Jack's Paper #01

Page 1

@jacksburgers été 2015 - gratuit

www.jacksburgers.fr

@jacksburgers

P A P E R Un peu d'histoire

Qui se cache derrière les Jack's Burgers? Comment tout a commencé ? On vous dit tout.

Rencontres

On vous présente cinq personnalités qu'on croise chez Jack's Burgers.

Interviews

(Re)découvrez la radio Surf Fm, l'atelier Numéro 4 et l'association Hapchot Wheels.


04

07

08

10

Histoire du Jack's

Portrait Laurène

Shopping Femme

12

13

Rencontre Surf Fm

Portrait Gontran

14

Shopping Reportage Atelier Numéro quatre Homme

15

Shopping Déco

16

18

20

21

Interview Quentin

Rencontre Hapchot Wheels

Interview Lucile

Interview Surf Church

Directeur de la publication : Julien Escande | Directrice de la rédaction : Caroline Escande | Rédactrice en chef : Julie Pollet | Directrice Artistique : Quitterie Daury | Photographe : Céline Hamelin | Impression : Copytel à Capbreton Ont contribué : Lucille Thami, Manon Molia & Jeff Ruiz | Merci à tous les interviewés pour leur temps et leur implication dans ce nouveau projet | Édition et réalisation : Jack's Burgers, société HORTENSIA - 73, avenue des Charpentiers - 40150 Hossegor | @Jack's Magazine est un magazine gratuit bi-annuel édité par la société HORTENSIA | Dépôt légal : à parution @Tous droits réservés. La reproduction, même partielle, des textes ou illustrations publiés dans ce numéro est interdite sans l’autorisation écrite préalable de l'éditeur. Ne pas jeter sur la voie publique.


EDITO

P

arce que le Jacks est une histoire de familles, une histoire d’amitié, une aventure humaine faite de rencontres, de travail et de passion. Passion pour notre métier, passion pour les gens que nous avons la chance de côtoyer tous les jours, passion pour la région qui nous a accueillis il y a près de 4 ans. De ces années, nous avons tissé des liens avec des personnes et leur histoire, nous avons pu découvrir un véritable dynamisme, une communauté passionnée et passionnante aux 1001 idées, un endroit où la qualité de vie prime. A travers ce magazine, nous avions envie de partager avec vous des coups de cœur, vous présenter des créateurs, nos équipes et nos clients, des personnes qui tentent de vivre (de) leur passion, des initiatives innovantes pour faire bouger les choses. Sur ce premier numéro, il y avait tellement de choses que nous aurions aimé vous présenter, tellement d’histoires à vous raconter. Mais gardons-en un peu pour les prochaines fois. Bonne lecture et bon appétit.

© Jeff Ruiz

Caroline & Julien

3


u n s chez e v n e i b

Certains d’entre vous qui lisent en ce moment-même ce magazine viennent peutêtre pour la première fois dans l’un des restaurants Jack’s Burgers. Et si nous vous racontions leur histoire…

C

ette aventure est une histoire de famille, celle de Caroline et Julien Escande, jeune couple d’autodidactes originaires du Tarn. Tout commence en 2003, lorsqu’ils ouvrent leur premier restaurant dans la région de Toulouse. Après avoir ouvert plusieurs autres établissements aux quatre coins de la France, une envie de nouvelles aventures les fait déménager dans les Landes en 2011.

4


« Nous voulions nous rapprocher de l’océan, offrir à nos 3 enfants une meilleure qualité de vie » nous confie Caroline. Amoureux de nature et de surf, Hossegor et ses alentours s’imposaient donc comme une évidence. Après plusieurs mois de travail, en juin 2012, le Jack’s de Capbreton ouvrait ses portes. Avec ce restaurant, les Escande répondent à un manque certain pour les locaux en terme de restauration. Proposer un endroit ouvert à l’année, tous les jours, de 11h à 23h. « Lorsque nous sommes arrivés dans le coin, nous nous sommes rendus compte qu'il existait peu d'établissements ouverts non-stop 12 mois sur 12. En plein mois de janvier, la recherche d’un resto s’avérait parfois fastidieuse. Il y avait là un besoin que nous nous voulions essayer de satisfaire ».

Une carte de 14 burgers cuisinés à la minute

Proposer un endroit ouvert toute l’année, tous les jours, toute la journée... Avec des produits frais et de qualité, et des sauces faites maison...

Le concept est simple et efficace : une carte de burgers variée qui va du classique Méga Jack's à l'étonnant Bolly Burger avec sa sauce au curry. Produits frais et de qualité, sauces faites maison, tout est cuisiné à la minute. Chez Jack’s, ils veillent à sélectionner rigoureusement les produits de base, et ne retiennent que ceux de haute qualité (Harry’s pour le pain, Heinz pour le Ketchup, Coca Cola pour les boissons, steak haché 100% pur muscle). Le succès de leurs fast-food ne se dément pas surtout grâce à l’application rigoureuse et sans compromis de principes qui résument leurs valeurs : service, qualité et convivialité. Le service et l’accueil font partie de cet engagement qui fait aujourd’hui la réputation du Jack’s : un personnel jeune, dynamique, toujours à l’écoute du client. Avec une moyenne d’âge de 22 ans, autant vous dire que l’ambiance est là. « Nous ne faisons pas que travailler ensemble. Nous nous retrouvons pour prendre des verres, surfer,… » nous explique Gontran, assistant manager à Capbreton. C’est que les employés se sentent bien « C’est souvent leur premier job, ils se donnent à fond en découvrant le

monde de l’entreprise » raconte Julien. Les 2 restaurants regroupent près d’une vingtaine d’emplois en CDI à l’année, et 10 contrats saisonniers. « Nous offrons à nos employés la possibilité d’évoluer, de manager, jusqu’à devenir responsable de restaurant pour certains ! ». A l’image de leurs équipes, la convivialité est maître-mot, entre potes, en famille, pour déjeuner ou simplement l’envie d’une pause café en terrasse. Toutes les générations s’y croisent. Le plaisir de voir les étincelles dans le regard des enfants lorsqu’ils découvrent les cadeaux de la Kids Box, cela n’a pas de prix. Pour les parents, la tranquillité se savoure aussi, en les regardant s’éclater dans l’espace dédié avec livres, tablette digitale et autres jeux pour tous âges. On y rencontre aussi des grands-parents venus gâter leurs chérubins, et savourant une salade gourmande ou un wrap épicé. Pour les plus pressés, vous pouvez dès maintenant commander en ligne sur leur nouveau site internet www.jacksburgers.fr « Nous avons travaillé une toute nouvelle plateforme, aux couleurs de nos restaurants, plus interactive et ludique. Un service en plus que nous voulions offrir à notre clientèle, un système de fidélisation afin de répondre au mieux à leurs besoins et envies ». En seulement 3 ans, Jack’s Burgers est devenu un endroit de restauration incontournable, respecté et apprécié pour la qualité de service, l’accueil et bien entendu, pour sa carte de burgers. Il y en aura forcément un à votre goût !

5


AGENDA WEEK-END SKATE

FESTIVAL DU CONTE

QUIKSILVER & ROXY PRO

20 & 21 JUIN CAPBRETON

DU 05 au 07 AOÛT CAPBRETON

- Boudigau Bomb : le Family Skate ride de 10kms à Capbreton, pour tous les âges, ouvert à tous et gratuit. BoudigauBombsk8

Du mime au théâtre de rue, en passant par les marionnettes & les poésies pour petits et grands.

DU 06 AU 17 OCtobre HOSSEGOR & SEIGNOSSE

- Go Skateboarding Day avec Globe : initiations & contests au SkatePark de Capbreton. GlobeStoreHossegor Retrouvez vos burgers préférés sous la tente Jack's pendant ces 2 événements

LE TROPHÉE DES GENTLEMEN

Événement incontournable qui clôture la saison, avec la présence des meilleurs surfeurs et surfeuses du monde sur les plages d’Hossegor-Seignosse. @ASP/Poullenot/Aquashot

06 SEPTEMBRE HOSSEGOR Rendez-vous amical entre passionnés de golf, confirmés ou amateurs, dans une ambiance conviviale. Une petite partie en équipe sur la plage. Trophée-Des-Gentlemen-Hossegor

FÊTES DE BAYONNE du 29 juillet au 02 août BAYONNE

Moment incontournable pour qui veut découvrir la culture locale, les vachettes, la sangria et la fête. Dress code rouge et blanc indispensable. Navettes disponibles de Capbreton, Seignosse et Hossegor. Infos sur www.fetes.bayonne.fr

LA WEDDING PARTY

RAID DINGUE HOSSEGOR

27 SEPTembre Bénesse-maremne

24 & 25 OCtobre HOSSEGOR

La Wedding Party, ou comment (re)découvrir les joies de la préparation d’un mariage, avec un regard nouveau, frais et moderne. laweddingparty © Dohmen Photography pour Kindabreak

Une course de 10kms dans Hossegor. Pour tous les sportifs, les vrais, un peu dingues, âgés de 6 ans et plus qui vont relever le défi. www.raid-dingue.fr

6


LAURèNE > 33 ans, en couple, un enfant > Vit à Saint Vincent de Tyrosse > Ses bons plans : L'île du malt pour son choix de bières

Laurène manager du restaurant de Soorts-Hossegor

Si vous avez l’habitude de venir au Jack’s de Soorts, vous aurez sans doute remarqué Laurène. Yeux rieurs et tempérament de feu, elle a su en à peine 2 ans grimper les échelons et s’imposer au poste de manager de restaurant.

A

ujourd’hui, elle gère près d’une dizaine de personnes, d’une main de fer (dans un gant de velours). Du haut de ses 33 ans, et face à une moyenne d’âge de 22 ans, elle est souvent considérée comme la grande sœur, voire le grand frère Laurent, comme l’aiment à plaisanter ses collègues. « Je me sens parfois dans le rôle de maman ou de sœur face aux plus jeunes. Je pense avoir su instaurer une ambiance agréable et détendue au sein de l’équipe, tout en restant exigeante. Ils savent qu’ils peuvent se confier à moi, et que je serai là pour les aider si besoin ». Mais ne vous fiez pas à ces bons sentiments, Laurène n’est pas du genre à se laisser faire. Étrangement, à l’extérieur, on découvre une autre facette de sa personnalité, une timidité avec un soupçon d’embarras. C’est que cela ne lui arrive pas souvent de parler d’elle. Il y a 4 ans, après des vacances passées dans les Landes avec des amis, elle décide de passer le pas, de quitter la région parisienne et débarque à Capbreton. Elle y construit sa nouvelle vie, à son image : détendue, humaine et chaleureuse. « Pour me sentir bien, j’aime faire à ma sauce, vivre dans une ambiance que j’ai réfléchie, pensée, mettre ma patte dans ce qui m’entoure ». Cela se concrétise dans le bricolage en tous genres, le jardinage, les loisirs et bien entendu dans le travail. Véritable épicurienne, curieuse de tout, entourée de ses amis et de sa famille, elle profite aujourd’hui de cette vie qu’elle a choisie, de chaque journée, toujours un peu plus.

Je me sens parfois dans le rôle de maman ou de sœur face aux plus jeunes...

7


1&7 4

3 1 5 2 6

SHOP

PING Avec ce premier numéro, nous avions envie de vous montrer l’effervescence locale, à travers une page shopping 100% Sud Landes. Vous (re)découvrirez plusieurs créateurs qui ont passé le pas de vivre de leur talent, en proposant des produits avec une âme, celle de la sueur et du travail des personnes qui les ont pensés et créés. Hommes, femmes, déco, une sélection éclectique, largement inspirée du lifestyle d’Hossegor.

8


1

4

BAGUE TURQUOISE NOA - 39€ & SAUTOIR LÉA - 35€ L’Atelier des dames - www.latelierdesdames.fr

TSHIRT AFRICA’S - 45€ Step Art - www.stepart.fr

L’Atelier des Dames naît en 2008 à Hossegor et fait le pari de valoriser des matières nobles ou insolites grâce au savoir-faire français de la bijouterie fantaisie afin de proposer des collections de bijoux fantaisie et de bijoux de tête chaque saison.

StepArt c’est avant tout une histoire humaine, celle de 2 potes d’Hossegor animés par la même envie, créer une marque en collaborant avec des artistes aux univers graphiques différents pour présenter des designs éclectiques et dans l’air du temps.

SAC À MAIN LULU - 420€ Pièce de Résistance - www.piecederesistance.fr

SHORT EN JEAN CUSTOMISÉ - 35€ Marie Youki - www.marie-youki.com

Pièce de Resistance c'est la fabrication artisanale de sacs pour hommes et femmes. C'est l'authenticité des matières traitées manuellement, au tannage végétal pour la plupart ce qui donne un aspect unique à chaque sac. Ce sont des sacs du quotidien, confortables, modulables qui se portent à toutes occasions.

Née d’une passion pour le vintage et le désir de créer une mode plus éthique, MARIE YOUKI sélectionne, transforme et enrichit des vêtements vintage en leur offrant une nouvelle vie. Alice, la créatrice, puise son inspiration dans un univers décalé et ludique où la mode ne se prend pas au sérieux.

3

6

CEINTURE EN CUIR BOXY - 48€ Isabelle Varin - www.isabellevarin.com

ESPADRILLES TENNIS TROPICOOL - 54,95€ Arsène - www.arsene-shop.com

Intuitive, Isabelle Varin, aime les détails subtils qui créent une dégaine. Ses collections de ceintures portent son empreinte avec des modèles intemporels dans une palette de tons naturels comme le cognac ou le gold mais aussi des pièces aux styles et aux coloris plus affirmés sur des cuirs craquelés, vieillis ou encore façon poulain zébré ou léopard.

Sous ce prénom de garçon, se cache une entreprise de filles avec la même envie de faire évoluer cette espadrille, fabriquée en France, au Pays Basque plus précisément à Mauléon-Licharre « Capitale de l’Espadrille » et ville d’enfance des 2 créatrices de la marque, avec la « touche Arsène ». Paillettes, ethnique, basiques ou tennis, leurs espadrilles sont modernes, colorées, inscrites dans leur époque.

2

5

7 COLLIER BLUE BAY - 39€ - Atelier Plage - atelierplage.tumblr.com Une invitation au voyage à travers des bijoux fabriqués à partir de coquillages finement sélectionnés sur les plages qui ont marqué les dernières expériences de la sublime longboardeuse Coline Ménard.

MAILLOT DE BAIN PALOMBAGGIA BIARRITZ - 174€ - Albertine www.albertine-swim.com | CAPE EN LAINE POWHATAN - 260€ La Méricaine - www.lamericaineandco.com | LUNETTES COLINE MÉNARD - 150€ - Ozed - www.ozed.com | SAC BANANE HOSSEGOR BEACH - 49€ - Bangus - www.bangus.fr | POCHETTE BOB MIX FOIL GOLD - 150€ - Rockmafia - www.rockmafia-lestore.fr

9


surf fm

att ent ion , v ous ê tes à l ’ an t e nne

Touristes ou locaux, il est impossible que vous soyez passés à côté de la radio associative Surf FM ! Depuis 7 ans, la fréquence 102.3 annonce le lancement officiel de la saison et est aujourd’hui un incontournable sur la station balnéaire.

Aujourd’hui, Surf FM, c’est l’affaire d’une vingtaine de passionnés bénévoles, qui se battent pour faire vivre cette radio à l’année, et pas uniquement sur les ondes, mais aussi sur le web. Grâce à leur fidélité et à celle de leurs auditeurs, près de 8 émissions émettent toutes les semaines autour de sujets aussi variés que la musique, le surf, les news locales, l’environnement « SURF FM c’est un état d’esprit ! L’esprit libre » comme ils aiment le rappeler dans leur campagne de crowdfunding lancée en avril dernier.

À

l’initiative de Surf FM ? Une femme, passionnée de surf, pleine d’idées, Kael, en 2008, entourée de plusieurs amis tout autant férus de glisse. Elle fait un constat évident et pourtant simple: au cœur de la surf industrie, dans la Mecque du surf européen, il manquait un média 100% local, proche des passionnés, avec un contenu différent et exclusif, à l’image de ce style de vie qu’elle affectionne tant. A l’époque, le studio est chez la fondatrice à Seignosse, on se déchausse pour accéder à la chambre d’amis. Rapidement, le manque d’espace se fait sentir. En 2014, après de nombreux déménagements, la nouvelle mairie d’Hossegor lui alloue un local à l’année, juste en face du trinquet de Soorts.

Ce qui fait aujourd’hui la longévité de ce projet, c’est, sans aucun doute, cette équipe soudée, une vraie bande de potes, aux caractères bien délirants, d’univers et d’histoires divers. Une aventure humaine hors du commun. Et là-dedans, aucun professionnel de la radio ! Tous autodidactes, ils assument à 100% ce plaisir de passer à l’antenne, cette adrénaline ressentie lorsque le micro s’allume. Simplement, ils surkiffent parler de ce qui les anime et partager tout cela avec les auditeurs de plus en plus nombreux.

10


LES ÉMISSIONS ROCK SESSION

Par Julien et Clément, un jeudi par mois à 19h

Retrouvez Surf FM sur 102.3 & sur www.surf-fm.fr

LES DÉCORTIQUEURS

RadiohossegorSurfFM @radiosurf @surffm contact@surf-fm.fr

Agenda musical par Clem, Oliv et Rahan tous les lundis de 19h à 21h

STRICTLY ROOTS

Le reggae roots par Jah Loud et JereMew le premier lundi de chaque mois à 21h

THE BOOM BAP SHOW

Le hip-hop par Doc Lamixe, Jay Wigga et Fab tous les mardis à 18h

DÉLIVREZ-MOI

SURF FM

Chronique littéraire par Stéphane et Elise tous les mardis à 13h.

THE BIG SHOW

a besoin de toi, oui toi qui lit ce mag !

Actu musicale, actu surf, interviews & live par Julien et Elise le jeudi à 18h, en alternance avec Cover.

DRUM THAT BASS

mix par DJ Bibz deux vendredis par mois à 22h

En début de cette 8ème saison, l’évolution de la radio et de son magazine ne dépendent aujourd’hui que d’une seule chose : l’obtention de la fréquence à l’année, ce qui lui permettrait de prétendre aux diverses aides attribuées aux radios associatives dites définitives. Et c’est bien là que le bât blesse. 6000€, c’est le montant total avec lequel la radio (sur)vit grâce au soutien de la mairie d’Hossegor et à la communauté de communes de la MACS. Alors, on fait appel à la générosité et au réseau. Et ça fonctionne ! Une aventure humaine et de partages, on vous l’a dit ! Mais ils ont envie de tellement plus…

projets que l’association mène de main de maître, uniquement grâce à la motivation de ces bénévoles (il nous semble important de le souligner). Gratuit, distribué à plus de 10 000 exemplaires tout au long de la saison, dans près de 80 lieux dans un rayon de 20 kms, le magazine est devenu aussi incontournable que la radio. Côté purement technique, avec cette antenne à l’année, outre les subventions, cela permettrait d’agrandir la zone de réception et donc de partager d’autant plus de bons plans, de musiques et de bons moments. La webradio serait également un axe de développement avec un nouveau site, une application Apple (l’appli existe déjà sous Androïd, développée généreusement par un auditeur).

Des projets, ils n’en manquent pas ! « Avoir plus de budget permettrait surtout d’améliorer la diffusion de notre contenu » nous explique Elise, bénévole depuis 5 ans et chargée de l’administratif. « Le magazine, lancé en 2011, était à la base un outil pour promouvoir la radio, présenter les équipes, le concept, parler de sujets qui nous tenaient à cœur et fidéliser une population de pratiquants locaux. Le magazine s’autofinance grâce à des annonceurs fidèles, qui, par l’achat d’espaces publicitaires, nous montrent leur soutien ». C’est encore un des

Mais aujourd’hui, ils n’en sont pas là ! Après plusieurs péripéties avec le déménagement de l’antenne (qui leur a tout de même coûté plusieurs milliers d'euros), la radio est enfin sur les ondes, et ils préparent la saison à fond, pour le bien de vos oreilles et de vos journées.

11


GONTRAN > 27 ans, célibataire > Vit à Capbreton > Où on se retrouve pour un verre ? Le Coolin’ sans hésiter, pour le son et l’ambiance

Gontran assistant manager du restaurant de Capbreton

Rendez-vous est pris avec Gontran dans l’un des endroits qu’il affectionne tout particulièrement : la plage, et plus précisément à La Piste, spot réputé du sud des Landes. C’est qu’on parle à un passionné, un vrai.

À

18 ans, son bac et son permis en poche, il quitte Nantes pour Bordeaux pour se rapprocher encore un peu plus de l’océan. Depuis l’âge de 8 ans, le bodyboard ; et la glisse en général ; font partie de sa vie, une douce échappatoire pour ce jeune homme infiniment gentil et rêveur. Pendant plus de 6 ans, il arpente Bordeaux et les plages alentours, et continue de faire des allers retours un peu plus au sud « parce que les vagues sont mieux là-bas ». Au détour d’une conversation, son pote Adrien, lui-même employé au Jack’s, passe son CV et quelques jours plus tard, il débute au restaurant de Capbreton.

Une anecdote qui rappelle parfaitement la vie de ce personnage attachant. Depuis un an, Gontran savoure cette nouvelle vie, près de l’eau, rythmée par le travail, les sorties, les sessions et les virées entre potes. Ne vous fiez pas à son allure nonchalante, Gontran sait parfaitement ce qu’il veut. La preuve étant qu’aujourd’hui il est assistant manager du restaurant de Capbreton, et qu’il vit la vie qu’il a toujours souhaitée, entre la glisse, son boulot et ses copains.

« Julien (Escande) m’a appelé pour me dire que je commençais le lendemain. J’étais sur Biarritz chez des potes, je n’ai même pas eu le temps de remonter à Bordeaux pour prendre mes affaires et ma voiture. J’ai pu rester chez Adrien pendant quelques jours avant de débarquer complètement dans les Landes. »

12


SHOP

PING

Les hommes ne sont pas en reste en terme de shopping local TSHIRT WONDERLANDES - 38€ - Step Art - www.stepart.fr | SWEAT ELEPHANT - 75€ Baron Clothing www.baronclothing.fr | CASQUETTE TRUCKER - 27€ - Chipiron Surfboards - www.chipiron-surfboards.com CHAUSSETTES LES HIRONDELLES - 19€ - Jean Jean Chaussetterie Fine - www.jeanjeanchaussetterie.com BRACELET MANILLE NOIR - 65€ - Une à Une - www.uneaune.com | STICK SPF 50 - 14,50€ - SeventyOnePercent www.seventyone-percent.com | MONTRE DANDY ANCHOR - 59€ - McFly Watch - www.mcflywatch.com

13


Atelier numEro quatre On vous emmène à Capbreton, dans un hangar au fond de la zone artisanale des Deux Pins, à la découverte d’un artiste passionné par le bois, et le mélange des styles : Fred Olaso, Atelier Numéro Quatre.

L

a boardculture est un aspect incontournable de la vie de notre région, le skate en fait partie. Elle se décline dans le textile, la musique, l’art… Ici, elle se fait mobilier. L’univers d’Atelier Numéro Quatre est largement inspiré par le style de vie de Fred et de ses rides en skate. Menuisier de profession, il crée, pendant ses heures de loisirs, des chaises, secrétaires, bibliothèques, étagères, … des créations sur mesure en collaboration directe avec le client.

Ne lui demandez pas s’il se voit développer ses produits en grande quantité. Fabriquer et vendre, c’est cela qui l’anime. Il aime gérer à 100% son activité. Encore plus, pouvoir répondre à des envies précises d’un client. « Récemment, une amie m’a demandé un rack de surf en forme de tête de cerf, tout en bois, pour rester dans le thème de sa décoration tendance scandinave. Je l’ai bientôt terminé et j’ai hâte de l’accrocher ».

Chaque modèle est unique, pensé et fabriqué à partir d’objets récupérés et chinés dans les vide-greniers et sur internet, pour leur assurer un rendu incomparable et une âme. « D’une pièce à l’autre, je mets plus ou moins de temps pour les monter. Les châssis ont parfois besoin d’un petit coup de neuf, je peux mettre un peu de peinture sur les plateaux de skate... J’ai beaucoup d’idées et j’aime les rendre réelles ».

Si ses créations vous plaisent, n’hésitez pas à le contacter, à venir découvrir son atelier et partager avec Fred vos envies et vos idées. A découvrir chez Helder Store, 13 rue du Helder à Biarritz et chez All Good, 33 avenue des Tisserands, Zone Pédebert de Soorts Hossegor. Atelier Numéro Quatre

14


déco

1

2

MOBILIER CHINÉ PRIX SUR DEMANDE Everything Old is New everything-old-is-new.blogspot.fr

TABLEAU PRIX SUR DEMANDE Tim Frager / Atelier MOW www.timfrager.com

3

4

5

ÉTAGÈRE TRIANGLE EN LIÈGE - 35€ April Eleven www.aprileleven.fr

TISSAGE FAIT MAIN PRIX SUR DEMANDE La Théière Electrik latheierelectrik.canalblog.com

PAPETERIE - 5€ Mersea People www.merseapeople.com

15


R en

c o nt re

Quentin

surfeur 18 ans, Capbreton

Burger préféré Le californien, mais à la place du steak, une galette de pomme de terre parce que je suis végétarien Shop préféré pas forcément fan de shopping, mais le shop SB3, avec un max de marques On boit un verre ? à l’Hôtel de la plage, ambiance assurée avec les frères Mangiarotti

QuentinGrenard

A Hossegor, des surfeurs, on en croise. Mais des gars comme Quentin, ça ne court pas les rues. Un brin timide, sourire ultra bright, marque de la combi au cou, cheveux en bataille blondis par le sel et le soleil, qui par son statut de surfeur, pourrait abuser de son charme. Mais non, râté ! Quentin est surtout un mec bien, le bon pote toujours prêt à délirer et à se marrer, un jeune homme combatif, bon esprit, qui demande juste de pouvoir toujours vivre de sa passion.

Q

uentin est un enfant des îles, de St Barth plus précisément. Il découvre la glisse et le surf comme tous les enfants de là bas. Dans une mer à 28°c, il passe les week-ends et les after-school les fesses dans l’eau. C’est tout naturellement qu’à 8 ans, il monte sur une planche. La picouse ne fera son effet qu’une fois débarqué en métropole. En 2007, Quentin arrive à Capbreton avec sa maman et son frère Florian. Le déclic est là. Le surf est et sera sa vie. Toujours soutenu par sa maman, il fera du surf sa priorité quitte à laisser de côté les études en 4ème. « Entre les trips l’hiver, les sessions de surf et le training, j’ai eu du mal à suivre une scolarité normale. J’ai fait quelques années via le CNED. Mais il semble que les études, ce ne soit pas pour moi. » Aujourd’hui,

il gère son emploi du temps en fonction des marées et des sessions d’entrainements, les voyages en Indonésie et les petits boulots. Ultra déterminé, Quentin se donne les moyens pour vivre (de) sa passion et réussir.

« Quentin a un surf très instinctif, plein de panache et pulsif, en pleine évolution et progression » nous confie Nicolas Fernandez. Depuis plusieurs années, le surfeur goofy s’offre les conseils d’un coach pour améliorer cette impulsivité liée à son jeune âge et à ses années de surf en solitaire. « Après avoir surfé si longtemps tout seul, cela demande du temps d’améliorer la technique et la concentration, surtout en compétition ». Mais Quentin est persévérant. Il est à l’écoute des conseils précieux de Nico et a une entière

16

confiance en son soutien. Cette détermination et le talent naturel qui caractérisent ce jeune surfeur lui permettent aujourd’hui d’avoir une grande marge de progression. Quentin en veut et il ne laissera rien, ni personne l’empêcher de réussir. Soutenu par la marque hollandaise Protest et par Jack’s Burgers, Quentin prépare déjà sa carrière. En stage au Hossegor Surf Club, il travaille assidûment son brevet d’état pour devenir moniteur de surf, entre deux entrainements et les compétitions à venir. Nous lui souhaitons bon courage pour la saison chargée à venir et bonne chance pour les contests.


NOUS SERVONS AVEC

DES

WW

.JA

CKSBURGERS.

Bunye

FR

W

QUI

Onli

www.facebook.com/jacksburgers

OPEN

11H-23H

Hossegor

ZA Pédebert 05 58 485 485

Capbreton

Parking Intermarché 05 58 425 425


hapchot wheels

Mesdames Messieurs Vous allez aimer rouler des mécaniques !

Depuis quelques années et l’apparition du mouvement moto custom, il n’y a plus uniquement les possesseurs d’Harley qui peuvent se targuer d’avoir une moto unique et à leur image. Une nouvelle tendance qui se développe grâce à internet et qui est également issue du rapprochement de l’univers de la moto avec celui de la glisse, du surf et du skate. Et lorsque cinq passionnés se retrouvent autour d’une seule et même envie, celle de faire découvrir les belles mécaniques et la région landaise au plus grand nombre, cela donne l’association Hapchot Wheels. Rencontre.

R

endez-vous est pris au Rayon Vert avec tous les membres de l’asso. 19h, on entend un rugissement de bécanes de loin, très loin et débarquent 5 engins : Thomas Foreau (Président), Tom Cholou (Vice président), Jaja Dutruilh (membre fondateur), et aussi 2 filles Myriam Segrestaa (membre fondateur) et la jeune Célia Gelez (trésorière). Parce que la moto, ce n’est pas qu’un truc de mecs ! L’interview peut commencer. Ce qui les a réunis, c’est l’amour pour les belles motos et Hossegor. Tous passionnés, ils se sont rencontrés au gré des balades organisées ici et là, et l’idée de fédérer tous les amoureux de belles mécaniques leur est venue naturellement, une envie de se retrouver, ensemble, à partager des kilomètres sur les plus belles routes du coin. Depuis la création de l’association en janvier dernier, ils comptent aujourd’hui une quarantaine d’adhérents, entre 18 et 65 ans, hommes et femmes, richesse de l’âge qui permet à l’asso de partager les expériences et les idées de chacun, pour en sortir encore plus accro à ce mode de vie. Car, oui, être motard est un lifestyle à part entière, un besoin d’adrénaline, de liberté et de solitude sur le bitume, des sensations qui semblent uniques et irremplaçables selon les 5 personnes assises en face de moi. Rien n’arrête cette fine équipe. A peine Hapchot Wheels créée qu’ils se lancent dans l’organisation de leur premier événement les 26 et 27 septembre prochains : le Hossegor Mot & Arts. Cette date n’a pas été choisie au hasard. Dans le monde entier, près de 150 rassemblements s’organisent autour d’un même concept, Le Distinguished Gentleman’s Ride qui célèbre à la fois l'élégance, les motos de style "classic", la convivialité

18


Hossegor Mot & Arts les 26 & 27 septembre

et les hommes. « L’idée originale est de faire découvrir un univers que nous affectionnons particulièrement, celui du custom, et mettre en avant ces artistes talentueux locaux qui n’ont pas ou peu de visibilité face au grand public. Vous pourrez ainsi découvrir des préparateurs motos, des peintres spécialisés dans les belles mécaniques, de la sellerie et maroquinerie… » Le week-end s’articulera autour d’expos auto/moto de collection au Parc Rosny, d’animations diverses telles que le show Globe of Death du team Infernal Varanne, des concerts et un marché de jeunes créateurs (bijoux, maroquinerie, vêtements, et autres accessoires). Le dimanche, place au spectacle, avec une course 400 mètres départ arrêté sur la plage, suivie d’une ballade dans les alentours de la station balnéaire. Un programme riche qui permettra de rassembler amateurs et passionnés, dans un cadre idyllique et dans une ambiance décontractée, en toute sécurité. Plus d’informations sur leur groupe facebook Hapchot Wheels Contact : hapchotwheels@gmail.com

19


R en

c o n t re s

Lucille

vendeuse, bodybordeuse & photographe 22 ans, Capbreton Burger préféré Le Suprême Chicken, avec un supplément champignons qu’ils me font revenir à la plancha. où faire son shopping ? Je recherche des choses originales, mais il faut que les finances suivent. J'aime l'esprit de la boutique Frida et Pepper Rose et pour sortir ? Le Coolin’, je m'y sens bien, pas oppressée comme dans les autres bars pour sortir le soir.

Rendez-vous est pris avec Lucille, après les heures d’ouverture de la boutique. Cette fille-là en jette. Jolie blonde cachée derrière ses lunettes de soleil, un brin enfantine avec son sac à dos sur l’épaule, Lucille semble arrivée tout droit de la plage. Elle découvre un regard bleu azur, pétillant et souriant. Originaire de La Torche en Bretagne, rien ne la prédisposait à se passionner pour le bodyboard, et encore moins à débarquer dans les Landes. « Les pingouins » comme aime plaisanter son papa, très peu pour elle ! Jusqu’à un stage où elle découvre la glisse et sera repérée par le moniteur pour ses aptitudes plus que certaines à jouer avec les vagues. Et là, c’est le déclic. L’océan et le bodyboard feront partie de sa vie.

« L’océan est vital pour moi. Il ne se passe pas une journée sans que je passe voir les vagues, le paysage des dunes avec le pays basque en arrière plan. » D’apparence un brin timide, il nous faudra quelques minutes pour détendre l’atmosphère, lorsque vient enfin le temps de parler de ses passions. En 2011, la petite bretonne, bac en poche, arrive dans le Sud Ouest pour suivre des études de commerce du sport à Bidart, dont elle sortira fièrement diplômée très récemment. Et en plus d’étudier, elle peut surfer. Que demander de plus ? Entourée de ses amis, elle s’amuse à les photographier pendant leurs sessions, et finit par se prendre au jeu. Une nouvelle passion est née.

« Aujourd’hui, je préfère être sur la plage, avec mon appareil et mon trépied que de surfer moi-même. » 100% autodidacte, elle ne cache pas son envie de progresser. Les yeux rieurs pleins de rêves, elle fouine au gré des tutos sur internet, elle expérimente et fait plaisir à ses potes « tout simplement », en leur offrant leurs derniers tricks en photo. A vouloir progresser, son ambition l’amène même jusqu’à espérer vivre un jour de ses prises de vue et voyager sur les plus beaux spots du monde. Lucille compte près de 1400 fans sur sa page. Allez jeter un oeil, ça vaut le détour ! LucilleThamiPhotography

20

L'océan est vital. Il ne se passe pas une journée sans que je passe voir les vagues, le paysage des dunes...


Regi, Richi Mani, Ayana & Indie Surf Church, Seignosse 42 - 40 - 12 - 10 & 4 ans Burger préféré Le Bolly Burger pour Regi, le Californien pour Richi, le petit Cheese pour Mani, le Chicken pour Ayana et la Kids Box Nuggets pour Indie.. un endroit où se retrouver ? Le Circus dans la Zone des Deux Pins à Capbreton, tous les dimanches.

Nous avions envie de vous présenter une famille que nous voyons régulièrement dans nos restaurants, une famille inspirante par leur implication et leur gentillesse. Richard, anglais et pasteur, et Regi, suisse et infirmière, sont les heureux parents de Mani, Ayana et Indiana, 3 jolies têtes blondes dynamiques et souriantes.

T

ous sont animés par la même ferveur, celle de leur foi qui les a poussés à venir à Hossegor il y a 2 ans et demi. Après 10 ans de mission pendant les vacances, ils décident de garer le van et poser leurs trois valises définitivement sur la côte. Richard, fils de pasteur en Angleterre, a voulu tenter une nouvelle expérience avec toute sa famille, à la rencontre de nouvelles personnes, d’une nouvelle culture, partager avec l’Autre sa spiritualité. A les voir, nous sommes loin de l’image vieillotte de la religion et de ses principes parfois archaïques. Planches dans les voitures, cheveux en bataille, habillés par les marques de l’industrie du surf, ils s’en défendent. « Le surf et la spiritualité sont intimement et naturellement liés. En habitant ici, on ne peut qu’être conscient de la force de l’océan et du fait qu’il existe quelque chose de supérieur à nous » se confie Richi. « Le surf a toujours fait partie de notre vie, on a eu envie d’unir les deux. Et de là est née la Surf Church » .

Aujourd’hui, leur communauté regroupe en moyenne 60 personnes tous les dimanches et mercredis, des 4 coins du monde, mais en majorité des locaux français. Tous ne sont pas surfeurs. On retrouve certains joueurs de rugby du BO et de l’Aviron Bayonnais. Les services sont animés, bruyants, joyeux et drôles. Ils se retrouvent pour partager un moment convivial, unique autour d’un repas et de quelques chansons. « Nous sommes là pour discuter, échanger et partager, explorer notre foi. Et j’essaie

de les amener au mieux à trouver leurs propres réponses. Notre église n’est pas un lieu mais une communauté » . Un brin rebelle (comme aime le dire Richard) et authentique, cette famille n’est pas un cliché. Elle est un exemple d’ouverture d’esprit, de modernité et d’entraide.

Quand il n’y a pas de vagues, il y a le Jack's

Share Waves,

Avec le Jack's, le lien s’est fait naturellement, comme n’importe quelle rencontre. « Nous venons dans un fast food, l’accueil pourrait être impersonnel au possible. Ici, c’est tout le contraire. Le staff est adorable, toujours disponible et accueillant. C’est ce qu’on aime. On arrive parfois à une quinzaine et le service est toujours irréprochable ».

Plus d’infos sur www.surf-church.com

Un sentiment de bien-être revient parfois à une simple rencontre, à une positivité contagieuse. Ce qui se passe avec la famille Ellerington.

Share life

21


corner

Cherche le chemin pour retrouver le Burger Jack’s de l’autre côté du labyrinthe

gentil robot

Devine laquelle de ces ombres est celle de notre gentil robot

22


p e l l u s e i b r eau o l o c des menus


JEU

INSTAGRAM Vous êtes nombreux à naviguer sur Instagram Montrez-nous comment vous aimez nos burgers

1 gagn ant par s e main

e

CHAQUE DIMANCHE CELUI AVEC LE PLUS DE LIKES REMPORTE SON MENU - Abonnez-vous à notre compte Instagram @Jacksburgers - Postez la photo de votre burger préféré - Ajoutez le hashtag #monjacks - Récoltez le plus de likes & gagnez votre prochain repas

À VOS SMARTPHONES !


Millions discover their favorite reads on issuu every month.

Give your content the digital home it deserves. Get it to any device in seconds.