Jack's Paper #03

Page 1

3 N°

jacksburgers jacksburgers www.jacksburgers.fr été 2016 - OFFERT

P A P E R Shopping

La collection Jack’s Burgers est en ligne ! Connectez-vous sur www.jacksburgers.fr/eshop !

Skate

Découvrez le monde du skate entre clubs, riders & skate parks

Surf

Portrait croisé de Paul & Arthur. 2 visions du surf, 2 styles de vie pour une même passion


05

07

08

12

13

Dans l'antre de Chipiron Surfboards

Bienvenue chez Christina & Olivier

Skate Landes, etc

Portrait Brandon

Bernard, Sauver ou Périr

14

16

18

20

22

Shopping Jack's Burgers

Bienvenue au Koala Surf Camp

Paul & Arthur 2 surfeurs, 2 rencontres

Portrait Adrien

Portrait Alizée

Directeur de la publication : Julien Escande | Directrice de la rédaction : Caroline Escande | Rédactrice en chef : Julie Pollet | Directrice Artistique : Quitterie Daury | Photographes : Céline Hamelin, Benoît Potier | Impression : Copytel à Capbreton | Couverture : Photo : Céline Hamelin | Merci à tous les interviewés pour leur temps et leur implication | Édition et réalisation : Jack's Burgers, société HORTENSIA - 73, avenue des Charpentiers - 40150 Hossegor | Jack's Paper est un magazine bi-annuel offert édité par la société HORTENSIA | Dépôt légal : à parution, tous droits réservés. La reproduction, même partielle, des textes ou illustrations publiés dans ce numéro est interdite sans l’autorisation écrite préalable de l'éditeur. Ne pas jeter sur la voie publique.


EDITO

C

’est reparti pour la saison estivale ! Il y a tout juste un an, nous nous lancions dans cette nouvelle aventure avec le magazine Jack’s Paper.

Parce que le Jack’s, c’est avant tout une histoire humaine qui s’est construite au fil des rencontres. Parce qu’avec ce magazine, nous avons envie de parler de vous, de nous, de nos amis, des amis de nos amis, des gens connus ou inconnus, de faire découvrir leur univers et leur passion. Parce que de nombreuses histoires méritent d’être contées. Parce qu’avec ce magazine, on vous fait aussi partager ce qui nous fait vibrer, ce qui nous pousse à nous lever chaque matin. Parce que nous voulons vous parler de toutes ces belles initiatives qui nous font aimer d’autant plus notre belle région. Parce que, nous ne cesserons jamais de le répéter, nous sommes infiniment reconnaissants de votre fidélité et de l’investissement de nos équipes. Parce que sans eux, sans vous, le Jack’s ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui. Nous vous souhaitons un bel été, une bonne lecture et un bon appétit.

© Rémi Bédora

Caroline & Julien

3


AGENDA Boudigau Bomb 02 juillet capbreton

Rendez-vous pour la 6ème édition de ce ride familial en planche à roulettes, un moment convivial pour bien démarrer la saison, pour débutants et confirmés. BoudigauBombsk8

le Beach Market 09/23 juillet & 27 août capbreton

Soirée Surf FM 30 Juillet & 27 août seignosse

Marché de créateurs en partenariat avec les collectifs Emeutes créatives et Serendipity. Animations, stands découvertes, espaces zen... face à l'océan ! CollectifSerendipity

A partir de minuit à L'Escargot, venez danser sur les meilleurs DJ Set des animateurs Surf FM. www.surf-fm.com

Mon amie la mer

festival du conte

Air Show 08 Juillet & 19 août hossegor

© Jeff Ruiz

Soirée de pur spectacle de sports extrêmes, un affrontement aérien et aquatique des surfeurs contre jetskieurs. Un show à ne pas manquer sur la place des Landais. à partir de 21h.

Oceanperf kids 09 juillet hossegor

Hossegor Sauvetage Côtier, en partenariat avec Oceanperf, organise la 1ère édition de l'Oceanperf Kids, une compétition dédiée aux jeunes sauveteurs âgés de 6 à 12 ans. Des graines de champion qui vont vous faire vibrer, n'hésitez pas à venir les encourager sur la plage Sud d'Hossegor ! Cette journée sera aussi l'occasion de faire découvrir le sauvetage et l'océan au grand public.

10 Juillet vieux-boucau

du 1 er au 04 août capbreton

Spectacle pour enfants. L’histoire : "… C'est les vacances et Gaston s'en va passer quelques jours au bord de la mer. Mais que d'émotions lorsqu'à son arrivée, il s'aperçoit que cette dernière a disparue. Un mystérieux message contenu dans une mystérieuse bouteille va bientôt lui apprendre le pourquoi de cette disparition. Dès lors, Gaston va tout mettre en œuvre pour que son amie revienne… " Entrée libre

Autour du thème « Histoires de rencontres, rencontres d’histoires », savourez les nombreux spectacles de conte, musique, clown, chant, théâtre et cinéma programmés lors de cette 27ème édition.

Le monde de Lilou 28 Juillet Hossegor

Spectacle théâtral et musical interactif pour enfant à partir de 5 ans "Le Monde de Lilou" 20h30 au Kiosque du centre ville.

4


D a n s

l’ a n t r e

d e

Chipiron Surfboards

Damien, shaper »»37 ans, vit à Hossegor

© Céline Hamelin

»»Ce qu'il préfère chez Jack’s : Les Veggies Sticks »»Le bon plan à conseiller : Un coucher de soleil sur la plage des Culs Nus au Lou Cabana.

Le surf fait partie de l’ADN de la marque Jack’s Burgers et de ses équipes. Pour tous les amateurs de belles planches, vous avez certainement aperçu celles qui ornent les murs du restaurant de Soorts. En plus d’être un amoureux de beaux objets et notamment de belles planches, Damien est l’un de nos fidèles clients. Nous nous sommes donc invités dans sa nouvelle caverne, son magasin de surf Chipiron, ouvert en mars dernier.

C

onfortablement caché à l’arrière de la zone Pédebert de Soorts, le nouveau lieu Chipiron est un surf shop traditionnel, ou « à l’ancienne » diront certains, sur beaucoup de points. On y retrouve bien sûr des créations artisanales, originales et authentiques, des objets que l'on aime à admirer dans et hors de l'eau, des planches modernes d'un autre temps, pour une glisse instinctive et épurée. On trouve tout ce qui tourne autour de cette glisse, des gros longboards classiques teintés à la dérive single, en passant par les boardbags. Dans une ambiance cosy d'un ancien restaurant brasserie, aux murs bardés de bois, tout est récup', des étagères, aux portants, y compris les tapis sous les racks, récupérés chez le grand-père. On trouve également des planches en mousse pour les enfants, des baby-skates,... pour que la visite en famille soit agréable pour tous.

Notre surf est un style de vie, en famille avec nos 2 enfants, et pas uniquement des produits. Nous voulions réellement retranscrire cet esprit dans la boutique, pour y retrouver un lieu de vie convivial, où locaux comme touristes puissent bien entendu trouver tous les produits Chipiron, mais aussi prendre un café, discuter, passer dire bonjour.

376 avenue des Forgerons Zone Pédebert à Soorts Hossegor

ChipironSurf

5

Il aura fallu près de 6 ans à l’équipe Chipiron pour concrétiser ce beau projet qui avait commencé entre les mains de Damien, le shaper autodidacte. Au fil des rencontres et des essais sur quelques pains de mousse, comme un caprice d’enfant, Damien découvrait la joie de (faire) surfer ses propres planches. Face à une envie de passionné, la marque Chipiron, véritable hymne aux bonnes choses et à la bonne chair, naissait, pour devenir aujourd’hui une petite entreprise locale familiale, entre planches, collections de tshirts développés en collaboration avec des artistes-potes, des casquettes, dérives et autres produits dérivés issus de collaborations locales. Depuis 2015, Chipiron, c’est aussi une école de surf sur la plage des Culs Nus, où l’on vient découvrir la glisse dans une ambiance fun et détendue. ChipironSurf

ChipironSurfboards


AGENDA 13 & 14 août moliets

25 septembre seignosse

Rumba, calypso, rythmes capverdiens ou brésiliens, swing manouche, tout semble s’harmoniser avec les Zoufris Maracas pour nous chanter une poésie sociale et politique, aussi drôle que corrosive, un hymne joyeux à la vie et à la liberté. Indéniablement la meilleure sensation musicale et chansonnière du moment..... Salle des Bourdaines, à partir de 21h. www.bourdaines.com

Mot&Arts #2 17-18 septembre hossegor

Rendez-vous incontournable pour les passionnés du deux roues et des belles machines en général, dans une atmosphère conviviale. Marché thématique, course sur la plage, et autres animations pour 2 jours de pure ride. www.hapchotwheels.com

CONFéRENCE sur LE CALMAR GéANT 18 septembre capbreton

C’est l’une des créatures les plus fascinantes des abysses et certains specimens ont été localisés dans le Gouf de Capbreton. Le « kraken », ou calmar géant, à l’origine de nombreux mythes et légendes, est capable d’incroyables prouesses, L’un de ses plus grands spécialistes, Michel Ségonzac, viendra nous parler de sa vie, ses mœurs et nous montrer des images de la bête ! Organisée par la Ville de Capbreton dans le cadre de la journée du Gouf au casino minucipal.

La Wedding Party

© Jeff Ruiz

A cet évènement ludique, les filles constitueront des équipes de 2, pour faire du surf en tag team, pour faire du tandem (à deux sur une grande planche), et pour délirer toute la journée !! Pour s’inscrire, il faut avoir une licence FFS pratiquant et être âgée de plus de 8 ans. La compétition est gratuite, il faut juste prévoir son pique-nique pour la journée. Si vous êtes seule, sans coéquipière, venez quand même, vous n’êtes pas la seule dans ce cas là, vous trouverez votre moitié le matin même ! www.surfinglandes.com

concert Zoufris maracas

02 octobre benesse-maremne

Un événement décalé pour organiser votre mariage. En plein air, avec Dj's, groupes, food-trucks, animations et bonne ambiance ! www.laweddingparty.com

Newave Festival du 30 septembre au 02 octobre seignosse

Organisé aux Estagnots à Seignosse, cet événement a pour objectif de promouvoir l'intégration sociale par le biais de l'accessibilité de la glisse et de son univers. Newave Festival sera donc l’occasion de découvrir un événement Surf & Handicap, Culturel & Environnemental. Cette rencontre sera également l’occasion de promouvoir les acteurs locaux (artistes, associations et entreprises locales). NewaveFestival

© Claire Saucaz

Rip Curl Girl’s Challenge

Quiksilver & Roxy Pro France du 04 au 15 octobre hossegor

9ème étape des Championnats du Monde de surf, avec l’élite masculine et féminine. www.worldsurfleague.com

6


&

b i e n v e n u e

c h e z

Christina Olivier christina & olivier, propriétaires du lake loft »»vivent à Hossegor

© Céline Hamelin

»»Ce qu'ils préfèrent chez Jack’s : Le burger Californien & les mozza sticks

Il est des rencontres faites dans nos restaurants qui nous ont permis de découvrir des endroits magiques, nichés dans la forêt landaise, à l’abri des regards indiscrets, des cocons d’une infime délicatesse où il fait bon se retrouver. Ce fut le cas avec Christina et Olivier, et leur maison d’hôtes atypique, le Lake Loft.

moderne, entre meubles chinés et sur-mesure, la villa est digne des plus beaux magazines de décoration. La vue de la terrasse et de la piscine sur la forêt domaniale offre aux convives un espace paisible et unique. Avec uniquement 4 chambres (5 chambres avec la villa complète), on se retrouve comme à la maison, pour une expérience unique sur Hossegor. « Nous souhaitons apporter un service haut de gamme, et pouvoir répondre à chacun de leurs besoins : des prestations de massages, des cours de surf, des repas thématiques à domicile,... Nous voulons que nos clients se sentent bien et puissent profiter au mieux de leurs vacances » explique Olivier, ravi de servir cette clientèle habituée des grands établissements hôteliers. Larges sourires, produits locaux haut de gamme triés sur le volet, petit-déjeuners frais, préparés avec passion, ce lieu est une invitation au repos et aux vacances paisibles, au coeur d’Hossegor.

L

orsqu’en 2010, la jolie allemande croise le regard d’Olivier lors de vacances entre amies, elle ne se doutait pas que cette belle rencontre l’amènerait à ce projet. Ce coup de foudre leur donne des ailes, et très rapidement, leur envie d’avancer ensemble se fait une évidence. En seulement 2 ans, ils trouvent une propriété qui répond parfaitement à leurs sensibilités architecturales, la rénove tout en gardant cet esprit traditionnel landais et accueillent les premiers vacanciers en juillet 2013.

« J’ai toujours eu envie d’ouvrir un Bed & Breakfast, d’accueillir les gens dans un endroit familial et convivial. Le Lake Loft est un mélange de nos 2 univers et de nos 2 histoires » nous confie Christina. Olivier est un autodidacte, un touche-à-touche, qui aura géré la partie construction et gros oeuvre avec les artisans locaux. Christina, elle, apporte cette touche féminine et chic, moderne et chaleureuse. Le résultat est stupéfiant. Avec le mélange ancien et www.lakeloft.fr

LakeLoftHossegor

lakelofthossegor

7


lifestyle

Skate e t c...

Au même titre que le surf, la planche à roulettes mérite ses lettres de noblesse dans notre belle région. Nous vous mettons au défi de compter le nombre de skateparks apparus ces dernières années entre Labenne et Soustons, et le nombre de pratiquants. Chez Jack’s, bon nombre des membres du staff arrivent skate aux pieds, et pareil du côté de nos clients. Nous sommes allés rencontrer ces structures qui soutiennent cette discipline et ces jeunes qui pratiquent avec talent.

8

© Benoît Potier

L a n d e s


dans le coin

© Benoît Potier

les skateclubs

L e S k a t e C l u b H o s s e g o r 100% dédié à la pratique du skate, le club a débuté en 2011 par l’initiative du magasin Zao, qui, pour dynamiser son shop, avait construit une rampe intérieure. En septembre 2014, Nicolas Gay reprend les rennes du club. Et en seulement 2 saisons, le club a déjà recruté une soixantaine de licenciés, de 5 à 20 ans, dont plus de 30% de filles, du niveau initiation au perfectionnement. Face à l’engouement des jeunes et au niveau en constante progression, il ouvre en septembre 2015 un pôle compétition, renommé le Muffin Squad. « Nous les accompagnons sur les compétitions nationales, nous organisons des skate camps et des trips dans des capitales de skate, à Barcelone par exemple en août prochain » . L’initiation et la découverte du skate restent une priorité pour ce club. « Par exemple, nous proposons aux parents de venir skater avec leur enfant, pendant les stages, pour partager un moment fun, autour d’une activité ludique » nous explique Nicolas. Vous pouvez aussi profiter des sessions longskate organisées l’été. A cette initiative, l’envie de partage (encore). Tous les soirs, en juillet et en août, ils organisent le Longskate Cruise, une balade sur les pistes cyclables, au milieu des pins, pour tout niveau, qui se termine par un apéro au coucher du soleil, et un petit cadeau offert par leur partenaire Globe. Pour seulement 25€, vous profitez d’un moment d’exception, dans un environnement privilégié et dans la bonne humeur.

Skate Club H o ss e g o r

www.skateclubhossegor.fr skate-club-hossegor skateclubhossegor muffin squad

muffinsquad_sch 06 44 25 58 00 S a n t o ch a Ec o l e d e s u r f & skate à Capbreton

www.santocha.club Soustons surf Club

www.soustons-surf-club.fr Ass o c i a t i o n pour la Promotion de la Culture Skate

www.apcskate.com

9

Pendant la saison estivale, le club propose également des stages d’initiation et de perfectionnement pour les vacanciers. Retrouvez toutes les informations sur leur site internet.

l e Sa n t o cha S u rf S k a t e cl u b Plus vieux club de surf des Landes, le Santocha est surtout connu pour son accompagnement dans la pratique du surf, et pour avoir parmi ses membres certains champions. Depuis maintenant 2 ans, le club accueille les enfants à partir de 5 ans. Dans le cadre de la pratique, le skate fait aujourd’hui partie des entrainements, pour un côté ludique et complémentaire. « Cela permet de travailler l’équilibre, certaines manoeuvres, la coordination. Ils aiment tous skater, même si la raison première de leur inscription au club était le surf » nous explique Denis, coordinateur du club. Aujourd’hui, il compte près de 50 enfants, avec 40% de filles, de 5 à 17 ans, à pouvoir bénéficier de ces aménagements. Ils s’essaient aussi à la slackline, à la natation, en plus du skate. Même si tous ne se prédestinent pas à la compétition, l’accompagnement se veut sportif avant tout, dans une ambiance conviviale et familiale, à l’image du club. Et il semblerait qu’ils réussissent à transmettre sans souci ces valeurs, en découvrant l’accueil qui nous a été réservé par tous les kids, au bowl de Labenne. Des sourires, des questions, des envies d’échanger sur leurs passions,... et sur leurs burgers préférés !


rencontre avec une fratrie de skateurs

© Benoît Potier

les freres moreau

bowl2riz

Anthony 14 ans & Alexy 12 ans Il y a des enfants qui ont de réelles aptitudes pour le sport, les frères Moreau semblent être de ceux-là. Depuis tout jeunes, les activités sportives font partie de leur quotidien, entre foot, judo, rugby et bien entendu skate.

P o u r A l e x y,

les compétitions internationales - avec du travail. La motivation et sa passion (et bien entendu son talent) seront ses meilleurs alliés pour atteindre ses objectifs. A seulement 12 ans, hyper connecté, moderne, souriant et humble, Alex a déjà tout compris.

vers 7-8 ans, c'est la révélation. Ce sera le skate. Inscrit au Skate Club d’Hossegor, il progresse rapidement, notamment sur les manoeuvres aériennes et son style fluide qui semblent être sa signature. Yeux rieurs, bien dans ses Van’s, il aime surtout skater avec ses potes et son crew, Le Muffin Squad, entrainé par Nicolas Gay et Georges Poole. Depuis 2 ans, il se confronte aux meilleurs lors des Championnats de France et autres exhibitions, et auxquels il revient régulièrement récompensé. Grâce à ses performances et à celles de ses équipiers, le rayonnement et la notoriété du club sortent du village. Hyper motivé, toujours souriant, Alexy est l’un des porte-drapeau du club et semble avoir un bel avenir dans le skate. Il espère rapidement intégrer le Collectif Junior France - l’équivalent de l’équipe nationale professionnelle pour

Du côté d’Anthony , ce sera finalement le rugby qui prendra le dessus. « Je suis passionné par le rugby, j’ai diminué le skate de peur de me blesser. Je vise aujourd’hui la section au lycée de Tyrosse, et pourquoi pas le Pôle Espoir à Bayonne.» Anthony conçoit le skate comme un style de vie, un moment à partager entre potes, bien loin des compétitions. Compétiteur dans l’âme, il continue à vouloir passer certains tricks, et rouler. Il laisse son frère le dépasser dans cette discipline, avec une certaine fierté, qu’il n’avouera qu’à demi-mots.

10


où rider

© Benoît Potier

les skateparks

capbreton

Complexe sportif municipal - Boulevard des Cigales Le skatepark de Capbreton se destine aux débutants comme aux confirmés. Il s'étend sur 650 m² au coeur du complexe sportif municipal. L'accès est libre. Il propose des cubs, des ledges, des volées de marches, un bowl en trèfle à deux hauteurs, des plans inclinés, des hips, des tables à manual. Le bowl occupe 30% de la surface. Les 70% restants sont une flow plaza. b é n e ss e M a r e m n e

Chemin de l'Adour Le skatepark de Bénesse-Maremne s'étend sur une surface de 220 m². Il se compose d'un bowl en forme de trèfle à la façon des premiers du genre fabriqués dans les années 60 et 70. Il comporte deux profondeurs différentes. s e i g n o ss e l e p e n o n

parking du penon Situé à l'entrée de la plage du Penon, en accès libre, vous trouverez un bowl en enrobé, idéal pour les débutants comme pour les confirmés. S k a t e C l u b H o ss e g o r

Hall 4 - 49 Avenue des Tonneliers Skatepark couvert de 1000 m2 avec un bol géant et une partie street avec des quarters de tous les côtés, une pyramide, des fun box… Accès libre aux heures du magasin, 1€ symbolique est demandé pour la session. L a b e n n e - Oc é a n

Route océane - rue du stade Le spot s'étend sur une surface de 400m², alliant une partie équipée d'un bowl et une seconde plus orientée street. On y trouve des modules en béton, des plans inclinés, des curbs, des tables à manual, un rail, un quarter, un volcano, un bowl.

11


Brandon 22 ans équipier - Jack's Soustons

Humour et second degrés. Les maitres mots du personnage qu’est Brandon. Habillé de sa chemise à fleurs fraichement ramenée d’Hawaii par sa soeur, d’un large sourire et de ses yeux rieurs, cette rencontre s’annonce sous les meilleurs hospices.

F

ils de capitaine dans l’armée, Brandon a passé sa jeunesse à déménager de caserne en caserne jusqu’à ses 15 ans où ses parents se posent enfin dans les Landes. Après le lycée passé à Saint Vincent de Tyrosse, bac en poche, il part pour la grande ville, Bordeaux, pour commencer des études d’Histoiregéo à la fac. Rapidement, l’envie de voyager sera plus forte que celle de rester derrière un pupitre. Il part retrouver sa soeur pour plusieurs mois en Irlande où il se découvre l’envie de voir le monde. De retour en France, il tente de nouvelles études, tournées vers le droit, mais qui n’aboutiront nulle part. Finalement, de retour chez ses parents, Brandon rêve d’indépendance et de pouvoir construire sa propre vie.

Au hasard d’une discussion sur les réseaux sociaux, il découvre l’ouverture du futur restaurant Jack’s à Soustons, à seulement quelques kilomètres de là. Il postule et débarque à son entretien de manière improbable. « Il est arrivé avec son dossier complet, avec photocopie de carte vitale, de carte d’identité,... comme si l’entretien n’était qu’une formalité. J’ai été tellement surpris, que j’ai décidé de l’embaucher » nous confie en riant Raphael, gérant de l’établissement. Aujourd’hui, CDI en poche, Brandon peut s’adonner à ces loisirs, l’esprit léger. Derrière cette faculté à tout prendre (un peu / beaucoup) à la légère, on découvre un gars pas si sûr de lui, qui se cache derrière ses blagues et son sourire, pour mieux cacher cette timidité attachante. A l’instar de certains de ses collègues, Brandon ne surfe pas, il joue à la pétanque, il ne fait pas de

guitare avec ses potes mais seul dans sa chambre, il regarde tous les types de cinémas, de High School Musical à Scarface, et l’avoue sans rougir. Avec ce nouveau poste, Brandon semble épanoui, avec une envie qu’il ne se connaissait pas, celle de progresser professionnellement, de s’investir,... mais à 22 ans, il avoue aussi vouloir profiter de la vie, être avec ses potes, et continuer à avancer. Bien loin l’idée pour nous de lui souhaiter le contraire ! Et nous terminerons cette entrevue par une citation de ce poète (à ses heures perdues), « j’ai un regard visionnaire, je suis intrépide, proche de l’homme idéal » . Second degré absolu : le personnage est parfaitement résumé par cette fausse prétention qu’il semble intéressant de creuser pour découvrir un jeune homme souriant, amical et charmant.

Je suis proche de l'homme idéal !

12

© Céline Hamelin

S TAFF

»»22 ans »»Vit à Pomarez »»Travaille chez Jack's depuis avril 2016


Sauver

... ou périr

Bernard, surfeur kayakiste des mers & jeune retraité © Céline Hamelin

»»62 ans, vit à Soustons »»Ce qu'il préfère chez Jack's : Le Burger Californien

L’ouverture du nouveau restaurant à Soustons nous a permis de faire la Bernard est aussi un héros des temps modernes, par l’édition locale de Sud Ouest, le connaissance de personnalités locales incontournables. En tête de liste, il «surnommé Saint Bernard des mers » . En effet, le dynamique papi est nous a été rapidement cité le nom de Bernard, l’unique surfer de kayak des animé par sa générosité et son altruisme, jusqu’à devenir pompier volontaire il y a plus de 25 ans. Mais son courage ne s’arrête pas mers du village landais. Rencontre.

là. Chaque année, il vient au secours de touristes imprudents, pris par la force des vagues et des courants de l’océan atlantique. Il ne compterait pas loin de 30 personnes sauvées grâce à son sangfroid et sa connaissance de l’élément. Pour ces sauvetages, il reçoit en 2011, le diplôme d’honneur pour fait de sauvetage, ainsi que la médaille d’or de la ville de Soustons.

D

ès les premiers échanges téléphoniques, on se rend rapidement compte qu’on aura à faire à un véritable passionné. C’est que l’histoire de Bernard regorge d’aventures multiples et de prouesses héroïques. Casquette vissée sur la tête, ipad sous le bras, Bernard arrive d’un pas décidé pour notre interview. Connu comme le loup blanc, c’est un jeune retraité dynamique, amoureux de l’océan et amateur de sensations fortes. A bord de son wave ski, Bernard ne passe pas inaperçu tant par l’entrain qu’il met à pratiquer cette discipline si peu répandue sur nos côtes, que par son attitude avenante et chaleureuse. Avec son large sourire, on ne peut qu’apprécier ce personnage atypique, tellement animé par cette vie au bord de l’eau, et d’autant plus aujourd’hui avec ce nouvel emploi du temps de retraité. Tous les jours, lorsque les conditions le lui permettent, il se jette à l’eau, et glisse, parfois dans des conditions solides, comme à la Nord en 2007, session dont il nous montre, pas peu fier, les photos parues à l’époque dans le magazine Trip Surf.

Il se tatoue ces mots si représentatifs de son caractère « Sauver ou Périr ». Tout est dit ! Aujourd’hui, grand-père de 3 petits enfants, dans une forme physique excellente, Bernard entend bien profiter de cette retraite méritée, entouré des siens. Il cache aussi secrètement un rêve quelque peu excentrique, celui de voir s’élever, à sa mort, une statue à son effigie, sur la dune de Vieux Boucau, regard tourné vers l’océan, pagaye et kayak dans les mains. Les négociations sont en cours... Affaire à suivre.

13


1

4 5 6

2

3

SHOP

© Céline Hamelin

PING

Dans chacun de nos restaurants, le staff est équipé par une série de produits dérivés Jack’s, créés en collaboration avec des marques locales, customisés aux couleurs et à l'univers de la marque. Tous ces produits sont désormais disponibles à la vente sur notre site en ligne www.jacksburgers.fr/eshop

14


connect on

www.jacksburgers.fr/eshop

baron clothing

1

casquette Jack’s Burgers

19€

4

tee-shirt gris Baron x Jack’s Burgers

15€

Baron Clothing a pris naissance dans le sudouest de la France. En collaborant avec des artistes locaux : illustrateurs, graffeurs, skaters, danseurs et musiciens ; Baron s'est forgé une réputation dans la culture urbaine française. www.baronclothing.fr

jean jean chaussetterie

2

tablier en denim French California x Jack’s Burgers

49€

7

tee-shirt noir burger Baron Clothing

15€

Jean Jean Chaussetterie Fine, des chaussettes 100% de fabrication française, avec un pied gauche et un pied droit, et ça se voit ! Confortables et élégantes, elle sont conditionnées dans un bel etuit haut de gamme. www.jeanjeanchaussetterie.com

mcfly

3

chaussettes JeanJean x Jack’s Burgers

19€

6

tee-shirt gris baseball Baron Clothing x Jack’s Burgers

15€

Voyager dans le temps, s'inspirer des codes et styles les plus influents de chaque génération pour les traduire dans notre marque, McFly watches. www.mcflywatch.com

frenchcalifornia A la plage, au bord de la piscine ou à la maison, French California vous propose une série d’accessoires en denim, des basiques intemporels qui se patineront avec le temps, handmade in France. www.frenchcalifornia.fr

5

Montre McFly x Jack’s Burgers

59€

8

tee-shirt noir frite Baron Clothing

15

15€


Il y a des clients qu’on croise plus régulièrement que d’autres, avec qui ont été créés des liens particuliers de par leur parcours et leur histoire. Lena, maman d’une petite fille de 4 ans, est une clientèle fidèle, une femme entrepreneuse, qui a pris sa vie à bras le corps pour vivre la vie qu’elle voulait. On le sait, il n’est jamais facile de prendre des décisions radicales, on apprécie son confort et ses habitudes. Mais certaines personnes, par passion, remettent tout en question et changent littéralement de vie.

bienvenue au

koala surfcamp de lena

Lena, propriétaire du koala surf camp »»41 ans, vit à Hossegor »»maman, surfeuse & ancienne journaliste de la TV suédoise

© Céline Hamelin

»»Ce qu'elle préfère chez Jack’s : Le Sunny Veggie & la Kid's Box pour sa fille Lisa

C

élèbre journaliste sur la télévision suédoise pendant près de 10 ans, Lena s’est toujours passionnée pour les sports de glisse, notamment le snowboard. A partir de 1998, elle passe tous ses étés à Hossegor et tombera amoureuse de la station balnéaire et de son style de vie si détendu. La découverte du surf sera une véritable révélation. Après une émission sur le voyage qu’elle tiendra pendant près d’un an, sa décision est prise. Elle arrête tout, et débarque à Hossegor, achète une jolie maison, sur l’un des plus beaux spots d’Europe, la Nord, plage de la Centrale. Après une saison dans un surf camp à Seignosse, l’idée d’ouvrir son propre établissement murit, jusqu’à se concrétiser en 2006.

Plus qu’un bed&breakfast, le Koala Surf Camp est un lieu communautaire (comme le précise sa page Facebook), où l’on partage chaque espace de vie, où le Wifi n’existe pas pour amorcer les discussions entre les habitants de la maison, où l’on échange sur son pays et sa culture...

Je voulais que les gens se sentent comme à la maison, dans un endroit convivial et chaleureux. Les gens (re)viennent justement pour ça

Pensionnaire, on y croise des personnes de toutes nationalités, des Etats-Unis, à l’Australie, en passant par la Scandinavie, l’Allemagne,... Le bouche-à-oreille a rapidement fait sa réputation. Même quelques français viennent s’aventurer dans ce havre de paix. Avec sa fille de 4 ans, elle partage la vie de ses pensionnaires pendant leur séjour, pour les accueillir au mieux, les

16

guider, et leur faire profiter de leurs vacances dans ce joli paradis. Ouvert de juin à octobre, la saison est chargée, mais quel bonheur, et surtout une certaine mélancolie à chaque fin de saison. Lena ne regrette rien de son ancienne vie comme célébrité locale. Aujourd’hui, elle s’amuse même de cette dernière campagne Skoda dont elle est le personnage principal. Lorsqu’on lui demande pourquoi ils l’ont choisie pour cette publicité, elle sourit de ses jolis yeux de chat et nous répond « Je pense qu’ils voulaient montrer une femme forte, aux commandes de sa propre vie, qui profite de chaque instant, sans regarder en arrière. » Il semble qu’ils aient choisi la bonne personne.

www.koala-surf.com Koala Surf Camp Koalasurfcamp


CAPBRETON - HOSSEGOR - SOUSTONS

SUNNY VEGGIE

Les petits Nouveaux ÉTÉ 2016 VEGGIES STICKS

WRAP CHÈVRE

RODÉO


surfeurs rencontres paul

paul

© Céline Hamelin

PaulDuvignau paulduvignau

arthur

Quelle est la différence entre deux beaux garçons, blonds et surfeurs de 19 ans, soutenus par Jack’s Burgers ? L’un vient de l’île antillaise de Madinina, et l’autre de métropole, de Seignosse plus précisément. On a voulu rencontrer Arthur Lassée et Paul Duvignau pour voir ce qui pouvait bien les différencier. Lorsque l’un passe ses journées dans l’atelier à shaper ses propres planches sous sa marque Hossegor Surfboards, l’autre se concentre sur ses entrainements et les compétitions à venir. Les deux rêvent simplement de vivre grâce au surf, mais de manière différente.

arthur ArthurLassee arthurlasse

18


c

Paul

heveux bouclés et chapeau vissé sur la tête, sourire perpétuel, c'est un gamin du village, qu’on a vu grandir au fil des sessions, avec son père, et le club Lou Surfou Seignosse. Conscient de la chance qu’il a d’avoir grandi dans cet univers, Paul compte bien en profiter encore et encore. Lorsqu’il débute le surf au plus jeune âge, ce sera sur un gros longboard, puis un fish 6’0 tout aussi volumineux (souvenirs tout de même très détaillé, prouvant ce regard passionné que porte Paul sur sa vie). Il se tente à quelques compétitions, mais sans grande conviction. Il veut glisser, il aime glisser, un point c’est tout. En 2010, pour rigoler, il shape son premier alaïa, à seulement 13 ans... 2 ans plus tard, il se penche sur un longboard, et compte aujourd’hui pas loin de 65 planches à son actif, shapées et glassées par lui-seul.

I

Sponsors : Melty.fr , surfshop le Wharf , Moken vision, hurricane, bubble gum wax, pizza man, Hossegor surfboards, atelier Dust Barn, Jack’s Burgers.

© Nicolas Fernandez

Fier de son travail, il a envie d’officialiser un peu plus les choses, en montant son statut d’auto-entrepreneur, et en développant à son rythme la marque Hossegor Surfboards. Il adapte sa vie et ses journées en fonction de ce que la Nature lui offre. Entre alaïa, longboard, surf tandem, Paul se fait une jolie réputation, et d’autant plus aujourd’hui lorsqu’il s’amuse à surfer les montagnes d’eau de la Nord. En janvier dernier, il se paie même le luxe de gagner 2 prix lors de la compétition mythique Rip Curl, Le Challenge de la Nord, avec le meilleur cumul de points et aussi le prix de la meilleure vague. Une belle consécration pour ce jeune surfeur landais. Côté études, il termine son BTS en système constructif bois et habitat, qui lui permet d’acquérir une expérience manuelle et professionnelle. Mais à 19 ans, Paul rêve surtout de voyages, de pouvoir surfer autour du monde. Et ce projet semble se concrétiser, pour après la saison estivale. Il passera l’été à mitemps chez All Troc, le magasin de dépôt-vente d’articles de sport, et mettra un maximum de sous de côté pour faire un petit tour du monde pendant 3 mois, entre l’Islande, la Californie, Hawaii, l’Australie et l’Indonésie.

Arthur

l appréhende le surf de manière plus encadré, avec des objectifs de résultats en compétition. Il commence le surf également très tôt, mais dans les eaux chaudes des Antilles, à Tartane (Martinique), accompagné de son papa. Les premières compétitions voient le jeune Arthur rapidement sur les podiums, jusqu’à même un quart de final aux Championnats du Monde ISA Junior en 2013 et sa 2ème place à la finale Européenne du Rip Curl GromSearch. Après une période d’absence de 2 ans, Arthur est revenu l’été dernier, encore plus motivé pour progresser et cumuler les résultats. Sa saison de reprise sera notamment couronnée par sa victoire en Championnats de France Juniors et aux Championnats des Landes Open. Il termine aussi 5ème au Lacanau Pro Junior, le seul auquel il a pu participer. En parallèle, il continue ses études par correspondance et mixe compétition et free surf. Sponsors : Rip Curl, DHD Surfboards, Ozed optic, Ocean&Earth, Cool Shoe, SeventyOne Percent, Captain Titi, Jack’s Burgers.

© F.photos

Car pour lui, il est indispensable de garder la passion, et cela passe essentiellement par ces sessions plaisir entre potes et avec sa copine. Soutenu par plusieurs sponsors, Arthur peut se concentrer sur la saison à venir. Il travaille notamment avec des coachs reconnus tels que Nicolas Fernandez et Arnaud Darrigade, qui l’accompagnent sur sa technique, la prépa physique et sur l’aspect stratégique en compétition. Arthur est lucide, et travaille par étape « Mon objectif sur le long terme est de vivre du surf pendant quelques années, d’avoir la plus belle carrière possible et d’aller jusqu’au bout de mes capacités pour n’avoir aucun regret. Plus concrètement, j’aimerais intégrer les primes d’ici 3-4 ans et y rester un maximum de temps, voir même ( pourquoi pas ) me qualifier sur le World Tour. Sur le moyen terme, cela veux dire que je vais devoir progresser sur mon ranking WQS chaque année, m’entrainer un maximum et me développer médiatiquement. A court terme j’aimerais finir mon année dans le Top 350 des WQS afin d’avoir ma place dans un bon nombre d’entre eux dès l’année prochaine et en faire entre 12 et 15 un peu partout autour du monde.» Sa concentration et sa motivation seront certainement ses meilleurs alliés pour débuter les prochains contests.

Même si les 2 surfeurs voient et pratiquent le surf de manière différente, les 2 jeunes hommes confessent avec plaisir que cette discipline leur permet surtout de vivre un style de vie à part entière, fait de voyages, de rencontres, de nature et de sensations fortes uniques. Et ils semblent heureux ! What else ?

19


Adrien

27 ans Responsable de restaurant - Jack's Hossegor Chez Jack’s, certains membres du staff font partie de l’aventure landaise depuis le début. Ils ont grandi en même temps que cette belle histoire. Pour une partie d’entre eux, le Jack’s représente la chance d’avoir pu évoluer professionnellement et celle de rester dans cette région si agréable. C’est le cas d’Adrien, 27 ans.

O

riginaire de Belgique, il suit ses parents à La Réunion à l’âge de 9 ans. Il découvre alors le surf et le bodyboard pour lesquels il se passionne rapidement. Après 5 ans sur l’île, il rentre en Belgique avec regret, en plein hiver. Avec sa courte carrière dans le surf, il avait eu l’occasion de découvrir la région Aquitaine, en participant deux années de suite aux Championnats de France. Il s’était alors promis d’y revenir... Ce sera chose faite en 2012 pour la saison estivale. Depuis ce jour, il mettra tout en oeuvre pour s’installer ici, là où il fait bon vivre et où les vagues sont les plus belles. Ce sera sans compter sur sa rencontre avec Julien Escande, le patron du Jack’s, à la recherche de jeunes, dynamiques et motivés à faire grandir l’histoire de l'enseigne. La tête sur les épaules, il a déjà investi dans son appartement à Angresse, et profite de ses jours off pour surfer et passer du temps avec les potes. Une belle carrière en perspective pour ce jeune homme intelligent et investi.

Depuis ce recrutement en 2013, Adrien gravira les échelons, pour devenir responsable du point de vente de Soorts. « Je ne peux que remercier Caroline et Julien de m’avoir fait confiance et de m’avoir donné l’opportunité d’apprendre tout ce que je sais aujourd’hui. Sans eux, je ne serai pas là. » En 3 ans, cet autodidacte a fait ses preuves, passant par tous les postes, découvrant chaque métier, jusqu’à la lourde responsabilité de manager. Personne de confiance de la direction, il gère près de 8 personnes à l’année, et jusqu’à 13 en pleine saison. Il semble que les relations humaines et son calme soient les qualités indéniables qui lui ont permis d’accéder à ce poste. Discret et réservé, Adrien a su s’imposer en tant que leader du restaurant et ne cesse de soutenir ses équipes. Lorsqu’on lui demande comment il pense pouvoir encore évoluer au sein de l’entreprise, ses objectifs sont clairs et ambitieux : « pourquoi ne pas reprendre un Jack’s dans un avenir proche ! »

Sponsors : WATT Bodyboards, Sushift, Just like BB

... Depuis 2012, Adrien met tout en oeuvre pour s'installer ici, là où les vagues sont les plus belles...

20

© Céline Hamelin

S TAFF

»» 27 ans »» Vit à Angresse »» Originaire de Belgique »» Travaille chez Jack's depuis 2013


CAPBRETON - HOSSEGOR - SOUSTONS

GLACES ARTISANALES

Les petits Nouveaux ÉTÉ 2016 SUNDAE

P AT I S S E R I E S

CAFÉS NESPRESSO


Alizée

22 ans Assistante manager - Jack's Capbreton Ne vous fiez pas uniquement au physique de ce petit bout de femme pomponnée, vêtue de noir, aux yeux cendrés ! Derrière une attitude pouvant passée pour de la distance, Alizée est un «petit coeur tout mou» selon ses dires. On a passé quelques minutes à creuser derrière ce joli sourire.

N

elle s’engage quotidiennement. Récemment promue assistante manager, son projet futur serait d’investir dans son premier appartement sur Capbreton, village qui restera pour elle un point d’ancrage ad vitam eternam. Elle aimerait aussi reprendre une formation en parallèle pour obtenir un diplôme d’études supérieures, en management, et ainsi toujours plus accroitre ses compétences.

ée de parents landais, Alizée quittera très jeune notre belle région, pour suivre la famille aux 4 coins de France, et pour finalement se poser au début de l’adolescence à Toulouse. Malheureux d’être séparés de leur contrée natale, ses parents décident de rentrer à Capbreton lorsqu’elle avait tout juste 15 ans. Quel bonheur ! Aujourd’hui, à seulement 22 ans, Alizée a déjà un joli parcours professionnel et compte 4 années d’expérience au sein de la famille Jack’s. Elle fait partie des premiers employés recrutés à Capbreton, comme saisonnière. Bac en poche, elle enchaine avec un BTS management, tout en continuant des extras. Mais rapidement, boostée par l’ambiance conviviale qui règne au sein du restaurant, elle postule pour un poste à l’année. Depuis, elle se sent membre d’une petite famille, avec qui il fait bon passer du temps et travailler. « Grâce à la proximité des patrons, à l’ambiance dans l’équipe, et à la moyenne d’âge de 24-25 ans, nous venons travailler avec le sourire, et la motivation. » Pour la jeune femme, son relationnel et son investissement quotidien lui ont permis d’avancer et d’acquérir cette expérience. Elle est un repère pour les nouvelles recrues et l’équipe qui l’entoure. Du haut de sa vingtaine d’années, Alizée a la tête sur les épaules et fait preuve d’une maturité rare. Même si elle travaille aujourd’hui avec des collègues qui sont peu à peu devenus des amis, elle est là pour répondre à des objectifs clairs et des attentes professionnelles, pour lesquelles

En dehors du travail, Alizée est une jeune femme de 22 ans comme les autres. Toujours de bonne humeur, sociable, festive, elle a la bougeotte, et ne passe pas un jour off sans sortir, faire du vélo, ou partir en week-end à Bordeaux ou Toulouse rejoindre ses amies. Sur ses amours, elle nous dira, un sourire au coin des lèvres, qu’elle est bien trop jeune pour se caser, et qu’elle veut profiter ! Finalement, Alizée n’aspire qu’à une seule chose, celle d’être heureuse et de profiter de cette jeune vie à 100%. S E S BON S PLAN S » » Sortir danser au Central Café »» Prendre un verre de vin & quelques tapas au Touring Café, pour son ambiance familiale "comme au Jack’s" » » Faire du shopping chez Hoaz & Philippine Hossegor, dans le centre ville

22

© Céline Hamelin

S TAFF

»»22 ans »»Vit à Capbreton »»Travaille chez Jack's depuis 2013


les jeux d'Oona Seguin

oonaseguinillustratrice www.oonaseguin.com Retrouvez plus de jeux d'Oona sur la nouvelle Kid's Box

jeu#01

Les 7 erreurs de Ks

jeu#02

Le labyrinthe

jeu#03

coloriage

Colorie cette jungle de belles couleurs et dessines-y un tigre, un toucan et un serpent.

Quelle chaleur ! N'oublie pas de bien t'hydrater, mais pour cela, trouve le chemin parmi ces noix de coco.


CAPBRETON - HOSSEGOR - SOUSTONS

COMMANDEZ VOS BURGERS EN LIGNE SUR

WWW.JACKSBURGERS.FR

CAPBRETON

HOSSEGOR

SOUSTONS

PARKING INTERMARCHÉ 05 58 425 425

ZA PÉDEBERT 05 58 485 485

CENTRE E.LECLERC 05 58 778 778

OPEN

NON-STOP FOLLOW US


Millions discover their favorite reads on issuu every month.

Give your content the digital home it deserves. Get it to any device in seconds.