__MAIN_TEXT__

Page 90

// 50E ANNIVERSAIRE

Colloque sur la Méditerranée

Ouverture du colloque par Patricia Ricard, présidente de l’Institut océanographique Paul Ricard. Le Pr Nardo Vicente rend hommage aux acteurs qui ont écrit les 50 ans d’histoire de l’Institut, dont certains sont réunis à ses côtés.

DE LA PASSION, BEAUCOUP D’ÉMOTION, ET DE L’OPTIMISME !

L

’Institut océanographique Paul Ricard a fêté ses 50 ans le samedi 9 juillet 2016, sur l’île des Embiez (Var) : 50 années consacrées à connaître, faire connaître et protéger la mer, particulièrement la Méditerranée. L’événement principal de cet anniversaire était un colloque, sous forme de rencontres, intitulé : « Bâtisseurs de conscience - Mer Méditerranée, océan modèle ». Il a réuni des chercheurs, gestionnaires d’aires marines protégées, institutionnels, entrepreneurs et décideurs politiques autour de Patricia Ricard, présidente de l’Institut. Au total, 400 invités parmi lesquels le capitaine Paul Watson, Fondateur de Sea Shepherd Conservation Society ; Françoise Gaill, directrice de recherche émérite au CNRS ; Gilles Boeuf, conseiller scientifique auprès de la ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer ; Loïc Fauchon, président de la Société des eaux de Marseille, président honoraire du Conseil mondial de l’eau ; Chloë Webster, responsable scientifique de MedPAN… Le temps d’un après-midi, ces experts internationaux ont dressé un état des lieux des défis à relever, mais aussi des réponses à apporter. En bâtisseurs de conscience – comme l’était Paul Ricard –, ils ont alerté, mais aussi

2

proposé des solutions fondées sur la nature pour une meilleure relation entre l’homme et la mer, selon une approche qualifiée d’écosystémique. (1) D’autres innovations locales à même de répondre aux enjeux globaux restent à trouver : des conseils les plus simples aux expériences les plus en pointe. Avec l’équipe scientifique de l’Institut, le Pr Nardo Vicente et Patricia Ricard ont en définitive transmis un message optimiste : non, la Méditerranée n’est pas morte comme certains l’avaient prédit, il y a 50 ans ! Et avec le nouvel élan donné par le projet de mécénat scientifique Take Off, Take Ocean For Future, cet océan modèle doit devenir source d’actions internationales [Voir : Take Off, Take Ocean For Future, en dernière page].

Patricia Ricard : « L’Océan est notre futur. Il est aussi notre mémoire, et surtout notre miroir. Nous aurons l’Océan que nous méritons. » (1) L’approche écosystémique, ou approche par écosystème, est une stratégie de gestion intégrée des terres, de l’eau et des ressources biologiques favorisant de manière équitable leur conservation et leur utilisation durable. Elle est fondée sur l’application de méthodologies scientifiques pluridisciplinaires pour une vision globale qui respecte les interactions entre les composantes d’un écosystème intégrant les êtres humains avec leur diversité culturelle. Cette approche est surtout utilisée en gestion des forêts, des pêches, en gestion agricole et en recherche environnementale. N°15 - 2017 - La Lettre d’information de l’Institut océanographique Paul Ricard

Profile for Institut océanographique Paul Ricard

Hors série : 50 ans pour l'Océan  

Bâtisseurs de conscience

Hors série : 50 ans pour l'Océan  

Bâtisseurs de conscience

Advertisement