Page 1

BILAN ANNUEL D’ACTIVITES 2009

HORS SERIE

A Q U I TA I N E

Edito Cette année encore nous publions, en préalable à l’assemblée générale annuelle, un bilan d’activités et financier de l’association pour l’année écoulée. Tout en maintenant voire en faisant croître notre «fond de commerce» qui est la connaissances et le suivi d’espèces, 2009 a vu de nombreux développements significatifs dont je en retiendrai ici que trois: le développement de la base de données Faune-Aquitaine.org, notre place dans le dispositif de suivi de la migration et le développement du pôle d’activités bénévoles autour de la dynamique «refuges/nichoirs».

L’Orchis mâle (Orchis mascula) fleuri en Avril/Mai et se rencontre sur les bords des chemins, en lisières des bois humides... essentiellement dans les Pyrénées-Atlantique et en Dordogne. Photo : Yann Toutain

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE Le 13 juin 2010 au centre d’hébergement de la Gravière Mouleydier (24) voir page 16

En 2009, Faune-Aquitaine.org s’est considérablement développée. Sans renier notre appartenance associative et sans empiéter sur celle des autres contributeurs, nous croyons beaucoup à cet outil qui efface les frontières entre structures autour d’une philosophie qui rassemble: contrairement aux biens matériels, la connaissance est un bien d’autant plus riche qu’il est partagé. Les faits nous donnent raison puisqu’avec 250.000 observations saisies pour la seule année 2009 par plusieurs centaines de participants, avec plusieurs milliers de photos partagées, avec le développement de modules concernant d’autres groupes que les seuls oiseaux, et avec un déploiement en cours à l’échelle nationale, cet outil s’est déjà imposé comme une référence nationale en la matière. Sa première déclinaison, l’enquête pour l’atlas national des oiseaux nicheurs, démarre sur les chapeaux de roues! L’année 2009 a aussi été celle de changements importants dans le domaine du suivi de la migration, et notamment sur les cols pyrénéens. Suite à des événements relatés plus en détail dans l’Oiseau Magazine de juillet dernier, la LPO a pu éviter la reprise de la chasse sur le col d’Organbidexka, plus que probable après 30 ans de suivi scientifique de la migration (mais financièrement cela a un coût, aussi nous avons lancé un appel permanent à dons sur le site Internet de l’association!). Courant 2009 l’association emblématique Organbidexka Col Libre nous a sollicités en vue d’une fusion, que nous étudions actuellement avec eux pour la rendre effective avant la fin de 2010. Enfin, la dynamique lancée par un groupe de bénévoles autour des refuges et des nichoirs s’est amplifiée en 2009, avec l’identification de nouveaux correspondants locaux, de nouveaux «jardins d’oiseaux remarquables» (label d’excellence imaginé par la LPO Aquitaine), le développement d’un partenariat tout à fait prometteur avec la mairie de Bordeaux dont bien des jardiniers de loisir devraient adopter les pratiques en matière de développement durable, etc. De tout cela mais aussi du centre de soins, de notre politique dans le domaine de l’éco-tourisme et de l’animation nature, ou encore du développement spectaculaire des projets de fermes photovoltaïques dans le massif landais, venons parler lors de l’AG du 13 juin prochain. Olivier Le Gall

Président de la LPO Aquitaine


Bilan annuel d’activités LPO Aquitaine 2009

1 ESPÈCES - CONNAISSANCE ET SUIVIS Grue cendrée

Par Daniel Rat

Par Laurent Couzi Comme chaque année plusieurs bénévoles de la LPO Aquitaine participent aux comptages des grues en collaboration avec nos collègues de Grus Gascogna, regroupement des structures qui travaillent à la connaissance et et à la préservation de cette espèce emblématique.

bilan d’activités 2009

Suivi de la population de Hibou grand-duc en Dordogne

Suivi du Faucon pèlerin en Dordogne Par Daniel Rat

En 2009, le nombre de sites occupés par un couple adulte était de 34, tout comme en 2008. Seuls 29 couples ont niché avec succès, 1 de moins que l’année précédente. Le total de jeunes à l’envol a été de 75, il y en avait eu 76 en 2008. Pas de nouveau record donc pour cette année mais un bilan qui reste très positif. Merci à la dizaine d’ornithologues qui ont effectué ce suivi et tout spécialement à Monsieur Ferrandon, garde ONCFS, pour sa collaboration toujours aussi précieuse.

Suivi du Faucon pèlerin urbain Par Jean-Pierre Gans

Les 22 observations de faucons pèlerins se situent sur une zone proche de la Garonne, comprise entre Ambès au nord (ancienne centrale thermique EdF) et Bordeaux au sud (flèche Saint Michel). Le 14 janvier un mâle adulte et une femelle adulte étaient observés sur Bassens mais sur des sites différents, on ne les a plus revus simultanément, on ne peut donc pas parler de couple présent. Le 31 mai, toujours sur Bassens, c’est un immature qui est observé. Cette année, hormis avril et septembre, il était noté chaque mois au moins une observation de Pèlerin. On peut donc parler d’une présence permanente de l’oiseau et non plus d’hivernage comme par le passé. Autant d’espoir pour une future nidification… Sur cette zone trois nichoirs sont toujours à leur disposition.

     Suivi du Faucon crécerelle urbain

Cinq couples ont été localisés en 2009, sur les mêmes sites qu’en 2008. Tous ont niché avec succès : 4 d’entre eux ont élevé 2 jeunes chacun et le dernier 1 seul jeune. Avec un total de 9 jeunes à l’envol, 2009 est donc notre meilleure année depuis l’apparition de cette espèce dans le département. Début 2010, un sixième couple vient d’être découvert. Néanmoins, la situation du grand-duc reste fragile en Dordogne et le faible nombre de jeunes élevés semble indiquer un facteur alimentaire limitant.  

Suivi du Milan royal Par Erick Kobierzycki

Dans le cadre du plan national d’actions Milan royal, sur l’ensemble du territoire, un recensement hivernal de cette espèce a été réalisé. A l’instar du comptage des oiseaux d’eau (Wetland) partout en France, où le milan royal est présent en hiver, les observateurs bénévoles ou professionnels assurent le dénombrement simultané début janvier des oiseaux dans les dortoirs où ils passent la nuit (quelquefois la journée lorsque la météo n’est pas favorable). Avant ce jour J, il aura fallu s’assurer que les zones dortoirs des années précédentes sont à nouveau fréquentées. Ou alors, de longues prospections auront été nécessaires durant les semaines précédentes pour situer de nouveaux dortoirs. Début 2010, sur l’ensemble du massif des Pyrénées et du piémont, 2930 milans royaux (79 dortoirs) ont été comptés, soit environ les 2/3 de la population française hivernante. Les Pyrénées-Atlantiques comptent à elles seules 1743 oiseaux (58 dortoirs) répartis entre Pays Basque (1013 – 33) et Béarn-Barétous ( 727 -25). Malgré une bonne couverture du département, bien sûr ces chiffres ne sont certainement pas exhaustifs mais estimés entre 2/3 et 3/4 des effectifs probables.   Dans la partie la plus orientale du département, 23 bénévoles du groupe PA ,  les agents du Parc National, les chargés de mission de la LPO mission Rapaces ont assuré ces suivis et prospections, ont contribué avec enthousiasme à cette action essentielle du plan d’action national, à savoir assurer un suivi temporel des effectifs hivernaux. 

Par Jean-Pierre Gans

Que tous soient remerciés.

En 2009 nous avons suivi les 16 nichoirs installés par le groupe, 1 nichoir « privé » et 4 couples installés en site urbain, soit 21 sites de nidification répartis sur 9 communes de la communauté urbaine de Bordeaux. 45 jeunes Crécerelles se sont envolés cette année des 14 sites occupés, soit 3,21 jeunes / site occupé. Depuis le premier nichoir installé en 2000, avec une première reproduction en 2001, c’est 229 jeunes crécerelles que nous avons eu le plaisir de voir prendre leur envol.

Pour de plus amples informations : www.milan-royal.lpo.fr

Nous avons installé cette année un nichoir supplémentaire sur la commune d’Eysines.

2

Communes

Nombre de sites suivis

Nombre de sites occupés

Nombre de jeunes à l’envol

Ambès

1

0

0

Artigues

3

1

3

Bassens

4

3

12

Bordeaux

6

5

14

Cenon

1

1

2

Floirac

2

1

3

Mérignac

2

2

8

Pessac

1

0

0

Talence

1

1

3

Total

21

14

45

Bilan Busards Aquitaine 2009 Par Marie-Françoise Canevet

L’Aquitaine a participé encore cette année au programme national de marquage des busards cendrés ; en trois ans, c’est près de 200 jeunes de cette espèce qui ont été équipés de marques alaires (44 nids suivis en 2009); les bénévoles se sont beaucoup investis dans cette opération nationale, la Dordogne, la Gironde, le Lot-et-Garonne et les Landes y ont participé.. C’est aussi 25 nids de busards des roseaux qui ont été suivis principalement dans les marais du Blayais et seulement quelques nids de Busard SaintMartin, l’effort ayant été ciblé sur le busard cendré. Le Groupe Busards attendait avec impatience le retour des busards cendrés marqués les années précédentes. Les secteurs d’étude ont été contrôlés mais de nouvelles zones ont été aussi prospectées. Deux nids ont aussi été trouvés dans les Landes dont un avec une femelle mélanique, ce qui laisse à penser que ce département abrite une population non négligeable de couples reproducteurs (d’autres indices notés sur Faune Aquitaine le montrent). Les bénévoles se sont beaucoup impliqués dans ce suivi. Une enquête nationale sur les trois espèces de busards nicheurs (2010/2011) démarre au printemps sur les 5 départements.


Si vous avez du temps à y consacrer en suivant un carré de 5 km sur 5, n’hésitez pas à me contacter (mfcanevet@gmail.com) pour savoir si un carré existe près de chez vous. La carte qui concerne votre secteur et le protocole vous seront envoyés.

Les nids occupés sont en progression sur 4 communes : Arcachon, Cestas, Pessac et Sainte-Eulalie alors qu’ils sont en régression sur 3 communes : Bordeaux, Mérignac et Talence. Bilan 2009 pour l’ Hirondelle de fenêtre

Les busards saint-martin et celui des roseaux aussi font partie de programmes nationaux de marquage auxquels participe la Gironde. Ces deux autres espèces peuvent être contactées surtout en hiver.

Des nids sont suivis sur 13 communes. Sur ces 13 communes, 72 adresses sont notées comme lieux de nidification où 283 nids sont répertoriés. Parmi ces 283 nids, 258 sont suivis par le groupe Nichoirs.

Pour tout contrôle, rentrez votre observation sur le site Busards.com. N’oubliez pas d’alimenter aussi la base régionale sur le site faune-aquitaine.org. Un grand merci à tous les bénévoles qui ont participé. Observatoire National des Rapaces : Tous les départements ont participé cette année avec celui des Landes et celui du Lot-et-Garonne où de nouvelles équipes ou personnes se sont mises en place (au moins une carte a été suivie par département ). Ce sont donc huit cartes au total qui ont été prises en charge.

Par Erick Kobierzycki

Voilà plus de dix ans les membres du groupe Pyrénées Atlantiques contribuent au suivi de la reproduction du vautour percnoptère dans la partie orientale du département. Ils participent activement, avec d’autres partenaires (associations, Parc National des Pyrénées, Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage, etc.) au recensement de la   population nord pyrénéenne distribuée pour l’essentiel dans ce département : 36 couples présents parmi les  65 couples territoriaux  du massif  (51 couples reproducteurs ont produit  34 jeunes à l’envol en 2009). Cette dernière année a été particulièrement peu productive sans que nous puissions à ce jour expliciter de façon certaine cette tendance négative (bien que des empoisonnements dans les Pyrénées orientales, des dérangements constatés ici ou là aient eu des effets certains). Le vautour percnoptère, menacé au niveau mondial, mais également sur son aire de répartition européenne fait l’objet désormais d’un plan international européen  et un nouveau plan  national d’actions est en cours de rédaction. A n’en pas douter, les bénévoles du groupe poursuivront leur action, maintiendront leur pression d’observation afin de mieux connaître cette espèce, son habitat et participeront ainsi à la réalisation des divers programmes de conservation, de sensibilisation… devenus désormais prioritaires.   Pour de plus amples informations : www.percnoptere.lpo.fr 

Par Jean-Pierre Gans

Bilan 2009 pour l’ Hirondelle rustique Des nids sont suivis sur 16 communes, de façon très inégales, en effet, de 1 nid sur Carbon-Blanc ou 2 sur Blanquefort nous arrivons à 47 sur Mérignac. Sur ces 16 communes, 106 adresses sont notées comme lieux de nidification où 213 nids sont répertoriés. Parmi ces 213 nids, 209 sont suivis par le groupe Nichoirs. Sur les nids occupés, en comparant les résultats des 3 dernières années sur les mêmes adresses (n=57) pour les villes de : Arcachon, Bordeaux, Cestas, Mérignac, Pessac, Sainte-Eulalie et Talence, une progression de 20% est notable cette année par rapport à 2008, mais toujours en retrait de 24% par rapport à 2007.

A Q U I T A I N E

Dénombrements des limicoles sur le Bassin d'Arcachon

Quoi qu'il en soit ce comptage qui occupe chaque mois une dizaine de bénévoles, permet de suivre l'évolution des effectifs de limicoles sur un site majeur pour les oiseaux. La LPO poursuivra donc en 2010 sa collaboration.

Dénombrements des bernaches sur le Bassin d'Arcachon Par Laurent Couzi

Voici trois années que nous mettons nos efforts en commun avec l'ONCFS et la Fédération des Chasseurs de la Gironde, pour compter les bernaches présentes en hiver sur le bassin d'Arcachon. Cette année fut marquée par quelques dysfonctionnements dans la coordination des comptages, assurée par la FDC33.

Nous avons eu les pires difficultés à obtenir les chiffres au terme de chaque comptage, et il nous a fallu hausser le ton pour y parvenir. Sans vraiment comprendre les raisons de cette attitude, nous évaluons pour 2010, l'éventualité de revoir notre position. Rappelons que ce comptage mobilise près d'une dizaine de bénévoles, 3 à 4 fois sur la période.

Partenariat avec la Groupe Chiroptères Aquitaine Par Denis Vincent et Jean-Paul Urcun

Ce partenariat stable, durable et efficace entre le Groupe chiroptères et la LPO Aquitaine perdure et permet d'apporter une vision cohérente et assez complète du contexte de connaissance et de conservation de ce groupe de mammifères sur l'ensemble de la région.

Suivi des hirondelles en Gironde

I N F O

Le nombre de nids occupés est en progression sur 3 communes : Mérignac, Sainte-Eulalie et Talence alors qu’il est stable sur 3 communes : Ambarèset-La-Grave, Pessac et Salaunes.

Coordonnés par la Sepanso, les comptages des limicoles sont mensuels sur le Bassin. C'est une action qu'il faut saluer, même s'il est parfois difficile d'obtenir les bilans.

Suivi Percnoptère

L P O

Sur les nids occupés, en comparant les résultats des 3 dernières années sur les mêmes adresses (n=25) pour les villes de : La Grave-et-Ambarès, Mérignac, Pessac, Sainte-Eulalie, Salaunes et Talence, une progression de 6 % est notable cette année par rapport à 2008, mais de 34% par rapport à 2007.

Par Laurent Couzi

Merci aux acteurs encore trop peu nombreux de ce suivi !

bilan d’activités 2009

Ce sera l’occasion peut-être de contacter et de contrôler un des presque 6ooo busards cendrés poussins qui ont été marqués en Europe sur 3 ans.

-

Cette organisation, puisque le GCA coordonne l'ensemble des actions de plusieurs personnes physiques ou morales, s'est traduite, en 2009, par la rédaction collective du Plan Régional d'Actions pour les Chiroptères (PRAC) que la DIREN a confié au Groupe et ses partenaires. Aussi, plusieurs études liées à l'inventaire ou à la conservation des chiroptères ont été réalisées par la LPO dans ce cadre :

- Programme d'inventaire des Chiroptères d'altitude et formation des agents techniques du Parc National des Pyrénées, - Plusieurs inventaires et suivi : Espace naturel Sensible du massif de la Pierre St Martin (64), Massif forestier de Briscous (64), ancienne carrière d'Izon (33), suivi des sites «chiroptères» du CRENA... - Des études lièes à la conservation des chauves-souris : Recherche des gîtes et habitats forestiers des chiroptères en Forêt Domaniale de Bastard (64),

H O R S - S E R I E

M A I

2 0 1 0

3


Proposition d'aménagements écologiques le long de l'autoroute A 62, Diagnostics «chiroptères» sur quelques projet d'implantation de parcs éoliens, participation aux groupe d'experts naturalistes du PNR des Landes de Gascogne dans le cadre de la révision de leur charte... - Des actions de sensibilisations : Conférence sur le site d'Izadia (64), animation à l'école primaire Arudy (64) dans le cadre de la protection d'un site majeur...

bilan d’activités 2009

De nombreux projets sont en cours pour l'année à venir et notamment la participation du GCA à la base de données Faune-Aquitaine, dès que le module spécifique sera disponible.

Base de données «www.faune-aquitaine.org» et Atlas avifaune Par Laurent Couzi

Comme nous le pressentions l'an passé, Faune Aquitaine est devenu la plate-forme naturaliste régionale. Au terme de l'année 2009, près de 900 personnes étaient inscrites sur la base et elles ont enrichi celle-ci et par là même la connaissance régionale, de 250 000 données. Mais 2009, c'est aussi l'année de la mise en place de nouvelles fonctionnalités.

Quelques liens Les textes de ces paragraphes sont synthétiques pour que le lecteur en train de consulter l’Atlas obtienne très vite des éléments de compréhension de la carte, et de connaissance de l’espèce. De nouvelles fonctionnalités sont apparues sur le module Atlas. Elles permettent notamment de mieux identifier les trous de prospections et les mailles sous prospectées. Plusieurs participants au projet ont publié en 2009 des articles sur Faune Aquitaine. Ceux-ci sont gratuitement mis à disposition sur le site, en libre téléchargement. C’est un axe de développement important que nous entendons renforcer dans les années futures. 2009 fut également l’année du lancement du site www.atlas-ornitho.fr. Ce site rassemble l’ensemble des données collectées sur les autres bases homologues à FA ailleurs en France. Il donne donc accès à un atlas dynamique national directement sur internet. Nous vous laissons découvrir le site sur www.faune-aquitaine.org

La LPO Aquitaine et la base de données nationale de la LPO

Mise en ligne de nouveaux groupes taxonomiques

Par Laurent Couzi et Olivier Le Gall

Ils ont été identifiés en fonction des groupes sur lesquels la LPO Aquitaine a l’habitude de travailler, mais aussi en s’associant à d’autres structures référentes.

Comme vous le savez déjà, la LPO Aquitaine fut précurseur en matière de base de données en étant parmi les premières associations locales LPO, à mettre en ligne sa base de données (www.faune-aquitaine.org). Forte de cette avance technique et de son implication dans le projet local, quand l'idée est née de construire un réseau de bases locales pour aboutir à une base nationale distribuée, nous nous sommes tout aussi fortement mobilisés et investis.

Ainsi, au début du mois de septembre 2009, nous avons mis en ligne les reptiles, les amphibiens, les apoïdés (abeilles), et les mammifères. D’autres groupes ont été mis en ligne. Il s’agit des odonates, rhopalocères. Le système permet désormais une saisie encore plus rapide et surtout impose de renseigner la durée d’observation. Le formulaire permet ainsi de calibrer la pression d’observation et donc de pouvoir exploiter plus avant le corpus de données, notamment sur des aspects semi quantitatifs.

Aujourd'hui, la LPO Aquitaine travaille dans le cadre d'un Comité Technique, avec nos collègues de Franche-Comté et d'Isère, sur les évolutions fonctionnelles de l'outil, c'est-à-dire que nous œuvrons à la définition de nouvelles fonctions et rendus. C'est une aventure passionnante, guidée par un seul objectif : améliorer notre connaissance de la biodiversité pour mieux la préserver.

Il permet d’ores-et-déjà de quantifier la pression d’observation dans une maille Atlas.

Que tous les observateurs qui participent au projet en fournissant leurs données soient ici vivement remerciés.

Le travail de paramétrage du formulaire a été important, car selon le lieu-dit utilisé (zone géographique) et la période, la liste des espèces accessible par défaut est différente.

L'Observatoire Régional de la Migration des Oiseaux en Aquitaine (ORMO)

L’idée est d’optimiser la saisie et de la rendre la plus conviviale et rapide possible. Le principe du formulaire est simple : l’observateur sélectionne un lieu-dit, renseigne la date et l’intervalle horaire, ensuite de quoi il a accès à une liste d’espèces déjà paramétrée. Il lui suffit simplement de cocher l’espèce (sans effectif, seule la présence est notée) ou, de développer la ligne et de remplir tous les champs (âge, sexe, comportement…). Mise en ligne de fiches espèces pour les oiseaux La rédaction des fiches espèces est un exercice fastidieux, c’est pourquoi nous avons tenté de confier ce travail au réseau. Au terme de cette année une trentaine de fiches ont été rédigées selon la trame suivante : - - - - - - - - - - - - -

Différents statuts réglementaires Nom scientifique Systématique Description Biométrie Émission sonores Alimentation Distribution mondiale Distribution française Distribution régionale Migration Habitats Conservation/menaces

Par Jean-Paul Urcun

Depuis maintenant deux ans, la LPO Aquitaine assure la coordination du programme ORMO (Observatoire Régional de la Migration des Oiseaux) en partenariat avec Organbidexka Col Libre. Ce programme permet l'étude de la migration et l'accueil du public sur cinq sites d'Aquitaine. Au total, ce sont plus de 4075 heures d’observation continues (+5,6 % par rapport à 2008) durant 473 jours (+ 20 %) totalisant 14 556 heures/ homme. Près de 1,3 millions d’oiseaux auront été comptabilisés par les 12 salariés, admirablement secondés par 412 bénévoles (+33,33 %). Ces équipes ont également permis l’accueil et la sensibilisation de près de 9073 personnes (+ 65 %) au phénomène de la migration. Tout les résultats des suivis et le bilan 2009 sont consultables sur le site de la Mission Migration www.migraction.net La formation annuelle à l'étude de la migration s'est déroulée aux Chalets d'Irati et a rassemblé 9 stagiaires passionnés de migration. L'ORMO s'intègre à des réseaux nationaux et internationaux. Ainsi, dans le cadre de la Mission Migration au niveau national, nous avons participé aux deux réunions annuelles de son Comité de pilotage. Au niveau européen avec Euromigrans se jettent les premières bases de ce qui deviendra un réseau de suivi des oiseaux migrateurs eurafricains. Nous participons également aux travaux de ce groupe. Nous avons également jeté les bases du programme de développement avec nos collègues navarrais. L'ORMO deviendra en 2010, à l'instar des oiseaux migrateurs, transfrontalier. Compter les oiseaux, accueillir et informer le public, participer à des réseaux, c'est bien.

4


Traiter et divulguer les données et les résultats, c'est également primordial pour la conservation des oiseaux sauvages. 2009 aura été l'année d'un grand pas puisque, grâce au travail d'Ondine FILIPPI-CODACCIONI, nous avons pu utiliser les résultats de 30 ans de suivi pour les relier entre autres au changement climatique global.

Lac de la Prade

Ces résultats ont été présentés lors de la conférence annuelle de la Raptor Research Foundation en Ecosse et lors du Colloque International sur le Milan royal à Montbéliard.

Ce dernier, dans le contexte très ornithologique du site, a sollicité le soutien de la LPO pour la conception de plusieurs panneaux d'informations présentant les différentes espèces observables et l'écologie du lac et de ses environs.

Par Denis Vincent

bilan d’activités 2009

Un projet de valorisation du site du Lac de la Prade a été confié par la mairie au Conservatoire Régional d'Espaces Naturels d'Aquitaine.

Cet aménagement sera mis en place dès le début de l'année 2010.

Photovoltaïque et plateau landais

1 SITES - CONNAISSANCE ET SUIVIS

Par Laurent Couzi

Camp de Captieux Par Laurent Couzi

Année blanche sur ce site. Nous allons engager des suivis sur la grue cendrée en hiver et le courlis cendré en reproduction, en 2010.

Réserve Naturelle d’Hourtin Par Laurent Couzi

Comme vous le savez peut-être déjà, Réserve naturelle Nationale, d'Hourtin est créée. Près de 2000 ha de marais de forêt et de dune sont concernés. Au cours du printemps 2006, nous avions effectué un premier état des lieux en forêt sur la dune. en 2008, l'ONF nous a confié le diagnostic avifaunistique de la partie en marais. Aujourd'hui la réserve est effective et le gestionnaire désigné, il s'agit de l'ONF. La LPO suit ce dossier en tant que membre du comité de gestion et très probablement comme intervenant technique, sur des suivis avifaunistiques.

2009 fut pour la LPO la première année de confrontation véritable avec le photovoltaïque. Sollicitée pour de nombreuses études d'impact, le Conseil d'Administration de l'association a souhaité s'engager dans ce dossier, pourtant pas aussi neutre pour la nature qu'il n'y paraît. Toutefois, nous avons considéré que c'était là une solution efficace pour faire entendre la voix de la LPO, dans des projets qui demeurent industriels.

Ainsi, nous avons été sollicités pour une dizaine de projets, tous situés dans les landes de Gascogne. Si a priori, le photovoltaïque est une énergie verte, elle est aussi très consommatrice d'espace. Rares sont les projets inférieurs à 100 hectares. Dès lors, ils impactent bien souvent des espèces et des habitats patrimoniaux. Ainsi, notre travail consiste à établir des diagnostics aussi précis que possible, puis de proposer des mesures pour limiter les impacts.

Dans certains cas, nous demandons à ce que le projet soit déplacé en tout ou partie. Quand les éoliennes attirent tous les regards, le photovoltaïque, lui ne déchaîne que peu de passion. Mais attention, les effets sur les milieux sont plus graves.

Participation au Plan de gestion de la Foret Domaniale de Pau (64) Par Denis Vincent

Depuis 2005, la LPO est associée à la mise en oeuvre, par l'ONF, du plan de gestion de la seule forêt domaniale (propriété de l'Etat) du département des Pyrénées-Atlantiques.

Il est donc important pour la LPO Aquitaine de rester attentive et vigilante.

Diverse actions, telles que le suivi d'une intéressante colonie de Milan noir (vingtaine de couples) ou bien un important travail d'identification des gîtes arboricoles et des zones de chasse des chiroptères par suivi télémétrique, traitent des enjeux naturalistes et ont permis d'apporter des informations essentielles dans le cadre de la révision du Plan d'aménagement forestier de la forêt.

Par Denis Vincent

Aussi, ce site péri-urbain, dont la vocation principale demeure l'accueil du public, a été l'objet de la mise en place d'un sentier d'interprétation du milieu forestier pour sensibiliser les usagers au respect du milieu.

Le terrain du Brochet

Par Marie-Françoise Canevet Ce terrain de 7 ha propriété de la Lpo-Aquitaine est entretenu par le groupe Busards dans sa partie ouest, avec une intervention annuelle depuis 2009 en novembre ; cette journée chantier a lieu le samedi et se révèle très productive et conviviale ; les bénévoles (hors groupe Busards) y sont les bienvenus. Le gros travail sur deux journées, effectué les années antérieures, a permis une évolution notable et dans le sens attendu, de la végétation sur les parcelles ciblées en vue de la nidification d’une espèce de busards. Les nichoirs posés jouent leur rôle et les cigognes ont occupé le nid construit sur un chêne sans produire de jeunes à l’envol.   Il reste à rétablir la gestion de l’association Agérad sur les parcelles sud du terrain, ce qui n’a pas été réalisé pour la deuxième année consécutive. JeanPierre Viry va reprendre contact avec cette association de réinsertion pour que les travaux de remise à l’état de prairies des parcelles soient réalisés.   Merci aux bénévoles qui ont participé au chantier.

L P O

I N F O

A Q U I T A I N E

-

Carrière en Aquitaine : UNICEM

Dans le cadre d'un d'inventaire des potentialités écologiques des carrières l'UNICEM a confié à la LPO Aquitaine la réalisation d'un diagnostic de l'avifaune sur un échantillon de 11 sites répartis sur toute l'Aquitaine.

Ce travail qui avait débuté en 2008, nous a permis de mettre en évidence d'une part les fortes potentialités de certaines zones, parfois encore exploitées, mais, d'autre part, la méconnaissance et l'incohérence de certains aménagements réalisés, sans aucune connaissance ni logique (autre que paysagère), par les exploitants.

La vocation de cette étude porte bien plus loin qu'un simple diagnostic, mais vise à éduquer et sensibiliser les gestionnaires de ces espaces pour une meilleure prise en compte de la faune avant, pendant et après la phase d'exploitation.

Plan de gestion du Moron Par Laurent Couzi

Au cours du printemps 2009 nous avons effectué un état des lieux des palus du Moron dans sa partie la plus en aval. Cette action s'est inscrite dans le cadre de la rédaction d'un plan de gestion, porté par la Mairie de Prignac et Marcamps. Ces marais en apparence très favorables, se sont révélés dégradés. Pour autant le potentiel de ce site est considérable et nos conclusions sont allées dans le sens de la réouverture du site, ainsi que de la remise en eau hivernale et printanière de certaines parties. Souhaitons que le maître d'ouvrage entende nos conseils.

H O R S - S E R I E

M A I

2 0 1 0

5


Puy Nègue et l'éolien Par Denis Vincent

bilan d’activités 2009

Dans le cadre d'un projet de ferme éolienne sur les communes de Sindères, Garrosse et Rion des Landes, la LPO a réalisé un inventaire ornithologique du site de Puy Nègue sur une année biologique complète. Ce suivi a notamment mis en évidence la présence de quelques couples de courlis cendrés, la découverte d'une petite population de Busards cendrés ou encore, suite à la tempête Klaus, de l'intérêt des landes «naturelles» comme dortoirs pour les grues cendrées. Ce site présente donc de nombreux enjeux de conservation et l'étude rendue au commanditaire fait état de nombreuses réserves quant à la localisation, ou même la possibilité d'un tel projet à moins de 5 Km de la ZPS d'Arjuzanx.

2 HOMME ET SOCIETE - EDUCATION ET SENSIBILISATION

Portes ouvertes refuges

Les refuges

Par Jean-Paul Renault

La LPO a mis en place en 2009 un nouveau système d’adhésion au réseau Refuges ; outre l’adhésion initiale qui reste inchangée, elle propose tous les ans aux anciens adhérents de s’abonner pour une année de plus pour 10 E. Trois possibilités s’offrent alors : Verser cette cotisation de 10 E et ainsi recevoir la Lettre d’information trimestrielle et avoir accès à Mon espace Refuge LPO sur le site Internet de la LPO, espace d’échange avec les autres adhérents et aussi moyen d’accéder à des informations sur les refuges et les oiseaux. Ne pas verser cette cotisation tout en se déclarant ‘’ Refuge actif’’. Dans ce cas le propriétaire de refuge ne reçoit plus la lettre d’information et n’a plus accès à Mon espace Refuge LPO mais reste dans la base de données. Ne pas verser la cotisation annuelle et ne pas répondre à la demande de renouvellement de l’adhésion. Dans ce cas l’adhérent est considéré comme ne faisant plus parti du réseau des Refuges LPO et son nom est retiré de la base de données. De nombreux refuges répertoriés dans l’ancienne base de données ont disparu avec la mise en place de ce nouveau système. Les chiffres ci-dessous ne peuvent donc être comparés à ceux publiés précédemment et il est impossible de savoir combien de nouveaux refuges ont été ouverts en 2009 ; ils représentent les adhérents ayant cotisé plus les refuges s’étant déclarés actifs.   Refuges d’Aquitaine nouveau système Janvier 2010

Ratio (1)

Sup. totale

Sup. moy. (2)

Dordogne

81

3,6

297 ha

36500 m2

Gironde

140

2,0

111 ha

7900 m2

Landes

27

1,6

42 ha

15500 m2

Lot et Garonne

42

2,5

143 ha

34000 m2

Pyrénées Atlantiques

43

1,3

37 ha

8700 m2

Aquitaine

333

1,9

630 ha

18900 m2

1. Nombre de refuges pour dix mille foyers fiscaux 2. Superficie moyenne d’un refuge. Groupes locaux   Le maillage de la région, indispensable à la dynamisation du réseau, a continué de progresser en 2009 (voir ci-dessous). Cependant, il subsiste de nombreux secteurs où il n’existe pas encore de groupe local et nous devons à présent travailler à en créer dans toute la région.   DORDOGNE Coordinateur départemental à désigner PERIGORD VERT : animateur Joerg Weber  

6

GIRONDE Coordinateur départemental Jean-Paul Renault BLANQUEFORT : animateur Patrick Fichter CESTAS: animateur Jean-Paul Renault LEOGNAN : animatrice Isabelle Thiberville MERIGNAC-PESSAC : animateur Jean-Michel Missègue NORD BASSIN : animatrice Nathalie Bos ST MEDARD EN JALLE : animateur Frédérique Von Kaernel SUD BASSIN : animateur Yves Le Goueff SUD GIRONDE ; animateurs Nicole et Edgard Soula LANDES Coordinateur départemental à désigner COTE SUD DES LANDES : Philippe Germain   LOT ET GARONNE Coordinateur départemental : Romain Raphael-Leygues   PYRENEES ATLANTIQUES Coordinateur Départemental : Robert Branaa  

Porte ouverte à Pessac (33) La LPO Aquitaine en partenariat avec l'association Terre d'ADELES (Association pour le Développement des Échanges Locaux Équitables et Solidaires), a organisé le 17 octobre une porte ouverte sur le jardin d'ADELES à Pessac. L'objectif des deux associations était de communiquer vis à vis du grand public, mais aussi de valoriser nos compétences en termes de protection de l'environnement et de développement durable. Le programme de la journée a permis aux quelques 150 visiteurs de découvrir des techniques de maraîchage biologique et de participer à des balades ornitho organisées autour du jardin. Porte ouverte à Lespourcy (64) L'association Magiq Cazau et la LPO ont organisé le 18 Octobre dernier une petite manifestation sur le thème du refuge , au programme: visite du refuge, les nichoirs , le bassin, la haie, repas à base de plantes sauvages, vente de nichoirs et de tournesol  pour les oiseaux. Environ 150 personnes ont répondu à ce rendez –vous.  

Aux arbres citoyens Pour la 3ème année consécutive la Ligue pour la Protection des Oiseaux et la Fédération des Clubs pour la Protection de la Nature (FCPN) organisaient conjointement le week-end « Aux arbres citoyens » les 21 et 22 novembre sur le thème « Arbres à cavités et arbres morts ». Le groupe Refuges de la LPO Aquitaine y a participé en organisant trois manifestations. Andernos (33), Plage du Bétey, samedi 21 novembre 2009 après-midi organisé conjointement avec l’association « Bétey, plage boisée à sauvegarder ». Diverses animations étaient  spécialement destinées aux jeunes : un jeu de cartes où il fallait classer les oiseaux en fonction du milieu où ils nichent, des coloriages, une promenade à la découverte des arbres du bord de mer avec collecte de trésors : une feuille morte, un morceau d’écorce etc Les parents eux ont été sensibilisés à l’importance de conserver des arbres âgés chez soi car ceux-ci servent de gîte et de couvert à de nombreuses espèces.   Cestas (33), Refuge de la Mésangère, dimanche 22 novembre. Visite- découverte d’un refuge de 5000 m2 en limite de la forêt communale, en mettant l’accent sur la végétation favorable aux oiseaux et à la biodiversité.   Villandraut (33), les 21 et 22 novembre Le programme du samedi comportait, d’une part deux expositions : - celle qui montrait tout l’intérêt de la haie, - celle d’un « bourgeonnier », et d’autre part, - un diaporama de la FCPN « Des cavités pour la biodiversité » - le court métrage du WWF « Mémoires d’un arbre mort ». - deux conférences de M. Alexis Ducousso, chercheur à l’INRA, portant sur les arbres autochtones et en particulier les hêtres du Ciron. Le dimanche après-midi a été consacré à la visite d’une pinède, à Hostens, gérée depuis 2004 de manière « naturelle », en intervenant le moins possible, en utilisant des semis naturels et sans retournement du sol.


Par Yann Toutain

En 2009, pour continuer sur la lancée de 2008 et dans le souci de toujours mieux répondre aux attentes de notre public et de nos adhérents, nous avons lancé une nouvelle maquette concernant notre programme des activités annuelles. Celle-ci faisait état de l’intégralité des animations conduites sur la région, par le salarié et/ou les groupes bénévoles de la LPO en Aquitaine. Ainsi cette plaquette regroupait pratiquement une centaine d’animations pour le tout public. Ce document fût diffusé auprès des adhérents par le biais du LPO Infos, auprès des organismes de tourisme (Offices de tourisme, Comité Régional du Tourisme…) et auprès de différentes personnes contactées notamment lors de séances d’accueil sur des sites naturels ou lors de manifestations. En 2010, cette nouvelle maquette a encore gagné en originalité et en graphisme, mais aussi en nombre de tirage (10 000 exemplaires pour 2010 contre seulement 5000 en 2009). Nous profitons également de cet article pour remercier Stéphane Arribart (le graphiste) pour son travail et son application au sein de ce projet de valorisation. 

Partenariat Mairie de Bordeaux Par Laurent Couzi

Au cours de l'année 2009, la LPO Aquitaine et la Mairie de Bordeaux ont signé une convention qui a permis la réalisation de diagnostics sur les parcs urbains. Sur cette base, plus 110 nichoirs ont été installés dans ces parcs, donnant lieu à un suivi précis. En parallèle, de multiples interventions vers le public et les agents municipaux ont été réalisées, sur le thème des oiseaux des parcs et jardins, de la base de données de la LPO www. faune-aquitaine.org. Ce partenariat se poursuit en 2010, toujours autour des parcs urbain avec en ligne de mire le passage en Refuge de ces parcs.

Formations à l'Office National des Forêts Par Laurent Couzi

Convenues en 2008, une formation à l'écologie des oiseaux dunaires a eu lieu à la fin de l'année 2009. En effet, l'ensemble des forêts implantées sur les dunes littorales, sont domaniales (propriété de l'État) et par là même gérées par l'ONF. Ainsi, de nombreux agents sont installés sur la côte et en lien direct avec ces milieux singuliers. L'intervention de la LPO a eu pour but de tracer les contour d'un cortège d'espèces très spécialisées donc sensibles, et fournir des éléments sur l'écologie de ces espèces, et les enjeux de conservation.

Actions de communication vers la presse Par Yann Toutain

En 2009, la LPO Aquitaine a participé 7 fois à l’émission « Parlons Nature » de la radio R.I.G, située en Gironde. Cette émission en direct et d’une durée d’une demi-heure en moyenne, nous a permis à plusieurs reprises de valoriser nos différents partenariats dans le cadre de notre programme d’activités (les sorties « Grue » avec le PNRLG, les sorties sur les ENS avec le Conseil Général de la Gironde…).

En 2009, nous avons également continué à animer entre le mois de janvier et le mois de juin, la chronique « Bleu Nature » sur France Bleu Pays Basque, ce qui a représenté au total 5 émissions. En 2010, la radio n’a pas souhaité reconduire la chronique. Cependant, leurs collègues de France Bleu Béarn nous ont inclus dans le réseau des contacts « nature », ce qui nous permet de réaliser régulièrement des interviews en direct pour continuer d’informer le public sur la biodiversité. La LPO Aquitaine fut également citée à plusieurs reprises dans le journal Sud-Ouest pour annoncer des événementiels comme les sorties de son programme d’activités ou encore la fête de la nature, ou les journées européennes de la migration. Au total, ce ne sont pas moins d’une vingtaine d’articles qui ont informé le public sur les actions de l’association.   A noter que les médias télévisés ne sont pas en reste en 2009, puisque la LPO Aquitaine a accueilli dans le cadre de l’hivernage des Grues cendrées, une équipe de France 3 Aquitaine, une équipe de TF1 et une équipe de la télévision japonaise (NHK).     Dans les communications plus ponctuelles, nous avons enregistré une émission avec Europe 1 pour parler des séjours cétacés et nous avons accompagné une équipe de journalistes du magazine « Terre Sauvage » en Pays Basque, pour parler des rapaces (voir numéro de septembre 2009).

Séjours Nature Par Yann Toutain

En 2009, la LPO Aquitaine avait mis en place cinq séjours « nature ». Dans nos classiques, nous retrouvions un séjour sur le thème de la « Grue cendrée ». A noter que ce dernier n’a pu être maintenu faute de participants et qu’il n’a donc pas était retenu pour l’agenda 2010.

Dans nos nouveautés, nous avions proposé un séjour sur le littoral basque (en partenariat avec le CPIE) et un séjour au Parc Ornithologique du Teich, qui ont connu tous les deux le même sort que le séjour « Grue ».

Cette sous fréquentation peut s’expliquer en partie par le fait que jusqu’à l’an dernier, nous n’avions pas ciblé la bonne agence de voyage pour commercialiser nos séjours. Aujourd’hui le problème est résolu avec l’arrivée d’une nouvelle agence dynamique et sérieuse, qui est plus proche de nous et donc plus facile à contacter pour communiquer. En 2009, nous avions également proposé deux séjours sur le thème des « Grands Rapaces », mais finalement un seul fut conduit, avec un total de 8 participants. En 2010, nous n’avons proposé que trois types de séjours (Grands Rapaces, Migration et Cétacés) avec un premier séjour qui est déjà complet et les suivants qui se remplissent au fil des mois. Cette année s’annonce donc meilleure que l’an passé.

Bilan des animations réalisées par la LPO Aquitaine en 2009 sur le thème de la Grue cendrée Par Yann Toutain

Le séjour «Nature» Date Séjour Du 17 au 18/01/09

Site

Nombre d’adultes

Captieux

Nombre d’enfants

Total

3

0

3

Nombre d’adultes

Nombre d’enfants

Total

5

0

5

Remarque(s)

Séjour annulé par manque de participants

Les sorties «Nature» Date Séjour

Site

11/01/2009

Solférino

bilan d’activités 2009

Un agenda nouvelle génération

Remarque(s)

Nombre de participants peu satisfaisant

01/02/2009

Solférino

4

0

4

Nombre de participants peu satisfaisant

08/02/2009

Captieux

25

0

25

Nombre de participants très satisfaisant

Nombre d’adultes

Nombre d’enfants

Total

34

0

34

Total global 2009 (Séjour + Sorties + Nombre de participants)

L P O

I N F O

A Q U I T A I N E

-

H O R S - S E R I E

M A I

2 0 1 0

7


En 2009, la LPO Aquitaine a conduit en partenariat avec le Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne, un programme d’animations naturalistes sur la découverte de l’hivernage de la Grue cendrée sur le plateau landais. Les animations encadrées par la LPO Aquitaine étaient au nombre de 4 (séjour compris) et se sont déroulées sur deux sites :

bilan d’activités 2009

- Le marais du Platiet, situé sur la commune de Solférino (Dpt.40) - Les zones de gagnage du Camp du Poteau, situées sur la commune de Captieux (Dpt.33) Pour l’ensemble des sorties, il s’agissait d’un parcours réalisé en co-voiturage le long des zones de gagnage des grues avec des arrêts, au cours desquels, il était abordé : - La présentation des différents partenaires (LPO Aquitaine et PNRLG) - L’observation des grues sur leurs zones de gagnage, avec des apports théoriques sur la biologie de l’espèce - L’historique et l’aménagement du plateau landais Conclusion de la saison « Grue »

En 2009, le programme d’observation des Grues cendrées sur le plateau landais fût très difficile à conduire à cause du passage de la tempête « Klaus » sur la période de présence des oiseaux. Ceci a eu pour conséquence d’empêcher à un grand nombre de participants de se joindre à nous. Cependant, la nouveauté de l’année (le sentier gastronomique du 08/02/2009) a connu un franc succès, malgré cette météo défavorable. En 2010, nous avons renouvelé cette sortie.

Bilan des Animations 2009 (Conseil Général de la Gironde) Par Yann Toutain Les visites guidées Interventions

Journées

½ Journées

Adultes

Enfants

La Pointe du Cap Ferret

33

32

1

109

30

Le Domaine de Certes

6

4

2

42

3

La Base Départementale de Blasimon

1

0

1

7

7

Les Rives du Lac d’Hourtin

2

0

2

24

2

Le Delta de la l’Eyre

2

0

2

0

0

Les plages de Gironde

1

0

1

10

0

Rives sud du Bassin d’Arcachon

2

0

2

10

0

47

36

11

202

42

Sites

TOTAL

Note : En 2009, nous avons conduit 38 journées et 12 demi-journées d’animation dans le cadre du partenariat avec le Conseil Général de la Gironde Commentaires            Dans l’ensemble, le taux de fréquentation par site en 2009 fût une nouvelle fois très correct. Nous enregistrons, comme en 2008, une forte progression du nombre de participants aux visites guidées. Ce qui est pour nous une grande satisfaction, en vue des efforts fournis sur ces deux dernières années en terme de communication pour nous faire connaître du grand public.   A l’inverse, nous constatons comme l’an passé, une baisse très significative du nombre de personnes contactées lors des accueils postés. Cela peut s’expliquer dans un premier temps, par le fait que très souvent, nous nous sommes fortement attardés dans nos discussions (parfois plus d’une heure avec le même groupe) et par conséquent, le nombre de personnes contactées dans le temps imparti est en diminution. Dans un second temps, nous nous sommes également aperçus que beaucoup de personnes avaient « peur » de s’approcher de notre accueil, car ils pensaient que notre prestation était payante. Pour l’année prochaine, nous pensons à élaborer un petit panneau informatif qui serait installé en amont de notre stand, afin de mieux nous signaler auprès des visiteurs. Il indiquerait clairement qu’un guide « gratuit » est à leur disposition.   Il me semble également important de signaler que depuis deux ans, nous avons fait le choix d’être présents sur moins de sites et de réaliser moins d’accueils postés. Ceci entre sans doute dans l’explication de cette baisse de fréquentation si importante. Néanmoins, même si moins de personnes ont été contactées lors de nos accueils, elles sont reparties avec un maximum d’informations.   En 2009, la météo nous a peu pénalisés, mis à part le passage de la tempête « Klaus » qui a induit l’annulation de deux visites guidées sur le Delta de la Leyre (voir tableau « visites guidées » / page précédente). Nous avons également été contraints d’annuler un accueil posté sur la jetée d’Andernos à cause du vent violent et de la pluie à répétition.   Comme chaque année, les personnes contactées lors des visites guidées et/ou des accueils postés ont beaucoup apprécié la politique de valorisation des E.N.S menée par le Conseil Général.   En 2010, la Ligue pour la Protection des Oiseaux Association Locale Aquitaine a souhaité renouveler son partenariat avec le Conseil Général de la Gironde dans le cadre de son dispositif « Grand public » et de valorisation des E.N.S du département.

L'éducation à l'environnement dans les groupes locaux et thématiques Par Yann Toutain

Soit une moyenne de 5,2 personnes / intervention en 2009 (contre 3,3 en 2007 et 4,3 en 2008)

En 2009, les différents groupes locaux de la LPO Aquitaine ont conduit un certain nombre de sorties qui ont figuré, pour la plupart, au programme régional. Depuis le début de l’année 2009, nous proposons à chaque bénévole (ou groupe) qui encadre des sorties, une fiche « bilan d’animation » pour obtenir un petit retour sur leurs manifestations (nombre de participants, type d’animation…). A ce jour, toutes les informations ne nous sont pas parvenues. Par conséquent nous ne sommes pas en mesure de donner le nombre exact de participants présents aux sorties, ni le nombre précis de sorties conduites dans certains départements. Il se peut donc, que certains des chiffres ci-dessous ne soient pas définitifs. Département

Les accueils postés

Sorties programmées et validées sur l’année

Sorties réalisées (Fiche Bilan rendu)

Participants

33

12

18

176

Interventions

Personnes contactées

64

8

2

17

La Pointe du Cap Ferret

32

1075

24

7

5

97

Le Domaine de Certes

4

52

47

5

2

17

La Jetée d’Andernos

2

57

38

1184

Sites

TOTAL

Soit une moyenne de 31,6 personnes contactées / intervention en 2009 (contre 37,4 en 2007 et 36,2 en 2008)

8

Nous tenons à remercier vivement les personnes suivantes, pour leur implication et le renvoi de leur fiche : Jean-Claude Bonnet, Aline Bonzoumet, Alain Anton, Jean-Pierre Gans, Daniel Rat, Jean-Paul Renault, Claude Soubiran, Jean-André Bellocq, Julien Pinaud, Nathalie Bos, Serge Fagette, Bernard Laporte, Tom Perrin, Robert Guélin et Romain Chabbert.


Par Yann Toutain

Au cours de l’année 2009, la LPO Aquitaine a également été représentée par des bénévoles et/ou des salariés de l’association sur plusieurs manifestations locales et/ou nationales (13 en 2009 contre 10 en 2008), par le biais de stands et/ou de sorties sur le terrain : - Participation aux « Journée Mondiale des Zones Humides » par le biais de deux sorties sur le terrain, sur le thème général des oiseaux d’eau - Participation à la « Semaine du Développement Durable » du 1er au 5 avril 2009, sur la commune de Villenave d’Ornon (Dpt.33). Au programme sur quatre jours : accueil des classes des écoles primaires + tenue d’un stand LPO tout au long du week-end - Participation à la « Journée Internationale de la Terre », le jeudi 22 avril 2009, en collaboration avec le groupe Etap Hotel France qui se mobilise à l’occasion pour venir en aide aux centres de sauvegarde de la LPO. Au programme de la journée, accueil du STAF Etap Hotel Sud-Ouest au Domaine de Certes à Audenge où se situe le Centre de Soin pour la faune sauvage de la LPO Aquitaine (Dpt.33) - Première participation au « Mois  de la Nature » du 4 avril au 3 mai 2009 sur la commune de Lège-Cap Ferret (Dpt.33) par le biais de deux sorties sur le terrain (une sur le thème de la flore et de la faune des dunes du littoral et une autre sur le thème des limicoles et des oiseaux de mer) - Première participation à la « Fête des Jardins » sur la commune de Neuvic-sur-l’Isle (Dpt.24), le dimanche 26 avril par le biais d’un stand « Refuges LPO » - Participation à la « Fête des Jardins » à Biganos (Dpt.33), le 10 mai 2009 par le biais d’un stand sur les « Refuges LPO » - Participation à la « Fête de la Nature » (en collaboration avec la Fondation Nature et Découvertes), les 16 et 17 mai 2009 au Parc des Iris à Lormont (Dpt.33) par le biais d’ateliers pour les enfants (traces et indices d’animaux, construction de nichoirs…), de sorties sur le terrain (découverte du Guêpier d’Europe dans le Médoc, découverte des chants d’oiseaux…) et d’un stand LPO - Participation à la « Fête de la Nature » à Biganos (Dpt.33), le samedi 16 mai par le biais d’une conférence sur les oiseaux des parcs et jardins - Participation à la « Fête de la Nature » à St Capraise d’Eymet (Dpt.24), le dimanche 17 mai, par le biais d’une sortie sur le terrain - Participation au salon « VivExpo » (le salon de la vie écologique) au Parc des expositions de Bordeaux Lac du 25 au 27 septembre 2009 par le biais d’un stand présentant la LPO et ses actions sur le terrain - Première participation à la « Fête de la Corniche », le 27 septembre par le biais d’un stand et de la mise en place d’un point d’observation des oiseaux de mer, le long de la route de la corniche basque située entre la commune d’Urrugne et d’Hendaye (Dpt.64) - Participation aux « Journée Européennes sur la migration des oiseaux », les 3 et 4 octobre par le biais de stands et de la mise en place de points d’observations pour le public sur les sites de suivis de la migration en Aquitaine (Dpt.33 / Dpt.64) - Première participation aux portes ouvertes du jardin « Terre d’Adéles » à Pessac (Dpt.33) le samedi 17 octobre 2009, par le biais d’un stand sur les « Refuges LPO » et de la mise en place d’un atelier de construction de nichoirs - Participation au « Week-end aux arbres citoyens », les 21 et 22 novembre 2009, par le biais de la mise en place de stands LPO situés pour le premier sur la commune d’Andernos et pour le second sur la commune de Vayres (Dpt.33) Note : A plusieurs reprises entre le mois de septembre et d’octobre 2009, nous avons réalisé des points d’accueil dans les magasins « Nature et Découvertes » de la région pour informer le public sur la LPO et ses actions au quotidien.   Nous tenons à remercier chaleureusement l’ensemble des bénévoles qui nous ont aidés à tenir les stands et/ou à animer des sorties ou des ateliers, dans le but de mieux faire connaître auprès du public, la LPO et ses missions.

Les interventions vers les scolaires Par Yann Toutain

La LPO Aquitaine est intervenue deux fois dans le cadre des Agendas 21 de la CUB, coordonnés par le CREAQ. Nous sommes intervenus dans ce cadre auprès de l’école élémentaire du Burck à Mérignac (Dpt.33) ainsi qu’à l’école élémentaire de Bassens (Dpt.33) pour sensibiliser les enfants sur les oiseaux des parcs et jardins.

L P O

I N F O

A Q U I T A I N E

-

Pour ce même thème, nous avons conduit deux interventions auprès d’une classe de l’école élémentaire Francin à Bordeaux (en partenariat avec l’association ECLORE) et d’une classe de CE2 de l’école Rambaud à la Brède (Dpt.33). Nous sommes également intervenus le vendredi 20 mars 2009, auprès d’une classe du CFPPA de la Gironde pour leur faire découvrir la faune, la flore et l’histoire du Domaine de Certes (Dpt.33).   Nous avons accueilli une classe de CP/CE1 de l’école d’Aillas (Dpt.33) au Cap-Ferret pour les sensibiliser à la préservation de notre littoral et à la migration des oiseaux.   Début décembre, nous avons également accueilli pour la deuxième fois, la promotion des BTA Gestion de la Faune Sauvage du lycée agricole de Sigoulès (Dpt.24). Au programme, découverte de l’avifaune du Domaine de Certes et découverte de la presqu’île du Cap-Ferret.   Note : Un bénévole de la LPO Aquitaine est intervenu auprès des enfants de l’école primaire de Moulon (Dpt.33) pour leur parler des cigognes. Ils est également intervenu à l’école primaire d’Issigeac (Dpt.24) pour leur parler des busards. Un autre bénévole est également intervenu le 22 juin à l’école primaire Jean moulin à Villenave d’Ornon (Dpt.33) pour parler des hirondelles.   En 2010, le nombre de demandes pour des interventions en milieu scolaire ne cesse de progresser. Affaire à suivre…

bilan d’activités 2009

Les manifestations

Le Dispositif « Billet Courant Vert » (Dispositif du Conseil Général de la Gironde) Par Yann Toutain

En 2009, nous avons conduit un projet pédagogique dans le cadre du dispositif des « Billet Courant Vert » avec le collège du Pian sur Garonne (Dpt.33). Les élèves membres du club environnement de l’établissement, ont pu bénéficier le 10 février, d’une première intervention d’une demijournée sur le thème de la Grue cendrée. Ensuite, nous les avons accompagnés le jeudi 30 mai, aux lagunes du Gat-Mort (classées Espace Naturel Sensible du Conseil Général de la Gironde) afin qu’ils puissent découvrir le paysage de l’ancienne lande sous la forme d’un rallye nature. En 2010, nous avons à nouveau un projet pédagogique avec le collège du Pian sur Garonne (Dpt.33) sur les thèmes de la migration et des hirondelles (projet financé hors dispositif « Billet Courant Vert »).

Autres prestations Par Yann Toutain

Comme les années passées, nous sommes également intervenus au VVF Village de Soulac sur Mer (Dpt.33) pendant les vacances de printemps pour informer les vacanciers sur la migration prénuptiale et sur notre présence à la Pointe de Grave. Au programme des deux journées, découverte du phénomène de la migration avec les enfants du « club enfants » le matin, et séance d’observation dans les marais l’après-midi avec les adultes. Au total ce ne sont pas moins de 71 enfants et 28 adultes qui ont été accueillis par la LPO sur ces deux journées. Citons que par rapport à l’année passée nous n’avons pas été sollicités (malgré une annonce dans notre programme d’activité) par des comités d’entreprises ou des clubs de marches pour les accompagner lors de séances de découverte sur le terrain. En 2010, nous avons renouvelé notre appel dans le programme des activités. Affaire à suivre … Le nombre total d’animations se monte à 132 sur l’ensemble de l’année 2009 (contre 91 en 2008), ce qui représente 1865 personnes contactées (contre 1222 en 2008) dans le cadre de visites guidées (programme des activités (sorties et séjours), scolaires et autres prestations à la demandes) et 5507 personnes (contre 2226 en 2008) dans le cadre d’accueils divers (accueils sur des espaces naturels et/ou lors de stands sur des manifestations).

Centre de soins Par Marie Lagarde

Le Centre de Sauvegarde pour la Faune Sauvage de la LPO Aquitaine assure la récupération, le traitement, l’hébergement des espèces animales sauvages en vue de leur réinsertion dans le milieu naturel ainsi que la promotion auprès du public des valeurs de protection et de préservation de la faune et du milieu dont elle dépend.

H O R S - S E R I E

M A I

2 0 1 0

9


En 2009, le centre de sauvegarde a recueilli 601 animaux correspondant à 89 espèces différentes. Sur ces 601 entrées, 538 sont des oiseaux, 58 des mammifères et 5 des reptiles. Avec 61 accueils, le Martinet noir reste l’espèce recueillie en plus grand nombre. Cette année, les passereaux sont majoritaires (51%), suivi des oiseaux d’eau (19%) et des rapaces (18%).

bilan d’activités 2009

L’année 2009 a été marquée par le fort coup de vent du mois de janvier. De nombreuses mouettes tridactyles, espèce pélagique, ont été recueillies à cette occasion. Nous constatons également une importante baisse du taux d’oiseaux d’eau victimes de dégazages sauvages et de botulisme. Deux réponses possibles à ces phénomènes, le renforcement de la surveillance du trafic maritime pour les oiseaux mazoutés et la fermeture de la décharge d’Audenge pour les oiseaux victimes de botulisme. Evolution des accueils depuis 2003

La Principale cause d’accueil reste le ramassage des jeunes. A ce titre le rôle de communication et de sensibilisation du centre de sauvegarde pour les personnes peu averties est de plus en plus considérable. Le centre renseigne sur le comportement à adopter face à un oisillon où un jeune mammifère « orphelin ». Ce phénomène concerne essentiellement les poussins de rapaces nocturnes et de certains passereaux s’aventurant régulièrement hors du nid avant de savoir voler. Loin d’être abandonnés de leurs parents, les jeunes émettent des cris de contact et continuent à être alimentés par les adultes. La meilleure solution est souvent de les replacer en hauteur, à l’abri des prédateurs terrestres. Sur les 601 accueils, 434 ont pu être traités. Les autres sont arrivés morts, mourants ou en trop mauvais état pour être soignés. 232 on pu être relâchés dans le milieu naturel, dont 62 après transfert au centre de sauvegarde de l’association Hegalaldia à Ustaritz. Origine des oiseaux 98 % des animaux accueillis sont d’origine girondine, le pourcentage restant provient des autres départements d’Aquitaine, en particulier du nord des Landes. Médiation Faune sauvage L’accueil téléphonique est une part importante lors des permanences au sein de la structure. Le public, de plus en plus demandeur, a besoin d’être informé, rassuré, guidé. La fonction de médiation concernant la faune sauvage est primordiale (Problèmes liés à la cohabitation avec certaines espèces, nourrissage des oiseaux en hiver, réglementation en vigueur concernant la faune sauvage, épizootie...). 80% des appels sont originaires du département de la gironde, 15% des autres départements d’Aquitaine et les 5% restant d’autres départements français cherchant à être informés ou guidés vers les centres de sauvegarde de leur département. Les différents modes d’acheminement des animaux - Particuliers 520 animaux - Bénévoles rapatrieurs 81 animaux Le réseau de rapatriement est bien structuré sur l’entre-deux-mers. Nous fonctionnons de manière remarquable avec deux cabinets vétérinaires et des assistantes vétérinaires très motivées. Il nous reste à dynamiser et développer le système sur le Médoc, la CUB et le sud du département.

10

Bénévolat L’aide des stagiaires et bénévoles est indispensable au bon fonctionnement de la structure. Le centre a accueilli 2 stagiaires dans le cadre de leurs études en 2009. Un stage long de 12 semaines de la MFR Sainte Bazeilles ainsi qu’un stage de découverte en entreprise. Le réseau de bénévoles locaux a remarquablement fonctionné cette année grâce à la mise en place d’un système d’inscription en ligne pour planifier les heures de bénévolat en semaine et les week end. Un groupe d’une quinzaine de bénévoles réguliers a pu ainsi se constituer. Le bénévolat permet également une aide sur certains dossiers, tel que le projet de mise en place des volières de réhabilitation et ses recherches de financement. Pour la première année, une personne a été embauchée pour la saison afin de venir en aide à la personne salariée devant l’augmentation des accueils d’animaux et la charge de travail grandissante. Les vétérinaires affiliés au centre permettent à la structure de fonctionner dans de bonnes conditions grâce aux nombreuses interventions effectuées à titre gracieux (interventions chirurgicales, pose de broche, radiographies, euthanasies…) Partenaires financiers Le principal partenaire financier du centre de sauvegarde de la LPO reste le Conseil Général de la Gironde. La structure ne pourrait fonctionner sans son soutien technique et financier. Le Conseil Régional d'Aquitaine nous apporte également un soutien financier concernant l'investissement depuis cette année. Depuis trois ans, la chaine Etap Hotel, dans le cadre de sa politique de développement durable, a signé une convention de partenariat avec la LPO pour sensibiliser ses clients, fournisseurs, collaborateurs et partenaires à la préservation des espaces naturels et de la biodiversité. A l’occasion de la journée mondiale de la Terre, les Etaps Hotels de France se sont mobilisés du 1er au 15 avril 2009, en reversant 0,30 euros sur chaque petit déjeuner servi, pour venir en aide aux 6 centres de sauvegarde de la LPO, dont celui de la Gironde. A cette occasion, une journée découverte de la biodiversité est organisé au Domaine de Certes pour les salariés des Etap Hotel de la région. En 2009, une campagne de dons de la LPO nationale a été mise en place pour les oiseaux en détresse. Ces dons ont été reversés aux 6 centres de sauvegarde de la LPO qui soignent près de 5000 oiseaux chaque année. La société Francodex a généreusement fait un don de plusieurs kilos de mélanges de graines pour oiseaux. Ceci grâce au réseau des centres de sauvegarde de la LPO. Partenaires techniques Le Conservatoire du Littoral et des Rivages Lacustres nous héberge gracieusement dans ces locaux. L’association Hegalaldia, responsable du centre de sauvegarde pour la faune sauvage des Pyrénées Atlantiques continue à accueillir les rapaces nécessitant une réhabilitation en volière ayant transités par le centre de sauvegarde de Gironde. Ils nous soutiennent techniquement pour les diverses questions d’aménagement de la future structure. Le projet Le projet de réaménagement et de mise aux normes de la structure de soins a été relancé. Des réunions entre responsables du programme au Conseil Général, architectes et responsables LPO ont permis d’avancer dans le projet et d’établir divers plans. Une visite des installations du centre de sauvegarde d’Ustaritz a été organisée en avril. Réseau des centres de sauvegarde LPO Deux rencontres à Paris ont été organisées en mars et décembre 2009 entre les différentes structures de soins de la LPO. Différents thèmes relatifs à la gestion des centres de sauvegarde ont ainsi été abordés. En septembre 2009, la salariée du centre a participé à une formation au baguage des oiseaux en centre de sauvegarde, organisée par le centre de sauvegarde de la LPO P.A.C.A.


Animations

Principales causes d’accueil sur l’année 2009

Une présentation du métier de soigneur animalier en centre de sauvegarde pour la faune sauvage a été exposée par la personne responsable du centre de sauvegarde auprès de différents lycées agricoles.

Un partenariat avec le Muséum d’Histoire Naturelle de Bordeaux a été élaboré. Avec la perspective de la rénovation de l’établissement, une politique d’acquisition a été engagée par le muséum. Cette collaboration scientifique et culturelle permet d’envoyer certaines de nos dépouilles dans le but d’enrichir et de renouveler les collections du musée. Une deuxième collaboration scientifique a été mise en place avec l’Université de Bordeaux I et la station Marine d’Arcachon. Dans le cadre du programme de recherche OSQUAR-IDFEC, des échantillonnages de fèces de différentes espèces d’oiseaux d’eau du bassin d’Arcachon sont prélevés. Le centre de sauvegarde collabore à cette étude en réalisant des prélèvements sur les oiseaux accueillis au centre. Ce projet vise à identifier les sources de contamination fécales, dans le bassin d’Arcachon. Répartition des accueils sur l’année 2009

La LPO Aquitaine et les magasins Nature et Découverte Par Yann Toutain

bilan d’activités 2009

Collaboration

En 2009, nous avons conduit 6 sorties « nature » dans le cadre du programme des activités des magasins « Nature et Découvertes », ce qui représente un total de 58 personnes accompagnées sur le terrain (53 Adultes / 5 Enfants). - Le samedi 16 mai, dans le cadre de la Fête de la Nature, nous avons accompagné un groupe de 14 personnes dans le Médoc pour découvrir les colonies de Guêpiers d’Europe (Dpt.33) - Le samedi 30 mai, nous avons accompagné un groupe de 18 personnes sur le Domaine de Certes (Dpt.33) - Le samedi 20 juin, nous avons accompagné un petit groupe de personnes (9 au total) sur la commune de Belin-Beliet (Dpt.33) pour leur faire découvrir l’Engoulevent d’Europe - Le dimanche 4 octobre, nous avons accompagné un groupe de personnes (17 au total) du magasin d’Anglet (Dpt.64) dans les Barthes de l’Adour, dans le cadre du partenariat entre la LPO France et la Fondation « Nature et Découvertes »      Cette année, nous avons renouvelé notre engagement pour plusieurs animations « nature » avec plusieurs magasins de la région. Ces sorties figurent déjà dans leur programme d’activités, ainsi que dans celui de la LPO Aquitaine (voir catalogue des sorties LPO 2010).  

Groupes d’espèces

Partenariat CEMEX Par Laurent Couzi

Comme nous l'avions annoncé dans le bilan précédent (LPO infos N°50), nous avons poursuivi le partenariat avec CEMEX sur le site d'Arveyres et engagé de nouvelles actions sur une site en fin d'exploitation à Izon, en Gironde. Devenir des accueils sur l’année 2009

Nous avons rédigé un projet de réhabilitation d'une partie des gravières d'Izon (Anglade), en faveur des oiseaux et de la biodiversité en général. De plus, ce site fait partie d'un réseau national de surveillance de la biodiversité dans les carrières.

Nous avons mis en oeuvre un protocole complet de suivi de la faune et de la flore, validé par le muséum de Paris, appelé programme ROSELIERE. Vous pouvez obtenir des renseignements sur ce programme auprès d'Amandine Theillout.

La LPO Aquitaine et le CREN Par Laurent Couzi

Après une rencontre en 2008 nos présidents respectifs se sont rencontrés et ont choisi de s'engager dans la voie du dialogue. Les deux associations, dont les axes de travail sont complémentaires souhaitent collaborer sur certains projets (ex : Souge) et envisagent le développement d'actions coorganisées.

L P O

I N F O

A Q U I T A I N E

-

H O R S - S E R I E

M A I

2 0 1 0

11


La LPO Aquitaine a donc adhéré au CREN et un administrateur de la LPO Aquitaine siège dans son Conseil d'administration. Si 2009, n'a pas permis la réalisation de projets communs importants, 2010 pourrait bien être l'année de cette collaboration significative.

La LPO Aquitaine et Cistude Nature Par Laurent Couzi

bilan d’activités 2009

Chacun connaît l'association Cistude Nature pour ses actions entreprises pour enrayer la progression de la Grenouille taureau. Cette structure oeuvre principalement dans le champ de l'herpétologie (amphibiens et reptiles), en pilotant des programmes de conservation spécifiques. Outre diverses collaborations sur le terrain, une convention a été signée entre les deux associations autour de la question des données. Ainsi Cistude Nature a choisi d'utiliser Faune Aquitaine pour conduire son projet d'Atlas des amphibiens et reptiles d'Aquitaine, et par là même assurer l'animation du réseau naturaliste, dans ce domaine.

La LPO et sa représentation institutionnelle Par Laurent Couzi

Depuis plusieurs années notre association collabore à ce vaste et si important chantier qu'est Natura 2000. En 2009, nous avons été associé aux projets suivants : - DOCOB du camp de Captieux (Comité technique et pilotage) - DOCOB des marais du Blayais (Comité technique et pilotage) - DOCOB des marais du Médoc (Comité de pilotage) Le rôle de la LPO dans ces assemblées est de faire valoir notre point de vue tout au long de la procédure. Nous apportons notre expertise lors du diagnostic, mais, et c'est important, nous intervenons lors de la définition des enjeux et de leur priorisation. C'est en fonction de cela que les objectifs sont définis et par la suite les actions entreprises. Il est donc important de participer à ces dynamiques, tout en sachant que nous ne pouvons être partout et que, nous sommes contraints de privilégier les sites où les enjeux ornithologiques sont forts. La LPO siège également : - au comité de programmation LEADER Estuaire 2007-2013 - dans divers comités de gestion des Réserves Naturelles Nationales de la région La LPO Aquitaine, en Pyrénées-Atlantiques siège et participe à diverses instances de concertation ou de consultation : - Commission Départementale des Sites (6 réunions annuelles environ) - Comité de suivi des Interactions « Bétail / Faune-Sauvage » (problématique vautours fauves) : 1 à 2 réunions annuelles - Comité de suivi des opérations de régulations du Grand Cormoran (1 réunion annuelle) - Comité de suivi des opérations de gestion du Gave de Pau et de ses milieux associés (1 réunion annuelle). - Comité Départementale Natura 2000 (1 réunion annuelle) - Comité de pilotage du Plan de Gestion de la Forêt Domaniale de Pau - Comité consultatif de gestion de la Réserve Naturelle d'Ossau

Vautour fauve (Gyps fulvus) Photo : Yann Toutain

12

3 VIE ASSOCIATIVE Groupe « Busards »

Par Marie-Françoise Canevet De nouveaux membres ont rejoint le groupe en 2009 et c’est entre 20 à 25 personnes qui ont participé aux sorties de terrain tout au long de la saison de façon individuelle ou collective par équipe de deux ou trois ou aux journées de prospection. Certaines sorties étaient signalées dans le Lpo info mais les plus nombreuses se font au sein du Groupe, les mercredis, samedis et dimanches pour ceux qui travaillent ou en semaine pour les autres. A partir du mois d’avril, nous sommes sur le terrain, il suffit de nous appeler pour participer.    Le Groupe Aquitaine se concentre sur le suivi précis des couples repérés. Il  participe à travers ses études à la mutualisation des suivis régionaux des busards au sein d’un Programme personnel collectif déposé auprès du CRBPO et animé par le CEBC (CNRS de Chizé). Le Groupe Aquitaine fait partie du Groupe d'Etude et de Protection des Busards qui est un collectif d'associations et d'individus qui oeuvrent pour la surveillance des busards dans leurs milieux.  Presque tous bénévoles, chaque membre de ce groupe apporte ses compétences et sa motivation pour améliorer les connaissances que nous avons sur ces oiseaux. Un certain nombre d’entre nous a participé à la réunion annuelle du GEPB qui se tenait cette année au CNRS de Chizé au mois de Novembre réunissant durant un week end plus de cent personnes autour de la thématique « busards » avec des exposés qui concernent maintenant la France entière mais aussi le Sénégal avec les busards cendrés hivernants, l’Allemagne, la Hollande etc…deux équipes ont aussi suivi pour la troisième année consécutive les busards cendrés et pâles hivernant dans le Gujarat, un état du nord-ouest de l'Inde.   Au niveau local, c’est avec les élus, l’association Bétey environnement et l’ONF qu’une réunion était prévue de longue date concernant les busards et qui pour diverses raisons avait été reportée. Cette rencontre qui devait réunir les différents partenaires a eu lieu début juillet en très petit comité. Dommage ! La création du Groupe Nord Bassin va certainement permettre le suivi des couples de Busards cendrés de Lanton par les ornithologues locaux.

Groupe Nichoirs

Par Jean-Pierre Gans Le groupe Nichoirs s’est légèrement étoffé en 2009 passant de 15 à 18 membres. Aux traditionnels suivis hirondelles et faucons est venu se joindre au groupe un « suivi nichoirs de l’Effraie des clochers ». Jaime Retana en est l’initiateur. Tout au long de l’année le groupe s’est largement impliqué dans l’organisation et la tenue de stands, je pense en particulier à la fête de la Nature, de la migration, de l’arbre, Viv’expo… pour ne citer que les plus importants. La construction de nichoirs par les enfants lors d’une journée «portes ouvertes» de l’AMAP Terre d’Adèles de Pessac fut également un succès. La convention signée cette année entre la mairie de Bordeaux et la LPO Aquitaine a fortement mobilisé le groupe : il s’agissait de prévoir l’implantation de nichoirs dans quatre parcs municipaux. Après l’enquête avifaune du printemps, nous avons proposé la pose de 113 nichoirs pour 11 espèces concernées. Cette pose devrait s’effectuer durant le premier trimestre 2010. Concernant le terrain du Brochet, contrairement à 2008, nous n’avons pas pu accéder aux différents nichoirs, installés et suivis par le groupe, vu le fort développement des ronciers en sous-bois. Une intervention mécanique s’impose si l’on veut à nouveau pouvoir visiter ces nichoirs. Quant au couple de cigognes, il s’est bien reproduit pour la seconde fois sur l’arbre aménagé pour lui, mais hélas il y a eu prédation sur les jeunes, dûe sûrement au passage d’une genette d’après les indices trouvés par Alain Fleury.


Une quinzaine d’interventions de sensibilisation, sauvetage, compensation en faveur des hirondelles, 467 nids suivis sur 496 répertoriés, 21 sites à Crécerelles surveillés, l’hivernage du Pèlerin, fête de la Nature, stands, parcs de Bordeaux, Effraie des clochers….Les bénévoles du Groupe Nichoirs peuvent être fiers de leur travail accompli durant cette année 2009. Merci à tous !

Le groupe local Béarn

- Participation en partenariat avec la Falaise aux Vautours et le Parc National des Pyrénées. - Au Printemps du percnoptère événement organisé en Avril pour sensibiliser le public des vallées à cette espèce de vautour trop méconnue. Vie associative   Une réunion mensuelle à 18H chaque second jeudi du mois. Chaque réunion fait l’objet d’un CR précis transmis à l’ensemble des participants et intéressés.  

bilan d’activités 2009

Bénéficiant d'un local Inter Associatif à proximité de Pau (Maison de la Nature et de l'Environnement) le groupe se réunit une fois par mois (second jeudi de chaque mois à 18h). Une quinzaine de membres assidus s'y retrouve pour organiser l'activité du groupe. Principalement tourné vers le suivi d'espèces sensibles (Percnoptère, Milan royal, Elanion...), cette année 2009 fut marquée par la mise en place d'un évènement annuel pour valoriser la démarche des Refuges d'Oiseaux. Les manifestations et autres événements

Le printemps du Vautour percnoptère (Neophron Percnopterus) : une fabuleuse occasion pour découvrire l’africain des pyrénées. Photo : Yann Toutain

Administration et finances de la LPO Aquitaine Par Annabelle Roca

La LPO Aquitaine voit son rétablissement se confirmer puisqu'elle affiche à nouveau un résultat positif, et ce, pour la deuxième année consécutive. Cependant, malgré ce bon résultat, les problèmes de trésorerie restent récurrents au sein de notre association et obligent à une gestion permanente voire parfois limitante pour certains projets ce qui est d'autant plus frustrant.

La complexité administrative de certains dossiers et les délais de paiement de certaines créances ou subventions en sont les principales raisons. Accompagner la LPO Aquitaine dans le développement qui semble désormais être le sien pour les prochaines années tout en assurant la pérennité quotidienne de son fonctionnement est probablement le prochain défi qu'il nous faudra absolument relever. Un problème de développement durable, somme toute...

Le résultat 2009 Il est d'environ 29 000 E soit une légère progression de 15 % par rapport au résultat de 2008. Les produits se répartissent comme suit :

La ressource principale de notre association reste les subventions qui représentent en 2009 : 52,5 % de nos produits (43,8 % en 2008) ; cette augmentation est due à de nouveaux dossiers qui ont vu le jour (écotourisme et migration) et à l'augmentation du budget : Observatoire Régional de la Migration des oiseaux (ORMO), nettement supérieur à 2008. Nous pouvons constater également une progression des dons notamment en ce qui concerne ceux affectés à notre centre de soins d'Audenge. Les ressources de notre association apparaissent tout de même relativement équilibrées entre les subventions et ses fonds propres (malgré les variations annuelles ) ; cet équilibre reste sans nul doute la force de notre structure. L P O

I N F O

A Q U I T A I N E

-

H O R S - S E R I E

M A I

2 0 1 0

13


bilan d’activités 2009

Si l'on observe la répartition par budget :

Le projet sur la migration reste important et représente encore presque la moitié de nos produits ; les produits de l'ORMO sont essentiellement des subventions ; la part des inventaires et de la base de données Faune Aquitaine se maintiennent. Le centre de soins progresse et représente désormais 11,7 % de nos produits contre 9,5 % l'an passé ; cela est du essentiellement à l'augmentation des dons sur ce poste. La baisse sur le secteur Animation : 7,5 % contre 14,5 % l'an passé n'est dû qu'à un mode de gestion différent concernant le stage de découverte des cétacés (obligation de passer par un organisme de tourisme agréé) ; ce secteur particulièrement dynamique au sein de la LPO Aquitaine depuis deux ans est en constante augmentation et diversification. Le secteur Conservation est un des secteurs qui mérite le plus notre attention ; alors qu'il ne représentait que 1% de nos produits en 2008, il avoisine désormais les 3 % ; bien que modeste encore, ce secteur d'activités, est en pleine mutation. Il concerne l'ensemble de nos suivis d'espèces (hors budgets précédemment cités), l'ensemble des actions de protection menés auprès des collectivités ou des particuliers pour les rapaces, les hirondelles : conseils, fabrication et installations de nichoirs, proposition de mesures compensatoires et leur mise en oeuvre... Nous avons pu constater une demande de plus en plus importante des mairies pour ce type d'activités et notamment la création de refuges ; ceci explique en grande partie cette augmentation qui devrait se confirmer en 2010.

Les charges 2009

Il est intéressant de faire une comparaison avec la répartition des produits : le centre de soins, la base de données Faune Aquitaine restent des budgets équilibrés en recettes et en dépenses. La plupart des autres domaines sont déficitaires : le secteur conservation reste déficitaire malgré l'augmentation des recettes dont nous avons parlé précédemment.

14


Enfin, le projet ORMO, quasiment équilibré l'année précédente accuse un déficit cette année non négligeable ; malgré le soutien de nos financeurs, la LPO Aquitaine a du investir de ses fonds propres afin de boucler le budget. Le secteur des inventaires reste le seul secteur où l'association dégage un bénéfice ; sans ce dernier, la plupart de nos autres activités serait impossible à financer. Malgré cela, il semble nécessaire pour les années à venir que l'association diversifie ses sources de revenus et fasse appel plus fréquemment à des dons ou des financeurs privés type fondations.

La vie de l’équipe de permanents Par Laurent Couzi

Au cours de l'année 2009, la LPO Aquitaine n'a pas augmenté ses effectifs salariés. Pour autant le niveau d'activités fut très élevé et il nous faut saluer l'ensemble de l'équipe pour les efforts consentis. L'autre fait marquant de l'année est intimement lié au projet ORMO. Le suivi le plus rigoureux de cinq sites de migration, impose l'embauche de personnels qualifiés. C'est ainsi que 10 techniciens ont été salariés durant le printemps (3) et l'automne (9) afin d'effectuer ce suivi, pour

un total d'1.6 ETP. Dans la mesure du possible la LPO Aquitaine s'efforce, avec ses moyens, de dynamiser l'emploi, dès lors que cela reste un moyen.

Candidature au conseil d’administration Lors de l’Assemblée Générale du 13 juin 2010, sera organisé conformément aux statuts, le vote des représentants au Conseil d’Administration.

bilan d’activités 2009

Le secteur animation reste lui aussi déficitaire : il demande un investissement important de la part des salariés (secteur extrêmement chronophage), il nécessite du matériel et il reste coûteux en déplacement (un véhicule lui est affecté) ; de plus, les prestations de ce secteur ne sont pas encore valorisées à la hauteur de ce qu'elles devraient être ; cependant le dynamisme de ce secteur laisse à penser qu'un équilibre ne semble pas inenvisageable à moyen terme.

Le Conseil d’Administration est une instance très importante de l’association qui prend les décisions de gestion et d’action entre deux assemblées générales dans le respect des orientations de celle-ci. Il comprend un maximum de 15 membres et se réunit le samedi en général à Bègles tous les 2 à 3 mois. Le règlement intérieur stipule «Tout membre de la LIGUE POUR LA PROTECTION DES OISEAUX Association Locale Aquitaine peut se présenter au Conseil d’Administration. Pour cela, il doit en aviser le président par lettre, avec ses motivations, avant la tenue du vote au sujet du Conseil d’Administration en Assemblée Générale » Aussi si vous souhaitez être candidat à ce conseil, vous êtes invité à adresser un courrier au président LPO Association Locale Aquitaine au siège à Bègles ou par courriel à president@lpoaquitaine.org (Olivier Le Gall)

Vous pouvez par exemple faire part en quelques lignes de votre expérience ornithologique ou en défense de la nature, votre vécu associatif et surtout sur quel domaine vous souhaiteriez apporter votre pierre (organisation/manifestation, thématique ornithologique, encadrement sorties, animation groupe local, actions auprès des jeunes, gestion/trésorerie, secrétariat, etc…).

- Dimanche 4 juillet / «Senteur salée...rapaces d’été» / Sortie à la journée pour découvrir les grands rapaces pyrénéens, avec repas le midi chez «Pierre Oteiza» / Tarif : 17 E /pers. (avec le repas) / Renseignements et inscriptions : OT de St Jean-Pied-de-Port (05.59.37.03.57) ou OT de St Etienne de Baïgorry (05.59.37.47.28) - Dimanche 4 juillet / «Le monde fascinant des becs crochus» / Diaporama / conférence (soir) sur les rapaces en Aquitaine / Tarif : Gratuit / Renseignements et inscriptions : OT de St Jean-Pied-de-Port (05.59.37.03.57) ou OT de St Etienne de Baïgorry (05.59.37.47.28) - Mercredi 7 juillet / «Du Pie Noir au grands rapaces, il n’y a qu’un pas !» / Accueil du public (le reste de la visite est libre !) sur le sentier découverte du porc basque, pour vous faire découvrire les rapaces pyrénéens / Départ en face de la boutique «Pierre Oteiza» au Aldudes / Tarif : Gratuit / Renseignements : OT de St Jean-Pied-de-Port (05.59.37.03.57) ou OT de St Etienne de Baïgorry (05.59.37.47.28)

Plus d’information sur les différentes sorties, sur le site : www.estivalecasseurdos.com L P O

I N F O

A Q U I T A I N E

-

H O R S - S E R I E

M A I

2 0 1 0

15


Assemblée générale 2010 Dimanche 13 juin

Au centre d’hébergement de la Gravière Mouleydier (24)

(A 10 km à l’est de Bergerac – 16 avenue de la Gravière 24520 Mouleydier)

Au programme - 9h00 Accueil - 9h30 Départ pour une visite ornitho du plateau de Faux qui se terminera par un piquenique - 13h00 : Assemblée générale statutaire - Rapport moral 2009 - Rapport financier 2009 - Prévision d’activités 2010 - 16h30 : Conseil d’Administration (élection du bureau)

"

Itinéraire pour y venir : à partir de Bergerac la D660 permet d’arriver à Mouleydier – continuer toujours cette voie puis dans l’avenue Pierre Constantin prendre à gauche l’avenue de la Gravière (en venant de Bergerac)

Il est possible d’être hébergé la veille : téléphoner au centre au 05.53.27.30.96 http://www.pays-de-bergerac.com/Hebergement/centre-hebergement-graviere/centre-hebergement.asp

A des fins de bonne organisation, merci d’avance de signaler votre venue par courriel à l’adresse yann.toutain@lpo.fr ou en retournant par courrier cet encart à LPO Aquitaine 109 quai du président Wilson 33130 Bègles: Nom…………………………… Prénom ………………………….…… participera à l’AG du 13/6/2010

"

si vous ne pouvez pas venir vous pouvez donner pouvoir

Bon pour Pouvoir Nom .......................................................................................................................................................... Prénom . ................................................................................................................................................... Ne pouvant être présent à l’assemblée générale 2010 ordinaire et extraordinaire de la LPO Aquitaine je donne pouvoir à Nom (*) .................................................................................................................................................... Prénom (*) ............................................................................................................................................... pour tous les votes qui auront lieu dans des assemblées

Signature

(*) mention obligatoire d’un nom d’un membre adhérent de la délégation Aquitaine LPO

LPOinfos

Bulletin édité par l’Association Locale Aquitaine 109 quai du président Wilson, 33130 Bègles - Tél et Fax : 05 56 91 33 81 Courriel : aquitaine@lpo. fr - Pyrénées Atlantiques : pyrenees-atlantiques@lpo.fr Site web : http://lpoaquitane.org Directeur de la publication : Olivier Le Gall Comité de lecture : Philippe Germain, Jean Pierre Gans, Romain Chabbert, Gilles Prince, Olivier Le Gall, Franck Jouandoudet, Bruno Jourdain, Marie-Françoise Canevet, Annabelle Roca, Yann Toutain Mise en page, réalisation : Gigraphe Impression : Imprimeur respectueux des normes environnementales N°ISSN : 12807370 - dépôt légal : janvier 2010

16

Bilan 2009  

Bilan d'activité 2009 de la LPO Aquitaine