Jacks' Paper #05

Page 1

5 N°

jacksburgers jacksburgers www.jacksburgers.fr été 2017 - OFFERT

P A P E R Artisanat

Les artisans de nos villages lèvent le voile... Découvrez-les !

Photo

Focus sur Céline Hamelin. Photographe mais pas que...

Shopping

La nouvelle collection textile Jack's Burgers est sortie. Enjoy !


06

10

12

13

14

Les artisans de nos villages

Interviews croisées staff

Elles Surf

Patrick Ahetz-Etcheber

L'atelier des Dames

15

16

18

20

22

Kinda Break

2 coachs 2 portraits

Portrait Céline Hamelin

Shopping Jack's Burgers

Loulou in the Woods

Directeur de la publication : Julien Escande | Directrice de la rédaction : Caroline Escande | Rédactrice en chef : Julie Pollet | Directrice Artistique : Quitterie Daury | Photographe : Céline Hamelin | Impression : Copytel à Capbreton Couverture : Photo : Céline Hamelin | Merci à tous les interviewés pour leur temps et leur implication | Édition et réalisation : Jack's Burgers, société HORTENSIA - 73, avenue des Charpentiers - 40150 Hossegor | Jack's Paper est un magazine bi-annuel offert édité par la société HORTENSIA | Dépôt légal : à parution, tous droits réservés. La reproduction, même partielle, des textes ou illustrations publiés dans ce numéro est interdite sans l’autorisation écrite préalable de l'éditeur. Ne pas jeter sur la voie publique.


EDITO

N

ous voici au 5ème numéro du Jack's Paper et fêtons ce 18 juin le 5ème anniversaire du premier restaurant Jack's Burgers de la région, à Capbreton. Durant ces 5 années, vous nous avez suivis et soutenus dans tous nos projets : l’ouverture du restaurant de Soorts, puis celui de Soustons, le lancement du Jack's Paper, puis l'arrivée de la caravane Jack's on the Road et des collections textiles. Pour cette fidélité, nous vous sommes très reconnaissants. Au travers de ce magazine, nous avons toujours autant de personnes et de projets à vous présenter. à chaque nouvelle édition, le choix se fait de plus en plus difficile pour sélectionner les histoires que nous allons vous raconter. Mais voyons les choses du bon côté : on s'éclate toujours autant à trouver l'inspiration pour les couvertures, on est toujours agréablement surpris par tous les talents qui peuplent nos villages. Notre région se dynamise, c'est indéniable, et c'est tellement agréable de voir les gens réussir à vivre de leur passion. Pour ce numéro, nous avons justement voulu mettre en avant ces artistes, chacun dans leur univers, les manuels, les intellectuels, les sportifs. Tous nous ont captivés par cette énergie et cette joie de faire ce qu'ils font. Nous espérons que leurs portraits vous toucheront tout autant que nous. Bonne lecture et bon appétit,

© Hamelin © Céline Rémi Bédora

L'équipe Jack's Burgers

3


AGENDA Les ateliers d'armando juin / Juillet hossegor ondres biarritz

La troupe de théâtre d'Hossegor organise plusieurs soirées théâtre autour des deux pièces "8 morts sans ordonnace" &" Bienvenue dans l'immeuble". Venez partager rires et sourires avec les acteurs de la troupe. Entrée gratuite Réservations à l'office du tourisme 05.58.41.79.00

CONTEST DE SKATE POUR TOUS

Little Festival

25 juin skate parc de vieux boucau

Pendant tout un week-end, 20 artistes vont se succéder dans les villes de Capbreton, Hossegor et Seignosse. Un festival mêlant électronique et street art avec le souffle de l’Atlantique qui caresse le visage.

Dans une ambiance conviviale, venez participer au contest skate organisé par Lous B Skate Club Messanges et Beach Rider Vieux Boucau, au son de Sound Systeme High Budub et Selecta Nton.

www.little-festival.fr

Inscription 5 euros sur place comprenant un panier repas

Ateliers les dangers de l'ocEan tous les lundis de Juillet & août hossegor

BinarySound fete de la musique

du 21 au 23 juillet Capbreton hossegor seignosse

Le club Hossegor Sauvetage Côtier propose d’animer des séances sur les dangers de l'océan auprès des touristes. Attention, les places sont limitées, les inscriptions se font sur place au local du HSC, plage de la Centrale Hossegor. www.hossegorsauvetage.net

21 juin Lac d'hossegor

BinarySound vous invite à sa 4ème édition de la fête de la musique, dans un lieu unique, le lac d'Hossegor, au son de musique électro. L'événement se terminant aux alentours de 23h, un After est prévu à L'Escargot - Seignosse à partir de minuit pour vous satisfaire jusqu'au bout de la nuit. BinarySoundmusic

4

Fête de la Place Louis Pasteur 27 juillet hossegor

En pleine saison, les créateurs de la Place vous convient à venir fêter l'été, à venir les rencontrer et (re)découvrir leur univers.


AGENDA Fêtes de Soustons

Festival Aout of Jazz

du 03 au 07 août soustons

du 18 au 20 août capbreton

Pendant 5 jours, venez profiter de la tradition landaise, vêtus de bleu et de blanc, dans une ambiance bon-enfant et conviviale.

27ème édition de ce rendez-vous des amoureux du Jazz / des soirées majeures qui alternent accents de découverte et artistes de renommée internationale ; des scènes gratuites en extérieur au cours des trois jours avec des apéro-swing en fin de matinée ; et une traditionnelle soirée de clôture particulièrement attendue.

www.mairie-soustons.fr

www.capbreton.fr

Mot&Arts 9 & 10 septembre hossegor

Bienvenue à la 3ème édition de ce rendez-vous devenu incontournable de la fin de saison, regroupant des univers complémentaires issus de la custom culture, très présente sur notre territoire à travers des artisans, des artistes, des entrepreneurs locaux et des collectionneurs. Amoureux de belles bécanes, de créateurs en tout genre, venez flaner pendant ces 2 jours de festival qui sentent bon le cambouis et l'énergie à plein nez. www.hapchotwheels.com

c'est nouveau dans le village ! Itiner'Air Bis

Besoin d'un simple transfert à l'aéroport, d'une escapade touristique ou d'un chauffeur pour quelque mission que ce soit, Laetitia, photographe, guide & chauffeur VTC, vous fait découvrir son Pays ! www.itinerairbis.com 06.19.83.31.20

woodstache

En plein centre ville, Woodstache a ouvert sa 1ère boutique, proposant toutes les gammes de produits en bois : coques iphone, claviers d'ordinateur, covers macbook, déco divers... Découvrez un travail artisanal made in Capbreton. 631, avenue du Touring Club 40150 Soorts Hossegor www.woodstache.com

LES APEROS CHEZ GREEN CANTINE

Deux jeudis par mois tout au long de l’été, venez boire l’apéro chez Green Cantine dans une ambiance décontractée et musicale ! Cocktails green et tapas home-made n’attendent plus que vous autour d’une belle programmation musicale. Plus d’infos sur www.green-cantine.fr greencantine greencantinehossegor

5


Les

ART ISANS de nos villages Vous les connaissez peut-être, les avez sans doute déjà croisés sans savoir qui ils étaient derrière leur « nom de scène », leur métier. Certains travaillent dans l'ombre pour (vous) rendre la vie plus belle, d'autres sont des artistes du quotidien. Le point commun entre tous sera certainement cette passion qu'ils ont pour leur métier, leur artisanat et leur indépendance. Nous avions envie de vous les présenter. Portraits...

6


le plombier Thomas www.leplombier-hossegor.com leplombierhossegor leplombier.hossegor

Au volant de son gros Dodge, Thomas sillonne les rues d'Hossegor sur les différents chantiers de tuyauteries, entre rénovations de salles de bain dont il s'est fait une spécialité , les constructions et les urgences. Ce trentenaire originaire de Pau a su donner un coup de jeune à ce métier, avec un bagout qui lui est propre. Aussi souriant qu'efficace, il a su en quelques années imposer son style auprès d'une clientèle exigeante. Avant de se lancer à son compte en 2015, Thomas a pris le temps de se forger une expérience parmi les meilleures entreprises locales, de simple ouvrier jusqu'à conducteur de travaux. « Je voulais acquérir les meilleures bases avant de devenir mon propre patron » nous confie-t-il. Face à la

concurrence, il a su fidéliser par son charisme, sa réactivité et ses tarifs raisonnables dans une profession souvent décriée. Personnage atypique hyperactif, Thomas ne tient pas en place. Vous ne serez donc pas étonné de le croiser sur sa moto, en pleine session de surf ou tout simplement en train de profiter de moments en famille au parc ou au lac.

Une douce odeur de fleurs fraichement coupées, un espace moderne et zen avec murs végétaux et bouquets aux teintes pastelles, nous sommes chez Passion Fleur à Capbreton, la boutique de Mathieu ouverte en juillet 2016. A seulement 28 ans, ce landais, fils d'artisans, avoue avec timidité avoir toujours voulu être artisan fleuriste. « Créer quelque chose de ses propres mains est un sentiment incroyable. Je suis un passionné de la nature, des belles choses. Avec cette boutique, j'ai l'envie de surprendre, de détourner le végétal, et surtout d'offrir des créations florales aux goûts de mes clients. » Mathieu est passé par les plus grandes maisons pendant sa formation, entre le Grand Hôtel à Bordeaux, chez Murielle Bailet (meilleur Ouvrier de France) à Carcassonne, Gilles Parent à Montauban et Gilles Potier à Paris. Autant de grands noms dans le milieu floral, qui auront permis à Mathieu d'acquérir un sérieux et un enthousiasme sans faille dans son métier. Entouré de son équipe, la boutique offre aujourd’hui un service de qualité, 365 jours / an, pour des bouquets faits main en boutique, des plantes exotiques, à des prix raisonnables. « Je veux que les clients ressentent une émotion en repartant de chez nous, un souvenir propre à chacun. Pour moi, c'est la plus belle récompense. »

le fleuriste Mathieu passionfleurcapbreton

7


le coiffeur barbier

Ambiance rockabilly, rasoir à l'ancienne, fauteuil de coiffure du padre, le ton est donné lorsqu'on rentre dans l'antre de Lionel. Derrière une verrière, on découvre le cocon de travail de cet artisan coiffeur barbier, qui a grandit dans le salon familial près de Grenoble. « J'ai toujours su que je ferai ce métier. » En 22 ans d'expérience, Lionel a su imposer son coup de ciseaux, en devenant l'une des références dans la région pour les coupes masculines rétro. Passionné de surf, il a su allier les 2 en débarquant à Hossegor il y a 9 ans. Après plusieurs années chez Franck Pontico dans le centre ville d'Hossegor, Lionel n'a qu'une envie, celle d'ouvrir son propre établissement, comme l'ont fait ses parents. Wax Station, référence à ses 2 passions, verra le jour. Au fil des rencontres et des coupes, Lionel finit par rencontrer Tom et Marine du salon de tatouages Asylum, qui lui proposent un espace pour concrétiser ce nouveau projet au sein de leur local. Lionel parcourt aujourd'hui les happenings vintage et autres festivals de moto ou musique dans la région, pour promouvoir son travail. Vous le retrouverez notamment au Mot&Arts et au HellFest.

Lionel wax_station waxstation.40

Ils sont beaux, jeunes et amoureux. Ils vivent de leur passion, de leur art qu'est le tatouage. Leur histoire commence à Strasbourg chez Jubss, tatoueur renommé de la capitale alsacienne. Tom a débuté l'art du tatoo polynésien auprès d'un expert, Mauri, qui lui enseigne le tatouage à main levée. Ce n'est qu'après qu'il débarque chez Jubss, chez qui il acquiert les bases et règles de la profession. De son côté, Marine a une formation dans le social lorsqu'elle découvre le piercing. Mais lorsque Tom lui propose de partir dans le Sud Ouest, elle ne réfléchit pas à deux fois, et commence à se former au tatoo sous les conseils de son chéri. Arrivés en juillet 2015, le duo se fait rapidement un nom et le carnet de rendez-vous se remplit vite. Spécialisés dans le black work et le graphisme, les amateurs se pressent de toute la région pour se faire piquer par les 2 artistes, rue Jean Baptiste Gabarra, à Capbreton. « Nous avons eu de la chance de rapidement se faire un nom dans le coin, et d'avoir peu de concurrence dans notre style. Marine, elle apporte une touche de féminité dans ses artworks, ce qui nous a aussi ouvert à une autre clientèle plus féminine » . Leur aventure ne fait que commencer et il vous faudra maintenant attendre près de 3 mois pour avoir la chance de vous asseoir dans leur fauteuil.

Les tatoueurs Marine & Tom theasylum_tattooshop theasylumtattooshop

8


L'elagueur Arnaud Société Arbrélagage arbrélagage Barbay

Taillé dans le roc, Arnaud est arrivé dans le métier sur le tard, après une reconversion professionnelle. Après 10 ans chez Dassault en tant qu'ajusteur de cellule, l'envie du grand air et des grands espaces le pousse à changer radicalement de carrière. C'est alors qu'il découvre, à 30 ans, le métier d'arboriste grimpeur. Il apprend la spécialistation en taille et soin des arbres à Tours et se met, diplôme en poche, directement à son compte. A l'assaut des plus grands arbres et pins de nos régions, Arnaud passe ses journées, la tête dans les nuages, avec pour seuls outils ses crampons, sa corde de rappel et sa tronçonneuse. « Je recherchais un métier physique, à l'extérieur, en phase avec la nature. »

Après 10 ans de métier, si les contraintes physiques ne sont pas négligeables, Arnaud est toujours aussi mordu de sa profession et se réjouit d'être tous les jours dehors. Et si le temps ne lui permet pas de grimper, il lui reste le surf, véritable échappatoire pour ce surfeur émérite qui aime se perdre en forêt dans l'espoir de surfer une vague loin de la foule des spots du village.

Né dans le Jura, d'une famille d'artisans, Stéphane ne voyait pas d'autres chemins professionnels que le travail du bois. Il lui aura fallu quelques voyages pour réaliser qu'il avait été taillé dans un bois précieux, et que ses mains seraient son plus bel outil. Après une enfance à Cassis, Stéphane découvre le surf, et part habiter à La Réunion. Là bas, il (re)découvre le travail du bois, en sculptant des jumbés, des skates,... et à son retour en métropole (à Bordeaux plus précisément), il choisit une formation de charpentier. Le déclic est là. Passionné de nature et d'océan, son beau-frère finira de le convaincre pour venir vivre sur la côte landaise. Depuis, Stéphane s'est spécialisé dans les ossatures bois (terrasses, pergola,...). Son temps libre, il le passe sur la plage à la recherche de bois flotté. « Je suis un castor. Travailler le bois est un besoin vital. » De ses mains, il aime créer et donner vie à ces morceaux de bois, d'acacias, les rendre immortels. Il en fait du mobilier, des tikis, des skates, et rêve un jour de pouvoir vivre de ses créations.

Le charpentier Stéphane stephanechambenoit

9


focus

Interviews croisées

Depuis 4 numéros, nous vous présentons les membres des équipes de nos restaurants à travers leur parcours personnel et professionnel. Le recrutement et le management sont chez nous des éléments primordiaux pour le bon fonctionnement et la bonne ambiance dans nos restaurants. Pour ce numéro 5, nous avions envie d'un peu de légèreté, de vous montrer nos équipiers dans un cadre moins conventionnel, et leur avons donné rendez-vous au cœur des Landes, autour de l'Etang Noir. Au détour de questions quelque peu anodines, nous avons découvert des jeunes gens de vingt ans, amoureux de leur région, tous avec des rêves pleins la tête. Fanny, Estelle et Benoit, respectivement 22, 21 et 23 ans, tous landais pur souche travaillent chez Jack's depuis environ 1 an. Ils y découvrent le travail en équipe, la cohésion.

Autour de ce questionnaire de Proust, nous voulions gratter subtilement derrière leur insouciance. Chaque mot est pesé, de peur de se dévoiler un peu trop. Chaque regard rieur entre eux révèle cette jeunesse que rien de démonte, de se dire la chance que de vivre par chez nous.

Du Jack's, ils en parlent avec beaucoup d'affection, comme une famille. « On a des possibilités de gravir les échelons rapidement si on fait ses preuves. » Même si chacun aspire à d'autres professions, loin de la restauration, ils reconnaissent la chance et l'opportunité qui leur a été donné de travailler chez Jack's Burgers, et d'obtenir un CDI.

10

ta ff

© Céline Hamelin

s


Si vous êtiez une chanson ?

Le plus bel endroit sur terre ?

Fanny : System of a down « Chop Suey » Estelle : Despacito de Luis Fonsi Benoit : « The Real Slim Shady » de Eminem

Fanny : Lisbonne Estelle : ici, chez nous, les Landes Benoit : Hawaii

Si vous pouviez vous téléporter, où iriez-vous et avec qui ?

Votre idée du bonheur ? Tous nous ont répondu : profiter des choses simples, entouré de sa famille, ses amis, et la santé.

Fanny : Au Mexique avec mon chéri Estelle : à Bora Bora avec mon amoureux et ma meilleure amie (et son copain, car je ne suis pas sûre qu'elle apprécierait de tenir la chandelle) Benoit : Je serai obligé de me téléporter 2 fois : 1 fois pour aller au Costa Rica avec mes potes, et une autre fois avec ma copine

le job de vos rêves ? Fanny : ADSEM, travailler avec les enfants Estelle : Travailler avec les animaux Benoit : Juge de compétitions sur la World Surf League (tour professionnel de surf)

1 mot pour qualifier le Jack's Burgers

La plus belle qualité chez une personne ?

Fanny : familial Estelle : équipe Benoit : bonne ambiance

Fanny : l'honneteté Estelle : l'humour Benoit : la gentillesse

Si vous étiez un burger du Jack's ?

Où vous voyez-vous dans 10 ans ?

Fanny : le Crunchy Chicken Estelle : le Californien Benoit : le Bacon avec quelques suppléments

Fanny : Toujours dans la région, avec des enfants Estelle : Toujours dans les Landes Benoit : Avoir mon propre business dans l'immobilier, surfer, rester sur Hossegor, tout en voyageant un maximum

Si vous étiez une sauce ? Fanny : béarnaise Estelle : chilli Benoit : sauce cocktail

Votre devise ?

Votre passe-temps favori ?

Fanny : Ne te soucie pas du regard des autres et vis ta vie Estelle : Carpe Diem Benoit : Fonce, ne regarde jamais derrière et va de l'avant

Fanny : Boire un verre avec mes potes Estelle : Sortir et être avec mes animaux Benoit : Surfer et être avec mes potes

11


Audrey, Dorothée, Julie, Stéphanie et Coline

elles surf

© Céline Hamelin

www.ellessurf.com EllesSurf EllesSurf

Le soleil brille, le vent offshore souffle sur la plage des Estagnots. Nous avons rendez-vous avec l'association EllesSurf, dont on entend parler dans le village depuis quelques mois. Regards tournés vers les vagues, rires communicatifs, nous sommes bien avec les 5 fondatrices. Rencontre.

partager des moments détendus, fun, drôles. Progresser aussi, se motiver. Nous n’avons pas la vocation d’être un club ou une école, mais plus un groupe de copines qui aiment surfer ensemble. » A côté des sessions de surf, elles proposent aux adhérentes des activités plus ou moins en lien avec la glisse. Session de shape, ballade en skate, escalade en intérieur, de la marche aquatique, du cross fit, du yoga, initiation à la monopalme, des soirées, de la grimpe dans les arbres… que des choses qui semblent plaire aux filles. Le concept séduit les filles un peu partout en France, entre la Bretagne, la région parisienne, sur la côte atlantique et même à la Réunion.

N

e leur parler pas de bottom turn trop dénudés, ou de propos machos lors de leurs sessions. Oui, comme toutes les femmes, dans tous les univers, elles en ont assez des inégalités hommes-femmes, des préjugés sur leur sport. Mais la création de cette association n'est pas qualifiée comme un geste féministe mais plus comme un service rendu. Oui, que cela ne vous déplaisent, les filles surfent aussi. Mais parfois il leur faut un petit coup de pied au derrière pour se motiver. Entre copines, c'est tout de suite plus rigolo.

Je pense que ce qui séduit les filles, c'est ce souffle nouveau que nous apportons, loin de la performance, des prises de têtes. La façon dont nous communiquons est aussi bien réfléchie : des sourires, du fun, des gamelles, beaucoup d'auto-dérision. C'est la clé ! En plus, le prix de l'adhésion est seulement de 15€, et les activités sont nombreuses et abordables, voir parfois gratuites.

C'est l'histoire de 5 jeunes femmes, entre 27 et 36 ans. Tout a commencé lorsque Julie (@Madame Chipiron), a créé un groupe fermé sur Facebook pour se retrouver entre filles et échanger les reports. C'est comme cela que le noyau dur de l'association s'est rencontré. Après plusieurs mois, elles ont tout simplement eu envie d'officialiser la chose en créant EllesSurf. Stéphanie (Goldie Blondie), Audrey (AllTroc), Coline (vice championne du monde de longboard), Dorothée (la future maman), et Julie ont lancé en janvier dernier cette toute première association de surf féminin. En quelques mois, le bouche à oreille a fait le reste : 240 adhérentes, +2000 fans Facebook, 3000 abonnés Instagram, plusieurs parutions dans l'Equipe, Surf Session,... Le succès est au rendez-vous. « Nous souhaitons créer un lien social autour du surf. Nous voulons nous retrouver entre passionnées,

Mais leurs actions ne se limitent pas qu'à cela. Elles ont adhéré à l'initiative #seauxplagespropres en installant des poubelles à l'entrée d'une dizaine de plages sur la côte. « L’océan, la plage, ce sont nos espaces de jeux. Cela nous fend le coeur de les voir dans cet état. Si tout le monde fait un petit geste, cela peut avoir des conséquences incroyablement positives ! » Des idées, elles n'en manquent pas. Ces 5 femmes pleines d'énergie, vous êtes certains de les croiser tout l'été, à l'eau ou en train de papoter entre copines. Et si ça vous tente, les inscriptions sont toujours ouvertes via leur site...

12


Patrick Ahetz-Etcheber Romancier

© Céline Hamelin

Chez tous les artistes que nous rencontrons à travers ce magazine, un point commun semble les lier, celui de vivre avec ce talent depuis le plus jeune âge. Qu'ils réussissent à en vivre ou non, leur art fait partie intégrante de leur vie et leur personnalité. Nous avons découvert au détour d'une librairie le roman de Patrick Ahetz, « Leire Renaissance ». Nous avons voulu découvrir qui se cachait derrière cette histoire qui se déroule dans nos villages, en 2077. www.pahetz.com

L

a rencontre se fait autour d'un café, une après-midi de printemps. Dès la conversation entamée sur ce roman, ce cinquantenaire, amoureux des belles lettres, livre son histoire à travers la rédaction d'un tel ouvrage. Ayant toujours écrit, un baccalauréat en lettres et philosophie, Patrick doit laisser ses ambitions de côté un temps, pour reprendre les rennes de l'entreprise familiale. Pendant près de 20 ans, il travaille dans le commerce international, voyage énormément entre les Etats-Unis, le Moyen Orient , l'Amérique du Sud et l'Afrique. Toutes ces destinations seront de magnifiques inspirations pour son livre à venir, mais Patrick ne le sait pas encore. A côté de cet emploi du temps chargé, il garde l'écriture comme passe-temps, avec quelques piges et articles sur l'océan et les gens de la mer. Originaire du sud des Landes, Patrick a toujours été fasciné par l'océan et la magie qui entoure notamment le Gouf de Capbreton. Ce sera le thème principal de ce premier roman. Grand timide altruiste, Patrick aime partager sa passion lors d'ateliers d'écriture sur Bayonne.

J'aime l'énergie qui se dégage lors de ces rendezvous. J'aime voir les gens s'épanouir tout au long des sessions, voir leur transformation artistique. Souvent les femmes ont besoin de plus de temps pour accepter qu'elles peuvent et savent écrire. Avec ces rencontres, il prend conscience de sa plume et débute « Leire Renaissance ». Il ne lui faudra pas loin d'un an et demi pour finaliser ce projet. Inspiré de l'univers de Jules Verne et du monde actuel tiraillé entre réchauffement climatique et instabilité politique, Patrick décrit dans un style poétique les aventures d'un jeune technicien d'une vingtaine d'années, qui du fin fond d'une cité sous marine, tentera

13

de se libérer de ce carcan imposé par une nouvelle organisation de la société. Toute l'action se déroule entre Hossegor et Biarritz, en passant par les marais d'Orx et St Jean Pied de Port.

J'avais envie de situer l'histoire dans des lieux que je connais. Je pense que les lecteurs apprécieront le fait de pouvoir se repérer au travers d'endroits reconnaissables. Avec son style vivant et tonique, avec un travail basé sur l'image, le livre se dévore pour laisser libre court à son propre imaginaire. Dès les premières pages, on ne peut qu'avoir envie de connaître l'issue de Xabi et de sa rencontre avec la belle Leire... Aujourd'hui, Patrick a décidé de vivre jusqu'au bout ses envies d'écriture et nous livre ici un premier roman passionnant, par un passionné. A lire sans attendre, les pieds dans le sable. Le roman est disponible depuis le 21 mars, en ligne et également à la librairie Vent Délire à Capbreton, au Magenta à Soorts et à la Maison de la Presse à Soustons, aux éditions Kilika.


Quitterie & Caroline »»Ce qu'elles préfèrent chez Jack’s : Le Crunchy Curry

© Céline Hamelin

»»Le bon plan à conseiller : L'apéro à l'étiquette

l'atelier des dames

Place Louis Pasteur, on vous invite dans ce joli boudoir, ôde à la féminité, à la femme quelque soit son style, son âge, ses goûts. Derrière ces bijoux, c'est avant tout une histoire de femmes, créée il y a 9 ans par Caroline et Quitterie.

U

ne blonde, une brune, l'une sur le commercial, l'autre sur le marketing, la complémentarité est le maitre mot de leur collaboration. Chacune amène son identité dans la création des bijoux, et tout se crée à l'unanimité. Amies depuis plus de 10 ans, du Sud Ouest toutes les 2, dès le début de l'aventure, elles mettent en accord leurs qualités et leur énergie. Jamais en manque d'idées et de créativité, elles ont su développer leur petite entreprise, jusqu'à ouvrir 3 boutiques à Hossegor, Bordeaux et Biarritz. Entourées uniquement de femmes, l'Atelier des Dames s'est construit autour de ces rencontres et de cette entraide naturelle qui existe entre la gente féminine pour imposer un style bohème, sobre et féminin qui leur ressemble. A chaque saison, elles offrent des collections fines et délicates, inspirées des voyages, des icônes féminines qui les ont bercées comme Frida Khalo, Brigitte Bardot,... des femmes qui ont su faire entendre leur vision et leurs idées. Car pour elles, c'est ça être une Femme. C'est être indépendante, forte, amoureuse, rock'n roll, folle et rigolote. C'est savoir reconnaître ses forces mais aussi ses faiblesses.

En voyage au Brésil, elles rencontrent une collectivité de femmes de pêcheurs qui recyclent les écailles de poissons. L'idée murit dans la tête des 2 créatrices. L'Atelier des Dames voit le jour, avec une première collection de sautoirs, headbands, ... www.latelierdesdames.fr latelierdesdames latelierdesdames

14

Aujourd'hui, Caroline et Quitterie, respectivement 33 et 35 ans, sont mamans, des femmes modernes qui gèrent leur vie personnelle et professionnelle de main de maitre. Elles ne s'endorment pas pour autant sur ces belles réussites. Elles ont dernièrement lancé une collection de maroquinerie, à l'image de la marque avec pochettes, besaces, sacs seaux en cuir tout en sobriété. Elles aiment avant toute chose créer. Elles sont en perpétuelle recherche de nouvelles matières, de nouvelles pierres, car depuis l'aventure Brésilienne, l'Atelier des Dames s'est ouverte à d'autres continents : Kenya, Pérou,... Mais elles mettent un point d'honneur à monter chaque pièce dans les ateliers en France. Amusez-vous à jeter un œil derrière les verrières des boutiques, vous y découvrirez un joyeux capharnaüm, où se mélangent chaînage doré, pierres semi précieuses, fleurs en écailles de poissons et outils de montage. Chaque pièce est unique, a sa propre histoire... comme les femmes. Voilà tout ce pourquoi Caroline et Quitterie travaillent jour après jour avec Manon, Mathilde, Audrey et Vanessa, leur équipe de choc et de charme.


Chloé, 33 ans fondatrice du site www.kindabreak.com »»Ce qu'elle préfère chez Jack’s : le Californien, les mozza sticks et le muffin »»Le bon plan à conseiller : Allez sur son site www.kindabreak.com

kinda break

© Céline Hamelin

www.kindabreak.com kindabreak kindabreak

Que vous soyez un homme ou une femme, ado ou parent, touriste ou local, il y a un site internet devenu incontournable dans la région : Kindabreak. Jolie idée apparue il y a 4 ans, ce site parle des 1001 bons plans dans les Landes et le Pays Basque, des personnes qui font vivre notre belle région, des histoires parfois inconnues du grand public. Derrière cette initiative, se cache Chloé, une jeune femme de 33 ans, originaire de Pau.

R

ien ne prédestinait l'étudiante en management du sport à atterrir à la rédaction du magazine Surf Session, et encore moins à monter un site d'informations sur le net. Rédactrice en chef du magazine Surfeuses pendant plusieurs années, elle se découvre un talent pour l'écriture et le journalisme. Après avoir découvert les outils du net, elle a l'idée de développer « une petite pause », littéralement Kind-of-break en anglais. « il n’y avait pas de blogs sur la région contrairement à d’autres villes, alors qu'il y a tellement de choses ! Je voulais un site différent d’un site touristique traditionnel, un espace de partage plus personnel, libre et aussi plus artistique et moderne avec de jolies photos. » nous explique Chloé. Grâce à son site, elle partage avec ses internautes toujours plus nombreux sa passion pour la région, ses coups de cœur et les

petites découvertes dont elle est fière. Combien sommes-nous à avoir découvert tel ou tel endroit grâce à son site, et participé à un événement grâce à son agenda mensuel ? Chloé ne s'arrête pas là. Kindabreak se développe et devient petit à petit une véritable marque. Contactée par d'autres régions et villes, elle pourrait bien faire des petits. La version #2 de son site verra très prochainement le jour avec notamment une section boutique pour (re)découvrir les produits locaux. « Je ne me contrains à aucun sujet : gastronomie, sortie, shopping, événements... toutes les rencontres et découvertes sont enrichissantes. » Elle a notamment développé le concept de la box, avec 2 éditions par an, limitées à quelques dizaines d'exemplaires.

Car tout réside dans cette volonté de mettre en avant les personnes et leurs passions, ces histoires qui vous touchent droit au cœur. De manière plus pragmatique, la nouvelle version de Kindabreak se fera encore plus un allié pour la découverte. Sur la nouvelle version actuellement en ligne, on y trouve deux nouvelles fonctionnalités : un agenda visible dès la home page pour retrouver facilement les meilleurs événements à venir par ordre chronologique ainsi qu’un Kinda Shop pour mettre en avant une belle sélection de produits locaux. D'autres nouveautés seront également disponibles, comme l’écoute de la radio Surf Fm, la météo, l’espace Kinda Box et le diaporama pour retrouver les photos du concours Instagram (#kindabreak). Mais la grande nouveauté sera surtout la mise en ligne de la version mobile encore plus ergonomique et fonctionnelle pour les lecteurs d'autant plus nombreux à se connecter via leur mobile. Ne ratez plus rien, il se passe forcément quelque chose près de chez nous !

la box Il s’agit de coffrets cadeaux surprises dessinés par un artiste d’ici, contenant une quinzaine de produits locaux basques et landais pour toute la famille. J’en sors 2 par an, une l’été et une autre pour Noël. S’agissant d’éditions limitées, à chaque sortie d’une nouvelle Kinda Box, il y a un engouement terrible ! Je suis contente ainsi de pouvoir faire découvrir à travers ce concept le talent de petits créateurs et promouvoir l’artisanat local.

15


2

sports coachs

La côte landaise, ses plages de sable fin, ses surfeurs aux manœuvres radicales, ses corps sculptés, ce style de vie où le sport tient une place à part, importante. Tous les deux ont la chance de travailler avec la vue sur l'océan, mais pas pour les mêmes raisons. L'un passe ses journées sur la plage à coacher les surfeurs, l'autre à coacher les futurs champions de boxe. Rencontre avec Nicolas Fernandez et Jérôme Poiraud.

Nicolas Fernandez

Jérôme Poiraud

Burger préféré : le Californien surfcoaching.fr

Burger préféré : le Bacon aossa club de sport

Nicolas, ancien surfeur professionnel, encadre aujourd'hui les surfeurs, pro ou amateurs, dans un esprit convivial et sportif. Avec son brevet d'état en tant que moniteur de surf et son expérience dans l'accompagnement sportif lié à cette pratique, Nicolas accompagne les surfeurs en quête de progression et/ou de remise en forme. « Pour être un bon surfeur, il ne suffit pas d'avoir la technique, il faut l'équilibre, le cardio, le mental, la pulsivité,... autant de choses que je fais travailler à mes élèves » explique Nicolas. Après plusieurs années de compétitions, Nicolas découvre l'encadrement sportif. Avec sa pédagogie, sa psychologie et son caractère convivial, Nicolas se fait rapidement une réputation auprès des surfeurs tels que Justine Dupont ou Enzo Poulat. Passionné de sport et de surf tout particulièrement, il s'efforce avant tout de transmettre cette passion et de faire ressortir le meilleur de chacun, en fonction de leurs objectifs propres. Ne lui parlez pas d'excellence, Nicolas est là pour le plaisir et pour voir chacun s'épanouir dans ses défis. Ce plaisir, il le transmet aussi à travers ses entrainements. Il a notamment fabriqué un nouvel outil pour travailler les virages en surf lorsque les conditions ne sont pas bonnes. Il a vissé des roues sur une planche, et les élèves doivent exécuter des manœuvres de surf dans un bowl de skate. Rien de plus efficace pour travailler la technique. A côté de cela, Nicolas se lève chaque matin pour partager le report de son home spot de Seignosse le Penon, toujours dans la bonne humeur et le partage.

De son côté, Jérôme a développé depuis 3 ans l'activité boxe (et autres) sur Seignosse et les alentours. Avec un passé de boxeur pro (notamment 2 fois vice champion de France de boxe française), Jérôme tendait à une vie plus calme et posée. Surfeur émérite, il tombe amoureux des Landes et finit par ouvrir son club de sport au Belambra du VVF de Seignosse. « J’ai trois brevets d’État, en boxes française et thaï, un brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport et un BEESAN, pour les activités de la natation » , résume l’ancien boxeur de haut niveau. En plus de ces diplômes, Jérôme est surtout un homme courageux et généreux, qui s'est construit grâce à son travail et à sa détermination. « La boxe est une école de la vie, c'est toujours difficile de prendre des coups. Mais elle réunit toutes les qualités physiques (endurance, vitesse, force, coordination et souplesse) et humaines (humilité, respect) » . Justement, depuis plusieurs années, certains sportifs de haut niveau ont été séduit par sa pédagogie et les bienfaits de ses entrainements. Il encadre des surfeurs, des golfeurs et bien entendu des boxers. Il fait ce qu'il sait faire de mieux : accompagner chacun avec un esprit de dépassement de soi. Pour celles et ceux que la mise de gants n'enchantent pas, il propose toute l'année des cours de cardio boxe, de cross training, des séances de stretching... pour garder la forme.

39 ans

43 ans

16


Glaces artisanales & Pâtisseries LES PETITS PLAISIRS DE L’ÉTÉ


céline ham

Vous connaissez tous dans votre entourage une personne qui, dès qu'elle touche à une discipline ou à un art, excelle. C'est le cas de Céline Hamelin. Artiste dans l'âme et dans les veines, Céline est une touche à tout, une autodidacte qui par sa curiosité et son ouverture vers le monde, nous transporte dans chacune de ses aventures à travers la photographie et la musique.

A

rrivée sur la côte en stage chez Rip Curl, elle découvre les métiers du marketing et de la communication. Bercée par les vagues de l'Atlantique, la photo prend de plus en plus de place dans sa vie, et rapidement, son œil se fait plus aguerri et son univers commence à prendre vie, même si la photo a toujours fait partie d'elle depuis son premier jetable il y a 25 ans. Elle se lance rapidement, sans concession, dans cette nouvelle passion de manière professionnelle. Elle commence par les mariages, certainement l'école la plus difficile qui soit en terme de photo. Son style mûrit, ses photos touchent avec une sensibilité qui lui est propre, sensible sans tomber dans le sentimentalisme. Elle réussit à capter des moments intenses, de l'émotion, toujours un grain de folie qui la caractérise. Après plusieurs années à écumer les mariages entre le Sud Ouest et Paris, et parfois même en Europe, elle a de nouvelles envies.

A 33 ans, Céline n'en est pas à son premier coup d'essai. Fille de grand reporter radio, parisienne et citadine, Céline débarque à Hossegor il y a 10 ans, planche sous le bras. L'océan a toujours été un exutoire pour cette femme pleine d'énergie et une (bonne) excuse pour le voyage. Hawaii, Californie, Floride, Mongolie, Russie, Italie, Espagne,... autant de destinations qui ont ouvert l'imagination artistique de cette photographe.

18


melin photographe officielle jack's burgers

pour la photo : www.celinehamelin.com celinehamelin

© Mya Photography

pour la musique : brume.music sacrebleu40 unexpectedguest40

Elle se lance dans les shootings mode pour des marques locales telles que Step Art ou l'Atelier des Dames. Mais Céline recherche des choses plus profondes, des histoires qu'elle aimera raconter à travers ses photos. En dehors de la saison des mariages, elle voyage, encore et encore. Son inspiration est sans limite. Céline aime profondément l'Homme, et la Nature. Elle arrive à capter à travers des contrastes techniques des atmosphères intenses. Et même si elle parcourt le monde toute l'année, elle revient toujours dans le Sud Ouest, chez elle, pour se ressourcer, respirer, rêver et ralentir. Depuis quelques mois, nous avons découvert Céline sous une autre facette, celle de musicienne. Entre piano, guitare, ukulélé et chant, elle s'essaie à la musique Jazz, style qui détone lorsqu'on connait l'énergie de cette trentenaire. Elle possède un timbre un peu enrouée, une voix chaude et douce

qui souffle les balades des classiques du jazz international mais également des reprises de variétés françaises. Son groupe, Unexpected Guest rencontre un vif succès, mélange de guitares, contrebasses et de voix. En parallèle, elle monte un nouveau groupe « Sacre Bleu », avec lequel elle s'aventure vers un nouveau style, plus folk et rock. Accompagnée par ses 2 acolytes, ils se produisent dans les bars du coin, pour le plus grand plaisir de nos oreilles. L'océan a toujours été un fil conducteur dans ses choix de vie. L'océan a toujours su calmer la fougue de Céline. Surfeuse, nageuse et depuis peu apnéiste, elle s'essaie au dépassement de soi dans ce milieu qui lui fait tant de bien. Elle confie aisément ce bien-être ressenti lorsqu'elle est dans l'eau, le fait d'être dans sa bulle, de ne rien entendre que les battements de son cœur. De cette passion pour l'océan, elle a

19

voulu y exprimer son regard de photographe. « Une suite logique à mon parcours ». Elle vient justement de s'acheter un caisson pour pouvoir enfin shooter en mode aquatique. Que d'histoires, d'aventures, de rencontres, de sourires ont été à jamais capturés par Céline. Tant de poésie que l'on peut (re) découvrir sur son site ou ses réseaux sociaux. Laissez vous bercer par ses chansons sur son compte instagram @brume.music. Vous serez de toutes les façons embarqués...


SHOPPING

19€

casquette Jack’s

Jack'S tee-shirt Baron au XL S du modèle mixte casquette Jack' s TU

nouvelle Collection disponible en ligne sur notre E-shop www.jacksburgers.fr

19€

20

tee-shirt headphone modèle homme du M au XL

19

tee-shirt Jacques modèle mixte du S Burgers au XL

19€

19€


tee-shir modèle fet hambrella mme du M au XL

19 € tee-shirt landifornie modèle enfant du 4 au 10 ans

e burger tee-shirt light thM au XL modèle femme du

19€

15€ sweat burger minimal modèle mixte du M au XL

21

35€

chaussettes quand on connaît on préfèrE - TU

19€


Déborah et Aurélie. Fondatrices de la boutique loulou in the woods »»Ce qu'elles préfèrent chez Jack’s : Le Californian & la Kid's Box

© Céline Hamelin

»»Le bon plan à conseiller : Un petit tour chez Green Cantine pour un délicieux Latte Machiatto

loulou in the woods

Laissez votre âme d'enfant et votre curiosité rentrer dans ce petit cocon aux couleurs pastels. Nichée en face du cinéma d'Hossegor, la boutique d'Aurélie et Déborah est un véritable écrin qui renferme des marques toutes aussi belles les unes que les autres, dénichées sur le net ou au gré des voyages.

De part leur caractère jovial et accueillant, les 2 entrepreneuses aiment travailler au coup de cœur. Ne leur parler pas des grosses machines du jouet, elles, ce qu'elles veulent, c'est raconter de belles histoires à travers des objets et des marques qu'elles auront pris le temps de découvrir, pour mieux les proposer à leur clientèle exigeante. « Si l'une de nous 2 n'aime pas un produit ou une marque, on ne la sélectionne pas. Il faut que les choix soient faits à l'unanimité. » On peut aisément se laisser tenter par une comparaison, en disant que Loulou in the Woods est un superbe compte Instagram, un univers doux et pétillant, une vie rose bonbon où l'on aimerait rester des heures.

L

e parcours des deux jeunes femmes ne les prédestinait pas à se retrouver dans cette belle aventure. Un parcours dans l'industrie du surf pour Déborah et de la communication pour Aurélie, ce sera finalement leur amour pour la déco, l'univers de l'enfant, la mode qui les rapprochera et qui donnera naissance à leur boutique Loulou in the Woods. Ouverte en 2016, le duo de choc voulait proposer un concept store autour de la puériculture. Mais au fil des mois et des rencontres, elles ont su faire évoluer et grandir leur bébé, plus vers une boutique cadeaux, une caverne d'Ali Baba où l'on peut (se) faire plaisir, pour tout âge, et tous les budgets.

Avec l'expérience, elles savent ce qu'elles veulent. Derrière leurs larges sourires chaleureux et leurs regards attentionnés se cachent des femmes déterminées. Face à la demande, elles viennent de lancer leur site internet, véritable catalogue de petits bijoux découverts lors de leurs heures passées sur Pinterest et Instagram. « Nous fouillons les comptes des magazines australiens, américains, des blogs,... il y a tellement de belles choses qui sont faites qu 'il est parfois difficile de choisir. » Et c'est le même souci pour les clientes. Face à l'offre proposée, de la papeterie, à la décoration, en passant par les jouets et les vêtements pour bébé, l'originalité est sans aucun doute le maitre mot de ce concept store qui ravira les yeux des petits comme des plus grands.

Nous avons des petites filles qui arrivent avec leur porte-monnaie pour acheter une barrette, comme des mamies qui viennent trouver un cadeau de naissance. Nous essayons d'avoir des nouveautés régulièrement et surtout de trouver les petites perles avant tout le monde. nous confient-elles.

www.loulouinthewoods.com loulouinthewoods loulouinthewoodshossegor

22


les jeux de Cremaglace

cremaglace

le jeux eurs des 5 err Trouve les 5 erreurs du burger

coloriag urmand Colorie le très très go ! ne ter poisson lan

e


BUY O N L I NE W W W. JAC K SB URG ERS. FR CAPBRETON PARKING INTERMARCHÉ

HOSSEGOR ZA PÉDEBERT

SOUSTONS CENTRE E.LECLERC


Millions discover their favorite reads on issuu every month.

Give your content the digital home it deserves. Get it to any device in seconds.