Page 1

P O

R T F

I

O L

sis Desmaison

O


ISIS DESMAISON

Rue de l’Artichaut 20, 1210 Saint-Josse-ten-Noode +33 6 51 03 21 64 isisdesmaison@gmail.com 25 ans Permis B JUIN 2017/ Participation à la première Biennale Internationale d’Architecture de Lyon, exposition du projet de diplôme

FÉVRIER/MAI 2017/ Stage de Master dans l’association Ateliers La Mouche, sous la tutelle de l’agence Relations Urbaines, à Lyon. Esquisse de la reconversion, mediation, préparation à la concertation

E X P É R I E N C E

AVRIL 2015/ Création du Kollektiv SAVOUR, Association produisant des Scénographies Architecturales Valorisant les Objets et Usages Réutilisables

AVRIL 2015/ Participation à la scénographie du Festival Reperkusound, à Lyon

2014/2015/ Responsable Pôle Evénement extérieur, Festival Archisound, à Lyon, Organisation de soirées, recherche d’artistes, booking

2013/2014/ Responsable Programmation, Festival Archisound Recherche d’artistes

JUILLET 2013/ Stage de première pratique à l’Atelier du Guillemain), à Marseille

88 (Pelissier &

Dessin sur Autocad, analyse de prix, photoshop, visite de chantier

2012/2013/ Responsable partenariat, Festival Archisound Recherche de partenaires et de mécènes

JANVIER 2012/ Stage à l’entreprise Gueble/ Groupe Villemain, à Blois

Taille de pierres et participation en chantier à la réhabilitation d’un chateau en Sologne


JUILLET 2017/

F O R M A T I O N

Diplôme d’état d’architecte, conférant le grade de Master, Domaine d’Etude «ALT» (Architecture Alternative) à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Lyon Mémoire «Vers une fabrique collective de la ville ? la nouvelle vague des collectifs d’architectes»

2015/2016/ Master 1er année à la BTU (Université Technique du Brandenbourg) à Cottbus, Allemagne

2012/2015/ Licence d’Architecture à l’Ecole d’Architecture de Lyon, France

Nationale

Supérieure

JUIN 2011/ Baccalauréat Sciences et Techniques de l’Industrie (STI) option Arts Appliqués au Lycée Camille Claudel à Blois, France

Indesign Illustrator Photoshop Sketchup Maxwell Render Artlantis Vectorworks Autocad Word/ Excel/ Powerpoint

ANGLAIS ESPAGNOL ALLEMAND

C O M P É T E N C E S

Photographie Argentique/ Mode/ Art/ Visites d’expositions

Piano/ chant


PROJET DE FIN D’ÉTUDES

MASTER 2 «ARCHITECTURE ALTERNATIVE»

Responsables Gilles Desevedavy & William Hayet

TOUS À LA MOUCHE !

Rehabilitation du patrimoine ferroviaire du quartier La Mouche, ou la reconquête d’une hétérotopie

RÉVÉLATION DU LIEU AU PUBLIC PAR DES ÉVÉNEMENTS CULTURELS


Le thème principal s'articule autour des délaissés de la ville. Ces lieux en marge de notre société, hors du temps mais pourtant bien réels dans nos territoires et finalement riches d'espaces. Le projet propose de reconvertir le dépôt ferroviaire Lyon-Mouche (7ème arr.) autour d’un programme d’activités culturelles et mobiles, sur une temporalité partagée entre trois phases successives. Le concept s’inscrit dans l’architecture de la transition afin de créer des outils de ré-activation des délaissés. L’architecture principale est un centre culturel nomade et modulable selon les évènements, des wagons aux fonctions détournées viennent servir l’espace (wagon-gradins, wagonrégie, wagon-sauna, etc..). L’occupation temporaire de Lyon-Mouche reste unique mais ses dispositifs d’appropriations peuvent s’appliquer à d’autres lieux en perditions.


LES TEMPS DE LA MOUCHE/

2000-2017

2017-2020

PHASE 0

PHASE 1

FRICHE

EVÊNEMENTIELS

Site en friche lieu en déperdition malgré une activité associative: 4 associations ferroviaires sont présentes dans une ridicule partie du site

Première Biennale d’Architecture de Lyon Ouverture du site au public Mise en valeurs des associations découverte des lieux Sensibilisation au patrimoine ferroviaire


2020-2025

PHASE 2

URBANISME TRANSITOIRE Réintégration dans le quartier construction temporaire événements éphemères Premice de rehabilitation Dépollution du site permanence architecturale médiation- participation

2025-?

PHASE 3

PROJET URBAIN Pérénisation du projet d’activites culturelles Constructions, extensions architecturales Développement de la vie interne du site Rayonnement à l’échelle de la métropole grâce à la mobilité du lieu prolifération des wagones


POSTE D’AIGUILLAGE

ATELIER SOUDURE

A’

A

GRANDE COUR

VESTIAIRES DOUCHES WC

JARDIN MAISON DU PROJET ET DES ASSOCIATIONS

MAGASIN GÉNÉRAL STOCKAGE

PETITE COUR

ACCUEIL BIBLIOTHÈQUE

BAR/ RESTAURANT

N PLAN DU SITE À L’ÉCHELLE 1/500E


CATALOGUE DES WAGONS/

PROCESSUS DE CONSTRUCTION DES WAGONS i WC

i

WAGON GRADIN

WAGON WC

WAGON BAR

WAGON VESTIAIRE

WAGON FOOD


i

i

WAGON BILLETERIE

WAGON EXPOSITION

WAGON REGIE

WAGON THÉÂTRE

WAGON CAFÉ

WAGON SAUNA


PROGRAMMATION/

OUVERT AU PUBLIC

ESPACES VEGETALISÉS

LIEUX PRIVÉS

ENTRÉE PRINCIPALE

WC

WC

P

ENTRÉE DES ARTISTES


FAÇADE DE LA NOUVELLE ROTONDE

PERSPECTIVE D’AMBIANCE DE LA NOUVELLE ROTONDE UN JOUR DE FÊTE


MAQUETTES DE DIPLÔME

Détail de la nouvelle rotonde (à gauche) Quelques wagons sur des rails photo de l’exposition du PFE durant la première biennale internationale d’architecture de lyon


AUTRES PROJETS D’ÉCOLE

MASTER 1

erasmus à Cottbus en allemagne

ORT DER STILLE*

*Lieu de silence, de méditation.


Dans une volonté de non-culte, le projet propose une ôde à la Nature, grâce à son patio intérieur. Peu d’ouvertures viennent briser le mystère du lieu. Le batiment est un monolithe imperméable. Seule la façade Ouest s’interpose comme un moucharabieh et filtre la lumière. Le bâtiment s’inscrit au coeur du campus de l’Université Technique de Cottbus, en Allemagne. Se voulant entre l’administration principale, orthogonale, et la bibliothèque, de forme plus organique, le site évolue entre Hiérarchie et Savoir. Un lieu propice au culte, au repos, au silence. Dans un parc encore vierge de construction, le bâtiment oscille entre minéral et végétal.


N


AUTRES PROJETS D’ÉCOLE

MASTER 1

erasmus à Cottbus en allemagne

2000 LOGEMENTS À MOSCOU Projet expérimental dans le coeur de la capitale


Moscou fait partie des villes les plus peuplées du Monde. Avec 25 000 000 d’habitants prévu pour 2050, repenser le logement devient une nécéssité. Le projet s’implante sur une site en friche, dévoilant un garage pour bus inutilisé, construit par Konstantin Melnikov, patrimoine soviétique de 1956. Le projet propose, avec ces 2000 logements, d’habiter la «fôret». La démarche invite la nature à proliférer sur l’ilôt, contrastant ainsi avec un quartier environnant peu vert et trop dense. De plus, les routes sinieuses seront interdites à la voiture. L’habitant devra laisser son véhicule à l’entrée du site, dans le garage, jadis pour bus, reconverti ici pour les voitures et motos. Pour penetrer ensuite dans un îlot où les espaces de vies cohabitent avec les espaces naturels.


N


WORKSHOP

MASTER 1

erasmus à Cottbus en allemagne

RÉHABILITATION/ PROJET URBAIN

Cottbus, Allemagne


Lors d’un Workshop de 4 jours avec des élèves Iranniens, nous avons tenter de requalifier, par le projet urbain, une parcelle abandonnée de cette ville d’Allemagne de l’est. Le programme comporte principalements des logements. L’idée est de vivifier, par la nature et les activités, une artère du quartier reliant la gare principale au campus de l’Université Technique de la région. Le projet propose plusieurs habitations, avec une cour intérieure dans l’ilôt, de grands jardins coté «artère» et des petits commerces coté rue, ici à l’ouest.


Redéfinir l’artère ou passe un ancien chemin de fer

coulée verte

voie douce pietons + cyclistes

implantations possible de parcs pour enfants et skateparks pour animer l’artère


N


AUTRES PROJETS D’ÉCOLE

LICENCE 3

projet de diplôme de licence (bachelier)

CENTRE CULTUREL Reconnecter le «bout de ville»

N


Le centre culturel fut la finalité d’un projet urbain. Le lieu se partage en 3 entités, se développant le long d’une passerelle reliant le coeur de la commune de Vénissieux, passant au dessus du périphérique, pour terminer sa trajectoire dans le 8ème arrondissement Lyonnais. Le projet se veut sobre et minéral. Les batiments sont bi-polaires et font ainsi face à un parc à l’ouest, et une place monumentale en pierre à l’est. Le programme comporte une salle d’exposition, un auditorium, une école de musique, une bibliothèque ainsi que des archives. Le projet propose de nombreux parcours et patios pour garder contact avec la nature, de près ou de loin, et ainsi trancher une matière minérale, englobant la Culture.


N


N

PLAN R+2

PLAN R+1


PROJET D’ART HORS ÉCOLE

PROJET ART-TECTURE


Avec pour bînome, Agathe Jourdan, une élève en 3ème année aux Beaux-Arts de Lyon, nous avons translaté en espace, une sculpture en projet d’architecture. La pièce d’art est constitué de matériaux de récupérations, installés ensemble par simple équilibre, sans clous, colle ni vis. Après avoir lu une fausse rumeur annonçant le décès de l’ancien Président Jacques Chirac, nous avons décidé de faire de cet assemblage de matière, le mausolée de Jacques Chirac.


PROJET D’ÉCOLE

LICENCE 3

PROJET ART CORPOREL

Réalisation d’un court-métrage (4min) dans le cadre d’un enseignement d’art visuel. En partant d’un texte de René Barjavel, nous avons cherché à retranscrire ses mots à travers un projet d’art corporel. Dans un champs de 2 héctares, un couple de danseurs du conservatoire de danse de Lyon répondent aux courbes de la terre, afin de poser la question suivante: le corps humain peut il vraiment survivre dans l’architecture de l’angle droit ?


« Tout les murs de la maison étaient courbes et irréguliers, comme les abris naturels des bêtes : nids, gîtes ou cavernes. Quand on y pénétrait pour la première fois, on s’étonnait de s’y trouver si extraordinairement bien, et on comprenait alors ce qu’il y a d’artificiel et de monstrueux dans la ligne droite, qui fait des maisons des hommes des machines à blesser. Pour dormir, pour se reposer, pour aimer, pour être heureux, l’homme à besoin de se blottir. Il ne peut pas se blottir dans un coin ou contre un plan vertical. Il lui faut un creux. Même s’il trouve au fond d’un lit ou d’un fauteuil, son regard rebondit comme une balle d’une surface plane à une autre, s’écorche à tous les angles, se coupe aux arrêtes, ne se repose jamais. Leurs maisons condamnent les hommes à rester tendus, hostiles, à s’agiter, à sortir. Ils ne peuvent en aucun lieu, en aucun temps, faire leur trou pour y être en paix. » Les Chemins de Katmandou, René BARJAVEL

Isis DESMAISON Lili GUITON


AUTRES PROJETS D’ÉCOLE

MASTER 1

graphisme

PROJET ART CORPOREL

Dans le cadre du seminaire «Blank States», suivi en Erasmus, j’ai pu réaliser un magazine d’architecture ou encore créer une série d’affiches pour un festival de design


ZINEFEST

Seminar «Blank States» 02.05.16/ 17h

02.05.16/ 17h

ZINEFEST

Foyer der Lehrgebäude C/D Fachgebiet Plastisches Gestalten/ Zeichnen und Malen Prof. Achermann

Foyer der Lehrgebäude C/D Fachgebiet Plastisches Gestalten/ Zeichnen und Malen Prof. Achermann

Seminar «Blank States»

ZINEFEST

Seminar «Blank States» 02.05.16/ 17h

Foyer der Lehrgebäude C/D Fachgebiet Plastisches Gestalten/ Zeichnen und Malen Prof. Achermann

ZINEFEST

Seminar «Blank States» 02.05.16/ 17h

Foyer der Lehrgebäude C/D Fachgebiet Plastisches Gestalten/ Zeichnen und Malen Prof. Achermann


Création d’un magazine sur l’Utopie dans l’architecture et la société. Ci-contre, plusieurs aperçus du numéro 1

Le ‘zine’ se veut ludique et personnalisable , il possède des jeux, des articles et des interviews sur la ville utopique d’etudiants intérrogés à travers l’Europe.


RĂŠalisation de quelques collages montrant un monde souvent chaotique, oĂš la nature aurait repris ses droits.


Le

KOLLEKTIV SAVOUR, crée en 2015, ou

Kollektiv de Scenographie Architecturale Valorisant les Objets et Usages Renouvelables, le

est la savoureuse rencontre d’étudiants, en licence et Master, de L’Ecole nationale supérieure d’architecure de Lyon, où d’ailleurs; Afin d’ambiancer la Ville de lyon et sa région. Dans un principe de communauté ouverte, nous cherchons à sensibiliser le public, pour le bien futur de nos villes, à certaines thématiques qui nous sont chères: Construire ensemble, concept éphémère, intervention douce et, car Soucieux de l’environnement, nous prônons la récuperation, la ré-utilisation des matériaux avec lesquels nous agissons. Nos projets portent principalement sur des installations scénographiques éphémères dans des espaces en tout genres: concerts, workshops, festivals.. et maintenant dans l’espace public.


PRoposition pour la prochaine biennale internationnale d’architecture de lyon

Ces mots ont été écrits il y a peu, nous sommes dans un futur proche. Un tranquille week-end de Mai 2022 dans la tranquille cour d’un tranquille immeuble Lyonnais. Il fait beau, et ici commence la chronique d’un habitant lambda du 1er étage, dont l’histoire pourrait ressembler à tous les habitants des 1er étages de Lyon, en 2022, un tranquille week-end de Mai.

‘’Aujourd’hui c’est la fête des voisins. C’est toujours la pire fête d’habitude. On s’emmerde à la fête des voisins. Je m’allume une 4ème clope. Mais aujourd’hui ça va. On a vu pire. En plus il fait super beau. Hum...il est où ce briquet.. ? Mario -le mec du 2ème, d’habitude assez terne quand on le croise le matin- inaugure la toute nouvelle plancha de la coprop’, rouge et bleue. Pour changer… De toute façon tout est rouge et bleu dans cet immeuble. Il a l’air tout excité par le buffet qui l’attend à sa droite. Enfin ça se comprend, j’en salive déjà. Et puis Barbara vient d’arriver, dans un nouveau nuage de bulles, heureusement qu’elle est là. On s’emmerde toujours à la fête des voisins. Heureusement qu’elle est là. Ah les bulles…C’est con ces bulles… Ca énerve le petit vieux du 6ème. J’oublie toujours son nom. Mais il faut avouer que c’est drôle. Une drôle d’idée qui met de bonne humeur quand on passe la porte de l’immeuble. Je finis ma clope et je m’y mets, tout le monde s’active sauf moi, ça va faire tâche. Ils installent enfin le mobilier de la fête des voisins, c’est facile à monter mais il faut du monde pour que ça aille vite. Je saisis au vol une conversation. Les petits jeunes du 5ème. Ils se demandent ce qu’ils vont fabriquer la prochaine fois. Le haut-parleur à oiseaux c’était la dernière acquisition (est-ce que ça marche au moins ?). Mais le président du syndic’ en est très fier, à ce qu’il paraît. Et maintenant, ce serait probablement une jardinière mobile recyclable et des machines à caresses. Pourquoi pas… qui vivra verra ! J’écrase négligemment ma clope : « Barbara ! »’’


LA GUM SCULPTURE:

Des panneaux «cibles» faits à la main ou imprimés permet Tant

au macheur de chewing-gum de participer à une sculpture, un totem, en collant sa gum sur les affiches. pour une ville plus propre et un entretien moins coûteux. à coller partout !

POTS DE FLEURS URBAIN

: Afin d’ambiancer la ville par un geste simple et ludique, Le kollektiv vous propose d’ajouter plus de plantes que celles déjà presentes dans l’espace urbain. Fleurs, aromates, trèfles porte-bohneur, il y a de la place pour tout le monde. Un seul mot d’ordre: Recyclage ! les «pots» sont fabriqués à l’aide de tout types d’objets recuperés: canettes, bouteilles de verres, de plastiques, objets defectueux; bref donnez lui une vie libre et savoureuse..


AUTRES PROJETS

PHOTOGRAPHIE

Tous les clichés sont argentiques


ISIS DESMAISON +33 6 51 03 21 64 isisdesmaison@gmail.com https://issuu.com/isisdesmaison

Portfolio Architect 2017  
Portfolio Architect 2017  
Advertisement