Issuu on Google+

www.lechotouristique.com

N°3089 > 2€50 Du 29 novembre au 5 décembre 2013

b LA PAROLE À

JEAn-PiERRE MAs, PRésidEnt dE sELEctOuR AfAt

touristique

7 fOcus écO

cOnvEntiOn cOLLEctivE : cE qui vA chAngER

w dEstinAtiOn MAcAu, L’EMPiRE cOntRE-AttAquE

Oui au wifi,

mais pas à trop haut débit


*Meilleurs temps de parcours et jusqu’à 8 A/R quotidiens à destination de Genève, jusqu’à 6 A/R quotidiens à destination de Bâle. Lyria SAS 80 000 € - RCS Paris B 428 678 627 - 25 rue Titon 75011 Paris - France. © Lyria / Getty images - Dimitri Otis.

TGV lyria business Plus qu’un voyage d’affaires

Paris <> bâle

3H03 6 a /r

*

quoTidiens

Paris <> Genève

3H05 8 a /r

*

quoTidiens

5 raisons De PRéFéReR TGv LyRiA business

+ RAPiDiTé & FLuiDiTé + FRéquenCe & RéACTiviTé POuR SOi + TeMPS & PRODuCTiviTé

+ COnFORT + TRAnSPARenCe & éCOnOMieS

tgv-lyria.com/business


édito

Wifi à tous les étages

E

© Alexandre Nestora

n préambule, je souhaiterais remercier les nombreux contributeurs qui ont participé sur Facebook à notre événement digital « Et vous, quelles sont vos idées pour le tourisme ? ». Comme je vous le disais précédemment, l’ambition de la rédaction était d’amorcer en mode participatif un débat d’actualité qui nous concerne tous. Les échanges continuent évidemment sur notre page Facebook, alors que les Assises du Tourisme lancent également leur consultation publique avec un espace dédié sur le site du ministère. Nous leur souhaitons que les contributions à venir nourrissent efficacement les travaux des « L’enjeu n’en est pas différentes commissions, dont nous attendons avec moins d’être en adéquation impatience les conclusions avec un besoin croissant en avril prochain. Venonsen à notre dossier de la sede connectivité en mode maine consacré à la montée en puissance du wifi dans nomade.» les différentes phases du voyage ou du déplacement professionnel. De sa gratuité et de son efficacité surtout, quand on sait que pour être efficient, le service peut s’avérer aussi très coûteux. Plusieurs opérateurs, dont

les hôteliers, se sont emparés relativement rapidement de la technologie pour offrir un service Premium à leurs clients. Le développement des offres auquel nous assistons actuellement, montre bien qu’offrir une connexion gratuite et qualitative peut s’avérer un avantage concurrentiel certain, notamment sur l’offre haut de gamme. Il en va de même pour les aéroports qui, eux, optimisent ainsi leur Big Data et la collecte de données sur leurs passagers. Et après le train et les compagnies aériennes américaines, les compagnies européennes se mettent à l’heure du wifi. S’il est financier, car les investissements en termes d’équipements sont lourds et le modèle économique pas totalement trouvé, l’enjeu n’en est pas moins d’être en adéquation avec un besoin croissant de connectivité en mode nomade. Reste à voir si le voyageur ne préfère pas demeurer hors connexion en avion pour lire L’Équipe, Elle ou le Canard Enchaîné, ou faire en douce une partie de Candy Crush au lieu de se replonger dans ses tableaux Excel. Juste histoire de déconnecter un moment… Laurence rousseau

Directrice des rédactions @llrousseau

Retrouvez-nous également sur : www.lechotouristique.com twitter #lechotouristique Facebook Google + Pinterest

www.lechotouristique.com - 29 novembre 2013




SOMMAIRE

8

NOTRE DOSSIER

OUI AU WIFI, MAIS PAS À TROP HAUT DÉBIT L’accès à Internet, gratuit et de bonne qualité, devient indispensable pour les touristes. La plupart des opérateurs investissent dans ce service mais cherchent encore un modèle économique pertinent.

18

Photo de Une © Fotolia

30

22

06 . L’ESSENTIEL DU WEB

16 . FOCUS ÉCO

30. FORMATION

12 . CHIFFRES

Conventions collective : ce qui va changer Du Business Analyst au Big Data Manager

13 . LA QUESTION

Quand Lyon s’illuminera

Les taxes à l’entrée, poison des destinations

14 . LA PAROLE À

Jean-Pierre Mas, président de Selectour Afat

18 . MADE IN FRANCE

20 . BUSINESS TRAVEL Réserver son déplacement en toute mobilité

22 . DESTINATION

Macau, l’empire contre-attaque

WWW.LECHOTOURISTIQUE.COM - 29 NOVEMBRE 2013

32 . ON A TESTÉ POUR VOUS Le Club Marmara Olivina

34 . LA IT LIST DE…

Joost Bourlon, PDG de Plein Vent et directeur d’exploitation de Fram Carole Pellicer, DG de Plein Vent

5


L’ESSENTIEL du web

www.lechotouristique.com

l

w

InternAtIonAl

Les vols sur les plages de rio augmentent © Paolo Gallo Modena / Masterfile

ne demandez pas à olivier Glasberg quelles destinations il a sélectionné pour sa nouvelle production de voyages de luxe. Parti en juillet de Kuoni, il a intégré en septembre les équipes de l’agence Succès Voyage, spécialiste du voyage d’affaires et des prestations de conciergerie haut de gamme, avec une idée en tête : sortir des cadres habituels du luxe. Il lance la marque « Au fur et à mesure », centrée sur les voyages au rythme des expériences de vie.

Y

le PluS DÉcAlÉ

Bibulu, un Airbnb pour les chiens Bibulu.com se présente comme « le premier service de mise en relation de particuliers propriétaires de chiens et hôtes d’accueil ». cet Airbnb.com pour animaux, lancé en 2012 en espagne, a ouvert sa page française en octobre. Il est limité pour l’instant à des villes principales comme Paris, Marseille et lyon. les tarifs débutent à partir de 8 euros la nuit et une cinquantaine d’offres est proposée sur Paris.

Plusieurs syndicats de cheminots hostiles au projet de réforme ferroviaire appellent à la grève le 12 décembre, accusant la SncF « de tenter de mettre en œuvre la réforme » avant le débat prévu au parlement au 1er semestre 2014. le préavis court du mercredi 11 décembre à 19h au vendredi 13 décembre à 8h.

E

l’entrePrISe en Vue

M

Viparis dévoile son projet de redéploiement de la Porte de Versailles

© Viparis

© Guittet Pascal

© Fotolia

le conFlIt

Grève sNcF le 12 décembre

6

Dr

olivier Glasberg veut inventer le « luxe expérientiel »

le 25 novembre, le consulat américain de rio de Janeiro a « alerté les citoyens uS qui voyagent et résident à rio au sujet d’une augmentation des incidents et agressions dans les zones fréquentées par les touristes ». Plusieurs vols collectifs ont été perpétrés ces derniers jours par des bandes d’adolescents sur les plages, dans les quartiers sud, chics et touristiques, de la ville.

u

lA Bonne IDÉe

le gestionnaire du parc des expositions a présenté son vaste plan de transformation de la Porte de Versailles. Viparis y consacrera 500M€, pour une livraison d’un site nouvelle génération en 2025. la métamorphose de la Porte de Versailles nécessitera 10 ans de travaux dès 2015, sans fermeture de pavillons, ni rupture d’activité. objectif : créer le plus grand parc d’exposition de centre-ville d’europe.

29 novembre 2013 - www.LEchotourIstIquE.coM


du web L’ESSENTIEL

notre exclu

Assignation de la DGccrF , saisine de l’umih… expedia est-il devenuunmouton noir en France? Veit Fuhrmeister, directeur régional d’expedia lodging Partner Services pour la France, s’en défend avec force dans une interview accordée à l’Écho touristique. l’assignation de la DGccrF « va apporter de la clarté», explique-t-il. « expedia est en conformité avec les lois européennes de la concurrence ainsi que la loi française. nous apportons de la valeur ajoutée aux hôteliers indépendants, mais aussi aux chaînes ». Pour lui, « la forte concurrence entre l’umih et le Synhorcat est néfaste ».

g

le PluS lu

En direct de Miami : cinq technologies qui décoiffent la conférence du cabinet d’études PhocusWright, qui s’est déroulée du 19 au 21 novembre près de Miami, a rassemblé 1500 professionnels du voyage. lors de la première journée, 30 start-up et groupes technologiques ont présenté leur plus récente innovation. leurs patrons sont montés sur scène, pour un pitch de 8 minutes, facturé 13000 à 15000$. Dans ce ballet d’entrepreneurs, organisé au cordeau, cinq innovations ont retenu notre attention : le voyage porte-à-porte, l’agent de voyages local, la revente de sa chambre d’hôtel, le check-in mobile, les annonces personnalisées.

le PluS PArtAGÉ

Infographie : quels sont les pays les plus accueillants ?

Dr

© linda lainé

Expedia: « La politique et les syndicats freinent le tourisme en France »

B

© linda lainé

y

www.LEchotourIstIquE.coM - 29 novembre 2013

le dernier rapport du WeF (World economic Forum) sur la compétitivité des destinations dans le tourisme, comprenant près de 500 pages, dresse un tableau pertinent des facteurs positifs et négatifs pour attirer les touristes. ce rapport présente notamment un classement de 140 destinations portant sur 80 critères. le Wall Street Journal a réalisé une infographie en se basant sur un critère : l’attitude des populations envers les visiteurs étrangers. D’après cette carte, l’Islande, la nouvelle Zélande et le Maroc seraient les pays les plus accueillants. la France est au 80e rang sur 140 pays.




Notre dossier Technologie

Oui au wifi,

© Fotolia

mais pas à trop haut débit L’accès à Internet, gratuit et de bonne qualité, devient indispensable pour les touristes. La plupart des opérateurs investissent dans ce service mais cherchent encore un modèle économique pertinent.

64%

des établissemeNts appartenant à des chaînes hôtelières offrent gratuitement le wifi.



L

e wifi est presque partout. Dans nos bureaux et nos maisons, dans la rue, les cafés… Tous les sondages le montrent: l’accès à Internet est un des premiers services demandés par les touristes. La grande majorité des entreprises du secteur prévoient donc des investissements importants pour répondre à cette demande. Mais le coût de cette technologie et l’absence de modèle économique freinent son essor, notamment dans les transports. D’autres, anticipent aussi l’arrivée d’un nombre croissant de voyageurs connectés en

4G illimité avec leurs smartphones et qui se passeront volontiers du wifi. Enfin, un nombre marginal, mais croissant, de touristes essayent de se déconnecter. Le développement des nouvelles technologies supprime des intermédiaires et permet au touriste d’être plus autonome mais redonne, en réaction, une place centrale aux échanges humains. Rien ne dit, donc, que l’usage gratuit et illimité du wifi ne se développe sans limite.

Dans les aéroports

D’après Sita, 67% des gestionnaires d’aéroports ont prévu d’améliorer ou de développer

29 novembre 2013 - www.lechotouristique.com


Technologie Notre dossier

© Fotolia

les connexions sans fil d’ici 2016. Certains, comme Nice et Toulouse, proposent déjà un accès illimité pour un coût de « quelques milliers d’euros par mois ». Mais la plupart des plates-formes limitent le temps d’accès offert, par exemple de 15 minutes à Paris ou 60 minutes à Zurich. Selon ADP (Aéroports de Paris), proposer des connexions illimitées, de bonne qualité et gratuites sur des surfaces importantes pour des dizaines de millions de passagers, coûte trop cher. À l’avenir, des plates-formes proposant un service gratuit pourraient donc côtoyer des aéroports finançant ce service grâce à des publicités, comme à Boston. D’autres pourraient proposer un débit limité pour l’accès gratuit et une connexion de bonne qualité payante, comme à Baltimore. « On développe tous des applications et des sites mobiles. On cherche à donner des informations aux clients et à entrer en contact avec lui. Avec le wifi, vous pouvez par exemple renvoyer le client sur votre portail et lui demander d’indiquer son nom, son vol ou d’autres informations. Freiner le développement de l’accès

à Internet, c’est se tirer une balle dans le pied. Surtout qu’on ne fait pas beaucoup de business en vendant des connexions Internet », explique Jérôme Puleo, responsable Internet à l’aéroport de Nice-Côte d’Azur.

Dans les hôtels

= le saviez-

Parmi les différents services gratuits proposés par les hôteliers, le wifi est le premier critère de choix pour 34% des clients et 56% des voyageurs d’affaires, d’après Hotels.com. Pourtant, d’après une étude d’HotelChatter, seuls 64% des établissements appartenant à des chaînes hôtelières offrent gratuitement le wifi. Là encore, le coût d’implémentation, de quelques euros par mois et par chambre à plus de 100 euros, est un frein. Généralement, les hôtels 2 ou 3 étoiles fournissent donc un accès gratuit, mais avec un faible débit, souvent de 512 kilobits par seconde. Au contraire, la majorité des hôtels de luxe font payer le service jusqu’à 30 euros par jour. Accor, qui offre le wifi gratuit dans 2600 hôtels - soit près de 75% du réseau souhaite «déployer le wifi gratuit partout».4

43% des CoNsommateUrs refuseraient de réserver un hôtel qui n’offre pas de wifi gratuit. Source: InterContinental Hotels Group

vous ?

Certaines études estiment que le wifi gratuit peut avoir un impact négatif sur les revenus des aéroports car les voyageurs devant leur écran plutôt que d’acheter dans les magasins.

Part des HÔtels ProPosaNt Le WIFI GrATUIT en eUroPe 100

84,7 % 50

71,6 %

67 %

66,3 %

62,6 %

57,7 %

53 %

0 Turquie

Russie

Moyenne Allemagne Grandeeuropéenne Bretagne

France

Italie

Source : HrS, Avril 2013

61 % des VoYaGeUrs d’aFFaires

cherchent à ne pas être connectés durant un vol.

Source : American express Global business Travel)

www.lechotouristique.com - 29 novembre 2013

CroissaNCe des réserVatioNs

PoUr ACCÉDer AU WIFI en voL AUX ÉTATS-UnIS 2011

17 %

2012

19 %

2010

10 %

Source : PhoCusWrigth, mai 2013

9


Notre dossier Technologie

+ pour en

savoir plus www.hotelwifi.com www.hotelchatter.com www.moonblinkwifi.com www.airfarewatchdog.com www.gogoair.com

Mais la connexion est souvent limitée à 256 ou 512 kbit/s et il faut donc payer un service premium pour regarder des vidéos sans interruption ou utiliser des services de voix sur IP. D’autres limitent l’accès à certaines zones comme le hall principal. Autre modèle, plus innovant, celui des chaînes Mandarin Oriental, Fairmont ou InterContinental Hotels, qui offrent l’accès gratuit, mais seulement aux clients qui adhèrent à leurs programmes de fidélité. L’avantage ? Inciter les clients à adhérer et à communiquer leurs informations personnelles. Lors d’une intervention récente dans le cadre d’un congrès hôtelier, Shawn Tsetsilas, directeur du développement chez Cellular Specialties, estimait que les hôteliers ne devraient pas charger plus de 5 dollars un bon service wifi à leurs clients. Surtout, les hébergeurs devraient travailler sur des interfaces personnalisées pour chaque client qui permettraient de proposer des services ou des publicités.

Dans les transports

La « SNCF n’a pas encore trouvé le modèle économique » permettant de proposer le wifi sur tous ses TGV. Début novembre, le constat de Barbara Dalibard, DG de SNCF Voyages, après trois ans de test sur le TGV Est, était sans appel. L’investissement, de plus de

350 000 euros par rame, ne pourra être étendu à toutes les lignes à court terme. Thalys, qui a équipé tous ses trains et propose un accès gratuit en première classe et aux abonnés, a donc réalisé un véritable effort, notamment pour séduire les voyageurs d’affaires qui constituent plus de la moitié de ses clients. Dans les airs, les investissements sont aussi conséquents, avec 100000 à 200000 euros par appareil. Pourtant, aux États-Unis, près de 85% des avions sont équipés et les compagnies aériennes restantes annoncent presque toutes la mise en place prochaine du wifi en vol. La dernière en date étant Vueling en Europe. Le problème n’est pas tant le coût, que la faible demande des passagers. Ainsi, moins de 20% des passagers seraient prêts à payer pour ce service. Pire, 61% des voyageurs d’affaires chercheraient à ne pas être connectés durant un vol. Mis à part Virgin America, dont 12 à 15% des passagers utilisent le wifi, peu de compagnies arrivent donc à rentabiliser cet investissement. Les fournisseurs de services Internet en vol estiment pourtant, qu’à terme, la plupart des compagnies aériennes proposeront le wifi gratuit grâce à la publicité, dans l’espoir de vendre de nouveaux produits - hôtels, taxis, excursions - avant l’arrivée à destination ou pour améliorer leur service client. Fabrice bugnot

R Et si on débranchait ? Être connecté partout, tout le temps... Et si, dans le monde numérique de demain, le vrai luxe devenait plutôt celui de la déconnexion ? À Amsterdam, la marque Kit Kat tente déjà de surfer sur cette idée en installant des « Free no-wifi zones»: autour d’un banc, tous les signaux Internet sont bloqués dans un rayon de 5 mètres. Le secteur touristique s’intéresse aussi au sujet. En Amérique du Nord, un marché de niche est même en train de

10

naître : les voyages de «digital detox », littéralement «désintoxication numérique ». Plusieurs hôtels jouent déjà le jeu, installant des zones sans technologie voire bannissant toute connexion et outil multimédia (y compris la télévision). Des voyagistes spécialisés vont aussi jusqu’à proposer des « retraites » dans des ranchs isolés, où les clients troquent le surf sur Internet (leurs appareils leur sont confisqués durant la durée du séjour) contre des activités

de méditation ou d’écriture. En France, la tendance reste balbutiante. Le TO Chamina Voyages a bien essayé en septembre dernier d’organiser un séjour randonnée « Déconnexion-reconnexion en Lozère », durant lequel les téléphones portables des participants devaient être placés dans un coffre cadenassé. Mais faute d’un nombre suffisant de participants, le départ a dû être annulé. christophe plotard

29 novembre 20133 - www.lechotouristique.com


AVIGNON étés 2013 - 2014 - 2015

GROUPES Dîner croisière + Spectacle monumental 3D au Palais des Papes spectacle reconduit en 2015

36 € / pax* Menu w Terrine de légumes, crème ciboulette w Entrecôte grillée et sa garniture w Entremet poire caramel, crème anglaise w 1 bouteille de vin pour 4 personnes Menu Enfant (- 12 ans) w Quiche au fromage w Cuisse de poulet rôti w Glace Les Luminessences d’Avignon Tous les soirs à 21h15 (35 min.) du 15 Août au 28 Septembre 2013 Entrée gratuite pour les enfants de moins de 8 ans Tarif spécial groupes (minimum 20 pax) w Adultes : 36€ / personne w Enfants (-12 ans) : 22€ / personne Conditions de ventes Toute réservation confirmée sera facturée (sans annulation 48h avant). * tarif sujet à modification en 2014 et 2015

SERVICE RECEPTIF GROUPES De nombreux produits groupes sont disponibles toute l’année pour vos sorties à Avignon et dans la région d’Avignon. Escapades culturelles, dégustations, découverte de la Provence... Programmes personnalisés sur demande Consultez nos produits groupes sur www.avignon-tourisme.com

Contact & Réservation Tél : +33(0)4 90 27 50 50 groupreservation@avignon-tourisme.com


Chiffres

6h 20 11 Me seront néCessaires

C’est le Chiffre d’affaires

pour relier Paris à barcelone en train à partir du 15 décembre, soit 20 minutes de moins qu’actuellement. C’est la date à laquelle devrait être mis en service le tronçon à grande vitesse entre Perpignan et barcelone.

réalisé par Émotions, la marque haut de gamme de Kuoni, en 2013, soit 5% de plus que l’an dernier. Le To a fait voyager 1 893 clients (+6 %), mais le panier moyen est en légère baisse (-3 %), à 5 800 euros/personne.

72,7 Me

200Me C’est le volume d’affaires

réalisé avec les To par les agences TourCom en 2013 (+2% par rapport à 2012), soit un dixième du volume d’affaires total du réseau, le reste étant surtout porté par l’aérien.

-0,2 %

C’est la baisse du volume d’affaires

des agences de voyages sur les départs du mois d’octobre, par rapport à l’an dernier. en nombre de passagers, l’évolution est positive, à +2,4 %.

440 millions, C’est la somme

que la Commission européenne demande à la SnCm de rembourser à l’État français. Il s’agit de diverses aides publiques perçues par la compagnie depuis 2003 et jugées illégales par bruxelles.

12

seront ConsaCrés par l’état

à l’action Développement du tourisme, d’après le projet de loi de finances pour 2014 qui vient d’être voté à l’Assemblée nationale. C’est 8% de moins qu’en 2013.

36

nouveaux membres intègrent

le guide international de relais & Châteaux pour l’année 2014. Huit destinations font également leur entrée dans l’offre, dont la Croatie, la république dominicaine, la russie, l’Île maurice et la Turquie.

La vidéo de la semaine retrouvez l’interview de marion Carrette, fondatrice et PDG de OuiCar.fr, en partenariat avec Dgtv.fr.

29 novembre 2013 - www.lechotouristique.com


La question de La semaine

Les taxes à l’entrée,

poison des destinations

© Fotolia

Visas, taxes touristiques, frais administratifs… : les États multiplient les prélèvements auprès des touristes. mais l’impact sur le nombre de visiteurs n’est pas le même partout.

L’

Irlande nage à contre-courant. Pour stimuler la création de nouvelles lignes aériennes, son gouvernement a annoncé fin octobre la suspension l’an prochain de la taxe touristique de 3 euros prélevée sur chaque billet d’avion. Une exception car, à l’échelle mondiale, la tendance est au contraire à la hausse des prélèvements. Ces dernières semaines, les annonces dans ce sens se sont multipliées : instauration d’une taxe aérienne auMaroc à partir du 1er avril prochain (entre 9 et 36 € par passager, à l’arrivée mais aussi au départ), mise en place d’une redevance touristique en Thaïlande d’ici quelques mois (0,7 € par jour et 12 € pour tout voyage de plus de trois jours), relèvement de 15 à 25 dollars du prix du visa délivré à l’arrivée en Égypte à partir du 1er mai 2014… Ces annonces s’inscrivent évidemment

dans un contexte de rigueur budgétaire, qui force les États à trouver de nouvelles sources de recettes. Le Maroc espère ainsi récolter avec sa taxe aérienne 90 millions d’euros par an, dont la moitié sera affectée à la promotion touristique et viendra compenser la baisse des subventions versées à l’office national du tourisme. En Thaïlande, c’est le ministère de la Santé qui est à la manœuvre, expliquant vouloir couvrir les dépenses médicales impayées des touristes blessés ou tombés malades pendant leur séjour.

L’attractivité reste le critère numéro 1

Mais sous prétexte de faire rentrer de l’argent dans les caisses, les États ne risquent-ils pas d’en perdre en faisant fuir les visiteurs ? Tout dépend en réalité de la place qu’occupe un pays sur l’échiquier

www.lechotouristique.com - 29 novembre 2013

des destinations mondiales et l’attractivité qu’il exerce auprès des visiteurs. Aux États-Unis, par exemple, alors que la demande d’ESTA (Système électronique d’autorisation de voyage) est facturée 14 $ aux touristes depuis septembre 2010, le pays bat chaque année un nouveau record de fréquentation. Il devrait ainsi frôler les 70 M de visiteurs en 2013, contre 55 M en 2009. De même au Sri Lanka, où le boom touristique est tel depuis trois ans que la mise en place d’un visa payant depuis le 1er janvier 2012 (entre 15 et 30$ selon la nationalité) n’a pas enrayé la mécanique. Au Sénégal, en revanche, l’instauration depuis le 1er juillet dernier d’un visa biométrique obligatoire, coûteux (50 €) et complexe à obtenir, fait craindre une accélération de la baisse de la fréquentation. La décision a en effet été prise alors que la destination est déjà en difficulté depuis plus de deux ans. Certaines études tablent ainsi sur un recul d’un tiers du nombre de visiteurs dès cette année. De quoi faire sans doute réfléchir l’Égypte, dont la santé touristique reste plus que jamais précaire… christophe plotard

100 $ c’est Le prix

du visa commun que vont proposer le Kenya, le rwanda et l’ouganda à partir de janvier 2014.

13


opinion La parole à

Jean-Pierre Mas, président de selectour AfAt

^ lechotouristique.com 4 retrouvez son parcours professionnel sur notre carnet des décideurs.

l’Écho touristique : comment se présente le 4e congrès du réseau qui aura lieu du 28 novembre au 1er décembre à mazagan, au maroc ? Jean-pierre mas : Il y aura environ 650 participants et les ateliers seront ouverts à tous. Le jeudi sera néanmoins réservé aux adhérents. Chaque commission de travail présentera à tour de rôle un premier bilan de sa feuille de route établie en juin dernier pour une année. la transparence vis-à-vis des adhérents était l’une de vos promesses de campagne. est-elle respectée ? Tous les engagements pris sont tenus. Une commission « vie du réseau » a été créée avec à sa tête deux nouveaux administrateurs. Ils publient tous les deux mois à destination

« Tous les engageme À l’occasion du congrès selectour afat qu’il préside seul pour la première et unique fois, Jean-Pierre Mas parle, sans langue de bois, des différents projets du réseau : le nouveau site web, la première campagne de pub grand public, le recrutement d’un directeur général, les nouvelles enseignes… il revient aussi sur les relations internes, les résultats 2013, le Top 14… et évoque, à demi-mot, sa succession. des adhérents une synthèse des différentes décisions prises en conseil d’administration. Aujourd’hui, les relations entre administrateurs et avec les adhérents sont apaisées. La période de coups bas, qui a précédé mon élection, a été affreuse et la plus difficile de ma carrière professionnelle. un autre chantier portait sur les économies à réaliser, à hauteur de 2m€. où en êtes-vous ? on a déjà économisé 2 m€ comme on s’était engagé à le faire en maîtrisant globalement les dépenses, ce qui inclut la masse salariale et les honoraires. on reverse donc de la richesse aux adhérents avec un an d’avance et on va continuer à accroître les réserves. Il faudrait un

événement catastrophique, comme le dépôt de bilan de l’un de nos principaux fournisseurs, pour que nos résultats financiers soient négatifs. nous avons aussi le projet de rationaliser l’utilisation de l’espace. À Paris, le loyer du siège coûte 340 000 € hors taxe par an. C’est un gros loyer. À Toulouse, le réseau est propriétaire. comment se passent les relations avec vos fournisseurs, notamment ceux du top 14 ? Les résultats avec les deux To du Top 14+ sont à la marge. Les ventes avec les To du Top 14 sont passées de 40% à 50% en neuf mois. Sur l’ancien périmètre, qui comptait notamment vacances Transat, Look voyages et Passion des îles, nous étions à 57%.

4selectour-afat.com s’inspire de Facebook et d’Airbnb • La nouvelle version du site selectour-afat.

com mettra davantage en avant les agents de voyages que le réseau appelle sur son site « les experts ». avis, conseils, coordonnées, horaires, photos, etc., l’internaute aura accès à un maximum d’informations. Chaque expert aura sa propre page avec tous ses commentaires publiés sur une timeline, à la manière de Face-

14

book. Un chat en ligne est également envisagé mais difficile à mettre en place car, pour être efficace, une réponse doit être donnée dans les 20 secondes. L’entrée sur le site se fera par mots clés et date de départ comme sur airbnb ou Tripadvisor. il n’y aura pas de call center, toutes les réservations seront redirigées vers les agences.

comptez-vous, comme vos concurrents, signer avec nouvelles Frontières ? C’est en discussion. mais aujourd’hui, pour trouver un terrain d’entente, il faut jouer dans le Top 14. Autrement dit, intégrer les trois marques du groupe TUI (nF, marmara, Passion des Iles, ndlr). Vous avez lancé le mois dernier le site unique selectour Afat Affaires. qu’en est-il de la version loisir ? Le site grand public sera lancé le 15 décembre et présenté aux adhérents lors du congrès. Il sera « googlien », c’est-à-dire qu’il fonctionnera comme un moteur de recherche Google. Les clients taperont par exemple « vacances maroc » et ils seront directement renvoyés vers une sélection précise des produits disponibles. La seconde grande nouveauté, c’est que le site renverra au maximum vers les agences. Aujourd’hui, 35% des ventes en ligne sont affectées à une agence à la demande de l’internaute. notre objectif est d’atteindre 95%. comment ? en fonction de son adresse postale, le client se verra affecter automatiquement l’agence

29 novembre 2013 - www.lechotouristique.com


La parole à opinion

ments pris sont tenus »

« Le nouveau site web, lancé le 15 décembre, renverra au maximum vers les agences de voyages. Elles percevront la totalité des commissions. » la plus proche de chez lui, à l’aide de Google maps. Pour ne pas avoir accès à ce service, il faudra qu’il le décoche. S’il ne le fait pas, l’agence percevra la totalité de la commission. Il y a encore aujourd’hui beaucoup de réticence dans les agences de voyages et certaines veulent encore savoir comment se battre contre Internet… Le lancement global du nouveau site inclura une appli iPhone et iPad. Actuellement moins d’1 %

des ventes de forfaits se font en ligne. notre objectif est de les porter à 5 % d’ici un an. la clé de la réussite repose sur le référencement. quel budget allez-vous y consacrer ? Le budget global portant sur la présence de la marque et le référencement est de l’ordre d’un million d’euros en 2014. en 2013, il était de 200000€. nous avions volontairement

www.lechotouristique.com - 29 novembre 2013

© Pascal Guittet

sous-investi car nous changions de marque et de site. un autre volet important porte sur le développement de la marque unique. où en est le déploiement de la nouvelle enseigne ? Le rythme d’installation de la marque est satisfaisant. 895 agences ont pris la décision de poser la nouvelle enseigne, soit la quasi-totalité des agences labellisées. 524 l’ont déjà fait ou sont en train de le faire. L’échéance du 31 décembre 2013 accélère les changements d’enseignes. D’autant que courant janvier, nous allons lancer notre première campagne de pub Tv. Très décalée, elle mettra l’accent sur la dualité entre agences physiques et web en jouant sur l’humour autour de l’hippocampe. Le budget d’achat d’espaces s’élève à 1,5 m€. elle sera diffusée sur TF1 puis déclinée pour le voyage d’affaires sur LCI et bFm Tv. lors de l’iFtm top resa, vous avez conclu un accord avec croisieurope portant sur l’exclusivité de la commercialisation du ms lafayette. ce type de partenariat est-il amené à se développer ? Absolument. nous avons également négocié l’exclusivité de la commercialisation de certains Kappa Clubs. D’autres partenariats devraient suivre. Le but est de développer des produits marque de distributeur comme le fait la grande distribution. Pour y parvenir,

nous devons trouver des To qui fabriquent pour nous des produits exclusifs. plus globalement, quels sont vos résultats pour l’année 2013 ? L’année sera positive en voyage d’affaires, de l’ordre de +1%, et négative en To, pour la première fois, à -2%. La location de voiture est stable, l’hôtellerie est en croissance de +29% et les réceptifs de +185%. Ces résultats montrent que la frontière entre To et distributeurs est poreuse. Chacun fait le métier de l’autre et a raison de le faire. le recrutement d’un directeur général est-il toujours d’actualité ? bien sûr. Un groupe définit actuellement le poste et le profil du futur DG. Le recrutement sera lancé d’ici la fin de l’année. Votre mandat de président prendra fin en juin prochain sans pouvoir vous représenter. qui voyez-vous à votre succession ? Ce qui est sûr, c’est que je ne ferai pas modifier les statuts pour pouvoir me représenter. Je pense avoir fait le job et que la présidence doit changer dans un groupe. J’ai été élu président d’Afat il y a 20 ans. Celui qui reprendra le flambeau doit être un élu expérimenté. C’est le conseil d’administration qui le désignera et je n’aurai qu’une voix. propos recueillis pAr cÉline perronnet

15


focus éco réglementation

Convention collective :

© Levi / Masterfile

ce qui va changer

La nouvelle convention collective des agences de voyages et entreprises du tourisme va entrer en vigueur le 1er juillet 2014, après la signature définitive prévue le 10 décembre et le processus d’extension à toute la branche. Après 5 ans de travail et de discussions, les représentants du personnel ont trouvé un accord avec le Snav, à l’exception de la CGT, minoritaire, pour remplacer l’ancienne version qui datait de 1993. Voici les principaux changements impliqués par ce nouveau texte.

1. Travail du dimanche et de nuit

Cet article était un des points d’achoppement entre les différents syndicats, ainsi qu’entre le Snav et les syndicats. Le nouveau texte introduit en effet le travail permanent du dimanche et de nuit. Il précise que les entreprises dérogeant au repos dominical devront rémunérer leurs salariés avec une majoration minimale de 15 % de leur salaire horaire de base et de 20 %

16

en cas de travail de nuit. La CGT souhaitait, pour sa part, une valorisation d’au moins 45 %. Mais FO, bien qu’opposée « sur le principe » au travail du dimanche, estime que les 15 % supplémentaires sont toutefois « mieux que rien ». Le code du travail autorise déjà certaines entreprises à obliger leurs salariés à travailler le dimanche et sans contrepartie en vertu des articles L. 3132-12 et R. 3132-5. Dans le tou-

risme, sont notamment concernées les entreprises qui effectuent des prestations de réservation ou de vente d’excursions et de places de spectacles, et, d’accompagnement de clientèle. Ainsi que celles situées dans des zones ou communes touristiques. Au-delà de ces « cas particuliers » prévus par l’article L.3132-12 (zones ou communes touristiques et thermales), le travail « exceptionnel » le dimanche et la nuit restera majorée d’au moins 75 %.

29 novembre 2013 - www.lechotouristique.com


réglementation focus éco 2. Forfait jour et

annualisation du temps de travail

Le Snav a revu sa copie pour limiter le recours au forfait jour pour les salariés non-cadres du groupe E aux seuls commerciaux. Les syndicats craignent en effet qu’en comptabilisant les jours travaillés dans l’année, les heures supplémentaires ne soient plus prises en compte ou que l’augmentation de la charge de travail ait un impact sur la santé des salariés. Une procédure de suivi du temps de travail a été mise en place, comme prévu par la loi.

3. Indemnités

de licenciement

Les indemnités de licenciement ont été augmentées pour les employés de plus de 50 ans et avec 20 ans d’ancienneté. Elles seront calculées sur la base des deux-tiers du salaire men-

suel, comme le précise un jugement de la Cour de cassation.

période d’essai sera augmentée d’un mois pour toutes les catégories.

4. Départ

6. Prime

En cas de départ à la retraite à la demande de l’employeur, le montant de l’indemnité légale sera porté à 20 % de la rémunération mensuelle par année de présence pour les 10 premières années d’ancienneté et à 35 % pour les années suivantes, contre 15 % auparavant. L’indemnité reste en revanche de 15 % si la demande de départ à la retraite provient du salarié.

La prime de langue est supprimée pour les emplois ne nécessitant l’usage que d’une seule et unique langue étrangère. Les bénéficiaires actuels de la prime verront toutefois celle-ci maintenue sous la forme d’une prime additionnelle au salaire de base qui n’entre pas dans le calcul du SMCG.

à la retraite

5. Stages et période d’essai

Pour entrer en conformité avec la loi, le nouveau texte précise que les stages seront obligatoirement rémunérés au-delà de deux mois et que la

de langue

7. Congés pour enfants

malades ou handicapés

Le nombre de jours de congés pour enfants malades est toujours au nombre de quatre par an mais a été porté à huit jours pour les parents d’enfants handicapés. Fabrice bugnot

Plus de 180 vols hebdomadaires au départ de la France vers le Maroc et l’Afrique CASABLANCA

OUJDA

Jusqu’à 7 vols quotidiens au départ de PARIS-ORLY et plusieurs vols directs hebdomadaires au départ de Lyon-MarseilleNantes Bordeaux-Nice-ToulouseStrasbourg

Un vol quotidien au départ de PARIS-ORLY

à partir de 190 € TTC A/R

3 vols hebdomadaires au départ

MARRAkeCh

à partir de 190 € TTC A/R

Jusqu’à 4 vols quotidiens au départ de PARIS-ORLY et plusieurs vols directs hebdomadaires au départ de Lyon-Marseille-Nantes Bordeaux-Nice-Toulouse

à partir de 165 € TTC A/R

à partir de 198 € TTC A/R TANGeR de PARIS-ORLY

Fez 6 vols hebdomadaires au départ de PARIS-ORLY

à partir de 190 € TTC A/R

Sur tous les vols 1 bagage de 23kg et repas offerts Centre d’appel : 0820 821 821

www.lechotouristique.com - 29 novembre 2013

www.royalairmaroc.com

17


Quand Lyon

L

© Les lampounettes / Tilt 2013 : Émirats Arabes Unis - Création Fête des Lumières 2010 / Tilt

La ville se prépare à la grande affluence. Comme chaque année autour du 8 décembre, la Fête des lumières va métamorphoser Lyon pendant quatre jours.

es lumignons continuent à briller aux fenêtres lyonnaises la nuit du 8 décembre. Plus de 160 ans après la naissance de cette tradition, en 1852, la Fête des lumières est devenue un événement gigantesque. Chaque soir durant 4 jours, la ville tout entière, ses monuments et places, ses églises et ponts, sont le théâtre de spectacles lumineux grandioses, attirant entre 3 et 4 millions de visiteurs. L’édition 2013, qui se déroulera du 6 au 9 décembre prochain, ne © Les Chrysalides de Saint-Jean / Damien Fontaine - Fête des Lumières 2012 Ville de Lyon / Muriel Chaulet

s’illuminera

18

© La Sarabande des Animaux Magnifiques - Fête des Lumières 2012 © Ville de Lyon / Muriel Chaulet

made in france

29 novembre 2013 - www.lechotouristique.com


ECHO3089_19:Mise en page 1 26/11/13 08:44 Page1

!: 6; D6?,317 B ?3?/ <G ;,?; C31? ?: 0,; 1 ;1 6: 5AG :?,;?; 31? 1+*:/;  ;?/- ,1C,?+C?? ?? 11 8B, 6:30?  0?03:+ 6*3;: / 3B:  /94?/  ,// 1 ( 6:,; 6:B )7 1;?// 1; / 6E;' ?3B:,;?,8B ,1?:1?,31/ / ? ; /B0,:; ;? B-3B:9*B, 31;,: 300 /9B1 ; 6:,1,6BD /C,:; 9??:?,31;  / C,// B 00 ?,?: 8B ;31 /;;01? B 6?:,03,1 031,/  /91;3 3B ; :6B??,31 ';?:3130,8B7 96:; 1/E+

E31 /9 ",  ?3B:,;0 1C,:31 &GG ?3B:+36:?B:; 6:363;1? ; 6.'; 1; / :  /9C101?7 ( 1 :1 3B 1; /; 6E; B:361; /,0,?:36*; B3B6 9B?3:,;?; 3:'1,;1? ; C3E'; ,; 3001? /1,1 *1? ,:?:,  6:303?,31  /9 7 ,; / !? 13B; 6:0? B;;,  6?: ; /,1+ ?/; /3,1?,1; 13?001?  *,1 1; / :  ,:B,?; 6/B; /:'; ;B: / ?*0?,8B  3/7 ) ;B/??  /; B0,:; 31? ?:1;!3:0 / 03,;  0: 1 B1 6,  ;,;317 4?/; 66:?+ 01?;  /3B: *0:; *F /9*,?1? /; *+ :'01?; ;31? ;3BC1? :;:C; 9B1 11 ;B: /9B?: 0/': ; 6:,D 8B, %01?7  ,11/

     

 7(#3"3

2--(%7%+* )+%( 7 4 (:)%34 .%4-+*%( "37:%7)*7 4:3 % 7 *3+&/ "+(+(%4 (2*4)( 4 4%74 )%4 * 4* 7 -3+$ -+4 4 -3+:340

  +*4:(73

 4%7  (2  ( ;%(( <<<0(>+*$3*0+)0 ( +))3%(%4 *+7))*7 :* >+* %7> 3 4-%( 7 4 (:)%34 +***7 4 := 73*4-+374 * +)):* 7  7+:4 (4 ):440

  ;%4%73

* '+:3* ( ,9 %**( 237 +*7)-+3%* +3"*%4 *4 ! (%:=  ( ;%((0 +3%34 2+:;37:3 3*+34 :3*7 ( 7 4 (:)%340 *73 "37:%7 ; ( >+* %7> 30

9:? 31?063:,1 8B, ; ?,1? 1; / C,// -B;+ 8B9B $ -1C,: C:,? B;;, 6:0??: BD 0B+ ;;  !,: / 6/,17 ? 00 /; /1?3B:;  E31 6:3#?1?  /9"? 9;6,:?,31  3001: 6: / B-3/,; 31? / BC AG5@  ? 3B* / A5 13C0:7      

 4 #3>4(%4  %*7$ * 5 )%* +*7%* $ 7 4 :)%34 9?,9 %((  >+* 5 :3%( #:(7

  3* 4 *%):= "*% 1:4 $ 7 4 :)%34 9?,9  %((  >+* 5 :3%( #:(7

         

        


business Travel

Réserver son déplacement en toute mobilité

l’usage des technologies mobiles monte en puissance chez les voyageurs d’affaires particulièrement entre la réservation et le déplacement lui-même.

S

elon le baromètre EVP 2013, 58% des entreprises déclarent avoir un usage courant des technologies mobiles, en progression de 5% par rapport à 2012. 14% ajoutent même qu’elles peuvent se substituer aux modes de réservation traditionnels. Mais, dans les faits, il y a souvent un décalage entre faisabilité technique et usage. Ainsi, les fonctionnalités restent encore cantonnées à la phase de préacheminement (période entre la réservation et le déplacement lui-même) au détriment des étapes de réservation et d’achat, de déplacement et de postacheminement. Ce sont principalement les alertes fournisseurs (72%) et les fonctionnalités de check-in (62%) qui se développent, comme CheckMate, sous l’impulsion des entreprises elles-mêmes mais les fonctions de reporting, de gestion des notes de frais ou encore de réservation ne connaissent pas le même engouement. Lors de la récente conférence PhoCusWright en Floride, l’Américain

Ò

TRanspoRT

De nouveaux lounges VIp chez Lan et TaM LAn Airlines et ses filiales et TAm Airlines viennent d’annoncer l’ouverture commune de cinq lounges vIP dans les aéroports internationaux de buenos Aires, bogota, miami, ainsi que prochainement à Santiago du Chili et Sao Paulo. Les voyageurs pourront bénéficier des meilleurs services tels qu’un espace dédié aux plus jeunes, un espace relaxation, des salles de bain individuelles, un business Center et une restauration inspirée de plats régionaux. Les nouveaux lounges sont à la disposition des passagers voyageant en première classe, classe affaire et classe économie premium.

20

Pour

30 %

des travel managers,

étendre le périmètre des fonctionnalités mobiles est une priorité pour 2014. (Source EVP 2013)

JHôTeLLeRIe InterContinental ouvre un hôtel de luxe à Davos

L

e groupe hôtelier inaugurera le nouvel InterContinental Davos au mois de décembre. Unique en son genre, le bâtiment ovale est entouré de 790 éléments en acier doré. L’impressionnante façade futuriste a été conçue pour se fondre dans le paysage et refléter les spécificités des alpes suisses. ainsi, l’intérieur de l’hôtel, qui regroupe 216 chambres et suites, recrée l’atmosphère d’un chalet moderne. L’environnement local a également été intégré dans la conception du spa, qui offre une piscine intérieure et une piscine extérieure. Davos, qui accueille chaque année le

Forum économique mondial, est considérée comme le centre de congrès des alpes. À ce titre, l’établissement compte plus de 1 500 m² d’installations pour les conférences.

© InterContinental

R innovation

Concur a néanmoins présenté une solution de planification des déplacements professionnels via un « agent virtuel expert », avec son partenaire EVA. Démonstration à l’appui, quand un voyageur d’affaires dit à son smartphone : « Je veux aller au bureau de San Francisco », l’application lui demande de vive voix où, puis quand, avant d’afficher des vols indexés sur la politique voyage et les préférences voyageurs. En 2014, le service permettra la réservation vocale et sera traduit en français. céline Perronnet

29 novembre 2013 - www.lechotouristique.com


BULLETIN D’ABONNEMENT

NOUVELLE FORMULE

à compléter et à renvoyer accompagné de votre règlement à L’Echo Touristique Service Abonnements - Antony Parc II 10, place du Général de Gaulle BP 20156 - 92186 Antony Cedex • Fax : 01 77 92 98 15 • abo@infopro.fr

4 OUI, je m’abonne pour 1 an à la nouvelle formule m

« Magazine + Digital » de L’Echo Touristique. Je recevrai 42 numéros + 6 hors-séries + les newsletters + l’accès au web abonné.

à partir de e HT

75

m Agents de voyage : 75 EHT* soit 76,57 ETTC

ECH1AV01

(Joindre un justificatif professionnel)

m Autres professionnels : 99 EHT* soit 101,08 ETTC m étudiants : 35 E

ECH1A01

TTC*

(Joindre une photocopie de votre carte étudiante)

.

Je choisis de régler par : m Chèque bancaire ou postal joint à l’ordre de L’Echo Touristique m Je préfère régler à réception de facture

ECH1308

ECHETU01

Société............................................................................................................................................ m Mme m Mlle

de mobilité : disponible sur papier, tablettes, smartphones d’ouverture : Voyages d’affaires Nouvelles technologies

m M.

Nom ................................................................................................................................................ Prénom........................................................................................................................................... Fonction.......................................................................................................................................... Adresse........................................................................................................................................... Code postal Tél. N° Siret

Ville ....................................................................................... Mobile Code NAF

E-mail..........................................................................@...............................................................

L’hebdomadaire Les e-newsletters

6 hors-séries lechotouristique.com

Indispensable pour recevoir votre code d’accès aux site et magazine en ligne - MAJUSCULES OBLIGATOIRES

*TVA à 2,10 %. Offre valable jusqu’au 31/08/2013 en France Métropolitaine pour tout nouvel abonnement. Conformément aux lois du 6/1/1978 et LCEN du 22/6/04, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier et vous opposer à leur transmission éventuelle en écrivant au Service Abonnements. Groupe Industrie Services Info - SAS au capital de 38 628 352 € - 442 233 417 RCS Nanterre - N° TVA FR 29 442 233 417


destination macau

Macau,

l’empire contre-attaque

O

n ne sait pas trop à quoi s’attendre lorsque l’on s’envole pour Macau. Bien sûr, le nom évoque immanquablement le jeu et une réputation sulfureuse qui fait toujours partie de la légende de l’ancienne colonie portugaise. Si elle semble s’être assagie, notamment depuis son retour à la Chine, en 1999, la fièvre du jeu n’y est pas qu’un mythe. Pour preuve, les casinos réalisent un chiffre d’affaires cinq fois supérieur à celui de Las Vegas. Et pendant que les joueurs rêvent de fortune, Macau rêve de s’agrandir. Composée de la péninsule de Macau et des îles de Taïpa et Coloane, la destination – 30 km2 à l’heure actuelle – veut gagner 5 km2 de terres en plus sur la mer. Elle y fera pousser 20 000 chambres supplémentaires d’ici 2016, sans doute dans l’un de ses complexes démesurés dont elle a le secret, à l’image de City of Dreams, gigantesque resort réunissant hôtels, restaurants, boutiques de luxe et divertissements. Mais, consciente du risque qu’il y a à parier sur une seule activité, Macau veut aussi diversifier sa stratégie touristique. Elle compte pour cela valoriser son héritage historique, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Un argument plus séduisant que les tables de poker auprès des touristes français, qui la visitent généralement en combiné avec Hong Kong. En 2012, ils étaient un peu plus de 42 000 à faire le voyage ; le chiffre devrait être en très légère augmentation fin 2013. Actuellement, Macau est accessible en 45 mn en ferry depuis Hong Kong mais à l’horizon 2016, elle sera accessible par un pont. De quoi ouvrir de nouvelles perspectives. Émilie Vignon

R Save the date…

© OT de Macau

oui à la destination pour un voyage En famille Culturel Farniente MICE Shopping

Festival des arts Théâtre, danse, musique… : ce festival annuel met en avant de nombreuses disciplines. Certaines représentations sont données dans des sites inscrits au patrimoine de l’Unesco. www.icm.gov.mo/fam/24/en/

22

Juin 2014

© OT de Macau

Mai/juin 2014

Festival international de bateau dragon Commémorant le poète Qu Yan, qui se jeta dans le fleuve pour protester contre la corruption du gouvernement, ce festival se tient sur le lac nam van.

www.sport.gov.mo/en/sites/dragonboat

29 novembre 2013 - www.lechotouristique.com


macau destination

o à consulter

fr.macautourism.gov.mo/index.php fr.macautourism.gov.mo/events/calendar.php www.macau.com/en/ https://www.facebook.com/macaucom

carnet de voyage

E À vOIr : B À lIrE :

Après une première escale en 1974 dans L’Homme au pistolet d’or, James Bond revient sur ses pas à Macau dans Skyfall. Hong Kong et Macao, de Joseph Kessel. Une plongée dans les brumes de Macau, au milieu des années 50.

DAnS lA vAlISE : une petite laine pour déambuler dans les resorts : la climatisation y est souvent poussée à fond.

ÒY AllEr :

la solution la plus simple pour se rendre à Macau est de prendre un vol direct Paris-Hong Kong (environ 12 heures de vol) sur Air France ou Cathay Pacific. Depuis l’aéroport de Hong Kong, un ferry assure la liaison vers Macau (45 minutes environ). le transfert des bagages est assuré automatiquement de l’avion au bateau.

l‘ APPli à tÉlÉchArger

octobre/novembre 2014

Festival de la fleur de lotus macau rend hommage à la fleur de lotus à l’occasion d’un festival qui se tient dans l’enceinte du musée des maisons de Taïpa ou dans les jardins de Lou Lim Leoc. www.sport.gov.mo/en/sites/dragonboat

© OT de Macau

© OT de Macau

septembre/octobre 2014

Festival international des feux d’artifice macau a longtemps vécu de la fabrication de feux d’artifice et leur dédie depuis 25 ans une grande compétition internationale. fireworks.macautourism.gov.mo/

www.lechotouristique.com - 29 novembre 2013

15-16 novembre 2014

© OT de Macau

Juin 2014

Festival international de musique Attirant des centaines de milliers d’amateurs, le festival international de musique de macau réunit des artistes d’envergure internationale.

© OT de Macau

© OT de Macau

Experience Macau. Une application qui concentre toutes les informations utiles pour découvrir la destination : points d’intérêts touristiques, spectacles, divertissements. Offrant l’accès à un panorama photo à 360°, Experience Macau propose aussi de découvrir la destination en réalité augmentée.

Grand Prix automobile de Macau Événement de renommée mondiale, le Grand Prix de l’automobile, dont le tracé passe par les rues de macau, a lieu chaque année au mois de novembre depuis 60 ans.

23


destination Macau

Avec quelques sous en poche, deux possibilités s’offrent au voyageur pour assurer sa prospérité à Macau : jeter une pièce dans la fontaine d’un temple, ou miser son pécule au jeu. À en juger par les dizaines de cars qui déversent des flots de touristes dans les casinos, pas de doute, la deuxième option l’emporte massivement ! Il faut dire que Macau joue à fond de sa particularité : ce confetti de 30 km2 est en effet le seul endroit, de tout l’empire du Milieu, où les jeux d’argent sont autorisés. Pas moins de 35 casinos y rivalisent de démesure pour s’attirer les faveurs des touristes. Si la fièvre du jeu s’est bien emparée des lieux, les joueurs sont étonnamment calmes. Plus qu’un divertissement, parier est pour beaucoup un réel investissement. Pas question donc de perdre son sang-froid… Mais le soir venu, lorsque les façades des casinos sortent le grand jeu avec leurs effets de lumière, le spectacle de Macau by night ne laisse, lui, pas de marbre.

© OT de Macau

^ trésors cachés

Mastodontes à l’architecture parfois délirante, comme en témoigne le Grand Lisboa, gratte-ciel pharaonique reproduisant une fleur de lotus, les complexes touristiques font de l’ombre au patrimoine historique. Pourtant, si la parenthèse s’est refermée en 1999, l’héritage de quatre siècles de présence portugaise est très présent.

© OT de Macau

^ ruée vers l’or

o

À voir : admirer la ville, la nuit, en prenant un verre au 38 lounge, très chic bar installé sur le toit de l’hôtel altira, pourvu d’une très belle terrasse. la vue sur macau y est magnifique. Prendre un peu plus de hauteur encore en se rendant au 58e étage de la macau sky tower, qui offre un panorama exceptionnel sur la ville. les plus téméraires pourront y sauter à l’élastique ou tenter une promenade sur le skywalk… Il s’incarne dans les emblématiques ruines de Saint-Paul, vestiges d’une église détruite par le feu en 1835, dont il ne reste que la façade. Sculptés dans la pierre, les symboles qui l’ornent mélangent influences européennes et orientales. Un mariage rare, à l’image du centre historique de la ville, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. on voyage sans cesse entre l’Asie et l’europe dans cette ville métisse, où la silhouette des temples répond à celle des églises baroques. Incontournable, le temple d’A-Ma illustre à sa façon ce dialogue. en débarquant devant l’édifice, situé sur la baie d’A-ma, les premiers Portugais ont cherché à connaître le nom de ce lieu inconnu… « Ama Gao » - « baie d’A-Ma », en cantonais, devint alors, aufildequelquesapproximationsphonétiques,Amacao…puisMacau.

o

coup de cœur : chinoise, macanaise, Portugaise… ce melting-pot est aussi présent dans la gastronomie et l’on trouve de très bonnes tables à macau. Pour un mémorable canard laqué, conseillez le restaurant du Grand hyatt.

R Dans la production… asia

Trois extensions : certaines au départ de Hong Kong, d’autres à pied d’œuvre à Macau. Des visites qui mettent l’accent sur le patrimoine historique de la ville, et pour certaines sur les îles de Coloane et de Taïpa. www.asia.fr

24

directours

Un combiné Hong Kong/Macau de 9 jours/6 nuits pouvant commencer par l’une ou l’autre destination. Hébergement au Grand emperor Hotel, en plein centre de la ville. Également une « escapade urbaine » de 7 jour/4 nuits. www.directours.com

Planetveo

via sa marque Chinaveo, Planetveo suggère une escapade Hong Kong/Macau de 7 jours/4 nuits. Autre option, « Hong Kong et Macau comme on les aime » en 9 jours et 6 nuits, avec hébergement à la Pousada Sao Tiago. www.chinaveo.com

Voyageurs du Monde

La Pousada Sao Tiago ne pouvait que taper dans l’œil du To qui programme un séjour Weekend colonial à Macau de 6j/3n au relais & Châteaux (1700€). extension de voyages sur mesure pour Macau. www.voyageursdumonde.fr

29 noveMbre 2013 - www.lechotouristique.com


Macau destination R Mon blog…

^ carte secrète

Kaleïdoscope

« Ici on n’a pas d’air conditionné, pas de siège bébé, pas de ketchup, mais on sert de la bonne nourriture ». Planté devant « Chez Fernando », un petit restaurant tout proche de la plage de Hac-Sa, le panonceau annonce la couleur. et un changement d’ambiance aussi : plus verte, plus paisible, l’île de Coloane tranche radicalement avec l’effervescence de Macau. Avec en son cœur la chapelle Saint-François Xavier, bordés de petits restaurants de plein air, le village côtier de Coloane est une invitation à la flânerie. Cachés dans les ruelles, de petits commerces traditionnels – épiceries, poissons séchés, pasteis de nata mais aussi objets de décoration – dévoilent une facette plus authentique. Avant de quitter ce havre de paix, il ne faudra pas manquer d’aller saluer les deux stars du pavillon des pandas géants. Ces deux grosses peluches, qui ont pris leurs quartiers dans le Seac Pai van Park, ont été offertes par Pékin pour célébrer les dix ans de ses retrouvailles avec Macau. Tout un symbole.

L

o

© Émilie Vignon

© Émilie Vignon

À faire : Prolonger la parenthèse « zen » en partant à la découverte d’havres de paix disséminés dans les nombreux jardins ou en s’initiant à la cérémonie du thé chez something about tea.

Maison de la Chine

Au programme, deux escapades: Macau en hôtel 3* au Sintra Hotel à partir de 1290€ ou un séjour en 4* à Hong Kong et Macau (hébergement au Grand emperor) au départ de Paris, à partir de 1460€. www.maisondelachine.fr

Club Med

Dans les circuits qu’elle développe, la marque aux tridents a mis au point un « Hong Kong et Macau » de 10 jours/7 nuits incluant 4 jours de détente dans son village chinois de Guilin, à partir de 3 090 €. www.clubmed.fr

www.lechotouristique.com - 29 noveMbre 2013

es valises à peine défaites, je commence à trier mes photos. Sur l’écran, des femmes priant en sari laissent place aux gondoliers promenant leur marinière sur les canaux du venetian, le gant pailleté de Michael Jackson côtoie deux pandas en plein gueuleton de bambou, balayés par des dizaines de photos de casinos et de gratte-ciel... on pourrait se croire à Las vegas, si ce n’était ces clichés de ruelles pavées, typiques de Lisbonne, et d’édifices coloniaux… en défilant sur mon écran, les images accentuent les mélanges détonnants et les contrastes qui, sur place, surprennent le voyageur… et le déboussolent parfois ! À Coloane, le nga Tim Café est lui aussi le lieu de toutes les collisions. Avec ses murs jaunes délavés où sont suspendues des reproductions de van Gogh, ses chaises en plastique et ses nappes à c arreaux, ce petit restaurant séduit par sa

simplicité. Mais il ne faut pas s’y tromper : les commandes sont envoyées en cuisine via un boîtier électronique, la caisse est tactile et plusieurs caméras de surveillance sont accrochées au plafond. Un pur condensé des paradoxes de Macau, immortalisé lui aussi en quelques photos. Sur l’une d’elles parade un délicieux poulet mijoté dans une noix de coco. Par bonheur, nous étions encore loin du Mc Do…

et aussi

chez : Arts et vie, Ateliers du voyage, China Tours, Un Monde, espace Mandarin, Climats du Monde, Arvel voyages, nostalAsie, Comptoir des voyages, Terre chinoise... À l’étude pour 2014 chez : Fram, nouvelles Frontières...

25


destination macau

Des hôtels qui jouent la surenchère XXl

DR

© Émilie Vignon

french touch

sofitel macau at Ponte 16

Si ce n’était son casino ou le musée consacré à michaël Jackson, témoins d’une démesure très locale, on se croirait presque dans l’Hexagone dans ce Sofitel qui joue la carte de l’art de vivre à la française jusque dans ses (excellentes) viennoiseries. Situé dans le centre historique, l’établissement de 408 chambres offre de très belles prestations. mention spéciale pour sa piscine surplombant le port, et pour son Spa l’occitane, très agréable. www.sofitel.com/fr

Un jour ne suffit pas pour en faire le tour… Copie du célèbre hôtel de Las vegas, le venetian macau, plus grand resort intégré d’Asie, aligne des chiffres à donner le tournis : 3000 chambres, plus de 300 boutiques, 30 restaurants, une salle de spectacle de 15000 places et un casino de 50 000 m2. et bien sûr, 3 canaux et 51 gondoliers qui vous promènent dans cette réplique de venise, sous un ciel artificiel… Plus qu’un hôtel, un parc d’attractions. www.venetianmacao.com

style

© Émilie Vignon

© SMJ Marketing

en famille

the Venetian macau

sheraton macau

Danseurs et sculpteurs de ballons dans le lobby, « Family suites » aménagées avec consoles de jeu et mobilier adapté pour les enfants, baby-sitters : le Sheraton macau veut séduire les familles. Les chambres (3 900 au total) y sont confortables, calmes et très bien équipées. Immense, l’hôtel propose de nombreuses attractions : 100 boutiques, 20 restaurants, casinos… Une ville dans la ville. www.starwoodhotels.com

26

la Pousada de sao tiago

Ce relais & Châteaux prend à revers tous les mastodontes de macau en offrant seulement 24 chambres luxueusement meublées. on y accède par un escalier creusé dans les murs de ce qui était auparavant une forteresse, construite au XvIIe siècle par les Portugais. La décoration raffinée et la terrasse, avec vue imprenable, font de cet hôtel intimiste un véritable havre de paix, tout aussi horsnormes que ses concurrents… mais d’une autre façon. www.saotiago.com.mo 29 novembre 2013 - www.lechotouristique.com


Full Page 210x272 FRANCIA.pdf

C

M

Y

CM

MY

CY

CMY

K

1

26/11/13

10.12


destination Macau

RDans le carnet d’adresses de Gavin’s Clemente Ruiz > SPECTACLE Il faut aller voir The House of Dancing Water.

C’est un show complètement fou qui se joue à Cotai, dans le complexe City of Dreams. Je suis plutôt bon public, j’ai trouvé ça vraiment spectaculaire ! Les performances des artistes sont exceptionnelles. C’est un incontournable à Macau.

> BALADE Le Largo do Santo Agostinho

est un quartier que j’aime bien. On y trouve beaucoup d’édifices coloniaux comme l’Institut culturel de Macau. Il est agréable de se promener dans ce quartier, plus tranquille que le centre-ville.

> RESTAURANTS Le Café Thaï Lei Loi Kei

Il faut y aller pour goûter un délicieux pain à la côtelette de porc. C’est très familial, très sympa. Pour les pasteis de nata, direction The Lord Stow’s Bakery, à Coloane. Il manque la cannelle mais à part ça, on jurerait ceux de Lisbonne !

Gavin’s clemente ruiz

responsable éditorial du Guide du routard

> CURIOSITÉ La Maison de Lou Kau

vaut le détour : Il s’agit de la maison d’un riche marchand chinois qui avait dix épouses ! Elle a été construite en 1899 et se trouve dans le cœur historique de Macau. On y apprend énormément de choses. Photos : © Vincent Boussereez /Emmanuel Croo /Émilie Vignon /OT de Macau

3 questions à…

marina dupuy-weidd, directrice de l’office de tourisme de macau en france

pour beaucoup macau se résume à ses casinos. quelle est votre stratégie pour faire évoluer l’image de la destination ? notre but est de mettre l’accent sur le patrimoine historique et sur les sites inscrits à l’Unesco, c’est cet important héritage que nous cherchons à faire connaître, bien plus que les casinos, effectivement. C’est d’autant plus important que la clientèle française est très sensible à cet aspect culturel.

28

vous mettez aussi en avant d’autres facettes, comme la gastronomie ou l’importante offre événementielle…

Absolument. nous essayons aussi de montrer que Macau peut être un arrêt lorsque l’on revient d’un voyage en Chine ou en Asie pour se reposer deux ou trois jours en profitant des atouts de la destination. Il y a par exemple de très beaux hôtels avec de très beaux Spas parfaits pour cela.

quelles actions de communication développez-vous auprès des professionnels du tourisme ?

nous travaillons de plus en plus avec Hong Kong, ce qui va nous permettre pour la première fois de mettre en place un éductour combinant Hong Kong et Macau, en partenariat avec Cathay Pacific. nous développons aussi des roadshows et sommes bien sûr présents pour informer les professionnels qui le demandent sur la destination.

29 noveMbre 2013 - www.lechotouristique.com


Annonce Echo Touristique 210x272_Mise en page 1 21/11/13 17:29 Page1

Envolez-vous pour l'Afrique du Sud avec Etihad Airways Lyon-Johannesburg à partir de 626 € TTC par personne * Valable jusqu’au 16 décembre 2013 pour des voyages jusqu’au 30 juin 2014 * Tarif au départ de Lyon via Paris avec notre partenaire TGVAIR. Termes et conditions s’appliquent.

Réservation sur le site internet : www.etihad.com Réservation par téléphone au : 01 57 32 43 43


formAtion Technologie

Du Business Analyst

© Sergey nivens / Fotolia

au Big Data Manager

= L’avis du professeur © Mathieu Perroud

Sandra Carrette,

30

Professeur en enseignements techniques et sPécifiques, escAet Personne n’échappe au Big Data, que l’on produise les données en tant que consommateur ou que l’on les analyse en tant que fournisseur. Internalisé, bien que rarement rattaché à un service en particulier du fait de la transversalité de ces compétences, ou bien externalisé auprès des nombreuses start-ups qui se sont développées sur ce thème bien précis, le métier de Big Data Manager est en passe de devenir incontournable pour les entreprises du tourisme. Le profil associé sera étroitement lié à l’univers du web et de la technologie afin de garantir une gestion optimisée des données. Si le volume de données générées explose littéralement, les innovations liées à leur gestion connaissent elles aussi une évolution rapide qui exige une veille constante de ce marché et des actions menées par la concurrence. Depuis plusieurs années déjà, l’ESCAET a compris les enjeux liés au Data Management et au Big Data en les intégrant à ses formations initiales et continues, certaine que même s’il n’existe pas aujourd’hui en tant que tel, le métier de Big Data Manager représente l’avenir du Data Management en entreprise.

Le Big Data occupe désormais une place centrale dans la stratégie des entreprises du tourisme et on assiste à une évolution du métier de Business Analyst vers celui de Big Data Manager.

L

a gestion des données en entreprise connaît aujourd’hui une évolution à vitesse grand V de par le volume de données générées chaque jour via le web. Afinde replacer le contexte dans lequel le terme de Big Data a été créé, il faut savoir que de nos jours, les données créées en 48h équivalent à celles créées entre la préhistoire et 2003. Le métier de Business Analyst évolue en même temps que les sources et les types de données se diversifient. Autrefois, les données traitées relevaient pour une grande majorité des outils internes des entreprises avec pour objectif de suivre la performance de celles-ci en termes de ventes, d’achats et de bénéfices. Désormais, le webmarketing et le Big Data représentent des opportunités considérables sur ces mêmes pratiques managériales, mais également sur celles du marketing, de la production, de la distribution, du revenu management et, bien entendu, de la gestion de la relation client. Le Big Data concerne toutes les entreprises Autant dire que l’ensemble des départements stratégiques des entreprises sont impactés par le Big Data, et ce que l’on soit un TO, une DMC, un OTA, une agence loisirs ou affaires, un producteur primaire ou un éditeur de solutions technologiques. Le schéma des réseaux sociaux se répète quelque peu avec le Big Data. À l’arrivée des réseaux sociaux, les entreprises du tourisme n’ont pas tout de suite jugé pertinent de mettre une ressource en interne dédiée à l’animation de leurs pa-

29 novembre 2013 - www.Lechotouristique.coM


Technologie formAtion

= L’avis d’un ancien élève dr

Fanny GruFFy,

Business AnAlyst euroPe chez VoyAges-sncf.com En tant que Business Analyst Europe chez Voyages-sncf.com, je suis amenée à traiter énormément de données (business, webanalytics, mobile, social, CRM, marketing acquisition). Avec une vision 360° de l’activité online, je suis en coordination avec les différentes équipes webmarketing afin de suivre et d’optimiser au mieux le pilotage de l’activité. Il s’agit d’un poste complexe et qui demande un réel esprit d’analyse. En effet, il faut savoir mettre en relation énormément de données provenant de diverses sources, les analyser et tirer des conclusions pour toujours améliorer l’activité. Et cela est d’autant plus complexe aujourd’hui avec le Big Data et le développement croissant des données multicanal…

Les atouts pour réussir #1 L’expertise secteur

Maîtrise de l’industrie du tourisme et plus particulièrement des stratégies de management des données, de marketing et webmarketing, de production, de distribution et de gestion de la relation client.

#2 L’expertise technique

Maîtrise des outils analytiques, des leviers de webmarketing et des flux et langages Internet.

ges officielles. Puis, devant les retombées économiques que cela représentait, le métier de Community Manager s’est imposé de lui-même. Il en sera de même pour le Big Data Manager. Le Big Data Manager devra donc être apte à maîtriser les problématiques liées au volume des données que sont la vitesse de production de celles-ci, la variété de leurs sources et formats - profils, e-mails, photos, commentaires, avis, vidéos, documents numérisés ou créés en ligne, tracking - et enfin leur fiabilité. C’est d’ailleurs en maîtrisant ces problématiques et les enjeux qui leur sont propres que le métier de Business Analyst évoluera vers celui de Big Data Manager. Le profil d’un Big Data Manager doit bien entendu être celui d’un passi onné des chiffres et de l’analyse des données. Afin d’être capable de guider au mieux les départements dans la mise en place de leurs stratégies, ce poste demandera des compétences multiples : marketing et webmarketing, production, distribution.

#3 Les coMpétences

professionneLLes

Esprit analytique, sensibilité technique, connaissance du web et des pratiques liées.

#4 Les quaLités

personneLLes

Bon relationnel, rigueur, aisance avec les solutions technologiques et le web, curiosité...

R L’essentiel de cette formation... cursus :

bac + 3 à bac + 5, soit en cursus généraliste de type «statistiques et traitement des données» soit mbA spécialisé International Travel management à l’eSCAeT.

salaires :

Fixe - en moyenne de 30 à 32 K€ annuel en début de carrière mais qui peut évoluer rapidement.

www.Lechotouristique.coM - 29 novembre 2013

opportunités :

business Analyst, Analyste marketing, Analyste des données, Analyste des ventes, Data manager (à venir dans le travel…).

o à consulter

retrouvez toutes les informations sur la formation sur : www.escaet.fr

31


ON A TESTÉ POUR VOUS Guider votre client dans son choix…

Le Club Marmara

À faire • Parmi les nombreuses excursions, la Fondation Manrique, habitation du personnage le plus emblématique de l’île qui a eu une influence positive sur un urbanisme très réussi. . À éviter • Partir seul sans guide en randonnée dans les volcans. Les montagnes ne sont pas très hautes mais les plus beaux sentiers, non balisés, pleins de dangers.

Olivina

© James Mitchell

Ambiance village dans ce 36e Club Marmara ouvert il y a un mois à Lanzarote, nouvelle destination hiver du TO. Cette île des Canaries orientales, appréciée des Français, est typée par ses volcans tous noirs et ses petites maisonnettes toutes blanches. Le Lanzarote Olivina, situé à 10 minutes de l’aéroport, est disposé autour de 3 piscines principales qui sont autant de lieux de vie et d’échanges, pimentés par une animation francophone efficace (7 à 8 animateurs). Cet hôtel all inclusive de Riu (chaîne de TUI) est occupé à 80 % par la clientèle Marmara (à côté d’Allemands, Anglais, Espagnols). Marmara y a apporté terrain de pétanque, scène, sono… et développé animations et activités enfants, ados et familles. L’hébergement est à deux niveaux : 188 appartements en bungalows proches de jardins fleurissant sur le sable volcanique noir (3 *) et 102 chambres dans le bâtiment principal de l’hôtel (4 *). Dommage qu’il n’y ait aucune vue sur mer, pourtant proche avec la longue plage de Los Pocillos, couleur sucre roux, et sa promenade. OLIVIER NOYER

5 La piscine principale, lieu le plus convivial entre hôtel, restaurant et bar.

# 1 L’ESPACE PISCINE

C’est le cœur battant du Club avec son point névralgique, la case d’animation autour de laquelle se concentrent la plupart des activités de jour : aquagym, fitness...

#2 L’ESPACE ZENITUDE

#3 LES ENFANTS ET LES ADOS

6 L’héberge© Olivier Noyer

On l’atteint en traversant une rue, la Calle Gracia (peu passante), sur fond de paysage de volcans. Cet ensemble d’habitations en U est réservé aux amateurs de calme en journée et aux ados qui y ont leur «loft 2.0». Le soir, l’espace se réveille avec la grande scène en son centre.

ment est à deux niveaux, 188 appartements en bungalows et 102 chambres dans le bâtiment principal.

Marmara a amélioré les clubs enfants avec des maisonnettes et terrains de jeux adaptés à 3 tranches d’âges (de 3 à 12 ans). Les 13-17 ans ont leur espace discret pour « voir sans être vu ». Un jour par semaine, les kids clubs sont suspendus pour des activités et défis « l love my family ».

#4 LES ACTIVITÉS SPORTIVES

32

© Olivier Noyer

Pas de Spa ni de salle fitness mais de la pétanque, francisation obligatoire des Clubs Marmara. Au milieu des jardins, on lance ses boules sur du « picon » (sable noir volcanique). Plus loin, un terrain de beach-volley a été installé sur un sable, cette fois jaune.

29 NOVEMBRE 2013 - WWW.LECHOTOURISTIQUE.COM


POT_reklama_FR_210x272.pdf 1 2013-10-23 17:09:16

C

M

Y

CM

MY

CY

CMY

K


LA It LIst de…

Carole

Joost

Pellicer

Bourlon

DG de Plein Vent

DR

PDG de Plein Vent et directeur d’exploitation de Fram

Avant-hier :

Joost a débuté son métier chez Sunair Belgique, et Carole chez Nice Voyages.

© Christophe Plotard

Elle : Corse,Turquie, îles grecques, États-Unis et Vietnam. Lui : Alpes, Pyrénées, Croatie, Corse et le tout à moto.

Hier :

Joost était PDG de Sunair France et Voyage Conseil, et Carole directrice commerciale chez Plein Vent.

© Fotolia

(des destinations)

E Bio express 2000 :

Joost devient PDG de Plein Vent.

2 Mon voyage

2002 :

idéal

Carole devient directrice générale déléguée.

Elle : Une croisière en caïque privatisée avec ses amis. Lui : La route 66 en moto.

2008 :

Joost, Carole et Ciclad revendent Plein Vent à Fram.

4

1

3 Le livre à lire avant

de voyager

Elle : L’immortelle randonnée de Ruffin. Lui : Le voyage de Magellan (1519-1522).

34

© Camdelat

© Éditions Guérin

2

5 Mon dernier

coup de cœur

4 L’hôtel le plus

bluffant

© Masterfile

1 Mon hit-parade

Elle : Le Chedi au Sultanat d’Oman. Lui : L’Hôtel du Palais à Biarritz.

Elle : Ma nouvelle coupe de cheveux. Lui : La glace spéculos de mon fils.

29 novembre 2013 - www.lechotouristique.com


LES OFFRES D’EMPLOI CARRIERES Faites évoluer votre carrière et rejoignez un des leaders mondiaux du voyage d’affaires ! Pour accompagner son développement lié à l’arrivée de nouveaux comptes, BCD

Travel recrute

DES CONSEILLERS H/F BILLETTISTES EN VOYAGE D’AFFAIRES Au sein de son futur plateau d’affaires basé à Lille, vous réserverez et tariferez des voyages dans le cadre de demandes professionnelles émanant des sociétés clientes. • Vous avez au minimum 1 an d’expérience (de formation agent de voyages, BTS ou équivalent) • Vous maîtrisez un GDS type Amadeus ou Sabre. • Vous êtes capable de travailler en équipe et vous avez le sens du service. • Votre maîtrise de l’anglais est un plus! Contrat CDI / 35h. Salaire : selon expérience

Envoi de vos candidatures (CV + lettre de motivation) par email : recrutement@bcdtravel.fr

www.bcdtravel.fr SELECTOUR VOYAGES MORVAN à Saint-Malo Recrute en CDI

UN(E) BILLETTISTE AFFAIRES EXPÉRIMENTÉ(E) - Maîtrise GDS Amadeus : niveau expert - Maîtrise outils informatiques : niveau correct - Expérience : + 3 ans - Rigoureux(se) – Réactif(ve) – Curieux(se) - Poste à pourvoir immédiatement Merci d’adresser votre candidature par mail à l’adresse suivante : svm35@orange.fr

N’HESITEZ PAS A NOUS CONTACTER POUR CONNAITRE NOS TARIFS. CONTACT COMMERCIAL Véronique de Fouchier Tèl. : 01 77 92 93 45 vdefouchier@emploipro.fr

Hebdo édité par GROUPE INDUSTRIE SERVICES INFO - Antony Parc 2 - 10, place du Général de Gaulle - BP 20156 - 92 186 Antony Cedex - Tél.≈: 01 77 92 92 92 - www.lechotouristique.com •≈Directeur de la publication≈: Christophe Czajka •≈Directeur général délégué≈: Clément Delpirou •≈Directeur du pôle magazines spécialistes≈: Pierre-Dominique Lucas •≈RÉDACTION≈: Fax:0177929841•Directricedelarédaction≈:LaurenceRousseau,9735•≈Rédactriceenchefadjointe≈:CélinePerronnet,9730•≈Rédactriceenchefadjointeweb≈: LindaLainé,9729•≈Rédaction≈:PascaleFilliâtre,reporter(destinations,tour-opérateurs),9728/ChristophePlotard(tour-opérateurs,croisières,assurances),9726/FabriceBugnot,(Internet,transport,tourisme responsable),9727/MathildeKhlat(parcsdeloisirs,agenda,distribution,actualité),9732•≈RÉAlISATION: Chefduserviceréalisation,secrétairederédactionetrédactricephoto: CarolineMartindeLaTour •≈Premier rédacteur graphiste≈: Thierry Uhart • Infographie≈: Martine Palfray •≈Conception graphique≈: Julia Grandvuillemin / Thierry Uhart •≈PUBlICITÉ≈: Fax : 01 77 92 98 55 •≈Directrice commerciale≈: Simone Sfeir, 9709 • Directrice de la publicité : Carole Mouvet, 9710 • Chef de publicité : Frédérique Goutier, 9711 • ANNONCES ClASSÉES : OFFRES D’EMPlOI : Fax: 01 77 92 98 64 • Responsable de pôle : Marie Caland, 9377 • appel d’offres : Fax : 01 77 92 98 39 • Chef de publicité : Nathalie Chasles, 9374 • TECHNIqUE ET PRODUCTION : Directrice de la fabrication et des achats : Fabienne Couderc • Chef de fabrication : Véronique Salez • ≈MARKETING, DIFFUSION ET ABONNEMENTS : Directeur : Jean-Baptiste Alline • Abonnements : Laurence Vassor • Promotion≈: Marie-Sophie Leprince •≈Responsable marketing≈: Florence Duflos •≈Tarifs abonnements France (TVA 2,1 % incluse) •≈1 an standard : 99  HT - 1 an AGV : 75  HT •≈1 an étudiants≈: 35  TTC - Étranger≈: nous consulter • Pour la CEE préciser le numéro de TVA intracommunautaire •≈Règlement à l’ordre de l’Écho touristique •≈Service clients≈: Tél. : +33 (1) 77 92 99 14 (9h00 à 12h00 - 14h à 17h00 du lundi au vendredi) Email≈: abo@infopro.fr •≈Sauf stipulations contraires, tout document, reproduction, cliché ou photo, confié au Groupe Industrie Services Info, devra être libre de toute contrainte (y compris financière, redevance, droits...) pour lui permettre l’édition sur tout support y compris électronique •≈Une publication du groupe INFOPRO Digital •≈SAS au capital de 47 111 184 euros •≈Siret≈: 806 420 360 00117 / Code APE≈: 5814Z •≈Dépôt légal à parution. CPPAP≈: 1116 T 80945 / ISSN :: 0 150 6560 •≈Impression≈: Imprimerie de Compiègne, avenue Berthelot, 60205 Compiègne cedex.

WWW.lECHOTOURISTIqUE.COM - 29 NOVEMBRE 2013

35


Le Morne

aL um pu r

Ku al

De

lhi

Ch en na i Ba ng alo re

bai Mu m

robi Nai

Cap e To wn

esbu r Joha nn

Paris

Londres

g

Connectez-vous au monde. Connectez-vous à l’Ile Maurice.

ur

o ap

ng

Si

ng

o gK

n

Ho

i

ha

g an

Sh

th

Per

car

gas

a Mad

ion

nis Réun

Saint De

s Réunion

Pierrefond

Rodrigues

Avec 20 vols directs, Air Mauritius vous connecte à 64 destinations. Avec Londres, Paris, Johannesburg, Kuala Lumpur, Mumbai, Hong Kong, Shanghai, Perth et tout un éventail de connexions internationales, nous vous offrons le monde et tellement plus - une expérience unique. Voler avec Air Mauritius, c’est vivre la douceur insulaire et l’accueil authentique de notre île dans le ciel… D’un bout à l’autre du monde. www.airmauritius.com Appelez le 0890 710 315 ou contactez votre agent de voyage

ec Londres, Paris, Johannesburg,Kuala Lumpur, Mumbai, Hong Kong, Shanghai,


L'Echo Touristique n°3389