Page 1

Mars - Avril 2019 - #74

e t r o P x i o V

Service de la catÊchèse et Pastorale des Jeunes Vicariat du Brabant wallon


SOMMAIRE

ÉDITO p.3 : Se laisser toucher ! ÉCHOS p.4 : Un dimanche autrement p.5 : Remise de la croix p.6-7 : Échos Panama 2019 p.8-9 : Duplex Panama à Bruxelles p.10-11 : Église en diaspora p.12 : Tous disciples en mission : une UP en marche p.13 : Adoration et crêpes-party RÉFLEXION

p.14-16 : Mission impossible ? p.19-21 : Marcher avec Jésus LU POUR VOUS

p.17-18 : Une bibliotèque pour vous OUTILS

p.22 p.23 p.24 p.25 p.26

: : : : :

Petit guide pour une vie transformée La Parole de Dieu au quotidien Prier avec les jeunes pendant le carême Tous disciples en mission Sacrement de réconciliation

À L’AFFICHE

p.27 : Le Jeu de la Passion de Ligny p.28 : Marche des confirmands p.29 : Choose Life p.30 : Paroisse Cup’19 p.31 : Enrichis tes vacances p.32 : Pélé jeunes à Lourdes p.33 : Campagne de carême : Entraide et Fraternité PRIÈRE

p.34 : Dans le silence de ce jour naissant NOUVELLES

p.39 : Des nouvelles de l’Église et de nos services


ÉDITO

Se laisser toucher Par le regard plein d’amour du Père

N ©

ous voici presque à la mi-carême. Le dimanche Laetare est marqué liturgiquement de couleur rose, la couleur de l’aurore. Nous entrevoyons déjà la joie de Pâques : être ressuscités dans notre relation à Dieu et notre vie. « Tous disciples en mission », nous sommes appelés en premier lieu à nous laisser rejoindre par l’amour du Père dont nous pourrons être ensuite missionnaires :

ra

te Al tu va le r

I

l est le Père miséricordieux qui, en Jésus, nous aime au-delà de toute mesure, il attend toujours notre conversion chaque fois que nous nous trompons ; il attend notre retour quand nous nous éloignons de lui en pensant pouvoir nous passer de lui ; il est toujours prêt à nous ouvrir ses bras, quoi qu’il arrive. Comme le père de l’Évangile, Dieu continue lui aussi à nous considérer comme ses enfants lorsque nous nous sommes égarés, et il vient à notre rencontre avec tendresse quand nous revenons à Lui. […] Dans le sacrement de la Réconciliation, nous pouvons toujours repartir à nouveau : Il nous accueille, il nous restitue la dignité de ses enfants et nous dit : « Sois en paix ! Lève-toi, va de l’avant ! »

E

n ce temps de Carême qui nous sépare encore de Pâques, nous sommes appelés à intensifier le chemin intérieur de conversion. Laissons-nous toucher par le regard plein d’amour de notre Père, et retournons à Lui de tout notre cœur, en rejetant tout compromis avec le péché.1

N

ous espérons que ces pages soutiendront efficacement votre marche vers la lumière de Pâques ! Jola M. Service de la catéchèse

1

Pape François, Angélus du Dimanche Laetare 6 mars 2016

3


ÉCHOS

Un dimanche autrement En lien avec « Tous disciples en mission » Le 13 janvier, l’UP de Walhain organisait un dimanche autrement sur le thème de l’année missionnaire en Bw et accueillait à cette occasion Mgr Hudsyn. Emmaüs mimé Après un accueil avec petit-déjeuner et une répétition de chants, la célébration dominicale a débuté par une mise en scène du texte de l’évangile de Luc. Des enfants et des adultes ont incarné les différents personnages du récit en le rendant vivant et dynamique. Ensuite, Monseigneur a parlé de la démarche « Tous disciples en mission ». Après quoi, les 90 participants se sont répartis en ateliers. En groupes Les enfants ont travaillé les liens entre le récit d’Emmaüs et les derniers jours de Jésus. Les plus grands sont partis d’une BD pour se rendre compte qu’on a tous une mission

dans l’Église : faire connaître Jésus autour de nous. Pour cela, ils ont repéré ce que les personnages du récit disent, ce qu’ils font et quel est leur état d’âme. Ils ont observé comment les disciples sont sortis de la tristesse en présence de Jésus qui leur a rendu la joie. Remontées Au bout de 45 minutes, de retour à l’église, chaque groupe a présenté les fruits de leurs échanges : les enfants ont apporté la maquette qu’ils ont construite (bricolage « Les pèlerins d’Emmaüs » du site internet du diocèse de Paris), les adultes ont remonté un mot ou une phrase qui avait marqué leur échange et les jeunes ont prononcé les intentions de la prière universelle. La matinée s’est terminée par un verre de l’amitié et une auberge espagnole, toujours en présence de Monseigneur. Propos recueillis par Jola M.

4 © UP Walhain

© UP Walhain


ÉCHOS

Remise de la croix Paroisse de Basse-Wavre Le dimanche 20 janvier, les enfants de 1re année de catéchèse ont vécu une matinée de catéchèse et une célébration eucharistique pendant laquelle, en présence de leurs parents, ils ont reçu une onction d’huile leur rappelant celle qu’ils ont reçue au moment de leur baptême. Un catéchumène D’abord, un jeune garçon de 12 ans, qui entame un cheminement vers le baptême, a reçu cette onction, qui fut pour lui la première. Dans la suite de la célébration, il a également reçu une bible avec l’encouragement de l’ouvrir avec ses parents. Après lui, les autres enfants du groupe de catéchèse se sont avancés devant l’autel pour être « signés » au front avec de l’huile bénie.

également tous leurs sens afin qu’à travers eux ils puissent connaître Dieu et être témoins de lui. Mot d’engagement Comme offrande, les enfants ont déposé dans les paniers un mot d’engagement qu’ils avaient écrit auparavant. Ils exprimaient par là leur souhait de continuer à cheminer en catéchèse pour se rapprocher toujours plus de Dieu. La croix À la fin de la célébration, le prêtre a béni et remis à chacun une croix. C’est un des paroissiens qui avait fabriqué ces croix en bois en insérant au centre l’image de Jésus Miséricordieux. Le prêtre a souligné que la croix est une croix de Jésus qui est mort et ressuscité par amour pour nous.

Bénédiction Ensuite, le prêtre a prononcé sur les enfants une bénédiction qui évoquait

© Service de la catéchèse

Jola M. Service de la catéchèse

© Service de la catéchèse

5


ÉCHOS

JMJ 2019 Échos du Panama Je retiendrai notamment cette eucharistie vécue à 5 en pleine montagne au milieu d’une randonnée avec Benoît, Noé et nos 2 jeunes guides et amis panaméens. Nous étions au bord d’un petit ruisseau, avec un autel formé d’une planche en bois montée sur de grosses pierres… et les chants de Natasha St Pier que j’avais sur mon téléphone. Simple, mais tellement beau !

J’avais déjà vécu les Journées Mondiales de la Jeunesse de 2016 à Cracovie et j’en étais revenu bouleversé, transformé en profondeur. C’est comme une cure de bienêtre, mais cent fois mieux que la thalasso (et je ne dis pas cela pour le bronzage…). Cela vous prend aux tripes, votre cœur bat la chamade,…

Julia (notre madre) et Julio, son compagnon, avaient une sacrée différence d’âge, mais leur amour ne faisait aucun doute, leur bonheur non plus ! Leur maison en bois, entre pollos (de nombreuses poules, pour beaucoup passées à la casserole lors de notre séjour…), cocos, papayes, bananes, et plants de café (sur lesquels nous avons

© E. Ruyver © de S. Goux

© E. de Ruyver ©H ubert L enna

6

© E. de Ruyver © S. Go ux

rts

Que le retour est difficile, qu’il fait froid en Belgique ! Notre groupe de 51 Belges francophones encaisse l’écart de température et passe des 35°C du Panama au, à peine, 0°C de la Belgique. Mais ce n’est rien en comparaison de tout ce que nous avons reçu durant ces deux grosses semaines. Voici quelques morceaux choisis de différents témoignages de jeunes pèlerins du Brabant wallon.


Hubert Lennarts

Pour moi, c’était une grande découverte. J’ai beaucoup apprécié la messe avec le Pape. Je dois vous avouer qu’au début, j’étais un peu stressé de partir car je ne connaissais personne. Mais au fur et à mesure du temps, on a appris à se connaître, avoir des échanges, des temps de prière et beaucoup de temps de partage. Jason Henry

© E. de Ruyver

© E. de Ruyver

© E. de Ruyver

travaillé toute une journée) avait été décorée et ressemblait vraiment, au bord du lac, à un havre de paix où l’on aimait échanger, autour d’un bon repas et dans un espagnol très moyen, sur nos vies tellement différentes. À une seule exception près, et pas des moindres… l’importance du Christ dans nos vies. À ce titre, j’ai vu là-bas de vraies saintes et de vrais saints ! Le sourire d’Isabelle, par exemple, une maman formidable, qui dirigeait les liturgies de la Parole pour la communauté, ne me quittera plus. Ses homélies éprises et pétries d’amour non plus.

© S. Goux

On a été accueilli dans des familles qui vivaient aux bords du Lac Alhajuela. C’était en pleine nature, coupé du monde des réseaux sociaux et entouré de la jungle. Ce qui m’a marqué c’est la chaleur, la générosité, le sourire et la simplicité des Panaméens ! J’ai bien aimé la messe de clôture où nous attendions tous avec impatience le message que le Pape avait à nous transmettre. Ce que j’ai retenu de son message, c’est « Soyez des chrétiens de Dieu non pas d’avant mais d’aujourd’hui, de maintenant  » et «  Osez témoigner votre foi et aller de l’avant, osez l’action  ». C’est donc maintenant qu’il faut parler, témoigner, partager notre foi. Laurent Marsylli

Prochaines JMJ, en 2022 ! Direction : Lisbonne ! Toutes les photos et davantage de témoignages sur le site du vicariat du Bravant wallon : https://www.bwcatho.be

7


ÉCHOS

Duplex Panama Témoignages des jeunes dans la nuit, s r e li e at aient le rer des uts qui bâtiss a it p é r p s ’on éta co s jeune si les s . Je voyais qu le s s u ir u a o o t v it e va ait es beau d . Il y a as facil lors qu’on ét coins p ie t lu n p ie C’était a la t s , a et sous conditions n’é unissait tous peu de tous le t très s s s le froid n ’e le u u c o e s n u e e qui rs q e qu jeun lo v e s s a u r t o o u uls, r n h t ie c o s p plu s. Je pas se lque t c t e n e n u e v o q a m s r r o ue m là pou . J’ai pu parle qu’ils n nt, il y a bea beaux ir e o d v s é t s e e n s im , d ent pa différe jeunes ire. Vra i partag . On a a s u e it q u r le t o iq r e u in lg s o de Be oupe m ui catholique rtout p ésirs. ant, su as un petit gr êmes d jourd’h m import u p a s t t le n n t e o ent es ns e ette qu’ils n eunes qui se s mes aspiratio ès chou n r t j e ê n e m u d t coup ées, les raimen Je trouvais bie mes id c ’était v . , it ivre e d p a a les mê P oulait v Pape e du v g a n le s ’o s e u e u n du m lle et q ié ce q smissio nde a appréc glise universe ) inariste La tran o s l’É le m n ał (sém . a t h a d u ic m o M it t a a , n idée à Pa ’on ét jeunes trer qu de mon chose que les e la mêm

8


ÉCHOS ÉCHOS

a le groupe de musique Feel God J’ai bien aimé l’ambiance que caêtre à ls seu voir qu’on n’est pas les mise. J’ai trouvé ça super de ses cho x deu t son qu’être jeune et catho thos. Parfois on a l’impression me événements comme celui-ci qui des incompatibles mais ce sont renforcent dans la foi ! Clélia

Je devais partir aux JMJ à Panam a, mais j’ai dû an voyage quelques nuler mon semaines avant le jour du grand dé participer à la «N part. Pour moi, uit blanche solid aire» était donc l’o une veillée en co ccasion de vivre mmunion avec le s jeunes qui étaien ma et de retrouver t partis au Pana aussi d’une certa ine manière «l’am j’avais déjà vécue biance JMJ» que à Madrid et à Crac ovie. Pour moi, le nuit était la rediffu point fort de la sion du discours du Pape, qui nous réflexion sur le « o a proposé une ui » de Marie : « D ire “oui” au Seigne embrasser la vie ur, c’est oser comme elle vient, avec toute sa fragi et, souvent, avec lité, sa petitesse toutes ses contra dictions et ses insig nifiances ». Le dimanche mat in, après le petit -déjeuner solidai tants protestants, re, des représenmusulmans, juifs et catholiques se d’un « geste de pa sont unis autour ix » sur un grand pont qui avait été jeunes devant l’égl construit par les ise du Sablon au co urs de la nuit pour dialogue interrelig représenter le ieux. C’était très be au de voir toutes de cultures différe ces personnes ntes rassemblées autour d’un mêm paix et d’amour po e message de ur nos frères d’au tres confessions. Athéna

9


ÉCHOS ÉCHOS

Église en diaspora Écho de la journée de formation

Christoph Theobald

La communauté qui engendre Le professeur Henri Derroitte a parlé de la catéchèse dans ce contexte minoritaire : «  La catéchèse a été chargée à elle seule de toute l’initiation chrétienne. Cela suffit. Il faut comprendre que ce qui est crucial c’est l’initiation chrétienne qui passe par l’existence de communautés, par un bain ecclésial. Dans cet ensemble, la catéchèse n’a qu’un rôle limi-

Henri Derroitte

© Vicariat Bw

© E. de Ruyver

10

© E. de Ruyver

Une diaspora signifiante Ch. Theobald nous a appelés à œuvrer au changement (notamment par le fait de rejoindre la vie quotidienne des gens) là où les chrétiens peuvent avoir perdu de la signifiance. Il a insisté sur une mission de l’Église qui s’appuie sur la « foi élémentaire en la vie » présente chez les personnes. C’est à partir de cette foi que celles-ci

peuvent faire un pas vers une foi en Christ. Il s’agit donc de multiplier « les surfaces de contact » avec nos contemporains et d’adopter délibérément une culture de dialogue. Il nous invitait à avoir de la passion pour l’Évangile et à suivre Jésus dans nos Galilées d’aujourd’hui en ayant une culture d’écoute et de dialogue.

© E. de Ruyver

Le 29 janvier à Louvain-la-Neuve, prêtres et animateurs pastoraux francophones ont vécu la formation annuelle en pastorale. Christoph Theobald, auteur d’un récent ouvrage « Urgences pastorales du moment présent : Comprendre, partager, réformer  » était l’invité principal de la journée, aux côtés de quatre autres intervenants.


té. » Il a cité Enzo Biemmi  : «  La catéchèse à elle seule ne peut pas engendrer, d’ailleurs elle ne l’a jamais fait  ». Ce sont les communautés qui « engendrent » à la foi. En 2019, dit-il, nous sommes en transition « d’une foi de tradition à une foi plus consciente ». « Ce n’est pas la fin de la foi, c’est la fin seulement d’une figure de foi. Il faut se libérer de la culpabilité ou de la crainte : le catholicisme de demain n’est pas pire, moins pertinent que celui d’hier ». Trois témoignages Ensuite, trois témoignages de terrain ont décliné de différentes manières cet enjeu de la signifiance : en ce qui concerne l’avenir des bâtiments religieux (Éric de Beukelaer de Liège) et la recherche active de projets permettant aux églises de rester ouvertes et de servir à tous ; en ce qui concerne les initiatives pastorales hors du commun (Éric Mattheeuws du Bw) : un atelier « silence » dans le cadre d’une formation de chefs scouts, un dîner de Noël le 24 décembre avec pour objectif « que personne

Alix Tumba

© E. de Ruyver

Éric Mattheeuws

© E. de Ruyver

© E. de Ruyver

Éric de Beukelaer

ne soit seul en cette soirée », trois minutes de recueillement au début de la messe dominicale pour permettre à chacun « d’atterrir »… ; en ce qui concerne l’écoute et la prise en compte de la vie des familles (Alix Tumba de Tournai) dans la démarche du synode des familles dont les interlocuteurs principaux étaient les familles des enfants en catéchèse. En espérance En fin de journée, Christophe Theobald nous a partagé ses convictions quant à la figure de l’Église en 2030. Il nous a exhortés à la vertu de l’espérance et a tracé des pistes pour l’avenir : gratuité, présence, intérêt pour nos contemporains, égale dignité des baptisés, ministères ordonnés au service du passage de communautés qui se reproduisent vers des communautés missionnaires, l’univers des sacrements à repenser… Les interventions richissimes des orateurs seront bientôt publiées dans les actes de la journée. Jola M. Service de la catéchèse

11


ÉCHOS

« Tous disciples en mission » Une UP en marche Le 3 février avait lieu la « Marche de la chandeleur  » dans l’UP de Chaumont-Gistoux. Les organisateurs ont proposé de vivre la réunion autour de l’évangile d’Emmaüs, en marchant sur les chemins entre deux églises de l’UP. Mise en route : Emmaüs Les paroissiens, les prêtres et les enfants de toutes les années de catéchèse ont d’abord vécu la Liturgie de la Parole à l’église de Gistoux. Ils sont ensuite partis par groupes. Les adultes cheminaient en vivant les étapes de la 1re rencontre de la démarche TDeM. Les enfants et leurs parents ont vécu un jeu de piste à la découverte des saints (des premiers siècles à nos jours) qui ont « aimé à la manière de Jésus » ( jeu de sept familles proposé dans la méthode Bayard). Chaque carte tirée était une occasion de partager sur la foi. Au milieu du parcours, un photolan-

12

gage attendait les groupes : les enfants y choisissaient ensemble une phrase et une photo qui y correspondait tout en échangeant en profondeur. Occasion de parler en famille Tous se sont retrouvés à 11h à l’église de Chaumont pour continuer la célébration de la messe. À la fin, les enfants ont accroché sur un grand panneau les cartes représentant les personnages qu’ils ont découverts  : champions de justice, amoureux de Dieu, protecteurs des enfants, artistes, défenseurs des pauvres, voyageurs et médecins. Plusieurs parents ont remercié d’avoir eu l’occasion de parler avec leurs enfants des choses qu’ils abordent rarement ensemble. Quelqu’un partageait  : «  Je suis venu avec les pieds de plomb et je repars avec le cœur riche de joie. »

© Service de la catéchèse

Propos recueillis par Jola M.

© JF Potelle


ÉCHOS

Adoration et crêpes-party à Tubize Depuis deux ans, nous rebâtissons notre groupe de jeunes. Nous avons construit une bonne équipe d’animateurs qui aiment se rencontrer pour les jeunes des six paroisses de Tubize. Nous animons une rencontre chaque premier dimanche du mois à 16h.

avec les jeunes. Nous sommes progressivement passés de « adorer le chocolat et son chien » à « adorer Dieu » et à « comment on pourrait le faire  ». Nous avons entrecoupé l’adoration de chants et de prières spontanées. Certains ont partagé qu’ils avaient été touchés par ce temps.

En décembre, nous avons proposé la visite de l’expo sur la Bible qui a eu lieu à Tubize et un partage autour du récit de Bartimée. En janvier, nous avons vécu un super partage autour du film « Et si le ciel existait ? ».

Tous à la cuisine ! De la chapelle, nous nous sommes dirigés vers la cuisine pour confectionner des crêpes. Tout le monde a mis la main à la pâte avec joie. Une équipe cuisait les crêpes. Deux autres équipes produisaient ce mélange mystérieux qui est ensuite mis sur les crêpières. Après avoir dégusté les crêpes, certains ont pu jouer les prolongations et participer à une bataille de boules de neige. C’était une après-midi tout en équilibre...

Temps d’adoration Le 3 février, après des salutations chaleureuses entre nous, nous avons eu un temps de prière. Ce mois-ci, nous voulions faire découvrir l’adoration eucharistique aux jeunes. Nous avons commencé par une petite intro suivie d’un échange

© Pixabay

Céline T. et Père André S.

© Pixabay

13


RÉFLEXION

Mission impossible ? Comment avoir « le style de Jésus » dans un monde a fortiori bien différent du sien, il y a 2000 ans ? Quels sont les critères de la sainteté auxquels nous devrions correspondre ? C’est ce que le Pape nous invite à découvrir dans ce quatrième chapitre de son exhortation apostolique. chemin de sainteté. Cinq constats… cinq réponses Ce qui frappe d’emblée quand on lit ce chapitre, c’est la connais- Endurance, patience et douceur sance de notre monde actuel dont Voilà bien des vertus un peu oufait preuve le pape François. Il re- bliées, nous interpelle le Pape. lève dès le début cinq risques et En effet, dans un monde où tout limites de nos cultures : « l’anxiété va très vite, pressé et changeant, nerveuse et violente qui nous dis- la patience et l’endurance ne perse et nous affaiblit ; la négativité sont plus tellement de mise. On est anxieux devant et la tristesse ; l’acédie commode, consu- « Dans un monde où l’avenir et cela nous mériste et égoïste  ; tout va très vite, on entraîne trop rapil’individualisme et de est anxieux devant dement dans une déferlante d’agressinombreuses formes l’avenir. » vité, pointe le pape de fausse spiritualité sans rencontre avec Dieu qui François, et ce « même dans les règnent dans le marché religieux milieux catholiques » (n°115). Elle actuel » (n°112). Tout au long des est cachée derrière nos écrans lignes qui suivent, il va y confronter d’ordinateur où « on a coutume de l’attitude qui devrait être la nôtre banaliser la diffamation et la casi nous souhaitons marcher sur un lomnie » (n°115), parfois même au 14

© DR

Gaudete et exsultate


nom de la défense de la foi et des pas signe de sainteté » (n°126). commandements de Dieu. Au contraire, «  le saint éclaire les Mais la sainteté, nous explique le autres avec un esprit positif et remPape, c’est se détacher de soi au pli d’espérance » (n°122). profit de l’autre. Vanité et orgueil ne sont pas signes de sainteté. L’audace et la ferveur « Ne tombons pas dans la tentation Le Pape nous dit : souvent engourde chercher l’assurance intérieure dis confortablement sur la rive, dans le succès, dans les plaisirs nous sommes pourtant appelés « à vides, dans la domination des naviguer au large et à jeter les filets autres ou dans l’image sociale  ». dans des eaux plus profondes  » Il ne s’agit pas de s’écraser ou de (n°130). Oui, il est difficile aus’effacer face à l’autre, mais de se jourd’hui d’oser annoncer l’Évanreconnaître toujours gile dans un monde «  juste derrière », « De la mesure dont hostile à sa nouveauvous mesurez, on dans l’humilité. Souté. Mais marcher à vent acquise en sup- mesurera pour vous la suite du Christ, portant des humiliac’est avoir l’audace en retour. » tions quotidiennes, de sortir, nous dit le elle est une caractéristique du Pape. Quitter notre confort, nos saint qui a un cœur « pacifié par idées toutes faites, nos habitudes, le Christ, libéré de cette agressivi- pour oser imaginer et créer des té qui jaillit d’un égo démesuré  » lieux de rencontre et d’accueil où (n°121). nous rendons présent le Seigneur afin que chacun puisse le renconJoie et sens de l’humour trer dans sa vie. « Nous sommes Avec notre mode de fonctionne- fragiles mais porteurs d’un trésor » ment actuel, toujours dans la re- (n°131) : n’ayons pas peur de surcherche insatiable de la satisfac- prendre, de déranger, à l’image tion immédiate, le monde nous des saints. Ne faisons pas «  de paraît souvent bien triste. Mais comment être triste, se sachant aimé de Dieu ? Quelle ingratitude, interpelle le Pape, de la part du chrétien qui, suivant le modèle du monde actuel, ne se suffit pas de ce que la vie lui donne, mais en veut toujours plus. Et de nous donner l’exemple de Saint François d’Assise « heureux de louer Dieu uniquement pour la brise qui caressait son visage  » (n°127). De même, la « mauvaise humeur n’est 15


© E. de Ruyver

notre vie chrétienne un musée de souvenirs » (n°139).

tègent les uns les autres et créent un lieu ouvert et d’évangélisation, est le lieu de la présence du Ressuscité » (n°145).

En communauté Qu’il est difficile d’être ensemble quand nous vivons dans un monde La prière bercé par l’égoïsme récurrent et Se recevoir des autres, oui, mais l’individualisme. Et pourtant « la aussi se recevoir d’un Autre. « Le sanctification est un cheminement saint est une personne qui a becommunautaire, à faire deux à soin de communiquer avec Dieu » deux » souligne le pape François (n°147), nous dit le Pape. Pas de (n°141). Mais il ne s’agit pas seu- sainteté sans prière mais pas une lement de se rassembler. Nous prière qui serait «  pure contemdevons nous recevoir les uns des plation de Dieu, sans distractions, autres et cela suppose d’abord comme si les noms et les visages des frères étaient de se décentrer de « Le saint est une une perturbation à soi-même. «  Partager la Parole et célébrer personne qui a be- éviter » (n° 154). Bien l’Eucharistie fait dasoin de communi- au contraire, souligne le Pape, l’intervantage de nous des quer avec Dieu. » cession et la prière frères et nous converde demande sont tit progressivement en communauté sainte et mis- agréables à Dieu parce qu’elles sionnaire  » (n°142). Comment  ? sont liées à la réalité de notre vie. Par « de petits détails » nous dit le Noémie D. Pape (n°143). Car « la communauService de la catéchèse té qui préserve les petits détails de l’amour, où les membres se pro-

16


LU POUR VOUS

Service de documentation Une bibliotèque pour vous L’humilité

G. Gilbert – Ed. Ph. Rey

L’auteur, dans son langage propre et avec son expérience de prêtre des loubards, propose une réflexion sur l’humilité. Pour lui, celle-ci est la première des vertus et appelle à l’émerveillement, au service, à la bonté, à la douceur et au pardon. Dans chaque compartiment de la vie quotidienne : travail, famille, communauté… et à chaque âge, il faut veiller à cette attitude qui est un vrai chemin de sainteté dans notre société de compétition et de performance.

Petit traité de la joie M. Steffens – Ed. Poche

La vie n’est pas librement choisie, elle s’impose à celui qui nait. À la suite de ce constat, certains en viennent à exiger le bonheur pour cette vie imposée mais ce n’est pas un dû et le penser ainsi ne rend pas heureux. L’homme heureux prend les choses comme elles sont et ne ressasse pas ce qu’elles auraient pu être. Dans ce petit traité, l’auteur souhaite donner des pistes pour ce travail et amener chacun à dire un « oui » à sa mesure à la vie en l’accueillant pour ce qu’elle est : un don à honorer en y consentant.

17


LU POUR VOUS

Ils continuent d’être appelés J-M. Petitclerc – Ed. Médiaspaul

L’auteur, prêtre salésien, commence par dresser un état des lieux de notre monde en mutation car c’est celui-ci qui explique l’évolution de la jeunesse. Il présente quelques facettes de celle-ci et son mode de fonctionnement déroutant pour les adultes : culture de l’entrepairs, marginalisation de la famille, codes de communication, plaisir immédiat… Après cela, l’auteur réaffirme la quête de sens des jeunes et leur besoin d’espérance, de confiance, de fraternité, d’authenticité, ainsi que la nécessité de les accompagner pour qu’ils découvrent leur vocation propre. Il faut donc croire en eux, espérer avec eux et les aimer comme ils sont.

Paul VI prophète M. Cool – Ed. Salvator

Le sous-titre de ce livre : dix gestes qui ont marqué l’histoire nous donne le fil rouge de cette présentation de Paul VI, ce pape souvent mal-aimé et incompris. L’auteur nous dévoile ainsi 10 initiatives prophétiques prises par ce pape et qui ont ouvert des chemins nouveaux. Entre autres d’un pèlerinage en Terre sainte, premier voyage hors Italie depuis un siècle ; la suppression de la tiare par souci d’humilité ; la reprise du dialogue avec les orthodoxes ; l’engagement pour la paix par son intervention aux Nations unies… Un portrait étonnant et émouvant de ce précurseur un peu oublié.

Ces livres et outils sont disponibles pour emprunt gratuit au Service de documentation du Centre pastoral. 010/235 263 - documentation@bwcatho.be Permanences hors congés scolaires Lundi, mardi et jeudi de 10h à 12h - Mercredi et vendredi de 10h à 17h 18


© Koen Van den Bossche

RÉFLEXION

Marcher avec Jésus Messages du Pape, Panama, janvier 2019 À l’occasion de la 34ème JMJ, le pape François a eu l’occasion de prendre de nombreuses fois la parole pour s’adresser aux jeunes, mais aussi aux autorités du pays, aux évêques, aux prisonniers, aux volontaires. Autant de messages à méditer et qui peuvent porter les jeunes que nous accompagnons dans leur marche vers le Christ. « C’est la plus grande joie du disciple : être en marche. Vous n’avez pas eu peur de risquer et de marcher. » Marcher avec Jésus

tions d’une culture du rejet et du manque d’amour. »1

Comme le disait le Pape : « Marcher avec Jésus sera tou- Être en marche est une caractérisjours une grâce et un risque. tique du disciple : Une grâce parce que cela nous «  Le disciple n’est pas seulement engage à vivre dans la foi et à le celui qui arrive en un lieu mais ceconnaître, en entrant lui qui n’a pas peur plus profondément « Marcher avec Jésus de risquer et de se sera toujours une mettre en marche. dans son cœur, en comprenant la force grâce et un risque. » Si quelqu’un se de ses paroles. met en marche, il est déjà un disciple, si tu restes Un risque, parce qu’en Jésus, immobile, tu as perdu. C’est la ses paroles, ses gestes, ses ac- plus grande joie du disciple : être tions sont en contradiction avec en marche. Vous n’avez pas eu l’esprit du monde, avec l’ambi- peur de risquer et de marcher. »2 tion humaine, avec les proposi19


© Koen Van den Bossche

© Koen Van den Bossche

Avec Marie, oser donner vie au rêve de Dieu

Dieu : «  Marie a osé dire “oui”. Elle a osé donner vie au rêve de Dieu. C’est cela qu’Il nous demande aujourd’hui  : Veux-tu donner chair au rêve de Dieu avec tes mains, avec tes pieds, avec ton regard, avec ton cœur  ? Veux-tu que l’amour du Père t’ouvre de nouveaux horizons et te conduise sur des chemins jamais pensés, jamais imaginés, rêvés ni espérés, qui réjouissent et fassent chanter et danser ton cœur ? »4

Dès la cérémonie d’accueil et d’ouverture, comme lors du synode d’octobre dernier, le Pape a encouragé les jeunes à renouveler l’Église par leur présence et leur jeunesse : «  Nous voulons vous dire de ne pas avoir peur, d’aller de l’avant avec cette énergie rénovatrice et ce souci constant qui nous aide et nous fait bouger pour être plus joyeux, plus disponibles, plus “témoins de l’Évangile”. Nous vou- Le Pape a également parlé de la lons trouver et réveiller avec vous force du «  oui  » de Marie, «  l’inla continuelle noufluencer » de Dieu en « Seul l’amour nous anglais, c’est-à-dire veauté et jeunesse de l’Église, en nous rend plus humains.» celle qui a eu la plus ouvrant toujours à grande influence cette grâce de l’Esprit Saint qui, dans l’histoire, le plus bel impact ! tant de fois, accomplit une nouvelle Pentecôte. »3 « Le monde sera meilleur quand plus nombreuses seront les perEt le Pape de donner Marie comme sonnes qui auront le courage de guide sur ce chemin d’ouverture croire en la force transformante à l’Esprit Saint et du service de de l’amour de Dieu. A vous

20


jeunes je demande : Voulez-vous être “influencer” à la manière de Marie. Elle a eu le courage de dire « qu’il en soit ainsi ». Seul l’amour nous rend plus humains. »5

tiplication de l’espérance. Nous avons besoin de multiplier l’espérance ». En guise d’envoi

La vocation chrétienne est missionnaire

Le Pape rappelle que les jeunes sont le présent de l’Église : « Vous, chers jeunes, vous n’êtes En cette année de conversion mis- pas l’avenir. Non, vous êtes le présionnaire pour notre Vicariat, il y sent  ! Vous êtes l’heure de Dieu. a des paroles qui réIl vous convoque, Il « Que nos limites et vous appelle à vous sonnent tout particunos faiblesses ne lièrement : lever et à réaliser le «  Que nos limites nous paralysent pas » rêve que le Seigneur a rêvé pour vous ».8 et nos faiblesses ne nous paralysent pas,… Aller de P. Emmanuel de R. l’avant et, ainsi, c’est la beauté Pastorale des Jeunes de nous savoir envoyés, la joie de savoir que, par-dessus tous 1 Chemin de Croix avec les jeunes, les inconvénients, nous avons 2, 3 et 4 Cérémonie d’accueil et d’ouverture, une mission qui nous porte de 5 Veillée avec les jeunes, 6 et 7 l’avant. Ne pas laisser les limites, Rencontre avec les volontaires, 8 les faiblesses, y compris les péHomélie de la messe, chés, nous freiner et nous empêJMJ Panama janvier 2019. cher de vivre la mission, parce que Dieu nous invite à faire ce que nous pouvons et à demander ce que nous ne pouvons pas, en sachant que son amour nous prend et nous transforme de manière progressive. »6 Et le Pape d’inviter les jeunes à faire du vacarme, un vacarme constructif, un vacarme d’amour : « Donner le meilleur de soi-même, pour rendre possible le miracle de la multiplication non seulement des pains mais de l’espérance. Et vous, en donnant le meilleur de vous-mêmes, en vous engageant, vous réalisez le miracle de la mul-

© Koen Van den Bossche

21


OUTILS

Pour une vie transformée Petit Guide de prière Tu as du mal à prier chaque jour ? Tu es convaincu que sans Dieu tu t’épuises rapidement ? C’est un vrai combat ? Voici un livre avec des propositions pratiques pour t’aider à prier quotidiennement. Le livre de Grégory Turpin propose 42 jours c’est-à-dire six semaines d’entraînement pour nous guider dans un temps de prière personnelle. Plus concrètement ? • Le matin, un petit texte qui nous introduit à la prière et un « Conseil du jour » • Un texte biblique avec des questions pour nous en imprégner • Une méditation du soir pour relire notre journée avec Dieu • Un témoignage et une relecture par semaine Présentation du livre par l’auteur : «  Ce petit parcours n’est pas seulement une succession d’exercices à faire, mais plutôt un voyage intérieur. Il n’est pas une succession de règles à appliquer mais une vraie relation intime à créer avec un Dieu d’Amour. C’est possible et ça rend heureux ! » (G. Turpin). Extrait d’un témoignage à propos de la lecture de la Parole : « Tous les matins, je me tiens devant ma table du petit-déjeuner, mon café dans une main et mon téléphone dans l’autre. Ouverte, l’application « L’Évangile au quotidien », sur laquelle je découvre les lectures du jour. Au petit-déjeuner, je prends mon temps pour savourer… la Parole de Dieu ! » (V. le Mariachi, batteur pour SPES).

Pastorale des Jeunes jeunes@bwcatho.be - 010/235 270 22


OUTILS

La Parole de Dieu au quotidien Sur mon smartphone ou par mail La Parole de Dieu, quelle richesse pour ma vie, pour la mission et pour le monde entier ! Concrètement ? Simplement en téléchargeant une application sur son smartphone ou en s’abonnant par mail. 3 propositions :

• AELF : les lectures du jour + les heures + la Bible + un calendrier • Dieu avec nous aujourd’hui : les lectures du jour + un bref commentaire + un chant à écouter

• L’Évangile au quotidien : l’Évangile du jour + un commentaire + les saints du jour + des prières

C’est gratuit et accessible où que nous soyons, au lever du lit, dans le bus, dans une salle d’attente... On a tant d’occasions d’écouter Dieu et de laisser résonner sa voix ! « Pour pouvoir annoncer la Parole de vérité, nous devons avoir fait nous-mêmes l’expérience de la Parole : l’avoir écoutée, contemplée, quasiment touchée de nos mains ». (Pape François)

• Retraite en ligne pour le temps de Carême •

http://www.ndweb.org/ : un tas d’outils pratiques pour approfondir le temps de prière Apprendre à des ados à prier L’outil d’animations Initiale « Silence ? On prie » : disponible à la pjbw

Pastorale des Jeunes jeunes@bwcatho.be - 010/235 270 23


OUTILS

Cheminer ensemble vers Pâques Prier avec les jeunes pendant le Carême Un outil de prière complètement remis à neuf et disponible sur notre nouveau site outils. Cet outil se compose de 7 feuillets : • Pour chaque dimanche, un thème saillant de l’Évangile avec des textes de méditation et une proposition de chants. • Une liste de chants que vous pourrez facilement retrouver sur internet. • Des démarches durant ces temps de prière afin de permettre aux jeunes d’aller plus loin ou d’avoir de la variété d’une semaine à l’autre. Vous pouvez compléter le temps de prière et le modifier à votre guise en fonction du groupe, du lieu, de l’âge des participants. Notre Service reste disponible pour personnaliser avec vous ces temps de prière, si vous le désirez. N’hésitez pas à nous contacter…

outils e t i s au Nouve jbw.be p s l i t u www.o Pastorale des Jeunes jeunes@bwcatho.be - 010/235 270 24


OUTILS

Tous disciples en mission L’audace d’une conversion Comment vivre avec les jeunes cette année vicariale ? Pourquoi ne pas scruter la Parole de Dieu avec eux ? Un bel outil clé sur porte nous a été concocté et est disponible ici : https://tousdisciples.be/ Comment ça marche ? L’outil nous invite à : 1. Repartir des Écritures et découvrir comment elles peuvent nous rejoindre dans notre quotidien. 2. Nous laisser interpeller et déplacer par le Seigneur qui nous lance ainsi des appels concrets pour notre vie. C’est ce que vous pouvez proposer aux jeunes ! D’ailleurs, les disciples de Jésus misent leur vie sur sa Parole. Leur confiance en cette Parole les entraîne vers une confiance plus radicale pour un chemin de toute une vie à la suite du Christ. Une formule en 2 rencontres (ou plus) Laissez-vous guider par le carnet de l’animateur et du participant téléchargeables sur le site 1. Une belle « lectio divina » à partir de l’Évangile des disciples d’Emmaüs. Après la rencontre chacun est invité à faire une action concrète et qui lui est accessible.

2. Une relecture de cette expérience et une réflexion ensemble pour être davantage « disciple-missionnaire » en se mettant à l’écoute des appels du Christ là où nous vivons.

Pour compléter : des chants et des prières pour vivre cela avec Dieu, une petite vidéo de Mgr Hudsyn et plein d’idées d’initiatives locales. Pastorale des Jeunes jeunes@bwcatho.be - 010/235 270 25


OUTILS

Sacrement de la réconciliation Outils d’animation Dans la revue « Points de repère » : • Un dossier « Le pardon au cœur du message chrétien » qui propose, entre autres, une réflexion sur le lien entre première communion et réconciliation et « Dix points pour parler de la réconciliation en catéchèse. » (n° 212/2006). • Des propositions de célébration pénitentielle en communauté « Accueillir le pardon de Dieu » et « En Lui, vivre en frère avec tout homme » (n° 2012-2013 et 2014-2015). Dossiers interdiocésains : • L’outil de catéchèse communautaire « Père pardonne-leur » pour organiser un dimanche autrement. • Deux dossiers liturgiques de la CIPL avec des pistes d’animation pour vivre le Carême en communauté et « Laissez-vous réconcilier par le Christ ». Pour les enfants : • Un Prions en Église junior « La joie du pardon » évoquant, entre autres, l’histoire de Joseph et de ses frères et la parabole du fils prodigue ainsi qu’un schéma de préparation à la confession. • Un dossier « Seigneur, délivre-nous du mal » du magazine Magnificat Junior (n° 100 février-mars 2013) avec, entre autres, des questions d’enfants et la présentation des étapes du sacrement. • Un jeu «  Dominos de la réconciliation  » qui fait le lien entre les situations de vie quotidienne et des scènes bibliques qui évoquent le pardon et la réconciliation. • Une petite brochure à destination des enfants, pour les aider à vivre une célébration communautaire du sacrement de réconciliation, est disponible gratuitement sur demande au Service de la catéchèse. Tous les outils sont en prêt au Service de documentation. (coordonnées : p. 17-18)

Service de documentation du Centre pastoral. 010/235 263 - documentation@bwcatho.be 26


À L’AFFICHE NOUVELLES

Église universelle Extraits du message du pape François aux jeunes pour la journée mondiale des missions le 21 octobre 2018 : « Chaque homme et chaque femme est une mission, et c’est la raison pour laquelle on vit sur la terre. Être attirés et être envoyés sont les deux mouvements que notre cœur, surtout quand on est jeune, sent comme des forces intérieures de l’amour qui promettent un avenir et poussent notre existence en avant. Personne autant que les jeunes ne sent combien la vie fait irruption et attire. Vivre avec joie sa propre responsabilité pour le monde est un grand défi. Je connais bien les lumières et les ombres propres au fait d’être jeunes, et si je pense à ma jeunesse et à ma famille, je me rappelle l’intensité de l’espérance pour un avenir meilleur. Le fait de ne pas nous trouver en ce monde par notre décision, nous laisse entrevoir qu’il y a une initiative qui nous précède et nous donne d’exister. Chacun de nous est appelé à réfléchir sur cette réalité : Je suis une mission sur cette terre, et pour cela je suis dans ce monde » Source : eglise.catholique.fr

Nouvelles des Services Nouvelles arrivée dans l’équipe L’équipe de la Pastorale des jeunes du Brabant wallon a la joie de vous annoncer l’arrivée de Pascaline de Montjoye. Dynamique et encore toute fraichement sortie de ses études de musicologie, elle est convaincue que chacun a reçu au moins un talent du Seigneur et que nous nous devons de l’exploiter à Son service. Déjà engagée auprès des jeunes, elle sera le lien particulier entre les pôles jeunes de l’Ouest du Bw et notre Service. Présences pendant les vacances de Noël Le Service de la catéchèse, la Pastorale des jeunes ainsi que le Service de documentation seront fermés du lundi 24 décembre 2018 au vendredi 4 janvier 2019 inclus. 27


À L’AFFICHE

MARCHE DES CONFIRMANDS mercredi 17 avril 2019 de 13h45 à 20h À NIVELLES Une après-midi pour tous les jeunes qui préparent leur confirmation. PROGRAMME Dès 13h45 : arrivée au parking du Collège Ste Gertrude 14h-17h45 : grand jeu dans Nivelles, rencontre de Mgr Hudsyn et témoignages 18h30 : Messe chrismale à la Collégiale Sainte Gertrude de Nivelles +/– 20h00 : remise des huiles et envoi en paroisse PAF : 3€/enfant (gratuit pour les catéchistes), à remettre, dans une enveloppe, à l’accueil de la marche. INSCRIPTION OBLIGATOIRE AVANT LE 8 AVRIL via le formulaire sur le site www.catechesebw.be/marche-chrismale POUR VOUS PRÉPARER En équipe, réfléchissez à des questions à poser à Mgr Hudsyn et envoyez-les-nous avant le lundi 8 avril 2019 Un courrier vous sera envoyé la semaine qui précède, avec les dernières informations utiles à la journée et un plan d’accès.

catechesebw.be - catechese@bwcatho.be - 010/235 261 ou 267 28


À L’AFFICHE

Du 15 [10h] au 19 avril 2019 [12h] au Collège Saint-Vincent de Soignies

www.festivalchooselife.be

LET’S BE ONE

Riches de nos DIFFÉRENCES !

Désires-tu être toi-même, avec tes talents, et être accueilli comme tu es ? Au Festival Choose Life, c’est possible ! « Riches de nos différences ! Let’s be one ! » C’est ce que nous vivrons durant ces quatre jours. Jésus-Christ nous montre le chemin de l’Unité. « Que tous soient un ! » Jn17,21 Ensemble, nous le vivrons avec Lui.

29


À L’AFFICHE

1er MAI

s i o arois p r r a e P t int o o f e d oi

Tourn

t Foot e

d

eu -l’All e n i a r

h/B

h-17 ns / 10

a

11-30

défis

rnois

3 tou

11-13 Foot* 14-17 * rs Foot joueu 18-30 s de 6 Foot* mixte

amme

Progr

rnois • Tou pour tous es s uciss fi é D • ins sa as pa p e R n • bratio • Célé

Avec le soutien du

e

ip * Équ

Inscriptions auprès du responsable jeune de ta paroisse sur www.pjbw.be (colonne de droite) avant le 22 avril

30

Renseignements jeunes@bwcatho.be ou au 010/235.270 Lieu du tournoi : Collège Cardinal Mercier Chaussée du Mont-St-Jean 83 à 1420 Braine-l’Alleud

Édit Resp. : E. de Ruyvers, Chaussée de Bruxelles 67 - 1300 Wavre

9 1 ’ p u ses C ses


À L’AFFICHE

31


À L’AFFICHE

ous “ Heureux ves, les pauvr me u car le Royau de Die est à vous” 26) (Luc 2 ,6, 20-

Lourdes s e n u e J é l Pé ’s move together

Groupe Let oût 2019s a 3 2 u a Du 17 5 ans et les 16-30 an -1

Éditeur responsable : E. De Ruyver - Chée de Bruxelles 67 - 1300 Wavre - Photo : © E.de Ruyver

Pour les 12

Informations et inscriptions

32

Brabant wallon : 010/235.270 - jeunes@bwcatho.be

è Bruxelles : 02/533.29.27 - jeunes@catho-bruxelles.be

www.lourdesmb.be


À L’AFFICHE

En Brabant wallon, nous avons l’honneur d’accueillir Minmin, coordinatrice de projet du Programme Tri-People (chrétiens, musulmans, indigènes) pour la construction de la paix et de la souveraineté alimentaire pour la péninsule de Zamboanga (sud des Philippines). Retrouvez les dates des témoignages de Minmin sur www.entraide.be/-agenda. Les collectes en paroisse au profit des associations soutenues par Entraide et Fraternité auront lieu les 30-31 mars et 13-14 avril 2019.

33


PRIÈRE

DANS LE SILENCE DE CE JOUR NAISSANT Seigneur, Dans le silence de ce jour naissant, je viens te demander la paix, la sagesse et la force. Je veux regarder aujourd’hui le monde avec des yeux tout remplis d’amour, être patient, compréhensif et doux. Voir au-delà des apparences tes enfants comme tu les vois toi-même, et ainsi ne voir que le bien en chacun.

Ferme mes oreilles à toute calomnie, garde ma langue de toute malveillance, que seules les pensées qui bénissent demeurent dans mon esprit, Que je sois si bienveillant et si joyeux que tous ceux qui m’approchent sentent ta présence.

Revêts-moi de ta bonté, Seigneur, et qu’au long de ce jour, je te révèle. Amen. Auteur inconnu

34


NOUVELLES

Église universelle Du 21 au 24 février, a eu lieu au Vatican, à l’initiative du Pape, un sommet sur les abus dans l’Église et la protection des mineurs. Il a réuni autour du Pape, les évêques, les principaux responsables du SaintSiège et de la Curie romaine, les religieux, des experts mais aussi des victimes d’abus sexuels. Cette « rencontre de pasteurs, non pas un congrès d’études » alternait des temps en session plénière et des réunions en groupes de travail ainsi que des moments de prière commune avec l’écoute de témoignages. Une liturgie pénitentielle a également été organisée ainsi qu’une messe de clôture. Le but : « Que tous les évêques sachent, de manière absolument claire, ce qu’il faut faire pour prévenir et combattre le drame mondial des abus sur les mineurs. Le pape François sait qu’un problème global ne peut être affronté qu’avec une réponse globale. Il est fondamental qu’en retournant dans leurs pays et leurs diocèses, les évêques venus à Rome soient conscients des règles à appliquer et accomplissent ainsi les pas nécessaires pour prévenir les abus, pour protéger les victimes et pour s’assurer qu’aucun cas ne soit couvert ou occulté. » Source : vaticannews.va

Nouvelles des Services La Pastorale des Jeunes a la joie d’accueillir un nouveau membre dans son équipe, Delphine Lepour. Elle travaille à tiers-temps et a en charge tout le lien pastoral avec les écoles secondaires. Elle s’occupe, entre autres, de l’organisation de retraites scolaires, des journées de récollection (avec EVRAS - Éducation à la vie relationnelle, affective et sexuelle) et de la mise en place d’activités pastorales au sein des écoles. Elle enrichira l’équipe de sa formation en communication et en marketing. Présences pendant le congé de Pâques Service de la catéchèse : du 08/04/2019 au 18/04/2019 inclus. Pastorale des Jeunes : du 08/04/2019 au 12/04/2019 inclus. Service de documentation : du 11/04/2019 au 18/04/2019 inclus. Veuillez noter que tout le Centre sera fermé le vendredi 19/04/2019. 35


PB- PP 

BELGIE(N) - BELGIQUE

Jeunes 15-19 avril : Choose Life 1er mai : Paroisse Cup’19 17-23 août : Pélé des jeunes à Lourdes Le 30-31 mars et le 13-14 avril 2019 : Campagne de carême en paroisse (Entraide et Fraternité)

Contacts Service de la catéchèse Noémie Declerq - Jola Mrozowska Nadia Pesenti - Chrystel Turek Luc Tielemans 010/235 261 ou 010/235 267 catechese@bwcatho.be Compte financier : BE15 3100 8658 6330

Pastorale des Jeunes Abbé Emmanuel de Ruyver - Pascaline de Montjoye - Isabelle Druart Séverine Goux - François Veldekens Delphine Lepour 010/235 270 - jeunes@bwcatho.be Compte financier : BE63 3101 1449 1008

Permanences Du lundi au mercredi : de 9h à 16h30 Jeudi et vendredi : de 9h30 à 17h

Permanences Du lundi au jeudi : de 9h à 16h, hors mardi. Sur rendez-vous les vendredis et congés scolaires

www.catechesebw.be

www.pjbw.be

Pour retrouver les coordonnées des pôles catéchèse et jeunes, rendez-vous sur nos sites internet respectifs. Édit. resp.: E. Mattheeuws - Vicariat du Brabant wallon, Chée de Bruxelles 67/1, 1300 Wavre

Périodique bimestriel - bureau de dépôt : Wavre - Agrégation n°405309

es à t a D tenir re

Catéchèse 17, 24, 31 mars : Le Jeu de la Passion de Ligny 17 avril : Marche des confirmands

Profile for Pastorale des Jeunes du Bw

Porte-Voix 74 - Mars-Avril 2019  

Porte-Voix 74 - Mars-Avril 2019  

Advertisement