Issuu on Google+


Le syndicat proche de vous www.csc-luxembourg.be luxembourg@acv-csc.be 063/24.20.20

Une équipe à ton service ! • Un service Jeunes pour t’informer, te conseiller et défendre tes droits (bourses d’études, job étudiant, apprentissage, recherche d’emploi, ...), des animations et des actions avec les jeunes (théâtre, projets, débats, ...) 063 24 47 45 • Un service frontalier 063 24 20 40 • Un service juridique 063 24 20 22 Enter L’affiliation gratuite pour les jeunes entre 15 et 25 ans, étudiants, apprentis et en stage d’insertion !

Des permanences chômage dans toute la province ARLON - Rue Pietro Ferrero,1 063 24 20 10 – cscarlon@acv-csc.be Lu-ma-je-ve : 9h-12h Jeudi : 16h-18h BASTOGNE - Rue Pierre Thomas,12 063 24 47 20 – cscbastogne@acv-csc.be Lu-ma-je-ve : 9h-12h Lundi : 16h-18h BERTRIX - Rue de la Gare, 20 063 24 47 40 – cscbertrix@acv-csc.be Lu-ma-je-ve : 9h-12h Lundi : 16h-18h MARCHE - Avenue du Monument, 8A 063 24 47 30 – cscmarche@acv-csc.be Lu-ma-je-ve : 9h-12h Lundi : 16h-18h VIRTON - Avenue Bouvier,31 063 24 47 50 – cscvirton@acv-csc.be Lu-ma-ve : 9h-12h Lundi : 16h-18h Egalement des permanences décentralisées à : Barvaux, Florenville, Libramont et Vielsalm


PROJETS 1. ORGANISER UNE ACTIVITÉ DE LOISIRS............................................ 6 2. ORGANISER UN CONCERT, UN BAL…................................................ 7 3. CRÉER UNE ASBL................................................................................ 9 4. DEMANDER UN COUP DE MAIN..................................................... 10 5. ET SI TU PASSAIS LE PERMIS ?........................................................ 11 6. LE BREVET EUROPÉEN DE PREMIERS SECOURS (BEPS)................ 12 7. JE M’INVESTIS DANS UN PROJET CITOYEN.................................... 12 8. LES BOURSES ET APPELS À PROJETS.............................................. 13 9. Nos Publications pour tes projets....................................... 14

Etudes

Le guide des jeunes en Province de Luxembourg 2013 - 10e édition Tirage : 7.000 exemplaires - Distribution gratuite

Infor Jeunes Luxembourg asbl Place Didier, 31(1er étage) à 6700 Arlon 063/23.68.98 - Fax : 063/23.67.99 arlon@inforjeunes.be www.bougerjeunes.be Nous tenons à remercier toutes les personnes qui, de près ou de loin, ont contribué à la réalisation de cette brochure. Rédaction : Bilitis Chavepeyer et Thomas Stévenart Mise en page : Sylvie Moiny Éd. responsable : Yannick Boelen Infor Jeunes Luxembourg s’efforce d’apporter le plus grand soin à la qualité de ses informations. Le service ne pourra cependant être tenu pour responsable de dommages fortuits ou indirects, quels qu’ils soient, de l’interprétation ou l’utilisation faite du contenu de cette brochure.

1. Où S’INFORMER SUR lES ÉTUDES ?............................................... 16 2. COMMENT FONCTIONNE L’ENSEIGNEMENT SECONDAIRE ? ..... 17 3. L’ENSEIGNEMENT SECONDAIRE EN ALTERNANCE eT LES APPRENTISSAGES ................................................................ 20 4. PRÉVENTION DE L’ÉCHEC SCOLAIRE.............................................. 21 5. L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR........................................................ 22 6. L’ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE ............................... 25 7. LES AIDES FINANCIÈRES.................................................................. 27 8. ÊTRE ÉTUDIANT ÉTRANGER EN BELGIQUE.................................... 29 9. Nos Publications pour tes études......................................... 30

job étudiant 1. La recherche d’un job d’étudiant......................................... 32 2. Le job étudiant............................................................................. 33 3. Législation job étudiant.......................................................... 34 4. Travail étudiant et allocations familiales . .................... 35 5. Travail étudiant et impôts...................................................... 35 6. Le travail étudiant chez Infor Jeunes Luxembourg....... 36 7. Adresses utiles............................................................................. 36 8. Nos Publications pour ton job étudiant............................ 37

travail 1. Chercher un emploi, c’est tout un métier......................... 44 2. Le CV................................................................................................. 45 3. La lettre de motivation ou lettre de candidature......... 47 4. Traquer les offres..................................................................... 48 5. Les candidatures spontanées................................................. 49 6. L’entretien d’embauche............................................................ 49 7. Rectifier le tir.............................................................................. 50 8. Besoin d’un coup de pouce ?.................................................... 50 9. La formation des adultes........................................................ 51 10. S’installer comme indépendant.......................................... 52 11. Quand l’attente dure et que le chômage arrive........... 52 12. Nos Publications pour ton travail..................................... 54

logement 1. COMMENT TROUVER UN LOGEMENT À LOUER ?......................... 56 2. SIGNER UN BAIL............................................................................... 57 3. QUELS SONT LES FRAIS ?................................................................. 58 4. LES AIDES FINANCIÈRES.................................................................. 59 5. LA DOMICILIATION.......................................................................... 59 6. BESOIN D’UN COUP DE POUCE ?.................................................... 59 7. NOS PUBLICATIONS POUR TON LOGEMENT................................. 60

social Infor Jeunes Luxembourg est soutenu notamment par la Fédération Wallonie-Bruxelles et la Province de Luxembourg.

1. VIE AFFECTIVE.................................................................................. 62 2. LES ASSUÉTUDES............................................................................. 63 3. LES CENTRES DE GUIDANCE........................................................... 64 4. LA PROMOTION DE LA SANTÉ........................................................ 64 5. Médecins de garde...................................................................... 64 6. UN PROBLEME ?.............................................................................. 64 7. Nos publications pour ta situation sociale...................... 66

Envies d’ailleurs 1. AVANT LE DÉPART............................................................................ 68 2. DÉCOUVRIR LE MONDE................................................................... 70 3. ÉTUDIER PARTOUT EN EUROPE...................................................... 74 4. Travailler à l’étranger............................................................. 75 5. LES CENTRES INFOR JEUNES TRANSFRONTALIERS....................... 76 6. Nos Publications pour tes envies d’ailleurs...................... 76


édito Chers lecteurs, chères lectrices, La Province de Luxembourg et plus spécifiquement le Département des Affaires Sociales et Hospitalières soutient depuis de nombreuses années l’action menée par Infor-jeunes Luxembourg. Que ce soit par un soutien financier récurrent ou encore par des subsides plus ponctuels en fonction des actions menées telles que « les jeunes ont du talent», projet issu de la grappe jeune de Réseaulux. C’est donc évidemment avec un réel plaisir que je signe aujourd’hui l’édito de cette nouvelle édition du « Bouger jeunes » en tant que nouveau Député provincial en charge des Affaires Sociales, Hospitalières et de la Santé. Ce précieux outil a été conçu pour vous apporter une foule d’informations concernant vos préoccupations que ce soit la mise en pratique de vos projets, des pistes pour y voir plus clair par rapport à vos études, vous aider à faire vos premiers pas dans le monde du travail ou encore un coup de projecteur donné sur le logement et sur le social. Enfin une rubrique spécifique « envies d’ailleurs » vous invite à étudier les possibilités qui s’ouvrent à vous dans votre envie de découvrir des horizons nouveaux hors de nos frontières. Je suis donc convaincu que ce fascicule, vous aidera à répondre à vos différentes interrogations, vous permettra de mener à bien vos projets ainsi que de relever de nouveaux défis. Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une agréable lecture et à vous souhaiter de bonnes découvertes. Alain Deworme Député provincial aux Affaires Sociales, Hospitalières et Santé.

La Province de Luxembourg est une institution en mutation, qui connait actuellement des réformes. Au-delà de celles-ci, elle souhaite rester un acteur proche des citoyens à qui elle offre de nombreux services, et ceux destinés à la jeunesse font partie de nos priorités. Le secteur des associations n’est pas en reste, et participe grandement à l’image dynamique de notre province. En matière de solidarité, de culture, de tourisme, de sport, d’aide à la personne, … le volontariat et l’engagement de notre jeunesse sont plus que jamais une réelle force qui ne demande qu’à être soutenue et encouragée. Les projets sont toujours plus nombreux et innovants, les relations entre associations sont placées sous le signe de la solidarité, les échanges entre elles favorisent la naissance de réseaux, et créent des liens dans une société décriée comme étant individualiste ! Au travers de ce guide, vous découvrirez plus particulièrement une série de services qui vous sont destinés. La Province de Luxembourg en propose d’autres, que vous pouvez découvrir en détail sur www.province.luxembourg.be : aides aux projets culturels (musiques amplifiées, théâtre, artistes plasticiens, …), actions en faveur de la promotion du sport (aides aux clubs ou aux sportifs), services de bibliothèques, ludothèques et bibliobus, aides en service de prêt de matériel, d’impression de documents, mise à disposition de locaux … La Province est présente en matière d’enseignement et de formation, du fondamental au supérieur, et propose des filières d’enseignement dont la proximité est un des atouts majeurs. Certaines des formations proposées sont qualifiantes, d’autres sont valorisées dans le cadre de la formation continuée. Partez à la découverte de ce guide, très utile, qui relève les éléments essentiels pour aider les jeunes qui ont envie de bouger ! Patrick ADAM Député provincial en charge de l’Enseignement, de la Culture, du Sport, de la Mobilité et de la Citoyenneté


Vous tenez entre vos mains la dixième édition du guide des jeunes en province de Luxembourg, Bouger Jeunes ! Au fil des ans, cette publication appréciée est vite devenue indispensable pour les jeunes et les acteurs/professionnels du secteur de la jeunesse. Ce guide 100% made In-for jeunes Luxembourg est un des nombreux outils mis à disposition par le centre de référence et l’ensemble de son réseau de points d’information. Bouger Jeunes regroupe toutes les informations de base concernant le développement de projets, les études, le travail, le job étudiant, le logement, la mobilité transfrontalière/internationale et bien d’autres sujets à découvrir tout au long de ces 80 pages. Ce guide à destination des jeunes et des acteurs du monde de la jeunesse s’inscrit pleinement dans notre volonté de voir l’information comme vecteur d’émancipation. L’avènement des technologies de l’information et de la communication ont démultiplié les canaux de transmission et de diffusion. Les craintes liées à l’accessibilité ont laissé la place à des interrogations plus avancées encore sur le contenu de l’information. Un centre d’information tel qu’Infor Jeunes Luxembourg s’efforce au quotidien de garantir une information Adaptée, Analysée et Authentique ! Ce célèbre triple A s’accompagne d’un espace – centre de documentation – où l’auto consultation d’ouvrages, l’interactivité proposée par les outils numériques et le conseil exprimé par les informateurs se mélangent subtilement dans tout le réseau Infor Jeunes présent aux quatre coins de la province de Luxembourg (lieux et horaires en pages centrales). De plus, venir chez Infor Jeunes, c’est gratuit, anonyme et sans rendez-vous ! Tel que le veut notre slogan « l’information sans condition », nous multiplions les relais d’information. Infor Jeunes Luxembourg édite également une revue de presse quotidienne sur (www.scoop.it/t/revuede-presse-du-centre-infor-jeunes-arlon) et communique au jour le jour via les réseaux sociaux : (www. facebook.com/inforjeunes.luxembourg ) et (http://twitter.com/IJArlon) Bouger Jeunes est également consultable en ligne sur www.bougerjeunes.be Ce panel d’outils et notre pédagogie de l’information ont pour ambition de réduire au maximum les inégalités d’accès à l’information tant d’un point de vue géographique que social. Au nom de l’équipe d’Infor Jeunes Luxembourg, je vous souhaite une agréable lecture de cette dixième édition du guide des jeunes en province de Luxembourg, Bouger Jeunes 2013. Yannick BOELEN Directeur


PROJETS 1. ORGANISER UNE ACTIVITé DE LOISIRS

1.1. S’informer avant tout 1.2. Structurer le projet autour d’un dossier de présentation 1.3. Que doit contenir un dossier ? 1.4. Trouver des partenaires

2. ORGANISER UN CONCERT, UN BAL…

2.1. Faire connaître son projet 2.2. Choisir les médias qui vous concernent 2.3. Rédiger un communiqué de presse 2.4. Insérer une publicité 2.5. Les droits d’auteur 2.6. Et en cas de casse 2.7. Le contrat avec un artiste ou un DJ 2.8. Louer une salle ou un chapiteau

3. CRÉER UNE ASBL, ASSOCIATION SANS BUT LUCRATIF

3.1. Qu’est-ce qu’une ASBL 3.2. Comment constituer une ASBL ? 3.3. Quelles sont les obligations de publicité ? 3.4. La comptabilité des « petites » ASBL 3.5. Adresses utiles et modèles de statuts

4. DEMANDER UN COUP DE MAIN

4.1. Les maisons des jeunes 4.2. Les clubs des jeunes 4.3. Autres aides possibles

5. ET SI TU PASSAIS LE PERMIS ?

5.1. L’examen théorique 5.2. Le permis de conduire provisoire 5.3. Avec ou sans guide ? 5.4. Quand puis-je passer l’examen pratique 5.5. Adresses utiles

6. LE BREVET EUROPÉEN DE PREMIER SECOURS (BEPS) 7. JE M’INVESTIS DANS UN PROJET CITOYEN 8. LES BOURSES ET APPELS à PROJETS 9. NOS PUBLICATIONS POUR TES PROJETS

5


Des projets plein la tête et des fourmis dans les jambes ? Un groupe de copains super dynamiques ? Voici quelques infos pour mettre vos idées en pratique. 1. ORGANISER UNE ACTIVITÉ DE LOISIRS Toi et tes potes vous avez envie de vous investir dans l’organisation d’une activité sportive, théâtrale, artistique… ou encore de mettre en place un club de mini foot ? Il n’existe actuellement pas de club ou d’association près de chez vous qui vous convienne ? Lancez-vous et créez votre propre projet collectif ! Voici quelques conseils pour vous aider dans vos démarches.

1.1. S’informer avant tout

Au départ, il est utile de prendre contact avec des personnes ou des associations ayant une certaine expérience dans le domaine qui vous intéresse. Dans de nombreuses disciplines, il existe des fédérations ayant pour but de soutenir les nouvelles initiatives dans les domaines du sport, de l’environnement, de la musique, de l’art... Ces fédérations peuvent : ÂÂ vous renseigner sur d’autres initiatives similaires ÂÂ vous conseiller des publications sur le sujet ÂÂ vous exposer les aides possibles ÂÂ vous donner diverses recommandations concernant la qualité du matériel nécessaire, les pièges à éviter, les « bons plans »... Vous pouvez aussi contacter directement des associations semblables à celle que vous souhaitez créer. Elles vous renseigneront sur leur fonctionnement, leurs partenaires ou encore sur les avantages et les obstacles rencontrés dans la pratique. Bon à savoir Informez-vous, collectez des informations, posez des questions, rencontrez des gens, comparez les données et consultez des textes légaux… Réalisez un véritable travail d’enquêteur afin de connaître les possibilités qui s’offrent à vous.

1.2. Structurer le projet autour d’un dossier de présentation

Maintenant que tes amis et toi savez comment cela se passe ailleurs, il est temps de choisir le mode de fonctionnement de votre association. Prenez le temps de faire le point et de compiler vos idées. Ensuite, vous pouvez tout rassembler dans le dossier de présentation de votre projet. Il n’est pas obligatoire, mais sera bien pratique si votre projet a une certaine ampleur ou nécessite un financement.

6

Le dossier de présentation doit : ÂÂ refléter votre passion, votre véritable ambition que vous souhaitez concrétiser ÂÂ constituer votre instrument de communication ÂÂ permettre de clarifier le projet en cours, dans l’esprit des personnes auxquelles vous le présenterez, afin qu’ils cernent plus précisément vos besoins. Bon à savoir Introduisez votre dossier par une lettre de motivation personnalisée s’il est adressé à un éventuel financeur ou partenaire spécifique. Un bon dossier témoignera de votre sérieux et donnera à votre projet un aspect « pro » !

1.3. Que doit contenir un dossier ?

ÂÂ Une couverture personnalisée enrichie de photos, dessins ou logo. La couverture doit être claire et directe, évitez les surcharges. ÂÂ La présentation des partenaires, les rôles de chaque personne, leurs responsabilités et compétences dans le projet. ÂÂ Les objectifs visés à court, moyen et long terme. ÂÂ La description du projet. ÂÂ Le calendrier de réalisation de celui-ci. ÂÂ Les moyens mis en œuvre : ceux dont vous disposez, mais aussi ceux que vous envisagez. Il ne s’agit pas seulement des ressources financières. La mise à disposition gratuite d’un local ou la possibilité d’afficher dans un lieu fréquenté sont des moyens à prendre en compte. ÂÂ Le budget prévisionnel en 2 colonnes : recettes et dépenses. La première comporte le montant dont vous disposez (apports personnels, sponsors…) et celui qu’il vous reste à réunir. Il est préférable que les sommes des 2 colonnes soient équivalentes. ÂÂ Les prolongements éventuels du projet : futures étapes de développement, association possible avec un autre groupement… ÂÂ Les sources d’information attestant d’un projet documenté et consistant. Il peut s’agir des conseils de professionnels, de comparatifs de projets similaires, de textes légaux... ÂÂ Les annexes : elles rassemblent les documents techniques, le dossier de presse, les illustrations ou encore les lettres de soutien. Bon à savoir Soyez prudent et réaliste avec votre budget, car il y a y a toujours des imprévus. Estimez les dépenses à la hausse et les recettes à la baisse pour un budget sans surprise.


1.4. Trouver des partenaires

Au cours de l’élaboration de votre projet, vous ressentirez peut-être le besoin de trouver de nouveaux partenaires. Ceux-ci pourront vous aider à définir les objectifs, établir le programme, financer ou organiser les activités. Ils peuvent également vous soutenir plus concrètement : prêts de biens divers, mise à disposition d’un local, participation d’un animateur supplémentaire… Il est utile de solliciter des partenaires disposant d’un réseau de personnes ressources avec lesquelles vous pourrez être mis en contact (un professeur de guitare, un animateur de groupe…). Par exemple : ÂÂ la maison des jeunes de votre région (voir p. 10) ÂÂ le comité de village ÂÂ le club des jeunes (voir p. 11) ÂÂ l’Administration communale ÂÂ le Centre Culturel ÂÂ une association sportive � le Service de Diffusion et d’Animation Culturelle de la Province de Luxembourg - SDAC 061/25.01.50 - www.province.luxembourg.be (onglet « Citoyens », choisir « Culture, loisirs et sports », choisir « Service de la Diffusion et de l’Animation Culturelles ») sdac@province.luxembourg.be

2. ORGANISER UN CONCERT, UN BAL… Organiser une soirée pour financer un voyage de rhéto, pour aider le club de jeunes ou pour renflouer les caisses du club de basket, cela implique de nombreuses démarches : la location d’une salle, l’engagement d’un DJ, l’installation d’une buvette... N’oublions pas les tâches administratives concernant la publicité, le public, la musique, les droits d’auteurs, la sécurité… Bien entendu, les étapes présentées plus haut pour organiser une activité de loisirs sont valables ici aussi. Bon à savoir Organiser un évènement, c’est aussi se soumettre au règlement de l’Administration communale, notamment celui concernant le tapage nocturne. Par conséquent, pensez à contacter votre commune.

2.1. Faire connaître son projet

Pour attirer le public, un bon coup de pub est nécessaire : site internet, affiches, tracts, communiqués de presse, dépliants, cartes de visite, annonces à la radio, réseaux sociaux… Pensez également aux sites internet privés. Ils possèdent généralement un agenda où il est facile d’insérer une annonce : ÂÂ www.au-fait.be ÂÂ www.luxbel.be

ÂÂ www.tvlux.be ÂÂ www.quefaire.be ÂÂ www.netevents.be ÂÂ www.culture.be Bon à savoir Indiquez sur vos publicités : • le nom et l’adresse de l’éditeur responsable • la mention « Ne pas jeter sur la voie publique ». Si vous distribuez de la publicité en rue, une taxe sera prélevée dans certaines communes. Renseignez-vous auprès de votre Administration communale minimum 1 mois avant votre évènement !

2.2. Choisir les médias qui vous concernent

Vous devez sélectionner les médias en fonction du public que vous souhaitez atteindre (appelé aussi public cible). Pour avoir toutes les informations sur la presse, rendez-vous sur www.bougerjeunes.be (onglet « Tes informations », choisir « Mes bons plans »). Établissez un calendrier de la campagne publicitaire : communiqués de presse 2 à 3 semaines avant la manifestation, affichage 2 semaines avant, distribution de tracts 10 jours à une semaine avant...

2.3. Rédiger un communiqué de presse

Un communiqué de presse est un document destiné aux médias délivrant une information inédite comme l’annonce d’un évènement. Il doit être direct, court et lisible. Un communiqué de presse efficace doit contenir : ÂÂ une explication sur l’évènement en lui-même (que se passe-t-il ?) ÂÂ la raison de l’évènement (pourquoi ?) ÂÂ le lieu et la date de l’évènement (quand ? où ?) ÂÂ les coordonnées de la personne de contact (qui ?) Les journalistes sont souvent inondés d’informations. Ils ont peu de temps et doivent pouvoir lire rapidement un communiqué de presse. Attirez leur attention avec un titre et un 1er paragraphe accrocheurs. Allez à l’essentiel et profitez-en, un communiqué de presse est totalement gratuit !

2.4. Insérer une publicité

Pour vous faire connaître, vous pouvez faire paraître une publicité. Ce ne sont pas les journalistes qui s’en chargent, mais une personne spécialisée ou une régie au sein du journal. Les tarifs publicitaires varient en fonction de la superficie de l’insertion ou de la longueur du message. Le nombre de passages influence également le prix. Certains médias réalisent eux-mêmes la publicité. Le coût de ce travail s’ajoutera à celui de l’insertion. Vous pouvez aussi

7


apporter vous-même le matériel finalisé. Préparez une annonce claire, courte et directe. Avant de diffuser l’annonce, demandez à relire ou à entendre la version définitive du message. Bon à savoir • Sous forme d’échanges publicitaires, obtenez une réduction dans les pages ou sur l’antenne d’un média en affichant le nom de celui-ci sur une banderole pendant votre évènement. • TV Lux insère dans son agenda une courte annonce des manifestations pour 5 € par évènement et par semaine de diffusion. Complétez le formulaire sur www.tvlux.be (Onglet « Agenda », choisir « Annoncez vos manifestations ») au moins 2 semaines avant la diffusion de votre évènement. • N’oublie pas également les possibilités de Google Adwords ! Consulte la liste des médias de la province de Luxembourg sur www.bougerjeunes.be (onglet « Tes informations », choisir « Mes bons plans »).

2.5. Les droits d’auteur

Pas de soirée sans musique… vous devrez donc payer des droits d’auteur à la SABAM (Société belge des Auteurs, Compositeurs et Éditeurs). Cette société a été créée par et pour les auteurs. Son but ? Percevoir et répartir les droits d’auteur de ses membres. Le droit d’auteur n’est pas une taxe, mais un salaire différé. Les montants dépendent de la superficie de la salle, du prix de l’entrée, du prix de la consommation la plus demandée. Pour plus d’infos : www.sabam.be 02/286.82.11 contact@sabam.be Vous cherchez une alternative ? Certains labels sur internet proposent des musiques dont les auteurs ont renoncé aux droits payants via la licence « Creative Commons ». Ce répertoire peut être diffusé librement sans contribution à la SABAM. Pour plus d’infos, rendez-vous sur http://creativecommons.org Vous pouvez également surfer sur des portails où les artistes mettent librement leur musique à disposition du public (ex. : http://soundcloud.com, www.jamendo.com, www.dogmazic.net/...).

2.6. Et en cas de casse ?

Une chute, une bagarre, un décor qui s’effondre, personne n’est à l’abri d’un imprévu parfois lourd de conséquences. Il est donc nécessaire de prendre une assurance en responsabilité civile. Renseignez-vous auprès de l’assureur de vos parents par exemple.

8

Important à savoir également : ÂÂ L’exploitant de la salle est obligé de souscrire une assurance pour les risques d’incendie. ÂÂ Certaines salles ou Administrations communales exigent la présence d’un service d’ordre. ÂÂ Vous devez laisser libre accès aux extincteurs et aux portes de secours. Bon à savoir 112 (numéro Une urgence : appelez le d’urgence européen). Le 100 pour les pompiers et les secours. Le 101 pour la police.

2.7. Le contrat avec un artiste ou un DJ

Le contrat est un document qui établit la nature de la transaction entre l’organisateur qui achète la prestation et l’artiste qui l’exécute. Le contrat doit : ÂÂ être imprimé en 2 exemplaires • comprendre : au minimum les noms et adresses des deux parties ; • la nature du spectacle et ses caractéristiques (durée, nombre de musiciens, matériel…) ; • le lieu, la date et l’heure du spectacle ; • le montant du cachet et d’autres frais (déplacement…). Des annexes peuvent également être jointes au contrat. Exemple : une fiche reprenant les exigences techniques, certaines clauses sur les loges, le parking, les rafraîchissements… Bon à savoir Évitez les mauvaises surprises ! Lisez avec attention le contrat et ses annexes. Ceuxci doivent être aussi précis que possible pour éviter tous malentendus. Exemple : La fiche technique peut contenir les exigences en matière de son, de lumière, d’un plan d’occupation de la scène…

2.8. Louer une salle ou un chapiteau

Lorsque vous signez un contrat de location pour une salle ou un chapiteau, tenez compte des modalités suivantes : ÂÂ le nettoyage de la salle ÂÂ la possibilité de monter et de démonter le matériel la veille et le lendemain de l’événement ÂÂ l’exploitation du bar ÂÂ la consommation d’électricité, d’eau et de gaz ÂÂ l’obligation de faire appel à un brasseur en particulier (si la salle a un contrat avec celui-ci)


3. CRÉER UNE ASBL 3.1. Qu’est-ce qu’une ASBL ?

Une ASBL est une Association sans But Lucratif, c’est-à-dire que son activité principale ne vise pas à procurer un bien matériel à ses membres. Son activité est désintéressée. L’activité d’une ASBL ne peut être ni industrielle, ni commerciale. À l’opposé d’une association de fait, le statut d’ASBL permet de protéger les biens personnels de ses membres et donc, de faire la différence entre les biens individuels et ceux de l’association, celle-ci disposant de la personnalité juridique. Exemples : Une ASBL organise des spectacles en investissant des fonds importants. Si cette manifestation est un désastre financier ou s’il y a un accident, on ne pourra pas se retourner contre les membres de l’ASBL individuellement (sauf en cas de faute grave de leur part, s’ils ne prennent pas les précautions de sécurité nécessaires par exemple). Bon à savoir Une ASBL peut vendre ou acheter à condition que les activités rapportant de l’argent soient utiles à l’association afin qu’elle puisse réaliser ce pour quoi elle a été créée. Si vous souhaitez créer une ASBL, vous devez remplir plusieurs formalités légales. Voici quelques informations de départ à approfondir en fonction de votre projet.

3.2. Comment constituer une ASBL ?

Au minimum 3 personnes se réunissent et conviennent de s’associer pour mener une action : l’objet social. Ces personnes, en rédigeant et en acceptant les statuts de l’ASBL, signent un contrat d’association. Une fois les statuts déposés au greffe du Tribunal de Commerce, l’ASBL existe officiellement. Une ASBL peut avoir une durée de vie limitée ou illimitée. Les statuts devront être signés en 2 exemplaires par les membres fondateurs et comporter les mentions suivantes : ÂÂ Les noms, prénoms, domiciles, dates et lieux de naissance des membres qui déclarent constituer entre eux une ASBL. ÂÂ La dénomination et l’adresse du siège social de l’association ainsi que l’indication de l’arrondissement judiciaire dont elle dépend. ÂÂ Le nombre minimum de membres qui constitueront l’ASBL. ÂÂ La désignation précise du but en vue duquel elle est constituée. ÂÂ Les conditions et formalités d’admission et de sortie de ses membres.

ÂÂ Les attributions et le mode de convocation de l’assemblée générale (1), ainsi que la manière dont ses résolutions sont portées à la connaissance de ses membres et des tiers. ÂÂ Le mode de nomination, de cessation de fonctions et de révocation des administrateurs (2) et des commissaires (3). ÂÂ Le montant maximum des cotisations ou des versements à effectuer par les membres. ÂÂ Le mode de règlement des comptes. ÂÂ La destination du patrimoine (4) de l’association en cas de dissolution, lequel doit être affecté à une fin désintéressée. ÂÂ La durée de l’association lorsqu’elle n’est pas illimitée. Petit lexique : (1) Assemblée générale : ensemble des membres constituant une ASBL. (2) Administrateur : membre du conseil d’administration, le conseil d’administration est chargé par l’assemblée générale de gérer l’ASBL. (3) Commissaire : le commissaire est souvent externe à l’ASBL et exécute des missions bien précises (ex. : le commissaire chargé des comptes). (4) Patrimoine : ensemble des biens appartenant à l’ASBL. Une fois les statuts rédigés, il faut les déposer au greffe du Tribunal de Commerce du lieu où se trouve le siège social de l’ASBL. Ils seront ensuite publiés aux annexes du Moniteur belge. Bon à savoir Depuis février 2012, le dépôt de l’acte constitutif peut se faire de manière électronique avec un lecteur de carte d’identité via www.egreffe.be.

3.3. Quelles sont les obligations de publicité ?

Pour qu’elle dispose de la personnalité juridique, une ASBL doit se conformer à certaines obligations de publicité. Cela signifie rendre publiques les informations concernant l’ASBL. Voici la synthèse des 3 formes de publications nécessaires : ÂÂ Constituer un dossier propre à l’ASBL au greffe du Tribunal de Commerce : Ce dossier contient les informations essentielles sur l’association : • les statuts ; • le registre des membres ; • les décisions d’entrée et de sortie des administrateurs ou autres personnes habilitées à représenter l’ASBL ; • les comptes annuels ; • les décisions de dissolution ou la liquidation de l’ASBL.

9


Tout changement doit être consigné dans le dossier dans le mois qui suit la décision. Ce dossier peut être consulté par des personnes extérieures à l’ASBL. ÂÂ Envoyer au Moniteur belge les documents déposés au greffe c’est-à-dire : • les statuts et leurs modifications • les décisions d’entrée et de sortie des administrateurs ou autres personnes habilitées à représenter l’ASBL • les décisions relatives à la dissolution de l’ASBL Bon à savoir La parution au Moniteur belge est payante : constitution : 133,60 EUR + 21% TVA = 161,66 EUR modification : 100,80 EUR + 21% TVA = 121,97 EUR Les documents à remplir pour permettre la publication sont disponibles sur le site www.moniteur.be ou au Tribunal de Commerce. ÂÂ Déposer leurs comptes auprès de la Banque Nationale de Belgique pour les grandes et très grandes ASBL.

3.4. La comptabilité des « petites » ASBL

La loi prévoit que les comptes de l’année écoulée et le budget de l’exercice suivant soient soumis à l’assemblée générale pour approbation par le conseil d’administration au plus tard 6 mois après la date de clôture de l’exercice. Suivant l’importance de l’ASBL, les obligations comptables varient. Pour être considérée comme une « petite » ASBL, l’association ne peut pas cumuler 2 des 3 critères suivants : ÂÂ5 travailleurs équivalents temps plein ÂÂ250 000 € de recettes ÂÂ1 000 000 € au total du bilan. Bon à savoir Les « petites » ASBL peuvent tenir une comptabilité simplifiée de type recettes/ dépenses. Cette comptabilité devra être complétée par un état du patrimoine établi annuellement. Les comptes annuels doivent être déposés au greffe du Tribunal de Commerce.

3.5. Adresses utiles et modèles de statuts

ÂÂ Le Service Public Fédéral Justice distribue gratuitement une brochure sur les ASBL disponibles sur www.just.fgov.be (Onglet « Information et publications », choisir « Publications », choisir « ASBL ») 02/542.65.11 - info@just.fgov.be ÂÂ La Boutique de gestion Bruxelles : 02/219.89.84 – bgbxl@boutiquedegestion.be Namur : 081/26.21.58 bgnam@boutiquedegestion.be www.boutiquedegestion.be ÂÂ www.econosoc.be propose un dossier explicatif complet sur les ASBL, des informations sur les aides et subsides, mais aussi une rubrique « appel à projets ». ÂÂ L’Agence conseil en économie sociale : 04/227.58.89 – ages@ages.be – www.ages.be ÂÂ Les Tribunaux du Commerce de la province de Luxembourg : • Place Schalbert, 1 – Bâtiment A à 6700 Arlon, 063/21.45.80 • Rue Victor Libert, 9 (Palais de Justice - extension B) à 6900 Marche-en-Famenne, 084/31.08.65 • Rue Franklin Roosevelt, 33 à 6840 Neufchâteau, 061/27.50.40

4. DEMANDER UN COUP DE MAIN Tu organises une activité et il te semble intéressant de vous réunir, toi et d’autres jeunes ? Tu cherches un local pour ton groupe ? Tu souhaites bénéficier de l’expérience d’autres personnes qui ont déjà organisé une activité ? Dans ce cas, les maisons de jeunes et les clubs des jeunes sont des partenaires privilégiés. Enfin, Infor Jeunes Luxembourg reste également à ton entière disposition pour tout complément d’information, n’hésite pas !

4.1. Les Maisons de jeunes

Les Maisons de jeunes ont pour mission de favoriser le développement d’une citoyenneté responsable critique et solidaire. Elles aident également les jeunes à se réunir, à s’organiser entre eux pour réaliser leurs projets. Les maisons de jeunes organisent des ateliers permanents pendant l’année ainsi que des activités ponctuelles suivant les demandes. Il existe de nombreuses maisons de jeunes en province de Luxembourg. Retrouve toutes leurs coordonnées et leurs multiples possibilités d’activités et de projets sur www.mjlux.be. Après, il ne te restera plus qu’à pousser la porte de la MJ la plus proche !

10


4.2. Les clubs des jeunes

Les clubs des jeunes sont des groupements de jeunes rassemblés autour d’une ou de plusieurs initiatives. Tu peux leur présenter ton projet afin d’évaluer les possibilités de travailler ensemble. Les clubs des jeunes ne proposent pas d’accompagnement. Pour trouver le club des jeunes le plus proche de chez toi, tu peux consulter le service d’accueil de ton Administration communale.

4.3. Autres aides possibles

ÂÂ Le SDAC (Service de Diffusion et d’Animation Culturelle de la Province de Luxembourg) – 061/25.01.50 – www.province.luxembourg.be (onglet « Citoyens », choisir « Culture, loisirs et sports », choisir « Service de la Diffusion et de l’Animation Culturelles ») E-mail : sdac@province.luxembourg.be ÂÂ Le Service général des Arts de la Scène propose des aides financières pour favoriser la circulation des artistes et la décentralisation des spectacles tout publics – www.artscene.cfwb.be ( 02/413.20.96 ou 02/413.36.40.)

5. ET SI TU PASSAIS LE PERMIS ? 5.1. L’examen théorique

À partir de ton 17e anniversaire, tu peux passer l’examen théorique pour le permis B (voiture). Tu peux étudier seul ou suivre au minimum 12h de cours théoriques dans une auto-école agréée. Bon à savoir Ton permis théorique est valable 3 ans. Pour le passer, exerce-toi sur www.permisdeconduire-online.be ou vient emprunter le livre « Feu vert pour le permis de conduire » chez Infor Jeunes Luxembourg.

5.2. Le permis de conduire provisoire

Après la réussite de l’examen théorique, tu obtiens ton permis de conduire provisoire. Tu peux obtenir ton permis de conduire provisoire à partir de 17 ans si tu décides de suivre une formation à la conduite avec guide. Tu peux obtenir ton permis de conduire provisoire à partir de 18 ans si tu décides de suivre une formation à la conduite sans guide. N’oublie pas d’apposer le signe « L » obligatoire sur ton véhicule !

Bon à savoir Attention, si tu as un permis provisoire, tu n’es pas autorisé à conduire le vendredi, le samedi, le dimanche, la veille des jours fériés légaux et les jours fériés légaux de 22 heures jusqu’à 6 heures le lendemain matin. Tu ne peux pas non plus conduire à l’étranger ou tracter une remorque.

5.3. Avec ou sans guide ?

ÂÂ À partir de 17 ans, tu peux suivre une formation à la conduite avec un guide. Avec un guide, tu n’es pas obligé de prendre des cours de conduite. Tu peux prendre la route avec lui dès que tu as obtenu ton permis de conduire provisoire qui est valable 36 mois. Néanmoins, tu peux suivre une formation de base de 6h auprès d’une école de conduite agréée. Pour être ton guide, la personne doit : • être domicilié en Belgique ; • posséder son permis de conduire B belge ou européen depuis au moins 8 ans ; • ne pas être ou ne pas avoir été déchu du droit de conduire dans les 3 ans qui précédent la date de délivrance du permis de conduire provisoire. Tu as également le droit de prendre une personne en plus de ton guide (qui lui, doit prendre place à l’avant). Tu peux donc véhiculer maximum 2 personnes. ÂÂ À partir de 18 ans, tu peux suivre une formation à la conduite sans guide. Sans guide, tu dois d’abord suivre au minimum 20h de cours pratiques dans une école de conduite agréée. Si l’école t’estime capable de conduire seul, elle te délivrera un certificat d’aptitude qui te le permettra. Même si cette formation à la conduite est sans guide, tu peux décider de continuer ton apprentissage avec un guide si tu en as envie. Dans ce cas, pour être ton guide, la personne doit avoir minimum 24 ans et posséder le permis de conduire B. Tu ne peux pas prendre de second passager. Ton permis de conduire provisoire est valable 18 mois.

5.4. Quand puis-je passer l’examen pratique ?

Tu dois avoir 18 ans au moment de l’examen pratique et tu dois t’être exercé pendant au moins 3 mois après l’obtention de ton permis provisoire. Après 2 échecs à l’examen pratique, tu devras suivre au minimum 6h de cours pratiques dans une école de conduite agréée avant de te représenter à l’examen.

11


Bon à savoir Avec le permis B, tu peux tracter une remorque d’une MMA (masse maximale autorisée) de 750 kg. Lorsque ta remorque a une MMA plus importante, un permis de conduire E complémentaire est nécessaire.

5.5. Adresses utiles

ÂÂ Organismes qui peuvent te donner un coup de pouce pour passer ton permis (sous certaines conditions d’affiliation) : • Drive Mut : 070/22.23.24 www.mutsoc.be/Mutsoc/MesAvantages/ PermisDeConduire/ • ForcA C.E.P.P.S.T. (Centre d’Éducation Permanente et de Promotion Sociale des Travailleurs) : 063/21.91.83 forca@fgtb.be • SOS Dépannage Social : 063/24.47.60 info@sos-depannage-lux.be sos.depannage@skynet.be www.sos-depannage-lux.be • MIRELUX (pour les demandeurs d’emploi) : 061/31.39.99 mirelux.asbl@swing.be www.mirelux.be ÂÂ Informations sur l’examen théorique ou pratique, la formation à la conduite, les différents permis de conduire : • www.goca.be • www.ibsr.be ÂÂ Pour connaître les adresses des auto-écoles proches de chez toi : • www.vroom.be/fr/auto-ecole/ ÂÂ Pour obtenir le permis G pour conduire un tracteur (pour les jeunes nés après le 1er octobre 1982) : • Fédération des Jeunes Agriculteurs : 081/60.00.60 - www.fja.be

6. LE BREVET EUROPÉEN DE PREMIERS SECOURS (BEPS) Cette formation a pour objectif de rendre chaque citoyen capable d’être le premier acteur dans la chaîne des secours. Tu apprendras les gestes indispensables pour intervenir en cas d’accident, de catastrophe… Un brevet est délivré à toutes les personnes ayant participé activement à la totalité de la formation. Modalités pratiques : ÂÂ cours de 15h (5 x 3h), organisés dans les Maisons Croix-Rouge ou sections locales ÂÂ avoir 15 ans minimum ÂÂ 12 participants maximum par cours, inscription obligatoire ÂÂ 30 € par personne (brochure et brevet compris). Le Brevet Européen de Premiers Secours peut être complété par le Brevet de Secouriste et/ou une formation permettant d’enseigner les premiers secours.

12

Pour en savoir plus sur le BEPS : ÂÂ La Croix-Rouge : www.croix-rouge.be • onglet « Me former – Particuliers » • département Formations de la Croix-Rouge (Bruxelles) : 02/371.31.11 info-enseignement@redcross-fr.be ÂÂ La Maison Croix-Rouge la plus proche de chez toi aussi sur www.croix-rouge.be

7. JE M’INVESTIS DANS UN PROJET CITOYEN ÂÂ Tu as envie de faire entendre ta voix, de donner ton avis, de faire avancer les choses ? Il existe des comités consultatifs qui te permettent de t’exprimer sur les sujets « Jeunesse », MAIS surtout de représenter les jeunes auprès des pouvoirs décisionnels. Ces conseils ont pour objectifs de valoriser l’image et l’engagement des jeunes, de favoriser leur épanouissement et leur émancipation ainsi que de promouvoir leur expression. Les organisations de jeunesse offrent aussi un cadre de discussions avec des comités consultatifs. Il existe peut-être un conseil des jeunes dans ta commune : ÂÂ Le Conseil provincial des Jeunes de la Province de Luxembourg, 063/21.27.25 cpj@province.luxembourg.be www.province.luxembourg.be (onglet « Le Conseil provincial », choisir « Conseil provincial des jeunes ») ÂÂ Le Conseil de la Jeunesse de la Communauté française, 02/413.29.30 conseil.jeunesse@cfwb.be www.conseildelajeunesse.be ÂÂ Si ton envie se porte plus sur la réalisation d’un projet citoyen à titre individuel ou collectif ? Le Service Citoyen peut te donner un sérieux coup de pouce. Ce service te propose, entre autres, une forme de volontariat à temps plein pendant 6 mois (entre février et août). Par exemple : participer à l’organisation d’un festival durable, animer des enfants dans un centre pour demandeurs d’asile, accompagner des familles dans l’adoption d’écogestes, recueillir les savoirs liés aux plantes sauvages auprès de la population locale… Pour plus d’infos : Service Citoyen : Bruxelles (siège social) : 02/256.32.44 Namur : 0487/26.26.20 info@service-citoyen.be - www.service-citoyen.be Bon à savoir Il existe aussi un Comité des Jeunes chez Infor Jeunes Luxembourg ! Donne ton avis et participe aux projets de notre association en nous contactant à arlon@inforjeunes.be ou au 063/23.68.98.


8. LES BOURSES ET APPELS À PROJETS Chaque année, plusieurs organisations et fondations lancent des appels à candidatures et des appels à projets. Ces démarches valorisent et récompensent les projets réalisés par et pour les jeunes. En soumettant ton projet, tu auras peut-être la possibilité d’obtenir un financement. Penses-y ! Voici un petit tableau qui reprend les principaux appels à projets en Belgique, en Europe et au niveau international. La liste complète est disponible chez Infor Jeunes Luxembourg 063/23.68.98 - arlon@inforjeunes.be - www.bougerjeunes.be Retrouve également de nombreuses autres associations et appels à projets via le Réseau belge des associations : www.reseaufondations.be

Organisateur

Description

Plus d’infos

BIJ

Soutient les projets internationaux des jeunes de Wallonie et de Bruxelles qui n'ont pas peur de bouger !

www.lebij.be

Plan Marshall 2. vert

Grâce à la Bourse Rhéto, tu as à ta disposition 3500 € pour 1 an ou 1750 € pour un semestre afin de partir en immersion linguistique.

http://planmarshall2vert.wallonie.be

Zoom jeunes Annoncer la couleur

Ouvert aux jeunes dynamiques de 15 à 30 ans ayant développé un projet dans quelque domaine que ce soit (éducation, sport, santé, emploi, culture, économie, art, etc.). Propose un accompagnement pédagogique, logistique et financier pour mener à bien tes projets en rapport avec les relations Nord-Sud.

www.zoomjeunes.be

www.annoncerlacouleur.be

Les jeunes entreprises

Tendent à donner aux jeunes la meilleure expérience pratique qu'ils puissent connaître au cours de leurs études et visent également à leur donner le goût d'entreprendre.

www.lesjeunesentreprises.be

Fondation Belge de la Vocation

A pour objectif de soutenir, tant au plan moral que matériel, de jeunes lauréats porteurs d’un projet de vie en prise avec un monde en profonde mutation.

www.vocatio.be

Court Circuit ASBL

Concours de démos pour groupes en auto production organisé avec Pure FM, concours scéniques…

www.court-circuit.be

Prix Charlemagne de la Jeunesse européenne

Encourage le développement d’une conscience européenne parmi les populations jeunes.

www.karlspreis.de

Fondation Roi Baudouin

Appels à projets par thèmes avec dossier de candidature à introduire

www.kbs-frb.be

Wallonie-Bruxelles International

Permettre aux jeunes d’acquérir une première expérience de stage en entreprise à l’étranger.

www.wbi.be

Short Film depot

Permet d’inscrire gratuitement vos films dans les principaux festivals du monde entier via un formulaire unique.

www.shortfilmdepot.com

Rotary International

Permet aux jeunes ou étudiants de changer leur vie que ce soit à l’occasion de bourses, d’échanges culturels ou de participation à des actions.

www.rotary.org

13


9. Nos Publications pour tes projets Tu trouveras ci-dessous une liste non-exhaustive de nos publications que tu pourras retrouver en consultation libre chez Infor Jeunes Luxembourg. ÂÂ Fiche détaillée Infor Jeunes – ASBL (constitution, statuts, dissolution…) ÂÂ Fiche détaillée Infor Jeunes – Devenir indépendant (les aides) ÂÂ Fiche détaillé Infor Jeunes – Devenir indépendant (les démarches) ÂÂ Billets Infor Jeunes « Organiser un évènement », « Je crée mon blog », « Comment louer du matériel ? »… Tous disponibles sur www.infor-jeunes.be (Onglet « Publications », choisir « Billets ») ÂÂ Toutes les informations sur la presse et la liste des médias sur www.bougerjeunes.be – Mes bons plans ÂÂ Liste des appels à projets et des bourses. Plus de 75 bourses et appels à projets répertoriés pour toi par Infor Jeunes Luxembourg. Également disponible dans notre permanence (entre autres) : ÂÂ Brochure « Qu’y-a-t-il pour moi ? Opportunités de l’Union européenne pour l’éducation, la culture et la jeunesse » - Commission européenne ÂÂ Le Livre « Feu vert pour le permis de conduire » - disponible en prêt

N’hésite pas à nous rendre visite ou à nous contacter pour toutes informations complémentaires : arlon@inforjeunes.be ou

063/23.68.98


é t u d es 1. OÙ S’INFORMER SUR LES ÉTUDES ?

1.1 1.2 1.3 1.4 1.5

Infor Jeunes Luxembourg Les centres PMS Le SIEP Le CEDIEP Le CIO

2. COMMENT FONCTIONNE L’ENSEIGNEMENT SECONDAIRE ?

2.1 2.2 2.3 2.4 2.6

Structure de l’enseignement secondaire La section de TRANSITION La section de QUALIFICATION L’obligation scolaire Autres pistes pour obtenir son CESS

3. L’ENSEIGNEMENT SECONDAIRE EN ALTERNANCE ET LES APPRENTISSAGES

3.1 L’enseignement en alternance dans un CEFA 3.2 L’IFAPME

4. PRÉVENTION DE L’ÉCHEC SCOLAIRE

4.1 Les médiateurs scolaires

5. L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR

5.1 Architecture du système de l’enseignement supérieur 5.2 Les études supérieures en Belgique

6. L’ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE 7. LES AIDES FINANCIÈRES

7.1 7.2 7.3 7.4 7.5 7.6

Allocations d’études dans l’enseignement secondaire et supérieur Adresses utiles concernant les allocations et prêts de la Communauté Française Prêts d’études dans l’enseignement secondaire et supérieur Remboursement du prêt Les prêts de la Province de Luxembourg Les allocations familiales

8. ÊTRE ÉTUDIANT ÉTRANGER EN BELGIQUE

8.1 L’inscription 8.2 Dispositions spéciales pour certaines études 8.3 Pour en savoir plus…

9. NOS PUBLICATIONS POUR TES ÉTUDES

15


Pas toujours simple de trouver sa voie parmi les nombreuses possibilités d’études. Les choix commencent dès le secondaire pour se poursuivre éventuellement en supérieur. Certains étudiants savent très tôt quelle sera leur orientation, d’autres cherchent jusqu’à la dernière minute. Voici de quoi y voir clair, faire le point et bien démarrer ta recherche. 1. Où S’INFORMER SUR LES ÉTUDES ? Quand on va à l’école tous les jours, on ne pense pas toujours qu’on est en train de construire un projet. Il est parfois important de prendre du recul. On va à l’école pour soi et pas forcément parce que c’est obligatoire. Une question sur les études, les formations ou les métiers ? Il existe plusieurs centres spécialisés pour y répondre.

1.1 Infor Jeunes Luxembourg

Après de nombreuses années d’expérience, le service Infor Jeunes peut être considéré comme une référence dans l’orientation scolaire au sein de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Dans nos locaux, tu pourras trouver : ÂÂ des conseils en orientation scolaire donnés par des professionnels ; ÂÂ une consultation gratuite des guides d’enseignement à tous les niveaux d’études, avec ou sans aide ; ÂÂ un service de prêt de livres sur l’enseignement, la formation et les métiers ; ÂÂ des informations sur les études à l’étranger ; ÂÂ un accès gratuit à notre listing de kots ; ÂÂ des fiches Infor Jeunes sur le droit scolaire dans l’enseignement secondaire et supérieur, l’apprentissage, les allocations d’études, les jurys…

1.2 Les centres PMS

Les centres Psycho-Médico-Sociaux sont reliés aux écoles maternelles, primaires et secondaires. Ils peuvent fournir aux étudiants des informations concernant le choix des études et des formations via des tests d’orientation et des entretiens. Ils apportent également une aide dans l’accompagnement du projet de vie professionnelle. Comment ça se passe ? ÂÂ Tu reçois au début de chaque année un texte de présentation du PMS qui précise entre autres les heures de permanence dans ton école. N’oublie pas que la plupart des centres PMS sont ouverts durant les vacances. ÂÂ Quand tu te rends au PMS, un dossier est ouvert pour rassembler tout ce qui te concerne. Ce dossier est strictement confidentiel, le PMS ne pourra pas divulguer ce qui a été dit pendant les entretiens ou les tests. S’il estime que certaines informations permettraient à tes professeurs de

16

mieux comprendre la situation, l’agent du PMS te proposera de leur en faire part, mais tu es libre de refuser. ÂÂ Lorsque tu te rends au PMS pendant les heures de cours, tu reçois un document pour prouver que tu étais bien là. Ce document a pour but de justifier ton absence. ÂÂ Les services du PMS sont entièrement gratuits. Voici les coordonnées des centres PMS de la province de Luxembourg : ÂÂ Centre PMS de la Communauté française Arlon, 063/22.02.47 dir.cpmscf.arlon@sec.cfwb.be ÂÂ Centre PMS Libre Arlon, 063/22.70.54 pms.arlon@skynet.be ÂÂ Centre PMS de la Communauté française Marche-en-Famenne, 084/31.11.39 pmscfmarche@gmail.com cpmscf.marche@sec.cfwb.be ÂÂ Centre PMS Libre 1 Marche-en-Famenne, 084/31.10.82 centre@cpmsl1marche.be ÂÂ Centre PMS Libre 2 Marche-en-Famenne, 084/32.06.80 cpmsl2.marche@sec.cfwb.be ÂÂ Centre PMS Libre Bastogne, 061/21.63.33 dir.cpmsl.bastogne@sec.cfwb.be ÂÂ Centre PMS de la Communauté française Neufchâteau, 061/27.74.58 Antennes à : • Bastogne, 061/21.34.34 • Bertrix, 061/41.29.19 • Bouillon, 061/46.65.94 • Libramont, 061/23.35.06 • CEFA de Libramont, 061/46.93.69 • Martelange, 063/60.15.08 • Paliseul, 061/53.41.50 • Saint-Hubert, 061/61.10.52 • Houffalize, 061/28.91.76 cpmscf.9chateau@sec.cfwb.be www.pms-neufchateau.be ÂÂ Centre PMS Libre Neufchâteau, 061/27.14.38 dirpmsneufchateau@skynet.be ÂÂ Centre PMS Libre Saint-Hubert, 061/61.23.63 cpms.sthubert@gmail.com ÂÂ Centre PMS Libre Vielsalm, 080/21.55.31 pmslibrevielsalm@skynet.be


ÂÂ Centre PMS de la Communauté française Virton, 063/57.72.07, antennes à Izel, 061/31.21.80 et Athus, 063/38.88.43 cpmscf.virton@gmail.com ÂÂ Centre PMS libre 1 Virton, 063/57.89.91 - pms1.virton@skynet.be ÂÂ Centre PMS libre 2 Virton, 063/57.89.92 - pms2virton@skynet.be

1.3 Le SIEP

Le Service d’Information sur les Études et les Professions assure à la fois l’information et l’orientation en matière d’études et de formations. Pour les tests d’orientation, une participation financière est demandée. Ci-dessous, tu trouveras les coordonnées du SIEP le plus proche. Celles de Namur, Liège, Bruxelles, Mons et Charleroi se trouvent sur leur site Internet. SIEP Libramont, 061/21.32.21 siep.libramont@siep.be, www.siep.be www.metiers.be

1.4 Le CEDIEP

Le Centre de Documentation et d’Information sur les Études et les Professions édite des guides et propose un accès gratuit à l’information et à la documentation concernant les études. 02/649.14.18, info@cediep.be en précisant : niveau d’études atteint, région, type d’études (jour, soir), statut (chômeur, étudiant, travailleur), âge. www.cediep.be

1.5 Le CIO

Le Centre d’Information et d’Orientation se situe à Louvain-La-Neuve. Il a pour mission d’éveiller et d’accompagner le cheminement des élèves, des étudiants et des diplômés dans leur orientation d’études et de professions. Il favorise le développement de projets personnels et professionnels et, avant toute prise de décision, il encourage une double réflexion, sur soi et sur son environnement. Centre d’Information et d’Orientation, 010/47.27.06, info-cio@uclouvain.be www.uclouvain.be/cio Si tu es à la recherche d’une formation pour adulte, reporte-toi au chapitre « travail ».

2. COMMENT FONCTIONNE L’ENSEIGNEMENT SECONDAIRE ? 2.1 Structure de l’enseignement secondaire

L’enseignement secondaire comprend 6 années d’études divisées en 3 degrés de 2 ans : ÂÂ 1er degré d’observation (1re et 2e) ÂÂ 2e degré d’orientation (3e et 4e) ÂÂ 3e degré de détermination (5e et 6e) ÂÂ Le premier degré commun est organisé pour les élèves titulaires du certificat d’études de base (CEB). Il comporte une 1re année commune (1C) et une 2e année commune (2C).

Ceux qui n’ont pas obtenu le CEB peuvent également s’inscrire en 1re année commune moyennant 4 conditions cumulatives (être âgés de 12 ans, avoir fréquenté la 6e année primaire, avoir l’accord des parents et du conseil d’admission). Pour les élèves qui éprouvent des difficultés à suivre dans le 1er degré commun ou dont on suppose qu’ils éprouvent des difficultés, une orientation est possible vers une 1re ou une 2e année complémentaire (1S ou 2S). Attention ! L’élève ne peut pas accomplir plus de 3 années scolaires dans le premier degré de l’enseignement secondaire. Quant aux élèves qui ne sont pas titulaires du CEB et qui ne remplissent pas les conditions précitées, un premier degré différencié est organisé comportant une 1re année et une 2e année différenciée (1D et 2D). L’objectif principal de ce premier degré différencié est de permettre aux élèves qui ne sont pas porteurs du CEB de l’acquérir. Une fois le CEB acquis, l’élève peut être orienté soit vers le 1er degré commun, soit vers une année complémentaire. Pour les élèves qui, après avoir fréquenté le premier degré durant 3 ans, n’ont pas atteint le niveau de maîtrise attendu, il est prévu d’organiser une année spécifique de différenciation et d’orientation (3e S-DO) au sein du deuxième degré. Cette année doit aider l’élève à acquérir la maitrise des compétences visées à la fin de la 3e étape du continuum pédagogique et à élaborer, en collaboration avec le centre psycho-médico-social concerné, un projet personnel lui permettant de poursuivre sa scolarité. ÂÂ À partir du deuxième degré de l’enseignement secondaire : • l’enseignement secondaire ordinaire est organisé sous les 4 formes précitées ; • chacun des enseignements technique et artistique peut être organisé en section de transition (Tr) et en section de qualification (Q) ; • l’enseignement général est organisé en section de transition ; • l’enseignement professionnel est organisé en section de qualification. ÂÂ Au terme du 3e degré de l’enseignement de transition, une 7e année préparatoire à l’enseignement supérieur peut être organisée. ÂÂ Au terme du 3e degré de l’enseignement de qualification, des 7es années qualifiantes ou complémentaires peuvent être organisées. ÂÂ Enfin, l’enseignement secondaire comporte un 4e degré complémentaire organisé de manière spécifique dans le cadre de la filière professionnelle de l’enseignement secondaire pour des études en section soins infirmiers.

17


Tu peux choisir une section et une forme d’enseignement à partir de la 3e année. Ce choix sera définitif à ton entrée en 5e année. Cela suppose que tu te sois déjà interrogé sur tes intérêts et tes aptitudes. N’attends pas la dernière minute pour t’imaginer en costume cravate ou en bleu de travail ! Se connaître soi-même n’est pas toujours évident. Parles-en avec tes parents, tes professeurs, le PMS. Aie également à l’esprit qu’un choix d’orientation évolue avec le temps, tes expériences, tes choix de vie... Mais, pas de panique ! Une orientation en enseignement secondaire ne t’empêche pas de changer de secteur en enseignement supérieur. Tu peux très bien suivre des études secondaires en technique de qualification d’assistant en pharmacie et, par la suite, entamer un baccalauréat en informatique. L’enseignement secondaire

TRANSITION Humanités

Générales

FORME D'ENSEIGNEMENT

Humanités générales

PROPORTION COURs Généraux / OPTION

Formation commune (cours généraux) Au moins 1 option de base simple de 4 périodes

QUALIFICATION

Technologiques Technique

Artistique

Techniques Technique

Artistique

Professionnelles Professionnelle

1/4 Cours généraux

Périodes par SEMAINE

TYPE DE DIPLÔME OBTENU

28 à 34 périodes

CESS

Option groupée de 7 à 11 périodes 28 à 34 périodes

16 à 24 périodes de formation optionnelle

N’hésite pas à te rendre sur le site : www.tonmetierenmain.be Celui-ci détaille toutes les sections techniques et professionnelles disponibles dans la Province de Luxembourg.

18 à 25 périodes de formation optionnelle

28 à 36 périodes

28 à 36 périodes

CESS +

Certificat de qualification

Certificat de qualification

Possibilité d’obtenir le CESS à l’issue d’une 7e

CESS

Bon à savoir Tu as sans doute déjà entendu dire que l’enseignement général est « mieux » que l’enseignement technique ou professionnel. N’oublie pas que certains métiers ne se préparent que dans une seule branche d’enseignement. Par exemple, la puériculture ne peut être étudiée qu’en enseignement professionnel, il n’existe pas d’autres études qui préparent à ce métier. Par ailleurs, une forme d’enseignement peut très bien te convenir à toi et pas forcément à tes amis. Cela va dépendre de tes projets d’avenir ou de ta manière d’apprendre. Les métiers du bâtiment de mécanique ou en pâtisserie par exemple font partie des secteurs en pénurie de travailleurs. Or l’apprentissage de ces professions ne se fait pas dans l’enseignement général !

18

1/2 Cours généraux

3/4 Formation commune

2.2 La section de TRANSITION

Elle peut être générale, technique ou artistique, et prépare principalement aux études supérieures. Cet enseignement délivre le certificat d’enseignement secondaire supérieur (CESS), document nécessaire pour faire des études supérieures. Bon à savoir Attention ! À l’inverse des techniques de qualification ou des professionnelles, les techniques de transition ne préparent pas directement à un métier. Le nom des options ne désigne d’ailleurs pas un métier.

2.3 La section de QUALIFICATION

Elle peut être technique, artistique ou professionnelle. ÂÂ Technique ou Artistique. Elle prépare plus directement à l’entrée dans la vie active que la section de transition et permet aussi l’accès aux études supérieures. Tu obtiens à la fois un certificat de qualification technique et le certificat d’enseignement secondaire supérieur (CESS).


Voici quelques exemples de formations et de métiers correspondants en section de qualification technique : • Bruno entame la 3e technique de qualification en gestion afin de devenir technicien en comptabilité… • Christine a terminé sa 6e technique de qualification en esthétique, elle a obtenu son certificat de qualification technique et son CESS. Elle peut maintenant soit : • chercher un emploi d’esthéticienne ; • poursuivre une 7e qualification pour être « gestionnaire d’un institut de beauté » ; • entamer des études supérieures.

2.5 D’autres pistes pour obtenir son CESS

ÂÂ Professionnelle. Elle prépare à l’exercice d’une profession déterminée. On obtient un certificat de qualification professionnelle. Il est possible d’obtenir le CESS après une 7e professionnelle. Celui-ci permet l’accès à tous les types d’enseignement supérieur (non-universitaire de type court ou de type long et universitaire).

Ces épreuves s’adressent donc essentiellement aux autodidactes ou à ceux qui ont abandonné leurs études et sont décidés à les reprendre. Elles nécessitent une bonne préparation personnelle, car tu es livré à toi-même afin de récolter les informations nécessaires pour passer l’examen.

Bon à savoir Un quatrième degré d’enseignement professionnel complémentaire permet de devenir infirmier hospitalier en 3 ans. Tu cherches un stage ? 1stage.be et c’est tout trouvé ! Ce site te propose près de 1000 stages (situés en Belgique, au GrandDuché de Luxembourg ou encore en Allemagne) dans le cadre de tes études secondaires, profites-en ! N’hésite pas à contacter Thomas Stévenart chez Infor Jeunes Luxembourg : 063/23.68.98 info@1stage.be - 1stage.be@gmail.com www.1stage.be

2.4 L’obligation scolaire

L’obligation scolaire se poursuit jusque 18 ans. Cependant, à partir de 15 ans (si tu as suivi de manière régulière les deux premières années du secondaire) ou de 16 ans, il est possible de continuer ta formation à temps partiel, en alternance ou en apprentissage (plus d’information à la page 20). À l’âge de 18 ans, si tu décides d’arrêter l’école volontairement, réfléchis aux conséquences de ce choix. N’oublie pas que le CESS est le sésame pour accéder à l’enseignement supérieur ! Ce diplôme te permettra également d’avoir un salaire de base plus élevé et de bénéficier de possibilités de promotion auprès de ton futur employeur.

Nous ne pouvons que t’encourager à aller jusqu’au bout de tes études secondaires, car c’est le moyen le plus simple d’obtenir ton CESS, indispensable pour poursuivre des études supérieures. Néanmoins, il existe des alternatives telles que : ÂÂ Les Jurys de la Communauté française Le système des jurys de la Communauté française représente une filière alternative d’épreuves permettant d’obtenir un diplôme en dehors des voies traditionnelles de l’enseignement dispensé dans les établissements de plein exercice.

Via les jurys, tu peux obtenir : • le Certificat d’études du 1er degré (CE1D) ; • une attestation de réussite sanctionnant le premier degré de l’enseignement secondaire ; • un Certificat d’enseignement secondaire (C.E.S.D.D.) du deuxième degré ; • un Certificat d’enseignement secondaire supérieur (C.E.S.S.) pour le troisième degré de l’enseignement général, technique, artistique et professionnel ; • un diplôme d’aptitude pour accéder à l’enseignement supérieur (D.A.E.S.) qui permet aux détenteurs d’un diplôme d’études étranger, reconnu préalablement équivalent au C.E.S.S. belge, de poursuivre, après réussite d’un examen dit de « maturité », des études universitaires pour lesquelles ils ne peuvent directement s’inscrire. Le détail des conditions d’admission, des procédures, des matières ciblées est accessible sur www.jurys.cfwb.be ou auprès d’Infor Jeunes Luxembourg. Des cours préparatoires à certaines de ces épreuves peuvent être obtenus auprès de l’enseignement à distance. ÂÂ L’enseignement à distance Après inscription, tu recevras un numéro, un guide de travail et une série de cours. Chaque cours est divisé en plusieurs séries. Chaque série se compose d’une matière à étudier, d’exercices d’autocontrôle (te permettant de vérifier l’assimilation de la matière) et d’un devoir à réaliser qui fera l’objet d’une correction individualisée. Certains cours bénéficient de supports supplémentaires tels que Cd, Cd-Rom, DVD…

19


Dès l’encodage de ton premier devoir, tu recevras les séries suivantes en fonction du rythme déterminé lors de l’inscription. Ton devoir corrigé te parviendra dans le mois suivant (4 à 6 semaines, 8 durant les vacances scolaires). Néanmoins, avant l’expédition de ta correction personnalisée, un corrigé type te sera adressé. Tu communiqueras avec tes professeurs par correspondance et un sentiment d’isolement peut apparaître, conduire au découragement et même parfois à l’abandon. Tu dois donc disposer de temps et être assez autonome si tu entreprends ce type d’enseignement. Pour plus d’infos : Enseignement à distance Bruxelles, 02/690.82.82 ead@cfwb.be - www.ead.cfwb.be ÂÂ L’enseignement de promotion sociale Tu trouveras tous les détails sur l’enseignement de promotion sociale à la page 25. Sache qu’il est possible de suivre des cours afin de pouvoir te préparer à passer les examens du Jury Central via l’Institut de Promotion Sociale de la Communauté Française de Libramont. Tu dois compléter ces cours avec une autre formation (technicien en comptabilité, technicien en informatique, agent de maintenance en électromécanique, restaurateur ou éducateur). Il existe d’autres possibilités pour obtenir le CESS mais hors province. Pour plus d’infos : IEPSCF Libramont : 061/22.46.71 promsocl@skynet.be, www.iepsl.net EICA Arlon : 063/23.33.90 eica@skynet.be, www.eicarlon.be

3. L’ENSEIGNEMENT SECONDAIRE EN ALTERNANCE ET LES APPRENTISSAGES Si tu préfères un enseignement alternant les cours théoriques à l’école et la pratique sur le terrain, il existe deux possibilités : l’enseignement en alternance et l’apprentissage. Pour s’inscrire, il faut être âgé de : ÂÂ 15 ans et avoir suivi les deux premières années du secondaire de plein exercice (sans les avoir nécessairement réussies à l’exception de l’enseignement professionnel). ÂÂ 16 ans sans autre condition.

3.1 L’enseignement en alternance dans un CEFA

Les CEFA sont des Centres d’Enseignement et de Formation en Alternance. Dans certains cas, ils permettent d’obtenir les mêmes certificats, qualifications et diplômes que dans l’enseignement de plein exercice (pour les formations « Article 49 »).

20

Tu passes deux jours par semaine à l’école et le restant chez un employeur sous contrat de stage rémunéré. Pendant les périodes de vacances scolaires, tu travailles également chez ton employeur. Les formations organisées sont assez diversifiées : vente, hôtellerie-restauration, mécanique et carrosserie, métiers de la construction, soins de beauté, services sociaux, horticulture et sylviculture… Les CEFA en province de Luxembourg sont les suivants : ÂÂ CEFA Luxembourg Sud : ITELA – Arlon 063/23.02.26 - arlon@cefaitela.be www.cefaitela.be ÂÂ CEFA Institut Notre-Dame Séminaire – Bastogne 061/21.53.51 - cefa@indse.be ÂÂ CEFA Nord-Luxembourg – Bastogne 061/21.66.68 - cefanl.bastogne@gmail.com ÂÂ CEFA Luxembourg Sud : ITCF – Libramont 061/26.09.20 - direction@icalibramont.be www.icalibramont.be ÂÂ CEFA Institut Saint-Roch – Marche-en-Famenne 084/32.01.50 - stroch.marche@sec.cfwb.be ÂÂ CEFA Libre Sud-Luxembourg – Virton 063/60.83.10 - cefa.sudlux@skynet.be Antenne de Differt, 063/23.44.51 cefa.sudluxdiffert@skynet.be

3.2 L’IFAPME (Institut wallon de Formation en Alternance et des Indépendants et des Petites et Moyennes Entreprises)

L’apprentissage permet d’apprendre un métier artisanal, commercial ou de service pratiqué dans les entreprises, les commerces ou chez les indépendants : fleuriste, restaurateur, maçon, coiffeur, garagiste, boulanger… Pour définir ton projet et choisir la formation qui te conviendra le mieux, ta demande d’inscription passera par un dispositif d’aide à la décision qui te présentera plusieurs métiers. Tu dois absolument trouver toi-même une entreprise pour pouvoir t’inscrire en apprentissage et signer une convention de stage avec le patron et le délégué à la tutelle de l’IFAPME (intermédiaire obligatoire entre l’apprenti, le patron et le centre de formation). En tant qu’apprenti, tu recevras une rémunération prévue dans la convention. Ces instituts délivrent un certificat d’apprentissage, mais en aucun cas tu ne pourras obtenir les diplômes de l’enseignement secondaire (CESS, certificats de qualification…). Tu auras par contre la possibilité de suivre la formation de chef d’entreprise pour compléter ton parcours, notamment si tu souhaites t’installer comme indépendant.


Deux centres de formation existent en province de Luxembourg. À noter : l’entreprise de ton patron peut être située près de chez toi et pas forcément près de ton centre de formation. ÂÂ IFAPME Libramont, 061/23.95.01 Contacter un délégué à la tutelle : service.libramont@ifapme.be ÂÂ IFAPME Arlon, 063/22.48.24 Contacter un délégué à la tutelle : service.arlon@ifapme.be www.luxembourg.ifapme.be ou www.ifapme.be Bon à savoir En choisissant un CEFA ou un apprentissage, tu mets un pied dans la vie professionnelle. Cela représente des avantages : tu reçois un petit « salaire » tout en conservant les allocations familiales, tu peux progresser dans ton emploi... Il y a toutefois des contraintes : tu es placé sous l’autorité d’un patron, tu es soumis aux mêmes règles que les employés/ouvriers, y compris pour les périodes de congés qui sont plus courtes qu’à l’école ! Tu peux trouver des compléments d’information auprès du Secrétariat Permanent de la Formation en Alternance – www.sysfal.be, claudy.roland@sysfal.be. 02/690.80.72

4. PRÉVENTION DE L’ÉCHEC SCOLAIRE ÂÂ Les services de prévention de l’échec scolaire t’aident dans les domaines où tu éprouves des difficultés. ÂÂ Les écoles de devoirs te soutiennent dans ta scolarité avec l’aide d’un personnel qualifié. ÂÂ Prévention de l’échec scolaire/Écoles de devoirs : • L’Aiguillage – Arlon 063/22.22.04 aiguillage.arlon@hotmail.com • Les Amis du Patro La Ruche – Arlon 063/23.20.49 - info@laruche.org www.laruche.org • Ecole de Devoirs – Bastogne 061/24.09.77 ou 0497/91.05.45 - v.barthelemy@bastogne.be www.bastogne.be/serviceenfance • Losange Fondation – Habay-La-Neuve 063/45.60.84 anne@losange.net - www.losange.net • Vouloir Réussir – Gouvy 080/51.09.29 guy.schmitz@swing.be • Coup de Pouce – Hotton 084/41.31.47 ou 0492/81.40.20 - www.hotton.be anne-christine.charlier@hotton.be

• Coordination Enfance Jeunesse – Marche-En084/32.69.86 ou 0498/63.19.41 Famenne ecolesdedevoirs@marche.be http://enfance-jeunesse.marche.be • Echec à l’échec – Neufchâteau 061/27.79.94 ou 02/537.03.25 info@jsb.be - www.jsb.be • L’Étincelle – Vielsalm, 080/21.59.12 amoetincelle@skynet.be • Repères – Etalle, 063/38.65.31 ou 0495/56.49.42 - jppi.reperes@gmail.com www.jppi-reperes.com

ÂÂ La maison de jeunes de ta commune peut également proposer un soutien scolaire, tu peux trouver leurs coordonnées sur www.mjlux.be. ÂÂ Le service d’accrochage scolaire te soutiendra si tu es en difficulté par rapport à ton parcours scolaire (absentéisme, non intégration en classe, absence de projet scolaire, violence verbale et/ ou physique, exclusion…). La prise en charge est faite en accord avec le jeune et son entourage éducatif. • Émergence – Libramont 061/23.32.07 emergenceaccueil@gmail.com www.emergenceaccueil.be • La Pierre d’Angle – Erezée 086/47.70.55 valursel@hotmail.com

4.1 Les médiateurs scolaires

Les Services de Médiation Scolaire en Wallonie ont pour missions : ÂÂ de s’occuper des problèmes relationnels entre : • élèves ; • parents d’élèves et membres du personnel ; • membres du personnel et élèves ou classe ; ÂÂ d’intervenir à la demande de toute personne en rapport avec un élève du secondaire (direction d’école, professeurs, éducateurs, parents…) ; ÂÂ de servir d’interface entre les acteurs de l’école et les partenaires externes de l’école (CPMS, AMO, SAJ, SPJ, SAS…) ; ÂÂ de participer à des projets de prévention. Dans la province de Luxembourg, il y a 5 médiateurs : ÂÂ Eric Bertrand 0473/63.11.04 eric.bertrand@cfwb.be ÂÂ Augustin Feye 0476/38.10.87 augustin.feye@cfwb.be ÂÂ Olivier Thomas 0473/54.22.03 olivier.thomas@cfwb.be ÂÂ Dimitri Dupont 0473/33.15.15 dimitri.dupont@cfwb.be ÂÂ Isabelle Grimée 0473/54.36.08 isabelle.grimee@cfwb.be

21


5. L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR 5.1 Architecture du système de l’enseignement supérieur

Tu trouveras ci-dessous un tableau reprenant les différentes formes d’enseignement supérieur en Belgique. Années d’études

Crédits ECTS

Diplômes

6 semestres = 180 crédits

Baccalauréat -Professionnalisant = Enseignement supérieur de type court en 3 ans (180 crédits) ou en 4 ans (240 crédits) Transition vers le master (ex candidatures) = Enseignement supérieur de type long Poursuite d’études en master

+1 +2

+3

+4 +5 +6 +7

2 ou 4 semestres = 60 ou 120 crédits 6 semestres = 180 crédits

Cas particuliers

Master 1

Médecine

Master 2

(Depuis septembre 2012, les études de médecine passent à 6 ans)

Master

Vétérinaire Master

Doctorat

+8 Le crédit (ECTS) Les programmes d’études sont présentés en crédits. Un crédit comprend non seulement les heures de cours, mais aussi les activités d’apprentissage pratique et le temps de travail personnel des étudiant(e)s. Un crédit correspond à environ 24 heures. Une année d’études comporte 60 crédits. Le baccalauréat professionnalisant Organisé en Haute École ou dans une École supérieure des Arts, il correspond à l’enseignement supérieur de type court en 3 ans (180 crédits) ou 4 ans (240 crédits). Le diplôme mène à l’exercice d’une profession, mais il permet aussi, grâce à un système de passerelles, la poursuite des études. Le baccalauréat de transition Il s’agit du premier cycle en 3 ans (180 crédits) qui donne accès directement au master. Le master Il s’agit du grade académique de 2e cycle sanctionnant des études en 4 ou 5 ans (240 ou 300 crédits). Qu’il s’agisse de 4 ou 5 années d’études, le titre de master figurera sur le diplôme. Le master complémentaire Il sanctionne une formation complémentaire de 2e cycle à l’université, d’1 an (60 crédits) au moins, obtenue après un premier master en au moins 5 ans. Il s’agit par exemple des spécialisations en médecine. Le doctorat Il s’agit d’un troisième cycle universitaire, il mène au grade de docteur à l’issue d’une formation spécifique à la recherche au sein d’une académie, et après soutenance d’une thèse.

L’ingéniorat industriel et l’interprétariat se font en 5 ans, toujours en Haute École. Les formations complémentaires et spécialisées après le master 2 sont regroupées en 3 finalités : ÂÂ la finalité approfondie préparant à la recherche scientifique ; ÂÂ la finalité didactique intégrant à son programme la formation d’agrégé de l’enseignement secondaire supérieur ; ÂÂ une finalité spécialisée dans une discipline particulière du domaine à laquelle se rattache le cursus. Et ailleurs ? En Europe, l’architecture est identique même si les noms changent. Par exemple, en France ou en Espagne, on parle de licence et non de baccalauréat pour les trois premières années d’études supérieures.

22


5.2 Les études supérieures en Belgique

Une nouvelle disposition, selon un décret de mars 2012, tout comme pour l’organisation des études universitaires (« disposition miroir »), est intégrée pour les Hautes écoles : les catégories seront réparties en trois secteurs de la façon suivante : ÂÂ Les sciences humaines et sociales: • arts appliqués • économie • pédagogie • social • traduction et interprétation ÂÂ La santé: • paramédicale ÂÂ Les sciences et techniques: • agronomie • technique L’objectif est une coorganisation d’années d’études entre Hautes écoles et Universités.

Université de Liège

Les études universitaires sont organisées dans les domaines suivants : ÂÂ Les sciences humaines et sociales: • art et archéologie • art et sciences de l’art 
· criminologie • histoire • information et communication • langues et lettres • philosophie • sciences économiques et de gestion • sciences juridiques • sciences politiques et sociales • sciences psychologiques et de l’éducation • théologie • traduction et interprétation ÂÂ La santé:
 • sciences médicales • sciences de la santé publique • sciences vétérinaires • sciences dentaires • sciences biomédicales et pharmaceutiques • sciences de la motricité ÂÂ Les sciences et techniques:
 • art de bâtir et urbanisme • sciences • sciences agronomiques et ingénierie biologique • sciences de l’ingénieur Chaque université et faculté organise des cursus Bachelier et/ou Master, mais pas dans tous les domaines précités. De plus, les noms peuvent varier ainsi que les finalités ou les orientations. Il y a, au final, plus d’une centaine de Bachelier et de Master possible. Toutes les coordonnées des écoles supérieures sont disponibles sur www.enseignement.be. Ce site est d’ailleurs une des références en ce qui concerne les études en Fédération Wallonie-Bruxelles. Pour la Communauté flamande, tu surferas sur www.ond.vlaanderen.be/Frans/ afin d’obtenir les informations recherchées.

C

M

Y

CM

MY

Pour des questions concernant les recours et le droit des étudiants ? ÂÂ Union des étudiants de la Communauté française 02/541.85.00 - info@unecof.be www.unecof.be ÂÂ Fédération des Étudiants Francophones 02/223.01.54 - contact@fef.be - www.fef.be

CY

CMY

K

www.ulg.ac.be/futuretudiant info.etudes@ulg.ac.be - +32 (0)4 366 56 74

Les études supérieures en province de Luxembourg Dans la province de Luxembourg, l’Université de Liège a une implantation à Arlon. Elle propose un master complémentaire et des spécialisations en environnement. Il existe également des Baccalauréats et des Masters organisés dans les Hautes Écoles de la province.

23


Le tableau suivant présente les études supérieures organisées dans notre province : HAUTE ÉCOLE OU UNIVERSITÉ Haute École Namur - Liège -Luxembourg Catégorie Technique

Haute École Namur - Liège -Luxembourg Catégorie Économique Haute École Namur - Liège -Luxembourg Catégorie Technique : Électromécanique Haute École Namur - Liège -Luxembourg Catégorie Pédagogique Haute École Namur - Liège -Luxembourg Catégorie Informatique

VILLE

ÉTUDES

DURÉE

Virton

Ingénieur industriel : • Bachelier en sciences industrielles • Master en sciences de l’ingénieur industriel Finalité : électromécanique ou automatisation Passerelle

3 ans

Arlon

Bachelier Comptable : • option gestion • option fiscalité • spécialisation en Administration de fonds Bachelier Assistant de direction Bachelier en Electromécanique Finalité : maintenance

3 ans

www.henalux.be electromecanique. arlon@henallux.be 063/24.28.60

Bachelier - Instituteur préscolaire Bachelier - Instituteur primaire Bachelier – Professeur dans l’enseignement secondaire Passerelle

3 ans 3 ans 3 ans

www.henalux.be pedagogique.bastogne @henallux.be 061/21.26.31

Master en Architecture des systèmes informatiques

2 ans

www.henallux.be masi.marche@ henallux.be 084/34.41.54

Bachelier - Assistant social (septembre 2013)

3 ans

social.arlon@henallux.be 063/24.51.70 secretariat.virton@hers.be 063/57.82.53

Bachelier - Éducateur Spécialisé Bachelier - Instituteur préscolaire Bachelier - Instituteur primaire Bachelier – Régent - AESI

3 ans 3 ans 3 ans 3 ans

www.hers.be hersvirton@skynet.be 063/57.82.53

Bachelier en Electromécanique Finalité climatisation et techniques du froid Bachelier en Chimie Environnement Bachelier en Construction • Option technologie du bois Bachelier en Sciences Industrielles Master en Sciences de l’Ingénieur Industriel Master en gestion de chantier spécialisé en construction durable

3 ans

www.hers.be secretariat@isiarlon.org 063/23.00.00

Bachelier en Soins infirmiers Spécialisations : • santé communautaire • soins intensifs et aide médicale urgente Bachelier en Logopédie Master en Kinésithérapie

3 ans

3 ans 5 ans

Bastogne

MarcheenFamenne

Haute École Robert Schuman Catégorie Technique

Arlon

Haute École Robert Schuman Catégorie Paramédicale

24

Libramont

www.henalux.be economique.arlon@ henallux.be 063/24.51.70

3 ans

1 an

Arlon

Virton

www.henalux.be ingenieur.virton@ henallux.be 063/58.89.40

1 an

Arlon

Hénallux et HERS

Haute École Robert Schuman Catégorie Pédagogique

COORDONNÉES

3 ans 3 ans 3 ans 5 ans 2 ans

1 an 1 an 3 ans 4 ans

www.herslibramont.be secretariat@isl.hers.be 061/23.04.81


Haute École Robert Schuman Catégorie Économique

3 ans

Libramont

Bachelier en Comptabilité • Options : Banque et finance, fiscalité Informatique de gestion Secrétariat de direction • Options : Langues et gestion, secrétariat médical Agent en tourisme durable

2 ans

Arlon

Master en Sciences et Gestion de l’Environnement Master en Environnement Masters complémentaires : • Développement, Environnement et Sociétés • Sciences et Gestion de l’Environnement dans les Pays en Développement • Gestion Durable de l’Énergie • Gestion des Risques Naturels Passerelle

Université de Liège campus d’Arlon

3 ans 3 ans

www.herslibramont.be secretariat@isl.hers.be 061/22.29.91

3 ans

1 an

www.dsge.ulg.ac.be/ arlon cbartholome@ulg.ac.be 063/23.08.11

1 an 1 an 1 an 1 an 1 an

6. L’ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE Que tu sois travailleur, étudiant ou chômeur, tu peux compléter ta formation ou acquérir de nouvelles connaissances pour ton enrichissement personnel par les cours de promotion sociale. Une condition : avoir satisfait à l’obligation scolaire à temps plein jusqu’à 18 ans ou, entre 16 ans (15 ans si les deux premières années du secondaire ont été suivies de manière régulière) et 18 ans, être inscrit dans un établissement répondant à l’obligation scolaire à temps partiel. La plupart des formations sont organisées le soir ou durant le week-end. Cependant, certaines formations sont organisées en journée, parfois à temps plein du lundi au vendredi. L’enseignement de promotion sociale délivre des attestations, des certificats ou des diplômes, y compris des Baccalauréats et des masters. L’inscription varie de 60 € à 164 €. Les jeunes de moins de 18 ans, les chômeurs, les demandeurs d’emploi, les personnes handicapées et les personnes bénéficiant du Revenu d’Intégration Sociale ne paient pas d’inscription. Toutefois, il subsiste des frais annexes qui peuvent s’élever à une cinquantaine d’euros. Bon à savoir Si tu es travailleur, tu as peut-être droit à un congé-éducation payé pour te permettre d’assister aux cours. Renseigne-toi en lisant la fiche Infor Jeunes « Congé-éducation payé » ou auprès du Service Public Fédéral Emploi, Travail et Concertation Sociale. Service du congé-éducation payé 02/233.47.25 conge.education@emploi.belgique.be www.emploi.belgique.be L’enseignement de promotion sociale en province de Luxembourg : ÂÂ École Industrielle et Commerciale de la ville d’Arlon, 063/23.33.90 eica@skynet.be - www.eicarlon.be ÂÂ Institut des Cadres et de Promotion Sociale de Mirwart, 084/36.00.22 icps@province.luxembourg.be - www.eicarlon.be

ÂÂ Instituts de Promotion Sociale de la Communauté française : • Arlon et Musson, 063/23.02.40 - Athus, 063/38.02.76 - Virton, 063/57.04.76 info@promsoc-arlon.be, www.promsoc-arlon.be • Marche-en-Famenne et Bomal, 084/32.16.46 - Bastogne, 061/21.63.54 Jemelle, 084/44.56.44 michel.bonjean@sec.cfwb.be www.promotion-sociale-marche.be • Libramont, Neufchâteau, Bertrix, Paliseul, Saint-Hubert et Bièvre, 061/22.46.71, promsoc.libramont@skynet.be www.iepsl.net • Vielsalm, Stavelot, Manhay, 080/21.49.18, iepscfvielsalm@skynet.be www.promotion-social.com ÂÂ Instituts Libres Luxembourgeois de Promotion Sociale : • Virton et Arlon, 063/58.89.30 dnickels@illeps.skynet.be, • Bastogne, 061/21.36.98 ingrid.fortemaison@illeps.skynet.be, • Vielsalm, 080/21.52.08 info@illeps.skynet.be, www.illeps.be

25


catégorie

paramédicale Kinésithérapeute (Master 4 ans)

Directeur- Président Cellule administrative du 13b Rue Fontaine aux Mûres, 6800 LIBRAMONT 29 - Fax : +32 (0)61 23 01 Tél : +32 (0)61 23 01 20 cel.adm@hers.be

Infirmier (3 ans) - Spécialisation en santé communautaire (+1an) - Spécialisation en SIAMU Rue de la Cité, 64 (+1 an) 6800 LIBRAMONT Tél : +32 (0)61 22 29 91 Fax : +32 (0)61 22 58 40

s . b e w w w . h e r

secretariat.para@hers.be

catégorie

catégorie

Instituteur préscolaire (3 ans) Instituteur primaire (3 ans)

Comptable (3 ans) - Fiscalité - Banque & finance

pédagogique

économique

Educateur spécialisé (3 ans) Enseignant (3 ans) Plateau de Mageroux 6760 VIRTON Tél : +32 (0)63 57 82 53 Fax : +32 (0)63 57 02 65

- Education physique - Français - Français langue étrangère - Français - Morale - Langues germaniques - Sciences humaines - Sciences - Mathématiques - Sciences économiques

secretariat.virton@hers.be

Assistant de direction (3 ans) - Langues et gestion - Secrétariat médical Rue de la Cité, 64 6800 LIBRAMONT Tél : +32 (0)61 23 04 97 Fax : +32 (0)61 22 58 40

Tél : +32 (0)63 23 00 00 Fax : +32 (0)63 22 08 90 secretariat.arlon@hers.be

26

Informaticien de gestion (3 ans) Agent en tourisme durable (3 ans) En co-diplomation avec la HECH

secretariat.eco@hers.be

catégorie

catégorie

Ingénieur industriel (Master 5 ans) Electronique – Mécanique – Construction Informatique industrielle Gestionnaire de chantier (Master en alternance 2 ans) Construction durable Electromécanique (3 ans) Climatisation et techniques du froid Chimie (3 ans) Environnement Construction (3 ans) Technologie du bois

Assistant social (3 ans) En co-diplomation avec l’HENALLUX

technique

Chemin de Weyler, 2 6700 ARLON

Logopède (3 ans)

Sociale

Avenue de Luxembourg, 101 6700 ARLON Tél : +32 (0)63 57 82 53 Fax : +32 (0)63 57 02 65 secretariat.virton@hers.be

enseignement organisé par la fédération wallonie-bruxelles


7. LES AIDES FINANCIÈRES Les étudiants de l’enseignement secondaire et de l’enseignement supérieur de plein exercice peuvent bénéficier d’une allocation et/ou d’un prêt d’études de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Pour cela, ils doivent répondre à certaines conditions financières et pédagogiques. La demande doit être introduite sous pli recommandé avant le 31 octobre. Elle doit être adressée au Service des Allocations d’Études Secondaires, ou au Service des Allocations d’Études Supérieures, de la province où se situe l’établissement d’enseignement que tu fréquenteras durant l’année scolaire. Bon à savoir Les formulaires de demande d’allocations sont disponibles chez Infor Jeunes Luxembourg.

7.1 Allocations d’études dans l’enseignement secondaire et supérieur

Outre des conditions d’âge, de nationalité et pédagogiques, il existe également des conditions financières à respecter. En voici les détails : À titre purement indicatif, le montant de l’allocation annuelle 2012-2013 varie suivant ta situation. Les revenus imposables de la famille ne peuvent dépasser les montants suivants : Études secondaires Situation familiale

Élève assurant seul son entretien

Études supérieures

Enseignement secondaire et années préparatoires à l'enseignement supérieur

Enseignement professionnel secondaire complémentaire

Revenus maximum pour bénéficier d’une allocation d’études

Revenus maximum pour bénéficier du statut d’étudiant modeste

10.420,54 €

12.150,09 €

12.150,09 €

14.908,76 €

Chef de famille ayant à charge: 1 personne

17.864,70 €

19.742,73 €

19.742,73 €

22.888,73 €

2 personnes

23.820,60 €

25.816,24 €

25.816,24 €

28.962,24 €

3 personnes

29.402,18 €

31.512,26 €

31.512,26 €

34.658,26 €

4 personnes

34.612,46 €

36.824,65€

36.824,65 €

39.970,65 €

5 personnes

39.451,46 €

41.759,56€

41.759,56 €

44.905,56 €

6 personnes

44.268,79 €

46.697,56 €

46.697,56 €

49.843,56 €

Par personne supplémentaire

+ 4.817,33 €

+ 4.938,00 €

+ 4.938,00 €

+ 4.813,00 €

Bon à savoir Les étudiants qui disposent d’une allocation octroyée par le service des prêts et allocations d’études de la Fédération Wallonie-Bruxelles ou d’une bourse de la Coopération au développement sont dispensés de payer le minerval. Les personnes qui ne peuvent prétendre aux allocations d’études, mais qui ont de bas revenus peuvent obtenir une diminution du minerval. Il existe en effet un plafond intermédiaire donnant droit à cette réduction. Certaines universités attribuent également des bourses aux étudiants selon certaines conditions. Renseigne-toi auprès du secrétariat de l’école ! ATTENTION : ÂÂ Dans une même famille et pour une même année, chaque étudiant(e) en études supérieures (plein exercice), autre que le (la) candidat(e) à l’allocation d’études, équivaut à deux personnes à charge. ÂÂ Une personne handicapée (> 66%) compte pour deux. ÂÂ L’obtention d’une allocation d’études permet également une baisse du minerval. ÂÂ Il existe une allocation provisoire pour les étudiants qui rencontrent des situations imprévues : divorce des parents, décès d’un parent, chute brutale des revenus en cours d’année. ÂÂ Pour obtenir une bourse, la règle générale veut que l’on ne double pas son année. Des exceptions existent, renseigne-toi. ÂÂ À toute personne répertoriée avec enfant(s) à charge, il sera ajouté une personne supplémentaire au nombre indiqué sur l’avertissement-extrait de rôle.

27


Bon à savoir Pour l’année scolaire 2013-2014, il sera tenu compte des revenus imposables 2012, exercice d’imposition 2010. Les montants ci-dessus sont mentionnés à titre d’exemple pour l’année 2012-2013, renseigne-toi dès le mois de juin pour avoir les nouveaux montants.

7.2 Adresses utiles concernant les allocations et prêts de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Tous les formulaires de demande sont disponibles chez Infor Jeunes Luxembourg. Dans les fiches Infor Jeunes, tu trouveras tous les détails sur les conditions d’octroi ainsi que les démarches à effectuer. Tu peux également demander les formulaires : ÂÂ au service des allocations d’études secondaires d’Arlon, 063/38.16.00 ÂÂ au service des allocations d’études supérieures de Namur, 081/32.84.03 ou au n° gratuit : ÂÂ auprès de ton établissement d’enseignement secondaire ou supérieur ÂÂ ou sur www.cfwb.be/allocations-etudes

0800/20.000

Bon à savoir Tu peux consulter personnellement la situation de ton dossier sur www.cfwb.be/allocations-etudes grâce au mot de passe reçu lors de la demande d’allocations. Le numéro de ton dossier restera le même durant tes études secondaires ou durant tes études supérieures.

7.3 Prêts d’études dans l’enseignement secondaire et supérieur

Le prêt d’études est une aide financière remboursable avec intérêt. Une demande peut être faite auprès de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour les familles nombreuses, c’est-à-dire ayant au moins 3 enfants à charge (un enfant handicapé à plus de 66% compte pour deux enfants à charge) au 31 octobre. De même que pour les allocations d’études, il y a des conditions d’âge, de nationalité, pédagogiques et financières à respecter. Le dossier de demande doit être impérativement envoyé au plus tard le 31 octobre. En enseignement secondaire et supérieur, les revenus imposables, exercice d’imposition 2011, revenus 2010, ne doivent pas dépasser (toujours à titre indicatif pour l’année 2012-2013) : Études secondaires

Études supérieures

Personnes à charge

Revenus

Montant du prêt

Revenus

Montant du prêt

297,47 € ou 495,79 €

40.965,56 €

743,68 € ou 1.239,47 €

3

38.222,82 €

4

49.996,21 €

5

51.286,86 €

54.287,43 €

Par personne supplémentaire...

Ajouter : 9.390,96 €

Ajouter : 9.676,20 €

47.872,04 €

Bon à savoir Il n’est accordé qu’un seul prêt par année d’étude et par étudiant. Ce montant sera versé en une fois au cours du 2e semestre de l’année scolaire.

7.4 Remboursement du prêt

L’intérêt est de 4% par an. Le remboursement s’effectuera en 10 semestrialités et la première échéance sera fixée suivant les études poursuivies. Le montant des semestrialités est de : ÂÂ 33,12 € pour un prêt de 297,47 € (Études secondaires) ÂÂ 55,21 € pour un prêt de 495,79 € (Études secondaires) ÂÂ 82,80 € pour un prêt de 743,68 € (Études supérieures) ÂÂ 137,98 € pour un prêt de 1.239,47 € (Études supérieures) Pour plus d’infos : Service des prêts d’études aux familles à Bruxelles 02/413.38.24 ou 25

28


7.5 Les prêts de la Province de Luxembourg

La Province de Luxembourg octroie des prêts aux étudiants de l’enseignement secondaire et supérieur domiciliés dans la province, bénéficiant ou non d’allocations de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Le montant maximum annuel est de 3.000 € par étudiant. Le prêt consenti sera remboursé avec intérêt à partir de la seconde année qui suit la fin des études. À titre indicatif, pour l’année 2012-2013, le taux est de 1,934 %. Il sera revu chaque année. La demande doit être introduite avant le 31 octobre. 063/21.27.53, das@province.luxembourg.be, www.province.luxembourg.be lien direct : http://bit.ly/X5zLpg Bon à savoir Le Gouvernement provincial tient à ta disposition une liste des fondations octroyant des bourses privées. Contact : M. Moïse, 0496/86.56.70 pendant les heures de bureau ou cpfce.lux@gmail.com

7.6 Les allocations familiales

Pour les enfants de 0 à 18 ans, il n’y a aucune condition : tu reçois les allocations familiales jusqu’au 31 août de l’année où tu atteins l’âge de 18 ans. De 18 à 25 ans, certaines modalités doivent être remplies : ÂÂ tu dois suivre un enseignement ou une formation, ÂÂ tu ne peux travailler que de façon limitée (voir le chapitre sur le travail étudiant) ou n’avoir qu’un revenu professionnel ou une allocation sociale réduite. ATTENTION : Ces conditions et le montant des allocations seront différents si tes parents travaillent au Luxembourg. De plus, à partir de 18 ans, tu ne toucheras plus d’allocations de la part du Grand-Duché. Pour plus de renseignements sur les conditions d’octroi et les montants des allocations familiales : 0800/94.434 ou Infor Allocations Familiales 061/23.08.48 (bureau provincial du Luxembourg), www.onafts.be

8. ÊTRE ÉTUDIANT ÉTRANGER EN BELGIQUE Si tu es étudiant de l’Espace Économique Européen ou en provenance d’un pays hors EEE et que tu souhaites t’installer en Belgique pour y étudier, tu dois répondre à des critères d’études et financiers, puis effectuer des démarches administratives. Infor Jeunes a rédigé des fiches d’information pour répondre à ces questions : Qui peut venir en Belgique pour étudier ? Quelles sont les démarches à effectuer ? Pour quelles études peut-on partir ? Quelles sont les conditions d’inscription ? A-t-on le droit de

travailler ? L’étudiant peut-il venir avec sa famille ? Faut-il une équivalence de diplôme ? Ces fiches sont consultables auprès d’Infor Jeunes Luxembourg, 063/23.68.98, arlon@inforjeunes.be

8.1 L’inscription

Pour toute inscription dans l’enseignement supérieur en Belgique, sauf exception, les non- résidents doivent obtenir une équivalence de leur diplôme. Celle-ci doit être introduite entre le 15 novembre et le 15 juillet de l’année scolaire ou académique qui précède celle de l’inscription. Le 15 novembre 2012 s’est donc ouvert la période de dépôt des demandes pour l’année académique 2013-2014. Les étudiants non-résidents sont ceux qui viennent en Belgique exclusivement pour y entamer des études supérieures (les Belges qui résident à l’étranger sont donc aussi considérés comme nonrésidents). Bon à savoir N’oublie pas l’équivalence des diplômes, www.equivalences.cfwb.be. Pour le secondaire, tu peux joindre le 02/690.86.86, equi.oblig@cfwb.be. Tu peux également suivre l’évolution de ton dossier via Internet !

8.2 Dispositions spéciales pour certaines études

Les étudiants non-résidents désireux de s’inscrire dans les branches d’enseignement de 1er cycle suivantes feront l’objet de dispositions particulières : ÂÂ pour l’enseignement supérieur universitaire : médecine vétérinaire, kinésithérapie et réadaptation, sciences psychologiques et de l’éducation à orientation logopédie ainsi que médecine et sciences dentaires; ÂÂ pour l’enseignement supérieur hors université : kinésithérapie Ils devront se présenter en personne (les procurations sont interdites) pour s’inscrire pour la première fois dans un des cursus visés à partir du troisième jour ouvrable qui précède le 2 septembre. Chaque étudiant non-résident ne pourra introduire, durant ces trois jours d’inscription, qu’une seule demande auprès d’un seul établissement. Un tirage au sort aura lieu (sous contrôle d’huissier) afin de déterminer et de classer les dossiers reçus par cursus et par établissement. Si l’étudiant est accepté, il devra confirmer son inscription. Dans le cas contraire, il sera averti des motifs du refus. Il est donc vivement conseillé à l’étudiant étranger, non-résident en Belgique et souhaitant s’inscrire dans une des filières mentionnées ci-dessus, de prendre contact avec l’institution choisie.

29


8.3 Pour en savoir plus…

Bien entendu, les services d’information sur les études citées dans ce chapitre ainsi que les secrétariats des écoles, Hautes Écoles et Universités te seront d’une aide précieuse. Si tu es étudiant français ou luxembourgeois, les services d’information jeunesse de ta région sont en mesure de t’aider : CRIJ Lorraine, 0033 (0)3.83.37.04.46, accueil@crijlorraine.org, CIJ de Luxembourg, 00352(0) 26.293.200 , cij@info.jeunes.lu

9. Nos Publications pour tes études Tu trouveras ci-dessous une liste non-exhaustive de nos publications que tu pourras retrouver en consultation libre chez Infor Jeunes Luxembourg. ÂÂ Fiche Infor Jeunes – Allocations et prêts d’études (enseignement secondaire) ÂÂ Fiche Infor Jeunes – Allocations et prêts d’études (enseignement supérieur) ÂÂ Fiche Infor Jeunes – CEFA ÂÂ Fiche Infor Jeunes – Kot étudiant ÂÂ Fiche Infor Jeunes – Congé éducation payé ÂÂ Fiche Infor Jeunes – Démarches après les études ÂÂ Fiche Infor Jeunes – Droit scolaire (enseignement secondaire) et (enseignement supérieur) ÂÂ Fiche Infor Jeunes – Enseignement privé ÂÂ Fiche Infor Jeunes – Enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles ÂÂ Fiche Infor Jeunes – Jury de la Fédération Wallonie-Bruxelles (enseignement supérieur) ÂÂ Fiche Infor Jeunes – L’obligation scolaire ÂÂ Fiche Infor Jeunes – Reprendre ses études sans le CESS ÂÂ Fiche Infor Jeunes – Réussir vos études supérieures ÂÂ Fiche Infor Jeunes – Venir étudier en Belgique (étudiants EEE) et (étudiants hors EEE) ÂÂ N’hésite pas aussi à te rendre sur le site d’Infor Jeunes. Il existe de nombreux billets sur l’enseignement ! Également disponible en consultation dans notre permanence (entre autres) ÂÂ Une liste régulièrement mise à jour des kots libres à Arlon ÂÂ De nombreux guides sur l’enseignement et les formations à consulter sur place ou à emporter ÂÂ Des brochures pour les ceux qui veulent partir étudier à l’étranger ÂÂ Des formulaires de demande d’allocations pour études secondaires et supérieures

N’hésite pas à nous rendre visite ou à nous contacter pour toutes informations complémentaires : arlon@inforjeunes.be ou

063/23.68.98

Repères ASBL

Étudiant de l'Enseignement Secondaire Objectifs Mettons des repères dans nos projets ! * Comprendre pourquoi * Découvrir une nouvelle motivation en changeant ses habitudes * Découvrir des méthodes adaptées à sa personnalité Fréquence : 1 fois/sem. pendant un trimestre sur RDV

Repères ASBL Rue Lenclos, 150 6740 Etalle Jean‐Pierre PIRSON Tél.: 063/38.65.31 Gsm : 0495/ 56.49.42 Web : www.jppi‐reperes.com E‐mail : jppi.reperes@gmail.com

Étudiant de l'Enseignement Supérieur Objectifs * Répondre aux changements de rythme de sa formation * Installer des habitudes nouvelles de réussite selon sa personnalité Fréquence : 1 fois/sem. pendant un trimestre sur RDV Aide aux choix de vie Objectif * Accompagner les adolescent(e)s dans la découverte des perspectives de leur futur métier Fréquence : 6 rencontres de 1h sur RDV


Job étudiant 1. LA RECHERCHE D’UN JOB ÉTUDIANT

1.1. À vos marques 1.2. Les secteurs à la recherche d’étudiants 1.3. Travailler en tant qu’animateur 1.4. Action Job Etudiant

2. LE JOB ÉTUDIANT

2.1. Une question d’âge 2.2. Job étudiant en Belgique et étudiant étranger 2.3. Signer un contrat de travail étudiant 2.4. La fin d’un contrat de travail étudiant 2.5. Ton salaire en tant qu’étudiant 2.6. Tes congés en tant qu’étudiant

3. LÉGISLATION JOB ÉTUDIANT

3.1. 50 jours par an, quand tu veux 3.2. La cotisation de solidarité

4. JOB ÉTUDIANT ET ALLOCATIONS FAMILIALES 5. JOB ÉTUDIANT ET IMPÔTS

5.1. Rester fiscalement à charge 5.2. Déclaration fiscale 5.3. Quand payeras-tu des impôts ?

6. JOB ÉTUDIANT CHEZ INFOR JEUNES LUXEMBOURG 7. ADRESSES UTILES 8. NOS PUBLICATIONS POUR TON JOB ÉTUDIANT


Premier pas dans la vie active, plus d’indépendance financière, s’essayer à un métier, te faire de l’argent de poche… Ton premier contrat sera peut-être celui d’un job étudiant. Infor Jeunes Luxembourg t’explique les règles pour tout connaître et surtout pour tout comprendre sur le job étudiant. 1. La recherche d’un job d’étudiant 1.1. À vos marques…

Pour chercher un job d’étudiant, nous te recommandons vivement de parcourir toutes les techniques présentées dans le chapitre « Travail ». À toi d’adapter ta recherche en fonction de ta situation d’étudiant. Démarre ta recherche suffisamment tôt pour décrocher un job étudiant quel que soit le moment de l’année.

1.2. Les secteurs à la recherche d’étudiants

Voici quelques exemples pour te donner des idées. Ne te limite pas à ceci et explore tes propres pistes, notamment en te présentant spontanément chez les employeurs que tu as choisis. ÂÂ La province de Luxembourg étant réputée pour la qualité de son accueil aux touristes, l’HoReCa et les services de tourisme sont à la recherche de main d’œuvre pendant l’été. Il est parfois nécessaire de parler le néerlandais. Surfe sur www.ftlb.be pour te donner des idées d’endroits où postuler. Pense aux manifestations d’été tels que la Foire Agricole de Libramont, le Labyrinthe de Durbuy, les festivals… ÂÂ Les agences intérims ÂÂ Les grandes surfaces recrutent des étudiants pour les caisses, le remplissage des rayons… ÂÂ Les commerçants près de chez toi ÂÂ Les Administrations communales ÂÂ Les services jobs d’étudiants des universités et des écoles supérieures (ULB, UCL, UMH, FUNDP) ÂÂ Le baby-sitting via La Ligue des Familles (www.citoyenparent.be/Public/babysitting/) ou par annonces ÂÂ Les sociétés de nettoyage industriel ÂÂ Les plaines et camps de vacances embauchent des animateurs (souvent via les Administrations communales et les mutuelles). Des sites proposent des jobs étudiants, par exemple : ÂÂ www.job-etudiant.stepstone.be ÂÂ www.mysocialsecurity.be (onglet « Jobs étudiant Où trouver un job ? ») ÂÂ http://jobs.youth.lu/ (jobs au GDL)

32

Bon à savoir En choisissant un job d’étudiant, pense également à ce qu’il apportera à ton CV, en quoi il t’aidera à l’étoffer : prises de responsabilités, travail autonome ou en équipe, pratique d’une langue étrangère, connaissance d’un matériel ou d’un secteur d’activité, première mise en pratique de tes études.

1.3. Travailler en tant qu’animateur

Que ce soit pour tes activités de loisirs ou dans le cadre de camps de vacances, il existe de nombreuses possibilités de se former à l’animation. Ces formations délivrent le brevet nécessaire pour travailler dans un centre de vacances reconnu. Beaucoup de centres de vacances disposent d’un agrément et doivent travailler avec au minimum 1 animateur breveté sur 3. La formation des animateurs est caractérisée par une alternance entre théorie et pratique. ÂÂ Formation théorique (150 heures) : les animateurs développent des compétences en animation, en gestion d’un groupe et sont sensibilisés à leur rôle éducatif. ÂÂ Formation pratique (150 heures) : en situation de responsabilité et d’animation des enfants, les animateurs ont l’occasion d’appliquer leurs connaissances et de mettre leurs compétences au service du groupe. À l’issue de cette formation, tu reçois ton brevet d’animateur, un document officiel et homologué par la Fédération Wallonie-Bruxelles. À partir de quel âge puis-je me former ? Pour débuter une formation d’animateur, tu dois avoir 16 ans au premier jour de la formation théorique et 17 ans au premier jour de la formation pratique. Où me former ? Le site www.centres-de-vacances.be te propose une liste des organismes de formation en animation agréés en Fédération Wallonie-Bruxelles.


1.4. Action Job Étudiant

De plus en plus d’« Action Job Étudiant » se déroulent dans la province, notamment à Arlon, Aubange, Barvaux, Bastogne, Fauvillers, Florenville, Habay-La-Neuve, Marche, Vielsalm. Elles te proposent de rédiger ton CV avec l’aide de professionnels, de consulter des offres d’emplois, de rencontrer des agences intérim, des employeurs potentiels... Tu bénéficieras ainsi du petit coup de pouce utile à ta recherche. ÂÂ Renseigne-toi sur www.actionjob.be pour tout savoir sur ces actions.

2. Le job étudiant 2.1. Une question d’âge

Tu veux travailler comme étudiant, mais tu ne sais pas si tu as l’âge pour le faire? Sache que tu peux travailler sous contrat étudiant : ÂÂ dès que tu as atteint l’âge de 16 ans ÂÂ dès que tu as atteint l’âge de 15 ans si tu suis un enseignement de plein exercice et si tu as terminé les deux premières années du secondaire, mais pas nécessairement réussi ta deuxième année. Bon à savoir Si tu es étudiant de l’enseignement à temps partiel (IFAPME ou CEFA), tu ne peux pas travailler comme étudiant ! Tu pourras néanmoins conserver tes allocations familiales sous certaines conditions (voir « Job étudiant et allocations familiales »).

2.2. Job étudiant en Belgique et étudiant étranger

Tu es étudiant issu de l’Espace économique européen (= Union européenne + Islande + Norvège + Liechtenstein) ? Tu as les mêmes droits et obligations qu’un étudiant belge même si tu n’es pas résident belge et que tu ne suis pas d’enseignement en Belgique. Tu es étudiant en dehors de l’Espace économique européen ? Pour travailler comme étudiant en Belgique, tu dois être en possession d’un permis de travail C. (Plus d’infos sur www.belgium.be (onglet « Emploi », choisir « Travailleurs étrangers », puis « Occupation d’étudiants étrangers ») Bon à savoir Si tu es étudiant hors Espace économique européen, sache que tu peux travailler comme étudiant pendant les vacances scolaires sans permis de travail à condition que tu suives un enseignement de plein exercice auprès d’un établissement en Belgique.

2.3. Signer un contrat de travail étudiant

La loi sur le contrat de travail prévoit des dispositions particulières pour le contrat étudiant. Celuici est obligatoire et a une durée limitée dans le temps. Bon à savoir Il est important de signer un contrat étudiant lorsque tu commences un job étudiant, car il te protège ! Les étudiants sont parfois victimes d’employeurs peu scrupuleux : salaire payé en partie ou en retard, heures supplémentaires non payées, travail du dimanche… Méfie-toi des propositions de travail au noir, car c’est interdit. De plus, tu n’as aucune garantie de recevoir ton salaire, ni d’être couvert par les assurances. Le contrat étudiant doit être établi par écrit en 2 exemplaires : un pour l’employeur, un pour toi. Avant de signer un contrat, lis-le attentivement et fais-le lire par un proche habitué à ce type de démarche. Le contrat doit contenir de nombreuses mentions obligatoires par exemple : ÂÂ ton identité, date de naissance, domicile ÂÂ la description de la fonction ÂÂ la date de début et de fin du job étudiant ÂÂ la durée du travail ÂÂ le salaire (ou la base et le mode de calcul…) ÂÂ … Bon à savoir Tu trouveras chez Infor Jeunes Luxembourg un modèle de contrat étudiant. L’employeur doit déclarer ton engagement à la sécurité sociale au plus tard le jour de ton entrée en service. Tu peux signer un contrat d’étudiant pour une durée maximale d’un an avec 50 jours de travail par an à répartir comme tu le souhaites, et ce, sans payer de cotisations sociales. À partir d’un an, ton contrat sera considéré comme celui d’un travailleur normal. Comme tout contrat de travail, ton contrat étudiant peut également comporter une période d’essai qui sera de minimum 7 jours à maximum 14 jours calendrier.

2.4. La fin d’un contrat de travail étudiant

Pendant les 7 premiers jours de la période d’essai, il ne peut être mis fin au contrat que pour un motif grave ou de commun accord. Du 8e au 14e jour de la période d’essai, le contrat peut être rompu sans préavis ni indemnité. Le contrat prend normalement fin à la date fixée.

33


Si tu décides de rompre le contrat plus tôt, tu dois respecter un délai de préavis : ÂÂ ton délai de préavis sera de 1 jour si ton contrat a une durée de maximum 1 mois. ÂÂ ton délai de préavis sera de 3 jours si ton contrat a une durée de plus d’1 mois.

2.6. Tes congés en tant qu’étudiant

À l’inverse, si c’est ton employeur qui décide de rompre le contrat : ÂÂ ton délai de préavis sera de 3 jours si ton contrat a une durée de maximum 1 mois. ÂÂ ton délai de préavis sera de 7 jours si ton contrat a une durée de plus d’1 mois.

Par contre, les jours fériés légaux comme Noël, Pâques, la Fête Nationale, tu peux y avoir droit. N’hésite pas à contacter le SPF Emploi, Travail et Concertation pour connaître le détail des conditions (voir dans « Adresses utiles »).

Pour être valable, le préavis doit être signalé par écrit suivant une procédure précise. Renseigne-toi à ce sujet avant de l’envoyer par courrier ou de le transmettre à ton employeur.

2.5. Ton salaire en tant qu’étudiant

Pour déterminer ton salaire en tant qu’étudiant, il faut savoir à combien s’élève le salaire minimum prévu par la convention collective de travail qui régit le secteur dans lequel tu travailles en tant qu’étudiant. Si aucune règle spécifique au secteur d’emploi (une commission paritaire) ne s’applique, tu as droit au « revenu minimum mensuel moyen » qui varie en fonction de ton âge. Ce salaire minimum est obligatoire à partir du moment où tu signes un contrat étudiant d’au moins un mois. Voici un tableau qui te donnera un aperçu du salaire minimum mensuel moyen ainsi que du salaire horaire* : Âge

%

Salaire mensuel brut

Salaire horaire brut (38h semaine)

Salaire horaire brut (39h semaine)

21 ans

100

1472,40 EUR

8,94 EUR/h

8,71 EUR/h

20 ans

94

1384,06 EUR

8,40 EUR/h

8,19 EUR/h

19 ans

88

1295,71 EUR

7,87 EUR/h

7,67 EUR/h

18 ans

82

1207,70 EUR

7,33 EUR/h

7,14 EUR/h

17 ans

76

1119,02 EUR

6,79 EUR/h

6,62 EUR/h

16 ans

70

1030,68 EUR

6,25 EUR/h

6,10 EUR/h

*Chiffres en application depuis le 1er février 2012. Sources : Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale.

34

Les congés et le pécule de vacances sont réservés aux travailleurs qui paient des cotisations sociales normales. Si tu ne paies qu’une cotisation de solidarité, tu n’as pas droit à des jours de congé ni à un pécule de vacances.

3. Législation job étudiant Nous te présentons ici un aperçu pour répondre à tes questions les plus fréquentes en matière de législation du job étudiant. Il sera certainement nécessaire, suivant ta situation, d’approfondir les recherches.

3.1. 50 jours par an, quand tu veux

En tant que travailleur étudiant, tu as droit à 50 jours calendrier par an (de janvier à décembre) pendant lesquels tu peux travailler comme étudiant. Maintenant, le travail étudiant n’est plus du tout lié à une saison. C’est toi qui choisis quand tu travailles et pendant combien de temps ! Tu veux vendre des glaces pendant 7 jours l’été et incarner le Père Noël pendant une dizaine de jours lors des fêtes de fin d’année, c’est possible ! Veille simplement à ne pas dépasser les 50 jours calendrier par an… C’est simple non ? Attention ! Chaque jour travaillé compte comme un jour de travail complet. Même si tu ne travailles qu’une demi-journée, voire quelques heures, un jour sera à chaque fois retiré de tes 50 jours calendrier. Bon à savoir Grâce à l’application « 50 days » sur www.studentatwork.be, tu peux : • vérifier le nombre de jours prestés sur l’année • vérifier le nombre de jours qu’il te reste • imprimer une attestation mentionnant le nombre de jours restant pour le remettre à ton employeur. • Passe chez Infor Jeunes Luxembourg pour t’inscrire grâce à notre lecteur de carte d’identité électronique !

3.2. La cotisation de solidarité

Chaque travailleur se voit retirer des cotisations sociales et des impôts sur son salaire brut : Le salaire brut – les cotisations sociales et les impôts = le salaire net


Tant que tu ne dépasses pas les 50 jours calendrier par an, tu ne paies pas de cotisations sociales comme les autres travailleurs, mais juste une cotisation de solidarité dont le montant est de 2,71% de ton salaire brut en tant qu’étudiant. Cette cotisation est retenue par ton employeur lors du paiement de ton salaire. Ton employeur, lui, est tenu de payer une cotisation de solidarité de 5,42% de ton salaire brut. Néanmoins, tu devras payer des cotisations sociales normales comme les autres travailleurs si : ÂÂ tu décides de travailler plus de 50 jours calendrier par an, tu devras alors payer des cotisations sociales normales à partir du 51e jour. ÂÂ tu travailles plus d’un an comme étudiant, tu devras signer un autre type de contrat que celui « spécifique » étudiant. Tu seras alors soumis au même régime que les autres travailleurs de l’entreprise. Bon à savoir Même si tu dépasses les 50 jours calendrier par an (sans dépasser 1 an), tu gardes le statut d’étudiant et tu restes soumis au contrat d’occupation d’étudiant. Seul le montant des cotisations à payer est différent.

4. Travail étudiant et allocations familiales Avant 18 ans, les allocations familiales sont versées quelle que soit ta situation (jusqu’au 31 août de l’année de ton 18e anniversaire). Entre 18 et 25 ans, les allocations familiales sont versées si : ÂÂ tu as travaillé comme étudiant durant les mois de juillet, août et septembre sans limite d’heures prestées. ÂÂ tu n’as pas travaillé plus de 240 heures par trimestre pour le premier, deuxième et quatrième trimestre. Si tu travailles plus de 240 heures, tes parents ne toucheront pas d’allocations familiales pour le trimestre au cours duquel tu as trop travaillé. Si tu termines ton cycle d’études en juin et obtiens ton diplôme, tu peux encore travailler sous contrat de travail étudiant jusqu’au 30 septembre de l’année au cours de laquelle tu as été diplômé.

Tu travailles à temps partiel ? Tu exerces une activité indépendante à titre complémentaire ? D’autres règles peuvent s’appliquer, n’hésite pas à contacter l’Office National des Allocations Familiales. Bon à savoir Les jours de travail étudiant situés après le 31 juillet qui suit la fin de tes études sont pris en compte pour le stage d’insertion professionnelle. Bon à savoir Les étudiants de l’enseignement à temps partiel (IFAPME, CEFA) n’ont pas le droit de travailler comme étudiant. Ils peuvent néanmoins conserver leurs allocations familiales si leurs revenus ne dépassent pas 509,87 € bruts par mois au 1er février 2012. Pour plus d’infos : Office National d’allocations familiales 0800/94.434 - www.onafts.be

5. Travail étudiant et impôts Toutes tes ressources doivent être déclarées au fisc, même si tu es étudiant vivant encore chez tes parents. Il faut bien différencier le calcul effectué afin de voir si tu restes à charge de tes parents et celui pour ne pas payer d’impôts toi-même.

5.1. Rester fiscalement à charge

Concernant les impôts, ton travail étudiant peut avoir des conséquences non seulement sur ta situation fiscale, mais également sur celle de tes parents lorsque tu fais partie de leur ménage. Si tu fais partie du ménage de tes parents au 1er janvier 2013 et que tu n’as pas été rémunéré par eux en 2012, tu peux être considéré comme personne à charge (pour l’exercice d’imposition 2013) dans les cas suivants : ÂÂ Tes parents (couple marié ou cohabitants légaux) sont imposés ensemble : tu seras considéré comme personne à leur charge si tes ressources* nettes de 2012 ne dépassent pas 2 990 EUR (3 737,50 EUR brut1). ÂÂ Tes parents sont imposés comme personne isolée et tu n’es pas fiscalement considéré comme handicapé : tu seras considéré à leur charge si tes ressources* nettes de 2012 ne dépassent pas 4 320 EUR (5 400 EUR brut1).

35


ÂÂ Tes parents sont imposés comme personne isolée et tu es fiscalement considéré comme handicapé : tu seras considéré à leur charge si tes ressources* nettes de 2012 ne dépassent pas 5 480 EUR (6 850 EUR brut1).

5.3. Quand paieras-tu des impôts ?

(1) Le montant brut est le montant après déduction des cotisations sociales légales ou réglementaires.

6. Le travail étudiant chez Infor Jeunes Luxembourg

Bon à savoir *Les chiffres mentionnés ci-dessus concernent tes ressources issues de contrats de travail, de rentes alimentaires, de revenus de biens immobiliers, de biens mobiliers… Cependant, il existe des exceptions ! Nous te conseillons de prendre contact avec le Contact Center du Service Public des Finances ou ton service local de taxation afin de connaitre le calcul complet en fonction de ta situation exacte.

Tu y trouveras des exemples de CV et de lettres de motivation, des listes d’employeurs potentiels, des explications sur les agences d’intérim. La fiche Infor Jeunes « Travail étudiant » te présente un modèle de contrat, des pistes de jobs, les modalités de signature et de rupture du contrat, les recours en cas de litige, les implications du contrat étudiant sur les allocations familiales, les impôts et le chômage.

Pour plus d’infos : Contact Center Service Public Fédéral des Finances 0257/257.57 - www.minfin.fgov.be Tu trouveras les coordonnées de ton service local de taxation sur l’original de ta déclaration fiscale.

5.2. Déclaration fiscale

ÂÂ Si tu n’as pas reçu de formulaire de déclaration au 1er juin alors que tu as travaillé au cours de l’année précédente, tu dois en demander un à ton service local de taxation (même si tu es convaincu de n’avoir aucun impôt à payer) ! ÂÂ Toutes tes ressources doivent figurer dans la déclaration. Elles comportent non seulement les revenus du travail, mais également la pension (rente) alimentaire si tu en reçois une, ou les revenus provenant d’immeubles si tu es propriétaire. Une première tranche de 2.990 € de la pension alimentaire ne rentre pas en compte dans les revenus. Bon à savoir C’est nouveau ! Jobcalc est une application smartphone gratuite qui te permet de calculer les limites à ne pas dépasser en matière d’impôts, d’allocations familiales et de cotisations ONSS. L’application effectue une simulation sur mesure selon ton profil et t’avertit lorsqu’une limite est dépassée. Utile et pratique également pour tes parents ou ton employeur ! Plus d’infos www.xerius. be/jobcalc.

36

Tu devras payer des impôts si le total de tes revenus bruts imposables dépasse 8.996,26 € pour l’exercice d’imposition 2013 (revenus de l’année 2012). Il s’agit du revenu minimum imposable.

7. Adresses utiles Tu peux t’adresser aux organismes suivants pour recevoir un modèle de contrat de travail ou pour poser une question : ÂÂ Le site www.mysocialsecurity.be/student de l’Office National de la Sécurité Sociale (ONSS) : tu y trouveras tes droits et obligations en tant qu’étudiant, une application pour consulter tes jours restants, imprimer une attestation pour ton employeur, des adresses utiles pour t’aider à trouver un job étudiant… ÂÂ Le Service Public Fédéral de l’Emploi et du Travail édite la brochure « Clés pour le travail des étudiants » disponible en ligne sur : www.emploi.belgique.be 02/233.41.11 spf@emploi.belgique.be ÂÂ Le Contrôle des Lois Sociales sur www.emploi. belgique.be : en cas de litige avec ton employeur ou pour connaître le salaire auquel tu peux prétendre, la liste des travaux interdits pour les étudiants, les durées autorisées de travail… ÂÂ Direction d’Arlon : 063/22.13.71 cls.arlon@emploi.belgique.be ÂÂ Les syndicats disposent d’une « cellule jeunes » capable de répondre à tes questions et éventuellement de défendre tes droits : www.jobetudiant.be - www.yourjob.be www.cgslb.be/travailleurs/jeunes/ travail-detudiant/


8. Nos Publications pour ton job étudiant Tu trouveras ci-dessous une liste non-exhaustive de nos publications que tu pourras retrouver en consultation libre chez Infor Jeunes Luxembourg. ÂÂ Billets Infor Jeunes « Le job étudiant de A à Z », « Job étudiant… 1,2,3 Go ! »… Tous disponibles sur www.inforjeunes.be (Rubrique Publications > Billets) ÂÂ Fiche détaillée Infor Jeunes - Travail étudiant Également disponible en consultation dans notre permanence (entre autres) : ÂÂ La brochure « Clés pour le travail des étudiants » éditée par le Service Public Fédéral de l’Emploi et du Travail

N’hésite pas à nous rendre une petite visite ou à nous contacter pour toutes informations complémentaires : arlon@inforjeunes.be ou

063/23.68.98

37


Infor Jeunes luxembourg 1. Infor Jeunes c’est Quoi ?

Infor Jeunes Luxembourg, c’est ton centre d’information de référence en province de Luxembourg pour toutes les questions que tu te poses sur les études, le travail, le job étudiant, le logement, tes projets et envies d’ailleurs, la santé, la justice… Notre équipe est à ta disposition pour t’aider dans tes démarches. N’hésite pas à venir nous rendre visite et à consulter notre centre de documentation régulièrement mis à jour. Besoin d’un coup de pouce pour ton CV et ta lettre de motivation ? Nous t’accompagnons dans leur rédaction. Et pour tes recherches sur le web, il existe aussi notre Infonet.

2. Et c’est Pour qui ?

Chez Infor Jeunes Luxembourg, l’accès est libre et gratuit, et un accueil personnalisé est assuré au besoin, le tout dans le respect de l’anonymat. Chaque information que nous te donnons est fait en l’absence de toute discrimination et de l’exercice de toute forme d’influence idéologique, morale ou autre.

3. Où puis-je vous trouver ?

Notre permance est située Place Didier n°31 à Arlon. Les coordonnées de nos autres centres en province de Luxembourg sont renseignées aux pages centrales de cette brochure.

4. Quand puis-je venir vous voir ?

Nous sommes ouvert le lundi et mercredi de 12h à 17h et le mardi, jeudi et vendredi de 10h à 17h.

5. Comment vous poser ma question ?

Directement à nos permanents : • pendant les heures d’ouverture dans notre permanence (aussi sur rendez-vous) • par téléphone au 063/23.68.98 • par e-mail à arlon@inforjeunes.be • par facebook : www.facebook.com/inforjeunes.luxembourg


Infor Jeunes en Province de Luxembourg

Durbuy

Marche-en-famenne

gouvy

Houffalize

Bastogne

Fauvillers

Marbehan florenville

Habay-la-Neuve ARLON Aubange


Arlon

Place Didier 31 - 6700 Arlon +32 (0)63/23 68 98 Fax +32 (0)63/23 67 99 Ouvert le lundi et le mercredi de 12 à 17h et le mardi, jeudi et vendredi de 10 à 17h arlon@inforjeunes.be www.bougerjeunes.be

Nos Points Relais

documentation en auto-consultation avec possibilité de poser sa question à un permanent

ÂÂBastogne

Place Saint Pierre 1 - 6600 BASTOGNE Contact : Philippe Cadet +32 (0)61/28 99 80 Ouvert le mercredi de 11 à 18h et le vendredi de 11 à 17h prij.bastogne@inforjeunes.be www.amo-mediajeunes.be

ÂÂMarche-en-famenne

Galerie des Carmes Rue du Commerce, 2 Bte 5 - 6900 MARCHE Contact : Elisabeth Derouaux +32 (0)84/32 19 85 Ouvert le lundi et mardi de 11 à 17h le mercredi de 10 à 16h prij.marche@inforjeunes.be

ÂÂHouffalize

New

Point Relais Infor Jeunes Houffalize Place Roi Albert, 11 - 6660 HOUFFALIZE +32 (0) 496/55.15.13 prij.houffalize@inforjeunes.be

Nos Points d’Information Communaux documentation en auto-consultation

ÂÂ

Aubange Commune d’Aubange Rue Haute 22 - 6791 AUBANGE +32 (0)63/38 12 50 Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 16h

ÂÂ

Durbuy Maison de l’Emploi Rue Petit Barvaux 2a - 6940 BARVAUX +32 (0)86/21 99 21 Ouvert le lundi, mardi et vendredi de 9h à 12h et de 13h à 16h et le mercredi et jeudi de 9h à 12h.

ÂÂ

Fauvillers CPAS de Fauvillers Place Communale 310 - 6637 FAUVILLERS +32 (0)63/60 83 23 Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 12h ou sur rendez-vous cpas.fauvillers@publilink.be

ÂÂ

Florenville Espace Culture Emploi (1er étage) Rue de l’Église, 13 - 6820 FLORENVILLE +32 (0)61/61 40 42 espace-culture-emploi@hotmail.com Ouvert le lundi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h, le mercredi de 9h à 12h, le jeudi de 13h30 à 18h et le vendredi de 9h à 12h

ÂÂ

Gouvy Syndicat d’initiatives Rue de la Gare, 31 - 6670 Gouvy Sur RDV au 080/29 29 42 0496/21 48 93 johanne.cozier@gouvy.be

ÂÂ

Habay Centre Culturel Rue d’Hoffschmidt 27 - 6720 HABAY-LA-NEUVE +32 (0)63/42 41 07 Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h info@habay-culture.be Marbehan CAP Place de la Gare 4 6724 MARBEHAN Ouvert le jeudi soir de 20h à 22h et le dimanche de 10h à 12h


C’est aussi :

Mais également des animations diverses (les zèbres, tes droits et tes devoirs noir sur blanc; recherche documentaire; ...) un service kots - des publications diverses (bougeotte, billets d’information, fiches détaillées, ...) et bien d’autres choses! Pour plus d’info : arlon@inforjeunes.be - 063/23.68.98


TRavail 1. CHERCHER UN EMPLOI, C’EST TOUT UN MÉTIER

1.1. Prépare ta recherche 1.2. Le point sur tes compétences – Mets-toi en valeur ! 1.3. Quelles compétences as-tu déjà mises en pratiques ?

2.

LE CV

3. LA LETTRE DE MOTIVATION OU LETTRE DE CANDIDATURE 4. TRAQUER LES OFFRES 5. LES CANDIDATURES SPONTANÉES 6. L’ENTRETIEN D’EMBAUCHE

6.1. Premier contact téléphonique 6.2. Préparer l’entretien 6.3. Pendant l’entretien

7. RECTIFIER LE TIR 8. BESOIN D’UN COUP DE POUCE 9. LA FORMATION DES ADULTES 10. S’INSTALLER COMME INDÉPENDANT

10.1. Qui peut t’aider ?

11. QUAND L’ATTENTE DURE ET QUE LE CHÔMAGE ARRIVE

11.1. Le stage d’attente devient stage d’insertion professionnelle 11.2. Les allocations d’insertion 11.3. À combien s’élèvent les allocations d’insertion ? 11.4. ONEM/FOREM/Organisme de paiement : qui fait quoi ? 11.5. Et les allocations de chômage ?

12. NOS PUBLICATIONS POUR TON TRAVAIL


Tu sors des études, tu cherches ton premier job, tu souhaites étoffer ton CV… Avec un brin de courage, un peu d’organisation et éventuellement l’aide d’un service spécialisé, répondre à une annonce ou présenter spontanément une candidature s’avère être plus simple qu’il n’y paraît. ABC de tes premiers pas dans la vie professionnelle.

1. Chercher un emploi, c’est tout un métier Que ce soit pour un job étudiant ou pour un emploi fixe, quelques outils seront nécessaires dans ta recherche.

1.1. Prépare ta recherche

Avant tout, il est important de déterminer à quel type d’emploi tu te destines. Cela dépend de tes goûts, de tes compétences, des diplômes obtenus, des distances que tu es prêt à parcourir, du secteur dans lequel tu souhaites travailler... Pour cela, tu peux faire le point sur toi-même (quels sont mes atouts ? mes souhaits ?) et sur les pistes d’emploi imaginées (quel type d’emploi ? où ? quel horaire ?). Reste attentif à l’évolution du marché de l’emploi. Il peut être utile de tenir compte des contraintes sociales et économiques propres à la fonction ou au métier qui t’intéresse. Cela te permettra éventuellement de remodeler ton projet selon la réalité du terrain.

1.2. Le point sur tes compétences - Mets-toi en valeur !

Construire un projet professionnel, cela nécessite de prendre en compte tes aptitudes scolaires, mais également ton expérience personnelle, tes intérêts et bien sûr ton « mode de fonctionnement ». N’hésite surtout pas à mettre tes qualités en avant ! Pour cela, tu peux t’interroger sur ce que tu sais faire et sur ta manière d’être. C’est ce que l’on appelle le « savoir-faire » et le « savoir-être ».

1.3. Quelles compétences as-tu déjà mises en pratiques ?

ÂÂ Établis la liste de toutes les activités où tu as été actif. Ex. : stages, jobs étudiants, activités entre amis auxquelles tu as participé activement, spectacles, expos, voyages...

44

ÂÂ Pour chaque activité, établis la liste des choses que tu as faites concrètement. Ex. : en stage d’assistant en pharmacie, j’ai fait des préparations magistrales (médicaments préparés par le pharmacien). ÂÂ Pour chaque chose concrète, cherche les compétences correspondantes. Ex. : les préparations magistrales demandent d’être très précis, minutieux, soigneux, attentif car ça se calcule en mg, il ne faut rien renverser et ne surtout pas se tromper. En procédant ainsi, tu fais apparaître tes compétences plus clairement. Essaie de postuler là où ces compétences seraient particulièrement utiles. ÂÂ Tes talents personnels, ce qui te rend unique. N’oublie pas tes talents personnels, que sais-tu faire et qu’est-ce qui est plutôt rare ou précieux ? Ex : je parle espagnol sans accent, mais personne ne le sait, c’est dommage, non ? ÂÂ D’autres exemples de questions à te poser : Au cours de toutes ces activités et d’autres encore, qu’est-ce que tes amis disent de toi ? Quand on te confie une tâche, on te confie plutôt... la caisse et les finances, l’organisation, le contact ? Sais-tu pourquoi on te confie cela ? Dans un avenir proche ou lointain, comment t’imagines-tu ? Qu’est-ce que tu voudrais faire progresser en toi ? Bon à savoir Dans la province de Luxembourg, plusieurs associations te permettent d’être accompagné dans ta recherche en tant que demandeur d’emploi, de suivre des formations en recherche d’emploi active, de faire appel au jobcoaching, de bénéficier d’un accompagnement dans le dispositif d’embauche... Pour en savoir plus, reportetoi au point « Besoin d’un coup de pouce ? » p. 50.


2. Le CV Après avoir fait le point sur toi-même, tu peux passer à la rédaction d’un curriculum vitae. Même s’il peut sembler difficile de rédiger un CV quand on n’a pas ou peu d’expérience, tu as la possibilité de te présenter en mettant en avant tes goûts, tes compétences, tes connaissances, tes motivations, sans oublier les stages réalisés et les travaux d’étudiant. Le CV est ta carte de visite, il donne une image de ton parcours et de ton potentiel. Veille à une présentation attrayante. Structure-le et adapte-le en fonction du job visé. Présente-toi à ton avantage tout en restant honnête et réaliste. L’employeur peut facilement vérifier la véracité de tes dires, notamment en ce qui concerne tes connaissances linguistiques. Une photo n’est pas obligatoire, mais si tu penses qu’elle peut valoriser ton CV n’hésite pas à en mettre une. Bon à savoir Fais en sorte que ton CV reste clair et stylisé, qu’il tienne sur une voire deux pages au grand maximum et qu’il ne comporte aucune faute d’orthographe.

45


Exemple de CV Il s’agit ici d’un exemple de CV afin de postuler pour un travail étudiant. Approprie-toi ce modèle et adapte-le à ta situation, tes envies, ta recherche, ton profil…

46


3. La lettre de motivation ou lettre de candidature Elle doit te permettre de décrocher un entretien et ne doit pas répéter le contenu du CV. Évite les formules pompeuses, cherche un style clair et direct. Rédige cette lettre de candidature en tenant compte de ta cible : montre que tu t’intéresses à cet emploi et ce que tu peux apporter à l’entreprise. De nouveau, fais très attention à l’orthographe et soigne bien la présentation ! Exemple de lettre de candidature Tu peux t’inspirer de modèles de lettres, mais évites le copier-coller, les recruteurs ne sont pas dupes ! La lettre se compose de quatre parties distinctes (l’accroche, le développement, la demande d’entretien et la formule de politesse), en voici le détail : Bon à savoir Demande à une connaissance de relire ton CV et ta lettre de motivation pour dénicher les dernières fautes d’orthographe et les formulations maladroites.

47


4. Traquer les offres Il existe de nombreux canaux pour dénicher les offres d’emploi. N’hésite pas à les utiliser tous. Bon à savoir Tu dois décrypter et analyser les offres que tu sélectionnes afin de postuler avec le plus de justesse possible. Les offres du FOREM sont affichées dans différents services et sur Internet via www.leforem.be. Consulte-les très régulièrement, car il y a du neuf tous les jours. Bien entendu les petites annonces de la presse écrite nationale ou régionale, de la presse spécialisée et des toutes-boîtes doivent être dépouillées dès leur parution, souvent le samedi quand il s’agit d’un quotidien. L’inscription dans les agences d’intérim est assez simple. Il suffit de se présenter les jours d’inscription, ou de prendre rendez-vous, et de passer un entretien. Celui-ci s’apparentera à un réel entretien d’embauche, l’impression que tu laisseras sera prise en compte par la suite. N’oublie pas de venir avec ta carte d’identité, ta carte SIS et ton CV. Ensuite, l’agence mettra en rapport ton profil avec des offres. Cela ne signifie pas que l’agence cherche un emploi à ta place. Tu devras donc continuer à exploiter les autres pistes et même appeler une fois par semaine les différentes agences d’intérim dans lesquelles tu es inscrit. www.federgon.be renseigne la plupart des agences intérim de Belgique. agence

Telephone

E-mail

Adresse

Adecco

063/38.00.10

arlon.329@adecco.be

Rue des Faubourgs, 27

Manpower

063/24.02.50

office.arlon@manpower.be

Place Hollenfeltz, 25

6700 ARLON

Randstad

063/24.26.50

arlon_251@randstad.be

Rue des Faubourgs, 24

Tempo Team

063/24.25.50

arlon@tempo-team.be

Rue du Marché- aux-Fleurs, 3

Trace!

063/22.66.45

arlon@tracegroup.be

Rue des Faubourgs, 37

Adecco

061/21.41.40

bastogne.315@adecco.be

Rue des Récollets, 5

Tempo Team

061/21.13.99

bastogne@tempo-team.be

Rue de Marche, 12

Adecco

061/21.08.50

libramont.783@adecco.be

Grand Rue, 40 Avenue de Bouillon, 37A

6600 BASTOGNE

6800 LIBRAMONT Randstad

061/23.28.45

libramont@randstad.be

Start People

061/23.42.88

libramont@startpeople.be

Rue du Monument, 38

Tempo Team

061/23.23.50

libramont@tempo-team.be

Avenue de Bouillon, 29

Trace!

061/23.09.90

libramont@tracegroup.be

Avenue de Bouillon, 18

6900 MARCHE

48

Adecco

084/24.53.00

marche.373@adecco.be

Place du Roi Albert, 7

Daoust

084/32.76.76

marche@daoust.be

Rue du Commerce, 20

Manpower

084/41.02.70

office.marche@manpower.be

Rue du Manoir, 10

Randstad

084/31.49.16

marche_en_famenne@randstad.be

Rue du Luxembourg, 1

Start People

084/31.40.73

marcheenfam@startpeople.be

Vieille Route de Liège, 1B

Tempo Team

084/37.43.20

marche@tempo-team.be

Rue du Commerce, 13 Rue Porte Haute 20

T-Intérim

084/22.05.30

marche-en-famenne@t-interim.be

Trace! (Sur rdv)

061/23.09.90

libramont@tracegroup.be

Place Toucré, 4B

Unique

084/37.43.90

marche-office@unique.be

Rue Porte Basse, 14


Le bouche-à-oreille est un bon moyen de trouver un emploi proche de chez soi, notamment pour les jobs d’été. Si tu cherches un emploi dans un secteur particulier, pense aux services de recrutement spécialisés dans cette branche. Par exemple : ÂÂ pour les emplois dans l’armée : Centre d’information de la Défense de Marche-en-Famenne : 084/24.69.31 - www.mil.be. ÂÂ pour les emplois dans la police : www.jobpol.be 0800/99.505 jobs.police@jobpol.be ou t’adresser au Service de sélection francophone : dsrf@jobpol.be ou auprès du poste de police de ta région. ÂÂ pour les emplois au niveau fédéral : le Selor (Bureau Fédéral de sélection de l’Administration) 0800/505.55 - info@selor.be - www.selor.be. Tu y trouveras des informations sur les postes vacants dans les services publics ainsi qu’un accompagnement pendant la procédure de sélection. Les sites Internet peuvent se révéler être une mine d’or bien qu’ils ne soient pas la panacée. Une recherche sur le web ne dispense pas d’une recherche classique. N’oublie pas que certains employeurs sont peu représentés sur la toile ou que certaines offres peuvent être totalement périmées. Voici quelques sites courants pour une recherche d’emploi (sur la Grande Région, utilise une extension « .lu », « .de », « .fr ») : www.monster.be www.stepstone.be www.references.be www.optioncarriere.be www.jobat.be www.jobsregions.be www.alterjob.be www.arbajob.com www.moovijob.com ... Une recherche ciblée d’informations sur l’entreprise est souvent instructive. Tu peux également déposer directement ta candidature « on line ». Dans le paragraphe « Travailler à l’étranger » p. 75, tu trouveras une liste de sites pour les offres de jobs à l’étranger. Bon à savoir Attention aux dérives inattendues des réseaux sociaux (Facebook, tumblr, Twitter…), ton futur employeur peut tout à fait rechercher des informations sur toi via ceux-ci. Vérifie bien tes paramètres de confidentialité et les informations personnelles qui apparaissent lorsqu’un inconnu consulte ton profil. Une simple recherche avec ton nom sur Google peut déjà apporter beaucoup d’informations.

5. Les candidatures spontanées C’est à l’heure actuelle un des meilleurs moyens de dénicher un emploi. Cela te permet de choisir toimême les endroits où tu désires postuler. Établis une liste d’employeurs potentiels à partir d’un annuaire (pages jaunes), d’un répertoire d’associations professionnelles, de tes relations personnelles, de contacts établis lors d’un salon professionnel ou pendant tes études... Envoie ensuite ta lettre de candidature spontanée accompagnée d’un CV. Ce n’est pas le nombre d’envois qui te garantira le meilleur retour, mais bien la qualité de ceux-ci, ils doivent être très ciblés en fonction de l’entreprise. En rappelant quelques jours plus tard, essaie d’obtenir un rendez-vous d’embauche. Au pire, ton dossier sera classé dans une réserve de recrutement.

6. L’entretien d’embauche Cela va être à toi… Le candidat précédent vient de sortir… Tu es stressé ? C’est normal, respire un bon coup et lance-toi ! Si tu as bien préparé ton entretien, tu seras plus serein. Voici quelques conseils pour bien te mettre en condition.

6.1. Premier contact téléphonique

Dès que ta candidature est envoyée, pense que l’employeur peut te contacter à tout moment. ÂÂ Il faut donc être prêt à lui répondre. ÂÂ Il faut également veiller à ce que ton message d’accueil sur ton GSM soit neutre !

6.2. Préparer l’entretien

ÂÂ Relis et garde en mémoire tout ce que tu as pu récolter sur l’entreprise ainsi que les informations données dans l’annonce. ÂÂ Prépare des questions. ÂÂ Réfléchis à tes points forts et tes points faibles. La question est très souvent demandée. ÂÂ Soigne ta tenue ! Elle doit être adaptée au poste proposé.

6.3. Pendant l’entretien

L’entretien permettra au recruteur de vérifier si tu es le bon candidat. Mais c’est aussi l’occasion pour toi de voir si le poste proposé correspond à tes attentes. ÂÂ Retiens bien le nom de la personne avec qui tu passes l’entretien. ÂÂ Réponds calmement aux questions et poses-en quelques-unes. ÂÂ Et n’oublie pas ton plus beau sourire ! Bon à savoir Sois à l’heure au rendez-vous !

49


7. Rectifier le tir Voilà un bon moment que tu es « chasseur d’emploi », tu as envoyé de nombreuses lettres… restées sans retour ou avec une réponse négative. Ne te décourage surtout pas et adapte ta recherche : « Cibles-tu les employeurs adéquats ? », « Ton CV nécessite-t-il un lifting ? », « Tes lettres de motivation sont-elles réellement accrocheuses ? ». C’est le moment de faire appel aux services d’aide que tu ne connais pas encore. Consulte la rubrique « Besoin d’un coup de pouce » ci-dessous. Le meilleur moyen pour réussir ses CV, lettres, appels téléphoniques et entretiens est de… jouer. S’entraîner à être tour à tour recruteur ou candidat avec une de tes connaissances. Tu peux également consulter les ouvrages sur la recherche d’emploi que tu trouveras dans les maisons de l’emploi, les bibliothèques, les librairies, les grandes surfaces ou chez Infor Jeunes.

8. Besoin d’un coup de pouce ? Les OISP (Organismes d’Insertion Socioprofessionnelle) aident les personnes en difficulté sur le marché de l’emploi en leur proposant un accompagnement et des formations en matière d’insertion socioprofessionnelle : ÂÂ ASBL Mode d’Emploi Luxembourg – Arlon 063/23.23.87 - www.viefeminine.be modedemploi-luxembourg@viefeminine.be (aide à la recherche d’emploi, CV, lettre de motivation, formation « Visa pour l’emploi »…) ÂÂ La Trêve AID – Bastogne 061/21.53.56 - latreveoisp@swing.be (recherche d’emploi et orientation professionnelle, remise à niveau, ateliers pédagogiques en math et français, préformation en secrétariat et bureautique, artisanat et décoration, formations en informatique de base PMTIC) ÂÂ La Source – Bouillon 061/46.86.88 - www.lasource.be (formations diversifiées en tourisme, informatique, art et artisanat, gestion, recherche d’emploi…) ÂÂ Centre de Développement Rural – Han 063/44.00.60 - info@halledehan.be www.halledehan.be (centre polyvalent de compétences, formations en informatique…) ÂÂ Miroir Vagabond – Hotton 084/31.19.46, miroirvagabond@pi.be (développement local avec population isolée socio culturellement via l’animation, la création, la formation et les projets) ÂÂ Lire et Écrire Luxembourg 0800/99.139 – 061/41.44.92 luxembourg@lire-et-ecrire.be http://luxembourg.lire-et-ecrire.be/ (développement de l’alphabétisation)

50

Voici d’autres initiatives en province de Luxembourg concernant l’aide à la formation et à la recherche d’emploi : ÂÂ Centre d’Éducation Permanente et de Promotion Sociale des Travailleurs (activités de remise à niveau, animation développement personnel, aide à la recherche d’emploi, permis de conduire…) : • Arlon : 063/21.91.83 anne.binet@fgtb.be - joel.thiry@fgtb.be • Libramont : 061/53.01.85 francine.guillaume@fgtb.be dina.faizova@fgtb.be • Marche : 084/31.43.45 pascal.fontaine@fgtb.be ÂÂ SOS Dépannage Social – Arlon 063/24.47.60 www.sosdepannageasbl.be info@sos-depannage-lux.be (recherche active d’emploi, aide CV et lettre de motivation, permis de conduire, permanence sociale, formations en informatique de base PMTIC, tables de conversation en français, orientation professionnelle…) ÂÂ Intégra Plus – Barvaux/Ourthe 086/21.06.02 coordination@integra-plus.be www.integra-plus.blogspot.com (bilan de compétences, orientation professionnelle, accompagnement à la création d’activités…) ÂÂ Mirelux – Libramont 061/31.39.99 mirelux.asbl@swing.be - www.mirelux.be (jobcoaching pour demandeurs d’emploi sous certaines conditions) ÂÂ Fondation des Écoles de la Deuxième Chance (basée en France) E2C Transfrontalière – Longwy, 0033(0)3/82.39.58.10 http://www.nancy.cci.fr - www.fondatione2c.org (formation personnalisée pour maîtriser les savoirs de base, stages pour découvrir le monde du travail…) ÂÂ Centre de Support Télématique – Marche 084/32.70.54 cst@marche.be - http://cst.marche.be (formations en informatique de base PMTIC) ÂÂ Emploi Mode d’Emploi – Neufchâteau Catherine Martin 0497/48.21.69 ou Sophie Samray 0479/68.18.49 info@eme-conseil.be - www.eme-conseil.be (formations sur la recherche d’emploi active) ÂÂ Les Tournesols ASBL – Toernich 063/22.15.58 info@tournesols.org - www.tournesols.org (séminaires de développement personnel, coaching individuel…) Sans oublier le CPAS de ta commune si tu en es bénéficiaire. Tu trouveras ses coordonnées dans l’annuaire téléphonique.


Bon à savoir Une bonne adresse, le Routard de l’Emploi ! Le Comité Subrégional de l’Emploi et de la Formation du Luxembourg Belge (CSEFLuxembourg) a mis en ligne un super guide pour le demandeur d’emploi que tu peux consulter à cette adresse : www. routarddelemploi.be. Ce site, disponible également en version papier, regorge d’infos utiles sur l’emploi et la formation. CSEF-Lux – Arlon, 063/24.25.35, secretariat@csef-lux.be, www.csef-lux.be Le Forem Conseil et les Maisons de l’Emploi Tu peux t’y rendre que tu sois demandeur d’emploi, travailleur, en formation, etc. Des conseillers sont disponibles pour répondre à toutes questions sur l’emploi ou pour te soutenir dans ta recherche d’emploi. Le Forem Conseil et les MDE mettent à ta disposition gratuitement des outils comme le téléphone, le fax, Internet, une photocopieuse, etc. Tu peux également y consulter des petites annonces ou de la documentation pour rédiger ton CV, une lettre de motivation... Forem Conseil : ÂÂ Arlon, 063/67.03.11 ÂÂ Marche-en-Famenne, 084/24.58.61 ÂÂ Bastogne, 061/24.07.72 Maisons de l’Emploi en province de Luxembourg : ÂÂ Bertrix/Herbeumont, 061/27.50.50, maisondelemploi.bertrix@forem.be ÂÂ Durbuy/Barvaux, 086/21.99.21 maisondelemploi.durbuy@forem.be ÂÂ Étalle/Habay/Tintigny, 063/60.88.40 maisondelemploi.etalle@forem.be ÂÂ Libramont-Chevigny, 061/26.08.90 maisondelemploi.libramont@forem.be ÂÂ Vielsalm, 080/29.26.01 maisondelemploi.vielsalm@forem.be ÂÂ Virton, 063/24.20.00 maisondelemploi.virton@forem.be www.leforem.be est un site portail vers lequel tout ce qui concerne l’emploi est centralisé : offres, formations, adresses… L’espace « jeunes » - Jobtonic - aborde de manière simple et efficace comment se mettre en chasse à l’emploi.

9. La formation des adultes Tu n’as pas terminé ton cursus scolaire et tu aimerais suivre une formation afin de décrocher un job ? Tu voudrais plutôt compléter tes acquis après être sorti de l’école ? Tu désirerais donner une autre direction à ton parcours professionnel ? Voici quelques organismes qui pourront te renseigner. Carrefour Emploi Formation propose la liste de toutes les formations pour adultes dans la province ainsi qu’un accompagnement pour définir ce qui te convient le mieux. ÂÂ Arlon, 063/67.03.32 carrefouremploiformation.arlon@forem.be ÂÂ Marche, 084/24.58.61 carrefouremploiformation.marche@forem.be (permanences 2 fois par mois à la Maison de l’Emploi de Libramont). ÂÂ Tu peux également consulter www.formabanque.be L’IFAPME propose des formations de chef d’entreprise combinant cours théoriques et pratique de terrain. ÂÂ Libramont, 061/22.33.36 ÂÂ Arlon, 063/22.74.19 ÂÂ centre de contact : 0800/90.133 lux@ifapme.be www.luxembourg.ifapme.be www.ifapme.be Si tu es à la recherche d’une formation de promotion sociale, consulte le chapitre « Mes études » p. 25. Les Entreprises de Formation par le Travail (EFT) aident les demandeurs d’emploi à améliorer leur situation, notamment en leur permettant de travailler et/ou de se former en vue de décrocher un emploi ou encore d’avoir la possibilité de recevoir une aide administrative ou autre : ÂÂ La Toupie – Arlon, 063/22.05.38 la.toupie@skynet.be ÂÂ Habilux – Bastogne, 061/21.85.52 habilux.isa@skynet.be – Arlon, 063/21.87.37 ÂÂ La Renardière – Bertrix, 061/41.33.51 info@larenardiere.be, www.larenardiere.be ÂÂ La Passerelle – Bertrix, 061/41.47.25 www.larenardiere.be ÂÂ Framboise et Mangetout – Han, 063/44.00.60 info@halledehan.be, www.halledehan.be ÂÂ Le Trusquin – Marche, 084/32.36.07 contact@trusquin.be, www.trusquin.be ÂÂ Entreprise de formation par le travail – Neufchâteau, 061/27.50.86 ÂÂ Au Travert – Saint-Hubert, 061/25.65.41 ÂÂ Le Futur Simple – Sainte-Ode, 061/68.93.30 lefutursimple@belgacom.net www.lefutursimple.be

51


10. S’installer comme indépendant S’installer comme indépendant comporte bien des attraits : liberté d’actions et de décisions, autonomie dans le travail, possibilité de faire fructifier sa propre affaire. Mais tout cela ne se fait pas sans risque ni sans difficulté, car certains frais seront désormais entièrement sous ta responsabilité : sécurité sociale, TVA… Il est utile, avant toutes décisions, d’analyser ton projet : Le type d’activité est-il bien défini ? Connaistu suffisamment le public concerné par le projet (clients/fournisseurs) ? Disposes-tu du budget nécessaire aux investissements de départ ?

10.1. Qui peut t’aider ?

Sache que l’installation des indépendants est régulièrement encouragée. Voici les principaux services d’aide : ÂÂ Auprès de la Région wallonne, tu trouveras des informations sur le lancement, les démarches et les aides existantes sur le site http://creation-pme.wallonie.be, comme par exemple les chèques-formation à la création d’entreprise ou la bourse de préactivité. ÂÂ Service public de Wallonie - Centre d’Information et d’Accueil – 0800/11.901 www.wallonie.be ÂÂ Espace Wallonie d’Arlon – 063/43.00.30 ew.arlon@spw.wallonie.be ÂÂ La Chambre de Commerce et d’Industrie du Luxembourg belge peut également t’aider à préparer ton projet. 0800/22.452, www.ccilb.be ÂÂ L’Union des Classes Moyennes est un mouvement de défense, de représentation et de promotion des indépendants (chefs de PME, artisans, commerçants, professions libérales). L’UCM a créé un ensemble de services pour mieux les aider via www.ucm.be. Arlon - 063/22.06.07 Libramont – 061/23.07.20 Marche : 084/31.40.16 ÂÂ Challenge propose un accompagnement lors du lancement de ton entreprise : accompagnement comptable et marketing gratuit, maintien d’un revenu salarié pendant la période de préparation, formation… 061/28.75.41, info@challengeonline.be www.challengeonline.be ÂÂ Créa-Job permet de se lancer comme « stagiaire entrepreneur » sans prendre de risque grâce au maintien du statut social. Il propose également un accompagnement, un suivi comptable et financier, une bourse de lancement. 084/46.83.80, info@creajob.be www.creajob.be

52

ÂÂ Intégra Plus peut t’accompagner dans la création d’activités. À Barvaux/Ourthe, 086/21.06.02, coordination@integra-plus.be www.integra-plus.blogspot.com N’hésite pas à interroger ton banquier et à travailler avec un bureau de comptabilité. Ils seront d’une aide précieuse pour la préparation de ton plan financier.

11. Quand l’attente dure et que le chômage arrive Tu as terminé tes études ou tu as décidé d’y mettre un terme et tu n’as pas encore trouvé d’emploi ? Dans ce cas, inscris-toi directement comme demandeur d’emploi auprès du FOREM. Depuis le 1er janvier 2012, les règles ont changé. Le stage d’attente, période qui précédait l’octroi de tes allocations d’attente, s’appelle désormais stage d’insertion professionnelle. De même pour tes allocations d’attente qui s’appellent maintenant allocations d’insertion. Mais ce n’est pas la seule modification… Petit tour de la question ensemble.

11.1. Le stage d’attente devient stage d’insertion professionnelle

ÂÂ Introduction Le stage d’insertion professionnelle est la période comprise entre le moment où tu termines tes études et t’inscrit comme demandeur d’emploi et le moment où, si tu n’as toujours pas trouvé d’emploi, tu pourras prétendre aux allocations d’insertion. Durant la période du stage d’insertion, tu dois répondre impérativement aux obligations suivantes : • ne pas refuser un emploi convenable (qui correspond à une série de critères dont l’aptitude professionnelle et physique, le salaire, le lieu de travail…), une formation professionnelle ou une Convention Premier Emploi • être disponible sur le marché de l’emploi • se présenter auprès d’un employeur lorsque tu y as été invité par le FOREM • se présenter auprès du FOREM après avoir été invité par ce service. Bon à savoir Ton stage d’insertion est une période privilégiée pour trouver ton premier travail. Tu seras d’ailleurs convoqué tous les 4 mois par le FOREM pour prouver tes démarches actives de recherche d’emploi. Et ce, dès le 1er mois de ton stage d’insertion ! Attention, en cas de démarches jugées insuffisantes, ton droit aux allocations d’insertion peut être supprimé.


ÂÂ Les changements depuis le 1er janvier 2012 Depuis le 1er janvier 2012 Tu t’inscris comme demandeur d’emploi et tu commences ton stage d’insertion professionnelle. La durée de ton stage d’insertion est de 310 jours (+/- 10 mois) quel que soit ton âge au moment de ton inscription comme demandeur d’emploi.

Bon à savoir Au cours de ton stage d’insertion, tu conserves les allocations familiales et le statut de personne à charge à la mutuelle. Attention, certaines situations peuvent prolonger ou diminuer ton stage d’insertion professionnelle. Par exemple : tu es demandeur d’emploi et tu pars en vacances 3 mois, cette période ne sera pas comprise dans ton stage d’insertion, car tu ne seras pas considéré comme jeune disponible et actif dans ta recherche d’emploi durant ces 3 mois. Quelles sont les conséquences du travail étudiant sur mon stage d’insertion professionnelle ? Si tu travailles comme étudiant pendant tes études, la durée de ton job étudiant n’est pas prise en compte pour ton stage d’insertion professionnelle. Si tu travailles comme étudiant après tes études, les jours de travail étudiant situés après le 31 juillet et qui suit la fin de tes études sont pris en considération pour le calcul de la durée de ton stage d’insertion professionnelle. Bon à savoir Consulte le module de l’ONEM pour calculer la durée de ton stage d’insertion sur http://goo.gl/QJW0G

11.2. Les allocations d’insertion

Si après ton stage d’insertion de 310 jours, ta recherche d’emploi est toujours infructueuse, tu percevras des allocations d’insertion (anciennement appelées allocations d’attente). Pour ce faire, tu dois te réinscrire comme demandeur d’emploi, confirmer ta disponibilité sur le marché de l’emploi et introduire ta demande d’allocations d’insertion auprès d’un organisme de paiement.

Tu as droit aux allocations d’insertion pour une période de 36 mois maximum. Cette période peut être prolongée sous certaines conditions. Pour plus d’infos, nous te conseillons de surfer sur le site de l’Office National de l’Emploi – www.onem.be. Infor Jeunes peut également te conseiller dans toutes tes démarches ! Bon à savoir Dès que tu as droit aux allocations, tu continueras à avoir des évaluations. En cas d’évaluation négative, tes allocations d’insertion peuvent être suspendues pendant 6 mois.

11.3. À combien s’élèvent les allocations d’insertion ?

Les montants varient en fonction de ton âge et de ta situation familiale. Le montant de l’allocation se calcule par jour, un mois habituel comptant 26 jours ouvrables. Pour le calcul exact, adresse-toi au FOREM ou procure-toi la fiche Infor Jeunes « Allocations d’insertion professionnelle ».

11.4. ONEM / FOREM / Organisme de paiement : qui fait quoi ?

Le FOREM est l’organisme chargé d’aider les demandeurs d’emploi à trouver un travail : inscription comme demandeur d’emploi, formations, aides à la recherche d’emploi. Pour plus de précisions, consulte le site www.leforem.be L’ONEM est l’organisme chargé du contrôle (vérification des demandes d’allocations, sanctions…) et de l’application de certains plans d’aide à l’emploi : ONEM – Office National de l’Emploi – Arlon, 063/24.57.11, www.onem.be L’organisme de paiement est soit un syndicat soit la CAPAC. Il se charge de préparer le dossier de demande d’allocations et de te les verser. CAPAC – Caisse Auxiliaire de Paiement des Allocations de Chômage – Arlon, 063/22.51.01 info.arlon@capac.fgov.be, www.capac.fgov.be Pour en savoir plus, notamment sur les autres types d’allocations possibles, adresse-toi à l’un de ces organismes ou consulte la fiche « Allocations d’attente » chez Infor Jeunes.

11.5. Et les allocations de chômage ?

Tu pourras toucher des allocations de chômage si tu as perdu ton emploi ou si tu es en fin de contrat et que tu réponds aux durées de travail nécessaires. Pour en savoir plus, reporte-toi à la fiche Infor Jeunes « Allocations de chômage ».

53


12. Nos Publications pour ton travail Tu trouveras ci-dessous une liste non-exhaustive de nos publications que tu pourras retrouver en consultation libre chez Infor Jeunes Luxembourg. ÂÂ Fiche détaillée Infor Jeunes – Allocations de chômage ÂÂ Fiche détaillée Infor Jeunes – Allocations d’insertion professionnelle ÂÂ Fiche détaillée Infor Jeunes – Contrat de travail ÂÂ Fiche détaillée Infor Jeunes – Devenir indépendant (les aides) ÂÂ Fiche détaillée Infor Jeunes – Devenir indépendant (les démarches) ÂÂ Billets Infor Jeunes « Le statut d’artiste », « L’intérim pourquoi pas ? », « Jobs saisonniers en Belgique », « Aides à l’emploi »… Tous disponibles sur www.infor-jeunes.be (Rubrique Publications > Billets) Également disponible en consultation dans notre permanence (entre autres) : ÂÂ Des exemples de CV et de lettre de motivation ÂÂ La Revue de presse Infor Jeunes Luxembourg où sont rassemblés articles et actualités sur le marché de l’emploi en province de Luxembourg

N’hésite pas à nous rendre une petite visite ou à nous contacter pour toutes informations complémentaires : arlon@inforjeunes.be ou

54

063/23.68.98


logement 1. COMMENT TROUVER UN LOGEMENT À LOUER ?

1.1 1.2 1.3 1.4

Louer un logement privé Louer un kot Les logements sociaux Les agences immobilières sociales

2. SIGNER UN BAIL

2.1 Les questions à se poser 2.2 Quel type de bail ? 2.3 Dans le cas d’une résidence secondaire

3. QUELS SONT LES FRAIS ?

3.1 3.2 3.3 3.4 3.5

La garantie locative (caution) Les charges Les taxes Les assurances L’indexation

4. LES AIDES FINANCIÈRES 5. LA DOMICILIATION 6. BESOIN D’UN COUP DE POUCE ?

6.1 Où trouver des réponses 6.2 Les services d’accueil « d’urgence »

7. NOS PUBLICATIONS pour ton logement


Concilier petit budget et nid douillet nécessite de viser juste : trouver les bonnes adresses, évaluer le loyer et les charges, signer le bail, éviter les pièges…

1. COMMENT TROUVER UN LOGEMENT À LOUER ? 1.1 Louer un logement privé

ÂÂ Les affiches fleurissent aux fenêtres. Un contact téléphonique avec le propriétaire te permettra de te faire une première image et peut-être d’organiser une visite des lieux.

ÂÂ Les petites annonces contiennent toujours beaucoup d’offres. Tu en trouveras non seulement dans les toutes-boîtes, mais aussi dans des revues hebdomadaires spécialisées en librairie : « Immo transit », « Vlan + »… et bien sûr sur Internet : www.immoweb.be, www.vlanimmo.be, www.passe-partout.be, www.pap.be... Les journaux doivent être dépouillés dès leur sortie, sinon tu risques de voir une annonce intéressante te passer sous le nez. ÂÂ La colocation est de plus en plus à la mode au vu du prix des loyers. Cette alternative permet de concilier partage des frais de l’appartement et vie sociale animée. www.appartager.be

1.2 Louer un kot

En ce qui concerne les kots étudiants, tu peux consulter les offres sur les sites suivants : www.inforjeunes.be, www.logement.ulg.ac.be, www.kotaliege.be, www.kotanamur.be, www.ulb.ac.be/logements, www.bruxelles.irisnet.be, www.brukot.be, www.uclouvain.be/logement.html, www.colocation-kot.be/, www.kots.be, www.kotplanet.be, www.vivastreet.be, www.kapaza.be, ... ÂÂ Le service kot d’Infor Jeunes Luxembourg propose un service kots à Arlon. Tu y trouveras des logements dont le loyer est au maximum de 400 € ainsi qu’une description détaillée du logement. Plus d’info sur www.bougerjeunes.be ÂÂ Le bouche-à-oreille est très utile, la visite chez la boulangère ou le libraire du quartier s’impose. Tu peux également interroger ton école, certaines proposent une liste de propriétaires ou de logements et d’autres disposent d’un internat. N’oublie pas les agences immobilières qui disposent parfois d’offres de location.

56

Quels que soient les moyens de recherche, trouver un logement adapté demande parfois du temps. Pense à t’y prendre à l’avance !

1.3 Les logements sociaux

Les logements loués par les Agences Immobilières Sociales (AIS) sont réservés aux personnes à revenus modestes. Le loyer et les conditions d’accès sont réglementés. Un dossier de candidature doit être introduit auprès d’une société de logement. Les conditions d’octroi d’un logement social tiennent compte de tes revenus : pour un ménage à revenus dits modestes, ils doivent être inférieurs à 25.700 € par an si tu es isolé, à 32.100 € par an si tu es en ménage, le tout majoré de 2.400 € par enfant ou personne handicapée à charge. Tu trouveras également de nombreuses informations sur le site du Fonds du logement des familles nombreuses de Wallonie, www.flw.be ÂÂ Habitation Sud-Luxembourg – Arlon 063/24.23.23 – Athus, 063/38.78.31 contact@habitsudlux.be, www.habitsudlux.be ÂÂ Société de logement public de la Haute Ardenne Bastogne, 061/24.05.80 delphine.vandaele.hsb@skynet.be ÂÂ Le Foyer Centre Ardenne – Bertrix 061/41.17.43 fca@logement-fca.be ÂÂ La Famennoise – Marloie 084/32.21.01 direction@famennoise.be ÂÂ La Maison virtonaise – Virton 063/58.19.15 bastin.jl@maison-virtonaise.be ÂÂ Ardenne et Lesse – Rochefort 084/38.90.27 info@ardenneetlesse.be www.ardenneetlesse.be Ton Administration communale propose peut-être des logements à loyer modéré. Renseigne-toi auprès d’elle à ce sujet.

1.4 Les agences immobilières sociales

Elles servent d’intermédiaires entre les personnes à revenus modestes et le propriétaire. Elles veillent au respect des obligations de chacun. Tu signes le contrat de location avec l’agence. ÂÂ Logesud – Arlon 063/22.11.81, f.noel@ais.luxembourg.be ÂÂ Agence Immobilière Sociale Nord-Luxembourg – Marloie, 084/45.76.74 ais-nordlux@skynet.be ÂÂ Agence Immobilière Sociale Centre-Ardenne – Neufchâteau, 061/53.57.55 aiscentreardenne@skynet.be


2. SIGNER UN BAIL 2.1 Les questions à se poser

Avant de signer quoi que ce soit et pour éviter de mauvaises surprises par la suite, il est utile de regarder ton futur logement avec un œil critique. Quelques questions utiles : ÂÂ Pourrais-je y établir ma résidence principale ? Peut-on y rester le week-end ? ÂÂ Suis-je prêt à vivre dans un logement où les sanitaires sont communs avec d’autres locataires ? ÂÂ Le logement est-il en bon état ? Sent-il l’humidité ? Y a-t-il des taches aux murs ? ÂÂ Comment sont entretenues les parties communes ? Qui paie cet entretien ? ÂÂ Y a-t-il un règlement intérieur ? ÂÂ Quel est le système de chauffage ? L’isolation est-elle suffisante ? Comment calcule-t-on les charges ? Est-ce que les compteurs électriques sont séparés ? ÂÂ Entend-on ce qui se dit dans les pièces voisines ? ÂÂ Y a-t-il des transports en commun à proximité ? ÂÂ Où est-il possible de faire ses lessives? Ses courses? …

2.2 Quel type de bail ?

Quel que soit le type de logement, un contrat sera conclu. Il s’agit du bail de location. Des règles différentes, au niveau des droits du propriétaire et du locataire, sont d’application selon que tu as ta résidence principale ou ta résidence secondaire dans le logement et/ou selon la durée du bail. Dans le cas d’une résidence principale : Si tu veux faire du logement ta résidence principale, tu dois obtenir l’accord du propriétaire. Les baux les plus couramment utilisés sont le bail de courte durée (moins de 3 ans) et le bail de 9 ans : ÂÂ Le bail de courte durée doit être écrit. Si tu signes un bail de moins de 3 ans, sache qu’il ne peut pas être rompu sauf accord avec le propriétaire. ÂÂ Le bail de 9 ans reprend les baux conclus verbalement, les contrats de bail conclus par écrit dont la durée n’est pas précisée et les baux écrits dont la durée varie entre 3 et 9 ans. Il est possible de quitter le logement à tout moment en donnant un préavis de 3 mois. Mais si tu le quittes durant les 3 premières années, tu devras payer une indemnité au bailleur (dégressive suivant la durée d’occupation). À ne pas perdre de vue… ÂÂ Depuis le 15 juin 2007, les baux en tant que résidence principale doivent être conclus par écrit. ÂÂ De plus, à chaque contrat doit être jointe une copie de l’arrêté royal du 8 juillet 1997 déterminant les conditions minimales à remplir pour qu’un bien immeuble donné en location à titre de résidence principale soit conforme aux exi-

gences élémentaires de sécurité, de salubrité et d’habitabilité. Les conditions énumérées dans cet arrêté royal sont des conditions minimales auxquelles doit satisfaire tout bien loué à titre de résidence principale. ÂÂ Un état des lieux est obligatoire et doit figurer en annexe du contrat de bail. ÂÂ Il n’existe plus de baux à durée indéterminée. ÂÂ Depuis le 1er janvier 2007, l’enregistrement gratuit du contrat de bail est obligatoire par le propriétaire. Cela procure une date « fixe » au contrat. Pour en savoir plus, tu peux consulter la publication du Service Public Fédéral « La loi sur les loyers ». Elle est disponible sur le site www.just.fgov.be dans la rubrique « Publications » ou demande-la au 02/542.65.11. Pour tout savoir sur les différentes lois, décrets ou arrêtés : un numéro gratuit, celui du Moniteur belge, le 0800/98.809.

2.3 Dans le cas d’une résidence secondaire :

Beaucoup d’étudiants sont dans cette situation puisqu’ils restent domiciliés chez leurs parents. Le contrat de location est alors soumis aux règles du droit commun. Il faut donc être encore plus vigilant lorsque tu signes un contrat de bail. Dès lors, l’enregistrement du bail est obligatoire. Tu ne peux pas signer de bail tant que tu es mineur, sauf si tu es émancipé. Soit le contrat est fait au nom d’un de tes parents, soit ils doivent se porter garant de toi. Les logements d’étudiants, souvent appelés kots, ont la caractéristique de pouvoir être loués pour des périodes inférieures à 3 ans (souvent pour une année scolaire). Que doit préciser clairement un bail ? Mentions obligatoires : ÂÂ l’identité du preneur et celle du bailleur ; ÂÂ l’adresse et la désignation de tous les locaux et/ ou parties d’immeubles qui font l’objet de la location. ÂÂ le montant du loyer ; ÂÂ l’état des lieux (en annexe) est une description détaillée de chaque pièce. Il permet de mettre par écrit les petits défauts du logement (coups dans un mur, vitre fendue…) et les appareils et ustensiles mis à disposition (batterie de cuisine, chauffe-eau…). À la fin du bail, on peut ainsi savoir si des dégâts ont été causés par le locataire. Dans ce cas, les dégâts sont à sa charge. La garantie locative sert à payer ces dégâts. L’état des lieux doit être établi au plus tard un mois après l’entrée du locataire ou 15 jours après si la durée du bail est inférieure à un an. L’état des lieux peut être réalisé par un expert, le locataire et le propriétaire se partageront alors les frais d’expertise.

57


En pratique, le bail doit être rédigé en 3 exemplaires : un pour le propriétaire, un pour le locataire et le troisième destiné à l’enregistrement. Chaque bail devra être signé et daté par les parties. Bon à savoir Il est toujours possible d’emporter le contrat pour prendre le temps de l’examiner chez soi. Il est important de bien lire un contrat avant de le signer. Certaines clauses peuvent alourdir les obligations du locataire et une fois que le bail est signé, elles devront être respectées strictement, sauf si elles sont contraires à la loi. Mentions facultatives : ÂÂ La manière dont les charges sont calculées. ÂÂ Les obligations du locataire concernant les réparations et le règlement intérieur. Les réparations et l’entretien courant sont à charge du locataire : entretien des sanitaires, chauffage… Si tu constates des travaux à effectuer, tu es obligé de prévenir le propriétaire par recommandé. ÂÂ Les obligations du bailleur concernant les travaux : le propriétaire est chargé de toutes les autres réparations : toiture, sols, chaudière… ÂÂ Le type de bail (durée, logement affecté ou non à la résidence principale). Bon à savoir Si tu entres en conflit avec le propriétaire, envoie-lui une lettre recommandée pour expliquer ce qui ne va pas. Ensuite, faislui parvenir une mise en demeure. Si le problème persiste, tu peux entamer une procédure judiciaire, notamment en conciliation devant le juge de paix. Tu n’as jamais le droit de faire justice toi-même. Par exemple, même si le propriétaire ne procède pas aux travaux qui te semblent nécessaires, tu ne peux pas décider de ne pas payer le loyer. Cela te mettrait en tort.

3. QUELS SONT LES FRAIS ? 3.1 La garantie locative (caution)

Si le contrat le prévoit, tu dois verser une garantie locative. Cette garantie est une somme d’argent qui permet au propriétaire de s’assurer que tu pourras rembourser les dégâts éventuels causés au logement. Pour la résidence principale, elle doit être déposée sur un compte bancaire bloqué au nom du locataire. La garantie ne peut excéder 2 mois de loyer. Tu percevras les intérêts engendrés par cette somme d’argent. Pour un kot, s’il s’agit d’une résidence secondaire, il n’est pas possible d’obliger le propriétaire à accepter l’ouverture d’un compte

58

bloqué. Si tu donnes la caution de la main à la main, demande un reçu daté et signé. Privilégie toutefois la solution du « compte bloqué », plus sûre et plus rentable.

3.2 Les charges

Certains loyers sont « charges incluses », mais en général les charges d’eau, électricité, chauffage, télédistribution, entretien des communs… ne sont pas comprises. Soit les charges sont fixées forfaitairement soit elles le sont en fonction de ta consommation. Celle-ci est déterminée sur base des factures ou des compteurs individuels. Bon à savoir La mention « charges comprises (dans le loyer) » n’équivaut pas à des charges forfaitaires. Afin d’éviter tout problème, évitez ce type de clause dans le contrat de bail et déterminez avec le propriétaire un montant distinct du loyer pour les charges (fixé soit forfaitairement, soit sur base des dépenses réelles).

3.3 Les taxes

À tout cela viennent s’ajouter les taxes d’immondices, d’eau et parfois de seconde résidence ou même d’animaux de compagnie.

3.4 Les assurances

À moins que tes parents ne disposent d’une assurance globale qui couvre d’office les kots des enfants encore domiciliés chez leurs parents, il est conseillé de prendre une assurance. Cela permet de couvrir ta responsabilité de locataire en cas d’incendie ou d’autres soucis. Ce qu’il y a dans ton kot peut également faire l’objet d’une assurance. Pour un logement d’étudiant, les assurances restent à un prix accessible. Plusieurs compagnies d’assurances proposent sur leur site Internet un programme de devis gratuit. Tu obtiendras ainsi une estimation du prix.

3.5 L’indexation

À la date anniversaire du bail, le loyer peut être augmenté en fonction de l’évolution du coût de la vie. Cette évolution est calculée de manière précise selon un index. L’indexation se calcule avec la formule : loyer de départ multiplié par le nouvel index, le tout divisé par l’index de départ. Infor Jeunes Luxembourg te propose une fiche d’information « Kot d’étudiant » et une autre « Logement en Wallonie». Tu trouveras également plusieurs publications sur le bail à loyer au sein de nos permanences. Les journaux du jour et les petites annonces sont également disponibles auprès d’un point Infor Jeunes proche de chez toi.


4. LES AIDES FINANCIÈRES La prime à l’installation du CPAS est une somme d’argent octroyée par le CPAS en vue de permettre à des personnes à faibles revenus d’aménager et d’équiper leur logement. Les primes, d’un montant maximum de 1047,48€, sont destinées aux sans-abri ou aux habitants permanents dans une résidence de loisirs et de plein air ou d’un camping qui ne disposent d’aucun autre logement. Ces personnes doivent bénéficier d’un revenu d’intégration sociale, d’un revenu de remplacement à charge de la sécurité sociale, de toute autre aide sociale, d’allocations de personne handicapée ou de revenus ne dépassant pas de 10% le revenu d’intégration sociale. Les bénéficiaires seront tenus d’occuper un logement qui leur sert de résidence principale. Les allocations de déménagement et de loyer (ADEL) aident des personnes sans abris à se reloger ou des locataires à quitter un logement inhabitable, surpeuplé ou inadapté à leur handicap. Les revenus ne doivent pas dépasser 12.900 € brut par an pour un isolé, 17.500 € brut par an pour des cohabitants, le tout majoré de 2.400 € par enfant ou adulte handicapé à charge. L’allocation de déménagement est de 400 € + 80 € par enfant ou adulte handicapé à charge. L’allocation de loyer est de maximum 100 € + 20 € par enfant ou adulte handicapé à charge, elle est calculée en comparant l’ancien et le nouveau loyer. L’allocation de loyer est octroyée pendant une période de deux ans à partir du moment où le bénéficiaire a pris en location un logement salubre ou adapté. Ensuite, le locataire peut continuer à percevoir l’allocation de loyer pour de nouvelles périodes de deux ans, s’il respecte les conditions suivantes : ÂÂ Les revenus de chacune des personnes qui font partie du ménage ne dépassent pas les plafonds fixés; ÂÂ Toutes les personnes qui font partie du ménage continuent à remplir la condition patrimoniale... Service Public de Wallonie Département du Logement, Service ADEL. 081/33.22.32 ou Comité du Logement Arlon. 063/58.90.47 www.wallonie.be/fr/formulaire/detail/2219 Le Fonds du logement des familles nombreuses de Wallonie rénove et loue des logements dont le loyer est calculé en fonction des ressources du locataire. Cette aide locative est destinée aux familles ayant au moins 3 enfants pour lesquels elles perçoivent des allocations familiales. Les revenus ne doivent pas dépasser 24.100€ pour une personne seule, 30.100€ pour un couple, + 2200€ par enfants à charge du ménage. 071/20.77.11 contact@flw.be, www.flw.be

Tu peux essayer de négocier l’échelonnement de la garantie locative avec ton propriétaire. En dernier recours, le CPAS de ta commune peut t’aider en se portant garant de la somme de la garantie locative. Le conseil du CPAS tiendra compte de ta situation globale et estimera si tu réponds aux critères pour bénéficier de cette aide sociale. Tu trouveras une liste de tous les CPAS de la province à cette adresse : http://bit.ly/12vnuQj.

5. LA DOMICILIATION Se domicilier consiste à avoir sa propre adresse (celle où tu recevras ton courrier et qui figurera sur des documents officiels notamment). La première démarche après un déménagement, s’il s’agit de ta résidence principale, est de te rendre dans les 8 jours ouvrables à l’Administration communale de ta nouvelle adresse. Tu recevras une déclaration de changement de domicile. Quelques jours plus tard, un agent de police viendra constater que tu habites bien à cette nouvelle adresse. Tu seras ensuite convoqué pour mettre à jour ta carte d’identité. Tu dois signaler le changement d’adresse partout où c’est nécessaire : l’école, la mutuelle, ton employeur, la société de transports en commun, la société de téléphonie mobile… Si ton logement possède des compteurs séparés, tu dois prévenir les sociétés d’énergie, d’eau et de télédistribution que tu es le nouveau locataire. N’oublie pas de prévenir la banque, les assurances, tes services d’abonnement de magazines… La Poste propose des cartes d’annonce de changement d’adresse et une redirection de courrier vers ta nouvelle adresse : www.bpost.be Bon à savoir Certaines associations proposent du mobilier de seconde main comme, par exemple, la Conférence Saint-Vincent de Paul à Arlon – 063/21.80.32 ou svp134@vincentdepaul.be, l’Entrep’eau à Bastogne – 061/21.85.76 ou entrepeau@skynet.be, Solidarité Aubange 063/37.03.13 ou 063/38.86.89, S.I.T.E. Lux – 061/61.34.60

6. BESOIN D’UN COUP DE POUCE ? 6.1 Où trouver des réponses

La Région wallonne propose deux permanences Info-Conseils Logements par mois à Arlon. Tous les 2e et 4e mardis du mois de 09h30 à 12h00 et de 13h00 à 15h00, 063/43.00.30. Que tu sois locataire ou bailleur, que tu cherches à acheter un logement ou que tu sois déjà propriétaire, tu peux y poser toutes

59


tes questions concernant le logement : signer un bail, rénover ton habitat, souscrire un emprunt hypothécaire, obtenir une aide financière… Dans chaque arrondissement judiciaire, une permanence du bureau d’aide juridique de première et de deuxième ligne est organisée. En cas de problème avec le propriétaire, tu peux y obtenir un premier conseil gratuit (première ligne). L’aide juridique de deuxième ligne sera payante suivant ta situation financière. ÂÂ Bureau d’aide juridique de Neufchâteau Rue du Serpont 29A - 6800 Libramont 061/22.32.28 - Fax : 061/22.46.56 jf.moniotte@avocat.be ÂÂ Bureau d’aide juridique de Marche-En-Famenne Rue Victor Libert, 7 - 1er étage 6901 Marche-En-Famenne 084/21.48.28 baj.marche@skynet.be Permanence tous les matins de 9h à 11h ÂÂ Bureau d’aide juridique d’Arlon Palais de justice Place Schalbert, 1 - 6700 Arlon 063/24.00.21 - Fax : 063/24 00 27 bajarlon@skynet.be Permanence le lundi de 10h à 11h30

6.2 Les services d’accueil « d’urgence »

Ces services assurent un hébergement transitoire et une aide adaptée aux personnes majeures en difficulté : ÂÂ Le Tremplin – Arlon, 063/22.01.74, letremplin@skynet.be, www.letremplin.net réservé aux hommes ÂÂ Soleil du Cœur – Virton, 063/58.14.80, soleilducoeur@live.be, réservé aux hommes ÂÂ La Moisson – Sainte-Ode, 061/26.64.47, le210@lamoisson.net, www.ama.be/ama/la-moisson-le-210-a-ste-ode ÂÂ Maison d’accueil de Banalbois – Saint-Hubert, 061/61.20.67, info@banalbois.be, réservé aux hommes à partir de 18 ans ÂÂ L’Archée – Libramont, 061/22.47.13 archee.libramont@skynet.be, priorité aux femmes avec enfant(s) ÂÂ La Maison du Pain – Virton, 063/57.78.02, lamaisondupain@swing.be, réservé aux femmes avec ou sans enfant(s) ÂÂ Soleil d’Hiver/Abri de Nuit – Arlon (Caserne Léopold), 0477/64.67.39 (de 20h à 22h, du 01/11 au 31/03)

Certains CPAS organisent également des consultations juridiques de première ligne. En cas de problèmes, tu peux aussi contacter Solidarités Nouvelles au 02/512.71.57, 02/512.02.90 ou encore en surfant sur www.snbru.be

7. NOS PUBLICATIONS POUR TON LOGEMENT Tu trouveras ci-dessous une liste non-exhaustive de nos publications que tu pourras retrouver en consultation libre chez Infor Jeunes Luxembourg : ÂÂ Fiche Infor Jeunes – Kot étudiant ÂÂ Fiche Infor Jeunes – Logement en Wallonie ÂÂ Billet Infor Jeunes – Conflits entre locataires et propriétaires ÂÂ Billet Infor Jeunes – Kot étudiant et résidence principale ? ÂÂ Billet Infor Jeunes – Quitter son kot avant la fin de l’année scolaire Également disponible en consultation dans notre permanence (entre autres) : ÂÂ Une liste régulièrement mise à jour des kots libres à Arlon ÂÂ La brochure « La loi sur les loyers »

N’hésite pas à nous rendre une petite visite ou à nous contacter pour toutes informations complémentaires : arlon@inforjeunes.be ou

60

063/23.68.98


social 1. VIE AFFECTIVE

1.1 Les centres de planning familial 1.2 Les centres d’interruption volontaire de grossesse 1.3 Le sida

2. LES ASSUÉTUDES 3. LES CENTRES DE GUIDANCE 4. LA PROMOTION DE LA SANTÉ 5. MÉDECINS DE GARDE 6. UN PROBLÈME ? 7. Nos publications pour ta situation sociale


Infor Jeunes Luxembourg te donne quelques pistes afin de préserver ta santé et celle des autres. De nombreux sujets peuvent être abordés à ce niveau, nous avons décidé de nous concentrer sur quelques-uns.

1. VIE AFFECTIVE 1.1 Les centres de planning familial

Les centres de planning familiaux - www.loveattitude.be - t’accueillent, t’écoutent et t’informent sur tous les sujets en relation avec la vie affective et familiale : contraception, SIDA et autres IST (Infections Sexuellement Transmissibles), IVG (Interruption Volontaire de Grossesse), pilule du lendemain, grossesse... Tu y trouveras une documentation diversifiée ainsi que d’autres services complémentaires : des consultations juridiques, un service de médiation familiale, une aide en cas d’assuétude, une aide médicale, voire psychologique, des séances d’information, des animations dans les écoles… ÂÂ Centre de planning et de consultation familiale et conjugale – Arlon 063/22.12.48 centre.de.planning@belgacom.net www.planning-familial-lux.com ÂÂ Centre de planning et de consultation familiale et conjugale – Bastogne 061/21.36.12 planning_familial_bastogne@belgacom.net www.planning-familial-lux.com ÂÂ Centre de planning familial des FPS – Arlon 063/23.22.43 cpf.arlon@mutsoc.be antenne à Athus : 063/38.12.33 cpf.athus@mutsoc.be www.planning-familial.be ÂÂ Centre de planning familial des FPS – Libramont 061/23.08.10 cpf.libramont@mutsoc.be www.planning-familial.be ÂÂ Centre de planning familial des FPS – Marche 084/32.00.25 cpf.marche@mutsoc.be www.planning-familial.be ÂÂ Centre pluraliste familial – Libramont 061/22.35.61 cpflibramont@hotmail.com www.loveattitude.be/libramont/ ÂÂ Centre pluraliste familial – Marche 084/47.82.37 ou 0476/35.78.77 cpfmarche@gmail.com www.loveattitude.be/marche/ ÂÂ Centre pluraliste familial – Virton 063/57.95.24 cppf.planning.virton@skynet.be www.loveattitude.be/virton/

62

ÂÂ Centre de planning familial Ourthe Amblève – Barvaux 086/21.85.44 info@planning-aywaille.be www.planning-aywaille.be

1.2 Les centres d’Interruption Volontaire de Grossesse

Depuis le 3 avril 1990, la loi belge autorise l’avortement sous certaines conditions : ÂÂ L’IVG doit avoir lieu avant la fin de la douzième semaine de grossesse. ÂÂ Elle doit se dérouler dans un centre hospitalier ou extra-hospitalier qui dispose d’un service d’accueil et d’information. Ainsi, la personne enceinte reçoit une aide médicale et psychologique, et s’informe avant de prendre sa décision. ÂÂ Un délai de six jours doit s’être écoulé entre la première consultation et le jour de l’intervention. Il existe deux méthodes d’IVG : la méthode chirurgicale et la méthode médicamenteuse.

1.3 Le SIDA

Le SIDA est un fléau qui est toujours d’actualité. En effet, 1177 infections par le VIH ont été diagnostiquées en Belgique, soit plus de trois par jour, ce qui maintient le nombre de nouvelles contaminations par an à un niveau élevé. Par ailleurs, en 2011, on a relevé 1,8 diagnostic positif d’infection par le VIH sur 1000 tests, contre 1 sur 1000 en 1996. Le nombre croissant de nouveaux cas de séropositivité diagnostiqués n’est donc pas dû à une augmentation des tests. Le Virus d’Immunodéficience Humaine (VIH, virus déclenchant la maladie) s’attaque aux défenses de ton corps et ton système immunitaire est détruit à petit feu. Ainsi, toutes sortes de maladies dues à des microbes peuvent se développer. Il existe des traitements pour soigner la maladie, mais aucun ne la guérit réellement. Rappelons que le SIDA se transmet par différents fluides : par le sang, le sperme, le liquide séminal, MAIS non par la salive et parfois de mère à enfant dans le cas d’une grossesse. Dès lors sont des comportements à risques : ÂÂ les rapports sexuels non protégés (par voie vaginale, anale, voire orale) ; ÂÂ les tatouages, piercings et acupuncture sans règle d’hygiène stricte ; ÂÂ l’utilisation d’aiguilles ou seringues usagées ou non stérilisées.


Reste vigilant et utilise un préservatif lors de rapports sexuels pour lutter efficacement contre un risque d’infection. Ceci est également valable pour te protéger des autres IST (Infections Sexuellement Transmissibles) telles que les hépatites, la syphilis, les champignons… Quand faire le test de dépistage ? On conseille généralement d’attendre trois mois après la prise de risque (un rapport sexuel non protégé par exemple). Le temps nécessaire pour que les anticorps soient identifiables par le test varie entre trois semaines et trois mois selon les individus. Or, c’est leur détection qui indique que la personne est porteuse du virus. Pour un résultat fiable à 100%, il faut donc attendre trois mois pour faire (ou refaire) un test. Pendant cette période d’incertitude, il est important de se protéger et de protéger son ou sa partenaire, car il est possible d’être porteur du virus et il y a donc un risque de le transmettre. Ce risque est d’autant plus important que, durant cette période (juste après la contamination), la « multiplication » du virus est très intense et le porteur du virus est très contagieux. Faire le test Le dépistage ne peut être fait qu’à la demande de la personne elle-même ou avec son accord. Il s’agit d’un acte médical confidentiel, donc protégé par le secret médical. Il consiste en une prise de sang. Quelques jours plus tard, le médecin te communique le résultat - qu’il soit positif ou négatif -, lors d’une consultation et non, par téléphone, e-mail ou SMS. Tu peux faire le test : ÂÂ chez ton médecin ÂÂ dans les centres de planning familial (www.loveattitude.be) ÂÂ dans les maisons médicales (www.maisonmedicale.org) ÂÂ dans les centres de référence sida Le prix d’un dépistage simple (deux consultations et une prise de sang) est variable selon les centres de dépistage. Suivant les endroits, tu devras payer entre 0 et 50 € voire plus. Pour plus d’infos : Plate-Forme Prévention SIDA ASBL 02/733.72.99 info@preventionsida.org www.preventionsida.org

2. LES ASSUÉTUDES « Celle après le dîner », « Celui pour bien dormir », « Le dernier pour la route », « Celle avant de sortir en boîte », « Celui pour faire comme les autres »… Autant d’occasions pour consommer de l’alcool, du tabac ou d’autres drogues. Hélas, voilà, la dépendance s’installe très rapidement, souvent même sans s’en rendre compte ! Alors que faire ? Divers services spécialisés peuvent te renseigner et/ou t’accompagner : Alcool : ÂÂ Alcooliques Anonymes, 078/15.25.56 info@alcooliquesanonymes.be www.alcooliquesanonymes.be ÂÂ Appel (Alcoolisme, Parole, Partage et Liberté) – Arlon, 0495/22.33.24 http://appel-arlon.net ÂÂ Vie Libre, 061/41.45.09 vielibre@scarlet.be www.vielibre.be Tabagisme : ÂÂ Fares – Centre d’Aide aux Fumeurs (CAF) 02/512.29.36 - www.fares.be ÂÂ Ligne Tabac Stop 0800/111.00 www.tabacstop.be Assuétudes/dépendances : ÂÂ Infor-Drogues, 02/227.52.52 courrier@infor-drogues.be www.infordrogues.be ÂÂ Actolux (Accueil Toxicomanie Luxembourg) – Arlon 063/45.70.70 actolux@skynet.be http://users.skynet.be/Actolux/ ÂÂ Espas (Écoute, Suivi, Prévention, Assuétudes, Soutien) – Arlon 063/23.68.71 ou 0473/56.19.40 espas_tox@hotmail.com ÂÂ SAP (Service d’Accueil et de Prévention) – Aubange 063/38.87.16 michael-mathieu6791@hotmail.com www.aubange.be ÂÂ Mithridate – Bastogne 061/51.32.41 mithridate@bastogne.be ÂÂ Solaix – Bastogne 063/60.13.00 solaixbastogne@gmail.com ÂÂ Odas Coordination – Etalle 0499/11.71.81 contact@odas-coordination.be www.odas-coordination.be ÂÂ Centre d’Études et de Prévention AlcoolDrogues – Marche - 084/31.20.32 centre.guidance.marche@province.luxembourg.be www.province.luxembourg.be

63


La dépendance au jeu de hasard et d’argent n’est pas à négliger, elle peut entrainer des comportements aux conséquences dramatiques tant sur le plan financier, familial que professionnel. ÂÂ Joueurs Anonymes – Marche, 0496/27.65.96 http://joueurs-anonymes.skynetblogs.be/

3. LES CENTRES DE GUIDANCE Ces centres sont destinés aux personnes qui ont des difficultés à se situer et à effectuer des choix d’orientation. Moyennant une participation financière, ces centres proposent des consultations, des examens psychologiques ainsi que des psychothérapies individuelles, familiales ou de couples. Ils sont composés de médecins généralistes, de psychiatres, de psychologues, d’assistants sociaux et de logopèdes. Les centres de guidance en province de Luxembourg :  Arlon, 063/22.15.34 guidancearlon@province.luxembourg.be  Bastogne, 061/21.28.08 guidancebastogne@province.luxembourg.be  Marche, 084/31.20.32 centre.guidance.marche@province.luxembourg.be �� Virton, 063/21.79.20 guidancevirton@province.luxembourg.be  Service de santé mentale – Libramont 061/22.38.72, ssmlibramont@skynet.be  Service de santé mentale – Bouillon 061/46.76.67, ssmbouillon@skynet.be  Service de santé mentale – Saint-Hubert 061/61.16.20, ssmst-hubert@skynet.be

4. LA PROMOTION DE LA SANTÉ Le Centre Local de Promotion de la Santé Luxembourg (CLPS-Lux) : ÂÂ apporte son aide aux personnes et associations désireuses de développer des actions dans le domaine de la prévention, de l’éducation à la santé et plus largement de la promotion de la santé ; ÂÂ met à disposition du grand public un centre de documentation traitant des thèmes en rapport avec la santé. Il est le relais local d’actions de prévention de la santé ; ÂÂ dispose aussi d’une base de données des acteurs et actions dans le secteur de la santé, ainsi que de l’agenda de leurs activités. CLPS-Lux – Marloie, 084/31.05.04 ou 063/21.27.39, clps.lux@skynet.be, www.clps-lux.be

64

5. Médecins de garde Le soir et les week-ends tu peux trouver un médecin de garde tout simplement en formant gratuitement le 1733. Si tu ne disposes d’aucun moyen de déplacement, un opérateur te proposera un moyen de transport pour te rendre au poste de garde ou enverra un médecin généraliste à ton domicile si cela est nécessaire.

6. UN PROBLEME ? Un problème se pose et tu cherches un service d’aide ? Besoin de renseignements dans une matière sociale ? Qu’il s’agisse de santé, de sécurité sociale, de justice, de logement, de handicap, d’aide à la jeunesse, d’aide aux victimes, d’aide sociale, de santé mentale, d’assuétudes… de nombreux services répartis dans toute la province peuvent te venir en aide. Aide aux jeunes Tu rencontres un problème dans ta famille, à l’école, dans ta vie affective... Il existe près de chez toi beaucoup de portes où frapper telles que les des centres PMS, les AMO, les centres de planning... Ce sont ces services qui, en premier lieu, sont disposés à t’aider pour faire face à tes soucis et éventuellement pour t’accompagner dans des démarches à réaliser. Quelques services spécialisés dans l’Aide à la jeunesse Les AMO (Aide en Milieu Ouvert) interviennent à la demande du jeune jusqu’à ses 18 ans. Cela consiste en une aide préventive dans le milieu de vie (famille…) et dans les rapports avec l’environnement social (milieu scolaire…) de la personne. Des professionnels te soutiendront dans ta démarche, ton projet ou ta demande. Voici les différentes AMO en province de Luxembourg : ÂÂ Ado-Micile – Arlon, 063/57.21.60 amo.adomicile@province.luxembourg.be www.amo-adomicile.be ÂÂ Chlorophylle – Saint-Hubert, 061/46.84.00 ou 0479/49.63.13 chloroamo@skynet.be www.chlorophylleamo.be/ ÂÂ Inter-Actions – Libramont, 061/22.50.87 amo@interactions.be www.interactions.be ÂÂ L’Étincelle – Vielsalm, 080/21.59.12 amoetincelle@skynet.be


ÂÂ Média Jeunes – Bastogne, 061/28.99.80 media.jeunes@province.luxembourg.be www.amo-mediajeunes.be ÂÂ Mic-Ados – Marche, 084/31.19.31 La Roche, 0494/25.53.08 Barvaux, 0496/38.33.46 info@micados.be www.micados.be ÂÂ Point Jeunes Luxembourg – Florenville 061/31.42.86 m.buisseret@hotmail.com ÂÂ Service Droit des Jeunes – Arlon 063/23.40.56 ou 0474/67.14.59 luxembourg@sdj.be www.sdj.be Si tu te trouves en difficulté ou si tu es en réel danger, tu peux t’adresser au Service d’Aide à la Jeunesse (S.A.J.) de ton arrondissement judiciaire : ÂÂ S.A.J d’Arlon – 063/22.19.93 saj.arlon@cfwb.be ÂÂ S.A.J de Marche – 084/31.19.42 saj.marche@cfwb.be ÂÂ S.A.J de Neufchâteau – 061/41.03.80 saj.neufchateau@cfwb.be Pour en savoir plus sur l’aide à la jeunesse, tu peux consulter le site www.cfwb.be/aide-jeunesse

Où peux-tu trouver d’autres adresses utiles ? ÂÂ Télésoc est une base de données sociale en ligne : www.fceds.be/telesoc ÂÂ Les CPAS et Administrations communales peuvent également te renseigner. Certains éditent même un répertoire social reprenant toutes les associations actives sur leur commune. ÂÂ Infor Jeunes te guide vers les services adéquats en rapport à ta demande. Pas bête le zèbre… Pas toujours facile de savoir quels sont tes droits et tes devoirs… Avant et après 18 ans, qu’est-ce que ça change ? www.leszebres.be te permet d’y voir un peu plus clair : école, travail, besoin d’aide, ton argent de poche, les drogues, la vie affective, l’aide à la jeunesse, les loisirs… à la lumière de tes droits et tes devoirs.

65


7. Nos publications pour ta situation sociale Tu trouveras ci-dessous une liste non-exhaustive de nos publications que tu pourras retrouver en consultation libre chez Infor Jeunes Luxembourg. ÂÂ Billet Infor Jeunes « Le point sur le SIDA » ÂÂ Billet Infor Jeunes « Boire ou conduire, il faut choisir! » ÂÂ Billet Infor Jeunes « La médiation familiale » ÂÂ Billet Infor Jeunes « Stress à l’école ? Apprends à le gérer ! » ÂÂ Billet Infor Jeunes « Blues, déprime et dépression chez l’ado » Également disponible en consultation dans notre permanence (entre autres) : ÂÂ Brochure « Alcool et autres drogues : le vrai et le faux » ÂÂ Brochures SIDA « Soyons K-Potes » et « Les IST » ÂÂ Distribution gratuite de préservatifs

N’hésite pas à nous rendre une petite visite ou à nous contacter pour toute information complémentaire : arlon@inforjeunes.be ou

66

063/23.68.98


envies D’ailleurs 1. AVANT LE DÉPART

1.1. Dis-moi qui tu es, je te dirai pour quel projet tu es fait 1.2. Que veux-tu faire sur place ? 1.3. Quels sont les moyens financiers à ta disposition ? 1.4. Quelques sources d’information 1.5. Le statut social pendant ton voyage

2.

DÉCOUVRIR LE MONDE

2.1. Partir en vacances 2.2. Partir apprendre une langue à l’étranger 2.3. Partir comme jeune au pair 2.4. Partir avec un chantier international 2.5. L’aide du Programme européen « Jeunesse en Action » 2.6. Des lieux pour t’informer et t’aider à réaliser ton projet 2.7. Le transport 2.8. Les Auberges de Jeunesse

3. ÉTUDIER PARTOUT EN EUROPE

3.1. Étudier à l’étranger

4. TRAVAILLER A L’ÉTRANGER 5. LES CENTRES INFOR JEUNES TRANSFRONTALIERS

5.1. CRIJ LORRAINE 5.2. CIJ LUXEMBOURG

6. Nos Publications pour tes envies d’ailleurs


Apprendre l’anglais en Irlande, travailler un mois sur un chantier au Népal, faire un échange international entre jeunes, prendre une année sabbatique à l’étranger, trouver un job au Canada, bourlinguer sac au dos… Les possibilités de mobilité qui s’offrent à toi sont nombreuses et variées ! Voici quelques pistes… à toi de trouver ta voie !

1. AVANT LE DÉPART Partir à l’étranger, pour vivre une expérience personnelle et enrichissante, est un rêve que nombreux nourrissent… malheureusement tous ne le réalisent pas. Afin de ne pas mettre ton envie au placard, tu trouveras ci-dessous quelques questions à te poser histoire de mettre ton projet sur les rails.

1.1. Dis-moi qui tu es, je te dirai pour quel projet tu es fait

As-tu déjà voyagé ? Si ce n’est pas le cas, un pays plutôt proche serait peut-être plus conseillé… Bien que cela dépende réellement de ton tempérament et de ta capacité d’adaptation.

Dans une tout autre optique, tu pourrais avoir l’envie de vivre une expérience dépaysante en allant à la rencontre d’une culture inconnue et faire partie d’un projet de coopération au développement. L’apprentissage de la langue n’est pas le critère prépondérant, mais il est certain que tu reviendras aguerri de nouvelles compétences. En participant à ce type de projets, tu n’es pas salarié, mais l’impact financier reste raisonnable puisque tu es nourri et logé. Cependant, tout dépend de l’organisme et du pays d’accueil.

Es-tu indépendant ou préfères-tu être accompagné dans ta démarche ? Certains ont l’âme d’un aventurier et sont prêts à faire face aux imprévus. Ils ont la faculté de s’adapter aux situations parfois inattendues et ont les épaules assez larges pour résoudre les éventuels bémols rencontrés sur place. D’autres ont le souhait de faire l’apprentissage d’une langue et la découverte d’une culture sans le stress des problèmes pratiques à régler (logement, transport et mobilité, documents administratifs). Auquel cas, l’accompagnement par un service spécialisé est recommandé.

Tu pourrais également avoir comme objectif de travailler à l’étranger. Que ce soit dans le cadre de ta formation professionnelle ou, tout simplement, pour subvenir à tes besoins… Dans cette perspective, différentes possibilités s’offrent également à toi. Le réseau européen « Eures », par exemple, est un portail qui te donne accès à des informations relatives à la mobilité professionnelle. Sur leur site http://ec.europa.eu/eures/, tu accèderas à des offres dans 31 pays européens.

Où en es-tu dans ton parcours de vie ? Ton cursus scolaire est terminé et tu souhaites vivre une expérience forte avant de te retrouver sur le marché du travail ? Au contraire, une année supplémentaire à l’étranger dans le cadre de tes études serait un plus sur ton CV ?

Cette question t’interpelle, mais elle n’est pas innocente. L’aspect financier est un critère non négligeable. Les organismes qui t’accompagnent dans la démarche et qui t’offrent un package alléchant ont un prix. à contrario, certaines offres venant d’institutions publiques soutiennent financièrement parfois jusqu’à la totalité des frais engendrés dans le cadre du projet. Nous penserons notamment au SVE (Service Volontaire Européen). Le coût total de ton séjour va donc dépendre de tes divers choix : type de logements, type d’activités (les cours intensifs sont payants alors que travailler au pair permet de gagner de l’argent de poche), pays de destination (et du coup le prix du billet d’avion), organisme de suivi (n’hésite pas à faire jouer la concurrence), obtention de bourses ou autres aides financières… Sois donc attentif à ton budget durant tes démarches.

Là aussi, d’après ton parcours de vie et ton souhait de voyager, ton choix pourra se porter vers différentes possibilités : un chantier international au Bénin, une année d’études en Erasmus au Canada, un semestre au pair en Angleterre, une immersion dans une famille d’accueil avec un programme de cours de langues en Allemagne… Le panel de possibilités est très large. D’où l’intérêt de prendre le temps de bien s’informer.

1.2. Que veux-tu faire sur place ?

Pour répondre à cette question, il faut, une fois de plus, t’interroger sur toi-même. Si tu as besoin de changer d’air après une année d’études qui t’a mis

68

sur les rotules, inutile d’aller choisir un programme de cours intensifs à l’étranger. Par contre, si l’anglais est un point faible chez toi et que tu as le souhait de l’améliorer, l’option est intéressante.

1.3. Quels sont les moyens financiers à ta disposition ?

En résumé, te questionner sur tes motivations, tes intérêts, tes envies, tes besoins et tes objectifs t’aidera à construire ton projet. Sache que des services


d’orientation sont à ta disposition pour éclairer ta réflexion. Bien sûr, ce projet de séjour (court ou long terme) n’est pas simple, mais avec une vraie motivation, ce n’est pas la mer à boire.

1.4. Quelques sources d’informations

Que ce soit pour étudier une langue à l’étranger, participer à un chantier international, travailler hors de nos frontières… Tu trouveras ici quelques bons plans bien utiles avant ton départ ! Le site Internet de l’Union européenne http://europa.eu - est une source d’informations incontournable si tu souhaites travailler, étudier ou faire du volontariat à l’étranger. Tu y trouveras la documentation nécessaire, les services qui peuvent t’aider, mais aussi des liens vers d’autres sites intéressants. Le Plan Marshall pour la Wallonie propose des bourses en immersion linguistique via certains organismes. Ces bourses sont disponibles pour une immersion en anglais, mais la priorité est mise sur le néerlandais et l’allemand. Un taux boursier préférentiel sera accordé aux élèves choisissant un séjour linguistique dans une de ces deux langues. Plus d’info : http://planmarshall2vert.wallonie.be (onglet « Citoyens » choisir « Apprentissage des Langues) ou www.leforem.be (onglet « Particuliers » choisir « Mobilité »). Organiser un voyage de plus ou moins longue durée peut prendre plusieurs mois. Il est même parfois nécessaire de s’inscrire un an à l’avance pour accéder à une bourse. Aussi, quel que soit ton projet, mieux vaut t’y prendre tôt.

1.5. Le statut social pendant ton voyage

ÂÂ Les allocations familiales. Il est possible de conserver les allocations familiales si tu séjournes dans un pays de l’Union européenne et si tu respectes les conditions suivantes : • tu travailles moins de 240 heures/trimestre; • tu suis régulièrement des cours dans un établissement reconnu par les autorités étrangères; • tu n’as pas plus de 25 ans. Dans le cas où l’établissement n’est pas reconnu, tu dois suivre au moins 17 heures de cours par semaine. Lorsque tu pars hors de l’Union européenne, tu dois également te munir d’une dérogation ministérielle. Infor Allocations Familiales te renseignera à ce sujet, 0800/94.434. ÂÂ La mutuelle. Avant ton départ, il est toujours fortement recommandé de consulter ta mutuelle. Si tu pars pour un séjour de courte durée en Union Européenne, tu dois demander auprès de ta mu-

tuelle la « Carte d’Assurance Européenne ». Elle reprend les données de ta carte SIS et te permettra de bénéficier du remboursement des soins de santé durant ton séjour en Europe. Plus d’infos sur la Carte d’Assurance Européenne sur www.mutas.be. Si tu pars pour un séjour de courte durée hors Union Européenne, tu dois te renseigner auprès du service conventions internationales de ta mutuelle pour vérifier si la Belgique a signé ou non une convention avec ton pays destination. Le site www.willgoto.com peut également te fournir des informations quel que soit le pays que tu souhaites visiter. Si tu pars pour un séjour de longue durée, tu dois vérifier auprès de ta mutuelle si tu es en ordre de cotisation pour l’assurance complémentaire. Dans ce cas, tu peux demander la « World Assistance Card ou Medical Assistance Card ». Au dos de celle-ci, tu trouveras le numéro de téléphone de la centrale d’alarme Mutas à contacter dans les plus brefs délais en cas de soins médicaux urgents et imprévus. Plus d’infos sur www.mutas.be. Dans tous les cas, n’hésite pas à contacter ta mutuelle pour vérifier les conditions d’assistance médicale et les conditions d’intervention pour ton pays de destination ! Bon à savoir Il faut toujours conserver les attestations et factures de soins reçues à l’étranger et prévenir rapidement sa mutualité en cas d’hospitalisation. ÂÂ Le stage d’insertion professionnelle. Si tu es en train de prester ton stage d’insertion professionnelle, sache que tu ne devras pas nécessairement l’interrompre en cas de voyage. En règle générale, si ton séjour à l’étranger t’apporte une plus-value sur le marché de l’emploi et augmente ainsi tes chances d’insertion, ton stage d’insertion professionnelle ne sera pas arrêté. du bureau de l’ONEM le plus proche de ton domicile, www.onem.be. Tu sors des études et tu as envie de larguer les amarres ? Une année sabbatique te tente ? Si tu souhaites partir sans être étudiant ni demandeur d’emploi, n’oublie pas que tu pourrais ne plus avoir droit aux allocations familiales et que ton stage d’insertion professionnelle pourrait s’arrêter. ÂÂ Les allocations d’insertion professionnelle ou de chômage. Si tu bénéficies d’allocations d’insertion professionnelle ou de chômage, tu dois signaler ton départ à l’ONEM. Si tu touches des allocations de chômage depuis au moins 4 semaines et que tu souhaites te rendre dans un pays européen dans le but d’y trouver du travail,

69


tu as le droit de te les faire transférer dans le pays européen pour une période de 3 mois (période pouvant être portée à 6 mois maximum exceptionnellement). Pour ce faire, tu dois : • contacter ton bureau de chômage; • compléter le formulaire « demande U2 » disponible via l’ONEM; • compléter les formulaires de contrôle C3export durant ton séjour à l’étranger; • renvoyer les formulaires de contrôle C3export à ton organisme de paiement belge qui te paiera tes allocations sur base de ces formulaires. Renseigne-toi bien auprès de l’ONEM avant de partir afin de conserver tes droits ! Bon à savoir Outre de nombreux avantages sur tes activités (loisirs, sports, shopping…), la Carte Jeunes européenne propose une assistance voyage très intéressante (rapatriement, remboursement des frais médicaux…). Valable dans 42 pays en Europe, elle coûte 12€ par an et est disponible chez Infor Jeunes Luxembourg. Tous les détails dans nos locaux ou sur www.cartejeunes.be

2. DÉCOUVRIR LE MONDE 2.1. Partir en vacances

Pour organiser tes vacances à l’étranger, la première chose à faire est de te renseigner sur la (les) destination(s) de ton choix. N’hésite pas à en parler autour de toi, à tes amis, à ta famille, ils pourront parfois te donner des bons plans pour « voyager pas cher ». Une fiche Infor Jeunes « Guide du jeune voyageur » reprend également quelques trucs et astuces qui te seront bien utiles : comment se documenter, comment financer son voyage, voyager en vélo, sur l’eau, à pied… La carte internationale d’étudiant permet d’obtenir de nombreuses réductions. Le site www.isic.be propose des offres de transports, de logements, des informations sur les voyages et les destinations. La Carte Jeunes européenne offre également de nombreux avantages (dont une assurance voyage) dans 42 pays d’Europe, profites-en ! Tous les détails se trouvent sur www.cartejeunes.be. Si tu désires découvrir ta province, la Fédération touristique du Luxembourg Belge pourra te renseigner sur tous les types de logements disponibles (campings, gîtes, hôtels, endroits de camps…) et sur les différentes activités proposées. N’hésite pas à profiter des atouts de notre belle région ! FTLB, 084/41.10.11, info@ftlb.be, www.ftlb.be ou www.luxembourg-tourisme.be

70

2.2. Partir apprendre une langue à l’étranger

Plusieurs organismes proposent des formules en tout genre pour partir apprendre une langue à l’étranger. Tu peux choisir ton menu suivant la langue ou le pays désiré, la durée de ton séjour (allant d’une semaine à une année scolaire), le mode d’accueil (en famille, en chambre d’étudiant), l’intensité des cours… Tu trouveras une liste de ces différents organismes à la page 72 de ce guide.

2.3. Partir comme jeune au pair

Être jeune au pair c’est être accueilli dans une famille, logé et nourri en échange de tâches familiales (garde d’enfants, entretien, cuisine…). Le but du séjour est de te perfectionner dans la langue et de mieux connaître le pays en participant à la vie de la famille d’accueil. Cette formule concerne en général des jeunes entre 17 et 30 ans, mais l’âge minimal et maximal peut différer selon le pays d’accueil. Il est également possible d’organiser un voyage au pair en Belgique néerlandophone ou d’accueillir un jeune en séjour au pair. Il faut savoir que les démarches et conditions varient selon la destination. Si tu souhaites partir dans un pays de l’Union européenne, un accord européen sert de référence et propose un contrat standard. Par contre, si tu pars hors Union, il faudra te renseigner dans le consulat du pays choisi. Comment trouver une famille ? ÂÂ Via des connaissances ou de la famille à l’étranger. ÂÂ Par petites annonces. Ces deux premières formules sont les moins onéreuses, mais te demanderont plus d’investissement personnel. Pour accéder à des offres, tu peux consulter « Le Ligueur » (édité par La Ligue des Familles), 02/507.72.11, redaction@leligueur.be, www.citoyenparent.be ÂÂ Par des agences de placement. Cette méthode est souvent utilisée, car elle soulage de nombreuses démarches administratives et propose des familles présélectionnées. Il s’agit de services payants où les frais de dossier varient entre 125 € et 250 €. En général, tu as environ un mois d’adaptation dans la famille. En cas de difficulté durant cette période, il est possible de contacter l’agence et de demander un changement de foyer (voir tableau ci-dessous pour les coordonnées). ÂÂ Quelques sites Internet : www.aupair-world.net, www.4familycare.com, www.au-pair-box.com Bon à savoir Tu trouveras dans les permanences d’Infor Jeunes des brochures de présentation d’organismes cités ici ainsi que les fiches « Partir comme jeune au pair » et « Accueillir un jeune au pair ».


2.4. Partir avec un chantier international

Un chantier international propose, à des jeunes bénévoles venus de tous pays, de travailler ensemble afin de développer un projet commun. Généralement, cette collaboration s’effectue avec une association locale. Ce projet peut être social, culturel, architectural, archéologique ou autre. Il peut impliquer des travaux très variés et parfois assez physiques : aménagement de locaux, animation pour enfants, protection de l’environnement… C’est aussi une façon d’apprendre une langue en communiquant avec les autres participants venus du monde entier ! La majorité des chantiers se déroule entre juin et septembre et dure de 2 à 4 semaines. La langue de référence est souvent celle du pays ou l’anglais. Les chantiers sont accessibles à partir de 18 ans, voire dès 16 ans sous certaines conditions. Les associations organisatrices de chantiers demandent souvent une cotisation annuelle et un droit d’inscription variant en fonction des destinations. Les frais de transport sont à la charge du volontaire. Tu peux également faire appel à des associations basées en France, en Allemagne, au Luxembourg...

71


Coordonnées d’organismes proposant des programmes internationaux, du volontariat ou des chantiers internationaux et des séjours au pair

A = Programmes scolaires, séjours linguistiques, stages, jobs ou autres activités à l’étranger B = Volontariat - Chantiers internationaux C = Séjours au pair ORGANISMES AFS,

02/743.85.40, info.please@afs.org, www.afsbelgique.be

AILS,

CERAN, CLL,

X X X

0033(0)4/50.52.26.58, www.teli.asso.fr

Commission for Educational Exchange between USA, Belgium, Luxembourg, adviser@fulbright.be, www.fulbright.be

02/519.57.72,

02/223.14.19, info@cosmolingua.be, www.cosmolingua.be

Double Dutch int., EF,

European Students,

Intaco,

081/60.06.27, www.europeanstudents.be

0033(0)1/43.12.55.99, goelangues@goelangues.org, www.goelangues.org

02/735.98.11, info@intaco.be, www.intaco.be

Inter-séjours,

0033(0)1/47.63.06.81, bureau.intersejours@wanadoo.fr, www.inter-sejours.fr

02/550.01.61, jobstop@airstop.be, www.jobstop.be

Languages and Travel, Langues Vivantes,

02/646.97.70, belgique@langtra.com, www.langtra.com

02/230.01.90, info@languesvivantes.com, www.languesvivantes.com

La Coopération Technique Belge,

Quinoa,

X X

Stufam au pair,

YFU,

72

X

X

X

X

X

X

X

X

X

X X X X X X X

02/888.67.13, info@servicevolontaire.org, www.servicevolontaire.org

X

02/460.33.95, aupair.stufam@scarlet.be, www.aupair-stufam.be

Vacances Vivantes, WEP,

X

X

02/649.07.38, sci@scibelgium.be, www.scibelgium.be

Service Volontaire International,

X

X

02/893.08.70, info@quinoa.be, www.quinoa.be

Service Civil International,

X

X

02/505.37.00, info@btcctb.org, www.btcctb.org

02/217.23.73, info@lsi-be.net, www.lsi-be.net

X X

Les Compagnons Bâtisseurs, 084/31.44.13, departure@compagnonsbatisseurs.be, www.compagnonsbatisseurs.be LSI,

X

X

Javva, Jeunes actifs dans le volontariat et les voyages alternatifs, 02/478.29.19, sending@javva.org (partir sur un projet à l’étranger), hosting@javva.org (effectuer un projet en Belgique), www.javva.org JOBSTOP,

X

X

03/772.18.85, info@ddutch.eu, www.ddutch.eu

02/505.01.10 ou 02/513.30.30, info.be@ef.com, www.ef.be

Goélangues,

X

02/648.81.09, info@vacancesvivantes.be, www.vacancesvivantes.be

02/534.53.50, info@wep.org, www.wep.org 04/223.76.68, info@yfu-belgique.be, www.yfu-belgique.be

C

X

087/79.11.22, customer@ceran.com, www.ceran.com

Cosmolingua,

X

02/647.99.00, www.atd-quartmonde.be

081/22.30.95, nam@cll.ucl.ac.be, www.cll.be

Club Teli,

B

X

02/344.41.44, info@ails-belgium.be, www.sejours-linguistiques.com

ATD Quart Monde,

A

X X

X

X

X

X


2.5. L’aide du Programme Européen « Jeunesse en Action »

Depuis près de 20 ans, l’Union européenne encourage et soutient les jeunes qui souhaitent organiser un projet dans un pays de l’Union. Ce soutien se concrétise par le programme « Jeunesse en Action ». Celui-ci a pour objectifs : ÂÂ de promouvoir la citoyenneté active des jeunes en général et leur citoyenneté européenne en particulier ; ÂÂ de développer la solidarité et encourager la tolérance chez les jeunes ; ÂÂ de favoriser la compréhension mutuelle entre jeunes de pays différents ; ÂÂ de contribuer au soutien et au développement des activités des structures jeunesse ; ÂÂ de promouvoir la coopération européenne dans le domaine de la jeunesse. Il se décline en plusieurs actions : ÂÂ Échanges de jeunes : échanges de groupes de jeunes de 13 à 25 ans des différents pays du programme autour d’un thème d’intérêt commun. ÂÂ Initiatives Jeunes : aide aux projets créés, menés et gérés par des jeunes de 18 à 30 ans au bénéfice d’une collectivité locale. Possibilité de mise en réseau au niveau européen. ÂÂ Projets Démocratie Jeunesse : aide aux projets qui encouragent la participation des jeunes de 13 à 30 ans à la vie démocratique. ÂÂ Service Volontaire Européen : participation individuelle et bénévole à un projet de développement local dans un autre pays européen (pour les jeunes de 18-30 ans). Les activités du SVE peuvent s’exercer dans des domaines très variés : l’environnement, les arts et la culture, l’animation pour les enfants et les jeunes… Avant le départ, il faut préparer un dossier avec un organisme d’envoi. Une fois sur place, tu seras encadré par un organisme d’accueil. Tu seras ainsi « logé, nourri, blanchi » avec l’opportunité d’acquérir une expérience inoubliable à l’étranger. Bon à savoir Rencontrer un volontaire en Belgique avant d’envisager ton départ peut s’avérer enrichissant. Il te parlera de son expérience, de ce qu’il en retire, des petites choses à ne pas oublier. ÂÂ Jeunesse dans le monde : soutien aux projets (échanges de jeunes, formation et mise en réseau) avec une série de pays partenaires. ÂÂ Systèmes d’appui à la jeunesse : soutien aux animateurs de jeunesse et autres acteurs du secteur : formations, visites d’études, séminaires... ÂÂ Rencontres de jeunes et de responsables de politiques de la jeunesse : soutien aux séminaires de jeunes et de responsables de la politique de jeunesse, soutien aux activités permettant une meilleure compréhension et connaissance du

secteur de la jeunesse, coopération avec les organisations internationales de jeunesse. ÂÂ Le Bureau International de la Jeunesse www.lebij.be - présente en détail toutes ces actions. Les formulaires d’inscription y sont téléchargeables, n’hésite pas à les contacter !

2.6. Des lieux pour t’informer et t’aider à réaliser ton projet

ÂÂ Infor Jeunes Luxembourg t’aide dans ton projet grâce à : • un accueil et des échanges avec le permanent si tu le souhaites ; • un partage d’expériences avec des personnes ayant participé à ce genre de projet ; • une documentation complète (dossiers, sites Internet, brochures) ; • l’adresse des services ou agences en charge des aides ; • un accès Internet gratuit. ÂÂ Dynamo International - Hotton sylvie@travail-de-rue.net - www.dynamoweb.be Dynamo peut t’accompagner dans toutes tes démarches dans le cadre d’un projet international. ÂÂ Bureau International de la Jeunesse (BIJ), 02/219.09.06, bij@cfwb.be, www.lebij.be Le BIJ est chargé de gérer différents programmes d’échange et de formation. ÂÂ Le Conseil de la Jeunesse, 02/413.29.30, conseil.jeunesse@cfwb.be, www.conseildelajeunesse.be. Le Conseil de la Jeunesse propose des publications (brochure « Bouger en Europe » trimestrielle…) pour les jeunes qui ont la bougeotte. � Le site www.infomobil.org te donne accès à l’information des jeunes partout en Europe. ÂÂ Annoncer la Couleur est un programme de sensibilisation du public aux relations Nord-Sud. Ils peuvent te soutenir dans un projet pour autant que celui-ci ait un lien avec les relations Nord-Sud. 02/505.18.23 - www.annoncerlacouleur.be ÂÂ Association pour le volontariat. Elle est destinée au bénévolat en Belgique et renvoie vers des sites sur le volontariat à l’étranger, 02/219.53.70, info@volontariat.be www.volontariat.be ÂÂ Les adresses de toutes les ambassades en Belgique et à l’étranger sont disponibles sur le site www.diplomatie.belgium.be, ou au 02/501.81.11. Tu y trouveras également de nombreuses informations sur les formalités à remplir avant un voyage.

2.7. Le transport

Pour tenter de limiter les frais de voyage, il existe certaines formules moins coûteuses que d’autres. N’hésite pas à demander un tarif étudiant, une formule combinée, un pass, à utiliser ta carte de réduction internationale d’étudiant ISIC (www.isic.be)… ÂÂ Les conseils donnés dans la fiche Infor Jeunes « Voyager pas cher » pourront t’être précieux pour dénicher le meilleur tarif.

73


ÂÂ Le site de la SNCB - www.b-rail.be - propose un espace « voyager en Europe » : renseignements dans chaque gare. Tu peux contacter toi-même les transporteurs (avion, bus). N’hésite pas à te renseigner auprès de plusieurs voyagistes pour comparer les prix. Les voyages en car entre villes et organisés par des compagnies privées sont souvent une formule bon marché. Bon à savoir Si tu utilises une compagnie aérienne à bas prix, aie à l’esprit que l’accompagnement est minime. Prépare donc ton voyage en te posant des questions utiles : faut-il payer le billet par carte Visa ? Quels sont les frais supplémentaires ? Comment se passent l’embarquement et la récupération des bagages ? Où se situe exactement l’aéroport ?

2.8. Les Auberges de Jeunesse

Celles-ci présentent de nombreux avantages, dont celui d’être parmi les opportunités les moins coûteuses lors d’un séjour à l’étranger. Les Auberges de Jeunesse sont des lieux conviviaux, accessibles à tous et respectueux de certaines valeurs. Visite www.laj.be pour le réseau belge, www.youthhostels.lu pour le réseau luxembourgeois et www.hihostels.com pour le réseau international ou encore www.hostelworld.com. Bon à savoir Tu peux obtenir ta carte de membre (te donnant droit à des réductions) des Auberges de Jeunesse Internationales auprès d’Infor Jeunes Luxembourg, Place Didier 31 à 6700 Arlon.

3. ÉTUDIER PARTOUT EN EUROPE Tu as sans doute pu constater que les étudiants n’ont pas attendu l’harmonisation des diplômes du processus de Bologne pour partir étudier à l’étranger ! La situation est différente suivant que tu souhaites partir pour une courte durée pendant tes études ou que tu souhaites effectuer un cycle complet d’études à l’étranger.

3.1. Étudier à l’étranger

Bien entendu, tu peux organiser ton programme d’études toi-même. Mais il est parfois compliqué de faire reconnaître l’équivalence des diplômes, de s’installer sur place, de garder le droit aux allocations familiales, à la mutuelle ou encore de décrocher une bourse. Plusieurs programmes existent pour faciliter ta mobilité.

74

Bon à savoir Infor Jeunes Luxembourg organise des séances d’information sur tes envies d’ailleurs tout au long de l’année scolaire. Demande le calendrier de celles-ci à notre permanence à arlon@inforjeunes.be ou au 063/23.68.98. 3.1.1. Les programmes européens Outre les programmes jeunesse, l’Union européenne propose notamment des programmes de l’éducation et de formation professionnelle. Voici les plus connus, mais pour découvrir l’ensemble des possibilités, consulte le site http://ec.europa.eu/ education Pour étudier à l’étranger, l’Union européenne a mis en place le programme SOCRATES dans le domaine de l’éducation. Ce programme comprend plusieurs actions : ÂÂ Comenius vise à accroître la qualité de l’enseignement maternel, primaire ou secondaire en permettant notamment aux écoles de travailler ensemble. Les projets scolaires mis en place dans le cadre de Comenius permettent aux élèves et aux enseignants d’établissements issus de pays participants de travailler ensemble sur un ou plusieurs thèmes d’intérêt commun. Les projets linguistiques concernent des groupes d’élèves d’écoles partenaires issues de deux pays participants. Ton école a peut-être un partenariat avec une autre école en Europe ! Plus d’infos via comenius@aef-europe.be ÂÂ Erasmus est destiné aux étudiants et aux enseignants de l’enseignement supérieur. Il est, de loin, le programme le plus connu et le plus utilisé. Tous les étudiants des Hautes Écoles et Universités, excepté ceux de première année, peuvent participer à Erasmus pour autant que l’école adhère à cette action. Outre l’octroi d’une bourse, Erasmus permet la reconnaissance en Belgique des études menées à l’étranger. Plus d’infos via erasmus@aef-europe.be ÂÂ Le programme Leonardo Da Vinci est axé sur la formation professionnelle, par exemple via un stage en entreprise. Il s’adresse aux jeunes en apprentissage professionnel, aux demandeurs d’emploi, ou à ceux qui disposent d’un diplôme professionnel. Pour les étudiants, il faut vérifier que l’école participe bien au programme. Pour les demandeurs d’emploi, il faut s’adresser au service « relations internationales » du FOREM. Les stages ont une durée de 2 à 39 semaines. Plus d’infos via leonardo@aef-europe.be ÂÂ Si tu es étudiant ou formateur en promotion sociale ou dans un autre système de formation continue, ton école participe peut-être à l’action Grundtvig. Cette action vise à encourager la coopération transnationale autour des thèmes de l’éducation des adultes au sens large et de


l’éducation tout au long de la vie. Renseigne-toi dans ton centre de formation ! Plus d’infos via grundtvig@aef-europe.be Pour plus d’infos : Agence Éducation Formation – AEF-Europe 02/542.62.78 www.aef-europe.be ÂÂ PLOTEUS (Portail sur les opportunités d’études et de formation en Europe) a pour objectif d’aider les étudiants, les demandeurs d’emploi, les travailleurs, les parents, les conseillers d’orientation et les enseignants à trouver des informations sur les études en Europe. N’hésite pas à surfer sur http://ec.europa.eu/ploteus/ ÂÂ Les programmes de la Fédération WallonieBruxelles : Wallonie-Bruxelles International propose des bourses de courte durée pour chercheurs ou pour dispenser des cours de français à l’étranger. La plupart de ces formules sont destinées aux étudiants universitaires. Il est souvent nécessaire d’introduire la demande au moins un an avant le départ. WBI, 02/421.82.11. La brochure « Étudier ou enseigner à l’étranger » du WBI téléchargeable sur www.wbi.be (onglet Publications). 3.1.2. Où t’informer sur l’Europe ? Europe Direct à Saint-Hubert est à ta disposition gratuitement, 061/61.00.51, 0800/92.152, europedirect@province.luxembourg.be, www.europedirect-lux.be

4. Travailler à l’étranger On te propose un job à l’étranger ? Tu désires effectuer un stage professionnel en dehors de la Belgique ? Tu as attrapé des fourmis dans les jambes ? Partir, oui, mais pour combien de temps ? Comment s’organiser ? Qui peut te renseigner ? Tu trouveras réponse à ces questions auprès des services suivants : ÂÂ Eurodyssée, programme destiné aux jeunes diplômés de 18 à 30 ans proposant des stages professionnels à l’étranger, www.eurodyssee.eu ÂÂ Eures, réseau européen pour l’emploi. Surfe sur www.ec.europa.eu/eures afin de trouver le conseiller Eures le plus proche de chez toi. Sur www.leforem.be, dans l’onglet « Particuliers », « Mobilité », la rubrique « Travailler et se former à l’étranger » pourrait t’intéresser également. ÂÂ L’Union Francophone des Belges à l’Étranger propose des offres d’emplois, le dépôt de CV et toutes les informations relatives aux impôts, à la protection sociale, au contrat de travail… Attention : pour bénéficier de ces services, tu dois être affilié ! 02/217.13.99, ufbe@skynet.be, www.ufbe.be

ÂÂ Le site du Service Public Fédéral des Affaires étrangères regorge d’informations utiles, notamment les adresses des ambassades, 02/501.81.11, www.diplomatie.belgium.be ÂÂ L’Association pour la Promotion de l’Enseignement et de la Formation à l’Étranger, 02/421.83.84, contact@apefe.org, www.apefe.be ÂÂ L’Agence wallonne à l’Exportation (AWEX) fait partie d’un réseau fort étendu, 02/421.82.11, mail@awex.be, www.awex.be ÂÂ Le programme Jobs & Travel du WEP te permets de partir découvrir un pays, une culture tout en travaillant sur place pour financer ton séjour, 02/534.53.50, info@wep.org, www.wep.be ÂÂ Club Teli propose également des stages professionnels et des jobs à l’étranger, www.teli.asso.fr ÂÂ Tu peux également consulter d’autres sites proposant des informations et des jobs à l’étranger comme : • www.pole-emploi-international.fr • www.anyworkanywhere.com • www.gapwork.com/employment • www.adventurejobs.co.uk/ • www.kingsrecruit.com • www.pickingjobs.com • www.monster.com • www.seasonworkers.com • www.summerjobs.com Bon à savoir Tu cherches un stage à l’étranger ? Le site www.1stage.be rassemble des offres de stage en France, au Grand-Duché du Luxembourg et en Allemagne ! ÂÂ Le CRIJ Lorraine – www.jeunesenlorraine.org – organise chaque année une opération jobs étudiants. 0033(0)383.37.04.46, espaceEurope@ crijlorraine.org pour des questions sur la mobilité en Europe et info@crijlorraine.org pour des questions d’ordre général. ÂÂ Consulte le site http://jobs.youth.lu/ pour les offres de jobs étudiant au Grand-Duché de Luxembourg. Pour t’aider à préparer ce grand projet, tu peux également relire la rubrique « Découvrir le monde » ci-dessus ou te faire aider lors de nos permanences Infor Jeunes. Bon à savoir Si tu arrives en Belgique pour étudier ou travailler, n’hésite pas à te renseigner sur les démarches à effectuer afin d’être dans tes droits. Centre des Immigrés Namur-Luxembourg– Libramont, 061/29.25.18, libramont@cinl.be Marche, 084/45.68.08, libramont@cinl.be Arlon, 063/43.00.30, arlon@cinl.be www.cinl.be

75


5. LES CENTRES INFOR JEUNES TRANSFRONTALIERS Tu ne le sais peut-être pas, mais Infor Jeunes Luxembourg se situe en Grande Région ! Un peu de géo ? La Grande Région est constituée de la Wallonie, de la communauté germanophone de Belgique, de la Lorraine (France), de la Sarre et de la Rhénanie Palatinat (Allemagne).

Pour des informations sur les études, le logement, le travail ou encore les loisirs en France, nous nous mettons en relation avec un de leurs spécialistes pour répondre à tes questions. Tu peux également en savoir plus sur http://www.jeunesenlorraine.org. Bon à savoir Découvre le portail culturel de la Grande Région sur http://www.grrrrr.eu/. Un site créé par des jeunes pour des jeunes de la Grande Région (agenda culturel, des articles variés sur la vie culturelle en Grande Région…)

Tu veux en savoir plus sur les opportunités qui s’offrent à toi en Grande Région ? Emploi, Stages, formation… informe-toi sur www.granderegion.net.

5.1. LE CRIJ LORRAINE

5.2. CIJ Luxembourg

Infor Jeunes Luxembourg participe à de nombreux projets pour les jeunes transfrontaliers belges et français en collaboration avec le Centre Régional Information Jeunesse de Lorraine (CRIJ Lorraine) dans le cadre du projet Interreg IV Grande Région.

Tu retrouveras de nombreuses publications du Centre Information Jeunes Luxembourg dans notre permanence ou sur www.cij.lu.

6. Nos Publications pour tes envies d’ailleurs Tu trouveras ci-dessous une liste non-exhaustive de nos publications que tu pourras retrouver en consultation libre chez Infor Jeunes Luxembourg. ÂÂ Fiche détaillée Infor Jeunes – Accueillir un jeune au pair ÂÂ Fiche détaillée Infor Jeunes – Les jeunes au pair en Belgique ÂÂ Fiche détaillée Infor Jeunes – Partir au pair ÂÂ Fiche détaillée Infor Jeunes – Guide du jeune voyageur ÂÂ Billets Infor Jeunes « Financer un voyage à l’étranger », « Un tourisme différent : le wwoofing », « Partir étudier à l’étranger », «Étudier ou travailler en Flandre », « Plan Marshall2.vert », « La Mobilité Internationale »… Tous disponibles sur www.infor-jeunes.be (Rubrique Publications > Billets) ÂÂ Kit d’information « Partons apprendre une langue » Également disponible en consultation dans notre permanence (entre autres) : ÂÂ Brochure « Destination Europe au départ de la Lorraine » éditée par le CRIJ Lorraine ÂÂ « Guide de la Mobilité » édité par le CIJ Luxembourg ÂÂ Livret « Les langues pour élargir notre horizon » : une mine d’informations concernant l’apprentissage des langues en immersion ou en province de Luxembourg ÂÂ La Carte jeunes européenne disponible en nos locaux ÂÂ La Carte de membre des Auberges de Jeunesse Internationales disponible en nos locaux

N’hésite pas à nous rendre une petite visite ou à nous contacter pour toutes informations complémentaires : arlon@inforjeunes.be ou

76

063/23.68.98


Notes ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................


................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................ ................................................................................................................................................................................


80


Rue des Martyrs, 80 – 6700 Arlon – Tel : 063/24.22.50 – Fax : 063/22.64.32 - www.fgtb-luxembourg.be

Centrale Jeunes FGTB 

Aide individualisée en toute discrétion ( avec appui des services aux frontaliers et juridique)

Affiliation gratuite pour les étudiants, les jeunes en stage d’insertion et les apprentis

Informations et brochures sur les nouvelles réglementations concernant les jeunes

Animations et évènements : manifs, pièce de théâtre, participation à des festivals, … Contact : Magali HOUBA Tel : 063/24.22.68 – GSM : 0497/52.92.37 Magali.HOUBA@fgtb.be

Nos bureaux chômage Horaire d’ouverture : Lundi : de 08H30 à 12H00 et de 13H30 à 16H30 Mardi : de 08H30 à 12H00 et de 13H30 à 16H30 Mercredi : de 08H30 à 12H00 Jeudi : de 08H30 à 12H00 et de 13H30 à 18H00 Vendredi : de 08H30 à 12H00

1. 6700 ARLON – Rue des Martyrs, 80 – Tel : 063/24.22.52 – Fax :063/22.93.68 2. 6791 ATHUS – Rue des Usines, 16a – Tel : 063/38.54.69 – Fax :063/38.69.75 3. 6600 BASTOGNE –Rue des Brasseurs, 8 –Tel : 061/21.19.87 – Fax : 061/21.53.30 4. 6880 BERTRIX – Rue de la Gare, 31 - Tel : 061/41.37.84 - Fax :061/61.45.16 5. 6830 BOUILLON- Quai du Rempart, 38 – Tel : 061/46.04.85 - Fax :061/46.04.88 6. 6820 FLORENVILLE – Rue Généraux Cuvelier, 10 -Tel : 061/61.45.50 -Fax :061/61.43.92 7. 6800 LIBRAMONT – Rue Fonteny Maroy, 13 - Tel : 061/53.01.70 - Fax :061/53.01.79 8. 6900 MARCHE – Rue des Brasseurs, 13 - Tel : 084/24.49.79 - Fax : 084/24.49.78 9. 6690 VIELSALM – Avenue de la Salm, 57 - Tel : 080/21.72.73 - Fax : 080/.21.73.13 10. 6760 VIRTON – Grand-rue, 3 - Tel : 063/58.29.63 - Fax :063/58.20.63 11. 6840 NEUFCHATEAU - Rue F. Roosevelt, 16 - Tél : 061/41.37.84 - Fax : 061/61.45.16 Permanences uniquement les mercredis de 8h30 à 13h30


Bouger Jeunes 2013