Issuu on Google+

 

   

       

           

Les familles recomposées  Une enquête réalisée pour le magazine PARENTS - Mars 2010


Les familles recomposées : Qui sont‐elles ?    Formez vous une famille recomposée (des enfants de pères / mères différents qui vivent sous le même toit, y compris de façon très ponctuelle) ? Oui

13% 87%

Non

 

  13% des mères d’enfant âgé de 0 à 6 ans vivent au sein d’une famille recomposée.   Les familles recomposées sont plus nombreuses dans les catégories socio professionnelles moins élevées.       Comment se compose votre famille ? Cochez la situation la plus proche de la votre.

Je vis, même très ponctuellement avec les enfants de mon conjoint actuel

50%

J'ai des enfants avec des conjoints différents

50%

Base : familles recomposées 

 

  Autant de mères  dont le conjoint actuel n’est pas le père de (tous) ses enfants que de femmes qui vivent avec les  enfants de leur conjoint (tout le temps ou ponctuellement).     

La Perception de la famille recomposée aujourd’hui….    Que pensez-vous des familles recomposées ? (Plusieurs réponses possibles) 42% 38% 35%

C'est vivant et joyeux C'est compliqué à gérer sur le plan émotionnel C'est plus compliqué que ce que l'on peut penser au départ 26%

C'est compliqué à gérer sur le plan pratique, organisationnel 15%

C'est plus simple que ce que l'on peut penser au départ

 

Base : familles recomposées 

  Une image positive des familles recomposées par les mères qui les vivent : 43% d’entre elles déclarent qu’une famille  recomposée « c’est vivant et joyeux » contre 28% des mères ayant une famille « classique ». 

  Des difficultés rencontrées plus sur le plan affectif qu’organisationnel : 38% trouvent que « c’est compliqué à gérer  sur  le  plan  émotionnel »  contre  26%  qui  trouvent  que  c’est  « compliqué  à  gérer  sur  le  plan  pratique,  organisationnel ». 

  Des difficultés du quotidien qui se révèlent souvent plus importantes que ce que l’on avait anticipé :    ‐ 35% trouvent que « c’est plus compliqué que ce que l’on peut penser au départ »    ‐ Seules 15% ont trouvé cela « plus simple que ce que l’on peut penser au départ »   

  2010© Institut des Mamans |www.institutdesmamans.com 

2


Détail selon le type de famille recomposée Je vis, même très J'ai des enfants ponctuellement avec des conjoints avec les enfants de différents mon conjoint actuel

Total

C'est vivant et joyeux

44%

41%

42%

C'est compliqué à gérer sur le plan émotionnel

29%

47%

38%

C'est plus compliqué que ce que l'on peut penser au départ

21%

49%

35%

C'est compliqué à gérer sur le plan pratique, organisationnel

24%

27%

26%

C'est plus simple que ce que l'on peut penser au départ

26%

5%

15%

100%

100%

Total

 

 

Base : familles recomposées 

  De vraies différences selon le type de famille recomposée :   Le ressenti vivant et joyeux est plus largement partagé par les mères qui ont des enfants avec des pères différents   (44%) que par celles vivant avec les enfants de leur conjoint .   Ces dernières trouvent d’abord que c’est compliqué sur le plan émotionnel (47%), et ceci plus qu’elles ne le  pensaient au départ (49%)!  

      Que diriez-vous des familles recomposées ? (Plusieurs réponses possibles) 52%

C'est compliqué à gérer sur le plan émotionnel 44%

C'est compliqué à gérer sur le plan pratique, organisationnel 28%

C'est vivant et joyeux 14%

C'est un modèle qui ne me conviendrait pas du tout Base : familles « classiques » 

 

   

Pour les mères formant une famille « classique», la famille recomposée apparait  avant tout comme compliquée à  gérer : sur le plan émotionnel » (52%) et sur le plan pratique, organisationnel (44%)  Seriez-vous prête à vivre avec des enfants qui ne sont pas les vôtres ?

45% 40%

Oui au quotidien Oui ponctuellement (weekend, vacances …etc) 15%

Non Base : familles « classiques »

 

 

  Peu  de  mères  réfractaires  à  la  famille  recomposée :  seules  14%  pensent  que  « c’est  un  modèle  qui  ne  me  conviendrait pas du tout ».   Une expérience que 85% des mères seraient prêtes à tenter, dont 53% au quotidien. 

  2010© Institut des Mamans |www.institutdesmamans.com 

3


Un statut pour le co‐parent ?    A votre avis, faut-il donner un statut juridique au co-parent ? 57%

Oui 13%

Non

29%

Je ne sais pas

 

  Formez vous une famille recomposée ? A votre avis, faut-il donner un statut juridique au co-parent ? Famille recomposée : Oui Non Total 71% 55% 9% 14% 20% 30% 100% 100%

Oui Non Je ne sais pas Total

57% 13% 29%  

 

57% des mères d’enfants de 0‐6 ans pensent qu’il faut donner un statut juridique au co‐parent.   Les mères vivant au sein de familles recomposées plus favorable au statut du co‐parent (71%) contre 55% pour les  mères de familles non recomposées. 

 

Quels domaines de compétence pour le co‐parent ?    Si vous êtes belle mère, que faites-vous pour les enfants de votre conjoint ? Cochez tout ce que vous faites pour eux. Acheter des vêtements, des chaussures ...

85%

Le sermonner/punir

72% 63% 55% 50% 50%

Assurer le coucher ( histoire, bisou du soir, etc) Emmener chez le coiffeur Emmener chez le pédiatre, médecin/à l'hôpital Inscrire/Emmener aux activités extra-scolaires Signer ou mettre un mot dans un carnet de correspondance Parler avec l'enseignant Donner une fessée

27% 24% 13%

Base : mères formant une famille recomposée qui vis (même très ponctuellement) avec les enfants de son conjoint 

 

 Les mères formant une famille recomposée ont un rôle important dans le quotidien des enfants de leur conjoint :  ‐ 85% leur achètent des vêtements, chaussures …  ‐ 72% les sermonnent, les punissent   ‐ 63% des mères assurent le coucher des enfants de leur conjoint.       En revanche elles s’impliquent moins dans  l’éducation, qui constitue le pré carré des parents biologiques:    ‐ 27% signent ou mettent un mot dans le carnet de correspondance    ‐ 24% parlent avec l’enseignant 

2010© Institut des Mamans |www.institutdesmamans.com 

4


Votre conjoint n'est pas le père de (tous) vos enfant, que fait-il pour vos enfants ? Le sermonner/punir

81% 70% 69% 62% 56% 52% 50% 41%

Emmener chez le pédiatre, médecin/à l'hôpital… Acheter des vêtements, des chaussures ... Assurer le coucher ( histoire, bisou du soir, etc…) Inscrire/Emmener aux activités extra-scolaires Parler avec l'enseignant Emmener chez le coiffeur Signer ou mettre un mot dans un carnet de correspondance, … 11%

Donner une fessée

 

Base : mères formant une famille recomposée dont le conjoint n’est pas le père de (tous) ses enfants 

  Au sein des familles recomposées, les conjoints qui ne sont pas les pères sont impliqués au quotidien dans un grand  nombre d’activités.    Ils  assurent  un  rôle  d’autorité  au  sein  du  foyer  pour  80%  et  sont  aussi  nombreux  à  participer  une  aux  taches  du  quotidien et même a des activités qui sont plus traditionnellement assurées par les mères (emmener l’enfant chez le  pédiatre, acheter des vêtements….)    ‐ 80,5% les sermonnent, les punissent   

  Qu'accepteriez-vous qu'une autre femme fasse pour votre enfant ? Acheter des vêtements, des chaussures ...

69%

Inscrire/Emmener aux activités extra-scolaires

51% 49% 43% 41% 39%

Assurer le coucher ( histoire, bisou du soir, etc) Emmener chez le coiffeur Le sermonner/punir Emmener chez le pédiatre, médecin/à l'hôpital 16% 16%

Parler avec l'enseignant Signer ou mettre un mot dans un carnet de correspondance 5%

Donner une fessée

 

 

Les  mères  accepteraient  principalement  qu’une  autre  femme achète  des  vêtements,  des  chaussures  à  leur  enfant.  Puis  elles  accepteraient  qu’une  autre  femme  inscrive/emmène  leur  enfant  aux  activités  extrascolaires  (51%)  et  assure le coucher du soir (49%).    Elles semblent plus réfractaires à laisser une autre femme intervenir dans l’éducation de leur enfant :   ‐ 41% accepteraient qu’une autre femme les sermonne, les punissent (71% des belles‐mères le font dans les  faits)  ‐ seules 16% accepteraient qu’une autre femme parle avec l’enseignant   ‐ Seules  16%  accepteraient  qu’une  autre  femme  signe  ou  mette  un  mot  dans  le  carnet  de  correspondance  (27% le font dans les faits).    

    2010© Institut des Mamans |www.institutdesmamans.com 

5


Et sur le plan financier ?     Au quotidien, comment gérez-vous les dépenses des enfants vivants au foyer ? 69%

Mon conjoint et moi payons indifféremment pour tous les enfants : les miens et les siens Les dépenses de la vie courante (nourriture, vêtements…) sont payées en commun pour tous les enfants, les dépenses plus lourdes ou exceptionnelles ( vacances, voyages, etc ..) chacun paye pour ses enfants.

20%

11%

Mon conjoint et moi avons des comptes séparés et chacun paie pour ses propres enfants

 

Base : familles recomposées 

  En  termes  de  budget,  la  famille  recomposée  est  une  famille  à  part  entière  dans  69%  des  cas !  (budget  commun).   Seules 11% des familles recomposées distinguent les enfants dans leurs dépenses.  

    Accepteriez-vous de payer pour des enfants qui ne sont pas les vôtres ? 45%

Oui pour tout y compris les dépenses exceptionnelles de type vacances, voyages, etc… 38%

Oui pour les dépenses courantes uniquement 17%

non

 

Base : familles « classiques » 

  45% des mères formant une ‘famille classique’ accepteraient de payer pour toutes les dépenses des enfants qui ne  sont pas les leurs  (dépenses du quotidien et exceptionnelles). 

                            Méthodologie :   Sondage réalisé sur un échantillon représentatif de 1050 mères d’enfants de 0 à 6 ans.   Terrain : mars 2010  Contacts :   Virginie Foucault – vfoucault@institutdesmamans.com – Tél. : +33 1 40 53 09 10 

2010© Institut des Mamans |www.institutdesmamans.com 

6


Les Familles recomposées - Mars 2010