Issuu on Google+

www.lechotouristique.com

N°3074 / 3075 > 2€50 Du 28 juin au 29 août 2013

Focus éco

l’entreprenariat Féminin

A made in France

touristique

le tour de France dope le tourisme

E envie de

voyages intérieurs

Qui recrute

dans le tourisme?


OD

UCTI

N

PR

LE SALON PROFESSIONNEL DU TOURISME ET DES VOYAGES

O

DI S

I B U TI

ON

TR

V O YA G E S L O I S I R S • V O YA G E S A F FA I R E S • V O YA G E S É V É N E M E N T I E L S

du 24 au 27 septembre 2013

PROGRAMMES THÉMATIQUES

Paris • Por te de Versailles • Pavillon 7.2 Développez votre expertise et multipliez les bons contacts : conférences, présentations exposants, formations, rencontres... Plus de 160 destinations, transporteurs, hôteliers, tour-opérateurs, réceptifs, fournisseurs de services et technologies... à votre service pour doper vos ventes et mieux appréhender le marché.

DE VOYAGES ° 0 36

Mardi 24/9

14 h 30 - 17 h 30 Forum Consommation touristique / Destinations France et internationales

Mercredi 25/9

10 h 00 - 12 h 00 Forum Technologies gagnantes du tourisme 14 h 30 - 17 h 30 Forum innovation : LE LAB DES IDÉES - AMADEUS

Jeudi 26/9

10 h 00 - 13 h 00 Forum Distribution

CHIFFRES CLÉS

35ANS

29 000 professionnels 1 200 marques exposantes 160 destinations 1000 journalistes et medias 15 % de visiteurs internationaux

BADGE D’ACCÈS 24 - 27 SEPTEMBRE 2013

DUPOND VINCENT Direction Générale

Badge d’accès gratuit & programme complet, dès le mois de juin sur

www.iftm.fr

L’application bientôt disponible !

Acteurs de la production et de la distribution touristique, optimisez votre rendez-vous annuel ! Négociations commerciales, innovations, nouvelles tendances, informations métiers... Toutes les clefs à portée de main pour réaliser vos objectifs. Agents de voyages, transport et hôtel vous sont offerts ! Réservez vite votre badge d’accès gratuit au salon pour pouvoir en bénéficier.* *Sous réserve de disponibilités, voir les conditions sur www.iftm.fr dans la rubrique “demande de badge”. Organisé par


édito

Lame de fonds «

À

© Alexandre Nestora

saisir : Opérateurs du tourisme cherchent sociétés de capital-investissement pour prochaines levées de fonds ». Cette petite annonce, si elle n’est pas parue dans nos colonnes évidemment, n’en est pas moins d’actualité, au regard des transactions qui s’opèrent ça et là. Il y a tout d’abord le Club Med, qui renforce sa capitalisation boursière avec l’offre publique d’achats du fonds Axa Private Equity et du chinois Fosun. Valorisée aujourd’hui à 556,89 millions d’euros, la marque aux tridents cherche les moyens d’assurer son développement à l’international. Un challenge qui « L’industrie du tourisme devrait être plus aisément étant à la fois Capital intensive relevé grâce un actionnariat moins éparpillé, et, par et Labor intensive, l’équilibre conséquent, plus stable. Si aujourd’hui le Club Med est à trouver pour ne pas se représente une valeur sûre, rappelons que cela n’a pas mettre économiquement en toujours été le cas et que le danger. » redressement opéré depuis maintenant 10 ans a été permis par des investisseurs qui, par nécessité ou réelle volonté, ont laissé du temps au temps. Henri Giscard d’Estaing le sait bien et avoue que les 5 années initialement

planifiées pour la réussite de sa stratégie de montée en gamme n’ont pu se transformer qu’avec un engagement financier soutenu dans la durée. L’industrie du tourisme étant à la fois Capital intensive et Labor intensive, l’équilibre est à trouver pour ne pas se mettre économiquement en danger. Fram en fait hélas la douloureuse expérience, pris au piège d’une perte nette consolidée de 34,9 millions d’euros en 2012 et d’une crise de financement. Annoncé comme l’homme de la situation, capable de redresser les comptes et de faire entrer du cash dans les caisses du voyagiste, Daniel Cohen vient finalement de quitter le navire. Et la marque de demeurer en quête d’une levée de fonds de 30 à 40 millions d’euros. Face à ces deux mastodontes de l’échiquier touristique, d’autres marques font tranquillement leur petit bonhomme de chemin. J’en prendrais pour exemple Capitaine Train, qui vient de lever 2,5 millions d’euros, et Planetveo pas moins de 15. Que les start-up du web séduisent les investisseurs n’a rien de nouveau. Elles continueront de le faire, qui plus est si les opérateurs historiques sont en panne de croissance. Laurence rousseau

Directrice des rédactions @llrousseau

Le magazine fait sa pause estivale !

En attendant de nous retrouver fin août, suivez-nous sur le site Internet :

www.lechotouristique.com twitter #lechotouristique Facebook Google + Pinterest

www.lechotouristique.com - 28 juin 2013




SOMMAIRE

QUI RECRUTE DANS LE TOURISME ? Oui le tourisme recrute ! Selon Sylvia Pinel, ministre du Tourisme, 50000 emplois sont à pourvoir. Mais où sont-ils ?

11

Photo de Une © Auremar/Fotolia

8

NOTRE DOSSIER

20

27 06 . L’ESSENTIEL DU WEB 11 . PORTFOLIO

L’innovation prend date

20 . 5 RAISONS DE S’intéresser aux loisirs de proximité

22. MADE IN FRANCE

27. ENVIE DE

Voyages intérieurs

32. DURABLE

Le Tour de France dope le tourisme

Des sièges en titane pour des avions plus légers

24 . FOCUS ÉCO

33. ON A TESTÉ POUR VOUS

18 . CHIFFRES

L’entreprenariat féminin, c’est pour demain ?

19 . LA PAROLE À

25 . ITINÉRAIRE D'ENTREPRISE

34. NOMADE ET CONNECTÉ

14 . TROPHÉES DE L’INNOVATION Deuxième édition

Éric Dodin, directeur général d’Europcar France

Thomas Cook France change de décennie

Le vol Paris-Cairns de Cathay Pacific

Groupcorner met en relation groupes et hôteliers

Opération spéciale encart jeté sous première de couve Travel Europ de 24 pages WWW.LECHOTOURISTIQUE.COM - 28 JUIN 2013

5


L’ESSENTIEL du web

www.lechotouristique.com

y

w

INTERNATIONAL

Louxor : revirement politique et touristique

© Svenska Mässan / GNU

Dans le baromètre mensuel de notre partenaire We Like Travel, les destinations étrangères lointaines tiennent la corde au niveau du taux d’engagement, soit le taux d’interaction avec les fans. Le Top 5 est dominé par la Malaisie, suivie de la Thaïlande, la Dominique, l’Afrique du Sud et le Japon. Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette ascendance, par rapport aux pays européens : le besoin d’évasion, des contenus plus impliquant, une animation plus qualitative, et des campagnes bien ciblées.

B

LE PLUS LU

Fram : Daniel Cohen contraint de démissionner Rien ne va plus chez Fram. L’Assemblée générale des actionnaires qui se tenait le 20 juin n’a pas permis de trouver une solution à la crise financière que traverse le groupe. Pire, les divergences de vues stratégiques qui sont intervenues ont conduit les actionnaires à voter le départ de Daniel Cohen et celui-ci à présenter sa démission. Thierry Miremont le remplace, comme président du directoire de Fram.

© Jacky Azoulai

g Thomas Cook :

l’inspection du travail retoque le projet de PSE

Le 11 juin, l’inspection du travail de Nanterre a adressé au groupe Thomas Cook un « constat de carence » le concernant. Le comité central d’entreprise va saisir la justice pour demander l’annulation du PSE (plan de sauvegarde de l’emploi).

6

LE PLUS PARTAGÉ

Les sites de voyages qui font les meilleures audiences

14,7 millions de Français ont consulté des sites de ventes d’hôtels, de vols, ou autres séjours en avril 2013, soit 38% des internautes, selon le huitième baromètre JDN / Kantar Media Compete. Voyages-sncf.com se taille la part du lion : 19% des cyberacheteurs de voyages l’ont visité en avril. Booking.com s’adjuge une très confortable deuxième place, attirant 16% des e-shoppeurs de voyages. VoyagePrivé complète le podium.

28 JUIN 2013 - WWW.LECHOTOURISTIQUE.COM

© Liv Friis-larsen / Fotolia

LE CONFLIT

© OT de la Malaisie

Baromètre Facebook : les destinations lointaines dominent

Le ministre égyptien du Tourisme démissionnaire, Hicham Zazou, a repris ses activités le 24 juin, après la décision du nouveau gouverneur islamiste de Louxor, dont la nomination avait soulevé un tollé, de se retirer. Le ministre a déclaré qu’il voulait « travailler dur » et « prendre des mesures » pour redresser le secteur touristique égyptien.

u

NOTRE EXCLU


du web L’ESSENTIEL

Y

LA BONNE IDÉE

LE PLUS DÉCALÉ

Decathlon se met au mobile tout terrain

Le Club Med passe sous Windows 8

Selon L’Usine Nouvelle, Quechua, la marque du groupe Decathlon, s’apprêterait à lancer un smartphone et une tablette adaptés à la randonnée avant la fin de l’année. Ces deux appareils, dont les noms seraient Quechua phone et Quechua tab, seraient résistants à l’eau et à la poussière, et disposeraient notamment d’une autonomie de 2 jours avec un GPS activé. Divers accessoires comme une torche, un baromètre et un altimètre viendront compléter ces nouveaux appareils.

Le Club Méditerranée développe, avec Microsoft France, deux nouvelles applications premium sous Windows 8, pour tablettes et PC. La première application, destinée aux clients, sera déployée début juillet. La seconde, sensiblement différente, sera mise à la disposition des conseillers du réseau Club Med à compter du mois d’octobre, dans le cadre du nouveau concept « boutique » du groupe. Les professionnels l’utiliseront à partir de leur tablette, comme outil d’aide à la vente. « C’est la possibilité pour le G. M. et le vendeur d’échanger et de naviguer ensemble», explique le Club Med.

© Liv Friis-larsen / Fotolia

Les Trophées de l’Innovation 2013 de L’Écho touristique

La deuxième édition des Trophées de l’Innovation de L’Écho touristique s’est déroulée mardi 18 juin 2013, au Pavillon Vendôme à Paris. Ce fut l’occasion de récompenser des idées, des hommes et des femmes pleins de talents. Grâce aux votes des internautes et de notre jury, composé d’experts du tourisme comme des technologies, 10 entreprises du tourisme ont reçu un prix cette année. Le jury a aussi désigné comme personnalité de l’année Henri Giscard d’Estaing, qui a su redresser le Club Med, et opérer la montée en gamme du groupe. Plus de 200 professionnels du voyage ont assisté à l’événement, qui s’impose désormais comme un rendez-vous annuel dans l’industrie. Notre partenaire Dgtv.fr raconte, en images, cette cérémonie des Trophées à l’adresse suivante : http://vimeo. com/68658757

WWW.LECHOTOURISTIQUE.COM - 28 JUIN 2013

DR

h LA VIDÉO

© Geonaute / Quechua

©C

lub

d Me

l

7


Qui recrute

dans le tourisme?

Oui le tourisme recrute ! Selon Sylvia Pinel, ministre du tourisme, 50000 emplois sont à pourvoir. Mais où sont-ils ? Dans l’e-tourisme, bien sûr, mais pas uniquement. Tous les secteurs recrutent et de nombreux profils sont recherchés. Tour d’horizon.

50000

emplois soNt à pourvoir daNs le tourisme, selon la

ministre du Tourisme, Sylvia Pinel.



M

ais où sont les emplois à pourvoir dans le tourisme? Traditionnellement, ils concernent le tourisme réceptif, l’hôtellerie ou la restauration. Chaque année, à la veille des premiers départs en vacances, les grands groupes embauchent à tour de bras des saisonniers dans les filières de l’animation, la restauration et l’hébergement, avec, à la clé, des perspectives de carrière pour certains d’entre eux. Chez Belambra, ce sont ainsi 4 000 postes qui sont à pourvoir pour la saison été 2013. Le Club

Med a recruté, au cours des deux derniers mois, 2000 G.O. et G.E. diplômés sur plus de 100 métiers pour ses 54 Villages. Le groupe, qui accueille dorénavant près de 50% de G.M. étrangers, privilégie les candidatures avec maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères et le « savoir-être » en phase avec son positionnement haut de gamme et multiculturel. Et cette évolution n’est pas propre au Club Med. Les entreprises tendent en effet de plus en plus à rechercher des profils d’experts polyvalents. « Le candidat idéal est celui qui a une culture assez large des acteurs et des problématiques du tourisme mais qui est aussi 28 juin 2013 - www.lechotouristique.com

© Auremar / Fotolia

Notre dossier Emploi


Emploi Notre dossier

75000 emplois créés dans l’e-commerce en 2012

© Auremar / Fotolia

C’est bien sûr dans l’e-tourisme que les perspectives d’embauches restent florissantes. Alors que le chômage progresse, l’e-commerce, où le tourisme représente environ 30% des ventes cumulées, continue à créer des postes. Selon un baromètre réalisé par la FEVAD (Fédération e-commerce et vente à distance) et CCM Benchmark, environ 75000 emplois ont été créés en 2012 et la croissance des effectifs devrait continuer en 2013. Et, fait important, aucun décideur ne prévoit de réduire ses équipes. Les recrutements prévus concernent en particulier des postes de développeurs (dans 54% des recrutements prévus), d’analystes et de responsables CRM/ Customer Relationship Management (46%) ainsi que des chefs de produits (38%).

30K€

c’est le salaire moyeN à l’embauche

L’émergence de nouveaux acteurs ouvrent également de nouvelles opportunités. « Tous ces nouveaux modèles hybrides qui sont à la fois agences, producteurs et réceptifs recrutent beaucoup », indique Marie Allantaz. Planetveo.com, qui vient de lever 15M€, en est l’exemple parfait. Il est en effet l’un des rares TO à agrandir actuellement ses équipes et, en plus, à marche forcée. «Nous recrutons 8 à 10 personnes par mois», indique Geoffroy de Becdelièvre, son PDGfondateur. Le voyagiste, spécialiste du sur mesure, compte ainsi embaucher, sur une période de 18 mois allant jusqu’à la mi-2014, environ 150 personnes. Chantre du ROPO (Research Online, Purchase Offline), Geoffroy de Becdelièvre cherche en grande majorité desprofilsdevendeurs,expertsd’uneoudeux destinations.Lesmodèlesplusclassiquesembauchent encore, fort heureusement ! «Tous types d’entreprises recrutent. Mais, indéniablement, ceux qui recherchent le moins sont les agences de voyages et tour-opérateurs classiques», relève Marie Allantaz. 4

emplois oNt été créés eN 2012 dans l’e-commerce,

vous ?

tous les ans, le cabinet Michael Page publie une étude Fonctions & Rémunérations sur l’hôtellerie, la restauration et le tourisme. Elle détaille pour chaque métier les missions et responsabilités, la formation, les rémunérations selon l’expérience et le type d’entreprise, et les évolutions possibles.

les métiers les plus recherchés dans l’e-commerce (% d’intention d’embauche des entreprises par métier en 2013) développeur web

54 %

relation client

analyste

46 %

46 %

des étudiants diplômés de l’ESCAET.

75 000

= le saviez-

chef de produit

3 %

community manager

31 %

Source : FEVAD et CCM Benchmark

très spécialiste dans son approche pour être vite opérationnel », constate Marie Allantaz, directrice de l’ESCAET, l’école supérieure de commerce spécialisée tourisme.

situatioN des étudiaNts à la sortie du BTS AGTL et VPT (diplômés de 2007, 2008 et 2009)

23 %

en recherche d’emploi

45 %

en emploi

32 %

selon un baromètre réalisé par la FEVAD et CCM Benchmark.

en poursuite d’étude Source : Contrat d’Étude Prospective-SNAV

www.lechotouristique.com - 28 juin 2013




Notre dossier Emploi

4

+ Pour en

savoir plus www.pole-emploi.fr www.escaet.fr www.michaelpage.fr www.atout-france.fr

Les low cost recherchent du personnel français

Ainsi, dans le secteur de l’aérien, le marché de l’emploi est tendu, notamment en France, cependant plusieurs compagnies continuent à embaucher régulièrement. Transavia, filiale d’Air France, a recruté des PNC en CDD pour l’été. La compagnie, qui doit passer de 11 à 14 appareils en 2014, devrait effectuer de nouveaux recrutements l’an prochain. Récemment, easyJet a lancé un appel pour trouver 200 pilotes pour 2014, surtout en France. Volotea recrute également des PNC ou des pilotes pour accompagner son développement. Enfin, des compagnies comme Qatar Airways et Emirates organisent régulièrement des « Open Day », des sessions de recrutement pour attirer les pilotes ou PNC français. La compagnie MSC Croisières vient, elle aussi, d’embaucher du personnel de bord. « Le recrutement a eu lieu la semaine dernière aux Antilles, précise Erminio Eschena, DG France. Nous avons retenu une petite centaine de candidats, dont certains navigueront dès cet été. » Dans un tout autre registre, pour accompagner sa récente levée de fonds de 800000€, le fournisseur technologique Applicatour a recruté cinq personnes depuis le début de l’année, sans grande difficulté, et

reste ouvert à des profils de développeurs web et de chefs de projets.

La part variable prend de l’ampleur

Car, contre toute attente, les difficultés de recrutement sont une réalité dans le tourisme et certaines offres restent même non pourvues. Dans l’e-commerce, 40% des responsables témoignent de difficultés à trouver les bons profils, en particulier sur des métiers web et informatique. Nombre d’employeurs de l’etourisme partagent ce sentiment, et évoquent la « volatilité » des meilleurs éléments, attirés par de meilleurs salaires ou de grandes enseignes. « Les salaires ne sont pas si bas dans le tourisme, répond Marie Allantaz. Après l’ESCAET, le salaire moyen à l’embauche est de 30K€ avec une élasticité importante allant de 24K€ à plus de 40K€. » Mais, fait nouveau, les commerciaux ont une partie variable de plus en plus importante. « La valorisation salariale se fait principalement sur le variable ou les avantages, comme la voiture. Une prime garantie la première année peut faire partie des éléments d’un package salarial global », note Anne-Laure Meyer, Manager Exécutif Senior pôle Hôtellerie et Tourisme chez Michael Page. Embaucher, oui, mais dans une logique de retour sur investissement. la rédaction

R L’alternance cherche le bon rythme « Le taux de chômage des apprentis sept mois après la fin de leurs études est de près de 10 points inférieur à celui de leurs homologues issus de la voie scolaire » note la DEPP (Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance). Pourtant, moins de 3 % des étudiants en BTS tourisme sont passés par l’alternance. Malgré les avantages financiers, les agences de voyages et TO sont réticents à employer des jeunes en formation deux jours par semaine et qui ne sont pas opérationnels immédiatement. « Il est difficile d’avoir des responsabilités dans une entreprise quand on n’est pas tout le temps présent », confirme Marie Allantaz. C’est pourquoi l’ESCAET a mis en place une formule différente :

10

les étudiants sont d’abord 8 mois à l’école puis 6 mois sur le terrain. Dans d’autres métiers, notamment l’hôtellerie, les entreprises ont en revanche largement recours aux formations en alternance, mais qu’ils ont spécifiquement adapté à leurs besoins. Le Club Med a ainsi recruté 2000 personnes en contrat de professionnalisation en 5 ans. Odalys a également lancé une démarche similaire avec succès. « Nous formons entre 40 et 50 jeunes par an aux métiers spécifiques de la résidence de loisirs et à nos produits (…). Une dizaine intègre ensuite l’entreprise en contrat saisonnier ou CDI », explique Emmanuel Henry, directeur adjoint du pôle exploitation chez Odalys en charge du programme Alternance.

28 juin 2013 - www.lechotouristique.com


TROPHÉES ÉVÉNEMENT 2 e édi tion

E

prend date !

n remportant un vif succès, la seconde édition des Trophées de l’Innovation a confirmé l’événement comme un rendezvous incontournable d’une industrie touristique qui innove. 200 professionnels avaient en effet répondu présents, le 18 juin dernier au Pavillon Vendôme, pour saluer les initiatives de

Photos : © Alexandre Nestora

© Meghane Parcouret

L’innovation

grandes marques comme de petits opérateurs qui s’inscrivent dans une même dynamique. À la clé, une soirée de remise de prix à la fois conviviale et de networking, avec 11 lauréats visiblement très heureux d’être récompensés par leurs pairs. Retour en images sur une cérémonie signée L’Écho touristique. lAurence rousseAu

les onze vainqueurs des lauréats aux trophées de l’innovation 2013 lors de la cérémonie qui c’est tenue le 18 juin au Pavillon Vendôme.

6

en partenariat avec

Avec le soutien de

www.lechotouristique.com - 28 juin 2013

11


ÉVÉNEMENT TROPHÉES 3Emmanuelle Winter, directrice France Tourisme NouveauBrunswick, Meilleure innovation campagne de communication destination étrangères et Marie Allantaz (ESCAET).

Caroline Bruel, directrice de la communication du Club Méditerranée, recevait des mains de Laurence Rousseau, directrice de la rédaction de L’Écho touristique, le trophée de l’Homme de l’année 2012, attribué à Henri Giscard d’Estaing. 6

Stephan Chaubet, PDG d’Assurinco et Julien Auray, chargé de mission Tourisme Durable au CRT Paca, Meilleure innovation tourisme durable. 6

3 Franck Laval, fondateur du Solar Hôtel, Meilleure innovation concept hôtelier, et Miranda Ford, directrice marketing chez MSC Croisières.

6 LXc Xc

5 Laurence Corteggiani, directrice marketing de La Vallée Village, accompagnée de Karin Drylie, responsable marketing et produits pour Open Skies, Meilleure innovation service à bord transporteurs.

5 Thomas Steinbrecher, directeur voyage de Google France, accompagné de Yannick Faucon, Jean-Pol Leclercq pour Resaneo, Meilleure innovation site BtoB.

5 Pascal Maigniez directeur France Belenux de l’Office de tourisme de Dubai et Mathieu Pollet, fondateur de LoungeUp, Meilleure innovation service clients. 3Thomas Desplanques, directeur du salon IFTM Top Resa et Lucien Salemi, directeur de Vivarel Voyages, Meilleure innovation animation points de vente.

Gaëlle Lescombat, fondatrice de Mes randonnées curieuses, Meilleure innovation offre thématique France et Jean-Bernard Bros (à droite), adjoint au Maire de Paris en Charge du tourisme.4

12

5Philippe Bechon, directeur général adjoint de Vacances Transat et Annika Gummesson, Chief Customer Officer chez KDS, Meilleure innovation offre affaires.

Georges Rudas, PDG d’Amadeus France et Olivier Grémillon, directeur Europe de l’Ouest et Afrique d’Airbnb.com, Meilleure innovation nouvelles technologies.4

28 juin 2013 - www.lechotouristique.com


TROPHÉES ÉVÉNEMENT Les onze trophées remis en cours de la cérémonie. 6 Beaucoup de beaux sourires durant cette pétillante soirée ! 6

Georges Rudas (Amadeus), Jean Korcia (Manor), Georges Colson (SNAV) et Raoul Nabet (APST). 6

3 Leïla Kaddour-Boudadi (journaliste pour Arte) et Laurence Rousseau (L’Écho touristique) en maîtresses de cérémonie.

LXc Xc 5 Deux jurés ravis de cette 2e édition : Marie Allantaz (ESCAET) et Thomas Desplanques (IFTM Top Resa).

6 200 professionnels réunis au Pavillon Vendôme pour saluer l’innovation touristique.

François-Xavier Izenic (journaliste), François-Xavier de Boüard (Selectour Préférence), Georges Rudas (Amadeus) et Gilles Delaruelle (Doyourtravel). 6

5 Georges Rudas, (Amadeus France), entouré de Linda Lainé et Carole Mouvet de L’Écho touristique.

5 henri Giscard d’estaing transmet un message de remerciements aux jurés et à l’auditoire.

www.lechotouristique.com - 28 juin 2013

13


ÉVÉNEMENT TROPHÉES 3e question

Trophées de l’Innovation 2e édition

Quel l vos p p

Les huit partenaires des Trophées de l’Innovation de L’Écho touristique prennent la parole pour présenter investissements pour continuer à proposer à leur clientèle une offre adaptée, ciblée et enrichie. En un

Georges Rudas, PDG d’Amadeus France

L’an dernier, nous avons lancé une panoplie d’outils « nouvelles générations » : pour les agences, avec Amadeus Click and Sell la nouvelle interface web qui simplifie la vente, et pour les clients entreprises avec la refonte totale de notre Online Booking Tool AeTM. Cette année, nous maintenons notre travail de simplification et c’est une nouvelle interface de Gestour que nous allons faire découvrir à nos clients : beaucoup vont devoir revoir l’idée qu’ils se faisaient de ce type d’outil ! Nous continuons également à perfectionner nos outils de recherches tarifaires et d’inspiration comme Amadeus Features Results, qui a rencontré un grand succès auprès des Agences Online présentes à l’opération Online Connect Day. Pour en savoir plus, je ne peux que vous inviter à nous rejoindre à l’IFTM Top Resa !

Le Dubai DTCM travaille sur un produit de géolocalisation qui permettra de relayer, en temps réel, les offres des hôtels, des restaurants en fonction de l’endroit où se Pascal Maigniez, situeront les porteurs de téléphone directeur mobile. On espère cette application France-Benelux du Dubaï DTCM en français pour le premier trimestre 2014. D’ici la fin de l’année, nous disposerons aussi d’un outil de CRM pour mieux cibler nos actions et améliorer encore notre communication avec le grand public. La grande affaire de l’année, c’est cependant la candidature de Dubaï pour accueillir l’Expo Universelle 2020. Le choix de la ville lauréate interviendra en novembre et Dubaï a toutes ses chances avec un enjeu de taille puisque, en cas de victoire, ce sont 25 millions de visiteurs attendus en plus des 20 millions déjà escomptés en 2020. Avec sa signature « Connecter les esprits, construire le futur », Dubaï, la ville aux 200 nationalités la plus visitée au monde, s’inscrit pleinement dans la philosophie d’une Exposition Universelle. La destination porte dans son ADN l’innovation et la connectivité. 40 milliards de dollars ont été investis pour soutenir la candidature. 70 milliards de dollars de retombées directes et indirectes sont attendues si Dubaï accueille l’Expo 2020.

14

Nous avons dans les cartons des projets tant en BtoB qu’en BtoC. Nous réfléchissons également à des innovations produits, à découvrir fin septembre. L’objectif étant de poursuivre nos efforts en matière d’outils technologiques, d’accompagnement commercial, de compréhension des typologies de clientèle, et d’engagement sur les services et les délais de traitement.

Yves Stalin, responsable des ventes Holiday Autos

Stéphan Chaubet, PDG d’Assurinco

Tous les ans, Holiday Autos s’installe dans de nouvelles destinations. Nous venons de nous implanter au Maroc par exemple. Nous devenons également partenaire d’autres loueurs, comme nous l’avons fait avec Alamo en 2013 pour la France. Depuis le début de l’année, notre produit innovant est la formule exclusive « Gold underage ». Celle-ci permet à un conducteur de moins de 25 ans de louer une voiture aux États-Unis avec la société Alamo. Le prix comprend un plein prépayé, les conducteurs additionnels et surtout le supplément jeune conducteur.

28 JUIN 2013 - WWW.LECHOTOURISTIQUE.COM


TROPHÉES ÉVÉNEMENT

el les seront s prochaines innovations produits et/ou services? r

leurs projets en cours. Qu’ils soient orientés web, multicanal ou grand public, tous poursuivent leurs mot : innovante. Extrait…

Jean-Bernard Bros, adjoint au Maire de Paris en charge du tourisme

Thomas Saison directeur marketing et e-commerce

Erminio Eschena, DG France

CÉLINE PERRONNET

La prochaine innovation consiste à ouvrir à Paris le premier incubateur au monde spécialisé dans le domaine du tourisme : le « Welcome City Lab ». Son objectif sera de stimuler toutes les formes d’innovation en tourisme de loisirs et d’affaires. Il ouvrira dès le 1er janvier 2014, sur près de 1 000 m2, dans le VIe arrondissement. Il proposera plusieurs services : 40 postes de travail seront disponibles pour les start-up les plus innovantes, qui bénéficieront d’un bouquet de services, ainsi que d’accompagnements financiers très intéressants. Il y aura également une salle de conférence de 100 personnes pour des présentations d’entreprises et d’experts en matière d’innovation, ainsi qu’un espace de co-working ouvert à toutes les jeunes pousses du tourisme. Nous voulons par cet outil unique positionner Paris comme le leader mondial de l’innovation touristique.

Nous venons juste de développer une application iPad qui a connu 15 000 téléchargements en 3 semaines. Nous allons poursuivre sur cette voie en préparant une version 2 de cette application dans laquelle les clients retrouveront un compagnon de voyage. Nous allons également proposer, avec l’arrivée d’un nouvel outil de réservation, une solution web to store avec nos 40 agences de voyages Eurocharter.

Nous avons déjà mis en place un certain nombre de services particulièrement adaptés au profil extrêmement varié Laurence de notre clientèle: Corteggiani, navettes opérées par directrice marketing Value Retail Tourism Cityrama depuis le & Promotion France centre de Paris reliant le Village deux fois par jour, espace d’accueil au cœur du Village avec personnel multilingue et service de shopping mains-libres pour n’en citer que quelques-uns. Cette année nous développons des produits spécifiques adaptés à une cible MICE et nous poursuivons le déploiement d’un espace VIP qui nous permet d’accueillir dans des conditions tout à fait privilégiées une clientèle loisir ou affaire ciblée. Nous poursuivons également le développement de solutions de transports pour offrir à nos visiteurs toujours plus d’options lorsqu’ils souhaitent se rendre à La Vallée Village. Enfin, la galerie d’art du Village permet de donner la parole à des personnalités du monde des arts et de la mode ouvrant ainsi une dimension artistique, ludique et passionnante à toute escapade shopping.

Nous lançons une nouvelle tarification avec une grille simplifiée et moins de catégories de prix (passant de 18 à 11), qui sera opérationnelle pour la saison hiver 2013/2014. Cette nouvelle tarification va consister à proposer des « ambiances » baptisées « Bella », « Fantastica », « Aurea » et « MSC Yacht Club », et plus uniquement des cabines. Chaque « ambiance » va comprendre des avantages inclus (par exemple : horaires de dîner flexibles, réservations modifiables, forfait Spa, etc.). Par ailleurs, pour la première fois, le MSC Divina sera positionné toute l’année à Miami.

WWW.LECHOTOURISTIQUE.COM - 28 JUIN 2013

15


COMMUNIQUé

LUX* Sous Les Etoiles à la Réunion : la preuve par trois Pour la troisième année consécutive, le groupe hôtelier mauricien LUX* Resorts a décliné son fameux éductour LUX* Sous les étoiles à l’île de la Réunion en partenariat avec l’Ile de la Réunion Tourisme. Objectif : faire découvrir ses établissements comme les charmes multiples de « l’île intense », mais également faire comprendre, de l’intérieur, pourquoi son nouveau concept de vacances « Aider les clients à célébrer la vie » remporte autant de succès depuis maintenant plus d’un an... Magie des vols de nuit : on s’endort le soir dans un B777 d’Air Austral pour se réveiller le lendemain matin sur une île enchantée. S’ensuivent quatre jours et demi de rêve pour découvrir, en les vivant (LUX* oblige !), les deux établissements du groupe, l’Hôtel le Récif 3* et le 5* LUX* Ile de la Réunion, tous deux établis sur le magnifique lagon de Saint-Gilles Les Bains. Après un déjeuner de bienvenue pieds dans le sable pour donner le ton, quoi de tel qu’une petite course de kayak dans le lagon turquoise pour effacer toutes les tensions apportées de métropole et s’engager dans un challenge festif en 10 manches ? Cris d’encouragement et rires garantis. Ajoutez-y un doigt de farniente, une dégustation compétitive de rhum arrangé et un dîner sous les palmiers doublé d’un concours de Séga/Maloya et vous vous retrouvez avec 7 équipes au taquet. 7 équipes portant chacune le nom d’une des fameuses « Bonnes raisons » de venir chez LUX* : « Island Kitchen » (découverte de la cuisine locale), « ICI » (le kiosque du marchand de glaces), « Café LUX* » (le café-plaisir selon LUX* qui sélectionne et torréfie son propre café), « Phone Home » (un téléphone vintage pour appeler gratuitement le monde entier !), « Screen on the beach » (la toile de cinéma sur la plage, sous les étoiles), etc.

Ils ont scintillé dans le ciel de la Réunion cette année : Nathalie, Tulay, Frédérique, Gaëlle, Isabelle, Cynthia, Narjess, Sophie, Virginie, Brigitte, Véronique, Carine, Sophie, Céline, Valérie, Anaïs, Amanda, Amélie, Ines, Julie-Emmanuelle, Grégory, Barbara, Pascale, Sophie, Delphine, Emilie, Audrey, Emilie, Julie, Anne-Lise, Claire, Brian, Valérie, Charlotte, Virginie, Valérie, Emmanuelle, Frantz, Sébastien, Amélie, Philippe et Jérôme…

Publi Lux Naiade Juin 13.indd 1

24/06/13 10:18


« Allô, quoi ?! », film muet (vraiment original ; vive l’équipe belge !), mais c’est finalement le « Harlem Shake » endiablé des ThomasCookettes qui rafle l’Oscar. Puis concours de fabrication de cocktails, traditionnelle découverte des étoiles et des anneaux de Saturne au télescope en compagnie d’un astronome, dîner gas-tro-no-mique et entraînement « en ville » au karaoké jusqu’à pas d’heure pour certains ; ce, en prévision de lendemains qui chantent, justement..

Des journées de rêve Le lendemain, virée en 4X4 jusqu’au sommet du volcan de la Fournaise, découverte des paysages minéraux fabuleux, festival d’arcs-en-ciel, déjeuner dans une auberge locale et explications des guides-chauffeurs intarissables, Philippe en tête. Petit quizz de vérification sur le retour et découverte d’un autre joyau de l’île : LUX* Ile de la Réunion. L’avis du public ?... « La touche moderne apportée par la rénovation tout en conservant le style colonial est très réussie, la plage top et la table irréprochable ». Une fois pris possession des lieux, farniente pour les uns mais brainstorming et tournage pour les autres. Car cette année encore, chaque équipe est tenue de réaliser une courte vidéo inspirée du concept LUX*. Les tendances de l’année?...Déclinaisonsattenduesd’uncertain « Paroles d’agents de voyage » Question : « Cet éductour, vous en retenez quoi ? » Réponses : « le survol des cirques en hélicoptère. Trop beau ! J’en ai pleuré » « Tout était bien ; la preuve, je n’ai qu’une envie : revenir ! Avec mention particulière à l’Hôtel du Récif : pour moi, plus qu’un 3*, un vrai coup de cœur : familial, intime, idéalement situé, excellente restauration et belle plage » - « Trois choses : 1) Les Réunionnais sont formidablement accueillants. 2) L’éductour était parfaitement dosé et équilibré. 3) Je savais que la Réunion c’était beau. Erreur : c’est somptueux ! Et côté sécurité, tu es en France » « L’idéal pour moi consiste à découvrir l’île en étoile depuis LUX* Ile de la Réunion : nature, paysages et montagne la journée, apéro-plage et chouchoutage le soir ». « Comment ?! T’es Français et tu ne connais pas la Réunion ?!... Allô, quoi ! C’est juste impardonnable »

Publi Lux Naiade Juin 13.indd 2

notamment, qui a assuré tout ce petit monde durant l’éductour et assurera prochainement les cinq vainqueurs (l’équipe Jet Tours) pour le séjour combiné qu’ils ont gagné : 4 nuits au LUX* Ile de la Réunion, 4 nuits au LUX* Belle Mare sur l’île Maurice, les vols Air Austral pour deux personnes. That’s all folks ! Rendezvous l’année prochaine !...

ça sent la banane, la vanille et le cumin… Le troisième jour, la fine équipe est conviée à découvrir l’intérieur des terres : cirque de Salazie et village de Hellbourg au programme, tousendroitssublimesdébordantdecascades, ballades et arbustes en fleurs. A l’initiative d’un Comité du Tourisme très dynamique, nos amis découvrent à travers un rallye et un concours de déclamation du poète local (gros succès de la version hip-hopisée). De retour à l’hôtel, chasse aux trésors, microséance de travail d’une heure durant laquelle Sébastien explique comment la mutation des hôtels Naïade en concept LUX* décliné à travers des expériences à vivre a débouché sur un premier exercice 2012 excellent. Durant le dîner, l’épreuve de karaoké a tellement « allumeeez - le feu ! » que certains vont jouer les prolongations jusque fort tard. Ce qui n’empêche personne d’être sur le pont dès 7h le lendemain pour un survol en hélicoptère des fabuleux cirques de Mafate, Salazie et Cilaos. Grand moment. « Silence ! On admire ». Avec atterrissage VIP sur le green du Golf du Bassin Bleu s’il vous plaît, et petit challenge d’initiation au golf (Ah ! la chance du débutant, elle en a fait râler plus d’une !). Au retour, concours de confection de samoussa, après-midi libre (prononcez : beach & shopping) ; soirée de gala « multicolore » avec langoustes, photomaton pour délirer et DJ inspiré…

Et le vainqueur est… Et puis, le lendemain, malheureusement, s’ouvre le compte à rebours final : séance de yoga matinale, massages pour tous (!), visite du Jardin d’herbes de Maximin (le chef), ultime déjeuner pris ensemble et annonce officielle des résultats du challenge en présence de tous les partenaires, April International

Air Austral, la compagnie française de l’Océan indien Air Austral, compagnie française née à La Réunion en 1975, est un acteur majeur de la desserte de l’Océan indien, entre la France métropolitaine (12 vols par semaine entre Paris-Charles-de-Gaulle et l’Aéroport Roland Garros de La Réunion) et ses liaisons régionales : Maurice, Mayotte, les Comores, Madagascar, les Seychelles ou encore l’Afrique de Sud, la Thaïlande (Bangkok) et maintenant l’Inde du Sud avec l’ouverture récente de Chennai. Forte de ses 950 collaborateurs, Air Austral a connu un développement constant qui la place parmi les meilleures compagnies aériennes internationales. En 2012, la compagnie a transporté 1 168 000 passagers. Une flotte récente composée de 4 BOEING 777 équipés triclasses pour les vols longs courriers, de 2 BOEING 737-800 et de 3 ATR 72-500 pour les vols régionaux, le confort de ses cabines, les prestations en vol et l’accueil du personnel, sont les atouts maîtres d’Air Austral avec une qualité de service connue et reconnue. http://www.air-austral.com

APRIL International Voyage a pour mission d’assurer les voyageurs avant, pendant et après leurs déplacements à titre professionnel ou pour leurs loisirs. En 2013, APRIL International Voyage continue d’être un acteur majeur dans l’assurance voyage avec de nombreux évènements dont le Trophée, récompensant les agences qui vendent le plus d’assurance tout au long de l’année, avec une finale au mois d’octobre, ou encore Touriski, le rendez-vous ski des professionnels du tourisme. www.aprilvoyage.com

24/06/13 10:18


Chiffres

70 %

500

C’est le taux d’oCCupation moyen

postes pourraient être supprimés à la SNCM d’ici 2019, aux

des résidences de tourisme en France en 2012. Le secteur rassemble 760 000 lits, et a dégagé l’an dernier un chiffre d’affaires de 3,3 milliards d’euros.

72,1 Millions

130Mds $

par les 63 principaux musées et monuments parisiens en 2012, soit une progression de 1,2% par rapport à 2011. Le Louvre a battu son record, avec 9,7 millions d’entrées (+9,3 %).

ont été enregistrés lors du salon du Bourget par Airbus (70 milliards) et Boeing (60 milliards).

d’entrées ont été enregistrées

période en 2012.

1 Md e

environ va être distribué

par Ryanair à ses actionnaires sur deux ans, alors que la compagnie low-cost a revu à la hausse sa prévision de croissance.

22,6 Me

C’est la perte d’exploitation consolidée du

groupe Fram en 2012, contre une perte de 19,6 M€ l’année précédente. Le chiffre d’affaires consolidé s’établit à 455 M€, en hausse de 3% par rapport à 2011.

18

termes d’un plan de sauvetage adopté en conseil de surveillance. 415 le seront dès l’an prochain, via 194 départs volontaires et le non-renouvellement de 221 CDD.

de Commandes d’avions

2,12 Mds e C’est le Chiffre d’affaires

réalisé par les TO du Ceto au cours de la saison hiver, soit une baisse de 6,9 % par rapport à 2011. Le total des clients s’établit à 2,62 millions, en chute de 11 %.

La vidéo de la semaine

retrouvez l’interview de pierre pélissier, directeur général de QCNS Cruise, en partenariat avec Dgtv.fr.

28 juiN 2013 - www.lechotouristique.com


La parole à OpiniOn

« Europcar doit s’adapter

aux nouvelles mobilités »

Dr

Éric Dodin, à la tête d’europcar France depuis janvier, présente sa nouvelle feuille de route. la mobilité et l’adaptation aux nouveaux comportements des consommateurs sont ses priorités.

Éric DoDin,

Directeur général D’europcar France

^ lechotouristique.com 4 retrouvez son parcours professionnel sur notre carnet des décideurs.

l’Écho touristique : quels sont les enjeux auxquels europcar doit faire face ? Éric Dodin : Depuis mon arrivée, j’ai pu établir un diagnostic. Europcar fait face à quatre enjeux. il y a l’évolution du marché avec le BtoB orienté à la baisse autant sur les prix que sur la demande et le loisir qui est chahuté en France mais promet une belle croissance en Amérique du Sud ou

en Asie. il nous faut également répondre aux changements de comportements des clients. Le consommateur est pluriel, il peut être un voyageur professionnel ou loisirs à d’autres occasions. Le troisième enjeu est la concurrence. Enfin, nous devons nous adapter aux nouvelles mobilités. Pour répondre à tous ces enjeux, j’ai établi plusieurs priorités, portant notamment sur la hausse des revenus, la compétitivité et l’innovation. quels sont ces nouveaux comportements et enjeux en termes de mobilité ? un tiers des Français se dit désormais prêt à se passer de voiture et plus de 50% des 18-24 ans sont intéressés par l’auto-partage. L’usage de la voiture sans sa possession va se développer. il y a aussi des besoins sur la micro-mobilité : des déplacements de proximité de moins de 30 kilomètres. les véhicules électriques vont-ils justement se développer sur ces déplacements de proximité ? Oui. La mise en flotte de véhicules électriques se concentrera dans les grandes métropoles telles que Paris,

www.lechOtOuristique.cOm - 28 juin 2013

où nous avons déjà les infrastructures adéquates avec 4 stations équipées de bornes de chargement. En revanche, les véhicules hybrides seront proposés dans une sélection d’agences partout en France. combien de véhicules 100% électriques sont disponibles en France ? Pour l’instant, la flotte est restreinte car la demande est limitée mais nous y voyons un potentiel certain dans le cadre de futurs partenariats sur un aspect BtoB notamment. le co-voiturage ou l’auto-partage sont-ils les nouveaux concurrents d’europcar ? Si on regarde cela en termes de défense de notre périmètre, nous n’avons rien compris. il faut intégrer ces usages. Si on reste un loueur traditionnel, on ne va pas aller très loin. il faut innover. Sur l’e-commerce ou la mobilité, nous allons par exemple nous associer avec des start-up, des gens qui ont des idées avec des structures légères. quels produits répondent aux nouveaux besoins des consommateurs ?

nous voulons mettre le client au cœur de notre stratégie. nous avons par exemple lancé To my Door - on vient vous livrer ou reprendre votre véhicule devant chez vous - qui remporte un vrai succès. Car Choice est aussi un produit apprécié. Le client n’a plus besoin de passer par l’agence, il a accès au véhicule immédiatement, sans contrainte de temps. Fabrice bugnOt

4

Éric Dodin, passé par l’automobile (Dupont de nemours, Exxon, carglass) et le voyage d’affaires (cWT) a pris les rênes de la direction française début 2013. Depuis, une nouvelle organisation a été mise en place. La direction commerciale compte désormais plusieurs pôles : corporate (BtoB), e-commerce et business development, marketing et communication, et revenue et capacity.

19


TENDANCES 5 raisons de

S’intéresser aux loisirs

de proximité L’heure des grandes vacances a sonné. Mais sera-t-elle aussi celle des grandes migrations ? D’après plusieurs études publiées ces dernières semaines, les intentions de départ des Français seraient historiquement basses cette année, à 62 % selon le baromètre Ipsos Europ Assistance (contre 70 % l’an dernier), et à 44 % si l’on en croit les chiffres du cabinet Protourisme portant sur des voyages d’au moins quatre nuits (contre 47 % en 2012). Ceux qui resteront chez eux vont pourtant vouloir occuper leurs journées de congés, en privilégiant les loisirs de proximité. Et on aurait tort de croire qu’il ne s’agit là que d’un effet de la crise. La consommation croissante d’activités sportives, de visites culturelles, de parcs de loisirs est clairement une tendance de fond, qui s’accompagne d’un développement de l’offre. Les professionnels du tourisme ont donc leur carte à jouer. christophe pLotard

plus communautaire, le tout jeune Onetous.com se présente comme une place de marché mettant en contact ceux qui proposent des activités (particuliers comme professionnels) et ceux qui en cherchent. © Mellow / Fotolia

#2 Un marché #1 Une offre

riche et diversifiée Parachute ou canyoning, concert ou son et lumière, château ou usine, astronomie ou œnologie, Disneyland ou Puy du Fou… : il y a en France de quoi remplir une vie de voyageur. Pour faire le tri, les portails thématiques et/ou « inspirationnels » fleurissent sur Internet. Hexatourisme est ainsi l’agrégateur de l’offre touristique française (activités de loisirs comprises) à destination des acteurs institutionnels, développé par Atout France et Voyages-Sncf.com. Dans un registre

20

économiqUement porteUr Le succès des parcs de loisirs, alors que le secteur du voyage souffre, est la preuve la plus visible de l’engouement pour les activités de proximité. L’an dernier, un sondage TnS Sofres pour l’Observatoire des loisirs PMu indiquait d’ailleurs que les Français étaient davantage prêts à réduire leur budget vacances (51%) que leurs dépenses de loisirs (44%). Et ce qui est valable chez la clientèle individuelle l’est aussi dans le secteur du MICE. Sur ce marché, même si les activités « plaisir » ont tendance à diminuer, on constate en parallèle un resserrement des opérations sur la France au détriment de l’étranger.

#3 Une chaîne

de distribUtion qUi se strUctUre La défaillance d’Happytime, en août 2012, a sans doute refroidi les réseaux distributeurs de cet opérateur, qui ambitionnait de devenir le leader français des loisirs en ligne. Depuis, c’est Partner Talent qui tente de s’imposer. L’entreprise a créé AwoO, une solution logicielle BtoB de référencement et de vente pour les prestataires d’activités et les distributeurs. Elle a récemment signé avec Offices du Tourisme de France et quelques OT français, qui ont intégré la plate-forme sur leur site web. « nous sommes aussi ouverts à certaines agences de voyages, indique Patrick Delbar, PDG. La commission est faible, à 4 %, mais l’effort de distribution est réduit puisque cela se fait essentiellement sur Internet. »

28 juIn 2013 - www.LechotoUristiqUe.com


Echo3074_p21:Mise en page 1 25/06/13 20:07 Page1

% ?-@32@  



  

       

        

#    # , G!  GP6F

2@ 0 3H?@ HM 7?3@7E@ 0 K2E  03-@-?@ 7HE @?K-?  73?E >2E? 73H? -2E-#-?  23HK00@ -0@ E 300E? @ 33?322@; >@E 0 03(-, <H 703N 7? M170 +O ??#3H? 3J 0@ @7E0@ @32E 70@ @3H@ 0 11 740 <H 0@ K3N(@ E @32E K2H@ 7? 0@ (2@ H ?@H; 2@ 0 11 3?? >- 0  HL2@,0H K2EH?  3HK?E 0 FP 1- @32 7?1-? H?H @ (H-@ 2 ?3K2 +?(  311?-, 0-@? @ E-K-E@ E ?2322@

E+1E-<H@ 2@ 0 ?(-32;  <H3- 13?? 0 #-0-@E-32 73H? 2@H-E 2K3N? EE 0-2E 0  7?3M-1-E -2 70H@ 03-2;



  $     @ 03-@-?@  7?3M-1-E 2 @ ?@H12E 7@  @ 7?3(?11@  <H0<H@ +H?@; 0@ 7H, K2E H 32E?-? #-? 3##- >77E 73H? 2@H-E 32@E?H-? @ 1-2-,@.3H?@ 70H@ 3170E@ K 7? M170 @ +?(, 12E@ -2@30-E@ E @ E-K-E@ 317012E-?@" H @H? 1@H? <H- 7?1E  (?3@@-? 0@ 72-?@ 13N2@ @2@ #3?12E M703@? 0 H(E @ 0-2E@;




made in france Événement

Le Tour de France dope le tourisme

la corse, qui accueille le tour de France pour la première fois, devrait en mettre plein les yeux aux coureurs mais aussi aux milliards de téléspectateurs.

La 100 édition du Tour de France est l’événement sportif de l’été. Chaque année, la Grande Boucle fait le bonheur touristique des villes et régions qu’elle traverse. e

22

L

e premier tour de pédale a été donné en 1903 à Montgeron dans l’Essonne, il y a 110 ans. Mais c’est bien la 100 e édition du Tour de France qui s’élancera le 29 juin prochain pour 3 semaines de grand spectacle et une arrivée hyper-médiatisée prévue sur les Champs-Élysées, le 21 juillet. Le Tour de France est le 3 e événement sportif mondial derrière les JO et la Coupe du monde de football, avec 3,5 milliards de téléspectateurs. C’est dire s’il offre une formidable exposition touristique aux villes et

28 jUin 2013 - www.lecHotouristique.coM

© christophe Plotard

3


Événement made in france

= le saviez-vous ?

© Fotolia

régions qu’il traverse. Tous les ans, 250 collectivités sont candidates pour accueillir la course. Elles mettent au pot, bien sûr, mais le jeu en vaut la chandelle. En 2012, une commune devait dépenser 60000 € pour accueillir le départ d’une étape, et 90 000 € pour une arrivée. La ville, dont part la Grande Boucle, peut investir de 2 à 10 M€, comme c’était le cas pour Londres, en 2012. Porto-Vecchio, qui donnera le coup d’envoi cette année, une première pour la Corse, n’a pas les moyens de la capitale britannique. Mais elle estime à 15 M€ la manne à venir. Selon ASO (Amaury Sport Organisation), l’organisateur du Tour de France, les retombées économiques pour une ville étape s’élèvent en moyenne à six fois le prix payé,

sans compter les effets touristiques induits. En effet, on estime à 10 % la hausse de fréquentation touristique l’année qui suit le passage du Tour. En 2009, 67 millions d’Européens déclaraient vouloir visiter la France après avoir suivi la compétition sportive à la télévision. Les 4 000 heures de reportage consacrées à l’événement et vantant les beautés du terroir français, valent mieux que toutes les plaquettes touristiques ou qu’une minute de publicité hors de prix pour une municipalité ou un CRT. Quant aux 12 millions de spectateurs le long des routes, ils font pédaler l’économie locale et dopent, au-delà des polémiques, les affaires des campings, hôteliers, restaurateurs.

5

la Grande Boucle est le troisième événement sportif mondial derrière les Jo et la coupe du Monde de football.

Pascale Filliâtre

Pour aller Plus loin…

oÀ consulter

le site officiel du tour de France pour tout connaître des étapes et événements du 29 juin au 21 juillet : www.letour.fr/le-tour/2013/fr/

> À Visiter

© thomas lAunois / Fotolia

© christophe Plotard

au long de ses 100 éditions, le tour de France a traversé l’ensemble des départements à deux exceptions près : la Haute-corse et la corse-du-sud. Une anomalie réparée cet été avec le grand départ prévu depuis Porto-Vecchio et trois étapes programmées à travers l’île (Bastia, Ajaccio et Calvi). Pour ne rien manquer, une salle de presse flottante sera installée sur un bateau qui suivra la progression des coureurs le long du littoral.

l’exposition du Jardin du luxembourg, 80 photos des plus belles routes traversées depuis 1903, accrochées sur les grilles du parc, jusqu’au 27 juillet.

⧉À

Visionner

«tour en tête », une œuvre web, visuelle et sonore, pour la 100e du tour de France, un parcours réalisé à partir des archives de l’inA et de radio France : http://tour-en-tete.radiofrance.fr/

www.lecHotouristique.coM - 28 jUin 2013

23


focus éco actus

L’entreprenariat féminin, c’est pour demain ? Najat Vallaud-Belkacem a pris le problème à bras-lecorps : la ministre des Droits des femmes compte faire évoluer la part de femmes chefs d’entreprise en France. Pourtant très féminisé, le tourisme ne fait pas exception.

L

e 13 mai dernier, dans un lycée des Lilas (93), la ministre du tourisme, Sylvia Pinel, était venue accompagner de Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement, pour lancer la semaine de sensibilisation à l’entreprenariat féminin. Le grand absent de cette présentation médiatisée devant une classe de première ES fut bien le mot « tourisme ». Un secteur que Sylvia Pinel qualifiera ensuite de « déjà féminisé » par rapport à l’artisanat qui souffre de plus de clichés. Pourtant, si les agents de voyages sont majoritairement des femmes, elles se font rares à la tête d’entreprises du tourisme. Malgré l’absence de chiffres propres au secteur, ceux plus généraux l’attestent. « Moins de 30 % des entrepreneurs sont des femmes, à cause de freins invisibles, de stéréotypes ancrés dans les inconscients. Nous

voulons les casser et dire aux jeunes filles : vous en êtes capables ! », affirmait Najat Vallaud-Belkacem lors de cette semaine de l’entreprenariat féminin.

La France, mauvais élève de l’Europe

La France accuse en effet un retard considérable : seulement 3% des Françaises de 18 à 64 ans ont créé ou sont propriétaires d’une entreprise, contre 4,5% des Allemandes, 5,2% des Britanniques et plus de 10% des Américaines. Des (mauvais) résultats qui se justifient souvent par un manque de confiance en soi mais qui sont également la conséquence de politiques peu volontaristes sur la question de la parité. Caroline Dero, créatrice et dirigeante de viaFrance depuis 14 ans, a fait les frais d’un certain machisme : « des petites choses difficilement explicables. Lors d’une réunion par exemple, un dirigeant d’un grand groupe a fait comme si je n’existais pas, il ne me regardait même pas quand je parlais », confie-t-elle. Une forme de machisme qui a poussé des femmes d’influence, comme Sheryl Sandberg, n°2 de Facebook, à braquer les projecteurs sur ce problème. Dans son livre En avant toutes, elle incite les femmes « à ne plus avoir peur». À sa façon, Françoise Gri, DG de Pierre & Vacances, évoquait ce combat dans son

livre Women power, Femme et patron sorti en 2012. Pour la fondatrice de Restopolitan, Stéphanie Pelapra, tout est « une question de tempérament ». À 23 ans, cette entrepreneuse dans l’âme dirige aujourd’hui 45 personnes : « la femme a une sensibilité propre et permet d’avoir une approche commerciale plus intuitive. Une entreprise tenue par une jeune femme, ça marque plus les esprits. » Alors, à qui le tour ? mathilDe Khlat

v Quand des entreprises s’engagent À l’occasion d’une conférence le 9 avril dernier sur l’accès des femmes aux postes à responsabilité organisée par le ministère des Droits des femmes, 16 grandes entreprises françaises ont signé une convention pour l’égalité professionnelle femmes-hommes. Parmi les signataires, Accor, Air France et

24

la SNCF se sont engagés à renforcer la présence des femmes dans leurs comités exécutifs et leurs comités de direction. Accor espère ainsi compter 35% de femmes directrices d’hôtels d’ici 2015. Air France vise 25% de femmes dans son conseil d’administration en 2014 contre 20% actuellement.

© Light Impression / Fotolia

pour l’égalité professionnelle

28 juin 2013 - www.lechotouristique.com


ITINÉRAIRE D'ENTREPRISE

Thomas Cook France change de décennie Présente depuis dix ans sur le marché français, la marque Thomas Cook a dû revoir à la baisse ses prétentions et se réorganiser pour un retour à la rentabilité programmé en 2015.

172

ans. C’est l’ancienneté, inégalée dans le tourisme, de la marque Thomas Cook. En 1841, Mister Cook, Thomas de son prénom, invente le voyage organisé. Le britanniTHOMAS COOK que visionnaire accompagne un groupe de 500 personnes organise son premier voyage en Angleterre. En pour un voyage A/R d’une journée en train. 1900, l’entreprise Thomas En négociant des billets à tarifs réduits contre une Cook compte 85 agences promesse de taux d’occupation des wagons, il initie le de voyages et 2700 colla- tour-opérating. Avec aujourd’hui plus de 3 400 agences en Europe, 31 000 collaborateurs, 24 millions de clients borateurs. sur 21 marchés, 92 avions et plus de 2 000 destinations programmées, la petite entreprise familiale a fait florès. À la faveur des mouvements de concentration dans les années 2000, le groupe britannique est racheté par C&N, un autre géant du tourisme outre-Rhin, qui investit aussi en France avec la reprise du réseau Havas Voyages Loisirs présidé par Antoine Cachin. ThoLA FUSION mas Cook Voyages, créé en 2003, tente d’imposer dans de NUR et de Condor l’Hexagone la marque Neckermann. Sous l’ère de Denis en Allemagne donne Wathier, qui a succédé en 2007 à Olivier de Nicola, la naissance à C&N qui filiale française prend du poids (en nombre d’agences rachète en 2000 en et d’affiliés) et réussit un beau coup avec le rachat de France Havas Voyages Jet tours au Club Med. Mais « le champion de la renLoisirs et Thomas Cook en Angleterre. En 2001, tabilité » est rattrapé par la crise et le Printemps arabe.

1841

1997

C&N se rebaptise Thomas Cook AG.

2003

CRÉATION en France de la marque Thomas Cook Voyages qui absorbe la marque Havas Voyages Loisirs.

WWW.LECHOTOURISTIQUE.COM - 28 JUIN 2013

5

De Mister Cook à Thomas Cook Plc, la marque Thomas Cook a vu du pays, présente sur 21 marchés.

Au vu des résultats (encore 50M€ de pertes nettes en 2012 pour 521M€ de CA), la maison mère condamne sa filiale française au redressement. Le plan de transformation en cours prévoit 172 suppressions de postes, la fermeture de 23 agences et une réorganisation des marques : Thomas Cook devient la marque de distribution « omni-canal », et Jet tours, avec une offre resserrée, (re)devient la marque tour-opérateur. Avec un impératif, le retour à la rentabilité d’ici 2015, sur lequel la maison mère ne transigera pas. PASCALE FILLIÂTRE

2008

SOUS LA PRÉSIDENCE de Denis Wathier, Thomas Cook France achète Jet tours au Club Méditerranée pour 70M€. Abandon de la marque Neckermann.

2013

SUR FOND DE PLAN SOCIAL, Thomas Cook France

réorganise ses marques : à Jet tours (qui s’est séparé d’Austral Lagons) le tour-opérating, à Thomas Cook la distribution.

25


Projet1_Mise en page 1 25/06/13 10:44 Page1


Zen ENVIE DE

Voyages

intérieurs

© Wong Sze Fei /Fotolia

Embarquement sur un petit nuage vers la détente, la paix, la sérénité, la sagesse, la méditation. Vers un retour à l’essentiel.

«

C

haque homme doit inventer son chemin », disait Jean-Paul Sartre. Les vagues de pèlerins, croyants ou non, qui martèlent de leurs pas le « camino », le chemin vers Saint-Jacques de Compostelle dont on fête cette année les 1200 ans de la découverte du tombeau, en témoignent. Avec ou sans religion, l’homme contemporain est en recherche... de lui-même, des autres, de l’inconnu. Une poignée de TO a bien compris cette attente de voyages méditatifs où le déplacement physique rejoint et soutient l’aventure intérieure. Jean-François Rial de Voyageurs du Monde parle de rapprocher « voyage dans l’espace » et « voyage dans son soi intérieur ». Allibert a lancé une gamme de 14 circuits Chemins du sacré pour « retrouver le sens profond de la marche : accepter que chaque jour soit différent, accepter l’inconnu, la rencontre, se débarrasser des scories accumulées, du superflu...». Le voyage au loin et en soi se décline en une multitude de produits qui visent à la paix intérieure qu’elle soit baptisée « bien-être», «équilibre», « harmonie ». De grands TO s’y hasardent. Des spécialistes de pèlerinages se créent. D’autres acteurs, qui mêlent toutes sortes d’expériences, prolifèrent sur le net. « On croit qu’on va faire un voyage... et finalement c’est le voyage qui vous fait ou vous défait ! », estime l’écrivain-voyageur Nicolas Bouvier. OLIVIER NOYER

WWW.LECHOTOURISTIQUE.COM - 28 JUIN 2013

Le brief

i Le produit : Il peut être tout proche et facile (chemins de Compostelle, Mont SaintMichel) ou très lointain (Chine, Japon, Inde). Souvent en sur mesure. .

g

Le public : Pas seulement des croyants mais tous ceux qui ont besoin de rupture, se disent en recherche, en quête de sens, veulent se ressourcer. Les prix : Du plus économique (quelques centaines d’euros avec sa voiture et un hôtel en France) au plus onéreux (plusieurs milliers d’euros : une longue expédition sur les sommets du Tibet par exemple).

27


ENVIE DE Zen

«Bien-être», le terme a envahi les brochures comme si le mot « vacances » ne suffisait plus. Il se conjugue, quasi incontournable dans toutes les destinations et grands hôtels, en thalasso, Spas, massages, aromathérapie, relaxation, ressourcement, zénitude... ; il est le « plus » qui permet de se poser, se reposer, s’abandonner, se libérer l’esprit, vider le stress et l’effervescence des quotidiens urbains. Certains lieux paraissent plus propices pour retrouver, loin de tout, la pureté des émotions et la paix intérieure. Par exemple l’isolement dans les déserts, au Maghreb, en Égypte, Jordanie ou Oman : « lâcher prise » dans un bivouac entre les dunes, dans un silence quasi absolu sous les étoiles. Autre exemple, la contemplation en communion avec la nature, aux franges des illuminations et de la rêverie comme dans des jardins chinois ou zen au Japon. Sans aller aussi loin, un séjour « Déconnexion » en Lozère », sans téléphone portable avec Chamina voyages.

© Fotolia

1 Bien-être et zénitude

1

2 Corps et esprit

o Méfiez-vous des sectes et gourous déguisés en

voyagistes, de leurs accroches innombrables et charmeuses sur Internet. Vérifiez qu’il s’agit d’une véritable agence de voyages.

Dans l’offre hôtelière… Voyageurs du Monde

Après la brochure Voyages intérieurs (2009), le TO continue dans cette voie, avec une rubrique sur son blog et des itinéraires tels : Tibet de monastères en citadelles, une expérience spirituelle (13 j / 4 400 €) ou Yoga et méditation en Inde (9 j/ 3 100 €). www.voyageursdumonde.fr

28

Ictus Voyages

Des voyages incluant des temps de prière, plutôt destinés à des croyants mais aussi des « voyages culturels » très éclectiques, ainsi en Chine : sagesses et religions (11 j/ 2 045 €) ou en Birmanie : mille et une pagodes (11 j/ 3 240 €). www.ictusvoyages.com

© Dudarev Mikhail / Fotolia

Mens sana in corpore sano, (un esprit sain dans un corps sain): cette formule antique est toujours au cœur des philosophies, spiritualités, sports ou gymnastiques. Spécialement dans les sagesses venues d’Asie, toujours à la recherche d’équilibre et de complémentarité (yin et yang) et combinant effort physique et spirituel. C’est le cas du yoga ou de l’ayurveda (à base de massages), du Qi Gong, du Tai Chi ou encore des arts martiaux japonais. On retrouve un peu cette double approche physique et mentale dans la capoeira brésilienne. Toutes ces doctrines prônent éveil des sens, recherche d’équilibre et d’harmonie, dépassement de soi aussi et infusent de plus en plus dans les brochures : itinéraire Montagne et shiatsu chez la Balaguère, Séjour qi gong chez VVF Villages, Rando yoga en Inde avec Nomade...

3 Oasis Voyages

Des «voyages initiatiques en quête de développement spirituel, en conscience», tournés vers les religions asiatiques, des Indiens des Amériques, la nage avec les dauphins, les chamans... et certains voyages étranges (ex en Égypte : l’avènement de la race solaire ( 11 j/ 2825€). www.oasis-voyages.com

AllibertTrekking

Une nouvelle gamme, Chemins sacrés, soit 14 voyages itinérants qui emmènent les marcheurs et trekkeurs sur les traces des grands pèlerinages d’hier et d’aujourd’hui, à la découverte des sanctuaires des religions du monde. www.allibert-trekking.com

28 JUIN 2013 - WWW.LECHOTOURISTIQUE.COM


Zen ENVIE DE

© Fotolia

2 4

© Zhu Difeng / Fotolia

3 Routes et chemins

On redécouvre les vertus introspectives de la marche à pied, aux rythmes naturels de la respiration et des battements de son cœur, éloge de la lenteur dans un siècle trop pressé « Si tu n’arrives pas à penser, marche ; si tu penses trop, marche ; si tu penses mal, marche encore » écrivait Jean Giono. D’où le succès des TO de randonnée et trekking qui proposent en quelque sorte un dépassement, une élévation vers des sommets. Avec ses seules jambes, sans soutien mécanique, le marcheur retrouve la démarche humble du pèlerin en quête d’absolu au fond de lui-même. Quand la marche se fait sur d’authentiques sentiers de pèlerinages, comme sur les chemins de Compostelle, le chemin de l’Inca vers le Machu Pichu ou les voies dans l’Himalaya tibétain, le cheminement physique devient spirituel et la fatigue et l’effort sont sublimés. .

4 Terres saintes et sacrées

À Jérusalem, mes genoux ont frotté le rocher du Saint-Sépulcre, mes mains ont caressé le mur des lamentations et mes pas foulé, au-dessus, l’esplanade où, déchaussé, je suis entré dans les grandioses mosquées. Mes pieds ont aussi parcouru la terre sainte musulmane qu’est l’Arabie Saoudite jusqu’à Djeddah, sans pouvoir atteindre La Mecque ni Médine faute d’être converti. Mes chaussures ont battu le pavé de SaintPierre à Rome. En Asie, pieds nus, j’ai marché dans de nombreuses pagodes, temples hindous et bouddhistes. Je suis entré dans d’innombrables mosquées (comme celle des Omeyyades à Damas), visité les plus belles cathédrales gothiques et romanes, monastères catholiques ou orthodoxes de la Grèce à la Russie... Partout j’ai rencontré, souvent au milieu de chants et vapeurs d’encens, foi, ferveur et prière.

oPensez à Amritsar (Sikhs) en Inde, au Mont Carmel

L’Éch o a tes té

R Et aussi… Terre Entière, Jardins en Chine ; Asia, Samouraïs et jardins zen ; Voyages Loisirs/ Odalys, Turquie Chrétienne ; La Balaguère, Un trek en pays sherpa pour rester zen ou le devenir ; La Pèlerine ; Terre d’Aventures; Route des Hommes ; Comptoirs ; Cavalandgo ; Odeia/Voyages Wagram ; Netivim Loisirs ; Aora Voyages ; Marwa Voyages; Espace Mandarin ; Ikhar ; Terre Voyages ; Akaoka ; Chemin Faisant ; Huwans...

WWW.LECHOTOURISTIQUE.COM - 28 JUIN 2013

(Juifs, Chrétiens, Druzes et Bahaïs) en Israël, à Ayer Rocks (Aborigènes) en Australie, à Lalibela (Coptes) en Éthiopie...

L’APPLI À TÉLÉCHARGER All in yoga : plus de 300 poses de yoga pour se débarrasser du stress emmagasiné durant la journée, que ce soit au bureau, chez soi ou... en voyage.

29


envie de ZEN

RLe must de Gérard Guerrier *IncontournabLe © gerhard reus / Fotolia

Saint-Jacques de compostelle, mon

© Fotolia

histoire, ma culture, ma madeleine de Proust : paysages tout en mesure, en douceur, odeur de crottin, sentiers bordés de mûres, papis béret vissé sur la tête, mamies en blouse à carreau qui arrosent les géraniums…

*exotIque

*HIStorIque

Le chemin de Kumano au Japon, au milieu de cèdres

Le chemin de SaintPaul en turquie, de la côte

Gérard Guerrier Dr

Lycienne aux hauteurs anatoliennes en passant par le splendide canyon de Yazılı qui doit son nom à quelques mots gravés évoquant le plaisir de voyager. Jusqu’à antioche de Pisidie.

dG de allibert trekkinG

géants et à Koya de dizaines de milliers de pierres tombales absorbées par la forêt. un million de pèlerins empruntent chaque année les pavés vers la dépouille de Kukai, le moine qui a introduit le bouddhisme au Japon.

*VertIgIneux © galyna andrushko / Fotolia

Le tour du Mont Kailash au tibet jusqu’à 5600 m

(axe, centre et origine de l’univers dans la cosmogonie bön, bouddhiste et Hindouiste). au col Dölma avec des pèlerins venus d’Inde, de chine, du népal, laisser un bout d’étoffe, « cheval de vent ».

les conseils de l’écho… •

Les TO spécialisés sont ouverts. N’hésitez pas à leur soumettre tout projet d’un client. • Un guide ou intervenant compétent augmente le prix d’un voyage mais donne davantage de sens à la découverte. • Pas besoin d’aller aux antipodes pour des rencontres ou émotions fortes, admirer paysages sublimes, se recueillir ou se ressourcer. Les lieux sont multiples en France.

30

© Vladimir Melnik / Fotolia

o à consulter

www.chemins-compostelle.com pour préparer son étape vers SaintJacques. fr.wikipedia.org/wiki/Pelerinage pour les pèlerinages dans le monde de toutes les religions. http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_ des_lieux_saints pour se ressourcer.

^ à visiter

Les deuxièmes rencontres francophones du pèlerinage viennent de se tenir à Tarbes. Elles sont organisées en mai chaque année par « Chemins d’esprit » : www.chemins-de-pelerinage.fr

28 JuiN 2013 - www.LechOTOUrisTiqUe.cOm


Explorez de nouvelles opportunités ! Une ouverture sur les marchés du tourisme d’affaires et des événements professionnels pour développer votre chiffre d’affaires

NOUVELLE FORMULE

L’hebdomadaire papier et feuilletable en ligne et 6 hors-séries : Nouvelles techno, Affaires, France, Hôtellerie, Palmarès destinations et Spécial Top 10

149

L’e-newsletter quotidienne, les e-newsletters thématiques « France » et « Business Travel » et lechotouristique.com

Meet’in le mensuel des événements professionnels

e HT

Le guide Bedouk 1 500 lieux et prestataires d’événements

.

BULLETIN D’ABONNEMENT

à compléter et à renvoyer accompagné de votre règlement à L’Echo Touristique - Service Abonnements - Antony Parc II 10, place du Général de Gaulle - BP 20156 - 92186 Antony Cedex • Fax : 01 77 92 98 15 • abo@infopro.fr

m4OUI, je m’abonne pour 1 an à l’offre « Tourisme + MICE » de L’Echo Touristique au tarif de 149 E

HT*

Je recevrai : + 42 numéros et 6 hors-séries de L’Echo Touristique + 10 numéros et 3 hors-séries de Meet’in + Le guide Bedouk + les newsletters et l’accès au web abonné.

ECHMET01AB

soit 152,13 ETTC

Société..................................................................................................................................................................... m Mme m Mlle

m M.

ECH1309

Nom ......................................................................................................................................................................... Prénom.................................................................................................................................................................... Fonction...................................................................................................................................................................

Je choisis de régler par : m Chèque bancaire ou postal joint à l’ordre de L’Echo Touristique m Je préfère régler à réception de facture

Adresse....................................................................................................................................................................

*TVA à 2,10 %. Offre valable jusqu’au 31/08/2013 en France Métropolitaine pour tout nouvel abonnement. Conformément aux lois du 6/1/1978 et LCEN du 22/6/04, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier et vous opposer à leur transmission éventuelle en écrivant au Service Abonnements. Groupe Industrie Services Info - SAS au capital de 38 628 352 € - 442 233 417 RCS Nanterre - N° TVA FR 29 442 233 417

N° Siret

5ECH1309-210x272 ECHO.indd 1

Code postal Tél.

Ville ................................................................................................................ Mobile Code NAF

E-mail..........................................................................@........................................................................................ Indispensable pour recevoir votre code d’accès aux site et magazine en ligne - MAJUSCULES OBLIGATOIRES

23/04/2013 18:07:26


Du Durable Dans les idées

Des sièges en titane pour des avions plus légers Boeing ou Airbus sont les maillons clés dans la réduction du poids des appareils grâce aux matériaux composites, à de nouveaux moteurs ou au remplacement des systèmes hydrauliques par des systèmes électriques. Mais certaines innovations sur d’autres éléments de l’appareil proviennent des fournisseurs. Expliseat, une start-up française créée en mars 2011 par trois jeunes ingénieurs, vient de lancer un siège en classe éco 2 à 3 fois plus léger que ses concurrents pour des avions moyen-courriers des familles A320 et B737. Le Titanium seat, présenté par Expliseat au salon du Un Bourget, est une véritable projet qui innovation. 8 brevets ont prend vie été déposés. « Trois acteurs se partagent 90% du marché mais ils se contentent d’améliorer leurs produits. Les sièges des cabines éco ont 2 ou 3 générations de retard par rapport au mobilier d’intérieur ou à l’automobile en termes d’ergonomie, de design et de conception. Ils comportent des centaines de pièces et beaucoup de visserie, avec des matériaux comme l’aluminium. Nous sommes donc partis d’une feuille blanche », explique Jean-Charles Samuelian, cofondateur d’Expliseat. Composé de fibres de carbone et de titane, le Titanium seat affiche un poids de 4kg contre plus de 8kg pour les plus légers du marché et 12 à 15kg pour la plupart des sièges installés sur les classes éco. Grâce aux matériaux composites et aux réflexions sur l’ergonomie, il est aussi « plus confortable », avec 5 à 7 cm d’espace pour les jambes. Pour les compagnies aériennes, l’argument poids est essentiel. Avec ce siège, la réduction de la consommation de pétrole - et la baisse des émissions de CO2 - devrait en effet être de 3 à 5%, selon Expliseat. Soit 300000 à 500000 euros d’économie par an et par avion. « Nous avons plusieurs contrats qui vont être signés. La production devrait commencer à la fin de l’année ou en 2014, après l’obtention de la certification du siège », dévoile Jean-Charles Samuelian. Avec une capacité de production de 30000 pièces par an, Expliseat s’imagine ensuite en « leader mondial » du siège de classe éco moyen-courrier. Fabrice bugnot

© Philippe Stroppa / Expliseat

Qui le fait ?

5benjamin saada et Jean-charles samuelian, cofondateurs d’expliseat.

Le principal impact environnemental du secteur aérien est lié aux rejets de gaz à effet de serre issus de la combustion du kérosène. Un aller-retour Paris-New York consomme plus de 400 litres de carburantparpersonneetrejetteplusd’unetonne de CO2. Les compagnies cherchent donc à réduire le poids des appareils pour diminuer leur facture et leur impact environnemental. Tous les postes sont concernés : nouvelles peintures plus légères, iPad au lieu des manuels de vol en papier, suppression des bouteilles en verre…

C’est quoi l’idée ?

Un siège de 4 kg permet de réduire la consommation de kérosène de 3 à 5 %, soit

oit

300000 à 500000 e d’économie par an et par avion.

32

28 juin 2013 - www.lechotouristique.com


ON A TESTÉ POUR VOUS

Cathay Pacific

#1 LE SALON

Le nouveau salon de 600 m2, inauguré à Paris CDG en septembre dernier entre les terminaux 2A et 2C, est plutôt réussi. Lumineux avec ses baies vitrées qui donnent sur les pistes, il est une bonne introduction à l’Asie avec un buffet et des cuisiniers qui préparent sur place des spécialités de Hong Kong.

À éviter • Les passagers qui ne sont pas à l’aise avec l’anglais regretteront une langue française très discrète, au niveau des annonces à bord, du menu et des films qui sont proposés.

5Arrivée du vol CX 279 Hong Kong-Paris, opéré en A340-300, à 7h50, au terminal 2A.

#2 LA RESTAURATION À BORD

La qualité de la cuisine fusion, d’inspiration asiatique mais aussi italienne et méditerranéenne, varie en fonction des cabines. Plutôt raffinée en business et même en Economie Premium, elle devient standard en classe Eco.

#3 LA CLASSE ECONOMIE PREMIUM

© Patrick Cros

LacompagnieaérienneCathayPacific,membrefondateurdeOneworld,est la seule à proposer un vol vers Cairns au départ de Paris, avec une seule escale (à Hong Kong). La ville balnéaire, principale porte d’entrée de la Grande barrière de Corail et de la rainforest australienne, est pourtant dans le top 3 des destinations fétiches des Français dans le pays, avec Sydney et le Centre Rouge. Sur un marché très concurrentiel, avec pas moins d’une dizaine de compagnies qui dessert l’île-continent au départ de France, Cathay Pacific est repassée en 2012/2013 à l’offensive : nouveau salon à Roissy CDG, salon The Wing rénové à Hong Kong, nouvelle classe affaires, nouvelle classe économique et nouvelle classe économie premium (qui se généralisera dès septembre à ses deux vols quotidiens au départ de Paris). Au total, la compagnie ne dessert pas moins de six villes australiennes de Paris, via son hub de Hong Kong : Sydney, Melbourne, Adélaide, Brisbane, Perth, et Cairns. Un préacheminement est possible de 12 villes de Province en partenariat aérien ou TGVAir. PATRICK CROS

À faire • Un stop over (gratuit) à Hong Kong permet, à l’aller ou au retour, de combiner deux destinations en une. • La classe Economie Premium est bien adaptée à un vol de 24h sur l’Australie, avec un bon rapport qualité-prix.

5Cathay Pacific propose régulièrement des ta-

© Cathay Pacific

Le vol Paris-Cairns de

Guider votre client dans son choix…

rifs préférentiels sur sa classe Economie Premium.

La seconde rotation du soir au départ de Paris, opérée en A340-300, sera dotée à son tour de l’Economie Premium à partir de septembre. Avec des atouts incontestables par rapport la classe économie : sièges plus espacés et plus larges, et inclinaison accrue du dossier.

Hôtesses agréables et efficaces ... mais, seul bémol, qui ne parlent pas français. La classe Economie Premium bénéficie de prestations supplémentaires telles que coupe de champagne et serviette chaude à l’arrivée à bord, collation, franchise bagage de 25 kg, et comptoir dédié.

5Un repas et un petit-déjeuner sont proposés

© Patrick Cros

#4 SERVICES ET CONFORT

entre Paris-Hong Kong et Hong Kong-Australie. WWW.LECHOTOURISTIQUE.COM - 28 JUIN 2013

33


nomade et connecté Techno

*Groupcorner met en relation

groupes et hôteliers

* Les plus

• une interface simple Le moteur de recherche multicritères du portail permet de sélectionner des hôtels dans un panier, pour ensuite soumettre en une seule fois un devis. • une consultation gratuite La consultation est gratuite pour l’ensemble des utilisateurs. L’agent de voyages ajoute sa propre marge sur le tarif accordé par l’hôtelier.

*En France

seulement

Groupcorner propose plus de 8000 hôtels en France, capables d’accueillir des groupes d’amis comme des séminaires d’entreprises, dans toutes les gammes.

*Multi-cibles

Cette plate-forme non marchande s’adresse aux professionnels du voyage, incluant les agences de voyages et les comités d’entreprise, ainsi qu’aux particuliers.

*Pas d’avis clients

Groupcorner n’affiche pas d’avis clients pour l’instant. L’ajout de commentaires serait une sérieuse aide à la décision, pour les intermédiaires comme pour le grand public.

S

i Booking.com, Hotels.com et autres Expedia font un tabac sur Internet, leur modèle économique est néanmoins plus adapté aux clientèles individuelles qu’au segment des groupes. C’est en partant de ce constat qu’est née la start-up Groupcorner. Son jeune site éponyme permet de facilement trouver un hôtel pour un minimum de huit chambres. L’idée, c’est d’éviter, aux professionnels comme aux particuliers, une recherche fastidieuse d’établissements, en les contactant un par un.

34

© Fotolia

• un modèle économique flexible S’ils le souhaitent, les hôteliers peuvent acheter un « pack visibilité » : ils apparaîtront en tête des réponses, avec plusieurs photos (au lieu d’une seule pour les autres).

Le projet est porté par Antoine de Corson, qui a travaillé sept ans dans l’hôtellerie, au sein du groupe Accor, puis en tant que directeur d’hôtels. « Nous ne sommes pas un intermédiaire, nous nous contentons de faire la mise en relation », précise-t-il. Groupcorner n’est d’ailleurs pas immatriculé. L’agent de voyages ou le particulier effectuera une demande de devis puis plusieurs hôtels lui répondront. La transaction interviendra ensuite entre les intéressés, en dehors du site, pareil à une place de

marché. Pour améliorer leur présence sur le site, les hôteliers peuvent acheter un « pack visibilité », un format publicitaire : ils apparaîtront en tête des réponses, avec plusieurs photos (au lieu d’une seule pour les autres). Cet avantage pour l’hébergeur peut être une nuisance du point de vue de l’internaute : l’affichage est « biaisé », puisque les établissements ayant payé apparaissent en tête. Le site grise les liens sponsorisés - comme sur Adwords - mais ne signale pas qu’il s’agit d’un lien commercial. linda lainé 28 juin 2013 - www.lechotouristique.com


LES OFFRES D’EMPLOI CARRIERES 1.2.3 VOYAGES recrute pour son bureau de Paris

CHARGE DE PRODUCTION « GROUPES » EXPERIMENTE H/F Votre Job : Mise à jour et développement de notre production moyens et longs courriers pour les groupes, toutes destinations. Suivi technique. Vos qualités : Vous avez une bonne connaissance générale de l’aérien et une expérience réussie dans la production «groupes». Vous êtes à l’aise avec les chiffres. Vous maitrisez parfaitement Excel. Vous disposez d’une bonne culture générale, et de qualités rédactionnelles. Le monde du Tourisme vous passionne. Expérience souhaitée dans un poste similaire. CDI.

COMMERCIAL « GROUPES » EXPERIMENTE H/F Votre Job : développer les ventes de voyages de groupes auprès d’une clientèle de Comités d’Entreprises. Votre travail quotidien : prospection téléphonique, identification des besoins des clients, élaboration des devis et des programmes, participation aux salons et à l’élaboration d’actions commerciales. Vos qualités : Vous êtes rigoureux(e) et organisé(e). Vous faites preuve du dynamisme commercial nécessaire pour développer votre chiffre d’affaires et fidéliser votre clientèle. Vous aimez la vente et les challenges. Les voyages vous passionnent. Sans oublier : Anglais courant. Maitrise de Word et Excel. Mobilité pour déplacements en France et à l’étranger. Permis de conduire. Expérience souhaitée dans un poste similaire. Un portefeuille de clientèle est un vrai « plus ». CDI - Fixe + intéressement. Postes à pourvoir au 1er Septembre 2013 Lieu de travail : Paris 2ème

Faire parvenir votre candidature : CV, lettre de motivation, disponibilité à bernard.croise@123voyages.com

AGENCE DE VOYAGES RECHERCHE «DIRECTEUR COMMERCIAL / COMMERCIAL(LE) ATTACHÉ(E) COMMERCIAL(LE)» Pour démarchage de comités d’entreprise et autres groupes - fixe plus intéressement- CDD 6 mois transformable en CDI si satisfaction Poste à pouvoir en septembre 2013 Dynamique et ambitieux, expérience de plusieurs années dans activité similaire et parfaite connaissance du milieu ce & ass. Candidature à l’attention de M.Abadir : infos@astours.fr Agence située à paris 15ème

L’Equipe des Annonces Classées vous souhaite de bonnes vacances ! Reprise le 30 août 2013 Bouclage le 27 août 2013 Air Partner est le leader mondial de l’affrètement d’avions passagers. Dans le cadre de sa croissance sur le marché Evénementiel, nous recherchons :

UN(E) COURTIER AÉRIEN SPÉCIALISÉ(E) GROUPES DE PASSAGERS AVIATION COMMERCIALE MICE Spécialisé(e) événementiel (MICE), lancements automobiles, groupes sur vols réguliers, sport | Basé(e) Paris + Visites clients Province | CDI | Fixe + Variable Consultez cette offre en version détaillée sur www.lechotouristique.com/emploi ou postulez directement par mail : france@airpartner.com - www.airpartner.com/fr-fr/

17 OCTOBRE

LE SALON DU RECRUTEMENT

Hôtellerie-Restauration - Métiers de Bouche -Tourisme Paris la Défense ❚ Espace Grande Arche ❚ 09 h 30 ❚ 18 h 30 www.prestho.fr

2013 SOYEZ EXPOSANT SUR NOTRE PROCHAIN SALON ! î Pour réserver votre stand contactez : Véronique de Fouchier 01 77 92 93 45 vdefouchier@emploipro.fr

Hebdo édité par GROUPE INDUSTRIE SERVICES INFO - Antony Parc 2 - 10, place du Général de Gaulle - BP 20156 - 92 186 Antony Cedex - Tél.≈: 01 77 92 92 92 - www.lechotouristique.com •≈Directeur de la publication≈: Christophe Czajka •≈Directeur général délégué≈: Clément Delpirou •≈Directeur du pôle magazines spécialistes≈: Pierre-Dominique Lucas •≈RÉDACTION≈: Fax:0177929841•Directricedelarédaction≈:LaurenceRousseau,9735•≈Rédactriceenchefadjointe≈:CélinePerronnet,9730•≈Rédactriceenchefadjointeweb≈: LindaLainé,9729•≈Rédaction≈:PascaleFilliâtre,reporter(destinations,tour-opérateurs),9728/ChristophePlotard(tour-opérateurs,croisières,assurances),9726/FabriceBugnot,(Internet,transport,tourisme responsable),9727/MathildeKhlat(parcsdeloisirs,agenda,distribution,actualité),9732•≈RÉAlISATION: Chefduserviceréalisation,secrétairederédactionetrédactricephoto:CarolineMartindeLaTour •≈Premier rédacteur graphiste≈: Thierry Uhart • Infographie≈: Martine Palfray •≈Conception graphique≈: Julia Grandvuillemin / Thierry Uhart •≈PUBlICITÉ≈: Fax : 01 77 92 98 55 •≈Directrice commerciale≈: Simone Sfeir, 9709 • Directrice de la publicité : Carole Mouvet, 9710 • Chef de publicité : Frédérique Goutier, 9711 • ANNONCES ClASSÉES : OFFRES D’EMPlOI : Fax : 01 77 92 98 64 • Responsable de pôle : Marie Caland, 9377 • appel d’offres : Fax : 01 77 92 98 39 • Chef de publicité : Nathalie Chasles, 9374 • TECHNIqUE ET PRODUCTION : Directrice de la fabrication et des achats : Fabienne Couderc • Chef de fabrication : Véronique Salez • ≈MARKETING, DIFFUSION ET ABONNEMENTS : Directeur : Jean-Baptiste Alline • Abonnements : Laurence Vassor • Promotion≈: Marie-Sophie Leprince •≈Responsable marketing≈: Florence Duflos •≈Tarifs abonnements France (TVA 2,1 % incluse) •≈1 an standard : 99  HT - 1 an AGV : 75  HT •≈1 an étudiants≈: 35  TTC - Étranger≈: nous consulter • Pour la CEE préciser le numéro de TVA intracommunautaire •≈Règlement à l’ordre de l’Écho touristique •≈Service clients≈: Tél. : +33 (1) 77 92 99 14 (9h00 à 12h00 - 14h à 17h00 du lundi au vendredi) Email≈: abo@infopro.fr •≈Sauf stipulations contraires, tout document, reproduction, cliché ou photo, confié au Groupe Industrie Services Info, devra être libre de toute contrainte (y compris financière, redevance, droits...) pour lui permettre l’édition sur tout support y compris électronique •≈Une publication du groupe INFOPRO Digital •≈SAS au capital de 47 111 184 euros •≈Siret≈: 806 420 360 00117 / Code APE≈: 5814Z •≈Dépôt légal à parution. CPPAP≈: 1116 T 80945 / ISSN : 0 150 6560 •≈Impression≈: Imprimerie de Compiègne, avenue Berthelot, 60205 Compiègne cedex.

WWW.LECHOTOURISTIQUE.COM - 28 JUIN 2013

35


C’est en restant petits que nous sommes entrés dans la cour des grands Nous n’accueillons pas plus d’une centaine de passagers par vol. Ceci nous permet de vous faire bénéficier d’un confort et d’une qualité de service exceptionnels, aux conditions les plus avantageuses. A bord, l’atmosphère est plus intimiste et plus personnalisée que sur la plupart des vols long-courriers traditionnels. Ajoutez à cela les avantages inhérents à notre appartenance à British Airways et vous comprendrez comment nous avons réussi à entrer dans la cour des grands. f l yo p e n s k i e s . co m

The transatlantic airline : la compagnie aérienne transatlantique

SWK0000 OpenSkies Manifesto_lechotouristique_210 x 272.indd 1

25/06/2013 10:29


L'Echo Touristique n°3074 3075