Issuu on Google+

Vous avez dit Bâtiment à énergie positive ? Jean-Christophe VISIER, directeur Energie Santé Environnement, Centre Scientifique et Technique du Bâtiment

PAGE 1


Le grenelle fixe le cap Loi grenelle 1: Article 4 Toutes les constructions neuves faisant l'objet d'une demande de permis de construire déposée à compter de la fin 2020 présentent, sauf exception, une consommation d'énergie primaire inférieure à la quantité d'énergie renouvelable produite dans ces constructions

PAGE 2


Quel chemin pour atteindre cet objectif

A+

RT 2012

RT Ex

PAGE 3


Synthèse

PAGE 4


Un bâtiment Synthèse

Sobre Valorisant les énergies renouvelables locales PAGE 5


Maitriser les consommations immobilières épave thermique

Bati existant

conso 2005

conso 2012

conso 2020

0 -50

kWhep / m2.an

-100 -150 -200 -250 -300

eclairage+auxiliaires eau chaude sanitaire

-350

chauffage -400 -450

Ordres de grandeur des consommations d’énergie en kwh énergie primaire/m2.a, PAGE 6


Maitriser les consommations mobilières Immobilier Bati existant

Bati neuf 2005

Optimisé

mobilier sans effort

standard

optimisé

0 -50

kWhep / m2.an

-100 -150 -200 -250 -300 -350

Ordres de grandeur des consommations d’énergie en énergie primaire/m2.a, PAGE 7


Exploiter les énergies renouvelables sur le site

énergivore

neuf standard

optimisé

immeuble 6 niveaux toit PV

maison 1niveau 3kWc

immeuble 6 niveaux toit maison 1 et facade niveau toit pv PV

300

200 kWhep / m2.an

100 0 -100 -200

PV

-300

mobilier

-400

immobilier

-500 -600

Ordres de grandeur des consommations et productions locales d’énergie en énergie primaire PAGE 8


Des performances

analysĂŠes sur tout

Synthèse

le cycle de vie

PAGE 9


L’énergie grise devient significative dans le bilan énergétique consommation énergivore neuf

optimisé

production faible

moyen

énergie grise fort

faible

forte

300 200 100 0 -100 -200 -300

-400 -500

energie grise PV mobilier immobilier

-600 PAGE 10


Un bâtiment Synthèse

Confortable et sur Facilitant les comportements eco responsables PAGE 11


Apporter un environnement confortable et sur Confort global > > > >

Confort d’été même avec le réchauffement climatique Confort Acoustique même si on recherche de l’inertie Confort Visuel : avec des surfaces vitrées optimisées Absence de désordres : étanchéité…

Santé et sécurité > Qualité de l’air via la ventilation et le choix des produits > Sécurité électrique et incendie sur le PV > … PAGE 12


Faciliter les comportements eco responsables Réguler en fonction des besoins

Faire évoluer les comportements > Via la conception des bâtiments > Via l’information des occupants Green office

Afficher les performances > Quels tableaux de bord pour les bepos

Un enjeu majeur pour les Bepos rapprocher production et consommation pour pousser à la sobriété

Bureaux Gamba Acoustique PAGE 13


Des bâtiments à énergie positive dans des quartiers et des villes durables Synthèse

PAGE 14


Assurer une bonne intégration architecturale et urbaine

Sobriété Energétique

Captation des renouvelables

Comment prendre en compte ces deux exigences en conservant une richesse et une diversité architecturale

PAGE 15


Comment associer production locale et faibles consommation pour ma mobilité consommation énergivore neuf

optimisé faible

production énergie grise moyen

fort

faible

forte

mobilité faible

fort

300 200

kWhep / m2.an

100 0 -100 -200 -300

transport energie grise PV

-400

-500

mobilier immobilier

-600 PAGE 16


Une approche globale indispensable

Synthèse


Une approche globale indispensable Synthèse: 4 points clé > Conception > Penser global

> Construction

Synthèse

> Il faut concevoir les détails constructifs > La simplicité et la qualité de mise en œuvre sont des clés du succès

> Réception > Mesure pour vérifier la qualité

> Exploitation > La qualité d’usage a un impact sur les comportements > La robustesse est une des clés de la performance > Vers des garanties de résultat PAGE 18


Vous avez dit énergie positive ? Un bâtiment ou un site est à énergie positive s’il consomme peu d’énergie et si on produit sur le site, grâce aux énergies renouvelables, davantage d’énergie que l’on n’en consomme (tous usages confondus) à l’échelle de l’année. La conception et l’ architecture des bâtiments à énergie positive doivent permettre leur intégration harmonieuse dans la ville, Ils doivent fournir aux utilisateurs un environnement intérieur sain et confortable et faciliter des comportements éco responsables. Enfin pour que des bâtiments à énergie positive contribuent à la sobriété énergétique globale ils doivent nécessiter « peu d’énergie » pour leur construction et leur localisation doit nécessiter peu d’énergie pour le transport de leurs utilisateurs. PAGE 19


Quels labels sur la route de l’énergie positive Des objectifs complémentaires > Aller plus loin sur les consommations immobilières > Pousser à la production locale d’énergie renouvelable > Garantir le confort

> Mobiliser sur les usages mobiliers et les comportements > Réduire l’ensemble des impacts environnementaux > Réduire l’impact des transports 25/03/2010 |

Energie Santé Environnement

PAGE 20


Quels labels sur la route de l’énergie positive Des contraintes à prendre en compte > Les acteurs à mobiliser > Ceux qui construisent ou réhabilitent > Ceux qui utilisent et exploitent

> La disponibilité des méthodes d’évaluation

Des niveaux d’exigence à fixer

PAGE 21


Des options possibles Label réglementaire > Nécessité d’opposabilité très forte > Ciblé sur les usages de la RT2012 éventuellement complétés par les usages immobiliers non pris en compte actuellement

Appels d’offre Régions Ademe , label Effinergie > Prise en compte de tous les usages mobiliers et immobiliers > Intégration progressive énergie grise et transport > Des critères très exigeants sur la qualité du bâti s’appuyant sur le coefficient BBio

Label Environnemental > Multi critère > Basé sur une série d’indicateurs: Energie, Eau, Déchets, Qualité de l’air…

PAGE 22


Des questions communes Comment poser une exigence très ambitieuse sur la sobriété du bâtiment > Pour être à la pointe au niveau international > En tenant compte des diversités climatiques françaises

Quels niveaux d’exigence en matière de confort d’été?

Comment prendre en compte les exigences sur le mobilier avant la phase d’exploitation? Comment tenir compte du fait qu’il est plus facile d’être bepos à la campagne qu’en ville?

PAGE 23


Le Bâtiment à énergie positive, rêve ou réalité

PAGE 24


PREBAT_BEPOS