Page 1

portfolio _ jean guidet _ architecte hmonp +33.6.37.42.05.93 _ guidet.jean@gmail.com

01


02


PORTFOLIO p. 04-05 CURRICULUM VITAE p. 06-07 CENTRE D’INTERPRETATION DE L’ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE DE SEDAN LALA Architecture p. 08-09 RENOVATION D’UN APPARTEMENT A MONTREUIL DeTo Architectes p. 10 RENOVATION D’UN APPARTEMENT A PARIS DeTo Architectes p. 11 EXTENSION D’UNE MAISON A PARIS DeTo Architectes p. 12 CENTRE D’ART CONTEMPORAIN A MOSCOU DeTo Architectes p. 13 LETTRE DE REFERENCE Junya Ishigami + associates p. 14-15 L’ASSEMBLEE DES CITOYENS POUR LA VIe REPUBLIQUE Projet de fin d’étude Ensa Paris Belleville p. 16-17 HABITER LE PARC MARCEL CACHIN Semestre 9 Ensa Paris Belleville p. 18-19 LOGER 150 PERSONNES A PANTIN Semestre 8 Ensa Paris Belleville p. 22-23 DESSINS D’ARCHITECTURE Faculté Saint-Luc Bruxelles

03


JEAN GUIDET Architecte HMONP Né le 3 mai 1989 53, boulevard Voltaire 75011 PARIS +33-6-37-42-05-93 guidet.jean@gmail.com

EXPERIENCES

Novembre 2015 à Juin 2016 Assistant chef de projet chez LALA Architecture à Paris. Centre d’Interprétaion de l’Architecture et du Patrimoine de 500 m2 à Sedan : APS, APD. Médiathèque, point info jeunesse et office de tourisme de 300 m2 à Jouy-en-Josas : PRO, DCE et suivi de chantier. Aménagement de trois appartements en combles et diagnostique accéssibilité d’ERP à Paris : DIAG, APD. Avril à Septembre 2015 Assistant chef de projet chez Geoffroy & Zonca Architectes Associés à Paris. Médiathèque et salle de spectacle de 1 500 m2 à Veynes : PRO, DCE. Etude de faisabilité d’une parcelle de 31 000 m2 à Paris : FAISA. Septembre à Décembre 2014 Assistant chef de projet à mi-temps chez DeTo Architectes à Paris. Rénovation et aménagement d’un appartement de 85 m2 à Montreuil : esquisse, APS, APD, PRO, DCE, EXE, suivi de chantier. Juin à Août 2014 Stagiaire chez Junya Ishigami + associates à Tokyo. Pavillon pour le Château La Coste : développement du projet, études formelles. Kinmen ferry terminal : maquette pour une exposition à la GA Gallery à Tokyo. Aéroport du Mont Fuji et Cloud Arch à Sydney : concours. Maison et restaurant à Yamaguchi : détails constructifs Juillet 2013 à Janvier 2014 Stagiaire chez DeTo Architectes à Paris. Rénovation et aménagement d’un appartement de 65 m2 à Paris : esquisse, APS, APD, PRO, DCE, EXE, suivi de chantier. Extension d’une maison de 180 m2 à Paris : APD, PRO. Centre national d’art contemporain de 46 500 m2 à Moscou : concours international. Ecole primaire de 1 000 m2 à Vaulruz en Suisse : concours. Juillet 2012 Stagiaire chez Mennuzzo et Bertrand Maçonnerie à Volvic. Ouvrier en maçonnerie. Août 2011 Stagiaire chez Pascal Genet architecte à Clermont-Ferrand. Hôtel particulier à Montferrand : relevé et dessin graphique.

Eté 2007 et 2008 Guide au Musée municipal Marcel Sahut à Volvic.

04


ETUDES

2016 Habilitation à la Maîtise d’Œuvre en son Nom Propre. Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris Belleville à Paris. 2015 Diplôme d’Etat d’Architecte, mention Bien. Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris Belleville à Paris. Projet de fin d’études Paris, ville oubliée; L’Assemblée des Citoyens pour la VIe République. Directeurs d’études : Aghis Pangalos & Nicolas André. Mémoire de Master L’émergence de la lenteur comme critère de projet urbain dans le contexte parisien. Directeur de mémoire : Philippe Simay. 2012 Bachelier en Architecture. Faculté d’architecture, d’ingénierie architecturale et d’urbanisme Saint-Luc de l’Université Catholique de Louvain à Bruxelles. 2008 Première année de licence en Histoire de l’Art. Faculté de Lettres de l’Université Blaise Pascal à Clermont-Ferrand.

COMPETENCES

Informatiques : Revit, Autocad, Archicad, SketchUp, Rhinocéros 3D. Photoshop, Illustrator, Indesign et Pack Office. Linguistiques : Anglais : très bon niveau (TOIEC 840, Janvier 2014). Espagnol : débutant. Japonais : débutant.

05


CENTRE D’INTERPRETATION DE L’ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE DE SEDAN LALA Architecture

Le projet consiste en l’aménagement du bâtiment des anciens bains douches et la construction d’une extension afin d’y implanter le Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine de Sedan. Il prévoit la démolition de l’extension datant des années 80 et la restructuration du bâtiment des anciens bains douches et la construction d’une nouvelle extension qui est en partie en porte à faux sur le bief de la Meuse. Le programme du CIAP comprend un hall d’accueil, des espaces d’expositions permanente et temporaire, une salle d’activité pédagogique, des bureaux pour le personnel ainsi que des locaux techniques et de service. Pour répondre à ce programme qui participe à une requalification des bords de la Meuse, le bâtiment a été conçu pour qu’il s’ouvre sur l’eau et la ville et le plus fluide possible afin de restituer les grands volumes de l’ancien bâtiment des bains douches, permettant à la scénographie de prendre toute sa place. De part le budget serré et l’implantation singulière, l’extension sera réalisée par préfabrication. Structurellement indépendante, l’extension est rythmée par de fins poteaux préfabriqués en béton qui permettent via ce langage simple de faire référence à l’architecture du bâtiment en peigne qui se trouve sur l’autre rive et d’alterner les pleins et les vides afin de cadrer les vues sur l’extérieur. La façade alterne ensemble menuisé vitré métallique et panneaux sandwich avec couche de finition en aluminium galvanisé. Je suis intervenu sur ce projet de l’APS à l’APD.

06

Plan RdC (APD)

Coupe de principe - ensemble menuisé vitré métallique


Coupe transversale (APD)

Vue depuis le pont - perspective non-réalisée à l’agence

07


RENOVATION ET AMENAGEMENT D’UN APPARTEMENT A MONTREUIL DeTo Architectes

Pour ce projet, la demande des clients a été de réaménager l’intégralité de leur appartement des années 70 et de le rendre plus contemporain. La cuisne est intégrée au séjour, ce qui permet de libérer une pièce en plus. et d’obtenir un séjour-cuisine de très grande taille baigné de lumière. Des demandes précises de teintes et de matériaux énoncées dès le départ (bois clair et blancheur) ont également orientées le projet. Délimité par une «bande» la cuisine ainsi que des rangements pour le séjour et l’entrée sont réunis dans un ensemble de meubles formant un volume simple. Un jeu de dedans et de dehors entre bois et blanc est créer avec cet espace bande. Cet espace est également marqué par du carrelage qui, selon le souhait des clients est hexagonal, a été posé en jouant sur la transition avec le parquet. Afin de libérer un volume généreux pour les pièces à vivre, la salle de bain est réduite à un espace compact mais suffisant, une simplicité marquée par l’emploi du blanc et du noir qui permet égalment de souligner le jeu des niches. Outre la rénovation complète de l’appartement, l’intervention architecturale se résume en un volume servant simple et épuré au centre de l’appartement. J’ai travaillé sur ce projet de l’APD au DCE et j’ai suivi le début du chantier.

Vue SdB - Rendu : Rhino + Photoshop

B

N B B

L

K

trappe d'accès tuyaux

trappe d'accès tuyaux

emplacement initiale du radiateur de la sdb

radiateur déplacé

D

I

B B

H

B B

Vasque Vero Duravit 48.5x31.5 cm

rgt

frigo-congélateur

H H H

ilôt rgt

HSP : 2.44m (avec doublage) SDB 4.5 m² carrelage sol 3m2

ventilation naturelle

F

trappe d'accès conduit

CUISINE (surface carrelage 11m2 environ)

ventilation naturelle

HSP : 2.51m CH.1 12.5 m²

rgt

B

L.L. / S.L.

F

B ventilation naturelle

bandeau led

E table 200x90cm

WC suspendu Prima Compact

rgt B

B

H rgt H café H micro-onde

HSP : 2.51m WC 1.3 m² carrelage sol 1.2m2

B

E

Lave-main Pure 30,5x43cm

H H

?

HSP : 2.51m

HSP : 2.44m (avec doublage)

CH.2 10.8 m²

HSP : 2.51m

HSP : 2.51m SEJOUR 34 m² (surface parquet 24m2 environ)

DEBARRAS 2 m²

B

B

rgt étagères

B banc

banc

banc

banc

A

B

B B B B

T

HSP : 2.44m (avec doublage) ENTREE 4.5 m² (surface parquet entrée +couloir 7.5m2 environ)

A C

B B B B

C

rgt

T

HSP : 2.51m BUREAU 9.6 m²

B

rgt

rgt compteur électrique/ tableau électrique/ interphone/alarme? à déplacer ?

radiateur déplacé

Légende électricité plafonnier

B

L

D

B

K

B

applique murale

0 10

50

100 cm

B prise de courant basse H prise de courant haute prise TV

T RJ

prise téléphone prise RJ 45

I

interrupteur simple interrupteur va et vient

Plan (DCE) ARCHITECTE :

MAÎTRE D'OUVRAGE :

PROJET :

DATE :

De To Architectes

ROUSSEAU - VIRIOT

Rénovation et aménagement de l'appartement Avenue Pasteur

11.2014

7 cité Hittorf 75010 Paris 01 81 29 96 42 - deto@deto.fr

08

14 av Pasteur - 93100 Montreuil

PHASE :

DCE

ECHELLE :

1/50

DOCUMENT :

PLAN ELECTRICITE


Vue séjour - Rendu : Rhino + Photoshop

Photographie du séjour en cours de chantier

Photographies après chantier

09


RENOVATION D’UN APPARTEMENT A PARIS DeTo Architectes

Photos de maquette + montage Photoshop + photo de chantier

Pour ce projet, les demandes principales du client ont été de modifier les pièces d’eau de l’appartement jugées trop petites et pas assez éclairées en lumière naturelle, et d’aménager un espace bureau dans le double séjour. Pour cela, un meuble continu a été conçu sur mesure. Ce meuble long et bas de plus de 10 m de long traverse et dessert les pièces que sont le bureau, la salle à manger et la cuisine. Le dessus du meuble est un plateau de granit noir continu et les portes sont pourvues d’une modénature contemporaine afin de rythmer et de structurer l’intervention. J’ai travaillé sur ce projet sur toutes ses phases : esquisse, APS, APD, PRO, DCE, EXE et suivi de chantier.

10

Plan simplifié + coupe longitudinale (DCE)


EXTENSION ET REAMENAGEMENT D’UNE MAISON A PARIS DeTo Architectes

Photographie - David Foessel

Vue chambre - Rendu : Autocad 3D + Photoshop

Pour ce projet, le programme était d’ajouter une chambre d’enfant à la maison de ville existante qui bénéficie déjà d’une extension contemporaine. La solution est donc le développement d’une extension sur la terrasse attenante à la chambre d’enfant existante. Le projet va ainsi redéfinir une nouvelle zone «enfant» qui se répartira dans la construction neuve et existante.L’enjeu architectural est ainsi d’intégrer harmonieusement deux interventions contemporaines successives. Mon travail a été de développé le projet sur sa phase APD, dont le dessin de détails constructifs et la réalisation d’études des nouveaux intérieurs, qui correspondent à la nouvelle extension clair et lumineuse.

Plan simplifié

Coupe transversale

11


CENTRE D’ART CONTEMPORAIN A MOSCOU DeTo Architectes

Parcelle peu profonde, environnement vaste et programme important, pour ce projet l’idée est de réaliser un écran de 200m de long et 100m de haut qui permet de répondre à tout cela. Ainsi de par sa géométrie et sa position, le projet est ouvert sur la ville et donne à voir sur toute sa surface écran l’activité qu’il abrite. La façade principale, fortement marquée par une alternance de bandes horizontales de béton blanc et de vitrages, se révèle être une façade en gradin conçue spécialement pour retenir la neige. J’ai travaillé sur ce concours international surtout sur l’élaboration des plans. Afin de tirer parti de cette étroitesse, il a fallu explorer les limites d’un plan long qui s’affine de plus en plus lorsqu’on monte dans les étages.

Vue extérieure - Rendu : Rhino + Photoshop

Plan masse

Plans : RdC ; R+8 ; R+13

12

Coupe transversale

Vue intérieure - Rendu : Rhino + Photoshop


LETTRE DE REFERENCE Junya Ishigami + Associates

13


L’ASSEMBLEE DES CITOYENS POUR LA VIe REPUBLIQUE Projet de fin d’étude Ensa Paris Belleville

Période de basculement et de transition, nos manières de voir et de faire de la politique sont appelées à être bouleversées. Ce changement prochain est intéressant à étudier en terme de représentation du pouvoir. Et soulève une question capitale : quelle architecture pour la démocratie ? Le scénario choisi est un régime complexe mêlant démocratie représentative et démocratie d’implication, avec un parlement où on retrouve une chambre basse constituée d’élus et une chambre haute de citoyens tirés au sort. Pour une meilleure cohésion il est peut-être plus juste de placer la nouvelle assemblée en lien direct avec celle des représentants. Quelle relation les deux salles d’assemblées ont entre elles ? Le choix a été de les mettre sur le même axe, un axe important car il y a une forte symétrie, ainsi les deux Assemblées se font faces sans s’opposer. La question d’une nouvelle constitution est l’occasion de présenter un nouveau langage architectural en ayant un nouveau rapport à la ville et avec les citoyens. C’est pour ces raisons que le choix d’implantation c’est fait sur la place en face de l’entrée de l’Assemblée Nationale. Le fait d’être dans la ville, permet de ne pas se cacher et d’avoir une présence forte et visible tout en restant ouvert sur elle.

14


panneau accoustique

ventelles d’aération supérieures

ventelles d’aération supérieures

tirant

vitrage pare-balle

ventelles d’aération inférieures

pare-soleil amovible

tirant système de ventilation

espace conditionné

ventelles d’aération inférieures

placage extérieur bois

conduit de ventilation espace non chauffé

pavé

Le fait d’être une assemblée de citoyens appelle une nouvelle façon de siéger. L’hémicycle met le siégeant en position de spectateur. Quand on veut instaurer un vrai dialogue et une vraie égalité il y a peut être plus de sens d’être face à face. Chacun parle de son siège avec l’idée de toujours être au milieu de ses prochains tout en s’adressant face à ses semblables, sans hiérarchie forte car les regards ne sont pas focalisés sur un point. Cette forme à un sens c’est la raison pour laquelle il est intéressant de l’exprimer dans la ville de manière symbolique. De plus comme elle s’implante dans l’espace public, l’assemblée des citoyens doit être légère, elle est construite d’une manière à libérer le plus possible le sol, afin de libérer le regard, le passage et aussi pour permettre toute sorte d’appropriation. Le bâtiment se réduit donc à l’essentiel qui est la salle d’assemblée et une rampe qui est en fait le tour pour arriver à son sommet. La rampe, qui a d’abord été pensée en terme d’espace, agit surtout comme un filtre avec l’extérieur tout en gardant de la transparence et de la visibilité. Il y a une certaine gradation de la privacité, la salle plénière reste protégée de l’extérieur. Dans la ville et ouvert sur elle, l’Assemblée des citoyens apparaît accessible. La présence de la salle est symbolique par sa forme et est dénuée de tout apparat, afin de se présenter de manière simple et direct à la ville et aux citoyens.

15


HABITER LE PARC MARCEL CACHIN Semestre 9 Ensa Paris Belleville

A la suite d’un diagnostic du territoire de Saint-Denis, qui s’est fait à partir de l’étude du territoire et ses règles, une stratégie urbaine s’est mise en place. Elle consiste à dire que ce territoire nord parisien est l’objet d’une multitude de projets mais que ces projets tournent le dos au territoire étudié qui correpond à la réouverture d’une rivière enfouie : la Vielle-Mer, allant du parc de la courneuve à la Seine Notre démarche est de démontrer que, au regard des règles, ce projet de réouverture est un projet qui répond à ces orientations (CDT, PADD, etc.). construiction de 100 logements neufs entre les arbres conservés et sur le sol imperméable parking avec une hauteur suffisante pour une transformation en une autre fonction

parking transformé en bureaux ou locaux commerciaux

jardins communautaires sur les toitures

maison du petit enfant

centre de santé

nouvelle cour intégration des activités au rez-de-chaussée

entrée de parking

espace central : espace de stationement arbres grands et nombreux

16

rénovation de 120 logments

sortie de parking

ancien espace de la rampe transformé en local commercial


Après cette stratégie faite à plusieurs, chacun la démontre à une échelle plus précise, sur une portion clé du territoire étudié. Le Parc Marcel Cachin en est une. A la suite d’un quartier pavillonnaire, qui lui tourne le dos, au bord d’une route nationale, le parc dans son état actuel ne forme pas un vrai parc à dimension urbaine. Découpé par de nombreuses voies, qui sont autant de surfaces imperméables, l’objectif est de lui redonner une façade urbaine. Les différentes interventions se font en relation avec le bâti existant qui est soit des immeubles en barre ou en plot, soit du pavillonaire. Chaque intervention ou densification se fait là où le sol est imperméable. Les m2 gagnés, en perméabilisant les surfaces routières, sont autant de m2 construit : la perméabilté du parc est conservée et sa fonction est restituée. Ce projet donne un parc de 3,5 ha qui peut être l’occasion d’une densification sur ses abords tout en lui redonnant des limites : logement traversant Nord/Sud

425 logements rénovés et 555 nouveaux logements + 1 000 m2 de locaux de servises de proximité + 4 325 m2 de bureaux + 6 500 m2 de parking

balcon ou jardin orienté Sud

stationement transformable en atelier orienté Nord

Permeabilite :

etat actuel : 8 600 m2 de voirie 1 350 m2 de bâti 2 700 m2 de skatepark = 12 650 m2 de sol imperméable etat projete : 9 425 m2 de bâti

accès logement par ruelles et grands paliers gestion des eaux pluviales par noue

17


LOGER 150 PERSONNES A PANTIN Semestre 8 Ensa Paris Belleville

Pour se projet réalisé en groupe, l’objectif est de loger 150 personnes dans un bâtiment de la région parisienne à réabiliter. L’ancienne usine Marchal à Pantin a tous les atouts pour acceullir de futurs logements. La principale qualité du lieu dans son ensemble est la mixité des formes qui en appelle d’autres (de fonction, d’usages, d’ambiances, etc.). Pour répondre à cet objectif, il est nécessaire de penser la manière d’habiter à la façon d’un système. L’élaboration du système passe par une arboressance en trois dimensions dont usages, réseaux lourds, architecture/espace constituent les différents calques, reliés par le calque de la circulation. L’assemblage des éléments constituant le système, au sein des bâtiments, permet de mettre en évidence une multitude d’espaces à habiter, à circuler et à patager issues du système. Les éléments fixes du système permettent une flexibilité des usages dans les espaces et dans le temps, en fonction des heures (diurnes vs nocturnes) mais aussi pendant le temps de la construction, les espaces sont investis différemment. La mise en place d’une double circulation permet de multiplier les accès et circulations pour multiplier les situations. On distingue ainsi la «rue» : accès principal, espaces partagés par tous les habitants de la communauté, du chemin : second accès, espaces partagés par les habitants d’un même bâtiment / étage.

18


19


DESSINS D’ARCHITECTURE Faculté Saint-Luc Bruxelles

20


21

Portfolio_Jean Guidet_Architecte HMONP  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you