Issuu on Google+

LETTRE D'INFORMATION

D U S E R VI C E

JEUNESSE

À la une

UN LIEU RESSOURCE POUR LES JEUNES  : LE PÔLE JEUNESSE à SAINT-CHAMOND Alors

que

se

préparent

plusieurs

événements transversaux (Forum Jobs d'été, journée de la vaccination...) et que la pertinence de l'organisation d'une journée

de

l'alternance

(voir

notre

précédente livraison) ou d'un forum découverte sur les métiers d'aide à la personne (voir notre numéro de février) a

ET DU

CMJ

Éditorial Avec la mise en place du nouveau site Internet de la Ville ( h ttp : //www. s a i n t- ch a m o n d . fr), la collectivité s'est doté d'un nouvel outil de communication plus direct, plus lisible, plus accessible. Le service Jeunesse dispose de sa propre page, et renseignera sa propre actualité, pour compléter son action de communication, dont La lettre d'iniormation constitue une déclinaison. Du contenu fixe devrait également être très prochainement mis en ligne sur

DE

S A I N T- C H A M O N D

21 avril 2011 - n°18 notre page thématique, afin de proposer une information encore plus complète en ce qui concerne l'activité du service Jeunesse. Faire connaître l'action du service et du CMJ, mais aussi constituer un relais des activités des structures partenaires, telle est la gageure à laquelle entreprend de répondre, toujours imparfaitement, la Lettre. Afin de mieux répondre à vos attentes, et chercher à améliorer cet outil qui entend contribuer à faire vivre le réseau des acteurs Jeunesse de cette ville, nous vous proposerons prochainement un questionnaire, qui alimentera notre réflexion pour faire évoluer ce vecteur d'informations partagées. Après un an et demi d'existence, 1 8 numéros, et des toilettages réguliers, il nous parait temps d'offrir une version revue et corrigée, prévue pour la rentrée prochaine. Jérôme Godard, responsable du service Jeunesse

été soulignée par tous, il n'apparaît pas inutile de rappeler le fonctionnement du Pôle Jeunesse à Saint-Chamond, structure partenariale qui fête sa dixième année d'existence. « C'est ici, le Pôle Jeunesse ? J'ai rendezvous » Cette phrase, combien de fois les

agents d'accueil du service Jeunesse/BIJ, du CIO ou de la Mission locale de la vallée du Gier l'ont-ils entendue ? De la même façon que la répartition des compétences entre conseil général, conseil régional et municipalité n'apparaît pas toujours parfaitement appropriée par le citoyen, qui se tourne parfois au hasard vers une de ces institutions pour répondre à ses demandes, les usagers du Pôle Jeunesse manifestent fréquemment leurs difficultés à saisir que cette dénomination renvoie avant tout au bâtiment, situé le long du boulevard Waldeck-Rousseau, à côté de la médiathèque Louise Labé. Le Pôle Jeunesse, construit à l'initiative du Syndicat intercommunal du Pays du Gier (SIPG) en 2001 , désigne de ce fait les locaux où cohabitent trois structures autonomes, distinctes du point de vue de leur nature, de leur fonctionnement ou de leurs missions. Le pari inhérent à ce projet immo-

bilier résidait dans la mise à proximité physique de ces trois entités, « Un bâtiment très identifiable » tournées vers la jeunesse, afin de favoriser les échanges et l'organisation de projets communs, en faveur du public jeune.

ministère de l’Éducation nationale. Il propose, sur rendez-vous ou en libre accès, de travailler à la réussite scolaire des jeunes à travers une orientation répondant à leurs aspirations et leur profil. Des conseillères d'orientation-psychologues mènent à bien ce travail de fond, en direction des jeunes et de leurs familles, mais aussi des adultes. Au deuxième étage, la Mission locale du Pays du Gier et du Pilat constitue une association, dont le président est un élu du SIPG. La Mission locale, financée pour partie par des crédits de l'État et de la Région suit les jeunes âgés de 1 6 à 25 ans dans leurs démarches d'insertion sociale et professionnelle, et les accompagne vers l'emploi. Les agents de la structure peuvent mobiliser de nombreux dispositifs (mobilité à l'étranger, stages, formation, etc.) pour aider le jeune en fonction de ses besoins, et renforcer ses chances sur le marché du travail.

Au rez-de-chaussée, le service Jeunesse est municipal ; il met en œuvre la politique jeunesse de Saint-Chamond, et organise un accueil pour les jeunes en recherche d'une information de premier niveau dans les domaines de la formation, de l'orientation, des métiers, de la santé, des loisirs ou du logement. La présence de deux espaces publics numériques sur le site permet également d'offrir un accompagnement en matière d'accès au multimédia (réalisation de CV, recherche do-cumentaire collective, Gageons que la pertinence de cet outil partenarial, au service des jeunes du Gier aide à la réalisation de projets, etc.). depuis dix ans, sera une fois encore Au premier étage, le Centre d'information démontrée à l'occasion du prochain Forum et d'orientation de Saint-Chamond relève du Jobs d'été, le 27 avril prochain !


Gros plan sur... POUR UNE CONDUITE IRRÉPROCHABLE... Cette année encore, l'action de prévention « Sécurité routière, risques liés à la consommation de produits psychotropes », portée par l'ANPAA 42 et autour de laquelle se constitue un partenariat très large, s'est conclue au Pôle Jeunesse, ce mardi 19 avril.

La section ligérienne de l'Association nationale de prévention en alcoologie et

« Avec Jean-Noël Varlet, de la STAS, des élèves prennent connaissance des consignes à respecter lors d'une évacuation de car

»

addictologie (ANPAA 42) organise depuis plusieurs années une action de prévention à destination des jeunes de Saint-Chamond, afin de les sensibiliser sur les risques encourus par la consommation de produits psychotropes. Un large partenariat est constitué autour de ce projet, qui rassemble la Ville de Saint-Chamond (Police municipale, service Jeunesse), le Centre communal d'action sociale (CCAS), l'ADOT 42 (association pour le don d'organes et de tissu humain), le SDIS 42 (service départemental d'incendie et de secours, c'est-à-dire les pompiers), la STAS, MAAF Assurances, la CroixRouge, le Centre hospitalier du pays du Gier, et l'association Rimbaud. Pour 201 0-201 1 , l'action concernait une classe de la MFR, une autre du Lycée SaintEnnemond, et deux classes du Lycée Hôtelier. Parallèlement, des groupes de formation de MJC en Rhône-Alpes, Promo Rhône-Alpes et de l'IFPA ont également été touchés sur le territoire de la commune. L'action se décline en trois séquences temporelles, inscrites au fil de l'année scolaire. La première phase, qui a débuté en novembre 201 0, est ponctuée par des interventions en classe sur des sujets aussi variés que la sécurité routière, le rappel de la loi, les dangers de

l'alcool sur la route, ceux du cannabis, ou la question du don d'organes. Ces temps d'échanges sont animés par des spécialistes de ces questions, et permettent de proposer aux jeunes d'initier une réflexion de long cours sur la thématique de la sécurité routière. Au terme de ces ateliers, début mars, les groupes participants ont été invités à réaliser des affiches sur le thème de la sécurité routière, en privilégiant la recherche de slogans ou de visuels à même d'interpeller le public. Ces affiches, remises au service Jeunesse, y ont été affichées à compter du 1 1 avril, jusqu'au 26 du même mois. Un jury était invité à se prononcer pour récompenser trois affiches, dans les catégories « meilleur visuel », « meilleur slogan » et « coup de cœur ». Enfin, le dernier temps de l'opération a pris la forme d'une demi-journée de clôture, organisée au Pôle Jeunesse et à la médiathèque, au cours de laquelle les élèves des quatre classes ayant suivi le projet ont pu participer à des ateliers éducatifs (gestes de premiers secours avec la Croix-Rouge,

« Exposés devant l'entrée du service Jeunesse, la vingtaine d'affiches réalisées par les participants à l'action

»

d'un car avec la STAS). C'est à cette occasion que les lauréats du concours d'affiches ont pu être récompensés, et félicités pour leur travail devant tous leurs camarades.

« L'un des lauréats et sa professeure, pour le 'coup de coeur' du jury : une affiche portant sur le don d'organe, un atelier qui a particulièrement marqué les jeunes

»

« Les pompiers du SDIS 42 expliquent la procédure à respecter en cas d'accident routier en termes de signalisation et de protection

»

« L'affiche lauréate du prix 'meilleur visuel'

»

information sur alerte et protection accident

« Une première approche des gestes de premiers secours proposée par la Croix-Rouge

»

par les pompiers, sensibilisation à la par la police municipale, et exercice d'évacuation

« Les lauréats pour le meilleur slogan

»


Initiatives et projets TROUVER UN JOB POUR L'ÉTÉ

À travers la co-organisation du forum Jobs d'été ce 27 avril, et l'ouverture de la campagne de recrutement pour les emplois d'été municipaux jusqu'au 30 avril, la Ville de Saint-Chamond contribue

activement

à

l'insertion des jeunes.

Le job d'été constitue très souvent pour les étudiants un moyen de financer leurs vacances, pendant les mois de repos à l'issue de la période scolaire. Toutefois, les difficultés inhérentes à l'insertion professionnelle sur le marché du travail confèrent également à ce type d'expérience une plus-value pour des jeunes en recherche d'emploi plus pérenne, en ce que ces « petits boulots » peuvent donner corps à un CV, conférer une expérience de travail et initier un processus de reprise de confiance. En ce sens, l'organisation du Forum Jobs d'été par les structures composantes du Pôle Jeunesse à Saint-Chamond et le Pôle Emploi constitue un temps de mobilisation important des partenaires en faveur de l'emploi des jeunes. D'une part, à travers la prospection des offres d'emploi d'été, il s'agit de conférer une lisibilité accrue aux propositions d'embauche formulées par les structures employeurs, et notamment sur le marché du travail local. De plus, à travers la possibilité offerte aux jeunes de rencontrer directement des employeurs sur le forum, la confrontation directe avec les attentes de ces derniers, en termes de savoir-être notamment, peuvent être plus clairement perçues et assimilées. En effet, et c'est l'objectif majeur de l'opération, il s'agit moins de promettre aux jeunes présents de décrocher un emploi pour l'été que

d'initier chez eux un processus d'appropriation des codes du marché du travail, et d'amorcer une dynamique positive pour leur insertion professionnelle future. Dans cette optique, outre la possibilité, en collaboration étroite avec le Pôle Emploi, de rechercher des offres adaptées à leur profil, les jeunes présents lors du forum Jobs d'été, qui se déroulera le mercredi

27 avril, de 9h00 à 1 2h00 et de 1 4h00 à 1 7h00, au Pôle Jeunesse à Saint-Chamond, pourront rencontrer des employeurs dans les domaines de l'animation (Francas de la Loire, centre social de Fonsala, Espace Pablo, AVLADAPEI, Nature pour tous...), des emplois agricoles (AGRIEMPLOI 42), de l'intérim (Adia...), des emplois d'été municipaux (Ville de Saint-Chamond), ou de l'aide à la personne (SOS Maintien à domicile, Vivre à domicile...). Ils se verront également offrir l'opportunité de travailler à leur CV, de prendre connaissance de tout un ensemble de ressources numériques accessibles depuis Internet, ou encore de bénéficier d'un « coaching » dispensé par plusieurs entrepreneurs, issus de corps de métiers différents. L'opération "Jobs d'été" constitue ainsi un véritable sas vers l'emploi, en partenariat avec de nombreuses bonnes volontés locales.

Journée nationale pour la vaccination

circulation du virus. Aussi, c'est en s'appuyant sur ce constat que la DVS du Conseil général a décidé Le 11 mai prochain, c'est la de mettre l'accent sur la journée nationale pour la prévention de la rougeole. Le 1 1 vaccination. La délégation à la mai prochain, dans l'audivie sociale du Conseil général torium du service Jeunesse , organise à cette occasion, en l'équipe médicale du Pôle terripartenariat avec l'Agence torial de Saint-Chamond proposerégionale

de

santé,

une

campagne de prévention à laquelle

s'associent

les

structures du Pôle Jeunesse.

Prévenir la recrudescence d'épidémies de maladies qu'on pensait éradiquées : alors que les cas de rougeole se multiplient en France, il paraissait urgent de rappeler que la vaccination, audelà des polémiques récentes (grippe H1 N1 ...), constitue un mode de protection efficace, pour soi et pour son entourage. Y déroger, c'est faciliter la propagation de maladies, souvent considérées comme bénignes, parce que jusque-là bien maîtrisées par les campagnes de vaccination infantiles, mais dont on constate actuellement une recrudescence. D'après l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé, la rougeole, qui n'avait ainsi touché qu'une dizaine de personnes en Rhône-Alpes sur le premier trimestre 201 0, a ainsi enregistré un pic de près de 3000 cas déclarés en 201 1 . On constate que ce sont les jeunes adultes qui composent l'un des contingents les plus importants de ces cas, sachant qu'un taux de vaccination inférieur à 95 % est insuffisant pour assurer l'élimination de la

ENTENTE ARTISTIQUE

ra des séances d'information et une vérification des carnets de santé de tous les jeunes qui se présenteront. Des rendez-vous pourront être pris pour l'aprèsmidi, dans les locaux de la DVS, pour se faire vacciner. À noter que la Mission locale a déjà de son côté mobilisé de nombreux groupes de jeunes en formation pour bénéficier de ce service. Parallèlement, le service « La rougeole est le virus sur lequel la DVS entend mettre l'accent lors de sa campagne de vaccination »

Jeunesse entend proposer au public présent la possibilité de prolonger les interrogations en matière sanitaire, en organisant la présence d'autres acteurs avec lesquels des échanges et l'obtention de renseignements sera possible. Outre la coordinatrice Santé du CCAS, qui proposera notamment une intervention sur la tabacologie, le référent du groupe de parole jeunes «Eduk'ta santé», porté par le centre social de Fonsala, devrait également présenter l'action menée avec les jeunes, pour inviter qui le souhaite à les rejoindre.

samedi 28 mai, à 1 1 h00, dans

les locaux du BIJ. Laurent Marion, de l'association, L'Entente artistique exposera les directeur toiles des élèves de ses ateliers au présentera à cette occasion les service Jeunesse, jusqu'au 1 7 juin. œuvres réalisées. Le vernissage est prévu pour le


Suivi DE JEUNES ÉLUS TRÈS PRÉSENTS... Le CMJ joue un rôle de représentation, en plus de proposer des actions en faveur de la jeunesse. Il paraissait important de souligner la capacité des jeunes élus à se présenter lors de nombreuses cérémonies officielles, auxquelles ils étaient conviés par le protocole... et où ils se sont présentés en masse, désireux de comprendre les enjeux des manifestations, et animés d'un véritable esprit de découverte. La cérémonie de lancement du nouveau site Internet de la ville, l'inauguration de la Maison du Projet, ou la clôture de la semaine du développement durable ont constitué autant d'exemples de cette implication. De plus, les conseillers du CMJ ont tenu à assurer leur rôle de représentants auprès de leurs mandants, c'est-à-dire les jeunes collégiens qui les ont élus. Les jeunes travaillent en effet avec les CPE des différents collèges à l'organisation de temps de rencontre avec leurs camarades, ainsi qu'avec les équipes de différents centres sociaux de Saint-Chamond. Une volonté d'ouverture et d'exposition physique sur l'espace public qui méritaient d'être salués, pour inviter les jeunes élus à poursuivre en ce sens.

UNE SOIRÉE «  BIDOUILLES  » POUR CONCLURE LA SAISON Les trois EPN municipaux de SaintChamond ont organisé, depuis la rentrée scolaire, des sessions d'ateliers découverte du multimédia. L'objectif était d'offrir au plus grand nombre des occasions de découvrir des opérations et des manipulations de base, facilitant la prise en main d'un ordinateur et du multimédia en général. Ces ateliers ont permis à des Couramiauds de découvrir les EPN municipaux. Pour clôre une première saison prometteuse, les animatrices ont décidé d'organiser une « soirée bidouilles », le jeudi 1 9 mai, de 1 8h00 à 20h00, au service Jeunesse, à laquelle sont conviés toutes les personnes ayant suivi au moins un atelier. Dans une ambiance conviviale, le public sera invité à poser toutes les questions imaginables, et témoigner des progrès et des difficultés rencontrées au cours de l'année.

Bonnes pratiques AVEC LE CMJ, POUR RESTER DANS LA COURSE... La Commission TIC du CMJ a souhaité proposer une activité ludique, dans le cadre de la semaine du Jeu, du 23 au 28 mai prochains. En collaboration étroite avec l'Espace Multimédia Jeunes, l'un des deux EPN accueillis dans les locaux du service Jeunesse, le projet est désormais quasiment

« Les conseillers de la Commission TIC à

l'oeuvre »

bouclé.

La Commission TIC du CMJ travaille depuis sa mise en place sur la thématique du jeu vidéo, domaine vaste s'il en est. L'intérêt réside toutefois dans la possibilité de partager une expérience de création auprès d'autres jeunes de Saint-Chamond, et de favoriser à travers le support ludique des temps d'échanges et de rencontres. L'Espace Multimédia Jeunes, l'un des trois espaces publics numériques municipaux que compte la ville, a constitué un outil indispensable à la réalisation des travaux des conseillers jeunes. Avec l'aide de son animatrice, les jeunes ont exploré les possibilités qui s'offraient à eux, avant de choisir, sur les conseils d'un de leurs membres, d'explorer les possibilités offertes par les versions d'évaluation du logiciel Trackmania. Ce jeu de voitures se révèle idéal pour des courses ludiques et spectaculaires entre amis. Les jeunes du CMJ se sont dès lors essayés à la création de circuits pour ce jeu, des éléments de décors, et des voitures (dont l'une customisée aux couleurs du CMJ), en privilégiant plusieurs niveaux de difficulté, des tracés délirants, des virages aux courbes vicieuses et quelques lignes droites ascendantes, dont on ne perçoit la fin qu'à l'amorce des épingles à cheveu qui les couronnent... L'objectif : donner rendez-vous aux jeunes qui le souhaitent le mercredi 25 mai 201 1 , à partir de 1 4h30, pour un tournoi en ligne, dans le cadre de la Fête du Jeu. Les jeunes du CMJ seront présents pour l'animer, et faire partager en toute convivialité le produit de leur travail. Pour tous renseignements, contactez Agnès DuvernoisNdiaye (04 77 31 40 1 0, ou duvernoisndiaye.agnes@aint-chamond.fr).

« Avec Trackmania, les jeunes ont pu modéliser

des voitures ou des circuits géants »

« Un aperçu du jeu en situation »

Directeur de la publication : Mairie de Saint-Chamond

:

;

Rédacteur en chef Jérôme Godard Conception PAO : Agnès Duvernois-Ndiaye Rédaction

: Service Jeunesse - Diffusion par courriel


Lettre d'info SJ_CMJ 21 avril 2011