template.cfm?section=news&content=79024 P.9 Website Officiale sur le Tourisme du Commonwealth de Virginie http://206.113.151.20/pressroom/portraits_of_passion_200809.asp P.11 Barbera Reserve 2012 http://www.barboursvillewine.net/winery/barbera-reserve P.11 The 1804 Inn at Barboursville Vineyards http://www.barboursvillewine.net/winery/the-1804-inn Quatrième de couverture : La Yoga Magazine. Com http://layogamagazine.com/content/images/stories/wine_300x338.jpg


Ă€ votre santĂŠ !

V

in de Virginie


Magazine : Vin de Virginie