Page 1

1


2


« Cela semble toujours impossible, jusqu’à ce qu’on le fasse. » — Nelson Mandela

3


4


Les progrès de la science et des technologies ont révolutionné la manière dont nous abordons les soins de santé. 5


Nous disposons actuellement de plus de médicaments et de traitements efficaces qu’à n’importe quel autre moment de l’histoire de l’humanité. 6


7


8


Nous vivons plus longtemps et notre potentiel en termes de santé et de bien-être ne cesse de s’accroître.

9


ALORS POURQUOI SOMMES-NOUS TOUJOURS AUSSI NOMBREUX À 10

SOUFFRIR ?


Plus de deux milliards d’individus vivent dans la pauvreté et n’ont pas accès à des soins de santé de haute qualité ou encore aux prestataires chargés de les dispenser.

Chaque année, 287 000 femmes meurent de complications liées à la grossesse ou à l’accouchement.

Les maladies cardiovasculaires tuent 17 millions d’individus par an.

En 2012, le cancer a tué 8,2 millions d’individus.

En 2012, 6,6 millions d’enfants de moins de cinq ans ont perdu la vie, dont plus de la moitié en raison de causes évitables.


NOTRE MISSION EST DE VEILLER À CE QUE CHAQUE PERSONNE DANS CHAQUE COMMUNAUTÉ

12


À TRAVERS LE MONDE AIT ACCÈS À DES SOINS DE SANTÉ DE HAUTE QUALITÉ.

13


En 2013, IntraHealth a atteint plus de

178 000 PRESTATAIRES DE SOINS.

14


Nous aidons le personnel de santé à être présent là où ses services sont les plus demandés, prêt à faire son travail, connecté à la technologie dont il a besoin et à demeurer en sécurité pour dispenser ses services du mieux possible, sans menace de violence ou d’accident du travail.

15


Ces prestataires ont ainsi dispensé des services de soins de haute qualité à

356 MILLIONS D’INDIVIDUS à travers le monde.

16


17


IntraHealth a travaillĂŠ dans

100 PAYS

18


PENDANT 35 ANS

pour amĂŠliorer la santĂŠ mondiale en donnant aux prestataires de soins les moyens de faire leur travail.

19


LE MONDE CONNAÎT UNE

PÉNURIE 20

DE PRESTATAIRES DE SOINS.


Non seulement IntraHealth aide les pays à accroître leurs effectifs sanitaires mais nous leur permettons également de faire meilleur usage des prestataires de soins dont ils disposent déjà.

Il existe une pénurie mondiale de 7,2 millions d’agents de santé, selon les dernières estimations de l’Organisation mondiale de la santé. D’ici 2035, ce nombre pourrait passer à 12,9 millions. Mais cette situation n’est pas immuable.

21


22


23


UN MONDE

SYSTÉMATIQUE 24


SÉNÉGAL Des communautés fortes ont besoin de systèmes de santé solides. Depuis l’an 2000, IntraHealth collabore avec des partenaires gouvernementaux et locaux afin de renforcer le système de santé national du Sénégal, un pays qui accueille un de nos plus gros programmes. À travers nos projets, nous avons œuvré à l’amélioration des services de soins au niveau des établissements sanitaires, à la réduction des infections dues au paludisme et à l’accessibilité accrue des méthodes de planification familiale à travers le pays. Le contexte sénégalais et ses défis sont uniques. Nous travaillons avec nos partenaires pour surmonter ces difficultés, que ce soit par le biais des technologies – notamment grâce à notre formation au système de réponse vocale interactive destiné au personnel de santé – ou à travers l’apport de fournitures – par exemple en veillant à ce que les produits contraceptifs soient disponibles au bon moment et au bon endroit. Avec le soutien précieux du gouvernement américain, de la Fondation Bill & Melinda Gates, de Merck, du Fonds mondial, de la Fondation William et Flora Hewlett et d’autres partenaires, IntraHealth continue de renforcer le secteur sanitaire sénégalais et veille à ce que le pays soit en meilleure santé.

Depuis 2010, le Sénégal a vu son taux de prévalence contraceptive passer de 12% à 16%.

Nous avons pris part à la distribution de 3 285 667 moustiquaires imprégnées d’insecticide à longue durée d’action, dont l’utilisation permettra de sauver 890 523 années de vie en bonne santé qui auraient été autrement perdues.

En 2013, IntraHealth a contribué à la formation de 4 027 agents de santé au Sénégal.

25


INFORMÉ UN MONDE


TECHNOLOGIE Les données sont à la base de la couverture universelle en santé. Depuis 2007, la suite logicielle gratuite open-source d’IntraHealth, iHRIS, aide plusieurs pays à travers le monde à assurer le suivi et la gestion des données relatives à leurs effectifs sanitaires. iHRIS (prononcé « iris ») aide les secteurs de la santé à remplacer des systèmes de classement éparpillés et sur papier par des dossiers et des bases de données électroniques plus simples à partager, gérer et mettre à jour. À travers cet outil, les divers responsables peuvent notamment suivre le nombre de prestataires dispensant actuellement des soins, leur lieu d’affectation, leurs qualifications et leurs licences. Des données aussi pertinentes permettent aux pays de mieux budgéter les dépenses du secteur de la santé et de veiller à ce que des services de soins soient disponibles pour chaque individu, en particulier dans les endroits où ces services sont les plus demandés. iHRIS est soutenu par le Projet CapacityPlus dirigé par IntraHealth et financé par l’Agence américaine pour le développement international.

En 2013, IntraHealth a participé au déploiement de 206 systèmes d’information des effectifs sanitaires.

Actuellement, 19 pays utilisent iHRIS pour faciliter la gestion de plus de 800 000 dossiers du personnel de santé.

Ces pays devraient débourser 149 millions de dollars en frais de licence s’ils maintenaient à jour 800 000 dossiers avec des logiciels protégés par des droits de propriété.

27


UN MONDE

ATTENTIONNÉ 28


Philo est infirmière en soins palliatifs. Elle adore son travail – même dans les moments difficiles. Mary Philomena Okello a toujours voulu être infirmière. C’est aujourd’hui le métier qu’exerce Philo, comme on la surnomme à l’Hôpital régional de référence de Lira en Ouganda. Au sein de cet établissement, elle réconforte les patients en phase terminale ou ceux souffrant de douleurs intenses. Elle voit environ 20 patients par jour, dont beaucoup d’enfants, la plupart étant orphelins du SIDA. Philo est la seule infirmière en soins palliatif à plusieurs kilomètres à la ronde et illustre à elle seule la grave pénurie d’agents de santé que connaît l’Ouganda. « J’adore les soins palliatifs. Ces services ont changé ma vie, » affirme-t-elle. « Mais les patients sont nombreux. J’ai besoin que l’on forme d’autres personnes. » C’est la raison pour laquelle, l’année dernière, IntraHealth a aidé l’Ouganda à ajouter 7 200 nouveaux membres à ses effectifs sanitaires, en faisant rapidement passer le pourcentage de postes occupés de 58% à 70% à l’échelle nationale. Et nous veillons à ce que ce pourcentage ne cesse de s’accroître. Le programme de développement des capacités en Ouganda dirigé par IntraHealth est financé par l’Agence américaine pour le développement international.

OUGANDA En 2013, IntraHealth a permis à l’Ouganda d’augmenter son personnel de santé de 7 200 nouveaux agents.

En 2013, 1,5 million d’individus vivaient avec le VIH en Ouganda.

Les activités d’IntraHealth en Ouganda ont atteint 30 157 prestataires de soins l’année dernière, appuyant ainsi des domaines-clés tels que le recrutement, la planification et la gestion.

29


UN MONDE

COMPÉTENT 30


C’est lorsque les organisations et les individus donnent le meilleur d’eux-mêmes que les systèmes de santé prospèrent. À travers l’Amérique centrale, les préjugés et la stigmatisation dont sont victimes les personnes vivant avec le VIH peuvent empêcher ces individus de recevoir les soins dont ils ont besoin. C’est pourquoi IntraHealth aide les gouvernements du Belize, du Costa Rica, du Salvador, du Guatemala et du Panama à appliquer notre méthode d’Optimisation de la performance et de la qualité – un processus cyclique visant à analyser la performance des services de santé à tous les niveaux, qu’il s’agisse de celle des agents de santé ou de celle des systèmes nationaux. L’année dernière, nous avons appuyé l’application de la méthode dans 57 hôpitaux à travers ces cinq pays. Ainsi, plus de 4 000 agents de santé dispensent de meilleurs soins qu’auparavant en matière de lutte contre le VIH. Cela signifie que les habitants d’Amérique centrale vivant avec le VIH peuvent être en meilleure santé et mieux informés, les rendant ainsi moins enclins à transmettre le virus à d’autres personnes. Le Projet CapacityPlus en Amérique centrale est financé par l’Agence américaine pour le développement international.

VIH/SIDA En 2013, nous avons aidé à fournir des tests et des résultats de dépistage du VIH à 891 628 personnes à travers le monde.

Nous avons aussi aidé à dispenser des thérapies antirétrovirales à 10 122 individus dans le monde.

En 2013, IntraHealth a mené des visites de supervision régulières auprès des agents de santé spécialisés dans la prestation de services de lutte contre le VIH au sein de 65 établissements en Amérique centrale.

31


UN MONDE

CONNECTÉ 32


En Inde, dans les zones rurales, le recours aux téléphones mobiles peut améliorer les soins de santé. On dénombre en Inde 1 milliard d’abonnés aux services de téléphonie mobile. Ce pays possède également un des taux de mortalité maternelle les plus élevés au monde. Dès lors, lorsque le gouvernement indien a commencé à chercher des moyens d’exploiter les technologies mobiles pour améliorer les soins de santé, IntraHealth a répondu à cette demande avec mSakhi, une application téléphonique simple aidant les agents de santé de première ligne à mieux soigner les femmes et les nouveau-nés. Depuis 2006, le gouvernement indien a formé plus de 820 000 agents de santé communautaires appelés ASHA ou agents socio-sanitaires accrédités pour atteindre les communautés les plus démunies et les plus reculées du pays. Mais bon nombre d’ASHA ne savent pas suffisamment lire ou écrire, ce qui rend difficile l’actualisation de leurs connaissances. Désormais, l’application mSakhi, riche en éléments visuels et auditifs, aide les ASHA y ayant accès à actualiser leurs compétences tout en leur servant de document de référence durant leurs interactions avec les clients. Cette application aide les ASHA à conseiller les familles sur un large éventail de domaines allant de la préparation à la naissance aux soins du nouveau-né. Grâce à mSakhi, « les mères et les membres de leur famille me prennent au sérieux, » affirme un ASHA. Le Projet Manthan a été financé par la Fondation Bill & Melinda Gates.

INDE Avec 56 000 décès maternels chaque année, l’Inde représente 20% de la mortalité maternelle à l’échelle mondiale.

En 2013, IntraHealth a aidé 1 508 agents de santé à travers le monde à se connecter à des programmes de for facilités par les technologies numériques.

En 2013, IntraHealth a participé à la formation de 3 825 agents de santé pour qu’ils dispensent des soins aux mères, aux nouveau-nés et aux enfants.

33


ÉDUQUÉ UN MONDE


Avec la formation adéquate, les agents de santé sont parés à toute éventualité. Les programmes de formation sanitaire au Kenya ont souvent lieu dans des hôtels ou d’autres endroits situés loin de l’action. Mais il a été prouvé que l’apprentissage sur le site, au sein des établissements sanitaires, était un moyen largement plus efficace et moins coûteux d’enseigner de nouvelles compétences au personnel de santé. C’est pourquoi IntraHealth œuvre à la mise en place de formations à l’intention du personnel infirmier à travers le pays au sein d’établissements sanitaires, tels que l’Hôpital de mission de Tenwek qui est connu à travers la vallée du rift pour la haute qualité des soins y étant dispensés. Les étudiants peuvent observer et suivre des agents de santé expérimentés et apprendre les meilleures pratiques qu’ils exerceront en retournant travailler dans leur hôpital ou clinique. En collaboration avec le ministère kenyan de la santé, IntraHealth œuvre à l’amélioration des systèmes nationaux d’éducation et de formation. Dans le cadre de ces efforts, nous avons signé un engagement par le biais de l’Initiative mondiale du Président Clinton afin de recourir à des technologies locales pour développer la prochaine génération d’apprentissage pour les agents de santé de première ligne. Le Projet FUNZOKenya est financé par l’Agence américaine pour le développement international et bénéficie d’un soutien supplémentaire du Programme Pfizer Global Health Fellows. Nous travaillons également en partenariat avec Intel, Safaricom et d’autres entités dans le cadre de notre engagement avec l’Initiative mondiale du Président Clinton.

kenya Le Kenya compte moins de 8 infirmières et sages-femmes pour 10 000 habitants ; un ratio insuffisant pour continuer à satisfaire les besoins de la population.

En 2013, IntraHealth a contribué à la formation de 5 266 prestataires de soins au Kenya.

Parmi eux, 1 301 agents ont été formés à l’aide d’outils en cybersanté.

35


JEUNE UN MONDE

36


JEUNESSE La proportion actuelle de la jeunesse dans la population n’a jamais été aussi large. Sur les sept milliards d’habitants que compte le monde, plus de trois milliards ont moins de 25 ans. Et plus d’un milliard d’individus sont âgés de 15 à 24 ans. Les choix collectifs effectués par les jeunes à l’heure actuelle influenceront la santé mondiale, la population et le développement à travers le 21ème siècle et au-delà. Pour rester en bonne santé, les jeunes ont besoin de ressources et d’informations, en particulier dans le domaine de la planification familiale ou, comme nous aimons l’appeler, la planification du futur. Cette année, IntraHealth s’est associé au Beat Making Lab et PBS pour amener les jeunes Éthiopiens à parler des ressources dont ils ont besoin pour planifier leur avenir. Ensemble, nous avons lancé des conversations passionnantes et produit une série de clips musicaux qui nous donnent à tous l’envie de danser. La collaboration du Beat Making Lab avec IntraHealth ne représente qu’un seul des partenariats ayant vu le jour grâce à SwitchPoint, un événement annuel organisé par IntraHealth lors duquel sont conviés les plus grands penseurs issus des quatre coins du monde et de divers secteurs. Pour en savoir plus, visitez event.switchpointideas.com.

Aujourd’hui, plus de trois milliards d’individus ont moins de 25 ans, soit 43% de la population mondiale.

On dénombre actuellement 1 milliard d’individus âgés de 15 à 24 ans et plus de 80% d’entre eux vivent dans des pays à revenus faibles et intermédiaires.

En 2013, IntraHealth a contribué à la formation de 1 534 prestataires de soins à travers le monde pour qu’ils dispensent des services de planification familiale de haute qualité.

37


PROSPÉRE UN MONDE

38


Les bourses d’études permettent aux étudiants prometteurs n’ayant pas les moyens de payer leurs frais de scolarité de s’assurer une source de revenu. Quand sa mère est décédée, l’argent qu’Abeke (son nom a été modifié) avait économisé pour finir ses études de sages-femmes a servi à payer les frais de la cérémonie d’enterrement. « J’ai pleuré mais personne dans ma famille n’a pu me venir en aide, « se souvient Abeke. » Je ne disposais d’aucun soutien. Je n’avais d’autre choix que de retarder mon admission. » C’est par la suite qu’Abeke a obtenu une bourse par le biais du Projet mondial CapacityPlus dirigé par IntraHealth, une initiative phare de l’USAID en matière de renforcement du personnel de santé. IntraHealth a administré 2 065 bourses d’études destinées à des étudiants nigérians prometteurs comme Abeke souhaitant devenir agents de santé. « Cette bourse m’aidera à atteindre mon but dans la vie, » affirme-t-elle. « Je suis infiniment reconnaissante. » Le Nigéria fait face à une pénurie majeure de prestataires de soins, avec notamment un ratio de 16 infirmières et sages-femmes pour 10 000 habitants. À l’heure actuelle, ces bourses permettront à Abeke et à ses camarades de classe de se diriger vers des carrières productives dans le domaine de la santé. Mais les bienfaits pour le Nigéria se feront sentir encore bien plus longtemps. Le Projet CapacityPlus est financé par l’Agence américaine pour le développement international.

NIGÉRIA En 2013, nos programmes ont renforcé la formation dispensée aux agents de santé au sein de 19 universités nigérianes.

Les bourses ont permis à 403 agents de santé communautaires d’extension d’obtenir leur diplôme (soit 12% de plus que prévu).

IntraHealth a administré 2 065 bourses destinées aux étudiants nigérians souhaitant devenir prestataires de soins.

39


RÉTABLI UN MONDE

40


Une simple opération chirurgicale a permis à Nassarata de démarrer une nouvelle vie. Nassarata avait 19 ans lorsqu’un accouchement avec complications l’a rendue incontinente, un symptôme d’une blessure survenant à l’accouchement appelée fistule obstétricale. Pendant près d’une décennie, elle est restée sans traitement à souffrir en vivant au ban de sa communauté. Quand IntraHealth a commencé à renforcer les services de traitement de la fistule au Mali, il n’y avait qu’un seul chirurgien à travers tout le pays en mesure de traiter les cas les plus compliqués. Nous l’avons aidé à en former 18 autres. Et ensemble, avec l’aide du gouvernement malien et de partenaires locaux, nous avons œuvré pour que des services de traitement de la fistule de haute qualité soient disponibles dans les sites de traitement au Mali. À l’occasion d’une de nos campagnes de traitement, Nassarata est finalement venue chercher de l’aide. Un chirurgien l’a ainsi opérée gratuitement. Désormais guérie, elle affirme vouloir monter sa propre affaire et, un jour, avoir un autre enfant. Le Projet Fistula Care a été financé par l’Agence américaine pour le développement international (USAID). IntraHealth a assuré la conduite du projet au Mali et continue d’améliorer les services de soins dans ce domaine dans le cadre d’un nouveau projet financé par l’USAID. Ensemble, avec l’aide des partenaires locaux, nous contribuerons à la reconstruction et au rétablissement du secteur de la santé au Mali après des années de conflit.

MALI Au Mali, on dénombre en moyenne 7 enfants par femme.

IntraHealth a aidé à dispenser 460 opérations de réparation de la fistule au Mali.

Nous avons aidé à former 18 médecins et 311 infirmiers en chirurgie et en prise en charge de la fistule au Mali.

41


UNI UN MONDE

42


Ensemble, nous pouvons changer le cours de la santé mondiale. IntraHealth œuvre comme facilitateur en rapprochant les experts locaux et internationaux pour qu’ils changent la donne en respectant le contexte unique de chaque pays. Nous travaillons en étroite collaboration avec les gouvernements et les organisations au niveau local afin de renforcer les systèmes de santé et rendre des services de soins de haute qualité disponibles à chaque individu, qu’il s’agisse des populations urbaines ou des familles habitant dans des villages reculés. Nous savons que les soins sanitaires varient d’une communauté à l’autre. Qu’il s’agisse de services de lutte contre le VIH, de planification familiale, de santé maternelle et infantile, de nutrition, de maladies non communicables – ou d’un besoin de recourir à un plus grand nombre de ces agents pour dispenser de tels services – nous rapprochons les personnes ayant un impact dans ces domaines et scellons des partenariats avec elles. IntraHealth participe en outre à un large éventail d’initiatives et de missions visant à appuyer les agences internationales, à organiser et à promouvoir les organisations de la société civile, et à plaider en faveur du changement à l’échelle mondiale. Parce qu’il est nécessaire de faire front commun pour remédier aux défis actuels en santé mondiale.

PARTENARIATS

En 2013, nous avons scellé des partenariats avec 791 entités locales à travers le monde afin d’augmenter le nombre de prestataires de soins qualifiés au niveau communautaire.

IntraHealth a également prêté main forte à plus de 100 organisations de la société civile au Bénin, au Mali et au Sénégal pour plaider en faveur de la planification familiale.

En moyenne, les Américains pensent que 28% du budget du gouvernement américain est octroyé à l’aide internationale, alors qu’il ne s’agit en réalité que d’environ 1%.

43


À IntraHealth, nous pensons qu’il est possible pour chacun d’avoir accès à des soins de santé.

Riche ou pauvre, jeune ou vieux, rural ou urbain – nous devons prendre soin les uns des autres.

44


45


Et cela comprend

LES AGENTS DE SANTÉ parce qu’ils prennent soin de chacun d’entre nous.

46


47


En 2013, le monde a perdu Nelson Mandela – un talent, un visionnaire, un homme d’action. Nous ouvrons le rapport avec cette citation qui me rappelle non seulement la grandeur du personnage mais aussi à quel point il convient d’honorer son héritage et de le faire perdurer : Cela semble toujours impossible, jusqu’à ce qu’on le fasse. À IntraHealth, nous voulons changer le monde mais nous devons d’abord visualiser ce changement, aussi improbable soit-il. C’est ensuite que nous entreprendrons les étapes nécessaires pour y parvenir. Nous pouvons déjà l’observer. Les communautés prospèrent grâce aux énormes progrès que nous avons réalisés dans le domaine de la santé mondiale. Même Pape A. Gaye, Président et directeur général les plus cyniques parlent à présent d’une génération libérée du SIDA, chose qui semblait impossible il y a encore 10 ans. Mais surtout, nous voyons des prestataires de soins à travers le monde, occupant des tâches à la fois banales et héroïques, sauver des vies et faire la différence. Cette année, plus de 178 000 de ces agents de santé ont bénéficié des programmes d’IntraHealth. D’ici 2020, nous en atteindrons plus de 400 000 par an. Nous pourrons ensuite viser encore plus haut. Nous continuerons à aller de l’avant jusqu’à ce que nous réalisions notre vision et que chaque individu ait accès à un personnel de soins formé et équipé. Mais avoir une vision ne fait pas tout et les obstacles demeurent nombreux. À l’heure actuelle, nous voyons aussi des agents de santé être tués en délivrant des vaccins permettant de sauver des vies. Nous voyons des enfants décéder de maladies pouvant être évitées et des femmes mourir inutilement durant leur accouchement. Nous voyons l’instabilité qui touche la Syrie, le Mali, le Sud Soudan et la République Centre Africaine et nous voyons les progrès accomplis réduits à néant et parfois même les tendances positives s’inverser. L’accès universel à des soins de santé de haute qualité est un objectif réalisable mais uniquement en recourant à l’expertise locale et à l’autodétermination de chaque pays. Nous tendons la main à des partenaires de longue date et à d’autres plus inattendus pour nous aider à accélérer nos efforts et créer les liens nécessaires pour y parvenir. Il ne fait pas de doute que notre environnement continuera à changer, qu’IntraHealth et d’autres ONG doivent évoluer, et rapidement. Notre travail n’est pas encore fait mais il n’est pas impossible à réaliser. Nous espérons que vous vous joindrez à nous pour franchir le palier suivant.


D’ici 2020, plus de 400 000 agents de santé bénéficieront chaque année de nos programmes.

‘‘ 49


HEALTH WORKFORCE ADVOCACY INITIATIVE

Nous sommes plus forts ensemble qu’individuellement. IntraHealth scelle des partenariats avec des coalitions et des initiatives à travers différents secteurs pour générer le plus grand changement possible. Ensemble, nous consolidons les systèmes de santé et permettons aux communautés à travers le monde d’être en meilleure santé. IntraHealth sert de secrétariat pour la Coalition des agents de santé de première ligne, l’organe de Protection du personnel de santé dans les zones de conflit, l’Alliance mondiale des effectifs des services sociaux et l’Initiative de plaidoyer en faveur du personnel de santé.

50


An IntraHealth Production

Parfois, la découverte de véritables solutions passe par le regroupement d’idées provenant des quatre coins du monde et de secteurs divers. SwitchPoint, le rassemblement annuel organisé par IntraHealth, regroupe les théoriciens et les entrepreneurs les plus brillants notamment dans les domaines de la santé mondiale, des technologies, des médias, de la communication, du développement, des arts et des affaires pour s’attaquer aux défis actuels les plus critiques en matière de santé mondiale. Visitez event.switchpointideas.com pour en savoir plus.

51


Les pays où nous avons travaillé en 2013 Afrique du Sud Angola Belize Bénin Botswana Burundi Cisjordanie/Gaza Costa Rica États-Unis d’Amérique Éthiopie Ghana

Mongolie Namibie Nigéria Ouganda Panama République Démocratique du Congo République Démocratique Populaire Lao République Dominicaine Rwanda Salvador Sénégal

Guatemala Inde Kenya Libéria Madagascar Malawi Mali

Sierra Leone Sud Soudan Tanzanie Togo Zambie Zimbabwe

Depuis 1979, IntraHealth a travaillé dans 100 pays à travers le monde.


Fiji

Pays où nous avons travaillé en 2013

Pays où nous avons travaillé par le passé

53


Rapport financier Déclaration des activités et changement des actifs nets pour l’année s’achevant au 30 juin 2013

2013

2012

Sans restriction Avec restrictions temporaires

Total

Total

Produits Contributions et subventions Subventions du gouvernement américain

77 184 984$

-$

77 184 984$

72 247 183$

Autres subventions

641 751

12,396,509

13,038,260

5 316 138

Contributions

204 015

-

204,015

236 030

Apport en services et matériels

3 588 178

-

3,588,178

7 352 044

Actifs nets sans restriction de la part du donateur

7 266 395

(7 266 395)

-

-

88 885 323

5 130 114

94 015 437

85 151 395

74 382 481

-

74 382 481

70 909 654

12 843 198

-

12 843 198

11 658 773

165 596

-

165 596

104 823

1 459 256

-

1 459 256

1 346 182

Total des services de soutien

14 468 050

-

14 468 050

13 109 778

Total des charges d’exploitation

88 850 531

-

88 850 531

84 019 432

34 792

5 130 114

5 164 906

1 131 963

1 257 432

4 385 282

5 642 714

4 510 751

1 292 224$

9 515 396$

10 807 620$

5 642 714$

Total des produits

Charges d’exploitation Services programmatiques Services de soutien Frais généraux et administratifs Collecte de fonds Offres et propositions

Changement de l’actif net Actif net au début de l’année

Actif net en fin d’année

Ce rapport a été contrôlé par Gelman, Rosenberg & Freedman, experts comptables.

54


Nos donateurs et sources Agence américaine d’aide au développement international Centre américain de contrôle et de prévention des maladies Département américain de la défense Fondation Bill & Melinda Gates Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme Banque de développement asiatique Fondation William et Flora Hewlett Johnson & Johnson Fondation John D. et Catherine T. MacArthur Merck National Institutes of Health Fondation David et Lucile Packard Pfizer, Inc. Ministère britannique pour le développement international ONUSIDA UNICEF UNFPA Organisation mondiale de la santé Contributions individuelles

EIN: 5500825466 | NC SECC: 3722 | NC CFC: 12285

55


Conseil d’administration d’IntraHealth Louise Winstantly, LLB, MS (Présidente) Professeur adjointe, École Gillings de santé publique mondiale de l’Université de Caroline du Nord Pape Amadou Gaye, MBA Président Directeur Général, IntraHealth International Peggy Bentley, PhD Professeur de nutrition et Doyenne adjointe pour la santé mondiale, École Gillings de santé publique mondiale de l’Université de Caroline du Nord Walter Davenport, CPA Ancien membre de Cherry, Bekaert & Holland Magatte Diop, MBA Président, Peacok Investments Lynn Fleisher, Phd, JD Avocate, Sidney Austin LLP Duff Gillespie, PhD Universitaire et Professeur, Institut Bill & Melinda Gates pour les populations et la santé de la reproduction, École de santé publique Johns Hopkins Bloomberg Musimbi Kanyoro, MD, PhD, DMin Présidente Directrice Générale, Fonds mondial pour les femmes Cheri Lovell, MDiv Propriétaire, Lovell Consulting Services Josh Nesbit Directeur exécutif et cofondateur, Medic Mobile Todd Wohler, MBA Cadre supérieur en charge des ressources humaines 56


Équipe exécutive d’IntraHealth Pape Amadou Gaye, MBA Président Directeur Général Rebecca Kohler, MPH Vice-présidente principale en charge de la stratégie et du développement de l’entreprise Maureen Corbett, MIA Vice-présidente des programmes Ronald F. Geary, MBA Vice-président des services financiers et administratifs et Directeur financier Scott Sherman, EdD, MA Vice-président des ressources humaines

57


Vous pouvez nous aider à réaliser notre vision d’un monde productif et en bonne santé. Des prestataires de soins présents, prêts, connectés et en sécurité peuvent améliorer la santé des individus, des familles et des communautés à travers le globe. Les agents de santé peuvent nous aider à bâtir un monde meilleur. Faites dès à présent un don pour nous permettre d’investir en eux. Notes : Le calcul des agents de santé en page 16 est basé sur une estimation conservatrice selon laquelle chaque agent dispense des soins de santé à au moins 2 000 clients par an. Les sujets pris en photo ne décrivent pas nécessairement les individus référencés. Photos prises par Carol Bales, Uko Gabriel Chukwudi, Trevor Snapp, Clément Tardif et Christopher Wilson avec l’autorisation des sujets. Parmi les sources de données utilisées figurent le système de rapportage des résultats intégrés d’IntraHealth, la Fondation de la famille Kaiser, Save The Children, l’Autorité nationale de régulation des télécoms en Inde, l’Étude démographique et sanitaire 2012-2013 du Sénégal, ONUSIDA, UNFPA, la Banque mondiale et l’Organisation mondiale de la santé.

58


59


6340 Quadrangle Drive, Suite 200 | Chapel Hill, NC 27517 | Tel: 919-313-9100 1776 I St. NW, Suite 650 | Washington, DC 20006 | Tél: 202-407-9432 60

f

www.intrahealth.org   twitter.com/intrahealth   facebook.com/intrahealth

Rapport Annuel 2013  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you