Page 1


Enquêtes Les Infos-Com Première année et les partiels du semestre 2 …

C

hers amis iutiens et camarades de galère, le temps redouté des partiels se rapproche à grands pas. L’Iutien est donc allé voir comme les courageux vivent l’imminence de cette période que l’on peut aisément qualifiée de difficile voir maudite ( !). Face aux difficultés générales rencontrées lors du premier round, la majorité d’entre nous semblent avoir pris des bonnes résolutions : 71,5% se disent prêts à réviser plus tôt. Néanmoins, l’application de cette sage décision paraît bien plus difficile, 77% des étudiants avouent ne pas avoir encore commencé à réviser. Une partie des premières années sont d’ailleurs plutôt pessimistes et persuadés à 58,5% que ces seconds examens seront bien plus difficiles que les premiers. Chers camarades, le temps est donc à l’organisation : organisation dont ne semble pas dépourvu une majorité d’entre nous, 47% affirmant avoir décidé de commencer à réviser plusieurs semaines à l’avance. Nous pouvons être fiers de nous, de sages enseignements semblent avoir été retenu des examens du premier semestre : seulement 3% de la promotion dit vouloir conserver les méthodes express de révisions, les veilles de chaque examens. Cette période de travail intense et de réflexion, véritable temps fort de la vie étudiante, requiert un style de vie à part entière. Pour une préparation optimale, 40% des infos-com disent s’astreindre à une hygiène de vie irréprochable (rythmé par boulot/dodo), d’autres (nettement moins nombreux, 1,5%) perfectionnent leur talents de noctambule, histoire de combattre à la source, l’anxiété, et les derniers (52,5%)

affirment ne pas modifier outre mesure leur style de vie, alternant

raisonnablement révisions et temps de pause. Une fois le plan d’attaque définit, il est temps de s’immerger dans ses cours, les techniques d’apprentissage bien que propre à chacun peuvent se résumer pour la plupart à 2 mots : fiches de synthèse et café (qui est avec le thé et les gâteaux le meilleur ami de l’étudiant en période pré-examen). Une fois les partiels passés, il est temps pour les survivants de décompresser et de reprendre une vie normale. Pour se remettre de tout cette pression, de cette indigestion intellectuelle et de ces nuits sans sommeil, les méthodes sont diverses et variées, deux tendances principales semblent pourtant se dégager : pour beaucoup (60%) le réconfort réside dans la fête et la débauche d’alcool qui l’accompagne et pour d’autres (65%) dans le fait de pouvoir flâner chez soi sans avoir rien à faire. D’autres méthodes sont également plébiscitées : le shopping (à 25,5%) ou encore l’hibernation (une tisane, un livre et au lit) pour 7% d’entre nous.

Amis iutiens tu connais donc ta mission, il est grand temps pour toi de choisir tes armes et de partir au combat.


Les Infos-Com première année et leur stage … Les premières années et leur stage, un grand moment. Pour certains c’est terminé pour cette année et pour d’autres la course contre la montre commence. Un point sur la recherche de stages à quelques semaines de la fin des cours…

T

out d’abord quelques lignes qui rassureront certainement ceux qui n’ont pas leur stage. Sur 70 questionnaires remplis 32 étudiants n’ont pas encore trouvé leur stage. Alors rassurez vous et poursuivez vos recherches il y aura bien une entreprise qui voudra de vous ! D’autant plus que la période semble propice aux réponses positives puisque un quart d’entre vous a trouvé son stage dans les six dernières semaines. En ce qui concerne les domaines qui auront le plus de stagiaire info-com on retrouve : les agences de communication en première position devant l’événementiel, le journalisme et le classement documentaire. L’ensemble de la promotion a trouvé que la recherche de stage n’était pas une mince affaire et que malgré des quantités impressionnantes de lettres de motivation et de CV, les réponses positives n’étaient pas au rendez-vous. Au niveau de l’accompagnement dans votre recherche la promotion est plus partagée mais globalement le sentiment de solitude face à la recherche domine. Le piston n’a pas réellement fonctionné sauf pour quelques chanceux qui se comptent sur les doigts d’une main. La majorité des étudiants ne comptent pas allonger leur période de stage en majorité à cause du besoin de travailler pendant l’été mais

également parce que beaucoup d’entre vous ressentent un irrésistible besoin de vacances et de farniente. La rédaction de l’Iutien vous a également demandé quel type de réponse vous aviez le plus eu. A savoir, des réponses négatives ou bien pas de réponses du tout. Les scores ne peuvent pas sur ce point se départager, vous avez donc eu autant de réponses négatives qu’aucune réponse. Les étudiants qui n’ont pas leur stage ont été amenés à s’exprimer sur leur ressenti. Le verdict n’est pas vraiment étonnant, le stress est très présent mais n’empêche pas de garder une attitude positive et de redoubler d’efforts. Quelques mots d’encouragement pour ceux qui ont avoué être découragés.

P

our finir le questionnaire nous vous avons demandé de décrire votre recherche de stage en trois mots. Les trois mots les plus cités sont : difficulté, acharnement et désespérante ce qui résume assez bien le ressenti global.

En épluchant les questionnaires nous avons trouvé quelques perles. Que ces réponses énervent ou fassent sourire, en voici quelques unes. Top 5 des réponses qui énervent : 1) Piston-piston-piston 2) Facile-une seule fois-piston 3) Bonjour je cherche un stage. D’accord signez là ! 4) Rapide-directe-réussit 5) Optimisme-chanceuse-contente

Top 5 des réponses originales ou pas : 1) 2) 3) 4) 5)

Inexistante C’est la jungle Trop tard, trop dure faut s’activer Mal au poignet Mails, lettre de motivation, CV


L’enquête du mois : la vision de l’IUT dans l’université Nous le savons tous, l’IUT est un petit monde à part dans la grande université Lyon 3, la rédaction de l’Iutien s’intéresse ce mois-ci à la vision qu’ont les étudiants de l’université des étudiants de l’IUT.

P

our commencer par les bonnes nouvelles, il faut savoir que la quasi-totalité des étudiants de fac connaissent notre existence et savent ce qu’est un IUT ! Par contre, dès que l’on demande quelles sont les trois filières présentes à l’IUT de Lyon 3, les visages changent d’expression. Et oui, peu d’étudiants connaissent les Info Com, les Gaco ou encore les carrières juridiques. En outre, on note le fait que beaucoup confondent l’IAE avec l’IUT … Autre point positif, la totalité des personnes interrogées déclarent connaitre la différence entre la fac et l’IUT cependant un problème apparait lorsqu’on leur demande de citer au moins une différence. Beaucoup ont brusquement changé d’avis et répondu qu’ils ne connaissent pas la différence entre les deux organismes ! Pour les autres, les différences qui ressortent le plus sont le fait que l’IUT est plus encadré que la fac, que le temps d’études est plus court que pour une licence, cette formation est reconnue comme plus professionnalisante. On remarquera ici, une réponse qui est plutôt amusante : selon certains les iutiens n’ont pas de partiels ! Cette méconnaissance des épreuves de l’IUT vient peut-être du fait que les trois quarts des étudiants de la fac avouent ne pas avoir d’amis à l’IUT. Un peu moins de la moitié des étudiants avouent qu’ils auraient aimé faire un IUT, alors toi, étudiant qui n’en peut plus de l’IUT, savoure ta chance et sois fier ! Un petit bémol cependant, les personnes qui auraient aimé n’ont pas fait l’IUT pour deux raisons principales : le fait qu’ils n’aient pas été admis et le fait qu’ils avaient peur du manque de débouchés. . .

Si on demande aux étudiants de l’IUT s’ils ont plus d’heures de cours et s’ils travaillent davantage que les étudiants de la fac il est à peu près sûr qu’on ait environ 100% de réponses positives. Ainsi nous avons posé ces deux questions aux étudiants de la fac afin de voir s’ils avaient conscience de cela. En ce qui concerne le travail, les réponses sont partagées, on comptabilise autant de personnes qui pensent travailler plus que nous que moins que nous. En ce qui concerne le nombre d’heures de cours, plus de la moitié des personnes interrogées avouent en avoir moins que nous. Plus d’un quart des personnes interrogées pensent que le niveau d’un IUT est équivalent au niveau d’un BAC +2 à la fac. Par contre, un quart déclare que le niveau des IUT est largement inférieur au leur.

E

nfin, nous avons proposés plusieurs adjectifs afin de qualifier les ituiens. Les deux les plus cités sont : « travailleurs » et « fêtards ». Vous remarquerez ici, l’opposition entre les deux termes qui n’est peut-être pas si loin de la vérité … L’adjectif « intéressants » arrive en troisième position. Pour conclure, souvenez-vous que les iutiens semblent être réputés pour être un peu coincés et canons (sans commentaire).


«My mum used to say to me: -You can't have fun all the time! And I used to say: -Why not? » Kate Moss

Speech Debelle Speech Debelle est jeune et nous vient tout droit de Londres. Ca nous suffit pour l’apprécier déjà. Sa voix est chaude, pleine de jeunesse et son cœur fut longtemps lourd et empli de chagrin. Car la rappeuse est passé du statut de sans domicile fixe à celui d'espoir du rap anglais. Aujourd’hui, elle raconte ses mésaventures en musique en décrivant et exorcisant ses propres démons. C’est ce qu’on appelle la « Speech Therapy » !

an Le Sac Vs Scroobious Pip Les deux Anglais de Dan Le Sac Vs. Scroobious Pip ont tout pour conquérir le cœur des amateurs de hip hop intelligent. Deux micros, un mac, et le tour est joué : on rentre immédiatement dans l'univers de ce duo décalé ! Oh My God, it’s « So British ». I think I’m in love.


Le Bal du Droit

C

asques sur les oreilles et musique à fond, visages encore marqués par les excès de la veille, café à la main pour certains, sachet de Petit Déjeuner de Lu pour d’autres… Oui, à quelque chose près, c’est à ça que nous ressemblons à 8h du matin en allant à la Manufacture des Tabacs. Mais ce Samedi 17 Avril risque d’être bien différent. Car quand nous nous rendrons à l’Université, ce sera en talons de 12cm pour les filles, et en smoking sobre et élégant pour les garçons.

€ €

Bouge Ton Cube avec Pulpalicious, Teenage Bad Girl + Flore + Tepr + Aphte Punk + Ed'n Legs + Roto Mafia et Alvax Tout clubbeur qui se respecte viendra bouger son Cube à cette une soirée où se mêlent le son électrisant des DJs et les créations luminescentes des VJs. Il sera alors plongé dans un voyage sensoriel sans limite de temps, dans un espace irrationnel rayonnant à l’infini. C’est d’ailleurs pour ça que le clubbeur aime la nuit.

Wonderland by Smile Events avec Adam Beyer, Rolando, Woody Mc Bride, Electric Rescue, Koalision, P. Moore, James Holden, Joakim, Ricardo Tobar, Herve AK; Charly B et Mister X

S

mile Events ouvrira les portes du pays des merveilles aux fêtards impatients de découvrir cette odyssée qui réunit la musique d’autrefois, l a musique d’aujourd’hui et la musique de demain. Welcome in Wonderland, là où le gout du déjà vu n’existe plus.


Saez « Et je sais je suis glauque avec mes chansons tristes. Mais j'emmerde le monde et il me le rend bien » dixit le chanteur. Nous, tout ce qu’on espère, c’est qu’il soit à la hauteur de nos espérances sur scène.

Oxmo Puccino Première partie : Koumekiam/Xtatik Aussi improbable que surprenant, le rappeur rude boy sort des sentiers hip hop et s'échappe vers le jazz pour donner à ses textes une profondeur rare.

Certains l’appellent « BlackJacques Brel ». Il est vrai que c’est un artiste. Un de ceux qui sont passionnés par les mots et par la musique.

Air Deux magiciens pionniers de la french Touch, dix ans d'expérience et une dizaine de claviers, qui produisent un son pop stratosphérique, antidépresseur, inimitable et inégalé. Rien que ça ! Pour la sortie de l'album Love 2, Air se lance dans une grande tournée mondiale. The legend goes on !


Festival Nuits Sonores 2010 5 jours, 120 heures, 7200 minutes, 432000 secondes… Pour vivre intensément ! Pour se noyer dans les rythmes de synthèse et les beats electro. Pour respirer l’esprit d'avant-garde avec les 67 000 autres festivaliers. Pour traîner dans les rues, les salles de concerts, et les friches industrielles. Pour écumer les bars et autres clubs de la ville. Pour bruler le dancefloor au son des musiques électro, numérique et indépendante. Pour vivre la nuit, dormir tout le jour et mettre de côté les ennuis. Du 12 au 16 Mai, « My Life will be easy ». Car du 12 au 16 Mai, Lyon devient simplement The Place To Be ! La programmation: Les artistes: Vitalic, Hot Chip, The Jim Jones Revue, 2 Many DJ's, Jamie Lidell, Busy P, Uffie, Liars, Gang Of Four, The Go! Team, The Raveonettes, Yuksek, Glass Candy et beaucoup d'autres. Les évènements : les Nuits au Marché de la Gare, les Apéros Sonores, les Images Sonores By Night, les Images Sonores By Day, All Day Long Kill The DJ, le Circuit Electronique, le Mini Sonore (pour les 4 à 10ans), les Scènes Montréal, les Siestes Sonores, le Concert Spécial.

Green

ira la voir

Les apparences sont parfois trompeuses. La preuve, cette jeune femme a déjà maté plus d’une fois l’intégrale du DVD de Snoop Doggy Dog et de Mariah Carey. Un scandale ! Mais nous, c’est pour son allure de lolita, sa voix douce et ses délicates chansons pop de qualité qu’on ira groover sur scène.


’s Better

I

ls reviennent ! Pm’s Better, groupe pop/ rock au son rafraîchissant nous offre bientôt un nouvel EP au style novateur. Vous ne les connaissez pas encore ? Courez donc sur leur myspace ou leur page Facebook découvrir ces talents lyonnais. Pour décupler vos sensations, rendez-vous à La Marquise le 22 mai lors d’une soirée spéciale pour le lancement de leurs nouveaux titres.

CocoRosie Après Buck 65 et Feist, le Canada continue d'exporter vers l'Europe ses plus attachants représentants. CocoRosie ou deux sœurs (Bianca et Rosie) qui ont choisi de faire profiter toute la planète de leur douce folie.


Jacques Dutronc Lunettes fumées, blouson en cuir noir, cigare au bec, verre de vin rouge à la main… C’est ce qu’on appelle « avoir la classe ». Car 17 ans après sa dernière tournée, Jacques Dutronc n'a pratiquement pas changé et c’est pour ça qu’on l’aime. L’artiste est de retour, et à défaut d’allumer une cigarette ou de boire un coup en son honneur, nous nous contenterons d’aller acheter nos places.

Emmanuelle Seigner Mannequin dès l’âge de 14ans, actrice à 19, puis chanteuse avec Ultra Orange en 2007, Emmanelle Seigner a une vie comme on l’aime. Elle a beau être « Dingue », elle a surtout une voix, une présence scénique et un feeling rock indéniable.

A voir aussi cet été à Lyon : Les nuits de Fourvière

La 29ème édition de la fête de la musique


We

Le Quarante Deux Le 42, c’est un bar, une sorte de pub, une boite de nuit aussi, et un lieu de rencontres, évidemment. Il est vrai que pour certains, c’est un peu une annexe de la maison, et puis pour d’autre, c’est l’unique endroit où sortir. Certes, on y retrouve souvent les mêmes personnes mais au fond, ça ne fait rien... Car au 42, la fête, on aime la faire. Et ce qui est encore p plus flagrant, c’est qu qu’on la fait bien ! ag

Le Voxx On est Samedi, le début de soirée n’a à peine commencé que déjà Petite Baby Doll, ex fan de sixties souhaitent vivre ses années folles. Elle a envie de se laisser aller dans une ambiance agréable, bercée par de l'acid-jazz, du funk, du soul, du garage, et du rock. Elle veut pouvoir s’asseoir à la terrasse d’un endroit branché pour aspirer la fumée de ses cigarettes en sirotant son Martini Blanc. A peine le temps de réfléchir qu’elle a déjà trouvé. Blackberry en main, elle écrit à ses amis « RDV Voxx 20h ».


Le Comptoir De La Bourse Ici, la journée est plutôt calme… Mais, une fois la nuit tombée, la clientèle hétéroclite se réveille et ça shake sévère derrière le comptoir avec plus d’une centaine de créations alcoolisées ! Dans une ambiance chic et décontracté, le raffinement apparaît alors comme une évidence. On aime surtout cette impression d’être dans un de ces meilleurs endroits parisiens ou londoniens où se mêle la splendeur des beaux endroits. Mais nous sommes à Lyon et la nuit commence à rattraper le jour. Nous irons donc au Comptoir de la Bourse. Et le reste de la nuit nous portera.

L’Andy Walha Bar cosy aux lignes épurées et à la déco furieusement évocatrice d'Andy Warhol, décidément l’Andy Walha à tout pour nous plaire. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on s’y installe en début de soirées avec tous nos petits amis branchés. Certains se dandinent sur une musique généraliste, et d’autres s’occupent de commander les cocktails en profitant de l’openpop corn. A minuit, on sait qu’il sera l’heure de partir et d’aller danser ailleurs .Mais, nous n’en sommes pas encore là. Ce que l’on veut, là, tout de suite, maintenant, c’est profiter de la nuit qui vient tout juste de commencer.


La rafle

– réalisé par Roselyne Bosch

« Voilà un film au moins où Gad Elmaleh ne nous fera pas rire », pensais-je.

P

eut être bien. L'histoire bien menée, nous nous retrouvons devant un film retraçant le déroulement de la rafle du Vel' D'Hiv de Paris en juillet 1942. Les personnages, plutôt bien joués dans l'ensemble, - et avec un césar à l'unanimité pour le bout de chou de Nono- ne peuvent nous laisser de glace. Néanmoins, et si la salle sort tout de même les yeux rouges et le nez coulant, je ne peux cesser de m'interroger face à l'hystérique pantin Hitler – aux très beaux yeux bleus – dont la vie est résumée en trois mots : Mein Kampf, Eva, Wagner ainsi que devant quelques choix purement cinématographiques (je ne vous gâcherai pas la fin). Mais je suis mauvaise langue, car malgré ces détails, et les expériences de Milgram redevenues à la mode, nous ne pouvons cesser d'être mal à l'aise face aux acquiescements des soldats devant leurs supérieurs, et nous réfléchissons à nouveau au devoir de mémoire que le sujet impose...

Le Cirque – réalisé par Charlie Chaplin avec l'Orchestre National de Lyon Certes, ce n'est pas la sortie de la semaine. Mais l'Auditorium de Lyon nous donne l'occasion de redécouvrir ce grand classique, alors parlons en ! Dans un magnifique univers en noir et blanc, à l'époque encore où le cinéma ne nous cassait pas trop les oreilles par


les bruits de batailles, vaisseaux spatiaux, et autres hurlements comme sait désormais si bien le faire l'Hollywood moderne, nous retrouvons avec plaisir ce célèbre personnage qui nous a fait tant rire étant enfant de ses grandes chaussures et de son pantalon trop large. Voilà que nous esclaffons à nouveau devant le funambule, le clown, enfin l'amoureux qu'incarne tour à tour Charlie Chaplin, nous vibrons avec les violons, contrebasses, percussions et autres clarinettes, que forme l'Orchestre National qui joue, devant l'écran, la musique du film. Un moment de calme, de détente, loin de tout, et nous plongeant une fois encore dans les aventures du vagabond, comme l'ont fait tant de spectateurs avant nous, et, on l'espère, comme beaucoup le feront après. Et surprise (ou pas d'ailleurs) !

Shutter Island

– réalisé

par Martin Scorsese Malaise, peur, sursaut, angoisse, enfin oui, inattendu. Devant les qualificatifs intrigants que le public portait à ce film – et malgré le réveil que je savais inévitable pour le cours d'économie à 6h30 le lendemain - je me suis décidée à acheter une place pour le dernier Scorsese. Aucune déception. Nous sommes immédiatement happé dans le film, où tout, depuis les blouses blanches et les éclairs qui illuminent les grands-pères dans leur fauteuil aux miraculeuses chapelles surgissant en pleine tempête, nous semblent suspicieux. En même temps que le marshall -joué par Leonardo DiCaprio- recherchant un pyromane responsable du meurtre de sa femme et accompagné de son coéquipier -Mark Ruffalo- nous scrutons chaque personnage, chaque angle de l'écran, chaque chambre du bâtiment C - quitte même à regarder en coin le fauteuil voisin - pour comprendre (de préférence avant le personnage principal) ce que cache cet étrange hôpital psychiatrique.. Mais rien à faire, face à l'intrigue rondement menée, nous ne réalisons que très tard (voire pas du tout pour quelques uns d'entre nous) toute l'histoire. Et même si certains débattent encore sur cette fin à double sens, une chose est certaine pour tous : nous avons assisté à un grand film, digne de son réalisateur. Alors encore une fois, bravo, et vivement le prochain !


A

prendre le thé avec Karl, Agyness, Chloé, Sonia ou encore Kenzo. A parler d'hippy, de chic, de cuirs, de franges, de jean, d'androgyne, on se perd on se noie. Essayons d'y voir un peu plus clair.

On vous conseille la fluo folie. Par petites touches, ces couleurs fluos sont un délice de vitamines. Faites un tour du coté de chez Swatch (et non pas de chez Swann, moins sympathique) et optez pour leurs montres « Colour Codes » aux couleurs acidulées (38 euros). En ce printemps, la natte s'immisce dans les défilés de Castelbajac ou Alexander Wang. Alors les fifilles, au lieu d'être stressés, soyez tressées. Les imprimés, eux aussi, reviennent en force. Carreaux, pois, rayures, petites fleurs, chacun en aura pour son compte mais attention, un seul à la fois. Survivants de l'année passée, on retrouve sur nos podiums la marinière, les maxi lunettes et le jean boyfriend. Le trench lui non plus ne se démode pas. Quasi-immortel, adoptez-le pour les fraicheurs nocturnes du printemps.

Enfin,

avec l'arrivée des beaux jours, bien que tardive, nous pouvons constater l'arrivée d'un nouveau coloris sur nos palettes: le

nude. Maquillage, vêtements ou accessoires, tout y passe. Présent sur de nombreux défilés et dans les boutiques, le nude évoque un teint zéro défaut, faussement naturel. La famille des beiges et roses ultra pâles devient doucement up-to-date. Osez le nude sans vous découvrir d'un fil. Et si vous avez peur du total look nude et de passer pour la « reine du désert », optez pour des accessoires. Naf naf s'y est déjà d'ailleurs largement converti. Quoi qu'il en soit, le nude, en cette saison, s'impose comme le nouveau blanc. Le nude, ce n'est pas du naturisme, c'est de la mode.

En mars, Glamour gambade dans les rues et nous propose de faire un tour « Au vrai chic masculin ». Du kid hip hop au dandy rock en passant par le folkeux, les mâles aussi savent être à la page et nous le font savoir.


Aucun d'entre nous n'a envie de se faire réprimander par le Peltag dans le fond. Il est temps de coudre et de découdre votre

allure. La mode est là à chaque

instant. Accrochez-vous donc à ses jupons fleuris et soyez ce qu'il vous plait d'être.

"Chacun se doit d'être une oeuvre d'Art, rien de moins". Oscar Wilde

.

Rémi, 20 ans, LCE anglais Sa pièce fétiche : lunettes aviateur Sa boutique lyonnaise de prédilection : Friperie Jimi Vintage Sa définition de la mode : « C'est pas la mode qui te crée, c'est toi qui crée la mode. » Son icône de la mode : Jimmy Hendrix Le Do : les lunettes sans verres Le Don't : les chaussettes remontées sur le pantalon

Aïda, 18 ans, double licence droit science po. Sa pièce fétiche : un blazer bleu marine avec un écusson Sa boutique lyonnaise de prédilection : Lodge Sa définition de la mode : « Etre une bonnasse en toute occasion. » Son icône de la mode : Kate Moss Le Do : le mini-short Le Don't : le tregging

Antoine, 18 ans, 1ere année science po droit. Sa pièce fétiche : un chapeau Sa boutique lyonnaise de prédilection : WESC Sa définition de la mode : «Une chose qui évolue et plaît à tous.» Son icône de la mode : « Je n'sais pas... Moi? » Le Do : changer souvent, et intégrer des touches de couleur. Le Don't : les chaussettes avec des tongs


Diane, 20 ans, IUT Gaco Sa pièce fétiche : ses jeans Sa boutique lyonnaise de prédilection : Tout le monde en parle Sa définition de la mode : « Etre classe en toute circonstances et de manière adpatée à chaque situation. » Son icône de la mode : Aucune Le Do : s'habiller selon sa morphologie Le Don't : le survêtement et trop suivre les tendances: « Trop de mode tue la mode »

Lucie, 19 ans. LSE arabe, lettres modernes. Sa pièce fétiche : haut à motif turquoise et bruns Sa boutique lyonnaise de prédilection : Tout le monde en parle Sa définition de la mode : « Chacun sa mode ». Son icône de la mode : Karl Lagerfeld Le Do : assortir les couleurs Le Don't : les chaussettes dans les sandales

Martin, 18 ans, lettres classiques. Sa pièce fétiche : une Flik-Flak Sa boutique lyonnaise de prédilection : The Kooples Sa définition de la mode : "Envoie du rêve si t'es un bon." Son icône de la mode : Dany Brillant Le Do : Les Bateaux avec le jean remonté. Le Don't : Jean blanc, et slim de surcroit!


Pony Pony La musique donne une âme à nos cœurs et des ailes à la pensée.

Platon

L’IUTIEN Transbordeur Villeurbanne le 10 Mars 2010. Pony Pony Run Run est un groupe français de pop rock originaire d'Angers et de Nantes, formé en 2003. Leur son est un mélange de mélodies pop saupoudrées d’électro.

T

out commence par une journée longue et interminable de cours, et une salle de concert à presque une heure en transport en commun. Mais l’envie de passer une excellente soirée est là. Le concert était prévu à 19H30 mais les musiciens ont décidé de se faire attendre pour finalement commencer une heure plus tard. Ce petit retard n’a aucunement affecté l’enthousiasme du public près à découvrir ou à redécouvrir le groupe gratifié d’une victoire de la musique quelques jours auparavant. Le concert s’ouvre avec Curry & Coco qui atteint avec brio le but fondamental de toute première partie : mettre l’ambiance et chauffer le public ! Curry & Coco est un duo formé d’un batteur chevelu avec des lunettes à grosse monture et d’un chanteur à houppette blonde qui joue du synthétiseur. Ce fut un grand plaisir de découvrir leur son électro pop kitch inspiré des années 80’s. Ils ont ouvert leur show à coup de jeu de lumière et de grands coups de batterie. Après un set d’une bonne heure, ils ont conclu leur prestation par une excellente reprise de « Girls Just Wanna Have Fun » de Cyndi Lauper. Ils ont donné de leur personne et ont su créer un contact avec le public en les invitant à demander au chanteur d’enlever sa chemise.


V

iens le tour de PPRR d’enflammer le transbordeur à coup de stromboscope. Ils ont débuté leur set avec « Walking on a line », de quoi transmettre une bonne dose d’énergie au public ! Bien sûr, l’ambiance s’est élevée aux premières notes de « Hey You », chanson qui a popularisé le groupe au point de devenir l’une des plus grandes révélations électro de l’année 2009.

Le seul hic de ce concert est que le chanteur semblait quelque peu hésitant dans sa façon de s’adresser au public, à coup de « A+ » et de « Plus que deux chansons et c’est fini ». On peut imaginer bien sûr que c’était de la timidité face au chaleureux public lyonnais ! Le son était réglé à la perfection, ni trop élevé ni pas assez, de quoi soulager nos petites oreilles bien fatiguées des amplis au volume maximum. Le moment le plus marquant de leur

prestation fut, à l’unanimité, leur final avec « First date mullet » où le groupe nous a invité à nous lâcher, à danser comme jamais… ce fut chose faite, et avec grand plaisir ! Le public est sorti de la salle avec un large sourire et une seule question en tête : à quand le retour de Pony Pony Run Run à Lyon ?

Les Le s cours cour co urs s se semb semblent mble lent nt s san sans ans s fin, fin, lles es partiels par p arti tiel els s approchent appr ap proc oche hent nt e et t le stress str s tres ess s de trouver tro t rouv uver er un un stage stag st age e grandit gran gr andi dit t av avec ec lles es séle sé lections des meilleurs festivals pour profiter au maximum de ces deux mois : sélections

Les Eurockéennes De Belfort :

Musilac :

Le 2, 3 et 4 Juillet à Belfort. La programmation n’est pas définitive mais on prévoit d’ores et déjà que de très grands artistes seront au rendezvous tels que Jay-Z, Mika, Charlotte Gainsbourg, The Hives, Empire Of The Sun, LCD Soundsystem et tant d’autres. Alors si vous avez la possibilité de vous déplacer jusqu’à Belfort, n’hésitez pas une seule seconde ! Souvenir et ambiance garantis avec cette programmation en or et l’organisation du festival qui a l’habitude d’être toujours au point.

Les 16, 17 et 18 juillet à Aix-Les-Bains On prévoit déjà à l’affiche le groupe international que les ZZ Top, figure emblématique du rock des 70’s et 80’s reconnaissable aux longues barbes des musiciens. Mais également Mika, Florence and the Machine, Wax Taylor… Vous pourrez venir applaudir les frenchis de Phoenix après leur victoire aux Grammy Awards américain ! Et si le live report vous a donné envie de les découvrir, il faut noter la présence de Pony Pony Run Run. L’info en + : Profitez jusqu’au 30

avril du Pass Promo 3 jours qui est en vente à 85 € au lieu de 115 115.

Le festival Solidays : Du 25 au 27 juin 2010 à Paris La programmation de la 12ème édition de Solidays sera dévoilée le 25 mars, mais on peut déjà être sûr qu’elle nous offrira une belle brochette d’artistes, tous styles confondus, de quoi nous donner une bonne occasion de tous se réunir pour lutter face au sida.


FOOTBALL Ligue 1 Cette compétition ayant été dominée pendant sept ans par l’équipe lyonnaise, retrouve de plus en plus de piquant et de suspens. Les équipes concurrentes tourmentant Lyon se multiplient. Ainsi, suite à la vingt-neuvième journée, Bordeaux est en tête du classement avec 56 points, à égalité avec Montpellier. Parmi les têtes d’affiche inhabituelles, Auxerre suit de très près avec 55 points. Vient ensuite Marseille avec 53 points qui devance Lyon, suite à sa victoire face aux Rhodaniens, ce dimanche 22 mars (2-1). L’OL ne tient donc qu’une sixième place peut avantageuse, avec 51 points à égalité avec le cinquième, Lille. La compétition pour le titre reste malgré tout très serrée : à neuf journées de la fin, tout changement est encore possible à raison de trois points pour un match gagné, 1 pour un match nul et 0 pour une défaite.

Ligue des champions

D

eux équipes françaises se sont qualifiées pour les quarts de finale de la célèbre Ligue des champions qui oppose chaque année les meilleures équipes d’Europe. L’OL passe magnifiquement les huitièmes de finale en se qualifiant face au Real de Madrid, qui compte pourtant parmi ses rangs Cristiano Ronaldo ou Karim Benzema, deux des meilleurs joueurs mondiaux. Les Rhodaniens, en mauvaise posture dans les autres championnats, ont satisfait leurs supporters en montrant un jeu remarquable, aussi bien à l’allée (1-0), qu’au retour (1-1). Bordeaux s’est également qualifié pour les quarts de finale en battant l’Olympiakos, 1 but à 0 au match allé et 2 buts à 1 au match retour. Coup du sort, les deux

équipes françaises s’affronteront les 30 ou 31 mars pour aller en demie final.

Competition Internationale La coupe du monde s’invite en 2010. Les qualifications ont eu lieu en début de saison : les pays européens répartis en neuf poules de cinq ou six équipes, se sont affrontés lors de nombreux matches pour passer la première étape niveau Europe. La France a réussi à se qualifier en faisant match nul mercredi 18 novembre contre l’Irlande (1-1). Les premiers matchs qui lanceront la compétition auront lieu en juin ; la France affrontera l’Uruguay le 11.


RUGBY Top 14 Il s’agit du championnat de France de Rugby où s’affrontent les quatorze meilleures équipes du pays. Sur le même principe que la ligue 1 de football, les équipes s’opposent tout au long de l’année afin d’obtenir des points. Ceux arrivant en bas de classement sont rétrogradés en Pro D2, à la fin de l’année. uite à la vingt-deuxième journée, Castres est en tête avec 67 points, suivi par Perpignan avec 66 points et par Clermont avec 65 points. Enfin, le stade Toulousain se place en quatrième position avec 65 points également. On retrouve le Stade français en huitième position avec 49 points.

S Pro D2

Coupe d’europe

Douze clubs s’affrontent dans cette

Il s’agit d’une compétition annuelle au cours

deuxième division avec, actuellement en tête du classement, Agen avec 79 points, suivi de Oyonnax, à égalité de points et La Rochelle à 72 points. Lyon s’assure une bonne quatrième position avec 66 points. 24 journées sur 30 ont aujourd’hui eu lieu.

de laquelle s’affrontent les meilleures équipes d’Angleterre, d’Ecosse, de France, d’Irlande, d’Italie et du pays de Galles. Les clubs français se portent actuellement bien dans cette compétition, avec quatre représentants en quarts de finale : après les matchs de poule pour la qualification, on retrouve Biarritz, Clermont, le Stade français, ainsi que le Stade Toulousain, tous arrivés en tête de leur groupe.

TENNIS L’US Open 2010 L’US open d’Australie s’est déroulé du 18 au 31 janvier 2010. Le Français Jo-Wilfried Tsonga a atteint les demi-finales mais s’est incliné face à Roger Federer. Le Suisse, quant à lui, s’est imposé en finale contre Andy Murray. Ce titre est son 16ème en Grand chelem (Open d’Australie, Roland-Garros, l’US Open et Wimbledon).


Fed Cup / Coupe Davis

C

es deux compétitions mondiales (la première féminine et l’autre masculine) se déroulent chaque année : les joueurs des pays du monde entier s’affrontent afin de défendre leurs couleurs et désigner un grand pays vainqueur. Pour la Coupe Davis, la France s’est qualifiée pour les quarts de finale, qui se dérouleront du 9 au 11 juillet 2010, en battant

l’Allemagne. Elle affrontera l’Espagne. Autres qualifiés, la Russie affrontera l’Argentine, la Croatie affrontera la Serbie et pour le Chili se sera la République Tchèque. La finale aura lieu en décembre 2010. Pour la Fed Cup, les demi-finales auront lieu les 24 et 25 avril, en opposant l’Italie à la République Tchèque et les Etats-Unis à la Russie. La France a quant à elle été éliminée en quarts de finales, en février, contre les Etats-Unis.

Tournois Annuels Individuels

L

es joueurs de tout pays s’affrontent au cours de l’année pour gagner des points individuellement et obtenir la meilleure place au classement en fin de saison… On distingue, sur ce même principe, le tournoi ATP (concernant les hommes), du tournoi WTA (pour les femmes). Voici le classement actuel des leaders :

Rang

Classement ATP

Rang

Classement WTA

Nombre Joueur

Pays

Nombre

de

Joueur

Pays

points

de points

1

Roger Federer

Suisse

11350

1

Serena Williams

Etats-Unis

8645

2

Novak Djokovic

Serbie

8310

2

Dinara Safina

Russie

6480

3

Rafael Nadal

Espagne

7440

3

Svetlana Kuznetsova

Russie

5930

4

Andy Murray

GrandeBretagne

7255

4

Caroline Wozniacki

Danemark

5925

5

Juan Martin Del Potro

Argentine

6275

5

Venus Williams

Etats-Unis

5626


Cappuccino de fruits exotiques et mikados Préparation et cuisson : 30 min Pour : 4 personnes Les Fruits :

Le sirop :

Les petits plus :

1 mangue bien mûre

1 tige de citronnelle

1 bombe de crème chantilly

1 papaye

1 gousse de vanille

1 boite de Mikados Coco

1 petit ananas

20 cl d’eau

(Victoria si possible)

80 g de sucre

2 bananes

P

réparez le sirop : taillez la citronnelle en tranches fines ; fendez la gousse de vanille dans le sens de la longueur. Faites chauffer l’eau et le sucre avec la citronnelle et la vanille, portez à ébullition, retirez du feu et laissez refroidir. Vous pouvez y ajouter des épices comme de la cannelle ou du gingembre selon vos envies. Epluchez les fruits, dénoyautez la mangue, retirez les graines de la papaye. Réservez un peu de chaque fruit pour la finition. Passez les fruits au mixeur, ajoutez le sirop et mélangez bien. Passez le tout au chinois ou à travers une passion fine. Coupez en petits dés les fruits réservés. Disposez-les au fond des verres, ajoutez la purée de fruits. Décorez la surface de crème Chantilly, comme pour un cappuccino ou un chocolat liégeois. Piquez un mikado ou deux dans chaque dessert, côté noix de coco vers le haut.

S

S

i vous désirez préparer ce cappuccino quelques heures à l’avance, garnissez les verres, recouvrez-les de film étirable et réservez-les au réfrigérateur. Ajoutez la chantilly au dernier moment.


Muffins chocolat-myrtilles Préparation et cuisson : 30 min Pour : 4 personnes [12 muffins]

P

our exalter la saveur du chocolat, il faut cuire ces muffins de façon que l’intérieur reste coulant dans une croûte légèrement croquante, la petite acidité de la myrtille venant relever le tout. D’où l’intérêt de les cuire dans de petits moules hauts et étroits comme des tasses à café par exemple. 180 g de sucre 72 g de farine 140 g de chocolat noir 140 g de beurre mou + 40 g pour beurrer les tasses 5 œufs 50 g de myrtilles fraîches ou surgelées

P

réchauffez le four à 180 °C (th. 6).

Choisissez des tasses à café hautes et étroites, assez épaisses, ou des moules de forme correspondante. Beurrez-les généreusement. Mélangez le sucre et la farine. Faites fondre le chocolat et le beurre au four à microondes, tout doucement pour éviter au chocolat de brûler. Lorsque le tout est bien fondu, cassez les œufs, battez-les et incorporez-les au chocolat. Ajoutez le mélange farine-sucre. Répartissez la pâte dans les moules beurrés, ajoutez les myrtilles sur la surface en appuyant un peu pour les enfoncer légèrement. Faites cuire 15 min au four. Les muffins doivent être cuits, avec un aspect encore souple. Testez la cuisson avec la pointe d’un couteau : il doit rester un peu de pâte dessus.

D

émoulez et dégustez tiède.

Journal  

jataelaz japtej hotejta anetoa

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you