Issuu on Google+


Peau de chagrin pxx-pxx:Mise en page 1

s

3/11/10

14:20

Page 2


Peau de chagrin pxx-pxx:Mise en page 1

3/11/10

14:20

Page 3

La Peau de chagrin Une histoire adaptée de l’œuvre d’Honoré de Balzac

Illustrations de Julie Wendling


Peau de chagrin pxx-pxx:Mise en page 1

3/11/10

14:20

Page 4

L

a vie n’a pas souri à Raphaël. Sa maman est morte quand il était petit et son père, très autoritaire, veut qu’il fasse de longues études pour avoir un bon métier. Raphaël, lui, n’a qu’un rêve : être écrivain. Aussi, sans un sou en poche, il décide d'aller à Paris.


Peau de chagrin pxx-pxx:Mise en page 1

3/11/10

14:20

Page 5

Raphaël s’installe dans une petite chambre. Il est persuadé qu’il va devenir célèbre. Il fait la connaissance de la douce et jolie Pauline, la fille de la propriétaire.


Capitaine Fracasse pxx-pxx:Mise en page 1

S

2/11/10

16:35

Page 1


Capitaine Fracasse pxx-pxx:Mise en page 1

2/11/10

16:35

Page 2

Le Capitaine Fracasse Une histoire adaptée de l’œuvre de Théophile Gautier

Illustrations de Marie-Pierre Olivier


Capitaine Fracasse pxx-pxx:Mise en page 1

2/11/10

16:35

Page 3

I

l y a bien longtemps, le baron de Sigognac vivait dans un château en ruine appelé le “Château de la misère”. Il y habitait avec Pierre, un vieux domestique, son chat Béelzébuth, son chien et son cheval. Il avait un rêve : réparer son château. Pour cela, il lui fallait beaucoup d’argent.


Capitaine Fracasse pxx-pxx:Mise en page 1

2/11/10

16:35

Page 4

Un soir d’hiver, une troupe de comédiens cherche un endroit pour se reposer. Le baron, très aimable, les invite à manger et à dormir chez lui.


Bourgeois gentilhomme pxx-pxx:Mise en page 1

s

2/11/10

16:44

Page 1


Bourgeois gentilhomme pxx-pxx:Mise en page 1

2/11/10

16:44

Page 2

Le Bourgeois gentilhomme Une histoire adaptée de l’œuvre de Molière

Illustrations d’Agnès Perruchon


Bourgeois gentilhomme pxx-pxx:Mise en page 1

A

2/11/10

16:44

Page 3

u temps du roi Louis XIV vivait monsieur Jourdain, un homme riche. Il possèdait une belle maison, des carrosses, des chevaux et de nombreux domestiques.


Bourgeois gentilhomme pxx-pxx:Mise en page 1

2/11/10

16:44

Page 4

Bien d’autres personnes vivaient sous son toit, à commencer par madame Jourdain, son épouse, franche et raisonnable, et Lucile, sa fille, aussi jolie que charmante.

Celle-ci rêvait d’épouser le gentil Cléonte.


Tartarin pxx-pxx:Mise en page 1

s

2/11/10

16:47

Page 1


Tartarin pxx-pxx:Mise en page 1

2/11/10

16:47

Page 2

Tartarin de Tarascon Une histoire adaptée de l’œuvre d’Alphonse Daudet

Illustrations de Laura Guéry


Tartarin pxx-pxx:Mise en page 1

2/11/10

16:47

Page 3

D

ans le sud de la France, la petite ville de Tarascon abrite une étrange maison. Quand on passe la grille, on se croirait… en Afrique. Cocotiers, manguiers, cactus, bananiers et palmiers peuplent le superbe jardin. À l’intérieur, des fusils et des épées de toutes les régions du monde décorent les murs.

Une drôle de maison, mais pas autant que son propriétaire...


Tartarin pxx-pxx:Mise en page 1

2/11/10

16:47

Page 4

C’est ici qu’habite Tartarin. On le surnomme

“le roi de Tarascon”. Petit, trapu, le visage un peu rouge, une courte barbe et des yeux brillants, c’est un curieux bonhomme. Sa passion : lire les aventures de courageux chasseurs.


Dorian Gray pxx-pxx:Mise en page 1

s

2/11/10

16:50

Page 1


Dorian Gray pxx-pxx:Mise en page 1

2/11/10

16:50

Page 2

Le Portrait de Dorian Gray Une histoire adaptée de l’œuvre d’Oscar Wilde

Illustrations d’Emily Po’


Dorian Gray pxx-pxx:Mise en page 1

2/11/10

16:50

Page 3

J

eune dandy vivant à Londres, Dorian Gray est d’une exceptionnelle beauté.

Basile, qui est peintre, admire depuis toujours la splendeur de son ami et décide de réaliser son portrait. « Avec un tel visage, je suis sûr que ce sera le plus beau tableau de ma vie », se dit-il.


Dorian Gray pxx-pxx:Mise en page 1

2/11/10

16:50

Mais si Dorian peut compter sur cet ami fidèle, il est aussi entouré de mauvais conseillers. « Tu es si beau Dorian ! Les gens sont fascinés par ta beauté. C’est comme un pouvoir. » À force d’entendre ce discours, Dorian finit par croire ces flatteuses paroles.

Page 4


http://www.itakeditions.fr/collection_classiques/pdf/volume1