Page 1

RAPPORT ANNUEL

www.curie.fr

2011

Institut Curie Fondation privée reconnue d’utilité publique depuis 1921 26, rue d’Ulm - 75 248 PARIS CEDEX 05 - FRANCE Tél. + 33 (0)1 56 24 55 00

Couv-Institut-Curie 4mm-V2.indd 1

10/10/12 17:49


Département de la Communication de l’Institut Curie – Juillet 2012 – Crédits images : ACJC/ Coll. Musée Curie, Michel Brisset, Emmanuelle Françoy, Christophe Hargoues, Sylvia Julien Grille, Édith Heard, Lionel Larue, Stéphane Laure, Alexandre Lescure, Pedro Lombardi, Julie Menetrey, Martin Mörck, Noak / Le Bar Floréal, Franck Perez, Aurélien Roux, Yves Tabouret, Thibaut Voisin / Institut Curie ; Alvarum ; Miguel Medina / AFP ; Phovoir – Conception et réalisation : All Contents - Rédaction : Camille Jaunet / La clé des mots – Fabrication : tcgraphite – Imprimé avec des encres végétales sur du papier issu de forêt gérées durablement, répondant aux normes écologiques.

Couv-Institut-Curie 4mm-V2.indd 2

09/10/12 16:38


Sommaire Rapport annuel

ENTRETIEN

2011

P. 02

• Chiffres clés 2011 • Faits marquants 2011 • Centenaire du deuxième prix Nobel de Marie Curie • Gouvernance

PROFIL

P. 12

• Qui sommes-nous ? • Collaborateurs

3 MISSIONS

P. 18

• Soins • Recherche • Enseignement

RESSOURCES

P. 36

Lexique

P. 44

Qui sommes-nous ?

Ce document est doté de la technologie QR Code. Elle vous permet d’accéder à des informations complémentaires en vidéo. Depuis votre smartphone, téléchargez gratuitement le lecteur de tag Lynkee à l’adresse http://m.lynkee.com. Pointez l'appareil photo de votre téléphone sur le tag 2D, Lynkee le décode et affiche son contenu sur votre téléphone. Vous pouvez également retrouver toutes les vidéos de l'Institut Curie sur www.curie.fr.

Institut Curie — Rapport annuel 2011 1

RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 1

09/10/12 17:23


Entretien Si l’année 2011 a été marquée par la morosité économique tant au plan national qu’international, l’Institut Curie innove au bénéfice des patients atteints de cancer. Entretien avec le Pr Claude Huriet, Président de l’Institut Curie.

Appartenir Comment l’Institut Curie a-t-il fait face à une conjoncture économique difficile ? Nous sommes restés à la fois prudents et optimistes. Ensemble, c’està-dire avec nos donateurs, nos partenaires, nous avons réussi à clore l’année 2011 avec un bilan financier satisfaisant et conforme aux prévisions grâce à des succès dont nous sommes fiers ! Je veux parler de la générosité de nos donateurs qui nous ont renouvelé leur confiance malgré le contexte de crise : c’est un élément déterminant pour garantir la stabilité et l’autonomie d’une fondation privée comme la nôtre. La valorisation de nos innovations génère les premiers retours financiers. Nous avons d'ailleurs obtenu le label Institut Carnot, qui favorise les partenariats avec l’industrie. La sécurité financière est par ailleurs assurée pour les projets innovants retenus notamment dans le cadre du Grand Emprunt et des Investissements d’avenir. Nos quatre sources de financement que sont l’État, les contrats de recherche, la valorisation et la générosité du public constituent en effet le socle de nos ressources.

À ce propos, parlez-nous de ces succès portés par les chercheurs et les médecins de l’Institut Curie… La labellisation en tant que Site de recherche intégrée sur le cancer (Siric) donne toute sa place à l’intégration du soin et de la recherche, ainsi que le développement de la recherche translationnelle que nous encourageons depuis des années. De même, la sélection du projet ICGex dans le cadre des équipements d’excellence financés par le Grand Emprunt va permettre de passer des approches théoriques en matière de médecine personnalisée à sa mise en pratique grâce notamment au nouveau plateau technique de séquençage haut débit et à l’automatisation de nos centres de ressources biologiques. De tels projets portés par nos équipes ont été retenus par les pouvoirs publics au terme d’expertises effectuées par des jurys internationaux : c’est la reconnaissance de la qualité de leurs travaux et la validation des orientations stratégiques que nous avons prises dans la lutte contre les cancers.

2 Institut Curie — Rapport annuel 2011

RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 2

09/10/12 17:23


… à une communauté mobilisée contre les cancers.

Quels sont les autres éléments marquants de cette année 2011 ? Outre ces projets, l’implication constante de nos 3 196 collaboratrices et collaborateurs inscrit l’Institut Curie d’aujourd’hui et dans la ligne de sa fondatrice Marie Curie dont nous avons célébré le centenaire de son deuxième prix Nobel. Ainsi, le nombre et la qualité des projets retenus en 2011 témoignent de l’excellence des travaux conduits dans les laboratoires de l’Institut Curie. Concernant l'enseignement, des formations de qualité et un accueil des meilleurs étudiants de nationalités différentes ont été développés, offrant ainsi un environnement propice aux études et à l'innovation. En matière de soins, notre réputation s’appuie sur l’excellence médicale et la confiance qu’inspire aux patients la qualité de la prise en charge globale dont ils bénéficient pendant la phase du diagnostic et des traitements jusqu’à l’après-cancer et la période dite de réinsertion.

Pr Claude Huriet

Quelle est la vision de l’Institut Curie pour les prochaines années ? Il faut poursuivre la consolidation de l’Ensemble Hospitalier, fort désormais de deux établissements de soins, en mettant en œuvre son projet médical et scientifique et son projet d’établissement. Ces « matrices stratégiques » nous permettent de définir un plan de développement s’appuyant sur nos priorités mais aussi sur une faisabilité financière. Des travaux de rénovation des sites hospitaliers se poursuivent à Paris et à Saint-Cloud, où sera inauguré, fin 2012, le cyclotron. Ce dernier permettra de développer une recherche de pointe en matière d’essais cliniques précoces. Notre institut participe par ailleurs au tout nouveau regroupement Paris Sciences et Lettres (PSL), fondé sur les valeurs des 16 institutions membres. Il a pour ambition de créer une université de recherche unifiée, qui devrait se classer parmi les 20 meilleures mondiales.

Institut Curie — Rapport annuel 2011 3

RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 3

09/10/12 17:23


Chiffres clés 2011

Plus de 600 publications médicales et scientifiques

200 000 donateurs fidèles

Plus de

170 000

consultations

4 Institut Curie — Rapport annuel 2011

RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 4

09/10/12 17:23


Plus de

100 000 m2

d'espaces hospitaliers et de laboratoires de recherche

130

familles de brevets

Près de

3 200

Plus de

collaborateurs

13 000 patients

Institut Curie — Rapport annuel 2011 5

RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 5

09/10/12 17:23


Faits marquants 2011 Pour les équipes de l’institut, l’année 2011 a été marquée par leur sélection dans différents appels d’offres. Un choix qui atteste de la pertinence des programmes et de la qualité des équipes.

14 février

4 mai

21 juin

Le projet ICGex porté par l’institut est sélectionné dans le cadre de l’appel à projets des équipements d’excellence (Equipex) financés par le Grand Emprunt. ICGex est un projet phare de génomique en cancérologie, indispensable à la mise en œuvre de traitements personnalisés. À terme, les médecins disposeront du profil génomique de chaque tumeur, de manière suffisamment fine et rapide pour pouvoir l’intégrer à leur décision thérapeutique.

L’Institut Curie reçoit le label Institut Carnot destiné à encourager la recherche partenariale, entre des laboratoires publics et des industriels afin de fluidifier le passage de la recherche à l’innovation et le transfert de technologies. Pour l’institut, ce label est déterminant car il lui permet de conduire un nouveau type de recherche et de permettre à ses malades d’accéder plus tôt aux molécules innovantes.

L’Institut national du cancer (Inca) a retenu l'institut comme site de recherche intégrée sur le cancer (Siric). Sa candidature est jugée « d’excellente qualité » par le comité international d’experts mandaté par l’Inca. L’institut bénéficiera de crédits importants, pour renforcer la collaboration recherche-soins au bénéfice des patients et notamment la structuration de la recherche de transfert et clinique.

RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 6

09/10/12 17:23


22 juin

25 juillet

21 décembre

Wings est la première vente aux enchères organisée à bord d’un vol, en l’occurrence le Paris-New York de la compagnie Openskies. Cette initiative innovante et insolite, en partenariat avec la galerie d'art « nomade » Dexter Gallery, a permis de céder dix œuvres réalisées par des artistes contemporains. Les recettes sont reversées à l’Institut Curie afin de financer des recherches appliquées pour faire bénéficier les patients des dernières innovations.

Le Pr Pierre Teillac rejoint l’Institut Curie en tant que Directeur de l’Ensemble Hospitalier, avec pour mission de finaliser et mettre en œuvre le projet médical et scientifique initié par les équipes de Paris, Orsay et Saint-Cloud. Le Pr Teillac a été chef du service d'urologie de l'hôpital Saint-Louis, à l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, de 2002 à 2007, puis Directeur R&D des Laboratoires Pierre Fabre.

L’Institut Curie figure parmi les dix Centres de lutte contre le cancer, retenus par la Direction générale de l’offre de soins (DGOS) et labellisés Centre de recherche clinique (CRC). Les CRC ont pour mission de mettre en place des plateformes de services qui seront à la disposition des équipes pour faciliter la mise en œuvre d’essais cliniques.

RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 7

09/10/12 17:24


Centenaire du deuxième prix Nobel de Marie Curie 100 ans après l’attribution à Marie Curie d’un deuxième prix Nobel, celui de chimie, pour ses recherches sur la nature et les composés du radium et du polonium, l’Institut Curie a commémoré cet événement…

Un héritage en partage 1911 : les travaux de construction de l’Institut du Radium débutent et Marie Curie est récompensée pour la seconde fois par un prix Nobel. Première et unique femme à avoir reçu deux prix Nobel, Marie Curie est une extraordinaire femme de science qui a participé à la révolution de la physique et a bouleversé la conception de la matière par ses travaux sur la radioactivité. C’est aussi une femme de cœur, qui s’est totalement investie, avec ses collaborateurs, auprès des malades. Cent ans plus tard, les multiples aspects de son héritage sont encore présents : recherche fondamentale, plateaux de radiothérapie parmi les plus complets en Europe, multidisciplinarité, échanges internationaux, générosité privée, modèle pour les collaboratrices… S’il n’existait jusqu’à présent aucun film documentaire français consacré à Marie Curie, la commémoration du deuxième prix Nobel a été l’occasion de présenter Marie Curie, au-delà du mythe, film de 52 minutes réalisé en grande partie à l’institut, où Marie Curie a exercé une vingtaine d’années. Réalisé en coproduction avec l'Institut Curie et coécrit avec le musée Curie, ce film a été diffusé en octobre 2011, sur Arte. Il a été primé par Pariscience, festival international du film scientifique : le prix Pierre-Gilles de Gennes récompense un film qui, à travers l'originalité de son

scénario, traite de la recherche et de la diffusion des connaissances. Une notoriété internationale En mémoire des échanges entre les scientifiques chinois et l’Institut du Radium dès 1929, l’Institut Curie a participé, en avril 2011, au centenaire de la prestigieuse Université Tsinghua (Pékin, Chine) : exposition sur les doctorants chinois qui ont fait leur thèse à l’institut, conférence du Directeur du Centre de Recherche, accueil à l'Institut Curie d’une délégation chinoise… Enfin, l’année 2011 a été l’occasion pour le musée Curie et l'Association Curie et Joliot-Curie de proposer une journée d'étude, consacrée à l'histoire des femmes dans les laboratoires au temps de Marie Curie.

« Marie Curie, un héritage toujours d'actualité », Les Mardis de l'Institut Curie (septembre 2011)

8 Institut Curie — Rapport annuel 2011

RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 8

09/10/12 17:24


2011 Le graveur Martin Mörck s'inspira de photos connues de Marie Curie pour le timbre anniversaire commandé par La Poste et pour le logo du Centenaire du deuxième prix Nobel de Marie Curie (ci-contre)

Janvier

À l’occasion de la cérémonie d’ouverture de l’année Marie Curie à la Sorbonne, Hélène LangevinJoliot et Pierre Joliot, les deux petits-enfants de Pierre et Marie Curie avec le Président de l’institut (photo, de dos).

« Nous ne devons pas laisser croire que tout progrès scientifique se réduit à des mécanismes, des machines, des engrenages… » Marie Curie, 1933

Juin Créée par le musée Curie, une exposition retraçant l’itinéraire de Marie Curie a été présentée à l’Institut Curie avant de partir dans le monde entier et d’être accueillie dans une vingtaine de pays en 2011.

Octobre 90 ans après y avoir séjourné, Marie Curie a fait son retour au Brésil à l'occasion des conférences accompagnant l’exposition sur Marie Curie (ci-contre) : une opération menée par le musée Curie en collaboration avec le ministère des Affaires étrangères.

Décembre

Le legs d’un million de dollars de la fille de Pierre et Marie Curie, Eve Curie-Labouisse, décédée en 2007, permet de couvrir une partie des coûts de la rénovation du musée Curie, qui rouvrira ses portes fin 2012.

Pour commémorer le soutien des Américains à Marie Curie et clôturer l’année du centenaire, un gala s’est tenu le 7 décembre 2011 à l’ambassade de France à Washington (États-Unis), en présence de nombreuses personnalités.

Institut Curie — Rapport annuel 2011 9

RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 9

09/10/12 17:24


Gouvernance La gouvernance de l’Institut Curie est assurée par un Conseil d’administration garant du respect de sa mission d’intérêt général et de ses valeurs et par un Conseil scientifique international apportant son conseil stratégique.

Le Conseil d’administration à date de publication La diversité et la qualité des membres y siégeant garantissent l’indépendance, l’éthique des choix stratégiques et la rigueur des contrôles qu’il exerce sur l’Institut Curie, en particulier pour l’adoption du budget et l’approbation des comptes. Le Président, le Pr Claude Huriet, a été réélu en 2007 pour un mandat de six ans.

Membres fondateurs L’Académie de Paris L’Institut Pasteur Pr Pierre Joliot Pr Jean Coursaget Gérard Wormser Daniel Thierry Trésorier

Membres de droit

Personnes qualifiées

Représentants de l’Ensemble Hospitalier

Le Ministre chargé de la Santé

Jean-Marc Bruel

Dr Alain Fourquet

Membre du Bureau

Le Ministre chargé des Universités

Jean Castex

Chef du département de Radiothérapie oncologique

Membre du Bureau

Dr Alain Livartowski

Le Ministre chargé de la Recherche

Pr Laurent Degos

Chef du service Information médicale

Le Ministre de l’Intérieur

Jean Gandois

Le Maire de Paris

Membre du Bureau

Le Président du CNRS Le Directeur général de l’Inserm Le Directeur général de la Caisse régionale d’Assurance Maladie d’Île-de-France

Vice-Président

André Gauron Pr Claude Huriet Président

Pr François Sigaux Vice-Président Directeur de l'Institut universitaire d'hématologie de l'hôpital Saint-Louis (Paris)

Dr Frédérique Spyratos Laboratoire d'Oncogénétique Représentants du Centre de Recherche

Michel Bornens CNRS, équipe Mécanismes moléculaires du transport intracellulaire

Vincent Favaudon Inserm, équipe Génotoxicologie, signalisation et radiothérapie expérimentale

Cécile Sykes CNRS, chef de l’équipe Biomimétisme du mouvement cellulaire

10 Institut Curie — Rapport annuel 2011

RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 10

09/10/12 17:24


6

4

1

2

3

5

7

8

Le Conseil scientifique à date de publication Composé de chercheurs extérieurs à l’Institut Curie, de stature internationale, dirigeant de grandes institutions étrangères dédiées à la recherche, il a une mission de conseil stratégique sur les grandes orientations et les programmes d’activité de l’Institut Curie auprès du Conseil d’administration. Le Président, le Pr Iain Mattaj, a été élu en 2010 pour un mandat de deux ans.

Président 3

Pr Iain Mattaj

Membres 2

Directeur général de l’EMBL, Heidelberg (Allemagne)

4 8

Pr Ian F. Tannok Professeur, University of Toronto et médecin au Princess Margaret Hospital, Toronto, Ontario (Canada)

Pr Thierry Boon-Falleur Directeur, Ludwig Institute for Cancer Research (Belgique)

Vice-Président

Pr Stanley B. Kaye Directeur de la section de médecine, Institute of Cancer Research, Sutton (Grande-Bretagne)

Pr Denis Duboule Professeur de Zoologie et de Biologie animale, Federal Institute of Technology, Lausanne (Suisse)

Pr Tyler Jacks Institute for Integrative Cancer Research at MIT, Cambridge, Massachussetts (États-Unis)

5

7

Pr Paul Nurse Président de la Royal Society, Londres (Grande-Bretagne)

1

Pr Nicole Le Douarin

Pr James Spudich Departments of Biochemistry and Developmental Biology, Stanford, Californie (États-Unis)

Professeur honoraire au Collège de France. Secrétaire perpétuel de l’Académie des Sciences, Paris (France) 6

Pr Marc Van de Vijver Department of Pathology, The Netherlands Cancer Institute, Amsterdam (Pays-Bas)

Institut Curie — Rapport annuel 2011 11

RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 11

09/10/12 17:24


RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 12

09/10/12 17:24


ACTEUR DE RÉFÉRENCE DANS LA LUTTE CONTRE LES CANCERS

Profil RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 13

09/10/12 17:24


Qui sommes-nous ? Chaque jour, les collaborateurs de l’Institut Curie s’investissent dans la lutte contre les cancers, au sein de deux établissements de pointe en matière de soins, et du premier centre de recherche français en cancérologie.

Soigner, rechercher, enseigner

A

méliorer la prise en charge des patients atteints d’un cancer, telle est la vocation de l’Institut Curie, fondation privée reconnue d’utilité publique qui rassemble des activités de soins, de recherche et d’enseignement. Depuis sa création, l’institut a placé le patient au cœur de ses préoccupations et organise ses activités afin d’encourager les innovations et de faciliter les interactions et la pluridisciplinarité au bénéfice des malades. Son modèle a inspiré les Centres de lutte contre le cancer

(CLCC), établissements privés à but non lucratif assurant une triple mission de soins, de recherche et d'enseignement. En tant que CLCC, l’Institut Curie est membre du Groupe Unicancer, Groupement de coopération sanitaire (GCS) de moyens, et de la Fédération Unicancer, 4e fédération hospitalière représentative de France. L’Institut Curie investit pour créer un environnement favorable aux découvertes et met à la disposition de ses équipes des plateformes technologiques de pointe, tant pour la recherche que pour les soins. L’Institut Curie s’attache notamment à concrétiser au plus vite pour les malades les développements issus de la recherche fondamentale : la continuité entre la recherche et les soins.

Trois missions pour un objectif Aujourd’hui, l’institut rassemble des collaborateurs aux compétences complémentaires, tous mobilisés pour la lutte contre le cancer. Il développe de nombreuses collaborations avec les acteurs publics et privés de la recherche, des soins et de l’enseignement : universités, CNRS, Inserm, industriels, laboratoires pharmaceutiques… L’Ensemble Hospitalier est présent sur trois sites : Paris, Orsay et Saint-Cloud. Il figure parmi les établissements français de référence en matière de cancérologie, notamment pour les cancers du sein, les tumeurs pédiatriques et les cancers de l’œil. Il offre aux patients une prise en charge globale et individualisée. Le Centre de Recherche, leader européen en cancérologie développe

14 Institut Curie — Rapport annuel 2011

RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 14

09/10/12 17:24


La reconnaissance de l’excellence 2011 peut être qualifiée d’année exceptionnelle compte tenu du nombre de labels et de financements obtenus par l’institut : Siric, Paris Sciences et Lettres, Equipex… sont autant de sélections qui attestent de l’excellence des équipes et des projets proposés. Elles confortent l’institut dans ses choix et lui donnent les moyens de poursuivre, voire d’amplifier, ses programmes de lutte contre le cancer.

« L’innovation et l’investissement dans la lutte contre les cancers. »

des programmes de recherche fondamentale sur la compréhension des mécanismes à l’origine des cancers. Il mène également des recherches sur le développement d’outils innovants, pour le diagnostic et la mise au point de thérapeutiques toujours plus efficaces. Enfin, les activités d’enseignement et de formation contribuent au partage des connaissances pour une meilleure prise en charge des patients. Elles bénéficient de l’excellence des équipes et d’équipements de pointe pour offrir aux étudiants des formations de qualité et un environnement propice à l’apprentissage. Précéder les défis de la cancérologie Si l’institut a su accompagner les mutations des sciences du vivant, par

le soutien aux disciplines naissantes, l'accueil de jeunes chercheurs, l'acquisition de technologies innovantes, les collaborations internationales et les partenariats avec le monde industriel, il doit désormais anticiper les défis de la cancérologie de demain. C’est dans cet objectif qu’il s’est fixé des priorités qui mobilisent tous ses collaborateurs : • accroître les échanges et les collaborations entre chercheurs et soignants, et consolider la dynamique d’excellence ;

• approfondir la connaissance des mécanismes de développement des cancers ; • accentuer la formation et l’enseignement postuniversitaire ; • renforcer le partage de ses savoirfaire et de ses innovations médicales ; • encourager la valorisation des innovations et renforcer les partenariats industriels ; • intensifier les coopérations nationales et internationales.

Plus de 320 millions d’euros de budget Institut Curie — Rapport annuel 2011 15

RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 15

09/10/12 17:24


Collaborateurs Innovation, efficacité, humanité, partage et ouverture sont les valeurs qui guident les collaborateurs dans leur mission de lutte contre les cancers.

L

’Institut Curie regroupe 3 196 collaborateurs répartis entre l’Ensemble Hospitalier, le Centre de Recherche et les Services Institutionnels. Ils constituent une véritable communauté, composée de 77 nationalités, dont la richesse des talents contribue à l’innovation et à la qualité des soins.

Nos collaborateurs vous expliquent leurs thématiques « Chez Marie » (décembre 2011)

Ingénieurs de recherche, manipulateurs radio, chercheurs, médecins ou encore infirmiers font cause commune autour d’un même objectif : le bénéfice du patient. Les hôtesses d'accueil, cuisiniers, conseillers en génétique et responsables de la maintenance mobilière participent également à la qualité de la prise en charge des malades. Plus encore que les équipements de pointe, la richesse de l’Institut Curie vient de la diversité des compétences et de la force de l’engagement de ses collaborateurs. La coopération au profit du patient Parce que la pluridisciplinarité contribue à faire progresser les connaissances et la prise en charge

des patients, l’institut encourage la coopération, notamment entre les équipes de recherche et l’hôpital mais aussi entre les services de soins. Cette collaboration constante et fructueuse des chercheurs et des médecins est un atout et une force essentiels dans la lutte contre le cancer. C’est dans cet objectif que le département de Recherche translationnelle a intégré en 2011 le Centre de Recherche, afin de renforcer la synergie et la transversalité entre les équipes. Complémentaire aux coopérations internes, le rayonnement international contribue à faire progresser les connaissances dans l’objectif d’une meilleure prise en charge et de la mise au point de traitements plus efficaces. Dans ce cadre, l’institut encourage sans cesse les échanges entre ses équipes et les laboratoires

16 Institut Curie — Rapport annuel 2011

RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 16

09/10/12 17:24


La gouvernance de l’Institut Curie Présidé par le Pr Claude Huriet, l'Institut Curie associe l’Ensemble Hospitalier dirigé par le Pr Pierre Teillac et le Centre de Recherche dirigé par le Pr Daniel Louvard. (cf. membres du Conseil d’administration p.10-11)

« Tous mobilisés pour une même cause. »

internationaux. Il accueille de nombreux doctorants et postdoctorants qui viennent finir leurs études dans un environnement privilégié ainsi que des chercheurs de renommée internationale, pour des séjours d’une année. Partager les connaissances Chaque année, les collaborateurs – chercheurs, soignants, étudiants et personnels administratifs, logistiques ou techniques – se retrouvent à l’occasion des Journées scientifiques et médicales (JSM) de l’Institut Curie. La 8e édition des JSM a réuni, en 2011, plus de 450 collaborateurs. Organisées sous la présidence d'un chercheur et d'un médecin, ces journées ont été, une fois encore, l'occasion de présenter les travaux scientifiques ou médicaux

les plus récents et de discuter des avancées de la recherche, fondamentale ou clinique, en cancérologie. Elles ont également permis de tisser de nouveaux liens, d’échanger sur les projets et les travaux, notamment lors d’une session de présentation de posters.

Répartition des 3 200 collaborateurs 65,1% Ensemble Hospitalier 33,3 % Centre de Recherche

1,6 % Services Institutionnels

Institut Curie — Rapport annuel 2011 17

RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 17

09/10/12 17:24


RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 18

09/10/12 17:24


SOINS, RECHERCHE, ENSEIGNEMENT

3 missions RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 19

09/10/12 17:24


Soins Placer le patient au cœur de l’organisation et lui proposer une prise en charge globale et des soins sur-mesure, telle est la mission de l’Ensemble Hospitalier. Dans cet objectif, il rassemble des équipes compétentes et investies et se dote d’équipements techniques de pointe.

Apaiser

20 Institut Curie — Rapport annuel 2011

RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 20

09/10/12 17:25


… en proposant des soins innovants et personnalisés

« Paroles d'une patiente », Esther Lynne, 38 ans

Institut Curie — Rapport annuel 2011 21

RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 21

09/10/12 17:25


Soins

A

ssociant l’expertise humaine et technique au service des enfants et des adultes touchés par le cancer, l’Ensemble Hospitalier de l’Institut Curie figure parmi les centres de renommée nationale. Il fait notamment référence pour les cancers du sein, les tumeurs de l’œil et les

cancers pédiatriques. Composé d’établissements à Paris, Orsay et de l’Hôpital René Huguenin à Saint-Cloud, il s’attache chaque jour à améliorer la qualité de la prise en charge des patients et à développer des programmes innovants et personnalisés. Un suivi personnalisé Depuis novembre 2011, l’institut remet à ses patients un dossier personnalisé de soins (DPS). Sous forme de classeur, il comprend des informations générales et un plan personnalisé de soins par spécialité thérapeutique. Ce classeur permet au patient de conserver toutes les informations relatives à ses traitements et aux actes médicaux ou de soins qui lui sont dispensés. Il propose également les coordonnées de structures

d’information et d’accompagnement. Avec ce DPS, l’institut s’est mis en conformité avec les demandes de l'Agence régionale de santé (ARS) et de la Haute Autorité de santé (HAS) dans le cadre de la certification. Une qualité reconnue Parmi les priorités de l’Ensemble Hospitalier, la qualité et la sécurité des soins font l’objet d’un travail en continu de recherche d’amélioration. Cette démarche concerne les patients et les soins, mais aussi les professionnels et l’environnement, et a conduit à la définition d’une politique d’amélioration traduite en actions. Dans le cadre de la certification quadriennale réglementaire de l’Ensemble Hospitalier, les expertsvisiteurs de la HAS ont rencontré fin 2011 des professionnels des deux

22 Institut Curie — Rapport annuel 2011

RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 22

09/10/12 17:25


Plus de

170 000

consultations

« L’expertise humaine et technique au service des patients touchés par un cancer. »

hôpitaux et ont visité 28 secteurs d'activité. L’ensemble des thématiques évaluées a conduit à une certification sans réserve ni recommandation, formulée mi-2012. En outre, la qualité des soins dispensés à l’Institut Curie a été à nouveau reconnue en 2011 par la presse dans différents palmarès des hôpitaux en France. Ainsi, le Figaro Magazine place l’institut au 4e rang des meilleurs établissements de 100 à 300 lits. Ce classement est confirmé par Le Point qui situe l’institut au 1er rang pour la chirurgie du sein, au 10e rang pour les cancers gynécologiques et au 14e rang pour les cancers ORL. Enfin, dans celui du Nouvel Observateur, l’Institut Curie est placé neuf fois parmi les 100 premiers établissements, dans six disciplines sur les 25 passées au crible par l’hebdomadaire.

Les vingt ans du centre de Protonthérapie En septembre 2011, le centre de Protonthérapie a fêté ses vingt ans. Depuis sa mise en œuvre à Orsay, plus de 5 700 malades ont été traités avec des résultats très positifs. Après une entière rénovation et l’installation d’un nouveau cyclotron et d’un bras isocentrique, une troisième salle de traitement a été ouverte, en 2011, permettant au centre d’atteindre ses objectifs : accueillir 550 patients dont au moins 120 enfants par an.

fait désormais l’objet de plans thérapeutiques spécifiques qui tiennent compte d’autres pathologies associées à l’âge avancé. Dans cet objectif, une consultation dédiée propose des examens approfondis, afin de disposer d’une vision globale de chaque patient qui permettra d’envisager avec lui et avec son entourage une prise en charge adaptée. L’objectif étant de maintenir la qualité de vie et de préserver l’autonomie de ces patients.

Associer l’oncologie et la gériatrie Parmi les domaines dans lesquels l’institut s’investit, figure le développement de l’oncogériatrie. En effet, compte tenu de l’incidence croissante des cancers chez les personnes âgées, leur prise en charge Institut Curie — Rapport annuel 2011 23

RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 23

09/10/12 17:25


Soins

P

arce que le patient est au cœur des préoccupations des équipes de l’Ensemble Hospitalier, l’organisation des soins mise en place à l’Institut Curie s’attache à lui proposer une prise en charge globale et un accompagnement au quotidien, à toutes les étapes de la maladie et dans un réel souci de préserver sa qualité de vie. Parmi les actions phares de l’année 2011 figurent

notamment le suivi personnalisé, l’après cancer et la gestion des événements indésirables. Préparer le retour à l’emploi Parmi les préoccupations des soignants figure l’accompagnement personnalisé après la maladie. Aussi, pour aider les patients à retrouver leur activité professionnelle dans les meilleures conditions après une absence de longue durée, l’Ensemble Hospitalier organise depuis mars 2011 des rencontres avec un médecin conseil de la Cramif et un médecin du travail. Ces réunions visent à mieux identifier les répercussions du cancer sur la vie professionnelle afin de pouvoir les anticiper. Par ailleurs, une équipe de spécialistes de l’institut a publié début 2011

une enquête sur les répercussions du cancer sur la vie professionnelle. En collaboration avec 82 médecins du travail, 402 salariés d’Île-de-France ont été interrogés : 79 % d’entre eux ont repris leur activité professionnelle dans les deux ans suivant le diagnostic et la majorité exprime d’importantes difficultés, particulièrement après un arrêt supérieur à six mois. 61 % se déclarent plus fatigables qu’avant et 33 % signalent des troubles de la mémoire et de la concentration. Enfin, le temps partiel proposé à 50 % des personnes s’avère insuffisant, dans les 2/3 des cas, car non accompagné d’un réel allègement de la charge de travail. Prise en charge des patientes portant des prothèses PIP Suite à l’annonce de la survenue d’événements indésirables chez des

24 Institut Curie — Rapport annuel 2011

RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 24

09/10/12 17:25


Suivi des femmes à risque Soutenu par l’Inca, l’Institut Curie conduit une expérience pilote pour la prise en charge des femmes à risque de cancers du sein et de l’ovaire. Selon un rythme adapté à son risque, chaque femme bénéficie d'un suivi personnalisé, par son médecin traitant, en lien avec l’institut. Cette organisation lui assure une prise en charge cohérente et optimale de ces femmes pour anticiper l’éventuelle survenue d’une tumeur.

« Offrir une prise en charge globale et un accompagnement sur-mesure, à toutes les étapes de la maladie. »

patientes porteuses de prothèses de la marque PIP, l’institut a contacté les 930 patientes concernées, opérées à l’Institut Curie, pour les inviter à prendre rendez-vous avec leur chirurgien. Le retrait préventif de cette prothèse leur a été proposé, même sans signe clinique ou échographique de détérioration de celle-ci. Parmi les femmes ayant rencontré un chirurgien, 320 avaient bénéficié d’un changement de prothèse au 5 décembre 2011. D’autres interventions étaient programmées sur 2012. Organiser les soins pour les vacances Depuis mai 2011, l’Institut Curie propose une consultation spécifique pour aider les patients à planifier, pendant les grandes vacances, leur prise en charge sur leur lieu

de villégiature en France. Les patients peuvent ainsi partir en vacances et profiter pleinement de ce moment privilégié avec leurs proches. Menée avec une trentaine de patients en cours de traitement médical, cette expérience pilote est financée par la générosité du public.

Octobre Rose à l'Institut Curie Chaque année, en octobre, l’Institut Curie se mobilise pour sensibiliser le grand public au cancer du sein. En 2011, différentes actions ont été menées, mettant en valeur le témoignage de patientes et rappelant les nouveautés dans la prise en charge.

Un accueil et un parcours des patients facilités Afin d’améliorer les conditions d’accueil des patients, accompagnants et visiteurs qui viennent chaque jour à l’hôpital de Paris, des travaux de rénovation du hall d’entrée ont été finalisés en 2011. Des couleurs stimulantes et accueillantes, mais aussi En savoir plus sur du mobilier plus confortable et une la prise en charge nouvelle signalétique plus efficace du cancer du sein à et plus visible contribuent à faciliter l'Institut Curie l’accueil et le parcours des patients. (Octobre Rose, 2011) Institut Curie — Rapport annuel 2011 25

RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 25

09/10/12 17:25


Recherche La recherche menée en matière de cancérologie à l'Institut Curie, tant en recherche fondamentale qu'appliquée, est des plus innovantes en Europe. Une excellence, fruit de la collaboration entre équipes de l’institut mais aussi avec d’autres acteurs, en France ou à l’international.

Approfondir

26 Institut Curie — Rapport annuel 2011

RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 26

09/10/12 17:25


… et explorer de nouveaux territoires

« Paroles d'un chercheur » (mars 2011)

Institut Curie — Rapport annuel 2011 27

RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 27

09/10/12 17:25


Recherche clinique

A

ccroître les projets de recherche clinique est une priorité de l’Institut Curie depuis sa création. En effet, les essais cliniques contribuent à proposer aux malades les derniers développements et innovations issus de la recherche fondamentale et translationnelle en matière de thérapeutiques et d’outils diagnostiques. Dans l’objectif de faire

progresser la médecine, l’institut a mobilisé les compétences de ses chercheurs et cancérologues dans la mise en place et le suivi de 181 essais cliniques, avec la collaboration active de 1 418 patients. Des moyens renforcés En 2011, la montée en puissance de cette discipline s’est traduite par la création d’un département de Recherche clinique au sein de l’Ensemble Hospitalier et par l’obtention de différentes labellisations : Centre de recherche clinique (CRC) et Délégation à la recherche clinique et à l’innovation (DRCI). Ces labellisations vont permettre à l’institut d’augmenter le pourcentage de patients inclus dans des essais cliniques (label CRC) et de renforcer sa capacité à être

promoteur de nouveaux essais. En outre, quatre nouveaux programmes ont vu le jour en 2011 : trois Programmes hospitaliers de recherche clinique Cancer (PHRC Cancer) et un programme de Soutien aux techniques innovantes et coûteuses (Stic Cancer) coordonnés par des médecins de l’Institut Curie, grâce au soutien de l’Inca en partenariat avec la Direction générale de l’offre de soins (DGOS). Trois de ces programmes concernent le plus fréquent des cancers féminins, le cancer du sein. Ils reflètent le rôle de leader de l’institut en la matière puisqu’ils touchent des domaines très variés : étude d’une nouvelle molécule thérapeutique, amélioration de la prise en charge des femmes âgées et évaluation médico-économique de l’utilisation des cellules tumorales

28 Institut Curie — Rapport annuel 2011

RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 28

09/10/12 17:25


Shiva : un essai thérapeutique inédit Le programme Shiva concerne la mise en place d’un essai thérapeutique innovant qui se base sur la carte génétique des tumeurs, indépendamment du type de cancers. L’objectif est de s’inspirer des traitements ciblés existants pour d’autres pathologies, aux données génétiques comparables, pour traiter d’autres types de tumeurs et notamment certains cancers rares ou ceux pour lesquels il n’existe pas de traitement. L’essai devrait débuter fin 2012, dès que les 3 millions d’euros nécessaires au programme seront réunis.

« La recherche clinique fait progresser la médecine. »

circulantes pour le choix du traitement. Le quatrième programme concerne deux spécialités dans lesquelles l’Institut Curie joue un rôle moteur : les cancers pédiatriques et la génétique. Ce programme est une étude internationale des enfants atteints de médulloblastome dont le risque est évalué en fonction du profil biologique. Enfin, l’institut coordonne l’essai clinique Gerico 11, concernant les femmes de plus de 70 ans atteintes de cancer du sein. Soutenu par le Programme hospitalier de recherche clinique 2011 (PHRC), il vise à évaluer l’efficacité d’un traitement (chimiothérapie et hormonothérapie versus hormonothérapie seule) en fonction des signatures génétiques. Il contribuera à combler le déficit de connaissances sur cette population qui n’est habituellement pas incluse dans les essais cliniques.

L’Institut Curie labellisé Centre d’essais précoces En décembre 2011, l’appel à candidatures lancé par l’Inca visait à soutenir des centres d'essais cliniques spécialisés dans les essais de phases précoces sur des molécules innovantes en cancérologie afin de favoriser l’accès aux molécules innovantes pour les patients.

Avec le label, l’Institut Curie bénéficiera de crédits importants – 1,8 million d'euros par an sur cinq ans – pour renforcer la structuration de la recherche de transfert et clinique, développer des programmes interdisciplinaires avec les unités de recherche fondamentale et diffuser les connaissances produites.

1 418

patients ont participé aux essais cliniques

Institut Curie — Rapport annuel 2011 29

RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 29

09/10/12 17:25


Recherche fondamentale et translationnelle

L

es recherches menées à l’Institut Curie visent à comprendre les mécanismes de développement des cancers, à faciliter le passage du fondamental vers l’application clinique et à développer des techniques de diagnostic et des thérapeutiques innovantes. Leader européen dans le domaine de la recherche en cancérologie, le Centre de Recherche de l’institut s’appuie sur la multidisciplinarité de ses équipes : biologistes, chimistes, physiciens, bioinformaticiens et médecins qui s’attachent à développer des concepts innovants pour progresser dans la lutte contre

le cancer. Il travaille en étroite collaboration avec des équipes du CNRS, de l’Inserm et des universités, Paris-Descartes, UPMC (Université Pierre et Marie Curie) et Paris-Sud notamment. Doté de nombreux plateaux technologiques de pointe, le Centre de Recherche est un lieu propice aux découvertes : bioinformatique, criblage cellulaire à haut débit, génomique, protéomique et imagerie scientifique sont autant d’équipements mutualisés et de compétences mis à la disposition des scientifiques. Quatre priorités guident les recherches fondamentales : l’interdisciplinarité et l’innovation à visée diagnostique et thérapeutique ; le développement des plateformes de haute technicité ;

la diffusion des savoirs ; la formation. L’Institut national du cancer (Inca) a retenu en 2011 la candidature de l’Institut Curie pour obtenir le label de Site de recherche intégrée sur le cancer (Siric). Les crédits alloués sur cinq ans permettront de développer l’investissement stratégique réalisé par l’institut depuis de nombreuses années en renforçant la structuration de la recherche de transfert et de la recherche clinique, mais aussi en développant des programmes interdisciplinaires avec les unités de recherche fondamentale et en diffusant les connaissances produites. Parmi les autres faits marquants de l’année 2011 figure la sélection du projet de l’institut dans le cadre de l’appel à projets des « équipements d’excellence » (Equipex) financé par le Grand Emprunt. Avec un financement

30 Institut Curie — Rapport annuel 2011

RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 30

09/10/12 17:25


Une collaboration récompensée L’Institut Curie a reçu le label Institut Carnot décerné aux projets de recherche partenariale d’excellence avec des acteurs industriels. Curie-Cancer, créé dans ce contexte, rassemble les équipes de l’institut qui ont engagé des partenariats de recherche avec des industriels, ou qui sont susceptibles de le faire. Ce label permet notamment d’être identifié par les acteurs du monde industriel comme un partenaire de choix pour la conduite de travaux collaboratifs.

« Approfondir les connaissances pour améliorer la prise en charge médicale. »

de 12,5 millions d’euros, le projet de l’institut a pour objectif de faire progresser l’intégration de données génomiques dans des programmes de recherche à grande échelle sur les mécanismes de développement du cancer, en vue d’applications médicales. Mené en collaboration avec le CNRS, l’Université Paris Descartes et l’UPMC, ce projet constituera un équipement majeur en Europe dédié à la médecine individualisée en cancérologie. Enfin, huit projets ont été retenus dans le cadre des appels d’offres de l’Inca « Recherche biomédicale » et « Physique, mathématiques, sciences de l’ingénieur appliquées au cancer ». De la découverte à l’application Au sein du Centre de Recherche, le département de Recherche

translationnelle a pour mission de faciliter le transfert des découvertes effectuées dans les laboratoires vers le malade. Il concrétise ainsi le modèle Curie visant à encourager le questionnement réciproque entre la recherche fondamentale et les soins innovants au bénéfice des patients. Il dispose de moyens humains et technologiques permettant le développement de projets à caractère appliqué : évaluation et validation

d’outils diagnostiques, développement de dispositifs biomédicaux ou d’approches thérapeutiques nouvelles… Ce département regroupe une soixantaine de collaborateurs et mène une vingtaine de projets. Parmi les faits marquants de 2011 figure la création d’un programme de recherche en oncologie pédiatrique, soutenu pour cinq ans par la Fondation Annenberg.

34 millions

d’euros de contrats pluriannuels de recherche

Institut Curie — Rapport annuel 2011 31

RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 31

09/10/12 17:25


Enseignement Participer à des cours de haut niveau pour faire rayonner les connaissances et, à terme, améliorer la prise en charge des patients, telle est la conviction de l’institut qui a fait de l’enseignement une de ses trois priorités.

Apprendre

32 Institut Curie — Rapport annuel 2011

RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 32

09/10/12 17:26


… et partager les savoirs

« Paroles de doctorante »

Institut Curie — Rapport annuel 2011 33

RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 33

09/10/12 17:26


Enseignement

Près de

1 000

étudiants et postdoctorants en 2011

« Partager les connaissances pour faire progresser la recherche. »

P

our contribuer au rayonnement des connaissances et faire progresser la recherche, l’enseignement est l’une des trois missions de l’Institut Curie : en effet, il favorise les échanges et la diffusion des savoirs au bénéfice du malade. Cette priorité se traduit par l’implication grandissante d’enseignants-chercheurs et soignants de l’institut qui s’investissent largement dans différents enseignements de haut niveau, menés au sein de l’Institut Curie et d’universités ou établissements partenaires. En effet, de plus en plus d’experts de l’institut participent à des formations de deuxième et troisième cycles : Master européen de la génétique ; module de biologie

cellulaire du Master de l’École normale supérieure de Paris ; DU spécifiques de cancérologie… Couvrant un large spectre de disciplines allant de la biologie à la génétique, la chimie, la bioinformatique, la physicochimie, la pathologie, la cancérologie clinique, ces cours s’adressent aux acteurs de la recherche et de la médecine. Par ailleurs, en 2011 près de 1 000 étudiants et doctorants sont accueillis dans le cadre de formations universitaires. Ils trouvent à l’institut un environnement scientifique et médical de qualité et un accompagnement personnalisé. Pour donner davantage de visibilité aux formations proposées à l’institut, le site Internet dédié à l’enseignement www.enseignement.curie.fr a été mis en ligne en septembre 2011. Il a été

construit comme un véritable guide pratique et un outil pour les étudiants : présentation des enseignements, documents sur les cours, calendrier des soutenances de thèses, stages, formulaires d’inscription, partenariats nationaux et internationaux, distinctions… La renommée scientifique et médicale de l'Institut Curie conduit chaque année de nombreux doctorants et postdoctorants, pour moitié étrangers, à rejoindre ses laboratoires. Le 23 février 2011 a eu lieu la première cérémonie pour célébrer les thèses obtenues en 2010 par une cinquantaine de doctorants du Centre de Recherche et de l’Ensemble Hospitalier. Cet événement a permis de rendre hommage à leurs travaux menés à l'institut, qui leur ont permis d'obtenir leur diplôme de docteur.

34 Institut Curie — Rapport annuel 2011

RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 34

09/10/12 17:26


Une « initiative d’excellence » L’Institut Curie est partenaire de la nouvelle université de recherche Paris Sciences et Lettres (PSL) qui a été sélectionnée au titre des « Initiatives d’excellence » pour la recherche et l’enseignement dans le cadre du programme Investissements d’avenir. Dotée d’un capital de 750 millions d'euros, PSL pourra mettre en œuvre, grâce aux intérêts les premières années, ses nombreux projets en matière de recherche, de formation, de valorisation et de diffusion des savoirs, contribuant ainsi à l’essor de l’enseignement, une des priorités institutionnelles de l’institut.

Grâce aux fondations Edmond-deRothschild et Yvette-Mayent, de prestigieux scientifiques sont accueillis au sein de l’Institut Curie, comme la prix Nobel Elizabeth H. Blackburn, biologiste moléculaire américaine. Informer le grand public et sensibiliser les plus jeunes Pour partager les connaissances acquises avec le grand public, l’institut participe à différents événements : Fête de la science, Journées européennes du patrimoine. Il organise des conférences grand public mensuelles, Les Mardis de l’Institut Curie, sur des thèmes d'actualité en biologie, en médecine et en physique. En 2011, ces conférences ont mis en avant l’épigénétique, c’est-à-dire l’influence

de l’environnement et de l'histoire individuelle sur l'expression des gènes. En outre, l’Institut Curie est partenaire du programme Apprentis Chercheurs, destiné à mieux faire connaître les métiers de la recherche à des jeunes. Pour la 4e édition de ce programme, des volontaires de huit équipes de l’institut (chercheurs, ingénieurs, techniciens, postdoctorants ou

doctorants) ont accueilli et encadré huit binômes (un collégien et un lycéen), à raison d’une dizaine d’après-midi de janvier à juin 2011. Ces jeunes ont mené un projet et réalisé des expériences, aux côtés de leurs tuteurs, en biologie, physique, chimie ou bioinformatique, quatre des grands domaines de recherche de l’Institut Curie.

Des étudiants de 58 nationalités

Institut Curie — Rapport annuel 2011 35

RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 35

09/10/12 17:26


RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 36

09/10/12 17:26


STABILITÉ FINANCIÈRE ET INDÉPENDANCE STRATÉGIQUE

Ressources Institut Curie — Rapport annuel 2011 37

RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 37

09/10/12 17:26


Ressources Fondation privée reconnue d’utilité publique, l’Institut Curie trouve sa stabilité financière et son indépendance stratégique dans la diversité de ses ressources, d'origine publique et privée.

Appeler Une générosité dynamique… Ancré de longue date dans une démarche d’innovation, l’Institut Curie s’appuie sur la générosité privée pour investir dans des projets innovants. Dans cet état d’esprit, il mobilise les donateurs et les entreprises autour de sa cause. Avec près de 200 000 donateurs fidèles en 2011, l’institut entretient une relation de confiance avec les particuliers. Parmi ceux-ci, 15 000 ont fait le choix en 2011 du prélèvement automatique. Plus d’une centaine de personnes ont également choisi, en 2011, de soutenir l’Institut Curie par un legs, une donation ou une assurance vie. D’autres se mobilisent autour du Grand Défi Curie 2015 pour contribuer de manière significative aux avancées

de la médecine personnalisée. Enfin, de nombreuses actions de générosité organisées par des bénévoles, des collectivités locales ou des associations ont été l’occasion de collecter des dons au profit des missions de l’institut. Les entreprises solidaires de l’Institut Curie contribuent elles aussi au développement de programmes innovants. Dans cet objectif, l’institut encourage le mécénat d’entreprise et entretient des relations privilégiées avec les notaires, ambassadeurs de sa cause. … en complément de financements publics Au premier rang des activités financées par les fonds publics, les soins dispensés au sein de l’Ensemble

Utilisation d'un don de 100 € Données 2011 9€ Frais de fonctionnement 12 € Frais d'appel à la générosité du public

100 €

79 € Missions sociales, dont 11 € mis en réserve pour des actions futures

38 Institut Curie — Rapport annuel 2011

RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 38

09/10/12 17:26


« Témoignages de nos donateurs »

Le Grand Défi Curie 2015 Le Grand Défi Curie 2015 rassemble des philanthropes soutenant de manière active et significative les avancées de l’Institut Curie vers une médecine personnalisée. Pour le relever, une contribution de 15 millions d’euros sera réunie d’ici 2015.

... à la solidarité et au soutien de la lutte contre les cancers

Hospitalier sont pris en charge pour l’essentiel par l’Assurance Maladie. Pour ce qui concerne la recherche, les laboratoires du Centre de Recherche sont associés à des établissements publics – CNRS, Inserm – ou à des universités. Ces partenariats avec la recherche académique permettent la prise en charge de dépenses directement par ces organismes. L’Institut Curie reçoit une subvention du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ainsi que des financements attribués sélectivement sur appels à projets. Enfin, parmi les ressources publiques nouvelles figurent celles obtenues dans le cadre d’appels d’offres de l’État : Equipex financé par le Grand Emprunt, le label Institut

Carnot financé par l’Agence nationale pour la recherche (ANR) et le Centre labellisé Inca de phase précoce (Clip) dans le cadre du Plan Cancer… Autant

de subventions qui apportent à l’Institut Curie des moyens complémentaires pour mener à bien ses programmes stratégiques.

Des ressources privées essentielles aux côtés des financements publics * — Données 2011 59 M€ 18 % Concours publics*

4 M€ 1% Produits financiers 34 M€ 11 % Générosité du public

327 M€

34 M€ 10 % Autres fonds privés

196 M€ 60 % Assurance Maladie

*Y compris les contributions des organismes de recherche, non incluses dans les comptes annuels de l’Institut Curie. M€ : million d'euros

Institut Curie — Rapport annuel 2011 39

RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 39

09/10/12 17:26


EMPLOIS* PAR MISSION SOCIALE Données 2011 Les missions sociales de l’Institut Curie sont organisées dans un Ensemble Hospitalier, d’une part, dans un Centre de Recherche, d’autre part. Chacun dispose d’une large autonomie, encadrée par le Conseil d’administration, et relève d’un modèle économique qui lui est spécifique. Chaque année, l’Institut Curie se mobilise fortement pour réunir la mosaïque des financements nécessaires à la réalisation et au développement de ses missions.

224,9 M€ 73 % Activités de soins 83,8 M€ 27 % Activités de recherche

308,7 M€

y compris contributions des organismes de recherche

RESSOURCES* PAR MISSION SOCIALE Données 2011 Activités de soins L’Ensemble Hospitalier de l’Institut Curie est un Établissement de santé privé d'intérêt collectif (Espic). Grâce à ce statut, sa principale ressource vient de l’Assurance Maladie au titre de : • la production de soins : sur la base du volume et de la nature des soins produits, les actes étant tarifés au plan national (système dit de Tarification à l’activité ou T2A) ; • la contribution aux Missions d’intérêt général, parmi lesquelles l’enseignement, la recherche et l’innovation, sur la base d’une dotation forfaitaire (Migac) attribuée selon les performances réalisées dans chacune des missions. Ces produits, issus de l’Assurance Maladie, sont complétés par : • les autres produits de l’activité hospitalière (facturation des soins aux patients non assurés sociaux, tickets modérateurs et forfaits journaliers) ; • divers autres produits (dont financements de la recherche clinique par les industriels et les associations caritatives) ; • la générosité du public (dons et legs) collectée par l’Institut Curie.

89 % Assurance Maladie 6% Autres ressources hospitalières 3% Autres produits 2% Générosité du public

Activités de recherche y compris contributions des organismes de recherche Le Centre de Recherche de l’Institut Curie est dans une logique économique très différente de l’Ensemble Hospitalier. Les activités sont développées en partenariat avec les organismes de recherche (CNRS, Inserm, universités), qui prennent en charge directement une partie des personnels (chercheurs, ingénieurs, techniciens et administratifs) ainsi que des dépenses de fonctionnement ou d’investissement. Par ailleurs, le Centre de Recherche reçoit directement une subvention annuelle du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR) au titre de sa mission de recherche fondamentale. Ses autres ressources sont contractuelles et le plus souvent obtenues sur appels d’offres nationaux ou internationaux. Les principaux financeurs sont : • publics ou parapublics : Agence nationale pour la recherche (ANR), Institut national du cancer (Inca), conseil régional d’Île-de-France, European Research Council (ERC) et Commission européenne ; • privés : organismes caritatifs qui soutiennent la recherche (Ligue contre le cancer, Arc, Fondation pour la recherche médicale…), sociétés industrielles dans le cadre de licences, collaborations ou partenariats. Ces ressources sont complétées par celles issues de la générosité du public, qui sont un apport essentiel aux programmes de recherche.

35 % Contrats de recherche 34 % Contributions des organismes de recherche 18 % Générosité du public 12 % Subvention du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche 2% Autres

* Y compris les contributions des organismes de recherche, non incluses dans les comptes annuels de l'Institut Curie.

RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 40

09/10/12 17:26


GESTION PATRIMONIALE

Actifs incorporels L’Institut Curie détient sa marque et un portefeuille de brevets qui protègent les résultats de son savoir-faire. Ces deux actifs ne sont pas immobilisés au bilan, mais il est de la politique de l’Institut Curie de les protéger. Les brevets sont exploités sous la forme de contrats de licences ou de copropriété conclus avec des industriels ou des sociétés de biotechnologies. Actifs immobiliers L’Institut Curie est le plus souvent propriétaire des immeubles où sont exercées ses activités de soins et de recherche (Paris, Orsay et Saint-Cloud). Quelques surfaces complémentaires sont louées pour loger temporairement des activités. L’Institut Curie est par ailleurs propriétaire d’un ensemble immobilier à Saint-Cloud par le biais d’une filiale. Ces locaux sont loués dans le cadre d’un bail commercial. L’Institut Curie ne détient pas d’autres immeubles de rapport.

Autres actifs corporels L’Institut Curie est propriétaire de tous les biens nécessaires à ses activités, y compris les équipements lourds de soins et de recherche. Seuls quelques équipements bureautiques sont loués ou pris en crédit-bail. Actifs financiers Le patrimoine financier de l’Institut Curie est composé d’un portefeuille de titres de placement, qui s’est constitué au cours de son existence. La gestion de ces actifs financiers a pour objectif de pérenniser l’action de l’Institut Curie sur le long terme tout en dégageant annuellement les ressources permettant d’assurer ses missions d’intérêt général. Dans cet esprit, l’Institut Curie s’attache à respecter les principes élémentaires de prudence. Une grande diversification des natures de produits et des supports d’investissements est systématiquement recherchée.

Le pilotage stratégique du portefeuille de titres est assuré par le trésorier, assisté du comité financier. La gestion des actifs à moyen / long terme a été entièrement déléguée à des prestataires sélectionnés à l'issue de consultations. Seule la gestion de la trésorerie reste internalisée. L'année 2011 a encore été fortement impactée par la crise des dettes souveraines en zone euro et par des marchés actions fortement baissiers. Dans cet environnement très volatil, les revenus dégagés (+3,8 millions d'euros) ont pu être maintenus à leur niveau antérieur, mais les provisions ont dû être complétées (-5,9 millions d'euros) pour couvrir les moins-values latentes.

Plus de

34 M€

issus de la générosité du public Institut Curie — Rapport annuel 2011 41

RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 41

09/10/12 17:26


COMPTES ANNUELS 2011

Les comptes annuels 2011 de l’Institut Curie ont reçu la certification du commissaire aux comptes PricewaterhouseCoopers Audit. BILAN SIMPLIFIÉ Actif en M€

2011

2010

Passif en M€

2011

2010

Actif immobilisé

238,8

234,9

Fonds propres

264,6

256,9

Provisions pour risques et charges

15,3

17,1

Fonds dédiés

36,3

39,4

Stock et autres créances

64,9

65,1

Autres dettes

96,0

95,2

Placements et trésorerie

155,2

147,5

Endettement

47,1

39,7

1,5

1,9

1,2

1,2

460,5

449,5

460,5

449,5

Compte de régularisation Total actif

Compte de régularisation Total passif

COMPTE DE RÉSULTAT SIMPLIFIÉ En M€

2011

2010

Produits d'exploitation de l'exercice

295,3

280,4

Variation nette des fonds dédiés Charges d'exploitation hors engagements à réaliser RÉSULTAT D'EXPLOITATION Résultat financier réalisé

-1,6

-2,6

-294,1

-278,9

-0,4

-1,0

3,8

4,0

Intérêts d'emprunt

-1,6

-1,5

Variation provision sur titres de placement

-6,1

0,1

RÉSULTAT FINANCIER

-3,9

2,6

Plus- ou moins-values de cession d'actifs

0,0

1,0

Autres produits et charges exceptionnels

4,4

-0,3

RÉSULTAT EXCEPTIONNEL

4,3

0,7

RÉSULTAT NET

0,0

2,2

RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 42

09/10/12 17:26


UNE DYNAMIQUE DE CROISSANCE Charges d'exploitation* *hors engagements à réaliser.

294,1 M€ 2011 278,9 M€ 2010 Produits d'exploitation* *hors report de ressources non utilisées des exercices antérieurs.

297,4 M€ 2011 280,4 M€ 2010

UN FAIBLE ENDETTEMENT Capital restant dû

47 M€ 2011

Capitaux propres

265 M€ 2011 40 M€ 2010 257 M€ 2010

Institut Curie — Rapport annuel 2011 43

RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 43

09/10/12 17:26


LEXIQUE

Biologie cellulaire et biologie du développement Étude de « l’usine cellulaire » pour comprendre le processus tumoral. Bioinformatique Conception et utilisation des outils nécessaires à l’intégration, l’analyse et l’archivage de la masse croissante de données biologiques et cliniques. Chimiothérapie Utilisation de médicaments pour traiter une maladie par voie sanguine. Les molécules utilisées bloquent la division des cellules et entraînent leur destruction. Fruits de la recherche et des biotechnologies, les molécules de chimiothérapie les plus récentes ont considérablement amélioré le pronostic des cancers. Épigénétique et génotoxicologie Étude de l'environnement cellulaire influençant l'expression génétique et étude des mécanismes de réparation des lésions génétiques, dues aux rayonnements solaires ou ionisants, aux produits chimiques... Essai clinique Les essais cliniques interviennent in fine dans les processus de recherche qui comptent de très nombreuses étapes. Ils permettent, grâce à une méthodologie rigoureuse, de déterminer, chez un malade, la réelle efficacité d’un nouveau protocole qui a prouvé son rôle inoffensif et actif lors d’essais cliniques précoces.

Génétique humaine et oncogenèse Identification des altérations du génome et les prédispositions héréditaires à certaines tumeurs. Hormonothérapie Traitement par les hormones de certains cancers hormono-dépendants (sein, prostate). Ceci permet d’en contrôler l’évolution en bloquant la production d’hormones ou leur action et limite ainsi le développement de ces tumeurs et freine l’apparition de métastases. Imagerie cellulaire et moléculaire Exploration de l’intimité de la cellule grâce aux techniques les plus modernes d’acquisition et de traitement des images. Immunologie Compréhension du système immunitaire pour enrayer la progression tumorale. Immunothérapie Biothérapie consistant à stimuler le système immunitaire de défense. Elle cherche à combattre les cellules cancéreuses dans l’organisme en activant leur destruction spécifique.

Pharmacochimie Synthèse des molécules détruisant spécifiquement les cellules cancéreuses. Physicochimie du vivant Étude des assemblages complexes de molécules intervenant dans les grandes fonctions du vivant. Radiothérapie Ensemble de traitements utilisant l’effet des radiations sur les tissus biologiques. La radiothérapie se décline en radiothérapie externe (à travers la peau) et curiethérapie (radiothérapie de contact). Thérapie ciblée Traitement médicamenteux qui, selon sa cible, vise à freiner ou à bloquer la croissance des cellules cancéreuses. On parle aussi de thérapeutique ou de traitement ciblé ou individualisé. Très récents, ces traitements ciblent chacun une anomalie moléculaire présente uniquement dans les cellules tumorales ou leur environnement. Ils ne sont prescrits qu’aux patients dont la tumeur présente ladite anomalie.

Mécanismes moléculaires de l’oncogenèse Compréhension des perturbations en étudiant les caractéristiques des cellules cancéreuses (instabilité, prolifération, caractère invasif…).

44 Institut Curie — Rapport annuel 2011

RA-2011-Institut-Curie-210X285-FR-V2.indd 44

09/10/12 17:26


Département de la Communication de l’Institut Curie – Juillet 2012 – Crédits images : ACJC/ Coll. Musée Curie, Michel Brisset, Emmanuelle Françoy, Christophe Hargoues, Sylvia Julien Grille, Édith Heard, Lionel Larue, Stéphane Laure, Alexandre Lescure, Pedro Lombardi, Julie Menetrey, Martin Mörck, Noak / Le Bar Floréal, Franck Perez, Aurélien Roux, Yves Tabouret, Thibaut Voisin / Institut Curie ; Alvarum ; Miguel Medina / AFP ; Phovoir – Conception et réalisation : All Contents - Rédaction : Camille Jaunet / La clé des mots – Fabrication : tcgraphite – Imprimé avec des encres végétales sur du papier issu de forêt gérées durablement, répondant aux normes écologiques.

Couv-Institut-Curie 4mm-V2.indd 2

09/10/12 16:38


RAPPORT ANNUEL

www.curie.fr

2011

Institut Curie Fondation privée reconnue d’utilité publique depuis 1921 26, rue d’Ulm - 75 248 PARIS CEDEX 05 - FRANCE Tél. + 33 (0)1 56 24 55 00

Couv-Institut-Curie 4mm-V2.indd 1

10/10/12 17:49


Rapport annuel 2011 Institut Curie  

Rapport annuel de l'Institut Curie pour l'année 2011.

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you