a product message image
{' '} {' '}
Limited time offer
SAVE % on your upgrade

Page 1

Septembre - Octobre 2018

71

© J. Desmedt

Service de la catéchèse et Pastorale des jeunes VICARIAT GÉNÉRAL DU BRABANT WALLON


SOMMAIRE

p.3 : Édito p.4-13 : Échos p.14-15 : Réflexion - Gaudete et exsultate p.16-18 : Lu pour vous p.19-22 : Calendrier activités 2018/2019 p.22-23 : Réflexion - Chantier KT p.25-28 : Outils p.29-30 : 13/10 - Journée Transmission p.31 : 27/10 - Concert Jodoigne p.32 : 2-3-4/11 - Rivespérance p.33 : 26/01/2019 - JMJ Duplex p.34 : Affiche programme Catéchèse Bw p.35 : Affiche programme PJBw p.36 : Vivre Ensemble - Avent 2018 p.37 : Missio - campagnes 2017/2018 et 2018/2019 p.38 : Temps d’arrêt p.39 : Coordonnées UP - catéchèse et pastorale des jeunes p.40 : Dates à retenir Présences pendant les vacances de Toussaint Le Service de documentation sera fermé le jeudi 1er et le vendredi 2 novembre. Les autres jours, ouverture aux heures habituelles. Nouvelles de nos services Le Service de la catéchèse accueille une nouvelle collègue : Noémie Declercq, jeune catéchiste ayant étudié les sciences religieuses. Elle nous apportera son expérience catéchétique vécue dans le diocèse de Tournai. Le Service sera également renforcé par le diacre Luc © Vicariat Bw Tielemans qui nous enrichira de son expérience et de son regard de ministre ordonné sur la catéchèse dans nos contrées. © M. Lhoest


L

a rentrée pastorale est déjà entamée, les activités des pôles jeunes et de la catéchèse ont repris leur rythme.Nouveaux groupes, nouveaux animateurs et catéchistes…

M

ais au fond, qu’est-ce que cela signifie « accompagner » sur le chemin de la foi ? «Le mot accompagner signifie qu’il s’agit d’être pour les jeunes et avec eux un compagnon selon l’Évangile, c’est-à-dire un homme de conviction, habité par le mystère trinitaire, sachant se mettre au service des autres, hanté par l’élargissement des frontières de l’Église, (…) croyant au travail de l’Esprit dans le monde et l’Église. L’accompagnateur ne peut être un substitut du père ou de la mère, ni un grand frère ou une grande sœur. Mais un passeur, un premier de cordée, quelqu’un qui aide une liberté à grandir. » (H. Madelin)

V

Un modèle à suivre

- Enrichir sans cesse notre propre vie de foi afin d’être des témoins de conviction; - Laisser jaillir l’Esprit Saint; - Être au service, à l’image du Christ-serviteur; - Avoir soif de construire l’Église et d’élargir ses frontières en étant disciple missionnaire.

M

ais la phrase la plus forte est sans doute la dernière : « être des passeurs, des premiers de cordée, qui aident une liberté à grandir » !

L

e Seigneur nous confie d’être de ceux qui font avancer, aident à franchir une étape. Afin que ceux que nous accompagnons puissent grandir en toute liberté sur leur chemin de foi.

B

elle année pastorale à tous !

oilà donc quelques points de réflexion et d’attention en cette période de reprise pour remplir au mieux la belle mission qui nous est confiée : - Une attention particulière à être avec les jeunes et les enfants, de se mettre à leur portée;

ÉDITO

Accompagner selon l’Évangile

P. Emmanuel de R. Pastorale des jeunes

© A.Herinckx

3


Paroisse Cup

ÉCHOS

Le rendez-vous Sport - Fun - Spi

C’était déjà il y a 4 mois, mais plus le moindre petit Porte-Voix depuis lors pour vous faire l’écho de cette belle rencontre sportive interparoisses. Alors pour bien commencer cette année, nous avons choisi de vous rappeler ce beau moment, miroir de ce que les jeunes attendent de leur groupe de Pastorale des jeunes.

Amitié – fraternité : sans aucun doute elle était au rendez-vous et c’est pour ça qu’on revient:pour retrouver ses amis de la paroisse, vivre avec eux de bons matchs de foot et se serrer les coudes pour gagner ou pour s’encourager à aller à la messe le dimanche.

Se défouler : On cherche plus à vivre qu’à s’asseoir pour écouter un enseignement. Et ils en ont eu pour leur compte, entre le foot, le parcours d’obstacles gonflable et la course d’orientation. Au final, on retiendra les bons moments passés ensemble et la victoire des équipes de Ramilies (11-15), Chastre (16-30) et Waterloo (Jury).

4

© PJBw

Prier : même si ça ne doit pas prendre tout le temps de la rencontre, il est important que nous gardions toujours dans nos activités un temps pour Dieu. Que ce soit pour confier des difficultés ou rendre grâce pour les joies, nos groupes sont des lieux propices à continuer d’approfondir notre relation au Seigneur. Un joli coin ombragé, Annonciata à la guitare, Jésus au centre, un silence habité, bref, ce fut un beau moment de prière partagé.

Partager – Construire – Solidarité : bien que les équipes

aient eu l’occasion de partager sur la manière de jouer, on ne peut pas dire qu’il y ait eu des partagesorganisés. Et c’est ça aussi la Pastorale des jeunes : de temps en temps des activités plus ludiques pour renforcer la fraternité et à d'autres moments, plus de réflexion en groupe ou de solidarité pour découvrir ensemble la joie d’être chrétien.

Voilà les ingrédients que nous vous invitons à mettre à votre sauce cette année pour que la coupe ne se limite pas au 1er mai de chaque année mais se construise dans le Seigneur, avec vous, de la caté à l’âge adulte. Merci pour cette belle édition de la Paroisse Cup, merci pour tout ce que vous offrez à cette nouvelle génération et, comme le disait Monseigneur Danneels, « un chrétien seul est un chrétien en danger de mort ». Nous vous remercions d’offrir aux jeunes un espace pour grandir ensemble

dans la foi !

François V. Pastorale des jeunes


Éveil pour les enfants entre 3 et 12 ans

À l’initiative d’un groupe de jeunes mamans soucieuses de l’éducation religieuse de leurs enfants, une présentation de la Catéchèse du Bon Berger a eu lieu au couvent Saint Antoine à Bruxelles. Objectif : lancer dès octobre 2018 une formation pour les catéchistes, qui leur permettra de vivre une première année d’éveil avec les 36 ans. La Catéchèse du Bon Berger (CBB) est un programme d’éveil religieux où les enfants font l’expérience d’une relation de foi personnelle et authentique à travers la figure du Christ. Cette catéchèse est directement inspirée des principes de la pédagogie Montessori et s’appuie sur deux piliers : la Bible et la liturgie catholique. Les enfants vivent l’Évangile grâce à la manipulation d’un matériel conçu spécifiquement pour les aider à s’approprier le message du Christ. Le rôle de l’adulte est de préparer pour les enfants un espace sacré, appelé atrium, pour leur permettre de répondre à l’appel du Christ, présenté dans un premier temps sous les traits du Bon Berger. Dans l’atrium, l’enfant fait l’expérience de la joie que procure l’amour de Dieu grâce à l’écoute de la Parole et dans la prière. Un soin particulier est porté à la beauté du lieu, reflet de la beauté de la création et de l’amour de Dieu. La formation du catéchiste consiste en une immersion dans l’ambiance d’un atrium avec des temps consacrés à des réflexions pour adultes, la lecture d’ouvrages de référence, des

ÉCHOS

La Catéchèse du Bon Berger exemples de présentations avec le matériel, la rédaction de pages d’album pour les enfants et la confection de petit matériel. Plus qu’une formation, c’est une vraie retraite dans l’esprit de la pédagogie d’initiation : plonger soi-même dans ce que nous proposerons ensuite aux enfants.

Jola M. Service de la catéchèse

Pour en savoir plus :

- Sites internet : www.cgsusa.org et

sites.google.com/site/catechesibuonpastore/

- Livres :

Le potentiel religieux de l’enfant 3-6 ans, Sofia Cavaletti, éd. Artège Dieu et l’enfant, Maria Montessori, éd. Parole et Silence

La formation aura lieu du 15 au 20 octobre (9h-17h) au couvent Saint Antoine (Bxl) et correspond à la moitié de la formation complète pour le niveau 3-6 ans. Le prix de la formation s’élève à 100€. Informations et inscriptions : Teresa Calonje, bonbergerbruxelles@gmail.com

5


Pôles catéchèse

ÉCHOS

Après s’être réunis autour du document de Mgr Hudsyn et du thème de la prière dans les réunions avec les catéchistes, les coordinateurs et les accompagnateurs des pôles catéchèse se sont retrouvés une dernière fois cette année pour discuter de l’appel et du passage d’une demande de service à un engagement « véritable ». La soirée a commencé par un temps de prière autour de l’appel de Samuel : Samuel n’a pas compris tout de suite qui l’appelait et pour quoi. Il a eu besoin d’Eli pour discerner cela. A partir de là, chacun a été invité à réfléchir aux questions suivantes : Comment vous êtes-vous engagé-e en catéchèse ? Comment cet appel, cet engagement a évolué ?

Le partage qui a suivi a permis de constater que bon nombre de coordinateurs ont répondu à une demande de service. Ce service rendu a évolué vers un engagement, grâce aux échanges avec les enfants et à la préparation des rencontres. La foi de chacun a grandi et c’est toujours une joie (vitale) que de cheminer avec les enfants.

Accueillir l’appel et la mission

Ensuite, les participants ont regardé le témoignage de deux catéchistes : l’une a toujours été attachée à l’Église, l’autre a découvert la foi grâce à sa fille qui se préparait à la première communion. Ces deux témoignages, très percutants, illustraient bien la variété de profils de catéchistes et la nécessité d’un accompagnement adapté à chacun.

La soirée s’est poursuivie par la réalisation d’une description de fonction, qui aiderait les coordinateurs et accompagnateurs à expliquer à toute personne qui se présente ce qu’on attend d’elle dans le cadre de la catéchèse. Ensuite, après une mise en commun, c’était au tour du père Eric Mattheeuws, adjoint de l’évêque auxiliaire et référent du Service de la catéchèse, de s’exprimer à partir de ce qu’il a entendu. Il nous a rappelé l’importance des facteurs « temps » et « communauté » pour devenir catéchiste. Il nous a également rappelé qu’il est sain d’être ouvert tout en étant exigeant envers les catéchistes, à l’image de Jésus avec ses disciples. Chrystel T. Service de la catéchèse

© Vicariat Bw

6


Comme chaque année, nous avons invité toutes les personnes du Brabant wallon qui s’investissent auprès des jeunes. Prêtres, animateurs et bénévoles qui nous soutiennent tout au long de l’année, étaient donc réunis pour une soirée que nous désirions simple, conviviale, joyeuse et même, nous l’espérons, délicieuse ;-)

Le premier bouquet offert était

de fleurs des champs. Un moment intense de prière autour du Cantique de la Création de Saint François. Chacun, sous le regard de l’Esprit, a été invité à confier au Seigneur ses fleurs de Grâces pour l’année écoulée et ses fleurs de Désirs pour l’année à venir.

Le second bouquet consistait en la présentation des événements prévus pour l’année prochaine par les membres du Service. De la journée Transmission à la Paroisse Cup en passant par les JMJ Duplex et la soirée des responsables prêtres et laïcs, sans oublier la Flamme de Bethléem et le pèlerinage des jeunes à Lourdes, il y en aura pour tous les âges, pour tous les goûts ;-)

BBQ de fin d’année de la PJBw

ÉCHOS

Flower Power

transmission qui puissent transmettre avec rigueur et justesse la mission de l’Église. 2. Nous devons être à l’écoute des jeunes, de leurs vécus et faire preuve d’ouverture. 3. Nous sommes invités à aller à nouveau vers les gens, à avoir moins peur de nous dire chrétiens. 4. Soyons authentiques, parlons de ce que nous vivons. Pour être crédible, il faut pouvoir nous appuyer sur notre pratique, notre foi, notre prière et prendre le temps du recueillement. 5. Au cœur de notre message : « Jésus est vivant et il est pour toujours à tes côtés ! » C’est un message de joie, une force de vie. Soyons également attentifs aux lieux où les personnes sont en souffrance et à être acteurs de Miséricorde. Enfin, le moment du repas, en mode « pique-nique sur l’herbe. »

Une belle soirée, que vous pouvez découvrir ou « revivre » en images sur notre site pjbw.net. Séverine G. Pastorale des jeunes

Le troisième bouquet était une belle composition réalisée par Henri Derroitte (professeur de théologie pratique de l’UCL) avec les 5 attitudes pastorales importantes pour notre mission auprès des jeunes : 1. Nous sommes appelés à être des courroies de

© PjBw

7


Fête du Pain de Vie

ÉCHOS

Le 10 juin passé se déroulait dans les ruines de l’Abbaye de Villers-laVille une après-midi haute en couleurs pour les enfants de catéchèse, leurs parents et catéchistes. Une cerise sur le gâteau de l’année de catéchèse : une fête ludique dans un lieu riche de sens chrétien.

Quatre fois par an, l’association qui gère les ruines de l’abbaye ouvre gracieusement ses portes à l’Église catholique du Brabant wallon. Cela a lieu en la fête de Notre Dame des Affligés le 2e dimanche du mois de mai, à la Saint-Bernard le 20 août, à la Saint-Hubert (cette année fêtée à Villers le 21 octobre) et à la FêteDieu en raison du lien de l’abbaye avec Sainte Julienne, instigatrice de cette fête au XIIIe siècle (elle y fut inhumée). Les trois premières fêtes mobilisent les paroissiens d’alentours, la quatrième, à l’origine locale, a aujourd’hui une dimension vicariale. Le Service de la catéchèse y invite les enfants de catéchèse, particulièrement ceux qui ont vécu au cours de

© Vicariat Bw

8

Sur les pas de Sainte Julienne

l’année leur première communion eucharistique. Le lieu se prête à merveille pour des activités destinées aux enfants avec leurs parents.

C’est ainsi que cette année, les quelques 120 participants, ont fait un rallye sur les pas de Sainte Julienne avec une énigme à la clé : retrouver qui était l’ami de Sainte Julienne à qui elle rendait visite dans l’abbaye. Six étapes à parcourir pour le retrouver, en découvrant l’abbaye et la vie des moines cisterciens grâce aux explications de Sainte Julienne qui y glissait également les événements de sa vie et notamment la vision de la lune incomplète qui signifiait une fête manquante au calendrier liturgique de l’Église : la solennité du Corps et du Sang du Seigneur. Moments de découverte de la Bible, de la manne, de la prière, de ce que veut dire accueillir ou pardonner, qui ont abouti à un quizz et un grand tirage au sort pour les prix. Grâce aux sponsors, plusieurs enfants sont repartis avec des prix de qualité : BD, manga, livres, dvd, croix… Tout cela avait pour centre la célébration de l’eucharistie présidée dans l’église abbatiale par Mgr Hudsyn. Une messe joyeuse et entraînante qui a trouvé son prolongement dans un goûter bien apprécié. Vivement l’année prochaine, le 23 juin 2019 !

Jola M. Service de la catéchèse


Le samedi 16 juin 2018, la Commission interdiocésaine de la catéchèse et du catéchuménat (CIC) a invité au collège NotreDame de Basse-Wavre les catéchistes et les accompagnateurs de catéchuménat à une journée pour se ressourcer, se former et échanger autour de leur engagement. Après un temps de prière (animé entre autres par le trio GPS), la parole a été donnée à Monsieur le Cardinal de Kesel. Celui-ci a rappelé que la nature de la mission de catéchiste se trouvait dans l’appel des douze apôtres et que le Seigneur entretient avec nous une relation amicale plutôt que de serviteur à maitre. L’Abbé François-Xavier Amherdt, théologien suisse, a ensuite pris le relais pour nous exposer les sources spirituelles de la joie catéchétique, sous forme d’un petit décalogue. Sa conférence, basée sur les textes bibliques, les exhortations du Pape et agrémentée de touches d’humour, nous a rappelé l’importance d’être catéchiste avant de faire catéchisme, de nous laisser faire par Dieu, de faire communion et de s’accompagner les uns les autres, d’être missionnaire. L’abbé nous a incités à favoriser une présence réelle pour quelques-uns, à prendre des initiatives nouvelles, à s’ouvrir aux autres et à plus universel que soi. Il nous a invités à nous émerveiller devant les surprises de l’Esprit et à nous rappeler le mystère

La joie d’être disciples

ÉCHOS

Journée de catéchèse et de catéchuménat pascal, source de joie plus profonde que les réussites éphémères.

Nourris de ces deux conférences qui n’ont laissé personne indifférent, les participants ont ensuite pris le temps de pique-niquer et de (re)découvrir des outils et des lieux qui pourraient les aider dans leur mission (librairie CDD, l’ASBL Sycomore, le pélécycle, les soirées pyjama…).

Ensuite, chacun a pu vivre deux ateliers sur l’après-midi. Le choix était vaste : des ateliers orientés vers les adultes ou les enfants, des thèmes centrés sur la prière, la Bible, le chant, la créativité, les nouveaux médias… Chacun est reparti avec des outils concrets et de la matière pour réfléchir sur ses pratiques de terrain. La journée s’est terminée joyeusement par un temps de prière de clôture, présidé par Mgr Harpigny.

Les enregistrements des deux conférences sont disponibles sur le site www.bwcatho.be/etre-de-bons-disciples-du-christ,3110.html Chrystel T. Service de la catéchèse

© Vicariat Bw

9


Rencontre pré-synodale à Bruxelles

ÉCHOS

Mgr Kockerols enfile les lunettes de la jeunesse belge

Il n’est plus nécessaire de le rappeler, cet automne aura lieu le synode sur « Les jeunes, la foi et le discernement vocationnel ». Mgr Jean Kockerols fera partie des 230 pères synodaux qui partageront sur ce thème avec le pape afin que l’Église puisse mieux répondre aux attentes de la jeunesse d’aujourd’hui. Un synode est composé de nombreuses étapes de préparation pour disposer d’un aperçu le plus large possible sur la question. Durant cette préparation, un questionnaire des évêques belges a été transmis à un maximum de jeunes dont une synthèse a été envoyée au Vatican. Un document de travail (Instrumentum Laboris) a été constitué sur base de ces synthèses, complété par un second questionnaire pour les jeunes du monde entier et par une rencontre pré-synodale avec des jeunes de tous horizons à Rome. Ce 5 juillet, c’était une quarantaine de jeunes de toute la Belgique qui se réunissaient à leur tour. L’objectif, relire la synthèse des résultats de milliers de questionnaires belges et en faire ressortir leurs impressions et attentes à l’évêque qui les représentera lors de ce synode.

© PjBw

10

Le défi était de taille mais la journée très bien organisée pour le relever. Après nous être répartis en sousgroupes nous avons pour chaque question fait remonter des propositions à court et moyen terme pour faire grandir l’Église. De toutes ces propositions, nous en avons fait ressortir les principales, pour au final en tirer quelques conclusions qu’on peut résumer ainsi :

Être signe d’unité et d’amour :

vivre en communion entre chrétiens et se faire proche des besoins de chacun avec un esprit ouvert à la diversité chrétienne et inter-convictionnelle, incluant l’accompagnement spirituel, le besoin de se ressourcer en petites communautés, ainsi qu’une réflexion sur la place des laïcs.

Être des apprentis missionnaires acculturés : travailler à tout

ce qui touche à la communication au sens large : témoignages là où les jeunes sont, présence décomplexée dans les débats publics, digitalisation des informations. Se former : le kérygme, la compréhension de la position de l’Église sur les questions de morale,… François V. Pastorale des jeunes


L’amour de Dieu, de l’Europe et de l’Autre

Paroles aux abords « bateaux » pour un mouvement qui se veut Chrétien et Européen mais qui a su prendre tout son sens lors de notre grand camp de cet été.

ÉCHOS

Accueil particulier au camp des scouts d’Europe

La famille d’un scout accueille un orphelin Biélorusse de la région de Tchernobyl pour le mois de Juillet. Désireux de lui faire connaître l’aventure scoute, il a passé le camp avec nous.

Ce jeune c’est Micha. Hormis « Bonjour », « oui » et « non », il ne parle pas le français, ni l’anglais d’ailleurs. Nous sommes ensemble pour vivre une aventure scoute pleine de défis, de services, de dons de soi et bien plus encore. « Sur mon honneur, avec la grâce de Dieu,je m'engage à servir de mon mieux Dieu, l'Église, ma patrie et l'Europe, à aider mon prochain en toutes circonstances, à observer la loi scoute ».

« à servir (…) l’Europe, à aider mon prochain en toutes circonstances » Ce texte appris par cœur lors de la promesse n’est pas là dans le but de donner un côté plus solennel à la cérémonie. Il est là pour que l’on s’en souvienne et que l’on puisse l’appliquer sans limite, tous les jours de notre vie. Proposer à Micha cette aventure de 15 jours et lui permettre de découvrir des jeunes d’un autre pays d’Europe malgré les nombreux défis et obstacles allait donc de soi ! Cela n’a pas toujours été facile. Ne parlant pas sa langue, il était diffi-

© H.-A. Van Leeuw

cile de savoir comment il vivait son camp au jour le jour. La bienveillance des scouts de sa patrouille a permis à Micha de s’ouvrir aux autres. Les deux trois appels avec l’interprète ont permis à Micha d’être rassuré et de prendre confiance en lui.

Qui pourrait dire qui, de lui ou de nous, en a retiré le plus ? Perturbé dans notre confort habituel nous avons dû nous adapter et tout mettre en place pour que Micha se sente à l’aise. Micha a dû s’ouvrir aux autres et s’adapter à cette vie commune sous tente. Il l’a fait avec brio.

Au nom de toute la Maîtrise et de toute la Troupe, je te dis : « Merci Micha ! ». Tu nous as permis de prendre conscience que la promesse est faite non seulement pour nous, mais aussi pour l’autre. Hugues-Antoine Van Leeuw Chef de Troupe

11


Lourdes

ÉCHOS

Ça nous a permis de terminer les vacances en beauté en partant à une vingtaine à Lourdes avec des jeunes entre 13 et 29 ans. Déjà durant le trajet à l’aller, une dynamique de groupe s’est créée spontanément et elle n’a cessé de croître au fil des jours. Le secret ? Un désir commun de se mettre en service et de s’en remettre à la grâce de Dieu par les mains de Marie. C’est ainsi qu’au fil de la semaine, les uns et les autres nous avons tous été brancardiers et pour certains hospitaliers ou au service cleaning. Grâce à cela, on a eu des rencontres privilégiées avec les personnes moins valides.

Notre nouveau groupe, Let’s Move Together, s’est mis en route, chacun avec ses forces et ses faiblesses, peu importe qu’elles soient apparentes ou cachées, l’essentiel était d’avancer ensemble. Avancer entre jeunes, en mar-

chant avec les personnes moins valides mais aussi au travers des ren-

Groupe Let’s Move Together

contres, de temps de prière et des moments de détente entre jeunes, soit au sein de notre groupe, soit avec les scouts d’Europe et le groupe Don Bosco.

Au travers du thème de l’année « Faites tout ce qu’il vous

dira », il y avait un thème par jour : apprendre à être ensemble, découvrir mes attentes et le lieu, être au service, le silence de l’écoute, partager ce que j’ai reçu et m’engager à mon retour.

Eucharisties, petits enseignements et temps de partages nous ont aidés à cheminer et à nourrir notre spiritualité. Sans oublier la procession mariale et la procession eucharistique, durant lesquelles nous étions comme emportés par une vague de très nombreux pèlerins fervents dans la foi.

Nous avons chacun de façon personnelle pu redécouvrir Marie. Elle s’est faite d’une façon toute concrète médiatrice entre Dieu et nous-mêmes, pour nous pèlerins valides ou moins valides, assoiffés de réconfort, de consolation et de paix. Finalement, c’est la miséricorde

de Dieu qui nous a permis de nous mettre en action dans la joie et l’amitié et de nourrir un magnifique climat de bienveillance les uns envers les autres!

© E. de Ruyver

12

Isabelle D. Pastorale des jeunes


Voici le témoignage de 3 jeunes du groupe LMT. Je suis avec toute l’équipe témoin que tous ont vécu par l’intercession de Marie de très beaux moments de prière et de rencontres, et en particulier avec les personnes moins valides.

Let’s Move Together

ÉCHOS

Témoignages de jeunes

« Aller à Lourdes, ça m’a appris à un peu plus approfondir ma foi, me remettre en question, me rendre compte de la chance qu’on a d’être en bonne santé, de faire des connaissances, à aider les malades et à se rendre compte intérieurement que quand on aide les gens ça leur fait plaisir. » Maxime

« Je suis allée à Lourdes dans l’attente d’y rencontrer des gens et je n’ai pas été déçue. J’ai été impressionnée par la joie des personnes présentes, valides ou moins valides. J’ai particulièrement apprécié passer du temps avec les personnes moins valides. Ces moments se sont avérés très enrichissants. Ce pèlerinage à Lourdes m’a donné l’envie de consacrer davantage de temps aux personnes seules et/ou malades. » Marie

« Ce que je retiens surtout de ce pèlerinage à Lourdes, c’est le contact avec les personnes moins valides, le fait de leur parler très simplement, ça a vraiment été enrichissant et ça m’a fait chaud au cœur. Et par ailleurs, on était dans un groupe où il y avait de la cohésion et une très bonne ambiance. C’était aussi très dynamique, le fait d’être

© E. de Ruyver

en aussi grand nombre, ça apporte une certaine énergie. Et puis, à Lourdes, il y a toujours cette atmosphère de sérénité apaisante. Probablement parce qu’on ressent fortement la présence de la Vierge. Et puis c’est un lieu qui est très beau. La procession mariale est aussi un moment très beau que l’on fait en l’honneur de la Vierge Marie. Il s’en dégage une grande sérénité. » Jean

On vous donne rendez-vous à l’année prochaine. Bloquez déjà votre agenda aux mêmes dates, du 17/08/2019 au 23/08/2019 ! Bienvenue ! :)

Isabelle D. Pastorale des jeunes

13


Gaudete et Exsultate

Le pape François t’a écrit une lettre ! Le savais-tu ?

RÉFLEXION

« Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux ! » C’est par cet appel universel à la sainteté que le pape François nous encourage dans sa lettre Gaudete et Exsultate, à devenir « les saints de la porte d’à côté ». Une lettre à lire de toute urgence !

Le titre Gaudete et Exsultate,

14

exceptionnel pour une exhortation apostolique !

Le pape suit un plan en cinq chapitres : le premier dont nous parlons aujourd’hui : « l’appel à la sainteté », réponds à la question, la sainteté pour qui ?

Quand on parle des saints, nous

pensons naturellement à ceux qui sont déjà béatifiés ou canonisés. En « Réjouissez-vous et soyez dans l’alplus des saints officiellement reconlégresse », est tiré de l’Évangile nus par l'Église, il y a tous ces gens selon saint Matthieu. Par ce titre, le ordinaires qui n’apparaissent pas ton est donné ! C’est la joie que le dans les livres d'histoire. La sainteté pape veut nous donner la joie chrétiest aussi diverse que l'huenne, la joie de l’ÉLa sainteté est manité ; le Seigneur a en vangile, la joie de l’Amour. Et la joie est aussi diverse que vue un chemin particulier pour chacun. Mais qui communicative ! l’humanité... sont les saints de la porte Cette longue lettre, il nous d’à côté ? Ceux qui vivent proches de nous et sont un reflet de la présence l’adresse comme à un frère, une de Dieu aujourd’hui… sœur, à un ami, de manière familière, en nous tutoyant. Ce qui est Le pape François te dit : « Laisse la grâce de ton baptême porter du fruit dans un cheminement de sainteté. Permets que tout soit ouvert à Dieu et pour cela choisis-le, choisis Dieu sans relâche. Ne te décourage pas, parce que tu as la force de l’Esprit Saint pour que ce soit possible ; et la sainteté, au fond, c’est le fruit de l’Esprit Saint dans ta vie (cf. Ga 5, 22-23). Quand tu sens la tentation de t’enliser dans ta fragilité, lève les yeux vers le Crucifié et dislui : ‘‘Seigneur, je suis un pauvre, mais tu peux réaliser le miracle de me rendre meilleur’’. Dans l’Église, sainte et composée de pécheurs, tu trouveras tout ce dont tu as besoin


RÉFLEXION

pour progresser vers la sainteté. Le Seigneur l’a remplie de dons par sa Parole, par les sacrements, les sanctuaires, la vie des communautés, le témoignage de ses saints, et par une beauté multiforme qui provient de l’amour du Seigneur, « comme la fiancée qui se pare de ses bijoux » (Is 61, 10).

Cette sainteté à laquelle le Seigneur t’appelle grandira par de petits gestes. Par exemple : une dame va © Pixabay.com au marché pour faire des achats, elle rencontre une voisine et commence à L’important c’est de donner le parler, et les critiques arrivent. Mais meilleur de soi-même. Par sa lettre, cette femme se dit en elle-même : il nous entraine sur un chemin de « Non, je ne dirai du mal de personconversion comme l’écrivait le cardine ». Voilà un pas dans la sainteté ! nal Van Thuân lorsqu’il était en Ensuite, à la maison, son enfant a prison : « Je saisis les occasions qui besoin de parler de ses se présentent chaque jour, ...”N’aie pas pour accomplir les actes rêves, et, bien qu’elle soit fatiguée, elle s’assoit à peur de viser ordinaires de façon extracôté de lui et l’écoute avec plus haut...” ordinaires » patience et affection. Voilà une autre offrande qui sanctifie ! Le pape conclut ce chapitre en Ensuite, elle connaît un moment disant : « N’aie pas peur de viser plus d’angoisse, mais elle se souvient de haut, de te laisser aimer et libérer l’amour de la Vierge Marie, prend le par Dieu. N’aie pas peur de te laisser chapelet et prie avec foi. Voilà une guider par l’Esprit Saint. La sainteté autre voie de sainteté ! Elle sort ne te rend pas moins humain, car après dans la rue, rencontre un pauc’est la rencontre de ta faiblesse vre et s’arrête pour échanger avec avec la force de la grâce. Au fond, lui avec affection. Voilà un autre comme disait Léon Bloy, dans la vie pas ! » « il n’y a qu’une tristesse, c’est de n’être pas des saints ».

Voilà un extrait de cette magnifique lettre qui t’es adressée. Le

pape t’invite à vivre la sainteté car c’est ta mission dans ta vie aujourd’hui ! Le savais-tu ?

La sainteté est un appel pour toi ! Le savais-tu ?

Véronique H. Pastorale des jeunes

15


Le Service de documentation du Centre pastoral, vous propose sa sélection de livres :

Dieu est jeune

LU POUR VOUS

Pape François – Éd. R. Laffont

« Dieu est jeune » : par ces mots le pape François affirme que les jeunes sont de la même étoffe que Dieu. Il les désigne comme les protagonistes du présent et de l’avenir. Le Synode des jeunes doit être une plateforme pour les comprendre en profondeur et valoriser le rôle qui est le leur. Au travers de ses conversation avec Thomas Leoncini, le Pape aborde les grands thèmes qui touchent la jeunesse : l’environnement, l’extrémisme, la pauvreté, les réseaux sociaux, l’amour… Il insiste aussi sur l’importance du lien entre jeunes et vieux qui, ensemble, peuvent être salut pour notre société déracinée à travers la révolution de la

tendresse. À la question « Quelle image vous vient quand vous pensez à un jeune ? » le Pape répond : « Je vois un garçon ou une fille au pied agile qui cherche sa voie, qui entre dans le monde et qui regarde l’horizon avec des yeux pleins d’espoir, pleins d’avenir et aussi d’illusions. (…) Parler des jeunes, c’est parler de promesses, et c’est parler de joie. Ils ont une force immense, ils sont capables de regarder avec espoir. Un jeune est une promesse de vie… » Il nous dit encore : « Nous devons demander pardon aux jeunes parce que nous ne les prenons pas toujours au sérieux. Nous ne les aidons pas toujours à trouver leur voie ni les moyens qui leur permettraient de ne pas finir dans l’exclusion. Souvent, nous ne savons pas les faire rêver et nous ne sommes pas capables de les enthousiasmer. »

L’histoire de Jésus

DVD Agape média – 63min.

Ce DVD retrace la vie de Jésus à travers les yeux des enfants de son temps. Benjamin, dont le père refuse qu’il écoute ce qu’on raconte sur ce faiseur de miracles, accompagne, malgré tout, ses amis, tous très impatients de suivre Jésus et de découvrir ce qu’il fait. Cette nouvelle version du film « Jésus » réalisé à l’époque en suivant l’évangile de Luc en reprend les images mais adapte le récit à hauteur d’enfant. Très beau et intéressant pour démarrer l’année KT avec son équipe. 16


40 missionnaires pour une génération Ce livre réalisé à l’initiative de la secrétaire générale de Missio-Luxembourg, présente le parcours de 40 témoins laïcs ou religieux, qui ont décidé de mettre le Christ au cœur de leur vie familiale et/ou professionnelle et de faire rayonner son Amour dans le monde. Une pépinière de témoignages uniques et motivants pour un partage avec des jeunes ou pour un dimanche autrement sur la mission.

Vivre sa foi dans une société sécularisée G. Comeau – Éd. Médiaspaul

LU POUR VOUS

E. Denimal – Éd. Première partie

L’auteure, religieuse xavière, présente ce petit livre comme une invitation à comprendre, à espérer et à discerner la mission du chrétien dans notre monde sécularisé. Dans un premier chapitre, elle présente la situation : sécularisation, post-modernité, perte de transcendance et d’horizon mais aussi quête de sens, engouement pour la méditation… Dans un deuxième chapitre, elle aborde la question : comment rendre raison de sa foi ? S’appuyant sur le texte du pape François « La joie de l’Évangile », elle insiste sur le « disciple-missionnaire » qui rend témoignage en paroles mais surtout par la cohérence de sa vie ainsi que sur la nécessité d’une « Église en sortie » pour aller à la rencontre de l’autre, dans une dynamique de dialogue, pour signifier à l’autre qu’il a du prix aux yeux de Dieu. Enfin, dans le troisième chapitre, elle propose des pistes d’espérance : « On entre dans l’espérance surtout par la porte de la vie partagée avec d’autres. Cela s’appelle solidarité, fraternité, construction de ponts, tissage de liens. Comme l’espérance dont ils témoignent, ces engagements ne donnent pas de solutions, mais ouvrent des passages là où tout paraissait bouché. »

Joseph, le fils bien-aimé

R. Fernandez - DVD Saje – 88 min.

Ce dessin animé raconte, avec une grande fidélité au texte biblique, l’histoire de Joseph, jalousé par ses frères, vendu à un marchand d’esclave, captif en Egypte et qui finira par devenir conseiller du pharaon. 17


Le Service de documentation du Centre pastoral, vous propose sa sélection de livres : LU POUR VOUS

Les couleurs de la joie

M.-F. Salmin – Éd. Saint Augustin

Marie-Françoise Salmin est thérapeute, formatrice en communication et animatrice pastorale. Elle nous aide à comprendre les émotions de la tristesse, de la peur et de la colère, ce qui nous heurte, nous blesse, nous perturbe… afin de les traverser, les gérer pour arriver à dessiner notre vie aux couleurs de la joie. Un petit livre qui se lit aisément et dont chaque chapitre en est résumé. « La joie nous accompagne tout au long de notre vie, elle nous est fidèle comme l’Amour de Dieu. »

Dieu migrant

M. Monnet – Domunio@press

À l’heure où l’on parle tant des migrants et des réfugiés, l’auteure nous propose une réflexion sur la mobilité et son corollaire, l’hospitalité. Partant des échos de ces thèmes dans la Bible et s’inspirant des textes magistériels et du message du pape François à l’occasion de la dernière Journée mondiale du Migrant et du Réfugié, elle analyse l’importance de la mobilité dans la pensée croyante et, de là, dans son agir. Ces livres et outils sont disponibles pour emprunt gratuit au Service de documentation du Centre pastoral.

Service de documentation

Brigitte Melis - Soeur Bernadette Van Uytbergen 010/235 263 - documentation@bwcatho.be Permanences hors congés scolaires Lundi, mardi et jeudi de 10h à 12h - Mercredi et vendredi de 10h à 17h 18


19

À DÉTACHER


À DÉTACHER

20


21

À DÉTACHER


À DÉTACHER

22


Catéchèse et liturgie

Lieu de conversion et de joie en Église

faite pour être comprise entièrement, elle se vit et se reçoit différemment par chacune des personnes qui y participent. Les évêques de Belgique nous mettent en garde contre l’envie d’adapter de manière excessive la liturgie aux enfants. « Il faut bien sûr rendre la célébration accessible aux enfants, mais sans oublier qu’il s’agit de les familiariser avec le mystère de l’eucharistie, avec la personne de Jésus Christ et avec la communauté chrétienne concrète. 1»

dial que les enfants sentent que la liturgie est l’œuvre de Jésus-Christ présent au milieu de nous. En participant à une célébration, nous sommes initiés au mystère pascal (Jésus nous donne sa vie et il est ressuscité), par le mystère pascal. Plus qu’une transmission d’un contenu de foi vécue lors des réunions de catéchèse, la liturgie permet à chacun (enfants en initiation et paroissiens) d’expérimenter concrètement sa foi et son dialogue avec Dieu. Elle est un lieu où il se passe quelque chose, où Dieu nous interpelle, nous bouscule au point que notre vie se trouve transformée et emprunte un chemin différent.

à notre question introductive : la liturgie est importante en catéchèse, car elle permet aux enfants de se sentir membres d’une communauté vivante, du « nous » de l’Église, présent dans les paroles prononcées lors des célébrations. La communauté chrétienne est catéchisante et même plus, en initiant, elle s’initie elle-même. Elle joue également un rôle de parrainage, elle incarne la tradition vivante de l’Église. Cette dimension ecclésiale n’est pas perçue par tous les chrétiens et nous devrions soigner cet aspect, afin que tous, un jour, se sentent investis de cette res-

La réponse la plus évidente est qu’il est primor-

RÉFLEXION

Dans le parcours de catéchèse proposé au Brabant wallon, une grande place est faite à la liturgie. Les enfants sont invités à vivre les étapes de leur cheminement lors de célébrations et à assister aux messes dominicales, qui sont parfois enrichies de liturgie de la parole adaptée ou de catéchèses communautaires (les dimanches autrement). Mais pourquoi est-ce important que la liturgie soit un des éléments principaux de l’initiation des enfants ?

« La liturgie est l’œuvre du Christ présent au milieu de nous »

Cette citation apporte une deuxième réponse

Pour que la liturgie soit ce lieu de conversion pour les enfants,

il est important que la célébration soit signifiante, dans la disposition, les paroles et les gestes entre autres. En regardant, en écoutant, en participant, les enfants s’initient. La liturgie ne doit pas s’expliquer, elle n’est pas

© Vicariat Bw

23


À l’occasion d’un atelier sur les étapes liturgiques, nous avons sondé quelques catéchistes sur l’apport de La liturgie est un lieu de joie où ces célébrations, pour les enfants, la communauté vit avec les enfants les familles et la communauté. Voici en catéchèse les grandes étapes de un bref aperçu de ce qui nous a été leur parcours. Inspiré par le modèle transmis : peu importe la célébracatéchuménal, l’itinéraire catéchétion vécue, celle-ci marque un tique propose les étapes suivantes : moment fort dans la marche catél’entrée en catéchèse, la remise des chétique. Ces célébrations rallient la Évangiles ou de la Bible et du Credo, catéchèse à la vie pratique du chrél’entrée en catéchuménat pour les tien, cela donne envie à certains enfants non-baptisés, la remise de la enfants de venir à la messe et de s’y croix et le sacrement de réconciliainvestir. Ils peuvent montrer fièretion. Chacune de ces étapes fait de ment leur foi. Les célébrations donl’enfant initié quelqu’un d’autre, nent du sens à des rites ou des elle le convertit. À travers elles, le prières parfois répétées machinalecatéchisé découvre un noument. Les familles apprével aspect de sa vie chrécient ces célébrations, à tienne. Chaque rite vécu « La liturgie, des niveaux différents n’est pas un élément isolé selon leur implication c’est faire mais participe déjà au chrétienne. Enfin, les partie du « sacrement qui sera reçu par paroissiens se sentent nous » de la suite. On peut reprendre aînés dans la foi et la plul’Église » l’image de saint Paul dans part assument ce rôle avec sa lettre aux Corinthiens (1 cœur. Il est important de Cor 3, 1-2) : à un enfant, les sensibiliser à ce qui va nous ne donnons pas directement de être vécu et de leur donner une la viande, il est d’abord nourri avec place dans la célébration. du lait, puis des légumes et des éléments de plus en plus solides. Ainsi, Mettre la liturgie au cœur de la les enfants en catéchèse sont catéchèse, c’est permettre à tous d’abord nourris par des célébrations de laisser le Seigneur accomplir son et des rites (le signe de croix, les œuvre au milieu de nous, pour une Écritures, le Credo) avant de pouvoir Église vivante et allant de l’avant goûter aux sacrements de l’eucharisensemble. tie et de la confirmation. ponsabilité catéchétique, qui incombe à toute l’Église.

RÉFLEXION

Chrystel T. Service de la catéchèse

1 Les évêques de Belgique, Les sacrements de l’initiation chrétienne pour les enfants et les jeunes aujourd’hui. Orientations pour un renouveau missionnaire, Bruxelles, 2013, p. 13.

© Vicariat Bw

24


Dimanche de la Parole

Outil pour organiser un dimanche autrement

Suite à la volontÊ du pape François, les Êvêques belges souhaitent que le 1er dimanche de l’Avent soit particulièrement consacrÊ à la Parole de Dieu. Le Service de la catÊchèse du Bw met à votre disposition une proposition d’animation : un dimanche autrement intergÊnÊrationnel à la dÊcouverte de l’Êvangile selon Luc, que nous entendrons tout au long de l’annÊe liturgique C qui commence le 3 dÊcembre. Une des manières de mettre la Parole de Dieu au centre de la vie d’une communautÊ chrÊtienne, c’est de prendre le temps de s’arrêter, de la mÊditer et d’en partager les fruits. L’Écriture devient Parole quand elle est proclamÊe, quand elle prend corps dans notre vie. L’outil se compose d’une porte d’entrÊe et d’un parcours, prÊvus pour une durÊe d’environ 1h15.

OUTILS

La porte d’entrÊe  Carte d’identitÊ  : À travers des cartes, les participants dÊcouvrent les quatre ÊvangÊlistes. À son arrivÊe, chaque participant reçoit la carte d’identitÊ d’un ÊvangÊliste qu’il doit garder secrète. Dans un Êchange avec son voisin, à travers des questions-rÊponses, il fait dÊcouvrir à son voisin qui est l’ÊvangÊliste dont il dÊtient la carte d’identitÊ. En conclusion de ces Êchanges, l’animateur met en lumière le 3X\P]RWTST[P?Pa^[T    fait qu’une nouvelle annÊe liturgique commence. Durant celle-ci, nous dÊcouvrons, à travers les lectures des Êvangiles de dimanche, l’Êvangile de Luc. tY==Ž4Y2Yt

?A>?>B8C8>=Y?>DAYD=Y38<=274YDCA4<4=C Y Y Y Y

Le parcours ÂŤ Comme Marie, se laisser visiter par la Parole de Dieu Âť : Ce parcours invite Ă vivre en groupe une lectio divina, ÂŤ lecture priante Âť de la Bible. Selon leur tranche dâ&#x20AC;&#x2122;âge, les participants vivent un temps de lecture et de prière, (de lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠvangile du 4ème dimanche de lâ&#x20AC;&#x2122;Avent de lâ&#x20AC;&#x2122;annĂŠe C), le rĂŠcit de la Visitation de Marie Ă  Ă&#x2030;lisabeth : - Les adultes et les adolescents vivent un temps de lectio selon le dĂŠroulement proposĂŠ dans le dĂŠpliant publiĂŠ par la CIC (Commission InterdiocĂŠsaine de la CatĂŠchèse), avec des supports dâ&#x20AC;&#x2122;Ĺ&#x201C;uvres dâ&#x20AC;&#x2122;art et des notes pour mieux entrer dans la richesse du texte. - Les enfants de 7 Ă  11 ans vivent une lectio adaptĂŠe Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;aide dâ&#x20AC;&#x2122;une feuille explicative et de questions guidant la mĂŠditation et leur permettant de sâ&#x20AC;&#x2122;exprimer par un mot, une phrase ou un dessin. - Les enfants de moins de 7 ans ĂŠcoutent le rĂŠcit de la Visitation racontĂŠ, prennent le temps dâ&#x20AC;&#x2122;imaginer la scène et traduisent en dessin ou modelage ce qui les a marquĂŠs dans le rĂŠcit. Lâ&#x20AC;&#x2122;outil avec les annexes est disponible sur le site du service : www.catechesebw.be > outils > dimanche autrement

25


Le Grand Miracle

Un DVD pour les 7 à 99 ans Le Grand Miracle, un film d’animation de Bruce Morris qui nous emmène à la découverte de la présence réelle du Seigneur dans notre quotidien et tout particulièrement à partir de la messe.

OUTILS

La maman de Diego, jeune veuve qui se démène pour que la vie de son fils Diego, continue malgré le décès de son mari ; un chauffeur de bus inquiet et préoccupé par l’état de santé de son fils et une dame âgée, Donia Cata qui s’enfuit de chez elle pour aller à la messe. Tous les trois, découragés par les tourments de la vie, se dirigent malgré eux vers une église. Chacun est mystérieusement escorté d’un jeune adolescent qui semble bien les connaître. Tandis que débute la messe, les trois énigmatiques accompagnateurs, entreprennent d’en expliquer la signification à leur protégé respectif.

Pour la première fois, il leur est donné de voir ce qui d’ordinaire se cache derrière les apparences d’une liturgie qui leur est pourtant familière… •Un film d’une heure, à visionner avec des enfants à partir de 7 ans. •Un dossier d’accompagnement qui vous permettra d’approfondir l’une ou l’autre question abordée dans le film.

Des dessins simples, une belle musique, des illustrations claires qui permettent, même aux plus petits, d’accéder à la compréhension du miracle que nous sommes invités à vivre à chaque eucharistie. Voilà les ingrédients d’un film qui ne vous laissera pas de marbre. Outil disponible au Service de la Pastoral des jeunes :

DVD et dossier d’accompagnement reprenant les thèmes principaux et des questions pour avancer dans la réflexion. 26


L’Outil Eucharistie

À la découverte des beautés de la messe !

Trop souvent mal comprise par les jeunes ou vécue passivement, la messe est au cœur de notre foi. L’eucharistie ne devrait pas rester trop mystérieuses mais un moment de cœur à cœur avec le Christ. C’est pour ça et à la demande des jeunes que nous avons préparé et organisé cet outil pour vous.

OUTILS

Quoi : un outil clé sur porte pour vous aider à organiser une activité sur le thème de l’eucharistie. L’occasion de faire prendre conscience de l’importance de la messe et, espérons-le, la faire aimer un peu plus à nos jeunes. Comment : l’outil se présente sous la forme d’un dossier divisé en 4 parties,

pour chaque moment liturgique de la messe. Chacune d’elles présente : - des activités pour mener à la discussion ; - des activités qui misent bout à bout forment un grand jeu ; - un puzzle et un chant pour relire la partie de messe qu’on vient d’explorer ; - et un peu de contenu pour aller plus loin ou approfondir un sujet qui vous semble important. L’outil est fourni avec à peu près tout le matériel nécessaire aux différentes activités.

Quand - Durée - Préparation : à la demande des jeunes, plutôt que de

faire un week-end diocésain, nous avons développé de quoi vivre ce temps avec votre équipe, quand vous le voudrez. Avec cet outil, vous aurez de quoi préparer une activité de quelques heures ou bien tout un week-end. Parcourez le dossier et choisissez avec votre équipe et en fonction de vos charismes et personnalités, ce qui conviendra le mieux à votre groupe. Outil disponible gratuitement au Service de la Pastoral des jeunes avec toutes ses annexes ainsi que deux outils transversaux : le livre « La messe… enfin je comprends tout ! » le DVD « le Grand Miracle ». Vous pouvez aussi le télécharger sur : www.pjbw.net/outils/bien-vivre-l-eucharistie

27


Remise de la Bible

Réunion des enfants et des parents

La première année de catéchèse (en 3e primaire) débute par une célébration d’entrée en catéchèse marquée par une remise solennelle d’une Bible ou des Évangiles aux enfants. Voici une proposition de rencontre parentsenfants pour préparer cette célébration. La catéchèse signifiant littéralement « faire écho à la Parole », cette réunion invite, à travers des activités ludiques et un temps d’intériorité, à découvrir le message d’amour de Dieu contenu dans la Bible et à l’accueillir dans sa vie.

OUTILS

Le fil rouge est le thème de l’arc-en-ciel. Comme la lumière est composée de plusieurs couleurs, de même la Bible est une bibliothèque qui reflète différentes manières de parler de Dieu, à différentes époques, par différents auteurs et dans différents styles. La Bible est une lettre d’amour de Dieu pour nous, c’est l’histoire de l’amour entre Dieu et les hommes, avec ses hauts et ses bas. C’est une lettre qui s’adresse à tous les chrétiens et aussi à chacun individuellement. Elle appelle notre réponse.

La réunion est prévue pour une durée d’une heure. En voici ses ingrédients : - En introduction, un bricolage pour créer un arc-en-ciel ; - Un jeu de recherche des différentes parties de la Bible avec des citations représentatives ; - Un petit jeu de décompte des livres dans les différentes parties de la Bible ; - Le diaporama illustrant « la Lettre d’amour du Père » ; - Un temps d’intériorité adapté aux petits et aux grands avec l’écriture ou le dessin d’une carte adressée à Dieu ; - En finale, la lecture du passage du livre de la Genèse où Dieu instaure l’arcen-ciel comme signe de l’alliance entre Lui et Noé ; - Un chant « Je conclurai une alliance avec toi ». Le dossier avec toutes les annexes nécessaires pour l’organisation de la réunion est disponible sur notre nouveau site internet : www.catechesebw.be ou sur demande par mail à catechese@bwcatho.be 28


Journée Transmission

À L’AFFICHE

13 octobre 2018 à Rebecq

8 - 12 ans

29


Journée Transmission 23e édition Fête de la mission universelle

samedi 13 octobre 2018 à Rebecq

POUR LES GROUPES EN DERNIÈRE ANNÉE DE CATÉCHÈSE ET LES GROUPES 11-13 ANS

Cette année, c’est au tour de la paroisse de Saint-Géry à Rebecq d’accueillir les jeunes du Brabant wallon pour cette journée de rencontres et de découvertes. Une journée pour se réunir en équipe, faire mieux connaissance ! Une journée pour faire le lien entre les enfants en dernière année de catéchèse et ceux du groupe 11-13 ans ! Une journée pour rencontrer des témoins et s’ouvrir à d’autres réalités et d’autres cultures ! Une journée qui aura comme fil rouge le thème : « Connecte-toi à Jésus »

À L’AFFICHE

Au Programme : 9h15 Accueil et envoi en mission dans le village (ateliers missionnaires) 13h15 Pique-nique (chacun apporte le sien) 14h30 Grande activité ludique autour de la sainteté et de la prière 17h Fin de la journée INSCRIPTION OBLIGATOIRE de préférence via le formulaire sur Internet

- PAF : 5€/jeune. Merci de regrouper en une seule enveloppe la participation de 5€ de tous les membres de votre équipe (gratuit pour les catéchistes) avant d’arriver au lieu d’inscription. - Matériel à emporter : un pique-nique et de quoi écrire. Pensez aussi aux chaussures de marche. - Des bonnes actions à réaliser : la récolte de pièces « jaunes » pour Missio et du matériel scolaire pour l’association « Écoliers du monde » (voir affiche dans l’encadré, ci-contre). - Un courrier vous sera envoyé la semaine qui précède le 13 octobre, avec les dernières informations utiles à la journée et un plan d’accès. Inscriptions et informations : catechese@bwcatho.be – 010/235 261 ou 267 jeunes@bwcatho.be – 010/235 270 ou 277 30

10 - 13 ans


Natasha St Pier à Jodoigne !!!

Avec Grégory Turpin comme invité d’honneur

Le samedi 27 octobre à 20h00 à l’église Saint-Médard de Jodoigne

Natasha St Pier et Grégory Turpin chantent Thérèse de Lisieux

• Cette soirée alliera la beauté et l’universalité des poèmes de la petite Thérèse de Lisieux à la magie de deux voix magnifiques.

À L’AFFICHE

• L’intégralité des bénéfices sera versée au profit de l’œuvre humanitaire « Akamasoa » du Père Pedro à Madagascar. Le père Pedro est un missionnaire argentin lazariste qui travaille depuis plus de trente ans avec les plus démunis. Pour leur permettre de quitter les décharges de Tananarive, il a construit avec eux plusieurs villages, développé l’enseignement et les soins de santé. Nous lançons le défi de récolter 5000,00€ de bénéfice afin de permettre la construction d’une maison en dur de 60 m2. Beauté et solidarité seront à l’affiche de cette soirée organisée par l’unité pastorale de Jodoigne.

Billeterie : https://www.billetweb.fr/therese-aimer-cest-tout-donner www.tourneetherese.com Tarif : de 25 euros à 35 euros

Contacts : Alice VRYGHEM : 0497 404 643 Corinne CHARLIER : 0033 6 83 38 30 45 www.soutien-perepedro.com pour Tous

31


Namur

bre 2018 m e v o n 4 · 3 2·

Quelles familles pour demain ?

À L’AFFICHE

5 grandes conférences 40 ateliers-débats Après-midi pour les 20-40 ans Animations pour les enfants et les jeunes Soirée concert de Jesus’Trip Petit déjeuner équitable Grande célébration eucharistique

Anne-Dauphine Julliand (Deux petits pas sur le sable mouillé)

Mgr Audo

Annelien Boone

(Archevêque d’Alep, Syrie)

(Déléguée au Synode des jeunes)

Jean-Michel Longneaux (Philosophe UNamur)

Philippe Lamberts (Député européen)

Infos et inscriptions ` w w w . r i v e s p e r a n c e . b e

32

pour adultes


À L’AFFICHE

16 - 35 ans

33


À L’AFFICHE

34

8 - 11 ans


À L’AFFICHE

11 - 30 ans

35


Vivre ensemble

ÉCHOS

Les droits humains au cœur de la campagne d’Avent 2018

Le 10 décembre prochain, on célébrera le 70e anniversaire de l’adoption de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme par l’assemblée générale des Nations Unies, en 1948. À quelques semaines de Noël, il sonnait comme une évidence de placer ce texte fondamental au centre de la campagne d’Avent d’Action Vivre Ensemble.

En 2015, dans l’encyclique Laudato Si’, le pape François rappelait : « Un type de développement qui ne respecterait pas et n’encouragerait pas les droits humains, personnels et sociaux, économiques et politiques, ne serait pas digne de l’homme. » Très souvent, on limite l’impact de ce texte fondamental en termes de symbolique aux droits politiques, à la démocratie, mais il est bien plus large que cela et recouvre effectivement tout ce qui concerne le travail d’Action Vivre Ensemble dans le cadre de la lutte contre la pauvreté (à savoir le logement, l’aide alimentaire, l’aide a u x exclus – s a n s a b r i , s a n s emploi, s a n s © Entraide et Fraternité

36

papiers…). « Il ne suffit pas de proclamer des droits, il faut aussi créer de la solidarité dans la société », rappelle Mgr Jean-Pierre Delville, évêque de Liège et évêque référendaire pour Vivre Ensemble.

La collecte du troisième dimanche d’Avent (15 et 16 décembre) sera dédiée à Action Vivre Ensemble. L’an dernier, elle avait permis de récolter 163 000 euros. Cette année, pas moins de 89 associations de lutte contre la pauvreté en Wallonie et à Bruxelles seront soutenues. Plusieurs événements ponctueront la campagne, à commencer par la conférence que tiendra Guy Aurenche le vendredi 23 novembre à 20h au Centre œcuménique à Woluwe-SaintLambert sur le thème « Droits humains : notre idéal commun ! ».

Guy Aurenche a mené de front une carrière d’avocat de premier plan et de militant des droits humains en France, notamment au travers de la présidence de CCFD-Terre solidaire. Toutes les informations seront disponibles sur le site vivre-ensemble.be et bien sûr dans la Gazette de l’Avent 2018 d’Action Vivre Ensemble. On y trouvera également les différents outils de la campagne : le calendrier de l’Avent illustrant la Déclaration, les « Pistes pour un Avent solidaire » et le jeu de cartes « Les droits humains, un atout contre la pauvreté ». Jean-François L. Entraide et Fraternité


Opération pièces-jaunes

Un grand cylindre transparent où les enfants sont invités à déposer les pièces jaunes qu’ils auront épargnées ou récoltées. Au fil de la journée, le niveau des pièces monte, stimulant chacun à le faire monter encore plus. C’est l’« opération pièces-jaunes » de Missio qui, comme les autres années, participera à la journée Transmission. Nous sensibilisons les enfants à la mission des baptisés, tous appelés à annoncer l’Évangile. Ils comprennent que cette annonce est avant tout une affaire de comportement, ce qui rend l’idée plus accessible.

Dans les ateliers Missio, ils découvrent la vie des enfants dans des pays où se nourrir, se s o i g n e r, étudier est un prob l è m e quotidien. Mais où les © Missio valeurs d’entraide et de solidarité sont très fortes. Cette prise de conscience ouvre le cœur des jeunes d’ici à l’importance du partage solidaire. Un partage concrétisé par l’opération pièces jaunes. En 2017, nous avons récolté 90€. Mettons-nous le défi de doubler cette somme en 2018 ! Le montant récolté contribuera au financement des projets pour les enfants de Côte d’Ivoire, tout comme une partie de la PAF de chaque enfant, via l’objet symbole, que chacun recevra le 13 octobre.

Animations de Missio

ÉCHOS

Les enfants aident les enfants Une activité solidaire pour le temps de Noël Comment prolonger cet élan de solidarité ? L’action des Chanteurs à l’étoile proposée par Missio donne l’occasion à des groupes d’enfants de vivre le temps de Noël en s’engageant pour tous les enfants du monde. Entre le 15 décembre et le 15 janvier, des enfants passent dans leur quartier ou leur village et chantent pour annoncer aux habitants que Jésus est venu pour le monde entier. Ils ne demandent rien pour eux-mêmes mais accueillent tous les gestes de générosité envers les enfants bénéficiaires des projets de Missio. Cette tradition est très vivante dans les pays germanophones*, en Belgique dans les régions proches de l’Allemagne ainsi qu’en Flandre où plusieurs groupes se forment tous les ans et dans une centaine d’autres pays. Alors, pourquoi pas en Brabant wallon ? L’activité est simple, ludique et facile à mettre en œuvre. Missio propose aux animateurs une série d’outils : démarche de sensibilisation, célébration d’envoi, idées de chants d’Épiphanie, gilets fluorescents pour les enfants, flyers à remettre aux personnes visitées. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.missio.be Armelle G. Missio

* Elle figure au patrimoine immatériel de l’humanité de l’UNESCO

37


TEMPS D’ARRÊT

38


UNITE PASTORALE Beauvechain

Bonlez-Dion-Longueville Bourgeois-Genval-Rosières Braine-l’Alleud Braine-le-Château Chastre Court-Saint-Étienne Chaumont-Gistoux Grez-Nethen Ittre Jauche Jodoigne La Hulpe Lasne Louvain-la-Neuve Mont-St-Guibert Nivelles Ottignies Perwez Ramillies Rebecq Rixensart Tubize Walhain Wavre

Pôles Jeunes

Maïté DEGRYSE maite.upbeauvechain@gmail.com Abbé Philibert KIABELO kiabelophi@hotmail.com

Abbé Jean-Claude SAKANYA jcsakanya@gmail.com

COORDONNÉES

Pôles Catéchèse Frédérique LESAFFRE romastine@hotmail.com

Thérèse DECROUEZ therese@decrouez.be

François-Xavier COMPTÉ compte.fx@outlook.com

Charlotte de MAHIEU charlotte.demahieu@paroissesaintetienne.be

Corinne D’OREYE corinne@up-chastre.be

Colette AUGURELLE colette.augurelle@gmail.com

Hubert LENNARTS hubertlennarts@live.be

Abbé Jean-Marc ABELOOS jm.abeloos@gmail.com Jean François POTELLE jf@potelle.net

Marie-Christine KRACK krackm-c@scarlet.be

Abbé Jean-Marc ABELOOS Jean François POTELLE

Rodolphe GRANDJEAN rgrandjean@gmail.com

Priska VAN DER STRAETEN priska.vanderstraten@gmail.com

Thérèse WOLTERS therese.wolters@gmail.com

Thérèse WOLTERS

Abbé Pascal SEVENI 7pasikali@gmail.com

Abbé Simon Pierre MBUMBA NTUMBA mbumba_ntumba@yahoo.fr Eva CALATAYUD 11.13lahulpe@gmail.com Pascale STOOP pascalestoop@yahoo.fr

Abbé Sébastien DEHORTER sebastien.dehorter@gmail.com Christophe MEVIS christophe.mevis@gmail.com

Stéphanie JOLLY stephanie.jolly@outlook.com

Abbé Simon Pierre MBUMBA NTUMBA Brigitte ADRIAENS -brigitte.adriaens@gmail.com Claire HERSSENS - claire.herssens@hotmail.com Marie-Ange JOACHIM Msamuel@papim.be Cathy MARCHAL cathy@mcmusic.be

Xavier ROTSART x.rotsart@bwcatho.be

Didier MARCHAND didier.marchand@skynet.be

Christine MADDOX johnchristinebelgium@yahoo.fr

Marie LHOEST pdejeunes@upramillies.be

Caroline HAGENAERS-DECOCQ cate@upramillies.be

Abbé Eric MATTHEEUWS eric.mattheeuws@scarlet.be

Caroline et François FERDIN c-f.ferdin@skynet.be

Abbé Alfred MALANDA malandaalfred2@yahoo.fr Abbé Robert MANGALA robertmangala@yahoo.fr

Abbé Andrzej SAROTA asarota@gmail.com

Abbé Augustin KALENGA augustinkalenga1@gmail.com Catherine CLAES catherine.claes@skynet.be

Cathy MOREAU-BOTMAN botmanmoreau.c@gmail.com

Abbé Léandre MIHIGO mihigol@yahoo.fr

Abbé Jean-Claude LOKASO jclaudelok@yahoo.fr


Pastorale des jeunes du Bw

Service de la catéchèse du Bw

Permanences Du lundi au jeudi : de 9h à 16h, hors mardi. Sur rendez-vous les vendredi et congés scolaires

Permanences Du lundi au mercredi : de 9h à 16h30 Jeudi et vendredi : de 9h30 à 17h

Noémie Declercq - Jola Mrozowska - Nadia Pesenti - Chrystel Turek - Luc Tielemans 010/235 261 - Fax : 010/242 692 catechese@bwcatho.be Compte financier : BE15 3100 8658 6330

DATES

À RETENIR

Catéchèse et Jeunes

 13 octobre : Journée Transmission à Rebecq  2-3-4 novembre : RivEspérance à Namur

Jeunes

 27 octobre : Natacha St Pier à Jodoigne

Extrait de la lettre de Mgr Jean-Luc HUDSYN « Tous disciples en mission – L’audace d’une conversion » du 21 août 2018

La lettre pastorale de Mgr Jean-Luc Hudsyn nous invite à vivre avec intelligence et joie cet appel répété du pape : être de vrais disciplesmissionnaires. L’Ecriture nous montre bien que ces deux termes sont liés : leur être-avec le Christ met les disciples en partance. Encore faut-il vivre cette mission à la manière du Christ. Nous voilà donc appelés à tourner notre regard vers lui : comment vivait-il sa mission ? dans quel état d’esprit ? à travers quelles attitudes ? La lettre se termine en insistant sur deux attitudes-clés. La gratuité : semer l’Evangile sans calculer ; dans l’amitié ; être là où le Christ est souffrant, sans se décourager. Et la foi du regard : discerner dans l’autre les traces de l’Esprit-Saint déjà à l’œuvre. Etre des éveilleurs, des sourciers qui révèlent l’eau vive qui sourd en chacun. Tel est l’enjeu stimulant de cette année : nous laisser convertir et envoyer par ce Dieu qui a tant aimé ce monde. Cette lettre pastorale sera disponible au Centre pastoral et aussi sur le site www.bwcatho.be.

Périodique bimestriel - bureau de dépôt : Wavre - Agrégation n° P405309 - Edit. resp. E. Mattheeuws - Vicariat du Brabant wallon, Chée de Bruxelles 67, 1300 Wavre Sauf juillet et août

Abbé Emmanuel de Ruyver - Isabelle Druart Séverine Goux - Véronique Herpoel - François Veldekens 010/235 270 - http://pjbw.net jeunes@bwcatho.be Compte financier : BE63 3101 1449 1008

Profile for Pastorale des Jeunes du Bw

Porte-Voix 71 - Septembre-Octobre 2018  

Porte-Voix 71 - Septembre-Octobre 2018  

Advertisement