Page 1

COLLECTION

Les clés du métier

Nouvelle procédure : pour consulter votre documentation en ligne, voir au verso

Diriger et animer un CCAS ou un CIAS

Sous la direction scientifique de Philippe METGE Directeur général de la cohésion sociale et du CCAS de la ville de Royan (Charente-Maritime)

Groupe Territorial CS 40215 - 38516 Voiron Cedex - Tél. : 04 76 65 87 17 - Fax : 04 76 05 01 63 - www.territorial-editions.fr Copyright Territorial Éditions - Reproduction interdite - Août 2016 Réf. CL 57


Nouvelle procédure pour consulter votre documentation en ligne Rendez-vous sur www.territorial.fr, dans MON COMPTE : - Si vous avez un compte, cliquez sur « Je m’identifie »* - Si vous n’avez pas encore de compte, cliquez sur « Je crée mon compte »* Dans votre compte, allez dans la colonne de droite « Déclarer un n° d’abonné ». Cliquez sur « Déclarez un numéro d’abonné ». Vous arrivez sur l’onglet « Activer mes abonnements/mes produits ». Étape 1 : Entrez votre n° d’abonné ou code client (retrouvezle sur votre dernière facture, il est situé dans le cadre à côté de l’adresse de livraison). Étape 2 : Cliquez sur « Déclarer » (la page va se recharger). Vérifiez sur cette page que votre documentation est bien cochée. Étape 3 : Cliquez sur « Accéder ». Vous serez automatiquement redirigé vers la page MON COMPTE. Votre documentation est affichée dans la colonne de droite, rubrique « Vos ouvrages électroniques ». De là, vous pouvez la consulter. Si vous avez des difficultés pour consulter votre documentation, contactez notre service client : service-client-editions@territorial.fr Bonne consultation ! * L’adresse mail doit être la même que celle que vous nous avez communiquée lors de votre demande d’abonnement.

Avertissement de l’éditeur : La lecture de cet ouvrage ne peut en aucun cas dispenser le lecteur de recourir à un professionnel du droit.

Ce pictogramme mérite une explication. Son objet est d’alerter le lecteur sur la menace que représente pour l’auteur de l’écrit, particulièrement dans le domaine de l’édition technique, le développement massif du photocopillage.

Nous rappelons donc que toute reproduction, partielle ou totale, de la présente publication est interdite sans autorisation du Centre français d’exploitation du droit de copie (CFC, 20 rue des Grands-Augustins, 75006 Paris).

© Groupe Territorial, Voiron ISBN : 978-2-8186-0698-8 – ISSN : 2274-343X Imprimé par Reprotechnic, à Bourgoin-Jallieu (38) - Septembre 2016 Dépôt légal à parution


L’équipe éditoriale > Sous la direction scientifique de Philippe METGE Directeur territorial, actuellement directeur général de la cohésion sociale et du CCAS de la ville de Royan (Charente-Maritime) Directeur d’établissement médico-social (EHPA, EHPAD) dans le secteur public et privé, il a occupé les fonctions de directeur de CIAS dans le Finistère et est issu de la fonction publique hospitalière en tant que cadre de santé formateur. Titulaire d’un master en ressources humaines et droit social, consultant dans le domaine médicosocial, il intervient régulièrement dans le cadre de colloques ou journées de formation dans le secteur social et dans différents groupes de travail, que ce soit pour l’UNCCAS (Union nationale des centres communaux d’action sociale) ou l’Anesm (Agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux). Il siège comme membre de jury pour la validation des acquis de l’expérience pour le diplôme d’État d’auxiliaire de vie sociale et pour le diplôme d’État d’aide-soignant. > Direction scientifique jusqu’à mars 2015 Bernard COGNE ✞ Chargé de mission à l’Union départementale des CCAS du Rhône Ancien directeur du CCAS de la ville de Saint-Priest, 69 Ancien directeur du centre social de La Chanaye à Mâcon, 71 Ancien directeur territorial, titulaire du DSTS et d’une maîtrise en sciences sociales > Les auteurs Kadija AIBOUT Directrice d’une résidence pour personnes âgées et du CCAS d’Ézanville, 95 Annie BROUCHIER-CHATAGNIER Directrice du CCAS de Saint-Égrève, 38 Bernard COGNE ✞ Chargé de mission à l’Union départementale des CCAS du Rhône Lionel DASSETTO Directeur général adjoint Solidarité et santé et directeur du CCAS de Bourgoin-Jallieu, 38 Danielle ESCOUBES Directrice de l’Action sociale et du CCAS de la ville de Mérignac, 33 Véronique FAGES Directrice du CCAS de la ville de Lyon, 69

Michèle HILDEBRANDT Chargée de mission à l’UDCCAS de l’Isère et ancienne directrice du CCAS de la ville du Pontde-Claix, 38 Sarah HUMBLOT Directrice du CCAS de la ville de L’Île-Saint-Denis, 93

Diriger et animer un CCAS ou un CIAS Équipe éditoriale

Les clés du métier - Août 2016

Olivier FARRÉ Directeur du CCAS de la ville de Romans, 26

1


Hugues MALLARD Directeur général Lien social et citoyenneté et du CCAS de la ville de La Roche-sur-Yon, 85 Cyril MELOT Directeur de la Citoyenneté et du développement local de la ville de L’Île-Saint-Denis, 93 Philippe METGE Directeur général de la cohésion sociale et du CCAS de la ville de Royan, 17 Samuel NUÑEZ Directeur du CIAS d’Ardes Communauté, 63 Jean-Paul ROUX Ancien vice-président du CCAS de Grenoble (38) et de l’UNCCAS et administrateur de CCAS Catherine SAUNIER Responsable du service Solidarités au CCAS de la ville de Lyon, 69

Plusieurs mois de travail pour les douze rédacteurs du guide Diriger un CCAS ou un CIAS ont été nécessaires. Ils sont tous praticiens à différents niveaux dans des CCAS de tailles très diverses (de la grande ville métropole à la toute petite commune), dans des grandes agglomérations ou dans de vastes zones rurales… Ils ont apporté leurs connaissances pratiques, mais surtout leur expérience du terrain. Toutes et tous s’étaient donné comme objectif de vous transmettre leurs expériences pratiques, leurs petits tuyaux, ce qu’il manque souvent quand on n’a jamais fait telle ou telle démarche… Ce guide a donc été conçu pour être lu dans tous les sens… Le sommaire est donc une aide précieuse, mais prenez le temps de le lire entièrement car, selon votre préoccupation, vous consulterez peut-être un chapitre avant celui qui vous pose problème… Il n’y a pas d’ordre, soyez intuitif… vous trouverez dans ce guide ce qui vous manque.

Les clés du métier - Août 2016

Bonne lecture !

2

Diriger et animer un CCAS ou un CIAS Équipe éditoriale


Sommaire Partie 1 Le contexte de l’action sociale de proximité I • Le paysage de l’action sociale publique A - Le conseil départemental, chef de file de l’action sociale et médico-sociale B - Pourquoi un CCAS dans nos communes ? 1. Le Code de l’action sociale et des familles 2. CCAS, outil de proximité sociale 3. CCAS, outil de coordination locale 4. CCAS, outil qui fait face à ses détracteurs 5. Argumentaire pour un CCAS dans chaque commune 6. Quelques pistes de réflexion 7. Loi NOTRe (août 2015) : confirmation du caractère facultatif des CCAS

II • Le CCAS, un établissement public communal A - Le projet social communal 1. Le projet social communal et le CCAS 2. Méthodologie d’élaboration du projet social municipal 3. Les atouts et faiblesses du projet social municipal B - Le CCAS, un établissement public communal 1. Le conseil d’administration 2. Le règlement intérieur du conseil d’administration 3. La commission permanente 4. Les délégations au président, au vice-président, aux membres et agents 5. Les commissions et délégations aux membres 6. Le couple élu local et directeur de CCAS 7. Le cas des petites communes : la mutualisation sociale incontournable ! 8. Le cas de Paris, Marseille et Lyon – loi PML

Partie 2 Le CCAS et ses compétences incontournables et obligatoires I • L’accueil, une fonction incontournable

Les clés du métier - Août 2016

A - Le CCAS : le premier interlocuteur social de proximité 1. L’accueil : une fonction centrale et un périmètre d’action à géométrie variable selon les structures 2. Les tâches de premier accueil 3. Les tâches d’accueil – bilan-orientation 4. Les tâches d’auxiliaire social 5. Les tâches de médiation et d’animation B - Le personnel : accueil social vers la reconnaissance d’un métier en soi ? 1. Le profil des agents 2. Les statuts (filière, cadre d’emplois) 3. Le profil de poste 4. La formation 5. La reconnaissance et la valorisation Animer et diriger un CCAS ou un CIAS Sommaire

1


C - Confidentialité, secret professionnel et respect des usagers 1. La confidentialité 2. La discrétion professionnelle incombant aux fonctionnaires 3. Le secret professionnel 4. La notion plus globale de respect des usagers 5. Le partage d’informations D - La sécurité et l’agressivité

II • Le rôle du CCAS dans l’information sociale A - Le guichet d’accueil du CCAS : un espace prioritaire de la politique sociale communale B - Les publics et des moyens de communication adaptés C - Le recours aux outils de communication par les CCAS 1. Le site Internet du CCAS 2. La lettre électronique 3. Le blog ou l’utilisation des réseaux sociaux 4. Les alertes SMS 5. La messagerie 6. Le journal local 7. Les fiches prestations ou d’information D - La lisibilité des documents d’information E - Une communication innovante 1. La communication auprès du grand public 2. La communication interne 3. La communication interinstitutionnelle

III • Les compétences obligatoires A - La domiciliation 1. Un prérequis pour l’accès aux droits 2. Le public concerné 3. La notion de lien avec la commune 4. L’entretien préalable 5. La transmission au préfet 6. Les organismes agréés B - L’aide sociale facultative C - L’analyse des besoins sociaux ou ABS D - La coordination de l’action sociale locale E - Participation à l’instruction de l’aide légale

IV • Bilan d’activité et analyse des besoins sociaux, génération 2016 A - Le cercle vertueux Les clés du métier - Août 2016

B - Définitions comparatives

2

C - Soutien et expériences de mutualisation UDCCAS D - L’évaluation des politiques sociales publiques 1. Le pilotage de l’évaluation 2. De l’évaluation sanction à l’évaluation construction 3. Les outils de pilotage d’un projet social ne diffèrent pas de tout projet Diriger et animer un CCAS ou un CIAS Sommaire


E - Le bilan d’activité annuel 1. Les acteurs du bilan d’activité 2. Les tableaux de bord et la veille permanente F - L’analyse des besoins sociaux 1. Approche juridique 2. L’ABS, outil de coordination 3. Associer les habitants 4. Impliquer les autres administrations 5. Le pilotage de l’ABS ou de l’analyse thématique complémentaire annuelle : vers un outil de programmation pluriannuelle

V • La coordination de l’action sociale locale A - Rôle obligatoire du CCAS B - De la définition de la coordination et du partenariat C - Les relations du réseau vertical 1. Le réseau descendant ou intégré 2. Le réseau ascendant ou fédéré D - Les relations du réseau horizontal 1. Le réseau des contractuels ou franchisés 2. Le réseau des maillés ou polycentrés E - Pourquoi coordonner ? F - Les instances de coordination 1. La permanence et la régularité 2. La pluralité des composantes 3. Le règlement de fonctionnement 4. La charte éthique des échanges d’informations 5. L’importance de la légitimité de l’animateur 6. La logistique G - Les outils de la coordination (et de la communication technique et politique) H - Les objets de la coordination

VI • Les relations CCAS et associations A - La relation de prestataire à commanditaire B - La relation de partenaire à partenaire avec ou non l’octroi d’une subvention en nature ou en numéraire 1. Les subventions aux associations 2. Demande de subvention 3. Utilisation de la subvention 4. Conventionnement

Les clés du métier - Août 2016

VII • La coordination locale des aides et secours A - Feu la Casu (commission action sociale d’urgence) B - Une simple commission d’attribution C - Le fonds commun D - Les enjeux de la coordination des aides

Animer et diriger un CCAS ou un CIAS Sommaire

3


VIII • Le règlement des aides facultatives A - Les principes régissant l’octroi d’aides sociales « extralégales » par un CCAS ou un CIAS 1. Le principe de spécialité 2. Le principe d’égalité 3. Le principe de légalité B - L’attribution des aides octroyées par un CCAS ou un CIAS 1. Le règlement d’attribution des aides 2. Les différentes formes d’aides qui peuvent être apportées par les CCAS et CIAS

IX • Le RSA (revenu de solidarité active), la prime d’activité et le CCAS A - La finalité du RSA et de la prime d’activité B - L’obligation de se positionner 1. CCAS, instructeurs des demandes de RSA 2. CCAS et convention départementale d’orientation 3. CCAS et accompagnement social des bénéficiaires 4. CCAS et plateforme d’orientation des allocataires du RSA C - Les interventions possibles D - Les conventionnements avec le conseil départemental

X • Le service social en CCAS A - Le rôle des travailleurs sociaux B - La délimitation du périmètre d’intervention C - Le public visé par l’action du CCAS D - La déontologie et l’éthique

XI • Aides remboursables et microcrédit A - Les avances remboursables B - Le microcrédit personnalisé 1. Définition du microcrédit 2. Le soutien de la CDC 3. Les conventions avec les banques 4. Les financements du CCAS

XII • Les dispositifs d’insertion sociale et professionnelle A - Les associations intermédiaires (AI) B - Les ateliers et chantiers d’insertion (ACI) C - Les entreprises d’insertion (EI) D - Les entreprises de travail temporaire d’insertion (ETTI) Les clés du métier - Août 2016

E - Les groupements d’employeurs pour l’insertion et la qualification (GEIQ)

4

F - Les régies de quartier

XIII • L’économie sociale et solidaire, de quoi parlons-nous ? A - Introduction sur l’ESS 1. Essai de définition Diriger et animer un CCAS ou un CIAS Sommaire


2. Les principes de l’économie sociale et solidaire 3. Un secteur porteur 4. Un secteur traditionnellement défini par un statut juridique spécifique 5. Un champ de l’ESS revu et élargi par la loi-cadre du 31 juillet 2014 B - Comment s’organise l’ESS sur nos territoires ? 1. La structuration de l’économie sociale et solidaire : un modèle bien français 2. Les partenariats territoriaux 3. Les acteurs locaux C - Les outils d’impulsion de l’ESS à la portée des collectivités territoriales. 1. Les pôles territoriaux de coopération économique (PCTE) 2. Les coopératives d’activité et d’emploi (CAE) 3. L’implication directe de la collectivité au sein d’une SCIC (société coopérative d’intérêt collectif)

Annexes de la partie 2 Annexe I - Exemple de règlement intérieur domiciliation Annexe II - Relations entre CCAS et association Annexe III - Convention d’objectifs avec une association Annexe IV - Convention pour l’accompagnement social des allocataires du RSA

Partie 3 Le CCAS développe la politique sociale municipale Les actions… I • Actions en faveur des publics en difficulté sociale A - L’action sociale collective B - Les cafés sociaux, les espaces de liens sociaux C - Les épiceries sociales ou solidaires 1. Principes et orientations 2. Fonctionnement 3. Profil du public 4. Partenariat et financement 5. Épicerie sociale, épicerie solidaire même combat ? D - Les groupes d’entraide mutuelle 1. Fonctionnement 2. Financement E - Les actions dans le domaine du malaise psychosocial F - Les hébergements sociaux 1. De l’hébergement vers le logement : l’accueil et l’orientation 2. L’accueil et l’orientation 3. Les structures collectives Les clés du métier - Août 2016

G - L’intermédiation locative 1. Le mandat de gestion 2. La sous-location H - L’accompagnement social I - La mutuelle communale

Animer et diriger un CCAS ou un CIAS Sommaire

5


II • L’action sociale, volet de l’Agenda 21 A - Les politiques de développement durable et leurs différents volets 1. Le développement durable 2. La stratégie nationale de développement durable (SNDD) 2010-2013 B - Une orientation des politiques sociales C - L’Agenda 21 D - Un cadre étatique national incitatif

III • La coordination gérontologique, un métier des CCAS A - Une approche de la notion de coordination gérontologique 1. Petite histoire de la coordination gérontologique 2. Premières notions de coordination 3. Vers une institutionnalisation de la coordination interpartenariale dans les années 80 4. Première période : 1985-1998 5. Deuxième période : 1991-1999 : le début d’une reconnaissance 6. Troisième période : 2000-2009 : l’institutionnalisation B - Une coordination gérontologique difficile à mettre en place 1. Première raison : une évolution réglementaire et institutionnelle loin des besoins du terrain 2. Deuxième raison : la multiplicité des partenaires concernés 3. Troisième raison : une absence de culture professionnelle commune C - Le CCAS n’est pas le seul acteur ! Comment et avec qui travailler ? 1. Quel schéma d’articulation ? 2. La coordination gérontologique par le CCAS

IV • La création et la gestion des services ou d’établissements sociaux et médicosociaux par les CCAS et CIAS A - Tableau récapitulatif des services sociaux et médicosociaux au sens de la loi B - Création par un CCAS ou un CIAS d’un service social ou médicosocial 1. Les autorités compétentes pour la création des services sociaux et médicosociaux 2. Tableau récapitulant les autorités compétentes en matière de tutelle et d’autorisation 3. La procédure de création des services sociaux et médicosociaux 4. Les conditions de création des services sociaux et médicosociaux C - Les principes de fonctionnement par un CCAS ou un CIAS d’un service social ou médicosocial D - L’amélioration continue de la qualité d’un service social ou médicosocial 1. Les règles générales de périodicité des évaluations 2. Les aménagements apportés à la périodicité des évaluations 3. Le contenu des évaluations

Les clés du métier - Août 2016

E - Les modalités de coopération 1. La contractualisation 2. La coopération

6

V • La gestion de la petite enfance par le CCAS A - Introduction B - La politique municipale petite enfance 1. Petite enfance : un service proposé au titre de l’action sociale communale 2. Des formes et des organisations variées d’intervention Diriger et animer un CCAS ou un CIAS Sommaire


C - Les différentes typologies d’établissements D - Les autres services petite enfance 1. Le relais assistant(e)s maternel(le)s (RAM) 2. Le lieu d’accueil enfants-parents (LAEP) 3. La ludothèque E - Le rôle du conseil général dans la création de lieux d’accueil 1. Le service de PMI 2. Subventionnement F - Les dispositifs contractuels de financement 1. Le contrat enfance-jeunesse 2. Un contrat d’objectifs et de cofinancement 3. Développer des offres d’accueil épanouissantes pour les enfants 4. L’élaboration du contrat enfance-jeunesse G - Les autres aides financières de la Caf H - La Mutualité sociale agricole (MSA) I - Le projet éducatif local (PEL) 1. Définition d’un PEL 2. Caractéristiques d’un PEL 3. Les axes les plus communément retenus dans un PEL J - Les métiers de la petite enfance 1. Les métiers d’accueil et d’accompagnement des jeunes enfants 2. Les métiers de coordination et de direction K - La gestion privée déléguée 1. La gestion déléguée 2. Délégation de service public (DSP) 3. Concession 4. Affermage 5. Les marchés publics : prestation de service public 6. Les conventions de partenariat : attention à la prestation de service « déguisée » !

VI • Les actions jeunesse A - Les dispositifs « Ville Vie Vacances » 1. Les publics et les territoires bénéficiaires 2. Les orientations préconisées par l’Acsé 3. Ingénierie et instruction B - Point information jeunesse ou bureau information jeunesse ? 1. Un label 2. Implantation et configuration 3. L’offre de service 4. L’ouverture et l’animation du lieu d’information C - Les passeports « jeunes » Les clés du métier - Août 2016

VII • Les dispositifs conventionnés d’action sociale A - Le programme de réussite éducative (PRE) 1. Les objectifs du PRE 2. Les grands axes d’un PRE 3. Les modalités de mise en œuvre d’un PRE 4. Le portage juridique Animer et diriger un CCAS ou un CIAS Sommaire

7


B - Les actions de prévention santé 1. Le plan local de santé 2. Les enjeux 3. Les principaux objectifs 4. Vers une contractualisation avec l’État 5. Les ateliers santé ville dans le cadre du contrat urbain de cohésion sociale (CUCS) C - Le dispositif ou label « Bien vieillir-Vivre ensemble » D - La charte « Ville-Handicap » E - Les fonds locaux d’aide aux jeunes 1. Critères d’éligibilité 2. Modalités d’attribution F - Le contrat urbain de cohésion sociale

VIII • Le logement social A - Accéder et se maintenir dans le logement B - L’information et l’accompagnement 1. Un lieu central d’information : la commune 2. L’accompagnement des demandeurs 3. Le Fonds de solidarité logement 4. Accéder à un logement 5. Se maintenir dans un logement C - Des logements foyers aux résidences autonomie : un renouveau ? 1. Un cadre juridique clarifié 2. Des missions harmonisées et un financement spécifique 3. Les droits des usagers : les apports de la loi ASV

IX • La participation des usagers A - Le conseil de la vie sociale en établissement B - Les groupes de parole 1. Les objectifs du groupe de parole 2. Les assemblées d’usagers 3. Les enquêtes de satisfaction 4. Un effort à faire dans les services publics et les CCAS peuvent expérimenter

X • Les manifestations sociales A - Les démarches administratives B - Le CCAS doit vérifier son assurance « responsabilité civile » C - Le CCAS et la diffusion de films 1. Par le biais d’un ciné-club 2. Hors ciné-club Les clés du métier - Août 2016

D - Le CCAS et la diffusion de musique

8

E - L’organisation des lotos et concours 1. Les obligations administratives avant le loto (s’il est réalisé en dehors du cercle restreint) 2. La notion de « cercle restreint » 3. Quelques conseils d’organisation F - Le débit de boissons provisoire

Diriger et animer un CCAS ou un CIAS Sommaire


G - L’organisation de repas 1. La fabrication des repas 2. Le stockage des aliments est à surveiller H - Le recours au Guso par le CCAS

XI • Les aides aux vacances et loisirs A - Les publics des aides aux vacances et loisirs B - Les objectifs des aides aux vacances et loisirs C - La nature des aides aux vacances et loisirs

Partie 4 Les moyens mobilisables I • Le cadre budgétaire A - Le cadre général du budget des CCAS et CIAS 1. La présentation des budgets 2. L’adoption du budget B - Les obligations budgétaires 1. L’équilibre et la sincérité du budget 2. L’amortissement et le provisionnement 3. Le rattachement des charges et des produits à l’exercice C - Les ressources 1. Les ressources propres aux CCAS et CIAS 2. Les recettes d’exploitation et de fonctionnement 3. Le produit des emprunts 4. Les autres ressources D - Le résultat et l’autofinancement E - Le contrôle budgétaire F - Les règles comptables 1. La comptabilité tenue par l’ordonnateur 2. La comptabilité du comptable 3. Les régies d’avances et de recettes G - La gestion en budget annexe 1. Les services sociaux et médico-sociaux 2. L’organisation comptable 3. Les autres cas de création d’un budget annexe H - Les principes d’une gestion analytique

II • Le directeur du CCAS A - Une expertise sociale indispensable Les clés du métier - Août 2016

B - Une culture mixte : gérer le social C - Les délégations au directeur D - Le profil type du directeur : les missions E - Les statuts selon les strates de commune 1. Fonctionnaire territorial ou emploi fonctionnel ? 2. Le directeur de CCAS dans l’organigramme de la ville, une histoire de proximité… 3. … mais attention à la confusion des genres ! Animer et diriger un CCAS ou un CIAS Sommaire

9


4. Et au-delà de la fonction de direction, des règles de partage F - La formation des directeurs de CCAS G - L’ANCCAS (Association nationale des cadres communaux d’action sociale)

III • Les conventions ville-CCAS A - Établissement public administratif ou service municipal ? 1. L’organisation des liens entre commune et CCAS n’est pas normée réglementairement 2. Mutualisation ou imbrication ? B - Pourquoi proposer une organisation mutualisée entre ville et CCAS ? 1. Préalables 2. Avantages 3. Inconvénients C - Le CCAS fonctionne comme un service municipal 1. Préalables 2. Avantages 3. Inconvénients D - Un autre moyen de mutualiser : la constitution d’un groupement d’achats ou de commandes

IV • La gestion des ressources humaines dans un CCAS A - Les instances paritaires communes avec la ville 1. Les commissions administratives paritaires (CAP) 2. Le comité technique paritaire (CTP) 3. Le comité d’hygiène et de sécurité (CHS) B - L’adhésion à un centre de gestion C - Le plan de formation 1. Le plan de formation : une obligation légale 2. Une démarche concertée 3. Les formations spécifiques D - Les métiers du secteur social et médico-social 1. Généralités 2. La filière médico-sociale – « secteur social »

Les clés du métier - Août 2016

E - Les métiers 1. Directeur de CCAS / Directeur de l’action sociale 2. Responsable d’établissement social ou médico-social 3. Responsable de pôle d’action sociale 4. Chargé de mission en action sociale 5. Référent insertion professionnelle 6. Travailleur social 7. Agent d’accueil social 8. Aide à domicile – auxiliaire de vie 9. Assistant maternel permanent

10

F - Hygiène et sécurité 1. Le service de médecine préventive 2. Les agents chargés de la mise en œuvre des règles d’hygiène et de sécurité : les assistants et conseillers de prévention 3. Les agents chargés d’une fonction d’inspection (« ACFI ») 4. Les secouristes Diriger et animer un CCAS ou un CIAS Sommaire


G - Un outil sur le statut de la FPT : la BIP de la petite couronne H - La mutualisation de la gestion des ressources humaines avec la ville

V • L’accueil de stagiaires en CCAS A - Les écoles de formation du secteur social B - Les liens entre les écoles de formation et le CCAS C - Les modes réglementaires d’accueil de stages professionnels D - Les CCAS, sites qualifiants E - La fonction de référent professionnel de site qualifiant F - La fonction de formateur sur site qualifiant

VI • L’apprentissage en CCAS A - La réglementation 1. Définition de l’apprentissage 2. Les obligations du CCAS ou CIAS 3. Financement de l’apprentissage 4. L’apprenti B - Les recours à l’apprentissage 1. Pourquoi former des apprentis en CCAS-CIAS ? 2. Les métiers possibles 3. Les modalités administratives

VII • Le bénévolat dans un CCAS A - Le volontaire en service civique B - Les formes de bénévolat dans un CCAS C - La responsabilité des bénévoles 1. Assurer vos bénévoles 2. Protection sociale et accidents du travail D - L’encadrement des bénévoles E - La fiscalité des bénévoles 1. Le cas du bénévole chômeur 2. Le cas du bénévole retraité F - Bénévoles et remboursement des frais 1. Les remboursements de frais 2. Le chèque-repas G - La formation des bénévoles 1. Le livret du bénévole ou le passeport bénévole 2. La valorisation des acquis de l’expérience (VAE) H - La comptabilité du CCAS et le bénévolat Les clés du métier - Août 2016

VIII • Dons, sponsoring et mécénat social A - Les dons des particuliers B - L’appel au sponsoring social C - Le mécénat 1. En interne pour l’entreprise 2. En externe pour l’entreprise Animer et diriger un CCAS ou un CIAS Sommaire

11


D - Sur le plan fiscal E - Le recours aux fondations F - Le sponsoring par la publicité : les agences de communication

IX • L’informatisation d’un CCAS A - Que signifie s’informatiser ? 1. Qu’implique une informatisation ? 2. Qu’est-ce qu’un système d’information de gestion ? 3. Les apports de l’informatisation 4. Les contraintes 5. L’importance du paramétrage d’un système B - Les systèmes intégrés C - Décentralisation ou centralisation des logiciels ? D - Un préalable : mobiliser et associer l’équipe E - Les processus transversaux 1. Conduite du projet 2. Gestion du changement 3. Documentation du projet 4. Comment définir les besoins F - Évaluation et sélection de logiciels G - Processus de mise en place des outils logiciels 1. Chantier « Formation » 2. Configuration des logiciels par paramétrages 3. Test des paramétrages 4. Révisions des processus 5. Installation des équipements informatiques 6. Reprise des données existantes 7. Documentation des procédures

Annexes de la partie 4 Annexe I - L’UNCCAS Annexe II - Les UDCCAS Annexe III - Le bénévolat dans un CCAS Annexe IV - Les outils nationaux à la disposition des CCAS

Partie 5 Les perspectives et l’avenir de l’action sociale de proximité Introduction

I • Tentative de prospective : des besoins en augmentation ! Les clés du métier - Août 2016

II • La raréfaction des moyens : un challenge pour les CCAS

12

III • La mutualisation peut se développer à différents niveaux IV • Les pistes d’évolution des professionnels et administrateurs des CCAS Diriger et animer un CCAS ou un CIAS Sommaire

Diriger et animer un ccas ou un cias  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you