Page 1

IRRESISTIBLE AUTO AUTOMOBILE & AUTRES TENTATIONS

ESSAIS PEUGEOT Metropolis KIA Carens FORD Fiesta ST VOLVO V40 XC OPEL Cascada JEEP Wrangler Moab BMW Série 3 GT CATERHAM 485S

PREVIEW Porsche 911 Turbo

juin 2013

ZOOM Aston Martin CC100

DOSSIER Weekend Of A Champion AUTRES TENTATIONS Cadrans, Style, Must have, Ailleurs

GRATUIT irrésistible auto


GOODWOOD REVIVAL

13 .14 . 15 SEPTEMBRE 2013 Suivez toute l'actualité de Goodwood sur

et

Accès uniquement sur présentation de titres valides (pas de vente sur place) • BILLETTERIE Pour vos achats de billets et nos offres entreprises, veuillez appeler le +44 12 43 75 50 55 ou contactez nous sur ticketoffice@goodwood.com. Voyez aussi

www.goodwood.com


RubRiquEs P4 nEWs

pREviEW P18 poRschE 911 tuRbo

Essai P20 pEugEot MEtRopolis

Essai P22 kia caREns

Essai P24 foRd fiEsta st

Essai P26 volvo v40 Xc

Essai P28 opEl cascada

Essai

Edito

En avril, ne te découvre pas d’un fil. En mai, fais ce qu’il te plait. En juin, lance une nouvelle édition d’Irrésistible Auto sur Nantes. Après la métropole lilloise, le Pas de Calais et Angers, c’est au tour de Nantes de découvrir Irrésistible Auto ; 22 500 exemplaires du magazine trouveront donc preneurs chez les dépositaires nantais. Désormais, ce sont 90 000 exemplaires qui sont distribués gratuitement pour le plus grand plaisir des amoureux de l’Automobile. Le mois de juin c’est également l’occasion pour Irrésistible Auto de s’associer à Pirelli et Happy Few Racing pour l’édition touquettoise des P Zero By Night. Une chevauchée fantastique en Aston Martin dont vous trouverez le débriefing en juillet au sein de notre édition estivale.

P30 jEEp WRanglER Moab

Essai P32 bMW séRiE 3 gt

Essai P34 catERhaM 485s

dossiER P38 WEEkEnd of a chaMpion

ZooM P40 aston MaRtin cc100

autREs tEntations P42 cadRans, stylE Must-havE, aillEuRs

Laurent HAUMAN Directeur de publication

Eliott CoLIN Rédacteur en chef

Nathalie PAULIN Directrice d’édition Angers / Nantes

Béatrice BoUTIN Responsable commerciale

IRRESISTIBLE AUTO (éditions Angers et Nantes) est un magazine gratuit édité par NATHALIE PAULIN COMMUNICATION 8 rue Edgar Quinet - 49000 Angers - Tél. 02 85 34 75 02 Directeur de publication : Laurent Hauman Rédacteur en chef : Eliott Colin Service commercial : Nathalie Paulin 06 99 11 88 80, Béatrice Boutin 06 87 28 72 58 Directeur artistique : Thibaud Beghin Directrice d’édition Angers / Nantes : Nathalie Paulin Ont collaboré à ce numéro : Marine Mondry, Gaëtan Grimber, Cécile Fockenoy, Fabien Dupont, Arnaud Taquet, Aurélien Matysek Diffusion : NATHALIE PAULIN COMMUNICATION IRRESISTIBLE est une marque déposée à l’INPI le 16 02 04 (N° 0432713916) par la SARL L’IRREDUCTIBLE, représentant légal Laurent Hauman L’envoi de tout texte, toute photo ou tout document implique l’acceptation par l’auteur de leur libre parution dans le magazine, les newsletters ou le site. Toute reproduction, même partielle, sans autorisation est strictement interdite, sous peine de poursuites. Imprimé en France par : Imprimerie Mordacq


NEWS

PORSCHE 918 SPYDER Une chose est désormais certaine, la Porsche 918 Spyder n’a pas pour objectif de chasser sur les terres des hypercars que sont les McLaren P1 et Ferrari LaFerrari. Ce n’est pas Irrésistible Auto qui le dit mais James Eastwood, responsable produit chez Porsche. Au passage, ce dernier en a profité pour livrer quelques informations au sujet de celle qui sera présentée officiellement en septembre prochain durant le salon de Francfort. Avec 1 700kg sur la balance, le Spyder 918 hybride accuse 300kg de plus que ses concurrentes et doit malheureusement s’incliner au niveau puissance ; avec 875ch « sous le capot », la 918 doit s’avouer vaincue par les 903 et 963ch des McLaren et Ferrari. La version d’entrée de gamme de la 918 Spyder sera vendue 775 404€. Celle équipée du kit « Weissach » (et ses 50kg en moins) atteindra les 847 164€.

Nouvelle SEAT LEON STYLE TSI 105 Pack GPS inclus À PARTIR DE

19 490 €

(1)

SANS CONDITION DE REPRISE GARANTIE 4 ANS*

ÉQUIPEMENTS : / GPS tactile couleur / Bluetooth® / Radars arrières

/ Climatronic / Détecteur de fatigue / Jantes alliage 16’’

ENJOYNEERING = La technologie au service du plaisir. (1) Offre non cumulable avec toute autre offre en cours, réservée aux particuliers et valable dans le réseau SEAT participant en France métropolitaine, pour toute commande passéedu 1er avril au 30 juin et livrée jusqu’au 30 septembre 2013, d’une Nouvelle SEAT Leon TSI 105 STYLE au prix de 20 685€ + pack GPS à 805€ + extension de garantie « + 2 ans ou 40 000 kms (au premier des deux termes échu) » à 293€, déduction faite d’une remise exceptionnelle de 2 293 € TTC . (Conditions détaillées chez les distributeurs SEAT participants) Modèle présenté : Nouvelle SEAT Leon TSI 105 STYLE au prix TTC conseillé - au tarif du 29/04/13 - de 19 900 € (avec options Pack GPS à 805 €, peinture blanche à 205 € TTC, extension de garantie à 293 €, et vitres arrières surteintées à 205 € TTC incluses) remise SEAT déduite.

Nouvelle SEAT Leon TSI 105 STYLE : consommation mixte (l/100 km) : 4.9. Émissions de CO2 (g/km) : 114 *Garantie 2 ans constructeur + extension de garantie « +2 ans ou 40.000kms (au premier des 2 termes échu)»

7 Boulevard de la Liberté - ANGERS - Tél. 02 41 57 68 00 - www.groupe-boucher.fr Seat_Brom_Leon_Avril2013_ITAL.indd 2

29/04/13 16:44


Le Groupe Boucher se déplace pour vos entretiens . Véhicules TOUTES MARQUES . Sur le LIEU DE VOTRE CHOIX (rayon 20 km) . Du lundi au samedi de 8h30 à 17h00.

JUSQU’A U PROFITE 15 JUILLET Z DE NO TRE OFFR

E SPÉCIAL

E ÉTÉ

89 € *

* AU LIEU DE 99 €

Révision 12 points de contrôle Pour des vacances en toute sérennité

sur rendez-vous au : 02 41 80 80 80 Le Groupe Boucher vous propose de gagner du temps avec son nouveau service d’entretien mobile. Vos plannings sont serrés, votre temps est compté : le Groupe Boucher se déplace chez vous ou sur votre lieu de travail, dans votre entreprise. Chaque intervention est réalisée dans le plus strict respect de l’environnement et nous prenons en charge le recyclage de vos pièces usées et fluides usagés. Particuliers, artisans, entreprises possédant une flotte de véhicules toutes marques, le Groupe Boucher vous propose une solution adaptée à vos besoins.

* Tarif selon kilométrage et date de première mise en circulation

www.groupe-boucher.fr


NEWS

MEGANE RS RED BULL RACING RB8 Pour la deuxième année consécutive, la Mégane RS porte les couleurs de l’écurie Red Bull Racing. La teinte exclusive Bleu Crépuscule est directement inspirée du bleu emblématique de l’écurie. A l’arrière et sur les côtés, des strippings Red Bull Racing marquent l’identité de la série limitée. Définitivement sportive, elle est également élégante grâce à la présence d’équipements extérieurs gris platine : lame F1, poignées de portes, coques de rétroviseurs et becquet arrière. Enfin, un sticker sur les custodes arrière célèbre la victoire au Championnat du Monde des constructeurs 2012. A l’intérieur, le logo Red Bull Racing signe le bas de marche numéroté en aluminium et les sur-tapis. Logo que l’on retrouve également sur les appuie-têtes des sièges Recaro avec de nouvelles selleries bi-matière cuir-tissu. Elle est équipée en série des mêmes pneumatiques Bridgestone que la Mégane Trophy recordman du tour du circuit du Nurburgring. Ces pneumatiques haute performance sont habillés de jantes exclusives 19 pouces noires avec liseré gris. Cette série limitée bénéficie de tous les fondamentaux de la Mégane RS : un châssis Cup, un différentiel à glissement limité et le moteur 2.0l 16V 265ch avec stop and start.


NEWS

BMW GRAN LUSSO COUPé Après les sublimes Z4 Zagato et 328 Hommage présentées tour après tour à la Villa d'Este, BMW perpétue la tradition en dévoilant une nouvelle étude de style baptisée Gran Lusso Coupe. Réalisé en collaboration avec le studio de design Pininfarina, ce concept à la robe très latine s'équipe d'un bon gros V12 sur lequel la firme bavaroise n'a pas voulu communiquer même s'il se murmure qu'il proviendrait du coupé Rolls Royce Wraith. Avec ses lignes tendues, sa face avant nervurée et son regard autoritaire, la Grand Lusso Coupé préfigure le style des prochaines productions de la marque à l'hélice qui pourrait bien se décider à franchir le pas quant à l'éventuelle commercialisation d'un tel paquebot roulant.

Nouvelle BMW Série 3 Gran Turismo

Le plaisir de conduire

www.bmw.fr

L’AUTRE DIMENSION.

Sous son allure de coupé extrêmement dynamique et élégant, la Nouvelle BMW Série 3 Gran Turismo révèle un habitacle exceptionnellement spacieux et confortable. D’un nouveau genre automobile, cette voiture unique repousse les limites du design et de la technologie pour réinventer la route et vous faire voyager dans une autre dimension. Nous vous invitons à découvrir cette autre dimension lors d’un essai de la BMW Série 3 Gran Turismo et profiter, à l’occasion des Journées Innovations, d’offres de financement exceptionnelles sur les autres modèles de la gamme BMW Série 3.

NOUVELLE BMW SÉRIE 3 GRAN TURISMO. JOURNÉES INNOVATIONS DU 13 AU 16 JUIN. A PARTIR DU 13 JUIN. Consommations en cycle mixte de la Nouvelle BMW Série 3 Gran Turismo selon motorisations : 4,5 à 6,3 l/100 km. CO2 : 119 à 147 g/km.

BMW S3 Gran Turismo B A5.indd 1

DYNAMISM Automobiles

CONCESSION TEST BMW ANGERS 8 rue AmédéeXXXXXXXXXXXXXXXXX Gordini - 49072 Beaucouzé Tél.: 02 41 318 520 www.dynamism.mini.fr XXXXXXXXXXXXXXXXX

23/05/13 10:40


NEWS BENTLEY LE MANS Souvenez-vous, il y a dix ans Bentley remportait la mythique épreuve mancelle avec son prototype Speed 8 tout de vert vêtu. Afin de célébrer le dixième anniversaire de cette victoire ainsi que les 90 bougies de la course Sarthoise, la marque anglaise lance des éditions limitées « Le Mans » pour ses modèles Continental GT et Mulsanne. Six fois vainqueur des 24H du Mans depuis leur création en 1923, Bentley possède un héritage certain en course d'endurance et avait à cœur de marquer le coup avec cette série spéciale destinée au marché nord-américain. Produites en seulement 48 exemplaires, ces autos se distinguent par des couleurs et des jantes spécifiques ainsi que par différents logos « Le Mans » sur la carrosserie. L'habitacle aura également droit à un traitement de faveur avec de nouvelles broderies sur cuir ainsi qu'une plaque numérotée pour attester de l'authenticité de l'engin.

Nouvelle

OPEL ADAM

imposez votre style. *

www.opel.fr Wir leben Autos : Nous vivons l’Automobile. *ADAM&VOUS. Conso mixte gamme Opel Adam (l/100 km) : 5.1/5.5. Émissions mixtes de CO2 (g/km) : 119/130.

OPEL ANGERS

8 bd de la liberté - Tél. : 02 41 68 00 00 - www.opel-angers.fr


NEWS

LA M3 C’EST FINI Sortez les mouchoirs, la quatrième génération de M3 a tiré sa révérence le mois dernier. Tous les modèles produits sont déjà réservés et il est maintenant impossible de commander son engin en concession malgré une production qui devrait se poursuivre durant six mois encore. Les acheteurs potentiels devront donc s'armer de patience en attendant la sortie prochaine de la nouvelle monture Motorsport qui délaissera pour l'occasion le bon vieux V8 atmosphérique de 420ch au profit d'un 6 cylindres en ligne suralimenté. Sa remplaçante qui devrait inaugurer l'appellation Série 4, donc M4, adoptera une puissance équivalente voir supérieure selon les dires des responsables BMW. Réponse à la rentrée lors du salon de Francfort.

Vorsprung durch Technik

GPS Plus La route toute tracée

Audi A5 Sportback Ambiente Plus. À partir de 449 €/mois* avec apport. 3 ans de Garantie inclus**. Forfait Service Entretien inclus***.

Audi.fr/A5

Location longue durée sur 36 mois. 1er loyer 5 999 € et 35 loyers de 449 €. Offre valable du 1er avril au 30 juin 2013. *Exemple pour une Audi A5 Sportback 2.0 TDI 150 ch BVM6 Ambiente Plus en location longue durée sur 36 mois et pour 45 000 km maximum, hors assurances facultatives. **Garantie 2 ans + 1 an de garantie additionnelle incluse. Offre réservée aux particuliers chez AVENIR AUTOMOBILES, présentant ce financement, agissant en qualité d’intermédiaire de crédit pour Audi Bank, sous réserve d’acceptation du dossier par Audi Bank division de Volkswagen Bank GmbH – SARL de droit allemand – Capital 318 279 200 € - Succursale France : Paris Nord 2 - 22 avenue des Nations 93420 Villepinte - RCS Bobigny 451 618 904. Modèle présenté : Audi A5 Sportback 2.0 TDI 150 ch BVM6 Ambiente Plus avec options Parking System Plus, Peinture métalisée, Rétroviseur intérieur jour/nuit automatique : 1er loyer 5 999 € et 35 Loyers de 471 € par mois. ***Forfait Service Entretien obligatoire souscrit auprès d’Opteven Services, SA au capital de 365  878  €  - RCS Lyon B  333  375  426 siège social  : 109, boulevard de Stalingrad  – 69100 Villeurbanne. Volkswagen Group France S.A.  – RC Soissons B 602 025 538. Audi recommande Castrol EDGE Professional. Vorsprung durch Technik = L’avance par la technologie. Consommation en cycle mixte (l/100km) : 4,5. Rejets de CO2 (g/km) : 119

Avenir Automobiles

12 rue Amédée Gordini - Beaucouzé - Tel. 02 41 74 12 12

A5SBAmbiente_LLD_APDPV2.indd 1

16.05.2013 16:41:19


JURIDIQUE

NOTIFICATION D’INVALIDATION DU PERMIS Aux termes des dispositions de l’article R 421-1 du code de justice administrative, le destinataire d’une décision administrative individuelle dispose, pour déférer cette décision devant la juridiction administrative, d’un délai de deux mois à compter de la notification qui doit lui en être faîte. La jurisprudence a eu à connaître, ces dernières années, de discussions relatives à la recevabilité du recours pour excès de pouvoir en présence d’une notification de la décision contestée en l’absence du destinataire, qu’il ait été absent ou qu’il ait déménagé, ou dans l’hypothèse d’une notification faîte à une tierce personne. En présence du retour d’un pli recommandé contenant la décision, la notification est réputée avoir été régulièrement accomplie à la date à laquelle ce pli a été présenté à l’adresse de l’intéressé si l’administration peut justifier que le préposé des postes a : • porté la date de vaine présentation sur le volet « preuve de distribution » de la liasse postale, • détaché de la liasse l’avis de passage après avoir mentionné le motif de non distribution (par la mention absent ou abs avisé le…), la date et l’heure à partir desquelles le pli peut être retiré au bureau de poste et le nom et l’adresse de ce bureau (cette dernière information pouvant résulter de l’apposition d’une étiquette adhésive), • déposé l’avis ainsi complété dans la boîte aux lettres du destinataire, • reporté sur le pli le motif de la non distribution et le nom du bureau d’instance. En présence du retour d’un pli recommandé portant la mention NPAI (n’habite pas à l’adresse indiquée), le Conseil d’Etat a jugé « …qu’aucun principe général, ni aucune disposition législative ou réglementaire, ne fait obligation au titulaire d’un permis de conduire de déclarer à l’autorité administrative sa nouvelle adresse en cas de changement de domicile. Il en résulte qu’alors même qu’il n’aurait pas signalé ce changement aux services compétents, la présentation à une adresse où il ne réside plus du pli notifiant une décision relative à son permis de conduire et prise à l’initiative de l’administration n’est pas de nature à faire courir à son encontre le délai de recours contentieux ».

Dans cette hypothèse, le titulaire du titre de conduite invalidé disposerait d’un délai non limité et ce, tant que l’administration n’aura pas procédé à une notification valable. En présence d’un pli recommandé réceptionnée par un tiers, la Justice administrative estime qu’il appartient au requérant de justifier que la personne ou l’employé qui a réceptionné le document ne disposait pas de la qualité pour le faire. Il s’agit généralement de l’hypothèse où la notification est faîte non pas à l’adresse du destinataire mais au siège social d’une entreprise. La démonstration pourra notamment résulter d’une attestation des services postaux établissant qu’il n’existe aucune délégation de signature pour recevoir un tel acte notamment lorsqu’il s’agit d’un pli recommandé remis à un employé et/ou une secrétaire et de la confirmation écrite de la personne ayant réceptionné le document qu’elle ne disposait pas du pouvoir pour recevoir un acte personnel et qu’elle n’a pas été en mesure de remettre le document au destinataire dans les délais. Cela étant et pour le cas où le document a été reçu par un membre familial ou plus généralement par une personne résidant au domicile du destinataire, les Magistrats objecteront le fait que même si cette personne n’avait pas compétence pour recevoir cet acte, il n’est pas établi que le destinataire de la décision d’invalidation n’en a pas moins été informé dans le délai de recours.

Retrouvez chaque mois nos conseils en matière de législation et de réglementation routière par Maître Gabriel DENECKER Avocat au Barreau de Lille N’hésitez pas à lui soumettre vos questions : juridique@irresistibleauto.fr


NEWS

TOYOTA 2000GT La crise n'a jamais été aussi éloignée des salles de ventes aux enchères. Après les 250GTO et autre DB5 de James Bond adjugées à des sommes indécentes, c'est au tour de la Toyota 2000GT de voir sa côte flamber, exploser. L'icône de la marque nippone, produite à seulement 351 exemplaires dans les années 60 et qui a notamment inspirée la toute récente GT86, s'est arrachée le mois dernier pour la modique somme de 1,1 million de dollars soit quelque 900 000€. Ce joli coupé Toyota, à la ligne très européenne, est équipé d'un six cylindres en ligne 2.0l de 150ch et affiche un poids contenu de 1 200kg. Le montant de la vente constitue un record pour une voiture de série japonaise.

SéRIES LIMITéES CHEZ MCLAREN L'année 2013 est une année riche en anniversaires automobiles, outre les 50 ans de Lamborghini et les 50 ans de la Porsche 911, McLaren célèbre lui aussi son cinquantenaire le 2 septembre prochain. Histoire de marquer le coup comme ses concurrents, la firme de Woking sort le grand jeu en nous gratifiant d'une série spéciale de ses 12C et 12C Spider. Limitées chacune à 50 exemplaires, ces versions ont fait l'objet d'une mise au point par McLaren Special Operations, le tout supervisée par Frank Stephenson designer en chef de la marque. Au menu des festivités, une nouvelle face avant avec des prises d'air plus élargies que sur le modèle de base ainsi qu'un spoiler effilé en fibre de carbone. Autre détail sympathique, la présence de nouvelles jantes en finition noir satin au poids réduit et au diamètre de 19 pouces à l'avant et 20 à l'arrière, sans oublier un logo spécial anniversaire sur les pas de portes. Sous le capot, pas de surprises, le V8 3.8l biturbo de 625ch continue ses chants lyriques avec insistance. Quant aux tarifs des deux joujoux, comptez 228 674€ pour la version coupé et 251 414€ pour le spider.

11


NEWS NISSAN GT-R Honneur au cœur de gamme : les versions Premium Edition et Black Edition représentent la majorité des ventes. Elles sont donc reconduites. Pour encore plus de sportivité à bord, le volant des Black Edition adopte désormais une finition cuir bicolore rouge et noir. Il est ainsi assorti aux inserts rouges des sièges cuir Recaro, du pommeau de levier de vitesses et des poignées de porte. Nouvelle option sur cette version, le Pack V propose d'habiller la GT-R avec les jantes allégées et l'aileron carbone de la version Track Pack. Les jantes forgées allégées font gagner 1 kg par roue. Version plus exclusive et orientée « circuit », la version Track Pack est également reconduite. Utilisation « piste » oblige, cette finition est la seule qui n'est pas dotée de sièges arrière. Elle peut recevoir en option de nouveaux baquets Recaro avec coque en fibre de carbone et cuir noir. L'assise est alors abaissée de 15mm et les réglages des sièges sont manuels. Ces nouveaux sièges sont disponibles en option et sont compatibles avec le pack design. Ce dernier est inchangé : il inclut échappements en titane, aileron en carbone et système audio Bose. La peinture exclusive Ultimate Silver est toujours disponible sur l'ensemble des versions. Les cinq autres couleurs opaques ou métallisées sont de série : Gris Squale, Noir Métal, Blanc Lunaire, Bleu Racing et Vibrant Rouge. La GT-R Egoist est la version ultime de la gamme. Ce modèle, assemblé sur commande et avec une sellerie sur-mesure, est peaufiné à la main et chaque élément reçoit une attention particulière pour répondre à sa clientèle exclusive. Jusqu'à l'emblème GT-R sur le volant, peint à la main en laque Urushi.

SéRIE LIMITéE GENTLEMAN éDITION Il y en aura dix, pas une de plus. Soit une par Centre Haute Performance Nissan, en France et au Benelux. Elles seront numérotées de 001/010 à 010/010. Elles ? Ce sont les très rares et exclusives GT-R Gentleman Edition. Cette toute première série limitée a été créée afin de répondre aux souhaits de clients à la recherche d'une supercar raffinée. Elle est positionnée juste au dessus de la version Black Edition. C'est sur cette dernière qu'elle est basée en termes d'équipements. Disponible uniquement en couleur Gris Squale, cette série limitée bénéficie d'un intérieur exclusif en cuir rouge ambré. Les surpiqûres sont cousues main et les sièges avant bénéficient d'une finition particulièrement valorisante. Cette sellerie s'étend partiellement au volant mais aussi au pommeau de levier de vitesses, au soufflet et levier de frein à main. Il recouvre enfin les poignées et panneaux de portes et jusqu'au revêtement du tableau de bord côté passager. Outre cette sellerie, la GT-R Gentlemen Edition recevra un pack exclusif. Bagage, étui à lunettes et revêtement de vide-poches en cuir surpiqué créés spécialement, viennent en effet enrichir l'équipement de la voiture. Enfin, la voiture arbore une discrète identification spécifique en titane sur chaque aile avant ainsi qu’une plaque numérotée en titane personnalisable au nom du propriétaire est apposée sur le tableau de bord.

12


NEWS

LAMBORGHINI EGOISTA La Lamborghini Veneno présentée lors du dernier salon de Genève n'était finalement qu'une mise en bouche avant le bouquet final. Cinquantenaire oblige, la marque italienne a atteint un nouveau cap dans la démesure avec la présentation de l'Egoista, un concept à la carrure d'avion de chasse que l'on doit au designer Walter de Silva, chargé du design du groupe Volkswagen. Dévoilée lors d'une soirée privée durant le Giro 2013 qui rassemblait pas moins de 350 modèles au taureau, la dernière création de Sant'Agata Bolognese porte bien son nom puisqu'il s'agit ici d'une monoplace. Le pilote aura droit à un intérieur futuriste fait de fibre de carbone et d'aluminium, à la croisée des chemins entre aviation et automobile. L'Egoista tire son inspiration de l'hélicoptère de combat Apache avec des formes torturées et tranchantes sous tous les angles. Animée par le V10 5.2l de la Gallardo, poussé pour l'occasion à 600ch, cet engin ne devrait malheureusement pas franchir le cap de la production en série.

RENAULT TWIN’RUN Renault a levé le voile sur Twin’Run à l’occasion du 71ème Grand Prix de Monaco. Ce concept-car cultive l’esprit sportif de la marque et la passion automobile en rendant hommage aux mythiques R5 Turbo et Clio V6. Véritable véhicule de course, Twin’Run est doté d’un châssis tubulaire issu de l’univers de la compétition et d’un moteur V6 de 320ch en position centrale arrière, dérivé de la Mégane Trophy. À l’image de son jumeau Twin’Z, Twin’Run propose une approche moderne et ludique de la citadine. Le concept-car Twin’Run préfigure les lignes de style de la future petite citadine de Renault.

13


NEWS ASTON MARTIN V12 VANTAGE S Pas avare en déclinaisons en tout genre, la marque britannique nous surprend une fois encore en présentant une ultime version de la V12 Vantage. Celle qui va prochainement prendre sa retraite ajoute en guise d'adieu un petit S à son patronyme et s'offre une mécanique revue et corrigée, encore plus diabolique. Jugez plutôt, terminé le V12 de 517ch et bonjour le V12 6.0l AM28 de 573ch pour un couple de 620Nm à 5 750tr/min. La vitesse maximale s'établit à 330km/h faisant de cette V12 Vantage S la seconde Aston Martin de série la plus rapide de l'histoire après l'inaccessible One-77. Outre ce nouveau bloc moteur, la dernière-née du constructeur de Gaydon s'équipe d'une boîte manuelle robotisée et d'un amortissement adaptatif paramétrables selon trois modes (Normal, Sport ou Track pour piste). Enfin côté plastique, la belle se démarque par une face avant retravaillée, des jantes alliage 19 pouces, du carbone ou encore un toit peint en noir.

PEUGEOT 308 Peugeot poursuit le renouvellement de sa gamme avec la présentation de la seconde génération de 308. Un peu à la manière du dernier 2008, la compacte au Lion se distingue par ses formes élancées mêlant habilement dynamisme et élégance. A l'intérieur aussi le raffinement est de rigueur avec une planche de bord sobre et épurée, marquée par un écran tactile de 9.7 pouces de diagonale qui démontre une vraie montée en gamme par rapport au modèle actuel. Le poste de conduite reprend l'instrumentation en position haute et le petit volant caractéristique de la citadine 208 en y ajoutant une qualité de finition des plus cossues. La 308 innove également au niveau du châssis en adoptant une plate-forme modulaire EMP2 réduisant le poids de près de 140kg. Sous le capot, la française reprendra les motorisations actuelles avant de se voir greffer des blocs plus perfectionnés. Rendez-vous est pris au prochain salon de Francfort pour admirer la bête. 14


NEWS

DRAYSON RACING Le mardi 25 juin, Drayson Racing Technologies se risquera à battre le record du monde de vitesse pour un véhicule électrique de moins de 1 000kg à bord de leur Lola B12/69EV. L'ex-ministre des sciences britannique Lord Drayson, pilote et propriétaire de l'entreprise spécialisée en R&D, prendra le volant de cette Lola 100% électrique produisant plus de 600ch. La voiture effectuera ses tours de roues sur la base militaire de la RAF à Elvington, dans le Yorkshire. Pour l’occasion, la Lola délaissera son bloc moteur thermique Judd V10.L'objectif est simple : battre le record détenu depuis 1975 par les américains de Battery Box General Electric avec une vitesse maximale de 281km/h.

NOUVELLE BMW M5 La BMW M5 est propulsée par un bloc V8 de 4.4l débitant une puissance maximale de 560ch. Mais, désormais, le pack Compétition avec des éléments qui, comme de coutume chez BMW M, donnent accès à un dynamisme « certain », est disponible en option pour accroître les performances de la voiture. Ce dernier a été conçu dans le but d’améliorer encore la maniabilité de la M5 ; la puissance du V8 passe à 575ch. Depuis peu, le client peut aussi doter sa BMW M5 des freins M carbone-céramique proposés en option. Nouveauté particulièrement marquée dans le design de la BMW M5 : les naseaux M dont les lames reprennent le look double branches des roues M en alliage léger et qui arborent désormais aussi le monogramme du modèle. En remplacement des phares au xénon de série, la voiture peut aussi être équipée de phares à LEDs adaptatifs.

15


NEWS

MERCEDES CLASSE S Le vaisseau amiral de la marque à l'étoile se renouvelle avec toute l'élégance qu'on lui connaît. Berline de luxe la plus vendue à travers le monde, cette Mercedes se devait de ne pas déplaire à ses fidèles clients et propose un design consensuel mais toujours plus moderne. Une fois de plus, la firme allemande a veillé à apporter les innovations nécessaires en termes de sécurité embarquée avec l'arrivée notamment du freinage d'urgence automatique, le correcteur de trajectoire qui évite les collisions frontales ou encore l'anti-dépassement par la droite. Véritable vitrine technologique pour Mercedes, la Classe S se démarque également par son contenu high-tech embarqué avec la présence d'un bureau multimédia qui permet de gérer le chauffage et la climatisation à distance via un smartphone. Efficience oblige, l'allemande se montre plus légère de 100kg que sa devancière en adoptant une structure en aluminium. Un gros travail a été fait aussi sur l'aérodynamisme de l'auto puisque la belle routière affiche un Cx record dans le segment de 0.24, de quoi filer comme une étoile au gré du vent. Enfin au chapitre des motorisations, la Classe S se dotera de quatre motorisations dont deux hybrides avec notamment une version S 300 Bluetec Hybrid qui émet 115g/km de CO2.

16


NEWS

WE’LL BE BACK Porsche a confirmé son grand retour aux 24H du Mans pour l'année 2014. La firme au seize succès dans l'épreuve mancelle en profite aujourd'hui pour revenir sur son engagement mythique en endurance au travers d'un mini site interactif (baptisé « Mission 2014. Our return. ») qui retrace les différentes aventures en compétition de la marque allemande au travers des âges. Véritable mine d'or pour tout passionné qui se respecte, le site regorge d'informations, d'archives et de clichés inédits. En guise de mise en bouche, le premier chapitre intitulée « Le retour aux sources » aborde les années phares et couronnées de succès avec les Porsche 917, les 956 et 962 ou encore l'ultime 911 GT1. D'autres éléments et contenus concernant l'héritage au Mans de Porsche ainsi que le projet 2014 seront disponibles chaque semaine.

JAGUAR AUX MILLE MIGLIA Très présente lors des événements automobiles, la marque Jaguar a démontré une fois encore tout son engagement historique en participant au Mille Miglia Storica 2013. Créée en 2012, Jaguar Heritage Racing, la division « collection » du groupe britannique a aligné sur la ligne de départ deux joyaux, une C-type et une XK120. Célèbre pour avoir appartenu au célèbre Juan Manuel Fangio, la C-type aura également marqué de son empreinte l'épreuve transalpine en 1952 en introduisant pour la première fois les freins à disque. Des invités de marque étaient conviés à cette nouvelle édition des Mille Miglia avec notamment la présence du petit-fils du fondateur de la firme anglaise, Michael Quinn ainsi que les mannequins David Gandy et Yasmin Le Bon. Quant aux véhicules engagés, leurs pilotes n'étaient autres que Alex Buncombe et Chris Harris pour la C-type et Andy Wallace, ancien vainqueur des 24H du Mans sur la XK120. 17


PREVIEW

PORSCHE 911 TURBO

LA REFERENC

Il y a 50 ans, la 911 était présentée en première mondiale à l’occasion du Salon de l’automobile de Francfort. Dix ans plus tard, en 1973, c’est le premier prototype de 911 Turbo qui faisait ses débuts à l’IAA. À l’occasion de ce quarantième anniversaire, Porsche présente la nouvelle génération de 911 Turbo et Turbo S qui incarne le top de la gamme 911. Nouvelle transmission intégrale, roues arrière directrices actives, aérodynamisme actif, phares avant à LED et moteur Boxer 6 cylindres à double suralimentation, délivrant une puissance pouvant aller jusqu’à 560ch, soulignent le rôle de la nouvelle génération 911 Turbo comme fleuron de la marque destiné à la fois aux circuits et à la route. 18

SURCROÎT DE PUISSANCE L’amélioration de la performance en terme de motricité tient au perfectionnement des moteurs et à la mise en œuvre d’une nouvelle transmission intégrale PTM. Le 6 cylindres 3.8l suralimenté avec injection directe d’essence délivre 520ch sur la Turbo et 560ch sur la Turbo S. Une fois encore, Porsche est le seul constructeur à associer double turbo à géométrie variable et moteur à essence. La transmission de la force motrice s’effectue via l’excellente boîte de vitesses à double embrayage à 7 rapports (PDK), qui permet désormais de disposer des fonctions d’arrêt et de redémarrage automatique du moteur (start-stop) en phase de ralentissement avant un arrêt par inertie ainsi qu’en mode croisière. Avec le nouveau système de gestion thermique du moteur turbo et la boîte PDK, la consommation des deux nouveaux modèles Turbo s’établit à 9.7l/100km, en baisse jusqu’à 16%.

NOUVELLE TRANSMISSION INTÉGRALE Pour une répartition de la force motrice plus rapide et plus précise entre les deux essieux, Porsche a développé une nouvelle transmission intégrale (PTM) à embrayage multidisque à commande électronique. Ce système est doté d’un nouveau refroidissement par eau qui permet ainsi de délivrer, en cas de besoin, un surcroît de couple sur le train avant. Par ailleurs, l’optimisation de l’inte-


NCE

raction entre moteur, boîte de vitesse et transmission intégrale confère aux nouvelles 911 une accélération encore plus vive : la 911 Turbo abat ainsi le 0 à 100km/h en 3.2s avec le pack Sport Chrono Plus disponible en option, soit un dixième de seconde de moins que l’ancienne 911 Turbo S. La nouvelle Turbo S franchit quant à elle le 0 à 100km/h en 3.1s seulement. La vitesse de pointe des deux modèles s’établit à 318km/h.

ROUES ARRIÈRE DIRECTRICES L’introduction des roues arrière directrices sur tous les modèles Turbo améliore considérablement l’agilité, à la fois sur circuit et sur route. Ce système comporte deux actionneurs électromécaniques qui remplacent, à droite et à gauche de l’essieu arrière, les traditionnels bras oscillants. L’angle de direction des roues arrière peut varier jusqu’à 2.8° en fonction de la vitesse. Dans les virages pris à des vitesses inférieures à 50km/h, le système braque les roues arrière dans la direction opposée aux roues avant, ce qui réduit virtuellement l’empattement de 250mm. La 911 Turbo gagne ainsi considérablement en manœuvrabilité, tournant plus rapidement dans les virages et affichant un comportement de braquage plus dynamique. Au dessus de 80km/h, le système braque les roues arrière dans le même sens que les roues avant, ce qui équivaut cette fois-ci à un allongement virtuel de l’empattement de 500mm et offre à la sportive une stabilité hors pair, notamment à vitesse élevée. En outre, la force latérale générée par le coup de

volant donné par le conducteur se transmet plus rapidement à l’essieu arrière, ce qui permet un changement de direction plus spontané et en douceur.

AÉRODYNAMISME ACTIF Le constructeur équipe pour la première fois les nouveaux modèles 911 Turbo d’un système aérodynamique actif. Développé pour ces modèles, il comprend un spoiler avant rétractable en trois segments qui se déploient grâce à une commande pneumatique, et d’un aileron arrière télescopique réglable sur trois positions. Le conducteur peut ainsi choisir d’adapter l’aérodynamisme de sa 911 Turbo pour plus d’efficacité (speed position) ou pour une meilleure dynamique de conduite (performance position). La position Performance déploie entièrement tous les segments du spoiler avant, assurant ainsi une portance négative inégalée sur l’essieu avant. L’aileron arrière est lui aussi déployé au maximum avec un angle d’attaque optimal pour augmenter la pression exercée sur l’essieu arrière. La dynamique de conduite s’améliore ainsi à tel point que le temps au tour sur la boucle Nord du circuit du Nürburgring est amélioré de près de 2s rien que grâce à ce système d’optimisation de l’aérodynamisme. Ces nouvelles versions de la gamme 911 seront commercialisées à partir de fin septembre. La 911 Turbo est disponible au tarif de 163 919€, la nouvelle 911 Turbo S au tarif de 197 288€. 19


ESSAI

PEUGEOT METROPOLIS 400

VERSION FRANCAISE Considéré il y a peu comme un marché à part, le segment des scooters trois roues connaît une réussite enviable poussant de nombreux constructeurs à investir dans le tricycle. C’est le cas de Peugeot qui après de multiples concepts présente le Metropolis 400.

STYLE Le Metropolis a su se faire désirer à travers différents prototypes avant d’arriver sur le marché. Présenté en novembre dernier au salon de Milan, le nouvel engin sochalien vient donc chasser sans scrupules sur les terres du leader incontesté depuis plus de sept ans, le Piaggio MP3 qui avec ses trois roues a complètement bouleversé la catégorie. Afin de se démarquer de l'actuelle référence, la marque au lion n'a pas hésité à s'inspirer de son expérience automobile pour mettre au point son tout nouveau tricycle. Le résultat tient toutes ses promesses d'un point de vue stylistique ou l'on profite d'un look original et des traits résolument sportifs. Conçu entièrement par la firme française, le Metropolis 400 se la joue à la fois classe grâce à ses courbes travaillées et compact puisqu'il se révèle tout juste plus long que son proche cousin à deux roues Satelis. La copie rendue par Peugeot 20

en impose sacrément notamment de profil où l'engin délivre tout son charme avec des lignes pures et racées. La face avant n'est pas en reste avec un regard agressif grâce aux optiques effilées et à cette grille d'aération assez large qui vient se loger habilement entre les deux phares. Dans un soucis de sécurité et de visibilité dans la circulation, Peugeot a eu la bonne idée d'installer une puissante rampe à LED baptisée Day Running Light qui s'active lorsque le système d'éclairage de jour est enclenché. Outre ces petites attentions, le Metropolis propose un accueil confortable et une finition tout aussi réjouissante. Le conducteur bénéficie d'une assise enveloppante avec une selle bien équilibrée et au revêtement flatteur. Grâce à son plancher parfaitement plat, la position de conduite est idéale pour la ville avec des commandes de direction qui tombent facilement dans les mains.


PRISE EN MAINS Le Metropolis cache un caractère bien trempé. Le tricycle 100% Peugeot inaugure le tout nouveau moteur maison de la marque au lion, un 400cm3 à refroidissement liquide avec alimentation par injection électronique. Ce bloc d'une puissance convenable de 37.2ch pour un couple de 38.1Nm à 5 500tr/min montre un bel agrément en utilisation urbaine. Une fois le contact enclenché, ce monocylindre quatre temps s'ébroue dans un bruit caractéristique qui prend une tonalité de plus en plus rauque au fur et à mesure des accélérations. Réactif, il ne montre aucun signe de fatigue avec des reprises convenables qui assurent des dépassements en toute sécurité. Atypique en raison de la présence de ses trois roues, cette particularité lui confère un comportement sûr et une tenue de route de premier ordre. Avec son train avant

allégé et basé sur un monoamortisseur horizontal qui gère les deux axes de roues, il profite d'une direction précise. Performant tout en étant conciliant dans le traitement de son hôte, ce nouveau scooter profite également d'une belle dotation d'équipements. Outre des rangements nombreux, le tripode Peugeot offre une prise 12V dans la boîte à gants, des commandes électriques notamment pour le hayon ainsi qu'une clé électronique nommée Smart Key qui offre la possibilité de démarrer la bête à 1.5m et de déverrouiller la direction ou encore le coffre. Enfin côté consommation, le scooter français s'en sort bien avec une valeur assez sobre de 4.5l au 100km.

Tarifs à partir de 8 890€ 21


ESSAI

KIA CARENS

AU TOP

Bien décidé à se refaire un nom dans la catégorie des monospaces, Kia poursuit le renouvellement de sa gamme en proposant au catalogue son tout nouveau Carens. Deux ans après sa dernière apparition, le modèle familial du constructeur coréen joue les alternatives crédibles face aux géants du marché avec des prestations toujours plus généreuses. 22


DESIGN Étrennant une identité visuelle désormais connue, le Carens se démarque avec grandeur de son aîné avec un coup de crayon pour le moins moderne et dynamique. Mêlant habilement surfaces tendues et courbes plus sensuelles, la robe de cette quatrième génération suscite la convoitise dès le premier regard. A l’avant, le Carens adopte la fameuse touche « Tiger nose » si caractéristique que l’on retrouve sur le reste des modèles de la gamme. Avec sa ceinture de caisse haute et un toit rabaissé, ce véhicule à vocation familiale se dote d’un aspect plus imposant que la moyenne. Malgré une remise à niveau générale par rapport à l’ancien modèle, le Carens conserve néanmoins sa carrure compacte typique avec une longueur presque inchangée de 4.52m et une hauteur plus basse de 4cm pour 1.61m. Dynamique sans trop en faire, il dévoile aussi quelques touches raffinées comme ces joncs chromés sur les vitres ou encore des jantes 17 pouces au look sportif.

INTéRIEUR Même impression de nouveauté dans l’habitacle où Kia ose davantage avec une ambiance plus cosy que par le passé. L’architecture gagne en standing et la qualité de finition n’a plus rien à voir avec des progrès notables notamment au niveau des assemblages et des revêtements utilisés. Le dessin de la planche de bord se veut robuste et plutôt bien pensé avec des commandes faciles d’accès et une instrumentation bien lisible surtout concernant les compteurs de vitesse. Comme souvent sur ce genre d’engin, l’accueil des passagers se fait avec simplicité et confort avec en prime de la place pour les grands gabarits. La sensation d’espace est bien présente, d’autant que question modularité le Carens fait partie des bons élèves du segment grâce à ses 5 ou 7 places disponibles avec des sièges arrières inclinables et escamotables au sein du plancher et qui libèrent une surface parfaitement plane. En parlant de volume, le coréen en a pas mal à revendre surtout une fois tous les sièges rabattus, la capacité de chargement s’établit convenablement à 1 667l. Généreux jusque dans ses équipements, le Carens se permet d’embarquer à ses côtés une dotation des plus fournies avec ESP, système audio MP3 et connectiques usb, 6 airbargs ou encore le régulateur de vitesse.

CONDUITE Conçu sur la base de la compacte Cee’d, le Carens bénéficie d’une plate-forme solide d’un point de vue comportement routier. Les pères de famille auront affaire à un monospace au train avant plutôt vif mais à la conduite avant tout rassurante et c’est bien là l’essentiel pour mener tranquillement la petite fratrie à bon port. Dans son labeur, le Carens pourra être épaulé entre autre par le 1.7 CRDI de 136ch qui, durant notre essai, à su répondre présent grâce à son généreux couple de 331Nm présent dès 1 750tr/min. Une valeur qui permet de déplacer sans problème ses 1 600kg sur petites routes ou chemins escarpés. Un bloc diesel polyvalent en somme, qui en plus d’être alerte, démontre également un confort appréciable en faisant preuve de discrétion même à pleine charge avec, en prime, très peu de vibrations à bord. Pour compléter un tableau déjà fort réjouissant, le Carens ajoute à cela un tempérament modulable selon les modes confort, normal ou sport, qui offrent la possibilité de s’adapter à tous les types de situations sans contraintes.

EN BREF Beaucoup plus en vue que le précédent modèle, le dernier Carens brille par sa polyvalence et en profite pour se refaire un nom dans la catégorie avec la manière. Équipé comme un camion et facilement modulable, le monospace compact signé Kia se la joue outsider de choc et peut nourrir de sérieuses ambitions dans un marché aux multiples facettes.

Tarifs à partir de 21 600€ 23


ESSAI

FORD FIESTA ST

SUPER TRA

24

LOOK

COCKPIT

Fort de son expérience passé en termes de voitures sportives, Ford nous a préparé un cocktail détonnant comme il en a le secret. Imposante sous tous les angles, cette version ST dévoile une plastique ravageuse. Face à une concurrence quelque peu aseptisée, la Fiesta se la joue plus radicale avec son kit carrosserie complet gonflé aux hormones. La face avant avec sa grille d’aération en nid d’abeille prend des airs agressifs avec un parechoc plus marqué qu’auparavant. Taillée au rasoir, cette citadine s’offre également une assise plus affirmée avec des bas de caisses sur mesure au look tranchant. Virile, la bombinette de chez Ford l’est aussi à l’arrière grâce à l’introduction d’un diffuseur façon course saupoudré d’une double sortie d’échappement à la sonorité envoûtante. Ajoutez à cette combinaison fortement musclée un béquet ainsi que des jantes saillantes de 17 pouces à cinq branches et vous obtenez une sportive au grand cœur prête à cracher des flammes.

Sympa à admirer, la Fiesta ST l’est aussi à vivre au quotidien. Malgré le pédigrée sportif de l’auto, Ford n’a pas délaissé le confort dans l’habitacle qui se montre toujours aussi agréable à l’œil comme au toucher. De conception moderne et bien fini, celui-ci se révèle en accord avec l’attirail extérieur de la bête, sans tomber pour autant dans la caricature pure et dure. On retrouve ainsi divers éléments plus typés course comme le pédalier et le pommeau de vitesse en aluminium ainsi qu’un logo ST au centre du volant. Là où la petite force ses traits athlétiques c’est au niveau de l’assise, les baquets Recaro semi cuir au maintien quasi chirurgical prennent désormais place à bord non sans une certaine efficacité. Bien installé, le conducteur profitera d’une ergonomie tout aussi agréable, les commandes sont intuitives et simples d’accès malgré la multitude de boutons qui fleurissent sur la planche de bord. Côté équipement, la Fiesta ST est relativement bien placée par rapport aux autres modèles, climatisation régulée, ESP et système audio MP3 de qualité avec commande vocale sont livrés de série.


CK

Dépoussiéré de toute part depuis plusieurs mois, le marché des citadines sportives n’a jamais été aussi prolifique qu’aujourd’hui. Ford l’a bien senti et ajoute son nom aux prétendantes de choc avec la Fiesta ST. Une version bodybuildée qui n’a rien à envier à la concurrence tant au niveau du style que du plaisir de conduite.

CONDUITE Rappelant sous bien des aspects les anciennes Fiesta XR2 de la belle époque, cette toute nouvelle ST conserve en elle les gênes et l’esprit qui aura fait le succès de son aînée. Si la puissance du moteur a plus que doublé en 25 ans, la bombinette partage malgré tout un comportement tout aussi joueur que sa glorieuse référence. Afin de se mettre au niveau de la concurrence, les ingénieurs Ford ont greffé à leur petite puce favorite le 1.6 Ecoboost déjà entrevu sur d’autres modèles du constructeur. Ce bloc développe en principe 182ch mais grâce à l’appui d’un « overboost » qui permet de faire passer durant vingt secondes la pression du turbo de 1.05 à 1.45 bars lorsque l’on presse la pédale d’accélérateur, la puissance réelle passe alors à une valeur plus convenable de 200ch. De quoi offrir une sacrée dose d’adrénaline à chaque accélération de l’engin, le 0 à 100 est expédié en 6.9s et la vitesse maximale s’établit à 220km/h. En plus de son punch d’enfer, la petite Ford se démarque également par ses

jolies vocalises à chaque montée de rapport, bien aidé il faut le dire par le « sound symposer » qui permet de concentrer davantage les pulsations de pression d’admission dans l’habitacle. Fixée au sol, la Fiesta ST profite d’un châssis au top avec un train avant qui s’inscrit parfaitement en entrée de virage. Cerise sur le gâteau, la consommation affichée est plutôt mesurée avec 5.9l en usage mixte.

EN BREF Plus dévergondée que les autres compétitrices, la toute nouvelle Fiesta ST arrive à point nommé dans la course au titre de petite sportive. Sculpturale et fun à conduire, la petite Ford a tout pour plaire jusque dans ses tarifs.

Tarifs à partir de 23 700€ Photos Arnaud Taquet

25


ESSAI

VOLVO V40 CROSS COUNT

TEMERAIRE

Testée et approuvée l’été dernier en version civilisée, la Volvo V40 revient dans sa déclinaison baroudeuse, Cross Country. Présentée l’année dernière au Mondial de Paris, la Volvo V40XC et ses accessoires spécifiques viennent encanailler celle qui s’attaque aux références allemandes de la catégorie. Déjà très attirante en version classique, la V40XC offre des équipements « à la Tom Raider » avec des panneaux de protection Cross Country, des jantes et des pneus de plus grande taille et une caisse surélevée. Plus tout chemin que tout terrain, la V40XC ne rechigne pas à sortir des sentiers battus et vous emmène là où ses concurrentes vous laisseraient tomber. 26


RY

LOOKÉE Volvo a ouvert la voie à un segment entièrement nouveau en lançant dès 1997 le V70 Cross Country. Aujourd’hui, seize ans plus tard, la nouvelle Volvo V40 Cross Country reprend le flambeau en faisant accéder un Cross Country au segment C premium. Alors que les modèles Volvo XC font volontiers jouer leurs muscles, la V40 Cross Country se targue de finesse et robustesse avec des caractéristiques uniques qui se fondent dans un élégant design. Dans la V40 Cross Country, le conducteur est installé 40mm plus haut que dans la V40 standard. Ce sentiment d’efficacité se renforce d’inédites petites touches « Cross Country » : jantes de mêmes dimensions que sur le Volvo V70, y compris jusqu’à la taille 19 pouces, calandre et bouclier Cross Country avec sabot de protection couleur Aluminium, sabot de protection arrière couleur Aluminium avec signature Cross Country. Ce crossover 5-portes 5-places est par ailleurs ponctué de petits raffinements d’inspiration baroudeur, comme l’entourage noir laqué ceinturant les surfaces vitrées, les coques noires des rétroviseurs extérieurs et les barres de toit qui semblent flotter au-dessus du pavillon.

ACCUEILLANTE La V40 Cross Country offre aux passionnés de sensations une excellente modularité pour embarquer amis et matériel dans l’aventure du quotidien ; le tout dans un confort au top. Les dossiers de sièges arrière fractionnables 40/60 se replient facilement. Le compartiment à bagages est pourvu d’un très pratique filet de chargement suspendu. Le filet de sécurité souple est en option, et un modèle métallique est disponible en accessoire. La voiture peut être équipée d’un « second » plancher dans le compartiment de chargement créant différentes possibilités utiles. Le siège passager avant se replie vers l’avant pour créer davantage d’espace. Outre les deux crochets d’arrimage à demeure, le second plancher intègre des crochets pour les sacs de course. L’espace entre les planchers supérieur et inférieur renferme un rangement à l’abri des regards. Le programme accessoires comporte un tapis « bac » de coffre pour le maintien d’objets en toute sécurité, ainsi qu’un « organiseur de coffre » comprenant un diviseur de compartiment de charge, une ceinture de charge et deux rails de plancher.

MOTORISATIONS La V40 Cross Country bénéficie d’un comportement dynamique hors pair grâce à la transmission intégrale AWD proposée avec la motorisation T5 turbo essence pour accroître ses aptitudes en tout-chemin et touttemps. Le bloc moteur T5 5-cylindres 2.5l délivre une puissance de 254ch pour un couple de 400Nm, dont 40Nm par overboost dispensés en phase d’accélération. Il est accouplé à une boîte automatique et accélère de 0 à 100km/h en 6.1s. La consommation de carburant est de 7.8l/100km. Pour

le confort du conducteur dans ses balades par monts et par vaux, la V40 Cross Country est également équipée du système de contrôle en descente (Hill Descent Control) sur la version T5 AWD quatre roues motrices, qui gère automatiquement la vitesse du véhicule en descente abrupte. La V40 Cross Country bénéficie par ailleurs du très pratique système Hill Hold qui facilite les démarrages en côte. Il existe également le T4, moteur 1.6l GTDi de 180ch et 270Nm de couple, dont 30Nm par overboost. La consommation de carburant ressort à 5.5l/100km, correspondant à des émissions de CO2 de 129g/km. La version T5 est équipée d’une boîte automatique à 6 rapports, tandis que la T4 est proposée avec la boîte automatique Powershift à 6 rapports ou une boîte manuelle à 6 rapports. Dans son principe, la boîte Powershift fonctionne comme deux boîtes manuelles en parallèle à embrayages séparés, système garantissant des changements de rapports rapides au bénéfice de la consommation Le D4 5-cylindres turbodiesel 2.0l a été optimisé pour le plaisir d’une conduite éco-énergétique. Ce bloc délivre 177ch pour un couple de 400Nm sur une plage de régime étendue. L’accélération 0-100km/h est couverte en 8.3s en boîte automatique (8.6s en boîte manuelle). La consommation et les émissions de CO2 s’établissent à respectivement 4.4l/100 km et 117g/km en boîte manuelle, et à 5.2l/100km et 137g/km en boîte automatique. A cette motorisation, s’ajoute (version essayée) le D3 2.0l d’une puissance 150ch pour un couple de 350Nm. Les deux turbodiesel sont proposés avec une boîte automatique à 6 rapports ou (version essayée) une boîte manuelle à 6 rapports. La version D2 de la V40 Cross Country se distingue par des émissions de CO2 au meilleur niveau de la catégorie avec seulement 99 g/km, correspondant à une consommation de seulement 3.8l/100 km. Le moteur Diesel 1,6 L fournit 115ch pour 285Nm de couple, dont 15Nm par overboost. Toutes les motorisations, qu’elles soient couplées à une boîte manuelle ou automatique, sont équipées du Stop & Start et de la récupération d’énergie au freinage.

CONCLUSION Belle, efficace, efficiente, volontaire et baroudeuse, cette Volvo semble bien avoir tout pour plaire. Si la version classique nous avait déjà séduits, la V40XC nous a définitivement rendus accros à la V40-mania. Digne représentante de la marque sino-scandinave, elle gagne à être essayée et adoptée. Parce que vous êtes unique, il ne saurait en être autrement de votre voiture ; alors foncez et découvrez celle qui, assurément, vous fera craquer.

Tarifs à partir de 26 480€ 27


ESSAI

OPEL CASCADA

ELEGANCE INDEMODA Absent de la catégorie des grands cabriolets depuis l’arrêt de la production de l’Astra Twintop en 2010, Opel nous offre un bon bol d’air avant l’arrivé de l’été avec le lancement de la Cascada. Cette nouvelle décapotable au charme fou renoue avec la capote en toile et vient rouler sur les plates-bandes des premiums du marché.

28


PHYSIQUE

BLE

Officialisée lors du dernier salon de Genève, l’Opel Cascada a su attirer les foules autour de sa plastique effilée au bon parfum de vacances. Le vent nouveau qui souffle chez le constructeur germanique avec la venue des toutes récentes Adam et Mokka dans la gamme n’est pas étranger à la réussite du style de l’auto. Dynamique malgré un gabarit assez imposant de 4.70m, la Cascada étrenne des proportions harmonieuses là où certaines concurrentes portent les stigmates d’une malle arrière bien souvent maladroitement intégrée à l’ensemble. Son dessin en toute légèreté lui confère davantage de stature et de classe que d’autres modèles équivalents. Si la Cascada n’a plus d’attache dans son patronyme avec l’actuelle Astra, elle en partage pourtant pas mal de traits communs, à commencer par cette face avant reprise de la compacte. Facilement reconnaissable, elle cache néanmoins quelques spécificités comme ces longs feux sculptés ainsi qu’une grille de calandre plus marquée que la compacte. Symbole d’une certaine tendance actuelle chez les constructeurs, la Cascada abandonne le toit en dur au profit d’une capote en toile plus discrète qui ne dénature en rien la robe du véhicule. Comptez tout juste 17s pour manœuvrer la capote de façon automatique et ce jusqu’à 50km/h.

INTÉRIEUR Placement premium oblige, le nouveau cabriolet Opel continue de nous éblouir une fois dans l’habitacle. Plus gracieux que l’Astra dont il dérive fortement, le tableau de bord de la Cascada joue un ton au dessus de la moyenne avec une qualité certes typiquement germanique mais qui se matérialise par davantage de finesse dans les revêtements et finitions avec la présence de chromes et de surpiqûres. La console centrale à l’ergonomie appréciable profite tout comme le bloc compteurs d’une nouvelle casquette profilée qui aide à la lecture des informations de conduite. Question confort et habitabilité, la Cascada profite de son large empattement de près de 2.70m pour accueillir comme il se doit ses passagers. Même sur la banquette arrière, l’espace reste suffisant pour recevoir deux adultes dans de bonnes conditions. Disponible en deux finitions, l’équipement se révèle à la hauteur de série et devient même royal au niveau Cosmo pack où l’on profite de toutes les aides à la conduite mais aussi de la caméra de recul, de la sellerie cuir et même d’une capote mieux insonorisée.

EN ROUTE Sous sa belle robe, la Cascada cache une toute nouvelle motorisation qui emmène la belle avec pêche et entrain, le 1.6l Turbo culminant à une puissance convenable de 170ch. Même en étant malmené, ce bloc ne se dégonfle pas et profite d’une réponse immédiate grâce à son couple de 260Nm dès 1 650tr/min, une valeur qui autorise toutes les folies ou presque. Plus que son caractère entreprenant, c’est avant tout sa souplesse qui frappe en premier lieu avec une discrétion de tous les instants dans l’habitacle. Sur routes accidentées, l’Opel fait montre d’un confort princier avec une suspension qui filtre parfaitement les petites irrégularités de la route avec un train avant précis à pivots découplés hérité de la turbulente Insignia OPC. Un ensemble train roulant et châssis qui donne entière satisfaction que ça soit de façon sportive ou pour cruiser tranquillement. Même avec ses 1 700kg sur la balance, le plaisir au volant est bien réel avec un ressenti parfait en inscription de virages.

DONC En s’autoproclamant cabriolet premium sans pour autant faire grimper les prix comme ses concurrentes les plus proches, le nouveau topless de chez Opel se laisse comme il se doit désirer avant l’été en jouant la carte de l’émotion à l’état pur.

Tarifs à partir de 29 990€ 29


ESSAI

JEEP WRANGLER MOAB

BAROUDEU Le constructeur américain lance une série spéciale baptisée Moab faisant honneur à un célèbre désert de l’Arizona du même nom. Un concentré d’aventure qui promet de belles heures à son volant hors des sentiers battus.

STYLE Modèle charismatique, aux capacités tout terrain sans faille, le Wrangler s’offre avec cette version Moab une cure de jouvence bienvenue avec un physique de tueur. Toujours aussi impressionnant avec sa carrure de brute épaisse, cette nouvelle Jeep ne fait clairement pas dans la discrétion et accentue ses traits d’origine avec davantage de folie que par le passé. Le style se veut plus dynamique et moderne avec des appendices plus marqués qui s’intègrent parfaitement à la carrosserie du Wrangler. Peu habitué à ce genre de traitement, le baroudeur d’outreAtlantique se pare d’une teinte inédite baptisée « Rock Lobster » qui s’inspire de la couleur des couchers de soleil dans le désert américain. Cette teinte sur mesure n’est pas le seul attribut au programme de ce nouveau 4x4, en effet afin de profiter au maximum de l’exploration tout chemin, Jeep a veillé à équiper de série son gros bébé du hard-top modulaire « Freedom Top ». Outre ces quelques éléments supplémentaires par rapport au modèle d’origine, le Moab se distingue par ses gros 30

pneus renforcés et une monture de jantes 17 pouces tirés du Rubicon et peintes pour l’occasion en noir intégral. Capot moteur bombé et stickers apposés sur les ailes avant parachèvent une panoplie esthétique fort réussie.

A L’INTÉRIEUR Après avoir passé en revue le style haut en couleur de la bête, il est temps de s’inviter à bord. L’accès est facilité par la présence de marchepieds fonctionnels et résistants conçus par l’accessoiriste Mopar. Une fois glissé dans les sièges enveloppants en cuir, on profite d’un habitacle au caractère bien trempé. Revisité lors du dernier restylage, l’intérieur de ce dérivé Moab reprend les codes établis par son prédécesseur avec une architecture connue mais agréablement présentée. Les efforts consentis pour améliorer la finition et l’ergonomie se font indéniablement sentir avec des matériaux au toucher plus doux comme ce volant trois branches gainé de cuir. Fonctionnel et robuste, le Wrangler intègre en son


R

cœur quelques signes distinctifs comme cette poignée de maintien passager signée Moab ou encore des tapis de sol en caoutchouc spécifiques, aptes à contenir les excès de sable ou de boue à bord. Enfin, d’un point de vue équipement embarqué, cette Jeep fait la part belle à l’aventure en se dotant d’un système GPS permettant de créer son propre parcours au beau milieu de la nature.

ACTION Franchiseur hors pair, le dur à cuire de la gamme Jeep avance une fois encore de sérieux arguments en tout terrain. Equipé d’un différentiel arrière autobloquant, le Wrangler Moab n’a pas froid aux yeux lorsqu’il s’agit de se salir les pneus à travers champ. Ce différentiel permet de maintenir une traction adéquate aux roues arrière quel que soit le type de surface et sans intervention du conducteur, lorsqu’une roue se met à patiner le différentiel agit instantanément pour maintenir le couple sur la roue opposée et éviter qu’elle patine à son tour. Un système qui fait clairement

ses preuves une fois en action et qui autorise de nombreuses balades champêtres, le tout dans un confort certain. Plutôt tenté par les vastes prairies que par le bon vieux macadam ? Le Wrangler ne souffre pas de la comparaison en affichant un comportement sain et plaisant sur route ouverte. Equipé du 2.8l CRD de 200ch, l’américain offre une réponse suffisante et un agrément convenable grâce à son couple conséquent de 460Nm. Couplé à une boîte automatique cinq rapports au maniement agréable il se révèle réactif quand il le faut et sait aussi rester confortable.

DONC Véhicule authentique au potentiel jamais éprouvé, le Jeep Wrangler dans cette édition Moab, fait honneur à son blason en étrennant toutes les surfaces sans le moindre signe de fatigue et avec une efficacité redoutable. Et quel look…

Tarifs à partir de 36 750€ 31


ESSAI

BMW SERIE 3 GT

L’AUTRE DIMENSION

La marque munichoise présente, avec la nouvelle Série 3 Gran Turismo, un concept innovant qui occupe une position à part au sein de la très prisée « Béhème la plus vendue de la gamme ». La troisième silhouette de cette famille de modèles associe les gènes sportifs et dynamiques de la berline à la fonctionnalité et à la polyvalence du modèle Touring. Un gain de place sensible et un grand confort de voyage viennent compléter ces qualités. Vue de l’extérieur, elle présente des proportions caractéristiques de BMW ; quatre portes à vitres sans cadre, une ligne de toit typée coupé plongeant dans un galbe doux vers l’arrière et un grand hayon s’ouvrant et se fermant automatiquement grâce à une commande électrique confèrent sa personnalité affermie à la Série 3 Gran Turismo. Pour son lancement commercial, le client a le choix entre cinq moteurs, plein de punch et de velouté mais pourtant sobres, couvrant une gamme de puissance comprise entre 143 et 306ch. 32


DESSIN Berline à la réputation établie depuis plusieurs générations, la Série 3 s’émancipe d’un point de vue stylistique avec cette version GT (pour Gran Turismo). Changement de gamme oblige, la « petite » familiale de la marque bavaroise étrenne une nouvelle identité à mi chemin entre SUV et break. Si les gênes de l’engin restent proches du modèle standard, cette version à hayon innove par sa plate-forme empruntée à la variante limousine disponible sur le marché chinois. L’empattement s’allonge ainsi de quelques 11cm, pour une longueur totale portée à 4.82m, soit près de 20cm supplémentaires par rapport à une Série 3 classique. Le profil de la bête se veut plutôt dynamique avec une malle bien intégrée à l’ensemble et une hauteur de caisse rehaussée de 8cm. Plus fine que sa grande sœur Série 5 GT dont elle s’inspire, cette nouvelle monture présente une robe incisive avec une face à avant encore plus sculptée.

VOLUME HABITABLE Forcément vu le gabarit plus imposant du véhicule, les prestations à bord prennent une toute autre dimension avec un confort accru et de la place à revendre pour les passagers arrière. Grâce à sa garde au toit plus généreuse, les occupants bénéficieront d’une place conséquente et d’un confort tout aussi agréable digne de la catégorie supérieure. Les grands gabarits n’auront aucun mal à trouver une position confortable grâce à un espace aux jambes sensiblement élargi et des dossiers de banquette inclinables. A l’avant côté conducteur, on retrouve sans surprises tout ce qui fait aujourd’hui le charme d’une béhème avec un poste de conduite idéalement placé et toujours aussi qualitatif en termes de finitions et d’architecture. La planche de bord tout en finesse est un modèle d’ergonomie grâce notamment au dernier système Connected Drive qui propose une interconnexion permanente entre l’auto et l’extérieur. Parfaite pour satisfaire les besoins des familles nombreuses, la

Série 3 GT offre un volume de chargement évidemment plus confortable avec 520l disponible et même 1 600l lorsque les dossiers sont rabattus.

EN MOUVEMENT En troquant sa carrosserie de pure berline pour celle d’un véhicule tourné davantage vers la famille, cette BMW aurait pu perdre de son tempérament enjoué et dynamique. Fort heureusement il n’en est rien, la Série 3 GT conserve son élan caractéristique lorsqu’il s’agit d’enchaîner les virages à vive allure. Comme à son habitude, le constructeur à l’hélice livre une copie quasi parfaite et prouve une fois encore son savoir faire en matière de châssis et de plaisir de conduite. Malgré des proportions assez inhabituelles dans le segment, cette nouvelle Série 3 dépasse nos attentes au volant en délivrant des prestations routières jouissives. Agile et réactive, elle démontre un comportement plaisant quelque soit le rythme adopté. Cette version 320d tâtée lors de notre essai s’équipe du quatre cylindres TwinPower de 184ch, un bloc qui présente un couple avantageux de 380Nm et sait répondre efficacement lorsqu’on le sollicite. Proposée en option, la boîte automatique à huit rapports est un modèle de confort que ce soit en mode sport, confort, manuel ou éco pro, ce dernier promet de belles performances en termes d’efficience avec une consommation moyenne de 6l au 100km.

LES MOTS DE LA FIN Plus à même de séduire les familles à la recherche d’espace grâce à son nouveau hayon arrière, la Série 3 GT accueille ses passagers avec toute la délicatesse d’un monospace tout en proposant une conduite digne d’une grande routière. Un savant mélange qui se laisse apprécier sans compter.

Tarifs à partir de 39 600€ 33


ESSAI

CATERHAM 485S

REDOUTABLE

34


E

Avec l’arrivée de la Caterham Seven 485, la marque britannique vient de lancer sa Seven la plus puissante homologuée pour l’Europe. Cette variante haut de gamme ultra-performante de l’icône Seven offre des performances extrêmes et porte vers de nouveaux sommets la maxime de Colin Chapman « Light is Right ». Conçu pour servir de nouvelles références en termes d’efficacité, le moteur Ford Duratec de 2.0l qui propulse les modèles haut de gamme Seven de Caterham a été repensé en collaboration avec le bureau d’études de Caterham Group et Caterham Technology & Innovation pour être plus puissant encore. Ce nouveau bloc moteur délivre désormais 240ch à 8 500tr/min, ce qui en fait un moulin des plus fougueux, tout en déployant une incroyable puissance de 120ch au litre. En nouveauté chez Caterham, la 485 offre un mode « Sport » qui, lorsqu’il est sélectionné, lui confère des caractéristiques de conduite encore plus précises, tout en lui permettant de déployer ses performances de pointe et une sonorité rauque, grisante. La 485 sprinte à 100km/h en l’espace de trois secondes seulement, avant de grimper à une vitesse maximale de 225 km/h. La puissance est transmise à la route par l’intermédiaire d’une boîte de vitesses à six rapports et la nouvelle Caterham repose sur des amortisseurs réglables à ressorts Eibach.

Photos Fabien Dupont

35


ESSAI

36

LOOK

EN PISTE

Une Seven restera toujours une Seven. Fidèle au dessin d’origine de Colin Chapman, la Seven a su évoluer en douceur en passant sous le giron de Caterham. Depuis 1957, la Seven a définitivement perdu ses ailes allongées au profit de petits chapeaux (en carbone sur cette version) coiffant les pneus avant ; un poil plus longue, un poil plus large, la Seven de dernière génération a du s’adapter aux normes de sécurité pour perdurer. Son long capot et son fin museau sont un régal à contempler de l’habitacle, ses phares en œil de grenouille, très pratiques pour placer le train avant au millimètre, surplombent la route comme le feraient les mitrailleuses d’un biplan de la première guerre mondial. La large prise d’air au sommet du nez de l’engin vient gaver le 2.0l Ford en air frais et offre à la 485S une touche racing qui sied à merveille à sa robe bleue nuit. De profil, ce sont les jantes noires en 15 pouces qui sautent aux yeux, la sortie d’échappement latéral (attention à ne pas se brûler en descendant) étoffe le profil de la Seven et livre une sonorité rauque à la moindre sollicitation de l’accélérateur. La poupe de la voiture est, pour le moins, brute de décoffrage. Pas de fioritures, la trappe à essence, les feux et le logo… Stop. Le cockpit propose, quant à lui, le strict minimum. Une Caterham n’a jamais été un exemple de confort et il ne faut surtout pas pousser la porte de la concession si vous êtes à la recherche du confort d’une GT teutonne. Une Caterham, ça fait dans l’efficace et l’authentique et c’est tant mieux. Un petit volant, des compteurs pour lilliputiens, du carbone, un pare-brise de biplan, des harnais et des boutons poussoirs suffisent à vous plonger dans une ambiance course « façon sixties ». Mes 1.80m et mon quintal se glissent parfaitement dans le baquet et mes genoux touchent à gauche et à droite ; mes grands adducteurs et demitendineux ne souffriront pas dans lors des appuis.

Allez, c’est parti. Un petit tour de clef pour shunter le coupe-circuit, une pression sur Start et ROARRR, le petit bloc 2.0l se réveille, s’évertuant à reproduire le ronronnement d’un V8 de 4.0l. Le Territory Manager de Caterham (merci encore Anthony) m’explique que la 485S est équipée d’un mode sport qu’il suffit d’enclencher, par une longue pression du bouton SPORT, pour obtenir une réponse plus franche de l’accélérateur et un son plus présent du moteur (il est vrai que ce dernier n’en faisait pas encore assez). Je m’exécute, une pression longue et… le ralenti augmente, le petit 2.0l déguisé en V8 se transforme en V12 ; mon casque couvre à peine les pétarades de la 485S et toute conversation devient inutile. Premier rapport engagé, il faut monter haut dans les tours pour que la Caterham ne cale pas, un petit mouvement du poignet suffit à sélectionner la seconde et la piste s’offre à nous pour découvrir la 485S sur son terrain de prédilection. Troisième verrouillée et c’est parti pour un premier tour « piano » sous la flotte. Les 240ch sont bien là et la voiture est franchement impossible à exploiter tant la piste est détrempée (et piégeuse). Le cul part « en cacahuète » en courbe et il faut attendre la ligne droite des stands pour écraser le champignon et sortir les trippes de la Caterham. Ligne droite, GAZ, ça patine en seconde, en troisième et en quatrième, 180km/h et déjà un virage à droite qui apparait, plus vite que prévu. Debout sur les freins, dans l’attente du blocage et de la glissade, je suis surpris par l’efficacité de ces derniers et entre sereinement en courbe avant de remettre les gaz. Les dérobades du train arrière s’en suivent et la voiture ne demande qu’à enchainer les tours de piste tandis que la pluie reprend de plus belle. Après une quinzaine de tours, de l’eau dans l’habitacle et quelques tête-à-queue, je rends les armes et rentre aux stands pour débriefer.


CONCLUSION Une Caterham 485S, c’est un peu comme une Dodge Viper GTS-R en beaucoup plus léger. Ca pulvérise les chronos, ça glisse quand il pleut, ça fait surtout énormément de bruit et ça scotche tout sur place. Pour 50 000€, il parait compliqué de trouver une concurrente capable d’afficher une puissance de 120ch au litre. En outre, le rapport poids puissance de la Caterham 485S la place naturellement face à des marques telles que Porsche, Ferrari ou Lamborghini, pour le tiers du budget. Avec elle, c’est : Light is definitely Right.

Tarifs à partir de 52 020€

REMERCIEMENTS : Caterham France, Verbaere Automobiles

37


DOSSIER

WEEKEND OF A CHAMPIO

TEMOIGNAG

En 1971, Roman Polanski, fan de sport automobile, a passé un weekend avec Jackie Stewart, champion du monde de F1, lors du GP de Monaco, qu’il a remporté. Polanski a eu un accès privilégié à Stewart, pendant 3 jours, sur le circuit mais aussi en dehors de celui-ci. Le résultat est un moment rare dans l’intimité d’un pilote surdoué, au sommet de sa gloire. Quarante ans après, les deux amis se retrouvent dans un remarquable épilogue où ils parlent avec émotion et humour de ce sport qui a tant changé avec les années. 38


N

GE Irresistible Auto : Comment vous est venue l’idée de ce documentaire sur Jackie Stewart, Weekend of a Champion, en 1971 ? Roman Polanski : Je m’intéressais beaucoup au sport automobile et j’étais ami avec Jackie. On se voyait souvent à cette époque. J’ai voulu faire un film sur un ami, un grand champion et quelqu’un de fascinant. Il était déjà célèbre. C’était une star. IA : Dans le documentaire de l’époque, il y a un côté très intime de vos relations avec Jackie Stewart, sa femme… Est-ce une décision de Frank Simon, qui a saisi des moments sur le vif, ou est-ce vous qui lui avait donné cette direction-là ? RP : Ça venait de nous deux. Il y a notamment dans le film une scène de petitdéjeuner très drôle où Jackie Stewart raconte l’anecdote sur Louis Chiron qui abaisse le drapeau donnant le top départ de la course ! Frank a très bien filmé cette scène. On se sentait à l’aise, comme si on était seuls dans la suite. Jackie Stewart évoque des détails extrêmement techniques sur la conduite (spécifiquement lors du Grand Prix de Monaco) et sur la Formule 1, et ce d’une façon très intéressante. Ce qui est aussi intéressant ici, c’est que Jackie nous révèle ses secrets de conduite. Car chaque pilote a ses secrets qu’il essaye de garder pour lui… On s’en rend d’ailleurs bien compte quand, dans les stands, Jackie donne des conseils à François Cevert et s’arrête car il ne veut pas que l’autre coureur l’entende. À l’époque, tout était ouvert et les écuries pouvaient s’espionner les unes les autres. Maintenant chaque stand est bien isolé. IA : Aujourd’hui, les journalistes et cameramen se « promènent » dans les paddocks, mais en 1971, voyait-on des caméras embarquées sur les voitures comme Frank Simon a réussi à le faire ? RP : Jamais. Quand le documentaire a été présenté au Festival de Berlin en 1972, c’étaient des images inédites. On n’aurait jamais pu tourner ainsi sans Jackie, et sans le pouvoir qu’il avait dans les négociations avec les organisateurs. La caméra était assez petite car on tournait en 16mm, mais ça restait conséquent. On a fait un seul tour, sous la pluie en plus. Et là, on voit ce que voit le pilote, c’est-à-dire pas grand-chose, dans ces conditions météo. On se rend bien compte des risques qu’ils prenaient, notamment, dans le fameux tunnel de Monte-Carlo. Aujourd’hui, il est allongé, ouvert d’un côté et bien éclairé. Mais à l’époque, c’était un trou noir. IA : On voit dans le film beaucoup de légendes qui ont disparu aujourd’hui : Graham Hill, Stirling Moss, Chiron, Fangio. Aujourd’hui, on a le sentiment qu’il y a moins de figures marquantes dans le sport automobile – ou en tous cas, qu’elles sont moins populaires. RP : À l’époque, la motivation des pilotes était complètement différente. C’étaient des gladiateurs. Effectivement, dans le film, Jackie est présenté comme une rock star, qui prend tous les risques. À l’époque, il le dit lui-même, le public attendait du sang et de la violence.

Il était une sorte de rock star, oui, quelqu’un de très populaire, représentatif de l’esprit fun et de la liberté qui caractérisaient les années 70. Mais c’était aussi quelqu’un d’extrêmement discipliné, intelligent et le champion de la sécurité. C’est grâce à lui qu’il y a aujourd’hui tout ce dispositif comme les rambardes ou encore les feux rouges à l’arrière lorsqu’il pleut. C’est incroyable de se dire qu’ils n’avaient pas ça à l’époque. Jackie se battait pour tout ça – avec d’autres pilotes – mais c’était lui le leader, celui qui négociait avec les organisateurs et les constructeurs pour changer les choses et rendre la course moins dangereuse. Jackie en parle beaucoup dans le film : un pilote de F1 avait, à cette époque, une chance sur trois de survivre, sur une période de 5 ans. On se rend compte aujourd’hui que tous les pilotes, dans la scène où ils font la queue pour serrer la main du Prince de Monaco, sont morts dans des accidents de course. IA : Ce documentaire, tourné en 1971, a été présenté au Festival de Berlin en 1972. À de rares diffusions près, il est resté quasiment inédit. Pourquoi ? RP : Il était distribué, mais à cette époque, on sortait peu de documentaires au cinéma. Il est passé une fois à la télévision en Angleterre, peut-être a-t-il été diffusé en France, je n’en suis pas sûr. Il a été présenté au Festival de Berlin en 1972 où il a eu un prix. Et c’était tout, la carrière était brève. IA : Qu’est-ce qui vous a poussé à retravailler sur celui-ci ? RP : Il y a environ 4 ans, le laboratoire Technicolor de Londres m’a contacté pour me demander s’il pouvait disposer du négatif du film. Je n’en avais pas entendu parler depuis très longtemps. Je leur ai demandé de me tirer une copie. Après l’avoir visionnée, je leur ai commandé un master et ai dit à mon monteur, Hervé de Luze, que je voulais restaurer le film et tourner une partie contemporaine avec Jackie. Nous avons beaucoup travaillé sur le film d’origine : on l’a remonté, coupé d’environ 30 mn, complété avec du matériel d’archives, remixé. Quand j’ai décidé de reprendre le projet, je ne pensais pas qu’il y aurait tant de boulot. J’ai travaillé avec mes collaborateurs habituels qui ne connaissaient pas le film d’origine. © 2012 R.P. PRODUCTIONS 39


ZOOM

ASTON MARTIN CC100

CELEBRATIO

LE CONCEPT Pour débuter les festivités, le constructeur a choisi l’Allemagne et les 24H du Nürburgring pour dévoiler le CC100 Speedster Concept. Ulrich Bez, PDG d’Aston Martin, y a en effet effectué un tour de piste au volant de ce modèle unique célébrant le centenaire du constructeur. A ses côtés, le célèbre Stirling Moss pilotait l’Aston DBR1, victorieuse au Mans en 1959. Il suffit de contempler les lignes du CC100 pour réaliser qu’elle est un hommage axiomatique à la glorieuse DBR1. Le CC100 est un concept radical de barquette biplace fabriqué entièrement en fibre de carbone. Ce roadster long de 4.50m et large de 2m repose sur le châssis de la V12 Vantage et accueille le bloc V12 atmosphérique développant 517ch. Associé à une boîte manuelle robotisée contrôlée par des palettes au volant, ce V12 de 6.0l offre au roadster un 0 à 100km/h avalé en «un peu plus de 4s» et une vitesse de pointe de 290 km/h.

LA SUITE Dans les semaines à venir, Aston Martin promet d’autres rendez-vous mais le point culminant de ces célébrations se déroulera du 15 au 21 juillet. Une semaine de festivités est prévue entre Newport Pagnell, le siège historique, et Gaydon, l’actuelle maison mère. Baptisée “Centenary Week” (semaine du centenaire), elle proposera des portes-ouvertes de Gaydon ainsi que des essais et des manifestations officielles à tous les propriétaires et autres fans d’Aston Martin. 40


ON

2013, année du centenaire pour la célèbre marque de Gaydon. Une année marquée par une série d’événements durant lesquels la prestigieuse marque britannique mettra l’accent sur la richesse de son histoire ; modèles mythiques, victoires emblématiques et dernières productions seront ainsi mis en avant lors de cérémonies publiques ou privées.

41


AUTRES TENTATIONS CADRANS

BÂLE

REVIEW TISSOT T-COMPLICATION SQUELETTE Tissot révèle les rouages de son expertise horlogère avec la T-Complication Squelette. Les cinq « rayons » qui s’étendent sous sa glace offrent une vue imprenable sur son mouvement mécanique squeletté à remontage manuel. Ses élégantes touches bleu marine, en rappel avec les vis du mouvement, font de la lecture de l’heure un véritable plaisir visuel. Même le compteur des secondes est gravé afin de souligner le thème de la pure transparence. Les nervures obliques sur le remontoir, les pierres scintillantes et les cornes dont la forme reprend celle des rayons de la roue confirment l’attention au détail sans compromis dont bénéficie la Tissot T-Complication Squelette. www.tissot.com

ORIS CALOBRA LIMITED EDITION

TUDOR HERITAGE CHRONO BLUE Tudor poursuit son travail de réinterprétation des modèles qui ont marqué son histoire. Cette année, la marque fait revivre un chronographe célèbre, appelé « Montecarlo » par les collectionneurs et les aficionados. Lancé en 1973, il a été rebaptisé Heritage Chrono Blue. La montre s’inspire de l’esprit originel de la pièce et innove au niveau esthétique et technique pour mieux transfigurer celui-ci dans une exécution contemporaine. Le bleu royal de la pièce d’origine (1973) s’allie à un gris légèrement plus clair que l’original pour donner vie à une montre aussi terrestre qu’aquatique. Le cadran est doté d’index tridimensionnels biseautés remplis de matière luminescente. La Tudor Heritage Chrono Blue se singularise également par ses deux compteurs inscrits dans des formes trapézoïdales bleues, l’un pour la petite seconde à 3h, l’autre pour le compteur 45mn à 9h. www.tudorwatch.com 42

Pour célébrer la nouvelle édition du rallye « Oris Rallye Clásico Isla Mallorca », l’horloger suisse présente l’édition limitée Calobra. Un chronographe aux forts accents automobiles. Le boîtier en acier est doté d’une lunette tournante bidirectionnelle en céramique dont la tranche est recouverte de caoutchouc pour une préhension optimale. Le rehaut mat argenté, gravé de l’échelle tachymétrique, est quant à lui directement fixé à la boîte. Originalité du cadran noir mat inspiré des tableaux de bord : une petite seconde linéaire à 9h. Le fond de cette édition limitée présente une gravure exclusive figurant le célèbre « nœud de cravate » qui symbolise les virages diaboliques du parcours de Calobra. Le bracelet en cuir perforé noir et rouge rappel résolument l’univers des bolides au départ du rallye. Edition limitée à 1000 pièces. www.oris.ch


TAG HEUER CARRERA Doté du mouvement maison Calibre 36, il se distingue par sa complication flyback. Une fonction inspirée de l’automobile qui se révèle aussi pratique dans l’aviation et permet à chaque pilote une remise à zéro et un redémarrage instantané. Le généreux boîtier de 43mm est en titane. Signatures identitaires, le cadran anthracite est brossé soleil, et les index et différentes aiguilles sont en « black gold ». Le compteur 30mn et la petite seconde sont azurés, démontrant une véritable attention au détail. Enfin, le bracelet noir perforé rappelle les volants de courses automobiles ; un univers qui détermine tant l’esthétique que les valeurs de la nouvelle création signée TAG. www.tagheuer.com

TECHNomARINE BlACkREEf TI UlTImATE

VUlCAIN 50S PRESIDENTS’ WATCH

La BlackReef Ti Ultimate nous plonge en terre inconnue, là où peux osent s’aventurer. Elle est la montre qui emmène les plus téméraires au bout de tous leurs défis, qui les suit à l’autre bout du monde avec force et caractère. Elle est unique, iconoclaste, et comme les hommes qui l’affectionnent, elle ne se laisse pas intimider. Son allure puissante, son caractère provocateur, ses 54 imposantes baguettes de diamants et de saphirs noirs et jaunes taillées à la main qui ornent son boîtier, sauront rappeler à ceux qui la portent que les limites n’existent pas, que chaque challenge peut être relevé, que chaque aventure est unique. www.technomarine.com

Peu de modèles peuvent se prévaloir de traverser l’histoire au poignet des grands de ce monde. C’est le cas de la Vulcain 50s Presidents’ Watch. Dotée du légendaire calibre Vulcain Cricket V-11, mouvement réveil à remontage manuel. Elle se réinvente dans de nouveaux atours en acier avec un cadran argenté, anthracite ou gris fumé, anobli d’un guillochage au centre. Ainsi, « la montre des présidents depuis les années 50 » conserve ses caractéristiques d’origine : un cadran galbé à son extrémité qui arbore des chiffres arabes et des index en applique ainsi que des aiguilles Dauphine. Ce modèle propose une glace saphir bombée et un fond saphir rehaussé du « V » stylisé de Vulcain. Le mouvement Cricket V-11 quant à lui continue de faire vivre la légende avec sa fonction alarme/réveil qui fait depuis plus de 60 ans la renommée de la marque. www.vulcain-watches.ch

CERTINA DS EDITIoN lImITéE Avec son nouveau mouvement automatique offrant une incroyable réserve de marche de 80 heures, le modèle CERTINA DS est l’exemple même de la complémentarité entre tradition et innovation. Certaines facettes de son design évoquant les tout-débuts de la marque cohabitent avec des détails esthétiques plus modernes tels que la finition à revêtement PVD or rose et le fond transparent. Trait d’union entre passé et présent, ce modèle DS est limité à 5 000 exemplaires, sous forme d’édition spéciale anniversaire. www.certina.com 43


AUTRES TENTATIONS STYLE

ALAIN FIGARET

HABILLE LES 24H DU MANS

L’édition 1969 a marqué l’histoire de l’endurance et nourrit à jamais la légende du Mans. Traditionnellement, chaque pilote courrait vers sa voiture au départ de la course. En signe de protestation, Jacky ickx prit le départ en marchant, ce qui ne l’empêcha pas de remporter la victoire. C’est au volant de sa Ford gt40 qu’il franchit la ligne d’arrivée, devant la Porsche 908 de Hans Herrmann. Le départ type Le Mans est abandonné. Cette édition signe le début d’une ère riche en nouvelles performances. Au-delà du mythe de la plus grande course

d’endurance au monde, les 24 heures du mans sont une ode à la performance, au dépassement de soi et à l’innovation. Alain Figaret signe avec passion et élégance les collections des plus prestigieuses compétitions automobiles historiques et pour la deuxième année consécutive des 24 heures du Mans. Fidèle à son esprit, la collection 2013 rend un hommage tout particulier à la course mythique de 1969 avec le 24 qui ornait l’affiche officielle de cette édition et met en scène les drapeaux de signalétiques de la course.

POLO “RACING FLAG” En piqué de coton, broderies, badges et sérigraphie. Pour Homme 95€ Pour Femme 89€ Pour Enfant 49€ CRAVATE Tissée et doublée soie, motif “24” en jacquard ton-sur-ton et broderie “24” placée. 75€

PORTE-CLÉS En métal et émail. 25€

POLO “LEGEND” En piqué de coton, broderies, badges et sérigraphie. Pour Homme 95€ Pour Femme 89€ 44

CASQUETTES OFFICIELLES En twill de coton, finition peau de pêche. Pour adulte en blanc, noir et bleu marine 29€ - Pour enfant en bleu marine 25€

CHEMISE “LE MANS LEGEND” En popeline de coton d’Egypte double retors, patchwork broderies et badges. Pour Homme 115€ - Pour Enfant 65€


CHAQUE MOIS

E E L L B B I I T E T L S B I I S T S I S I E S S E R R E R R I O I R O IR AUT AUT AUTO ntA es te

obile

tr & Au

Autom

essAis FiAt 500L AX ForD B-M a RS bi sKoDA Fa nta Fe Sa HyunDAi 3 Touring e BMW Séri AuDi RS4

es & Autr

ions

tentAt

essAis o Stepway DACiA Sander PreVieWseAt Leon DS3 CabrioVoLKsWAGen Golf KiA Sorento upé DossierHYunDAi Genesis Co ster s Road 5 ur MF to n 0 An 00 10 Wt iesM du Castelle

e 2012

12 bre 20

ZooM ni Lamborghi ra uit de Navar

s entAtion rs Autres t e, Must have, Ailleu yl Cadrans, St

IT GRATU ir r e s is ir

dd 2

embre.in

couv nov

décembr

novem

au circ

t ib le

auto

ib le r é s is t

31/10/12

Ations Autres tent st have, Ailleurs , Mu yle St s, an dr Ca

10:55

auto

.indd 1

mbre couv dece

Automobile

s

tAtion & Autres ten

PreVieW Ais Type ar FJaguess toYotA Auris HSD Ho r V ssAieCRDonD Turbo HYunD ao Veloster NoAi JAGuAr XF Sportbrake rAnGe roVer

janvier 2013

s

tion

bile

mo Auto

Dossier Concept Cars aux Invalides

ZooM Pirelli P Zero by night

ZooM Trophée Andros

GRATUIT

to ib le a u tentAtions ir ré si st Autres t have, Ailleurs

Cadrans, Style, Mus 28/11/12

ir ré

PreVieW pé BMW Concept Série 4 Cou

14:26

GRATUIT irr és ist ib le

a u to si st ib le

19/12/12 14:45

au to irr és ist ib le

1 couv janvier.indd

RETROUVEZ IRRESISTIBLE AUTO AUTOMOBILE & AUTRES TENTATIONS

dans votre boite aux lettres pour seulement 39€ de frais postaux annuels oui je reçois Irrésistible Auto (11 numéros) pour seulement 39€ de frais d’envois postaux Nom : . . . . . . . . . . . . . Prénom : . . . . . . . . . . . . . Date de naissance : ... / ... / ...... Adresse : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . CP : . . . . . Ville : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . E-mail : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Envoyez-moi une facture acquittée Je règle par chèque à l’ordre de :

NATHALIE PAULIN COMMUNICATION - 8 rue Edgar Quinet 49000 Angers

au to

Date : / Signature :

/


AUTRES TENTATIONS MUST HAVE

PAPA GADGETS

Ces accessoires divers et variés sont astucieux et sauront vite se rendre indispensables. Avec ces produits, vous serez un papa très bien équipé. CLÉS USB DESIGN SanDisk propose deux nouveaux modèles de clé USB. La clé USB Cruzer Orbit a le format d’une pièce d’un euro. Elle est toute petite et se transporte partout. Elle a un capot qui pivote et qui protège le connecteur USB lorsqu’il n’est pas utilisé. La clé USB Cruzer Force est robuste avec son revêtement en métal. Les deux clés incluent le logiciel SanDisk SecureAccess et des fonctions de sauvegarde et de stockage en ligne. Prix : Cruzer Orbit : à partir de 9,90 € - Cruzer Force : à partir de 12,90 € - www.sandisk.com

UN BRACELET PAS COMME LES AUTRES Le bracelet magnétique Peter Fleming est non seulement tendance, mais aussi bénéfique. En effet, il s’agit d’un bracelet en silicone qui contient des éléments actifs à savoir : 6 aimants et Oxydes de titane et germanium. Le port de ce bracelet vous apporte un mieux être. Il apporte souplesse musculaire, harmonise les énergies et donne de l’équilibre. Par ailleurs, le bracelet soulage les inflammations musculaires, améliore le sommeil et la circulation sanguine, notamment. Disponibles chez Reflex-O. www.reflex-o.eu

SUPPORT ORIGINAL BEERTENDER CHROMATICS Cette édition limitée du Beertender Krups B90 a un design sobre et moderne. Son indicateur indique clairement la température de la bière. S’il est rouge il faut attendre, s’il est vert la bière est prête à être bue. Par ailleurs, un système de témoins lumineux clignote lorsque le fût est presque vide. Cette édition limitée est disponible en trois coloris. Prix : 390 € - www.beetender.fr

46

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

S’Mouss protège les tablettes dans leur utilisation quotidienne. Très léger (185 grammes), ce support est aussi maniable. Il positionne la tablette dans différentes positions (paysage et portrait) et lui offre de la stabilité. C’est un produit au design original formé à partir de mousse de polyéthylène. Le S’Mouss est disponible en 5 couleurs : gris anthracite, chocolat, vert anis, orange et bleu roi. Prix : 39,90 € - www.mymouss.com


AUTRES TENTATIONS MUST HAVE

PAPA MÉLOMANE Voici une sélection d’enceintes, de casque et d’écouteurs, qui séduiront sans nul doute, ceux qui ne peuvent pas se passer de musique. Des idées cadeaux à souffler à madame et aux enfants, pour la fête des pères…

ENCEINTES AMUSANTES Lexon est une marque française contemporaine qui propose des produits originaux et bien dessinés. Ici nous vous présentons différentes enceintes et radios. Iconico est une enceinte nomade rechargeable via un port USB qui offre 3 heures d’autonomie. Flow et Mezzo sont à la fois des radios FM et des enceintes MP3. Leur design est atypique et séduisant. Iconico – Prix : 45 € - Flow – Prix : 59 € - Mezzo – Prix : 59 € - www.lexon-design.com

MONITOR Monitor est un casque puissant et design. Ses larges écouteurs offrent une bonne isolation du bruit et émettent des basses profondes, des aigus étendus et des médiums naturels et équilibrés. Le casque en cuir synthétique noir, rehaussé d’un logo blanc en relief sur les écouteurs, est sobre et masculin. Son câble est muni d’une commande et d’un micro. Le casque se plie, afin de se ranger facilement lorsqu’il n’est pas utilisé. Prix : 200 € - www.marshallheadphones.com

NOUVELLE GAMME DE CASQUES DE KEF KEF, enseigne spécialiste des enceintes Hi-Fi lance une première gamme de casques design et haut de gamme comprenant un casque et une paire d’écouteurs intra-auriculaires. Le M500 est un casque qui offre une musicalité puissante et claire. Il est élégant avec son arceau en aluminium et est muni de coussinets résistants à la transpiration. Le M200 est doté d’un clip de fixation souple pour que les écouteurs restent bien en place dans les oreilles. Prix : M500 : 300 € - M200 : 200 € www.kef.com 48

COCOON HOME La Cocoon Home de Denon est une enceinte sans fil capable de gérer tous les appareils de streaming audio. Elle offre un son de qualité Hi-Fi appréciable. Nous aimons par dessus-tout son design sobre et arrondi qui s’accorde particulièrement bien aux intérieurs modernes. Prix : 499 € - www.dmglobal.com


30secondes 10 questions Vous craquez sur leurs nouveaux modèles, contactez la personne à même de vous renseigner. En attendant de la rencontrer, faites connaissance à travers ce questionnaire

FIAT LANCIA JEEP / ITAL AUTO 49 10, Bd de la Liberté 49000 ANGERS Tel : 02 41 47 14 14

OLIVIER

NAtASHA DOLAY

AU VOLANT ou A L’ARRIÈRE VANOUDHEUSDEN 6 CYLINDRES ou 12 CYLINDRES FAST FOOD ou PIQUE NIQUE CABRIOLET ou BERLINE VITESSE ou BALADE LIVRE ou MUSIQUE SUCRé ou SALé AUTOROUTE ou DéPARTEMENTALE PARLER ou éCOUTER ROCK ou OPéRA MEN’S JACK’ SON 15, Place du Pilori 49000 ANGERS Tel : 02 41 47 14 14

AU VOLANT ou A L’ARRIÈRE 6 CYLINDRES ou 12 CYLINDRES FAST FOOD ou PIQUE NIQUE CABRIOLET ou BERLINE VITESSE ou BALADE LIVRE ou MUSIQUE SUCRé et SALé AUTOROUTE ou DEPARTEMENTALE PARLER et ECOUTER ROCK et OPéRA OPEL TOURISME AUTOMOBILES 8, Bd de la Liberté 49000 ANGERS Tel : 02 41 68 00 00

PHILIPPE mARtINAcHE

DAmIEN GOmEZ AU VOLANT ou A L’ARRIÈRE 6 CYLINDRES ou 12 CYLINDRES FAST FOOD ou PIQUE NIQUE CABRIOLET ou BERLINE VITESSE ou BALADE LIVRE ou MUSIQUE SUCRé ou SALé AUTOROUTE OU DéPARTEMENTALE PARLER et éCOUTER ROCK ou OPéRA HYUNDAI ALFA ROMEO GROUPE JEAN LOUIS GUILMAULT 14, Bd de la Liberté 49000 ANGERS Tel : 02 41 66 51 92

PORtRAItS

SAmUEL GILLES

AU VOLANT 6 CYLINDRES FAST FOOD CABRIOLET VITESSE LIVRE SUCRé AUTOROUTE PARLER ROCK

ou ou ou ou ou et et et et ou

A L’ARRIÈRE 12 CYLINDRES PIQUE NIQUE BERLINE Petite Sportive BALADE MUSIQUE SALé DéPARTEMENTALE éCOUTER OPéRA

NIcOLAS ROUEttE AU VOLANT ou A L’ARRIÈRE 6 CYLINDRES ou 12 CYLINDRES FAST FOOD ou PIQUE NIQUE CABRIOLET ou BERLINE VITESSE ou BALADE LIVRE ou MUSIQUE SUCRé et SALé AUTOROUTE et DéPARTEMENTALE PARLER et éCOUTER ROCK ou OPéRA VOLVO ANGERS VAL DE LOIRE AUTOMOBILE 11, Bd de la Liberté 49000 ANGERS Tel. : 02 41 74 19 19

49


Autres tentAtions Ailleurs

Point Hotel BarBaros

MoDerne

Partez à la découverte de la plus grande ville de la Turquie. Istanbul est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1985 et est la capitale culturelle du pays. Lors de cette visite, nous vous invitons à séjourner au Point Hotel Barbaros. Idéalement placé pour le tourisme, le Point Hotel Barbaros est un 5 étoiles, classe et sophistiqué. Ses 204 chambres confortables et bien décorées offrent une atmosphère moderne, mais surtout des vues imprenables sur Istanbul. Par ailleurs, l’hôtel met à la disposition de ses clients un centre de sport et de fitness, une piscine, un jacuzzi, un bain turc (hammam) et des saunas, notamment. Côté restauration, vous aurez le choix entre trois restaurants. L’un d’entre eux propose une cuisine italienne, les deux autres, une cuisine internationale. Enfin trois bars vous permettront de finir vos journées avec un petit cocktail. www.pointhotel.com 50


hackett.com


IRRESISTIBLE AUTO ANGERS JUIN 2013  

magazine automobile gratuit