Page 1

No 1 – 88e année Janvier-février 201 2

Passion Montagne Dossier

Comment lire une carte topographique Portrait

Sébastien de Sainte Marie conseil matos

Acheter ou louer son matériel de sport?

Journal de la section des Diablerets Section lausannoise du Club Alpin Suisse et sous-sections de Château-d’Œx, Morges, Payerne et Vallorbe.

Club Alpin Suisse CAS Club Alpino Svizzero Schweizer Alpen-Club Club Alpin Svizzer


Tant qu'il ne saura pas voler, vous pourrez compter sur la Rega.

Devenez donateur: www.rega.ch


Section des Diablerets Club Alpin Suisse CAS Rue Beau-Séjour 24 Case postale 5569 – 1002 Lausanne e-mail : internet@cas-diablerets.ch Internet: www.cas-diablerets.ch Locaux de la section Entrée: Rue Charles-Monnard Stamm Chaque vendredi dès 19h30 Bibliothèque Ouverte le vendredi de 20h à 21h15 Président de la section Luc Anex, tél. 021 881 28 09 e-mail : presidence@cas-diablerets.ch Secrétaire général Gérard Chessex, tél. 021 320 70 79 e-mail : direction@cas-diablerets.ch Secrétariat de la section Ouvert de 8h à 12h Eliane Ryser Tél. 021 320 70 70 – Fax 021 320 70 74 e-mail : secretariat@cas-diablerets.ch Rédaction e-mail : secretariat@cas-diablerets.ch Postfinance Compte postal: 10-1645-3 IBAN CH38 0900 0000 1000 1645 3 Gestion des membres, changements d’adresse 8h à 12h / 13h30 à 17h30 Tél. 021 635 53 27 – Fax 021 635 35 24 e-mail : membres@cas-diablerets.ch

Il ressort du dernier numéro du journal «les Alpes» que le comité central a entrepris une réflexion profonde quant aux différents chemins à suivre pour le CAS et ses sections. Le début d’une nouvelle année est toujours un moment opportun pour réfléchir à l’avenir. Quels sont les défis et actions à entreprendre pour la section des Diablerets afin de rallier 2020 dans les meilleures conditions? En quelques mots, voici la mission que nous devons nous fixer:

 concentrer la gestion de nos moyens limités en fonction d’axes stratégiques bien définis. Les actions à entreprendre doivent être en adéquation avec les ressources de la section et se focaliser sur les secteurs suivants:

 l’alpinisme, les offres de courses et la formation

éDITo

Passion Montagne Un regard vers 2020

 la jeunesse  le patrimoine immobilier alpin de la section  entretenir et valoriser le système de bénévolat  assurer la continuité et le développement de nos offres de services (courses, formations, soirées, camps jeunesse, etc.) afin que ces dernières correspondent aux besoins de nos différentes catégories de membres

 activer la recherche de nouveaux adhérents  adapter les structures organisationnelles et fonctionnelles de la section à l’évolution des besoins et moyens actuels. L’objectif de cette réflexion revient finalement à trouver des réponses concrètes et applicables à la question suivante: comment doit évoluer le CAS et plus particulièrement notre section des Diablerets afin de continuer à être le lieu de rencontre privilégié des passionnés de la montagne de notre région? La clarification de cette mission et la communication des axes de travail y relative sont des tâches importantes qui nous tiennent à cœur et que nous nous efforcerons de mettre en pratique dans les années à venir. Gérard Chessex, secrétaire général

Tirage 4000 exemplaires Impression Courvoisier - Attinger Photo de couverture Stéphane Buri, membre du CAS © Stéphane Cheseaux Délai rédactionnel No 2 – 2012 28 février 2012

Toute l’équipe du secrétariat vous présente ses meilleurs vœux pour 2012!

SOMMAIRE numéro 1 2012   Magazine Actu  4 Dossier Comment lire une carte topographique 6 Portrait  Sébastien de Sainte Marie 13 Chalets  Le chalet Lacombe 14

Conseil matos Acheter ou louer son matériel de sport? 16 Environnement Ski héliporté en Suisse 17 Portfolio  Les meilleures images 18    La vie du club Sommaire détaillé 21

Passion Montagne – numéro 1 – janvier – février 2012

u

Annonces publicitaires, sponsoring et réalisation Inédit Publications Av. Dapples 7 – CP 900 – 1001 Lausanne Tél. 021 695 95 22 - e-mail : pub@inedit.ch

3


ACTU

Les sept «seconds sommets» sont à prendre

ALPINISME – Le défi de gravir les sept sommets les plus hauts de la planète est bien connu. L’alpiniste Patrick Morrow a été le premier à mettre l’Everest (Asie), l’Aconcagua (Amérique du Sud), le mont McKinley (Amérique du Nord), le Kilimandjaro (Afrique), l’Elbrouze (Europe), le Vinson (Antarctique) et le Kosciuszko (Océanie) à son palmarès en 1986. Il a été suivi depuis par de nombreux autres amateurs et le projet est presque devenu banal. Les montagnards avides de nouveautés se replient donc sur une nouvelle liste, celle des seconds sept sommets, pas encore réalisée par un seul homme. Cet inventaire comprend notamment le K2, montagnes dont l’ascension est réputée la plus difficile et dangereuse du monde. Il compte encore le mont Kenya (Afrique, 5199 m), le mont Tyree (Antarctique, 4852 m), le Puncak Mandala (Océanie, 4760 m), le Dykh-Tau (Europe, 5205 m), le mont Ojos del Salado (Amérique du Sud, 6893 m) et enfin le mont Logan (Amérique du Nord, 5959 m), au Canada. La course est ouverte, et il n’est pas exclu que les agences spécialisées proposent bientôt ce périple à leurs clients fortunés.

u

FILM – Le 28e Festival international du film de

4

montagne s’est clôturé début décembre sur un magnifique palmarès. Bertrand Delapierre a obtenu la mention spéciale du Jury pour son film «Grand libre au grand cap», retraçant l’ascension en libre du Grand Capucin. Le prix du film d’aventure et expédition a été remis à Louis Meunier pour

Passion Montagne – numéro 1 – janvier - février 2012

«7000 mètres au-dessus de la guerre». Le prix du film Vie des Hommes «Terres d’aventure» est revenu à Stephen Grynberg pour son film «A life ascending»; celui du film sauvegarde de l’environnement Ushuaïa et Parc naturel du Vercors à Riccardo Russo/Paolo Barberi pour «The well — water voices from Ethiopia». Le Prix spécial du jury a été remis à Jean Queyrat pour «La mine du diable» et le Grand prix du festival d’Autrans est revenu au final à Lynn True/Nelson Walker/ Tsering Perlo pour «Summer pastures». Benoît Aymon a quant à lui remporté le grand prix alpinisme de la Fédération française des clubs alpins pour son film retraçant la vie de l’alpiniste suisse décédé cette année «Erhard Lorétan, respirer l’odeur du ciel». http://www.festival-autrans.com

© Kogo (wikipedia) / Benoît Aymon

Aymon récompensé


Florent Troillet de retour en compète Ski-Alpinisme – Le champion du monde individuel et vainqueur de la Patrouille des glaciers qui avait déclaré se retirer de la compétition l’an dernier a changé d’avis. Il a annoncé en novembre qu’il allait revenir à la course et tenter de retrouver son niveau de 2010. Après un an consacré à une formation dans l’encadrement de jeunes en difficulté, Troillet a retrouvé le corps des gardes-frontière et réintégré le groupe des sportifs d’élite dans l’équipe nationale de ski-alpinisme. Le Bagnard est conscient qu’il va avoir besoin de plusieurs mois pour retrouver son niveau. Il sera présent mi-mars à l’occasion de la prestigieuse Pierra-Menta. Son objectif majeur sera bien sûr fin avril la Patrouille des glaciers, qu’il va disputer avec ses coéquipiers de 2010 Martin Anthamatten et Yannick Ecoeur.

Vingt ans pour Pro Mont-Blanc Vie associative – En se fédérant depuis vingt ans sous une bannière unique en dépit de leurs pays d’origine, les associations réunies sous le label Pro Mont-Blanc œuvrent pour la reconnaissance de la valeur universelle du Mont-Blanc pour le voir figurer parmi les sites inscrits au Patrimoine mondial de l’humanité. Ces associations ont ouvert la voie à une démarche commune pour les trois Etats et les collectivités locales concernées. Elles ont montré qu’il

était possible mais aussi nécessaire de dépasser les cultures nationales pour se fondre dans un seul objectif commun. Plus que jamais, Pro Mont-Blanc encourage les habitants des vallées à s’engager activement pour leur avenir et rappelle les trois Etats concernés à leur responsabilité conjointe pour assurer un développement respectueux de l’exceptionnalité du site. Le groupement a fêté son vingtième anniversaire lors de son assemblée générale en novembre 2011.

Année paire, année à Patrouille

© www.sportdimontagna.com / D. R.

Ski de randonnée – La quinzième édition de la très fameuse Patrouille des glaciers aura lieu entre le 25 et le 28 avril 2012. Comme chaque année, les amateurs pourront prendre part à deux parcours. 630 équipes s’élanceront de Zermatt, alors que 740 trios partiront d’Arolla. 600 patrouilles sont par ailleurs en liste d’attente pour obtenir un dossard. La course sera une nouvelle fois dirigée par Ivo Burgener, qui a succédé à Marius Robyr parti à la retraite en 2010. Les années à Patrouille génèrent toujours une forte fréquentation sur les itinéraires classiques de ski de randonnée car les prétendants doivent gravir entre 50 000 et 60 000 mètres de dénivelé positif au minimum pour se préparer. L’itinéraire historique reste inchangé pour cette nouvelle édition. Le col de la Rosa-Blanche restera donc un des lieux de passage clés de l’épreuve et les randonneurs sont invités à venir encourager les participants sur ce lieu mythique.

En images Le Mont-Blanc en peinture Le dernier ouvrage d’Eric Alibert « Voyage d’un peintre autour du Mont-Blanc » est sorti cet automne. Le livre qui est celui d’un peintre amoureux de la montagne, marcheur, contemplatif fasciné par la beauté et la diversité du massif du Mont-Blanc est une véritable invitation au voyage et à l’humilité qu’inspire la montagne quand nous la découvrons. Une exposition avec une sélection d’aquarelles s’est par ailleurs déroulée à Genève à la fin de l’année.

Un guide pour la région lémanique L’éditeur Inédit publie un nouveau livre intitulé «Guide du Léman» rédigé par Jason Borioli et Raphaël Laub. L’ouvrage propose autant les meilleures terrasses autour du lac que des idées de randonnées et d’activités dans la région. On y trouve également des informations sur l’histoire, la géographie et la nature du Léman.

Une histoire du Mont-Blanc Guérin a sorti pour la période des Fêtes un superbe livre intitulé «Les grandes premières du Mont-Blanc». Préfacé par Patrick Gabarrou, l’ouvrage de Gilles Modica, alpiniste et écrivain, retrace l’épopée de 22 premières réalisée sur cette montagne si chère à De Saussure. L’auteur propose en parallèle du récit une réflexion sur l’alpinisme, son histoire, sa sociologie, ses pratiques.

TEXTES: Vincent Gillioz

Passion Montagne – numéro 1 – janvier – février 2012

5


Passion Montagne – numéro 1 – janvier - février 2012

© veter67 - Fotolia

DOSSiER u 6

Comment lire une  carte topographique


A l’ère du GPS et de l’iPhone, la tentation est grande de se reposer entièrement sur l’électronique. Mais que celui ou celle qui n’a jamais été coupé-e du réseau GPS ou satellite en passant dans une forêt ou un ravin nous jette le premier caillou! Rappel du minimum à connaître pour trouver votre chemin sur le papier.  PAR SYLVIE ULMANN Passion Montagne – numéro 1 – janvier – février 2012

7


Pyramide marquant le point de triangulation au sommet du Chasseron (1606,6 m).

Relever ou reporter les coordonnées d’un point sur une carte «Il est rare qu’un point à relever se trouve pile au croisement de deux lignes de coordonnées», sourit Michel Demenga. «Il est plus généralement situé quelque part au milieu du réseau quadrillé. Pour déterminer les coordonnées du point de l’exemple ci-contre (voir illustration), commencez par chercher le point d’intersection des coordonnées kilométriques, situé à l’ouest et au sud de l’endroit qui vous intéresse — ici: 568... / 153.... A partir de là, mesurez d’abord la distance vers l’est — la droite — puis celle vers le nord — le haut. Aidez-vous de votre réglette graduée ou de votre papier quadrillé. Ici, vous obtenez 568.625 est et 153.375 nord. Vous pouvez même compléter ces données par l’altitude — 1100 m.»

8

Passion Montagne – numéro 1 – janvier - février 2012

© Nicolas Ciana / D. R.

P

endant un cours d’alpinisme hiver, Michel Demenga, chef de courses CAS, a constaté que seuls quelques participants sur une quarantaine auraient été en mesure d’appeler les secours en précisant leur position uniquement à partir d’une carte. «Or, pour appeler un hélicoptère, savoir relever des coordonnées est indispensable!» s’exclame-t-il. Clark Gabler, responsable du programme été de la section, abonde dans son sens: «Tout le monde en a déjà ouvert une, mais peu de gens sont capables de se représenter le terrain sur le papier.» La faute aux symboles utilisés, qui font souvent figure


Déterminer un azimut «Relever un azimut permet de se déplacer à l’aide d’une boussole dans une direction que l’on a choisie sans aucune visibilité», résume Marc Gilgen. Un savoir-faire très utile lorsque vous progressez dans le brouillard, par exemple. Pour reporter la direction de marche sur la boussole en partant de la carte, posez votre boussole dans sa longueur et placez-en le bord sur une ligne imaginaire reliant le point où vous vous trouvez à celui vers lequel vous vous dirigez. Tournez maintenant le cadran jusqu’à ce que ses lignes nordsud soient parallèles à celles de la carte. Le repère nord de votre boussole doit être dirigé vers le nord de la carte. La direction à suivre est ainsi reportée sur la boussole (voir illustration). Ensuite, tenez votre instrument horizontalement devant vous, et pivotez jusqu’à ce que le côté rouge de son aiguille pointe sur le nord du cadran. La ligne de visée de votre boussole vous indique alors la direction à suivre.

de signes cabalistiques pour les randonneurs. En cause aussi une lacune en matière de formation. Suite à ce constat, Marc Gilgen, président de la commission d’alpinisme et lui-même, ont remis sur pied un cours de lecture de cartes. Sa première édition a eu lieu en 2011 et une nouvelle session est déjà fixée aux 25, 27 et 30 septembre 2012. Les deux soirées théoriques, qui constituaient le premier cours, seront complétées pour cette année par une journée pratique sur le terrain. «Le besoin de compléter les explications par des exercices pratiques s’est rapidement fait sentir», précise Marc Gilgen. Une formation qui répond dans tous les cas à un besoin, car près de 25 personnes ont participé à la première édition. Pour les deux organisateurs, qui en espéraient une vingtaine, c’est un succès. En attendant la session de septembre, voici leurs conseils qui vous donneront certainement envie de vous (re)plonger dans la lecture de cartes dès votre prochaine rando!

© D. R. / Edgar Dupertuis

Le bon matériel «Une carte au 1 : 25 000, du papier quadrillé 4 mm et un crayon constituent le kit de base», pose Michel Demenga. Choisir la bonne taille de quadrillage est important, car à cette échelle, 4 mm sur la carte représentent une distance de 100 m dans la réalité. En version luxe, vous remplacerez le papier par une réglette graduée ou un rapporteur. Autres indispensables, la

Lac de l’Hongrin en hiver.

Passion Montagne – numéro 1 – janvier – février 2012

9


Quelques références... Bibliographiques  Un guide très complet réédité en 2011: Lecture de carte. Manuel des Cartes nationales, par Martin Gurtner. CAS/swisstopo.

  Un indispensable au format carte à glisser dans toutes les poches: Pour bien lire la carte: guide pratique pour s’orienter à l’aide d’une carte et d’une boussole. DDPS, Etat-major de conduite de l’armée. No de commande: OFCL Notice no 97.070/9

  Un aide-mémoire bien fait et très

Pyramide marquant le point de triangulation au sommet de la Dent de Vaulion (1482,6 m).

synthétique édité par Jeunesse+Sport www.baspo.ch

contient les informations essentielles sur la lecture des cartes, les symboles, l’orientation, la mesure des coordonnées, etc. Internet   Le géoportail fédéral, des cartes interactives et toute une série de données thématiques: map.geo.admin.ch

  Le site de l’Office fédéral de topographie où vous pouvez commander des cartes et accéder à d’autres produits et ressources utiles: www.swisstopo.ch

  Les itinéraires de Suisse Mobile à suivre à pied, à vélo, etc.: map.wanderland.ch

  Pour tout savoir sur les zones de protection de la faune à respecter lors de vos randonnées hivernales: www.zones-de-tranquillite.ch

  Des cartes interactives permettant notamment de visualiser la déclivité des pentes par des couleurs: www.mapplus.ch

10

Passion Montagne – numéro 1 – janvier - février 2012

boussole, qui permet de vous diriger sans visibilité, et l’altimètre, qui permet de savoir à quelle altitude vous vous trouvez, donc de mieux préciser ou de confirmer votre position. Ainsi équipé-e, vous serez en mesure de vous tirer de n’importe quel mauvais pas, qu’il s’agisse de trouver votre chemin dans le brouillard comme d’orienter les secours ou donner rendez-vous à un point donné. S’ajoutent à cela des outils pratiques. En hiver, l’inclinaison du terrain peut être évaluée à l’aide des bâtons de ski, ou mesurée à l’aide du clinomètre dont sont munis certains types de boussoles. N’attendez pas d’en avoir besoin pour faire connaissance!

GPS ou pas GPS*? «Il peut être utile, mais n’est pas nécessaire», résume Marc Gilgen. Il faut être au clair sur son fonctionnement. Comme avec le DVA, c’est de l’entraînement que naît l’habitude. Avoir l’appareil et n’y recourir qu’en situation d’urgence ne suffit pas. N’hésitez pas à le sortir à chaque course, car avant d’être perdu dans le brouillard, son fonctionnement doit être devenu un automatisme, ce ne sera pas le moment de se demander comment il marche. De plus, une utilisation régulière permet de connaître les limites de son instrument.»

Estimer les temps de marche C’est une étape très utile lors de la préparation d’une course pour en évaluer la durée comme pour choisir les lieux de pause et les points de décision. Dans des situations d’urgences, connaître le temps que vous mettrez à franchir une certaine distance vous aidera à prendre la bonne décision: opter pour un chemin ou un autre, ou rentrer. Différentes méthodes existent, mais gardez en tête que vous parcourez en moyenne 4 km de distance horizontale en 1 heure, à quoi vous ajouterez 1 heure supplémentaire pour chaque 400 m de dénivelé en montée. Et en descente on pourra compter 600 à

© Jacques Jobin

  Le verso des cartes nationales


800 m de dénivelé par heure, sur des pentes moyennes à fortes. «Ce sont des durées indicatives à pondérer», souligne Clark Gabler. Il précise: «On avance plus vite seul, le matin, sur un bon chemin, par faible déclivité, lorsqu’il fait frais, que l’on n’est pas chargé et que l’on a bien mémorisé le parcours. A l’inverse, on avance moins vite lorsque l’on marche en groupe, que l’on est fatigué, chargé, après un repas, vers le milieu ou la fin de la journée, quand on progresse sur de mauvais chemins, à pied dans la neige ou à travers champs ou encore dans la chaleur. Attention aux gestes et activités qui demandent du temps tels que modification de l’habillement, s’encorder, chausser des crampons, coller les peaux…».

© Edgar Dupertuis / Nicolas Ciana

Repérer le terrain et connaître les symboles

Brume sur le Chablais vaudois.

Pyramide marquant le point de triangulation au sommet du Suchet (1588 m) et appareil de mesure GNSS** de précision.

** Global Navigation Satellite System (système de positionnement par satellites)

Pas facile de passer des trois dimensions au plat du papier! «La première chose à faire est d’orienter la carte correctement, souligne Michel Demenga. Ensuite, il faut apprendre à se représenter les reliefs, qui sont généralement éclairés par le nordouest. Et se rappeler que les rivières sont marquées en bleu ou les forêts en vert.» A cela, Marc Gilgen ajoute certains signes particuliers: en montagne, pour lui, les plus utiles sont «toutes les marques d’altitude comme les courbes de niveau, les points cotés et ceux de triangulation. Il est également important de pouvoir faire la différence entre les pointillés signalant un sentier peu marqué d’un mur en pierre sèche, d’une limite de commune ou d’un éboulis. D’autres signes comme les dolines, dépressions, blocs erratiques ou pare-avalanches constituent aussi des repères très commodes. Croix isolées, bâtiments, refuges ou ruines sont également très pratiques.» Pas besoin de les apprendre par cœur, un peu de pratique suffira. «C’est exactement pour cela que nous avons ajouté une journée sur le terrain à notre formation», rappelle Clark Gabler. Pour vous entraîner, n’hésitez pas à consulter votre carte dans une région que vous connaissez bien, cela vous permettra de passer plus facilement à sa représentation sur papier. * Un cours GPS sera donné au CAS Diablerets le 28 février prochain. Passion Montagne – numéro 1 – janvier – février 2012

11


TOUT UN MONDE À DÉCOUVRIR !

INÉDIT PUBLICATIONS SA | Avenue Dapples 7 | Case postale 900 | CH-1001 Lausanne T +41 21 695 95 95 | F +41 21 695 95 50 | info@inedit.ch | www.inedit.ch


Depuis ses 18 ans, le sportif mange de la pente raide avec passion en rêvant toujours à sa prochaine expédition. Rebecca Mosimann 

© D. R.

S

ur la face nord de l’Aiguille du Midi au Glacier rond, Sébastien de Sainte Marie s’apprête à s’attaquer à sa première pente raide, inclinée à 45 degrés. Un jour avant ses 18 ans, tout seul et équipé de chaussures de randonnée fixées sur ses skis, il s’élance. «C’est chouette, on y va», se dit-il sans se poser d’autres questions. «J’avais un vrai besoin d’évasion et d’adrénaline mais je n’avais pas la notion du risque.» Depuis, ce sportif de 29 ans n’a de cesse d’explorer de nouvelles voies dans les Alpes et l’Himalaya afin d’assouvir sa passion du ski extrême. Celui qu’on surnomme Séb, petit padawan ou encore Babou découvre la montagne à 16 ans après dix années intensives

PoRTRAIT

Cap sur l’Himalaya Il y a deux ans, Sébastien de Sainte Marie devient membre de la section des Diablerets après y avoir donné une conférence sur le ski de pente raide. S’il ne profite guère des courses, il a trouvé dans la bibliothèque du club «une vraie mine d’or», entre les livres anciens et les cartes topographiques qu’il consulte régulièrement. Sa soif d’évasion le pousse en 2008 à réaliser sa première expédition au Népal dans l’Himalaya avec un ami parisien. Ils rêvent de descendre à skis du sommet du Tilicho culminant à 7100 mètres. Une mauvaise météo arrêtera leur progression à 6500 mètres. Mais pas l’envie de Sébastien de Sainte Marie qui renouvelle l’expérience en 2010 dans la même région et en 2011 au Tibet. Conscient du risque qu’il prend à chacune de ses descentes en pente raide, il vit la peur par procuration, à travers sa femme Juliette. Elle qui le soutient dans tous ses projets, même les plus fous, depuis leur rencontre en 2006.

Passion Montagne – numéro 1 – janvier – février 2012

u

Sébastien de Sainte Marie  skieur de  l’extrême

de compétition en hockey sur patins à roulettes. Une semaine d’initiation à l’alpinisme et aux cascades de glace suffit à convaincre l’adolescent de casser sa tirelire pour acheter son premier matériel de montagnard. Etabli en France voisine, le jeune homme poursuit des études en sciences sociales à l’université de Chambéry. Elles lui laissent suffisamment de temps libre pour accumuler de nombreuses expériences alpines. Il s’entraînera même pendant un an avec le groupe Grand alpinisme du Club alpin français. Esprit libre et instinctif mais pas tête brûlée, Sébastien de Sainte Marie étudie les cartes tout seul et dévore les récits d’autres skieurs de l’extrême. Un milieu fermé où il a encore peu de contacts. Au hasard d’une de ses sorties en solitaire dans la Vallée blanche, il rencontre l’un de ses modèles et véritable source d’inspiration, le guide français Pierre Tardivel. C’est le début d’une belle amitié et de futures courses en commun. En 2004, les deux hommes ouvrent un couloir sur la face nord du Pécloz dans le Massif des Bauges: 1200 mètres de pente à 50 degrés. «C’est l’un de mes plus beaux souvenirs», précise-t-il avec un large sourire.

13


cHALETs

Le chalet   Lacombe

Un peu d’histoire Situé sur un ancien passage Construit en mars 1925 à l’initiative du ormonan du Valais au Pays d’En Groupe des skieurs, ce chalet a été inauHaut près du col de la Pierre du guré le 6 décembre de la même année. Il Moëllé, le chalet Lacombe offre une porte le nom de l’ancien président Marius Lacombe, sauveur du GSD et vue qui embrasse les massifs des généreux donateur. Diablerets, des Muverans, les Dents- Suite à la dissolution du GSD, aujourd’hui le chalet Lacombe est produ-Midi et la chaîne du Mont-Blanc.  Anne-Marie Schlatter priété de la Section des Diablerets.

14

Une vue à couper le souffle.

Passion Montagne – numéro 1 – janvier - février 2012

Partis en train vers Le Sépey par la ma­­ gnifique vallée de la Grande Eau, nous prenons le TP pour la Pierre du Moëllé. Les forêts arborent leur robe vert printemps. Deux heures de bonheur jusqu’à Lacombe: les chevreuils, un blaireau et des écureuils noirs agrémentent la montée à travers forêts et pâturages. Les fleurs explosent à travers les restes de neige et un couple de faucons chassent pour leur progéniture. Lacombe balcon superbe sur les Alpes savoyardes, chablaisiennes et valaisannes nous accueille au roucoulement des tétras-lyres en rut. Une bonne flambée et une fondue aux

© D. R.

u

Aujourd’hui


En un coup d’œil

morilles ont parfait la journée. Demain on projette une rando vers Les Diablerets ou autour du Mont d’Or car il y a encore trop de neige pour les sommets des trois tours, Aï, Mayen et Famelon et du Mont d’Or. Les escalades équipées dans les lapiaz alentour et ces sommets seront pour cet été.

© D. R.

En janvier, le bus nous pose au lieu dit Solepra (p.1335). Nos traces montent à travers prés et forêts dans une poudreuse étincelante. Après une heure et demie on débouche dans les pâturages entourant Lacombe. Une halte au chalet et nous partons godiller dans les pentes qui dominent le lac de l’Hongrin. Puis on monte à Famelon admirant le panorama à 360 degrés sur le Pays-d’En-Haut, le Jura, le Plateau et presque toutes les Alpes. La descente peut se faire par la piste des Ars de Leysin.

Altitude:

1670 m

Situation:

Massif des Alpes vaudoises Coordonnées 569.600/137.500 Carte nationale 1: 25 000, feuille 1265, Les Mosses Carte nationale 1: 50 000, feuille 262, Rochers de Naye

Dortoirs:

24 places

Ouverture:

Ouvert toute l’année, réservation indispensable

Equipement:

Deux WC intérieurs, lavabo, chauffage au bois, cuisine au bois, batterie de cuisine et vaisselle pour 40 personnes, éclairage électrique par panneaux solaires.

Accès été:

A vélo, en voiture, à cheval, à pied. Parking à la Pierre du Moëllé à 5 min à pied du chalet

Accès hiver:

Du Sépey par bon enneigement, à skis ou en raquettes, environ 2 heures En voiture, route ouverte jusqu’au point 1287 En bus jusqu’au lieu dit Solepra point 1335

Responsable:

Anne-Marie Schlatter Case postale 79 Chemin de la Paix 4 1304 Cossonay-Ville Tél. 021 861 29 87 – Mobile 079 303 05 68

La préposée et ses adjoints vous souhaitent la bienvenue. Venez partager l’amitié, la beauté du paysage et le bonheur d’être là. Passion Montagne – numéro 1 – janvier – février 2012

15


Conseil MATOS

Acheter ou louer  son matériel de sport?

16

Comme le démontre le comparatif ci-dessous, il vaut mieux louer son matériel si vous avez des enfants ou si vous ne pratiquez un sport qu’occasionnellement. En revanche, en cas de pratique régulière, l’achat s’impose. Travail de groupe des apprentis de chez Aubert Sport à Lausanne

Location

Achat

Avantages + Les prix sont avantageux pour une famille + Le matériel est remis en ordre chaque début de saison (service, nettoyage, etc.) + Echange de matériel s’il n’est plus, ou pas adapté, à la personne (taille, pointure) + Initiation à un nouveau loisir sans avoir à acheter l’équipement complet + Le matériel est toujours adapté à la morphologie de la personne (âge, taille, poids, catégorie) + Aucun problème de place pour le stockage du matériel durant la saison morte + Le matériel évolue en fonction des tendances du marché + Répartition de l’investissement en cas d’achat (exemple: location des skis et achat des chaussures)

Avantages + Conseils minutieux et personnalisés + Le matériel vous appartient, possibilité de le revendre + Choix du matériel qui convient à votre propre pratique des loisirs + Personnalisation du matériel (boot fitting, etc.) + Nouveautés chaque saison + Possibilité de commander un article épuisé au magasin + Baisse de prix pendant la période des soldes + Offres avantageuses sur certains articles

Inconvénients – Certains articles peuvent avoir déjà été utilisés – Obligation de retourner le matériel à une date précise – Prix fixe, pas de solde – Conseils un peu moins personnalisés – Pas de personnalisation possible du produit, il ne vous appartient pas – En cas de mauvaise saison, le matériel n’est pas rentabilisé

Passion Montagne – numéro 1 – janvier - février 2012

Inconvénients – Prix plus élevé que la location – Entretien régulier du matériel – Pas d’échange possible – Le matériel après quelques années n’est plus au goût du jour – Pour les enfants, l’achat doit être renouvelé au minimum une fois par saison – Nécessité d’entreposer le matériel durant la saison morte.

Vos magasins de sport préférés vous donnent leurs conseils de pros à tour de rôle.

© D. R.

u

e seill n o c vous


L © D. R.

e ski héliporté est totalement interdit en Allemagne et en France. Certaines régions italiennes (Dolomites, Ligurie) l’ont aujourd’hui également interdit, contrairement à la Vallée d’Aoste, au Piémont et au Tyrol du Sud. En Autriche, il n’y a à notre connaissance plus que deux places d’atterrissage, dans le Vorarl­ berg, d’ailleurs interdites les week-ends.

En Suisse, onze places d’atterrissage se trouvent à l’intérieur d’un site reconnu comme paysage d’importance nationale et huit en bordure. Trois places sont en outre dans le périmètre de la région Jungfrau-AletschBietschhorn, inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco. Ainsi, les vols pour le ski héliporté dépassent les 12 000 par année. Air Zermatt par exemple n’en tire cependant que 15% de ses revenus. L’Office fédéral de l’aviation civile mène actuellement des discussions avec tous les milieux concernés sur le sort des places d’atterrissage en montagne. En l’état, le Club Alpin Suisse s’en tient à ses Lignes directrices selon lesquelles il s’engage «pour une diminution globale des vols à but touristique dans les montagnes, dont le ski héliporté». Au printemps 2010, une proposition originale a été formulée lors d’une table ronde (organisée par le Comité central et réunissant des représentants des sections touchées par les places d’atterrissage en montagne sises dans la partie occidentale du Valais), proposition selon laquelle les vols touristiques seraient limités aux jours de la semaine, du lundi au vendredi donc, cela de la mi-décembre à la mi-mai. Ainsi, les week-ends, les jours fériés et les mois d’été, les atterrissages en montagne à des fins touristiques ne seraient plus possibles. Les négociations ne sont pas achevées tant les prises de position et les intérêts sont contradictoires. Il faut néanmoins craindre que la quasi-totalité des places d’atterrissage en montagne soit maintenue...

ENVIRONNEMENT

En Suisse, seules les places d’atterrissage en montagne (soit au-dessus de 1100 m d’altitude) dûment autorisées par l’Office fédéral de l’aviation civile peuvent être utilisées à des fins touristiques. Actuellement, dans l’ensemble de nos Alpes, quarante-trois places sont utilisées.  Laurent Trivelli

Passion Montagne – numéro 1 – janvier – février 2012

u

Ski héliporté en Suisse: prises de position et intérêts contradictoires!

17


portfolio

Les meilleures images! Comme promis dans le numéro 1 de Passion Montagne, les images qui ont été présentées dans nos portfolios 2010-2011 ont fait l’objet d’un examen attentif. Un jury composé de membres de la rédaction et de Margaux, écolière, assistés par Jiri Benovsky, photographe professionnel, a sélectionné trois photographies que nous vous présentons ici avec les commentaires avisés «signés par le photographe». Les auteurs recevront la petite récompense annoncée lors de la soirée récréative du 25 janvier 2012.

u

➊ Parc du Grand Paradis

18

N’hésitez pas à nous envoyer, sur CD ou clé USB en résolution maximale, vos plus belles images de montagne, vos étonnants souvenirs de courses ou clichés insolites pour nos portfolios de l’année 2012 accompagnés d’un portrait et d’un petit curriculum. Nous les publierons avec grand plaisir. La rédaction

Passion Montagne – numéro 1 – janvier - février 2012

Les images de Raphaël de Lazzari ne sont pas faites au hasard. En contemplant ses photographies, on voit bien sa recherche patiente du bon moment, de la belle lumière, et du bon cadrage qui font qu’il nous offre des images de toute beauté et rares, comme celle prise ici au Parc du Grand Paradis que tout photographe peut lui envier. Le montagnard et le photographe travaillent ici de concert pour le plus grand plaisir de nos yeux!


➋ Sous les Pälu, Engadine Une ambiance de montagne parfaitement bien capturée fait de cette image d’Alex Gnaegi une représentation forte de l’émotion que l’on a à se trouver en de pareils lieux et à vivre ces moments. En regardant cette très belle image on vit la montagne, c’est comme si on était là...

➌ Le Pigne d’Arolla depuis la cabane Bertol Une trouée dans les nuages, et la belle lumière est là! Bravo à Javier Sanchis d’avoir su en profiter pour nous livrer une photographie émouvante, belle et équilibrée qui ne peut que nous donner envie d’aller en montagne. Le choix du noir&blanc a ici été très judicieux, ajoutant à la fois simplicité et force à l’image.

Passion Montagne – numéro 1 – janvier – février 2012

19


NOUVEAU!

OUTLET SHOP Yosemite vous propose désormais une solderie en ligne:

shop.yosemite.ch

s’équiper montagne. à Lausanne, Zermatt et Vevey. Yosemite Lausanne Bd de Grancy 12 1006 Lausanne 021 617 31 00

Yosemite Zermatt Bahnhofstrasse 20 3920 Zermatt 027 968 17 77

Yosemite Vevey Rue du Torrent 5 1800 Vevey 021 922 40 41


la vie du club Bulletin de la section Le comité et la rédaction vous souhaitent une bonne et heureuse année 2012

Sommaire 22 24 27 28 30 31 32 32 33 34

© Claude D. R. Rémy

Mémento Janvier - mars 2012 Procès-verbal de l’AG d’automne du 30 novembre 2011 Jubilaires 2012 Soutenez notre fondation «Patrimoine Cabanes Alpines!» Nouveaux membres Communication du comité Programme des événements 2012 Les sous-sections Morges Décès Rapports Bisse de Sillonin Grande Dent de Morcles

Passion Montagne – numéro 1 – janvier – février 2012

21


la vie du club Mémento

Soirée du MERCREDI 25 janvier à 19h30

JANVIER à MARS 2012

La Commission d’alpinisme vous convie à la conférence et film:

Mercredi 25 janvier 

Dessine-moi une ligne par le réalisateur et guide de montagne Sébastien Devrient

A 19h30: réception des nouveaux membres. Dès 20h: soirée récréative et culturelle (voir encadré ci-contre).

Mercredi 8 février  A 20h: AG du groupe des photographes (voir encadré page suivante).

Mercredi 22 février  A 19h: soirée des jubilaires (voir encadré ci-dessous et liste des jubilaires 2012 en page 27).

Mercredi 28 mars  A 19h: réception des nouveaux membres. Dès 20h: soirée récréative et culturelle sur le thème Histoire de bornes (voir encadré page suivante).

Mercredi 22 Février à 19H SOIRée des jubilaires  Animation par la Musique d’Anzeinde.

 Vacherins et tommes traditionnels  Tombola gratuite

22

Passion Montagne – numéro 1 – janvier - février 2012

Sébastien Devrient est réalisateur, photographe et guide de montagne. Enfant, il rêvait d’être cameraman d’expéditions lointaines. Après son bac, il part pour la Suisse afin de passer son diplôme de guide de haute montagne. Passionné d’images, il décide de poursuivre son rêve et monte Vertiges Prod pour réaliser ses films. Il crée la série de documentaires «Montagnes de Rêve» diffusée en DVD et sur la chaîne Escales. C’est avec le célèbre alpiniste Jean Troillet que Sébastien va découvrir l’univers des expéditions en Himalaya.

© D. R.

«Dessine-moi une ligne» est un film qui réunit pour la première fois le ski freeride et l’art contemporain. Le réalisateur Sébastien Devrient met en parallèle le travail de trois riders et de trois artistes. Deux univers apparemment sans lien, mais que la ligne tracée sur la neige ou sur la toile va réunir. Elle se dessine sur la montagne et est projetée dans l’univers des artistes. Elle devient le point central de leurs œuvres communes. Un dialogue s’instaure alors entre deux univers: l’art et le ski.


Communication du secrétariat

Mercredi 28 mars à 19h

Vous avez reçu le programme des courses 2012 accompagné d’un questionnaire qui devrait nous permettre de mettre à jour le fichier des membres de la section.   Merci de modifier les champs qui ne seraient pas corrects;

HISTOIRE DE BORNES

  Merci de remplir les champs

manquants;   Merci de renvoyer ce questionnaire directement à Berne au moyen de l’enveloppe jointe;   Merci de votre précieuse collaboration.

mercredi 8 février à 20h GROUPE DE PHOTOGRAPHES

© D. R.

Le comité du Groupe de photographes espère que vous avez passé de bonnes fêtes et vous présente ses vœux les meilleurs pour l’année 2012. Comme vous le savez, le Groupe de photographes est dans une passe difficile depuis le passage de la photographie argentique à la photographie numérique. Alors que le nombre de photographes n’a cessé d’augmenter ces dernières années, nous avons de la peine à recruter des membres qui seraient disposés à partager leurs expériences informatiques avec les autres. Le Groupe a les moyens financiers d’équiper son laboratoire avec les nouvelles technologies mais cela ne peut se faire qu’avec le soutien des membres du Groupe ou de la section. Nous faisons donc appel à toutes les bonnes volontés qui seraient disposées à nous aider en nous donnant des idées et nous conseiller dans l’achat d’un matériel performant. Un groupe de réflexion a été formé en vue d’examiner l’avenir de notre groupement. Si vous êtes disposés à nous donner un coup de main et à consacrer quelques soirées, veuillez vous adresser à votre serviteur ou au

secrétariat de la section. Notre prochaine Assemblée générale se déroulera dans la grande salle de la section. Ordre du jour: 1 Ouverture de l’assemblée 2 Procès-verbal de la dernière assemblée générale 3 Rapport du président 4 Rapports du caissier et des vérificateurs de comptes 5 Election à la présidence du Groupe 6 Election des autres membres du comité 7 Election des vérificateurs de comptes 8 Programme d’activités 2011 9 Budget et cotisation annuelle 10 Propositions individuelles et divers 11 Partie récréative.

Olivier Cavaleri nous guidera à la découverte d’un patrimoine peu connu: les bornes-frontière. Aux confins du canton de Vaud et de la France, le tracé jurassien de la délimitation internationale comporte de magnifiques bornes-frontière historiques. En cheminant dans la forêt et les pâturages jurassiens, plus particulièrement sur la ligne frontière, on rencontre régulièrement des pierres taillées ornées de différents blasons. La promenade devient captivante quand de magnifiques armoiries et inscriptions gravées dans la pierre nous interpellent. D’où viennent les lions, les ours, les aigles et les coqs qui nous fixent, muets sur leurs bornes respectives? Et les lys, les croix, les écussons? Dans quel contexte ont-ils été gravés? Les Etats de Charles Quint, de Leurs Excellences de Berne, de Louis XV, de la République Helvétique et de Napoléon, entre autres, ont contrôlé les crêtes jurassiennes en laissant moult traces. L’histoire de l’Europe et de la Suisse se lit ici, à ciel ouvert, dans un écrin de verdure: un authentique musée en plein air! Entre nature et histoire, nous n’aurons pas à choisir: Olivier Cavaleri nous emmènera à la découverte de l’aventure des bornes.

Selon la tradition, notre assemblée se veut conviviale et amicale. Vous êtes donc cordialement invités à y participer et à y passer un agréable moment en notre compagnie. Le verre de l’amitié vous sera offert et nous vous attendons nombreux. A bientôt et amicales salutations. Alain Junod, président

Passion Montagne – numéro 1 – janvier – février 2012

23


la vie du club Procès-verbal assemblée générale d’automne du 30 novembre 2011 1 Accueil, désignation des scrutateurs et adoption de l’ordre du jour Luc Anex, président de la section, ouvre l’Assemblée générale à 20 heures 15 en présence de 93 membres. Il relève la présence de plusieurs membres d’honneur, d’anciens présidents de la section des Diablerets et des présidents et représentants des sous-sections. Adoption de l’ordre du jour Luc Anex demande à permuter les points 8 et 9 de l’ordre du jour. Cette proposition est acceptée à l’unanimité sans remarque; les listes de présences sont complétées. Le quorum étant atteint, l’assemblée peut valablement délibérer. Désignation des scrutateurs Philippe de Vargas, François Gindroz et Robert Pictet sont désignés scrutateurs, sans opposition. Excusés Dorien Kruithof, Anne-Marie Longet, Danièle Revey et Christian Hubert sont excusés. 2 Adoption du procès-verbal de l’assemblée générale de printemps du 27 avril 2011 Le procès-verbal de cette assemblée générale a été publié dans le journal de la section. Il est approuvé sans commentaires particuliers. 3 élection d’un membre de la commission de vérification des comptes et d’un suppléant pour l’exercice 2012 Sur proposition d’Erika Nobs, Jean-Michel Kern est élu membre et Pierre Jobin suppléant de la commission par acclamation. 4 Communications diverses du comité Décès Sont décédés cette année 2011 depuis l’AG du printemps: Gérard Allaz, Fernand Alby, Gustave Burnier, Jean-Pierre Burnier, Marcel Cachelin, René Jenny, Jean-Claude Mermoud. La section adresse ses très sincères condoléances aux familles éprouvées par le deuil et les assure de toute sa sympathie. L’assemblée debout respecte quelques instants de silence. 24

Passion Montagne – numéro 1 – janvier - février 2012

Remerciements et gratitude Le président remercie les membres sortants suivants: Danièle Rapin pour ses onze années de présidence à la tête de la commission des cabanes; Jean-Luc Piguet pour sa participation au comité ces trois dernières années; Blaise Regamey pour sa présidence à la tête de la commission Jeunesse et sa participation au comité ces trois dernières années. Souhaits de bienvenue à des membres prenant de nouvelles fonctions dans le cadre de la section Le président souhaite la bienvenue à: Patrik Trösch, Philipe Bonnet, Jean-François Käelin et Corinne Pauchaud dans le cadre de la nouvelle commission technique de la commission des cabanes. Patrik Trösch, comme président de cette commission, participera au comité dès janvier 2012. Nicolas Simon à la tête de la commission Jeunesse. Ce dernier participera au comité de la section dès janvier 2012. Terrain de Gryon Un contrat de vente conditionnelle et droit de préemption a été signé pour le terrain de Gryon. La commune et le canton ont donné leur feu vert. Pro Natura a déposé un recours au Tribunal cantonal de droit administratif. Nous sommes en attente d’une décision. Programmes des courses Le programme est sur le point d’être finalisé et sera envoyé à mi-décembre. Fondation Patrimoine cabanes alpines Une fondation ayant pour but le soutien financier de nos cabanes a été créée selon approbation de l’assemblée générale extraordinaire du 25 août 2010. Elle est opérationnelle depuis quelques semaines. Son siège se trouve en Valais. Nous avons obtenu l’exonération fiscale du canton du Valais. Journal «Passion Montagne» D’une manière générale, le nouveau journal a été bien accueilli. Nous étudions la possibilité de collaborer avec d’autres sections vaudoises.

150e anniversaire En 2013, la section et le CC vont fêter le 150e anniversaire du CAS. Des festivités sont en préparation. Révision des statuts Les statuts sont en cours de révision. Le travail a bien avancé grâce à l’appui de Danièle Revey et Aline Bonard (nos deux avocates). L’objectif est de présenter ces statuts à l’AG du printemps 2012. Programme d’inscription aux courses Ce thème sera abordé d’une manière plus exhaustive dans la seconde partie de l’Assemblée générale. 5 Informations des commissions, des groupes et des sous-sections Luc Anex passe la parole aux présidents ou responsables des groupes et commissions ainsi que des sous-sections qui informent l’assemblée quant à leurs activités. Les commissions de la section  Vérification des comptes Erika Nobs, présidente, mentionne les différents membres de sa commission: Angelo Palmisano, vice-président; Francis Miéville, membre; Jean-Michel Kern, membre; Pierre Jobin, suppléant.  Commission d’alpinisme Marc Gilgen; 5 nouveaux chefs de courses: 3 pour l’hiver et 2 pour l’été. Changements au comité: Eric Joye et Danièle Revey quittent la commission. Un immense merci pour leur dévouement à la section. Aline Bonard reprend le secrétariat et les aspects juridiques.  Commission des cabanes Daniel Rapin; Même nombre de nuitées qu’en 2010. Tous les gardiens vont continuer leur mandat en 2012. Daniel et Christine Rapin, André Perret, Erika Nobs quittent la commission. Un immense merci pour leur engagement durant toutes ces années de loyaux services à la section. Patrik Trösch va reprendre la présidence de la commission des cabanes. On cherche 1 à 2 secrétaires.


novembre  Commission Jeunesse Blaise Regamey quitte la présidence. Nicolas Simon va lui succéder. Yolan Aubert sera le secrétaire et Jérome Treboux, le caissier.  Commission des alpages En l’absence du président, rien à signaler.  Commission Immeuble Roland Mosimann, président; Pas de modification à la commission. Nouvel éclairage et nouveau chauffage/ventilation en place en relation avec le chauffage urbain dans la grande salle. Coût des investissements: CHF 100 000.–.  Commission des chalets Christine Rapin prend la parole. Pas de changement à la commission.  Commission Buvette Raymond Bignens est démissionnaire. Un immense merci pour son engagement durant toutes ces années de loyaux services à la section.  Commission Bibliothèque En l’absence du président, rien à signaler.  Commission Archives et culture Robert Pictet, président, prend la parole. Pas de changement à la commission qui prend de l’âge. Il souhaite la création d’une nouvelle structure dans le cadre d’une commission du patrimoine.  Commission de l’environnement Jean Bernard Gay, président, annonce qu’il n’y a pas de changements à la commission. De nombreux jeunes s’intéressent à participer à cette commission. C’est réjouissant.  Commission Web Gervais Chapuis; Pas de changement  Commission des cours à skis En l’absence du président, Bertrand Sieber, rien à signaler.  Musique d’Anzeinde Deux nouveaux membres à la Musique d’Anzeinde, André Laurent et Alain Deglon, qui rajeunissent l’équipe.  Gymnastique Dorien Kruithof, présidente, est excusée. Rien à signaler.  Groupe de photographes Alain Junod, président, mentionne que l’avenir du groupe est en discussion. Le comité reste inchangé.  Groupe des marraines Eliane Cuche, présidente, mentionne que le repas de fin d’année aura lieu le 14 dé­cembre 2011. Le groupe se compose de 13 personnes. Réussira-t-il à perdurer?  Jeudistes André Hoffer, président, annonce des changements à venir qui seront présentés à l’AG de

30

printemps 2012. Il rappelle que les Jeudistes sont une amicale.  Mercredistes Jean-François Milliet, président, mentionne que les Mercredistes se portent bien. Il y a 140 membres. Le programme 2012 est très étoffé. Pas de changement au comité. Les sous-sections  Château-d’œx Janry Morier, président. Pas de commentaires particuliers. Janry va quitter la présidence à fin 2012 pour reprendre la colonne de secours.  Morges Monika Savary, présidente. Après une étude à l’interne de la section quant à l’avenir de Morges, il a été décidé de ne pas changer ses relations avec la section des Diablerets.  Payerne Jacques Thévoz remplace Philippe Loup à la tête de Payerne. 250 membres et 55 courses.  Vallorbe Jean-Pierre Rochat, président. Tout va bien. 143 membres. 6 Création de deux nouvelles commissions: culture et cours à skiS Le changement de terminologie pour l’école de ski est accepté à l’unanimité. Dorénavant on fera référence à la commission des cours à skis. Robert Pictet mentionne qu’une réunion a eu lieu au mois d’octobre, avec le président et le secrétaire général, entre la bibliothèque, les archives, la Musique d’Anzeinde et les photographes. Une réflexion est en cours quant à l’avenir et à l’organisation de ces groupes et commissions. 7 élection au scrutin de liste des comités des commissions et des groupes L’assemblée est invitée à approuver globalement ces changements. Ils sont approuvés à l’unanimité par acclamation. 8 Projet d’inscription aux courses Gérard Chessex et Marc Gilgen présentent le projet d’inscription aux courses par internet et commentent la présentation powerpoint (la présentation sera jointe à ce rapport au secrétariat). La manière de procéder pour le choix du logiciel, le choix du prestataire de service et les recommandations finales sont expliquées. Corinne Pointet, présidente de la commission financière, prend la parole pour expliquer que la commission a passé en revue le projet et donne son avis favorable. Il s’ensuit un débat animé avec des arguments positifs et négatifs qui sont présentés par différents membres présents.

2011 A la suite de ce débat constructif, il est procédé au vote dont le résultat est le suivant:  Acceptation: 63 voix  Refus: 6 voix  Abstention: 12 voix L’assemblée accepte donc l’acquisition d’un logiciel d’inscription en ligne comme présenté. 9 Présentation et adoption du budget 2012 Pierre Delaloye (trésorier de la section) nous donne un certain nombre de détails sur le budget 2012. Le trésorier précise que cette année, le budget a été fait en collaboration avec les différents groupes et commissions. Le président remercie le trésorier pour sa présentation du budget. L’assemblée est invitée à approuver globalement ce budget. Le budget 2012 du prochain exercice est approuvé à l’unanimité moins trois abstentions. 10 Divers et propositions individuelles Philippe de Vargas fait les remarques suivantes concernant la fondation:  il souhaite plus d’informations concernant les statuts et les personnes qui sont membres de cette dernière;  Luc Anex lui apporte différentes précisions concernant la fondation et plus spécifiquement le fait que les fondations sont sous la surveillance du Canton et de la Confédération. Les statuts seront publiés dans le journal de section, «Passion Montagne». Les membres de cette fondation sont :  Luc Anex, président  Michel Fardel, vice-président  Pierre Delaloye, trésorier  Gérard Chessex, membre. La séance est levée vers 22h. Luc Anex, président Gérard Chessex, secrétaire général

Passion Montagne – numéro 1 – janvier – février 2012

25


NE ONTAG ui M E S jourd’h es, PAS s suiss avoir droit au t n e i l c pour e ses . spect d fournisseurs nts étrangers vous faire e r e d i s e c r e r d u s u o r i s c c n is e n ve Dans u assidûment a ats que ses co a donc le pla articles*! s E h négocie es tarifs d’ac E MONTAGN % sur certain er encore, S v m 0 i S ê 4 h A m t ès, P aux ice. squ’à er ce ce succ llant ju tre serv s équip Fort de r de baisses a éjouit de vou périence à voproduits. ie les ex er bénéfic ONTAGNE s 25 années d’ agasin directement sur m M s n e e E PASS radition de s aisses sont indiquées t sb /11. Le dans la n 2010 pport à

*Par ra

Jusqu’à 40 % moins cher !

la saiso

UN BUREAU DE GUIDES | QUATRE MAGASINS SPECIALISTES : MONTHEY | GENEVE | LAUSANNE | DIABLERETS WWW.PASSEMONTAGNE.CH

design :  www.monokini.ch

? E S S I A B O R U E L’ RIX AUSSI ! P S NO


la vie du club Jubilaires 2012 25 ans

40 ans

Lausanne Aceti Barras Barraud Bonzon Bron Burnens Clopath Collet de Rham Dubochet Dufey Dunant Edder Favre Georgy Gossiaux Gratwohl Grossen Guglielmazzi Helfer Hey Jeanbourquin Jeanbourquin Marteau-Martin Masmejan-Fey Michel Nicod Nicolet Perdrix Ramuz Rivier Schellenberg Schmid-Jomini Sinobas Troesch-Tschan Vernez Thomas Widmer Zaugg

Gianfranco Jacqueline Jacques Sylviane Jacques Christiane Thomas Gaston Charles Emmanuel Georges Yves Nicole Claude Louis Michel Christiane Pierre Luigi Paul Pierre Pascal Marianne Carine-Pascale Lydia Pierre Gisele Hannelore Jean Jacques Alexis Eric Aline Christian Patrik Karine Jean Walter

Morges Chapalay Delaloye Lambert Roussel

Jean-Luc Maria Christophe Sylvain

Payerne Carnot Schneuwly Perusset Thomas

Ruth Sylvie Alfred

Vallorbe Dessimoz Meylan

Paul-André Jean-Robert

50 ans

Lausanne Auer Buttet Chatelain Clerc Courtine Crétegny Croisier Dubler Gillard Humbert-Droz Humbrecht Lienert Lorétan Mermoud Pittet Plater Pouly Rodieux Roschnik Ruchonnet Stehlin Stoky Summerscale Tschabold Zimmermann

Luzius Jean Jean-Daniel Raymond Sylviane Jean-François Marc Michel André Michel Yves Marcel Rolf Jean-Marc Jean-Claude Louis Gaston Daniel Rupert Robert Edgar Jean-Daniel David-Michael Christophe Simone

Morges Cusin Geissbühler

Jean-Pierre Michel

Payerne Barbey Bovet Chastellain Spicher

Michel Jean-Claude François Hélène

Vallorbe Reinmann

Freddy

Château-d'œx Bos Duperrex Meyer-Leu

Pierre-Vincent François Yvonne

Lausanne Corbaz Gigon Köhli Martin Meyer van den Hövel

Gilbert Gérald Willy Jacques Peter Heinz

Morges Cornaz Dupuis

Claude Robert

Payerne Stern

Paul

Vallorbe Berner

Pierre

60 ans

Lausanne Barré Bischof Cuche-van Rolleghem Gaillard George Martin-Romang Vaney Wüthrich-Turmo

Jean Nicolas Eliane Jean-Pierre Daniel René Suzanne Werner

Morges Dupuis

Gilbert

70 ans

Lausanne Bridel Fazan Jaquet

Jean Louis Henri

80 ans

Lausanne Rebstein

Hans

Passion Montagne – numéro 1 – janvier – février 2012

27


la vie du club Soutenez notre fondation  Patrimoine Cabanes Alpines! fis exonérée

calement

D

epuis toujours, la section des Diablerets a le souci d’améliorer le confort des cabanes, en les transformant, voire en les reconstruisant. Les moyens financiers nécessaires à ces travaux ont jusqu’ici toujours été trouvés au sein du Club Alpin, soit par les subsides de l’association faîtière suisse, soit grâce à des dons généreux de mécènes de la section. Aujourd’hui, ce mode de financement ne parvient cependant plus à assurer la survie de nos cabanes, car les importants montants nécessaires dépassent largement les moyens tant de l’association centrale que de la section. Celle-ci demeure persuadée que permettre aux nombreux adeptes des sports de montagne de 28

Passion Montagne – numéro 1 – janvier - février 2012

!


Avec sa fondation, la section des Diablerets espère trouver, tant auprès de mécènes privés que de sociétés et de

fondations, les soutiens nécessaires indispensables pour assurer aux jeunes et aux générations futures les cabanes et refuges leur permettant l’accès au monde de la montagne. Vous souhaitez soutenir votre section dans son effort? Tout montant, aussi modeste soit-il, sera le bienvenu. Dès lors, l’intégralité de votre legs sera affecté à l’objectif de votre choix, sans déductions fiscales ni taxation.

Notre mission: entretenir et rénover nos cabanes Nous contacter: 021 320 70 79 – CCP: 12-291397-0

trouver des lieux d’accueil conformes aux exigences de sécurité, d’hygiène et de confort est une mission essentielle du Club Alpin et de ses sections. Rien que pour la section des Diablerets, ce sont ainsi plusieurs millions qui devront être trouvés ces prochaines années. Mais comment réaliser cet objectif?


la vie du club Nouveaux membres Section lausannoise I Abbet Florian J Aberer Stéphanie I Abetel Olivier I Abouchar Laurent I Alvarez Saavedra Cecilia I Andaker Max I Balmer Natalia I Beaumont Raphaële I Berchier Grégoire J Bergeron Maxime I Bergner Lilli I Bertrand Romain I Bourgeois Willy I Bovey Frédéric J Buess Debora I Burdet Christopher F Capitaine Marie I Cardinal Marie-Eve I Casimo Nadia I Chanson Léa I Chapuis Luc J Coudray Armand F Degliatoni Delfina F Deschenaux Elia J Despond Mathieu F Desponds Caroline I Devallonné Laurence F Draganski Anka F Draganski Bogdan F Draganski Malena F Draganski Sava F Dunant Gaia F Dunant Giulietta I Faics Gabor I Fellay Christian I Forster Mathieu I Fournage Cécile I Frateschi Simona I Frederic Dommart I Gancel Charlotte J Garret Louise I Gasser Lauriane I Guay Claudine I Guidetti Alain J Gyger Charlotte I Hamdi Karim I Hirt Laurent J Holzbecher Anna I Hubert Martinet Françoise I Jaggi Lorène I Jeanmonod Grégoire F Jokers Franziska I Joss Sonia

Pully Denges Belmont Lausanne Lausanne Lausanne Lausanne Lausanne Lausanne Boussens Pully Lausanne Cugy Belmont Lausanne Bretigny-sur-Morrens Chexbres Lausanne Lausanne Lausanne Prilly Lausanne Lausanne Lausanne Bioley-Orjulaz Lausanne Correvon Lausanne Lausanne Lausanne Lausanne Cully Cully Morges Belmont Lausanne Renens Lausanne Aubonne Renens Lausanne Prilly Lausanne Le Mont-sur-Lausanne Lausanne Belmont Lausanne Binningen Lausanne Nyon Lausanne Lausanne Lausanne

I I I I F I I I I I J J J J I I I J I F I I I I J I F I I I I F I I I F F I I I I I I I F F I J I I I J I

Klaus Patrick Montreux Krieger Jenny Pully Lamberteaux Remy Pully Lavaux Hélène Lausanne Le Bohec David Chexbres Liénard Sylvain Paudex Longchamp François Poliez-Pittet Longchamp Véronique Assens Maas Jochen Lausanne Maetz Céline Lausanne Maillard Karen Lausanne Maino Nicolas Bussigny Menétrey Virgil Montpreveyres Mercier Xavier Lausanne Monnerat Didier Lausanne Montellier Anne-Marie Lausanne Moos Audrey Lausanne Morel Noé Peney-le-Jorat Noez Baudoin Evionnaz Papaux Philippe Lausanne Passavanti Philippe Bussy-sur-Moudon Pelissier Sylvain Lausanne Pirat Camille Belmont Putz Charlotte Lutry Rausis Seema Renens Rauzy Virginie Lausanne Ray Sven Lausanne Reilly Jennifer Lausanne Rey Aga Lausanne Robert Alexandre Lausanne Röösli Séverine Chavannes-près-Renens Rousse Gwendoline Ecublens Rouyer Pauline Lausanne Schaeffer Sylvie Lausanne Schepens Isabelle Lausanne Schlier Florian Lausanne Schneider Susanne Lausanne Schneider Susanne Lausanne Schumacher Patrick Luzern Sciutto Alessandra Poliez Le Grand Septien Alejandro Blonay Simon Eric Lausanne Terrasson Marie Lausanne Thierry Olivier Lausanne Troeltsch Jan Préverenges Troeltsch Jmichaela Préverenges Truan Azalée Lausanne Vioget Chloé Lausanne Vodoz Jean-Frédéric Belmont Wipplinger Sarah Renens Wyss Anita Chur Yersin Maéva Le Mont-sur-Lausanne Zimmermann Conrad Attalens

Catégorie : I = Individuel / F = Famille / J = Jeunesse 30

Passion Montagne – numéro 1 – janvier - février 2012

Sous-section de MORGES I Bovet Monique Prilly I Dutoit David Juriens I Messieux Hervé Gimel F Moriggia Laura Senarclens F Moriggia Laurent Senarclens F Moriggia Maé Senarclens F Moriggia Marion Senarclens F Moriggia Nel Senarclens I Ordan Jean Paul Nyon I Rubin Patricia La Sarraz I Steiner Olivier La Coudre F Tinguely Gilles Aubonne Sous-section de payerne I Bärtschi Pascal Lucens I Bersier Yann Cugy J Croset Samantha Payerne I Ferreira Sylvie Payerne F Gilliéron Annik Thierrens F Gilliéron Axel Thierrens F Gilliéron Didier Thierrens F Gilliéron Emma Thierrens I Malcotti Jean Estavayer-le-Lac I Pillonel Dominique Seiry I Zamboni Dominique Lucens Sous-section de Vallorbe I Schranz Christian Lignerolle Sous-section de Château-D’œx I André Valérie Leysin I Chesaux Damien Bex I Lonergan Martin Leysin F Piguet Caroline Vevey I Prentice Joshua Collonge-Bellerive F Tribot Cécile Vevey


Erratum: Une erreur s’est glissée dans l’agenda des événements 2012 du programme des courses. Avec nos excuses, merci de tenir compte du calendrier ci-dessous:

Programme des événements 2012

Dates Heure Activités Organisation Janvier jeudi 19 mercredi 25

12h 19h30

Assemblée générale des jeudistes à Montheron-Râpe Jeudistes Soirée récréative et culturelle avec réception des nouveaux membres Alpinisme hiver

Février mercredi 8 mercredi 22

20h 19h

AG des photographes Soirée des jubilaires

Mars mercredi 28

19h30

Soirée récréative et culturelle avec réception des nouveaux membres Environnement

Avril mercredi 25 mercredi 25

18h 20h

Réunion avec les présidents des groupes et commissions Assemblée générale de printemps

Comité Comité

Mai mercredi 9 mercredi 16 mercredi 30

20h 18h 20h

Soirée familliale Soirée des membres d'honneur à la Tour de Gourze Soirée récréative et culturelle

Photographes Secrétariat Bibliothèque

Juin mercredi 6 samedi 9 mercredi 27

18h 9h30 19h30

Soirée à la grotte de la Borde Archives Assemblée des délégués à Berne CC Soirée récréative et culturelle avec réception des nouveaux membres Alpinisme été

Août mercredi 29

20h

Soirée récréative et culturelle

Septembre mercredi 26

19h30

Soirée récréative et culturelle avec réception des nouveaux membres Secrétariat

Octobre mercredi 3 mercredi 31

20h 20h

Réunion d'automne des chefs de courses et des adjoints Soirée récréative et culturelle

Alpinisme Jeunesse

Novembre samedi 17 vendredi 23 samedi 24 mercredi 28 mercredi 28

18h 20h 18h 18h 20h

Soirée annuelle Bourse aux bonnes affaires Soirée de clôture AJ Réunion avec les présidents des sous-sections Assemblée générale d'automne

Secrétariat Alpinisme Alpinisme juvénile Comité Comité

Décembre samedi 1 et dimanche 2 mercredi 5 vendredi 7 samedi 8 vendredi 14

8h 12h 19h 14h 20h

Fête de Noël extra-muros Jeunesse Repas de fin d'année des Marraines à Prilly Fête de Noël de la section Fête de Noël des Jeudistes Souper canadien

Jeunesse Marraines Secrétariat Jeudistes Buvette

Photographes François Gindroz

Archives

Passion Montagne – numéro 1 – janvier – février 2012

31


la vie du club Les sous-sections   MORGES Message du Comité des Activités Alpines

Agenda   Mardi 31 janvier 2012: assemblée à 19h30 au restaurant «Le Cricket» qui se trouve au quartier de la Grosse-Pierre à Morges. Elle sera suivie par le souper. Les jubilaires seront invités à cette assemblée et il y aura la présentation des nouveaux membres. Pour le repas après l’assemblée, inscription obligatoire avant le 25 janvier auprès de Monika Savary (msavary@worldcom.ch ou tél. 021 861 13 06).   Mardi 27 mars 2012: assemblée générale de printemps à 19h30 au Foyer de Beausobre. Elle sera suivie d’une présentation par Jean-Luc Chapalay sur ses coups de cœur lors de son voyage de treize mois.

Avis aux randonneurs Un matériel adapté et bien entretenu est gage de sécurité. Le Stamm du vendredi soir est le moment, le lieu où tout se décide, tout s’organise, tout se finalise. N’oubliez pas de vous annoncer d’avance au chef de course pour les sorties de plusieurs jours.   Nous invitons chacun à prendre connaissance et conscience des nuisances que nous infligeons à la nature. Les brochures «Respecter c’est protéger. Planifier sa course» sont disponibles sur demande au Stamm. L’application des quelques conseils devrait être systématique. Les chefs de courses vous rappelleront les consignes au départ des randos. Bonne neige à tous.

Le mot de la Présidente Chers Clubistes, C’est le début d’un nouveau jour. Dieu me l’a donné pour l’utiliser à ma guise. Je peux le gaspiller à ma guise. Je peux le gaspiller ou l’utiliser pour le bien. Ce que je fais aujourd’hui est important car j’échange un jour de ma vie contre cela. Lorsque demain viendra, ce jour aura disparu pour toujours laissant derrière lui ce pour quoi je l’ai échangé. Je veux qu’il s’agisse d’un gain et non d’une perte, de bien et non de mal, de succès et non d’échec: de manière à ce que je ne regrette pas ce qu’il m’a coûté. 

Décès

«Donner du sens à la vie», Rosette Poletti et Barbara Dobbs

Je vous souhaite une année pleine de… bon sens! Amicalement, Monika

 Renaud Toussaint Membre de la section de Château-d’œx depuis 2008.

32

Passion Montagne – numéro 1 – janvier - février 2012

© olly - Fotolia.com

Avec regrets, nous donnons connaissance du décès de


les rapports

Le bisse.

randonnée – Bisse de Sillonin

© D. R.

• Date: 9 novembre 2011 • Chef de course: Baehler Willy • Adjointe: Forestier Mireille • Participants: 35

Quel spectacle!

Partis de Lausanne à 7h45, le train nous a déposés à Saint-Léonard à 9h12. Après une montée assez raide dans les vignes surplombant SaintLéonard et un arrêt aux Planisses (722 m), nous avons suivi le bisse de Sillonin en direction du nord-est sur environ 2 km. Le sentier étroit est sécurisé par des cordes ou des barrières aux endroits vertigineux ainsi que le long d’un escalier qui conduit dans une partie boisée. Une pause à l’intersection (795 m) du sentier qui conduit en direction d’Icogne et de celui qui monte jusqu’au bisse de Lens nous a permis de nous restaurer en admirant la vue en direction de Martigny. Une montée assez raide nous a ensuite conduits à la cote 1000 m et nous avons alors longé la partie du bisse de Lens qui franchit les falaises sous le Châtelard et son Christ-Roi. Ce tronçon a été parfaitement sécurisé par des passerelles et des cordes aux endroits critiques. Arrivés à midi au coude du bisse, au point 1029 m, nous avons pique-niqué sur cet éperon dominant la plaine du Rhône. Quelques courageux ont «vite» fait un aller-retour jusqu’au sommet du Châtelard pour admirer la statue du Christ-Roi. A 13h45 nous avons repris la route le long du bisse de Lens que nous avons quitté à l’endroit où il rejoint la route (point 1009 m) Lens, Flanthey et Chelin pour redescendre jusqu’à Chelin. De là nous avons rejoint le bisse de Sillonin que nous avons remonté jusqu’aux Planisses, terminant ainsi la boucle. Il ne restait plus qu’à redescendre à Saint-Léonard par le chemin déjà emprunté à la montée tout en grappillant du raisin abandonné dans les vignes. Un court passage dans un café pour nous désaltérer et il fallait déjà reprendre le train de 16h14 pour rentrer à Lausanne. 

Willy Baehler

Passion Montagne – numéro 1 – janvier – février 2012

33


les rapports Randonnée Grande Dent de Morcles - 2969 mètres • Date: 25 septembre 2011 • Chef de course: Pittet Jean-François • Adjointe: Heller Lene • Participants: 8 L’automne est là et la luminosité du soleil en montagne donne des jeux d’ombres et lumières magnifiques. Nous sommes donc partis, 8 randonneurs, pour monter au sommet de la Grande Dent de Morcles à 2969 m le dimanche 25 septembre. Sachant que le lundi 19 septembre du Jeûne fédéral, la limite pluie-neige se situait à environ 1600 m, cette randonnée annonçait quelques passages dans des pentes enneigées, parfait!

Le ciel est dégagé mais les sommets nous entourant sont, quant à eux, dans les nuages. Nous nous mettons en route sans perdre de temps sur le sentier de la «Vire aux beaufs» pour arriver au col des Martinets. La neige commence à faire son apparition. Nous pouvons déjà apercevoir le Grand Muveran et la Grande Dent de Morcles. Nous continuons le chemin et passons devant des anciens abris militaires incrustés dans la roche. Certains servent encore d’abri de secours et permettent de s’y réfugier en cas de mauvais temps en montagne. C’est bon à savoir et ça peut sauver la vie! Nous contournons le Roc Champion par un itinéraire non balisé avec des passages enneigés. Nous pouvons repérer des départs de voies d’escalade tout autour de la petite Dent de Morcles. Cette randonnée permet également de repérer de belles arêtes et combes pour cet hiver en ski de rando. Après avoir fait le tour de la petite dent, le climat devient austère, la roche est coupée au couteau, il n’y a plus aucune 34

Passion Montagne – numéro 1 – janvier - février 2012

Encore quelques efforts...

trace de végétation et nous arrivons au pied du couloir pour monter à la Grande Dent de Morcles. Ce dernier passage très escarpé change l’atmosphère de randonnée classique en une atmosphère plus alpine. La présence de la neige et les possibles chutes de pierres ne facilitent pas les choses dans ces pentes bien raides. Nous voici au sommet, mais le ciel est chargé et le vent nous refroidit. Nous pique-niquons rapidement avant d’entamer la descente par le même couloir enneigé. Durant la descente nous retrouvons petit à petit le soleil et cela donne des airs de colonie de vacances tellement les gens sont détendus et heureux. Arrivés au chalet de départ, «Les Martinaux», nous partageons le verre de l’amitié avant de retrouver Lausanne. Cette très belle course a été riche en nouvelles rencontres. Un grand merci à Jean-François et à Mathieu pour cette course sur un parcours très escarpé et à tous pour la très bonne mentalité.  Jean-Philippe Fontaine

Malgré les nuages...

© D. R.

Nous partons des Martinaux, au-dessus de Morcles, situé à environ 1500 m d’altitude. Composés d’un petit groupe de tous niveaux, nous attaquons l’ascension pour avaler 1500 m de dénivelé. Le rythme donné par le chef de course, Jean-François, est tranquille afin que nous puissions marcher en groupe. C’est l’occasion pour faire connaissance et se raconter quelques-unes de nos aventures. L’état d’esprit est bon, chacun est là pour se faire plaisir et profiter de cette journée! Nous arrivons très vite à la cabane de la Tourche refaite à neuf pour faire une petite halte et partager un café tous ensemble. Merci à Jean-François pour avoir offert les cafés au groupe.


ESCALADE Les Trappistes voie Pantagruel - 950 mètres • Date: 9 octobre 2011 • Chef de course: Grun Jean-Pierre • Adjoint: Buttet Jean-Marc • Participants: 4

© D. R.

La course a finalement eu lieu avec une météo radieuse mais plus froide dès que le rocher est à l’ombre ou exposé au vent. Heureusement, la jolie voie escalade-plaisir Pantagruel était au soleil et fut très appréciée par les participantes. Après l’escalade, nous avons visité le Moulin Semblanet à Martigny-Bourg, ancien moulin restauré, génial d’entendre le bruit des rouages du moulin tournés grâce aux nombreuses courroies. Nous avons terminé la sortie par un succulent repas, la brisolée au feu de bois.  Un participant

Certains magasins de Suisse baissent les prix pour s’ajuster aux prix européens NOUS, nous vendons aux magasins européens - Set rando complet avec les meilleures marques, 1590.- / Chez-nous 598.- Fixation Dynafit dès 299.- / Arva 299.- Peau Coltex prix magasin 250.- / Chez-nous 99.- Articles Mammut (collection 2011-2012) déjà en liquidation

A vous de voir la différence

POURQUOI PAYER PLUS CHER? Rte du Villars d’Avry 2 1645 Le Bry 026/913.84.82

www.crazyprices.ch


LA PASSION DU SKI

Centre commercial Migros Crissier Chemin de Closalet 7 1023 Crissier Tél. 021 633 46 55

Migros Chablais Centre Aigle Chemin Sous-le-Grand Pré 4 1860 Aigle Tél. 024 466 25 02

Lundi Mardi à jeudi Vendredi Samedi

Lundi Mardi à jeudi Vendredi Samedi

9h00 - 19h30 9h30 - 19h30 9h30 - 20h00 8h00 - 18h00

Bon d’achat CHF

30.–

9h00 - 18h30 8h30 - 18h30 8h30 - 21h00 8h00 - 17h00

www.sportxx.ch www.centrescommerciauxmigros.ch

Bon d’achat CHF

100.–

à partir de CHF 150.– d’achats

à partir de CHF 400.– d’achats

Valable jusqu'au 29 février 2012 pour un achat dans les magasins SportXX (non cumulable).

Valable jusqu'au 29 février 2012 pour un achat dans les magasins SportXX (non cumulable).


les rapports ESCALADE Les Trappistes – voie Pantagruel - 950 mètres • Date: 9 octobre 2011 • Chef de course: Grun Jean-Pierre • Adjoint: Buttet Jean-Marc • Participants: 4 La course a finalement eu lieu avec une météo radieuse mais plus froide dès que le rocher est à l’ombre ou exposé au vent. Heureusement, la jolie voie escalade-plaisir Pantagruel était au soleil et fut très appréciée par les participantes. Après l’escalade, nous avons visité le Moulin Semblanet à Martigny-Bourg, ancien moulin restauré, génial d’entendre le bruit des rouages du moulin tournés grâce aux nombreuses courroies. Nous avons terminé la sortie par un succulent repas, la brisolée au feu de bois.  Un participant

ESCALADE Il Paretone longues voies au Val d’Aoste - 800 mètres • Dates: Du 22 au 23 octobre 2011 • Cheffe de course: Muller Evelyne • Adjoint: Buttet Jean-Marc • Participants: 7

Etat des voies Equipement correct Itinéraire

J1: Anchorage, Directe de la Banane et Nulla et caso; J2: Diedro Jaccod et Par Conditio.

Sécurité

Les dernières longueurs de Par Conditio ont été deséquipées!

J1 départ à 7h de la Conversion et arrivée, 2h30 plus tard, à la belle paroie du Paretone côté italien dans le Val d’Aoste. Une cordée dans Anchorage, une dans la Directe de la Banane et une dans Nulla et caso. Soleil et vent rafraichissant pour ce premier jour de grimpe du week-end. S’ensuit une très sympatique soirée gastronomique: pizza, pasta etc... Nuit au gîte de la Kia à Arnad-le-Vieux.

Jean-Marc dans Nulla et caso.

38

Dans la Directe de la Banane.

Passion Montagne – numéro 1 – janvier - février 2012

Un grand merci à toute l’équipe pour ce super week-end de grimpe!  Evelyne

© D. R. / Silke

J2 Deux cordées dans le Diedro Jaccod et une dans Par Conditio. Ambiance bien fraiche sous un ciel couvert (...) mais de très belles longueurs sur un rocher toujours technique.


et finira même par se coucher sur un petit promontoire sis à cinq mètres de notre camp de base. Comme pour nous faire comprendre que nous sommes chez lui, qu’il nous tient à l’œil et que nous avons intérêt à respecter son très beau coin de nature: réserve de vivres, végétation virant doucement aux couleurs automnales, couronnée par le Mont-Blanc, la Dent du Géant, les Vertes… un paysage dont on ne se lasse pas. Après conciliabule, trois cordées seront formées: ClarkFrancesca, Loïc-Roland et Pascal-Vicenta. Toutes en réversible pour notre plus grand bonheur. Même si la dalle à froid, le matin inspire peu… Les aspects plaisir et beauté de la voie seront déterminants pour notre sélection: Pascal décontracté.

ESCALADE Course prévue: Eggturm - Marchzähne - traversée classique - 2253 mètres. Course effectuée: Les Chézerys • Date: 16 octobre 2011 • Chef de course: Gabler Clark • Adjointe: Yerly Norbert • Participants: 5

© D. R.

Course prévue Eggturm Marzanhene, course effectuée longues voies aux Chéserys car la météo force Clark et son adjoint Pascal à trouver un plan «B» pour ce dimanche qui s’annonçait magnifique! Paradoxal en ces belles journées d’un autonome ensoleillé et chaud. Il a en effet neigé en moyenne et haute montagne et, sur les versants nord, même à basse altitude celle-ci n’a pas complètement fondu. Ainsi certains passages délicats dans la course initiale sont désormais impraticables. Parmi les propositions de remplacement présentées lors du stamm, les participants retiennent le site de Chéserys et c’est à 7h45 dimanche matin que nous quittons les Fourmis. Après un trajet calme de 80 minutes environ, nous voici attablés au café juste à la frontière et c’est peu de temps après que nous voyons deux lutins farceurs et pleins de bonne humeur pousser la porte du bistrot: Yves et Silke de passage dans la région nous rejoignent. Un court trajet nous mène au parking du col des Montets d’où nous entamons, dans la fraîcheur matinale, la montée vers les falaises déjà visibles au loin et baignées par une douce lumière orangée. Notre arrivée au pied des dalles est saluée par un superbe bouquetin qui, tout au long de la journée fera des allées et venues

Voie bleue 5C: Loïc-Roland Voie EMHM 5C: Pascal-Vicenta/Clark-Francesca: 5C+, 5A, 2B, 5C, 4B. Que dire sur les deux premières longueurs? Bon équipement, dalle finaude mais pleine de ressources pour les pieds et des aspérités pour les mains qu’il faut chercher sans précipitation. Ensuite une traversée en biais nous mène au relais de la 3e longueur. Au-dessus de nos casques s’élève alors la 4e longueur. La plus belle: départ sur un bout de pilier, puis vient un peu de dièdre qu’il faudra quitter pour traverser sous un toit et arriver sur un mur vertical avant de pouvoir s’installer au relais avec une petite touche de fierté quand même: jolis mouvements d’escalade, avec des belles prises inversées, un granite magnifique, accrocheur qui permet des prises de mains sécures même lorsque trois spits avant la sortie de la longueur je réalise que je n’ai plus de dégaines à mon baudrier! Fort heureusement j’ai des mousquetons à vis, des sangles et Clark, encore au relais supérieur, me lancera une dégaine. Avec la dernière longueur on parvient sur une terrasse où on aurait envie de s’attarder au soleil et savourer le spectacle qui s’offre à nous. Mais le temps passe aussi Pascale installe la corde et entame la descente en rappel. Tout se passera bien hormis une corde coincée dans une fissure qui demandera une remontée sur corde au prusik. Le soleil poursuit sa course inexorablement dans un ciel bleu azur et nous terminerons cette très belle journée d’escalade avec quelques moulinettes avant de ranger et retourner dans la vallée les yeux remplis de paillettes dorées et de beaux souvenirs; car non seulement les cordes nous relient les uns aux autres mais également la confiance, la solidarité, la bonne humeur et l’amitié étaient aussi du voyage. Voyage que nous continuerons au tour d’un verre dans le chalet d’Yves et Silke. Merci à tous pour ces moments! 

Un participant

Passion Montagne – numéro 2 – octobre 2010

39

Passion Montagne N°1 - 2012  

Ce magazine offre une plate-forme d’information dynamique et complète fournissant des informations en lien avec la montagne et ses activités...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you