Page 1

Rapport d'activitĂŠs 2011

JAVVA asbl 86, rue de Parme 1060 Bruxelles Tel: 02 478 29 19 E-mail: javva@javva.org


IR SOMMA

E

VIE ASSOCIATIVE.......................................................................................................................... 1

CHANTIERS INTERNATIONAUX.............................................................................................. 4

SERVICE VOLONATAIRE EUROPÉEN...................................................................................... 8

VOLONTARIAT MOYEN ET LON TERME...........................................................................18

L'ACCOMPAGNEMENT DES JEUNES AYANT MOINS D'OPPORTUNITÉS................23

ACTIVITÉS D'INFORMATION ET DE PROMOTION.........................................................27

LE GROUPE JAVVA MIGRATIONS......................................................................................... 29

SÉMINAIRE EUROPE-AFRIQUE POUR LE VOLONTARIAT............................................35

LE GROUPE JAVVA BOUGE...................................................................................................... 38


VIE ASSOCIA TIVE isions Organes de déc En 2011, deux Assemblées Générales ordinaires ont eu lieu. La première s'est tenue le dimanche 26 mars 2011 au siège de l'association. Durant cette Assemblée Générale, la démission de Nadia Anounou du Conseil d'Administration et de l'Assemblée Générale a été actée tandis que deux nouveaux membres effectifs ont été élus. En août, le Conseil d'Administration a donné comme mission à l'une de ses membres, Laura Drielsma, d'élaborer, avec le soutien des différents acteurs de l'association, un plan d'action pour les trois prochaines années afin de définir concrètement les lignes directrices du projet de l'association. Il lui a été demandé par ailleurs de proposer une nouvelle distribution des tâches parmi les employés, de chercher de nouvelles sources de financement, et de mettre en place des actions concrètes. Pour ce faire, Laura a pris ses fonctions au bureau à partir de la fin du mois de septembre. Lors de la deuxième Assemblée Générale, qui se tenait le dimanche 20 novembre, le plan d'action a été présenté aux membres et voté par ceux-ci. Le plan reprenait les grandes orientations de JAVVA, votées en 2010, ainsi que de nouveaux objectifs généraux, à savoir: − − − − −

Encourager le réinvestissement des volontaires Développer l'identité sociale de JAVVA Améliorer le fonctionnement interne de JAVVA Améliorer la visibilité de l'association Assurer la pérennité des activités actuelles

La nouvelle répartition des tâches au sein du staff a également été votée et sera d'application à partir du début de l'année 2012. L'assemblée a ensuite acté la démission de Laura Drielsma du Conseil d'Administration et élu Isabelle Klopstein au sein de celui-ci. Quatre nouveaux membres effectifs ont également été élus.

Le bureau Des changements importants sont à noter dans l'équipe pour cette année 2011. Géraldine Bogaert, coordinatrice de l'association, a quitté ses fonctions à la fin du mois de juin et Roberta Stebel a ensuite repris le rôle de coordinatrice, en plus des tâches liées à la coordination de projets SVE en Belgique. Catherine Delferier, la nouvelle détachée pédagogique de JAVVA, a intégré l'équipe le premier septembre. Laura Drielsma a pris ses fonctions de chargée de mission à la fin du mois de septembre. JAVVA a aussi accueilli, durant l'année 2011, une stagiaire dans ses locaux, dans le cadre de son cursus universitaire: Justine Sakkalis, étudiante en première année à la HELH (Haute Ecole Louvain en Hainaut) pour un stage de quatre semaines.


ex Représentation

terne

Plate-forme pour le service citoyen JAVVA a marqué son soutien à la Plate-forme pour le Service Citoyen en participant à de nombreuses réunions pour la mise en place de la campagne de promotion et la mise en place du projet pilote qui aura lieu en Belgique francophone en 2012.

www.service-citoyen.be

COJ Depuis 2008, JAVVA est membre actif de la COJ, la Confédération des Organisations de Jeunesse Indépendantes et Pluralistes. La collaboration entre les deux structures s'est concrétisée en 2011 par la participation de Roberta Stebel à des journées de réflexion collectives autour du projet de la fédération qui ont eu lieu au printemps, par la participation de Catherine Delferier et Laura Drielsma à une formation sur le fonctionnement des Organisations de Jeunesse, et par un échange constant d'informations et conseils autour des relations entre les associations et les pouvoirs politiques.

www.coj.be

CCIVS Membre du CCIVS depuis fin 2009, JAVVA a poursuivi en 2011 son engagement dans le réseau mondial en collaborant à la mise en place d'un chantier de réflexion en partenariat avec Compagnons Bâtisseurs Belgique et SCI au mois de juillet. Cette initiative s'insère dans un programme d'activités de réflexion et valorisation promues par le CCIVS à l'occasion de l'Année Européenne du Volontariat.

www.ccivs.org

ALLIANCE JAVVA, ayant été élue à l'Assemblée Générale de l'Alliance en 2010, a participé aux activités du réseau international en tant que « membre candidat ». Cet engagement s'est révélé fructueux pour l'association à plusieurs niveaux.


D'abord, les chantiers organisés pendant la période estivale ont reçu une plus grande visibilité, ce qui a permis de garantir un taux de remplissage plus élevé. Ensuite, l'équipe s'est engagée dans certains groupes thématique qui ont ouvert de nouvelles perspectives de collaboration et une plus grande variété dans les initiatives réalisées. Les salariés de JAVVA se sont notamment investis dans le groupe Access for All, qui vise une plus grande participation des jeunes ayant moins d'opportunités, et dans le groupe External Relations, qui souhaite donner une plus grande visibilité à l'Alliance et à ses membres,

www.alliance-network.eu

Participation à des événements internationaux Géraldine Bogaert, l'ancienne coordinatrice, a représenté JAVVA au comité de pilotage du projet « Europe-Afrique ». Cet engagement s'est concrétisé par sa participation à plusieurs réunions de planification organisées à Paris par Solidarités Jeunesses. Caroline Goossens, détachée pédagogique, et Maëva Calmel, volontaire européenne, ont représenté l'association à une réunion d'approfondissement autour de l'inclusion des jeunes défavorisés, organisée par l'Alliance à Budapest, au mois de février. Laure Dalon, salariée, a représenté JAVVA au Technical Meeting de l'Alliance qui s'est tenu en Arménie au mois de mars chez notre partenaire HUJ. Laure Dalon a également pris part à la visite de faisabilité visant à élaborer un projet de SVE court terme centralisé par l'Alliance qui a été organisé à Marche-en-Famenne au mois de mars. Roberta Stebel, la nouvelle coordinatrice, a représenté JAVVA à l'Assemblée Générale de l'Alliance en Angleterre, au mois de novembre.

Dalila Gharbaoui, Nadia Ramdani et Ludovic Vankerkoven, trois membres du Groupe JAVVA Migrations, ont participé à une formation, du 4 au 10 décembre, à Gagliole, en Italie. Cette formation s'intitulait « Migrant tools, social work to promote intercultural dialogue ». La formation avait pour but d’aborder un panel de sujets et problématiques liés aux migrants, allant de l’aspect législatif du droit des migrants de chaque pays présents jusqu’à la compréhension et déconstruction des stéréotypes liés aux migrants dans l’imaginaire collectif.


Accueil

CHANTIERS INTERNATIO NAUX

En 2011, 9 chantiers internationaux ont été organisés en Belgique dans 8 structures partenaires : Chantier avec le Cémôme (Centre d'éducation en milieu ouvert) du 12/04/11 au 23/04/11. Description : les volontaires se sont occupés de la préparation des repas pour un camp de vacances pour des enfants âgés de 6 à 15 ans et ont organisé des activités pour ces enfants. Nombre de volontaires accueillis : 3

Chantier au festival Namur en Mai - du 25/05/2011 au 09/06/2011. Description : les volontaires ont aidé sur différents aspects logistiques du festival : montage et démontage des chapiteaux, décoration du festival, activités artistiques, etc. Nombre des volontaires accueillis : 7 Chantier coordonné par : une volontaire SVE accueillie par JAVVA.

Chantier au Centre pour demandeurs d'asile de la Croix-Rouge – Oignies du 01/07/2011 au 20/07/2011. Description : les volontaires ont géré toute la décoration du festival Fiermonde à Oignies, organisé chaque année par la Croix rouge et Fedasil. Ils ont également participé à des activités pour les enfants du centre. Nombre de volontaires accueillis : 9 Chantier coordonné par : une membre de JAVVA.

Chantier au Domaine de Mozet du 15/07/2011 au 29/07/2011 Description : les volontaires ont construit une marre qui est utilisée comme outil pédagogique de découverte de la faune et de la flore. Ils ont également participé à des travaux extérieurs d'aménagement du parc . Nombre de volontaires accueillis : 12 Chantier coordonné par : le volontaire SVE du Domaine de Mozet.


Chantier au Centre pour demandeurs d'asile de la Croix-Rouge – Yvoir du 18/07/2011 au 01/08/2011. Description : le Centre d'accueil pour demandeurs d'asile « Pierre Bleue» accueille 200 personnes dont de nombreuses familles. Les volontaires ont participé à la vie du centre, organisé des activités autour de la thématique de la musique avec les résidents et les enfants du centre. Nombre de volontaires accueillis : 9 Chantier coordonné par : une volontaire SVE accueillie par JAVVA, ainsi qu'une ancienne volontaire SVE accueillie en 2010.

Chantier au Centre Arthur Regniers à Bienne-lezHappart du 08/08/2011 au 31/08/2011. Description : le centre Arthur Regniers accueille des personnes porteuses d'un handicap cérébromoteur. Outre les soins et le suivi quotidiens des résidents (prise des repas, etc.), les volontaires ont accompagné le groupe dans de nombreuses excursions à travers tout le pays et ont organisé les loisirs des résidents, en collaboration avec les animateurs du centre. Nombre de volontaires accueillis : 8

Chantier avec le Cémôme du 13/08/2011 au 29/08/2011 Description : les volontaires ont participé à l'intendance (cuisine) et à l'animation d'un camp de vacances pour 50 enfants de 6 à 15 ans. Nombre de volontaires accueillis : 4 Chantier coordonné par : une volontaire n'ayant jamais participé à une activité de JAVVA mais ayant un intérêt pour le projet.

Chantier à la maison de jeunes de Braine L'Alleud du 17/08/2011 au 31/08/2011. Description : les volontaires ont contribué à la rénovation de la Maison de Jeunes de Braine L'Alleud (peinture, jardinage, vernissage,etc.) Nombre de volontaires accueillis : 15 Chantier coordonné par : une membre de JAVVA

Chantier au festival Jyva'zik - Walhain du 19/09/2011 au 29/09/2011. Description : les volontaires ont aidé sur différents aspects logistiques du festival: montage et démontage des chapiteaux, décoration du festival, activités artistiques,etc. Nombre de volontaires : 8 Chantier coordonné par : une volontaire venant de Roumanie n'ayant jamais participé à une activité de JAVVA mais ayant un intérêt pour le projet. Volontaire venue avec une intervention du fond de solidarité.


Et un dixième chantier un peu particulier... Par ailleurs, un autre chantier a été réalisé pour célébrer l'année du volontariat. Fédérés par le comité de coordination des organisations de volontariat international (CCIVS), JAVVA, les Compagnons Bâtisseurs, et le SCI se sont mobilisés aux côtés des Scouts et Guides Pluralistes pour un chantier commun exceptionnel de deux semaines à Heure-en-Famenne. Les 12 volontaires internationaux ont participé à des travaux de rénovation au Domaine d'Heure des Scouts et Guides Pluralistes. Lors de ce chantier, des temps de réflexion sur des thématiques comme l'interculturalité ou les préjugés ont été organisé.

Envoi Europe JAVVA a envoyé, sur l'année 2011, 16 volontaires sur des chantiers en Europe. Ces chantiers se sont déroulés en Allemagne, en France, en Espagne, en Hongrie, en Serbie,en Pologne, en Estonie, en Islande, et en Turquie. Le retour des jeunes par rapport à leur expérience est très positive. Marie, volontaire en Allemagne nous a fait part, lors de la journée retour, que son plus bel apprentissage a été de se rendre compte que dans la vie tout était possible, que nous étions maître de sa manière de vivre, de voir les choses soit positivement, soit négativement. Son témoignage est très fort car elle s'est rendu compte qu'il ne fallait pas aller au bout du monde pour vivre une expérience très riche.

Hors Europe JAVVA a envoyé, sur l'année 2011, 16 volontaires sur des chantiers en dehors de l'Europe. Ces chantiers se sont déroulés au Burkina Faso, en Inde, au Mexique, au Pérou, au Maroc, et en Palestine. Sophie, volontaire partie en janvier 2011 en Inde nous a écrit à son retour : « L'expérience a vraiment été positive. Nous avons découvert une culture, des gens et un pays magnifique. Sans compter que travailler avec des enfants a été une expérience vraiment enrichissante. Nous avons parfois eu un peu difficile étant donnée les conditions mais tout s'est bien passé au final »


ion de Formation pré-départ et format

coordinateurs

Le journée de formation pré-départ s'est déroulée le 25 juin 2011, dans les bureaux de JAVVA. Cette journée est traditionnellement destinée aux futurs volontaires afin de faire le point avant leur départ en chantier international. Lors de l'édition 2011, 6 volontaires et 3 membres de l'équipe de JAVVA étaient présents durant cette journée. Des membres du CA et du groupe JAVVA Migrations les ont rejoints lors du repas du midi. La future détachée pédagogique a pu observer la formation dans son ensemble.

La formation de coordinateurs a été organisée en collaboration avec le SCI Belgique, à Lasnes, du 20 au 22 mai 2011. 3 futures coordinatrices de chantier JAVVA et une dizaine de futurs coordinateurs du SCI ont participé à cette formation. Un membre de chacune des associations est intervenu en tant que formateur. Différentes activités ont été proposées pour aborder des thématiques telles que l'interculturalité ou la gestion de conflit. De nombreux outils ont été utilisés lors de cette formation tels que des tables de réflexion ou des jeux d'animation. Cette formation a été particulièrement enrichissante de par le nombre et la provenance variée des participants et des formateurs.

Journée de rentrée Dans le cadre de la journée de rentrée de JAVVA, 6 volontaires et 3 membres de l'équipe se sont retrouvés, le 20 novembre, dans les locaux de l'association pour échanger sur leurs expériences de chantier. Traditionnellement, cette journée est un moment privilégié pour partager son expérience, ses souvenirs avec les autres volontaires rencontrés ou non lors de la journée pré-départ. Cette journée de retour est également l'occasion pour les participants d'en savoir un peu plus sur les prochaines activités et projets de JAVVA: parrainage des nouveaux volontaires, mise sur pied d'un nouveau groupe de réflexion au sein de l'association, implication dans la vie de l'association, événements, autres types de volontariat,etc.


SERVICE VO LONTAIRE EUROPEEN Accueil L'année 2011 a été caractérisée, d’une part par la confirmation de la plupart des partenariats en cours en termes d’accueil de volontaires SVE long terme, et d'autre part par un nombre significatif d’abandons de projets de la part des jeunes. Ces abandons étant imputables et ayant des raisons très différentes : problèmes de santé, choix des volontaires de s’orienter vers d’autres opportunités de développement professionnel ou problèmes familiaux. Si d’un côté ces interruptions de projet ont engendré une quantité de travail supplémentaire pour l’équipe de JAVVA et pour les partenaires, d’autre part, elles ont contribué à renfoncer le dialogue entre l’organisation de coordination et les entités d’accueil. Un support significatif a été également fourni par les chargées de mission SVE du BIJ qui n’ont pas manqué d’intervenir dans tout projet arrêté prématurément. Les projets coordonnés par JAVVA ont vu l'accueil de plusieurs jeunes sur une durée variable entre 6 et 12 mois.

JAVVA Projet 2008-BEFR-14 (en cours de ré-accréditation) « Promotion du volontariat et de la participation citoyenne active des jeunes » Maëva Calmel (France): 06/12/2010 – 10/09/2011 (9 mois) Maëva a rejoint l’équipe de JAVVA fin 2010. Elle est restée 9 des 12 mois de la durée prévue du projet. La volontaire s’est activement engagée dans plusieurs sphères d’activités de l’association. Dès son arrivée, elle a soutenu l’association dans la mise en place de la saison de chantiers pendant l’été. Elle a participé aux séances collectives d'information et aux entretiens individuels avec des jeunes en recherche d'un projet de chantier international pour l'été. Elle a soutenu les candidats dans la recherche d'une place disponible sur un des projets identifiés. Maëva a suivi tout le processus, de la préparation individuelle à la formation pré-départ jusqu'à la rentrée et l'évaluation des projets. Un deuxième domaine d’action de son volontariat fut la découverte du travail en faveur des jeunes ayant moins d'opportunités que JAVVA promeut. Elle a joué un rôle de tutrice pour les jeunes Français accueillis par JAVVA sur de courtes périodes et elle s’est chargée de suivre de près un envoi d’une jeune fille belge en Estonie. Elle a garanti les échanges avec le partenaire, la préparation de la volontaire avant son départ et l’évaluation du projet au retour. Elle a également participé à la Visite Préalable de Projet en qualité de tutrice de la volontaire, du 10 au 13 août. La volontaire a également animé un chantier organisé à Namur dans le cadre du Festival Namur en Mai du 25 mai au 9 juin. Ce chantier a compté sur la participation de 7 volontaires internationaux et était l'une des étapes choisies pour le Flag Tour promu par l’Alliance. L’accréditation pour l’accueil de volontaires au bureau de JAVVA a dû être reformulée selon des nouveaux principes qui définissent mieux le rôle et les tâches du volontaire au sein de l’association. Il est prévu qu’un prochain accueil se fasse à partir de septembre 2012.


FEDASIL RIXENSART Projet 2010-BEFR-43 « Étendre le secteur « loisirs » dans le centre pour demandeurs d'asile de Rixensart » Clio Hoyle (Angleterre) 01/02/2010 – 31/01/2011 (12 mois) Le dernier mois de volontariat de Clio s’est concentré sur l’évaluation des compétences développées par cette jeune fille britannique lors de son expérience dans le secteur « animation » du centre de demandeurs d’asile Fedasil à Rixensart. Après un début difficile, le projet lui a permis de prendre confiance en elle et de se rendre compte de sa force de proposition. Elle a pris conscience de ses atouts, notamment de sa capacité de créer une relation dépourvue de tout a priori avec les personnes qu’elle rencontre. Son envie de se rendre utile s'est exprimée par sa capacité de travailler longuement et de toujours garder le sourire. Suite à son expérience SVE, Clio est restée encore quelques mois en Belgique. Pendant 5 mois, elle a intégré le centre de demandeurs d’asile de la Croix Rouge à Yvoir par le biais du Service Citoyen. Kimberly David (Allemagne) 01/10/2010 – 16/08/2011 (10 mois et demi) L'arrivée de Kimberly a dynamisé une fois de plus les activités mises en place dans le secteur « animation » du centre pour demandeurs d'asile. Cette jeune fille allemande s'est engagée, dès le début de son volontariat, pour assurer la mise en place d’un soutien aux devoirs pour les enfants, d'ateliers coloriage et bricolage, ainsi que d'activités sportives pour les résidents. Son expérience préalable avec les enfants et son tempérament déterminé lui ont permis de trouver rapidement sa place dans le centre. Elle a su établir une relation de confiance autant avec les collègues qu'avec les personnes accueillies par le centre. Ana Irene Rovetta Cortés (Espagne) 01/02/11-31/12/11 (11 mois) Ana Irene a intégré le projet SVE de Fedasil Rixensart en début d’année. Son volontariat a été caractérisé par la richesse des relations qu’elle a su nouer avec les résidents du centre, par sa grande empathie et par son souhait de découvrir une dimension concrète de la thématique des migrations, que jusqu’alors, elle n’avait exploré que d’un point de vue théorique lors de son cursus universitaire. Elle a démontré une patience et un sens de l’écoute remarquable : ses interventions pour l’atelier bricolage ou l’école des devoirs ont toujours été appréciées par les enfants. Elle a également travaillé de près avec le public des femmes, en organisant des sorties et des moments de rencontre. Son projet personnel s’est concrétisé au travers de la mise en place d’un ciné-club auquel les résidents de tout âge ont répondu avec enthousiasme. Malheureusement, l’expérience SVE de Ana a été aussi marqué par des problèmes de santé qui l’ont amené à rentrer en Espagne à plusieurs reprises pour se faire soigner. C’est d’ailleurs à cause de la précarité de son état de santé que son projet a été arrêté un mois plus tôt que prévu. Milena Grgurovic (Serbie) - 01/10/11 – 30/09/12 (12 mois) Lors du recrutement, Milena nous a surpris par son enthousiasme et son envie de mieux connaître la réalité des demandeurs d’asile. La volontaire possède également un bagage important en termes d’expériences de volontariat dans le domaine de l’apprentissage non formel (chantiers, volontariat long terme, engagement associatif), ce qui nous a convaincu de sa capacité à s’investir dans un projet à long terme. Le projet de cette jeune fille serbe devait démarrer début septembre, mais il a dû être décalé à cause des difficultés rencontrées lors de l’obtention du visa. Dès son arrivée, Milena a fait preuve d’un grand dynamisme.


Elle est capable de créer rapidement une relation de confiance avec les personnes qui l’entourent et exprime une remarquable créativité dans la mise en place d’animations auprès des résidents du centre. Elle n’hésite pas à s’investir dans des activités sportives ou dans l’accompagnement des enfants à la piscine. Ses origines culturelles lui permettent de mieux comprendre les parcours de certains résidents et de les soutenir dans leur intégration en Belgique.

LA RUELLE Projet 2007-BEFR-31 « Un autre regard sur la pauvreté » Norwena Chiara (Italie) 01/09/2010 – 15/08/2011 (11 mois et demi) Le travail de la Ruelle, qui est une petite association de quartier, est centré sur la mise en place d'activités gratuites à destination des enfants et des familles défavorisées de la commune de Saint-Josse à Bruxelles. Tous leurs projets contribuent à la lutte contre l'exclusion sociale et à favoriser la participation des personnes vivant dans des conditions précaires. Norwena, de par sa détermination, a su trouver rapidement sa place au sein de l’association. La volontaire se distinguait par son esprit franc et par la force de ses propositions. Dès les premiers jours, elle a demandé à participer à un maximum d'activités menées par l'association. Son engagement s’est concrétisé auprès de différents publics de l’association et par des activités plus disparates : des bibliothèques de rue aux ateliers d’expression artistiques pour les enfants, de l’organisation de repas collectifs pour les personnes démunies aux rencontres et soutiens des SDF. L’expérience a été très riche, puisque le projet a permis à cette jeune fille de se frotter à des réalités qu'elle ne connaissait pas et à partir desquelles elle tire de grandes opportunités d'apprentissage. Le projet SVE de Norwena a été interrompu 15 jours avant la fin par JAVVA, à cause de la violation, par la volontaire, des règles de vie de l’appartement mis à disposition par JAVVA. Agnieszka Pietruczuk (Pologne) 01/09/11 – 30/08/12 Agnieszka a été sélectionnée grâce à ses talents d’animation et de son expérience vis à vis d’un public d’enfants (elle a donné des cours de danse pendant plusieurs années). Cependant, les nombreux échanges survenus lors de la phase de préparation du projet, les premiers mois, ont demandé à la volontaire un certain effort d’adaptation en terme d’apprentissage linguistique, d’intégration culturelle, et d’ajustement au fonctionnement de l’association d’accueil. Après une première phase de découverte, Agnieszka a choisi de privilégier les activités d’animation avec les enfants au travail auprès des sans-abri. Elle s’est engagée également dans l’organisation de moments festifs tels que Halloween, la Saint Nicolas et Noël. Son souhait serait de développer un projet personnel autour de la danse et elle compte réaliser cette initiative pendant l’année 2012.


LES SCOUTS Projet 2008-BEFR-28 « Media / communication in non-formal education » Marie GIPPERT (Allemagne) 01/09/2010 – 10/01/2011 (4 mois et demi) Marie était la troisième volontaire accueillie sur ce projet qui prévoyait l’intégration d’un jeune en soutien des activités menées dans le département « média » des Scouts de Belgique. Dès son arrivée, Marie a eu du mal à s’intégrer dans le contexte belge et ne se sentait pas épanouie par les tâches proposées dans le cadre de son activité. Si d’un côté elle a progressivement appris à apprécier la ville, les opportunités de socialisation et de découverte que celle-ci offre (et surtout la compagnie d'autres volontaires SVE se trouvant sur les différents projets coordonnés par JAVVA, avec qui elle a créé des liens d’amitié et de support mutuel), de l’autre côté, elle ressentait une frustration par rapport à ses tâches, qui ne correspondaient pas à ses attentes. Son état de santé précaire a contribué à rendre son expérience SVE d’autant plus difficile à vivre et, au début de l'année 2011, Marie a décidé d’abandonner le projet afin de se faire soigner chez elle. Depuis le départ de Marie, JAVVA et les Scouts se sont mis d’accord pour interrompre l’accueil de SVE sur ce projet, qui n’aura donc pas de suite.

FACERE Projet 2007-BEFR-39 (en cours de ré-accréditation) « Facere: accueillir l'Europe dans un centre d'hébergement pour personnes porteuses d'un handicap » Florent Piazza (France) 01/09/11 – 29/02/12 (6 mois) Pendant son séjour en Belgique, Florent a fait partie de l’équipe du centre de jour FACERE. Celuici offre un hébergement à 30 personnes porteuses d’un handicap et organise différents type d’ateliers et d'activités pour les résidents. Ceux-ci peuvent donc développer leur autonomie et leur qualité de vie. Florent a beaucoup appris pendant ce projet. Il a utilisé sa patience et son sens de l’écoute dans le travail auprès des résidents, il s’est engagé avec enthousiasme dans le projet radio et dans l’atelier informatique, il a découvert d’autres domaines d’animation tels que l’atelier culture, l'atelier jardinage ou l'atelier de cuisine. Il partage sa passion du football et de la musique avec certains résidents avec qui il organise des sorties thématiques. Le jeune est très apprécié par l’ensemble de l’équipe FACERE et par les usagers, de par son esprit volontaire et curieux. En terme d’intégration culturelle, pour Florent, l’arrivée à Bruxelles n’a pas été trop choquante car l’écart avec sa culture d’origine est très limité. Par contre, cette expérience de volontariat l’a amené à renforcer son autonomie. Il s’agit notamment de la première fois que le volontaire habite loin de sa famille et qu’il doit partager son espace de vie avec d’autres jeunes.


CROIX-ROUGE DE BELGIQUE Projet 2010-BEFR-4 « Vers une plus grande diversité à la Croix Rouge de Belgique » L’année 2011 a marqué la deuxième phase d’un projet pilote qui était l’accueil de 5 jeunes sur les 5 provinces d’action de la Croix Rouge de Belgique. Quatre volontaires ont travaillé dans les différents comités provinciaux de Wallonie (Mons, Arlon, Liège et Louvain-la-Neuve), tandis qu’une des jeunes a collaboré aux activités du centre de demandeurs d’asile d'Yvoir, dans la province de Namur. Ce projet était marqué par une forte dimension collective. Dans ce but, JAVVA et la Cellule Volontariat de la Croix Rouge de Belgique ont travaillé conjointement afin que les jeunes renforcent les liens entre eux et afin qu’ils travaillent à la mise en place d’une initiative collective. Deux week-ends ont été prévu à cette fin, le premier en octobre 2010 et le deuxième en mars 2011. Les jeunes ont dédié les derniers mois de leur volontariat à l’organisation d’une journée porte ouverte qui a eu lieu au mois de juin au centre de demandeurs d’asile de Bastogne. Le matin, ils ont prévu des présentations de la Croix Rouge et de son action dans le domaine des migrations, tandis que l’après-midi, ils ont organisé des animations avec les enfants du centre. La journée a été une réussite et une source de satisfaction pour les volontaires impliqués. Irakli ARESHIDZE (Géorgie) 01/09/2010-30/08/2011 (12 mois) – Mons L’intégration effective d’Irakli sur le projet d’accueil a pris plus de temps que prévu à cause de certaines difficultés administratives rencontrées pour la régularisation de son visa. Aussi, certains conflits ont émergé entre le volontaire et sa tutrice. Ils ont, de ce fait, affecté le déroulement du projet. Irakli s'est surtout engagé dans des actions de promotion des valeurs de la Croix-Rouge dans les écoles primaires et secondaires du Hainaut. Il a également contribué au développement d'outils pédagogiques et s'est investi dans les événements festifs mis en place tout au long de l'année, dans le but de faire connaître au grand public les activités de l'association (notamment dans le secteur de la jeunesse). Cristina SECU (Moldavie) 01/09/2010-30/06/2011 (10 mois) – Louvain-la -Neuve Après un démarrage de projet décalé de 2 mois dû à la longueur des démarches pour l’obtention du visa, Cristina a finalement pu intégrer le Comité Provincial du Brabant Wallon. De nature discrète, mais pleine de bonne volonté et motivation, Cristina s’est activement engagée dans les activités de sensibilisation auprès des élèves des écoles primaires et de collèges. Elle s'est également engagée dans les animations autour des thématiques de la Croix Rouge, dans les formations au premiers secours, et dans les projets menés par les Maisons Croix Rouge de la province. C’est notamment dans ce dernier domaine que Cristina a choisi de s’investir le plus : elle a participé avec régularité aux initiatives d’épicerie et de café social en direction de la population plus démunie de la province. Cristina a su s’adapter à la nouvelle culture et a choisi de rester en Belgique pour poursuivre des études après son SVE.


Elena DELLA VALLE (Italie) 01/09/2010-30/01/2011 (5 mois) – Yvoir Elena a intégré l’un des centres d’accueil pour les demandeurs d’asile géré par la Croix-Rouge en Belgique. Celui-ci se trouve à Yvoir, dans la province de Namur, et accueille 120 résidents. Le centre héberge des adultes, des familles, et aussi des mineurs non accompagnés. Elena a contribué au travail mis en place par l’équipe de professionnels, notamment dans tout ce qui concerne l’organisation d’ateliers d’animation et le suivi administratif des demandeurs d’asile. A la fin du mois de janvier, Elena a demandé d'arrêter son projet pour des raisons familiales. Le projet n'aura donc duré que 5 mois au lieu des 12 mois initialement prévus. Rajette BOUHALLI (France) 01/09/2010-30/08/2011 (12 mois) – Liège Le projet de cette jeune fille française était centré principalement sur le développement du Secteur Jeunesse du Comité Provincial de Liège. Rajette a travaillé en étroite collaboration avec les responsables du secteur (une salariée et une bénévole) et a eu l’opportunité de contribuer activement en mettant en avant différentes propositions originales. Son engagement s’est concentré autour de plusieurs axes : elle a lancé un programme de sensibilisation aux thématiques de la Croix Rouge dans les hautes écoles et les universités de la province liégeoise, elle a renforcé la promotion de la Croix Rouge auprès de la population locale, et elle a intégré, pendant quelques semaines, un centre pour demandeurs d’asile. La volontaire a fait preuve d’une grande motivation et d’une sincère envie d’élargir ses horizons, aussi bien professionnels que personnels. Inga STRIZNOVA (Lettonie) 01/09/2010-30/07/2011 (11 mois) – Arlon Il était initialement prévu que ce projet d'accueil se centre en priorité sur le développement du secteur jeunesse du Comité Provincial du Luxembourg. Il a finalement été mis en place différemment, à cause de la difficulté expérimentée par Inga dans l'apprentissage de la langue française. L'ouverture temporaire du centre pour demandeurs d'asile de Bastogne a été l'occasion pour la volontaire de s'investir pleinement dans une activité où elle pouvait valoriser sa connaissance d'autres langues étrangères (notamment l'anglais et le russe) et s'expérimenter dans l'animation sociale auprès d'enfants, de jeunes et d'adultes. Inga a souhaité mettre fin à son projet SVE un mois plus tôt de ce qui était prévu car elle avait gagné une bourse pour des études à poursuivre en Lettonie à partir de l'été 2011. En février 2011, JAVVA et la Croix Rouge de Belgique ont demandé à rencontrer les acteurs (commissaires provinciaux, tuteurs, volontaires) impliqués dans le projet SVE collectif. L’objectif de cette réunion étant de faire le point sur les projets en cours, ainsi que de déterminer quelles étaient les desiderata pour la suite. La proposition de transformer le projet collectif en des projets individuels a été acceptée par l’ensemble des partenaires. Il paraissait que ce changement aurait favorisé l’indépendance d’un projet à l’autre, ainsi que la flexibilité en terme d’accueil. Tous les Comités Provinciaux, sauf celui du Hainaut, ont souhaité répéter l’expérience et accueillir des nouveaux volontaires entre 2011 et 2012. Un renouvellement des accréditations pour l’accueil SVE auprès du BIJ s’est rendu nécessaire. Cette action a été prise en charge par JAVVA qui a travaillé de près avec les responsables SVE dans chaque province. Des nouveaux dépôts de projet ont été rendus possible en juin 2011 en vue de 4 accueils individuels à partir de septembre 2011.


Projet 2011-BEFR-6 « A la découverte des différentes missions de la Croix-Rouge de Belgique » Nadia Mendonça Pedroso (Portugal) 01/09/11 – 30/06/12 (10 mois) Cette jeune fille portugaise a intégré avec grand enthousiasme l'équipe de salariés et bénévoles actifs au sein du Comité Provincial du Brabant Wallon. Ses énergies se sont concentrées pour l'instant sur la mise en place d'animations festives pour les enfants et sur le soutien aux activités des Maisons Croix Rouge (notamment l'épicerie sociale et la vestiboutique). Elle participe également à la promotion d'initiatives de plus grandes envergures mises en place par la CroixRouge dans le campus de Louvain-La-Neuve et dans la province. Dans les mois à venir, elle souhaite développer plus d'animations auprès des enfants.

Projet 2011-BEFR-7 « La jeunesse en action à la Croix Rouge de Belgique » Cecilie Knudsen (Danemark) 01/09/11 – 30/08/12 (12 mois) Depuis son arrivée à Arlon début septembre, Cecilie a eu l'occasion de participer à un panel très diversifié d'activités mises en place par le Comité Provincial du Luxembourg. Son temps de travail prévoit que toutes les semaines elle passe au moins un jour au centre pour demandeurs d'asile de Bastogne, où elle prépare des activités pour les enfants et leurs mamans, et un jour dans une Maison Croix Rouge de la province. Au sein du Comité Provincial, elle travaille de près avec l'équipe Jeunesse et l'équipe Migration afin de stimuler la participation active des jeunes locaux et leur sensibilisation aux thématiques du droit humanitaire et de la solidarité. Projet 2011-BEFR-8 « Vers une plus grande diversité à la Croix Rouge de Belgique » Elena Karamanli (Grèce) – projet annulé Elena avait été sélectionnée pour intégrer le projet dans le Comité Provincial de Liège pour une durée de 12 mois, de septembre 2011 à août 2012. Malheureusement, deux semaines avant le démarrage du projet, elle a dû annuler sa participation pour cause de problèmes familiaux. Il n’a pas été possible de la remplacer par un autre candidat de la même association d’envoi, et c’est pour cette raison qu’un nouveau accueil a été prévu à partir de décembre 2011. Silvia Ariccio (Italie) 01/12/11 – 30/08/12 (9 mois) Cette jeune fille italienne est arrivée en Belgique au début du mois de décembre. Sa bonne maîtrise de la langue française ainsi que ses expériences préalables de mobilité internationale lui ont permis de s'adapter facilement au nouveau contexte d'accueil. Si pour l'instant Silvia se trouve dans une phase de découverte par rapport au projet, au fonctionnement de la Croix Rouge et de ses tâches, nous sommes tout de même confiants et nous pensons que ses compétences dans le domaine psychosocial seront un atout dans sa prise de contact avec les différents publics touchés par les initiatives du Comité Provincial de Liège.


Projet 2011-BEFR-9 “Histoires de migrations à la Croix Rouge de Belgique” Hélène Cléder (France) 01/09/11 – 01/10/11 (1 mois) Hélène devait rester sur le projet au centre pour demandeurs d’asile d’Yvoir pendant douze mois, de septembre 2011 à août 2012. Au bout d’un mois, elle nous a mis au courant de son envie de quitter le SVE et de son souhait de rentrer en France pour travailler. L’abandon du projet de la part d’Hélène nous a amené à solliciter une nouvelle volontaire de la part de l’association d’envoi, Solidarités Jeunesses. C’est ainsi que Marie a pris la place laissée vacante par le départ précipité d’Hélène. Marie Courrioux (France) 01/12/11 – 30/08/12 (9 mois) Marie est arrivée sur le projet d'accueil à Yvoir au début du mois de décembre. Sa formation dans l'action sociale et son goût pour le contact interpersonnel nous ont convaincu de la pertinence de sa contribution sur un projet qui demande une bonne empathie et un certain degré d'autonomie. Marie n'avait jamais travaillé auparavant avec un public de demandeurs d'asile, mais dès les premiers jours, elle a essayé de se rendre utile et de découvrir le fonctionnement du centre. Ses énergies sont pour l'instant concentrées sur la mise en place d'animations pour les enfants, les jeunes et les femmes, mais nous sommes convaincue que d'ici peu elle pourra élargir son champ d'activités et contribuer plus pleinement à la vie de la structure d'accueil.

Envoi En 2011, 4 volontaires sont partis avec JAVVA dans le cadre du Service Volontaire Européen, 3 volontaires ont été acceptés sur un projet SVE pour un départ en janvier / février 2012, et 7 sont actuellement en recherche de projet ou en attente de l'acceptation de leur dossier.

Départ 2011 Marie Francard 9 mois Du 01/09/11 au 31/03/12 Projet : " Let's begin EVS chain reaction", Pologne « Je suis arrivée en Pologne il y a un peu plus d’un mois maintenant. À la base, je n’étais pas du tout décidée à partir pour un pays de l’Europe de l’Est, trop frileuse par rapport à l’image que j’avais de leur culture et de leur niveau de vie. Cependant, le projet me semblait intéressant et j’ai décidé de poser ma candidature. Voilà comment je suis arrivée à Varsovie le 1 er septembre par une journée ensoleillée, un peu nerveuse comme si c’était ma première rentrée scolaire. {…} J’effectue mon volontariat dans une organisation qui s’appelle - attention accrochez-vous, c’est un peu douloureux à la première lecture – Stowarzyszenie Promocji Wolontariatu (SPW). {..}Cette association a pour but de promouvoir le volontariat au près des jeunes au travers du Service Volontaire Européen et des chantiers internationaux (workcamps). Elle existe depuis plus de quinze ans maintenant ».


Séverine Wodon 6 mois Du 05/06/11 au 25/11/11 Projet : " The children are our future" , Turquie « Mon projet à Ankara est vraiment très chouette. Nous sommes 9 volontaires et il n'y a pas d'autres travailleurs que nous, ce qui fait que l'on a le champ libre pour faire ce qu'on veut comme activités. A Guckobir, nous avons deux groupes d'enfants. Nous organisons des activités artistiques et sportives les après-midis. A coté de cela, nous avons trois autres projets: un jour par semaine, nous travaillons avec des enfants autistes (on a suivi une formation il y a deux mois), un autre jour dans un hôpital avec des enfants cancéreux et une demi-journée par semaine, on donne des cours d'anglais ».

Hélène Sergeant 4 mois Du 08/04/11 au 31/08/11 Projet : "Artstorms", Turquie Le projet d'Hélène s'est très bien déroulé. Elle est ravie et est déjà repartie pour de nouvelles aventures en Palestine. « J'étais dans la maison de la jeunesse et de la culture de Mardin. J'ai participé aux différents projets de l'association (festival de cinéma, de musique, d'art de la rue). J'ai également participé à l'élaboration du projet « adobe youth voice" » qui consiste à apprendre aux jeunes à donner un sens à leur création. Enfin, j'ai un peu aidé pour des traductions, j'ai donné quelques cours d'anglais, j'ai découvert une nouvelle méthode d'éducation et d'apprentissage (mise en commun et échange de compétences autour de projets commun)... »

Steve Magerat 5 mois Du 07/03/11 au 11/08/11 Projet : "Vaunières", France Steve a dû interrompre son projet à Vaunières pour subir une opération. Le projet s'est particulièrement bien déroulé. « Mon projet s'est merveilleusement bien passé!!!!!! Ça va pas être simple de trouver des mots pour te dire à quel point j'ai « sur-kiffé » tout ça. J'en reste gonflé d'amour pour tout les volontaires long terme avec qui j'ai vécu (je crois que j'ai eu de la chance), on s'est vraiment trouvés! Même chose avec les permanents. Humainement, c'est absolument trop facile de trouver sa place dans un endroit pareil avec des homo sapiens pareils....même si ça dépend de chacun, je ne parle que pour moi évidemment. Le lieu est trop parfait pour être vrai....C'est juste splendide! Et bien sur je ne parle pas que de l'esthétique pure. C'est tout un esprit qui découle de ça, ou inversement ».


Départ janvier/février 2012 Sandrine Marquet 6 mois Du 15/01/12 au 15/07/12 Projet : "First experience in Martinique", Martinique Après de longs mois d'attente, le projet de Sandrine a enfin été accepté par l'Agence Nationale française. Elle s'est envolée pour Fort de France le 15 janvier 2012.

Lucille Rieux 6 mois Du 7/02/12 au 31/07/12 Projet : « Connecting Europe through particpation and creativity », Espagne

Alice Waterkeyn 6 mois Du 1/02/2012 au Projet : « Pistes d'apprentissages », France Après une année à Solidarcité, un SVE Court-Terme en Estonie, Alice part pendant 6 mois en France dans un projet qui allie le social, le culturel et le manuel.

ternational In au re u B le r u o p Interventions

Jeunesse

Dans le cadre du Service Volontaire Européen, le BIJ organise, chaque année, toute une série de séminaires à destination des jeunes belges qui participent au SVE à l'étranger, mais aussi pour les jeunes Européens qui ont choisi la Belgique comme destination pour effectuer leur service volontaire. Dans le cadre de ces séminaires, répartis en trois types selon le public visé et le moment où ils sont suivis (pré-départ, accueil et mi-parcours), plusieurs salariées de JAVVA interviennent comme formatrices. Une fois par an en moyenne, JAVVA assure également la coordination logistique d'un séminaire pour le BIJ. En janvier 2011, Roberta Stebel a coordonné et animé un séminaire mi-parcours. Elle est également intervenue lors d'un séminaire à l'arrivée en avril, séminaire auquel Laure Dalon a aussi participé en ce qui concerne la formation pré-départ.


VOLONTARIA T

MOYEN ET L ONG TERME

En 2011, 11 volontaires sont partis sur un projet moyen ou long terme et 3 ont préparé leur projet pour partir début 2012.

Projets moyen et long terme en 2011 Laetizia Di noia Du 10/01/11 au 10/07/2011 Mexique (Nataté) - Sueninos Le projet s'est déroulé dans 14 quartiers différents où ont eu lieu des activités qui touchent aux droits de l'enfant, à l'enseignement, à la santé, et à l'alimentation. La volontaire a participé à des activités de soutien scolaire.

Camille Desoignies et Florence Schramme Du 29/01/10 au 30/04/11 Argentine (Subir al Sur) – Ecoclubes Clorinda Les volontaires ont travaillé de manière autonome avec des enfants et des jeunes socialement défavorisés et vivant dans des quartiers économiquement désavantagés. Elles ont eu de réels contacts avec les jeunes, échangé et passé du temps avec eux. Les volontaires ont travaillé sur les projets de l'association : activités écologiques, activités artistiques, soutien scolaire et animation. Les volontaires étaient chargées de filmer et de prendre des photos des différentes activités. Au sein du quartier de Toba, les volontaires ont développé des activités ludiques avec les enfants et leur ont appris à travailler en équipe, dans la solidarité, le respect et la coopération.

Julie Vanderlinden Du 06/02/11 au 07/03/11 Tanzanie (UVIKIUTA) - Child care and Nursery School Julie devait partir en Côte d'Ivoire à la fin de l'année 2010, mais la situation étant risquée, nous avons pris la décision de chercher un autre projet. Après de longues recherches, elle a finalement trouvé un projet qui l'intéressait en Afrique. La garderie de Lole et l'école maternelle font partie d'un projet de la Paroisse de l'église Luthérienne Évangélique. Il fournit le premier enseignement pour les enfants afin de les préparer à rejoindre les écoles primaires. Le volontaire s'implique dans différentes activités telles que l'enseignement de l'anglais, des maths, de l'écriture, de la musique et du dessin ; la participation à des jeux sportifs et éducatifs, etc. Malheureusement, elle a eu des difficultés sur places et a du rentrer après une semaine. L'expérience a tout de même été très enrichissante.

Mathilde Schmit Du 07/02/11 au 27/06/11 Inde (FSL) – Ethnic tribes teachinig


Il y a plusieurs minorités ethniques en Inde. Les ONG travaillent en faveur du développement de ces communautés afin de les aider à s'insérer au mieux dans la société. Le travail consiste notamment à les aider à faire face à différents problèmes tels que les problèmes liés à l'enseignement, aux manques de soins médicaux et aux logements. Mathilde a donc participé à ce projet où elle a vécu en réel contact avec ses minorités. Elle a également donner des cours aux enfants.

Sarah Romero Du 23/02/11 au 19/05/11 Mexique (Nataté) – San Jose RECREARTE vient de Remodélisation, Croissance, Articulation Régionale, Tourisme Écologique . C'est une association qui s'occupe d'activités de réadaptation et d'amélioration d'un parc. Sarah a travaillé sur la rénovation de l'infrastructure utilisée par les biologistes pour l'étude des orchidées et Bromeliads. Elle a également travaillé à la réalisation de panneaux d'informations et à l'amélioration d'un sentier de vélo de montagne. Elle a participé à différents petits travaux et ateliers en lien avec le parc et l'environnement.

Svenja Classen Du 28/03/11 au 28/06/11 Mexique (Nataté) - Jaguar de Madera Le projet vise au développement de la communauté grâce à la mise en œuvre et la promotion de types de logements créés grâce à ses propres ressources. Ce projet vise également à créer des conditions adaptées à chaque utilisateur efficace et responsable des aspects sociaux, culturels et environnementaux. « Je suis arrivée a San Cristobal de las Casas il y a un mois. San Cristobal est une petite ville très conviviale et animée. Pendant la semaine, je travaille pour le projet Jaguar de Madera. Il s'agit d'une initiative locale promouvant des constructions écologiques. L'équipe est constituée de plusieurs mexicains et de volontaires de l'organisation Nataté. Les projets du Jaguar sont variés : cabanes, maisons, murs de mitoyenneté, meubles, fours, toilettes sèches, etc. Cependant, tous les projets sont majoritairement réalisés avec des matériaux recyclés et des matériaux bon marché : bouteilles en verre, palettes demanutention et terre. L'ambiance dans l'équipe est bonne et chaque jour j'apprends un peu plus d'espagnol. »


Valentine Scaut Du 01/05/11 au 01/06/11 Vietnam (VPV) – Nghia Tan Primary school Valentine a donné des cours de français dans des écoles. Le but du projet est d'utiliser un environnement francophone afin de donner aux enfants une certaine confiance en eux quant à la pratique d'une langue étrangère.

Muriel Wartel Du 07/05/11 au 07/07/11 Argentine (Subir Al Sur) - Agrupacion I. D.E.A.S Agrupacion I.D.E.A.S. est née en 2008 grâce aux inquiétudes d'un groupe d'étudiants de la ville de Reconquista concernant les problèmes d'éducation des étudiants. Ils ont décidé de se réunir et de créer un Centre d'Étudiant et de contribuer ainsi à une meilleure qualité éducative pour tous. Deux ans ont passé maintenant et le groupe a décidé d'étendre les frontières de son champ de travail, en considérant que l'éducation commence à la maison. C'est pour cela qu'ils ont effectué des démarches dans le voisinage. Muriel a pu rentrer en contact avec des jeunes et des adultes ayant des problèmes sociaux, via l'utilisation de jeux et d'activités pédagogiques. Elle a également travaillé avec leurs familles.

Joëlle Saey Du 04/09/11 au 17/12/11 Togo (ASTOVOT) – Assistance au siège d'ASTOVOT Joëlle a travaillé au sein de l'ONG ASTOVOT où elle notamment pu participer à la promotion du volontariat en milieu scolaire et extra scolaire ; développer des activités communautaires en milieu rural ; rechercher des fonds ; faire un travail administratif ; faire le suivi/évaluation des volontaires long terme; appuyer le Coordinateur des programmes à la consolidation des rapports d’activités en français et en anglais; ainsi que mettre en œuvre d’autres projets en milieu scolaire ou extra scolaire. « J'ai travaillé au siège de l'ONG Astovot, à Kpalimé. C'était une belle expérience même si parfois j'ai été déroutée par le manque de travail ou la lenteur... C'est une autre culture et il faut s'y habituer. Mes collègues étaient les personnes les plus gentilles du monde et j'ai adoré passer du temps avec eux ! Ayant envie de faire plus de choses, je me suis créée des projets ; des débats à la radio, des activités d'éducation au développement,etc. Ce qui m'a permis d'avoir une approche plus approfondie de la culture, sur des sujets qu'on ne pense pas toujours à aborder ».


Aurélie Lamort Du 17/10/11 au 17/02/12 Nepal (FFN) – FFNLMTVP03 Aurélie est toujours au Népal où elle donne des cours d'anglais dans des écoles. Elle est avec une volontaire française avec qui tout se passe très bien.

Marie-Alix De Viron Du 26/10/11 au 23/12/11 Togo (ASTOVOT) - Animation socio-éducative avec des enfants handicapés ou sans handicap La volontaire a participé à toutes les activités du centre, entre autre : aider les éducateurs à encadrer les enfants lors des différentes activités, travailler avec les enfants dans les différents ateliers (modeler et fabriquer des objets divers, coller, dessiner , jouer, discuter et faire de la musique et de la danse), et pour finir, participer à d'autres activités culturelles et artistiques . Elle a également assisté les enseignants dans le travail quotidien avec les enfants .


Projets montés en 2011 pour l'année 2012 Joëlle Saey 3 mois Du 25/02/12 au 25/05/12 Argentine (Subir Al Sur) - Quinta Liliane Joëlle intégrera l'ONG “Quinta de la Familia Liliane” qui travaille à la réhabilitation psychologique des enfants et adolescents qui vivent dans des conditions précaires et dans un milieu social vulnérable. L'association leur donne un espace d'intégration, de jeux, d'échanges, d'apprentissages. Joëlle travaillera avec un public défavorisé. Elle devra créer des activités afin de rentrer en contact, partager, communiquer avec les jeunes. Elle participera également à des activités destinées aux femmes.

Lauraline Michel 3 mois Du 25/02/12 au 25/05/12 Argentine (Subir Al Sur) – Voluntario Juvenil Ocampense Lauraline travaillera pour l'ONG « Voluntario Juvenil Ocampense ». Elle intégrera une équipe de volontaires locaux qui travaillent avec des jeunes défavorisés. Elle participera aux activités mises en place.

Julien Debundel 7 semaines Du 14/04/12 au 05/06/12 Argentine (Subir Al Sur) - Comisión de Ecología del Movimiento Tupaj Katari La commission écologique du mouvement Tupaj Katari travaille depuis 3 ans sur différentes activités liées à l'écologie et au respect de l'environnement. L'une des tâches principales est de participer, avec les différentes communautés, au traitement des déchets ménagers, aux techniques de construction naturelle, à l'utilisation optimale du bois, et à la défense du territoire face à la menace des énormes entreprises minières. Au sein de son projet, Julien participe aux activités en rédigeant des petits textes, filmant ou photographiant, en développant des outils pédagogiques destinés à être diffusés comme documents informatif, en participant aux activités de construction naturelle. Le volontaire participe également à d'autres projets et activités tels que des ateliers de Théâtre des Opprimés.

Dalva JIMENEZ-ALBA 6 mois Du 16/01/2012 au 16/07/2012 Mexique (Nataté) – La Albarrada Centro de Desarrollo Comunitario Le centre La Albarrada offre une formation pour les hommes et les femmes des communautés autour de San Cristobal de las Casas dans différentes domaines (agriculture, artistique, services et social). Dalva aidera le staff local dans les différents domaines d'activités du centre.


L'ACCOMPA GNEMENT D E JEUNES AYANT MOIN S D'OPPORT UNITÉS

Depuis 2007, JAVVA mène des projets spécifiques visant à inclure dans le monde du volontariat international des jeunes qui, pour des raisons très variées, n'ont pas encore l'autonomie nécessaire pour mener un projet à dimension internationale sans un accompagnement professionnel renforcé. Durant toutes les phases de leur projet, ces jeunes dits « ayant moins d'opportunités » ou « fragilisés » ou encore « en parcours d'insertion » sont guidés et suivis par des chargés de projet, aussi bien dans leur pays d'origine que dans le pays où ils ont choisi de se rendre, afin que cette expérience de volontariat soit la plus valorisante et enrichissante possible et que les difficultés éprouvées par ces jeunes jusque là ne soient pas un obstacle à leur participation active dans la société. Ce travail demande un grand investissement en temps et en disponibilité car il s'agit d'amener chaque jeune, avec sa réalité et ses limites, à avancer dans un processus constructif, mais n'excluant pas une certaine prise de risques. Dans ce contexte, l'équipe de JAVVA a mené, au cours de l'année 2011, plusieurs projets afin de permettre à de jeunes Belges de partir vers d'autres horizons et de fournir à de jeunes Français un cadre sécurisant et positif pour se mettre au service de la communauté à Bruxelles.

Accueil Le service civique A la suite d'une collaboration expérimentale mise en place en 2010 avec le réseau français Cotravaux, JAVVA a coordonné en 2011 l'accueil d'un volontaire français, Nicolas Pruvost, dans le cadre du Service Civique français. Ce dispositif permet aux jeunes français d'effectuer une partie ou l’entièreté de leur service volontaire dans un pays européen autre que la France. Nicolas, après avoir démarré son volontariat au sein des Compagnons Bâtisseurs France, a intégré pendant 6 mois, de janvier à juin, une équipe de volontaires de notre partenaire Solidarcité. Cette expérience s'est avérée extrêmement positive pour Nicolas, particulièrement au niveau de son ouverture aux autres et de sa capacité à trouver sa place au sein d'un groupe et à prendre des initiatives.

SVE court-terme Dans le cadre de notre collaboration avec l'association française Solidarités Jeunesses, avec laquelle on mène depuis plusieurs années une fructueuse collaboration, nous avons accueilli 3 jeunes pour des projets de courte durée. Nicolas Renault, 23 ans, a réalisé un service volontaire chez notre partenaire Fedasil, au centre pour demandeurs d'asile de Rixensart pendant 7 semaines, entre le 16 mai et le 30 juin 2011. La mise en place du projet a été précédée par une visite préalable d'un jour, qui a eu lieu au mois d'avril, à laquelle ont pris part le volontaire Eric Palange, pour Solidarités Jeunesses en tant que son tuteur, et Géraldine Bogaert pour JAVVA en tant que responsable du projet d'accueil.


Olivier Fosselle, 26 ans, a réalisé un service volontaire chez notre partenaire local La Ruelle. Il a profité de cette expérience pour prendre du recul par rapport à sa situation et à son milieu d'origine, tout en appréciant de se sentir utile au sein d'un groupe d'éducateurs proposant des activités à des enfants issus de milieux très défavorisés, durant les vacances scolaires. Au mois d'août, JAVVA a accueilli une autre jeune fille de la même association, Sonia Amari. Malheureusement, la volontaire a décidé de mettre fin à son projet au bout d'une semaine. D'une part, car celui-ci ne correspondait pas à ses attentes et, d'autre part, car elle a été fortement bouleversée par la violation des règles de vie commune par d'autres volontaires également logées à l'appartement.

Envoi SVE court-terme JAVVA a également encadré trois jeunes afin de leur permettre de participer à un SVE de courte durée. Deux d'entre eux sont partis en France, alors qu'une a participé à un projet en Estonie. Zouhair Kabassa a rejoint une équipe de volontaires venant de plusieurs continents pour une période de deux mois à la Maison des Bateleurs, une délégation régionale de notre partenaire Solidarités Jeunesses, située à 60 kilomètres de Bordeaux. Ce projet a présenté plusieurs défis à Zouhair, mais il lui a aussi permis de mieux connaître ses limites et ses forces. Il s'est notamment expérimenté à l'animation qui est le domaine dans lequel il souhaite s'orienter à l'avenir. Alice Waterkeyn a participé à un projet de construction d'un camping en Estonie. L'initiative a été promue par une école spécialisée dans la formation de jeunes ayant des troubles de l'apprentissage. Le souhait des promoteurs étant de créer un espace vert à disposition des élèves. Cette expérience a permis à Alice de progresser dans son développement personnel, de prendre confiance en elle et de réfléchir à son avenir. Depuis son retour, Alice s'est investie dans la recherche d'un projet SVE de plus longue durée. André Lemoine a entrepris un SVE de 2 mois entre la mi-octobre et la mi-décembre 2011. C'est la délégation régionale de Solidarités Jeunesses au Languedoc qui l'a accueilli pour un projet de rénovation du patrimoine architectonique de la région. André a intégré une équipe de 8 jeunes provenant de pays européens et hors Europe pour un projet axé sur la reconstruction, sur la vie en groupe, sur la découverte d'autres cultures, et sur le développement de soi. Le volontaire a donné un retour très positif sur l'expérience vécue. Celle-ci lui a permis d'élargir ses horizons et d'acquérir davantage d'autonomie. Pour le projets d'Alice et d'André deux visites préalables ont été prévues. A la première, en Estonie, la volontaire a été accompagnée par Maëva Calmel, la volontaire européenne en soutien des activités du bureau. André, lui, a été encadré par Roberta Stebel qui l'a soutenu dans la découverte du projet d'accueil.


Le programme JUMP ! Depuis la rentrée 2011, le BIJ nous a informé de l'existence de JUMP!, un nouveau programme qui encourage la mobilité des jeunes. Il s'adresse d'emblée aux jeunes fragilisés qui ne disposent pas de moyens pour entreprendre une expérience de volontariat a l'étranger, mais qui pourraient en tirer d'énormes bénéfices. Ce dispositif offre aux jeunes l'opportunité de participer à un chantier et de profiter d'un soutien spécifique mis en place par JAVVA et pas son partenaire à l'étranger en terme d'encadrement et d'apprentissage. Dans le cadre du programme, il est prévu que cette première expérience de mobilité soit suivie par une expérience plus longue à établir en accord avec le jeune et l'association d'envoi. Jean Marc Poupé, 18 ans, a participé à un chantier organisé par notre partenaire islandais SEEDS du 8 au 24 décembre. Les 15 jours de projet à l'étranger ont permis au volontaire de prendre du recul par rapport à sa trajectoire personnelle et à son milieu. Dès son retour, il a exprimé son souhait de s'intégrer dans un programme de préparation à l'Armée.

Le programme Tremplin La collaboration entre JAVVA, Solidarcité et le BIJ lancée en 2010, afin de faire bénéficier du programme Tremplin du BIJ à un public de jeunes « moins favorisés », a connu une deuxième édition en 2011. Grâce au financement du programme Tremplin du BIJ et à l'étroite collaboration avec l'assistante sociale de Solidarcité, JAVVA a pu proposer aux jeunes en cours « d'année citoyenne » de mener un projet individuel international à l'issu de leur engagement volontaire en Belgique, c'est-à-dire durant l'été 2011. Quatre jeunes ont saisi cette opportunité et sont partis pour des durées comprises entre trois et cinq semaines. Ils ont été accueillis et encadrés par des partenaires de JAVVA. La préparation, le suivi de chaque jeune et l'évaluation des différentes expériences ont été menées conjointement par JAVVA et Solidarcité, ce qui a fortement contribué à la réussite de cette nouvelle formule. Nicolas Lecat est parti en Islande et a participé à deux chantiers internationaux à caractère environnementaux avec l'association SEEDS. Cette expérience à l'étranger a donné au volontaire une plus grande confiance en lui-même, lui a ouvert de nouveaux horizons, et l'a conforté dans le choix de son projet professionnel pour l'avenir. Il en a tiré des conclusions très positives. Nikita Marique et Quentin Saxémard ont choisi de partir au Méxique pour une durée de quatre semaines chacun. Ils ont été accueillis et encadrés par l'association de volontariat international Nataté, situé à San Cristobal de Las Casas, au Chiapas. Pour les deux, il s'agissait d'une première expérience en dehors des frontières de l'Europe. La découverte d'une culture très différente de la leur a représenté un enrichissement majeur. Ils ont aussi appris à gérer le dépaysement, les habitudes, et un cadre de vie totalement nouveau. Cela leur a permis également de renforcer leur autonomie. Oriane Dupart a intégré un chantier organisé par notre partenaire grec Citizens in Action. Il s'agissait de la mise en place d'animations artistiques autour d'un site d'une ancienne prison à Oropos. Le projet convenait très bien à Oriane qui a un fort sens de la créativité. La volontaire a beaucoup aimé les contacts avec la population locale. Elle a également apprécié de pouvoir travailler avec d'autres jeunes Européens. Cette expérience a confirmé son envie de voyager et lui a donné un nouvel élan par rapport à ses objectifs personnels.


L'échange de jeunes « Une pause durable » En septembre 2011, un groupe de sept personnes, composé de deux travailleuses sociales du CPAS de Verviers et de cinq allocataires en parcours d'insertion, ont participé à un échange de jeunes promu par notre partenaire Solidarités Jeunesses. Le projet a eu lieu à la délégation régionale de Beaumotte qui se trouve à environs 30 km de Besançon, en Franche Comté. Le projet s'est déroulé pendant 12 jours, du 1er au 12 septembre (journées de voyage comprises). Le thème de l'échange était le développement durable. Pendant le projet, les jeunes participants issus de quatre pays européens ont échangé sur les pratiques quotidienne de chacun, suivant le fil conducteur du « comportement éco-solidaire ». Le projet a été très apprécié par les jeunes participants et par le CPAS de Verviers, structure avec laquelle JAVVA souhaite continuer une collaboration autour de l'inclusion de jeunes défavorisés.


ACTIVITÉS D 'I

NFORMATIO N ET DE PROMOTION

Séance d'info De nombreuses séances d'information sur les chantiers internationaux, le Service Volontaire Européen et le volontariat à moyen et long terme ont été organisées au bureau, à raison d'une toutes les deux semaines, tout au long de l'année. Beaucoup de jeunes se sont aussi informés sur les différents projets proposés par JAVVA lors de rencontres individuelles.

d Tenues de Stan En 2011, JAVVA a participé aux événements suivants : Participation au Salon du Volontariat (Liège) du 4 au 6 février 2011 – présence de membres du CA, d'anciens volontaires et du staff. Public touché : étudiants, parents, jeunes adultes en réorientation professionnelle, associations,etc. Participation au festival "Un Soir Autour du Monde" à Villers-la-Ville les 30 avril et 1er mai 2011 – présence du groupe JAVVA Migrations et de membres actifs.

Participation du groupe JAVVA Migrations et de membres du Conseil d'Administration, à la Fête de l'Iris à Bruxelles le 8 mai 2011.


Participation au festival Jam'in Jette à Bruxelles le 14 mai 2011 avec la présence du groupe JAVVA Migrations et de membres effectifs. Participation du groupe JAVVA Migrations au festival LaSemo à Hotton les 8 et 9 juillet 2011.

Participation au festival Jyva'zik à Walhain les 23 et 24 septembre 2011 – présence du groupe JAVVA Migrations, de membres du CA, d'un volontaire SVE et d'un membre du staff.

Participation au festival Salon Tourisme Autrement du 14 au 16 octobre 2011 à Tour & Taxis à Bruxelles – présence de volontaires et de membres du staff. Ce salon est intéressant car il permet de rencontrer des partenaires potentiels. Public touché : écoles de tourisme, jeunes en quête de vacances « différentes », parents, retraités, mouvements de jeunesse,etc.

Participation au Salon de l'Éducation (Namur) le 21 octobre 2011 – présence de membres du CA et du staff. Public touché : personnel du monde de l'enseignement (profs, éducateurs, etc.), étudiants, parents,etc.

Participation au Salon du SIEP à Tour & Taxis à Bruxelles les 25 et 26 novembre 2011 – présence de volontaires, membre du CA et du staff. Public touché : des étudiants (15-18 ans) qui désirent réaliser une année à l'étranger avant d'entamer des études supérieures, des adultes (25-35 ans) qui sont en réorientation professionnelle, des associations, des écoles et des interlocuteurs sociaux. Participation à la soirée de rencontre des associations de volontariat international organisée par le Devlop'Kot à Louvain-la-Neuve le 29 novembre 2011. Cette soirée, sous forme de « speed dating », avait pour but de donner aux étudiants des pistes concrètes d'engagement à l'étranger ou en Belgique sur le terrain.


LE GROUPE

JAVVA MIGR AT

IONS

Sensibilisation En 2011, le groupe JAVVA Migrations a continué ses activités principales initiées en 2010, tout en s'efforçant de développer de nouveaux partenariats et actions en Belgique. Le groupe se réunit toujours mensuellement afin de discuter de la mise en place de leurs projets et de présenter leur travail et leurs idées aux nouvelles recrues.

Calais Le groupe a organisé 8 « chantiers week-end » à Calais en soutien aux associations d’aide aux migrants (janvier – mars (2 départs) – avril – mai – juin – août – octobre). Lors des week-ends à Calais, les volontaires s'occupent de la cuisine et de la distribution de repas, des vêtements et palettes pour permettre aux migrants de faire du feu pour se chauffer. Les volontaires effectuent également des visites des zones frontières et des squats. Ces visites sont une opportunité pour eux d'apporter leur soutien aux migrants et de favoriser les échanges interculturels. Toutes ces activités ont donné lieu à des réflexions sur des thèmes tels que les migrations internationales, la peur de l’autre et les dérives sécuritaires. Cette année, nous avons essayé d'intégrer davantage de personnes extérieures au groupe, tout en mettant en place une rencontre préalable pour les préparer au mieux. Cela nous a permis de compter de nouveaux membres qui ont voulu s'investir dans les autres activités du groupe. Notre partenariat avec l'association SALAM s'est renforcé et nous avons également développé un partenariat plus solide avec l'Auberge des Migrants qui s'occupe des distribution de repas du midi. Nous avons continué les appels aux dons de vêtements, de couvertures et de bouteilles en plastique pour les associations de Calais. Nous avons pu constater des retours positifs, notamment grâce à l'intervention de 4 membres du groupe dans la partie « Les jeunes ont du talent » de l'émission « 90 Minutes » de la Première, radio de la RTBF, à la fin de l'année 2010. Le groupe JAVVA Migrations a de nouveau participé à la journée mondiale des réfugiés à Calais. A l'initiative d'un membre, un groupe de percussion de Bruxelles s'est joint à l'événement, ce qui a fortement contribué à l'ambiance de la journée. Celle-ci s'est déroulée dans la bonne humeur entre les percussions, musiques éthiopiennes et danses.


Le « Jeu du parcours du migrant à Calais » créé en 2010, a été amélioré en 2011 grâce, notamment à la nouvelle mise en page du plateau de jeu qui l'a rendu plus professionnel.

Ce nouveau jeu a été présenté dans tous les festivals et journées festives auxquels JAVVA a participé, il a permis d'attirer l'attention d'un grand nombre de passants. Un nouvel outil pédagogique a été également développé durant l'année et se trouve en phase de finalisation. Il s'agit d'un débat 3D sur les préjugés liés aux migrations. Le groupe JAVVA Migrations a également participé au festival SteenRock « Faites de la musique, pas des centres fermés », organisé par la CRER à côté du centre 127bis. Le groupe a pu y présenter son jeu et rencontrer d'autres associations et groupes travaillant sur la même thématique.


Journée Internationa

le des migrants

Le groupe JAVVA Migrations a eu, cette année, le plaisir de concrétiser un projet qu'il ambitionne depuis le début de son existence, à savoir organiser son propre événement de sensibilisation.

La date du 18 décembre, Journée Internationale des Migrants, a été choisie pour mettre en place une journée comprenant un débat, des concerts, une exposition et la présence de stands d'associations partenaires et dont la totalité des bénéfices sont allés à nos associations partenaires à Calais. L'événement s'est déroulé à la Boutique Culturelle d'Anderlecht .

La journée a démarré avec un pot d'accueil permettant aux premiers arrivés de rencontrer nos partenaires SALAM et l'Auberge des Migrants et de visiter l'exposition de Luciane Delefortrie sur la situation des migrants à Calais. Par ailleurs, nous avons pu également compter la présence de « Développement de Doumga Lao », association sénégalaise qui récolte des fonds afin de mettre en place des projets dans leur village d'origine. Des photos de Bertrand Vandeloise, abordant la thématique des migrants à Calais et à Ceuta, ont également été projetées tout au long de la journée, et les matériels de campagne du réseau UNITED ont été présentés au public.


Un débat sur le thème de la crise de l'accueil a ensuite été proposé. Hilario Saenz Palomeque, membre du groupe JAVVA Migrations, a modéré le débat composé de 3 intervenants: - Alice Poncelet, chercheuse au Centre d'Études de l'Ethnicité et des Migrations de l’Université de Liège (CEDEM) - Stephane Heymans, responsable Missions Belges à Médecins du Monde - Thomas Mitevoy , avocat à Progress Lawyers Network

Le thème a été choisi car il est fréquemment repris dans les média depuis deux ans et spécialement en période d'hiver. L'image donnée par les média est souvent celle d'une Belgique trop généreuse avec des demandeurs d'asile arrivant toujours plus nombreux alors que les demandes d’asile sont bien moins nombreuses aujourd’hui qu’au début des années 2000. Nous avons donc voulu créer une réflexion sur les origines et les conséquences de cette crise ainsi que sur des solutions envisageables. Le débat s'est avéré être intéressant et animé et a suscité énormément de réactions au sein du public qui n'a cessé d'alimenter celui-ci. La journée s'est alors terminée par les concerts de jeunes groupes de rap belges: Dan-T et Bird Soul District qui avaient, pour l'occasion, écrit un texte ensemble sur le thème: « La Belgique estelle trop généreuse? ».

Le bilan de la journée était très positif, nous avons pu comptabiliser 60 entrées et des bénéfices ont pu être reversés à SALAM et l'Auberge des Migrants pour leur travail sur le terrain à Calais.


Autres activités Projection-débat « 9Ter » Le 21 février 2011, le groupe JAVVA Migrations a organisé, en collaboration avec le groupe Réfugiés du SCI, une projection-débat sur le thème de la grève de la faim. La projection du film « 9 TER » a été suivie d'un débat en présence des réalisateurs et protagonistes. Le nom du film fait référence à une loi belge qui autorise une personne étrangère à demander un titre de séjour si elle souffre d'une maladie entraînant un risque réel pour sa vie.

Pour l'événement, le groupe s'est mobilisé afin de rédiger un dossier expliquant ce qu'est la régularisation, quels sont les différents type de régularisation et les différentes lois relatives à celleci. La soirée a connu un vif succès et a marqué le début d'une collaboration entre le groupe JAVVA Migrations et le groupe Réfugiés du SCI.


Premier anniversaire du groupe

JAVVA Migrations

Le 18 mars, le groupe JAVVA Migrations a célébré sa première année d'existence. A l'occasion, les membres actifs ou un peu moins actifs, ceux qui ont contribué à sa création et les autres qui ont rejoint le projet en cours, se sont rassemblés pour faire la fête et échanger autour d'un verre sur ce que le groupe a réalisé en un an et ce qu'il fera à l'avenir. Une quinzaine de membres ont répondu à l'appel.

Activités en Belg

ique

Comme énoncé dans les perspectives de l'année passée, le Groupe JAVVA Migrations avait pour objectif de développer des activités en Belgique afin de ne pas se limiter à la situation à Calais. C'est dans cette approche qu'une Opération Thé à la Menthe a été réalisée le 16 avril dans un squat de migrants situé à Ixelles. Le groupe a préparé plusieurs glacières de thé et a rassemblé des biscuits et gâteaux pour les distribuer au groupe de migrants, composé essentiellement de familles et d'hommes seuls venant d'Afghanistan. Les membres du groupe ont ainsi passé du temps avec eux et ont pu découvrir une dure réalité se passant à deux pas de chez eux. Des contacts ont été pris avec le centre Fedasil de Neder-Over-Heembeek et le centre CroixRouge d'Uccle afin de mettre en place des activités ludiques avec les résidents. Des membres du groupe ont ainsi été rencontrer des responsables des centres et ont participé à un souper rassemblant tous les volontaires du centre d'Uccle afin de se coordonner pour une future collaboration.


SÉMINAIRE E UROPE-AFR IQUE POUR LE VO LONTARIAT

Du 23 au 29 avril 2011, JAVVA a coordonné l'accueil d'un séminaire dans le cadre d'un projet de leur partenaire français, Solidarités Jeunesses, intitulé « Building Europe - Africa's vision on Sustainable Volunteer's Training » à la ferme de Vévy Wéron à Wépion. Ce projet vise à promouvoir la vision d'un volontariat durable basé sur une alliance Europe-Afrique. Ce projet, réalisé grâce au soutien financier du programme Jeunesse en Action de la Commission Européenne, a rassemblé quinze participants et quatre formateurs issus de 10 associations européennes et africaines venant du Togo, Kenya, Ouganda, Zambie, Belgique, France, Suède, Royaume-Uni et Italie. Nous avons également pu compter sur la présence du « Coordinating Committee for International Voluntary Service” (CCIVS), organisation en charge de la coordination du service de volontariat dans le monde entier. Une membre du staff de JAVVA comptait parmi les formateurs et une membre du CA s'y est rendu en tant que participante.

Les objectifs de ce séminaire étaient nombreux. Sous forme d’ateliers, les participants ont échangé leurs points de vue et leurs idées dans le but d’améliorer la compréhension du contexte Europe-Afrique au niveau du volontariat et dans le but d'améliorer les échanges entre les associations des deux continents. Les questions abordaient par exemple : - les problèmes de communication entre des associations aux cultures différentes, - le niveau de préparation et de formation des volontaires lors de leur arrivée sur les chantiers, - les moyens pour renforcer leur connaissance de l’éducation non formelle,etc.


Les participants et formateurs avaient beaucoup de choses en commun. De par leur implication dans le volontariat et leur bonne connaissance de l'Afrique : lieu de naissance ou expérience vécue durant plusieurs mois lors d'un Service Volontaire Européen. Ce séminaire a donc évolué avec des participants très motivés et concernés par le sujet. Très ouverts aux échanges interculturels au-delà des différences et tous réunis dans un but commun : partager leur expérience, des idées et moyens pour développer la communication entre chaque association et leurs volontaires. La dimension interculturelle de la rencontre s'est avérée très riche. De plus, certains participants africains découvraient un pays européen pour la première fois et leurs surprises ont été à la source de nombreux échanges entre participants. Certains participants nous ont livré leurs impressions sur différents aspects de l'expérience, en voici quelques extraits:

Namatama (Zambie) - « J'ai beaucoup aimé les activités en groupe, où chacun parle et doit participer. Cela apporte plus que lorsque nous devons seulement écouter. Il y avait parfois la barrière de la langue, qui rendait certains contacts difficiles mais pour le reste les contacts ont été géniaux! C'est juste fantastique et incroyable : beaucoup de personnes ne se connaissaient pas avant de se rencontrer en Belgique et après à peine quelques jours nous nous parlions comme si nous nous connaissions depuis très très longtemps. J'ai trouvé ça vraiment super! » Albertina (Italie) - « L'une des choses que j'ai apprise, c'est tout le challenge auquel l'organisation qui accueille les volontaires doit faire face. Car en partant comme volontaire pour le SVE, j'étais de l'autre côté. Maintenant j'ai vu le genre de problèmes qu'il faut pouvoir résoudre. Ensuite, par rapport aux différentes cultures, j'ai appris à gérer et comprendre les malentendus interculturels ». Stella (Ouganda) - « Ma plus grande surprise quand je suis arrivée à l'aéroport fut la météo. Puis, quand j'ai fait le trajet de l'aéroport jusqu'ici, j'ai aimé le vert, la végétation bien verte comme les arbres le long de l'autoroute. C'était vraiment très beau tout ce vert le long du chemin. Ensuite, la manière dont vous construisez vos maisons, la structure des bâtiments. Les différents styles d'architecture sont très beaux ». Simy (France) - « Il y avait beaucoup d'exercices très intéressants, notamment tout ce qui touchait à la communication comme le fait d'utiliser d'autres moyens techniques pour faire passer des idées et comprendre son interlocuteur. Au niveau des expériences de chacun, des retours d'autres associations, nous avons pu partager beaucoup sur ce qu'ils vivaient sur le terrain. Je pense que c'est bien d'avoir ceci en plus de sa propre expérience pour ensuite pouvoir participer à des sessions de formation pour les volontaires qui vont en Afrique. Il y a aussi tout ce que l'on a vu sur l'apprentissage : comment organiser une session d'information par exemple, je pense que cela peut être facilement réutilisable par la suite ».


Komi (Togo) - « La première chose que j'ai retenue, c'est comment se mettre en contact avec son prochain dans la communication. Ce qui est ressorti de la formation, c'est la communication non verbale. C'est-à-dire regarder la personne de face, éviter les mouvements parasites, les mimiques. Une autre chose importante, c'est de ne pas toujours penser que le choc culturel est toujours négatif. Car cela peut aider les personnes à trouver des solutions positives face aux différences et de prendre du recul. J'ai aussi appris beaucoup de jeux qui permettront de mieux organiser les futures formations en préparant davantage les participants tout en les mettant tout de suite dans le bain ». Suite à ce séminaire, certains participants ont été amenés à appliquer les différents outils qui leur avaient été présentés. Tout d'abord, lors d'une formation pré-départ en juin à Vir'Volt, délégation de Solidarités Jeunesses en Ile-de-France, et ensuite, lors de deux formations à l'arrivée en Ouganda et au Togo en juillet et août. Ces formations ont permis de mieux préparer les volontaires partant sur des projets à court ou long terme en Afrique grâce aux conclusions tirées lors du séminaire en Belgique. Une membre du CA a pris part aux formations en France et au Togo en tant que formatrice. Cette expérience fut très enrichissante pour elle car c'était l'occasion de mettre en application de manière concrète les éléments appris lors du séminaire. De plus, cela a permis de rencontrer les partenaires africains sur le terrain, et de comprendre davantage leur manière de travailler. Le projet s'est clôturé par une réunion entre partenaires en novembre, à Rome, afin de rédiger un « tool kit » destiné aux futures formations pour les volontaires qui partent en Afrique. Cette réunion a rassemblé des formateurs et participants du séminaire venant du Kenya, Togo, Zambie, France, Belgique, Angleterre et Italie. Suite à cette réunion, un manuel de formation a été finalisé afin d'être envoyé à tous les partenaires du projet.


LE GROUPE

JAVVA BOUG E

Un nouveau groupe s'est créé en novembre 2011. Ce nouveau groupe a comme objectif de proposer et d'organiser des événements culturels et festifs. Le groupe se compose pour l'instant de 5 personnes et la première réunion s'est déroulée le 6 décembre. Le groupe a décidé de mettre en place différentes activités en 2012 : une activité culturelle (théâtre, ciné, exposition,etc.) par mois et trois événements festifs sur l'année (janvier-février, juinjuillet, septembre-octobre). Le premier événement festif sera organisé le 3 février 2012. L'idée est de présenter l'association sous forme d'exposition itinérante (Exposition citoyen d'Europe, Exposition des groupes JAVVA Migrations et JAVVA Bouge) tout en mettant une atmosphère festive (musique, crêpes, etc.). Le public visé est celui des anciens volontaires, des membres actifs, des futurs volontaires et tout autre personne intéressée. Cette soirée est précédée d'une séance d'information afin de faire le lien entre des personnes intéressées par un volontariat, ici ou ailleurs, et la vie associative de JAVVA.

Rapport d'activités 2011