a product message image
{' '} {' '}
Limited time offer
SAVE % on your upgrade

Page 1

Janvier - Février 2018

68

© S. Mennig

Service de la catéchèse et Pastorale des jeunes VICARIAT GÉNÉRAL DU BRABANT WALLON


SOMMAIRE

p.3 : Édito p.4-11 : Échos p.12-13 : Réflexion : Synode des jeunes p.14-15 : Lu pour vous p.16-17 : Réflexion : Journée de formation catéchuménat p.18-19 : Schéma de la Catéchèse d’Initiation Chrétienne p.20-21 : Outils p.22 : 23/01 : Formation Bayard et Tardy p.23 : 30/01 : Formation pastorale UCL p.24-25 : 25/01 : Soirée Spes p.26 : 02/2018 : Cours sur la catéchèse de H. Derroitte p.27 : 22/02 : Soirée pour catéchiste p.28-29 : 24/02 : D’FY p.30 : 28/03 : Marche chrismale p.31 : 20/04 : Prix d’art chrétien p.32 : Festival Choose Life p.33 : Entraide et Fraternité : Carême p.34 : Temps d’arrêt p.35 : Coordonnées des services p.36 : Dates à retenir


U

n début d’année réveille toujours le désir du nouveau ou du renouveau. Pas besoin de chercher des idées de résolutions, il suffit d’écouter le désir qui pointe au fond du cœur : c’est là que l’Esprit m’appelle et m’encourage à oser la nouveauté dans ma vie spirituelle, relationnelle ou professionnelle, dans ma mission auprès des jeunes. Et une fois que nous nous sommes lancés, il confirme la direction du cœur avec une paix nouvelle, paix qu’alors nous pouvons porter autour de nous.

L

’année qui s’ouvre devant nous sera dans l’Église une année particulièrement consacrée aux préparatifs du Synode des jeunes en octobre à Rome et des JMJ qui suivront en janvier 2019 à Panama. Vous le verrez dans ces pages : la Pastorale des jeunes ne chôme pas. Les échos et les annonces de différentes activités le montrent bien. En même temps, la journée de formation vicariale sur l’approche catéchuménale en pastorale a permis aux prêtres et animateurs pastoraux de nourrir leur mission par la réflexion et la formation. Axée sur l’approche catéchu-

Zoom sur les jeunes

ÉDITO

L’année 2018

ménale qui enrichit tous les domaines de la pastorale, la journée a confirmé les orientations prises dans le Brabant wallon : un accompagnement progressif des jeunes, un accueil amical et sans préjugés de leurs parents, pour que chacun ait l’occasion de rencontrer Dieu là où il en est aujourd’hui. Plusieurs formations pour catéchistes débuteront durant le nouveau semestre et la journée D’FY pour les 1115 ans ainsi que la Marche chrismale pour les confirmands approchent à grands pas. Soyez-y les bienvenus avec vos jeunes !

B

onne lecture ! Jola M.

Service de la catéchèse

3


Première soirée pour les catéchistes ÉCHOS

Le lundi 23 octobre a eu lieu la première soirée pour catéchistes autour des règles comme source de liberté et de sécurité pour les enfants. Voici quelques échos de ce moment richissime.

Annick Thomas, psychologue

du développement, nous a embarqués dans un voyage passionnant à la découverte des fonctions que jouent les règles dans la vie : confiance, protection de soi et des autres, limites. Car, « sans règles, la vie n’est pas possible ». Son point de départ : l’enfant est un être à part entière, une personne qui a des sentiments et des besoins et il doit être traité comme tel. Ce qui ne veut pas dire qu’il est sur un pied d’égalité avec l’adulte : il doit encore grandir et il n’a pas les mêmes capacités que l’adulte. En parlant des modèles éducatifs qui nous ont marqués, la formatrice a montré les points faibles d’une éducation basée sur la peur, la menace ou l’humiliation et surtout leur manque d’efficacité sur le long terme. Nous en sommes arrivés à nous dire qu’il est important d’établir des

Avec Annick Thomas

règles pour l’équipe de catéchèse. Ces règles doivent avoir du sens, ne pas être trop nombreuses (idéalement cinq), être formulées de manière positive (éviter « ne pas… ») et entraîner des conséquences en cas de non-respect.

Qu'est-ce que cette soirée vous a apporté ? Du bon sens ! La bienveillance et l’autorité peuvent faire bon ménage... De la compréhension face aux comportements des enfants et la nécessité de mettre des règles, l’aide à comprendre le pourquoi et le comment. Merci pour les exemples et conseils. Le rappel de quelques grands principes d'éducation bienveillante. Une raison de continuer…

Quelques appréciations

Merci à Annick Thomas pour sa foi et son investissement dans sa "passion" ! Merci pour cette heureuse initiative ! C’était parfait ! Bravo pour l’initiative. La transmission ne s’improvise pas. J'ai beaucoup apprécié écouter Annick Thomas, que du bonheur, j'ai adoré. Merci à vous pour cette belle initiative et merci à Mme Thomas pour cette transmission tellement imagée et chaleureuse. Propos recueillis par Jola M.

© Vicariat Bw

4

Lectures conseillées pour aller plus loin : - Dossier « Grandir avec des limites et des repères » sur www.one.be - I. Filliozat, Il me cherche ! Comprendre ce qui se passe dans son cerveau entre 6 et 11 ans, 2016 Éd. Marabout - Ouvrages de Didier Pleux


Ils étaient une bonne cinquantaine de jeunes heureux de louer ensemble au rythme de jeunes musiciens bien entraînés. Le groupe d’étudiants « Hands up », encadré par la Communauté de l’Emmanuel, a repris en force ces dernières semaines. Au programme : louange, témoignage et adoration.

En voici quelques échos :

« Hands Up, pour moi, c'est la joie. C'est un petit moment dans la semaine où on laisse tous ses soucis, toutes ses préoccupations de côté et on remercie Dieu, on Le loue pour tous ses bienfaits. On se rend compte de tout ce qu'Il fait pour nous. Dans une ville où les études et beaucoup d'autres activités prennent le dessus, Hands Up nous permet de retrouver un moment pour Dieu et pour soimême et nous aide dans notre chemin de foi. J'ai de plus la chance de pouvoir participer avec mon hautbois, dans le groupe de musique, groupe qui se réunit une fois par semaine pour répéter les chants et qui, par ces répétitions, nous permet de continuer la louange et d'approfondir une amitié avec chaque instrumentiste. Après chaque soirée Hands Up, c'est avec impatience que nous attendons la suivante, pour la gloire de Dieu ! » Laurent

« Le Hands up est pour moi un groupe de prière dynamique entre jeunes, de louange de feu, qui permet de se rassembler pour pouvoir s’exprimer en toute liberté par rapport à Dieu.

Louer en liberté

ÉCHOS

Groupe de prière Hands up

© Hands up

Ce que j’aime beaucoup, c’est qu’il y a une véritable harmonie musicale et une liberté de parole. »

Caroline

« Ce que j’aime beaucoup à Hands up, c’est que c’est un moyen régulier sans trop d’engagement qui permet de vivre des choses vraiment fondamentales et profondes avec la prière et la louange. Ça permet de réunir des jeunes dans ce qu’ils portent. Dans notre quotidien, on vit très fort dans la peur et, là, ça nous renvoie à nos fondamentaux, on partage ensemble nos sentiments profonds. C’est un super chouette vecteur car c’est régulier et ça arrive ponctuellement dans le « quadri », ce qui permet de vivre notre foi un peu au jour le jour. » Jean-Baptiste

Prochaines dates : 14/12/17 et 08/02/17 à 19:30, à la chapelle du Foyer St Paul à Louvain-la-Neuve. Come and see ! Et like la page FB ;) Isabelle D. Pastorale des jeunes

5


Concert d’Hopen à Waterloo

ÉCHOS

Le Pôle Jeunes de Ramillies a répondu présent

Vendredi 10 novembre, après un pic-nic rondement avalé, en route pour Waterloo afin d’assister à un concert que nous pourrions qualifier de « rocky-pop catho ».

C’est à l’église Sainte-Anne qui, pour la circonstance, avait revêtu ses atours de salle de concert, que 20 jeunes de l’entité et leurs accompagnants (moins jeunes) ont assisté au concert du groupe Hopen. Tout comme les frères Jackson, Hopen, ce sont 4 vrais frères dans la vie.

Depuis plusieurs années, par-

courant les chemins de France et des contrées voisines, ils prennent à cœur de chanter la foi, l’éveil, l’amour …., de Dieu et pour Dieu.

Parmi plus de 400 spectateurs, nos jeunes et moins jeunes, sur des airs de pop, rock et reggae ont pu sauter, danser et chanter les louanges à Dieu.

En vérité, il n’y a pas que la musique d’église qui permette la prière. Ce soir du 10 novembre, c’est certain, avec Hopen, entre les « mix de synthé, de guitares et de batterie », toute la Sainte Famille était parmi nous, nous entraînant à sa manière à l’unisson dans une prière enthousiaste. C’est, après 2 heures de concert, la tête remplie de paroles et musique que nous avons repris le chemin du retour vers Ramillies.

Madonna chantait « Open your heart to me… » et là Hopen, d’une manière plus qu’entraînante, nous a chanté l’ouverture de nos cœurs à la foi. Comme quoi, la musique est sans frontières et un vrai « liant » pour l’homme. Pour tous, un bon moment de plai-

sir, de chant et de partage. Tout simplement, une soirée à refaire.

© JC Cailleau

6

Bruno Animateur Pôle Jeunes de Ramillies

Si vous souhaitez vivre la même expérience, ne ratez pas les prochaines rencontres, dans différents styles : - Plus priant – Soirée Spes avec Grégory Turpin à La Hulpe, le jeudi 25 janvier - Plus rock – Feel God à Bruxelles, les vendredis 16 février et 13 avril - Plus vocationnel – La soirée de la journée « No fear… Choose ! », le samedi 24 mars - Plus disco – Christothèque à Waterloo, le vendredi 20 avril - Ou simplement le même groupe – Hopen à Bruxelles, le samedi 28 avril


Il y a quelques mois, à l’occasion de la présentation du document préparatoire au Synode des jeunes d’octobre 2018, le pape François a lancé un grand appel aux jeunes à faire entendre leur voix dans l’Église !

Pour ce faire, une vaste enquête a

été mise en place dans notre pays comme dans beaucoup d’autres pour permettre aux jeunes de laisser résonner leur cri. « Je vous ai voulu au centre de l’attention parce que je vous porte dans mon cœur. (…) Par le cheminement de ce Synode, mes frères Évêques et moi-même, nous voulons devenir encore plus les collaborateurs de votre joie.»

Cet appel a aussi été entendu

jusque dans les écoles où l’info avait été relayée. Ainsi, à l’Institut Saint-Jean-Baptiste de Wavre, l’ensemble des élèves de la 4ème secondaire à la rhétorique ont consacré une heure de cours avec leur professeur de religion afin de donner leur avis. L’Église voulait en effet se mettre à l’écoute de tous les jeunes, chrétiens ou non.

Voici quelques réactions…

« Pour ma part, j'ai vraiment trouvé que c'était une belle initiative de la part du Pape d'envoyer son questionnaire aux jeunes du monde entier ! Il n'était pas obligé de le faire et aurait pu tenir le Synode sans cela. Mais le fait qu'il ait tenu à avoir l'avis personnel de chaque jeune sur l'Église, je

...aussi dans les écoles

ÉCHOS

Le questionnaire pour le Synode trouve ça exceptionnel et courageux de sa part »

Manon

« Le pape nous témoigne ainsi de sa fraîcheur dans ses idées et dans sa façon d'attaquer les choses qui lui tiennent à cœur. Il applique une démarche didactique qui peut en aider plus d'un sur la foi chrétienne ou faire réfléchir les hésitants. » Christophe

« Demander directement l’avis aux jeunes via ce questionnaire, c’est osé car ça fait beaucoup de lecture. Je reste quand même assez sceptique sur le fait qu’ils vont tout lire, ça paraît énorme. Mais sinon, c’est du grandiose et je me demande bien ce qu’ils vont en ressortir. » Julien

« Je trouve que la démarche est très intéressante et peut être enrichissante pour les membres de l’Église ainsi que pour les jeunes, cela ouvre à la réflexion pour tout le monde et est forcément bénéfique. » Antoine

Emmanuel de R. Aumônier de l’école

ogvj

© pixabay.com

7


Saint Éloi...

ÉCHOS

...s’invite au Collège Technique Saint-Jean

Au Collège Technique Saint-Jean, non seulement on se prépare et on se forme à un métier, mais on n’oublie pas non plus de faire mémoire et de fêter saint Éloi.

Pour ceux qui ne le connaissent pas, " le bon saint Éloi " appar-

tenait à une famille de paysans aisés qui travaillaient eux-mêmes leur domaine, à la différence de beaucoup de grands propriétaires qui les faisaient cultiver par de nombreux esclaves. Il gardait une partie des revenus venant de sa famille et il les employait au service de la charité envers les pauvres. Il était aussi habile dans les émaux que dans les ciselures d'or fin. Ces qualités professionnelles allaient de pair avec une scrupuleuse honnêteté. Nommé monétaire à Marseille, il rachètera de nombreux esclaves que l'on vendait sur le port. Son habilité comme orfèvre le fit très tôt choisir comme saint patron par

les orfèvres eux-mêmes, les métiers du fer et les maréchaux-ferrants et, par extension, les forgerons, métallurgistes, quincailliers, serruriers, protecteurs des chevaux et, à ce titre, les cultivateurs, charretiers, mécaniciens et garagistes.

C’est une tradition, chaque année, au Collège Technique St-Jean, on fête la saint Éloi. Il y a la fête comme tout le monde l’entend, mais aussi une célébration qui est préparée et vécue par tous les élèves et les professeurs de la 3e à la 6e année.

Une célébration toute simple

où chacun peut se sentir à l’aise. Pour cela, les chants ont été répétés pendant les deux semaines précédentes, un professeur apporte sa guitare, le prêtre aumônier de l’école entame les chants. Même si certaines voix sont plus timides qu’à leur habitude, les jeunes sont bien présents.

Des intentions sont préparées

par les élèves et ont été l’occasion de riches échanges avec le prêtre qui les soutenait dans la rédaction de celles-ci. S’en suit un repas partagé avec tous les élèves et les professeurs. Nouveau moment de convivialité où père Emmanuel passe de table en table et où de très chouettes échanges ont encore lieu.

Merci saint Éloi pour ce moment offert aux étudiants.

© de Ruyver E.

8

Séverine G. Pastorale des jeunes


Le groupe des 11-13 de notre UP a soufflé sa 1ère bougie en septembre ! Il a maintenant un nom, « Los Chicos », un logo, un tee-shirt et 4 « amikteurs »… et surtout des jeunes super motivés et enthousiastes.

À la dernière réunion, ils étaient 17… Le thème qu’ils avaient choisi en septembre parmi les thèmes proposés était « je grandis, je change, de quoi suis-je responsable ? »

La Pastorale des jeunes du Vicariat nous a bien aidé en nous envoyant un jeu « Le chemin de la vie » que nous avons reproduit en 3 exemplaires pour faire 3 équipes. L’objectif du jeu est d’arriver au jour suivant en lançant un dé. Sur le chemin, les jeunes se trouvent devant des situations de choix correspondant tout à fait à leur vie … Et selon leur réponse, ils vont à droite, à gauche ou tout droit. Sous un aspect ludique, cela donne une véritable occasion d’échanges et de réflexions ! Pour terminer, chacun s’est arrêté sur un choix qu’il pouvait avoir à faire dans les 2 semaines à venir et nous

...a soufflé sa 1ère bougie

ÉCHOS

Le groupe des 11-13 de Braine-le-Château avons confié tous nos choix au Seigneur…

Un papa nous a envoyé un petit message le lendemain :

« xxx revient à chaque fois de ces réunions transformé, il y passe un bon moment et emmagasine une dose de bien-être et de confiance en lui comme nulle part ailleurs. Merci, merci et encore MERCI !!! »

Merci au Vicariat pour l’aide apportée… et si dans votre UP, vous hésitez encore à lancer un groupe 11-13 : n’ayez pas peur ! Allez-y !!

Les groupes « Grandir dans la foi »

Marie-Christine K. Animatrice UP Braine-le-Château

© UP Braine-le-Château

(groupes 11-13) sont une orientation pastorale que chaque UP est invitée à vivre ou à mettre en place. Ces groupes offrent une passerelle après le parcours de la catéchèse d’initiation pour permettre aux jeunes de trouver leur place en Église.

Une méthode simple vous est proposée par le Service de la Pastorale des Jeunes. Retrouvez tous les documents et les outils sur www.pjbw.net/11-13

9


Journée sur l’écoute pour les catéchistes ÉCHOS

Le 18 novembre à Basse-Wavre

Nous étions une vingtaine à vivre une belle journée dans les locaux de la chapelle saint Damien, guidés par Anne Chevalier, formatrice à l’écoute active en milieu scolaire et dans l’Église.

Un rafraîchissement pour cer-

tains, une découverte pour d’autres, cette journée nous a fait plonger dans le cœur de notre mission : être à l’écoute. « Écoute », un seul mot, mais ô combien exigeant : se taire, faire silence, s’ouvrir à l’autre dans sa différence, ne pas tout ramener à sa propre expérience, garder la bonne distance tout en écoutant avec le cœur. Une découverte pour plusieurs : les trois registres impliqués dans l’écoute : le cœur, la tête et le ventre. Trois portes d’entrée parmi lesquelles chacun en a une privilégiée : certains écoutent avec le mental, d’autres avec leurs émotions, d’autres encore avec la volonté d’agir. Une journée instructive qui nous a soudés puisque les expériences d’écoute dans le cadre de notre mission se recoupaient. Pour certains, c’était une invitation à aller plus loin, pour d’autres, une confirmation qu’ils allaient dans la bonne direction dans le domaine de l’écoute des parents et

des enfants en catéchèse. Le tout posé sur l’écoute de la Parole : nous avons fait une lectio divina partagée sur l’évangile de Luc « bâtir sur le roc » où Jésus nous appelle à l’écouter et à mettre ses paroles en pratique. Il n’y a donc plus qu’à…

Quelques échos :

« J’ai vu le besoin d’aller plus loin dans l’écoute active. C’est en même temps une envie et Anne nous en a donné des pistes. » « Je pars encouragée. Nous sommes confrontés aux mêmes problèmes, nous essayons de trouver des solutions ensemble. » « Je repars avec une image par rapport à ma foi, celle de la croix. Pour être en connexion avec les autres (la barre horizontale), il faut la connexion verticale avec le Tout-puissant. » « Combien c’est difficile d’écouter en profondeur l’autre. » « Je vois que j’ai besoin de m’efforcer davantage de me taire, faire abstraction de mes idées, de mes convictions en faisant confiance aux autres et cela dans la prière. » Jola M. Service de la catéchèse

© Vicariat Bw

10


Les coordinateurs et prêtres accompagnateurs des pôles catéchèse dans les Unités pastorales du Bw se sont retrouvés le 30 novembre pour une première réunion commune. Le Service de la catéchèse les a conviés à une réunion inspirée par le document d'orientation pastorale en catéchèse, publié en septembre 2017 par Mgr Hudsyn.

À partir de la lecture préalable

de ce document, nous avons d'abord partagé nos impressions : qu'est-ce que cette lecture nous inspire là où nous sommes aujourd'hui dans la mise en œuvre de la catéchèse d'initiation pour les enfants. Un beau projet qui suscite des questions : est-ce qu’on va y arriver ? Pourtant, plusieurs témoignages montraient qu’on y arrive et plutôt très bien !

Ensuite, nous avons, par UP,

partagé chacun une expérience de réussite dans la mise en place de cette catéchèse. Plusieurs ont évoqué le succès des réunions parentsenfants, des célébrations d'étapes liturgiques ou des activités " extra " : le parcours de la Semaine Sainte sur une après-midi, la Bible en jeu, un pèlerinage à vélo, des activités intergénérationnelles de solidarité...

Rencontre fructueuse

ÉCHOS

Pôles catéchèse

société : peu de temps disponible, peu de personnes susceptibles de s'investir en pastorale. D'autres concernaient, par exemple, la formation des catéchistes : comment former à être catéchiste, c’est-àdire à témoigner surtout de son propre vécu de foi, parfois avant même de transmettre un savoir ? Comment travailler face aux refus de changement ? Comment aider les catéchistes à profiter pleinement de nouvelles méthodes de catéchèse ? Que faire face à l’abandon du parcours jugé parfois trop long alors qu’en même temps, nous sommes heureux que ce soit un parcours continu ?

De là émerge un beau cahier des charges pour les réunions à venir que les participants ont souhaité vivre ensemble, coordinateurs et prêtres accompagnateurs. Une belle dynamique pour avancer ensemble dans le renouveau de la catéchèse au service des enfants et des parents. Jola M. Service de la catéchèse

Nous sommes alors passés aux difficultés dans la mise en place du

parcours. Chacun pouvait en noter trois et ensuite nous les avons mises en commun en les groupant par catégories. Certaines de ces difficultés relevaient du contexte général de

© Vicariat Bw

11


Foi, discernement, vocation Nous vous proposons de continuer la découverte du document préparatoire au Synode des Jeunes. Cette fois-ci, nous nous attardons sur la notion de la vocation et du discernement.

Synode des jeunes

Le don du discernement

RÉFLEXION

« (…) Prendre des décisions et orienter ses actions dans des situations d’incertitude, face à des élans intérieurs contrastés : voilà le cadre de l’exercice du discernement (…) » Si le discernement peut s’appliquer à Foi et vocation une pluralité de situations, nous allons nous concentrer sur celui de la « (…) La Bible présente de nombreux vocation, « c’est-à-dire sur le prorécits de vocation et de réponse de cessus grâce auquel la personne jeunes.(…) Croire signifie se mettre arrive à effectuer, en dialogue avec à l’écoute de l’Esprit et en dialogue le Seigneur et en écoutant la voix de avec la Parole qui est chemin, vérité l’Esprit, les choix fondamentaux, à et vie (cf. Jn14,6) avec toute son partir de son état intelligence et son affectivité, appren- “...Suis-je en harmonie ou de vie. Si l’interromal à l’aise avec ce que gation sur la façon dre à lui faire de ne pas gaspiller confiance « en l’inj’expérimente ?...” les occasions de carnant » dans le réalisation de soi concerne tous les concret du quotidien,…». Discerner hommes et toutes les femmes, pour la voix de l’Esprit au milieu des le croyant la question se fait encore autres appels et décider quelle plus intense et plus profonde. réponse donner est un devoir qui Comment vivre la bonne nouvelle de échoit à chaque personne : les autres l’Évangile et répondre à l’appel que peuvent l’accompagner et la confirle Seigneur adresse à tous ceux dont mer, mais ne peuvent jamais la remil va à la rencontre (…) Et quel est le placer. domaine où il peut faire fructifier ses talents… ? » Dans un itinéraire de discernement, car il s’agit bien d’un chemin à parcourir, il y a trois étapes. Evangelii gaudium, 51 nous les décrit à travers trois verbes : reconnaître, interpréter et choisir. Reconnaître, la base de tout discernement, c’est l’exercice exigeant de pouvoir observer les effets des différents événements de notre vie sur notre intériorité. C’est reconnaître une variété de désirs, de sentiments et d’émotions très diverses, sans les juger et ensuite saisir le « goût » © Pixabay qu’elles laissent derrière elles. Suis-

12


RÉFLEXION

je en harmonie ou mal à l’aise avec ce que j’expérimente et ce qu’il y a au plus profond de moi ? La méditation de la Parole de Dieu permet, dans cette étape, de mettre les passions en mouvement et de les faire apparaître en se projetant dans les événements qu’elle raconte. Interpréter, ou « comprendre à quoi l’Esprit appelle à travers ce qu’il suscite en chacun ». Ces événements, ces désirs et ces émotions éprouvés © Goux S. nous conduisent-ils dans une direcAccueillir une mission, fruit d’un distion constructive et d’ouverture à cernement, et en faire sa vocation, l’autre ou au contraire au repli sur c’est risquer un chemin vers une vie nous-même ? offerte à l’humanité avec tout ce que Choisir, c’est exercer sa liberté cela peut comporter de difficultés et humaine authentique et sa responsasurtout de bonheur. bilité personnelle. Il n’est plus question ici de suivre ses pulsions ou de se L’accompagnement laisser porter par le poids ou le pou«(…) la tradition spirituelle met en voir de la société qui peut emprisonévidence l’importance de l’accompaner. « (…) Le choix est appelé à se gnement personnel.» traduire en action, à accompagner prendre chair, à donner “...risquer un chemin Mais le départ d’un par- vers une vie offerte à quelqu’un dans ce chemin ne s’improvise cours, en acceptant le l’humanité...” pas. En effet, dans risque de se confronter l’accompagnement à la réalité qui avait spirituel, « il s’agit de favoriser la provoqué désirs et émotions.(…)» relation entre la personne et le Parcours de vocation et mis- Seigneur (cf Jn3,29-30) ». Si nous devions tracer le portrait idéal d’un sion accompagnateur/trice pour un jeune « Le temps est fondamental pour en cheminement de discernement vérifier l’orientation effective de la vocationnel, il nous suffirait de prendécision prise.(…)» Quand le dre exemple sur Jésus lui-même : «… Seigneur a demandé à Abraham et à le regard aimant… ; une parole qualiSarah de partir vers le « pays que je fiée… ; la capacité de « se faire le t’indiquerai » (Gn 12,1), le chemin prochain »… ; le choix de « cheminer ne fut pas dépourvu d’embuches et il avec »… ; le témoignage d’authentileur aura fallu du temps afin que leur cité, sans peur de s’élever contre les destination s’éclaircisse. Quant à préjugés les plus répandus (…) » Marie, c’est par la méditation des Tout cela bien évidemment guidé et paroles qu’elle a écoutées et des enraciné dans la prière et la événements qui se sont produits, demande du don de l’Esprit pour chaqu’elle a pris conscience progressivecun. ment de la vocation qui était la sienne. (Lc 2,50-51)

Séverine G. Pastorale des jeunes

13


Le Service de documentation du Centre pastoral, vous propose sa sélection de livres : Lettre à un jeune chrétien

Ch. Rancé – Tallandier

LU POUR VOUS

Dans cette lettre, l’auteure s’adresse aux jeunes chrétiens de 15 à 80 ans ! Elle appelle chacun à s’engager de tout son être dans l’aventure de la vie. Et ce, à la suite de Jésus dont les paroles nous appellent à vivre un « élargissement de ta compassion et de ton engagement », une communion profonde de tous, un refus de la violence. Elle rappelle la responsabilité de chacun vis-à-vis de l’autre mais aussi de soi-même. Elle s’appuie pour écrire sur ses expériences aux quatre coins du monde, sur des lieux de guerre, de désolation, de non-droit où elle a rencontré le courage et la foi en la vie.

Un évêque se confie St. Lalanne – Bayard

L’auteur, évêque de Pontoise, évoque dans ce livre son parcours de vie. Comme il le dit lui-même, il aurait pu appeler son livre « Un évêque avec les gens », car ce qui donne sens à la vie ce sont les rencontres et le livre en est rempli. Mais bien sûr, la source de ce livre, c’est le Christ. « Je pourrais dire que le Christ est le filigrane de cet ouvrage. Il est la vérité de ma vie d’évêque. Il la nourrit, de même que celle d’hommes et de femmes dans le monde entier. »

Je fais le plus beau métier du monde

14

Père B. Pouzin – Éd. Emmanuel L’auteur, passionné de batterie et de musique qu’il joue avec ses trois frères ou des copains de lycée s’est senti appelé à la vocation de prêtre. Ce qui ne l’empêchera pas, durant son séminaire, de lancer le groupe pop louange Glorious avec ses frères pour évangéliser par la musique. Dans ce livre, il témoigne de sa vocation en interpellant son lecteur, jeune, pour le mettre en route et lui donner des pistes pour avancer dans la foi et le discernement. Il aborde la prière, les sacrements, le bonheur, l’amour… Un témoignage qui pourra toucher les jeunes mais aussi les moins jeunes…


Comment découvrir sa vocation St. Wang – Édition des Béatitudes

Oser l’aventure

Collectif – SNV

LU POUR VOUS

Ce livre, dans la collection « Les petits traités spirituels », peut être un bon outil pour réfléchir sur la vocation. En deux chapitres : « Vocation et discernement » et « Les signes d’une vocation particulière », il évoque les diverses questions qu’on peut se poser à ce sujet et tente d’y apporter une réponse en l’étayant de témoignages.

Cet outil du Service national des vocations français propose 100 regards sur la vocation chrétienne. Textes bibliques, textes des Pères de l’Église, textes de réflexion, prières, itinéraires de vocation, œuvres d’art, photographies peuvent servir de support pour une veillée de prière ou une animation sur la vocation. Le livre est constitué de trois parties : l’appel de Dieu, la réponse de l’homme et la présence de Dieu aux côtés de chacun.

Plaidoyer pour un nouvel engagement chrétien Collectif – Éd. de l’Atelier

Trois jeunes adultes, étudiants et doctorants, écrivent, en réponse aux manifestations de repli identitaire de certains catholiques méfiants face au monde actuel. « Nous cherchons à vivre la singularité et l’audace de la foi chrétienne, sans se replier sur elle-même, mais en la déployant pour qu’elle entre en résonnance avec les défis du monde contemporain » Ils veulent dire leur conviction que le christianisme doit plonger dans le monde, entrer en dialogue avec la diversité et apporter un souffle positif à la vie en société. Ils veulent s’engager collectivement pour améliorer les conditions d’existence, l’écologie, l’hospitalité… pour être artisans d’une terre nouvelle.

Ces livres et outils sont disponibles pour emprunt gratuit au Service de documentation du Centre pastoral.

Service de documentation

Brigitte Melis - Soeur Bernadette Van Uytbergen 010/235 263 - documentation@bwcatho.be Permanences hors congés scolaires Lundi, mardi et jeudi de 10h à 12h - Mercredi et vendredi de 10h à 17h 15


Accueillir…

...ceux qui frappent à la porte de l’Église

RÉFLEXION

Nous étions une bonne centaine de prêtres, diacres et animateurs en pastorale du Brabant wallon à vivre ensemble une journée de formation sur le thème « Accueillir ceux qui frappent à la porte de l’Église, une approche catéchuménale ». Laissons-nous interpeler par ce thème au travers des 2 enseignements reçus.

Il nous parle aussi des personnes qu’il rencontre « de plus en

plus, nous rencontrons des personnes très éloignées de la foi, de son langage et de ses gestes. De plus en plus aussi, nous rencontrons à travers elles des situations de vie absolument multiples, auxquelles nous ne sommes pas toujours préparés. »

Le chanoine nous invite à Nous avons d’abord eu le plaisir l’ouverture… Il nous montre au d’écouter celui du chanoine Eric travers d’expériences vécues ce Mattheeuws qui nous a recentrés qu’elles ont en commun : « que les sur l’essentiel en reprenant un beau personnes concernées se sont senties passage de l’encyclique Redemptoris rejointes et accueillies missio écrit par le pape saint Jean-Paul II en “...l’amour est et dans ce qui, à un moment 1990 : «l’âme de toute reste le moteur de de leur vie, est vraiment important pour elles. l’activité missionnaire… la mission...” Elles m’enseignent que est l’amour qui est et l’éloignement de ceux que nous reste le moteur de la mission et qui sommes amenés à côtoyer peut être est également «l’unique critère selon une chance pour une nouvelle renlequel tout doit être fait ou ne pas contre, mais à condition que nous être fait, changé ou ne pas être soyons particulièrement attentifs à changé. C’est le principe qui doit ce qu’ils vivent, leur chemin, leurs diriger toute action, et la fin à questions, leurs aspirations, leurs laquelle elle doit tendre. Quand on passions, leurs manques ou leurs agit selon la charité et quand on est souffrances. Cette attitude de notre mû par la charité, rien n’est déspart ne doit pas seulement être peravantageux et tout est bon.» (60) çue comme dénuée de tout jugement (Jean-Paul II cite Isaac de l’Étoile, à leur égard : elle doit être dénuée Sermon 31.) de tout jugement. Ce qui, il faut le reconnaître, n’est pas toujours facile à vivre. »

…et à transmettre l’unique trésor « Cela implique que le pasteur

© Vicariat Bw

16

ne pourra pas, sous prétexte d’être accueillant, vider d’une part de sa substance la parole qu’il transmet : l’Évangile du Christ et la tradition de


© Chirel

RÉFLEXION

l’Église doivent rester ce qu’ils sont réellement. Nous devons toujours être conscients que, aussi soigné que soit notre accueil, il sera toujours un simple vase d’argile, porteur d’un trésor qui, seul, a de la valeur…. Son discernement ne portera donc pas seulement sur la situation de la personne qui s’adresse à l’Église ; il cherchera aussi toujours la façon de vivre, dans chaque situation, cette double fidélité à l’attention aux brebis et à la transmission du trésor de la foi. »

ger. Et nous, nous allons leur permettre de mettre des mots sur cette expérience et d’avoir les mots pour dire leur foi. »

Hélène Bossaert, responsable du Service catéchuménat du diocèse de Cela prend combien de Lille aime utiliser l’image d’un gué… temps ?« Le catéchuménat est un « Nous sommes au milieu d’un gué et temps prolongé pendant on a beaucoup de nos collaborateurs qui regardent “... il s’invitait lequel les candidats reçoidésespérément en arrière, chez les gens...” vent de l'Église une formation adaptée de manière « c’était tellement bien que leur conversion et leur avant, et pourquoi on ne foi parviennent à maturité, ce qui fait pas comme ça a marché, c’est peut demander plusieurs années. » vrai les églises étaient pleines (RICA 103) avant », et du coup ne veulent pas Il y a un temps qui nous est donné voir que, devant, il y a des gens qui dans leur vie et un service d’Église qui nous attendent sur l’autre rive et qui va s’investir pour préparer la personne nous demandent de les rejoindre là aux sacrements de l’initiation : bapoù ils vivent et de leur partager cette tême, confirmation et eucharistie. Bonne Nouvelle qui nous anime. » On est alors pleinement chrétien. Comment accueillir ces gens Il faut aussi s’assurer que la démarche est sincère et que la foi qui veulent nous rejoindre ? est suffisamment mûre et Nous accueillons des personnes chez consciente. Il faut un temps pour se qui le Christ est déjà présent. préparer aux sacrements mais sur« Le Seigneur n’avait pas de lieu…, il tout beaucoup de temps pour les laiss’invitait chez les gens. Il le fait ser se déployer. encore aujourd’hui chez les catéchumènes que nous accueillons… et nous Et pour les plus jeunes, veuillez allons accompagner ce compagnontrouver dans les 2 pages suivantes nage qui est déjà en cours ». le « Projet du renouveau de la « Ces personnes n’ont peut-être pas catéchèse des enfants en école les mots, les comportements ou les primaire », pages à détacher et à histoires qui nous conviennent mais emporter pressentent qu’il y a quelqu’un dans Isabelle D. leur vie qui est en train de la chanPastorale des jeunes 17


À L’AFFICHE

18


19

À L’AFFICHE


Pour préparer Pâques Outils « clé sur porte »

Dans la continuité des orientations pastorales pour les groupes « Grandir dans la foi », nous vous proposons deux nouveaux outils adaptés à des groupes de 11-13 ans mais également pour des plus grands. Ces deux outils sont reliés au thème :

y a après la mort… »

« J’aimerais tant savoir ce qu’il

« Je suis bien vivant ! » : Par des paroles OUTILS

d’ados et/ou des expressions courantes, réfléchir à ce que c’est « être vivant » - Un extrait du film « Harry Potter à l’école des sorciers » pour découvrir qu’il nous faut abandonner certaines choses pour avancer dans la vie – un temps de prière avec Abraham – mourir pour vivre au travers de la parabole du grain de blé.

« Et après la mort ? »

peut compléter le premier module en répondant à la question 1 : « j’aimerais tant savoir ce qu’il y a après la mort… », par la lecture d’un texte de st Paul aux Corinthiens. On pourra alors aborder le thème de la résurrection de Jésus par le biais de 2 jeux, un memory sur la mort et la vie et/ou un méli-mélo de textes de guérisons opérées par Jésus. Mimer les circonstances où Jésus est apparu à ses disciples après une lecture attentive du texte en petits groupes. Pour les plus âgés, si le groupe ne dépasse pas 10 jeunes, les textes relatant l’arrestation et la mort de Jésus peuvent mener à un débat animé : «Jésus, est-il vraiment ressuscité ? » (Fiche Croire jeunes)

Thérèse W. Bénévole à la Pastorale des jeunes

N’hésitez pas à visiter notre site pour découvrir les outils déjà réalisés et disponibles au Service de la Pastorale des jeunes sur simple demande. https://pjbw.net/11-13/outils 20


Sacrement de réconciliation

Étape liturgique de la 2e année de catéchèse

La deuxième année de catéchèse d’initiation aborde le thème du mal et de la souffrance. À l’occasion du Carême de cette année, une rencontre des enfants accompagnés d’un parent proche permettra d’aborder la question du pardon avant de proposer aux enfants de vivre le sacrement de réconciliation. Une proposition d’animation de cette réunion ainsi que le guide liturgique pour la célébration sont à votre disposition.

La célébration de ce sacrement est le moment fort qui exprime le cœur de l’année de catéchèse où les enfants découvrent ce que veut dire être « disciples de Jésus ». Par le baptême, chacun est appelé à dire « oui » à l’alliance d’amitié et d’amour que Dieu nous propose, en lui devenant semblable. Mais nous découvrons qu’il nous est difficile de rester fidèles à cette Alliance. OUTILS

Les enfants expérimentent dans leur vie quotidienne que, par leurs propres gestes ou paroles, ils peuvent peiner, blesser ceux qui les entourent. Sensibles à la justice, ils apprennent ainsi à percevoir ce qui est bon et ce qui est mal et découvrent leur liberté et leur capacité de choisir entre les deux. Ils se rendent compte que, parfois, ils n’arrivent pas à répondre à l’appel à aimer Dieu et le prochain. La réunion des enfants accompagnés de leurs parents aborde le pardon dans la vie avec ses différentes composantes : reconnaissance des erreurs, démarche de renouer le lien, volonté de réparer les dégâts…

Le sacrement du pardon intervient dans le cheminement humain et spirituel comme un renouvellement de la grâce du baptême, qu’il nous arrive de négliger ou d’oublier, pour vivre en fils et filles aimés de Dieu et aimant en retour. Le guide liturgique propose le sacrement de la réconciliation pour les enfants dans le cadre d'une célébration. D'abord le groupe se réunit à l'écoute de la Parole pour ensuite prendre un temps de préparation individuelle au sacrement. Les enfants non baptisés peuvent aussi rencontrer le prêtre pour échanger avec lui. Après les confessions individuelles, le groupe se retrouve pour une prière d'action de grâce et une prière de scrutin que le prêtre fait en imposant les mains aux enfants non baptisés.

Le document est disponible : - sur le site du Vicariat : www.bwcatho.be/catechese/ - sur le GoogleDrive du Service de la catéchèse ou sur demande : catechese@bwcatho.be - 010/ 235 267 21


Formation sur le 3e module 1e année catéchèse

À L’AFFICHE

22

Pour les catéchistes


Donner du goût à nos liturgies

Journée de formation pastorale – UCL

24e journée de formation avec les services diocésains de formation et la commission interdiocésaine de pastorale liturgique (CIPL) en la présence de Mgr Jean-Luc Hudsyn, évêque référendaire de la CIPL

Mardi 30 janvier 2018 de 9h à 16h30

Auditoire Montesquieu 10 – Louvain-la-Neuve

À L’AFFICHE

« Donner du goût à nos liturgies. Critères de discernement pour les célébrations dominicales »

Au programme : - Exposé de Patrick Prétot osb : Heureux les invités : entrer en liturgie aujourd’hui. À propos de l’expérience liturgique dans le monde contemporain - Exposé de Jean-Marc Abeloos (Vicariat du Brabant wallon) : Qui dit la messe dimanche prochain ? Défis de la présidence aujourd’hui - Exposé d’Arnaud Join-Lambert (UCL) : Une liturgie désirable : critères de discernement - Témoignage de Fabrice de Saint Moulin et Marie-Louise Nkezabera de l’équipe pastorale de l’UP Alleur-Awans - Témoignage de la communauté bénédictine d’Hurtebise, comme lieu de célébration d’élection

Informations pratiques Inscription obligatoire en ligne : www.uclouvain.be PAF : 10 euros à verser sur le compte « UCL—Activités TECO » BE551111644775244 avec communication : PAST 08 L1 + Nom et prénom du ou des participant(s) Gratuit pour les étudiants de l’UCL. Contact : Centre universitaire de théologie pratique (CUTP) 010 / 47 96 26 - secretaire-cutp@uclouvain.be

23


Le Service de la Pastorale des Jeunes du Bw... ...vous invite à une soirée

Chaque année, du 18 au 25 janvier, nous sommes invités à vivre une semaine de prière tout particulièrement dédiée à l’unité des chrétiens.

Parce que c’est en se rencontrant et en vivant ensemble que l’on peut apprendre à se connaître, à s’apprécier, à éviter les pièges du rejet ou des stéréotypes résultant de la méconnaissance de l’autre. Sensibilisés dans un même temps à l’importance de permettre aux

jeunes (et moins jeunes) de rencontrer d’autres chrétiens, d’autres façons de

À L’AFFICHE

prier le même Dieu, nous avons décidé de proposer une soirée Le concept des soirées

Spes.

Spes, créées par Grégory Turpin et toute une

équipe de chrétiens autour de lui, nous invite à la louange et conduise également vers le silence et la prière.

Pour cette première, nous avons opté pour l’église St Nicolas de La

Hulpe. La date choisie était une évidence pour nous : le 25 janvier, une belle

manière de clôturer la semaine de prière et un événement que nous espérons assez rassembleur et porteur pour toute l’année à venir car l’unité des chré-

tiens a sa place dans nos prières tout au long de l’année également.

Au plaisir, de nous y retrouver en nombre !

Séverine G. Pastorale des jeunes

Renseignements : Service de la Pastorale des jeunes du Brabant wallon 010/235.270 - jeunes@bwcatho.be 24


+13 ans

25

À L’AFFICHE


Deux cours sur la catéchèse Avec Henri Derroitte

Le professeur de théologie pratique à la faculté de théologie de l’Université catholique de Louvain dispensera le semestre prochain deux cours ouverts aux auditeurs libres. Un moyen d’approfondir sa mission de catéchiste.

« Catéchèse des enfants et des jeunes »

Le cours examine, du point de vue de l'enfant et de l'adolescent, les 4 composantes de l'éducation dans la foi : la catéchèse est, par nature, première proclamation, initiation, enseignement et éducation. À propos de la catéchèse conçue comme éducation à la foi et dans la foi, le cours situe les enjeux et les propositions en tenant compte du phénomène complexe du pluralisme religieux présent dans la société actuelle.

À L’AFFICHE

© DR

Dates : Du 7 février au 16 mai 2018, les mercredis de 10h45 à 12h45 Lieu : Auditoire ERAS 53 à la Place Blaise Pascal, 1 Bâtiment : Erasme (SH09) / rez-de-chaussée Renseignements : via le formulaire sur la page du Service des inscription de www.uclouvain.be ou à l’accueil au 010/47 21 72 - Place de l'Université, 1 Bte L0.01.10, B-1348 Louvain-la-Neuve

« Théologie de la catéchèse »

Le cours traitera d’abord longuement de volets de théologie fondamentale et pratique, liés à la Pédagogie divine dans la Révélation et au Ministère de la Parole ; il donnera ensuite une brève relecture historique des modèles catéchétiques et passera en revue les textes les plus importants du Magistère universel et local sur la catéchèse ; enfin, il montrera les discernements théologiques en cours dans la littérature catéchétique belge et internationale et analysera quelques chantiers actuels dans la pastorale catéchétique : liens entre catéchèse et catéchuménat, lien entre catéchèse et nouvelle évangélisation, lien entre catéchèse des adultes et catéchèse des jeunes, lien entre démarches identitaires personnelles et catéchèses communautaires, lien entre catéchèse et initiation sacramentelle… Dates : Du 19 février au 28 mai 2018, les lundis de 17h30 à 19h Lieu : Le Grand Auditoire Henri de Lubac, au 11b rue du Séminaire (parking intérieur face au pont de l’évêché) 5000 Namur Renseignements : Studium Notre Dame, studium@seminairedenamur.be 081/25 64 66 - www.seminairedenamur.be

26


2e soirée pour catéchistes

À L’AFFICHE

22 février 2018

27


Bible Safari

Les animaux ont un message pour toi!

La Journée D’FY pour les jeunes de 11 à 15 ans

Ce samedi 24 février, nous vivrons à Bruxelles, au Sacré-Cœur de Lindthout, la journée D’FY avec les jeunes de Bruxelles. Cette année, nous partirons à la découverte des animaux dans la Bible, en vivant différents ateliers. Ces animaux nous amèneront à découvrir un aspect précis du message biblique. La journée sera animée musicalement par un groupe de jeunes de Waterloo, « la team à Phil » et quelques jeunes de la chorale « iMAJine » de Nivelles.

Au programme :

9h30 : Accueil à la chapelle du Sacré-Cœur de Lindthout, Avenue des Deux Tilleuls, 2 à 1200 Woluwe-Saint-Lambert

À L’AFFICHE

10h : Lancement de la journée (chapelle) 10h30 : Ateliers 1 et 2 (école secondaire) 12h : Eucharistie (chapelle) 13h : Dîner et temps de pause (apportez votre pique-nique) 14h : Ateliers 3 et 4 15h30 : Goûter 16h : Remontée en petits groupes 16h45 : Célébration finale (chapelle) 17h30 : Fin de la journée

Rendez-vous donc le samedi 24 février de 9h30 à 17h30, au Sacré-Cœur de Lindthout. Informations : jeunes@bwcatho.be ou 010/235 270 Inscriptions avant le 11 février : www.pjbw.net (voir le formulaire d’inscription des groupes de jeunes)

Inscrivez votre groupe à l’avance

en confirmant le nombre d’inscrits plus tard.

28

PAF : 5€ par jeune. Gratuit pour les animateurs.

11 - 15 ans


À L’AFFICHE

11 - 15 ans

29


Marche pour les confirmands Messe chrismale

À L’AFFICHE

30

Pour les confirmands


Prix d’art chrétien 2018

L’évangile aux couleurs de la vie !

Le Prix d’art chrétien a pour but d’encourager les jeunes de tous milieux, étudiants et non‑professionnels de l’art, à exprimer leur foi en JésusChrist au moyen d’œuvres artistiques et créatives. Le Jury composé de professionnels veille toujours dans ses choix à encourager la créativité de chacun des participants dans leur travail de recherche original en accordant la priorité à l’expression du thème en rapport avec l’Évangile.

Le rassemblement des œuvres se fera à l’église décanale Saints-Adèle-et-Martin d’Orp‑le‑Grand (place du XIe Dragon français), les jeudi 19 et vendredi 20 avril 2018 de 17h00 à 20h00.

À L’AFFICHE

Cette année, le prix a pour thème « L’évangile aux couleurs de la vie ! » Les paraboles, nombreuses dans les évangiles de Matthieu, Marc et Luc, sont au cœur du message de Jésus. Quand Jésus appelle les foules à vivre en disciples, il part de faits, de situations, d’événements, qui ont les couleurs de la vie. Le « Prix d’art chrétien » est ouvert gratuitement à toute personne ou collectivité (groupe scolaire, paroissial, mouvement de jeunesse, association) résidant en Belgique ou à l’étranger, non-professionnel de l’art. Toutes les techniques plastiques et graphiques sont admises.

Les œuvres seront exposées à l’église décanale du samedi 21 avril à 18h30 au dimanche 29 avril 2018 à 15h00, jour de la remise des prix.

La remise des prix, trophées, plaquettes, coups de cœur du public… aura lieu le dimanche 29 avril 2018 à 15h00 en l’église décanale Saints-Adèle-etMartin d’Orp-le-Grand. Renseignements : www.art-chretien.be/prix/ - info@art-chrétien.be ou chez Cécile Gouthière : cgouthiere@yahoo.fr - 0495 34 97 84 Inscription au Prix d’art chrétien 2018 (de préférence avant la fin février) individuelle ou en groupe (selon la moyenne des âges des participants) dans 4 catégories d’âge : 8-11 ans, 12-15 ans, 16-21 ans et 22 ans et plus sur www.art-chretien.be/prix/inscription

31


Festival Choose Life 2018 5 jours de fête avec Dieu pour les 12-17 ans, animés par les 18-30 ans ! Découvre Dieu autrement par la joie de vivre ensemble : musique, danse, multimédia, créativité, prière, partages et témoignages. Viens te dynamiser !

Tu as entre 12 et 17 ans ?

À L’AFFICHE

Rejoins-nous, seul, avec quelques copains ou en groupe. L’occasion de vivre avec ton groupe de potes un super moment d’Église. Ce festival t’offre l’occasion de rencontrer une centaine de jeunes chrétiens et d'oser vivre des temps forts de prière, de fête, de musique et de concerts, des témoignages, des ateliers sportifs et artistiques et des partages. Les soirées sont animées par plusieurs groupes « Pop, Rock, Louange » belges, français et suisses. Des petits groupes seront formés par tranche d’âge pour apprendre à se connaître, dans des échanges joyeux et porteurs d'amitié.

Tu as entre 18 et 30 ans ? Deviens animateur au Festival Choose Life

© Festival Choose Life

Rejoins-nous pour animer 5 jours magnifiques de festival et vivre dans une ambiance qui déchire ! Depuis 17 ans déjà, le Festival Choose Life rassemble une centaine d'adolescents de 12 à 17 ans animés par une quarantaine de jeunes étudiants ou travailleurs. Tu peux les rejoindre et faire découvrir aux ados un visage jeune et dynamique de Jésus et de Dieu, par la joie de vivre ensemble, les partages, la prière, la musique, le multimédia …

Week-end de préparation en février du vendredi 23 au dimanche 25 février 2018 à Liège. Nous demandons aux animateurs d’être présents au pré-festival (c’est-à-dire un jour avant les jeunes), mais aussi au weekend de préparation. Pas besoin d’être un « pro » de l’animation, tu seras coaché. 32

12 - 17 ans


Entraide et Fraternité : Carême 2018 L’Afrique des Grands Lacs

L’appel aux communautés chrétiennes de Belgique se résume en une phrase : « Soutenons les mamas paysannes de l’Afrique des Grands Lacs ! »

À L’AFFICHE

L’Afrique des Grands Lacs est une région magnifique, au cœur du continent, mais aussi avec une histoire récente faite de guerres, de violences, de génocides. Du Rwanda, au Sud-Kivu (RDC) en passant par le Burundi, les femmes paysannes résistent. C’est sur leurs épaules que repose la responsabilité de satisfaire presque tous les besoins vitaux de la population : - alimentation : les 3/4 de la production agricole sont le fruit du travail des « mamas paysannes » ; - accès à l’eau : les petites filles ont pour mission d’aller à la source ; - santé : les mamans prennent les soins en charge ; - éducation : les mamans se battent pour envoyer leurs © Entraide et fraternité enfants à l’école ; - sécurité : les femmes, premières victimes de l’insécurité dans la région, tentent de s’organiser pour un cadre de vie plus sûr… L’image de la campagne de carême d’Entraide et Fraternité 2018 sera donc celle d’une maman africaine : une femme qui affronte les difficultés et qui participe à lever les obstacles au développement de sa communauté.

Plusieurs pistes d’action seront proposées : Soutien aux associations locales de femmes qui appuient, forment, assistent des groupements féminins en résistance, développent des pratiques agroécologiques qui améliorent la sécurité et la souveraineté alimentaire des populations. Des actions et réflexions seront organisées chez nous. En Belgique aussi, le paradigme dominant qui met le profit économique avant la vie des gens doit être combattu. Un paradigme qui est encore trop souvent inégal entre les hommes et les femmes !

À vos agendas ! • Grande fête de solidarité avec l’Afrique des Grands Lacs (célébration eucharistique + repas partagé) le dimanche 11 mars 2018 de 11h à 16h Église St Charles-Borromée, av. du Karreveld, 15 à Molenbeek • Collectes paroissiales au profit des projets soutenus par Entraide et Fraternité : les 10 et 11 mars 2018 et les 24 et 25 mars 2018 Vanille Wattiez vanille.wattiez@entraide.be - 0473/31 04 67 Infos sur www.entraide.be

33


TEMPS D’ARRÊT

Marie, Mère de l’évangélisation

Vierge et Mère Marie, toi qui, mue par l’Esprit, as accueilli le Verbe de la vie

dans la profondeur de ta foi humble, totalement abandonnée à l’Éternel, aidenous à dire notre “oui” dans l’urgence, plus que jamais pressante, de faire retentir la Bonne Nouvelle de Jésus. Toi, remplie de la présence du Christ, tu as porté la joie à Jean-Baptiste, le faisant exulter dans le sein de sa mère. Toi, tressaillant de joie, tu as chanté les merveilles du Seigneur.

Toi, qui es restée ferme près de la Croix avec une foi inébranlable et a reçu

la joyeuse consolation de la résurrection, tu as réuni les disciples dans l’attente de l’Esprit afin que naisse l’Église évangélisatrice.

O

btiens-nous maintenant une nouvelle ardeur de ressuscités pour porter à tous l’Évangile de la vie qui triomphe de la mort. Donne-nous la sainte audace de chercher de nouvelles voies pour que parvienne à tous le don de la beauté qui ne se ternit pas.

T

oi, Vierge de l’écoute et de la contemplation, mère du bel amour, épouse des noces éternelles, intercède pour l’Église, dont tu es l’icône très pure, afin qu’elle ne s’enferme jamais et jamais ne s’arrête dans sa passion pour instaurer le Royaume. Étoile de la nouvelle évangélisation, aide-nous à rayonner par le témoignage de la communion, du service, de la foi ardente et généreuse, de la justice et de l’amour pour les pauvres, pour que la joie de l’Évangile parvienne jusqu’aux confins de la terre et qu’aucune périphérie ne soit privée de sa lumière.

M

ère de l’Évangile vivant, source de joie pour les petits, prie pour nous. Amen. Alléluia !

Pape François, Evangelii Gaudium 288

© DR

34


Service de la catéchèse du Bw

Marcela Lobo Bustamante - Jola Mrozowska Nadia Pesenti - Chrystel Turek 010/235 261 - Fax : 010/242 692 catechese@bwcatho.be Compte financier : BE15 3100 8658 6330 Permanences Du lundi au mercredi : de 9h à 16h30 Jeudi et vendredi : de 9h30 à 17h

COORDONNÉES SERVICES

Pastorale des jeunes du Bw

Abbé Emmanuel de Ruyver - Maïté Degryse Isabelle Druart - Séverine Goux - Véronique Herpoel - François Veldekens 010/235 270 - http://pjbw.net jeunes@bwcatho.be Compte financier : BE63 3101 1449 1008

Permanences Du lundi au jeudi : de 9h à 16, hors mardi. Sur rendez-vous le vendredi et pendant les congés scolaires.

Contacts des Unités Pastorales


DATES

À RETENIR

Catéchèse

Jeunes

 25 janvier : Soirée Spes  24 février : D’FY  23-25 février : Festival Choose Life À partir du 1er janvier 2018 entre en vigueur dans les diocèses belges un nouveau formulaire pour la demande d'un sacrement d’initiation : baptême, première communion et confirmation. Il permet une uniformisation et une clarification des demandes, comporte aussi une déclaration de confidentialité et confirme qu’en raison de l’autorité parentale conjointe, l’accord des deux parents est nécessaire pour que la célébration puisse avoir lieu. Il peut être téléchargé sur le site cathobel.be

« Je décrète un Mois missionnaire extraordinaire en octobre 2019, afin de susciter une plus grande prise de conscience de la mission ad gentes et de reprendre avec un nouvel élan la transformation missionnaire de la vie et de la pastorale. On pourra bien s’y préparer, également à travers le mois missionnaire d’octobre de l’année prochaine, afin que les fidèles aient vraiment à cœur l’annonce de l’Évangile et la conversion de leur communauté en une réalité missionnaire et évangélisatrice ; afin que s’accroisse l’amour pour la mission, qui « est une passion pour Jésus mais, en même temps, une passion pour son peuple ». Pape François

© DR

Périodique bimestriel - bureau de dépôt : Wavre - Agrégation n° P405309 - Edit. resp. E. Mattheeuws - Vicariat du Brabant wallon, Chée de Bruxelles 67, 1300 Wavre Sauf juillet et août

 23 janvier : Formation Bayard et Tardy  22 février : Soirée des catéchistes  23 mars : Marche chrismale

Profile for Pastorale des Jeunes du Bw

Porte-Voix 68 - Janvier-Février 2018  

Porte-Voix 68 - Janvier-Février 2018  

Advertisement