Page 1

Voilà pourquoi je suis agent de santé Rapport annuel 2012


Je suis agent de santé grâce à eux.

À IntraHealth International, nous pensons que chaque individu – parmi les 7 millions que compte la planète – doit avoir accès à des soins de santé de haute qualité. Et nous savons que c’est grâce aux prestataires de soins que nous pourrons y parvenir.

2


À l’heure actuelle, il n’y a jamais eu autant d’enfants en vie pour célébrer leur cinquième anniversaire. Les antirétroviraux permettent aux personnes vivant avec le VIH de demeurer en bonne santé et d’éviter de nouvelles infections. De plus, des technologies décisives se répandent aux quatre coins du monde. Pourtant, au cours de leur vie, beaucoup trop d’individus ne bénicieront jamais des services d’un prestataire de soins.

Pourquoi les prestataires de santé ? Parce que les prestataires de santé sauvent des vies. 3


Si je suis agent de santé, c’est grâce à Jama.

Chaque jour, plus de 800 femmes meurent à cause de complications liées à la grossesse ou à la naissance.

4


En 2012, IntraHealth a formé 7 378 prestataires pour qu’ils puissent dispenser des soins aux mères, aux nouveau-nés et aux enfants, et aidé à dispenser 54 953 consultations prénatales aux mères à travers le monde.

Cela fait plusieurs heures que Jama est en phase de travail, peinant à mettre au monde son premier enfant. Elle est anxieuse et épuisée. Au centre de santé de Mabo qui déborde d’activité, le Dr. Yakhokh Fall prend fréquemment des nouvelles de Jama malgré son emploi du temps très chargé, s’occupant d’elle et la rassurant au fil de la journée. À peine s’est-il assis pour déjeuner qu’il apprend que le bébé de Jama est sur le point d’arriver. Yakhokh laisse son repas de côté pour l’aider à donner naissance à un beau garçon. Alors qu’il place le bébé en bonne santé sur une table chauffante pour lui dispenser les soins essentiels du nouveau-né, Jama l’observe avec un regard empreint de soulagement et de joie.

IntraHealth a donné à Yakhokh la formation et le tutorat dont il a besoin pour superviser le personnel au sein des quatre postes de santé et du centre de santé du district, ainsi que pour former l’ensemble des prestataires de la région de Kaffrine au Sénégal à la prévention de l’hémorragie du postpartum et au counseling des clients en planification familiale. Lui et ses collègues aident à présent de plus en plus de femmes comme Jama à travers le Sénégal à accoucher en toute sûreté.

Note : Les noms des clients ont été modifiés à travers le document pour protéger leur vie privée.

5


Si je suis agent de santé, c’est grâce à Samit.

Toutes les 4,5 secondes, un enfant meurt – y compris plus de trois millions de nouveau-nés chaque année. Jusqu’à deux tiers de ces décès peuvent être évités en recourant à un prestataire de soins qualifié. 6


En 2012, grâce aux efforts entrepris par IntraHealth en matière de formation, 87 337 naissances ont eu lieu en présence d’accoucheurs qualifiés.

Lorsque Samit est arrivé au monde, Sonam Komari, une accoucheuse qualifiée, était là pour l’accueillir. En plus d’aider sa mère Anu à accoucher en toute sécurité, elle a continué à rendre régulièrement visite à la famille pour suivre la croissance de Samit. Avant de suivre un programme de formation dispensé par IntraHealth, Sonam n’avait jamais pris part à un accouchement. « J’ai tremblé lorsque j’ai assisté à mon premier accouchement, » se souvient-elle. Je n’arrivais pas à le croire. Je n’arrêtais pas de crier : “Je l’ai fait ! Je l’ai fait !” Pour célébrer cela, j’ai distribué des bonbons à tout le village. » Sonam a depuis accouché plus de 200 bébés.

Le nombre de décès infantiles en Inde diminue lentement, en partie grâce à elle et à d’autres prestataires de soins qualifiés. Dans son village du district d’Hazaribagh, à Jharkhand, Sonam mobilise les mères au niveau local pour qu’elles allaitent leur bébé immédiatement et exclusivement au sein, veillant ainsi à ce qu’aucun nouveau-né dans leur communauté ne souffre de malnutrition.

7


Si je suis agent de santé, c’est grâce à Tashiya.

Le nombre d’infections à VIH en Afrique subsaharienne a chuté de 25% au cours de la dernière décennie. Cette partie du continent africain abrite néanmoins plus de 90% des enfants ayant acquis le VIH en 2011.

8


En 2012, IntraHealth a contribué au dépistage de 882 939 personnes et a permis à 8 896 individus de suivre une thérapie antirétrovirale.

Tashiya a été diagnostiquée avec le VIH peu après sa naissance. Mais si elle et sa mère Ankama – qui est également séropositive – survivent aujourd’hui, c’est grâce à la thérapie antirétrovirale, au traitement et aux soins réguliers qu’elles reçoivent à la clinique rurale d’Onaanda en Namibie. Et grâce à l’infirmière Katarina Paulus et ses collègues qualifiés, Ankama n’a pas transmis le virus à sa seconde fille.

IntraHealth collabore avec le gouvernement namibien et des établissements sanitaires tels que la clinique d’Onaanda pour rendre les services de lutte contre le VIH plus largement accessibles. Nous formons les prestataires de santé pour qu’ils offrent des services de dépistage et de conseil, qu’ils préviennent la transmission du VIH de la mère à l’enfant, qu’ils dispensent des services de circoncision masculine pour éviter que le virus ne se répandent, et qu’ils veillent à ce que les personnes souffrant de coïnfections VIH et tuberculose reçoivent les soins dont elles ont besoin.

9


Si je suis agent de santé, c’est grâce à Héctor.

Près de 9 millions d’individus à travers le monde ont contracté la tuberculose en 2011. Et 1,4 million d’entre eux en sont morts.

10


En 2012, IntraHealth a accordé à 242 établissements sanitaires le soutien dont ils avaient besoin en termes de supervision pour dispenser des services de haute qualité à leurs clients souffrant de la tuberculose.

La tuberculose, une coïnfection courante chez les personnes séropositives, connaît une renaissance dans bon nombre de pays. Au Guatemala, Héctor et d’autres clients atteints de cette maladie cherchent à obtenir des soins à l’Hôpital d’Escuintla. La conseillère Elia Monterroso est là pour les aider. Pendant des années, le moral du personnel de cet hôpital était au plus bas, les clients étaient mal reçus, et le niveau de propreté n’était pas conforme aux normes. IntraHealth et ses partenaires ont donc travaillé avec cet établissement pour créer des normes de sûreté pour les clients et le personnel, notamment des procédures opérationnelles standards pour l’enlèvement des déchets nocifs.

En Amérique centrale, IntraHealth emploie sa méthodologie d’Optimisation de la performance et de la qualité pour former les responsables hospitaliers, y compris ceux de l’Hôpital d’Escuintla, leur permettant ainsi de lever rapidement et de manière rentable les entraves liées à la prestation de services et d’enseigner aux membres du personnel les compétences dont ils ont besoin pour dispenser à Héctor et à d’autres clients des soins de qualité supérieure de manière attentionnée.

11


Si je suis agent de santé, c’est grâce à Kissa.

Si l’ensemble des femmes et des couples à travers le monde pouvaient utiliser les méthodes contraceptives qu’ils souhaitent et dont ils ont besoin, le nombre de grossesses non-désirées diminuerait de 54 millions et il y aurait 79 000 décès en moins liés à la grossesse. 12


En 2012, IntraHealth a formé 4 316 prestataires de soins à travers le monde pour qu’ils puissent offrir des services de planification familiale de qualité supérieure à leurs clients.

Lorsque Kissa est arrivée au Centre de santé IV du district de Mukono, près de Kampala en Ouganda, elle savait qu’elle voulait être en mesure de décider à quel moment, et si elle souhaitait être, à nouveau enceinte. Mais elle n’était pas sûre de la méthode de planification familiale à utiliser.

Alex supervise tous les services de planification familiale au niveau du centre de santé, en plus des services de consultation prénatale et postnatale, d’accouchement, et de prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant. Mais le manque de personnel est un problème récurrent.

L’infirmier en chef, Alex Namala, était là pour la guider à travers les différentes options, notamment les pilules et les contraceptifs injectables. En fin de compte, Kissa a porté son choix sur un implant du nom d’Implanon, une petite tige libérant de la progestine dans le flux sanguin. Alors qu’il n’a fallu à Alex que quelques minutes pour insérer l’implant, Kissa profitera de cette méthode durant les trois prochaines années.

En 2012, malgré les coupes qu’il a dû effectuer dans l’ensemble des dépenses publiques, le gouvernement ougandais s’est engagé à investir 20 millions de dollars supplémentaires dans l’embauche et la rétention de prestataires de santé. IntraHealth collabore à présent avec le ministère ougandais de la santé dans le but d’embaucher et de former 6 172 nouveaux agents de santé à travers le pays.

13


14


À IntraHealth,

nous croyons que le meilleur moyen de veiller à ce que chacun de nous – et notamment Jama, Samit, Tashiya, Héctor et Kissa – aient accès à des soins de santé, est d’investir dans le personnel de soins et les systèmes de santé dans lesquels il travaille. Les prestataires de soins font aujourd’hui face à des exigences élevées et en constante évolution. Il est nécessaire de recourir à une équipe de travailleurs avec des compétences et une expertise adéquates et disposant d’outils et de médicaments adaptés pour remédier à la charge que représentent les maladies non-communicables et prévenir, traiter et soigner les maladies infectieuses dont souffrent les populations.

15


16


Notre mission à IntraHealth International est de donner aux professionnels de la santé les moyens de mieux servir les communautés dans le besoin partout dans le monde. Afin de faire face aux défis rencontrés dans le domaine de la santé, nous favorisons des solutions locales consistant à améliorer la performance des professionnels de la santé, à renforcer les systèmes de santé, à maîtriser les technologies et à forger des partenariats.

17


‘‘

Comment faire en sorte que les prestataires de soins soient présents, prêts, connectés et en sécurité ?

Fournir des soins de santé à sept millions d’individus n’est pas une mince affaire. Mais nous contenter de moins que cela revient à accepter l’impensable réalité actuelle, à savoir qu’il y a trop d’individus à travers le monde vivant leur vie entière sans avoir accès aux soins de santé dont ils ont besoin et que des millions de personnes mourront chaque année de maladies pouvant être évitées. Nous avons fait des progrès. Les taux de mortalité infantile ont baissé et l’accès aux services de lutte contre le VIH/SIDA a connu un véritable essor. Mais il est encore trop tôt pour crier victoire. Pape A. Gaye, Président Directeur Général

Disposer d’une couverture sanitaire universelle nécessite la présence d’effectifs sanitaires mondiaux étant prêts à faire leur travail de leur mieux. Étant donné la pénurie de plus de quatre millions d’agents de santé à travers le monde, cela requiert de l’ingéniosité et des investissements de la part des acteurs à tous les niveaux – non seulement la communauté internationale des bailleurs de fonds mais aussi la société civile et les secteurs public et privé au sein de chaque pays. Pour soutenir les effectifs sanitaires mondiaux, nous avons besoin de systèmes de santé robustes à l’intérieur desquels des centaines de sous-systèmes fonctionnent ensemble. Une petite défaillance à l’intérieur du système comme une pénurie de médicaments, un protocole clinique dépassé ou une panne de courant, peut empêcher un agent de santé d’offrir aux clients les meilleurs soins possibles. À IntraHealth, nous savons que la route menant vers un monde en meilleure santé et plus productif est bordée de prestataires de soins. C’est pourquoi tous les jours nous travaillons pour répondre à la question suivante : « Comment faire en sorte que les prestataires de soins soient présents, prêts, connectés et en sécurité ? » Il n’y a pas de solution toute faite. Les pays peuvent néanmoins apprendre les uns des autres. Nous pouvons accélérer le progrès, notamment en bâtissant des systèmes de soins solides et en donnant la possibilité au personnel de santé, en particulier celui évoluant en première ligne, de dispenser des soins à chacun d’entre nous.

18


19


Nombres de prestataires adaptés

Stratégies de rétention Motivation Incitations Écoles Logement

Salaire régulier

Satisfaction au travailSecteur public Parties prenantes Infrastructure Budget/Financement Établissements Routes Distribution équitable Gouvernance Politiques Fournitures et équipement

Présent

Données

Distribution équitable

Bien que le monde s’urbanise rapidement, les zones rurales continuent d’abriter près de la moitié de la population mondiale. Toutefois, moins de 38% du personnel infirmier mondial et moins de 25% des médecins à travers le globe travaillent dans ces zones parfois difficiles d’accès. Une répartition aussi inégale rend les communautés à travers le monde vulnérables aux maladies, réduit leur espérance de vie et dégrade leur qualité de vie. En développant des stratégies visant à attirer le personnel de santé vers les régions rurales et d’autres zones mal desservies, et en aidant les membres de la population locale à devenir des prestataires de soins, nous pouvons aider à dispenser des soins de qualité supérieure à chacun. IntraHealth développe des outils qui aident les responsables à motiver les prestataires de santé à accepter des postes en milieu rural ou dans des endroits mal desservis, et à y rester. Prenons l’outil d’enquête d’IntraHealth pour la rétention rapide du personnel. Les pays peuvent recourir à cet instrument pour rapidement évaluer les motivations des étudiants et du personnel de santé quant au fait de travailler dans des établissements mal desservis, et utiliser les résultats pour créer des paquets d’incitations plus efficaces.

20


En 2012, IntraHealth a aidé 134 agences gouvernementales et réglementaires à attirer et à retenir des prestataires de soins dans des zones géographiques mal desservies.

IntraHealth collabore avec le Ministère d’État pour le développement du Nord du Kenya et d’autres territoires arides afin de fournir des bourses d’étude qui permettront aux étudiants issus de comtés éloignés au Nord du pays de suivre des cours au Kenya Medical Training College. Plus de deux cents étudiants ont à ce jour reçu une bourse. Dans le cadre de cette opération, les étudiants boursiers acceptent de retourner vers leur région d’origine une fois leur diplôme en poche et à se mettre au service des communautés y résidant.

21


Système Normes Accréditation Inscription Autorisation d’exercer Supervision Soutien Consolidation des équipes

Politiques

Eau potable Éclairage Électricité

Sûreté des établissements

Bon environnement de travail

Prêt

Compétences numériques Gestion Équipement et fournitures Connaissances et Électricité Équipement Bande passante compétences Ordinateurs

Éducation et formation

Expérience

Écoles Primaire Universités Écoles professionnelles

Éducation et formation

Le domaine de la santé mondiale change chaque jour grâce aux progrès constants des connaissances et à des pratiques exemplaires qui ne cessent d’évoluer. C’est la raison pour laquelle l’efficacité de l’enseignement, la formation continue et le développement professionnel sont essentiels à l’épanouissement du personnel de santé. Les écoles de formation aux métiers de la santé doivent produire des étudiants qui sont prêts à appliquer leurs compétences. Ces nouveaux agents de santé devront en outre avoir accès aux toutes dernières informations pour actualiser leurs connaissances tout au long de leur carrière. IntraHealth travaille avec les écoles de formation aux métiers de la santé, les conseils, les ministères de la santé et d’autres parties prenantes pour développer des stratégies visant à produire davantage de prestataires de soins, améliorer la qualité de leur éducation, et renforcer les systèmes de manière à dispenser leur formation et a en assurer le suivi. Nous fournissons également des outils, tels que la Méthodologie d’optimisation de la performance et de la qualité, auxquels peuvent recourir les équipes sanitaires pour identifier des écarts de performance, déceler leurs origines et appliquer des solutions pour y remédier. En mettant constamment à jour leurs compétences et en suivant leur performance, les prestataires de soins peuvent être prêts à satisfaire les besoins de leurs communautés au quotidien.

22


Au Nigéria, IntraHealth aide 874 étudiants cherchant à devenir sages-femmes ou agents sanitaires d’extension à finir leur cursus à travers un programme de bourses novateur. Nous dispensons ainsi des formations aux enseignants, des séances de tutorat aux étudiants et des fournitures à onze instituts de formation sanitaire au Nigéria.

En Inde, dans l’État de Jharkhand, IntraHealth a aidé le gouvernement à améliorer la formation des infirmières sages-femmes auxiliaires en matière d’accouchements assistés par un personnel qualifié en introduisant des techniques de formation et une pratique clinique plus interactives. Nous avons aussi aidé le gouvernement à améliorer la supervision et la disponibilité des fournitures. Le nombre de naissances ayant lieu en présence d’infirmières sages-femmes auxiliaires est en augmentation, donnant ainsi à davantage de femmes dans cet État la possibilité d’accoucher en toute sûreté.

En 2012, IntraHealth a formé 27 312 prestataires de soins à travers le monde.

23


Téléphones mobiles Soutien technique Communautés de pratique Apprentissage en ligne

Gestion des connaissances

Compétences numériques

Technologies Réseaux

Infrastructure Connecté Connaissances

Bande passante Électricité

Formation Alertes Systèmes d’information

Équipement

Ordinateurs

Données

Données On ne soulignera jamais assez l’importance des données. Elles sont le carburant qui alimente tout système de santé national robuste. Les pays ont besoin de statistiques actuelles précises concernant leurs effectifs pour veiller à ce qu’ils disposent de prestataires de soins adéquats déployés au bon endroit, et à ce qu’ils aient les compétences et les qualifications nécessaires pour travailler de manière efficace. La suite logicielle iHRIS d’IntraHealth fournit des outils open-source permettant aux pays de savoir de combien de prestataires ils disposent, quelles sont leurs compétences, où ils sont affectés et combien de nouveaux agents sont susceptibles de venir grossir leurs rangs. iHRIS donne aux chefs de file et aux responsables du secteur de la santé les informations dont ils ont besoin pour évaluer les problèmes relatifs aux effectifs sanitaires et planifier des solutions efficaces.

24


En Tanzanie, grâce au logiciel iHRIS d’IntraHealth, le Bureau du Premier Ministre en charge des collectivités locales a désormais accès aux données concernant ses effectifs. Pour veiller à ce que cellesci soient disponibles à long terme, IntraHealth collabore avec l’Université de Dar es Salaam pour s’assurer que des professionnels locaux dans le domaine de l’informatique peuvent administrer le logiciel iHRIS et l’adapter à des besoins en constante évolution. En 2012, IntraHealth a collaboré avec cette université afin de développer un programme visant à former les agents gouvernementaux en charge des technologies de l’information et des communications. Ce programme consiste en un atelier d’apprentissage intensif, un examen et trois mois de soutien continu. À ce jour, 31 individus sont venus à bout du programme ou y sont actuellement inscrits.

Lorsque le ministre ougandais de la santé a fait face à des coupes drastiques au sein du personnel de santé en 2012, les responsables ont été en mesure d’utiliser des données issues d’audit sur les effectifs sanitaires conduits par IntraHealth pour plaider leur cas. Ainsi, le parlement ougandais n’a pas seulement décidé de renoncer à la réduction des dépenses dans le secteur de la santé mais est également parvenu à allouer 20 millions de dollars à ce secteur, ajoutant ainsi des milliers de nouveaux prestataires de soins.

À l’heure actuelle, plus de 130 entités gouvernementales et réglementaires à travers 15 pays utilisent la plateforme iHRIS d’IntraHealth pour suivre les dossiers de 578 161 agents de santé. 25


Santé et bien-être

Droits humains Sûreté

Lois Dignité

En sécurité

Prévention de la violence Plans d’urgence

Récipients pour objets tranchants

Traités

Enlèvement des déchets médicaux

Équipement et fournitures Savon Égalité des genres Médicaments

Autoclave

Recours

Égalité des chances

Prophylaxie post-exposition

Protection

Égalité des genres

Le harcèlement sexuel, l’exclusion des métiers traditionnellement masculins et la discrimination liée à la grossesse et aux responsabilités familiales sont des conditions auxquelles les prestataires de soins féminins font face au quotidien. Non seulement les femmes dans le secteur de la santé mondiale sont plus vulnérables à la discrimination sur le lieu de travail que leurs homologues masculins, elles sont aussi plus vulnérables à la violence fondée sur le genre. Les inégalités de genre et les normes prévalant dans le domaine du genre affectent fréquemment les prestataires de soins et les personnes dont ils sont au service. Certains clients peuvent dissimuler les sévices dont ils sont victimes et prendre des décisions guidées par la peur. De plus, la plupart des clients sont profondément influencés par ce qu’ils considèrent adapté à leur genre au moment de prendre des décisions relatives à leur santé. Les femmes et les hommes ont droit à des lieux de travail sûrs et à des soins soucieux de l’égalité des genres à travers lesquels ils sont traités avec dignité. IntraHealth collabore avec ses partenaires et diverses parties prenantes pour conduire des formations et des évaluations ayant trait au genre, recommander des changements en termes de politiques et de procédures, et veiller à ce que tous ses projets prennent en considération les questions de genre affectant les agents de santé et les systèmes dans lesquels ils travaillent.

26


La discrimination fondée sur le genre peut empêcher à la fois les femmes et les hommes de rejoindre certaines professions sanitaires, bien que cela désavantage plus généralement les femmes.

Personne ne sait exactement combien d’individus en Mongolie sont victimes de violence fondée sur le genre ou s’il est facile pour ces personnes d’obtenir de l’aide. Mais le ministère mongol de la santé veut le découvrir. IntraHealth lui apporte son aide en concevant une évaluation des services à la disposition des victimes. Cette démarche aidera le ministère à planifier des centres de services polyvalents – une approche multisectorielle à travers laquelle les victimes peuvent obtenir des services de la part de travailleurs sociaux, d’agents de police, de juges et de prestataires de soins, tous au même endroit.

27


Les pays où nous avons travaillé en 2012 Afrique du Sud Angola Belize Bénin Botswana Burundi Cisjordanie/Gaza Costa Rica Éthiopie Ghana Guatemala Haïti Inde Kenya Madagascar Malawi Mali Mongolie

Mozambique Namibie Nigéria Ouganda Panama République Démocratique du Congo République Démocratique Populaire du Laos République Dominicaine Rwanda Sénégal Sierra Leone Sud-Soudan Salvador Tanzanie Zambie Zimbabwe

28


Pays où nous avons travaillé en 2012

Pays où nous avons travaillé par le passé

29


Rapport financier

Déclaration des activités et changement des actifs nets pour l’année s’achevant au 30 juin 2012

Sans restriction Avec restrictions temporaires

2012

2011

Total

Total

Produits Contributions et subventions Subventions du gouvernement américain

72 247 183 $

$ -

-

5 316 138

5 316 138

2 269 669

236 030

-

236 030

161 894

Apport en services et matériels

7 352 044

-

7 352 044

8 457 642

Actifs nets sans restriction de la part du donateur

4 242 008

-4 242 008

-

-

84 077 265

1 074 130

85 151 395

85 782 774

70 909 654

-

70 909 654

73 482 291

11 658 773

-

11 658 773

12 802 326

104 823

-

104 823

31 372

1 346 182

-

1 346 182

923 775

Total des services de soutien

13 109 778

-

13 109 778

13 757 473

Total des charges d’exploitation

84 019 432

-

84 019 432

87 239 764

57 833

1 074 130

1 131 963

-1 456 990

1 199 599

3 311 152

4 510 751

5 967 741

1 257 432 $

4 385 282 $

5 642 714 $

4 510 751 $

Autres subventions  Contributions

  Total des produits

72 247 183 $ 74 893 569 $

Charges d’exploitation Services programmatiques Services de soutien Frais généraux et administratifs Collecte de fonds Offres et propositions

Changement de l’actif net Actif net au début de l’année Actif net en fin d’année

Ce rapport a été contrôlé par Gelman, Rosenberg & Freedman, experts comptables.

30


Nos donateurs et nos sources de soutien Agence américaine d’aide au développement international Centre américain de contrôle et de prévention des maladies Département américain de la défense Fondation Bill & Melinda Gates Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme Fondation d’Asie Fondation William et Flora Hewlett Fondation John D. et Catherine T. MacArthur New Venture Fund Fondation David et Lucile Packard Fondation Tides Département britannique pour le développement international UNICEF Contributions individuelles EIN: 5500825466 | NC SECC: 3722 | NC CFC: 12285

31


Conseil d’administration d’IntraHealth Louise Winstanly, LLB, MS (Présidente) Professeur adjointe, Université de Caroline du Nord École Gillings de santé publique mondiale Peggy Bentley, PhD Professeur de nutrition et Doyenne adjointe pour la santé mondiale, Université de Caroline du Nord École Gillings de santé publique mondiale Walter Davenport, CPA Ancien membre de Cherry, Bekaert & Holland Magatte Diop, MBA Président, Peacock Investments Barry Eveland Ancien haut cadre exécutif d’IBM en Caroline du Nord Lynn Fleisher, PhD, JD Avocate, Sidley Austin LLP Pape Amadou Gaye, MBA Président Directeur Général, IntraHealth International Duff Gillespie, PhD Universitaire et professeur, Institut Bill & Melinda Gates pour les populations et la santé de la reproduction, École de santé publique Johns Hopkins Bloomberg Musimbi Kanyoro, MD, PhD, DMin Présidente Directrice Générale, Fonds mondial pour les femmes Cheri Lovell, MDiv Propriétaire, Lovel Consulting Services Josh Nesbit Directeur exécutif et cofondateur, Medic Mobile

32


Équipe exécutive d’IntraHealth

Conseil d’IntraHealth

Pape Amadou Gaye, MBA Président Directeur Général

Preston Brown Bob Ingram Rich Katz Linda Kornberg Patricia McCarthy Brenda Brown Schoonover Bill Shore Bryan Skelton Dhiren Thakker

Maureen Corbett, MIA Vice-présidente des programmes Ronald F. Geary, MBA Vice-président des finances et de l’administration et Directeur financier Rebecca Kohler Vice-présidente principale en charge de la stratégie et du développement de l’entreprise Scott Sherman, EdD, MA Vice-président des ressources humaines

33


Rejoignez notre communauté. Vous pouvez nous aider à concrétiser notre vision d’un monde productif et en bonne santé. Des prestataires de soins présents, prêts, connectés et en sécurité peuvent améliorer la santé des individus, des familles et des communautés à travers le monde. Le personnel de santé peut nous aider à bâtir un monde meilleur. Faites un don aujourd’hui pour nous aider à investir en eux.

Photos de Carol Bales, Trevor Snapp et Clement Tardiffe. Note : Les noms des clients ont été changés à travers le document pour préserver leur vie privée. Parmi les sources de données figurent le système intégré de rapport des résultats d’IntraHealth, UNAIDS, UNFPA, UNICEF et l’Organisation mondiale de la santé.

34


35 35


Chapel Hill, NC | 6340 Quadrangle Drive, Suite 200 | Chapel Hill, NC 27517 | Tél: 919-313-9100 Washington, DC | 1776 I St. NW, Suite 650 | Washington, DC 20006 | Tél: 202-407-9432

f

www.intrahealth.org   twitter.com/intrahealth   facebook.com/intrahealth

Voilà pourquoi je suis agent de santé  

Rapport annuel 2012

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you