Issuu on Google+

Initiatives Citoyennes

Bouchemaine

Notre seul parti c’est Bouchemaine ! Le programme et le collectif Elections municipales des 23 et 30 mars 2014


Edito Beaucoup d’entre nous ne sont pas natifs de Bouchemaine mais tous, nous avons fait le choix d’y résider avec nos familles. Ce choix s’est effectué par désir et séduction ; qui parmi nous est insensible à notre environnement naturel (la Maine, la Loire, les espaces verts, l’architecture résidentielle, une ville à taille humaine) ? Notre commune permet à chacun d’y vivre dans le respect mutuel. Nos enfants grandissent ensemble ; ils se retrouvent à la crèche, à l’école, au collège, au lycée du secteur ainsi que dans les différents clubs et associations de la commune. Cet équilibre, nous y tenons car nous voulons continuer à partager ces moments qui nous rapprochent tous. Notre engagement s’adresse à vous, «les Bouchemainois de la Pointe, du Bourg, de Pruniers et des hameaux. Pour conserver et développer la qualité de notre environnement, de nos valeurs de respect, d’accueil et de partage, nous ne dépendons pas d’idéologies partisanes qui brisent les équilibres si fragiles. L’équipe qui se présente à vous s’est constituée au fil des échanges que nous avons partagés autour des lettres d’Initiatives Citoyennes. Nous nous sommes nourris des discussions que nous avons eues entre habitants, de vos observations et de vos envies. Nous agissons en conscience et mettons notre savoir-faire au service de la commune pour que chacun y réside sereinement. Notre engagement est humble, notre ambition est raisonnée, nous connaissons les contraintes de l’intercommunalité mais notre implication est totale pour Bouchemaine afin que tous les actes municipaux soient réellement au service de ses habitants. Ce programme est construit de vos idées. Par votre vote, vous nous accorderez votre confiance. Par notre mobilisation, nous ferons vivre Bouchemaine pour vous et avec vous.

2


Finances Une gestion financière prenant en compte les capacités contributrices des Bouchemainois : dépenser moins mais dépenser mieux. Le constat

Depuis six ans, notre commune n’a de préoccupation majeure que d’offrir de nouveaux services, sans tenir compte de la réalité financière des Bouchemainois. Notre commune, avec les investissements de « la Maison des projets » à La Piverdière et « l’Eco quartier » au Château, sera endettée en 2015 à hauteur de plus de 10 millions d’euros. Et en 2016, à fiscalité constante, l’actuelle Municipalité sera dans l’incapacité, de son propre aveu, de faire face aux dépenses courantes de la commune et donc aux intérêts de la dette.

Isabelle OUSTRIC 42 ans Responsable financier

Initiatives Citoyennes s’engage, à : - maîtriser les dépenses communales et s’assurer de la bonne utilisation de l’argent public - ne pas augmenter les taux d’imposition communaux tout au long de notre mandat - assurer une gestion active de la dette et désendetter la commune - faire une pause de trois ans dans les investissements immobiliers - remettre à niveau l’entretien régulier de la commune, tant au niveau des espaces verts, des bâtiments que de la voirie - surveiller attentivement les taux des emprunts toxiques signés entre les deux tours des élections municipales de 2008 François LIEUBRAY 51 ans Cadre dirigeant

Nos actions à court terme : - optimiser dès 2014 les dépenses de fonctionnement de la commune - mettre entre parenthèses l’investissement de « La Maison des Projets » afin de vérifier si celui-ci correspond bien aux attentes de toute la population et de toutes les associations - réaliser un audit financier interne pour définir les marges de manœuvre financières possibles - tenir deux fois par an des réunions publiques citoyennes pour partager avec la population la situation financière de la commune - assurer une gestion transparente des marchés publics et notamment des marchés publics de voiries - stopper définitivement le projet dispendieux de l’Eco quartier sur le quartier du Château

Nos perspectives 2017/2020 : - dégager les marges de manœuvre nécessaires pour s’engager progressivement dans le projet phare du mandat d’Initiatives Citoyennes : donner une véritable perspective d’aménagement urbain à Bouchemaine autour de la notion des trois villages avec leur spécificité

Carole SELVA 49 ans Employée de crèche

3


Urbanisme Le projet phare : engager une politique d’aménagement urbain respectant Bouchemaine, son environnement et ses paysages, autour de trois pôles identifiés. Le constat Philippe BODY 48 ans Directeur régional

Depuis 2008, la dégradation du paysage urbain de Bouchemaine s’est accélérée. Notre commune a perdu de sa spécificité pour ressembler de plus en plus aux autres communes de l’agglomération angevine. L’aspect verdoyant est progressivement supprimé au profit d’un bétonnage excessif. Le centre de la commune n’est plus identifié et Bouchemaine n’est plus qu’une succession de maisons, où les trames vertes disparaissent les unes après les autres.

Initiatives Citoyennes s’engage, à : - limiter la densification sur les espaces dédiés à l’urbanisation, afin de préserver la qualité de vie - assurer le renouvellement de la population au travers d’une politique du logement raisonnée - préserver les espaces agricoles, les paysages et l’environnement entre les trois villages

Nos actions à court terme : Odile COUSIN 52 ans Chauffeur enfants handicapés

- s’engager avec force et conviction dans le nouveau Plan Local de l’Urbanisme (P.L.U.) actuellement en phase d’étude au sein des services d’Angers Loire Métropole, avant son approbation définitive fin 2015 - supprimer la clause de mixité sociale sur l’ensemble du territoire communal, qui veut que tout projet de construction comprenne plus de 50 % de logements sociaux - arrêter immédiatement le projet d’Eco quartier sur le Bourg de Bouchemaine (quartier du Château) - identifier par une signalétique appropriée les entrées de notre commune du nord au sud et d’ouest en est

Nos perspectives 2017/2020 : Damien JULIENNE 33 ans Chef de projets informatiques dans un établissement public

4

- avoir un Plan Local de l’Urbanisme en accord avec le projet d’aménagement urbain que les habitants de Bouchemaine auront retenu les 23 et 30 mars prochains - mener une politique ambitieuse d’aménagement des bords de la Loire et de la Maine pour favoriser le tourisme et les déplacements doux - préserver la qualité de vie de Bouchemaine et sa dimension de commune verte aux portes d’Angers


La Pointe La Pointe : l’ancien pôle (et poumon économique) de Bouchemaine a tous les atouts pour devenir le point d’attraction touristique et culturel de l’Agglomération (architecture, histoire, paysage…). Elle se doit d’être remise en valeur. Le constat

Karen LECLER 33 ans Gestionnaire de comptes Collectivités Locales

La Pointe se meurt. Chaque équipe qui se présente au suffrage local en fait le constat. Mais depuis 1995, est-ce que La Pointe a changé ? L’épicerie a été remplacée par la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO), la boulangerie tient vaillamment et quelques commerçants résistent. Des initiatives privées ont néanmoins permis de redonner un début de vie au site emblématique de notre commune.

Initiatives Citoyennes s’engage, à : - valoriser les atouts de La Pointe pour en tirer un bénéfice conséquent en termes de rayonnement économique et touristique - favoriser le développement des projets privés ayant une visée d’hébergements touristiques, au travers d’une aide financière publique (chambres d’hôtes – maisons d’hôtes…)

Nos actions à court terme : - développer un partenariat avec les communes ligériennes autour de l’eau, du vin et de la randonnée pédestre - promouvoir La Pointe et ses artisans d’art sur l’agglomération angevine et exporter ses talents au-delà du département, par une politique de communication ciblée, avec l’aide du Comité Départemental du Tourisme - lancer progressivement, en fonction des opportunités et avec le concours d’Angers Loire Métropole, des acquisitions de petites maisons typiques du bord de Loire, afin d’y installer des artistes et des artisans d’art - proposer des Conventions d’Occupation Précaire aux artisans d’art et futurs artisans désireux de s’y installer, afin de limiter les investissements communaux

André FAYOL 55 ans Ingénieur

Nos perspectives 2017/2020 : - rénover l’ancienne école de La Pointe, louée à un osiériste et une mosaïste, pour améliorer les conditions d’accueil des visiteurs et des touristes - offrir aux artisans d’art de la commune un écrin permanent et pérenne leur permettant d’exposer et de vendre leurs œuvres au sein de la Maison de la Confluence - faire de La Pointe le point de départ de nombreux chemins de randonnée, mais aussi de pistes de VTT pour répondre à la forte demande des amoureux de la nature

Catherine COLINEAU 63 ans Retraitée de l’enseignement

5


Pruniers Pruniers : territoire ayant la plus forte concentration de population, allant des Hauts de Beaumont jusqu’au Val de Maine inclus. Cet ensemble se doit d’être préservé et embelli. Pascal GARREAU 55 ans Agent Commercial

Le constat

Pruniers subit les assauts répétés d’une politique dogmatique ayant à cœur de faire de Pruniers une zone de mixité sociale avec de nombreux logements sociaux. L’objectif de l’actuelle municipalité a pris corps sur les terrains récemment vendus en face du centre commercial de Pruniers, mais aussi sur le projet route d’Angers. Cette volonté revendiquée s’exprimera pleinement dans le prochain Plan Local de l’Urbanisme (P.L.U.).

Initiatives Citoyennes s’engage, à : - conserver son caractère résidentiel à Pruniers, offrant à de nombreuses familles la possibilité de résider dans un environnement privilégié où nature et espaces verts se conjuguent

Nos actions à court terme : Pascale LE GALLIC 52 ans Ingénieure commerciale dans la finance

- rachat des terrains récemment vendus à Angers Loire Habitat en face du centre commercial et suppression de la clause de mixité sociale sur ceux-ci - puis lancement, sur les terrains décrits ci-dessus, d’un nouveau projet communal de moindre ampleur dans la qualité architecturale existante, permettant d’enrichir la commune et favorisant son désendettement - modification, si possible, du projet route d’Angers de sorte à limiter le nombre de constructions sur les parcelles - arrêt de la vente du presbytère pour développer un projet touristique

Nos perspectives 2017/2020 : - lancement d’un projet « Résidences Senioriales » réservé en priorité aux Bouchemainois - revoir l’entrée de la commune de Bouchemaine en venant du Lac de Maine - créer une Maison d’Hôtes communale qui permettrait d’accueillir les touristes et offrirait ainsi de nouvelles ressources financières communales Denis GLAUX 68 ans Consultant en Ressources Humaines

6


Le Bourg Le Bourg de Bouchemaine, pôle majeur de la commune, doit être identifié par les Bouchemainois et les touristes.

Le constat

Dominique DELEMER FRAPPER 56 ans Le Bourg de Bouchemaine subit année après année un désintérêt grandissant, malgré l’attractivité natuAssistante familiale (famille d’accueil)

relle de la Maine, particulièrement fréquentée en toutes saisons. Les constructions se sont succédées sans réelle réflexion d’ensemble car l’objectif faisait défaut. Un nouveau projet d’urbanisme sur le Bourg doit s’inscrire dans la durée, être partagé par tous et ne pas pouvoir être remis en cause dans sa globalité à chaque élection.

Initiatives Citoyennes s’engage, à ce que :

- le Bourg de Bouchemaine devienne le pôle de centralité que toute commune cohérente possède : le lieu incontournable où toute la population de Bouchemaine se réunit à différentes occasions de l’année et où les Bouchemainois prendront plaisir à se retrouver Dans cette perspective, des idées doivent pouvoir être débattues sans tabou, dans le cadre d’une étude d’aménagement urbain : - libérer les espaces en face de la médiathèque, qui peuvent servir de charnières à une recomposition urbaine - assurer la mise en valeur des commerces de proximité afin d’accroître leur chiffre d’affaires et accueillir un marché sous une halle - une rue Chevrière retrouvant son chemin naturel vers les quais de la Maine qui lui tendent les bras - la vallée du Boulet devrait pouvoir être aménagée afin que touristes et randonneurs profitent des richesses trop souvent ignorées de notre territoire

Laurent LE CORRE 47 ans Responsable de Maintenance

Nos actions à court terme :

- lancer une étude d’aménagement urbain, avec l’aide d’écoles d’architecture afin d’engager une large réflexion sur le centre Bourg pour répondre à notre volonté de faire du Bourg de Bouchemaine le pôle de centralité de la commune

Nos perspectives 2017/2020 :

- s’assurer progressivement de la maîtrise foncière des espaces nécessaires à cet aménagement urbain, avec l’aide d’Angers Loire Métropole qui assure cette fonction - associer étroitement toute la population de Bouchemaine à ce projet phare, afin que celui-ci soit partagé par le plus grand nombre

Anne-Marie RENOUF 59 ans Déléguée médicale

7


Tourisme et environnement Le tourisme dans un environnement de qualité à développer. Le constat

Le tourisme pourrait être une des richesses de Bouchemaine mais malgré tous les constats établis, celuici ne se révèle pas aussi florissant que nous le voudrions. Christian MONTARON 50 ans Cadre technique, recherche et développement en électronique médicale

Initiatives Citoyennes s’engage, à : - être au rendez-vous pour accueillir le tourisme fluvial qui doit revenir sur la Loire à partir d’avril 2015 et dont nous devrons pleinement profiter. Notre participation à la mise en place d’un ponton d’accostage sera une nécessité pour le tourisme fluvial - lancer une réflexion visant à accroître les offres de services autour de la base nautique - créer des parcours pédestres équipés de bancs et d’aires de repos permettant aux Bouchemainois de se promener de Pruniers au Bourg de Bouchemaine puis du Bourg vers La Pointe - engager une réflexion pour impulser l’implantation d’un hôtel qui fait aujourd’hui défaut à notre commune et d’une ginguette sur les bords de l’eau

Nos actions à court terme :

Evelyne MEZIERE 57 ans Assistante maternelle

- mise en place de nouvelles aires de jeu pour les enfants, notamment dans les nouveaux lotissements qui en sont actuellement totalement dépourvus et près du parcours de santé (Val de Maine) dont l’implantation sera retravaillée - création d’une piste de rollers pour les enfants près de l’école du Petit Vivier et du Château - création d’un ponton pour la pêche à destination des personnes en situation de handicap - améliorer la signalisation des parcours pédestres, notamment sur Les Durelleries - initier des barbecues « une année un village » sur chaque pôle de la commune, pour organiser un accueil des nouveaux habitants et favoriser les échanges

Nos perspectives 2017/2020 : - mise en place du système Vélib’ pour la période estivale au départ de La Pointe - découverte interactive du patrimoine communal par un jeu de piste, sur smartphone et tablette - engager des partenariats avec nos agriculteurs, les viticulteurs et les artistes pour mettre en place des parcours de randonnées avec des pauses découvertes ou gastronomiques - solliciter la création d’une passerelle pour les piétons et les vélos parallèlement au pont de Bouchemaine, particulièrement dangereux dans le cadre de la Loire à vélo, en partenariat avec le Conseil Général et le Conseil Régional et les fonds européens

8


Les services publics Services publics à la population : remettre le citoyen de Bouchemaine au cœur des préoccupations de l’administration publique. Le constat

Trop souvent, l’administration arrive à se suffire à elle-même tout en oubliant parallèlement que sa raison d’être est de servir l’usager. Les fonctionnaires ne sont en rien responsables de ce constat. Ils ne sont que le reflet d’un manque de courage des élus locaux qui, au lieu d’affronter leurs propres responsabilités, préfèrent naviguer dans le vent et mieux profiter d’une réélection confortable.

Virgile VALETTE 43 ans Professeur agrégé en Sciences Industrielles de l’Ingénieur - ingénierie mécanique

Initiatives Citoyennes s’engage, à : - remettre l’usager-citoyen au cœur des préoccupations de la vie municipale - décliner dans tous les secteurs de la vie municipale les valeurs du service public qui sont essentielles et qui sont trop souvent galvaudées - appliquer dans chacune des décisions des élus locaux l’efficacité et l’efficience avec un souci constant de bonne utilisation des deniers publics

Nos actions à court terme : - mise en place d’un plan de formation des conseillers municipaux à la gestion publique - modification des plages horaires d’ouverture de la mairie, notamment le mercredi qui sera ouvert toute la journée - modifier le projet éducatif territorial afin qu’il apporte à nos enfants soutien scolaire, aide aux devoirs, découverte de nouveaux enseignements si la réforme des rythmes scolaires est maintenue - revoir la tarification des services publics pesant sur les familles et les usagers dans un souci de plus grande équité et d’égalité - lancer un plan CAP Numérique visant à moderniser la commune en matière de numérique : mise en réseau des ordinateurs des écoles permettant l’accès à distance, ouverture de l’administration sur le monde libre de l’informatique… - modifier la gestion du numéro d’urgence des élus pour être plus réactifs dans le service rendu aux Bouchemainois - instaurer une audience libre du maire sans rendez-vous chaque semaine et visite de quartier programmée chaque mois avec le responsable voirie et le directeur des services

Jacqueline NICOLAS 61 ans Retraitée d’institut médico-éducatif

Nos perspectives 2017/2020 : - modifier en trois ans l’image que nos concitoyens ont des élus et des fonctionnaires de la commune - optimiser l’administration communale au service du citoyen

9


Sports, culture, associations Les mondes sportifs, culturels et associatifs : une des richesses de Bouchemaine qu’il convient de préserver et de soutenir. Le constat Hugues BESSONNET 49 ans Chef d’entreprise

Bouchemaine peut se prévaloir de la richesse de son tissu associatif particulièrement dense, aussi bien au niveau du sport, de la culture, que de toutes les activités qui favorisent l’épanouissement personnel et collectif.

Initiatives Citoyennes s’engage, à : - instaurer un dialogue permanent avec l’ensemble du monde associatif en toute transparence, afin de répondre le mieux possible aux souhaits exprimés par celui-ci, mais en gardant toujours à l’esprit les notions d’efficience et d’efficacité - poursuivre la collaboration avec le tissu associatif dans le cadre de la politique des rythmes scolaires, mais en développant des activités entre des seniors et les enfants - dépasser le cadre purement réglementaire des Temps d’Activités Périscolaires (TAPs). Bouchemaine n’est ni en Zone d’Education Prioritaire, ni en Zone Urbaine Sensible. Les TAPs doivent par conséquent être adaptés au public cible : nos enfants - favoriser les échanges associatifs avec les autres communes de l’agglomération dans un esprit de partage et de mutualisation, notamment avec Savennières, Beaucouzé, Ste-Gemmes/Loire…

Elisabeth BLANC 64 ans Retraitée

Nos actions à court terme : - mener une politique culturelle de qualité dimensionnée avec nos moyens financiers, tout en assurant la promotion des réalisations du monde associatif - assurer une gestion optimisée des salles communales afin de satisfaire le plus grand nombre, mais en mettant les usagers citoyens de Bouchemaine au cœur de nos priorités - supprimer toutes les aides qui ne sont pas en rapport direct avec l’usager citoyen Bouchemainois

Nos perspectives 2017/2020 :

Paul RENOUX 70 ans Retraité de la Fonction Publique Hospitalière

10

- faire aboutir la réflexion sur l’opportunité de réaliser ou pas « La Maison des Projets » sur le site de La Piverdière - lancer une étude de faisabilité sur l’extension ou la rénovation du complexe sportif du Petit Vivier - mener une réflexion visant à regrouper l’ensemble de nos activités sportives sur le plateau du Artaud, face au stade de football, à la place de l’urbanisation déjà programmée par l’actuelle municipalité


L’intercommunalité Intercommunalité : Bouchemaine est une des premières communes de l’agglomération angevine. Sa parole doit être entendue, comprise et respectée ! Le constat

L’empreinte d’Angers Loire Métropole (A.L.M.) dans la vie quotidienne des Bouchemainois est de plus en plus présente, que cela soit dans les transports publics, la gestion des déchets, l’eau ou encore l’urbanisme. Tous ces dossiers nécessitent compétences, rigueur mais aussi ténacité afin d’être entendu et compris par A.L.M. Toute politisation d’une équipe municipale est préjudiciable à la gestion d’une commune de la taille de Bouchemaine. Elle serait alors engluée dans des arbitrages d’appareils bien éloignés des préoccupations quotidiennes des Bouchemainois. Cette politisation serait d’autant plus préjudiciable compte tenu des incertitudes qui pèsent sur la couleur politique du futur Maire d’Angers et donc d’Angers Loire Métropole. Seule une équipe municipale « sans étiquette politique », inféodée à aucune personnalité, saura le mieux défendre les intérêts de notre commune.

Danielle BOISNEAULT 56 ans Comptable

Initiatives Citoyennes s’engage, à :

- défendre dans chacune de ses prises de position le seul intérêt de Bouchemaine, sans compromission - revendiquer l’identité de notre commune afin de mieux la préserver et améliorer le service rendu aux Bouchemainois, que cela soit en matière de transports en commun mais aussi en matière de collecte des déchets ménagers - amener Angers Loire Métropole à respecter ses engagements dans le cadre des compétences qui lui ont été déléguées, notamment en matière économique avec le développement de la zone d’activités des Brunelleries Il n’est pas normal que Bouchemaine ait eu à payer les travaux de l’école du Petit Vivier alors même que ceux-ci relevaient pour une partie de la compétence d’Angers Loire Métropole. Dans cet exemple, l’appartenance de l’équipe en place à un parti politique a contraint Bouchemaine à garder un silence révérencieux vis-à-vis d’Angers Loire Métropole, mais les contribuables Bouchemainois ont payé de leurs deniers non seulement l’école de Pruniers, mais également celle de Trélazé au travers des 138 000 euros que la commune de Bouchemaine verse chaque année à Angers Loire Métropole.

Pascal ROUAULT 49 ans Responsable des achats dans l’industrie

- proposer à la Communauté d’Agglomération d’Angers Loire Métropole une expérience pilote visant à supprimer la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères qui pèse sur les habitants de Bouchemaine, au profit de la Redevance d’Ordures Ménagères (taxation au prorata de la quantité de déchets produits par chaque foyer fiscal) et doubler le ramassage du bac jaune du tri

Nos actions à court terme :

- toutes les lignes de bus desservant Bouchemaine doivent pouvoir accueillir les usagers handicapés et devraient être équipées d’abribus - revoir les dessertes de la lignes 6 et négocier la création avec Irigo d’une seule navette directe (aller-retour) entre Bouchemaine et Angers centre - revisiter les transferts de charges et de compétences qui ont eu lieu et qui veulent que Bouchemaine verse aujourd’hui près de 138 000 euros à Angers Loire Métropole sans contrepartie en matière de services supplémentaires

Nos perspectives 2017/2020 :

- Bouchemaine doit retrouver la place qui était la sienne : celle d’une commune respectée au sein de l’Agglomération Angevine, sachant se faire entendre au moment opportun, libre de ses actes et de sa parole

Sophie ROBERT 24 ans Chargée d’études en environnement (en recherche d’emploi)

11


Voies et dessertes Les voies et dessertes sur Bouchemaine : un véritable challenge que nous devons relever, dans l’intérêt de notre commune et de ses habitants. Le constat Laurent PIQUET 44 ans Technico-commercial en rénovation de l’habitat et énergies nouvelles

Notre commune souffre d’un défaut d’entretien de sa voirie et de ses voies de circulation. Bouchemaine peut même être qualifiée de sale car d’autres choix ont été faits au profit d’actions plus valorisantes politiquement : une décision qui n’est pas sans conséquence si nous n’y remédions pas rapidement…

Initiatives Citoyennes s’engage, à :

Hélène PECOURT 41 ans Directrice d’exploitation Secteur d’activité : Transport

- assurer une plus grande propreté de notre commune, notamment au niveau des points TOM, des arrêts de bus et des aires de stationnement - revenir à un délai d’entretien de la chaussée, des fossés et des accotements qui permette d’assurer une meilleure tenue de nos voies et assurer ainsi la sécurité des Bouchemainois - lancer avec nos partenaires extérieurs un diagnostic préalable sur tous nos réseaux souterrains (eau, eaux usées, électricité, téléphone) ; réunir les habitants quartier par quartier pour énoncer le diagnostic et évoquer avec eux les solutions pérennes - remettre en concurrence tous les marchés publics liés à la réfection de la voirie ou à l’entretien de la commune : une saine concurrence pour un juste prix ! - revoir les aires de stationnement et la sécurisation de la sortie de l’école du Château. Le lancement de la nouvelle réflexion sur le quartier du Château prendra en compte cette dimension essentielle pour nos enfants - modifier les circulations autour de l’école du Petit Vivier afin de fluidifier le trafic - sécuriser les pistes de vélos existantes et créer de nouveaux parcours tout le long de la commune

Nos perspectives 2017/2020 : - avoir une vision très précise de l’état de nos voies et réseaux afin de partager avec l’ensemble des habitants cet état des lieux et établir un programme d’actions sur les 20 prochaines années : si nous voulons éviter d’avoir à payer 15 à 20 fois plus cher nos futures interventions sur la voirie publique, nous devons adopter une démarche professionnelle

Patrick SIX 67 ans Retraité de l’enseignement supérieur

12


« Nous sommes des citoyens libres de toute étiquette politique, représentatifs de Bouchemaine, responsables et impliqués au service de notre commune »

Hélène PECOURT

Christian MONTARON

Danielle BOISNEAULT

Karen LECLER

Denis GLAUX

Philippe BODY

Isabelle OUSTRIC

Pascal GARREAU

Jacqueline NICOLAS

Laurent PIQUET

Evelyne MEZIERE

Paul RENOUX

Anne-Marie RENOUF

François LIEUBRAY

Sophie ROBERT

Damien JULIENNE

Dominique DELEMER FRAPPER

Patrick SIX

Odile COUSIN

Laurent LE CORRE

Catherine COLINEAU

André FAYOL

Pascal ROUAULT

Carole SELVA

Elisabeth BLANC

Virgile VALETTE

Pascale LE GALLIC

Hugues BESSONNET

13


Les adjoints Première adjointe

Deuxième adjoint

Adjointe chargée de l’urbanisme et des transports publics Conseiller communautaire

Adjoint aux affaires scolaires et à la Petite enfance

Hélène PECOURT, 41 ans Mariée, 2 enfants

Directrice d’Exploitation - secteur transport de voyageurs Une expérience professionnelle d’une vingtaine d’années dans le monde du transport au service des particuliers, des entreprises et des collectivités locales Habitante de Bouchemaine depuis 2011

Cadre Technique, Recherche et développement électronique Médicale Activités exercées : Délégué parents élèves, Président FCPE école du Petit Vivier, Gérant Société Civile immobilière Trésorier association Créabidouille, Conseil d’administration Collège Jean Monnet (Parent d’élève) Conseil administration association d’entraide familiale et sociale Habitant de Bouchemaine depuis 1994

Troisième adjointe

Quatrième adjoint

Adjointe aux affaires sociales, aux personnes en difficultés et aux solidarités

Adjoint chargé des finances, des relations humaines et de modernisation de l’action publique Conseiller communautaire

Danielle BOISNEAULT, 56 ans 2 enfants

Responsable Administrative et Financière Association: commission départementale ACO (automobile club de l’ouest) IDSR: intervenante départementale sécurité routière nommée par le préfet de Maine et Loire Habitante de Bouchemaine depuis 1997

Cinquième adjointe Karen LECLER, 33 ans

Adjointe chargée de la politique culturelle et des animations Diplômée d’une licence dans la Protection de l’environnement Gestionnaire de comptes Collectivités locales auprès d’un éco-organisme depuis quatre ans A travaillé huit ans dans l’assistanat de direction auprès de groupes d’assurances et de santé Habitante de Bouchemaine depuis 2010

Septième adjointe

Isabelle OUSTRIC, 42 ans Mariée, 2 enfants

Adjointe chargée de la voirie, des espaces verts, de l’entretien de l’espace public et des relations avec le monde agricole Responsable Administrative et Financière Formation supérieure en comptabilité, expérience de 20 ans dans la gestion administrative et financière pour de grands groupes étrangers Habitante de Bouchemaine depuis 1995

14

Christian MONTARON, 50 ans Marié, 4 enfants

Denis GLAUX, 68 ans Marié, 2 enfants

Manager et directeur commercial Créateur et chef d’entreprise, Consultant en RH, Coach professionnel Président d’association « Club Service » Habitant de Bouchemaine depuis 1994

Sixième adjoint

Philippe BODY, 48 ans Marié, 3 enfants

Adjoint chargé de la politique sportive et de ses équipements Cadre commercial, directeur régional Actif dans les associations parents élèves Val de Maine puis président EPVF pendant 3 ans Président conseil syndical Hauts de Bouchemaine Vice-Président syndic résidences les Pensées Ambarres 33 Habitant de Bouchemaine depuis 1996

Huitième adjoint

Pascal GARREAU, 55 ans 2 enfants

Adjoint chargé de la politique touristique, du jumelage, du développement économique, du commerce et de l’artisanat Agent Commercial en immobilier Conseiller Municipal dans la majorité de 2001-2008 Ex-Président conseil syndical Hauts de Bouchemaine Habitant de Bouchemaine depuis 1997


« La Liberté est rebelle à toute idée reçue » Mme de Staël Philippe LUCAS, marié deux enfants - 46 ans

Je réside sur la commune depuis 25 ans. Je suis Diplômé de l’université Paris Dauphine en gestion publique, titulaire d’un Diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisées en Administrations Locales et d’une licence en droit public. J’ai commencé ma carrière professionnelle en 1990 en qualité de chargé de mission à la mairie de Neuilly sur Seine où j’ai appris à gérer une commune auprès de son maire. J’ai rejoint le Lion d’Angers comme directeur d’établissement public en 2003. Expert en gestion publique, je travaille aujourd’hui pour le Ministère de l’Economie et des Finances. Après avoir finalisé les circuits de gestion de la dépense publique dans un nouvel environnement comptable, j’accompagne actuellement un projet de modernisation des ressources humaines de l’administration centrale. Je souhaite que chacun des adjoints au maire exerce pleinement sa délégation. Je n’entends pas être un Maire à temps plein cumulant mandats et revenus pour devenir un professionnel de la politique. J’ai obtenu d’être à temps partiel dans mon cadre professionnel. Je pourrai ainsi mener à bien ma mission de Maire, entouré d’un collectif dynamique et désireux de s’impliquer pleinement.

Madame, Monsieur, Depuis le mois d’octobre, Initiatives Citoyennes a d’abord voulu vous faire partager des constats dont vous n’étiez peutêtre pas informés. Nous avons engagé des débats, évoqué des thématiques permettant à chacun de s’interroger sur le devenir de notre commune. Les six lettres publiées ont d’abord suscité surprise, curiosité, puis engouement au delà même de Bouchemaine. Il est vrai qu’il n’est pas coutumier d’aborder les élections municipales sous l’angle des idées et du programme en dehors des questions de personnes qui sont subalternes. Nous sommes heureux aujourd’hui de vous le présenter. Ce programme est l’essentiel car il scellera entre vous et nous un « contrat citoyen » dont nous vous serons redevables. Initiatives Citoyennes est au service de ce programme. Il est mesuré, efficient mais clairvoyant car nous savons que les finances publiques, locales et nationales et par voie de conséquence les vôtres ne sont pas extensibles. Un Maire même déterminé ne pourra rien seul ! Il se doit d’être entouré d’un collectif dynamique, réunissant des acquis complémentaires, constitué de femmes et d’hommes représentatifs de Bouchemaine, libres de toute appartenance politique. Ce sont ces femmes et ces hommes qui en toute connaissance de cause ont la volonté de s’impliquer au service de notre commune.

Ce sont ces mêmes femmes et ces mêmes hommes qui ont décidé de me porter à leur tête. C’est avec considération et émotion que j’ai décidé d’accepter leur décision afin de mettre mes aptitudes et mon expertise professionnelle avec une énergie renouvelée au service de ma commune et donc à votre service. Soyez assurés que nous avons et nous aurons l’âme chevillée au corps, dans l’intérêt de tous, de voir appliquer notre programme. Le 23 mars, par votre vote, il vous appartiendra de rejoindre Initiatives Citoyennes et d’affirmer votre Liberté.

INITIATIVES CITOYENNES Philippe LUCAS

15


Initiatives Citoyennes

Bouchemaine

Vendredi 28 février 20h30 - Ecole du Petit Vivier Mercredi 05 mars 20h30 - Salle Chevrière

participer

nous rejoindre

s’informer

libre

Jeudi 13 mars 20h30 - Salle des Sablons

agir

Lundi 17 mars 20h30 - Pastel de Loire

urbanisme

Mercredi 19 mars 20h30 - Salle Chevrière

nous soutenir

proposer idées

réagir collectif partager

solidarité

sans étiquette échanger des idées

Contacts, infos et réseaux sociaux Blog initiativescitoyennes49080.lbogspot.fr initiativescitoyennes49080.blogspot.fr Page facebook facebook.com/initiativescitoyennes49080 Compte Twitter @ic_bouchemaine @ic_bouchemaine E-mail initiativescitoyennes49080@gmail.com

Le programme d’Initiatives Citoyennes est un document de campagne électorale intégralement financé sur des fonds personnels.

Vu le candidat - imprimé sur papier 135g recyclé FSC - Siret 344 488 705 00015

Venez nombreux partager avec nous un moment de convivialité autour du programme et de l’équipe d’ « Initiatives Citoyennes » Vendredi 21 mars 20h30 - Salle du Val de Maine


Programme « Initiatives Citoyennes » élections municipales 2014 bouchemaine