Page 21

Cras est une entreprise du bois active depuis 140 ans. Début de cette année, la 5ème génération de la famille a rejoint l’entreprise avec Auguste Cras, le fils aîné de Frédéric. Faisons plus ample connaissance avec Auguste.

Bonjour Auguste, vous avez commencé votre carrière chez Cras début de l’année. Qu’est-ce qui vous a décidé à choisir l’entreprise de votre père? J’ai toujours rêvé de pouvoir travailler aux côtés de mon père chez Cras. Mais d’abord, je voulais faire mes preuves en dehors de l’entreprise. Je n’ai jamais ressenti de pression de la part de mon père pour m’y mettre, bien qu’il m’ait régulièrement tendu des perches (sourires) fin 2018. En même temps, il m’a semblé avoir saisi toutes les possibilités de mon emploi précédent et qu’il était temps de passer à autre chose. Notre timing coïncidait à la perfection. Que pensiez-vous de Cras quand vous étiez jeune? Comment avez-vous commencé à découvrir l’entreprise? Avez-vous suivi et ressenti son évolution? Quand vous grandissez dans la famille d’un entrepreneur dynamique comme mon père, vous entendez de toute façon parler des histoires et des évolutions les plus importantes. J’admire beaucoup le dynamisme avec lequel il a fait grandir l’entreprise. J’ai également travaillé régulièrement pendant les vacances chez Cras et Collstrop, ce qui m’a déjà permis de faire la connaissance d’un grand nombre d’employés.

“les ‘woodbelievers’ sont très ouverts et accessibles”

Quelles sont vos premières impressions maintenant que vous y travaillez de fait? Ce n’est que maintenant que m’apparaît clairement toute ‘l’envergure’ de l’entreprise, la diversité de ses activités et l’étendue de sa gamme. À titre personnel, ce que je trouve particulièrement positif, c’est qu’il y règne une très bonne dynamique. Les équipes bouillonnent de projets et d’idées et ça me plaît beaucoup. Mes collègues (nos ‘woodbelievers’) sont aussi très ouverts et accessibles, j’obtiens ainsi beaucoup d’informations très rapidement. Et je les en remercie vivement. Cela vous plaît-il de travailler avec votre père? Dans notre vie privée, je trouve que mon père est une personne ‘stricte mais juste’ ... Il n’y a pas de raison qu’il soit différent avec ses équipes au travail. Il m’implique dans bon nombre de projets et de décisions et me donne la liberté de choisir les choses par moi-même. J’ai encore beaucoup à apprendre et je suis heureux de pouvoir le faire à ses côtés. Passons à quelque chose qui n’a rien à voir: avez-vous la main verte? Une chose est sûre: j’ai la chance de profiter d’un jardin magnifiquement aménagé et entretenu. Mes parents y ont accordé beaucoup d’attention par le passé. Qui plus est, de nombreux prototypes de nouvelles remises et écrans de jardin ont souvent été testés ou pris en photo chez nous. Nous sommes une entreprise familiale, ça ne pouvait pas se passer autrement. (sourires) Passez-vous beaucoup de temps dans le jardin? Impossible de calculer le nombre d’heures et de jours que j’ai passés à ‘batifoler’ avec mes frères et sœurs dehors. Construire des camps, monter à cheval, faire du sport... J’ai beaucoup de plaisir rien qu’à y repenser. Actuellement, je profite plutôt de moments de détente avec ma famille et entre amis à l’extérieur. Avez-vous un produit préféré dans la gamme Collstrop? Ma réponse est toute trouvée. Je suis un inconditionnel du Modu. Un produit aussi beau que résistant, modulaire et offrant de nombreuses possibilités de personnalisation. Fabriqué en pin européen traité thermiquement. Un produit Collstrop dont on ne peut que s’enorgueillir.

19.

Profile for Houtgroep Cras

Collstrop Magazine FR  

Collstrop Magazine FR  

Profile for jhd231269
Advertisement