Issuu on Google+

www.lechotouristique.com

N°3093 > 2€50 Du 17 au 23 janvier 2014

b La paroLe à

oLivier Bisserier, directeur financier de Booking.com

touristique

Le ski glisse sur la Toile

w destination

dans L’intimité des antiLLes

e formation

HôteLier, un métier qui afficHe compLet


L’ECHO TOURISTIQUE • DP Plein Papier • 420 x 272 mm • Visuel : Grèce • Remise le : 14/janv./2014 • Empl. couverture

COST_1401154_Grece_420x272_PM.indd 1-2


HRU • BAT

Réservez jusqu’au 15 février et obtenez jusqu’à 250€ de réduction par personne sur plus de 200 croisières en Méditerranée et en Europe du Nord.

Offre promotionnelle valable du 15/01 au 15/02/2014. Réduction par personne, applicable sur les bases double et single, sur la part maritime uniquement et sur le tarif en vigueur, selon la disponibilité au moment de la réservation. Offre cumulable avec la formule Fréquence Club. Offre non applicable ni sur les Tarifs Flash ni sur les cabines quadruple des départs compris entre le 01/07 et le 31/08/2014. Cette offre est non rétroactive. Costa Crociere S.p.A. se réserve le droit de suspendre ou modifier la liste des départs concernés par cette promotion. Voir conditions générales dans la brochure Costa 2014.

www.costaclick.fr

14/01/14 15:23


édito

Le temps des (r)évolutions

T

© Alexandre Nestora

rois ans déjà que, ce qu’on baptisa avec enthousiasme et espérance « Printemps arabe », le vent de liberté et l’envie de changement qui vrombissaient dans l’esprit de Tunisiens, Égyptiens, Libyens et probablement de Syriens. Trois années qui, dans le temps long de l’Histoire, paraissent dérisoires mais nourrissent, en cette date anniversaire de la fuite de Ben Ali, les commentaires et analyses. Lent, semé d’embûches et de faux-semblants, le temps de ces révolutions nous apparaît, du haut de nos « S’ils ne reprennent pas la deux siècles de démocraincompréhensible et de main sur leurs fondamentaux tie, mauvais augure. Les mieux placés pour juger de la lenéconomiques, dont teur du processus restant l’activité touristique pour bien sûr ceux qui, sur place, continuent de faire bouger certaines destinations, le les lignes. Ceux qui espèrent en des élections libres, mécontentement populaire en une Constitution juste décuplera et fera le lit des et garante des droits fondamentaux des individus, en extrêmes politiques. » la liberté d’expression. Certes, la situation politique qui prévaut actuellement dérive en un rapport de force entre mouvances chiite et sunnite

qui vient brouiller les cartes et rendre encore plus illisible l’avenir. Sauf sur un point: le mouvement spontané de soulèvement venu du peuple demeure en marche, même au ralenti. Les frontières de l’information et de la communication ayant implosées sous le poids d’Internet, qui viendra en effet empêcher la jeunesse égyptienne ou tunisienne de s’exprimer, d’accéder aux e-learning grâce aux MOOC, ou de s’affranchir de barrières religieuses ? En revanche, la menace qui pèse sur les pays des révolutions arabes est d’ordre économique. S’ils ne reprennent pas la main sur leurs fondamentaux économiques, dont l’activité touristique pour certaines destinations, le mécontentement populaire décuplera et fera le lit des extrêmes politiques. Le spécialiste des relations internationales, Alexandre Adler, disait, lors du dernier congrès Selectour Afat, ne pas s’attendre à un retour pérenne de l’activité touristique en Tunisie et en Égypte avant 5 à 10 ans. C’est sans doute le temps qui faudra pour dépasser le chaos politique et reprendre la voie de la reprise économique. Laurence rousseau

Directrice des rédactions @llrousseau

Retrouvez-nous également sur : www.lechotouristique.com twitter #lechotouristique Facebook Google + Pinterest

www.lechotouristique.com - 17 janvier 2014

5


Et vos clients, ils partent quand ? Paris CDG Guadeloupe Martinique Tarif A/R à partir de

399

Également au départ de Paris CDG

Punta Cana toute l'année

(+ départs de province du lundi au jeudi cet hiver)

New York JFK reprise des vols le 3 mai 2014 Miami de juin à août 2014 San Francisco de juin à août 2014

ETTC* vez Réser ! vite

Au départ de Marseille

New York JFK de juillet à août 2014 Saint-Denis de La Réunion toute l’année Dzaoudzi toute l’année

Helpdesk Agences & Service Groupes

0820 488 388 - dvr@xlairways.fr (0.12 € TTC/min)

*Tarif aller/retour par personne en classe économique, soumis à conditions, à certaines dates, sous réserve de disponibilité, hors frais de service. RCS : Bobigny 401 858 659. Document non contractuel. Conception et réalisation : Fenêtre sur cour.


SOMMAIRE

10

NOTRE DOSSIER

LE SKI GLISSE SUR LA TOILE La concurrence s’aiguise sur le créneau des vacances au ski, comme en témoigne l’entrée en piste d’une agence en ligne créée par Promovacances.com et la Compagnie des Alpes.

18

22

Photo de Une © Fotolia

26

08 . L’ESSENTIEL DU WEB

22 . MADE IN FRANCE

36. ON A TESTÉ POUR VOUS

14 . CHIFFRES

Guyane, prometteuse base arrière du Brésil

16 . LA PAROLE À

24 . BUSINESS TRAVEL

37. NOMADE ET CONNECTÉ

FOCUS ÉCO 18 . Ces réceptifs intégrés qui passent

26. DESTINATION

38. LA IT LIST DE…

Olivier Bisserier, directeur financier de Booking.com

à la vente directe

20 . Le porte-à-porte, un nouveau

service de proximité

Les voyageurs d’affaires se laissent tenter par Airbnb Dans l’intimité des Antilles

34. FORMATION

L’A380 sur Singapore Airlines

Ugo veut moderniser les divertissements en vol

Claude Blanc, co-président de Travel & Co

Hôtelier, un métier qui affiche complet

WWW.LECHOTOURISTIQUE.COM - 17 JANVIER 2014

7


L’ESSENTIEL du web

www.lechotouristique.com

l

w

international

Bangkok : le tourisme opérationnel malgré la tentative de blocus

costa croisières France lance la plus grande

© Fotolia

© Costa Croisières

campagne tV de son histoire

les manifestants opposés au gouvernement thaïlandais ont lancé lundi 13 janvier leur opération de « paralysie » de bangkok, occupant plusieurs intersections importantes de la capitale. Mais l’essentiel des services de la ville (banques, aéroports, hôtels, restaurants, cinémas, centres de convention, centres commerciaux, hôpitaux…) fonctionnaient normalement.

à se traduire dans les faits. Jusqu’au 9 février, la compagnie lance dans l’Hexagone sa plus grande opération de communication tV « depuis sa toute première campagne en 1994 », a-t-elle fait savoir aux agences de voyages. au total, plus de la très forte augmentation des moyens 3000 spots seront diffusés pendant quamarketing de Costa Croisières en France, tre semaines, sur tF1, France télévisions, annoncée à l’automne dernier, commence Canal + et la tnt.

Y

dr

caravanes vintage ont toutes une terrasse de 50m2 privée avec jacuzzi et barbecue, un accès direct à la plage, le wifi gratuit, un écran plat, une salle de bain privative… Quelques activités sont également incluses dans le séjour : canoë-kayak, stand Situé à Sainte-anne, l’airstream Paradise up paddle, badminton, pétanque. d’autres resort & bungalow Park allie confort et sont payantes comme la plongée, la pêche originalité. Fabriquées dans l’ohio, les au gros, le golf, le jet ski…

de taxis à roissy et orly contre les Vtc Plusieurs centaines de taxis étaient rassemblés lundi 13 janvier aux aéroports de roissy et d’orly, dans le cadre d’une manifestation nationale contre la «concurrence déloyale» des VtC, malgré le décret qui leur impose un délai de 15 minutes entre la réservation et la prise en charge. allocab a même décidé de saisir le conseil d’état contre ce décret.

E

l’entrePriSe en Vue

m

salaün holidays affiche 10 % d ecroissance en 2013

© Salaün Holidays

le ConFlit

Plusieurs centaines



le PluS déCalé

séjourner en martinique dans une caravane des années 30

© Fotolia

u

la bonne idée

Pour l’exercice 2013, clos le 30 septembre, Salaün Holidays annonce un Ca tour-opérating en hausse de 9,95 %, réalisé à 42 % par le réseau maison. il passe donc la barre des 100 M€ avec un nombre de passagers en progression de 4,8 %. « la rentabilité sera bonne et même meilleure qu’en 2013. Si nous terminons, contrairement à d’autres, l’année 2013 en croissance, c’est que nous avons un vrai modèle et un positionnement clairement défini », précise Stéphane le Pennec, dG du groupe.

17 janvier 2014 - www.lechotouristique.com


du web L’ESSENTIEL

notre eXClu

Page d’accueil : 12 sites de voyage au banc d’essai

dr

Keynote a audité 12 sites majeurs de voyage pendant toute l’année 2013 au niveau de leur porte d’entrée digitale. « la disponibilité de la page d’accueil atteint 99,27 % sur l’ensemble du panel », note olivier bertaux, directeur France au sein de Keynote, société spécialisée dans la mesure et l’analyse digitale. C’est Jet tours qui détient la palme avec un taux de 99,69%. le to est talonné par Fram et Voyagessncf.com. Sur les 12 sites, le temps d’affichage de la page d’accueil s’élève à 3,99 secondes en moyenne. un temps « assez élevé », d’après l’agence, en raison des nombreuses photos qui sont intégrées pour inspirer les internautes.

g

B

le PluS lu

© Cdt de la Marne

y

Jo, expos, célébrations : les dates clés de 2014 2014 promet d’être une année foisonnante avec de grands rendez-vous sportifs, politiques et culturels, qui influenceront les envies de voyages de vos clients. Parmi eux, à noter, riga et umeå, qui deviendront le 19 janvier, capitales européennes de la culture 2014, et berlin qui célébrera le 9 novembre, le 25e anniversaire de la chute du Mur. en France, l’année sera placée sous le signe du tourisme de mémoire à travers, notamment, le 70e anniversaire du débarquement allié en normandie le 6 juin, et le Centenaire de la mobilisation générale et de l’entrée en guerre de la Première Guerre mondiale le 2 août.

le PluS PartaGé

Pinterest, instagram, SnapChat : les réseaux sociaux qui crèvent l’écran digital se développent tous azimuts. les acteurs du tourisme savent-ils en profiter ? Pas sûr… Selon Frédéric Campart, fondateur de Station next, « les acteurs du tourisme ont toujours placé l’image au cœur de leur communication. Pourtant, ils utilisent peu les outils que nous réunissons sous l’appellation : « Picture marketing ». Soit les Pinterest,

dr

le pouvoir de la photographie sur internet

instagram et autres SnapChat. en France, la mode – dépassée – reste aux albums photos classiques de type carrousel, sans interactivité ni lien avec les sites marchands d’une même marque.

www.lechotouristique.com - 17 janvier 2014

9


Le ski

glisse sur la Toile La concurrence s’aiguise sur le créneau des vacances au ski, comme en témoigne l’entrée en piste d’une agence en ligne créée par Promovacances.com et la Compagnie des Alpes. Hébergeurs, stations et loueurs de matériel partent aussi à la conquête des internautes.

8,4 %

des séjours

en montagne des Français ont été vendus via un TO ou une agence de voyages durant l’hiver 2010-2011.

10

S

kigloo.com participe pour la première fois au salon Grand Ski, qui se déroulera à Chambéry les 21 et 22 janvier 2014. C’est le site qui naîtra de la coentreprise créée par l’agence en ligne Karavel/Promovacances et l’exploitant de remontées mécaniques, Compagnie des Alpes, et le symbole fort de l’intérêt croissant des pure players pour la montagne française. Skigloo.com proposera l’hiver prochain un grand choix d’hébergements, différentes formules (à la carte, tout compris, locations), incluant éventuellement la location de maté-

riel de ski, et des forfaits remontées mécaniques. Le tout, dans 70 domaines skiables. Ce nouveau joueur est-il un concurrent sérieux pour Travelski et Locatour ? Sans nul doute, même si Yariv Abehsera, président du groupe Travelfactory qui coiffe ces deux marques, relativise : « Environ 5 % des ventes en ligne de séjours au ski passent par des OTAs comme Travelski, contre 15 % s’agissant des forfaits à l’étranger l’été, selon nos études internes, explique-t-il. Le secteur du ski était à la traîne sur Internet, il est en train de rattraper son retard par rapport au forfait.

17 janvier 2014 - www.lechotouristique.com

© Mikael Damkier / Fotolia

Notre dossier Montagne


Montagne Notre dossier

Le potentiel reste énorme pour chacun des acteurs présents ».

© Mikael Damkier / Fotolia

Un contexte très favorable

Chose certaine : malgré la multiplication des concurrents, incluant des sites comme Leboncoin.fr et autres Abritel.fr, les agences en ligne historiques sur le ski s’en sortent bien, quand l’e-tourisme marque le pas (+4% au 1er semestre 2013 selon la Fevad). À l’exception de TravelHorizon, que Sundio a repris et restructuré l’an passé, elles affichent toutes de belles croissances. Entre le BtoB, les marques blanches et les groupes, Travelski et Locatour ont embarqué 150000 personnes à la montagne l’hiver dernier. « Nous avons enregistré un hiver 2012/13 exceptionnel, marqué par une progression des ventes de 80% », indique pour sa part Germain Lelarge, président de La France du Nord au Sud. « Nous nous acheminons vers une saison correcte, à +15% ou +20% même s’il est difficile d’avoir une production exhaustive, poursuit-il. De plus, pour nous qui sommes sur le marché depuis sept ans, il s’agit d’un défi quotidien au ni-

15 %

C’est LA PArt

veau de la technologie, de la communication et de la rentabilité ». La concurrence s’aiguise, note-t-il, en soulignant comme ses confrères l’arrivée remarquée de Booking.com sur la location d’hébergements aux sommets.

Les hébergeurs adaptent leur distribution

= le saviez-

Cette (r)évolution ne touche pas uniquement les OTAs. Les acteurs historiques sur la montagne, comme Lagrange, la vivent chaque jour. « En trois ans, le marché a complètement changé.Noussommesaujourd’huitrèssollicités par les pure players tels que Booking.com, Vente-privee.com ou encore Lafrancedunordausud.com, qui recherchent toujours plus de produits et de stocks », note Pierre-Olivier Toumieux, PDG du groupe. Ainsi pour prendre part au phénomène, le leader, Pierre & Vacances, va dans les prochains mois repositionner sa marque Maeva. Si, dans un premier temps, elle restera une marque d’exploitation pour 35 résidences, elle est surtout vouée à devenir rapidement une marque de distribution 100% en ligne. « Le but est de commercialiser nos stocks, mais aussi ceux 4

vous ?

Le salon Grand ski aura lieu les 21 et 22 janvier 2014, à Chambéry (www.grandski. org). C’est le rendez-vous des professionnels du tourisme de la montagne et des sports d’hiver français. Sont réunis à cette occasion plus de 200 exposants tricolores et près de 450 TO du monde entier, qui sont invités par atout France.

L’HiVer, LOCOMOTive DU TOUriSMe en MOnTaGne

357

stations de sports d’hiver

de la montagne dans le chiffre d’affaires touristique annuel de la France.

57,9 M

de journées skieurs en 2012-2013

10 M

de visiteurs

7 Mds  de recettes annuelles

( +5 % )

des sKieurs De TOUS HOriZOnS

-20 % C’est LA BAisse

du nombre de nuitées marchandes en montagne entre 2005 et 2010.

9% des Français pratiquent les sports d’hiver.

44 % 2M

du Ca des domaines skiables rhônalpins proviennent des étrangers.

d’étrangers skient en France chaque année.

*Sources : Atout France, Domaines skiables de France www.lechotouristique.com - 17 janvier 2014

11


Notre dossier Montagne

+ Pour en

savoir plus www.atout-france.fr www.france-montagnes.com www.domaines-skiables.fr www.anmsm.fr http://ski-marketing.com

de nos partenaires et concurrents », annonçait Gérard Brémond, président du groupe, en décembre dernier lors de la publication des résultats annuels. Un changement de stratégie opéré un an plus tôt par son concurrent direct, Odalys, qui, en mettant la main sur Voyages Loisirs, est devenu le distributeur direct de plus d’un millier de locations. Mais les hébergeurs et pure players ne sont pas les seuls à vouloir entrer dans la danse. Les offices de tourisme, via leurs centrales de réservation, se montrent offensifs. C’est le cas par exemple de l’Alpe d’Huez, dont le site Internet sort dans les premiers résultats de Google sur la requête « séjour ski ». « C’est un canal de distribution supplémentaire de l’offre de la station, qui permet de capter une partie de la clientèle qui sinon irait ailleurs », explique Fabrice Hurt, directeur de l’OT. Contrairement à des opérateurs privés, cependant, l’activité de ces centrales n’est presque jamais rentable. « Nous demandons au maximum 8% de commission aux fournisseurs, reprend-il. Cela nous permet de gagner environ 60000€ de commissions chaque année, mais nos coûts sont trois fois supérieurs.

Se diversifier pour fidéliser

Dans les stations, d’autres acteurs ont décidé des’organiserpourfairefructifierdavantage

leur activité. Skiset, spécialiste de la location de skis en ligne, a créé en mai 2013 SkisetHolidays pour commercialiser des séjours complets. Une diversification surtout destinée à fidéliser une partie de la clientèle, qui la réclamait. Mais d’autres maillons de la chaîne se veulent beaucoup plus offensifs, à l’image de plusieurs exploitants de domaines skiables. Dans les Pyrénées, le groupement N’PY (qui rassemble sept domaines depuis 2005), a lancé en novembre dernier sa propre agence de vente de vacances packagées en ligne. Quant à la CDA (Compagnie des Alpes), son accord avec Karavel n’est que l’un des volets d’une stratégie plus large. En avril 2013, le groupe a participé à la création de la Foncière Rénovation Montagne, dont l’objectif est de racheter et rénover des appartements en stations devenus trop vieux pour être mis en marché. Une offre d’hébergement que le groupe pourra ensuite commercialiser. Sans attendre la naissance de Skigloo, il a d’ailleurs lancé dès le mois d’octobre 2013 son propre site de vente de séjours aux sports d’hiver, baptisé AlpesSki-Résa.com. Une plate-forme BtoC qui ne propose que les stations détenues par le groupe. Pour l’instant. linda lainé, céline Perronnet et christoPhe Plotard

R Le levier de l’international Le marché des vacances au ski a vite évolué avec l’explosion des frontières (commerciales) que crée le digital. TravelHorizon/SkiHorizon et Travelski sont nés en France. Mais SkiHorizon est rapidement parti à l’international, alors que Travelski commence l’exportation de son modèle. Une stratégie logique, puisque la France est la première destination ski au monde. Les spécialistes des vacances au sommet ont donc, a priori,

12

des opportunités de clientèles en dehors de l’Hexagone. Le groupe néerlandais Sundio commercialise des séjours ski en France sous la marque SkiHorizon, et sur d’autres marchés européens sous la marque Sunweb. « Nous avons ainsi une puissante capacité d’achat, au niveau des hébergements, des forfaits de remontées mécaniques et du matériel de ski, que nous répercutons auprès de nos clients », explique Thomas

Courjeault, directeur marketing de Sundio France. À l’échelle européenne, le groupe distribue plus de 200000 forfaits semaines. Reste que l’internationalisation coûte chère et demande beaucoup d’énergie. Travelski co-affrète des vols sur Israël dans l’espoir de concurrencer le Club Med. Leskidunordausud, lui, reste franco-français à 95%. L’international demanderait un effort budgétaire qu’il n’est pas prêt à consentir.

17 janvier 2014 - www.lechotouristique.com


Déposez votre dossier en ligne dès aujourd’hui !

10 Trophées pour révéler et récompenser votre inventivité Découvrez nos 10 Prix dans les catégories suivantes J Animation point de vente J Campagne de communication destinations étrangères J Concept hôtelier J Offre affaires J Offre thématique France J Technologique J Tourisme durable J Service à bord transporteur J Service clients J Site B to B

DATE LIMITE DE DÉPÔT DES DOSSIERS :

25 AVRIL 2014

Tous les Trophées Innovation 2014 sur

www.lechotouristique.com/trophees-innovation

Plus d’informations : 01 77 92 97 35 • trophees@lechotouristique.com 4-trophée innovation ECHO 210x272.indd 1

07/01/2014 15:25:03


Chiffres

31 135 7,8 Me C’est le nombre de visiteurs

au SITV (Salon international du tourisme et des voyages) de Colmar. Pour sa 29e édition, l’événement a attiré 420 exposants et enregistré une croissance de sa fréquentation de 21 % par rapport à 2012.

des sinistres enregistrés par l’APST pour l’année 2013. Le nombre de défaillances est stable, autour de 35. Parmi les plus gros sinistres figurent ceux de NDS Voyages, de Différences et d’Alpilles Voyages.

97Millions

1 523

de touristes Chinois ont voyagé

C’est le nombre de vols supplémentaires

68

9,2 Millions

à l’étranger l’an dernier, un chiffre record pour une clientèle qui se confirme comme la plus dépensière du monde, soit un bond de 14 millions par rapport à 2012.

C’est le nombre d’étages

du nouveau complexe hôtelier du groupe Marriott qui vient d’ouvrir à New York. Composé de deux établissements sous enseignes Courtyard et Residence Inn, il devient l’hôtel le plus haut d’Amérique du Nord.

100e

par personne

c’est la réduction offerte par Fram pour toutes les réservations effectuées jusqu’au 2 février 2014. L’offre est valable sur l’ensemble de la production long-courrier, présentée dans la brochure annuelle 2013/2014 Voyages Lointains.

14

C’est le montant reCord

demandés par les compagnies aériennes brésiliennes, dont les principales sont TAM et Gol, à l’ Anac (Agence nationale d’aviation civile) pendant le Mondial de football 2014.

de visiteurs ont été aCCueillis

en 2013 dans la centaine de monuments gérés par le CMN (Centre des monuments nationaux), soit une hausse de 2% de la fréquentation. L’Arc de Triomphe reste le monument le plus visité avec près de 1,8 million de visiteurs.

13039

hôtels étaient insCrits

au 8 janvier 2014 au registre national public des hébergements classés d’Atout France. En ajoutant les 185 hôtels actuellement en cours de classement, cela représente 77 % du parc en nombre d’établissements et 88 % en nombre de chambres.

17 JANVIER 2014 - www.lechotouristique.com


La question de La semaine

Pourquoi Air France est-elle en perte de vitesse dans l’Hexagone

© Air France

la compagnie a dû supprimer plusieurs liaisons en 2013 pour faire face à la concurrence des low cost et à la baisse du trafic global.

D

ébut janvier, Air France-KLM publiait ses « bons » résultats de trafic pour l’année 2013 : 78,4 millions de passagers, soit une hausse de 1,3 %, dont 53,8 millions en Europe. Mais aucune indication sur le marché français. Et pour cause, d’après plusieurs sources, le trafic du groupe dans l’Hexagone est en baisse depuis deux ans. Reste à savoir si ce recul va se poursuivre. D’après la DGAC (Direction générale de l’aviation civile), la compagnie a transporté environ 19,8 millions de passagers en 2012, contre environ 20 millions en 2011, soit une baisse d’environ 1 %. Mais c’est 2013 qui marque un réel recul. L’été dernier, plusieurs fréquences ont été supprimées, notamment au départ de Paris, vers Strasbourg, Nantes et Toulouse. Pour l’hiver 2013/2014, le groupe a également supprimé une fréquence vers Bordeaux, Nice et Montpellier et deux fréquences vers Marseille au départ de Paris, ainsi que des vols vers

Lyon, Nantes et Lille au départ de Nice. Résultat, d’après le cabinet ID Aéro, le trafic, mesuré en PKT (passagers kilomètre transportés), aurait baissé de plus de 10 % en 2013. Ces résultats s’intègrent évidemment dans un contexte plus global, marqué par deux évolutions fortes. D’une part, le ralentissement de l’économie et la montée en puissance du TGV, qui ont impacté le trafic aérien en France, passé de 6 % de croissance en 2011, à un peu plus de 2 % en 2012 et 2013. De l’autre, la concurrence accrue sur le réseau domestique. Fin novembre 2013, les transporteurs étrangers affichaient déjà 4 millions de passagers sur les lignes internes, soit une progression de 12,2 % en un an grâce aux bons résultats d’easyJet et de compagnies comme Volotea.

Vers une stabilité attendue en 2015

Or ces deux tendances ne sont pas près de s’inverser. Dans un marché atone, les

www.lechotouristique.com - 17 janvier 2014

compagnies low cost opérant en France risquent en 2014 de capter la majorité de la croissance, pour l’instant portée par les liaisons entre les lignes de province. L’érosion de la part de marché d’Air France sur le trafic intérieur pourrait toutefois se stabiliser en 2015. La baisse des coûts attendue, grâce au second volet du plan Transform 2015 qui prévoit 2 500 nouvelles suppressions de postes, devrait lui permettre de maintenir ses lignes. La marque Hop !, qui regroupe les filiales Airlinair, Britair et Regional, pourrait même être le fer-de-lance d’une reconquête des parts de marché perdues, grâce à ses coûts réduits. D’ici là, la question des accords avec les syndicats sur les nouvelles conventions collectives et sur l’interdiction d’exploiter des appareils de plus de 100 places aura peut-être été réglée. Fabrice bugnot

Le trafic d’air France-KLM en France aurait

baissé de pLus de

10%

en 2013,

selon le cabinet iD aéro.

15


opinion La parole à

OLivier Bisserier,

«Depuis 2008, le taux

reste

directeur financier de BOOking.cOm

^ lechotouristique.com 4 Retrouvez son parcours professionnel sur notre carnet des décideurs.

l’Écho touristique : quelle est votre part de marché en France ? olivier Bisserier : en moyenne, nous avons vendu sur l’exercice clos, le 30 septembre 2013, environ 7% des chambres disponibles des 30 000 hôtels qui travaillent avec nous, et qui ont été facturés durant cette période. Ce 7% n’est pas exactement une part de marché - même s’il s’en rapproche –, et ce pour deux raisons : les établissements français ne travaillant pas avec Booking sont exclus de notre calcul, puisque nous ignorons leur nombre de chambres. Par ailleurs, la notion de « chambre disponible » ne signifie pas « chambre vendue », comme nous le savons dans ce secteur.

Booking.com travaille avec 30 000 établissements hôteliers français, avec lesquels il entretient des relations aussi étroites que compliquées. olivier Bisserier, directeur financier de la filiale de l’américain priceline, décrypte son modèle dans une interview exclusive accordée à l’Écho touristique. combien de nuitées représente la France ? Pour des raisons stratégiques, nous ne pouvons pas communiquer ce type d’informations. nous sommes installés en France depuis 10 ans. nous travaillons actuellement avec 30 000 établissements français, contre 18 000 il y a un an. nous sommes en forte croissance, sur ce marché comme ailleurs. au niveau mondial, Booking distribue en moyenne 550 000 nuitées d’hôtels par jour, contre 100 000 en 2009. nous commercialisons 400 000 établissements à l’échelle planétaire, incluant un grand nombre de chambres d’hôtes.

certains hôteliers et les syndicats estiment que vos taux de commission sont excessifs. qu’en est-il ? Pour rappel, les commissions versées doivent couvrir nos frais publicitaires pour que nous soyons visibles sur internet. nous allons chercher des visiteurs sur des sites à forte audience, comme Google ainsi que les comparateurs de prix Tripadvisor et Trivago. nous versons des sommes très importantes à de tels acteurs, qui nous facturent au clic. entre 60% et 80% de la commission de Booking est dépensée quand un client passe par un de ces sites, soit via un lien publicitaire. nos coûts publicitaires* sont bien supérieurs à nos frais de

4La polémique de l’allotement • Booking, qui nie être en situation de position dominante, force-t-il les hôtels partenaires à rendre des chambres disponibles ? Faux, répond-il. Booking n’exigerait pas de nombre de chambres minimum, une chambre suffirait. Toutefois, si un hôtel ne met aucune chambre en ligne, l’établissement n’apparaît pas sur le site, puisqu’il n’a rien à offrir aux consommateurs. De temps à autre, les hôtels conviennent toutefois

16

d’un allotement, soit d’un nombre minimum de chambres à mettre en ligne, notamment lors d’événements comme des conventions. Certains hôtels assurent pour leur part que leur positionnement est dégradé quand ils n’offrent pas de chambres en nombre suffisant. Qu’utilisent-ils comme parade pour éviter d’être pénalisés ? Des établissements laissent 1 ou 2 chambres à la vente, mais à un prix très élevé…

personnel. Ce phénomène est souvent oublié. Donc, vous n’envisagez pas de baisser les taux de commission… encore une fois, la commission doit couvrir nos investissements. Depuis 2008, le taux de commission reste inchangé en France, malgré l’inflation du coût par clic. il atteint 16,1% en moyenne, contre 16,2% il y a un an. la DGccrF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) a assigné expedia en justice. Booking pourrait l’être à son tour. quelle est votre réaction ? Si nous recevons une assignation, nous l’analyserons. S’il faut s’adapter, nous nous adapterons. C’est ce que nous avons toujours fait. Depuis notre création en 1996, nous avons pris l’habitude de travailler avec les autorités de régulation locales dès que nécessaire. nous allons souvent au-devant de ces instances, nous les écoutons. nous avons été amenés à rencontrer la DGCCrF il y a plus de deux mois. C’est nous qui avons demandé,

17 janvier 2014 - www.lechotouristique.com


La parole à opinion

x de commission e inchangé en France » de support, qui emploient actuellement 470 personnes en CDi, paient des charges et acquittent leurs impôts en France.

de manière proactive, à les voir. L’objectif était d’expliquer notre modèle, suite notamment aux conclusions de la CePC (Commission d’examen des pratiques commerciales, ndlr). Mais nous n’avons aucun litige avec les hôteliers. la polémique continue concernant les grands groupes internationaux, qui échappent en partie à la fiscalité française. comment êtes-vous imposés ?

© Cor Mooij / Booking

« Au niveau mondial, Booking distribue 550 000 nuitées d’hôtels par jour, contre 100 000 en 2009. »

nous sommes une société néerlandaise, qui fabrique un service aux Pays-Bas. 1500 personnes sont basées à amsterdam, ce qui est mon cas. nous exportons notre service à l’étranger. en toute logique, les revenus de commissions facturées aux hôtels sont taxés aux Pays-Bas, où résident le site internet, les centres de données, les développements informatiques et la direction mondiale de Booking. en outre, nos deux entités françaises

www.lechotouristique.com - 17 janvier 2014

comment se répartissent les emplois créés en France ? Les effectifs augmentent pendant la haute saison, jusqu’à 550 en août 2013. nos équipes sont d’une année sur l’autre en progression. nous allons continuer à recruter cette année, pour nos clients et nos partenaires hébergeurs. notre centre d’appels de Tourcoing, ouvert depuis environ deux ans, compte 300 collaborateurs. C’est un call center multilingue destiné à aider les consommateurs lorsqu’ils réservent une chambre. au total, à travers nos 12 centres d’appel dans le monde, nous couvrons 43 langues. Par ailleurs, 200 salariés sont chargés de former les hôteliers à nos outils, depuis des bureaux régionaux situés à Paris, Bordeaux, rennes, Lyon, Chamonix et nice. L’idée, c’est d’être au plus près des hôteliers, pour qu’ils mettent en ligne leurs établissements, les descriptifs comme les photos. nous n’effectuons pas de mise à jour : les hébergeurs s’en occupent, et fixent ainsi leurs prix, en fonction de leurs différents canaux de distribution. Airbnb, Google hotel Finder, tripAdvisor... la concurrence se diversifie.

pensez-vous néanmoins poursuivre votre croissance ? Le marché est vaste, il y a de la place pour tout le monde. La concurrence est toujours la bienvenue. La location d’hébergements entre particuliers répond à une demande. Mais, contrairement à airbnb, Booking n’est pas positionné sur le CtoC. nous avons vocation à travailler avec les professionnels, ce qui est clairement indiqué dans nos clauses contractuelles. Les comparateurs de prix sont des intermédiaires supplémentaires, qui créent une pression sur le coût du trafic et sur la commission. pour fidéliser vos clients, comment personnalisezvous vos newsletters ? Même si vous ne le constatez pas forcément, les newsletters que nous envoyons sont presque toutes uniques. nous procédons par associations. nous savons qu’une clientèle qui est récemment partie en week-end à Barcelone, selon sa fréquence d’achats, est susceptible de voyager au printemps à naples par exemple. propos recueillis pAr linDA lAinÉ * Le budget de publicité online de Priceline, dépensé notamment par Booking, a augmenté de 39% pour atteindre 1,27 milliard de $ en 2012 (970M€).

17


focus éco Stratégie

Ces réceptifs intégrés qui passent à la vente directe Héliades va laisser son prestataire maison en Grèce ouvrir son propre site Internet pour capter de nouveaux clients. Une expérience également menée chez Voyageurs du Monde depuis trois ans, mais qui ne fait pas l’unanimité chez les TO.

© Fotolia

L

a poussée de fièvre autour des plates-formes de mise en relation des voyageurs avec des agences réceptives est retombée. Un an et demi aprèsl’éclosionensériedeplusieursstartups spécialisées, les acteurs du secteur connaissent des fortunes très contrastées (voir encadré). Mais le marché des voyages achetés en direct auprès des agences locales continue-t-il à se développer? Jean Brajon, DG d’Héliades, en est certain. « Sur la Grèce, nous voyons que la clientèle qui vole sur les compagnies low cost et construit son séjour avec des réceptifs est en augmentation, et ce sont des clients que nous voulons capter. » Conséquence: le TO va autoriser son réceptif maison, intégré depuis vingt ans et jusqu’à présent dédié à 100% aux clients du voyagiste, à vendre des produits en direct. Une acti-

vité qui sera pilotée depuis la Grèce. Sous la marque « Héliades DMC » et via un site Internet prochainement mis en ligne, l’offre va d’abord être testée uniquement auprès de la clientèle groupes. « Nous verrons ensuite si nous décidons de l’étendre aux individuels, voire de la distribuer via d’autres canaux, y compris les réseaux d’agences », indique Jean Brajon. L’initiative d’Héliades n’est cependant

pas inédite. Voyageurs du Monde a enclenché la même dynamique il y a trois ans, en ouvrant ses trois réceptifs intégrésàlaventedirecteenligne,vialessites Destination-Islande.com, Etapes-marocaines.com et Grece-sur-mesure.com. « Cela représente pour nous un volume de ventes marginal, mais permet de toucher une frange de clients qui ne passe jamais par les TO, notamment parce qu’ils ont

v Le sort inégal des sites de mise en relation À l’automne 2012, on ne parlait que d’eux. À la suite du précurseur Evaneos, créé en 2009, une ribambelle de plates-formes Internet mettant en relation les voyageurs et les réceptifs faisait son apparition. Un an et demi plus tard, où en sont-ils ? Parmi les disparitions figurent notamment Trip in Live

18

ou Voyages-en-Direct, emporté par la faillite de sa maison mère Chemins du Globe en octobre dernier. À l’inverse, Evaneos poursuit la course en tête et vient de lever 4,4 millions d’euros afin d’accélérer sa croissance à l’international et de développer, pourquoi pas, des partenariats avec des acteurs BtoB.

17 janvier 2014 - www.lecHOTOUrIsTIqUe.cOM


Stratégie focus éco

l’impression que le voyage sera mieux construit et moins cher en traitant avec une agence locale, explique Alain Capestan, DG délégué du groupe Voyageurs. La condition que nous avons fixée à nos réceptifs, cependant, est justement de pratiquer les mêmes prix que nous pour éviter de créer une concurrence avec les TO du groupe. » En contrepartie, les agences sont libres de conduire cette activité de manière autonome : le chiffre d’affaires et la marge générés restent dans leurs caisses, mais elles doivent supporter les coûts de leur référencement sur Internet, seul canal de vente dont elles disposent.

Pas d’exception chez Asia

Pour certains TO, c’est justement la limite du genre. Le temps passé par le réceptif à gérer sa propre commercialisation est autant de temps qu’il ne consacre pas

lequel les clients s’avèrent donc difficiles à atteindre avant le départ. « L’enjeu pour les réceptifs serait plutôt de réussir à les capter à leur arrivée, par exemple via des applications marchandes sur mobile ou des accords avec les concierges d’hôtels », reprend le PDG d’Asia. Autant dire, tranche-t-il, que le « potentiel de business paraît limité »… cHrIsTOpHe plOTard

à servir le TO et ses clients. « Or une agence réceptive est d’abord un prestataire de services, estime Jean-Paul Chantraine, PDG d’Asia. Le créateur des voyages, c’est le TO, car c’est lui qui connaît le marché. » Chez le spécialiste de l’Asie, la règle est donc claire : aucun de ses réceptifs, aussi bien ceux dont il est propriétaire (au Vietnam, en Chine et en Indonésie) que ses partenaires externes, n’est autorisé à commercialiser des produits en direct sur le marché français. Quant à ceux qui s’essaient à l’exercice, Jean-Paul Chantraine ne croit guère à leur réussite. « À l’exception d’une catégorie de clientèle qui continuera à faire appel aux TO pour obtenir un service, le futur des séjours est à la désintermédiation complète, avec des voyageurs qui réservent en direct leur avion et leur hôtel, mais attendent d’être sur place pour acheter des excursions. » Un schéma dans

3

réceptifs intégrés

du groupe voyageurs du Monde disposent de leur propre site de vente directe en islande, au Maroc et en Grèce.

ÉTATS-UNIS

Miami

CocoCay

Départs toute l’année

•Nassau

BAHAMAS

Key West

ÉTATS-UNIS Fort Lauderdale

Cozumel

MEXIQUE

www.lecHOTOUrIsTIqUe.cOM - 17 janvier 2014

19


focus éco Innovation

Le porte-à-porte, un nouveau service de proximité

© Sergey Nivens / Fotolia

(22). Salaün pousse encore l’avantage en 2014 en proposant le transfert inclus depuis le domicile. Un service « porte-àporte » disponible dans toute la France (hors les 22 départements du Grand Ouest où le maillage est déjà serré) et dans certaines villes, et dont le but est d’accentuer la présence du TO dans des zones où il est encore peu connu. « Cela coûte moins cher qu’une pub de 15000€ dans la PQR locale», pointe Thierry Houallard, DG de National Tours, marque sœur de Salaün, qui teste la formule.

Par regroupement ou personnalisé

Assurer, depuis leur domicile, le pré et post-acheminement des clients est un argument commercial séduisant. Question de confort mais aussi de responsabilité...

Q

ui n’a pas craint un jour de rater un avion parce qu’il était bloqué dans un embouteillage ? Qui n’a pas pesté en voyant sa facture de parking pour une semaine de stationnement à l’aérogare ? Les autocaristes, opérateurs de proximité et disposant d’une flotte de véhicules, ont développé les premiers un service de ramassage par navette, avec rendez-vous collectif au plus près des do-

miciles des uns et des autres. « C’est une logistique compliquée. Mais la logistique est dans notre ADN », remarque Stéphane Le Pennec, DG du groupe Salaün, dont la clientèle, à 80% domiciliée dans le Grand Ouest, bénéficie de ce « service de navette inclus ». Pour l’ensemble des circuits, le pré et post-acheminement (depuis 750 villes dans 93 départements) est compris dans le prix du forfait. Si le client ne le souhaite pas, une réduction est consentie (entre 57 et 154€ suivant la date, le lieu de prise en charge, l’aéroport de départ). « La majorité de nos clients, a fortiori parce que ce sont des seniors, accepte et apprécie ce service. C’est un vrai plus », remarque Céline Le Texier, conseillère à l’agence Salaün Holidays de Saint-Brieuc

« Nous proposons ce service à la carte », explique de son côté François Piot, président du groupe Prêt à Partir. « C’est un argument commercial qui sécurise le client puisque notre responsabilité débute dès la prise en charge. S’il rate l’avion, c’est de notre faute ». Le seul écueil : la nécessité économique de procéder à des regroupements. « Cela nuit à la qualité de service quand il faut attendre à l’arrivée d’autres clients dont l’avion a du retard », remarque François Piot. Voyages Rive Gauche, TO et distributeur, contourne la difficulté. Le service de taxi à domicile, sans supplément, à l’aller comme au retour, proposé depuis 25 ans, est personnalisé. Mais évidemment, il ne concerne qu’une poignée de clients par an quand Salaün a fait voyager 60000 individuels en 2013. PAscAle Filliâtre

v La SNCF le déploie à grande vitesse Avec 6 000 courses réservées en un an, le service «porte-à-porte» lancé par la SNCF fin 2012 dans 7 gares fait un tabac. Il a doublé son champ d’action en décembre avec 5 nouvelles gares et a été élargi aux passagers Intercités. Il s’agit d’un transfert depuis la gare à prix fixe

20

pour 1 à 4 personnes, bagages compris. Le montant de la course varie selon le trajet et la ville, soit un forfait kilométrique au prix de base de 9,90 € avec un maximum de 3 km à Paris et de 2 à 4 km en province. La note augmente de 2 € par kilomètre supplémentaire.

17 janvIer 2014 - www.lechotouristiQue.com


Oct obr e2013 PV 2012 J anv.-Nov.2013


made in france Outre-mer

La Guyane,

L

orsque Londres fut désignée pour organiser les J.O. 2012 au détriment de Paris, le président du conseil général du Pasde-Calais, Dominique Dupilet, fit hisser le drapeau britannique et déclara : « C’est une occasion unique de nous ouvrir sur le monde ». Un vaste chantier (120 millions d’euros) fut alors lancé, visant à accueillir toutes les équipes souhaitant se préparer aux jeux dans des conditions identiques de climat et d’horaire, sans la cohue, dans des équipements neufs et à moins d’une heure de Londres.

© Nancy / Fotolia

© CR Guyane

À l’exemple du Pas de Calais pour les jeux Olympiques de Londres, la Guyane entend tirer parti du Mondial ainsi que des prochains J.O. organisés par… son voisin !

© photo@ctguyane

prometteuse base arrière du Brésil

22

17 janvier 2014 - www.lechotouristique.com


Outre-mer made in france

L’objectif de « Rendez-vous 2012 » était quadruple : développer la pratique des sports, renouveler les équipements, faire connaître au monde ce territoire et assurer des retombées économiques et touristiques. Succès sur toute la ligne ! Plus de 743 délégations sportives ont été reçues (dont 47 durant les jeux eux-mêmes), les licenciés sportifs ont augmenté de 80%, 1,7 million d’euros a été géré et les équipements servent encore chaque jour non seulement à la population mais aussi à plusieurs équipes nationales… Dès 2011, en prévision du Mondial 2014 organisé au Brésil, mais aussi des prochains J.O. de Rio à l’horizon 2016, la Guyane, emmenée par une délégation de champions parmi lesquels le footballeur Bernard Lama

ou la championne olympique de natation Malia Metella, s’est rapprochée du Pas de Calais et fut reçue à bras ouverts. Forte de cette expérience, la région initia son projet « Guyane, base avancée », renommé depuis « World in Guyane », et investit 45 millions d’euros dans la rénovation ou la construction d’équipements sportifs dernier cri. Si le tirage au sort ne l’a pas favorisée en envoyant l’équipe de France jouer la phase 1 du tournoi (et donc s’entraîner) dans le sud du Brésil (et non le nord, tout proche), plusieurs autres équipes se sont déjà mons’offre trées intéressées. Et surtout, une seconde chance s’off re à elle avec les J.O. dans deux ans. L’occasion de porter un joli coup de projecteur sur ce superbe petit morceau d’Amazonie. JÉrÔme BourGiNe

Pour Aller Plus loiN…

R À partager

Très sollicité par les divers acteurs du tourisme pour témoigner de son expérience, le Pas-de-Calais conserve en archive sur son site www.pasdecalais.fr plus de 80 articles dédiés à son « Rendez-vous 2012 ».

E À consulter

le site officiel, Guyane2014-2016.org, présente le projet guyanais sous ses multiples aspects et en profite, notamment à travers sa rubrique « Aux portes du Brésil », pour faire valoir la « douceur de vivre » et les nombreux atouts touristiques du territoire : cadre, installations, transports, hébergements, sécurité…

s À visionner

Le Comité du Tourisme de la Guyane vient de lancer la nouvelle identité visuelle de la destination.

www.lechotouristique.com - 17 janvier 2014

© Fotolia

© CR Guyane

© photo@ctguyane

contrairement à l’organisation des grands événements sportifs qui s’avèrent, toujours, un gouffre financier pour l’organisateur, ces projets de « base arrière » sont considérés « à risque 0 ». Si les stades olympiques servent très peu ensuite, les équipements d’entraînement sont réutilisés par la population locale et les pratiques mises en place par les acteurs s’avèrent précieuses pour la suite. Sans négliger le gain incontestable en termes d’image et de notoriété.

lia © Foto

= le saviez-vous ?

23


business Travel

Les voyageurs d’affaires se laissent tenter par Airbnb la location d’hébergements auprès de particuliers permet de réduire les coûts et constitue une bonne alternative lorsque le parc hôtelier est complet.

L

’atelierorganiséparl’AFTMsurAirbnb.com,lorsdudernier salon IFTM Top Resa, montre l’intérêt croissant des voyageurs d’affaires pour la location d’hébergements auprès de particuliers. Ainsi, en France, environ 20% des clients d’Airbnb sont des hommes et des femmes d’affaires. Pour l’instant, ce sont surtout les collaborateurs de PME et TPE ou des indépendants qui y ont recours. Mais les avantages de cette formule pourraient séduire une clientèle plus large. « En termes de prix, pour un quartier donné dans Paris, ce type d’hébergement alternatif offre une qualité de service supérieure », explique Brigitte Savournin, directrice marketing et communication chez 3mundi. La location d’un appartement est également une des seules solutions pour rester en centre-ville avec un budget maîtrisé lors d’événements importants. Enfin, certaines entreprises commencent à louer ce

Ò

TransporT

american airlines et Us airways

fusionnent leurs programmes de fidélité Le rapprochement entre American Airlines et US Airways, validé par le ministère américain de la Justice fin 2013, est en cours. Les deux compagnies ont commencé, le 9 janvier, par fusionner leurs programmes de fidélité. Elles vont également aligner leurs délais d’enregistrement à l’aéroport et en ligne, rapprocher leurs comptoirs et leurs portes d’embarquement (New York, Miami et Phoenix pour commencer) et mettre en place un accord de partage de codes dans les prochaines semaines. Enfin, US Airways quittera Star Alliance pour Oneworld le 30 mars.

24

environ

20%

des clients d’Airbnb réservent un hébergement dans le cadre d’un voyage d’affaires.

JHôTELLErIE Hilton ouvre un hôtel de 800 chambres à Istanbul

L

’hôtel Hilton Istanbul Bornonti a ouvert ses portes le 7 janvier. situé dans le quartier de sisli, à 3 km au nord de la place Taksim, cet établissement hors norme compte 829 chambres et 24 salles de conférences sur 12 000 m2, dont un espace pouvant accueillir plus de 6 000 personnes. L’hôtel, qui offre une belle vue sur le Bosphore avec ses 34 étages, propose aussi un espace bien-être de 3 300 m2, deux piscines, plusieurs salles de sport et deux restaurants. pour simon Vincent, président Europe, Moyen-

orient-afrique d’Hilton Worldwide, cet établissement renforce « la position d’Istanbul comme un hub émergent pour l’organisation de conférences internationales et d’événements ».

© Hilton

R innovation

type de logement pour organiser des séminaires. Signe de cette évolution, 3mundi a mis en place des partenariats avec Airbnb et Morning Croissant. Mais l’offre doit encore évoluer, notamment sur la facilité de récupération des clés ou le petit déjeuner inclus. « Nous sommes néanmoins persuadés que ce type d’hébergement va voir ses parts croître sur le segment BtoB dans les prochaines années », affirme Brigitte Savournin. FAbrice bugnot

17 JANVIER 2014 - www.lechotouristique.com


NOUVEAU : L’ECHO TOURISTIQUE + MEET’IN + BEDOUK Développez votre chiffre d’affaires sur les marchés « affaires » et « événements professionnels »

149

L’Echo Touristique L’hebdomadaire et 4 hors-séries en version papier et feuilletable en ligne + les e-newsletters + lechotouristique.com

Meet’in le mensuel des événements professionnels

e HT

Le guide Bedouk 1 500 lieux et prestataires d’événements

.

BULLETIN D’ABONNEMENT

à compléter et à renvoyer accompagné de votre règlement à L’Echo Touristique - Service Abonnements - Antony Parc II 10, place du Général de Gaulle - BP 20156 - 92186 Antony Cedex • Fax : 01 77 92 98 15 • abo@infopro-digital.com

m4OUI, je m’abonne pour 1 an à l’offre « Tourisme + MICE » de L’Echo Touristique au tarif de 149 E

HT*

Je recevrai : + 42 numéros et 4 hors-séries de L’Echo Touristique + 10 numéros de Meet’in + Le guide Bedouk + les newsletters et l’accès au web abonné.

ECHMET01AB

soit 152,13 ETTC

Société..................................................................................................................................................................... m Mme m Mlle

m M.

ECH1403

Nom ......................................................................................................................................................................... Prénom.................................................................................................................................................................... Fonction...................................................................................................................................................................

Je choisis de régler par : m Chèque bancaire ou postal joint à l’ordre de L’Echo Touristique m Je préfère régler à réception de facture

Adresse....................................................................................................................................................................

*TVA à 2,10 %. Offre valable jusqu’au 31/08/2014 en France Métropolitaine pour tout nouvel abonnement. Conformément aux lois du 6/1/1978 et LCEN du 22/6/04, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier et vous opposer à leur transmission éventuelle en écrivant au Service Abonnements. Groupe Industrie Services Info - SAS au capital de 38 628 352 € - 442 233 417 RCS Nanterre - N° TVA FR 29 442 233 417. Pour consulter nos CGV : http://www.infopro-digital.com/pdf/CGV_abo_Groupe.pdf

N° Siret

2-ECH1403-210x272 ECHO.indd 1

Code postal Tél.

Ville ................................................................................................................ Mobile Code NAF

E-mail..........................................................................@........................................................................................

Indispensable pour recevoir votre code d’accès aux site et magazine en ligne - MAJUSCULES OBLIGATOIRES

04/12/2013 09:44:02


destination Caraïbes

Dans l’intimité des

Antilles P

our bon nombre de Français, les Antilles se résument à la Guadeloupe et à la Martinique. Pourtant, au nord des Petites Antilles, existent de nombreuses îles non francophones, dépendantes des Pays-Bas (comme SaintMartin pour moitié), du Royaume-Uni ou des États-Unis. Gouvernées de façon autonome, paradis fiscaux autant que balnéaires, Tortola, Virgin Gorda, Jost van Dyke ou Saint Kitts, pour les plus populaires, attirent surtout les touristes américains et britanniques, de préférence fortunés comme Richard Branson, le célèbre PDG de Virgin, propriétaire de Necker Island. Depuis quelques années, la baisse continue des arrivées aériennes dans ces îles isolées est compensée par une recrudescence des croisières. Les compagnies multiplient les escales dans les îles Vierges Britanniques et Américaines, offrant la possibilité à une clientèle moins privilégiée de les visiter. Croisières de France, revenue croiser dans les Caraïbes cet hiver, a ainsi opportunément inscrit à ses itinéraires Tortola et Saint Kitts, « non programmées par nos concurrents », remarque Antoine Lacarrière, DG de la compagnie. À bord de navires classiques ou de grands voiliers qui rendent la navigation encore plus spectaculaire, les croisiéristes (re)découvrent des Caraïbes enchanteresses. Et en redemandent. En témoignent les arrivées records au port hollandais de Saint-Martin en 2013 : près de 1 800 000 passagers ont foulé ses embarcadères, soit 32 000 de plus par rapport à 2012. sarah Chevalley

R Save the date… © St Barts Music Festival

oui à la destination pour un voyage Senior Lune de miel Balnéaire Sportif Culturel

saint Barts Music Festival Des artistes de renommée mondiale, danseurs et musiciens, se produisent pendant 15 jours dans différents lieux de l’île. www.stbartsmusicfestival.org

26

23 février-6 mars 2014 © J. Ruzié / OT de St-Martin

14 janvier-2 février 2014

Carnaval de saint-Martin Les habitants de Marigot sortent déguisés et masqués pour faire la fête dans les rues. Grande parade colorée le Mardi gras, en noir et blanc le mercredi des Cendres. www.st-martin.org

17 janvier 2014 - www.lechotouristique.com


Caraïbes destination

o à consulter www.st-martin.org www.saintbarth-tourisme.com www.bvitourism.com www.ivisitanguilla.com www.stkittstourism.kn

carnet de voyage

Ò Y ALLER :

Air France assure 1 vol quotidien direct vers Saint-Martin (aéroport de Juliana) et 2 vols quotidiens via Pointe-à-Pitre (arrivée à Saint-Martin à l’aéroport de Grand Case). Et aussi XL Airways, Corsair et Air Caraïbes.

B À LIRE :

L’île au Trésor de Stevenson. Les aventures de Jim Hawkins restent palpitantes plus d’un siècle après la parution du roman. Heureusement, l’île qui a inspiré l’auteur est beaucoup plus paradisiaque dans la réalité !

S

DANS LA VALISE : Pirates des Caraïbes pour les plages de rêve et la dégaine du Captain Jack Sparrow alias Johnny Depp…

© Bertrand Rieger / Star Clippers

l‘ APPli À tÉlÉchArGer

Heineken Regatta Événement nautique mondial, cette régate accueille près de 300 bateaux de toutes tailles autour de Saint-Martin et aussi des concerts. www.heinekenregatta.com

14-19 avril 2014

11 novembre 2014

saint Barth Bucket Regatta Chaque année depuis 1995, les plus beaux voiliers de la planète se donnent rendez-vous dans le port de Gustavia. Un fabuleux spectacle toutes voiles dehors. www.bucketregattas.com

www.lechotouristique.com - 17 janvier 2014

Les Voiles de saint Barth 6 jours de régates avec de splendides voiliers, barrés par d’immenses personnalités de la voile. De nombreuses animations en soirée.

www.lesvoilesdesaintbarth.com

© Fotolia

© Tim Wright / Les Voiles de Saint-Barth 2013

27-30 mars 2014 © Tom Zinn / OT St-Martin

6-9 mars 2014

Le chanteur-navigateur Antoine fait découvrir ses îles préférées et leurs petits secrets d ans un guide gratuit Antoine, les Caraïbes compatible avec l’iPhone, l’iPad et l’iPod touch. La dernière version 4.0.1 propose des extraits vidéo disponibles en streaming ou en téléchargement HD.

La fête de saint-Martin C’est le jour où l’île de Saint-Martin célèbre sa découverte par Christophe Colomb en 1493. après les cérémonies officielles, les festivités ont lieu toute la journée. www.st-martin.org

27


^ Pirates des caraïbes

© The British Virgin Islands Tourism

destination Caraïbes

aux confins de la mer des Caraïbes et de l’océan atlantique, flottent des dizaines de confettis sur une eau merveilleusement turquoise. au Xvie siècle, ces îles paradisiaques, au cœur des échanges commerciaux entre l’europe et le nouveau Monde, ont attisé la convoitise des Français, des espagnols, des Hollandais et des Britanniques. Parmi elles, les îles vierges Britanniques, découvertes parChristopheColomb, furentlerepairedecorsairescélèbrescomme Barbe noire. À l’époque, l’île de la Tortue était leur «capitale». Sa voisine, virgin Gorda, abritait d’importantes mines de cuivre, d’or et d’argent.LacharmanteîledejostvanDykedoitsonnomàunflibustier hollandais qui y avait ses habitudes... Quant à l’écrivain robert L. Stevenson, il aurait eu connaissance d’un trésor sur norman island et s’en serait inspiré pour écrire son fameux roman. Même s’il est très difficile de démêler la fiction de la réalité, les îles vierges Britanniques font toujours le bonheur des amateurs de voile. Leurs baies secrètes et protégées offrent des mouillages accessibles seulement aux

^ escales en Version Française

© Jordane Ruzié / OT de Saint-Martin

au cœur des antilles britanniques, Saint-Martin et sa petite sœur Saint-Barthélémy cultivent un art de vivre à la française. Collectivité territoriale à part entière depuis 2003, Saint-Barth pour les intimes, semble une extension de Saint-Tropez… les cocotiers et les exonérations d’impôts en plus ! Paradis pour milliardaires avec ses

plaisanciers et aux navires de croisière de petite taille, offrant aux passagers la sensation d’être (presque) seuls à fouler leurs plages !

o

coup de griffe : les amateurs d’authenticité seront déçus par les villages des îles Vierges, manquant de charme et d’histoire. excepté le fort de saint-Kitts, les vieilles pierres sont très rares. mieux vaut se concentrer sur les activités tournant autour de la plage et de la mer, le must de la destination.

boutiques et ses hôtels de luxe, cet eden mérite une escale pour sa nature de toute beauté, préservée grâce à de strictes interdictions de construire. À quelques encablures, se trouve Saint-Martin, étonnante île franco-hollandaise où cohabitent des resorts à l’américaine, des casinos et des petites stations balnéaires tranquilles. À Marigot, le chef-lieu de la partie française, les maisons créoles ne manquent pas de charme. Dommage pour les croisiéristes que les commerçants désertent le centre-ville pour des zones industrielles excentrées aux loyers moins élevés! C’est aussi aux alentours de Marigot et dans le nord que se trouvent les plus belles plages et le Pic Paradis, le plus haut sommet de Saint-Martin (424m), offrant une vue à 360°.

o

bon vent : saint-barth est réputée pour ses côtes ventées idéales pour la pratique du catamaran. les amateurs de voile apprécieront chaque virement de bord ouvrant sur un nouveau décor plus étincelant que le précédent ainsi que les mouillages dans des zones préservées comme la splendide réserve naturelle de colombier.

R Dans la production… star Clippers

Le spécialiste des croisières de luxe propose 4 itinéraires de 7 nuits avec escales dans les îles les plus confidentielles des Caraïbes. 2 avec le Star Clipper, départ et arrivée à Saint-Martin et 2 avec le Royal Clipper, départ et arrivée de La Barbade. www.starclippers.com

28

Compagnie du Ponant

L’armateur français spécialisé dans le yachting de luxe propose deux itinéraires dans les Caraïbes à bord du Ponant, l’un autour des Grenadines, l’autre passant par les îles vierges Britanniques. www.ponant.com

Costa Croisières

Trois navires dans les Caraïbes cet hiver dont le Magica et le Mediterranea depuis les antilles Françaises avec des itinéraires via la république dominicaine, St-Martin et Tortola ou SteLucie. Depuis la Floride, le Luminosa croise vers le Mexique. www.costacroisieres.fr

MsC Croisières

MSC confirme sa présence aux antilles avec plus de rotations et un navire plus important, le MSC Musica au départ de Pointe-à-Pitre et Fort-de-France qui croise vers le nord. Depuis Miami, le MSC Divina descend vers les Bahamas et le Mexique. www.msccroisieres.fr

17 janvier 2014 - www.lechotouristique.com


Caraïbes destination R Mon blog…

^ un jour, une Plage

«i am sailing, i am sailing…»

Les aficionados d’eau couleur lagon et de sable blanc seront comblés. Dès l’escale à anguilla, le ton est donné : l’eau, dont la température avoisine les 28°, offre un fantastique dégradé bleu-vert d’une limpidité exceptionnelle. Pour s’en mettre plein les yeux, il est conseillé de prendre un taxi pour Shoal Bay east, sur la côte nord-ouest de l’île. Cette longue étendue de sable blanc étincelant baignée d’une mer turquoise n’a pas usurpé sa réputation de plus belle plage des Caraïbes ! jost van Dyke, Saint-Kitts, Saint-Barth… Chaque escale d’une croisière dans les Petites antilles permet la découverte de nouvelles plages. Sauvages ou bordées de petits bars (le créole anglophone des barmaids n’est pas toujours facile à comprendre !), elles invitent au farniente ou sont propices au snorkeling.

e

o

© The British Virgin Islands Tourism

À conseiller : la pointe sud de l’île de Virgin gorda est constituée d’un ensemble de roches granitiques impressionnantes. dénommées The Baths, elles offrent une surprenante balade où l’on se faufile entre les rochers, de l’eau jusqu’aux genoux, pour atteindre devil’s bay, qui contrairement à son nom est une ravissante petite plage sauvage (faire l’excursion tôt le matin pour éviter l’invasion d’autres croisiéristes).

Croisières de France

La compagnie revient dans les Caraïbes avec l’Horizon au départ de république dominicaine. au programme : La Barbade, les îles vierges Britanniques, la Martinique… et des vols de Paris sur Pullmantur air. www.cdfcroisieresdefrance.com

Royal Caribbean international

Le géant américain a abandonné ses embarquements en Guadeloupe. De nombreux itinéraires de 4 à 10 nuits sont proposés depuis les îles vierges américaines et d’Haïti, avec un renfort de Fort Lauderdale. www.royalcaribbean.fr

www.lechotouristique.com - 17 janvier 2014

n montant à bord du Star Clipper, on pressent que l’aventure sera bien différente de celle d’une croisière classique. À quai, les voiles pliées, ce 4 mats de 115 m de long impressionne déjà par l’élégance de ses ponts en teck et de ses ba- © Star Clippers lustrades en acajou. Copié font penser à des machines sur les voiliers rapides qui à laver. Sur les ponts, le vent reliaient la Chine à l’angle- s’engouffre dans les voiles et terre au XiXe siècle, le Star claque dans les drisses. Les Clipper a des voiles carrées, loups de mer vous diront que une poupe proéminente et ce sont les vraies sensations une ligne effilée. À l’intérieur, de la voile. Les autres attenle confort est de mise : 80 dent des vents meilleurs... cabines spacieuses, raffine- Chaque jour, le rituel est ment culinaire, service 5*… immuable. Lorsque le navire Lorsque la mer est étale, on quitte son mouillage et que se croirait presque dans un les matelots hissent les voihôtel de luxe, la convivialité les, retentit la bande originaen plus car on a vite fait de le du film 1492 Christophe repérer les 150 passagers Colomb par vangélis. allonavec lesquels on partage les gée dans le filet du beaupré repas. Mais quand le vent à l’avant du navire, le soleil se lève, et que la houle se descendant lentement dans forme, les visages changent la mer, le paradis ne semble d’expression et les hublots pas si loin…

et aussi

Club Med, Windstar Cruise, Carnival Cruise Lines, Holland america Line, Silversea, Celebrity Cruises, norwegian Cruise Line, Cunard, regent Seven Seas Cruises, Disney Cruises, Fred Olsen Cruises, Princess Cruises, azamara Club Cruises, Seabourn, Oceania Cruises, Crystal Cruises, Paul Gauguin Cruises…

29


destination Caraïbes

Des voiliers grand luxe design

wind surf

club med 2

© Club Med

© Tim Thompson / Windstar Cruises

rénové

racheté par la compagnie américaine Windstar Cruises en 1998, et entièrement redécoré en décembre 2012, l’ancien Club Med I, 5 mâts disposant de 7 ponts, peut accueillir 310 passagers dans 123 cabines. ambiance américaine à bord et prestations haut de gamme, dont un Spa et une marina à l’arrière dédiée aux loisirs nautiques. www.windstarcruises.com

intimiste

© Star Clippers

© Compagnie du Ponant

authentique

Ce 5 mâts de 187m dispose de 8 ponts de 2000m2 et de 186 cabines, toutes vue mer. entièrement rénové en 2008, le décor du bateau offre un élégant mariage entre tradition marine et design contemporain, avec un clin d’œil à l’univers des grands navigateurs. Le luxe du Club Med 2 tient aussi à la présence d’un Spa et d’un hall nautique, permettant de pratiquer toutes sortes d’activités au mouillage. www.clubmed.fr

star clipper

Cette gracieuse goélette de 4 mâts, pourvu de 85 cabines, est un authentique voilier. Près de 60 % du temps de navigation se fait entièrement à la voile, sensations garanties ! À l’intérieur, les lithographies de bateaux anciens ainsi que le décor en cuivre et en acajou lui donnent un petit air suranné. Le grand atout du Star Clipper est le service hôtelier à bord, d’une remarquable efficacité et d’une incroyable gentillesse. www.starclippers.com

30

ponant

Majestueux 3 mats de 88 m de long, le Ponant dispose de 32 cabines, offrant aux passagers (64 au maximum) la sensation de naviguer en petit comité sur un yacht de luxe (le navire est d’ailleurs ouvert aux privatisations). idéale pour les amoureux de la mer, une croisière sur le Ponant permet d’accoster dans les petits ports et les baies les plus secrètes, seulement accessibles aux plaisanciers. www.ponant.com 17 janvier 2014 - www.lechotouristique.com


Votre croisière en toute liberté !

Hiver

Caraïbes

2014 Jusqu’ au 12 Avril

A partir de

999¤

TTC / pers.* Cabine Int.

Recommandé par

*Cabine extérieure : 1099 ¤ TTC/pers. Offres soumisent à conditions - Nombre de cabines limitées

Suivez-nous sur Facebook et @cdfcroisieres www.cdfcroisieresdefrance.com


destination Caraïbes

RDans le carnet d’adresses de Peter Kissner > PlageS White Bay

est la plus belle, sur Jost Van Dyke, connue comme l’île aux pieds nus. le sable ressemble à de la farine et l’eau y est plus transparente qu’ailleurs ! Faites une halte au Soggy Dollar Bar, une véritable institution !

> CoUCher De Soleil Celui de l’escale à Saint-kitts

est à ne pas manquer. lorsque les navires quittent la baie, le soleil descend droit devant à l’horizon dans un fabuleux dégradé rougeoyant. Magique !

> ÎleS Saint-kitts,

d’origine volcanique, est plus escarpée que ses voisines. Sa végétation est aussi plus verdoyante. C’est une île pleine de charme que les Français et les Britanniques se sont longtemps disputée.

Peter kiSSner

directeur de croisière

> Snorkeling les grottes de norman island

peu profondes et accessibles même aux débutants, sont l’un des meilleurs spots de snorkeling des îles Vierges Britanniques. on peut y admirer des poissons tropicaux et des coraux multicolores dans une eau limpide. Photos : © Sarah Chevalley / Jim Scheiner / the British Virgin islands tourism / © gnU / © the British Virgin islands tourism

3 questions à…

marie Krafft, directrice des ventes des croisières star clippers

comment se porte l’activité ? m.K.: nous enregistrons un excellent taux de

remplissage, avoisinant les 85%. Les Français sont surtout attirés par les croisières en Méditerranée pour des raisons de proximité mais près de 25% ont sélectionné les Caraïbes comme destination en 2013. L’activité groupe/incentive est également très forte pour le marché français, proche de 50% du chiffre d’affaires sur ce segment. Certains tour-opé-

32

rateurs français prennent des allotements sur nos itinéraires, en particulier en Méditerranée.

À qui s’adressent vos croisières ?

Ce ne sont pas des croisières de luxe. elles s’adressent à tous ceux qui recherchent une alternative aux grands bateaux de croisières. Seniors, couples en lune de miel, familles… mais aussi des célibataires à qui nous proposons des tarifs avantageux ainsi qu’aux enfants de moins de 18 ans.

quelles sont les nouveautés 2014 ?

Cet hiver, Cuba au départ de Cienfuegos ainsi qu’une croisière Cuba-Saint-Martin, via la jamaïque. en revanche, la Baltique est sortie des programmes. Pour la première fois, nos 3 navires seront cet été en Méditerranée avec de nouveaux itinéraires en espagne et dans les îles Baléares, et plus d’excursions et de croisières à thèmes, comme sur le Star Flyer où sont déjà proposées des séances de yoga.

17 janvier 2014 - www.lechotouristique.com


LA REPUBLIQUE DOMINICAINE AUX COULEURS DU MICE Au-delà d’une desserte aérienne importante, d’une infrastructure hôtelière de pointe, et de DMC performants et reconnus, la République Dominicaine vous présente sa plus grande richesse… les dominicains : un peuple authentique, généreux et hospitalier. Bienvenidos !

Pub echo_210x272.indd 1

29/11/13 17:08


formation Hébergement

Hôtelier,

© contrastwerkstatt / Fotolia

un métier qui affiche complet

= L’avis du professeur Laurie Larchez,

Dr

CoordinatriCe de la formation professionnelle à l’esCaet

34

De nombreuses solutions existent aujourd’hui pour accompagner les hôteliers à muter et à garder une place de choix sur ce marché hypertendu. Une multitude de sociétés se sont spécialisées sur les problématiques de l’hébergement et apportent des solutions concrètes via des missions de conseil. Une montée en compétences peut également passer par des sessions de formations courtes sur des thématiques telles que les solutions technologiques dédiées au secteur, les pratiques contractuelles et tarifaires (yield management), le décryptage de la distribution multicanal, les leviers webmarketing et les médias sociaux... De 1 à 5 jours, les sessions de formation de l’ESCAET permettent de conforter des stratégies mais également de gagner en productivité sur ces nombreuses stratégies hôtelières à optimiser. Enfin, il reste une autre solution : faire appel à des étudiants stagiaires qui sont à l’aise avec ces nouvelles technologies et qui suivent des formations up-to-date sur l’industrie du voyage.

Accueillir le client et proposer un service de qualité ne suffit plus à « remplir » un hébergement. Webmarketing et technologie sont les nouveaux savoir-faire à acquérir.

I

l y a maintenant une vingtaine d’années que l’on a vu apparaître les premiers outils informatiques dédiés à la gestion globale d’une exploitation hôtelière : les Property Management Systems, un outil modernisant le planning papier. Seuls les hôteliers les plus technophiles et disposant de fonds financiers suffisants ont adopté ces solutions. Puis avec Internet, on a proposé une nouvelle vitrine marchande donnant un accès direct au client. Seulement le langage web n’était réservé, encore une fois, qu’à des profils techniques. C’est ainsi que des plates-formes hôtelières telles que Hotels.com ont proposé un canal de distribution en ligne ne demandant pas aux hôteliers de réelles compétences web. Cependant, ces nouveaux acteurs ont entraîné une nouvelle expertise: la logistique des différents canaux de distribution et notamment la maîtrise des extranets. Autre tournant, l’avènement du web 2.0 qui a apporté au voyageur un droit de parole ou de réponse à travers la création de blogs, de forums et l’utilisation de sites d’avis. C’est à partir de ce moment-là que tout s’est accéléré et que les réseaux sociaux ont tissé leur toile afin de devenir un canal de communication incontournable. L’hôtelier fait donc face à une nébuleuse de canaux de distribution, de stratégies tarifaires, d’outils spécifiques et de moyens de communication. De ce fait, on peut dire qu’un hôtelier doit être multicompétences s’il veut optimiser son remplissage : technophile, commercial, Business Analyst, Marketeur, Community Manager, Yield Manager, financier… Au service de toutes les clientèles Malheureusement, un hôtelier ne dispose pas de « journées de 48h » et il lui est souvent difficile de

17 janvier 2014 - www.Lechotouristique.com


Hébergement formation

= L’avis d’un ancien élève MarLène aLarcon BouLanD,

Dr

direCtriCe assoCiée - Hostellerie de la sourCe à arles J’ai toujours été attirée par le secteur de l’hébergement. C’est dans ce but que je me suis inscrite à l’ESCAET, afin d’avoir une vision globale de l’industrie du voyage et pour pouvoir effectuer des stages dans des établissements hôteliers. Aujourd’hui, mes missions quotidiennes sont très diversifiées : de la mise en place d’une politique commerciale à la gestion du budget en passant par la gestion des canaux de distribution web. Il me faut sans cesse chercher de nouveaux moyens de développement afin d’optimiser le revenu global. L’organisation d’événements en créant le buzz sur Facebook est également pour moi une facette du métier de l’hôtelier très différente du métier primaire de l’accueil mais essentielle pour garder une place sur le marché.

trouver le temps pour chacune des stratégies et également d’être à jour sur un marché qui évolue bien trop vite. Enfin, l’hébergement est au cœur de l’industrie du voyage avec une clientèle loisirs, affaires et MICE. Une veille régulière sur les évolutions des comportements de ces trois typologies de clientèles doit être mise en place afin d’y répondre au mieux. Être hôtelier est un réel challenge et demande une remise en question perpétuelle, d’autant plus depuis l’apparition de concepts collaboratifs tels que Airbnb ou le couchsurfing qui sont des circuits CtoC parallèles et à prendre en considération. Certains hébergeurs les voient comme une concurrence déloyale, d’autres comme un nouveau marché. Quoi qu’il en soit, le métier d’hôtelier nécessite des compétences sans cesse en adéquation avec les évolutions du marché mais surtout avec l’évolution du comportement voyageur, difficile à capter.

Les atouts pour réussir #1

L’expertise secteur

#2

L’expertise technique

Parfaite connaissance du secteur de l’hébergement et des pratiques spécifiques (parité tarifaire, yield et revenue management). Il faut aussi une vision globale des autres secteurs : transports, MICE, technologie, voyage loisirs et affaires car le secteur de l’hébergement est transversal.

Maîtrise des solutions technologiques dédiées : Property Management System, Revenue Management System, Channel Manager, Booking engine. Maîtrise du Yield et du Revenue Management. Maîtrise des leviers webmarketing et CRM… Maîtrise du Pack Office.

#3

Les compétences professionneLLes

Commercial, gestion de projet, business analyse, achat / relation fournisseurs, opérationnel, accueil, service….

#4 Les quaLités

personneLLes

Aisance relationnelle, créativité, curiosité, esprit d’analyse.

R L’essentiel de cette formation... cursus :

Bac + 5, soit en cursus généraliste école hôtelière, soit en MBa spécialisé international Travel Management à l’eSCaeT.

salaires :

variables en fonction de l’entreprise et de son statut.

www.Lechotouristique.com - 17 janvier 2014

opportunités :

responsable d’exploitation, directeur d’hôtel, hôtelier, gestionnaire... De nombreux termes sont employés pour définir ce métier.

o à consulter

retrouvez toutes les informations sur la formation sur : www.escaet.fr

35


ON A TESTÉ POUR VOUS

Singapore Airlines En 2007, Singapore Airlines a été la compagnie de lancement dans le monde de l’Airbus A380, entre Singapour et Sydney. Les vols entre Paris et Singapour ont débuté en 2009. La compagnie dispose à ce jour de 19 A380 en opération sur 12 destinations avec encore 5 nouveaux appareils en commande ferme. La ligne Paris-Singapour, que nous avons testée le 20 novembre dernier en classe Eco, propose un vol A/R quotidien en A380 d’une durée d’environ 12 h 30. Sur cette route, les appareils de Singapore Airlines sont configurés principalement avec une version « pont supérieur » 100 % classe Affaires. Du coup, l’appareil ne compte au total que 409 sièges (12 suites, 86 classes Affaires et 311 classes Eco), ce qui en fait l’un des moins densifié du marché. La version standard d’Airbus est en effet de 525 sièges. Un gage de qualité et de confort, le leitmotiv de Singapore Airlines, compagnie « premium full services » la plus récompensée au monde. PASCALE FILLIÂTRE

À faire • Recommandez sans hésitation la classe Eco. L’impression d’espace y est étonnante. Et l’insonorisation avec une cabine quasiment silencieuse est un vrai confort. À éviter • Prévenez vos clients, on ne peut pas visiter en vol l’A380 ni accéder au pont supérieur.

5 Au départ de Paris, Singapore Airlines opère # 1 L’ENREGISTREMENT

© H. Goussé / Airbus

L’A380 sur

Guider votre client dans son choix…

un vol quotidien en A 380 vers Singapour.

# 2 L’EMBARQUEMENT

À CDG 1, les passagers embarquent via des passerelles télescopiques « à l’aveugle », sans voir à aucun moment l’A380, contrairement à l’aéroport de Changi à Singapour, où le géant est visible derrière les baies vitrées. En fonction de sa pastille, chaque passager emprunte un couloir dédié menant au « main deck » ou au pont inférieur. En 15 minutes, l’embarquement est terminé.

5 Les «Singapore Girls» incarnent l’élégance de

© Singapore Airlines

En arrivant 2h30 avant le départ à Paris CDG 1, les formalités d’enregistrement sont étonnamment fluides. Pas d’attente, 10 comptoirs ouverts, dont 4 réservés aux suites et aux business. Une pastille de couleur apposée sur la carte d’embarquement renseigne les passagers sur leur parcours d’embarquement.

la compagnie.

La classe Eco offre 81cm d’espacement entre chaque rangée. Chaque passager a accès à 1400 programmes à la carte dont 140 films (une dizaine en français, une vingtaine avec sous-titres VF) et 900 CD via son écran individuel HD. Trois repas (avec choix du plat) sont servis. Snack et boissons à volonté tout au long du voyage.

# 4 LE CONFORT

Mention spéciale aux hôtesses dans leur légendaire uniforme « sarong kebaya » dessinés par Pierre Balmain, d’une élégance inégalée et surtout d’une efficacité infaillible et toujours souriante.

36

5 KrisWorld, le programme de divertissement

interactif propose 1 400 programmes à la carte.

17 JANVIER 2014 - WWW.LECHOTOURISTIQUE.COM

© Singapore Airlines

# 3 LES SERVICES À BORD


Techno nomade et connecté

*

Ugo veut moderniser les divertissements en vol

* Une mise à disposition

* Une application

de tablettes

Ugo propose aux compagnies aériennes une application de divertissement en vol (iOS et Androïd), afin de remplacer les écrans de siège. À découvrir sur : www.ugo-ife.com.

La contrainte : sur les vols long-courriers, les compagnies aériennes qui adoptent Ugo devront prévoir le prêt ou la location de tablettes, pour les passagers n’en disposant pas.

* Un contenu complet

La solution, design, peut intégrer films, musiques, magazines, jeux, réseaux sociaux... Le contenu est modulaire à souhait et aux couleurs de la compagnie.

* Une source de revenus

C’est aussi une source potentielle de revenus, grâce à la prévente de produits en duty free, l’achat d’options payantes, de certains films ou/et magazines (actualisés).

«

L

es écrans intégrés aux sièges d’avion coûtent plusieurs milliers d’euros aux compagnies, pour leur seule installation », affirme Tarek El Mitwalli, DG de Display Interactive. C’est une des raisons pour lesquelles les transporteurs proposent ces IFE (Inflight Entertainment) sur les seuls vols long-courriers. Display Interactive a imaginé un système de divertissement en vol en phase avec notre époque guidée par la mobilité. Il s’agit d’Ugo, une application au contenu multimédia très riche, gratuit

© Fotolia

ou payant pour les passagers selon les desiderata de la compagnie. Cette solution peut aller jusqu’à prévoir l’utilisation (modérée) des réseaux sociaux, ou encore un poker entre voisins de cabine. En comparaison avec les IFE actuels, Ugo offre une meilleure expérience de navigation, un design plus moderne. L’utilisateur pourra la télécharger sur sa tablette ou son mobile, dès la réservation du vol, pour consulter des informations liées à son voyage, voire réserver du duty free ou des journaux payants. Quel est le prix d’un tel système ? « Net-

www.lechotouristique.com - 17 janvier 2014

tement moins élevé qu’un IFE classique », se contente de répondre Tarek El Mitwalli, ce qui permet d’envisager Ugo sur les vols moyen-courriers en plus des long-courriers. Les frais facturés comprennent l’installation (en 48 h), jusqu’au réseau wifi interne à l’avion (LAN), la licence, l’hébergement, la maintenance. Reste à convaincre les compagnies d’adopter Ugo, au moins à titre expérimental. Display la présentera pour la première fois au salon Aircraft Interiors de Hambourg (8-10 avril). linda lainé

37


LA It LIst de…

Claude

Blanc

DR

© Southern Ocean Lodge

co-président de Travel & Co

E Bio express

1985 : directeur marketing de GO Voyages. 1991 : directeur général

1 Ma destination

de rêve

La Nouvelle Calédonie, pour jouer les Robinsons sur un îlot désert avec la femme de mes rêves... © OT de la Nouvelle Calédonie

de RCI France.

1999 : directeur Europe de Rosenbluth International. 2001 : co-fondateur et directeur

associé de Karavel/Promovacances.

2007 : co-fondateur et co-président de Travel & Co (Terres de Charme, Australie Tours, Nouvelle Zélande Voyages).

2 Mon dernier coup

de cœur

Le Southern Ocean Lodge, sur Kangaroo Island, en Australie, pour son emplacement unique au bord d’une falaise face à l’océan, son architecture unique et la qualité remarquable de sa carte.

4

3 Le livre à lire

avant de voyager

Géographie de l’instant, de Sylvain Tesson, pour sa plume aiguisée et son humour acerbe !

38

4 L’adresse hype

du moment

Palaos, une île perdue du Pacifique Sud, un Eden pour les plongeurs, qui a récemment séduit le prince Albert de Monaco !

© Nichola Shan / Fotolia

© Éd des Équateurs

© Richard Carey / Fotolia

1

5 La prochaine

destination sur mon agenda

La Nouvelle Zélande en mai prochain, parce que ce n’est pas qu’un décor pour film fantastique, mais bien un paradis méconnu du bout du monde...

17 janvier 2014 - www.lechotouristique.com


LES OFFRES D’EMPLOI CARRIERES

SALON DE RECRUTEMENT GRANDE ARCHE - PARIS LA DEFENSE

8 AVRIL 2014 9H30-18H30

PREST’HO

Hôtellerie -Restauration-Tourisme

www.prestho.fr

Pour réserver votre stand : Véronique de Fouchier - 01 77 92 93 45 - vdefouchier@emploipro.fr

Hebdo édité par GROUPE INDUSTRIE SERVICES INFO - Antony Parc 2 - 10, place du Général de Gaulle - BP 20156 - 92 186 Antony Cedex - Tél.≈: 01 77 92 92 92 - www.lechotouristique.com •≈Directeur de la publication≈: Christophe Czajka •≈Directeur général délégué≈: Clément Delpirou •≈Directeur du pôle magazines spécialistes≈: Pierre-Dominique Lucas •≈RÉDACTION≈: Fax:0177929841•Directricedelarédaction≈:LaurenceRousseau,9735•≈Rédactriceenchefadjointe≈: CélinePerronnet,9730•≈Rédactriceenchefadjointeweb≈: Linda Lainé, 9729 •≈Rédaction≈: Pascale Filliâtre, reporter (destinations, tour-opérateurs), 9728 / Christophe Plotard (tour-opérateurs, croisières, assurances), 9726 / Fabrice Bugnot, (Internet, transport, tourisme responsable), 9727 •≈RÉAlISATION : Chef du service réalisation, secrétaire de rédaction et rédactrice photo : Caroline Martin de La Tour , 9733 • Infographie≈: Martine Palfray •≈Conception graphique≈: Julia Grandvuillemin / Thierry Uhart •≈Premier rédacteur graphiste≈: Thierry Uhart, 9734 •≈PUBlICITÉ≈: Fax : 01 77 92 98 55 •≈Directrice commerciale≈: Simone Sfeir, 9709 • Directrice de la publicité : Carole Mouvet, 9710 • Chef de publicité : Mehdi Habibi, 9711 • ANNONCES ClASSÉES : OFFRES D’EMPlOI:Fax: 0177929864•Responsabledepôle: MarieCaland,9377•appeld’offres:Fax:0177929839 •Chefdepublicité: NathalieChasles,9374• TECHNIqUEETPRODUCTION: Directricedelafabrication et des achats : FabienneCouderc• Chef de fabrication : VéroniqueSalez•≈MARKETING, DIFFUSION ET ABONNEMENTS : Directeur : Jean-BaptisteAlline• Abonnements : LaurenceVassor• Promotion≈: Marie-SophieLeprince •≈Responsable marketing≈: Florence Duflos •≈Tarifs abonnements France (TVA 2,1 % incluse) •≈1 an standard : 99  HT - 1 an AGV : 75  HT •≈1 an étudiants≈: 35  TTC - Étranger≈: nous consulter • Pour la CEE préciser le numéro de TVA intracommunautaire •≈Règlement à l’ordre de l’Écho touristique •≈Service clients≈: Tél. : +33 (1) 77 92 99 14 (9h00 à 12h00 - 14h à 17h00 du lundi au vendredi) Email≈: abo@infopro.fr •≈Sauf stipulations contraires, tout document, reproduction, cliché ou photo, confié au Groupe Industrie Services Info, devra être libre de toute contrainte (y compris financière, redevance, droits...) pour lui permettre l’édition sur tout support y compris électronique •≈Une publication du groupe INFOPRO Digital •≈SAS au capital de 47 111 184 euros •≈Siret≈: 806 420 360 00117 / Code APE≈: 5814Z •≈Dépôt légal à parution. CPPAP≈: 1116 T 80945 / ISSN : 0 150 6560 •≈Impression≈: Imprimerie de Compiègne, avenue Berthelot, 60205 Compiègne cedex.

touristique

WWW.LECHOTOURISTIQUE.COM - 17 JANVIER 2014

39



L'Echo Touristique n°3093