__MAIN_TEXT__

Page 11

// 50 ANS POUR L’OCÉAN

Recherche scientifique

50 ans

Ph. A. Rosenfeld

de recherche scientifique Nés et élevés à l’Institut océanographique Paul Ricard, de jeunes hippocampes méditerranéens rejoignent régulièrement les bassins de plusieurs grands aquariums publics. D’autres font l’objet de lâchers expérimentaux.

ENTRETIEN AVEC LE PR NARDO VICENTE DÉLÉGUÉ GÉNÉRAL, RESPONSABLE SCIENTIFIQUE DE L’INSTITUT OCÉANOGRAHIQUE PAUL RICARD

D

ès 1968, un laboratoire de microbiologie et d’océanographie est créé au fort Saint-Pierre, siège de l’Observatoire de la Mer, aux Embiez (Var). À proximité des anciens marais salants de l’île, des essais d’aquaculture expérimentale portent sur la crevette japonaise. Conduits par la Compagnie générale transatlantique (CGT), ils tournent court ! Les projets de l’association nécessitent de donner un élan à la recherche en créant une nouvelle équipe de chercheurs opérationnelle dans le domaine des sciences de la mer. En 1972, Jacques Chouteau, professeur de physiologie animale à la Faculté des sciences de Marseille, accède à la présidence du comité scientifique de l’Observatoire. Il propose de solliciter le Pr Nardo Vicente, jeune maître de conférences et directeur du laboratoire de biologie marine de la même faculté : « Il a la qualité nécessaire, déclare-t-il, pour faire de l’Observatoire une petite station maritime « épontillée » sur un laboratoire universitaire ».(1) Quinze jours avant la rentrée universitaire, Nardo Vicente rencontre les responsables de l’Observatoire de la Mer. Il accepte la proposition du président Henry Guillard de prendre en charge la recherche. Et obtient le

recrutement de quatre jeunes scientifiques en quatre ans : « À l’université, jamais on ne m’avait demandé combien il me fallait de chercheurs pour constituer mon équipe ! » Souvent, il en est ainsi des destins, qui naissent de rencontres déterminantes. Pour le Pr Vicente, responsable scientifique de l’Institut océanographique Paul Ricard, l’aventure continue toujours au chevet de sa « chère Méditerranée ». Lui, qui a des projets encore plein la tête, un enthousiasme et une force à toute épreuve se tourne vers le passé, le temps d’un anniversaire.

Des solutions innovantes pour répondre à de grandes questions liées à l’environnement, la santé et l’économie (1) D’après Chronologie : statuts, conseil d’administration, évolution des activités, compte rendu de la réunion de bureau de l’Observatoire de la Mer, 19 juillet 1972.

11

Profile for Institut océanographique Paul Ricard

Hors série : 50 ans pour l'Océan  

Bâtisseurs de conscience

Hors série : 50 ans pour l'Océan  

Bâtisseurs de conscience

Advertisement