Page 7

Nos roses en parfum

L’exposition « Herbiers des tranchées 1914-1918 » Du 11 janvier au 26 avril 2014, le Jardin botanique de Lyon a exposé des planches d’herbier de fleurs, feuilles et autres herbes collectées dans les tranchées, lors de la première guerre mondiale. Ces plantes étaient envoyées par des soldats à leur marraine de guerre, Mme Louise Gailleton (1861-1934), dans le cadre d’une correspondance. Elle avait pris soin de les conserver, de les monter en herbier. C’est grâce à Mme Jeannine Monnier, héritière de Louise Gailleton, que les parts confectionnées par son aïeule ont pu être scannées pour être présentées sous la forme d’une exposition photographique.

Dans le cadre d’un projet sur les produits de la cosmétique et de la parfumerie, la société DNA Gensee a échantillonné dans la roseraie du Jardin botanique de Lyon. Ces prélèvements concernent des souches utilisées pour leurs qualités olfactives, telles que Rosa × damascena ‘ Kazanlak ’ ou encore R. × centifolia. L’ ADN ainsi séquencé permet d’établir une carte génétique de ces plantes et de retrouver ces dernières dans les différents ingrédients odorants utilisés en cosmétique. L’analyse génétique peut permettre par ailleurs de reconstituer une histoire évolutive de la domestication de ces rosiers ayant abouti aux variétés horticoles aujourd’hui cultivées, mais aussi de certifier l’identité de rosiers douteux. Enfin, il sera potentiellement possible, à travers cette étude, d’authentifier l’origine géographique des huiles essentielles : rose bulgare, turque, française ou marocaine. Rosa × damascena ‘ Kazanlak ’ est le rosier le plus utilisé pour la fabrication d’huile essentielle de rose. Kazanlak est le nom d’une ville de Bulgarie autour de laquelle est concentré l’essentiel de la production mondiale. Le Sud-Est français produit aussi une huile essentielle de grande qualité à partir d’une autre rose, Rosa × centifolia. •

Planche d’herbier d’André Martin : anémone, pensée et laiche, Forêt Basse de Coucy en 1917 et autre champ de bataille en août 1918

Calligraphie sur feuilles réalisée par un soldat

Une dame très impliquée Pendant la guerre, Mme Louise Gailleton fut bénévole au Sanatorium Départemental des Hommes, à La Guiche, village du Sud de la Bourgogne. Cet établissement recevait les blessés qui, jusqu’à la fin de la guerre, furent soignés par des médecins militaires aidés d’infirmiers et de bénévoles dont plusieurs dames de la région, comme Louise qui viendra régulièrement soutenir ces soldats. Son action ne s’arrêtera pas au sanatorium. Elle établira avec les soldats ayant quitté la Guiche une correspondance régulière, en vraie marraine de guerre.

Un herbier émouvant Les premières pages de son herbier sont garnies de fougères et de bruyères, d’une anémone des bois, de lierre et des feuilles de chêne, plantes sans prétention mais véritable symbole de l’amitié du soldat Jean Julien. D’autres comme Antoine Lacorne, Jean Laronze, Antoine Ray, Claude Monéry joignent à leurs lettres les fleurs cueillies en pleine bataille : Lunéville, Thiaumont, Ferme-Loire, Verdun, Chemin des Dames... André Martin laissera percer son émotion et respect envers ses camarades lors de l’envoi, de la Forêt Basse de Coucy « des fleurs, échantillons de bouquets trouvés sur la tombe d’un soldat... Herbes ramassées au cours d’une patrouille entre les lignes du village de Fay (français) et le bois de Montmart (boche) ».•

© A. Roccia

Les sujets de discussion étant vite épuisés, Louise propose à chacun, de lui envoyer une fleur, une feuille, une herbe afin de constituer un « herbier des tranchées » qu’elle gardera précieusement avec les cartes postales et les photos reçues des combattants...

Rosa × damascena ‘ Kazanlak ’  Jeannine MONNIER, descendante de Ph.Commerson et de L. Gailleton Dr Dominique DERUAZ, Directrice adjointe

 Aymeric ROCCIA, DNA Gensee, Le Bourget du Lac

Décembre 2014 - Sauvages & Cultivées • 7

Profile for Jardin botanique de Lyon

Sauvages et cultivées 2014  

Revue du Jardin botanique de la ville de Lyon, N° 6 edition 2014

Sauvages et cultivées 2014  

Revue du Jardin botanique de la ville de Lyon, N° 6 edition 2014

Advertisement