Issuu on Google+

LA BAMBOULE PAS À PAS

DOCTEUR HATEAU & PROFESSEUR JEAN-LOUIS

Les éditions ALLO BAMBOULE


PRÉFACE La Bamboule est à la fois un art et une science. Dénigrée pendant des siècles elle fut malheureusement reléguée au rang de vulgaire divertissement populaire. Aujourd’hui elle retrouve peu à peu ses lettres de noblesse et les scientifiques et intellectuels s’intéressent au sujet. Nous ne vous parlerons pas ici de Mister Cocktail, de « fête online » et autres pseudobamboules, il s’agit de la Bamboule dans son sens le plus pur et le plus noble, celle faite de transpiration, de bleus et de courbatures. Le professeur Jean-Louis et le Docteur Hateau depuis les années 2000 se sont penchés sur le sujet et ont publié plusieurs études sur la Bamboule. Ils ont réunis ici les résultats de leurs travaux et se sont également appuyés sur les recherches de plusieurs scientifiques de renommée mondiale dans le modeste but de vous livrer un état des lieux des connaissances actuelles en matière de Bamboule. Ces connaissances ont longtemps été sacrifiées et réservées aux plus érudits d’entre nous dans le but d’éblouir les personnes étrangères à cette science les privant ainsi du plus bel art qu’il soit. Il est temps qu’elles soient révélées au plus grand nombre. Convaincus de cette vérité nous avons employé un style simple, clair et précis tout en illustrant les propos afin d’être compris de tous. Nous sommes persuadés que si ces règles et ces conseils étaient suivis par le plus grand nombre il en résulterait une prolongation de la vie et une amélioration de l’espèce humaine. Exit les guerres et les conflits laissons entrer la Bamboule dans nos vies. Les Éditions ALLO BAMBOULE


SOMMAIRE

I. LES ACCESSOIRES DE FÊTE II. LA DANSE & LA MUSIQUE III. LES CHOSES À ÉVITER IV. LES LENDEMAINS


LES ACCESSOIRES DE FÊTES


LES ACCESSOIRES

LES CONFETTIS Accessoire indispensable à une bonne Bamboule, les confettis sont de petits morceaux de papier colorés qui sont lancés sur la foule. À l’origine, il s’agissait de dragées, d’où leur nom (confetti signifiant dragées en italien). Celles-ci furent ensuite remplacées par de petites boulettes de plâtre enrobées de papier pour finalement n’être plus que de simples petits bouts de papier. Il est à noter que de nombreuses ordonnances au début du XXème siècle visaient à limiter voire à interdire l’utilisation de confettis par soucis d’hygiène. C’est ainsi qu’entre 1919 et 1932 ils furent purement et simplement interdits dans la capitale . Imaginez donc le désarroi des bambouleurs de l’époque. De nos jours, chanceux que nous sommes, il n’y a plus aucune limitation ni interdiction, sachons donc en profiter convenablement. Afin que l’effet soit garanti, l’utilisation doit être correcte, le mouvement sûr et effectué au moment opportun. En ce qui concerne la quantité, nous ne saurions que trop vous conseiller d’être déraisonnable ! Le lancer peut-être effectué à l’aide de vos mains mais il vous est aussi possible de louer de superbes canons à confettis permettant d’en projeter des milliers en un seul lancer.

9


LES ACCESSOIRES

MÉTHODE DE CALCUL PERMETTANT DE DÉTERMINER L’INSTANT IDEAL POUR LE LANCER DE CONFETTIS Soit : T = ( x + t ) l’instant idéal avec x =

(v+t) v2

n le nombre de participants t l’heure de début de la bamboule en minutes v la moyenne des verres consommés depuis T par personne

T=(x+t)=x+

(v+t) v2

Exemple : Les invités sont arrivés à 20h, la Bamboule a réellement débuté à 21h15. On pouvait compter dans la salle 70 personnes ayant consommé en moyenne 3,5 bières chacune. Quand pourra-t-on procéder au lancer de confettis ? On a donc : t = 21h15 = 1275 minutes n = 70 v = 3,5 En appliquant la formule cela nous donne :

T=x+t= T=

( 70 + 1275) 3,5

2

+ 1275 = 112,08 + 1275 = 1387.08 minutes

1387,08

= 23,11h = 23h05 60 Le lancer sera effectué à 23h05. C.Q.F.D 10


LES ACCESSOIRES

LE LANCER MANUEL

L’avant-bras détendu, la paume de la main vers le haut, le sujet fléchit le poignet. Il forme un angle de 30° avec l’avant-bras.

L’avant bras toujours détendu, la paume vers le haut. Le poignet remonte énergiquement. Ouverture de la main, les doigts en extension, le sujet procède au lancer.

LE CANON À CONFETTI

Le sujet positionne le canon, et oriente l’angle de tir à l’aide de sa main droite.

Le sujet appuie sur le déclencheur.

POF !

11


LES ACCESSOIRES

LE CHAPEAU POINTU Le couvre-chef indispensable pour une fête réussie. Souvent et très justement associé à la queuleuleu (cf p. 16), il fut lui aussi démocratisé par une chanson célèbre : Turlututu chapeau pointu.

Le sujet est affublé d’un chapeau pointu.

LE CIERGE MAGIQUE Le cierge magique tient son nom des cierges religieux. Il s’agit d’un bâtonnet d’une vingtaine de centimètres enrobé de matière pyrotechnique. Lorsqu’il est allumé le cierge magique se consume lentement en formant de magnifiques étincelles dorées. Celles-ci sont inoffensives, il convient toutefois de manipuler le cierge avec précaution. Quoi de mieux qu’un cierge magique pour égayer une Bamboule. Ils raviront les invités à toute heure.

Le sujet est manifestement ravi par son cierge magique.

12


La Bamboule pas à pas (extrait)