Page 1

1 - 52^'"^ A n n é e - A u t o m n e / Hiver 2015 - 5€


UNA TERRA i I

.t- ' *

* •

-,

n surnomme les chevaux « paganacee », les païens, les rebelles, au sens de ceux qui ont gardé la noblesse de l'animal sauvage par opposition aux bêtes de somme et de compagnie.

U Paganacciu Le Cheval Corse est ci ' un tempérament vif, généreux, courageux et froid. Façonné dans son biotype d'origine, par le milieu montagnard et le mode d'élevage: laissé souvent en I iberté et sans abri à l'intérieur de l'île ( 5 0 0 - 1 8 0 0 m ) . II a ainsi acquis les qualités d'un cheval montagnard au pied sûr,supportant la vie dehors par tous les temps et vivant de rien. • Le Cheval Corse est un cheval rustique, sobre, endurant, robuste, porteur, adroit. Le Cheval Corse offre de nombreuses perspectives, i l constitue un cheval de selle très adapté pour parcourir les sentiers corses les plus périlleux.

Certains sujets seront appropriés pour la remonte des centres équestres, les courses d'endurance, cso, trec ou le travail du bétail. I l fut aussi un excellent et réputé cheval d'attelage. L'association bénéficie de l'appui de l'Odarc (Office du Développement Agricole et Rural de la Corse) et a comme partenaires le Gai Leader Centre Corse, le Conseil du Cheval en Corse, Corse Active, l'IFCE (Institut Français du Cheval et de l'Equitation) et la FCT ( Fédération de Chevaux de Territoire) qui regroupe les associations nationales de race et participe avec le Ministère de l'Agriculture à l'élaboration des directives Nationales et Européennes.

L'association U C A V A L L U CORSU a vu le jour en novembre 2009, elle est issue de la fusion de deux associations E V V I V A U C A V A L L U CORSU et I C A V A L L I E R I D I CORSICA qui oeuvraient depuis de nombreuses années pour le cheval corse. Son objet La voix de ta Corse

5


est la préservation, la reconnaissance et la gestion de la race locale du cheval corse. L'association s'intègre dans une démarche de conservation,de valorisation et de promotion du patrimoine équin corse. Celle-ci fonde son action sur la défense d'un héritage culturel et historique, mais également génétique, et contribue ainsi au maintien de la biodiversité. Néanmoins si l'aspectpatrimonialdelareconnaissance du cheval corse est essentiel, l'aspect économique est un des axes fort de cette reconnaissance et de cette valorisation et est un atout pour les différents acteurs de la filière équine, et même au-delà puisque ce projet sera moteur de développement en milieu rural.

^ACE du CHEVAL CORSE L'importance de ce projet structurant majeur a fédéré tous les acteurs de la filière mais également l'ensemble de la classe politique de l'Ile. Ainsi, un comité de pilotage comprenant tous les acteurs et partenaires de la filière a été mis en place en 2009 afin de déterminer le standard de la race du cheval corse basé sur un travail historique, bibliographique et technique. Une fois le standard défini, une campagne d'identification et de recensement avec une analyse systématique du gène alezan a été organisée durant toute l'année 2010 dans toute l'île avec des juges afin de déterminer l'importance du cheptel local. Le projet de reconnaissance de la race Corse a obtenu le soutien de l'ensemble des acteurs du terrain mais il a fait l'objet d'une motion déposée au mois de mai à l'Assemblée de Corse par Femu a Corsica et votée à l'unanimité, de l'appui du Président de la chambre régionale d'agriculture, du soutien auprès du ministre de l'agriculture de M . le député Europe Ecologie François Alfonsi, de M . le député Camille deRoccaSerra,deM. le député Paul Giaccobi, de M . le Président de la Collectivité de Corse Dominique Bucchini. Le dossier de reconnaissance de la race du cheval Corse a été présenté à la commission du livre généalogique des races de chevaux le 20 juin 2011 et le 14 novembre 2011. L'association a vu son travail couronné de succès avec la reconnaissance de la race du Cheval Corse par : Agrément pour la race prononcé par l'arrêté du 10 janvier 2012 Stud book de la race par arrêté du 12 décembre 2012


S P E C T I V E S ECONOM»^w*-S Les actions menées par l'association U C A V A L L U CORSU ont pour vocation première de faire reconnaître au niveau national la race du cheval corse et de faire proliférer le cheptel sur le territoire. Mais ces initiatives ont pour but indirect de rayonner sur l'ensemble de l'économie locale. Un développement économique local: la plus-value apportée aux chevaux corses via la reconnaissance de la race peut être une source de revenus complémentaires, soit par le tourisme (agritourisme avec l'exploitation touristique de chevaux de race aux travers de randonnées ou de séjours thématiques autour du cheval corse ). Bon nombre d'adhérents sont agriculteurs et possèdent un ou plusieurs chevaux corses. La reconnaissance de la race du cheval, leur offre à présent la possibilité de diversifier leurs activités.

Ils se déclinent en 3 orientations : la reproduction, l'élevage et la sélection, la valorisation.

A l'heure oij la problématique de la maîtrise du foncier se pose avec acuité, le projet en Centre Corse en partenariat avec L E G A L et le Parc Naturel Régional de la Corse est de mettre à disposition de jeunes agriculteurs installés en élevage de Chevaux Corses, des territoires d'estives. Des chemins seront réhabilités, ainsi que des fontaines et les points d'eau sur le tracé des sentiers. Cette pratique de l'estive, permettra en partenariat avec le PNRC, de délivrer des labels aux éleveurs réhabilitant l'élevage traditionnel.

Ce projet a pour objectif également de lutter contre les incendies dans une zone désertifiée du centre corse dans la région de Sermano, Bustanica et Rusio en maintenant une présence humaine et par l'entretien des accès. D'autres projets sont en cours sur les communes de Pianellu, Piedicroce, mais également dans le Taravo, en Alta Rocca et seront à terme essaimes dans toute la Corse. En effet, ce projet est un des vecteurs de diversification d'activité en milieu rural par l'installation en élevage équin de jeunes éleveurs et source de revenus complémentaires pour des éleveurs bovins, caprins, ovins, porcins, des castaneiculteurs.... De surcroît, ces installations, au travers la réouverture de sentiers reliant les villages, généreront la mise en place de circuits de découvertes patrimoniales, historiques, culturelles, botaniques, de savoir-faire... qui irrigueront économiquement ces territoires et surtout recréeront un lien social aujourd'hui disparu. De m ê m e , la présence du cheval corse dans son biotope naturel, en estive ou en élevage raisonné de piémont, de moyennes ou hautes montagnes, sera source de réappropriation spatiale de territoires laissés actuellement en friche et générera un fort attrait en terme d'image et d'identité,car le cheval corse est un patrimoine vivant.

Source de documentation : Associu U Cavallu Corsu Président : Sébastien EMANUELLI Trésorier -. Eric BARRE Secrétaire -. Pierre-Laurent SANTELLI Tel : 06 58 20 21 69 ucavallucorsuidgmail.com www.ucavallucorsusiteofficiel.com La voix de la Corse

7

U Cavallu Corsu : La Voix de la Corse  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you