Page 47

Noyés par la danse

On the beat of the drums

De flots déchaînés

Falling on the riverside

Needle and blood

The spirit is playing

Mixing their life

Bowling wood blocks

And remain the song

Son corps n’avait plus de contenance

By the moving age

Il se déversait

Of a dark rain

Dans le déferlement des vibrations

Les yeux creusés par la nuit

Au fond de son âme

Enfoncés dans le crâne

Venus d’autres contrées

Jusqu’aux limites du rêve

Des Aborigènes glissaient

La métropole s’évaporait

En travers de la lune

En une fumée ligneuse

Landscape over the ocean

D’où gisait un hôtel oublié

Plum Mary on the skin

Along the road

Dark lipstick and purple dress

Roaring engines

In her mourning cloth

Red lights disappears

She called back the clouds.

For riders overlapping

De son corps plié et anguleux

Their memory

Dérivaient des autochtones

Dans l’horizon lacéré

Les spotligths drainaient

Son long corps sinueux

Des soubresauts dans ses veines

Se déliait tendrement

Le pavé luisant poussait

En une nébuleuse

Dans l’humide tristesse de la ville

Que déchirait la rudesse

Des bars vaporeux

Du petit matin

Dilapidés en brisants

issaurat

Une nuit, un matin, and a princess

24

Mars • Avril 2014 Laboratoire de recherches créatives Le Monde de la Nuit

olivier 47

J'attends le numéro 24  
J'attends le numéro 24  

Laboratoire de recherches créatives

Advertisement