Page 1

bloquent l'accès à des routes qui faisaient partie du répertoire classique des alpinistes depuis plus de 150 ans. Intitulée «Les glaciers sous serre», l'exposition de Green-

remonte le temps et propose au public de découvrir des paysages perdus à jamais. Glaciers italiens, français, suisses, autrichiens ou allemands, l'exposition concerne le massif des Alpes dans son en-

grâce auxquels on peut mesurer l'ampleur de la fonte des glaciers ces cent dernières années. Les géants de glace n'ont pas encore livré tous leurs secrets. � Christelle Raineri

en allemand. Plus d'informations et un diaporama des photos des glaciers sont disponibles sur le site Internet de Greenpeace. www.greenpeace.lu

sant de propriétaires et d'amateurs de Mercedes-Benz SL désireux de partager leur passion. Pour de plus amples informations: email slclublux@freecmd.lu ou par téléphone au 021 375 056

Foyer de Jour Kannernascht de l'asbl ASTI à Luxembourg

Aux rythmes du Togo Le foyer de jour Kannernascht, structure de l'Association de soutien aux travailleurs immigrés, poursuit sa démarche d'ouverture culturelle. Après le Luxembourg, le Portugal ou le Cap-Vert, c'est la culture togolaise qui a récemment conquis les enfants du centre. � Lors d'une semaine placée pour beaucoup sous le signe de la SaintValentin, le foyer de jour Kannernascht à Luxembourg-Eich a souhaité proposer aux enfants qu'il accueille une nouvelle sensibilisation au «vivre ensemble» et à la tolérance, par la découverte de la culture togolaise. En tissant des liens avec des artistes togolais résidant au Luxembourg, et avec le soutien d'Action solidarité tiers-monde, les organisateurs ont mis en place, le mardi et le jeudi après-midi, des ateliers chargés de promouvoir la diversité et la richesse de la culture africaine. D'une vingtaine de minutes chacun, ouverts à tous les enfants quel que soit leur âge, ces ateliers se sont articulés autour de cours

Les enfants ont suivi avec un intérêt non déguisé les différents ateliers proposés

(Photo: Tessy Hansen)

de djembé, de danse, de cuisine, de peinture, de bricolage, ou encore de jeu de billes africain. Une simple visite sur les lieux suffisait pour comprendre l'engouement des enfants pour ce type de découverte, tant les yeux, les rires ou la concentration démontraient l'excitation des jeunes face à cette culture venue d'ailleurs. Le dîner-spectacle de clôture, organisé samedi dans les locaux de l'ASTI, a permis aux 61 enfants accueillis dans le centre de démontrer à leurs parents leur récent apprentissage. Ce dîner a aussi été l'occasion de rapprocher une fois de plus les différentes nationalités dans un souci mutuel de compréhension et d'acceptation des différences. Relevons enfin que les recettes de cette soirée serviront à aménager une nouvelle plaine de jeux pour les enfants du Kannernascht. Encouragés par le succès de ces semaines «découverte», les organisateurs devraient prochainement mettre à l'honneur la culture d'un pays asiatique: la Mongolie. � Yannick Heim

astitogo  

bloquent l'accès à des routes qui faisaient partie du répertoire classique des alpinistes depuis plus de 150 ans. Intitulée «Les glaciers so...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you