La méthode Présent

Page 1

Julien Bouret

2011

La Méthode Transformez votre mal-être en bien-être Edition n° 1 -2011 www.methodepresent.fr

www.pourquoi-entreprendre.fr


Introduction

« Ce qui nous tourmente, c’est tout ce qui nous encombre, ce qui étouffe en nous la joie qui naît de l’adhésion au moment présent ». Patanjali1

Vous cherchez à vous sentir mieux ? Se sentir mieux….Se sentir mieux…Hum. Mais au fait si l’on cherche parfois à se sentir mieux, que peut-on déjà faire nous-mêmes pour mieux nous sentir ? Je pensais…là tout de suite maintenant, il n’y a pas quelque chose que je peux faire pour ressentir du bien-être ? Aujourd’hui j’ai envie d’essayer quelque chose. Si jamais je perçois un mal-être, je vais le considérer comme une opportunité de bien-être. Ca peut être amusant de taquiner son propre mal-être, vous ne trouvez pas ? Allez c’est parti ! A chaque mal-être que je ressens, je me lance un petit défi : celui d’aller mieux. Et bien vous ne me croirez pas. Au premier mal-être ressenti, rien que le fait de poser ce petit défi m’a permis d’aller mieux, et ce pour deux raisons. La première était que j’ai considéré mon malêtre autrement qu’attendre qu’il passe de lui-même, je l’ai considéré comme une opportunité de ressentir un bien-être. La deuxième parce que j’étais motivé par le défi. C’est ce défi que je vous propose de relever avec la méthode Présent : Transformer Transformer un malmal-être en bienbien-être.

1

Yoga-Sutras, Patanjali, 1991

2


La méthode Présent, pourquoi cela ?

Je suppose que vous connaissez tous le principe des lunettes 3D qui comme leur nom l’indique apportent une vision en trois dimensions à celui qui les porte. Ces lunettes permettent en quelque sorte de modifier le ressenti de la personne qui regarde un film, puisque la perception des images lui paraît plus réelle. Cet accessoire prouve que par un changement de perception, on peut changer le ressenti. En effet, si pendant un film en 3D vous enlevez vos lunettes, il y a de fortes chances pour que vous ressentiez moins les émotions que vous procure le film. Dès que vous les remettez, les émotions reprennent de plus belle. Ici le changement de perception s’effectue uniquement au niveau visuel (grâce aux lunettes). La méthode Présent, que vous allez découvrir dans cet e-book, vise à transformer un ressenti de malmal-être en ressenti de bienbien-être. être Elle utilise aussi, comme les lunettes 3D un changement de perception, sauf qu’au lieu d’appliquer ce principe à l’œil, elle l’applique à quelque chose de beaucoup plus vaste, notre état d’esprit. d’esprit Vous ne peinerez sans doute pas à accepter le fait que notre état d’esprit a plus de pouvoir sur notre organisme, que notre œil. Si même avec vos lunettes 3D, pendant une séance de cinéma 3D vous vous persuadez tout au long du film, que finalement, tout ce à quoi vous assistez n’est que du cinéma effectué en studio, votre ressenti émotionnel a de fortes chances de diminuer. C’est d’ailleurs quelque chose que l’on vous a peut-être dit quand vous étiez petit pour vous rassurer lorsque vous preniez peur devant un film : « Allons, ne t’en fais pas ce n’est qu’un film, tout ça n’est pas réel ». Ce type de rappel avait généralement pour effet d’apaiser vos peurs. Cette phrase changeait votre état d’esprit, et vous viviez le film de manière plus rassurée. Dans l’exemple du film en trois dimensions, il faut bien admettre que nous ne maîtrisons pas suffisamment nos yeux pour pouvoir modifier leur perception. Nous mettons donc les lunettes 3D pour effectuer le travail à notre place. En revanche, nous pouvons avoir une plus grande maîtrise de notre état d’esprit. Il nous est possible de créer un état d’esprit. C’est ce que font par exemple les sportifs de haut niveau lorsqu’ ils abordent une compétition. Ils tentent de se mettre dans un état d’esprit de 3


confiance en leur capacité de gagner. Plus simplement ils se concentrent. Cette concentration leur permet de trouver le ressenti adéquat pour pratiquer leur plus haut niveau. Le fait d’adopter un certain état d’esprit permet donc d’obtenir un certain ressenti.

« Rien qu’en nous asseyant calmement et en observant notre état émotionnel, sans fixation aucune, nous devenons serein » - Lama Tarthang Tulkou 2

Et si le fait de se sentir bien relevait simplement de notre état d’esprit ? Je me disais « ,La vache, si des lunettes 3D peuvent me faire vivre un film de façon forte, de quoi peut –être capable notre esprit ? M’arrive t-il de mettre parfois des sortes de lunettes inconscientes à mon esprit ? » Après m’être posé ces questions portant sur le film de ma vie, je me suis rendu à l’évidence. Nous construisons en permanence une sorte de filtre à notre esprit. Un filtre comparable à ces lunettes 3D. Plus j’acceptais cette possibilité, plus je voyais de quoi était constitué ce filtre. Jugements, interprétations, envies, attentes, désirs liés à mes expériences passées, désirs liés à mes espérances futures, désirs du moment. Je constatais que tout un tas de schémas mentaux influencent en permanence la façon dont je perçois ma vie, mais surtout, des schémas mentaux qui influencent la manière dont je la vis. J’étais persuadé qu’il existait donc un lien entre ces schémas mentaux et un éventuel ressenti de mal-être.

« Le flux affectif dans lequel nous baignons est exactement similaire au flux des pensées qui nous traversent l’esprit » Daniel Goleman 3

Je me devais de savoir si oui ou non il était possible de transformer ces schémas mentaux afin de modifier mes états d’être.

2 3

L’esprit caché de la liberté, Lama Tarthang Tulkou, 1986 L’intelligence émotionnelle -2, Daniel Goleman, 2011

4


Passionné de développement personnel, j’avais déjà pas mal épluché tout ce que l’on pouvait trouver dans les rayons dédiés à ce sujet. Etant plutôt stressé dans les études jusqu’à ma première année de fac, je pratiquais la méditation de façon régulière. Un peu hésitant au début, je me suis vite aperçu à quel point les techniques méditatives pouvaient être efficaces. J’étais convaincu que le recentrage sur Soi permettait réellement d’éprouver un mieux être, puisque je pouvais vivre ce mieux-être. La méditation me permettait d’être moins stressé, d’être plus ouvert aux gens, d’être en meilleure santé4. Mais au fil de ma pratique, je me suis rendu compte qu’il me manquait quelque chose. Quelque chose que je n’arrivais pas à définir. En fait je me sentais mieux, mais je faisais toujours face à des situations où j’oubliais toute notion de méditation et perdais finalement mes moyens. Hum, vous voyez-vous assit en tailleur à un entretien d’embauche pour méditer afin de rester serein devant un potentiel futur employeur ? « Bonjour, veuillez m’excuser mais avant de commencer notre entretien, il faudrait que je prenne 10 à 15 minutes pour me faire une petite séance de méditation. Cela ne vous dérange pas trop ? » A l’évidence, cette option n’était pas jouable. Sauf avec beaucoup d’entraînement, il est difficile de mettre en place un exercice de méditation en discutant avec quelqu’un ou en passant un examen par exemple. Du moins, dans mon cas, je ne parvenais pas à atteindre le même « degré » de méditation que seul dans un endroit calme. Concrètement, il fallait que je sache si lorsque l’on ressentait un mal-être, il n’y avait pas une possibilité de le ressentir différemment, immédiatement ? Transformer un mal-être en bien-être ? Oui ça peut paraître fou mais il fallait que j’essaie. Si je récapitulais le travail que j’avais effectué jusqu’à présent, je pouvais tirer certaines conclusions. La méditation telle que je la pratiquais5 ne suffisait pas, puisque parfois j’oubliais cette possibilité lorsque j’étais confronté à certaines situations. Je devais donc aller au-delà de cela. Il me fallait trouver une méthode qui fasse le pont entre la méditation et ma vie de tous les jours.

4

Une étude scientifique a d’ailleurs été faite aux Etats-Unis sur les étudiants de l’université d’Etat de l’Ohio qui, passant des examens, méditaient chaque jour. On a observé chez eux une augmentation de leurs cellules-T (cellules immunitaires). Plus souvent et plus régulièrement ils méditaient et plus l’effet sur le système immunitaire était fort. - Quand l’esprit dialogue avec le corps, Daniel Goleman, 2009 5 La forme de méditation que je pratique est inspirée de plusieurs techniques de méditation reconnues mondialement, telle que la méditation pleine conscience, la méditation transcendantale, ou encore le yoga, mais adaptée à ma sauce personnelle.

5


Ce que je cherchais, c’était c’était en quelque sorte un moyen de mettre en place une méditation instantanée qui ne change en rien l’accomplissement de mon quotidien, mais qui qui l’améliore sans le perturber Et puis un jour je me suis posé cette fameuse question : Mais au fait, de quoi me fait prendre conscience ma méditation ? La réponse était si simple qu’elle m’a replongé immédiatement dans ma plus tendre enfance. Je me revoyais à l’âge de 3-4 ans courir partout, sans me soucier de ce qu’il pouvait m’arriver. Peur de rien, je me remémorais quelques souvenirs où je m’émerveillais de tout, sans appréhension, sans jugement. Je souriais à la vie. J’appréciais tellement cette découverte de la vie que je tentais par tous les moyens de repousser chaque soir l’heure de me coucher. Je ne faisais qu’un avec mon présent. C’était donc ça ! La méditation me permettait d’être en état de bienbien-être par rapport à mon présent, de ne faire qu’un avec lui. Alors je me suis dit, si en étant enfant on peut parvenir à obtenir un ressenti similaire à ce bienêtre immédiat sans passer par une « méditation volontaire »6, on doit pouvoir trouver un moyen d’y parvenir à l’âge adulte. C’est à partir de cette prise de conscience que j’ai commencé à mettre au point ce que j’ai appelé, la Méthode Méthode Présent. Présent

« Quand on offre aucune résistance à la vie, on se retrouve dans un état de grâce et de bien être ». Eckhart Tolle 7

La méthode Présent vise à saisir l’instant où nous faisons corps avec notre présent à tel point que nous en maîtrisons le ressenti. C’est une fusion avec nos perceptions. En adoptant la Méthode Présent, nos perceptions ne nous sont plus étrangères, mais familières. Elles font partie de nous et nous en devenons maîtres. L’approche que vous allez découvrir permet de saisir l’instant de bienbien-

6

Commentaire : Certes nous n’effectuons généralement pas de méditation voulue en étant enfant. Il n’empêche que l’état d’être d’un enfant peu souvent être comparé à un état méditatif. 7 Mettre en pratique le pouvoir du moment présent, Eckhart Tolle, 2010

6


être. tre Cet instant une fois saisi, peut être retrouvé et renouvelé en le prolongeant par l’application de la méthode.

En bref, la Méthode Présent est une approche de développement personnel et professionnel qui peut être utilisée de façon universelle à tout moment, dans n’importe quelle condition et pendant tout type d’activité. Inspirée, entre autres, de techniques reconnues telle que la méditation pleine conscience, la visualisation créatrice, le yoga, l’intelligence émotionnelle, elle recoupe et synthétise de façon simple une manière de trouver le bouton de contrôle de ses ressentis. Abordable par tout le monde, elle ne présente pas de contraintes de « temps de pratique », de « lieu de pratique ». Elle ne nécessite pas d’expérience quelconque dans le développement personnel. Si celle-ci est effectuée de façon sincère, des effets bénéfiques peuvent être ressentis immédiatement, par n’importe quelle personne souhaitant transformer un mal-être en bien- être. Elle est par ailleurs compatible avec toute autre forme de développement personnel.

Explications et mise en pratique de la méthode Présent

Ne perdons pas de vue l’objectif de cette méthode qui est de transformer un malmal-être en bien être. La méthode va vous permettre d’adapter votre état d’esprit afin d’atteindre cet objectif. objectif Plus vous adopterez l’état d’esprit que propose la méthode, plus celle-ci sera efficace. Je tiens à préciser qu’il n’est pas utile de croire à la méthode pour que celle si soit efficace. Il suffit de l’essayer sincèrement

pour en vérifier vous-même la pertinence, si toutefois vous en

ressentez le besoin.

7


Cet Cet état d’esprit, quel estest-il ? La méthode Présent est simple dans son énoncé. Avant de ressentir un malmal-être, pendant le ressenti d’un malmal-être ou après le ressenti d’un malmal-être, la Méthode Présent consiste, à adopter sincèrement l’état d’esprit suivant : « JE SUIS MON PRESENT » Oui vous avez bien lu, la phrase « JE SUIS MON PRESENT » résume toute la méthode. Mais rassurez-vous je ne vais pas vous laisser ici, juste avec cette phrase. D’ailleurs que signifie t-elle ?

Prenons un exemple Imaginons qu’à la lecture de cette méthode qui se résume à « JE SUIS MON PRESENT », vous soyez finalement déçu. « Ah c’est tout ? C’est ça la Méthode Présent. Bof pas terrible ». Nous allons alors considérer votre déception comme un mal-être et tenter de le comprendre par cette méthode qui pour notre exemple vous paraît décevante. Récapitulons. Vous venez de lire qu’il convenait d’adopter l’état d’esprit suivant « JE SUIS MON PRESENT », pour transformer un mal –être en bien-être. Et vous êtes déçu, peut-être même frustré. Finalement qu’est-ce qui vous déçoit ? La méthode elle-même ? Peut-être vous attendiez-vous à autre chose ? Dans deux minutes, pensez-vous que vous serez encore déçu par ce que vous venez de lire ? Pourquoi ? Allez, je vous aide à voir là où je veux en venir. Si vous êtes en train de lire ces lignes c’est que vous avez choisi de porter un intérêt à cette lecture. C’est vous qui avez fait ce choix. Et vous voilà maintenant devant des affirmations peu habituelles qui vous surprennent. A moins que l’on vous ait forcé à lire ces lignes, vous êtes arrivé de par votre libre arbitre à cette lecture. C’est vous-même qui êtes parvenu à vivre l’instant correspondant à la lecture de ces lignes. Personne d’autre n’aurait pu le faire pour vous. Vous avez crée ce Présent : la lecture de cette méthode. Vous avez crée votre Présent. Pour notre exemple, peu importe ce que disent ces lignes, ce qui importe c’est qu’actuellement vous vous sentiez déçu. Mais au fait, si votre déception n’était pas liée à la lecture de ces lignes, mais au fait d’avoir oublié que c’est vousmême qui avez choisi de les lire ? 8


Poursuivons notre exemple mais considérons considérons les choses différemment Imaginez que vous connaissiez la Méthode Présent avant d’aborder une lecture qui vous propose par exemple de guérir par les plantes. Bien, avant d’aborder la lecture, vous vous rappelez la phrase « JE SUIS MON PRESENT ». Vous considérez alors maintenant que tout ce qui vous arrive, et donc la lecture qui va suivre, c’est vous qui la choisissez puisque « VOUS ETES VOTRE PRESENT ». Si vous affirmez cela sincèrement dans votre esprit, il serait hypocrite d’être déçu de ce que vous allez lire car c’est votre choix de le lire, et vous en êtes conscient. Quand bien-même vous seriez déçu de votre propre choix, le fait de vous rappeler « JE SUIS MON PRESENT », vous ramène justement au moment présent et à la possibilité de faire un autre choix de lecture. Si votre déception est due à ce que vous venez de lire, sachez que ce que vous venez de lire n’est plus VOTRE PRESENT. PRESENT Votre déception n’est déjà plus liée à une réalité. Elle est liée à votre état d’esprit, bien que vous ressentiez encore cette déception. La réalité c’est VOTRE PRESENT, PRESENT ce que vous vivez. vivez Dans notre exemple, vous ne vivez plus la lecture de ces lignes, vous vivez votre déception. déception Mais votre déception correspond uniquement à un souvenir de votre réalité, à savoir, la réalité d’il ya quelques minutes ou vous lisiez ces lignes. Mais cette réalité est déjà terminée, et vous pouvez déjà vous recentrer sur VOTRE VOTRE PRESENT, PRESENT celui que vous choisissez, celui que vous vivez.

Dans leur ouvrage La force des émotions, François Lelord et Christophe André traitent du sentiment de honte. Ils insistent sur le fait que « celle-ci a une tendance

redoutable à s’auto- entretenir : Repenser à sa honte redonne honte, et ainsi de suite. »

Le problème quand « VOUS N’ETES PAS VOTRE PRESENT », c’est que vous êtes autre chose que VOTRE PRESENT. PRESENT Cette phrase est évidente je vous l’accorde. Seulement, votre présent, c’est ce que vous vivez. Alors si vous êtes autre chose que ce que vous vivez, qui êtes - vous ? Et bien vous êtes l’image que vous vous fabriquez de vous-même. Dans notre exemple, vous êtes quelqu’un de déçu, mais il n’en tient qu’à vous.

9


Ce que vous vivez dans l’absolu, c’est VOTRE PRESENT. Mais si vous êtes par exemple en train de vous remémorer les lignes que vous lisiez, ou la dernière remarque que vous a fait votre patron, vous vous créez un présent imaginaire (lié au passé ou au futur )qui a des conséquences réelles sur vos ressentis.

« Dans certaines formes de dépression que les psychiatres appellent mélancoliques, la culpabilité est au premier plan. Les patients s’accusent d’avoir mal agi, dramatisent la moindre de leur faute passée, et s’accusent de pêchés plus ou moins vraisemblables. »8

La mémoire de ce qui s’est passé, ou le pronostic de ce qui pourrait se passer dans le futur, voilà ce qui crée inconsciemment vos ressentis. Mais si l’on peut créer inconsciemment des ressentis, rassurez –vous du fait que l’on peut aussi les créer consciemment, en nous centrant sur notre présent. Vous pouvez changer d’état d’esprit immédiatement en affirmant que VOUS ETES VOTRE PRESENT, PRESENT et rien d’autre. Vous n’êtes plus ce que vous avez vécu il y a deux minutes.

En abordant mon présent avec l’état d’esprit suivant « JE SUIS MON PRESENT », je fais la rencontre avec moimoi-même, puisque je viens de définir que mon présent présent c’était moi. Comme je ne me suis pas totalement inconnu, je n’ai pas peur de cette rencontre. Je l’aborde sereinement. Bon j’espère que je ne vous ai pas trop perdu. Si c’est le cas, je vais résumer un peu tout ce que vous ai dit. Pour maîtriser vos ressentis, tel qu’un qu’un malmal-être, être, vous devez parvenir à être maître du Présent que vous vivez EN TERMES DE RESSENTIS. RESSENTIS Je ne parle pas ici des événements qui arrivent dans votre présent, mais de la manière dont vous les ressentez, de l’état d’être qui est le votre face à ces événements. 8

La force des émotions, François Lelord et Christophe André, 2003.

10


Or l’état d’être qui est le votre est intimement lié à votre état d’esprit. Rappelez- vous de la séance de cinéma. Suivant la manière dont vous abordez un film, avec des lunettes 3D, sans lunettes 3D, avec un œil d’enfant, avec un œil d’adulte, vous ne vivrez pas le film de la même façon. Dans un malmal-être, ce ne sont pas les événements que vous vivez qui sont importants, mais bien ce que vous ressentez dans le moment Présent par rapport à ce que vous vivez. Ce ressenti « présent » dépend du rapport rapport que vous entretenez avec ce présent. Le travail à effectuer concerne donc la façon dont vous abordez votre Présent.

« Il y a toujours des millions de raisons de ne pas s’exercer à être présent dans le moment même. […] l’esprit peut se tortiller autant que le corps» Pr Jon Kabat-Zinn 9

En fait, si vous adoptez l’état d’esprit « JE SUIS MON PRESENT », alors vous ne ferez qu’un avec votre Présent. Vous ne pourrez plus en avoir peur, puisque votre Présent ne représentera plus des perceptions extérieures mais des perceptions qui vous appartiennent. Concrètement, si vous ressentez un mal-être,, laissez venir vos perceptions en vous sans les filtrer par un état d’esprit de jugement, d’interprétation, de peur. Ne mettez pas de lunettes à votre esprit. Accepter vos perceptions (VOTRE PRESENT) telles qu’elles vous parviennent pour ne faire qu’un avec elles. Vous ne pouvez pas changer les événements de votre présent, mais vous pouvez changer l’état d’esprit avec lequel vous les vivez, ce qui changera finalement la manière manière dont vous les vivez. vivez.

En résumé Rappelez-vous que votre présent c’est-ce que vous vivez. Nous avons vu que ce que l’on vit en termes de ressenti émotionnel, nous le créons par notre état d’esprit. Or notre état d’esprit est en nous, nous ne faisons qu’un avec lui. Voilà pourquoi vous ne faites qu’un avec votre présent ou autrement dit que VOUS ETES VOTRE PRESENT.

9

L’éveil des sens –Vivre l’instant présent grâce à la pleine conscience, Pr Jon Kabat-Zinn, 2011

11


« Ce n’est que dans le présent que l’on ne peut être ce que l’on est » Susanna Mc Mahon10

Voici maintenant quelques idées pour vous aider à illustrer l’affirmation « JE SUIS MON PRESENT PRESENT » dans votre vie de tous les jours Pour installer ce nouvel état d’esprit en vous, vous pouvez vous représenter ce que cette phrase implique. Au lieu de percevoir des choses apparemment séparées, un tableau, une table, une personne, vous allez vous conditionner dans le fait que TOUT CECI NE FAIT QU’UN AVEC VOUSMEME. D’ailleurs c’est la réalité car sans vos cinq sens, sans votre personne, vous ne pourriez rien percevoir du tout. tout Vous fabriquez vos perceptions, et toutes vos perceptions vous appartiennent. Prenez en conscience en vous rappelant que « VOUS… Je vous laisse finir.

L’idée est que si vous vous persuadez que tout ce qui vous entoure, entoure, tout ce que vous percevez fait partie de vous, plus aucun élément extérieur ne peut vous affecter, puisqu’il n’y a plus d’élément extérieur. VOUS VOUS SENTEZ ALORS EN EN SECURITE PAR RAPPORT A LA VIE

Pour favoriser, alimenter cette prise de conscience, conscience vous pourrez utiliser plusieurs représentations visuelles. Je vais vous donner quelques exemples. A vous de choisir votre représentation. Ces exemples ne sont que des idées. Vous pouvez trouver vos propres exemples. Peu importe la représentation visuelle que vous choisirez, ce qui importe c’est de vous rappelez du « JE SUIS MON PRESENT ». Cette représentation si elle vous correspond bien vous aidera à accepter ce que vous percevez sans juger, sans interpréter.11 Elle vous aidera à être « en bonne relation » avec votre présent, à être bien avec vousvous-même. même.

10

Le psy de poche, Susanna Mc Mahon, 2005 Je tiens à préciser que je ne porte pas justement de jugement moral sur le jugement en lui-même. Cela n’aurait pas de sens. Mais je souhaite simplement rappeler que le fait d’entretenir un jugement encombre l’esprit. Du moins lorsque nous sommes occupés à juger, nous ne sommes pas dans l’instant présent.

11

12


Exemples de représentations visuelles ou mentales m’aidant à affirmer que « JE SUIS MON PRESENT » : -Pensez que où que vous soyez, vous êtes tout simplement chez vous, dans Votre Présent. Que rien ne peut l’affecter, puisque votre Présent contient déjà toutes vos perceptions et que vous les avez déjà accueillies avant même de les percevoir. -Imaginez que vous êtes entouré en permanence d’un moule géant et que ce moule est en pleine interaction avec vous. Ce moule, c’est votre Présent. Il vous englobe, et vous l’englobez. Ce moule est votre sécurité permanente. -Pensez que vous baignez dans une piscine géante qui vous accompagne en toute condition. Cette piscine fait partie de vous, elle est votre présent. Elle vous entoure et vous anime. Dans cette piscine, votre piscine, TOUT BAIGNE, à commencer par vous. -Imaginez que votre Présent est comme un soleil qui vous accompagne et que vous l’emmenez partout où vous allez. Les rayons de ce soleil, les rayons de votre Présent peuvent infiltrer tout ce que vous percevez, y compris les personnes qui vous entourent. -Pour les personnes qui auraient du mal à effectuer ce genre de représentation visuelle, vous pouvez opter pour une représentation plus « mentale ». Rappelez- vous par exemple que vous avez toujours un temps d’avance sur votre Présent étant donné que vous pouvez choisir l’état d’esprit avec lequel vous l’abordez. Notamment un état d’esprit d’unité avec toute chose. -Imaginez que vous possédez des « canaux de connexion »12 sur tout votre corps. Ces canaux de connexion permettent de vous relier à votre environnement. La Méthode Présent consiste à ouvrir les canaux en grand pour laisser le libre passage de vos perceptions.

En parvenant à installer cet état d’esprit en vous, vous serez beaucoup plus « adaptable » et pourrez faire face à n’importe quelle situation « désagréable ». Vous pouvez l’essayer tout de suite, demain, dans un an, ou jamais. Mais rappelez-vous que l’unique objectif de celui-ci est de transformer un malmal-être en bienbien-être. être

12

Choisissez le terme qui vous conviendra.

13


La puissance de cette cette méthode Tout le monde est capable de s’imaginer qu’il est son Présent puisque tout le monde possède la capacité d’esprit pour créer le type de visualisations que je viens de citer (ou d’en créer d’autres). C’est tout ce qui importe. En fait, considérer que l’on ne fait qu’un avec son Présent en affirmant « JE SUIS MON PRESENT », revient à embrasser, à aimer son Présent. Aimer son Présent équivaut à prendre du plaisir avec celui-ci, ci, et donc d’éprouver du bien-être. bien Ce nouvel état d’esprit peut être utilisé mal--être. utilisé avant, pendant et même après le ressenti d’un mal Il peut être utilisé en permanence car une fois que vous êtes dans cet état d’esprit, votre esprit est complètement disponible pour créer, travailler, faire une activité quel qu’elle soit, mieux vous adapter à une situation,, mieux communiquer. communiquer. Cet état d’esprit va aussi vous faire gagner du temps étant donné que vous n’êtes plus occupé occupé à entretenir des préoccupations mentales, mentales qui justement vous prennent du temps. Avec cette méthode, il n’y a plus de préoccupations passées ni d’appréhensions futures. On pourrait représenter par le schéma ci-dessous ci un état d’esprit « préoccupé » :

Disponibilité d’esprit Jugements, peurs, préjugés, interprétations

Champ de perception de l’esprit

Et un état d’esprit « JE SUIS MON PRESENT » :

Disponibilité d’esprit

Je me rappelle que « JE SUIS MON PRESENT »

14 Champ de perception de l’esprit


Avec la Méthode Méthode Présent, Présent, l’esprit l’esprit n’est n’est plus préoccupé par ce qui se passe autour de vous, mais il est grandement disponible pour guider votre Présent. La prolongation de l’état d’esprit « JE SUIS MON PRESENT » correspond à une méditation optimale, optimale du fait que le champ de perception et d’attention est pleinement ouvert sur ce qui est. Cette méditation laisse la liberté d’effectuer tout type d’activité, tout en étant plus au fait de sa réalité.

Avant de vous laisser… Si ce que vous avez lu vous a paru parfois obscur voir incompréhensible ou inconcevable, rappelez-vous que vous n’avez qu’une seule phrase à retenir : « JE SUIS MON PRESENT ». Répétez cette phrase en vous et vous en découvrirez vous-même la puissance. Le seul seul moyen pour vous de vous en faire un avis pertinent est d’essayer cet état d’esprit. En fait, si vous pratiquez cette méthode, vous découvrirez petit à petit que celle-ci ne prend tout son sens que lorsqu’on l’applique. Vous pouvez l’appliquer ici, maintenant, dans votre présent. présent. PRATIQUEZ LA METHODE PRESENT, ET VOUS SEREZ BIENVENUS CHEZ VOUS Je vous remercie d’avoir été jusqu’au bout de cette lecture et vous souhaite un agréable Présent.

Julien Bouret. 2011

A suivre…

15


Bibliographie :

Mettre en pratique le pouvoir du moment présent, Eckhart Tolle, 2010 L’éveil des sens – Vivre l’instant présent grâce au pouvoir de la pleine conscience conscience, Pr Jon Kabat Zinn, 2011 La force des émotions, émotions François Lelord et Christophe André, 2003. Le pouvoir du moment présent, Eckart Tolle, 2010 YogaYoga-Sutras, Sutras Patanjali, 1991 L’esprit caché de la liberté, liberté Lama Tarthang Tulkou, 1986 Quand l’esprit dialogue avec le corps, corps Daniel Goleman, 2009 L’intelligence émotionnelle -2, Daniel Goleman, 2011 Le psy de poche, poche Susanna Mc Mahon, 2005

16