Page 34

PETITE ENTREPRISE, GRANDS CHALLENGES Chez MoonLook, bien que nous soyons convaincus que la créativité, en tant que processus multidisciplinaire et humaniste, est un levier qui permet de créer des solutions aux problèmes économiques, sociaux et environnementaux du quotidien, nous devons chaque jour relever des défis bien plus grands que nous. Notre manifeste pour le développement des industries culturelles et créatives en Afrique part du constat que les défis mondiaux, auxquels nous sommes confrontés peuvent être résolus grâce aux solutions alternatives, aux pratiques locales, aux idées inhabituelles et non conventionnelles ramenées à l’échelle du monde. Depuis des décennies, la créativité est un outil de prédilection pour démontrer que le changement est possible. En pleine conversion économique, le continent dévoile cette scène créative très dynamique, propulsant globalement des idées locales et authentiques vers un monde de plus en plus connecté, qui s’empresse de les diffuser dans les magazines internationaux. La plupart de ces idées sont porteuses d’espoir pour l’humanité. Ces enjeux et challenges contextualisent notre environnement direct et indirect et représentent des opportunités de changement que nous amorçons avec chacune de nos actions. FAVORISER LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EN DEVELOPPANT DES LABELS D’EXCELLENCE Depuis la création de MoonLook en 2014, nous avons promu plus d’une centaine de projets. Nous avons accompagné commercialement près de cinquante créateurs et artistes de plus de dix pays africains dans l’exportation de leurs réalisations. Ainsi, nous avons créé des passerelles pour près de quatre mille cinq cents produits réalisés à petite échelle par des artisans et une cinquantaine œuvres et pièces uniques d’artistes et artisans d’art. Notre capacité à consolider les passerelles de diffusion que nous animons tout en accompagnant une meilleure structuration locale de chaque projet pour leur pérennisation est mise à l’épreuve chaque jour. Pour 2020, notre ambition est de porter à cent, le nombre de projets promus commercialement. Nous souhaitons ainsi confirmer que les industries créatives liées aux activités de nos artistes et artisans sont créatrices de valeur économique et pourvoyeuses d’emplois et débouchés, dans la perspective d’une formation spécialisée dans ces secteurs en Afrique. Ceci permettra à long terme d’accompagner des labels locaux qui pourront consolider la préservation des savoir-faire et le développement économique des communautés d’artisans. ACCOMPAGNER UN CHANGEMENT SOCIAL Avec plus de 60 millions de personnes identifiées par le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR), le nombre de personnes déplacées et de réfugiés dans le monde a atteint son plus haut niveau en 2014. Si les récents événements ont mis en lumière l’afflux de migrants cherchant à atteindre l’Europe, c’est en fait dans d’autres pays, souvent parmi les plus pauvres du monde, que les 4 / 5ème des réfugiés sont accueillis. En 2016, en consultation sur le projet « Design for peace », à l’initiative des nations unies et de l’association burkinabé Afrikatiss, nous avons proposé des solutions innovantes et durables pour l’autosuffisance des réfugiés. En effet, au Burkina Faso, où près de 38 800 personnes vivent actuellement dans des camps de réfugiés, certaines d’entre elles sont des artisans très qualifiés. L’objectif du projet est de les accompagner vers l’autonomie. Promouvoir l’intégration sociale et économique des réfugiés maliens au Burkina Faso en valorisant leur savoir-faire artisanal est une réponse appropriée que nous avons conçue avec Afrikatiss et le HCR autour d’un projet à titre de pilote. En connectant 17 artisans et 6 jeunes designers, Design for Peace vise à créer de la valeur à Ouagadougou, tout en fournissant les moyens de parvenir à l’autonomie à près de 200 réfugiés et leurs familles. 34

INSPIRE AFRIKA MAGAZINE / JUILLET - OCTOBRE 2019

SENSIBILISER A LA CULTURE AFRICAINE ET REDEFINIR L’IMAGE DE MARQUE Installée dans les plus grandes capitales internationales, la diaspora africaine est importante en France, aux États-Unis et dans le reste du monde. Elle représente près de 44 millions de personnes. Avec la musique, l’art, la mode, le design, la photographie, les créatifs du continent se connectent à cette diaspora et d’autres cultures du monde. Cette diaspora est ainsi garante du récit et raconte ses histoires de sa propre perspective et avec ses propres mots. Sensibiliser à l’échange culturel, c’est surtout effacer les idées reçues avec des connaissances actualisées et des expériences personnelles. « Beaucoup de personnes à l’extérieur du continent ne savent même pas que l’Afrique a aussi des hivers froids » nous disait encore Laduma, créateur de mode sud-africain, qui a fait une entrée remarquée dans le monde de la mode avec sa collection de tricots inspirés de la tribu xhosa. Nous avons eu souvent le témoignage que ce que nous montrions dans nos sélections ne ressemblait pas à l’Afrique telle qu’on l’imagine. Pour Pierre-Christophe GAM, artiste et proche de nos activités, il est temps de clarifier les clichés. En 2013, il a créé Afro-polis, une ville virtuelle africaine, dans laquelle il présente les Affogbolos: un couple fictif qui représente une nouvelle génération de citoyens avisés, passionnés de voyages et épris d’art. Les Affogbolos incarnent les valeurs et l’esthétique de leur génération. Afro-polis, la ville africaine virtuelle, explorant la dynamique sociologique et esthétique au cœur du mode de vie panafricain contemporain, a fait l’objet d’une série d’expositions à travers l’Afrique et l’Europe. En célébrant le paysage culturel d’une Afrique moderne, en encourageant le design, l’art, l’autonomisation des jeunes africains, les artistes tels que Pierre-Christophe GAM ont contribué à repenser l’Afrique avec une narrative positive, attractive, faisant éloge au patrimoine africain. Chaque projet que nous accompagnons, chaque artiste ou créateur que nous exposons, chaque œuvre ou produit que nous offrons à nos clients, est la preuve qu’avec la détermination nous avons le pouvoir de changer les choses. C’est possible ! Nous ne ménagerons aucun effort et continuerons à œuvrer pour consolider les passerelles d’échanges culturels, accompagner la structuration des industries créatives et favoriser les opportunités commerciales entre l’Afrique et le reste du monde. C’est en ce sens que notre futur et notre croissance sont tenus par un plan d’actions précis et le pilotage de deux piliers d’activités prioritaires en faveur du développement des exportations depuis les pays africains : L’éducation des nouvelles générations dans une vision idéologique de la place de l’Afrique dans le monde et le développement massif de la promotion et de distribution internationale de plusieurs labels d’excellence africaine.

© Aninka Media

Aperçu de la galerie Nelly Wandji

Profile for Inspire Afrika

#21 - Femmes Engagées  

Parce que la représentation est importante, il était nécessaire de faire ce numéro féminin, dans un contexte de libéralisation de la parole...

#21 - Femmes Engagées  

Parce que la représentation est importante, il était nécessaire de faire ce numéro féminin, dans un contexte de libéralisation de la parole...

Advertisement