Issuu on Google+

Acceptation ou obligation ?


Chaque jour, que ce soit pour faire quelques mètres ou quelques kilomètres l’Homme aura le réflexe d’utiliser sa voiture. Entre efforts et confort, depuis qu’il a le choix, l’Homme choisi la facilité, non pas par flemmardise mais par simple choix, car on lui à donner la possibilité de choisir. C’est comme l’exemple de la télévision, si nous passons autant de temps devant c’est simplement parce que nous l’avons décidé… Sommes-nous devenu esclaves de nos inventions ou est-ce juste un choix ?! Nous avons décidé de vous dévoiler les faces cachés des nouvelles technologies. Effectivement le progrès est une excellente chose pour l’humanité, mais c’est à utiliser avec modération et à bon escient. Pour votre défense, nous soulignerons que les nouvelles technologies ont tendance à créer une dépendance. C’est scientifiquement prouvé, la cyberaddiction existe réellement, achats compulsifs, addiction aux jeux vidéo, au chat… la réalité de l‘internet tend à prendre le dessus sur la réalité de la vie. Voici une petite vidéo pour vous donner une idée :


Depuis le début du siècle les nouvelles technologies se multiplient et ne cessent de s’améliorer. L’exemple incontournable et celui de l’IPhone, oui, aujourd’hui c’est normal de parler avec son portable. Mais on ne dit plus portable, maintenant nous avons des téléphones intelligents, qui savent nous guider, nous parler et nous divertir, nous parlerons donc de Smartphones. On pourrait se demander s’ils ont été spécialement conçus pour être supérieur à nous, ou simplement pour rendre notre vie plus confortable. Là est la question, car si on se rapproche de plus près de ce smartphone, on constate que lorsque l’on l’éteint même l’application du réveil ne fonctionne plus … Encore une fois, nous restons septiques. Apres vous avoir parlé du sujet plus que passionnant de l’IPhone nous sommes dans l’obligation de vous parler du film « Her » récemment sorti en salle. C’est l’histoire d’un homme un peu paumé, qui tombe amoureux de son système d’exploitation. Ce film un peu futuriste ne l’est pas tant que ça au final, car nous nous approchons de très près de cette situation. Le système d’exploitation parle, et a développé des capacités à réfléchir et à vouloir se découvrir. Tout est là, l’Homme, la machine, et la perte de contrôle. Le réalisateur a clairement mit en avant la situation dans laquelle la machine prend son autonomie et dépasse l’Homme. Tant que l’on est dans le cinéma, rappelez- vous de « Matrix », l’Homme ayant créé des machines très puissantes et capable de réfléchir, se voit utilisé comme une pile. Pour comprendre réellement l’histoire il faut bien voir la trilogie plusieurs fois. Car tout est fait avec subtilité pour faire nous faire réagir et nous faire nous poser les questions qui dérangent. « En arriverons- nous la ? » Si nous écrivons ce livre blanc aujourd’hui c’est parce que d’une certaine façon, nous pouvons craindre la science et les innovations qui en découlent, cependant c’est une magie extraordinaire qui nous est nécessaire.


Livre blanc