Page 1

Benoît Menut

Un Loup affamé pour piano & récitant

d’après un conte russe traditionnel adaptation : Benoît Menut

partition

t

édition du 31 mai 2017

Les édi ions musicales

Ar chipel


© 2017 Éditions Musicales Artchipel Tous droits réservés pour tous pays All rights reserved édition du 31 mai 2017 ISMN 9790560253237 JPS 138037


Un Loup affamé Un Loup affamé, pour piano et récitant fut écrit en avril 2017. Il fut créé le 23 juillet 2017 au sein du festival Musique à la ferme, avec Jérémie Honnoré (pianiste, dédicataire et directeur artistique du festival) et François Castang, récitant. J’ai souhaité donner à cette courte histoire une forme de suite baroque, avec successivement une ouverture à la française, une invention, un récitatif, une allemande, un menuet, une sarabande, une chasse et enfin une badinerie (en citations). Néanmoins, la pièce se joue d’un seul tenant, le propos littéraire nous amenant presque à une musique pour un dessin… animé par les deux artistes. J’emprunte aussi à la fin à Bach, SaintSaëns et Beethoven. Qu’ils me pardonnent, j’ai trouvé cela si drôle. Benoît Menut

f

durée : 12’


fac-similĂŠ du manuscrit


pour Jérémie Honnoré

Un Loup affamé pour piano & récitant, d'après un conte russe traditionnel

musique et adaptation Benoît Menut

I – Ouverture à la française

~~~~~~~

~~~~~~~

Péd.

~~~~~~

Péd.

retenu > > j F ≈ . b œ . n œ 3 b œ .. b œ œ œ œœ œ œ n œ b œœ n ‰œ œ m œ n œ n œ œ œ . n œ œœ . œ 4 n œ n œ œ - - -5 - > P f> >œ œ œ . œ œ n >œ œ 34 b œ .. J ‰ Péd.

Péd.

> > -j > 9 œ œ m œ n œ b n œœ œœ œœ . œ m œ œ 3 n b œœ 4 n œ bœ œ . œœ œœ œ œ œ œ .. &4 4 > S ƒ F ƒ bœ. f œ œœ œœ . ? 44 >œ œ œ Œ 43 œ n œ œ . n œ b œ . F Péd. A tempo

~~~~~~

~~~~~~

~~~~

~~~~

~~~~~~

44

- j œ œ P . œ œ œ Œ Œ ‰ ‰ 34 b œœ .. 44 œ œ Œ œ œ œ œ œ nœ œ œ. bœ œ. nœ œ. bœ bœ. bœ ≈ - J > n œJ - F > > œœ- œœ p 34 44 ‰ b œ œ Œ Œ J œ œ bœ bœ œ nœ nœ P ~~~~~~

~~~~~~~

~~~~~~~

~~~~~~~

~~~~~~~

~~~~~~~~

~~~~~~~

42

œ- .. F ∑

~~~~~~~

~~~~~~~

œœœ

44 œ

&

~~~~~~~

~~~~~~~

P b œj 7 ‰ b œœ Œ Œ m œ n œ n œ n œ œ b œ n œ ≈ >œ b œ & ≈ nœ. J J > > nœ F n œœ ? Œ ≈. nœ. œ P F

œœœ

42 Œ

~~~~

~~~~~~

Péd.

œ œœ

~~~~

~~~~~~

j œœ ˙˙ œ ˙ œ œ œ œ œm œ œ œ JJ J j > œ ˙ œœ ˙˙

œ œœ

~~~~

œ œœ -

œœ Œ ? œ P œŒ b œœ ~~~~

Œ

œ œœ -

Péd.

P œ4 ‰ b œœ 4 &4˙ > sempre F ? 44 ‰ œ œœ P-

Œ

~~~~

f ? 44 œœ œ-

œ œ œ

~~~~

~~~~

e -œ = 72 œbœ œœ & 44 œ

(mars - avril 2017)

> œ œ n œ b œ n m œœ . nœ œ nœ.

œ œ

44 44

> œ nœ. bœ 4 4 œ

44

Péd.

© 2017 - Éditions Musicales Artchipel Clichy, France

JPS138037

Tous droits réservés pour tous pays


nœ œ .. œ ..

4 &4 f ? 44

~~~~~~~

11

~~~~~~~

b bn œœœ .... .. Péd.

>> >j j U œ .. œ œ ‰ œ ‰ ˙ œœ œœ 2 ˙ œ œ Œ b œ .. œ 4 F œœ b œœœ ƒ f> ˙ œ Œ Œ 42 ˙ j U‰ P œ œ Œ bœ

34 Œ ˙. F 43 Œ

8

Péd.

-

Péd.

&

Œ

U

(homorythmie avec le piano)

≈.

42 42 ≈ . senza Péd.

ce qu'il

vou - lait

œ œ.

œ œ.

œ. ‰ ..

œ. œ. .

c'é - tait

man -

œ. b œ. .

œ.

43

nœ R

43

œ œ.

œ. .

P

œ

II – Invention

ger

˙ 17 mœ & 43 f n œ> ? 43 m œ > 20

œœœ

U

U

f

Une vieille carne ou un petit oiseau même, peut lui importait.

~~~~~~

e = 86 & 38 Œ m œœ .. œ. > f ? 38 Œ .

14

Il était une fois un loup qui avait faim depuis des jours, et qui cherchait frénétiquement quelquechose à se mettre sous la dent…

u

~~~~

2

F œ n >œ n œ b œ œ œ m >œ œ m œ m œ > > œ œ œ . œ nœ mœ nœ mœ nœ nœ bœ œ bœ œ bœ œ . . > F ∑

P œ. œ. œ œ œ. b œ. œ b œ 38 ‰ 68

Ÿ~~~ ? œ ‰ œ b œ . b œ >œ ‰ b œ. n œ œ œ & 38 œ 68 œ œ b œ n œ ‰ > . œ b œ œ. . . n œ.

?

sub. q . = 76

n >œ 38 J Œ ƒ , 38 n >œ J nœ œ . . Psub.

68

68 nœ œ b œ œ. n œ. n œ

i œ. bŸœ ~~~ . œ b œ b >œ . ‰ ‰ bœ bœ nœ 3 œ 8 b œ œ œ. œ. œ œ b >œ œ. ‰ œ œ ‰ 38 senza Péd.

. . . 26 . œ. n œ . n œ b œ œ œ b œ ‰ b œ œœ n œœ m œœ œ b œ . 3 œ 6 œ œ & 8 œ œ . œ . œ œ. b œ. b œ . œ ‰ nœ œ œ 8 œ bœ œ œ . . > P F œ b œ n œ b œ n œ œ œ œ œ 6 nœ œ œ œ œ œ œ ‰ mœ ? 38 ‰ n œ ‰ œ œ œ œ œ . œ n œ 8 œ œ œ . œ n œ. . JPS138037


. .   nœ 33 m œ œ œ‰ œ‰ n œ . œn œ ‰œ ‰ œ n œ & iŸ~~~ n œ ‰ n œ > . ? œ œ b œ. œ b œ . œ œ mœ ‰

œ œ bœ œ œ n œ n œ n œœ œœ n n œœ ‰ œ œ b œ b œ œ 28 j ‰ œ . n œ 38 œ bœ œ p>. f œ nœ œ 2 œ m œ ‰ 38 b œ n œ œ œ b œ œ œ n œ 8 

i ~~~~~~ F > . Ÿ 39 nœ ‰ n œœ b œ .m œ œ n œ ‰ b œ n œ b œ b œ 3 6 œ œ nœ nœ nœ. & 8 ‰n œ œ 8 n œ œ Ÿ~~~~~~~ - - p. . iŸ~~~~ ? 38 n œ ‰ œ 68 œ . m œ œ n œ ‰ œ m œ n œ bœ œ mœ mœ F rall.

œ . n >œ œ >œ œ. mœ œ œ P œ. bœ œ œ œ . n >œ œ >œ



U

m >œ œ œ œ m œ >œ nœ œ & f F ? n >œ œ œ œ œ œ nœ œ > Péd. Péd.

Péd.

˙. ˙.

nœ nœ 3 8

68

A tempo nœ œ Ÿi ~~~~ 38 œ . 68 n œ œ n œ œ n œ œ œ œ b œ œ P Ÿ~~~~ 38 68 œ mœ b œ n œ m œ œ. œ mœ u (

)

III – Récitatif

œ8 - . n œ- n œ- ˙ . . œ œ bœ. ˙. p œ ˙. œ . œ b œ b œ. œ . ˙. p Péd.

˙. ˙.

p. . 6 ‰ œ . œ bœ 3 8 b œ œœ œ 8 mœ nœ

Traînant de-ci de-là, il aperçoit tout à coup un

fier et dodu bélier qui trônait comme une statue, au milieu de la prairie.

44

3

– « Bélier », dit-il, « je veux te manger ! »

mœ œ bœ bœ >

œ n œ n œ œ œ . nœ. π iŸ~~~~~~~ nœ b˙. œ m œ b œ œ bœ nœ œ >

senza Péd.

≈ œ œ œ œj ‰ ‰

38 38

– Et qui es - tu pour vouloir ainsi me dévorer ?

F n b œœœ. œœ œœ nn œœœ ...

3 & 8 œj œ œ . . ~~~~~~~~ ? 38 œ ‰

51

rall. le trille

U œ

U

œœ bœ F œ

~~~~~~

~~~~

~~~~~~~~

Péd.

U

~~~~~

8

je suis…

~~~~~~

~~~~

bœ & 44 œ P ? 44 œ œœ u

œœ œ

œœ b œœ .. œ œ. œœ Uœœ .. œ œ.

Péd.

– mais je suis,

58

œœ

n œœ b œPœœ œ

U

u

œœ u

Péd.

b œœœ f œœ œ

sec

q . = 52

Je suis le Loup enfin !

r œœœ ‰ . > ƒ œ>œœ ‰ . R

sec

Péd.

q = 60 U

U

Péd. JPS138037

Œ.

p

U œ. œ ≈ œ œ senza Péd.

68 œ- œ œ n m œœ œœ œœ P 68 n n œœ œœ œœ n œ b œ œ Péd.

U

,

U

. m œœ- . P U Œ.

,

Péd.

4 4 44

– Un loup ?

r mœ œ ‰ nœ ≈ œ œœ n œ œ b œ. b œp F œ œœ ‰ ‰ ≈ b œœ n œœ sec

sec

Péd.


4 Plus Vif

j j œ> ‰ >œ ≈ œ >œ ‰ >œ œ 61 sec sec U 3 >œ b œœ œœ j b 3 œ m œ m œ œ . . ∑ & 8 b œœ œœ œœ ‰ 4 ‰ b b œœœ ‰ n œ ‰ n œ b n œœ n œ œ. J > > > > ƒ F f f p œ > b œœ >œ b œœ .. œ 3 UŒ . œ œœ ? b œœ œœ b œ. œ>œ œœ b œ œœ n œœ œœ b œ Œ 3 œ ‰ ‰ œ œ b œœ œ 8 4 J n œ ‰ œœ œœ œ œ œ J > P Péd. Non,

Quel loup bizarre ! Tu ressembles plutôt à un vieux chien tout tordu et maigre comme un clou.

non

et non,

~~~~~~

~~~~~~~

65

– Je suis un vrai LOUP !

U

&

,

U

68 b œ œ b œ- œ P 68 œœ- œœ

U

?

vu que tu le dis, je te crois et acceptes que tu me manges.

– Bon. D'accord,

U

œœ œœ

œœ ..

œœ œœ œœ -

œœ

b b œœ- œœ b b œœ- œœ œœ

Péd.

œœ œœ œœ œœ œœ -

Ainsi tu n'auras plus qu'à m'avaler d'un coup.

. b œ. b œ- b œœ- œœ. . b œ œ œ bœ œ

Va là-bas, au pied de cette colline, ouvre grand ta gueule pour que je puisse me jeter dedans. 69

& nœ œ n œ- œ ? œ mœ œ- m œ

œœ œœ

œœ œœ œœ -

de

la

‰ b œœ œ

n n œœ- œœ œœ

n mn œœœ J j b œ b n œœ

nU˙ .

m n ˙˙ ..

m mn ˙˙˙ ...

bœ nœ nœ nœ bœ bœ nœ mœ et

court

à

u

n œ n >œ

Œ.

IV – Allemande

q = 92

U

Œ.

p

44

U 4 . ‰ r ‰ 4 n b œ. œ

Le bélier, lui, grimpe vite au sommet

mœ n œ. n œ. m œ. m œ. m œ œ. n œ. > . π P . . n œ. m œ. U r œ m œ n œ œ. ‰ . m œ m œ œ. . . œ R n >œ >œ ‰.

f

Œ.

F - nœ nœ œ n œ- n œœ œœ nœ œ nœ

U

~~~~~~~

œœ œ n b œœ .. œœ J œ. œ nœ J n m œœ j œ n nn œœœ ... œœœ œœœ œœ J

colline

>œ n œ m œ œ m œ m œ & . ? m >œ ‰ n œ ‰ .

77

n n œœ- œœ

œœ bœ

– Bien, dit le loup qui s'y rend, puis, immobile, ouvre sa large gueule et attend son repas. 56

n œœ œœ .. n nœ œ. 4 &4Œ ‰ P ? 44 Œ ‰ œ œ .. b œœ œœ .

73

œœ

~~~~~~~

q=

r≈ œœ b b œœ >

n n œœ- œœ œœ

toute

œ bœ

vitesse,

43

œ

dévale

3 F 3 n >œ ‰ . b œ œ n œ 3 m œ ≈ ≈ ≈ b œ ≈ r & nœ œ. > 4 R n œ. .

JPS138037

la

pente

nœ bœ 3

3

nœ mœ nœ

et,

arrivé

bœ nœ bœ 3

3

nœ mœ nœ


5 comme

un

éclair

auprès

du

loup

lui

donne

un

coup

de

corne

si

puissant

nœ nœ œ nœ nœ mœ nœ œ œ mœ mœ n œ œ 2 m œ ≈ m >œ ‰ œ R & bœ mœ œ 4 n œ œ m œ m œ œ n b œœ n œ b œ n œ n œ > > > R nœ f3 > > 3 3 >œ n >œ n >œ > ƒ 3 m 3 n œ n œ 2 bœ ‰. ? nœ bœ nœ b œœ & 4 b œ n œ R b œ nœ b b ˙˙˙ > 3

3

3

3

79

Péd.

n >œ nn >œœ œœ m œœ m œ n œ ≈ n œ m œ n œ ? 6 6 œ m œ m œœ n œ œ m œ œ œ m œ ‰ n n œœ ‰ . n œR n œ ≈ ≈ Œ & nœ œ n œ > œ mœ œ bœ œ œ œ œ œ œ œ œ > 3 3 F f F b œ b œ ? n œ > b œ ≈ ≈ mœ ∑ ∑ > n >œ n >œ œ b œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ que

celui-ci

décolle

du

3

82

3

sol,

fait

trois

tours

sur

lui-même

et

atterrit

6

au

6

8

senza Péd.

Œ ‰ . œr œr ‰ . Le Loup,

beau

milieu

86

6

œ mœ œ bœ œ œ P ?Œ 6 œ bœ œ œ œ œ 8

après avoir repris ses esprits,

U

92

?

sempre Péd.

n œ. n œ.

8

F U ∑

d'une

&

mare

boueuse

43 Œ m œ Œ mœ

et

42

34 Œ n œ n œ n n œœ n œ b œ 42 bœn œ 3

Péd.

et encore perclus de douleur,

m œ. m œ.

U

‰.

. m >œ œ. n œ U R ‰ p U ∑

U , q = 928 m œ œ . n œ. . n >œ m œ. b œ . 3 œ . m œ U > > bœ ‰nœ Œ bœ Œ ‰.mœ mœ œ R nœ mœ œ 3 P F U U ˙˙ ∑ ∑ ∑ ˙˙

sale.

Péd.

se relevait à peine que le bélier était déjà rentré,

U

U

JPS138037

au chaud,

m œ. œ. U ‰ . Rœ n Rœ ‰ . F U ∑ 8

à la bergerie.

b >œ nœ U R ‰. Œ p U ∑

U3 5"

4 43


6

~~~~~~~~

~~~~~~~

que je peux

ê - tre

œ ˙

dans

bœ & œnœ bœnœ & bœ œ œbœbœ nœ

?

la

m˙. nœ nœ œ

VI – Sarabande

q = 48 –j 52 118 mœ 3 . m & 4 . m œœJ ‰ F ? 3 .. m m œœ ‰ 4 J ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

(Récitant, à la reprise)

– « Cheval,

nœ. n n ˙˙ P ˙ m˙

j'aimerai

mœ œ

gueule

du

Œ

Œ

n œ.

nœ bœ Œ

?

Œ

n œ.

bœ bœ

Œ

Œ

Œ

Œbœ 8

senza Péd.

j n œ. ‰&

‰ j bœ nœ .

j j m œ m œ œ m œ m œ m n œœ n n œœ n ‰œ œ œ m œm œ ‰ J J F P m œ m m n œœœ m œ ‰ J ‰ mn œœœ J

En

chemin,

bien

te

. n˙ & j‰ œ̇ mœ mœ P j m œ m ˙Œ Œ n œ ? œ nœ . œ mœ J -

122

loup.

il

voit

un

cheval

à

la

lisière

j m œ n m œœ J F m m œœ J

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

jeter

U 3"

U

Mais, toujours aussi affamé, le loup continue à chercher une proie…

- clairière. j n œœ .. m œ ‰ nœ. ‰ f m œ. œ. ‰ m œœ .. ‰

d'une

n mm œ˙˙ m ˙ ˙ m˙

j . bœ œ œ m œ m œ n œ œ . n œœ ‰n m œ˙ œ œ œ n œ m œ ‰ n n œœ J n˙ œ œ . œœ . J F p P œ bœ m mn œœœ œœ n œ n œ .. n œœ ‰ nn ˙œ n œ œ ‰ J J

manger. »

– Qui

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

se

œ

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

b œ œ œœ &b œ œ

105

113

se dit - il

œ Œ œ œ œ Œ Œ Jamais on a vu un bélier  ˙ Ÿi ~~~~ b œ ˙ . b œ n œ n œ n ˙ ˙ Œ n œœ. œ œ œ n œ b œ ˙œ œ n œ œ b œ b œ n œ n œ œ ˙ . m œ œ b œ œ ˙ œ œ bœ œ nœ ˙ Œ . . Ÿi ~~~~~ œ. œ b œ Œ Œ œ nœ ˙ mœ œ nœ bœ bœ ˙ b œ œ b˙ œ nœ

œ œ œ

? bœ œ &

bêêê - te

~~~~~~

nœ 3 & 4 nœ bœ œ œ œ ˙ F ? 43 ∑ Œ Œ n œ b œ œ nœ œ sans trop de pédale

Œ Œ œ  Ÿ ~~~~ b œ nœ . n˙ b n œ˙ .n ˙ œ œ m œ Œ n œ  œ b œ b œ œ nœ b˙ bœ bœ iŸ~~~~ ˙. mœ œ œ ˙ ˙ Œ Œ Œ œ Œ Œ nœ bœ

  Ÿi ~~~ b œ Ÿi ~~~~~ ˙. mœ œ ˙  Ÿi ~~~~~~~~ -̇ n˙. œ bœ Œ nœ

~~~~~~~

V – Menuet

Ce

JPS138037

es-tu

pour

vouloir

me

n m œœ œ n m œœ

manger ?

œ œ œœ nœ


7

cresc.

– Ça un loup ? Tu as plutôt l'air d'un cabot piteux.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Péd.

8

bien.

Si

tu

es

sûr

d'être

un

vrai

loup,

n >œœ m & ‰ mœ f ? n n m >œœœ j nœ 8 >

142

balance

voyons !

j œ

U

,

U œ œ œ n˙ 4

mange-moi.

U Œ œ œ œ œ n œj ‰ Œ n œ. n œœ. m œ n œ m œ U j n mœ mœ ‰nœ bœ ‰ œœ œ œ n œ J ‰ nœ œ bœ m œ J 8

Mais je ne suis plus très gras, et il vaut mieux que tu commences par ma queue. Pendant ce temps je vais pouvoir manger plus d’herbe pour engraisser.

u

content, le loup fait le tour cheval et se prépare

lui

loup,

– Je suis un loup, et je vais te le prouver en te mangeant.

du à

lui

mordre

la

queue,

lorsque

q . = 100 137 . n >œ ‰ n œ. b œ . n œ U U m œ m >œœ n m œœ6 n œ n œ m œ n . Œ Œ n œ j œ n œ &8 m œ. m œ. m œ m œ n œ. œ n œ J mœ > p P f m m œœn œ ? 68 ∑ ∑ ∑ ∑ cheval

un

m œ m œ n œ m œ m œ. m œ n œ b œ n œ œ n mn œœœ bœ ‰ ‰ j m œ . J nœ. nœ J nœ.  psub. m n œœ m œ œ œ . mœ ‰ Œ ‰ J mœ œ œ b˙ 5 œ J

VII – Chasse Bien

suis

5

j m œ œ œ œœ m œ

j n œ & n n œœ ‰ m œF P ? Œ m m œœ ‰ n œ J nœ – Bien,

133

Je

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

m >œœ nœ. m m œ > ‰ & m œJ f ƒ> m mm œœœ ‰ m œœ ? J ‰ nœ ‰ J

129

faire !

œ œ œ. >œ ‰ œ nœ œ œ bœ nœ b œ œ œ œ m œ .  mœ nœ nœ J f F œ œ b œ . n œœ mœ œ n œ œ œ n œ œ bœ ‰ J ‰ J ‰ J

œ.

œ œ bœ

bien

~~~~~~~

psub. . n œ ? n œr ≈ b œ. nœ bœ n œ . .

œ œ b œ œ. œ

à

~~~~~~~

nœ nœ

œ

commence

~~~~~

&

n œ.

– Celà

~~~~

127

œ . œ. œ bœ œ

un

coup

de

sabot

phénoménal,

qui

l’envoie

valser

à

dix

n m m >œœœ œœ œ J ƒ œœœ J n m n œœœ >

subitement

œœœ J œœœJ mètres

de

>œœ œ

le

œœœ >

là…

, >œœ n œ m œ m œ œ n œ m œ r œ b œ R ≈ b œ. œ mœ mœ nœ nœ nœ bœ nœ nœ œ ∑ mœ n œ J mœ F > f , >œœ œ œ n œ > . . Œ ∑ m œ m œ m œ. n œ œ œ œ œ. . > . psub. JPS138037


8

‰ n n œœ œ œj b œœœ n œ œœ œœ 8 P Péd.

Péd.

. .> œ  n œ œ œ œ œ Jœ & p F ? ∑

152

b œœœ. œœœ.

U

U

Œ. A tempo

Œ.

Péd.

j œ

Quel

Œ

q . = 100 ∑ p Œ m œ. j

j œ œ œ œ Œ

be - net je suis

Œ. mœ >

n œ. n œ mœ

nœ mœ . Œ.

œœ. œ

avoir

idée

de

manger

un

cheval

en

commençant

par

sub. Tempo de Sarabande sa queue ?

~~~~~

n œœ. m ‰ mœ

peut-on

u

VIII – Badinerie lente, en citations…

q = 54 œ 2 ∑ ∑ ∑ ∑ &4 P P ? 42 n œ œ œ œ œœœœ œœœœ œ œ m œ̇ œ m œ̇ œ m œ œ m œ œ m œ . . . . sempre sim.

La faim…

164

JPS138037

~~~~~~~~

? m m ˙œ J

Péd.

n n œœ .. . Œ mœ. F Œ . n n œœ .. mœ.

~~~~~~

& mœ.

160

‰ œœœ œœœ ... F b œœœ œœœ ... ‰

~~~~~~

?‰ ‰

œœœ

‰ œœœ œœœ ... P b œœœ œœœ ... ‰

j m œ 34 Œ n ˙ ‰ m œ Œ m n œœ œœ Œ n œ m œ m œ n œ œ bœ m œ. œ. π . . mœ nœ œ œ m œ . . n œ œ œ œ mœ mœ nœ n œ 3 m Jœ. U‰ n œ- . œœœ œœœ ‰ ‰ b œ œ ‰ Œ . 4 P senza Péd.  U mU rall. Œ m m ˙˙˙ 3" Ÿ~~~~~~~~~~~~~~~~ , n œ . n ˙ j b ˙ b œ . n œ n n ˙˙ . mœ œ nœ mœ nœ nœ ‰ . u . nœ mœ 3 nU˙˙ .. n œ n ˙. m˙ ‰ mœ mœ m ˙ œ m œ nœ. œ J mœ œ Œ m m ˙˙

Comment

&‰

q . = 60

rall.

Le loup, tout endolori, se redressait encore que le cheval rentrait à l’écurie.

sempre Péd.

156

œ œœ œœ- œœJ œ œ Œ. p œœbœ Œ. J p

~~~~~~~

?

Œ

n œn n œœ J F

~~~~~~~

n n b œœœ œœœ- œœœ 146 J Œ. &Œ J P 8

u

toujours cette faim qui le dévorait de l'intérieur,

œ mœ œ œ œ

œ mœ œ œ

œœ œ m œœ œ œœ œ

œ œ œ œ œ œ mœ œ m œ b œ bœ bœ b œ œ œ œ œœ œœ œ mœ œ mœ œ


9 il ne pensait plus qu’à cela, et s’imaginait même, honte, manger l’herbe des champs…

œ & bœ

172

?

œ œ œ mœ œ

œ

bœ nœ rall.

179

œ mœ œ œ œ bœ bœ bœ bœ m b œœ œ n œ b œœ œ œœ n œ œœ b œ m œœ œ b œŒ Œ Œ mœ œ mœ nœ . . . . >> > > œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ mœ œ mœ œ mœ œ mœ œ mœ œ mœ œ

œ mœ œ œ œ bœ bœ

œ

A tempo

œ mœ œ œ œ

& œ Œ mœ œ . . mœ œ ? œ œ œJ m œœ œ œ . ‰ .J mœ œ

œ ‰

m œœ .

Un cochon vint à sa rencontre.

œ mœ œ œ mœ œ œ

œ mœ œ œ œ mœ œ œ œœ . œ œ œ œ mœ œ œ œ

œ œ

œ œ œ mœ mœ œ > > . œ m m œœ œ n >œ ‰ œ œ. m œj ‰ . ‰ ‰ .J .J ‰ J

œ mœ . . .J

. œ bœ . œ œ > œ œ œ > œ. œœ œ œ . œ mœ œ f .F. . . > . œœ m œ œœ œ ∑ ‰ ‰ Jœ

– « Cochon, je vais te manger ! » – « Pour qui te prends-tu pour vouloir ainsi me déguster ? » 185

&

œ

œ mœ œ œ

m œœ œ œ œ m ? J ‰ ‰ .

m œ˙ œ œ œ œ œ mœ > œ m œ >œ m œ. œ Œ œ. J .J

œ bœ. œ nœ. 192 Œ p œ œ . œœ œ . Œ œ b œ. Œ ‰ & m˙ J ˙ Ÿ ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ ? ‰ œ. ‰ m œj ‰ œ. m œ. œ. ‰ œ. m œ . J J J . œ. p Drôle de loup, tu m'as plutôt l'air d'un toutou.

. . œœ œ m œ œœ œ & . œ

lassé

– Non, pas du tout, je suis un vrai loup…

U

œ. œ Œ .

œ

b œœ

– Pour le loup !

œ. œ

œ

œ.

– Un loup ?

œ œ œ nœ œ

P p œœ m œ œœ œ j œ œ ‰ œ œ œ mœ . .

œ mœ œ œ œ œ mœ œ œ mœ œ œ

P U n >œ m >œ m >œ >œ Œ œ. œ.

œ.

mœ. Œ nœ -

œ.

œ.

œ œ œ mœ mœ œ œ m œœ n œ œœ œ

en dehors

– Dans ce cas viens sur mon dos et faisons un petit tour, ensuite tu pourras me manger.

199

? œ œ œ œ nœ

œ mœ œ œ œ

œ mœ œ œ

œ n œ œ m œ œœ œ œœ œœ m œœ œ b œœ œœ œœ

JPS138037

m ˙œ œ œ œ œ

œ œ œ œ m˙ mœ nœ 3 - œ mœ œ nœ œ œ œ b m œ˙œ œ œ œ œ . -̇ œ 3


10

bœ œ nœ œ mœ œ œ œ . >œ >œ >œ m >œ > > mœ œ mœ >

œ n œœ œœ b œ œ œ

& Œ bœ > ? m œœ œœ œ n œ m >œ . mœ > >> >

205

– Le loup se place sur le dos du cochon, et ce dernier l'emmène

œœ m œ œ n œ œ œ . nœ. m >œ n >œ œœ >

œœ m œ œ m œ

œ mœ

nœ œ. > Œ œ m œ œ œœ œ œ œœ n œœ m œœ m œœ œœ mœ > >>> >>

directement au village voisin.

En voyant cet attelage

‰œ j œ m œ œ m œ œ n œ m œ œ œ œ Œ œ m œ b œ m œœ & m m œœ n œ n œ n m œœ m œœ œœ m œœ œ b œ œ m œœ œ œ m n œœ œ œ n œ > . . . . . . 6 m˙ œ mœ œ œ œ œ œ mœ œ œ œ œ œ œ bœ ? m >œ œ m >œ m >œ mœ

211

6

(déclamé, pompeux)

> > > ≈

ridicule, tous les chiens accourent et forment un cercle autour d'eux en se tordant de rire…

~~~~

~~~~

~~~~

sempre sim. œ œ œ œ œœ œœœ œœœ œœœ b œ œ œ b œ œ œ œ œ œ . &‰ R ‰

216

~~~

~~~

~~~

? . n n œœ œœ ‰ œœ ‰̇ R p

Péd.

U U

Œ

m mn œœœ

~~~~~~~

& b ˙˙ n >˙ > ? ˙˙˙

~~~~~~~

221

nUœ U n m œœ Œ F

>œ b ≈ œœ

>œ œœ

>œ œœ ≈

>œ œœ Œ

> > >

Œ

clusters extrême aigu et f ƒ grave avec les poings ˙œœ œœ œœ œœ œœ ƒ b ˙≈˙ œœ œœ œœ ≈ œœ ≈ œœ Œ Œ ≈ ≈ > > > > > sempre sim. > > > > > > senza Péd.

∑ ∑

. . . . > œ mœ mœ œ œ œ œ œ m œ mœ mœ œ œ nœ P , b ˙œ œ mœ œ œ mœ œ mœ. mœ œ ,

en dehors

228

& œœ m œ œ œ œ n œ œ œœ œ œ mœ œ œ mœ œ œ œ bœ œ ? œ.

>œ œœ ≈

œ œ œ

œ mœ œ

œ

Œ œ nœ œ œ œ nœ œ œ nœ nœ

œ- m œ œ œ œ nœ œ œ m œœ n œœ œ œ œœ m œ ˙ JPS138037

œ œ œ mœ mœ œ m œ. œ.

˙

œ bœ œ bœ

U

U

œ- n œj ‰ > U >j œ bœ U œ nœ ‰ J >


11

q = 78 sub.

& œœœ π ? œ bœ œ œ œ

234

m. g.

Ridiculisé,

œ

œœ m. d.

6

6

p bœ œ œ œ œ

œœœ

le

loup

œœ

6

6

œ

saute

du

F bœ œ œ œ œ 6

dos

œœœ

du

bœ 6

œœ

cochon

et

œ

f bœ œ œ œ œ

court

œœœ

à

toute

œœ

œ

6

6

léger

vitesse

vers

la

forêt

profonde,

mœ nœ mœ nœ m œ nœ nœ mœ nœ n œ œ mœ œ mœ & m œ mœ 6 6 ? nœ mœ nœ nœ mœ nœ nœ nœ 6 6 F

238

mœ nœ

senza rall.

241

&

?

P

nœmœ 6

nœœmœ

désespérément vide…

U

nœmœnœ 6

U

le ventre vide,

U

U

q = 60 U 34 Œ ∑ Œ b œjœ ‰ Œ œ m œ >œ m œ œ > 6 > > > ∏ ƒ U f nœ nœ 34 Œ ≈ m œ ≈ œ Œ Œ n >œœ ‰ Œ Œ nœ nœ . . nœ bœ œ J sec

senza Péd. al fine

JPS138037


37-un-loup-affame  
37-un-loup-affame  
Advertisement