Issuu on Google+

Inspirations plurielles

Inspirations plurielles

Jacques Garcia en campagne

Dîners étoilés

Le style Hamptons

Bien-être

Un château rêvé, un jardin visionnaire et symbolique

Alain Ducasse et Marc Meneau aux fourneaux

Un art de vivre chic et décontracté

Parenthèse sensorielle à la marocaine

N° 1 - hiver 2011-2012

by Jacques Garcia N° 1 - Hiver 2011/12 L 12484 - 1 - F: 4,50 € - RD


Au FIL des pages...

22.

58. 6. P. 35. soPHIstICAtIon AÉrIEnnE P. 36. GAstronoMIE Alain Ducasse au Plaza Athénée P. 38. Arts DE LA tABLE L’or passe à table P. 40. rEnContrE avec Ève Ruggieri P. 42. Arts La vraie nature de Joy de Rohan Chabot P. 42. PAtrIMoInE La manufacture Prelle

P. 6. on AIME, on ADorE…

Des objets coup de cœur, tous nouveaux tous beaux, nous on aime, on adore… et vous ?

54.

P. 16. on En PArLE... P. 19. L’Art D’ÉCrIrE P. 20. DÉCrYPtAGE P. 22. JACQuEs GArCIA En CAPItALE

P. 46. VIsItE PrIVÉE Comment ne pas se souvenir de Gatsby le Magnifique ou de la famille Kennedy lorsqu’on évoque les Hamptons ? Un art de vivre chic et élégant dans ce lieu unique où l’éternité s’égrène au rythme des marées.

P. 54. LE stYLE HAMPtons P. 56. GAstronoMIE Marc Meneau P. 58. J. GArCIA En CAMPAGnE

P. 32. LE stYLE

P. 68. LE stYLE CHÂtEAu

nÉoCLAssIQuE

P. 70. JArDIns Jacques Garcia jardine...

P. 34. LE tALEnt

P. 74. BIEn-ÊtrE à la marocaine

DE L’ÉLÉGAnCE

P. 77. IDÉEs Vivre au coin du feu


Jacques Garcia,

le gentleman décorateur Qui êtes-vous Jacques Garcia ? Jacques Garcia : Un homme tranquille qui a su se surpasser. Je suis un passéiste actif futuriste, ce que je préfère à l’actif futuriste passéiste, très répandu !!!! (Rires.) D’où venez-vous ? JG : De l’amour de mes parents. C’est ce qui m’a construit. Comment vous est venu ce goût de la décoration ? JG : Je n’ai jamais eu le goût de la décoration. Je suis un architecte contrarié. Comment définiriez-vous votre style ? JG : Architecturalement vôtre.

Jacques Garcia

La plupart des lieux publics que vous avez réalisés dans le monde entier ne désemplissent pas. Comment expliquezvous ce succès ? JG : J’aime transformer un lieu en le rendant ouvert à tous. Dans la plupart des hôtels de luxe, vous ne pourrez peutêtre pas dîner au restaurant

gastronomique, mais tout le monde peut s’offrir un petit café à six heures du soir et se retrouver au milieu d’un mélange de duchesses, de rock stars et d’hommes politiques. Ou est-ce, peut-être, parce qu’avec vos décors, leurs lumières, vous y mettez quelque chose de sensuel où l’on se sent immédiatement bien ? JG : Effectivement, dans toutes mes ambiances, je travaille énormément la lumière. C’est très important. Une belle lumière rend les gens beaux ! Pour vous, qu’est-ce qu’une ambiance réussie ? JG : Le top de l’ambiance réussie, c’est lorsqu’elle est culturellement vôtre. C’est simple : les lieux ont un esprit, les êtres ne sont pas les mêmes. Il faut donc une harmonie entre ces paramètres. Personnellement, dans quelle ambiance vous sentez-vous le mieux ? JG : l’ambiance que je créerai demain.

Francis Blaise Directeur de la rédaction

Le chantier dont vous êtes le plus fier ? JG : Champ de Bataille. Une maison où vous aimeriez vivre ? JG : Chatsworth en Angleterre, le Palais Colonna à Rome, la Casa del Labrador à Madrid. Vos projets ? JG : Beaucoup de très beaux hôtels dans le monde, et surtout des résidences privées pour de grands collectionneurs. Ceci représente environ 75 % de mon activité. Ce que j’apprécie particulièrement, car j’ai une passion pour l’art et les collections que j’aime mettre en scène. Je vais apporter aussi mon aide au château de Versailles pour une cohérence d’atmosphère et restaurer certaines salles du Louvre. Que voudriez-vous que l’on dise de vous, que l’on ne vous a encore jamais dit ? JG : Il est le contraire de ce que l’on raconte sur lui.

EDF SA au capital de 930 406 055 € - 552 081 317 RCS PARIS – Siège social : 22-30, avenue de Wagram, 75008 Paris –

Entre nous...

Avec des sources d’inspiration variées, allant du minimalisme zen aux excès néogothiques et à la renaissance égyptienne, en passant par le luxe raffiné des XVII et XVIIIe siècles ou l’extravagance du Second Empire, Jacques Garcia a imposé son style qui restera dans les annales de la décoration, comme ceux de Rothschild, Beistegui ou Lotti. Je suis donc très honoré qu’il ait accepté avec enthousiasme de « Garciaciser » ce numéro exceptionnel où luxe rime avec charme et savoir-vivre. Un cadeau que je suis heureux de vous offrir. Belle et heureuse année 2012.

Et si votr e confor t passait par ce fil Rejoignez les 800 000 clients qui nous ont fait confiance. Avec EDF Bleu Ciel, un conseiller vous aide à définir votre projet de travaux de chauffage et d’isolation et à faire des économies. Pour les réaliser, il pourra vous mettre en relation avec des partenaires qualifiés. Plus de 9 clients sur 10* sont satisfaits des  travaux réalisés et sont prêts à recommander les Partenaires Bleu Ciel d’EDF. Appelez votre conseiller au ou rendez-vous dans votre boutique EDF Bleu Ciel. bleuciel.edf.com

L’énergie est notre avenir, économisons-la ! * Source : enquête BVA réalisée du 16 au 27 mai 2011 auprès de 1108 personnes ayant effectué des travaux avec un Partenaire Bleu Ciel d’EDF. ** 0,05 € TTC/min hors surcoût éventuel selon opérateur.


6

ENVIES

E NVIES

ON AIME,

POUR ARCHITECTE EN HERBE

on adore…

Si comme Jacques Garcia lorsqu’il était petit, votre enfant passe son temps à construire des cabanes ou des châteaux de sable, cette maison de carton, créée par Javier Mariscal, avec ses adhésifs de personnalisation, lui permettra d’approfondir sa future vocation. Par FR 66. 120 x 165 x H 135 cm. Prix : 165 €. www.fr66.com

TROPHÉES ANIMALIERS

Ludique CARPE DIEM

Cette lampe volière est amusante et peut trouver sa place dans un jardin d’hiver. Prix : 375 €. www.conranshop.fr

Imaginé par la créatrice Carole Midy pour Pietra Dura, ce bracelet en ébène, or gris et rose, obsidienne gravée, cabochons de tourmaline, émeraude et rubis vous portera bonheur tout au long de l’année 2012 en vous plaçant sous la protection de Boudha. Prix : 7 500 €. www.pietradura.fr

Au poil ! Icône du design, le fauteuil « Tre Pezzi Wool » est idéal pour se faire cajoler cet hiver. Encore plus moderne et ironique, il est revêtu d’une laine précieuse de chèvre de Mongolie. La belle consistance du poil doux et frais rend ce fauteuil encore plus enveloppant, et renforce le sentiment de bien-être total. Édition limitée (100 pièces). Prix : 5 500 €. www.cassina.com

Lanternes

LINGE DE CHALET

Idéales pour illuminer un balcon ou un jardin, ces petites lanternes peuvent également s’accrocher à une grille d’entrée. Prix : 5,99 € pièce. www.conforama.fr

Cette jolie collection de linge éponge brodé main, imaginée par la maison Noël, trouvera sa place dans une salle de bains à la montagne ou à la campagne. Prix : de 54 € (serviette d’invité) à 260 € le peignoir. www.noel-paris.com

SAUVAGE MARQUISE Ce fauteuil « Marquise » de style Louis XV, très confortable, est recouvert d’un élégant tissu panthère qui lui confère une identité plus contemporaine. Prix : à partir de 4 200 €. www.moissonnier.com

7

Amateurs de trophées de chasse, inutile de décimer de pauvres animaux pour orner vos murs. Ces spectaculaires trophées sont réalisés en fil métallique galvanisé en grandeur nature par un groupe de jeunes artistes du Cap en Afrique du Sud. Dimensions (grandeur nature) : impala : 22 x 65 cm, buffle : 49 x 45 x 69 cm, zébu : 35 x 45 x 58 cm. Produit issu du commerce équitable. Prix : à partir de 369 €. www.mahatsara.com

Aérienne Cette chaise dessinée par Brigitte Saby pour Art Style est particulièrement originale avec son dossier qui fait penser à une envolée d’oiseaux. Prix : 6 859 €. www.brigitte saby.com


8

E NVIES

Mythique

A RACING MACHINE ON A CHAIN

Le « Scandiphone » est basé sur l’unique téléphone droit introduit en Europe dans les années cinquante. Plus petit et plus léger que les téléphones de l’époque, la version à touches a été lancée en 1967. C’est en 1973 que le MoMA de New York le sélectionne pour sa collection d’art moderne en qualité de pièce de design du XXe siècle. Il est compatible avec la téléphonie ADSL et les lignes classiques. Prix : 58 €. Boutique 1962, Tél. : 01 42 54 28 08

Charge-box

Billard revisité Depuis quelque temps, on assiste au grand retour du billard. De nombreux particuliers (qui ont de la place !) n’hésitent plus à en installer un chez eux. Ce jeu particulièrement convivial est revu cette année par la célèbre maison Toulet, plus que centenaire, qui lance « BlackLight » aux formes contemporaines voire futuristes. Prix : 25 000 €. www.billiard-blacklight.com

* LA PERFORMANCE MÉCANIQUE POUSSÉE À L’EXTRÊME

SUBTILE VIRTUOSITÉ L’une des caractéristiques de ce modèle « RM033 » réside dans la disposition excentrée du microrotor à l’intérieur du calibre automatique. Cette construction permet de gagner quelques précieux millimètres. Pour assurer une parfaite distribution des masses et un fonctionnement optimal, le rotor en platine est bidirectionnel. Prix : 83 000 € en or rose - www.richardmille.com

Clic/clac

Le tout nouveau hybride expert « NEX-7 » de Sony propose une qualité d’images exceptionnelle grâce à son capteur de 24,3 mégapixels. Il permet un contrôle inégalé de vos prises de vue avec 3 molettes, son écran LCD 7,5 cm et sa grille de cadrage. Prix : à partir de 1 200 €. www.sony.fr

ALLO, allo ! L’interface Gigaset est une petite révolution technologique à elle seule ! le contenu affiché sur l’écran de veille peut être modifié très simplement et intuitivement du bout des doigts. Des sonneries optimisées pour la maison et la fonction de clip image rendent les utilisateurs impatients de décrocher le téléphone. « Gigaset SL910 » Prix : 149,99 €. www.gigaset.com/fr

CALIBRE RM 020 MONTRE DE POCHE TOURBILLON

portée par Baptiste Giabiconi

BOUTIQUE RICHARD MILLE 2 PLACE VENDOME PARIS CHRONOPASSION Paris

DOUX Courchevel - Saint-Tropez

DUBAIL Paris

www.richardmille.com

KRONOMETRY 1999 Cannes - Monaco

© Thomas Lavelle

Finis les disgracieux chargeurs de téléphone ou d’appareils photo qui encombrent notre espace. Konstantin Slawinsky a imaginé de les dissimuler dans un solide coffret en acier peint. Les appareils sont présentés sur un plateau recouvert de feutre. Peut être fixée au mur ou rester mobile. Prix : 79 €. www.konstantinslawinski.com


10

E NVIES

SUR UN AIR D’

opéra

LUMIÈRE NOMADE Ce photophore portable en cuir marron clair est particulièrement élégant. À installer dans un bureau d’homme ou une véranda. 20 cm x 30 cm de hauteur. Prix : 135,00 €. www.chehoma.com

Trompe l’oeil

Proprement renversant ! Un dessous-de-verre qui donne l’illusion d’avoir vidé le contenu de son verre sur la table. Le cauchemar des maniaques et des maladroits. Amusant pour une table de fête ! Jeu de 2 dessous-de-verre. Prix : 13,75 €. www.atypyk.com

Directement inspirées de deux plafonds de salons de l’opéra Garnier, les salons de la Lune et du Soleil, ces deux coupes sont particulièrement exceptionnelles. Diamètre 36 cm. Prix : à partir de 650 €. www.bernardaud.com

Made in France

AU NOM DE LA ROSE Si vous êtes artiste et passionné de nouvelles technologies, cherchant rigueur et exotisme, ce parfum est pour vous. Johnny Depp a craqué pour ce mélange de vétiver et de lavande où flottent le citron, la bergamote, le patchouli, la vanille, le jasmin… et la rose bien sûr ! Prix : 98 €, 100 ml. www.les-parfums-de-rosine.com

DÉLICATE SENTEUR D’AILLEURS Cette bougie « Thé Noir » parfumera votre intérieur de senteurs où se mêlent citron, feuille de thé, cèdre et musc et vous entraînera dans un merveilleux voyage olfactif. Durée 60 h. Prix : 43 €. www.maitre-parfumeur-et-gantier.com

Collection Hiver 2011 Plaid en fausse fourrure imitation loup Réalisation sur mesure

BROCANTE DE SALON Imaginé par l’Atelier Blink pour The Collection, ce tapis représente en photo le trompe-l’œil d’une scène d’un marché aux puces. Amusant pour un bureau, une véranda ou une entrée. Matériaux : 80 % pure laine, 20 % polyamide. Prix : à partir de 895 €. www.thecollection.fr

SERVITEUR MUET Cette chaise fut conçue en 1953 par J. Wegner qui s’était posé la question : comment ranger les vêtements de la manière la plus pratique, lorsque l’on va se coucher ? La réponse est esthétique et commode. Bois massif (érable,cerisier,acajou ou pin et teck), l’assise relevable vers l’avant. L. 51 x P. 50 x H. 95 cm, assise à 45 cm. Prix : à partir de 5 658 € (érable). www.laboutiquedanoise.com

Boutique : 91 rue Lemercier 75017 Paris - www.pilepoil.biz


12

E NVIES

COULEURS

lumineuses Ces bougeoirs doubles ont un design intéressant qui permet de les disposer assemblés ou séparés. En mélanger de plusieurs couleurs sur une table ou une console est du meilleur effet. Acier laqué. Prix : 69,95 €. www.sabz.fr

classique

UN

Télé POMME

,

,

Amusante pour une cuisine ou une chambre d’enfant, HANNSapple (LCD 28 pouces) n’est pas une télé gadget : elle possède les dernières technologies télévisuelles comme la haute résolution Full HD 1080p, la technologie de contraste X-Contrast, un temps de réponse super rapide, et toute la connectivité nécessaire pour programmer ses émissions, connecter un lecteur Blu-ray/DVD, un caméscope, une console de jeu ou un ordinateur. Prix : 299 €. www.eu-shop.hannspree.com

REVISITÉ

Cette fontaine grand modèle avec vasque et tabouret amovibles dispose d’un support enrouleur de tuyau d’arrosage bien pratique. Idéale pour une cour ou un petit jardin. Hauteur : 1,20 m. Prix : à partir de 700 €. www.laorus.fr

LE CHEF C’EST LUI ! Inventé par Magimix et entièrement fabriqué en France, ce robot multifonction est le partenaire idéal de toutes les gastronomies car sa technologie d’avant-garde s’adapte à toutes les recettes françaises et internationales. Pour pétrir, battre des blancs en neige, émulsionner, etc., les nombreuses possibilités qu’offre le nouveau robot Premium multifonction vous étonnera. Vous allez devenir un grand cuisinier et régaler votre famille ou vos amis avec une simplicité désarmante. Prix 550 €. www.magimix.fr

Art-Jeu Voici une jolie façon d’initier vos enfants à l’art avec ces étonnants sièges à bascule en polyéthylène moulé. Reprenant la forme du dodo, célèbre oiseau disparu de l’île de la Réunion, ce jouet est une véritable sculpture moderne qui décorera votre jardin, la chambre des petits ou, pourquoi pas, votre salon. Prix : 149,30 €. www.jardinchic.com

PORTEMANTEAU CLOISON Voici le portemanteau « Wardrope », à la fois design et pratique. Très résistant en acier et corde nylon, il peut séparer un dressing d’une chambre ou délimiter une entrée. Prix : 82,50 €. www.sabz.fr

4 4 AV E N U E M A R C E AU • 7 5 0 0 8 PA R I S • F R A N C E • T É L .+ 3 3 (0 )1 4 7 2 0 1 7 1 2 • contact@taillardat.fr • www.taillardat.fr

Fabrication française


14

E NVIES

Paris c’est du CHAMPAGNE! Voici une jolie idée à offrir à des amis étrangers ou pour commémorer une visite dans la capitale. Ces bouteilles de champagne Pierrel, customisées, à tirage limité sont aussi délicieuses à déguster (avec modération) que décoratives. Prix : 45 € environ. www.mysleeve.eu

Bain EXOTIQUE Imaginé par Kenzo, ce très bel ensemble de linge de bain, en jacquard à deux hauteurs de boucle, apportera une touche exotique et zen à votre salle de bains. Prix : à partir de 45 €. www.yvesdelorme.com

Thépartie

INDIAN

Le très joli décor fleuri de cette théière « Early Bird » est dans l’esprit des porcelaines russes. Sa grande contenance (1,5 l) permet d’inviter tous ses amis à une thé-partie recommandée après les excès gastronomiques des fêtes ! Prix : 39,95 €. www.ambianceetstyles.com

GOURMANDISE

Fidèle à sa créativité, la Maison Lenôtre propose une bûche imaginée et illustrée par Sempé. Le regard se laisse séduire par la forme inédite d’un livre ouvert, et le palais découvre un nuancier de saveurs harmonieusement conjuguées. Un gâteau très festif ! Prix : 125 € pour 10 personnes. www.lenotre.com

gifts

Si comme Jacques Garcia vous avez une passion pour l’Inde, craquez pour ces pots « Matka » traditionnels en aluminium, cuivre ou acier, qui sont utilisés en Inde, selon les modèles et les occasions, pour stocker l’eau ou pour cuisiner. Ici, ils peuvent servir de vide-poches ou de cache-pot ou, pourquoi pas, accueillir un plat exotique. De 20 x H. 14 cm à 40 x H. 28 cm. Prix pour le set de 5 tailles : 112 €. Grand modèle alu peint : 55 €. www.oumaproductions.com

Kitsch chic Dans l’entrée, la chambre ou le salon, cette console baroque laquée argent patiné, chic et moderne, donnera des allures de suite princière à votre pièce. En bois de Paulownia. 115 x 37 x H 74 cm. Coloris fushia, blanc, argent, doré. Prix : 379 €. www.declikdeco.com


16

ZI G ZAG

Z I G Z AG

ON EN PARLE...

LAISSEZ PARLER LES PETITS PAPIERS

MIDNIGHT IN PARIS

Quel plus bel endroit que le mythique Moulin Rouge pour se souhaiter la plus belle des années ! Pour ces fêtes, le plus célèbre cabaret du monde propose un programme exceptionnel. Du 22 décembre au 8 janvier, vous pourrez déguster un menu délicieux et raffiné concocté par la maison Dalloyau arrosé de champagne Mumm. Puis vous assisterez à la bien nommée revue « Féerie », avec un spectacle de grande qualité en quatre tableaux qui retracent toute l’histoire de cette salle de spectacle immortalisée par Toulouse-Lautrec ou par des cinéastes comme Jean Renoir. Un spectacle pour faire rêver et qui se termine toujours par le célèbre french cancan. Mais ça ne s’arrête pas là ! La direction du cabaret a décidé de jouer aussi le père Noël et vous repartirez avec un joli cadeau : un livre-DVD qui retrace cent vingt ans du Moulin Rouge. Ici, le mot « fête » prend vraiment tout son sens ! Prix du dîner spectacle : 200 € par personne. Réservation obligatoire. Tél. : + 33 (0)1 53 09 82 82 www.moulinrouge.fr

17

COLLIER DE CHIEN Patrice Fabre, joaillier contemporain, revisite le sempiternel rang de perles avec ce magnifique collier en perles d’eau douce et son fermoir « fermeture Éclair » en or rose et diamant brun. Un cadeau chic et inédit ! Prix : 8 500 €. www.patrice-fabre.com

Christian et Mark se définissent comme « sculpteurs bruts de papier ». Leur matériau de prédilection est le papier, provenant souvent du recyclage, qu’ils transforment en pâte. Avec cette matière, qui leur donne la sensation de travailler un matériau organique qui se plie à leurs exigences, ils modèlent des personnages parfois dans la démesure, mais toujours dans une recherche esthétique… héroïque. Des œuvres originales et très décoratives, à découvrir sur leur site ainsi que les magnifiques photos de voyages de Mark réalisées dans les différents pays où il recherche perpétuellement l’Inspiration. Sculptures dès 1 500 €. www.gyraphares.fr

L’HOMME À LA MAIN VERTE !

BAUME & MERCIER : L’HEURE DE L’ART DE VIVRE DANS LES HAMPTONS Depuis 1830, Baume & Mercier conçoit des montres de la plus haute qualité qui s’inscrivent dans la durée. En cent quatre-vingt ans, les garde-temps pour homme et pour femme se sont succédé, toujours dédiés à l’excellence et poursuivant la même vocation : les montres de la maison d’horlogerie suisse marquent du sceau de la mémoire les moments forts qui rythment l’existence. C’est tout l’esprit des Hamptons, lieu magique qui se retrouve cette année dans la collection éponyme, de même que l’héritage de Baume & Mercier. C’est en effet une pièce de musée des années quarante qui a donné les bases pour l’interprétation qui confère aux montres « Hampton » 2011 leur caractère si distinctif. Du garde-temps initial d’inspiration Art Déco, on a conservé l’assurance avec un gaudron satiné et bombé à douze et six heures, une glace saphir généreusement galbée, et des creusures sur la boîte à trois et neuf heures. Des accents résolument contemporains, ont été apportés à cette collection pour l’inscrire dans une veine d’élégance moderne. Pour elle, pour lui, porter une de ces nouvelles montres, c’est adopter un art de vivre élégant et raffiné. Voir aussi notre reportage page 46. www.baume-et-mercier.com

LE COMPTOIR DES COCOTTES Créée par Aude Deperne et Caroline Delestang, deux graphistes réunies sous le nom Les Cocottes en Papier, cette boutique de filles pour les filles propose une sélection de leurs coups de cœur : bijoux, maroquinerie, mode, design, etc. Niché au cœur du XVIIe arrondissement de Paris, dans un ancien salon de coiffure, ce concept store est dédié aux curieuses avides de nouveautés et à celles qui souhaitent se distinguer grâce à des accessoires différents de ceux habituellement proposés. C’est surtout une véritable « mine d’or » pour des cadeaux de fin d’année inédits et originaux. Le Comptoir des cocottes, 7, rue Fourcroy, 75017 Paris. www.lescocottesenpapier.com

Alexandre Tonnerre est passionné de l’art des jardins depuis plus de dix ans. « Le jardin, à la fois source de bien-être, art raffiné et lien entre l’homme et la nature », c’est ainsi qu’il définit sa passion dont il a fait son métier. Après un séjour en Angleterre, pays où le jardin est un véritable art de vivre, il décide de créer sa structure pour mettre en œuvre sa vision du paysagisme. Lui et son équipe se consacrent à la création de lieux exceptionnels et uniques, jouant sur les volumes, les matières et les couleurs à la manière d’un peintre construisant son tableau. Il use avec virtuosité de la richesse végétale pour composer des scènes tout en nuances et vivantes. Pour lui : « Un jardin doit vivre et évoluer tout au long de l’année pour un plaisir renouvelé au fil des quatre saisons », plaisir auquel adhèrent sans limite amateurs de jardin et esthètes. www.opuspaysage.com


18

ZI G ZAG

S H O PPI N G

ON EN PARLE...

L’ART

D’ÉCRIRE

À LA TABLE DE LILY WANG C’est le dernier endroit signé Jacques Garcia et comme il se doit « the place to be » ! Le décor, oriental à souhait, est chaleureux et convivial. On se croirait dans l’un de ces nouveaux restaurants de Hong Kong ou de Shanghai avec cette touche de modernité propre au décorateur. La cuisine est délicieuse et vous vous régalerez d’une soupe Wonton avec cèpes et foie gras, de calamars croustillants au basilic et mayonnaise épicée, du porc mijoté au caramel, du bœuf grillé ail poivre vert et soja noir et en dessert, craquerez pour la salade Lily Khoi ou la panna cotta lychees et framboises. À la carte, compter de 29 € à 67 €. Service tous les jours, de 12 h à 15 h et de 19 h 30 jusqu’à 23 h. Réservation souhaitée. 40, avenue Duquesne, 75007 Paris. Tél. : 01 53 86 09 09.

Par FRANCIS BLAISE - Photos DR

« Comme le disait si justement Elsa Triolet, “L’écriture est la plus noble conquête de l’homme”. C’est aussi un trait d’union intime et secret entre soi et les autres. » Jacques Garcia

AU BOUT DE L’OBJECTIF ! « La photographie est une écriture… un moyen de rencontre exceptionnel… un relais… une transmission… un témoignage.» Éric Sander Les photos d’Éric Sander sont publiées dans le monde entier dans des journaux de prestige comme Time Magazine, Newsweek, Life, Paris Match… Il publie aussi de nombreux ouvrages sur les jardins ou sur des thèmes qui lui sont chers au hasard de ses voyages et de ses envies. Il nous parle de son métier avec un enthousiasme très communicatif. « Photographe est un métier extraordinaire. Il offre la chance, parfois unique, de pénétrer des mondes fascinants et de rencontrer des personnages hors du commun, comme Jacques Garcia. Pas de violence, pas d’horreur, pas de news. J’ai choisi de promouvoir le rêve, le beau, l’exception, la passion, l’insolite, autour de thèmes qui étonnent… de raconter des histoires uniques, simples, belles, positives, d’hommes et de femmes qui sont allés jusqu’au bout de leur envie, de leur passion, voire de leur obsession », nous dit-il. Il a su avec talent appréhender l’univers de Jacques Garcia et nous transmettre grâce à ses superbes photos toute la magie, la poésie ou la magnificence qui se dégagent des atmosphères créées par le décorateur. Découvrez au fil des pages de ce numéro spécial son talent empreint de sensibilité et d’esthétisme. www.ericsander.com

1.

UNE SOCIÉTÉ AU POIL !!

Qui n’a pas rêvé, l’hiver venu, de se lover dans un plaid de chinchilla, de lynx ou de léopard ? Si c’est votre goût pour la protection de la faune ou vos moyens qui ne vous permettent pas d’assouvir vos envies, Christine Orlowski et Nicolas Hauzy ont pensé à vous. Depuis bientôt dix ans, ils ont remis la fausse fourrure au goût du jour grâce à une fabrication française de très grande qualité. Tissés depuis plus de cinquante ans sur fond de coton ces produits sont assemblés dans la plus pure tradition des fourreurs. Doublés de velours, de satin ou de mailles, leur touché est incomparable et, même averti, on se laisse prendre et séduire. Chez Pilepoil, on trouve aussi toute une collection de prêt-à-porter pour enfants et adultes ainsi qu’une ligne de maroquinerie… doublée de fourrure cela va de soi. Aujourd’hui, porter de la vraie fourrure est démodé, surtout lorsque l’on voit de telles réalisations plus réalistes que nature et qui surtout préservent des espèces en voie d’extinction. Pilepoil Paris : 91, rue Lemercier, 75017 Paris. Tél. : 01 42 63 21 64. Ouverture du mercredi au samedi de 10 h à 19 h. www.pilepoil.biz

1. AVEC GRÂCE

3. JAPONISANT

Fabriqué à 29 exemplaires, en référence à l’année de naissance de Grace de Monaco, ce stylo est en laque rose avec le sceau de la princesse en filigrane, attributs en or champagne et un saphir rose taille pétale sur l’agrafe. Le corps et le capuchon sont sertis de diamants. l’étoile Montblanc est en nacre. Prix : 29 000 € www.montblanc.fr 2. CLASSIQUE Prix : 125 € www.stylo-waterman.fr

L’artiste Yutaka s’est inspiré de la beauté de la rose éternelle. 150 pièces. Prix : 9 900 € www.pilotpen.fr 4. JADE ÉTERNEL 1761 exemplaires. Prix : 3 200 €, www. stylo-faber-castell.fr 5. L’OR DES THRACES 18 diamants taille brillant et 2 émeraudes. Prix : 7 000 € www.recife.fr 6. GRIFFÉ ! Son corps est pavé de 437 diamants blancs et 147 diamants jaune ; les

yeux sont en émeraude et la truffe en onyx. Stylos numérotés de 1 à 5. Prix sur demande. www.cartier.fr 7. SO FASHION ! Créé par Karl Lagerfeld. Prix : 490 € (plume), 290 € (bille). www.st-dupont.com 8. HOMMAGE DIVIN Vendue dans un coffret personnalisé, chaque pièce est unique et numérotée. Prix : à partir de 6 342 € (argent massif), ou 29 158 € (or massif), www.stylocarandache.com

3. 4. 2.

6.

8.

5. 7.

19


1

DÉCRYPTAGE

DÉCRYPTAGE

L’AFFECTIF

L’ESPACE

LE STYLE GARCIA

« Avec les années, on juge de ses erreurs : là où je suis allé sans affectif, le résultat ne me convient pas. »

« Il m’est impossible d’accrocher une paire de rideaux dans une pièce où la proportion de la porte ne me convient pas. »

Propos recueillis par AGNÈS DE LA MURE

Jacques Garcia aime par dessus tout la vie et c’est au nom de cette philosophie qu’il lutte depuis toujours contre la raideur et la tiédeur qui se sont installées dans les intérieurs contemporains et particulièrement dans les hôtels. Pour lui, cela ne veut pas dire pour autant qu’on soit obligé de faire du grand style ou d’abuser de couleurs audacieuses. Quand il pense un nouveau lieu, il recherche tout ce qui pourrait rendre la vie meilleure. Quand il a imaginé l’hôtel Costes, il a créé des sièges aux assises situées cinq centimètres plus bas que la normale. Il a ainsi fait naître une nouvelle attitude, un rapport à soi et aux autres

LA BEAUTÉ

« Dans un monde où parler beau semble ringard, moi je pense que parler mode est ringard. »

1.

différent. Il apprécie que la vie devienne plus aimable, plus conviviale. C’est pour lui la notion même de modernité. Ses ambiances suivent cinq grands principes de base qu’il met en application quel que soit le chantier sur lequel il travaille, privé ou public. Voici son credo.

1. ENVOL DES OISEAUX À CHAMP DE BATAILLE 2. LE LOBBY DE LA MAMOUNIA 3. LE GRAND SALON DE CHAMP DE BATAILLE 4. LE SALON CHINOIS DE L’HÔTEL COSTES 5. LE CABINET DORÉ DU CHATEAU DE VERSAILLES

2. L’ESPRIT

3. L’ÂME

« L’esprit c’est la connaissance. Toute ma démarche s’est inspirée dans tous les genres à travers la connaissance. »

« Je crois à l’âme des lieux. Ils m’inspirent et c’est ce qui a fait la variété de mon travail. »

4.

5.

2


22

VISIT E PRIVÉ E

V I S I T E PRI V É E

G JACQUES

ARCIA

EN CAPITALE

Dans cet appartement, face au jardin des Tuileries, a vécu Charles Percier (1764-1838), architecte néoclassique inventeur du style Empire. Après sa mort, ce lieu avait été totalement dévasté. Parquet, moulures, fresques, tout avait disparu ou presque. Les volumes d’origine avaient été modifiés. Passionné par cette époque et son architecture, Jacques Garcia a créé ici un appartement privé où il laisse s’exprimer ses goûts les plus intimes.

1.

23


24

VISIT E PRIVÉ E

V I S I T E PRI V É E

3.

La décoration Comme à son habitude, le décorateur n’a pas voulu faire ici une reconstitution historique mais a su avec talent réinventer un néoclassicisme différent où du mobilier d’époque côtoie des objets et des tableaux contemporains. Les corniches, les moulures et les stucs ont été décapés, restaurés ou recréés.

2.

4.

L’entrée, dallée de marbre blanc et noir, est entourée d’un décor de colonnes et de caissons comme en avait imaginé Charles Percier pour le palais des Tuileries. Des sculptures antiques, des toiles contemporaines d’Hubert Le Gall et de John Armleder, du mobilier Empire de Jacob-Desmalter (1770-1841) donnent le ton de ce décor inventif et audacieux.

25


« Le maître doit faire honneur à sa maison, et non la maison au maître. » Cicéron

5.


28

VISIT E PRIVÉ E

V I S I T E PRI V É E

« Le seul moyen 

de réussir  une maison,

c’est de l’aimer. C’est comme avec un être humain, c’est un rapport  d’amour. » Jacques Garcia

7. Jacques Garcia s’est attaché à retrouver les volumes d’origine et à redonner aux pièces leurs destinations premières. Le grand salon avait gardé son décor d’époque qui fut entièrement restauré. Aujourd’hui, il sert de pièce de passage ou de lecture autour de ce grand guéridon de l’ébéniste Jacob-Desmalter, créé pour l’Élysée, et ses murs peints façon agathe. Le salon boudoir est particulièrement accueillant et chaleureux avec ses guirlandes de fleurs en trompe-l’œil qui habillent les miroirs au mercure. Dans la salle à manger, les peintures de différents bleus ne sont pas sans rappeler celles des porcelaines néoclassiques anglaises de Weshwood. La chambre, quant à elle, incite au repos. L’atmosphère intime est accentuée par les boiseries foncées et les lourds drapés de tissu. Dans la salle de bains, ou devrait-on plutôt dire le salon de bains tant son décor est discret, tout est masqué : la baignoire par une plaque de bois qui la transforme en console et les toilettes dissimulées derrière des panneaux de papier peint. Ce qui frappe ici, comme dans tous les lieux qu’il décore, c’est le rapport que Jacques Garcia entretient avec ses maisons. « Le seul moyen de réussir une maison, c’est de l’aimer. C’est comme avec un être humain, c’est un rapport d’amour », nous dit-il. Et lorsque l’on pénètre dans ce bel appartement, cet amour est communicatif, assurément !

6.

8.

29


30

VISIT E PRIVÉ E

V I S I T E PRI V É E

31

10. 1. et 6. PERSPECTIVE

De la salle à manger vers le salon.

2. VESTIBUL

Tableaux d’Hubert Le Gall, antiquités grecques du IVe siècle avant J.-C., mobilier Empire de JacobDesmalter (1770-1841).

3. 4. et 8. GRAND SALON Fauteuil et guéridon Empire de Jacob-Desmalter, tableau XIXe de Claude Thévenin, sculpture en terre cuite phénicienne, tableau contemporain de John Armleder (2008). 5. SALON BOUDOIR Tableaux de Sir Lawrence Alma-Tadema (1836-1912), canapé réalisé par les ateliers Polybe et Malet, table japonaise à deux plateaux d’Édouard Lièvre (1828-1886), monochrome d’Yves Klein, chaise Thessa Théolier, pouf Hélène de Saint Lager. 7. SALLE À MANGER Grande table d’acajou ayant appartenu à Napoléon 1er au Grand Trianon, rideaux en soie crème de l’Atelier des Carmes. 9. et 11. CHAMBRE Cartonnier ayant appartenu à Turgot, statue allégorique de la danse (1830).

9.

11.

10. SALLE DE BAIN

Robinetterie de Thomire (1751-1843), boite en ivoire réplique d’un objet trouvé dans la tombe de Toutankhamon, papier peint Zuber.


32

IN SP I R AT ION S

LE STYLE NÉO CLASSIQUE Le style de Jacques Garcia se reconnaît entre tous. Il est fait d’un harmonieux mélange de mobilier d’époque et d’objets contemporains. Voici quelques meubles et objets qui s’inspirent de ce beau décor néoclassique.

I N S PI RAT I O N S

9.

2.

33

10.

1.

11.

3.

12.

13.

5. 4.

6.

16.

7.

14. 15. 1. TROMPE-L’ŒIL

Cet abat-jour reprend l’idée d’un lustre éclairé aux bougies. Un cercle de tissu filtre la lumière pour un éclairage chaleureux. Prix : 499 €. www.designfromparis.com 2. NÉOCLASSIQUE Ce panoramique est une réédition du tableau « Les Amours de Psyché et Cupidon ». Prix : de 800 à 3 200 €. www.zuber.fr 3. TRÈS COMMODE Cette commode a une ligne particulièrement originale.

Prix : 2 715 €. www.grange.fr 4. LE REPOS DE L’EMPEREUR Ce magnifique lit est une réédition d’un meuble Empire. Existe en différentes finitions. Prix : à partir de 4 600 €. www.moissonnier.com 5. ÉLÉGANT Dessinée par Éric Berthès, cette collection en étain poli à l’intérieur laqué or, comprenant seau à champagne, vasque, coupe, donnera un air de fête à votre table.

Prix : de 306 à 495 €. www.lorfevreriedanjou.com 6. PRATIQUE Cette table en cerisier dessinée par Jacques Garcia est idéale en bout de canapé ou même comme table de nuit. Ces trois étagères permettent d’y installer lampes, livres, vide-poches, etc. Prix : 5 002 €. www.asart.fr 7. SIÈGE D’APPOINT Ce tabouret d’esprit Directoire est idéal comme siège d’appoint. Prix : à partir de 2 650 €. www.taillardat.fr

9. RÉÉDITION Magnifique réédition d’un lustre d’époque Empire en bronze doré et cristal. Prix : 7 699 €. www.chehoma.com 10. CHEVAUX DE FEU Magnifique plat à gâteau en faïence dans le plus pur esprit baroque. Prix : à partir de 1 889 €. www.gien.com 11. CLASSIQUE CHIC Lampe bougeoir en bronze imaginée par le designer Nicolas Aubagnac. Prix : 1 052 €. www.delisle.fr

12. ALEXANDRE

Moulage en résine patinée d’après un original en bronze, du musée du Louvre. Prix : 130 €. www.rmn.com 13. CLIN D’ŒIL Bergère de style Empire « Col de cygne » en hêtre vernis argent montée sur « skis ». Un meuble amusant, comme une sculpture moderne. Prix : 3 900 €. www.balcaen.fr 14. VRAI FAUX Ce coussin en fausse panthère est du meilleur effet sans

nuire à la faune africaine ! Prix : 77 € ou 90 € tout fourrure. http://pilepoil.biz 15. RAFFINÉ Sucriers en verre de Murano créés par le célèbre orfèvre Buccelati. Prix : 665 € et 4 621 €. www.buccellati.com 16. SENTEURS NÉOCLASSIQUES Créés en collaboration avec des parfumeurs, des parfums originaux et rares présentés dans des flacons d’une esthétique sans équivalent. Prix : 300 €. www.29casanova.com


22

R EC EVOIR

RE C E V O I R

LE TALENT DE L’ÉLÉGANCE

Par FRANCIS BLAISE - Photos DR

Ce qui caractérise Marie Pourchet, c’est son goût de l’excellence. Depuis de longues années, elle crée pour des particuliers des services peints à la main aux décors d’une finesse étonnante. Elle travaille également pour différentes sociétés de décoration et pour de nombreux restaurants pour lesquels elle imagine des décors sérigraphiés. « L’art de recevoir est primordial, dans notre société. C’est non seulement une très vieille tradition française mais aussi un bon moyen de mettre à l’honneur vos invités. Qu’importe finalement le menu, si la table est jolie… », nous ditelle non sans humour. Marie vient de mettre au point un nouveau procédé exclusif qui lui permet d’illuminer ses créations de strass, de pierres semi-précieuses… raffinement suprême !

Pour cette table, elle a imaginé un décor de chardons, au dessin réinterprété et aux coloris sourds et chaleureux, discrètement soulignés d’or. Marie Pourchet reste l’un des derniers artistes à perpétuer cet art de la table que le monde entier nous envie depuis le XVIIIe siècle. Contact : mariepourchet@wanadoo.fr www.mariepourchet.com

ASSIETTES Chardons peints à la main. VERRE EN CRISTAL « Harcourt », Baccarat. ARGENTERIE ANCIENNE Collection Andrée Higgins.

SOPHISTICATION AÉRIENNE Par RENÉ TALMARD Photos ÉRIC SANDER

Documentaliste à l’agence Jacques Garcia, Thessa Théolier est également une grande amie du décorateur qu’elle accompagne souvent dans des tenues très originales à différentes fêtes et soirées. « Ce qui me plaît chez Jacques Garcia, nous dit-elle, ce sont ses qualités de cœur et ses qualités artistiques. C’est, en outre, quelqu’un de profondément humain. » Thessa a mis en scène de la vaisselle d’époque sur une nappe ancienne brodée recouverte d’un tulle d’or parsemé de fleurs d’orchidées. Une table de conte de fées, très haute couture avec sa longue traîne. Un hommage au couturier Christian Dior dont Thessa apprécie particulièrement les créations.

ASSIETTES Réalisées pour le roi Louis-Philippe. VERRES « Harcourt », Baccarat. COUVERTS De l’orfèvre danois Georg Jensen.

3


80

G AS T R O NOMIE

G A S T RO N O M I E

Légumes et fruits

UN SOUPER AU GOÛT ESSENTIEL Par FRANCIS BLAISE Photos PLAZA ATHÉNÉE et FBE

La vaisselle souligne le propos et donne le rythme : assiette de bienvenue « Volute » signée Pierre Tachon pour JL Coquet, couvert de Puiforcat, cristal Saint-Louis, assiettes Bernardaud, nappe de lin blanc… tout ici est fait pour mettre la gastronomie à l’honneur. Le décorateur, Patrick

« Je définirais brièvement ma cuisine comme une synthèse entre ce que j’aime, ce que je sais, ce que j’ai. » Alain Ducasse

Jouin, a imaginé un décor sobre et d’une rare élégance. Un déjeuner chez Alain Ducasse, à l’hôtel Plaza, demeure un de ces moments privilégiés dont on se souvient longtemps.

Pour Alain Ducasse

et son chef de cuisine Christophe Saintagne, la démarche est radicale : oser une cuisine brute au sens où elle fait du bon avec du simple, aller à l’essentiel. « Avant la cuisine, il y a la nature. Sans les producteurs passionnés par le goût de leurs produits, nous ne pouvons rien », nous précisent-ils.

Aller à l’essentiel, pour eux, c’est refuser les démonstrations de virtuosité gratuite, tourner le dos aux conventions, respecter le rythme des saisons pour que le produit soit le meilleur. Ils veulent impérativement restituer le goût dans sa vérité sans ingrédient superflu. Pari hautement réussi !

Hôtel Plaza Athénée 25, avenue Montaigne 75008 Paris Tél. : +33 (0)1 53 67 65 00 Déjeuner : jeudi et vendredi Dîner du lundi au vendredi www.alain-ducasse.com

Éplucher puis laver les légumes : 1 pied de céleri-branche, 4 carottes, ½ radis noir, 2 tranches de butternut, 2 poires martin-sec, 4 pommes reinettes, 1 navet boule d’or et 4 betteraves bottes. Conserver 12 cm de céleri en partant de la racine puis le fendre en 4 tronçons. Effiler puis tailler la moitié des restes du céleri, centrifuger l’autre moitié. Couper les carottes en deux, les tailler pour qu’elles fassent 12 cm de longueur. Centrifuger les parures. Couper le radis noir. Tailler le butternut et le navet en 4 quartiers chacun. Couper les poires en deux et éplucher 2 des 4 pommes, les tailler en brunoise. Faire chauffer 25 cl d’huile d’olive ; ajouter les tronçons de céleri, de carottes, les rondelles de radis, les

Foie gras poché au navet Épluchez 2 bottes de navets fanes. Mettez de côté les trois plus petits en leur gardant 5 mm de fane. Taillez tous les autres en quatre quartiers. Chauffez une cocotte avec 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive. Mettez les quartiers de navets, salez et faites suer pendant 2 minutes en remuant. Ajoutez 1 cuillerée à café de miel, et laissez-le se caraméliser. Puis versez 3 cuillerées à soupe de vinaigre de vin et mélangez bien pour déglacer. Cuisez jusqu’à ce que le vinaigre soit réduit de moitié. Versez alors 50 cl de bouillon de volaille et assaisonnez de 3 pincées de quatre épices et de sel. Cuisez encore 10 minutes, en gardant les navets assez

Soufflé au chocolat, orange et gingembre Mettre dans la casserole 600 g de lait, 40 g de Maïzena. Porter le tout à ébullition, maintenir l’ébullition 1 minute, verser sur les 500 g de chocolat fondu, mélanger jusqu’à ce que le chocolat soit dissous puis ajouter 120 g de jaunes d’œuf. Monter les blancs et le sucre, incorporer une petite partie de blancs montés dans l’appareil de base, fouetter, serrer les blancs puis mélanger les 2 masses

81

demi-poires, les quartiers de butternut et de navet. Saler puis cuire à couvert pendant 5 minutes. Ajouter 5 cl de vinaigre de cidre puis le jus centrifugé des carottes et du céleri et le fond blanc, puis terminer la cuisson, en prenant soin de retirer les fruits et légumes au fur et à mesure de leur degré de cuisson. À la fin de la cuisson, réduire le jus puis ajouter 50 g de beurre en fouettant. Réserver. Disposer les betteraves dans une cocotte, les recouvrir de gros sel puis les mettre à cuire à 160 °C environ 30 minutes, les retirer puis les arroser d’une demi-cuillère de vinaigre de cidre et d’huile d’olive. Faire fondre 50 g de beurre puis ajouter le céleri et la pomme taillés en brunoise. Puis cuire à couvert 12 minutes. Réserver la moitié de la brunoise puis écraser le reste à la fourchette. Disposer des assiettes. Dresser le jus de cuisson en saucière. fermes. Taillez les trois petits navets réservés à la mandoline, en jolis copeaux. Avec un couteau passé sous l’eau chaude, taillez 1 lobe de foie gras de canard très frais en 4 tranches. Débarrassez-les des parures, des nerfs et du sang. Puis plongez-les tout de suite dans le bouillon et cuisez-les, à frémissements, pendant une dizaine de minutes. Avec une écumoire, retirez les tranches de foie gras et les navets. Passez le bouillon dans un chinois et rectifiez son assaisonnement. Dressez le foie gras et les navets sur le plat ou les assiettes. Déposez un petit peu de poivre mignonnette et de fleur de sel sur les tranches de foie gras. Versez le bouillon dans les assiettes et ajoutez un trait de vinaigre balsamique. Répartissez les copeaux de navets crus et servez tout de suite.

délicatement. Remplir les moules beurrés/sucrés à la moitié, insérer la pomponette de ganache puis lisser à ras avec l’appareil. Cuire au four ventilé à 170 °C pendant environ 6 minutes. Hacher le gingembre, bouillir la crème, le sirop de sucre inverti, le sucre. Ajouter le gingembre haché et les zestes et laisser infuser. Chinoiser, bouillir à nouveau la crème, verser sur les couvertures fondues et ajouter le jus d’orange. Mixer et couler en moule à pomponette et congeler.


38

AR TS D E LA TAB LE

A RT S D E L A TA B L E

L’OR PASSE À TABLE

39

5. 5. 1.

Par JANE GUÉNIER

Cette année, l’or est partout : meubles, objets, assiettes, la maison se pare de ce beau métal précieux pour illuminer votre art de vivre. Voici une sélection pour dresser une table festive… qui vaut son pesant d’or !

2.

3. 6.

7. 8. 9.

1. GUY DEGRENNE

Assiette plate « Boreal » Prix : 59,70 € www.guydegrenne.fr

2, 3 et 4. CHRISTOFLE

Assiette baroque dorée « Orangerie », assiette à aile « Paiva » et assiette de présentation « Guilloché » Prix : 380 €, 350 € et 150 € www.christofle.fr

10. 4.

11.

5. RAYNAUD

Assiette perlé or « Caviar » Prix : 132 € www.raynaud.fr

6 et 7. JL COQUET Assiette « Trois Ors »

et « Chardons » Prix : 95,50 € et 117 € www.jlcoquet.com

8. BERNARDAUD AUX

GALERIES LAFAYETTE Assiette « Feuille d’or » Prix : 57 € et 126 € (la creuse) www.galerieslafayette.com

9. RAYNAUD

Assiette « Salamanque ». Prix : 72 € www.raynaud.fr

10 et 11. DESHOULIÈRES

Assiette filet or « Royal Trianon » et assiette cocktail. Prix : 54 € et 146 € le coffret de 4 www.deshoulieres.com


26

R EN CON T RE

ÈVE RUGGIERI Par JACQUES GARCIA - Propos recueillis par FRANCIS BLAISE

Sa voix chaude et sensuelle est restée dans notre mémoire collective depuis les années quatre-vingt où sur France Inter, Ève Ruggieri nous contait les destins tourmentés de Maria Callas, Eva Perón ou Mata Hari... Elle a su nous faire découvrir les plus grands artistes lyriques de notre temps dans « Musiques au cœur », et continue de le faire dans les festivals dont elle est la directrice artistique. C’est au cœur de Saint-Germain-des-Prés qu’elle nous reçoit dans son vaste appartement où beaux meubles et objets coup de cœur se côtoient dans une belle harmonie. Jacques Garcia a voulu nous faire mieux connaître cette femme de cœur qui, comme lui, aime la musique, les arts et les… autres !

Jacques Garcia : Je suis très étonné de ne pas entendre un fond sonore de musique classique… Ève Ruggieri : Ne soyez pas étonné. Lorsque j’écoute de la musique, les notes me viennent dans la tête et cela me déconcentre. Je ne peux rien faire d’autre. JG : Parlez-nous de votre lieu de vie. ER : Avant, j’habitais le XVIe, avenue Mozart, un quartier que j’aimais beaucoup où la boulangerie s’appelait bien évidemment « La Flûte enchantée ». C’est dire si j’étais au cœur de mes activités ! C’était un endroit charmant avec un petit air provincial qui n’était pas pour me déplaire. Je l’ai quitté pour Saint-Germain, pour ses cafés et ses dernières librairies auxquelles on s’accroche désespérément et puis, surtout, pour être encore plus près de ma fille. JG : La décoration ? ER : Il n’y a pas vraiment de style défini. Bien sûr, la base du mobilier est XVIIIe, mais il y a aussi beaucoup de coups de cœur chinés çà et là ou des souvenirs, comme ce tableau de César qui me rappelle de si chaleureux déjeuners dans l’atelier de Rachid Khimoune, mon sculpteur de mari ! JG : La pièce où vous êtes le plus souvent ? ER : Paradoxalement, la salle à manger, non pour y « manger », mais pour y écrire sur une très grande table – le luxe – devenue mon bureau. JG : Recevez-vous beaucoup ? ER : À Paris peu, car je me lève à 5 h 45 tous les matins pour aller à la radio. En revanche, j’adore recevoir dans ma campagne gasconne ; prendre le temps de dresser de belles tables, de choisir les vins… JG : Quels sont vos peintres préférés ? ER : Les impressionnistes, Vuillard en tête et puis

The perfect winter tonic, served with ice.

bien sûr Picasso, Bacon et peut-être, moins attendu de ma part, Fernand Léger. Je collectionne aussi les dessins des XVII et XVIIIe siècles italiens. JG : Votre fleur préférée ? ER : La rose rose « qui sent bon ». JG : Quels cadeaux aimez-vous recevoir ? ER : Ceux que l’on a pris le temps de chercher pour me faire plaisir ! JG : Ceux que vous faites ? EV : Des objets chinés, des places d’opéra, des voix : celles de Pavarotti, Natalie Dessay, Roberto Alagna… JG : Une maison où vous rêveriez d’habiter ? ER : La mienne en Gascogne où je suis très heureuse ou Champ de Bataille, sauvé et restauré avec ce mélange de grand savoir et de sensibilité qui est votre signature, mon cher Jacques. C’est un lieu magique entouré de vos « jardins extraordinaires » créés avec la complicité de Patrick Pottier. JG : Une phrase qui vous fait avancer ? ER : « Je suis en retard. » Cela m’obsède, j’accumule parfois un mois de retard !

This Christmas, step from the heart of the fashion district on Avenue Montaigne, Paris into an enchanted world at the Hôtel Plaza Athénée. Hidden in a courtyard you’ll find your own ice rink, surrounded by silver firs and glowing fairy lights, where dreams of the perfect family Christmas comes true. Tel.: +33 1 53 67 66 65 www.plaza-athenee-paris.com

JG : Que voudriez-vous qu’on dise de vous et qu’on n’a jamais dit ? ER : Rien qui vienne de moi… pour avoir la surprise ! Retrouvez Ève Ruggieri tous les matins sur Radio Classique, et en conteuse, à partir du 23 novembre pour trois tournées exceptionnelles de Carmina Burana avec l’orchestre national d’Ukraine, et à partir de mars 2012, pour plusieurs représentations de l’opéra Carmen. À paraître : Liszt, l’abbé libertin. Editions Michel Lafon.

An Extraordinary Collection The Dorchester

The Beverly Hills Hotel

Le Meurice

Hôtel Plaza Athénée

Hotel Principe di Savoia

Le Richemond

Hotel Bel-Air

Coworth Park

45 Park Lane

LONDON

BEVERLY HILLS

PARIS

PARIS

MILAN

GENEVA

LOS ANGELES

ASCOT

LONDON


43

42

La vraie nature de Joy de Rohan Chabot

Thierry Bruet

Par FRANCIS BLAISE Photos DR

Fashion Week

les Créatures d’aujourd’hui de Thierry Bruet

Si les créations sur bois, sur tôle ou verre de Joy de Rohan Chabot ont déjà fait le tour du monde lors d’expositions de prestige de São Paulo à Athènes, avec un détour très remarqué au Musée Jacquemart-André de Paris celles sur bronze sont quasiment inédites.

Aujourd’hui, Joy a choisi d’exposer ses

pièces de bronze au cœur du Paris des arts, à la galerie Matignon, dirigée par Jany Jansem et mondialement connue pour ses présentations thématiques autour de Picasso, Topor, Maillol, Buffet, Lesieur et Del Re entre autres. C’est sa passion pour la nature qui guide sa création artistique depuis toujours. Aujourd’hui, le bronze se prête magnifiquement à son imagination débordante. Parmi la vingtaine de créations présentées, on remarquera cet arbre tout droit sorti d’un conte de fées, qui abrite insectes et papillons et qui le soir venu s’illumine de mille feux. Ou ce banc composé de branches parsemées de fleurs d’émail qui nous

donne l’impression d’être assis dans un buisson fleuri ou cet énorme papillon, venu d’on ne sait quelle contrée exotique qui soutient un plateau de verre et laisse voir la magnificence de son corps peint. Autant de pièces uniques, ludiques et poétiques qui nous entraînent dans le monde imaginaire de joy de Rohan Chabot et qui nous prouvent que l’on peut donner une fonction à une œuvre d’art avec talent. Exposition : « Lucioles. La nature, le bronze et le verre. » Du 24 novembre 2011 au 7 janvier 2012 (du lundi au samedi). Galerie Matignon 18, avenue Matignon - 75008 Paris www.joyderohanchabot.com

rap

Par charles de verneusses - Photos dr

Grand arbre Luciole Photophore

Banc Multifiori Bronze peint à la main

Si Thierry Bruet est connu pour participer régulièrement aux vitrines d’Hermès et pour les fresques qu’il réalise pour les chantiers de grands décorateurs, il l’est peut-être moins pour ses sculptures et pour son talent de portraitiste. Il sait comme personne capter l’instant unique où le modèle s’affiche et où il est le plus fragile. Toutes les créatures qui habitent ses toiles nous sont inconnues… Et pourtant, n’avons-nous pas croisé cette mine blasée d’un pseudo-mondain, la lèvre dédaigneuse de cette femme aigrie, ce sourire béat d’un enfant niais ? Il n’hésite pas,

avec un humour décapant, à déboulonner nos contemporains ou les icônes glamour et pop que sont Marilyn et Andy Warhol, à saisir les regards envieux de femmes entre deux âges à une présentation de mode, à déguiser des octogénaires en rappeurs ou à imaginer une scène toute personnelle d’ « Harold et Maude »…. Ses tableaux fourmillent d’une multitude de détails et il y a toujours quelque chose à découvrir ou à redécouvrir dans son œuvre. Si par sa technique parfaitement maîtrisée, il nous rappelle des peintres comme Vélasquez, son humour nous fait indubitablement penser à Albert Dubout ou Daumier. Thierry Bruet renouvelle l’art du portrait en « traquant » ces petits détails révélateurs qui font la vraie personnalité des individus. www.thierrybruet.com

contact@thierrybruet.com www.thierrybruet.com

Portrait d’Émilie


PAT RI M O I N E

44

L’eXCeLLenCe du SaVoiR-FaiRe Par JACQuES GARCIA - Photos DR

TAPiS en HAuTe LAine « ReGARd »

GRAnde TABLe fLAQue

L’art et La MatiÈre d’hÉLÈne de Saint LaGeR Par JACQuES GARCIA - Photos DR

Par un chemin atypique, nourrie d’expériences et de travaux sur des supports variés, Hélène de Saint Lager a créé un concept original de fonte de métal : « l’aluminium aléatoire ».

Encouragée

par quelques rencontres fondatrices, elle a progressivement déployé sa créativité, son art et son talent pour exprimer sa sensibilité et le regard personnel qu’elle porte sur la beauté, l’époque et le monde qui l’environne. Ayant obtenu un très bel accueil de la part de l’architecte-décorateur Jacques Garcia qui lui a commandé des installations en aluminium aléatoire pour son appartement parisien et pour ses clients, elle décline ce concept en mobilier, en sculptures et en bijoux. Hélène travaille aussi le bronze et la résine dont elle fait des tables coquillages pour la Galerie du Passage - Pierre

Héritière d’une fabrique déjà réputée en 1752, Prelle, la plus ancienne des manufactures de soieries d’ameublement lyonnaises, tisse depuis sa création les étoffes de soie destinées aux palais et châteaux tels que Versailles ou le Louvre et peut les reproduire à l’identique aujourd’hui. elle est la seule qui soit restée une entreprise familiale depuis cinq générations.

Passebon, voire des bijoux, avec des inclusions et dont les reflets jouent sur la profondeur. Elle a également créé une série de sets de table et de plateaux en aluminium aléatoire pour la boutique Siècle à Paris. Enfin, Hélène de Saint Lager s’est également intéressée à l’univers du tapis avec une approche originale, le concevant comme un bas-relief, en jouant avec des épaisseurs différentes et en introduisant des matériaux innovants, comme le raphia ou le fil de métal. Des créations originales et imagées pour des intérieurs d’aujourd’hui. www.helenedesaintlager-art.com

1. Prelle est la seule aussi à avoir conservé son atelier d’origine, constitué en 1880 sur la célèbre colline de la Croix-Rousse à Lyon, fief historique des soyeux lyonnais. Là, les héritiers des « canuts », ouvriers travaillant manuellement sur des métiers à bras, ont pu retisser ces dernières décennies le brocart d’or et d’argent de la chambre de Louis XIV à Versailles (29 années de recherches et de tissage au rythme de trois centimètres par jour !), le velours ciselé polychrome du château d’Amalienborg à Copenhague, somptueux « cadeau diplomatique » offert en 1752 par Louis XV au comte de Moltke, haut dignitaire de la cour du Danemark, ou encore le broché à plumes de paon en relief des rideaux et tentures murales de la chambre de Marie-Antoinette à Versailles.

Patiemment rassemblées depuis plus de deux siècles, ses archives (échantillons originaux, dessins, recettes de fabrication) constituent une incomparable documentation que tous les conservateurs de musées et châteaux du monde viennent consulter dès qu’il s’agit de restaurer un monument historique. Parmi les trésors qu’elles renferment se trouvent des pièces uniques qui n’existent nulle part ailleurs. La grande force de la Manufacture est de savoir faire cohabiter plusieurs générations de métiers à tisser, depuis les métiers à bras qui sont les seuls sur lesquels on peut tisser certains velours ciselés, brochés en soie ou brocarts d’or et d’argent, jusqu’aux métiers les plus modernes, informatisés. Pour loger

ces métiers-là, ultra-performants, avec conception assistée par ordinateur et commandes électroniques, les vieux ateliers lyonnais ont été réorganisés. Ambassadrice du luxe et du raffinement à la française, la fierté de Prelle est de pouvoir offrir des services fondés sur une expérience de plus de deux siècles à la clientèle la plus exigeante. Atelier et Siège social 7, rue Barodet - 69004 Lyon Tél. : +33 (0)472 10 11 40 Show-room Lundi-jeudi 9 h-18 h, vendredi 9 h-17 h 5, place des Victoires - 75001 Paris Tél. : +33 (0)142 36 67 21

1. ouVRiÈRe Sur son métier à tisser. 2. SHoW RooM Place des Victoires. 3. RÉÉdiTion Tissu d’esprit XVIIIe.

2. TABLe Pouf En résine

3.

45


46

VISIT E PRIVÉ E

V I S I T E PRI V É E

47

Comment ne pas se souvenir de Gatsby le Magnifique ou de la famille Kennedy lorsqu’on évoque les Hamptons ? Situé à quelques encablures de Manhattan, sur la côte sud de Long Island, ce district parmi les plus chic est l’un des plus convoité des États-Unis : Calvin Klein, Ralph Lauren, Sarah Jessica Parker, Robert de Niro parmi d’autres personnalités du « tout-New York » passent une grande partie de leurs vacances dans ce « summer camp » pour happy few.

ART DE VIVRE DANS LES HAMPTONS

Le « seaside living »

Par FRANCIS BLAISE - Photos JEAN-FRANÇOIS JAUSSAUD / LUX PRODUCTIONS et BAUME ET MERCIER

1.

dans les Hamptons a séduit Alexandre Peraldi, directeur du studio de design et de création de Baume & Mercier, qui a su avec brio retranscrire dans les dernières créations de la fameuse maison d’horlogerie cette forme d’élégance décontractée qui caractérise ceux qui habitent là-bas. La collection de montres « Hampton » est le parfait reflet de ce lieu unique où l’éternité s’égrène au rythme des marées et qui demeure l’endroit par excellence du temps retrouvé.


48

VISIT E PRIVÉ E

V I S I T E PRI V É E

4.

2. Depuis une

Ici

, toutes les maisons ont un style qui combine une vie décontractée en bordure de mer et un luxe sans ostentation pour l’architecture intérieure.

L’architecture

Cette maison en front de mer a été imaginée par l’architecte Preston T. Phillips qui a su avec talent faire rimer modernité avec sérénité, fluidité et beauté. Dans cet espace dépouillé et décloisonné, il a exalté la transparence en réalisant une maison escale tout en dedans/dehors, en ombre et en lumière dans un environnement exceptionnel d’où l’on peut voir sans être vu… Tout un art alors que nous nous trouvons à deux pas de East Hampton, la perle des villages de cette côte réputée. Alentour, la plupart des maisons rappellent celles des années quarante/cinquante mais celle-ci ne ressemble à aucune autre. Les matières développent ici chacune leur caractère, définissant la forme et le volume des espaces habitables. Le bois est omniprésent et bien qu’il s’agisse essentiellement de contreplaqué, matériau « bas de gamme » alors qu’ici le teck règne en maître, Preston T. Phillips a su en tirer avantageusement parti. « Le point positif, nous confie-t-il, est qu’il ne nécessite aucun entretien et s’impose comme un

3. matériau ancestral et contemporain. » L’architecture est à la fois puissante et légère. La maison semble flotter entre ciel et mer.

La décoration

Dès que l’on pénètre à l’intérieur, on est envahi par le parfum grisant de la mer. Immédiatement on découvre la cuisine et sa forme de couloir. Elle

49

vingtaine d’années, Jean-Pierre Pinelli et sa femme Marion accueillent les happy few du monde entier désireux de goûter dans leur hôtel aux plaisirs d’une Corse conviviale et gourmande. Riche de son expérience hôtelière, Jean-Pierre a construit dans le parc des maisons contemporaines qu’il habite quelques années en famille avant de les proposer en location saisonnière. « Y vivre nous permet de mieux appréhender tout ce qui va ou ne va pas dans ces habitations et ainsi de proposer à nos hôtes un service de qualité », nous dit-il. Il nous fait visiter sa dernière construction avec vue imprenable sur la baie de Calvi.

Une architecture

parfaitement intégrée

Aidé d’un ami architecte, soucieux de l’environnement, Jean-Pierre a choisi une architecture méditerranéenne qui trouve ses racines dans les villages des

environs et ceux d’une Corse authentique, tout en donnant la priorité au confort et à l’art de vivre. « J’ai construit cette maison sur un rocher, j’ai donc volontairement choisi des matériaux minéraux et des couleurs neutres de façon à ne pas heurter la beauté du paysage », précise-t-il. Grandes dalles de pierres polies pour les sols et stucco pour les murs. Ici, la lumière et l’espace sont primordiaux. Les vastes auvents de béton permettent de profiter des aménagements extérieurs en cas de mauvais temps et surtout d’apporter de la fraîcheur l’été. La maison est conçue de manière à ce que chacun des occupants soit indépendant, le vaste salon restant le lieu de convivialité privilégié. Toutes les chambres disposent d’une salle de bains et d’un dressing.

4.


Une apologie de la simplicitĂŠ.

5.


52

VISIT E PRIVÉ E

V I S I T E PRI V É E

6.

est fonctionnelle, sans perdre de son esthétisme, tout comme la salle de bains. Le salon, qui bénéficie d’une grande hauteur sous plafond occupe le centre du bâtiment. La chambre principale partage avec le séjour une cheminée centrale. L’espace dépouillé et décloisonné apporte une certaine sérénité. La pureté des lignes du mobilier et ses coloris neutres ajoutent une note de modernité que reprend en contrepoint l’épure des volumes, sans jamais heurter l’œil. Ici, pas de métaphores, ni d’allusions historiques, juste un souci de rigueur et d’élégance poussé à l’extrême : une apologie de la simplicité. Aucune œuvre d’art ne vient troubler les magnifiques tableaux naturels qu’encadrent les fenêtres. « Cela prouve bien qu’avec quelques idées et sans dépenser trop d’argent il est possible de créer un lieu qui nous ressemble », confie Ken Kuchin, le propriétaire. Si Preston T. Phillips revendique la liberté de l’architecte-créateur, il sait que pour tout chantier on doit proposer au client de s’approprier le projet en le réinterprétant.

1. LA MAISON Vue de la plage. 2. LA TERRASSE En teck. 3. L’ART DE VIVRE Selon Baume & Mercier.

4. LE SALON Et sa vue sur la mer. 5. LE GRAND SALON Au décor sobre et moderne. 6. LA CHAMBRE … à coucher.

7. SECRÉTAIRE MURAL Pratique et gain de place. 8. GRAND MIROIR Il reflète le paysage tel un œil-de-bœuf ouvert sur l’extérieur.

7.

8.

53


1

IN SP I R AT ION S

I N S PI RAT I O N S

LE STYLE HAMPTONS

11. 9.

À la fois décontracté et chic, le style Hamptons allie charme, confort et modernité. Il est à l’image de ces riches New-Yorkais qui ont fait de cette contrée leur destination de vacances favorite.

10. 3.

1. 4.

15. 5. 6.

12. 7. 14. 7.

2.

13. 16.

1. LE STYLE GATSBY

Cette collection Ralph Lauren Sport fait un discret clin d’œil aux années quarante. Prix : NC. www.ralphlauren.fr 2. DORMIR AU MASCULIN Cette parure de lit joue sur deux motifs et deux coloris. Prix : 46 €. www.anne-de-solene.com 3. SO CHIC Ce plaid Jacquard « Cheval Lusitanien »

en cachemire est un jeté de canapé élégant. Prix : 2 500 €. www.hermes.fr 4. SENSUEL Ce magnifique canapé est recouvert d’un cuir pleine fleur gold. Prix : à partir de 3 800 € en cuir et 3 150 € en tissu. www.duvivier.fr 5. TABLES D’APPOINT Cette série de petites tables d’appoint symbolise le mélange de rigueur et de courbes emblé-

matique du design scandinave. Prix : de 560 à 580 €. www.laboutiquedanoise.com 6. VIVA AMERICA ! Cette malle en bois gansé de cuir est idéale pour ranger toutes sortes de choses. Prix : 1 290 €. www.haloasia.com 7. PROMENADE DANS LES DUNES Ces boots au look de guêtres ne craignent rien. Prix : 560 ���. www.jeanbaptisterautureau.fr

8.

8. WEEK-END

Ce sac vous accompagnera dans toutes vos virées. Prix : 1295 €. www.haloprivatelabel.com 9. LUMIÈRE D’AMBIANCE Origami de papier recyclé. Prix 1 900 €. www.agenceartterre.com 10. DOUCEUR ACIDULÉE Ce tapis contemporain est comme un tableau de sol. Prix: à partir de 1145 €. www.sergelesage.com

11. TOTEM TV Ce totem démode les tables de télévision souvent inesthétiques. www.ledito.com 12. JOLI VASE En verre soufflé et porcelaine. Prix : 460 €. www.roche-bobois.com 13. ÉLÉGANTE SIMPLICITÉ Au choix, table de salle à manger ou console. Prix 1 495 €. www.campagnepremiere.com

14. LA BONNE HEURE

Chic et élégance pour cette belle montre en or. Prix : 11 800 €. www.baume-et-mercier.com 15. SE LOVER ! Ce fauteuil possède une fonction pivotante. Prix : à partir de 1 523 €. www.boconcept.fr 16. FUTILE MAIS INDISPENSABLE Finis les chapeaux écrasés, ils seront superbement protégés. www.goyard.com

2


56

G AS T R O NOMIE

G A S T RO N O M I E

Drôlerie végétale

« Pour maîtriser la cuisine d’aujourd’hui, je me suis tourné vers le passé. »

720 g de médaillons de thon. 4 cuillères à soupe de sauce soja. 70 g de poivrons jaunes sans peau et détaillés en julienne. 70 g de poivrons rouges sans peau et détaillés en julienne. 70 g de carottes détaillées en julienne. 70 g petits oignons toujours détaillés en julienne. 30 g d’ail haché, en julienne. 3 cuillères à soupe d’huile d’olive. Éplucher les carottes, les 4 fenouils, les 4 céleris et les 12 poireaux. Les laver et les couper dans la longueur. Prendre autant de casseroles que de légumes. Faire cuire à petit bouillon. Huiler les tranches de courgettes, les mettre sur le grill chaud, les retourner. Préparer 4 petits bouquets d’herbes. Égoutter tous les légumes presque cuits. Étaler les feuilles de papier sur un marbre. Répartir les légumes sur les bandes de papier.

Marc Meneau

Rouget au boudin noir

UN DÉJEUNER AU BON GOÛT DU TERROIR

Lever et enlever les arêtes de 2 rougets de 150 g, nettoyer les arêtes et garder les foies. Faire colorer les arêtes avec les foies avec 10 cl d’huile d’olive, ajouter les échalotes et la gousse d’ail. Suer pendant 5 minutes et ajouter la tomate coupée en 8. Mouiller avec 10 cl de vin blanc, réduire de moitié, puis ajouter le bouillon de légumes, les zestes et le jus d’une orange, le fumet de poisson, le bouquet garni et réduire de nouveau. Passer au chinois en fouettant bien, mettre les 2 filets d’anchois et mixer, repasser au chinois, mettre au point avec le sel, le poivre, l’huile d’olive et le jus de citron.

57

Rouler délicatement pour obtenir une botte de légumes. Ficeler. Dans une sauteuse, faire fondre 200 g de beurre. Déposer les 4 fagots debout et les arroser fréquemment avec le beurre fondu. Ajouter le jus de volaille. Tailler en brunoise carottes, oignon, échalote et poitrine. Ajouter les écrevisses. Arroser de cognac, flamber. Ajouter le vin blanc et le fond blanc, égoutter les écrevisses. Décortiquer les écrevisses. Réserver, piler les têtes et les carcasses, les ajouter à la cuisson. Porter à ébullition. Passer au chinois. Monder les tomates cerises, presser les fruits. Dans une sauteuse, éclater les gousses d’ail, faire cuire dans l’huile. Ajouter les tomates, faire cuire. Compoter les tomates, ajouter le jus de cuisson des écrevisses. Disposer une botte de légumes, entourer de la tombée de tomates. Les déposer sur les tomates. Arroser les légumes avec la cuisson et servir le jus d’écrevisses en saucière.

Pour la compote, cuire une pomme Chanteclerc en compote avec le beurre, émincer une pomme Granny en carpaccio et mettre un peu de jus de citron pour empêcher la chair de noircir. Délayer les 100 g de boudin sans le boyau avec la crème, assaisonner (sel, poivre) et chauffer gentiment. Assaisonner les filets de rouget et fariner le côté peau, les cuire côté peau dans une poêle antiadhésive avec de l’huile d’olive 2 minutes et 30 secondes côté chair. Enfin, dresser sur une assiette la compote de pomme avec dessus les tranches de pomme Granny, râper un peu de cannelle bâton dessus, disposer le boudin et poser dessus les rougets, mettre la sauce autour.

Par FRANCIS BLAISE - Photos DR

Il est difficile de cerner ou de pouvoir définir

Marc Meneau : à la fois paysan, érudit et artiste, il demeure cependant bourguignon avant tout. Si sa cuisine est différente de celle de ses collègues, c’est qu’il sait, comme personne, moderniser au goût d’aujourd’hui de très anciennes recettes. Installé à Vézelay, lieu ô combien symbolique, il nous confie, l’air songeur : « Cuisiner ici est une source d’inspiration et de renouvellement. Ici, je peux travailler avec le vent, la pluie, la neige, le soleil et subir le mystère de la colline éternelle. » Pour ce déjeuner de fête, ce metteur en scène de l’art culinaire nous a concocté de véritables tableaux gastronomiques, somptueux aussi bien dans le design des plats que dans l’association des textures et des saveurs, des produits de la campagne et des mets nobles. Ces préparations sensuelles

et audacieuses mettent en valeur des associations entre plusieurs produits, tout en conservant la saveur de référence de chacun d’entre eux. Aucune superposition de goûts ne vient diminuer l’intensité du parfum du moindre des ingrédients traités. Du grand art ! Si votre chemin vous mène dans l’Yonne, une halte s’impose au restaurant gastronomique L’Espérance, car même si vous êtes un cuisinier hors pair et que vous vous inspirerez de ces recettes délicieuses, rien ne vaut la main du maître et l’écouter parler cuisine est un vrai… régal. L’Espérance Grande Rue 89450 Saint-Père-en-Vézelay Tél. : 03 86 33 39 10 www.marc-meneau-esperance.com

Orange givrée, agrumes et carottes confites Laver 4 belles oranges non traitées, couper la partie supérieure sur ¼ de la hauteur de celle-ci pour pouvoir ensuite la vider de son contenu. Faites un sirop avec l’eau et le sucre et y plonger les oranges sans ébullition pendant 3 heures. Réaliser un sorbet d’orange en faisant chauffer l’eau et le sucre, puis ajouter le zeste de la ½ orange et enfin le jus, laisser refroidir et glacer en turbine. Puis faites une crème chiboust avec le lait (200 g) les jaunes d’œufs et la Maïzena,

ajouter la gélatine (préalablement réhydratée pendant 10 minutes dans l’eau glacée) dans la pâtissière chaude. Monter les blancs, les serrer avec le sucre et ajouter cette meringue à la pâtissière encore tiède. Couler cette crème dans une plaque et la faire prendre au réfrigérateur. Ensuite, éplucher et laver les carottes, les tailler en fines lamelles à l’aide d’une mandoline et les disposer dans un plat, intercaler de zestes d’orange et de sucre à chaque couche. Monter jusqu’à une hauteur de 4 cm et cuire au bain-marie à 140 °C pendant 13 heures. Égoutter l’orange confite, la remplir de sorbet au ¾, découper un disque de chiboust de 4 cm de diamètre et le poser dessus, gratiner l’ensemble et servir avec une fine part de gâteau de carottes.


58

VISIT E PRIVÉ E

U V I S I T E PRI V É E

59

n château rêvé JACQUES GARCIA ENCAMPAGNE Par JACQUES GARCIA - Photos ÉRIC SANDER

1.


60

VISIT E PRIVÉ E

V I S I T E PRI V É E

2. comme prison. Il a fallu beaucoup de courage, d’imagination, de persévérance pour lui redonner une certaine magnificence qu’il n’avait peut-être jamais connu.

La restauration Faire grand et viser haut : mon ambition perpétuelle trouve ici sa concrétisation la plus aboutie. Je reprendrais d’ailleurs volontiers cette définition de Daniel Boulanger : « Embellir c’est se sauver du peu, s’élever au-dessus de soi. Je crois au sonnet, à la cantate, à la Sixtine. » Jean de La Varende disait de Champ de Bataille : « Ici règne l’ampleur. » C’est sans doute ce qui m’a décidé à me lancer dans cette folle aventure en 1992. Les outrages du temps avaient peu affecté une architecture considérée comme un chef-d’œuvre du style baroque et que l’on pourrait attribuer à l’architecte de Louis XIV, Le Vau, avec pour preuve la force de l’évidence. Pour l’intérieur, quasiment rien n’avait subsisté. Les beaux volumes avaient été coupés en petites pièces sombres et sans charme. Seul demeurait le magistral escalier. J’ai eu envie de tout réinventer.

3.

L

e nom « Champ de Bataille » remonte au Xe siècle lorsque des seigneurs rivaux se livrent bataille pour l’indépendance de la Normandie. De nombreux édifices se succéderont sur ce lieu avant qu’en 1651 Alexandre de Créqui, contraint à l’exil, décide de se faire construire un somptueux palais pour lui rappeler les fastes de la cour où il ne serait plus reçu. Il fit appel aux meilleurs architectes et paysagistes, dont Le Nôtre, et mourut dans la misère. Puis cette demeure fut léguée à la famille d’Harcourt à qui je l’ai rachetée. L’édifice avait été pillé et saccagé à la Révolution, réquisitionné comme hôpital puis

La décoration J’ai voulu créer ici un cadre pour mes collections accumulées depuis de longues années. Lorsqu’on voit cette profusion de beaux meubles et de beaux objets réunis, on pense qu’il faut avoir une fortune considérable.

4.

61


« Je finirai sans doute ruiné mais j’aurai réalisé mon rêve. » Jacques Garcia

5.


64

VISIT E PRIVÉ E

V I S I T E PRI V É E

65

7. « Jacques est un passeur de rêve » Yaguel Didier

On entre par le grand vestibule : réaménagé par le duc de Beuvron au XVIIIe sous le règne de Louis XVI, il est de style palladien avec de grandes colonnes centrales qui soutiennent la salle à manger du premier étage. Il dessert l’escalier d’honneur que l’on peut, vu son ampleur, attribuer à l’architecte Gabriel qui a réalisé de nombreuses résidences royales. Puis on arrive dans le salon d’Hercule auquel j’ai redonné tout son faste. Il avait été totalement dévasté à la Révolution puis transformé en quatre pièces desservies par un couloir. En cassant tout ça, j’ai pu retrouver la quintessence du volume d’origine. J’ai eu la chance de dénicher à Drouot une toile peinte d’époque Louix XIV, représentant une allégorie à la Gloire et quatre éléments de stuc racontant l’histoire d’Hercule. Puis, à partir d’un élément de corniche d’époque Louis XIV que j’ai fait copier par un staffeur, j’ai recomposé ce plafond qui semble avoir toujours été là.

8.

6.

En fait, ce n’est pas vraiment le cas. Tout ce que vous pouvez découvrir ici a été chiné. Chiné ne veut pas dire trouvé dans une poubelle mais acheté dans des salles de vente, chez des brocanteurs. J’ai recréé ici des décors intérieurs et extérieurs où l’on retrouve ce sentiment oublié de l’atmosphère d’antan. Et malgré l’opulence du lieu, on s’y sent bien, c’est un château qui vit, où il fait bon vivre.


66

VISIT E PRIVÉ E

V I S I T E PRI V É E

9.

12. Tout à côté, c’est le salon de jeu dit d’Aurore et Céphale en rapport

10.

11.

1. LE HALL D’ENTRÉE

5. LE SALON DE JEUX

9 ET 10. LE GRAND SALON

CHÂTEAU ET JARDINS

2 ET 3. LE SALON D’HERCULE

6. LA BIBLIOTHÈQUE

11. LE SALON DE BILLARD

DU CHAMP DE BATAILLE

4. LE GRAND ESCALIER

7 ET 8. LA CHAMBRE DE PARADE

12. LA SALLE À MANGER

27110 LE NEUBOURG

67

au plafond attribué à Simon Vouet et qui représente une allégorie de ces deux héros. Les sièges sont estampillés de Foliot et Tillard, ont appartenu à Louis XV et portent des marques de différentes résidences royales. Le canapé de Tillard a une histoire puisqu’il aurait appartenu à la marquise de Pompadour. Au centre, le meuble en marqueterie est de Jean-François Oeben, vers 1760. À gauche de la cheminée, la commode de Godreau vient du salon des jeux de la reine Marie Leczinska au château de Compiègne. La chambre de parade porte bien son nom. Son décor est particulièrement riche avec ses belles boiseries de Verberckt (1720). L’alcôve est garnie de tapisseries des ateliers de Delft du début du XVIIe siècle. Elles représentent l’histoire de Marc Antoine et Cléopâtre. Le salon d’honneur ou salle à manger est une pièce chaleureuse et agréable car elle donne à la fois sur le jardin et sur la cour d’honneur. On remarque sur la table une réplique réduite du temple de l’amour de MarieAntoinette en Sèvres offert par Napoléon 1er à l’impératrice Marie-Louise ; les chaises sont de Foliot et je les ai trouvées quasiment une par une. La pièce suivante a fait dire à une de mes amies, Marie-José Nat : « Il y a des endroits où l’on se sent plus intelligent. » C’est sans doute dû à la profusion de beaux meubles et objets présents ici et qui sont tous de « qualité musée ». On y découvre des fauteuils de Nicolas-Quinibert Foliot ayant appartenu à la comtesse du Barry, une console de l’ébéniste Adam Weisweiler, un des

derniers portraits de la reine Marie-Antoinette au Temple par Kucharski… Ce salon de compagnie donne une idée de ce qu’était la douceur de vivre dans l’aristocratie à la fin de l’Ancien Régime. Contrairement aux idées reçues, le billard n’est pas né au XIXe siècle. Louis XIV adorait ce jeu. Celui-ci date de son époque. Sur les murs, de très belles tapisseries de Bruxelles tissées en 1680, qui représentent les signes du zodiaque et les mois de l’année. Elles ne supportent ni la lumière du soleil ni celle de la lune. Cette pièce est toujours dans une demi-pénombre. Je viens de restructurer ma bibliothèque. Elle est sur deux niveaux, ce qui permet d’accéder facilement aux livres dont certains datent du XVIIIe. Au centre, les tables de consultation sont entourées d’un mobilier d’époque Empire estampillé Jacob-Desmalter. Quand je me suis lancé dans cette aventure, je ne mesurais pas la somme de travail, d’argent, et de courage qu’il me faudrait déployer. Mais j’ai réussi à surmonter ce qui fut sans doute la période la plus difficile de ma vie, l’accumulation et le dépassement des critiques systématiques. Quand on s’attaque à une œuvre de cette envergure, au début on est condamné à ne faire qu’une ébauche, donc critiqué, et c’est à la fin de celle-ci qu’on s’attaque au gros œuvre. Alors, vos détracteurs reviennent sur leurs premières impressions et vous disent : « Bravo et merci. » C’est une vraie satisfaction. En conclusion, je pourrais dire qu’importe l’endroit d’où vous venez si vous avez le courage d’aller au bout de vos ambitions. www.duchampdebataille.com


68

INSP I R AT IONS

I N S PI RAT I O N S

LE STYLE CHÂTEAU Tout le monde n’a pas la chance, comme Jacques Garcia, de pouvoir s’offrir du mobilier et des objets dignes des plus grands musées européens. Aujourd’hui, de nombreux fabricants rééditent de jolis meubles qui s’inspirent des siècles passés et qui permettent de donner à votre intérieur un côté « château ».

5. 6.

1.

2. 8. 7.

9. 3. 1. FAUTEUIL CARROSSE

Ce fauteuil en chêne naturel vieilli avait été créé pour se protéger des courants d’air et pouvoir se lover au chaud. Prix : 790 €. www.maisonsdumonde.com

2. BAROQUE ITALIEN

Cette table-console en hêtre laqué au riche décor végétal est dans le plus pur esprit baroque italien du XVIIIe siècle. Prix : 10 150 €. www.moissonnier.com

4. 3. VAISSELLE ROYALE Réédition de la vaisselle de la reine Marie-Antoinette. Prix : de 364 € à 990 €. www.bernardaud.fr 4. LUMIÈRE Cette lampe à poser sur une console en métal vieilli et pampilles de cristal apporte un éclairage d’ambiance. Prix : 1 150 € www.timothyoulton.com

5. LIT DE REPOS

Très prisés au XVIIIe siècle, les lits de repos étaient dans toutes les pièces des belles demeures, jusqu’aux salons de bains ! Aujourd’hui, ils font un canapé original et couchage d’appoint. Prix : 5 950 €. www.moissonnier.com

6. POUF

Ce vaste siège d’appoint imaginé par Jacques Garcia, bien que d’esprit XIXe,

10. peut trouver sa place dans de nombreuses ambiances. Prix : 2 034 €. www.bakerfurniture.com

7. TABLE À JEUX

De style Louis XV, cette table en merisier, sycomore et ébène a été rééditée dans les règles de l’art avec de belles ferrures en bronze. Prix : 4 800 €. www.taillardat.fr

8. INSOLITE Transformez vos bouteilles vides en d’amusants candélabres avec ce bougeoir « Burning Bottle » 5 feux en métal blanc ou noir. Un esprit château décalé pour un jardin ou une terrasse ! Prix : 49 €. www.zoeppritz.com 9. MÉRIDIENNE

Cette méridienne en bouleau recouverte

d’une toile de chanvre est particulièrement confortable. Son dossier et ses accoudoirs cannés allègent sa ligne. Prix : 1 650 €. www.duboutdumonde.com

10. CASTLE WEAR

Indispensable pour se donner l’impression de vivre au château, cette robe de chambre en soie naturelle. Prix : 1 635 €. www.charvet.com

69


70 70

J AR D IN S

J A RD I N S

71

UN JARDIN VISIONNAIRE ET SYMBOLIQUE Par JACQUES GARCIA - Photos ÉRIC SANDER

2. « Ce n’est… ni en architecte, ni en jardinier, c’est en poète et en peintre qu’il faut composer des paysages. »

3.

Louis-René, marquis de Girardin quoiqu’intemporelle dans ses lignes. L’inspiration du moment dans les formes de toujours : tel aura été le principe directeur d’un parc plus que moderne, harmonieusement éclos dans un cadre classique et même romain, voire « new wave » comme dit mon ami historien Franck Ferrand.

Comme pour la décoration 1.

du château, c’est le même principe de grandeur qui m’a guidé, quand il s’est agi de recréer, à partir de rien ou presque, des jardins qui sans doute avaient été

somptueux, mais dont le temps avait effacé jusqu’à la dernière trace pour les transformer en prés à vache ! Nous avons d’emblée adopté le parti pris d’une œuvre contemporaine dans l’esprit,

Seul un bout de croquis avait échappé à l’oubli : né de la main d’un grand paysagiste – peutêtre Le Nôtre en personne –, ce document désignait l’emplacement de quelques éléments d’époque. Ils ont été restitués scrupuleusement ; et pour le reste, ce sont eux, avec ma volonté de retrouver la source antique, qui ont donné la mesure et l’inspiration des nouveaux jardins, réalisés avec Patrick Pottier.


72

J AR D IN S

J A RD I N S

73

5. La dernière folie

7. 1. LES JARDINS VUE D’AVION 2. LE TEMPLE DE LÉDA 3. LA GRANDE CASCADE 4. LE PALAIS MOGHOL

4.

6.

5. ET 7. LE SALON 6. LA CHAMBRE

Selon le jardinier Patrick Pottier : « C’est l’architecture moghole d’une perfection exceptionnelle, mêlant les traditions iraniennes et locales, en les enrichissant d’éléments européens et totalement nouveaux qui a inspiré Jacques Garcia, architecte dans l’âme, pour créer ce lieu étonnant et très privé. Ce palais moghol et son jardin se dressent à l’ombre de son château. La terre rouge des bas-côtés, les essences d’arbres rares, la décoration néo-indienne, tout ici invite au voyage et au dépaysement. On se croirait reçu chez le dernier des maharadjahs, mais avec une convivialité et une simplicité très Garcia. » EN PRATIQUE

• Jardins et salon de thé sont ouverts de Pâques à la Toussaint : les week-ends et jours fériés de 14 h à 18 h ; en mai, juin et septembre tous les jours de 14 h à 18 h ; en juillet & août, tous les jours de 10 h à 18 h. • Visite avec plan et texte • Accessible à 80 % aux personnes handicapées www.duchampdebataille.com


74

B IEN-ÊTRE

B I E N- Ê T RE Se détendre, oublier pour un temps les tracas de la vie quotidienne, prendre soin de soi dans un cadre idyllique. Quel plaisir !

La décoration

Si l’hôtel demeure mythique, il s’est doté d’un spa à la pointe de la technologie dans un décor typique entièrement revisité par Jacques Garcia. Un spa orientaliste dans tous les sens du terme – architecture, décoration et ambiance – qui est d’un charme exquis et qui invite à une évasion hors du temps. Un espace calme dont la décoration ravit les hôtes : zelliges, alcôves, boiseries et marbres sont les composantes de l’univers authentique et ravissant de sa décoration.

Les soins

PARENTHÈSE SENSORIELLE À LA MAROCAINE Par RENÉ TALMARD - Photos DR/LA MAMOUNIA

Cet espace offre un moment de détente absolue grâce à ses rituels marocains modernisés, des soins de luxe signés par des grandes marques internationales telles que Shiseido et La Ric et un salon de coiffure animé par Jean-Michel Faretra. Le spa reçoit régulièrement des prix d’excellence dont le dernier « Meilleur hôtel spa dans le monde 2011 » décerné par les lecteurs du Condé Nast Traveller. Ici, on a choisi les soins traditionnels de la marque marocMaroc, reconnue pour ses vertus biologiques et ses senteurs orientales d’ambre et de musc. « IL ÉTAIT UNE FOIS Cette société de cosmétologie offre des produits soigneusement LA MAMOUNIA… étudiés et conçus pour les séances CELA SONNE COMME de bain de vapeur en hammam. le bien-être du corps est UN CONTE SURGI Ainsi, célébré grâce à la richesse de DU FOND DES ÂGES. l’huile d’argan, les bienfaits de la ALLIER AINSI rose et la douceur de l’amande. La célèbre maison Shiseido LE MERVEILLEUX propose un incomparable savoirDE LA MODERNITÉ faire japonais, plus de cent trente ans d’expérience ayant AU MEILLEUR DE permis d’élaborer une méthode LA TRADITION, C’EST exclusive pour ressourcer corps esprit. Les esthéticiennes LE PRIVILÈGE DE et exercent la méthode de soin Qi LIEUX DEVENUS SI fondée sur la sollicitation des RARES QUI ONT SU points « Tsubo » qui régulent les flux d’énergie. Même si vous DEMEURER FIDÈLES n’êtes pas résident de l’hôtel, À LEUR MYTHE. » vous pouvez venir ici vous faire « chouchouter » dans un luxe absolu. Attention toutefois, une JACQUES GARCIA réservation est impérative. Contact réservation : +212 5 24 38 86 00 www.mamounia.com

75


Vivre AU COIN DU FEU Par Francis Blaise - Documentation jebatis.com

La cheminée apporte charme et chaleur à une maison. Lorsque celle-ci n’en possède pas, il est facile d’en faire construire une, à la fois pratique et esthétique, tout en respectant certaines règles de sécurité.

AVEC


78

IDÉES

I D ÉES 1. OPTIO

Cheminée centrale compacte, cubique, constituée de 4 parois de verre afin de voir le feu à 360°. Puissance : 12 kW Rendement : 77 % Volume chaud : 240 m3 Prix : à partir de 6 245 € www.donbar.com

2. PRIMO

Un poêle de qualité à un prix attractif avec un style qui lui permet de s’intégrer dans tous les intérieurs. Puissance : 8 kW Rendement : 73,4 % Émission CO2 : 0,19 % Prix : à partir de 2006 € www.brisach.com

79

3. VARIO

Un design original qui marie forte personnalité et légèreté. Vous pouvez le personnaliser grâce à de nombreuses finitions. Puissance : 14,8 kW Rendement : 72,6 % Émission CO2 : 0,3 % Prix : à partir de 3 760 € www.brisach.com

2. 2.

1.

U

ne cheminée trop grande par rapport à la dimension de la pièce fonctionnera sans doute, mais elle engendrera aussi un certain nombre d’inconvénients difficilement réparable. Impression de « courant d’air » due à l’apport d’air frais trop important compte tenu du volume de la pièce, grande consommation de bois, etc. Si votre choix s’arrête sur une de ces belles cheminées de château faite pour chauffer 400 m2 et que vous désirez l’installer dans une pièce de 60 m2, vous n’aurez que des déboires. De plus, consommant énormément de bois, il vous faudra également prévoir un lieu assez vaste de stockage. Avant l’installation, pensez à vérifier la solidité du plancher au droit de la future cheminée (certaines pèsent plusieurs tonnes) et, le cas échéant, procédez à des renforcements de structures. Sauf si l’emplacement d’un conduit de fumée est déjà existant, le meilleur empla-

cement d’une cheminée dans une pièce reste à l’opposé de la porte principale.

ne renferment évidemment pas de produits inflammables.

L’alimentation en air frais Les dimensions du foyer C’est primordial ! Pour votre sécurité tout d’abord, et surtout pour le bon fonctionnement de votre cheminée. En effet, un kilo de bois sec consomme environ 3,5 m3 d’air pour brûler, d’où l’apport indispensable d’air frais. Dans les maisons anciennes, souvent mal isolées, la ventilation se fait « naturellement » sous les portes et fenêtres. En revanche, si votre maison est récente, cette alimentation d’air doit être créée. La solution la plus efficace consiste toutefois à apporter de l’air frais directement au fond de l’âtre ou par-dessous, grâce à une gaine puisant l’air neuf. Cet air peut être pris à l’extérieur ou dans un vide sanitaire ou un sous-sol si ces volumes eux-mêmes bénéficient d’entrées d’air suffisantes et

Si votre foyer a une longueur d’1 m, sa hauteur doit être de 80 cm et sa largeur de 60 cm. Cette règle doit être respectée, sous peine d’enfumages réguliers de la maison, auxquels tous les accélérateurs de tirage ne changeraient pas grand-chose ! Le conduit de cheminée se caractérise par sa section (20 x 20, 30 x 30 cm, etc.) mais aussi par sa hauteur totale. Plus un conduit est haut, moins sa section est importante. Pour les dimensions du foyer, on parle des ouvertures effectives sur la pièce (largeur x hauteur) ou encore de son volume (largeur x hauteur x profondeur). Pour les petites cheminées (volume de foyer inférieur à 0,50 m3), le volume du conduit de fumées représente en général de 1,5 à 2 fois le volume du foyer. Pour les cheminées plus importantes (volume de foyer supérieur à

0,50 m3), le ratio est de 1 fois à 1,3 fois le volume du foyer. En prenant comme base de départ la surface ouverte du foyer de la cheminée (largeur x hauteur), le volume du conduit de fumée (en m3) s’établit entre 0,5 et 1,2 fois la surface, selon la taille de la cheminée (plus elle est grande, plus le ratio diminue). La cheminée extérieure doit dépasser de 40 cm au moins le faîtage du toit (Arrêté du 22 oct. 1969, art. 18).

tion (double paroi, enduit, isolant). Pour permettre une évacuation régulière des gaz brûlés, il est primordial que la section du conduit ne soit pas réduite dans son parcours, ce qui est souvent le cas dans certaines demeures anciennes. Aucun frein à l’évacuation des fumées ne doit venir perturber le tirage, voire inverser le tirage au passage de la souche. Seule la pose d’une mitre, ou mitron, en couronne-

3. ser 20° pour une hauteur totale de plus de 5 m et 45° avec conduit lisse pour des hauteurs totales inférieures à 5 m. • Un conduit pour un foyer ouvert ne doit pas avoir une section de surface inférieure à 400 cm² (20 x 20). Ses parois extérieures ne doivent pas dépasser 50 °C (d’où l’intérêt des conduits possédant des isolants thermiques ou à double paroi interne).

« Il fait froid, parce que l’on regarde là où il n’y a pas de chaleur. » Alexandra David-Néel

Quant à son emplacement, il doit se situer hors de la zone de pression créée par les vents dominants en contact avec la pente d’un toit. On la positionnera dans une zone plus calme et dépressionnaire. La cheminée dépassera du toit, et doit donc être protégée pour éviter un refroidissement trop rapide des gaz de combus-

ment de la souche, est possible pour améliorer le tirage en provoquant un léger rétrécissement en fin de parcours des fumées.

Recommandations

• Il ne doit y avoir qu’un seul foyer par conduit, les dévoiements (coudes) ne doivent pas dépas-

Un ramonage annuel (voir deux en cas d’utilisation intensive) est indispensable, voire obligatoire (contrat d’assurance). Réalisé par un professionnel, il vous sera remis un certificat. Mais pensez aussi à recueillir le témoignage écrit de deux ou plusieurs voisins, ça peut toujours servir en cas de problèmes…


80

IDÉES

I D ÉES

4. 4. CALLISTO

Le design de cette cheminée habillera votre intérieur avec classe et sobriété. Ce modèle existe en foyer ouvert ou fermé. www.flamnco.fr

5. LUSANTA

DEVIS TRAVAUX EN UN CLIC !

Cheminée en Rocstone décor bois patiné gris et pierre dure beige. www.richardledroff.com

Fondé par Nils Tharandt-Ortiz, Best Of ARTISANS est le premier site français d’enchères inversées qui met en relation les professionnels et les particuliers pour obtenir des devis compétitifs. Avec les évaluations, l’utilisateur peut se

5.

renseigner sur le professionnel choisi grâce à l’avis des particuliers ayant déjà bénéficié de ses services. Quant aux professionnels, artisans et autres personnes travaillant dans le secteur, ils ont l’opportunité de pouvoir dénicher des travaux et besoins en services à proximité de chez eux. www.bestofartisans.com

3.

1. BIBLIOTHÈQUE À BÛCHES Cette bibliothèque permet d’avoir à la fois du bois pour une bonne flambée et un bon livre pour se détendre au coin du feu. Prix : 530 € - www.ak47space.com 2. SERVITEUR DE CHEMINÉE Ensemble tout inox, 5 pièces Blomus, (design André Gilli). Prix : 319 € - www.fraisedesbois.com

LE POÊLE À BOIS Plus facile à installer qu’une cheminée, le poêle à bois redevient très tendance. Son installation peut ne prendre qu’une journée. Le choix de modèles est très varié : chic, classique, rétro. Aujourd’hui, les fabricants font preuve de beaucoup d’imagination tant au niveau des formes que des couleurs. L’avantage majeur du poêle à bois est sa facilité d’installation : un seul raccordement à un conduit d’évacuation suffit à son fonctionne-

ment, sans aucun autre raccordement nécessaire. Vite réalisé et sans complication technique, il pourra aussi être emmené sans dégâts lors d’un déménagement.

L’autonomie des poêles varie suivant les matériaux. En mélange de fonte et matériau réfractaire : six à douze heures, en mélange de fonte et d’acier : cinq à dix heures.

Le mode de diffusion de la chaleur et le rendement diffèrent selon les matériaux constitutifs du poêle, mais il restitue en moyenne 60 à 80 % de la chaleur. Il fonctionne en feu continu et un chargement toutes les huit heures environ suffit généralement à assurer le chauffage.

Nous avons particulièrement apprécié le dernier né de Fondis, le « Modulo », d’un design épuré qui associe les qualités d’une cheminée et celles du poêle à bois. www.fondis.com

81

5. 1.

2.

4.

3. CONTEMPORAIN Serviteur Torson en acier comprenant 4 accessoires. Existe en noir givré, gris et blanc. Prix : 143 € - www.ateliers-dixneuf.com 4. SAC À BÛCHES Résistant et amusant, ce sac à bûches trouvera sa place à côté de la cheminée. Prix : 38 € - www.jardindulysse.com 5. DEUX EN UN Murs de bûches, acier brut vernis ou laqué. Se règle en fonction du bois à stocker. Prix : 120 € - www.lemarquier.com


Inspirations plurielles

www.inspirationsplurielles.fr Éditeur

FBE francisblaiseeditions@gmail.com Directeur de la publication et rédacteur en chef

Francis Blaise

blaisefrancis@free.fr Tél. : 06 09 76 10 51 Direction Artistique

Perrine Bonafos

agency.maisonhate.fr secrétariat de rédaction

Nathalie Grisoni Ont collaboré à ce numéro : Jacques Garcia Jane Guénier (art de la table) Mélina Crisostomo, Christophe Ioannidis, Agnès de la Mure, Charles de Verneusses, Jean Talmard Documentation

Jbatis.com Photographes

Jean-François Jaussaud (Luxproductions) Éric Sander Publicité

Au journal Diffusion

MLP Inspirations Plurielles est une publication de FBE 141, boulevard Murat, 75016 Paris Tél. : 09 52 62 76 36 inspirationsplurielles@gmail.com RCS Paris : 523 005 049 Impression

Presses de Bretagne Rue des Charmilles - ZI Sud-Est 35515 CESSON-SEVIGNE Cedex www.pressesdebretagne.com La rédaction décline toute responsabilité quant aux photos, illustrations et dessins qui n’engagent que la responsabilité de leurs auteurs. Les prix indiqués dans les articles rédactionnels sont communiqués à titre indicatif et peuvent être sujets à variation. Toute reproduction même partielle est interdite sans l’autorisation expresse de l’éditeur (loi du 11 mars 1957) Numéro de commission paritaire en cours Dépôt légal à parution - ISSN en cours Photo de couverture : Jacques Garcia à l’exposition : « Le château de Versailles raconte le Mobilier national, quatre siècles de création » Jusqu’au 11 décembre 2011 Prochain numéro : mars 2012

Inspirations tunisiennes Abonnezvous, détendezvous ! L’offre

Pour tout abonnement d’un an au journal INSPIRATIONS PLURIELLES, nous sommes heureux de vous offrir une remise exceptionnelle de 10 % sur votre séjour à l’hôtel SANGHO de Zarzis en bungalow prestige, les pieds dans l’eau, ainsi qu’une séance de remise en forme dans le centre de balnéo­ thérapie qui n’utilise que des produits naturels et locaux.

Le lieu

Véritable petit village enfoui à l’intérieur d’une palmeraie de 14 hectares, le SANGHO ZARZIS étale ses bungalows blancs à l’architecture traditionnelle, au bord de la Méditerranée, le long d’une immense plage de sable blanc. Le site fut naguère très prisé des Romains qui lui donnèrent le nom de SANGHO. Il demeure maintenant l’un des plus magnifiques endroits de la Méditerranée, dans le pays le plus convivial du Maghreb.

Conditions

Après réception de votre bulletin d’abonnement, nous vous enverrons un « bon de réduction » accompagné d’une brochure ainsi que toutes les conditions pour organiser votre séjour. Renseignements : tél. 01 42 97 14 00, www.sangho.fr

abonnement je m’abonne pour 4 numéros

FRANCE

UE

AUTRES PAYS

20 €

25 €

30 €€ (frais de port inclus)

Je désire recevoir l’offre « Inspirations Tunisiennes » À renvoyer sous enveloppe affranchie, accompagné de votre règlement par chèque à : Francis Blaise Editions 141 Boulevard Murat 75016 Paris Nom ................................................................................ Prénom ............................................................... Adresse .......................................................................................................................................................... Code postal .............................Ville ................................ Pays ..................................................................... Tél. .................................................................................. E-mail ................................................................. Informations nécessaires au traitement de votre abonnement. (Article 27 de la loi N° 78-17 du 06-01-1978) Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification auprès de l’éditeur, FBE, francisblaiseeditions@gmail.com


Harrison Paris, Dieutegard Paris, Barrier & Fils P aris, Printemps Lille, JL Maier L yon, Eric Bernadou T oulouse, Daury Toulon, Le Jasmin Marseille, Alain La Rochelle, AL Bastia

Catalogue disponible sur demande au 01 58 18 14 39

INSPIRATIONS_230x280_MOA10023.indd 1

* Le Les mo Les moments oment mentts fo forts de la vie

26/10/11 11:36


Inspirations Plurielles - Hiver 2011/12