Page 1

Journal NUMÉRO SPÉCIAL

ANNÉE 2017-2018

Un mag’ gratuit réalisé par toi disponible dans ton école !

Do It With Africa BÉNIN 2017 Présentation de l’option

ASPIRANT-E NURSING

Une journée particulière Echange linguistique à

A s s e n b r o e k

#4

S E L O C É R INTE

Le défi météo Relevé sans l’ombre d’un nuage

Le tour de la Belgique Par les élèves de l’Institut de l’Enfant-Jésus

L’IPAM FAIT SA CORRIDA

LES RHETOS SE METTENT AU VERT

Le sport à l’Athénée CELLULE BIEN-ÊTRE & HARCELEMENT

L’IPAM : une école tournée vers la culture

PROPOSÉ PAR

REPORTAGE # MULTIMEDIA # SONDAGE # INTERVIEW AVEC LE SOUTIEN DE LA FÉDÉRATION WALLONIE-BRUXELLES ET DE LA PROVINCE DU BRABANT WALLON


Do It With Africa BÉNIN 2017

Quand on me demande ce qu'est un Do It, je ne sais que répondre... C’est tellement de choses. En aucun cas je n’aurais cru ressortir aussi grandie de cette expérience.

Cet engagement a donné un sens à ma vie que je n’aurais pu imaginer

Bonne lecture ! Cette revue rassemble des articles rédigés et illustrés par des élèves et des professeurs des différentes écoles secondaires de Nivelles. Pour proposer du contenu, interpelle la personne référente de ton école ou ta direction.

QUI SOMMES-NOUS ? Cette ambiance africaine, qui m'emportait dans un bonheur et une joie de vivre à couper le souffle.

INFOR JEUNES BW · Nivelles Avenue Albert et Elisabeth 13 1400 Nivelles 067 21 87 31 - 0495 77 88 48 info@ijbw.be - www.ijbw.be

Ces sourires d’enfants qui se dessinaient sur leur visage. Ces échanges avec les béninois qui m’ont été si enrichissants. Ces moments de réflexions si intenses. Ce sentiment d’impuissance tant de fois ressenti. Ces rares douches bien méritées. Ce ciel étoilé. Ces fous-rire et ces pleurs. Ces regards émerveillés devant de si beaux paysages. Ces journées de formations au sein de mon groupe qui nous ont appris à être des citoyens responsables et évidemment, devenir une grande famille. Tous ces moments me sont très précieux car ils fondent aujourd’hui ce que je suis. Alors toi qui lis ceci, ne pense pas qu’un Do It est quelque chose d’anodin ou un simple séjour en Afrique. C’est bien plus que cela. C’est des rencontres inoubliables et des souvenirs qui se créent, une philosophie de vie qui se tisse, une histoire qui s’écrit.

J’ai participé au Do It, Bénin, 2017 avec DBA (ASBL Défi Belgique Afrique) · www.ongdba.org

En arrivant dans l’atmosphère de DBA, j’étais une jeune fille, certes ouverte d’esprit, mais inconsciente de toutes les inégalités du monde. Maintenant, je suis toujours ouverte d’esprit mais investie et plus humaine. Je lutte tous les jours, à mon échelle, pour un monde plus humain et plus juste. 2

Marie Verselle

Institut de l’Enfant-Jésus


Présentation de l’option

ASPIRANT-E NURSING

Créée il y a 6 ans, sous l’impulsion de la direction et d’un groupe d’enseignants, la section Aspirant/e Nursing de l’IPET compte aujourd'hui près de 65 élèves. Cette option constitue un tremplin idéal vers les études supérieures. En effet, elle offre aux jeunes une formation à la fois théorique et pratique qui s’articule autour de trois axes majeurs à savoir les sciences, la pédagogie et le domaine paramédical. Les élèves sont donc tour à tour confrontés à des cours spécifiques, pointus, dans les domaines précités, mais aussi à la réalité professionnelle, de par leur stage.

Connais-toi toi-même (Socrate)

Le CESS en poche, la plupart des élèves de la section entreprennent des études d’infirmière, sage-femme, instituteur, logopède ou encore psychologue… Chaque année, ce sont de nouveaux métiers qui viennent s’ajouter à la liste.

Quelques notions du BEPS, des ateliers théâtraux, une formation sur la gestion des conflits ainsi que des rencontres avec une infirmière, des pompiers et une sage-femme étaient au programme.

Mieux se connaitre tel était l’objectif de la semaine thématique à laquelle ont participé les élèves de cinquième année Aspirant/e Nursing de l’IPET, en ce début octobre. Guidés par des spécialistes issus des milieux social, pédagogique et paramédical, ils ont été amenés à mieux appréhender leur personnalité et ainsi objectiver leur avenir professionnel.

LES RHETOS SE METTENT AU VERT

Découvre vite les Aspirant.e.s Nursing en action à la page 7 ! D’autres événements jalonneront le parcours des jeunes au sein de l’établissement afin que leur choix d’études supérieures soit le fruit d’une réflexion menée à la lumière de l’expérience.

Au programme : une visite guidée sur les écosystèmes le long du canal à Ronquières, la visite de la station d'épuration de Monstreux, le tout relié par une balade à vélo à travers les petits villages et la campagne régionale.

Faire plus ample connaissance entre les élèves, pratiquer un sport, sensibiliser à l’environnent, tels étaient les buts de la journée verte Une belle occasion de profiter à laquelle les rhétos du Collège Sainte-Gertrude de Nivelles ont pleinement de cette magnifique journée au plus proche de la nature ! participé.

Tous leurs témoignages à la page 9

Charlotte Willems

3


Le sport à l’Athénée

L’Athénée est une école relativement active, d’un point de vue sportif. Après les cours, diverses activités sont proposées,comme le volleyball ou le basket-ball. C’est pour améliorer la communication entre nos courageux professeurs d’éducation physique et les élèves, mais nous ne limiterons pas à cela puisque nous comptons aussi vous informer sur les actualités sportives du moment.

sûrs, et que l’on ne vous entraîne pas de manière excessive. Je veux dire par ce terme que les professeurs ne cherchent pas à encadrer des futurs professionnels. Pour terminer, un argument assez important et décisif : c’est facile d’accès. Évidement, puisque c’est le même établissement que celui dans lequel vous vous rendez tous les jours pour suivre vos cours. Si je puis rajouter... À vos baskets !

Marie Derison & Léah Lakis ARN

Ces articles sont extraits du nouveau journal numérique de l’Athénée Royal de Nivelles : l’AR News.

Un journal 100% éléctronique, réalisé par les élèves... pour les élèves.

Nous espérons par ce fait inciter un maximum d’élèves à faire du sport, en dehors de l’école ou mieux encore dans l’école même.

de matériel supplémentaire, la seule chose nécessaire reste évidemment une tenue de sport convenable, ce dont, normalement, tout le monde possède en vue des cours d ’é d u c a t i o n p h y s i q u e réguliers. Je parle pour tous les pauvres professeurs en insistant sur le normalement.

En effet, quoi de mieux que de représenter les couleurs de notre école en participant par exemple au cross qui eut lieu mercredi dernier pour ainsi répandre la vraie valeur de l’athénée auprès de tous ? Nous remercions d’ailleurs tous les élèves participants. Il en est de même pour le semimarathon de Nivelles qui eut lieu au début de cette nouvelle année scolaire, et dont la participation e s de l’école a été possible grâce à Mr L e n t r a î n e m e n t s François et Mme Gaignage. sont bien Tout est entre nos mains, mais encadrés par surtout, tout est possible tant qu’on les professeurs y ajoute un grain de volonté. d ’é d u c a t i o n qui Pour quoi faire du sport à l’école ? physique suivent et aident, En premier lieu, c’est entièrement bien entendu, les GRATUIT, et c’est un argument qui sportifs. Je tiens marche à coup sûr (on vous connaît à préciser tout bande de rapias !). de même que les Pas besoin de payer une cotisation, ni entraînements sont 4

BRAVO à l’ARNews Team !


CELLULE BIEN-ÊTRE & HARCELEMENT

Ah, le harcèlement… Je me doute qu’en lisant ce mot assez pénible, tu auras certainement voulu passer à l’article suivant pour une lecture quelque peu plus joviale mais mon but n’est pas de faire la morale. Le fait que tourmenter tes camarades ne soit pas la meilleure des idées tu le sais sûrement déjà.

« Mon but ici est de te parler d’un projet très intéressant et qui concerne tout le monde. »

As-tu déjà entendu parler de la Ce projet a pour but d’aider tous Sont conseillés les élèves matures calmes, ou qui veulent cellule bien-être et harcèlement ? les élèves de l’école, qu’ils soient éventuellement s’orienter vers une Elle existe depuis quelques années harcelés ou harceleurs, désirant de filière psychologique ou sociale dans maintenant, nous avons questionné l’aide des autres ou qu’ils aient juste leur métier futur. Mme Gaignage, une des professeurs Un autre de leur projet c’est les responsables, pour en savoir un peu quelque chose sur le coeur. plus. En effet, dans l’optique de cette groupes de parole, ce qui a déjà été Si tu es sujet au harcèlement ou cellule bien être, des volontaires de 5 testé et qui a, apparemment, plutôt même si tu as cru en voir, que ce soit ou 6, désignés comme parrains, sont bien marché. dans les couloirs ou près des environs censés être plus “accueillants “ que de l’école, tu peux aller voir un des professeurs ou un élève volontaire avec qui tu pourras discuter et essayer de trouver une solution à ton problème.

les professeurs. Les élèves de degré inférieur pourraient alors aller se confier plus facilement à eux s’ils ont un problème. De plus ces parrains resteraient durant les temps de midi dans le grand préau , non pas pour surveiller mais pour garder un oeil sur les plus petits et être à l’écoute si besoin est. Plus loin encore les parrains en permanence seraient encore plus présents que les parrains “normaux”.

Un professeur bénévole réunit une classe et leur demande leurs ressentis par rapport à la classe, s’ils se sentent à l’aise…

Chaque élève donne son avis et explique ce qui le contrarie, il essaie alors de trouver une solution ensemble. Le but est que ce soit les élèves qui s’en sortent par euxmêmes pour régler leurs problèmes.

Camilla Imerov ATHENEE ROYAL de Nivelles

5


Le tour de la Belgique Par les élèves de l’Institut de l’Enfant-Jésus Objectif : récolter des fonds pour le VIVA for LIFE

Journée sportive du mercredi 15 novembre 2017

Le montant total des dons est de 18 395,53 euros ! Pour un total de 19.895 km parcourus en vélo, à pieds (course et marche) càd 14,5 fois la Belgique

Nos plus grandes satisfactions sont la très bonne organisation de cet évènement et la solidarité dont les élèves ont fait preuve.

De plus, malgré quelques « A refaire sans hésitations (sauf crevaisons et quelques éraflures, tout s’est passé sans encombre. peut-être les courbatures) ! »

Nous avons marché jusqu’à Ittre dans la bonne humeur et la bonne entente. Cela nous a permis de découvrir des endroits qui nous étaient inconnus jusque-là.

La pauvreté

Tous ensemble, nous avons parcouru 10.605 km à vélo et notons bien que les plus téméraires d’entre nous ont continué à pédaler après les 38 km initiaux ! Des activités artistiques nous étaient proposées. Durant cette matinée, élèves, parents, éducateurs, professeurs et même les professeurs retraités se sont réunis afin d'exprimer leurs dons à travers différentes techniques d'arts. Boules de noël, sous-verres et impressions textiles ont été réalisés avec passion.

Ce mot est connu de tous et pourtant peu sont ceux qui connaissent réellement la problématique. Les élèves de rhéto en option sciences sociales se sont penchés sur le sujet.

« Savez-vous que 1,8 enfants sur 10 de 0 à 6 ans sont touchés par la pauvreté en Belgique ? Cela a de nombreux impacts tels que le mal être moral, physique etc. »

Malgré le sol quelque peu boueux, la joie de sortir entre amis tout en Comme nous sommes TOUS sachant que c’était pour la bonne concernés par ce problème de cause prenait le dessus. Au total société, les élèves, les professeurs, les nous avons parcouru 6300 km. éducateurs et tout le personnel de l’Institut de l’Enfant Jésus de Nivelles ont donc décidé de se mobiliser pour Viva For Life, qui permet de récolter des fonds pour les enfants les plus démunis, grâce aux dons et aux défis. Encadré par des professeurs ainsi que par certains parents d’élèves, Nous aussi, nous avons voulu nous avons parcouru 38 kilomètres. relever le défi de faire le plus de Le parcours allait jusqu’à Court Saint tours possibles de la Belgique Etienne où une école nous a permis en accumulant les kilomètres d’attendre les retardataires. parcourus de chacun lors d’une journée sportive parrainée. Comme En effet, nous étions toujours, notre chef d’orchestre fut répartis en 6 groupes Monsieur Dumont accompagnés de par niveau et par âge professeurs et d’élèves. et nous C'est dans la joie, la bonne humeur et n o u s la solidarité que nous avons participé sommes tous à la course relais, accompagnés de attendus afin certains de nos professeurs et de de débuter notre directeur. Pendant trois heures le retour vers et avec plus de 80 équipes de trois, Nivelles. nous nous sommes donnés à fond et cela a porté ses fruits puisque nous avons parcouru ensemble 2989 km, encouragés par une musique entrainante et approvisionnés de bananes et d’oranges. Nous en gardons un super souvenir. 6

Le parcours à vélo a lui aussi connu un franc succès !

Ces créations seront vendues à l'occasion d'un marché de Noël se déroulant lors de la remise des bulletins.


Le défi météo Relevé sans l’ombre d’un nuage

En Belgique, affronter les conditions météorologiques est souvent un véritable défi ! Alors, autant le relever sous une forme particulière et solidaire : sensibiliser les petits de 5 à 8 ans aux saisons grâce à des ateliers organisés au profit de « Viva for Life ».

aussi mis la main à la pâte pour préparer une collation composée de salade de fruits de saison et de cake aux pommes. Après avoir repris des forces, les joyeux participants ont découvert le monde des abeilles grâce à deux apiculteurs ; le fonctionnement d’une ruche n’a plus de secret pour eux et ils ont appréhendé les relations entre rythmes météorologiques et nature. Ils ont même pu goûter le produit du travail de toutes les industrieuses ouvrières du miel. Enfin, les institutrices ne sont pas reparties les mains vides. Elles ont emporté une œuvre en relief représentant

Le projet a été réalisé par les élèves de la section « Aspirant en nursing » de l’IPET du 17 au 20 octobre 2017; il a permis de récolter des fonds pour les enfants en situation de précarité grâce à d’autres enfants. Les rhétoriciens ont créé de multiples activités liées au climat et plus de 100 élèves de l’enseignement maternel et primaire sont venus y participer avec un enthousiasme torride !

les saisons pour y suspendre des dessins relatifs à la météo du jour.

Par ailleurs, Nicolas-Xavier Ladouce, le « monsieur météo » du petit écran, est venu rencontrer les élèves, apporter un avis éclairant et il a filmé les prestations de tous, petits et grands. C’est donc sous un ciel serein que le défi s’est achevé et les investissements des rhétoriciens ont vraiment été récompensés par l’enthousiasme magique des plus jeunes. Ces matinées à la fois ludiques et éducatives ont donné du sens aux apprentissages, mais aussi favorisé de belles rencontres entre les enfants et les Ipétiens.

Mots fléchés, collage de feuilles automnales représentant un hérisson à la manière d’Arcimboldo, chaises musicales, expression corporelle en harmonie avec « Les Quatre Saisons » de Vivaldi, jeu de psychomotricité… ont permis aux météorologues en herbe de stimuler les différents types d’intelligence décrits par le psychologue Howard Gardner. Les découvertes, cela creuse et heureusement, les élèves de l’option « Aide familiale » ont 7


L’IPAM FAIT SA CORRIDA

La fin de l’année 2017 a été marquée par la présence de « Viva for Life » dans le centre-ville de Nivelles. L’Ipam a profité de cet événement pour réaliser une corrida « la Corr’Ipam » avec la collaboration du semi-marathon de Nivelles. Cette boucle de 4km à parcourir autant de fois qu’on voulait, a mobilisé toute une équipe du corps professoral et d’élèves de l’Ipam afin que cet événement soir une réussite.

Un parcours dessiné à travers la ville, avec un passage par « le vieux Nivelles » encore appelé « quartier Saint jacques », un des endroits magiques en mode nocturne, et un passage par la grand place où se tenait le cube « Viva for Life ».

8

Grâce à la collaboration et la mobilisation de tout le monde, la Corr’Ipam a récolté un chèque de 15 000 euros à Ceux-ci ont été soutenus, lors de elle seule, pour l’association. cet événement, par Jean-Luc Daniel

Cette Coor’Ipam fût accompagnée par la confection et vente d’une bûche géante de Noël réalisée en 24H par les étudiants en restauration de l’ipam et leurs professeurs.

(présentateur d’émissions culinaires à la RTBF) ainsi que par le chocolatier Jean-Philippe Darcis.

Les parts de cette bûche hors norme ont été vendues dans le restaurant didactique de l’Ipam.


LES RHETOS SE METTENT AU VERT (SUITE)

« La journée verte ou comment associer sport et sensibilisation à l’environnement. Une manière ludique de se rendre compte qu’il est grand temps d’agir pour notre planète terre. »

Emmanuelle

« Journée très instructive qui a permis de renforcer les liens du groupe.»

Thomas

« Je n’hésiterais surtout pas à recommencer »

Florence

« Une journée pleine de découvertes, qui m’a permis d’en apprendre plus sur ma région. » « La planète doit être sauvée, prenons-en conscience en organisant une journée verte. » « Pour moi, la journée verte, c’est la découverte de mes camarades et du monde qui m’entoure. » « Une journée pleine de découvertes, tant naturelles qu’environnementales. »

« La journée verte, c’est apprendre à connaître la nature et à la respecter. »

« Cette journée fut très intéressante et nous a ressourcés. J’ai appris à mieux connaître les autres rhétos. »

« C’était une très bonne expérience qui nous a permis de prendre l’air, de s’amuser tout en apprenant. »

« Pour moi, la journée verte, c’est un enrichissement naturel et social. »

9


Echange linguistique à

A s s e n b r o e k

Lundi 23 et mardi 24 octobre, nous nous sommes rendus à Bruges pour notre échange linguistique. Notre trajet en train s’est déroulé dans la joie, la musique et la bonne humeur. Arrivés là-bas, tous les correspondants nous attendaient devant la gare. Nous avons vite fait connaissance et puis nous nous sommes divisés en plusieurs groupes pour visiter la ville. Vers 15h30, nous sommes rentrés à leur école, OVLA, où un petit gouter nous attendait. Après, chacun est parti loger chez son correspondant afin d’être vraiment plongé dans le néerlandais.

Le lendemain, à leur école, nous avons commencé la journée par une sorte de « speed dating » pour apprendre à mieux nous connaitre. Ensuite, nous avons eu le choix entre du yoga ou un quizz. Dans l’après-midi, plusieurs activités nous ont été proposées (foot, danse, jeux de société). Pour terminer la journée, nous avons fait un « escape room » et nous avons chanté des chansons en néerlandais. Enfin, nous sommes rentrés à Nivelles avec plein de chouettes souvenirs.

Une journée particulière

Le 23 octobre 2017, une journée spéléologie et géomorphologie a été organisée pour les élèves de quatrième du Collège Sainte-Gertrude de Nivelles. Lors de cette visite particulière, les élèves ont eu la chance de visiter le Trou d’Haquin. 10

Alice et Thomas

Dès le début, les élèves sont prévenus : pas question de faire sa « chochote », se salir est normal ! Les jeunes explorateurs apprennent comment la grotte s’est formée il y a des milliers d’années, grâce à l’érosion par l’eau qui a creusé les roches calcaires. Ils découvrent également les noms des différentes formes rocheuses (stalagmite, stalactite, draperie,…), mais aussi comment explorer une grotte inconnue et sans aménagement.

Au fur et à mesure de leur descente au fin fond de la terre, les aventuriers sont confrontés aux difficultés de l’exploration. Ils doivent ramper, se contorsionner.


L’IPAM : une école tournée vers la culture Les élèves de 5TQ et 5ttrem ont passé trois jours à Londres. Ils ont visité la National Gallery, la Tate modern, le Théâtre du Globe de Shakespeare et le Musée d’Histoire naturelle et ils ont assisté à la comédie musicale « Dreamgirls ».

LONDRES Au bout de leur périple, les élèves se retrouvent dans une grande salle où les moniteurs leur demandent d’éteindre les lumières et d’écouter. Et là, un magnifique spectacle s’offre à eux. Ensuite, il faut tout remonter, ce qui est bien plus difficile que la descente.

Enfin, une fois sorti, tout le monde se repose et peut songer à cette expérience extraordinaire. Après le diner, les élèves partent pour un parcours géomorphologique durant

lequel ils ont appris l’impact qu’a eu la Meuse sur le paysage tout en contemplant le spectacle automnal qui se dévoile autour d’eux.

La classe de 4B 11


Donne ton avis !

Parles-en à tes professeurs

En laissant un commentaire sur

www.ijbw.be/journal CE JOURNAL TRIMESTRIEL, DÉDIÉ AUX ÉCOLES D’ENSEIGNEMENT SECONDAIRE DE LA COMMUNE DE NIVELLES, EST ÉDITÉ PAR : INFOR JEUNES BRABANT WALLON asbl Avenue Albert et Elisabeth 13 1400 Nivelles

À FAIRE CIRCULER

ÉDITRICE RESPONSABLE : FRANÇOISE GOFFINET, Présidente COORDINATION REDACTIONNELLE ET MISE EN PAGE :

?!

ou contacte-nous

PAPIER

LOUIS SERVE IMPRESSION : QUADRA PRINTING SERVICES Imprimé sur du papier Cyclus Offset 100% recyclé.

Journal

Envie de publier... un témoignage un événement une photo une caricature ...

Le

estion ? Uneattqu ends pas... on est là !! N’

LES

INTER-ÉCO

Centre d’information des jeunes

T’EST OFFERT PAR

INFOR JEUNES BW · NIVELLES

PERMANENCE · CYBERESPACE · ANIMATIONS CENTRE DE DOCUMENTATION · ÉVÉNEMENTS

AVEC LE SOUTIEN DE Suis-nous sur...

dio Émissions ra Reportages Publications

Articles Albums photos

Accès libre & gratuit

067 21 87 31

0495 77 88 48 INFO@IJBW.BE AV. ALBERT & ELISABETH 13 1400 NIVELLES (PARKING ST ROCH)

Profile for Infor Jeunes BW - Nivelles

Journal Inter-Écoles 2017 2018 - Numéro spécial  

4ème numéro du journal inter-écoles.

Journal Inter-Écoles 2017 2018 - Numéro spécial  

4ème numéro du journal inter-écoles.

Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded