Page 1

WWW.LECHOTOURISTIQUE.COM

N°3066/3067 > 2€50 Du 3 au 16 mai 2013

NOTRE DOSSIER ÉGYPTE : CES SPÉCIALISTES QUI RÉSISTENT

touristique

Corse toute la beauté DESTINATION

du nord

5 RAISONS DE

PASSER À L’ACCUEIL NUMÉRIQUE

r FORMATION

WEBMARKETEUR


Air Austral vous présente sa nouvelle carte

Tissons des liens privilégiés avec l’ailleurs Vous voyagez régulièrement dans une année ? Pour affaires ou pour les vacances ? La carte capricorne abonnement Réseau vous invite à tisser toujours plus de liens vers l’ailleurs tout en faisant des économies. Elle donne droit aux tarifs abonnés et à de nombreux services préférentiels sur toutes les lignes du réseau Air Austral, quelle que soit votre classe de voyage. Vous souhaitez vous abonner ?

AA campagne Abonnement EchoTouristique 210x272.indd 1

18/04/13 17:03


édito

Fais ce qu’il te plaît ! © Alexandre Nestora

C

haque année, il revient et ça tombe bien parce qu’on l’attend au tournant. Je parle bien sûr du fameux mois de mai, le cauchemar des employeurs et le régal des salariés. Traditionnellement, on le guette dès l’édition des nouveaux calendriers pour voir quelles surprises il nous réserve. Ainsi, les pros des RTT se construisent dès janvier des ponts qui peuvent facilement prendre l’allure d’aqueducs menant directement sur la voie de la semaine de vacances et les professionnels du tourisme se frottent les mains ou bien se désespèrent « Mai est un cumulard avec des de jours chômés tombant le week-end. 2013 tient célébrations à la chaîne qui, toutes ses bonnes propas de doute, feront marcher la messes, bien aidée par des fêtes de Pâques très France au ralenti durant quinze tôt dans la saison. Cette année donc, mai est un jours. » cumulard, avec des célébrations à la chaîne qui, pas de doute, feront marcher la France au ralenti durant quinze jours. Il est donc temps d’aller voir ailleurs, temporairement il s’entend, évidemment. Le récent sondage Ifop pour Mondial

Assistance relève des intentions de départ en baisse (-3 %) par rapport à l’année dernière mais des budgets vacances en hausse, même si beaucoup de Français optent pour de l’hébergement non marchand. Et si les city break ont la côte pour ces escapades de quelques jours, le soleil du bassin méditerranéen fait miroiter une chaleur qui nous fait cruellement défaut. Quoi qu’il en soit, mai inspire les producteurs et chacun y va de sa campagne marketing. Cette année, on appréciera le « vacançologue » de Pierre & Vacances qui nous prescrit une consultation d’urgence pour survivre à une épidémie de « vacancite aigüe ». Et puis mai, ce sont aussi les traditionnels événements - Festival de Cannes, Roland Garros, le Grand Prix de Formule 1 de Monte-Carlo - qui nous aèrent la tête à moindre frais. De quoi choisir car comme le dit l’adage « en mai, fais ce qu’il te plaît !»

Laurence rousseau

Directrice des rédactions @llrousseau

Retrouvez-nous également sur : www.lechotouristique.com twitter #lechotouristique Facebook Google + Pinterest

www.lechotouristique.com - 3 mai 2013




80% des professionnels estiment que la nouvelle formule de MEET-IN est une réussite

MOBILE

MAGAZINE

WEB NEWSLETTER

GRAND PRIX KRéA

BASE DE DONNÉES

RÉSEAUX SOCIAUX

Etude de satisfaction, areyounet, décembre 2012.


SOMMAIRE

ÉGYPTE, CES SPÉCIALISTES QUI RÉSISTENT Malgré les faillites de Djosair et Autrement Voyages, et les difficultés de STI, tous les TO spécialistes de l’Égypte ne sont pas au bord du gouffre.

20

Photo de Une © Christophe Plotard

8

14

NOTRE DOSSIER

16 06 . L’ESSENTIEL DU WEB

18 . E. TRAVEL

33. NOMADE ET CONNECTÉ

12 . CHIFFRES

Conversion en ligne : de grands écarts entre agences en ligne et TO

13 . LA PAROLE À

20 . DESTINATION

34. LA IT LIST DE…

François Piot, président du groupe Prêt à Partir

14 . 5 RAISONS DE

Passer à l’accueil numérique

16 . MADE IN FRANCE

Les festivals se mettent en scène… sans les professionnels WWW.LECHOTOURISTIQUE.COM - 3 MAI 2013

Corse, toute la beauté du nord

30. FORMATION

eBookers Voyage Une appli, trois produits

Jean-Pierre Mas, président d’AS Voyages Entreprise

Webmarketeur : un poste à 360°

32. ON A TESTÉ POUR VOUS L’InterContinental Marseille Hôtel-Dieu

5


L’ESSENTIEL du web

www.lechotouristique.com

w

INTERNATIONAL

Aérien: Obama stoppe les coupes budgétaires «idiotes» Barack Obama a appelé les élus du Congrès à mettre fin aux coupes budgétaires « imprudentes » et « idiotes » qui ont entraîné de nombreux retards aériens en avril, suite à des suppressions de postes. Le Congrès américain a donc rétabli, vendredi 26 avril, les crédits des services du contrôle aérien. ©F oto lia

NOTRE EXCLU

Autrement Voyages va déposer le bilan Le TO a averti le 25 avril les agences AS Voyages de « ses problèmes de trésorerie ». Georges El Hayek, son président, aurait également prévenu ses salariés de la prochaine mise en cessation de paiements de l’entreprise. Elle devait intervenir en début de semaine, nous a confirmé l’intéressé. L’APST a aussi été alertée des difficultés du voyagiste. En croissance, mais insuffisamment capitalisé, Autrement Voyages ne disposait pas des moyens de son développement.

B

LE PLUS LU

J. Bourlon : « Plein Vent ne prend pas les commandes de Fram » Joost Bourlon, PDG de Plein Vent, prend la direction du pôle exploitation du groupe Fram. « Il n’y aura pas de fusion », nous a-t-il assuré, lors d’une interview. Fram et Plein Vent resteront donc indépendants, concentrant leurs seules synergies sur les affrètements charters. « Plein vent ne va prendre les commandes du groupe ».

g u

LE CONFLIT

Air France condamnée pour ses clauses abusives

La compagnie aérienne Air France, qui avait été assignée par l’UFC-Que Choisir, a été condamnée à modifier ses conditions générales de vente et à verser 30000 euros de dommages et intérêts à l’association de défense des consommateurs.

6

DR

© Pete Souza / White House

y

©F oto lia

LE PLUS PARTAGÉ

500 start-up du voyage à la loupe La crise n’arrête pas l’innovation ! La création de start-up s’est poursuivie malgré la récession qui a frappé l’industrie du voyage en 2008. Plus de 500 jeunes pousses ont germé dans notre secteur depuis 2005, selon l’étude « Travel innovation : the state of startups 2005-2012 », réalisée par PhoCusWright.

3 MAI 2013 - WWW.LECHOTOURISTIQUE.COM


du web L’ESSENTIEL

l

Y

LA BONNE IDÉE

La plate-forme communautaire de lecture numérique Youboox, disponible sur iPad et le web, lance une rubrique pour les voyageurs. Plus de 500 ouvrages numériques sont ainsi accessibles gratuitement, dont des guides Petit Futé et des romans. Youboox propose aux lecteurs une formule gratuite (Freemium) avec publicité ; et un accès Premium sans publicité pour 9,99 €/mois. Youboox rémunère tant les éditeurs que les auteurs ou les libraires, avec ses recettes publicitaires, ses abonnements, et au nombre de pages vues.

© Tombaky / Fotolia

Des guides et des livres gratuits

LE PLUS DÉCALÉ

Le Shin Bet ne lira pas mes mails ! La justice israélienne vient de confirmer que les services de sécurité de l’aéroport de Tel-Aviv, en Israël, avaient le droit de demander l’accès aux courriers électroniques des touristes. Christophe Plotard, journaliste à L’Écho touristique, réagit avec humeur et humour à cette décision dans un billet publié sur notre site (rubrique, Blogs de la rédaction).

h LA VIDÉO Accor : Denis Hennequin soutenu Le ton est monté d’un cran le 25 avril chez Accor. Lors de la dernière assemblée générale des actionnaires, le président du conseil d’administration, Philippe Citerne, s’est fait malmener à plusieurs reprises par les actionnaires présents dans la salle. La question qui revenait en boucle portait sur les raisons du départ de Denis Hennequin, de son poste de PDG, deux jours plus tôt. « Pourquoi l’avoir remercié si la stratégie qu’il a mené jusque-là va se poursuivre ? », a demandé un actionnaire au micro. Philippe Citerne a donné une réponse formelle : « Denis Hennequin a émis des réserves sur les évolutions nécessaires pour le groupe. À l’unanimité, le conseil d’administration a voté son départ. Il n’y a en effet pas de changement de stratégie prévu mais une nouvelle façon de la mettre en œuvre ».

WWW.LECHOTOURISTIQUE.COM - 3 MAI 2013

© Groupe Accor

par les salariés et les actionnaires

7


Égypte,

ces spécialistes qui résistent Malgré les faillites de Djosair et Autrement Voyages, et les difficultés persistantes de STI, tous les TO spécialistes de l’Égypte ne sont pas au bord du gouffre. Diversification de la production et distribution en ligne sont les clés de leur réussite.

25000

clieNts oNt voyagé vers l’égypte

par le biais de Travel Evasion en 2012. Une année record pour ce TO distribué uniquement par les pure players.



L

es voyagistes spécialistes de l’Égypte finiront-ils tous par mettre la clé sous la porte ? Alors que les statistiques du Ceto sur la destination, tout comme les chiffres de fréquentation des Français publiés par l’Office de tourisme égyptien, n’en finissent pas de dégringoler, deux défaillances de TO viennent de noircir encore le tableau. Après Djosair, placé en liquidation judiciaire fin mars, après 22 ans d’activité, c’est au tour d’Autrement Voyages de déposer le bilan, un an et demi après le rachat par Georges

El Hayek de Voyages Itinéris, qui opérait à l’époque les marques Autrement l’Égypte et Autrement l’Italie. En interne, on ne met pas en cause le rythme des ventes (elles étaient, paraît-il, en forte hausse depuis le début de l’année, et l’Égypte n’avait représenté qu’un quart des volumes l’an dernier), mais la promesse non tenue des partenaires financiers égyptiens de l’entreprise d’accompagner le développement de l’activité par un apport de trésorerie, nécessaire notamment pour payer à l’avance les fournisseurs. Chez STI, au contraire, les actionnaires sont bien au rendez-vous, au-delà même de toute

3 mai 2013 - www.lechotouristique.com

© Michel Hasson

Notre dossier Égypte


Égypte Notre dossier

logique économique : en quinze mois, ils ont injecté plus de 5 millions d’euros dans les caisses du TO, dont environ 2 millions tirés de la cession des locaux parisiens, mi-avril. Mais les ventes peinent à redécoller. Et la diversification promise vers de nouvelles activités (ouverture d’un bureau réceptif et développement de nouvelles destinations outgoing) va prendre du temps.

© Michel Hasson

La diversification, une question de survie

Pour Tour Indicom, cette diversification est pourtant la planche de salut. « Avant la crise, l’Égypte représentait plus de 20 % de mon chiffre d’affaires. Aujourd’hui, on est encore plus bas que l’an dernier, et proche de zéro », commente Amine Salama, PDG. Même s’il reconnaît avoir perdu « un peu d’argent » en 2012, le TO ne doit sa survie qu’à son positionnement, déjà ancien, sur d’autres destinations. « Les gens l’oublient souvent, mais je travaille depuis 20 ans sur l’Irlande, la Norvège, la Croatie, la Bulgarie, la Russie, etc.,

rappelle Amine Salama. Et je suis en train de préparer le lancement d’une destination culturelle d’hiver, qui puisse se substituer à l’Égypte en attendant le jour où cette dernière repartira, ce dont je suis sûr. » Est-ce à dire que tous les spécialistes de l’Égypte sont condamnés soit à mourir, soit à aller voir ailleurs ? L’exemple de Travel Evasion et d’Uniques Vacances semble accréditer le contraire. Ces deux TO ne produisent que l’Égypte, uniquement en séjours balnéaires sur la mer Rouge, et disent le faire avec succès. La recette ? « Nous travaillons exclusivement en marque blanche pour les pure players », résume Patrick Abenin, président de Travel Evasion. Installé à Toulouse, ce TO est l’ex-Toutenlowcost, qui a dû abandonner son nom en 2010 lors du rachat d’Italowcost/ Toutenlowcost par XL Airways. Récemment entré au Ceto, il revendique 25 000 clients en 2012. « Ça a été une année record en volumes, et contrairement aux idées reçues, nous avons pu atteindre des paniers moyens appréciables, de l’ordre de 900 €, tout en main- 4

56 146

FraNçais se soNt reNdus eN egypte durant le premier

trimestre 2013, soit une baisse de -34% par rapport à l’an dernier. À l’inverse, la fréquentation étrangère totale a progressé de 14,6%.

11

la place e c’est qu’occupe

désorMais la FraNce dans le classement

des marchés émetteurs. Elle était en 6e position en septembre dernier.

www.lechotouristique.com - 3 mai 2013

= le saviezvous ?

chez voyageurs du Monde, les croisières sur le Steam Ship Soudan, navire exploité par le TO sur le Nil, avaient généré 800000 € de résultat net en 2010. aujourd’hui, à moitié pleines, elles ne rapportent plus d’argent, mais n’en font pas perdre non plus. au top destinations du groupe Voyageurs, l’Égypte est passée de la 6e place en 2011 à la 15e en 2012 (générant seulement 1,9% du Ca l’an dernier).

seuleMeNt 5 clubs FraNçais restés ouverts cet hiver

thomas cook/Jet tours

club Med

2

Marmara

2

1

Fram

0

look

0

la vallée du Nil siNistrée

(taux d’occupatioN des hôtels eN 2012)

30,2 % le caire 17 % louxor 72,4 % Mer rouge 


Notre dossier Égypte

4

tenant une tarification agressive, et nous sommes bénéficiaires », poursuit Patrick Abenin.

Une conjugaison de plusieurs facteurs

+ Pour en

savoir plus http://fr.egypt.travel www.diplomatie.gouv.fr/ fr/conseils-aux-voyageurs/ conseils-par-pays/egypte12239/ www.ambassade-egypte.fr/ www.courrierinternational. com/fiche-pays/egypte

R Coptes

Pour maintenir cette équation, le TO conjugue maîtrise des coûts (5 salariés seulement), gros engagements aériens, ventes de dernière minute et concentration sur des hôtels de chaînes internationales haut de gamme « pour éviter toute réclamation ». En outre, « nos partenaires locaux nous permettent d’acheter à des prix très bas, pour ne pas voir disparaître le marché français », assure Patrick Abenin. Uniques Vacances s’appuie sur les mêmes fondamentaux, mais ses objectifs ne sont pas tout à fait identiques. « Nous appartenons au groupe koweitien Kharafi, qui est propriétaire de 5 hôtels en Égypte, dont 3 à Marsa Alam [sud de la mer Rouge, Ndlr], d’un réceptif local, et de l’aéroport de Marsa Alam, explique Fathi Fartoun, directeur de l’entreprise. Donc notre devoir est d’abord de remplir les hôtels et faire tourner les activités de la maison mère. » Quitte sans doute à ne pas gagner d’argent, même si le TO promet qu’il ne vend pas à perte. Annonçant 6000 clients en 2012, son directeur dit vouloir accélérer le rythme. Un projet d’affrètement complet sur Marsa

TO et agences se détournent de l’Égypte

Étonnant, car les agents de comptoir sont justement décrits comme des freins aux ventes. « Ils découragent leurs clients de voyager en Égypte », assure Nahed Risk, directrice de l’Office de tourisme égyptien en France. Et ils seraient d’autant moins actifs que « les TO généralistes ne font plus aucun effort pour promouvoir cette destination, ajoute Patrick Abenin. Entre leurs problèmes internes et les énormes capacités qu’ils ont pris sur des destinations de report, ils ont concentré leurs énergies ailleurs. » Sans surprise, leurs volumes sur l’hiver sont donc à nouveau en baisse. Chez Thomas Cook France, on annonce par exemple une dégringolade de 40% par rapport à l’an dernier, soit le plus fort recul parmi les destinations programmées par le groupe, et les tendances sur l’été « ne sont pas bonnes ». À ce rythme-là, l’Égypte aura-t-elle encore sa place dans les prochaines brochures des généralistes ? C’est bien la question sur laquelle planchent en ce moment les équipes de production. christoPhe PlotarD

contre Frères musulmans

tour indicom, sti ou Djosair ont un point commun qui n’a rien de négligeable pour expliquer une partie de leurs difficultés et/ou de leurs choix stratégiques. Ces TO appartiennent tous à des dirigeants chrétiens coptes et évoluent dans la sphère de groupes familiaux coptes très implantés dans le secteur touristique en Égypte (réceptifs, navires, hôtels…). Pour cette communauté, l’arrivée au pouvoir des Frères musulmans dans le pays a été vécue de manière particulièrement douloureuse. « Ils ne savent pas gérer le pays, cela provoque des problèmes internes, de l’agitation et de la violence, et donc des consé-

10

Alam serait à l’étude pour les prochaines semaines. Plus étonnant, il envisage de s’ouvrir désormais aux agences de voyages physiques, avec le lancement prochain d’un site B2B et la publication d’une brochure à l’automne.

quences sur le tourisme, en particulier en France où la sensibilité du marché à ces éléments est très forte », indique ainsi le responsable français de l’un de ces TO. Élément aggravant, « les Frères musulmans veulent mettre leur main partout », ajoute un autre. Et de résumer un avis largement partagé : « Tant qu’ils seront au pouvoir, c’est mort pour les Coptes et je n’ai pas l’espoir d’un redémarrage de la destination en France ». Un constat qui, s’ajoutant à la baisse des ventes, a joué dans la décision de certains TO de se diversifier vers d’autres destinations, en attendant des jours meilleurs.

3 mai 2013 - www.lechotouristique.com


Explorez de nouvelles opportunités ! Une ouverture sur les marchés du tourisme d’affaires et des événements professionnels pour développer votre chiffre d’affaires

NOUVELLE FORMULE

L’hebdomadaire papier et feuilletable en ligne et 6 hors-séries : Nouvelles techno, Affaires, France, Hôtellerie, Palmarès destinations et Spécial Top 10

149

L’e-newsletter quotidienne, les e-newsletters thématiques « France » et « Business Travel » et lechotouristique.com

Meet’in le mensuel des événements professionnels

e HT

Le guide Bedouk 1 500 lieux et prestataires d’événements

.

BULLETIN D’ABONNEMENT

à compléter et à renvoyer accompagné de votre règlement à L’Echo Touristique - Service Abonnements - Antony Parc II 10, place du Général de Gaulle - BP 20156 - 92186 Antony Cedex • Fax : 01 77 92 98 15 • abo@infopro.fr

m4OUI, je m’abonne pour 1 an à l’offre « Tourisme + MICE » de L’Echo Touristique au tarif de 149 E

HT*

Je recevrai : + 42 numéros et 6 hors-séries de L’Echo Touristique + 10 numéros et 3 hors-séries de Meet’in + Le guide Bedouk + les newsletters et l’accès au web abonné.

ECHMET01AB

soit 152,13 ETTC

Société..................................................................................................................................................................... m Mme m Mlle

m M.

ECH1309

Nom ......................................................................................................................................................................... Prénom.................................................................................................................................................................... Fonction...................................................................................................................................................................

Je choisis de régler par : m Chèque bancaire ou postal joint à l’ordre de L’Echo Touristique m Je préfère régler à réception de facture

Adresse....................................................................................................................................................................

*TVA à 2,10 %. Offre valable jusqu’au 31/08/2013 en France Métropolitaine pour tout nouvel abonnement. Conformément aux lois du 6/1/1978 et LCEN du 22/6/04, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier et vous opposer à leur transmission éventuelle en écrivant au Service Abonnements. Groupe Industrie Services Info - SAS au capital de 38 628 352 € - 442 233 417 RCS Nanterre - N° TVA FR 29 442 233 417

N° Siret

5ECH1309-210x272 ECHO.indd 1

Code postal Tél.

Ville ................................................................................................................ Mobile Code NAF

E-mail..........................................................................@........................................................................................

Indispensable pour recevoir votre code d’accès aux site et magazine en ligne - MAJUSCULES OBLIGATOIRES

23/04/2013 18:07:26


Chiffres

5%

10,2 %

C’est le taux de la taxe

C’est la CroissanCe

en vigueur pour les touristes à Berlin à partir du 1er juillet. Elle viendra s’ajouter aux prix des nuitées d’hôtels, d’auberges de jeunesse et d’emplacements de camping. New York, Paris et Venise ont déjà mis en place une telle taxe.

4

millions d’euros

c’est le montant des indemnités que va percevoir Denis Hennequin suite à son départ d’Accor, soit deux années de salaires.

100000 C’est le nombre d’emplois

généré par le tourisme en montagne qui fournit 15 % des recettes touristiques nationales, selon une étude Atout France.

30

minutes pour faire les formalités d’entrée en Chine, c’est le vœu formulé par le gouvernement chinois afin de favoriser l’arrivée des voyageurs français en Chine. Il faudra entre 8 et 12 mois aux autorités chinoises pour valider ce projet.

12

du nombre de touristes internationaux en Afrique du Sud en 2012, soit 9 188 368 touristes. Le taux de croissance du tourisme mondial est estimé à environ 4 % par l’OMT en 2012.

47

emplois au sein des services administratifs d’Air Transat ont été supprimés. Ces licenciements interviennent dans le cadre d’un plan visant à simplifier la structure administrative de l’entreprise.

6,3

milliards de dollars

de bénéfices devraient être générés par les compagnies aériennes aux États-Unis en 2013 selon Airlinefinancials.com.

La vidéo de la semaine retrouvez l’interview de thomas saison, directeur marketing et e-commerce de Vacances Transat France, en partenariat avec Dgtv.fr.

3 MAI 2013 - www.lechotouristique.com


La parole à OpiniOn

« Prêt à Partir

ne s’interdit rien »

Dr

pour être à la pointe sur les nouvelles technologies, le groupe multiplie les investissements dans les start-up évoluant dans le e-commerce. en parallèle, il poursuit le développement de son réseau intégré et du Gie créé l’an dernier.

François Piot,

Président du GrouPe Prêt à Partir

^ lechotouristique.com

des start-up du e-commerce, de l’environnement et de la mobilité. C’est un moyen original de faire de la veille technologique et d’accroître nos connaissances dans les nouvelles technologies. VeryLastRoom est notre quatrième prise de participation après Sejourning, LoungeUp et Zen Parc. Nous avons déjà investi 100000 euros dans ces 4 startup. Notre prise de participation est minoritaire, de l’ordre de 2 à 5%. C’est un investissement sur le long terme. On regarde beaucoup de dossiers, on ne s’interdit rien. Notre but n’est pas de faire une plus-value mais des rencontres humaines.

4 retrouvez son parcours professionnel sur notre carnet des décideurs.

c’est également dans cet objectif que vous avez créé l’an dernier le Gie pApmut. comment évolue-t-il ?

l’Écho touristique : pole capital, la société d’investissement du groupe prêt à partir, vient de participer au premier tour de table de l’application Verylastroom. pourquoi ?

il compte à ce jour 4 adhérents qui représentent 5 agences. Des gérants de tous les réseaux de distribution nous ont contactés. mais ils ont des échéances à respecter avant de pouvoir quitter leurs réseaux respectifs.

François piot : La société d’investissement Pole Capital a été créée il y a un an. L’objectif est de prendre des tickets modérés de 30000 à 50000 euros dans

qu’est-ce qui les attire ? Prêt à Partir est aujourd’hui le réseau de distribution le

www.lechOtOuristique.cOm - 3 mai 2013

plus rentable. La cotisation est presque gratuite (150 € par an et par agence, Ndlr), il n’y a pas de tête de réseau, donc pas de ponction du siège ce qui assure une grande transparence. ils ont accès aux mêmes avantages que les agences en propre. Je négocie pour le compte de tout le monde.

Dans ce cadre, pourquoi continuer à développer votre réseau en propre ? Prêt à Partir est une marque jeune qui a encore besoin d’accroître sa visibilité auprès des clients et des fournisseurs. Pour réussir notre virage internet qui s’appuie sur une stratégie multicanal forte, nous avons besoin d’avoir une bonne représentativité. Plusieurs dossiers de rachat d’agences sont actuellement à l’étude. En ce moment, une agence ne coûte pas chère et l’économie traditionnelle n’est pas morte. Nous sommes ouverts à tous les schémas. au mois de juin, nous allons sortir un nouveau site web basé sur notre propre technologie et qui ira puiser directement dans le stock des TO.

2013 sera-t-elle une bonne année pour prêt à partir ? Non. Nous souffrons comme tout le monde. On est très loin des performances de 2008. Le groupe reste néanmoins rentable. Le transport de voyageurs par autocars se porte bien tout comme l’environnement et le voyage d’affaires, qui affiche une progression de 15 %. prOpOs recueillis pAr cÉline perrOnnet

4Prêt à Partir, un empire familial • Prêt à Partir est restée une entreprise familiale, dont le siège est en Lorraine, à Gondreville. 850 collaborateurs travaillent chaque jour pour le groupe, qui exerce trois métiers : le transport de voyageurs par autocars (20000 élèves transportés chaque jour), l’organisation et la distribution de voyages (80 agences de voyages et 100000 clients chaque année), et une pépinière d’entreprises sur les thèmes de l’environnement et du bois. En 2012, le chiffre d’affaires a atteint 195M€.

13


TENDANCES 5 raisons de

Passer à l’accueil

#1 Anticiper les

évolutions liées Aux technologies

En 10 ans, Internet est devenu l’outil principal pour s’informer et préparer son voyage. Mais aujourd’hui, l’utilisation des smartphones – avec un taux d’équipement de 54% chez les 18-24 ans et de 45% chez les 25-35 ans en 2012 - constitue un nouveau défi. Pour les offices de tourisme, cela signifie que les visiteurs deviennent de plus en plus « dématérialisés ». Le numérique doit donc être placé au cœur d’une nouvelle approche des missions d’accueil mais sans se couper des clients. «Le principal biais dans un projet d’étude d’accueil numérique serait de se lancer dans une course aux outils technologiques, en oubliant simplement le parcours client, son comportement et ses usages » prévient Jean-Luc Boulin, directeur de la MOPA.

#2 Mieux

gérer les flux de visiteurs

Comme l’explique Jean-Luc Boulin, « le numérique constitue un outil excep-

14

fABrice Bugnot

tionnel pour valoriser l’accueil physique. En facilitant les gestions de queue, en renseignant pour des questions basiques, ou pour une préparation au renseignement, il peut réguler les flux». Une problématique essentielle pour les offices de tourisme très fréquentés. En orientant les clients vers les tablettes ou des bornes pour des informations comme la météo, les plans ou les horaires, les conseillers peuvent passer davantage de temps sur les demandes apportant une plus-value au client ou au territoire.

© OT de Biscarrosse

Atout France a récemment publié un guide méthodologique sur l’accueil numérique dans les offices de tourisme. Pour accompagner les institutionnels dans cette évolution indispensable mais complexe, la MOPA (mission des offices de tourisme et pays touristiques d’Aquitaine) a conçu une méthodologie en sept points qui débute par l’identification des demandes les plus exprimées et une segmentation de la clientèle. Le guide présente également plusieurs exemples et conseils pratiques sur l’usage des tablettes, écrans tactiles ou bornes d’accueil.

© OT du Puy-en-Velay

numérique

#3 proposer un service non-stop

Les visiteurs attendent des services adaptés à leur situation de mobilité. Certains offices comme ceux de Biscarosse et du Puy-en-Velay ont développé des bornes numériques. Thonon-les-Bains a investi dans des dispositifs donnant notamment accès à l’agenda des événements, à la liste des hôtels, restaurants et commerçants de la ville. Le Val de Garonne, qui a installé une borne devant la vitrine de l’office, tire un bilan « positif » de cette expérience chargée de palier à la fermeture des locaux lors du déjeuner ou le dimanche.

3 MAI 2013 - www.lechotouristique.coM


5 raisons de TENDANCES

© OT de Biscarrosse

© Pierre Baudier / OT du Val de Garonne

#4 DONNER UNE #5 OFFRIR INFORMATION RICHE ET ACTUALISÉE

DE NOUVELLES EXPÉRIENCES

Le numérique permet d’offrir « une découverte exhaustive et complète du territoire, considérablement enrichie par des textes adaptés, des photos en séries, des vidéos postées sur notre chaîne YouTube, et surtout une information actualisée » explique Alain Ferrandon, directeur de l’Office de tourisme de Bourges. Les bornes de l’Office de tourisme du Val de Garonne permettent ainsi d’avoir accès aux disponibilités des hébergements ou à une cartographie précise. Autre avantage, réduire « une fois pour toutes le problème de la gestion des stocks » de brochures et limiter le gâchis de papier.

Avec la géolocalisation, l’utilisation des QR codes ou les applications de réalité augmentée, les smartphones et les tablettes, sans vocation à remplacer les audioguides, permettent de nouvelles expériences de découverte des territoires. Ainsi l’application Jardins Versailles consacre une visite virtuelle du château pour préparer sa visite et voir les commentaires des équipes du château sur les bassins, les statues et les bosquets géolocalisés. Autre exemple, à Saint-Jean-Brévelay-Locminé, une visite atypique, en réalité augmentée, permet de rencontrer des personnages animés dans la forêt de Brocéliande.

AG ENCES DE VO YAG ES

PRO G RAMME D’AFFILIATIO N

Découvrez Expedia TAAP le partenaire des agences de voyages.

© Andelia / OT de Thonon-les-Bains

Adhésion gratuite !

WWW.LECHOTOURISTIQUE.COM - 3 MAI 2013

Contactez nous : Expediafr@expedia.com 01.70.13.74.84

15


Les festivals se mettent en scène…

sans les professionnels Cinéma, théâtre, musique, les festivals battent leur plein l’été en France. Un atout touristique majeur qui continue d’échapper aux agences de voyages et aux tour-opérateurs.

L

e Printemps de Bourges inaugure chaque année la saison des festivals musicaux en France tandis que Cannes, qui déroulera son tapis rouge du 15 au 26 mai, braquera les projecteurs sur le cinéma et la French Riviera. Ces deux grands rendezvous festifs, comme tous ceux qui suivent (plus de 300 manifestations musicales rien qu’en juillet), sont des moteurs économiques incontestés pour les villes qui les accueillent. Ainsi, avec un budget de 20 M€, le Festival de Cannes génère plus de 130 M€ de retombées économiques. Une aubaine pour les hôteliers qui réalisent 19 % de leur chiffre d’affaires annuel en 12 jours de paillettes et starlettes. Avec une cible moins « people », c’est la même manne pour Carhaix (8 000

16

3 MAI 2013 - www.lechotouristique.com

© Festival de Cannes

made in france Culture


Culture made in france cinéphiles, mélomanes et amoureux du théâtre seront comblés en France cet été, la palette des festivals est très large. 6

habitants) qui accueillera plus de 250 000 festivaliers aux Vieilles Charrues entre le 18 et le 21 juillet et pour Marciac, où 240 000 visiteurs sont venus « jazzer » en 2012, pour 1 300 habitants. À l’exception de quelques spécialistes, Ontours, NOVO.travel ou Partirenlive.com, qui proposent des packages « bus-billet-hébergement » souvent en partenariat exclusif avec les festivals, ces grandes transhumances restent ignorées des professionnels du tourisme. Certes, la mise en marché est compliquée. Les hôteliers sont réticents à bloquer des chambres et concéder des tarifs sur des périodes où ils peuvent facilement afficher complet. Quant aux festivaliers, ils ont de plus en plus vite fait de trouver un covoiturage et une place au camping voisin. « Vu l’ampleur qu’a pris le phénomène des festivals en France, TO et agences ont laissé passer le coche il y a quelques années quand ils auraient pu séduire et fidéliser une clientèle jeune. Maintenant c’est trop tard », déplore Johan Van Hengel, directeur de Partirenlive.com, qui n’est toutefois pas fermé à la revente en BtoB, en marque blanche. De même NOVO.travel, partenaire du Festival Hellfest, vend des forfaits commissionnables en agences. Alors, en piste… Pascale Filliâtre

www.lechotouristique.com - 3 MAI 2013

Pour aller Plus loin…

© olivier ehouarne / les Vieilles Charrues 2012

le festival du film met les palaces de la croisette en joie. L’année dernière, entre le 16 et le 27 mai, le taux de remplissage des établissements haut de gamme de Cannes a progressé de 4,7 points pour atteindre 94,4 %. Dans le même temps, les tarifs moyens ont augmenté de 5,8 % pour s’afficher à 981€. Les prix les plus élevés ont été pratiqués le jour de la cérémonie d’ouverture avec une moyenne de 1 012,20 €.

© Francis Vernhet / Jazz in Marciac

© Festival de Cannes

= le saviez-vous ?

Pour aller Plus loin…

BÀ lire

Festivals et tourisme : « une nouvelle donne est en marche » - JeanDavid Dreyfus - Juristourisme, juin 2012.

v Se renSeigner

la liste et le programme de tous les festivals de l’été 2013 à retrouver sur www.francefestivals.com, www.routedesfestivals.com et www.leguidedesfestivals.com.

^ Se ConneCter

la jeune start-up Festicket propose des formules incluant le pass pour les concerts, l’hébergement et le transport sur place. elle a noué des partenariats avec une quarantaine de festivals européens. www.festicket.com

17


e-travel mobile

Conversion en ligne: de grands écarts entre agences en ligne et TO Taux de rebond, d’abandon, de conversion : Google et Kantar Media Compete publient un baromètre de performance des sites marchands dans le voyage et dans d’autres secteurs d’activité. Le moteur de recherche donne, lui, des pistes d’amélioration.

D

ans le voyage, les disparités sont particulièrement marquées entre les métiers. Le taux de conversion moyen par visiteur atteint 4,6% au sein des agences en ligne, contre seulement 0,3% pour les sites de voyagistes, d’après le premier baromètre Google/Kantar Media Compete. Un grand écart qui s’explique notamment par une redirection des acheteurs vers des centres d’appels ou vers les agences des voyagistes, selon l’étude. Des pure players s’étonneront peut-être d’une moyenne sectorielle aussi élevée. Sébastien Debon, directeur développement de Kantar Media Compete, donne des éléments d’explication : « Notre méthodologie repose sur un panel représentatif de 250000

internautes français, ce qui peut conduire à des différences par rapport aux études web analytics des sites eux-mêmes ». Ce panel multisources est composé de personnes qui ont accepté d’installer un logiciel de mesure passive sur leur ordinateur à domicile, et de panélistes identifiés chaque mois au travers de leurs logs de connexion. Autre précision importante de Sébastien Debon : « Nos données excluent les recherches effectuées sur le lieu de travail », que l’on sait nombreuses...

Les produits high-tech détiennent des niveaux records

« Ce baromètre permet aux marchands de se comparer par rapport à la moyenne de leur secteur, mais aussi d’avoir une

Source : baromètre Kantar Media Compete

les agences en ligne convertissent plutôt bien

18

moyenne en 2012

taux de rebond

taux d’abandon

taux de conversion/ visiteur

agences de voyages en ligne

36 %

71,8 %

4,6%

sites de to

35,4 %

98,3 %

0,3 %

distribution high-tech

35,5 %

52,5 %

6,9 %

visibilité des performances d’autres industries, pour ensuite identifier des axes d’optimisation », ajoute Sébastien Debon. Si les agences en ligne affichent d’assez bonnes performances, elles n’atteignent pas les niveaux records relevés dans la distribution de produits high-tech par exemple. D’après les résultats de Kantar, il existe aussi de grands écarts d’un site web à l’autre parmi les agences en ligne. C’est dans le tunnel de commande que s’opèrent les principales différences. « Les processus de réservation sont parfois compliqués et longs. Certains acteurs sont vraiment mieux placés que d’autres à cette étape décisive qui précède le paiement ». linda lainé

• taux de rebond : % des visites sur le site avec une seule page vue. • taux d’abandon : % des visites pour lesquelles l’internaute a démarré le processus de commande ou de réservation sur le site mais n’a pas finalisé sa commande/ réservation (définie par la page de paiement en ligne). • taux de conversion par visiteur unique : % des visiteurs du site ayant finalisé un achat sur le site (page de paiement en ligne) au cours du mois. 3 mai 2013 - www.lechotouristique.com


Mobile E-TRAVEL

Les recommandations de Google «

A

S L I MI T S

PL

CE

déperdition de prospects », Google Analytics au prix puajoute Thomas Steinbreblic d’environ 105 000 euros cher. Le géant de Moutain par an. Cette version haut de View donne aussi des idées gamme, qui va plus loin dans de simplification au niveau, le service et l’accompagnetrès sensible, de l’intégrament, cible plutôt les grands tion du moteur de réservacomptes comme Odigeo. tion (booking engine). « Il Les utilisateurs ont notamThomas Steinbrecher, faut regarder l’architecture ment accès à des formations directeur du département du site, pour éviter les dysdispensées par des experts Travel chez Google France fonctionnements ».Le travail techniques de Google ou par des revendeurs agréés. Google délivre par peut être effectué en amont. « Nous avons ailleurs des recommandations en matière travaillé avec Nouvelles Frontières à l’ocd’ergonomie. « Nous observons parfois casion de la refonte de son site Internet, un décalage de produit entre la fiche de grâce à un audit statistique couplé à de l’A/ l’hôtel ou du séjour présentée en début de B testing. Nous avions des éléments intéparcours client, et celle qui s’affiche lors de ressants de comparaison entre l’ancienne la réservation, ce qui peut conduire à une et la nouvelle version ». LINDA LAINÉ

ÉE

A

vant d’élaborer une stratégie marketing, nous invitons nos clients et prospects à examiner leur tunnel de conversion, explique Thomas Steinbrecher, directeur du département Travel au sein de Google France. Nous avons dans nos équipes des spécialistes de la conversion, qui accompagnent les clients pour déterminer des points d’amélioration ». Ce qui passe par l’analyse d’audience de son site, via des outils comme Google Analytics. L’idée, c’est de comprendre, par exemple, à quel moment l’internaute abandonne éventuellement son panier. Le moteur de recherche vient d’ailleurs de lancer dans plusieurs pays européens, dont la France, une version Premium de ce

ENFANTS GRATUITS

FRANCE

Marseille

Gênes

ESPAGNE

Barcelone Valence

WWW.LECHOTOURISTIQUE.COM - 3 MAI 2013

I TA L I E

Palma de Majorque

Rome / Civitavecchia

19


destination Corse

Corse, L

toute la beauté du nord a Corse n’est pas grande, mais elle aussi a son nord et son sud. Le premier a réussi à imposer une image de temple des plages. Et le second ? Des villages perchés de Balagne aux calanques de Piana, des vignobles de Patrimonio à la citadelle de Corte, « il déploie une puissante richesse culturelle », résume Florence Sperte Tomasini, la responsable commerciale de Corsicatours. L’Agence du tourisme de la Corse, elle, ne veut retenir qu’une seule chose : l’île de Beauté toute entière est engagée dans un effort de développement touristique. Le premier défi, celui de l’accessibilité aérienne, serait d’ailleurs en passe d’être atteint. « Après deux ans d’efforts, nous disposons cette année d’une offre historique : près d’1,8 million de sièges entre avril et octobre, soit 550 000 de plus que l’an dernier », indique Didier Leonetti, directeur général de la structure. Portée par les compagnies low cost (Volotea en tête) comme régulières (Air Corsica surtout), cette hausse des capacités doit permettre d’engager le cercle vertueux espéré depuis si longtemps : dessaisonalisation de la fréquentation, baisse des prix, diversification de l’offre... Mais pas sûr qu’elle fasse les affaires des TO qui affrètent. Ollandini comme Corsicatours, dont la majorité de la clientèle est composée d’individuels, ont d’ailleurs simplement maintenu, voire réduit leurs engagements sur la saison. Quant à Travel Europe, qui a acheté Corse Voyages l’an dernier, il s’appuie d’abord sur les groupes pour justifier son important plan de vols charter. christophe plotard

R Save the date… en mai

Balnéaire Famille Culture/Événement Business/Mice

20

signature de la nouvelle dsP (délégation de service public) pour la desserte maritime de l’île. Le duo SNCm-La méridionale devrait l’emporter.

© Paul Laroque / Fotolia

Sports et nature

© Port de Marseille

oui à la destination pour un voyage

du 18 au 22/05

18e Corsica Raid aventure, rendez-vous européen de référence. au programme, 14 épreuves en équipe (canyoning, VTT, trail, kayak...).

3 mai 2013 - www.lechotouristique.com


Corse destination

o à consulter

www.visit-corsica.com et www.corsica-pro.com www.balagne-corsica.com www.haute-corse.fr (notamment pour l’état des routes) www.outil-culturel.corse.fr (événements, musées, musique...) www.parc-corse.org (en particulier pour les randonnées) www.corse-sauvage.com

carnet de voyage

C À ÉCoutEr :

Des chants et polyphonies corses. I Muvrini en est le porte-étendard commercial, mais d’autres ensembles, comme A Filetta, sont également renommés.

B À LIrE :

La Corse des écrivains (Éditions Alexandrines, mars 2013), pour suivre les pas dans l’île des auteurs qui l’ont fréquentée, d’Homère à Houellebecq...

>

DAnS LA vALISE : un peu de place pour ramener bouteilles et victuailles en cas d’un voyage en avion. Comme les liquides, une partie des produits alimentaires est interdite en cabine.

© Christophe Plotard

l‘appli à télécharger

du 05 au 10/07

du 19 au 26/07

en octobre

© Shutterstock

du 29/06 au 01/07

ADECEC, du nom de cette association qui promeut la langue et la culture corses. L’application donne notamment accès à un traducteur français-corse, dans l’onglet Infcor. Le reste du contenu (actualité et événements culturels) est en langue corse.

départ du tour de France à Porto-Vecchio. Trois étapes sont programmées sur l’île, jusqu’à Calvi. Difficultés de circulation à prévoir.

11e édition de Calvi on the Rocks, l’un des grands festivals électro de l’été, sur les plages en journée et derrière la citadelle en soirée.

www.lechotouristique.com - 3 mai 2013

24e édition des nuits de la Guitare de Patrimonio, aux portes du cap Corse. Sont notamment attendus cette année -m- et Patti Smith.

26es Musicales de Bastia, le plus vieux festival de Corse. Dates (première quinzaine d’octobre) et programmation encore inconnues.

21


destination Corse

© Christophe Plotard

^ corte, la corse au cœur

^ la Balagne, jardin suspendu

o

le conseil de l’Écho : l’intérieur de la Corse est le paradis des sports de pleine nature. La rando, évidemment, mais aussi le canyoning, le rafting, la via Ferrata, les parcours aventure... Cors’Aventure (basée vers Ajaccio) ou In Terra Corsa (à Ponte-Leccia, au nord de Corte) font partie des agences leaders sur ce marché. © Vmonet / Fotolia

Les Corses s’en régalent-ils encore ? Le visiteur, lui, ne sent que ça : l’odeur du maquis, qui mêle immortelle, ciste, lentisque, myrte... mais la Balagne, région qui s’étend entre Île-Rousse et Calvi, fait mieux que simplement fleurer bon la méditerranée. Elle fut aussi surnommée « le jardin de la Corse » pour ses productions agricoles. Un véritable pays de cocagne dont le symbole demeure l’olivier. il pousse partout sur ces contreforts montagneux encore tracés des restes des anciennes cultures en terrasses. Du passé, il y a aussi, et surtout, ces tombeaux, chapelles et monastères qui jalonnent les routes, et cette formidable kyrielle de villages perchés sur leurs promontoires, construits au moyen-Âge par les seigneurs locaux (pour fuir les invasions et la malaria), façonnés par l’art roman, pisan puis le baroque, et finalement conquis aujourd’hui par les artisans de tous poils.

On la sait fière, identitaire, corse jusqu’au bout des ongles. alors forcément, en longeant les façades de son université Pasquale Paoli, taguées de l’emblème des Ghjuventù indipendentista (syndicat étudiant indépendantiste), puis en montant dans sa vielleville, bâtie de hautes demeures un brin austères, on entre à Corte presqueintimidé.Onaurait pourtanttortdefairel’impassesurcetteétape.D’abordparcequelavilleestbelle,surplombéed’unpiton auquel s’accroche une audacieuse citadelle. mais surtout parce que c’est au milieu de ces montagnes que bat le cœur historique de l’île, dont Corte fut l’éphémère capitale à la fin du XViiie siècle.

o

À ne pas manquer : les fréquentes processions catholiques dans la région, qui doivent à son passé religieux le surnom de « sainte Balagne ». Les traditions restent vivaces aujourd’hui encore, symbolisées par l’existence de confréries qui assurent les processions. Les plus célèbres ont lieu durant la Semaine Sainte, mais d’autres se tiennent également pendant l’été. Et chaque dernier dimanche de juillet (le 28 cette année), le village de Piana, près de Porto, accueille les Rencontres inter-confréries.

R Dans la production… Corse Voyages/ Visit europe Production classique pour groupes et individuels, dont cet autotour Découverte de la Haute Corse, du cap Corse jusqu’à ajaccio, Porto et Corte (7 nuits, à partir de 579 EUR). www.visiteurope-pro.fr www.traveleurope.cc

22

ollandini

Corsicatours

Couleur Corse

Parmi l’offre pléthorique du spécialiste, un circuit Parc et réserve naturels qui respire le grand air : randonnée à Vizzavona, rencontre avec les gardes-forestiers, balade en bateau à Scandola… (7 nuits, à partir de 725 EUR). www.ollandini.biz

Pour les fans de cyclisme, un tour de l’île en autocar spécial départ du Tour de France, qui combine découverte touristique et suivi des trois étapes corses de l’épreuve (du 26 juin au 3 juillet, 1 425 EUR depuis Paris). www.corsicatours-pro.com

Une très belle offre de randonnées, du GR20 pour les « durs » aux programmes multi-activités familiales, avec canyoning, parcours dans les arbres, via Ferrata, sortie en pirogue… (630 EUR/adulte pour 6 jours). www.couleur-corse.com

3 mai 2013 - www.lechotouristique.com


L’été sera XL ou ne sera pas !

Paris CDG Ajaccio Bastia Figari Sud Corse

59

Tarif A/S à partir de

€TTC*

Au départ de Paris CDG vers l’Italie Catane à partir de

69

€TTC A/S*

Fort-de-France

à partir de

à partir de

69

€TTC A/S*

Venise

à partir de

à partir de

69

Au départ de Paris CDG vers les Antilles

Lamezia Terme

Palerme

€TTC A/S*

vez r e s Ré e ! vit

69

€TTC A/S*

399€TTC A/R**

Pointe-à-Pitre à partir de

399€TTC A/R**

Helpdesk Agences & Service Groupes

0820 488 388 - dvr@xlairways.fr (0.12 € TTC/min)

*Tarif aller/simple par personne en classe économique, soumis à conditions, à certaines dates, sous réserve de disponibilité, hors frais de service. **Tarif aller/retour par personne en classe économique, soumis à conditions, à certaines dates, sous réserve de disponibilité, hors frais de service. XL Airways France S.A. au capital de 17 997 200 €. RCS : Bobigny 401 858 659. Document non contractuel. Conception et réalisation : Fenêtre sur cour.


destination Corse

^ Porto, le golfe de Pierre

R Mon blog…

Quand les Corses vous

Rien ne raconte mieux le relief qu’une route. Celles qui quittent le village de Porto et sa célèbre tour génoise, font invariablement la même chose : elles s’élèvent. ici, la mer semble n’être qu’un gazon dans lequel la montagne a planté ses racines. En partant vers le sud, la voie atteint bientôt les calanques de Piana, clou du spectacle dans la région. Sur quelques kilomètres à peine, le granit rouge dessine des parois vertigineuses, des pics dentelés et des formes improbables. mais le visiteur aurait tort de s’en contenter. Car le bord de mer réserve aussi des trésors, comme cette adorable plage de Ficajola, coincée au fond d’une crique en contrebas de Piana, au bout d’une route à 15% de pente moyenne. Frissons garantis.

explosent... l’estomac

o on a testé : l’excursion en bateau dans la réserve

© Beboy / Fotolia

de Scandola. Le site, classé au patrimoine mondial de l’Unesco et interdit d’accès terrestre, ne peut s’admirer que par la mer. La roche volcanique dégouline vers les flots, s’érige en cathédrale, s’écaille comme une vieille peinture, dresse des murailles hachées de failles... Magnifique.

Club Med

Le TO exploite deux villages 3 tridents en Corse, dont celui de Sant’ambroggio situé entre Calvi et Île-Rousse. Randonnée, plongée et voile au programme (environ 1500 EUR la semaine en haute saison). www.easyclubmed.com

24

Compagnie du Ponant

Le Ponant sera présent tout le mois de juillet, avec des escales (variables) à Île-Rousse, Girolata, Scandola, Porto ou encore Bonifacio (à partir de 3193 EUR la semaine au départ de Nice).

www.ponant.com

© Food / Fotolia

A

nge Cananzi est un personnage comme on a envie d’en rencontrer en Corse. Nationaliste assumé, c’est d’abord dans l’assiette qu’il fait de la politique. À la tête du Pasquale Paoli, à Île-Rousse, il est depuis 2009 l’un des 10 chefs étoilés de l’île de Beauté. « mais le premier à avoir repris des recettes corses traditionnelles, héritées de mes souvenirs d’enfant », assuret-il. Et de décliner la litanie des produits de l’île, à faire saliver un anorexique : fromages de chèvre et de brebis, huiles d’olive ou de noisette, veau, cabri et agneau, miels de toutes variétés, clémentines, châtaignes, oursins... aujourd’hui, la gastronomie est devenue l’un des plus puissants vecteurs de l’affirmation identitaire corse. C’est tellement vrai qu’au cours de mon voyage, j’ai eu droit à un festival de dégustations : vins et muscat chez Franck Santini, à Patrimonio (le fief viticole de l’île), liqueurs et

confiseries au domaine Orsini, à Calenzana (où la salle de dégustation peut accueillir jusqu’à 700 personnes !), fromage et charcuterie à Oru di Balagna, la principale coopérative oléicole de l’île... Et à chaque fois, trois bouteilles offertes !

o retrouvez notre blog-trotteur sur lechotouristique.com

et aussi

séjours chez Belambra, Odalys, Transeurope, Fram, Lagrange, interhome, Locatour, La France du Nord au Sud, Cuendet, Via Corsa Vacances, Viva Corsica. circuits chez Les Beaux Voyages en Corse, Richou, NF, Salaün, Verdié, Giraschi Voyages, J2a Evasion. randos chez allibert, À montagnola, Nomade, La Balaguère, Huwans, Velorizons, Terres d’aventure, Cors’aventure, Rando Cheval. croisières chez Catlante Catamarans, Costa, Croisières de France, Pullmantur.

3 mai 2013 - www.lechotouristique.com


destination Corse

RDes hébergements entre mer et montagne luxe

Photos : © Christophe Plotard

© Rachid Achahboune / La Signoria

groupes

hôtel saint-christophe, calvi

Propriété de Jean Ferrandini, le fondateur de Corse Voyages, ce 3* membre des Logis de France peut accueillir un bus complet (48 chambres). Outre sa situation idéale (en surplomb de la mer, face à la citadelle), il dispose d’une table de qualité. Et même si l’ensemble est un peu vieillot, on apprécie les efforts de modernisation, comme ces bases iPod installées dans les chambres. www.hotel-saint-christophe.com

atypique

ascosa ecolodge, ponte leccia

En Corse, ascosa veut dire « cachette » et on comprend pourquoi. Derrière un « hangar » quasi- anonyme en bord de route, se cache un bijou d’originalité : 7 chambres à la déco brute (tôle ondulée, béton ciré...), une piscine, une treille en bois et des rideaux qui volent au vent... Le tout face aux vignes et 100 % écolo (douche solaire, clim naturelle, etc.). Ça plaira ou pas, mais c’est osé ! www.ascosa.net

26

la signoria, calvi

Dans un parc face aux montagnes, à deux pas de l’aéroport (mais on entend moins les avions que les crapauds), ce 5* de 24 chambres et 5 villas privatives, membre de Relais & Châteaux, joue superbement la carte de la demeure rustique-chic : parquet, tomettes, piscines en pierre... Le Spa, le restaurant gastronomique et l’hélipad complètent la panoplie haut de gamme. Un délice, mais au prix fort. www.hotel-la-signoria.com

cluB

BelamBra cluB lozzari, Belgodère

Fidèle à sa réputation, Belambra dispose ici d’un site exceptionnel : 28 hectares de verdure en bord de plage, où se dissimulent 307 bungalows en location et 42 chambres hôtelières (1700 lits au total). La promiscuité reste limitée, sauf à la piscine ou au restaurant buffet. Confort simple, surfaces réduites, mais la rénovation de ces dernières années a apporté un joli coup de jeune. www.belambra.fr/corse

3 mai 2013 - www.lechotouristique.com


T R A N S P O R TE U R M A R I T I ME OFFICIEL

326.11209 AP 210x272.indd 1

11/02/13 17:11


destination Corse

RDans le carnet d’adresses de Jean-Jacques Andreani i BoutiquE Casanera

À Calvi ou Bastia, les boutiques de cette marque permettent de faire connaissance avec la beauté « made in maquis », grâce à diverses gammes de produits cosmétiques élaborés à partir d’agrumes et d’huiles essentielles corses garanties bio.

* viLLAgE

Luri (cap Corse) Depuis vingt ans, l’association Cap-vert y œuvre avec brio pour la valorisation et la conservation des espèces végétales endémiques de l’île. émotion et authenticité garanties lors de la visite des jardins traditionnels.

E muSéE

musée Régional d’Anthropologie

JEAn-JACquES AnDREAni

auteur de SecretS de corSeS, 2013, Prat Éditions

À Corte, dans l’enceinte de la citadelle, ce musée inauguré en 1997 et premier du genre en France, propose un passionnant panorama ethnographique de la vie d’autrefois dans les micro-régions.

R EvénEmEnt

Le Festival de la ruralité vous aimez les chants de l’île et les musiques du monde ? vous voulez mêler divertissement et culture autour des patrimoines insulaires ? Alors ne ratez pas ce festival organisé à Patrimonio lors de la fête religieuse de la Saintmartin (11 novembre).

Photos : © Jean-Jacques Andreani ; © Pierre Bona / gnu ; © Christian Andreani ; © Christophe Plotard

3 questions à…

Pascale Gaston, directrice oPérationnelle de Visit euroPe

quelles sont les capacités déployées en corse par le groupe travel europe, qui a racheté corse Voyages ?

P.G. : Le groupe s’est engagé sur 20000 sièges charters entre fin mars et mi-octobre, ce qui est un ambitieux plan de vols, que nous sommes prêts à renforcer en cas de besoin. Nous affrétons sur XL Airways à destination uniquement de Bastia, avec des

28

départs programmés depuis 18 aéroports français ou frontaliers.

quels sont les principaux axes de la production ? P.G. : Le gros de l’offre est à destination des groupes, en circuits autocar ou en séjour avec excursions. Sous la marque Visit Europe, nous proposons également des autotours et une trentaine d’hébergements. L’arrivée de

la production Corse nous a aussi permis de relancer la brochure Visit France, après deux ans d’absence.

quelles sont les tendances de vente ?

P.G. : Nous enregistrons à date 18 000 réservations confirmées, groupes et individuels confondus. Les résultats sont particulièrement bons sur les circuits.

3 MAI 2013 - www.lechotouristique.com


Corse & Sardaigne

Réservez la Corse au meilleur prix Hôtels, Résidences, Clubs, Villas, Tous les transports...

04 95 20 20 20 - www.corsicatours-pro.com HÔTEL CLUB MARINA VIVA

HÔTEL CAMPO DELL’ORO

HÔTEL ROI THÉODORE

RÉSIDENCE ROYAL PALM

RÉSIDENCE CAMPO DI MARE

AJACCIO

AJACCIO

PORTO-VECCHIO

PORTO-VECCHIO

PORTO-VECCHIO

***

test.indd 1

N°1 de l’hôtellerie en Corse

****

****

30/04/2013 12:29:31


Formation Webmarketeur

Webmarketeur: un poste à 360° Communiquer sur différents supports web via un message personnalisé et adapté au profil client tout en analysant la performance de chaque euro investi... telle est la mission de ce poste “multifacette”. © Shutterstock

= L’avis du professeur Laurie Larchez,

CoordinatriCe de la Formation ProFessionnelle et enseignante, esCaet

En tant qu’ancienne professionnelle d’une agence webmarketing et d’un TO online, je suis en charge plus particulièrement des modules webmarketing. Nous apprenons à nos étudiants à construire un site et à le référencer dans un moteur de recherche, à réaliser des bannières, à bien comprendre les mécanismes de la e-pub et à communiquer sur les réseaux sociaux. Beaucoup de professionnels du tourisme reconnaissent les compétences de nos étudiants et font appel à eux lors de stage pour faire évoluer leur communication. Ceci s’explique par un apprentissage approfondi et applicatif. En effet, c’est faux de croire que nos jeunes sont de facto à l’aise avec ces nouvelles technologies. Ils savent les utiliser de manière personnelle certes mais ils ne maîtrisent pas les spécificités d’un usage professionnel. Les professionnels nous font part eux aussi de leurs besoins dans ce domaine et c’est pourquoi nous montons des programmes de formation continue. Ainsi, nous leur apportons en quelques jours des clés afin d’appréhender les techniques webmarketing appliquées au tourisme. Enfin, nous nous sommes adaptés à la réforme du BTS tourisme en proposant des formations aux professeurs.

30

L

e marketing a longtemps eu pour support la tv, la radio, la presse... Internet a engendré une véritable révolution des moyens de communication mais également des compétences des responsables marketing. Des nouveaux leviers de communication très techniques sont apparus : référencement naturel et payant afin d’apparaître dans les moteurs de recherche, affiliation et display afin de faire de la e-publicité, emailing et newsletter pour acquérir et fidéliser des clients internautes, création d’une communauté interactive avec des clients ambassadeurs via les réseaux sociaux... Vendre du rêve aux voyageurs sur son propre site ne suffit plus. Le webmarketeur doit assurer une présence permanente de son entreprise lors de toutes les phases du cycle d’achat d’un voyage du client : avant, pendant, après séjour. En d’autres termes, outre l’optimisation de son propre site, il doit également communiquer sur les canaux de sollicitation tels que les réseaux sociaux, blogs, forums, sites d’inspiration, sites d’infomédiation, sites de bons plans, comparateurs. Tous sont très utilisés avant et après séjour par les internautes. On parle de stratégie marketing dite “Cross-canal”. Concrètement, le webmarketeur d’un TO, par exemple, peut être amené à créer une campagne de référencement payant sur Google Adwords afin de communiquer rapidement sur une promotion de dernière minute tout en louant des espaces publicitaires sur des sites à très forte audience afin d’amener un maximum de trafic sur son site. Il peut égale-

3 mai 2013 - www.Lechotouristique.com


Webmarketeur Formation

= L’avis d’un ancien élève annie Lombrage,

ProFesseur seCtion Bts tourisme, ltP Charles Péguy, marseille

Grâce à la Fédération Française des BTS tourisme, j’ai pris connaissance d’une formation ESCAET dédiée aux enseignants suite à la réforme du BTS tourisme. J’ai contacté la responsable et nous sommes convenues d’un programme sur mesure en fonction du budget alloué par notre établissement. Ainsi, mes collègues et moi-même avons bénéficié d’une formation de deux jours qui nous a permis de mieux appréhender l’évolution de l’etourisme et des nouvelles méthodologies et outils de la gestion de la relation client : site Internet (newsletter, jeux-concours...), canaux de sollicitation (site d’inspiration, moteur de recherche, réseaux sociaux...), démos sur solutions CRM, CMS, enquête de satisfaction, solutions mobiles. Les formateurs compétents ont permis de répondre à nos besoins.

ment s’appuyer sur sa communauté de fans engagés construite sur Facebook afin de créer un bouche-àoreille virtuel sur cette fameuse promotion. Créer un lien interactif avec les clients oui mais pas à n’importe quel prix. Grâce aux langages et aux flux Internet, il est possible de “pister” chacun des prospects/ clients. C’est ce qu’on appelle “le web analytique”. Le webmarketeur définit des critères de performance de chacun des leviers utilisés et analyse le chemin du prospect/client sur son site et sur les autres canaux de communication, mobile compris. Ainsi, il peut en définir des clusters (profils clients) et adapter sa communication selon les profils voyageurs. On parle donc aujourd’hui de campagne “retargeting”. Un message ultrapersonnalisé à un profil identifié selon son parcours d’achat à un coût maîtrisé : tel est le challenge de tout webmarketeur de nos jours.

Les atouts pour réussir #1 L’expertise secteur

Maîtrise du fonctionnement de l’acteur concerné et de son environnement, des stratégies marketing, des business models online (commission, net, CPC, CPA, CPL, CPM) du vocabulaire spécifique (KPI, ROI, CTR, landing page, tag, cookies...).

#2 L’expertise technique

Maîtrise des leviers webmarketing (SEM, SEO, affiliation, e-mailing, réseaux sociaux, solutions mobiles), des outils informatiques (Excel en particulier) et spécifiques (CMS, plates-formes d’enchère de mots-clés, plates-formes d’affiliation, outils de tracking...).

#3 Les compétences

professionneLLes

Connaissance client, aisance avec les chiffres, méthodologie d’analyse et de mise en place de tableaux de bord, veille technologique.

#4 Les quaLités

personneLLes

Rigueur, réactivité, polyvalence, écoute.

R L’essentiel de cette formation... cursus : Bac+5 spécialisé

marketing/Webmarketing, Ba et mBa spécialisé international Travel management à l’ESCaET (spécifique au tourisme et aux voyages).

salaires : Rémunération fixe ou mixte (fixe + variable) en fonction des entreprises. À l’embauche, les salaires tournent autour de 28 à 35 K€ et évoluent rapidement.

www.Lechotouristique.com - 3 mai 2013

opportunités : Les postes junior

de webmarketeur, community manager ou SEm (responsable d’un levier spécifique) évoluent en 2 à 3 ans vers des postes senior responsable marketing/ webmarketing.

o à consulter Retrouvez toutes les informations sur la formation sur www.escaet.fr

31


ON A TESTÉ POUR VOUS

L’InterContinental Faisant face à la basilique Notre-Dame-de-la-Garde, l’HôtelDieu domine le Vieux Port du haut de sa colline. Cet ancien hôpital, monument emblématique du quartier du Panier, vient de retrouver tout son lustre après une longue période d’abandon. Trois ans de travaux l’ont transformé en hôtel 5 étoiles de 194 chambres et suites, géré par le groupe InterContinental. On y accède par un lobby, surmonté d’une verrière zénithale offrant une vue en contre-plongée sur les façades XVIIIe, percées d’arcades majestueuses. Toute la restauration s’est attachée à mettre en valeur la richesse historique du site en conservant voûtes, murs dépouillés et portes massives. Pour la décoration intérieure, Jean-Philippe Nuel s’est inspiré de la minéralité du bâtiment et du jeu de l’ombre et de la lumière qui se découpe à travers les coursives. Le résultat est d’une élégance dépouillée qui incarne une nouvelle vision de l’hôtellerie de luxe. SARAH CHEVALLEY

#1 CHAMBRES

Elles jouent la simplicité avec un parquet brut au sol, déclinant des tons de gris qui évoquent les bois décolorés au soleil. Le must : les 33 chambres avec terrasse sous les coursives. On y travaille, on y fait la sieste et on ne se lasse pas d’admirer la « Bonne Mère » qui veille…

À faire • Pour un week-end culturel dans le cadre de Marseille Capitale de la Culture 2013. • Pour organiser un séminaire : l’hôtel offre plus de 1000 m2 d’espaces de réunion. À éviter • Avec les enfants car l’hôtel ne possède pas de lit d’appoint en chambre. • Si votre client a un petit budget. La nuit est à partir de 250 €.

5L’ancien hôpital a nécessité 3 ans de restauration pour devenir un hôtel 5*.

Photos : © Agence Nuel / InterContinental

Marseille Hôtel-Dieu

Guider votre client dans son choix…

#2 RESTAURANTS

Aux commandes de la restauration de l’hôtel : Lionel Levy, leader d’une cuisine marseillaise créative. En attendant l’ouverture du restaurant gastronomique en septembre, il prend ses marques à la brasserie avec quelques-uns de ses succès dont la fameuse bouillabaisse en milk-shake.

5La brasserie propose un must, la fameuse bouillabaisse en milk-shake.

#3 SPA

Pensé comme une bulle de sérénité, le premier Spa by Clarins de Marseille est un lieu protégé du soleil où murmure le bruit de l’eau. À défaut de piscine extérieure, l’hôtel possède un joli bassin intérieur, clin d’œil aux lavoirs d’antan.

#4 TERRASSE

C’est la star de l’hôtel : 750 m2 offrant un panorama unique sur le Vieux Port et sur Notre-Dame-de-la-Garde. Ouverte aux Marseillais, elle se prête aux apéritifs entre amis mais aussi aux soirées événementielles. The place to be !

32

5L’hôtel compte 194 chambres et suites. 3 MAI 2013 - WWW.LECHOTOURISTIQUE.COM


Techno nomade et connecté

*eBookers Voyage

Une appli, trois produits

*Le tout-en-un

* Les plus

eBookers Voyage est une nouvelle application pour tous les terminaux d’Apple : iPhone, iPod Touch et iPad.

• la simplicité L’application propose un nombre volontairement restreint d’onglets (vols, hôtels, locations de voitures). La réservation d’un billet d’avion passe par 3 étapes, contre 4 sur le site web.

* Trois onglets

Hôtels, vols, locations de voitures: eBookers Voyage est plus complète que l’application eBookers Hotels, qu’elle remplace sur l’iPhone.

• la géolocalisation L’appli pointe les hôtels disponibles à proximité immédiate de sa position géographique. • le mode déconnecté Les voyages réservés avec eBookers sont stockés dans l’application – même sans connexion Internet.

*Multitâches

Ses fonctionnalités sont adaptées aux voyageurs en situation de mobilité : réservation, dossiers en mémoire, statut du vol.

E

bookers a de la suite dans les idées… mobiles. Après un site adapté aux smartphones, et deux premières applications, l’agence en ligne lance une appli unique pour les terminaux mobiles sous iOS : iPhone, iPod Touch et iPad. C’est eBookers Voyage, qui permet de réserver, dans un environnement très simple, des vols secs, des nuitées d’hôtels et des locations de voitures. « Le process de réservation d’un billet d’avion passe par seulement trois étapes, contre quatre étapes sur notre site web »,

www.lechotouristique.com - 3 mai 2013

DR

explique Guillaume Cussac, directeur général Europe. Dommage que le moteur de forfaits dynamiques (vol + hôtel), présent sur eBookers.fr avec ses tarifs négociés TO, soit absent de cette nouvelle interface marchande. Si un voyageur souhaite réserver son prochain week-end à Madrid, il devra créer deux dossiers, et effectuer deux paiements, pour les prestations séparées : le vol et l’hôtel. « Le mobile nous force à fortement simplifier la recherche et la réservation, ajoute Guillaume Cussac. C’est l’une des

raisons pour laquelle nous n’avons pas encore intégré le forfait dynamique, dont le cheminement reste complexe ». Il devrait en toute logique être ajouté dans un deuxième temps. Mais eBookers Voyage, c’est aussi l’aprèsvente - l’accès aux dossiers de réservation en mode déconnecté, au statut du vol– ainsi qu’à des « mobile deals » exclusifs. L’agence en ligne a réalisé 10% de ses ventes de nuitées d’hôtels via les mobiles fin 2012. Son objectif est d’atteindre 20% cette année. linda lainé

33


LA It LIst de…

Jean-Pierre

Mas

président d’AS Voyages Entreprise

DR

1 L’adresse hype

E Bio express

© TMAX / Fotolia

du moment

À Marseille le Mama Shelter… Tous les défauts de Paris sont gommés, l’ambiance est spontanée et généreuse. Dans le même esprit, l’hôtel Hudson à Manhattan, avec sa bibliothèque-billard et, l’été, la « sky terrace ».

2 Mon dernier coup

de cœur

La Birmanie, avant « l’ouverture » et le plaisir égoïste de découvrir à l’écart des vagues touristiques, comme je l’ai eue dans les années 80 à Angkor, ou, il y a trois ans à Hampi dans le Karnataka.

© Mama Shelter

1948 : naissance à Toulouse. 1981 : acquisition de Voyages d’Oc. 1990 : création de Taxiway (visites d’Airbus) avec Philippe Nau.

1992 : présidence d’Afat Voyages. 2009 : président d’AS Voyages Entreprise.

1 4

2

DR

© HPTE-GUILLY

5

avant de voyager

Pourquoi j’ai mangé mon père, de Roy Lewis, traite avec un humour décapant de l’ambiguïté d’oncle Vania qui hait le progrès tout en s’en accommodant parfaitement. C’est rafraîchissant et ça aide à comprendre que tous les individus n’éprouvent pas les mêmes besoins.

34

4 La prochaine destina-

tion sur mon agenda

Le parc du Néouvielle dans les Pyrénées : des lacs, des sentiers de grande randonnée. Au début de l’été, des azalées, des rhododendrons et des myrtilles. À la fin de l’été, des cèpes et des girolles. Puis, à deux pas, les Baronnies : une vallée à l’écart de tout où l’on vit encore au rythme du XIXe siècle.

DR

3 Le livre à lire

5 Mon hit-parade des

destinations

L’Italie, le Sahara, l’Inde du sud en prenant le temps de rencontres improbables, New York à bicyclette, les affluents de l’Amazone et les Lençois Maranhenses au Brésil, ci-dessus.

3 mai 2013 - www.lechotouristique.com


Magie au pays arc en ciel ! Départ garanti, autotour et circuit privé 11 jours / 8 nuits L’Afrique du Sud, son peuple arc-en-ciel, sa mosaïque de paysages, sa faune riche et variée… Nous vous proposons les plus célèbres sites de ce grand pays, ponctués de moments Autrement… Des phoques du cap de Bonne Espérance aux lions du parc Kruger, de la charmante Cape Town à Pretoria la Boer, vivez une myriade de couleurs et d’émotions.

à partir de 1725 € TTC

*

Voyagez Autrement… 3 formules disponibles pour votre voyage ! * Départ garanti minimum 2 participants, autotour ou circuit privé avec chauffeur guide francophone. Activités Autrement voyages incluses : safari 4x4 au Kruger, visite de Soweto, dégustation sur la route des vins, ascension de la montagne de la Table… et d’autres surprises à découvrir dans notre programme. Possibilité d’incursion sur la route des jardins et fin de séjour aux majestueuses chutes Victoria !

annonce AUTREMENT.indd 1

23/04/13 09:52

L'Echo Touristique n°3066  

L'Echo Touristique n°3066

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you