Issuu on Google+

Le Plan Bois Energie dans les Pyrénées-Orientales BILAN 1995-2001 L’Etat, l’A.D.E.M.E, la Région Languedoc-Roussillon et le Conseil Général des Pyrénées-Orientales, ont engagé depuis 1995 le “Plan Bois Energie et Développement Local” sur les PyrénéesOrientales. Ce programme, d’une durée initiale de 5 ans, puis prolongé de 2 ans, a consisté à mettre en place la filière Bois Energie en encourageant la création de chaufferies automatiques. Il a permis d’installer une quinzaine de chaufferies automatiques collectives et d’organiser une filière locale d’approvisionnement. Il a généré environ 2,6 Millions d’euros (17MF) d’investissements.

UNE POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT • CRÉER DES EMPLOIS EN MILIEU RURAL : la production de bois déchiqueté génère 3,5 fois plus d’emplois que l’utilisation d’une énergie fossile. 11 équivalent emplois permanents (et 37 emplois indirects) ont ainsi été créés. • DIMINUER LES COÛTS DE CHAUFFAGE tout en SOUTENANT L’ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE LOCALE et disposer d’un combustible dont le coût est stable car indépendant des fluctuations internationales du marché de l’énergie. • RÉDUIRE LA POLLUTION ATMOSPHÉRIQUE : pas de rejet de soufre, pas d’augmentation de CO2. Ainsi, tous les ans, le rejet de 1050 tonnes d’émissions de CO2 et de 221 tonnes de SO2 a pu être évité sur le département. • REVALORISER LES PETITS BOIS issus de l’entretien des forêts, lutter contre les incendies, protéger et améliorer le patrimoine forestier. En 2001, 852 tonnes de ces petits bois ont pu être valorisées.

DES AIDES PUBLIQUES Le Plan Bois Energie soutient : • L’Agence Départementale Bois Energie 66, missionnée par l’ensemble des partenaires du Plan Bois Energie, qui anime la filière et conseille les porteurs de projets grâce à ses trois techniciens spécialisés. • Les études de faisabilité : études technico-économiques détaillées effectuées par les Bureaux d’Etudes Thermiques, qui permettent d’évaluer le montant des investissements et les économies d’énergie réalisées. Taux d’aide maximum : 70% du montant de l’étude. 22 études de faisabilité ont bénéficié de ces aides. • L’installation de chaufferies bois : l’acquisition et la mise en place des chaufferies sont subventionnées à hauteur de 50% à 70% du montant des investissements. 14 chaufferies automatiques au bois déchiqueté et une chaufferie au granulé ont été aidées sur les Pyrénées-Orientales. • La création, puis le développement d’une filière d’approvisionnement en bois combustible, capable d’apporter une sécurité d’approvisionnement aux chaufferies réalisées (création d’unités de stockage de proximité, matériel et logistique, aides aux entreprises pour l’acquisition d’équipements spécifiques de conditionnement du bois) : 3 unités de stockage, 3 broyeurs fixes, un broyeur mobile, 2 chargeurs, et 2 conteneurs ont été acquis grâce au Plan Bois Energie. • La pérennisation de l’utilisation locale du bois énergie par des actions de formation spécifique, par la maîtrise du prix des combustibles, par le suivi des performances des chaufferies.

Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie Délégation Régionale Languedoc-Roussillon


LA MOBILISATION DE LA RESSOURCE LA RESSOURCE : le gisement forestier est très important dans les Pyrénées-Orientales (environ 80 000 tonnes disponibles par an à moins de 200 mètres des pistes) et constitue la première ressource exploitée pour les unités de petite puissance (quelques centaines de kW). Les autres gisements (déchets de l’industrie du bois, bois de rebuts non traités...) existent en plus faible quantité (environ 20 000 tonnes par an), et servent à l’approvisionnement des chaufferies de grosse puissance.

Débardage à cheval

LA

STRUCTURATION DE L’APPROVISIONNEMENT ET SA

est assurée par l’existence sur le département de trois plate-formes sur lesquelles le combustible est stocké avant livraison. Ainsi, grâce à l’implantation de ces stocks tampons, la sécurité des approvisionnements en quantité et en qualité est assurée. GARANTIE

Déchargement de plaquettes dans une plate-forme de stockage

LES RÉALISATIONS DANS LES PYRÉNÉES-ORIENTALES Dans les Pyrénées-Orientales, 15 chaufferies automatiques fonctionnent au bois déchiqueté ou au granulé. Elles représentent une puissance totale installée de 6,8 MW, et consomment environ 4 500 tonnes de bois par an. L’implantation de ces chaufferies a permis la substitution de 1 556 Tonnes Equivalent Pétrole.

Répartition des puissances par type de combustible bois

Energies substituées

Type de combustibles bois

bois buches et sciure 2% Nombre d'installations

12 10 8 6 4 2 0

électricité

Granulés Connexes Plaquettes forestières

19%

21%

1% charbon et gaz naturel

9%

Plaquettes forestières Connexes Granulés

Puissance (kW)

60%

de 30 à de 100 de 300 + de 100 kW à 300 à 1.000 1.000 kW kW kW

88% fioul

CONTACTS & RENSEIGNEMENTS Conseils techniques, visites d’installations, aides à l’investissement, documentations, adresses utiles...contactez : Bois Energie 66 Route de Col de Jau 66500 Mosset Tél. : 04 68 05 05 51 - Fax : 04 68 05 08 65 Email : bois.energie66@wanadoo.fr


fiche004.qxd