Page 1

Le 8 Grand-Mont 33, CP 53 1052 Le Mont-sur-Lausanne +41 21 653 64 45 Fax. +41 21 653 21 28

Champ Blanchon 51 1422 Grandson +41 24 445 64 45

2012

admin@impact-concept.ch www.impact-concept.ch CHE - 101.408.373 TVA


i

TABLE DES MATIERES

1

GENERALITES ................................................................................................................ 1

1.1 SITUATION GENERALE.................................................................................................... 1 1.2 DONNEES GENERALES DU PROJET ................................................................................. 1 1.3 HISTORIQUE ................................................................................................................... 2 1.3.1 Etapes et permis successifs du développement de la marnière .................................. 2 1.3.2 Projet d’extension ...................................................................................................... 6 2

PROCEDURE .................................................................................................................... 7

2.1 2.2 3

DEMARCHE PARTICIPATIVE ........................................................................................... 7 SURVEILLANCES ET GARANTIES .................................................................................... 7 SITE ET ENVIRONS........................................................................................................ 9

3.1 3.2 3.2.1 3.2.2 3.2.3 3.3 3.3.1 3.3.2 3.4 3.5 3.6 3.6.1 3.6.2 3.6.3 3.6.4 3.6.5 3.7 3.8 3.8.1 3.8.2 3.8.3 3.8.4 3.9 3.9.1 3.9.2 3.9.3 3.9.4 3.9.5

AFFECTATION DU TERRITOIRE ...................................................................................... 9 GEOLOGIE ...................................................................................................................... 9 Contexte géologique .................................................................................................. 9 Reconnaissances géologiques .................................................................................. 10 Qualité des matériaux .............................................................................................. 11 HYDROGEOLOGIE......................................................................................................... 13 Contexte hydrogéologique ....................................................................................... 13 Situation hydrogéologique ....................................................................................... 13 HYDROLOGIE................................................................................................................ 14 DANGERS NATURELS .................................................................................................... 14 MILIEUX NATURELS ..................................................................................................... 14 Méthode ................................................................................................................... 14 Consultation des inventaires et documents de référence ......................................... 15 Flore et végétation.................................................................................................... 15 Faune ........................................................................................................................ 18 Valeur écologique globale ....................................................................................... 21 FORET ........................................................................................................................... 21 SOLS .............................................................................................................................. 22 Données générales ................................................................................................... 22 Prospection pédologique .......................................................................................... 22 Type de sol ............................................................................................................... 22 Sensibilité des sols au compactage .......................................................................... 23 CADRE GEOGRAPHIQUE ............................................................................................... 24 Paysage .................................................................................................................... 24 Consultation des Inventaires et des documents de référence ................................... 24 Chemin de randonnée pédestre ................................................................................ 24 Inventaire des voies de communication historiques ................................................ 25 Archéologie .............................................................................................................. 25

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


ii 4

PROJET ........................................................................................................................... 26

4.1 DESCRIPTION DU PROJET............................................................................................. 26 4.1.1 Situation et définition des périmètres du plan d'extraction et de l'aire d'exploitation . ................................................................................................................................. 26 4.1.2 Définition des cotes d'exploitation .......................................................................... 26 4.1.3 Profil d'exploitation ................................................................................................. 27 4.1.4 Volumes et durée ..................................................................................................... 27 4.1.5 Contraintes d'exploitation ........................................................................................ 28 4.1.6 Conduite de l'exploitation ........................................................................................ 29 4.1.7 Planification de la poursuite de l'exploitation ......................................................... 31 4.1.8 Traitement et stockage des matériaux ..................................................................... 32 4.1.9 Réaménagement du site ........................................................................................... 33 4.2 CONFORMITE AVEC L'AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ............................................. 34 4.2.1 Affectation actuelle du site ...................................................................................... 34 4.2.2 Plan d’extraction « Plan Champ » ........................................................................... 34 4.3 JUSTIFICATION DU PROJET .......................................................................................... 34 4.4 DONNEES DE BASE CONCERNANT LE TRAFIC .............................................................. 35 4.4.1 Périmètre d’étude..................................................................................................... 35 4.4.2 Charges de trafic ...................................................................................................... 36 4.5 UTILISATION RATIONNELLE DE L'ENERGIE ................................................................ 38 4.6 DESCRIPTION DE LA PHASE DE REALISATION (CHANTIER) ......................................... 38 5

IMPACTS DU PROJET SUR L'ENVIRONNEMENT .............................................. 39

5.1 5.1.1 5.1.2 5.1.3 5.1.4 5.1.5 5.1.6 5.2 5.2.1 5.2.2 5.2.3 5.2.4 5.2.5 5.3 5.4 5.5 5.5.1 5.5.2 5.5.3 5.6 5.7 5.8 5.9 5.10

PROTECTION DE L'AIR ET DU CLIMAT ......................................................................... 39 Types de polluants atmosphériques ......................................................................... 39 Sources de polluants atmosphériques et périmètre d'étude ..................................... 39 Méthodologie ........................................................................................................... 39 Valeurs limites OPair .............................................................................................. 40 Exploitation de la marnière ..................................................................................... 40 Voies de communication ......................................................................................... 47 PROTECTION CONTRE LE BRUIT ET LES VIBRATIONS ................................................. 48 Périmètre d'étude et degrés de sensibilité ................................................................ 49 Méthodologie ........................................................................................................... 49 Valeurs limites OPB ................................................................................................ 50 Exploitation de la marnière ..................................................................................... 51 Voies de communication ......................................................................................... 53 PROTECTION CONTRE LES RAYONNEMENTS NON IONISANTS ..................................... 56 PROTECTION DES EAUX ............................................................................................... 56 PROTECTION DES SOLS ................................................................................................ 56 Modalités de décapage, stockage et remise en état ................................................. 56 Bilan des surfaces d'assolement .............................................................................. 58 Mesures.................................................................................................................... 58 SITES POLLUES ............................................................................................................. 59 DECHETS, SUBSTANCES DANGEREUSES POUR L'ENVIRONNEMENT ............................ 60 ORGANISMES DANGEREUX POUR L'ENVIRONNEMENT ................................................ 60 PROTECTION EN CAS D'ACCIDENTS MAJEURS, D'EVENEMENTS EXTRAORDINAIRES ET DE CATASTROPHES ....................................................................................................... 60 CONSERVATION DE LA FORET ..................................................................................... 60

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


iii 5.11 PROTECTION DE LA NATURE ........................................................................................ 60 5.11.1 Impacts du projet sur la faune .................................................................................. 60 5.11.2 Impacts du projet sur la flore ................................................................................... 61 5.11.3 Description des mesures .......................................................................................... 62 5.11.4 Bilan des mesures de compensation écologiques .................................................... 70 5.12 PROTECTION DU PAYSAGE NATUREL ET BATI ............................................................. 71 5.12.1 Evaluation de l'impact visuel ................................................................................... 71 5.12.2 Mesures de réduction des impacts ........................................................................... 72 5.13 PROTECTION DU PATRIMOINE BATI ET DES MONUMENTS, ARCHEOLOGIE ................. 72 6

IMPACTS DE LA PHASE DE REALISATION.......................................................... 73

7

ETAPE ULTERIEURE .................................................................................................. 74

8

CONCLUSIONS .............................................................................................................. 75

9

ANNEXES ........................................................................................................................ 77

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


1

1 1.1

GENERALITES Situation générale

La société Morandi Frères SA exploite actuellement un gisement de marnes sur la commune de Peyres-Possens, au lieu-dit « Au Plat », aux coordonnées moyennes 543'850 / 168'700 (voir situation 1:25'000 à l'annexe n° 317.1-1.1). Cette exploitation permet d'alimenter en matière première l'usine située à proximité pour la fabrication de briques. Cette exploitation est soumise aux prescriptions du 30 mai 1986 et a fait l’objet d’une demande de permis d’exploiter pour approfondissement de l’étape 6 (abaissement de la cote 640 autorisée à la cote 620 m, dossier du 1er mars 2006 du Bureau Technique Pierre-André Nicod à Moudon). Cette demande a fait l’objet d’une enquête publique du 27 avril au 27 mai 2006 qui s’est concrétisée par un permis pour un volume de 150'000 m3. Le solde de l’exploitation actuelle correspond à une durée d’environ 3 ans. Le gisement est recensé en tant que site n° 1223-101 au Plan directeur des carrières (PDCar) du Canton de Vaud, adopté par le Grand Conseil le 18 septembre 1991, et repris dans le PDCar adopté le 9 septembre 2003.

1.2

Données générales du projet

La société Morandi Frères SA désire planifier la poursuite de ses activités et a, dans ce but, élaboré une étude géologique en vue de définir les conditions d'exploitation du gisement sur la plate-forme de « Plan Champ » (voir situation 1:2'500 à l'annexe n° 317.1-1.2). Ce site constitue une exploitation séparée de l'exploitation actuelle « Au Plat » par la route cantonale RC 436d. Il correspond à la continuité du gisement en direction du sud-ouest. La reconnaissance du site par sondages électriques et forages a permis de définir l'emprise de la zone exploitable. Le gisement est relativement hétérogène avec des intercalations de niveaux gréseux ; la partie nord-ouest de la zone définie au PDCar n'est constituée que de grès et est donc inexploitable. Par ailleurs, la surface de l'exploitation envisagée présente deux zones géologiques avec une zone marneuse au sud et une zone plus gréseuse au nord. Le volume exploitable est d'environ 770'000 m3, ce qui permet une exploitation sur une durée d'environ 26 ans. Le plan d'exploitation prévoit une exploitation en creux d'une profondeur maximale de 50 m. L'extraction des matériaux se fera de manière générale par abaissements successifs de platesformes en escalier en 3 étapes distinctes. Les matériaux extraits permettent l'alimentation de l'usine pour la fabrication de briques. Le site de l'usine est actuellement affecté en zone industrielle. La distribution de la production de l'usine se fait en totalité par camions. Le plan d’extraction propose deux périmètres d’exploitation permettant d’assurer l’extraction Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


2 des marnes et le comblement total du site sur la plateforme de « Plan Champ » ainsi que le comblement et la remise en état finale du site « Au Plat », actuellement en exploitation. En effet, les permis antérieurs ne prévoyaient pas de remise en état précise du site, mais le définissaient comme pouvant « être affecté en fin d’exploitation à une décharge dont la classe sera fixée par le Service cantonal des eaux ». Le présent projet précise la topographie finale du réaménagement et définit que seuls les matériaux d’excavation sains seront entreposés sur ces deux aires d’exploitation.

1.3

Historique (voir situation au 1:2'500 – annexe n° 317.1-1.2)

La marnière de Peyres-Possens est propriété de Morandi Frères SA depuis 1944 avec l'usine ancienne. Toutefois, ce n'est qu'avec la construction de la nouvelle usine en 1961 que l'exploitation s'est poursuivie au rythme actuel et avec les moyens utilisés aujourd'hui. 1.3.1

Etapes et permis successifs du développement de la marnière

Par lettre du 10 août 1976, le Secrétariat général du Département des travaux publics demande à l'entreprise de procéder à une régularisation sur le plan administratif par délimitation du périmètre selon la Loi sur les carrières du 21 novembre 1967. Le 20 décembre 1978, le Département des travaux publics a délivré un permis d'exploitation visant la régularisation dans le cadre d'une délimitation du périmètre et d'un approfondissement. Ce permis, basé sur le plan du 8 juin 1978, concerne l'étape 1 avec une extraction des matériaux limitée à la cote 650 m. Le principe d'une extension vers l'est (étape 2 figurée sur le plan susmentionné) était admis mais sa mise en œuvre restait subordonnée à l'octroi d'un nouveau permis. Le 3 février 1982, le Secrétariat général du Département des travaux publics a délivré un nouveau permis d'exploiter pour les étapes 1, 2 et 2bis selon le plan du 15 décembre 1981 ; cette étape 2bis constitue une extension vers le nord et sera nommée par la suite étape 3. Ce permis était conditionné par une autorisation de défrichement portant sur une surface de 3'350 m2 (sur l'étape 2bis), qui a été délivrée par l'Office fédéral des forêts le 27 août 1982. Le reboisement compensatoire de 3'750 m2 proposé hors du site a été effectué à la fin de l'année 1983. Une réflexion sur la conduite de l'exploitation, avec une définition des volumes exploitables, et les intentions d'exploitation dans le temps a conduit à une adaptation du permis du 3 février 1982, selon les nouvelles étapes suivantes : « Au Plat I »:

Permis du 31 mai 1986 pour un volume de 600'000 m3 selon les prescriptions du 27 mai 1986, avec une échéance de remise en état au 30 juin 1990. La cote inférieure de l'exploitation était limitée à 650 m.

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


3 « Au Plat II » : Exploitation suspendue par l'avenant du 2 juin 1986 au permis d'exploitation En effet, cette étape ne devait pas débuter dans un avenir proche. « Au Plat III » : Permis du 3 juin 1986 pour un volume de 320'000 m3, selon les prescriptions du 30 mai 1986, avec une échéance de remise en état au 30 juin 1995. La cote inférieure était limitée à 650 m. Les volumes de découverte rencontrés lors de l'exploitation ont été plus importants que prévu et, de manière à disposer d'une excavation permettant de stocker tous les volumes excédentaires, la société Morandi Frères SA a sollicité un abaissement du fond d'exploitation et une extension du périmètre au nord. L'extension « Au Plat IV » a été autorisée par le Département des travaux publics selon le permis d'exploiter du 15 mai 1987 pour un volume de 45'000 m3. Ce permis était basé sur les plans, les profils, ainsi que sur le mémoire technique du 21 janvier 1987 du bureau Louis Nicod, géomètre à Moudon. L'exploitation était soumise aux prescriptions du 13 mai 1987 avec une cote inférieure limitée à 640 m. La remise en état de cette étape a été reconnue conforme lors de la visite du 12 octobre 1988. La demande d'approfondissement des étapes I et III, avec une profondeur minimale à la cote 640 m, a fait l'objet des avenants suivants : « Au Plat I » :

Avenant n° 1 du 19 mai 1987 au permis d'exploiter pour un volume supplémentaire de 190'000 m3, ce qui porte le volume exploitable total à 790'000 m3. L'échéance de remise en état est portée au 30 juin 1995.

« Au Plat III » : Avenant n° 1 du 20 mai 1987 au permis d'exploiter pour un volume supplémentaire de 90'000 m3, ce qui porte le volume exploitable total à 410'000 m3. L'échéance de remise en état est portée au 30 juin 1995. Ces deux étapes ont par la suite fait l'objet d'une prolongation du permis d'exploiter le 5 février 1993 sous la dénomination « Au Plat 8 » pour un volume maximum exploitable de 1'200'000 m3 et avec une remise en état des lieux au 30 juin 1997. Par la suite, un nouveau plan d'exploitation a été élaboré et, à la demande de la société Morandi Frères SA, le Département des travaux publics a modifié l'ordre des étapes avec une nouvelle numérotation, ce qui a conduit aux deux permis d'exploiter suivants : « Au Plat 5 » :

permis d'exploiter du 24 septembre 1997 pour un volume maximum exploitable de 60'000 m3, selon les prescriptions techniques du 30 mai 1986 et avec une remise en état des lieux au 30 juin 2003.

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


4 « Au Plat 6 » :

permis d'exploiter du 30 septembre 1997 pour un volume maximum exploitable de 300'000 m3, selon les prescriptions techniques du 30 mai 1986 et avec une remise en état des lieux au 30 juin 2011.

Une demande de permis d’exploiter pour approfondissement de l’étape 6 (abaissement de la cote 640 à la cote 620 m, dossier du 1er mars 2006 du Bureau Technique Pierre-André Nicod à Moudon) a fait l’objet d’une enquête publique du 27 avril au 17 mai 2006. Cette demande porte sur un volume de 150'000 m3 et prolonge le permis jusqu’au 20 juin 2024 Le tableau de la page suivante présente un récapitulatif des différentes autorisations d'exploiter.

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne 317.1-EP-01

Localisation

Autorisation du

Prescriptions du

Plans du

Volume m3 expl. max.

Cote mini. d'expl.

Etapes 1-2 pe

20 décembre 1978 selon enquête du 28 juillet 1978

id

8 juin 1978

pas défini

650

Etapes 1-2-2bis

3 février 1982

id

15 décembre 1981 cf 27.12.1981

pas défini

650

Plat I pe

31 mai 1986

27 mai 1986

8 juin 1978

600'000

650

Plat II av 1

2 juin 1986

Plat III pe

3 juin 1986

Plat IV pe

Plat III av 1 Plat 8 pe (étapes 1 et 3 : prolongation)

30 juin 1990 expl. suspendue

30 mai 1986

8 juin 1978

320'000

650

30 juin 1995

13 mai 1987

21 janvier 1987

45'000

640

30 juin 1992

27 mai 1986

8 juin 1978

790'000

640

30 juin 1995

30 mai 1986

8 juin 1978

410'000

640

30 juin 1993

Commune de Peyres-Possens Marnière de « Plan Champ »

5 février 1993

27 et 30 mai 1986

Plat 5 pe

24 septembre 1997

30 mai 1986

Plat 6 pe

30 septembre 1997

30 mai 1986

Plat 6 approfondissement pe

9 février 2007

TABLEAU SYNOPTIQUE DES AUTORISATIONS D'EXPLOITER

(1'200'000)

30 juin 1997

2 septembre 1997

60'000

30 juin 2001 prolongée au 30 juin 2003

2 septembre 1997

300'000

30 juin 2011

1er mars 2006

150'000

pe = permis

av = avenant

620

30 juin 2024

5

Plat I av 1

15 mai 1987 selon enquête du 20 février 1987 19 mai 1987 selon enquête du 20 février 1987 20 mai 1987 selon enquête du 20 février 1987

suspendu

Échéance remise en état


6 1.3.2

Projet d’extension

Un dossier d’extension de la marnière (dossier n° 317 du 16 août 2004) a fait l’objet d’un examen préalable avec préavis des services du 17 juin 2004 et d’une enquête publique « Plan Partiel d'Affectation, marnière de Plan Champ » du 2 novembre au 1er décembre 2004. Le dossier proposait une affectation pour l'exploitation des matériaux avec un réaménagement de la marnière actuelle. Le dossier était entièrement géré par le Service du Développement Territorial (SDT) selon la procédure LATC. Le dossier mis à l'enquête a fait l'objet de 26 oppositions. Les opposants ont été entendus lors d'une séance de conciliation le 17 mars 2005. Après analyse de la situation, la municipalité a renoncé à lever les oppositions et à présenter le projet au Conseil Général, et a donc informé la société Morandi Frères SA qu'elle suspendait la procédure en lui demandant de reprendre le projet en tenant compte des remarques des opposants. L'entreprise Morandi Frères SA a rencontré quatre personnes désignées par le Conseil Général, qui ont précisés différents « points à résoudre ». Concernant les impacts, les points sont les suivants: − impact visuel ; − impact du bruit ; − impact de la poussière ; − impact du développement durable ; − impact du trafic motorisé supporté par le village et les environs ; − décharge de matériaux pollués exclue. L'ensemble de ces points est traité dans le rapport d'impact. Le point concernant la décharge a fait l'objet d'une confirmation par le SESA, Section des déchets dans un courrier du 17 mars 2011 destiné à la commune : « […] notre Service proposera au Conseil d’Etat, comme objet de sa compétence, de retirer du Plan de gestion des déchets le site de Peyres-Possens, qui y figurait comme site de décharge. Le département abandonne ainsi définitivement, avec effet immédiat, toute planification de projet de décharge pour matériaux inertes (DCMI) et de décharge bioactive (DCB) à PeyresPossens. Seuls seront admis sur le site des matériaux d’excavation sains, soit des matériaux terreux et pierreux de chantiers de la région, dont la provenance et la qualité donnent lieu à des contrôles. […] » Lors de la séance du COPIL du 19 avril 2010, il a été décidé que la procédure à suivre serait un Plan d’extraction avec demande simultanée de permis d’exploiter. Ce nouveau dossier doit faire l’objet d’une procédure complète selon la Loi sur les Carrières (LCar). Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


7

2

PROCEDURE

Le projet d'extension de la marnière est soumis à la Loi sur les carrières (LCar) du 24 mai 1988 et à son règlement d'application du 26 mai 2004. Ce projet, dont le gisement exploitable constitue un volume supérieur à 300'000 m3, est soumis à une étude d'impact sur l'environnement (EIE) selon les dispositions de l'Ordonnance fédérale relative à l'étude d'impact sur l'environnement (OEIE) du 19 octobre 1988 (type d'installation n° 80.3 de l'annexe OEIE) et de son Règlement cantonal d'application du 25 avril 1990. Ce dossier propose l'établissement d'un plan d'extraction avec une demande de permis d'exploiter simultanée sur l'ensemble de son périmètre. Conformément à l'article 8 OEIE et aux directives de l'autorité compétente cantonale, il a tout d'abord été procédé à l'établissement d'une enquête préliminaire dans le but de déterminer les impacts que la réalisation du projet pourrait avoir sur l'environnement. Un rapport d'enquête préliminaire pour l'étude d'impact a été présenté à la Commission interdépartementale pour la protection de l'environnement (CIPE) en séance du 5 octobre 2010. Le présent projet a été établi conformément aux remarques formulées lors de cette séance.

2.1

Démarche participative

Le dossier est le résultat d’une collaboration entre : - La Municipalité de Peyres-Possens ; - L’entreprise Morandi Frères SA ; - Le Service des Eaux, Sols et Assainissement du Canton de Vaud ; - Le bureau Impact-Concept SA (bureau pilote) ; - Le bureau d'études Nicod + Perrin ingénieurs et géomètres SA. Plusieurs séances d’information avec les représentants des associations de protection de l’environnement et des groupes d’intérêt locaux (propriétaires, voisins, riverains) ont été tenues les 9 décembre 2010, 17 mars et 13 décembre 2011. Une séance du groupe nature (CCFN et associations de protection de l’environnement) a eu lieu le 11 janvier 2012. Une séance d’information publique à la population a eu lieu le 27 mars 2012 conformément à l’art. 3 LATC.

2.2

Surveillances et garanties

La Loi sur les Carrières et les prescriptions d’exploitation prévoient un certain nombre de surveillances et de garanties. Les principales sont les suivantes : -

Surveillance de l’exploitation : L’exploitation génère chaque année un contrôle

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


8

-

-

technique par l’Association Suisse des Sables et Graviers (ASGB) qui transmet un rapport annuel au SESA. Surveillance géométrique : Le contrôle de l’avancement de l’exploitation est réalisé par un géomètre officiel. Une synthèse des volumes et de la topographie du site est réalisée à la fin de chaque étape. Surveillance agropédologique : Les phases de décapage et de remise en état des sols sont suivies par un spécialiste de la protection des sols sur les chantiers, aggréé par le SESA. Surveillance biologique : L’efficacité des mesures biologiques sont contrôlées régulièrement et celles-ci peuvent être adaptées au cours du projet en fonction des objectifs et des résultats. Un rapport est transmis à la fin de chaque étape au CCFN. Dans le cadre de la certification Nature et Economie, le suivi biologique cauditionne également le maintien du label pour l’entreprise. Surveillance de la qualité des matériaux de comblement : La qualité des matériaux est contrôlée par des visites à l’improviste. L’entreprise à l’obligation de conserver les bons de livraisons attestant de la qualité des matériaux, afin d’identifier assez tôt les éventuels risques de pollution.

Ces surveillances sont complétées par une garantie de remise en état. Sur la base d’une garantie bancaire calculée en fonction du volume extrait et de la surface à restituer, le SESA peut en tout temps, en cas de manquement de l’entreprise, engager des travaux de remise en état du site. Dans le cas du projet de marnière de « Plan Champ », les différents rapports de surveillance seront présentés régulièrement à un comité de suivi constitué de représentants de l’exploitant, de la Municipalité, des Services cantonaux concernés, du Conseil général ou communal, des bureaux chargés des différentes surveillances et des représentants des riverains et des associations de protection de l’environnement. Ce comité de suivi aura comme responsabilité de contrôler l’application des mesures prévues dans le rapport d’impact et dans les prescriptions d’exploitation et de les adapter, si nécessaire, en fonction de l’évolution des objectifs.

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


9

3

SITE ET ENVIRONS

3.1

Affectation du territoire (voir annexe n° 317.1-4.1)

Le site d’exploitation envisagé est situé sur le territoire de la commune de Peyres-Possens au nord-ouest du village de Possens. Dès le 1er janvier 2013, la commune de Peyres-Possens va fusionner avec 8 communes voisines (Chanéaz, Chapelle-sur-Moudon, Correvon, Denezy, Martherenges, Neyruz-surMoudon, Saint-Cierges et Thierrens) pour former la commune de Montanaire. Le projet se situe en bordure du vallon de la Menthue, à une altitude moyenne de 670 m. Le plan des zones de la commune de Peyres-Possens du 22 septembre 1981, approuvé par le Conseil d'Etat le 4 août 1982, figure : − l'usine et ses bâtiments annexes en zone industrielle ; − l'emprise de la future exploitation « Plan Champ » en zone agricole (une petite partie au nord de l’extension touche la zone industrielle précitée) ; − l'emprise de l'exploitation actuelle « Au Plat » principalement en zone agricole, avec une petite surface en zone industrielle. Le règlement communal sur le plan général d'affectation et la police des constructions, adopté par le Conseil d'Etat le 4 août 1982, a été modifié et adopté en 2003 par le conseil d’Etat. Le périmètre d’extraction s'appuie sur les limites cadastrales de la parcelle n° 65 au sud et à l’ouest de l’exploitation en ce qui concerne le secteur « Plan Champ » et sur le périmètre de l'ancienne exploitation en ce qui concerne le secteur « Au Plat ». Les parcelles concernées font partie du syndicat d’améliorations foncières de Peyres-Possens (inscription de la mention AF au registre foncier sous le numéro 100812).

3.2 3.2.1

Géologie Contexte géologique

Cadre géologique régional La topographique exprime, par un modelé arrondi et émoussé, la nature géologique des terrains sous-jacents, ainsi que leur structure. Il s'agit pour l'essentiel, de dépôts molassiques, couverts plus ou moins partiellement par des matériaux meubles mis en place lors des phases glaciaires qui se sont succédées au Quaternaire. Cadre géologique local Le site de la marnière s'inscrit dans une zone où le soubassement géologique appartient à l'étage Aquitanien (voir annexe n° 317.1-2.1, extrait au 1:10'000 de la carte géologique de la Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


10 Suisse - feuille 1223, Jorat). Cette formation est composée d'une alternance d'horizons de grès plus ou moins altérés en surface, de marnes grises ou bigarrées et d'argiles ; tous les termes intermédiaires de ces faciès pouvant être rencontrés. De par les phénomènes qui ont procédé à leur mise en place, ces horizons ne sont pas continus mais constituent des lentilles d'extension variable, dépassant rarement quelques centaines de mètres et permettant des passages latéraux entre marnes, argiles et grès. Les grès se présentent parfois en bancs de plusieurs mètres de puissance et donc bien visibles dans les affleurements du ravin de la Menthue et dans les falaises vers le Moulin des Engrins. L'inclinaison générale des couches géologiques est faible, plongeant d'environ 5° vers le sudest. Cette situation géologique est bien visible dans l'exploitation actuelle. Au sud de l'exploitation envisagée, la carte géologique montre le tracé d'une faille dont la prolongation traverse le site étudié. 3.2.2

Reconnaissances géologiques (voir situation géologique au 1:2'500 – annexe n° 317.1-2.2)

Le site a fait l'objet : − de plusieurs campagnes de reconnaissance géophysique (en totalité 46 sondages électriques) réalisées par le bureau Géologie – Géophysique J.-P. Burri à Meyrin et qui ont fait l'objet des rapports de mars 1991, décembre 1998, juillet 2000 et août 2000. − d'une campagne de reconnaissance par la réalisation de 10 sondages carottés effectués par les entreprises Zschokke-Locher SA et Stump Sondages SA en février et mars 2000. La longueur totale des forages s'élève à 527 m. Reconnaissance géophysique (voir annexes nos 317.1-2.4a et 2.4b) Une première campagne de 12 sondages électriques a été effectuée en mars 1991, permettant de tracer deux profils à l'ouest de l'usine. Cette campagne a été complétée en décembre 1998 par 18 sondages électriques permettant d'établir trois profils supplémentaires. Après une première interprétation, tous les sondages électriques ont été réinterprétés sur la base des relevés des forages carottés réalisés au printemps 2000, en imposant les limites géologiques observées. De plus, il a été tenu compte des sondages électriques d'étalonnage situés dans l'exploitation actuelle (ces sondages électriques donnent une résistivité de 71 Ωm pour le gros banc de grès dominant la carrière et 35 Ωm pour les marnes au plancher de la carrière). En prenant en compte les principes de l'équivalence, nous avons calculé à l’aide d’outils informatiques les paramètres de résistivité en fonction des épaisseurs imposées des différentes couches. Ces paramètres ont été ensuite étendus aux sondages électriques voisins pour déterminer une zone d'influence de chaque sondage mécanique. Les résultats font l'objet du rapport de juillet 2000. Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


11 Durant le mois d'août 2000, 16 nouveaux sondages électriques ont été exécutés dans la partie la plus marneuse des terrains, au sud de l'usine. Ces nouveaux sondages électriques, numérotés de 2001 à 2016, ont été traités de la même façon que ceux ayant fait l'objet de la réinterprétation du mois de juillet 2000. La synthèse de l'interprétation des sondages électriques corrélée avec les profils des forages est donnée à l'annexe n° 317.1-2.4a. Reconnaissance par forages carottés (voir annexe n° 317.1-2.3) Le gisement a été reconnu par 10 forages carottés. Les coupes de forages, ainsi qu'un tableau récapitulatif sont donnés à l'annexe n° 317.1-2.3. Le gisement exploitable est recouvert par une moraine limono-sableuse dont l'épaisseur varie de 5 à 10 m. Seul le forage F8 ne présente que 2 m de découverte. Les forages d'une profondeur de 50 à 60 m ont permis de reconnaître le gisement jusqu'aux cotes comprises entre 620 et 610 m, correspondant au fond du ravin de la Menthue. Ces forages ont mis en évidence : − la présence d'un niveau de grès de 15 à 20 m d'épaisseur et situé à faible profondeur aux forages F1, F2, F3 et F4. − une alternance de niveaux de grès et de marnes jusqu' à environ 30 m de profondeur aux forages F5, F6 et F8. Cette série surmonte un épais banc de grès traversé entre 30 et 45 m de profondeur. − une série très marneuse traversée sur plus de 30 m d'épaisseur aux forages F7, F9 et F10. Les bancs de grès traversés sont généralement peu indurés. Les forages ont été effectués à l'eau et aucune perte d'eau importante n'a été signalée. Ils n'ont pas été équipés de piézomètres. Les niveaux d'eau ont été mesurés le matin et le soir en cours de forage. Ces mesures montrent que les niveaux d'eau sont relativement stables. Seul le forage F6 a montré une forte infiltration entre 23 et 38 m de profondeur. Analyses chimiques Des échantillons ont été prélevés dans les niveaux marneux sur les carottes de forages afin de définir les pourcentages et la nature chimique des différents minéraux présents. 3.2.3

Qualité des matériaux

Les forages carottés ont mis en évidence : − une zone franchement gréseuse au nord-ouest (forages F1, F2, et F3) − une zone très marneuse au sud-est (forages F7, F9 et F10) − une zone avec alternance de niveaux gréseux et marneux au centre du site (forages F4, F5, F6 et F8) Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


12 Le gisement exploitable peut être défini sur ces deux dernières zones ; la zone franchement gréseuse est abandonnée. La réinterprétation de chaque sondage électrique calée sur le relevé des forages situés à proximité a permis de définir la zone d'influence de chacun des forages. Les profils géologiques présentés à l'annexe n° 317.1-2.5 montrent bien que les bancs de grès ne sont pas continus, et soulignent les importantes variations latérales du faciès. On peut supposer l'existence d'une discontinuité majeure entre la zone marneuse et la zone d'alternance qui pourrait correspondre au prolongement de la faille mentionnée sur la carte géologique (voir paragraphe n° 3.2.1 Contexte géologique). Dans le cadre de l'analyse du gisement, il est important de préciser les volumes des différents types de matériaux (marnes, marnes gréseuses, grès) afin de définir le gisement exploitable. Les sondages électriques nous ont permis de préciser la zone représentée pour chacun des forages. Aussi, dans chaque zone supposée homogène et représentée par le forage correspondant, les pourcentages des différents types de matériaux ont été précisés en considérant un fond d'exploitation correspondant au banc de grès le plus important rencontré. Chaque zone supposée homogène est représentée sur les profils géologiques par un compartiment limité par deux discontinuités géologiques supposées, ce qui permet de traduire de façon simplifiée le caractère lenticulaire des dépôts et les variations latérales du faciès dans l'analyse du gisement exploitable. D'une manière générale, le gisement exploitable comprend deux secteurs situés de part et d'autre de la faille principale supposée : −

Un secteur est très marneux correspondant à : − 67 % de marnes − 12 % de marnes gréseuses − 21 % de grès Un secteur ouest avec une alternance de marnes et de grès correspondant à : − 49 % de marnes − 14 % de marnes gréseuses − 37 % de grès

Cette disposition du gisement doit être prise en compte dans l'élaboration du principe du plan d'exploitation afin d'assurer une qualité constante de la matière première.

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


13 3.3 3.3.1

Hydrogéologie Contexte hydrogéologique

La nature lithologique des dépôts aquitaniens se traduit par une faible perméabilité des terrains. De nombreuses mesures effectuées régionalement en forage ou par le biais d'essais d'infiltration in situ montrent que la perméabilité oscille généralement entre 10-6 et 10-7 m/s. La majeure partie des dépressions topographiques dont le soubassement est lié aux terrains aquitaniens correspond à des zones marécageuses ou tourbeuses, aujourd'hui drainées pour la plupart. Les eaux météoriques qui s'infiltrent circulent dans les horizons de couverture et dans la partie altérée du substratum, pour donner lieu à des écoulements de surface au niveau de ruptures de pente, lorsque les niveaux imperméables recoupent la topographie. La progression gravitaire des eaux souterraines peut être dirigée par la fracturation du substratum rocheux, principalement dans les bancs de grès d'épaisseur importante. La direction principale des écoulements est d'axe sud-ouest / nord-est, parallèle à l'allongement des reliefs molassiques. La plupart des cours d'eau ainsi constitués sont de faible importance et collectent les eaux souterraines circulant en subsurface. Ils peuvent localement disparaître lorsqu'ils recoupent des matériaux plus perméables. 3.3.2

Situation hydrogéologique (voir annexe n° 317.1-2.6)

La zone d'étude est entièrement située en secteur üB de protection des eaux selon l’Ordonnance sur la protection des eaux (OEaux). Les cours d'eau situés à proximité (La Menthue, Le Botterel, Le Bugnonet) forment des vallons relativement encaissés qui sont également définis comme secteurs üB de protection des eaux. Aucun captage public ou privé n'a été recensé dans la zone d'étude. La source privée la plus proche, recensée par le Cadastre cantonal des sources, est située à environ 200 m au sud-est (source n° 3 du carré kilométrique 544/167) et à une altitude de 700 m, soit largement supérieure à la topographie actuelle du site du projet. Dans le front de l'exploitation actuelle, quelques venues d'eau sont visibles lors de précipitations importantes, principalement à la base du banc de grès sommital. Les eaux de ruissellement sur le site actuel forment un lac à partir duquel les eaux sont pompées. Ces eaux sont principalement utilisées pour l'alimentation de l'usine. Lorsque nécessaire, le surplus des eaux pompées est dirigé vers la Menthue par le réseau de canalisations existant pour l’évacuation des eaux claires. L'impact du projet sur les eaux souterraines est nul.

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


14 3.4

Hydrologie

Le site n'est traversé par aucun cours d'eau. Il est bordé à l'ouest par le vallon de la Menthue. Le fond maximum que pourrait atteindre l'exploitation est situé à la cote 620 m soit au-dessus du niveau de base du cours d'eau. La gestion des eaux de surface sur les sites actuel et futur est décrite au chapitre n° 4.1.6 Conduite de l'exploitation. Toutes les eaux qui sont actuellement rejetées dans la conduite des eaux claires, qui se déversent dans la Menthue, sont décantées au préalable. Après le réaménagement final du site, les eaux éventuelles qui seraient rejetées dans la Menthue seront retenues dans un bassin de rétention permettant de limiter le débit de restitution à une valeur inférieure à 20 l/s/ha (voir chapitre n° 4.1.5 Contraintes d'exploitation).

3.5

Dangers naturels

Dans le cours d’eau de La Menthue, on observe des phénomènes de glissements peu actifs (0 à 2 cm/an), mais le site étudié n’est lui-même pas exposé à des dangers naturels.

3.6

Milieux naturels

Ce chapitre décrit les valeurs naturelles des périmètres du Plan d’extraction « Plan Champ » et « Au Plat » (Commune de Peyres-Possens). Le secteur « Au Plat » est en phase terminale d’exploitation mais sera utilisé durant l’exploitation de « Plan Champ » comme site de stockage des matériaux. Etant un site de grande importance pour les amphibiens, son réaménagement doit permettre la conservation des espèces en danger présentes : alyte accoucheur, crapaud calamite et sonneur à ventre jaune. 3.6.1

Méthode

Les données nature se basent en premier lieu sur une série de prospections effectuées dans le périmètre d'étude au cours de la saison de végétation 2000 par le bureau d’études biologiques Raymond Delarze en vue du rapport d’impact du premier projet élaboré en 2001. Les valeurs naturelles présentes dans le périmètre d’extraction « Au Plat » et dans le périmètre d’extension de « Plan Champ » sont décrites. Une nouvelle visite du site en 2010 a permis de constater que les milieux décrits en 2000 restent similaires aujourd’hui, raison pour laquelle les données de 2000 ont été reprises pour le présent rapport. Pour les espèces, nous nous sommes néanmoins référés aux statuts actuels des Listes Rouges et des priorités du REC (réseau écologique cantonal). Les milieux de la marnière sont fréquemment exploités et des éboulements se produisent au niveau des falaises du périmètre « Au Plat ». Ainsi, la cartographie des milieux est souvent remodelée (annexe no 317.1-6.1, état en 2000). Une carte des valeurs naturelles (annexe no 317.1-6.4, état en 2000) indique où ont été constatées les valeurs naturelles les plus élevées sur le terrain. Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


15 3.6.2

Consultation des inventaires et documents de référence (voir annexe n°317.1-10.1)

Le cordon boisé bordant la Menthue est répertorié à l'Inventaire des Monuments Naturels et des Sites (IMNS) sous le n° 146 « Cours partiel de la Menthue et de ses affluents ». Il est par ailleurs classé dans le plan sectoriel sites-contraintes naturelles parmi les sites naturels et paysages à protéger. Il est probable que ce cours d’eau soit parcouru par les amphibiens du site « Au Plat » comme corridor de migration. Les deux périmètres se situent à environ 500 mètres du cours d’eau mais ne touchent pas cet objet. Une partie du périmètre d’extension est comprise dans le réservoir à faune d’importance régionale n°509. Aucun autre inventaire nature n’est à mentionner pour ce site. 3.6.3

Flore et végétation

La description des milieux qui suit repose sur une série de prospections effectuées dans le périmètre d'étude au cours de la saison de végétation 2000 (Bureau Delarze). Le travail effectué a consisté à cartographier la végétation, à décrire chaque type de milieu par des relevés phytosociologiques complets ou par la liste des espèces les plus intéressantes et significatives (liste à l’annexe n° 317.1-6.5). Une carte de la végétation à l'échelle 1:2'500 a été établie (voir annexe n° 317.1-6.1). Au niveau du périmètre « Au Plat », elle est encore aujourd’hui indicatrice des milieux présents mais leur disposition varie passablement au cours du temps comme l’exploitation de la marnière y a continué. Au niveau de « Plan Champ », elle représente très bien l’état actuel qui n’a pas changé (sauf différentes cultures chaque année). L'évaluation des milieux se base sur la Liste Rouge des plantes vasculaires éditée par l'Office Fédéral de l'Environnement, des Forêts et du Paysage (Landolt 1991), sur les annexes 1 et 2 de l'Ordonnance fédérale sur la Protection de la Nature et du paysage (OPN) concernant respectivement les milieux dignes de protection et les plantes protégées. Une carte de synthèse des valeurs naturelles (voir annexe n° 317.1-6.4), dans laquelle ont été également intégrées les observations zoologiques (voir chapitre faune), fournit une vue d'ensemble de cette évaluation. Description de l'état initial Milieux du périmètre d’extension de « Plan Champ » Cultures Le périmètre d'extension projeté est caractérisé par une exploitation agricole relativement intensive. La quasi-totalité de la surface est occupée par des parcelles régulièrement labourées. La flore de ces surfaces ne présente à priori pas d’intérêt. Quelques bandes de prairie permanente se trouvent en bordure du périmètre. La flore de ces milieux est dominée par des plantes de prés gras (annexe no 317.1-6.5: relevés 2, 3, 4). Aucune plante particulièrement rare ne s'y trouve. Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


16 Hêtraie Les forêts bordant le périmètre vers l'ouest appartiennent à la catégorie des hêtraies. Pour l'essentiel, il s'agit de hêtraie mésophile moyenne (Galio-Fagenion; relevé 4), dont une partie est enrésinée. Une petite tache de hêtraie acidophile (Luzulo-Fagenion) occupe le sommet d'une butte lessivée. La flore de ces forêts ne présente pas une sensibilité particulière. Ces forêts ne seront pas touchées par le projet d’extension (relevé 4 en annexe no 317.1-6.5). Lisière La végétation de lisière en bordure du périmètre présente une diversité moyenne. On constate l'absence d'ourlet ou de manteau buissonnant bien développé. Aucune plante rare ou d'un intérêt particulier n'a été observée. Milieux du périmètre de l’exploitation « Au Plat » Le périmètre « Au Plat » est actuellement exploité et contient dans sa partie nord un lac formé par les eaux de ruissellement. Ce secteur présente une diversité végétale d’intérêt, notamment liée à des milieux pionniers, créés artificiellement, mais néanmoins peu courants en Suisse. Les groupements végétaux observés en 2000 et décrits ci-dessous permettent de se représenter la diversité des types de milieux encore présents aujourd’hui dans le périmètre « Au Plat » et qui apparaîtront vraisemblablement dans le périmètre de « Plan Champ » lors de son exploitation. Le tableau ci-dessous liste les différents milieux décrits par le bureau Delarze en 2000 et fait état de leur situation à l’automne 2010. Milieux décrits sur le site de l’actuelle marnière et sur le périmètre d’extension de « Plan Champ ». Milieu

Situation

Etat du milieu 2010

Espèces caractéristiques

Cultures Hêtraie

« Plan Champ » Extérieur de « Plan Champ » Extérieur de « Plan Champ » « Au Plat » : étang, zone inondée au niveau de l’étape 6, ruissellement, etc. Dépressions humides « Au Plat » « Au Plat », dans l’étang surtout « Au Plat »

Présent Présent

Hêtre

Nos de relevés phyto. 2, 3, 6 4

Présent

-

-

Présent

-

-

Présent

Massette à larges feuilles

7

Présent en colonies dans l’étang Présent, différents niveaux d’évolution

Roseau commun

12, 14 10, 15

Falaises « Au Plat », stades pionniers moins perturbés Talus d’exploitation « Au Plat » avec

Présent, emplacement très changeant

Tussilage pas d’âne, roquette de France (Erucastrum gallicum) Saule pourpre, tamarin des Alpes*

Pas retrouvé, peut se développer au cours de

Epipactis des marais, petite centaurée rouge

8, 9

Lisière Eau

Fossés inondés Roselière Stades pionniers Saulaie buissonnante Groupement à prêle

11, 13

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


17 d’hiver ruissellement l’exploitation Stades Autour « Au Plat », Présent Saule marsault, bouleau, préforestiers, le long du côté ouest pin, épicéa, frêne, etc. plantations de l’usine * les espèces avec un astérisque sont menacées : statuts de VU, EN ou CR.

1, 5, 16

Eau Parmi les points d’eau du site, un lac qui sert d’approvisionnement en eau pour l’usine est présent. Il accueille nombre d’oiseaux d’eau et d’amphibiens et plusieurs petites roselières. Au niveau de l’étape 6 de la marnière, le fond de l’exploitation est souvent inondé. Ce fond et l’étang sont reliés entre eux par un fossé où de l’eau ruisselle périodiquement. Flore des fossés inondés (relevé n° 7, cf. annexe n° 317.1-6.5) Ce groupement avait été observé en 2000 au fond d’une dépression entre les parois de molasse et les stocks de matériaux extraits. La rigole inondée en permanence était occupée par de la végétation aquatique composées d’une flore relativement nitrophile (massette à larges feuilles, cresson-des-chevaux, etc.). Aujourd’hui, le groupement ainsi présenté n’a pas été trouvé mais quelques massettes ont été observées. Ce milieu pourra certainement réapparaître si les conditions nécessaires sont recréées. Pseudoroselière (relevés n° 12, 14, cf. annexe n° 317.1-6.5) Cette végétation s'est établie au fond de la cuvette précitée, dans des parties occasionnellement inondées. Elle est dominée par le roseau commun et possède une flore compagne peu diversifiée. Stades pionniers initiaux (relevés n° 10, 15, cf. annexe n° 317.1-6.5) Dominé par des espèces pionnières annuelles ou à stolons, ce type de végétation occupe une grande partie des terrains touchés par l'exploitation (dépôts de matériaux, talus en voie de colonisation). Sa composition varie entre le Dauco-Melilotion (secteurs plus secs) et l'Agropyro-Rumicion (secteurs plus humides). Le cortège floristique est assez limité, mais abrite une espèce peu commune (Erucastrum gallicum, statut NT 1). Un pied de buddléa de David (Buddleja davidii), plante néophyte invasive, a été observé en 2010 dans ce milieu. Saulaie buissonnante (relevés n° 11, 13, cf. annexe n° 317.1-6.5) Cette formation s'est établie sur des talus humides au pied de la paroi de molasse. Elle est dominée par une strate buissonnante discontinue de saules (Salix purpurea, S. myrsinifolia, S. alba) et de jeunes bouleaux. Le cortège herbacé est riche en espèces des terrains maigres. Une petite colonie de Tamaris des Alpes (Myricaria germanica, statut EN pour le plateau) a été observée dans ce milieu. Cette espèce est liée aux milieux alluviaux sableux. Faciès sourcier à prêle d'hiver (relevés n° 8, 9, cf. annexe n° 317.1-6.5) Ce groupement très particulier s'était établi sur des talus d'exploitation alimentés par des 1 Abréviations des statuts liste rouge des taxons De RE à LC = du plus menacé au moins menacé : RE = éteint ; CR = au bord de l’extinction ; EN = en danger ; NT = potentiellement menacé ; VU = vulnérable ; LC = non menacé ; DD = données insuffisantes ; NE = espèces non évaluées.

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


18 arrivées d'eau diffuses en 2000. Ce terrain est presque toujours détrempé, mais peut s'assécher occasionnellement. Le développement de la végétation ligneuse (saules cendrés et épicéas rabougris) y est très ralenti. Plusieurs espèces de marais à humidité variable s'y étaient établies, parmi lesquelles l'épipactis des marais (Epipactis palustris, orchidée protégée, cible du REC mais pas pour la région qui nous concerne, statut LC) et Centaurium erythrea (plante annuelle de la famille des gentianes, statut LC). En 2010, ce milieu n’a pas été retrouvé, mais il pourrait à nouveau se développer dans les périmètres d’exploitation. Stades préforestiers (relevés n° 1, 5,16, cf. annexe n° 317.1-6.5) Les talus moins minéraux, en bordure sud de l'excavation « Au Plat », ont été recolonisés par une végétation ligneuse à croissance relativement rapide. Le saule marsault et la ronce bleue y sont dominants. La flore de ce type de milieu ne présente pas d'intérêt particulier. A l’extérieur des périmètres, ce type de stades préforestiers se trouve également en sommet de falaise à l’est et au nord du périmètre « Au Plat » ainsi qu’à l’ouest du bâtiment principal de l'usine : saule marsault, frêne, bouleau, pin, épicéa, merisier, etc. y ont été observés. La flore de ce type de milieu ne présente pas d'intérêt particulier. Nous avons renoncé à détailler les milieux du type « tas de sable » et autres dépôts de matériaux qui ne représentent pas d’intérêt botanique. Les autres surfaces comprises à l'intérieur du périmètre « Au Plat » n'ont pas été étudiées en détail. Il s'agit de peuplements forestiers plus ou moins humides et de terrains cultivés. Ces milieux n'offrent pas un intérêt biologique particulier. Des espèces néophytes envahissantes sont aussi présentes sur le site. Un pied de buddléa de David (Buddleja davidii) a été observé en 2010. Cette plante doit être éradiquée avant qu’elle ne se propage. Le solidage du Canada (Solidago canadensis) colonise toutes les surfaces mises à nu qui se sont végétalisées d’elles-mêmes. 3.6.4

Faune

Les observations faunistiques des prospections de 2000 ont été regroupées avec les données du CSCF les plus récentes pour la commune de Peyres-Possens. Leur statut sur Liste Rouge ainsi que leur inscription comme espèce cible du REC sont indiquées à l’annexe n° 317.1-6.3. Les espèces les plus intéressantes sont localisées sur la carte de synthèse des valeurs naturelles donnée en annexe n° 317.1-6.4. Lors des relevés de terrain, seules des observations qualitatives ont été faites, avec une attention particulière pour les espèces menacées ou liées à des biotopes spéciaux. Ces observations visent surtout à caractériser les milieux et leur valeur biologique. Les espèces communes n'ont pas été notées systématiquement.

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


19 Amphibiens Les amphibiens ont été recherchés principalement pendant la période de reproduction. Une écoute crépusculaire et nocturne (26.6.2000, de 20 h à 01 h) a été réalisée. Des informations complémentaires ont été apportées par Claude Mayor, représentant du Groupe Batraciens Pro Natura Vaud. Les forêts bordant la Menthue offrent un potentiel pour les amphibiens forestiers (grenouille rousse, salamandre tachetée), mais aucun site de reproduction (mares, ruisselet) n'a été trouvé à proximité du projet. Il est probable que le cours de la Menthue soit utilisé comme corridor de migration par les amphibiens. Le périmètre d'extraction actuel présente une richesse particulière en amphibiens. Les espèces suivantes y ont été observées: -

crapaud accoucheur (Alytes obsetricans, statut EN, espèce cible du REC 2), crapaud commun (Bufo bufo, statut VU, espèce cible du REC), triton alpestre (Triturus alpestris, statut LC), crapaud calamite (Bufo calamita, statut EN, espèce cible du REC), sonneur à ventre jaune (Bombina variegata, statut EN, espèce cible du REC), grenouille rousse (Rana temporaria, statut LC).

Les effectifs sont particulièrement importants pour le crapaud accoucheur (plusieurs centaines de chanteurs dans les dépôts de matériaux sablo-argileux) et le crapaud calamite (des milliers de jeunes sortaient de l'étang en fin juin 2000). Ces deux espèces sont connues pour leur tempérament pionnier. Les écoutes nocturnes ont confirmé qu'elles ne se trouvent que sur des terrains minéraux, pratiquement dépourvus de végétation. Leur habitat primaire est sans doute la zone alluviale de la Menthue. Elles ont trouvé dans le périmètre d'extraction actuel des conditions idéales pour se multiplier. En 2011, le sonneur à ventre jaune a aussi été observé sur le site. Au niveau de la répartition, le crapaud accoucheur est plutôt présent aux alentours du lac (partie nord du secteur « Au Plat »), alors que le crapaud calamite est surtout présent dans la partie sud du périmètre « Au Plat », dans l’actuelle marnière exploitée. Le sonneur à ventre jaune est observé dans tout le périmètre. Si ces 3 espèces sont en danger d’extinction au niveau national, le crapaud calamite a particulièrement régressé dans la région, plus aucune population de cette espèce n’étant connue dans un rayon de 10 km à la ronde. Il est donc prioritaire de conserver la population de Peyres-Possens. A l'exception de deux pontes de grenouille rousse observées derrière les bâtiments de la marnière, aucun amphibien n'a été noté dans le périmètre de Plan Champ. Cette surface ne possède qu'un potentiel limité pour les adultes et aucun site favorable pour la reproduction actuellement. Oiseaux Les oiseaux observés dans le périmètre d'étude ont été notés lors de chaque visite effectuée de mars à août 2000. M. Claude Mayor a pu observer des hirondelles de rivage vers la falaise du périmètre « Au Plat » en 2010 (Riparia riparia, statut VU, espèce cible du REC pour la région 4 où se trouve Peyres-Possens). Le périmètre d'extension touche des surfaces d'agriculture intensive (céréales et prairie 2

REC : réseau écologique cantonal

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


20 artificielle), dans lesquelles aucune nidification n'a été observée en 2000. L'alouette des champs, pourtant présente à proximité (Planche Vernay, à l'est de la marnière existante) était absente de ce périmètre. Ces surfaces sont utilisées comme terrain de chasse et de nourrissage par diverses espèces de passage (corneilles ou divers rapaces comme le milan royal). Les bâtiments et surfaces d'exploitation de la marnière abritent quelques oiseaux anthropophiles répandus (rouge-queue noir, moineaux), ainsi qu'une belle colonie d'hirondelles de fenêtre (statut LC, espèce cible et prioritaire du REC). Ces dernières s'approvisionnent en argile dans les parois de molasse situées à proximité et chassent surtout dans le périmètre exploité par la marnière. La forêt bordant la Menthue à l'ouest de la future extension possède une avifaune typique des hêtraies du Plateau. Leur diversité est relativement élevée, mais aucune espèce particulièrement rare n'a été notée aux abords du périmètre. Les surfaces en voie de recolonisation en marge du périmètre d'extraction offrent une diversité ornithologique importante, liée à la diversité des biotopes et des structures présentes: -

parois de molasse (grand corbeau; nidification possible, mais pas observée en 2000), étang et taches de roselière (héron cendré, canard colvert), friches buissonnantes (pouillot véloce, bruant jaune, fauvettes).

Le bruant jaune est une espèce cible du REC, bien que non menacée. Oiseau typique des haies diversifiées, le réaménagement du site « Au Plat » prévoit justement une haie favorable à cette espèce. L’écran paysager du site « Plan Champ » sera aussi composé d’essences variées. Mammifères et reptiles Les mammifères et les reptiles n'ont pas fait l'objet d'une recherche particulière, vu le faible potentiel du site pour ces groupes. Les quelques observations effectuées lors des visites ont toutefois été consignées dans la liste de l’annexe n° 317.1-6.3. Parmi les reptiles, seuls des lézards des murailles ont été observés, principalement dans le périmètre déjà exploité. De nombreuses traces de renard et de chevreuil ont été notées au printemps près du lac. Ce dernier sert de terrain de chasse aux chauves-souris pendant l'été. En été 2000, un lièvre gîtait au pied de la paroi de molasse dans le périmètre d'exploitation en cours. Quelques traces de lièvre ont été vues dans le périmètre d'extension (espèce cible et prioritaire du REC, statut VU). Entomofaune Les observations d'insectes ont été faites entre mai et juillet 2000. Les observations se sont concentrées dans les biotopes spéciaux, mais l'ensemble du périmètre d'extension a aussi été prospecté. Seuls quelques papillons ubiquistes ont été relevés dans le périmètre de « Plan Champ » (Vanessa atatanta, Aglais urticae, Pieris sp.). Parmi les orthoptères, quelques criquets ont été observés. Ils sont répandus des milieux semi-ouverts (Chorthippus brunneus) ou prairiaux (C. parallelus), ainsi une seule espèce commune de sauterelle en lisière de forêt (Pholidoptera griseoaptera) a été observée. Le grillon champêtre, espèce indicatrice de prés maigres de qualité, est pratiquement absent du périmètre (une demi-douzaine de chanteurs observés en Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


21 bordure du chemin de desserte). Le reste de l'entomofaune ne présente lui non plus aucune espèce particulière. Le périmètre d'extraction « Au Plat » présente une certaine diversité entomologique. Des insectes peu communs ont été observés : insectes fouisseurs typiques des stades pionniers minéraux (Ammophiles, Cicindèles), guêpes solitaires des surplombs sablonneux abrités de la pluie (Passaloecus sp.), libellules caractéristiques des sources et des suintements calcaires, ainsi que de nombreux autres insectes plus répandus mais intéressants (Vespa crabro, Tettigonia viridissima, etc.). Cette diversité est renforcée par le voisinage immédiat de microhabitats très secs et très humides à l'intérieur du site. 3.6.5

Valeur écologique globale

La carte de végétation (cf. annexe n° 317.1-6.1) montre que les surfaces de valeur botanique particulière se concentrent sur les milieux pionniers situés en contrebas des parois de molasse résultant de l'exploitation du périmètre « Au Plat ». Ces milieux présentent les caractéristiques suivantes : substrat très maigre et minéral; résurgences d'eau de source calcaire et pauvre en nutriments; rafraichissement fréquent permettant le maintien d’un stade pionnier de par les éboulis fréquents et l’exploitation des marnes. Toutes ces conditions favorisent le développement d'une flore spécifique, peu commune dans la région. Par certains aspects, ce milieu créé par l'homme se rapproche d'un milieu alluvial. Le tamaris des Alpes (Myricaria germanica, statut EN sur le Plateau), observé sur le site, est d'ailleurs une espèce typique des alluvions. Plusieurs espèces rares et protégées peuvent potentiellement coloniser les surfaces pionnières du site. Au niveau faunistique, les amphibiens apparaissent comme le groupe le plus sensible du site et pour lequel des mesures ciblées doivent être mises en œuvre pour assurer le maintien de populations de crapaud calamite prioritairement, mais aussi de crapaud accoucheur et de sonneur à ventre jaune. Les milieux pionniers qui, pour ce faire, devront être conservés ou rétablis, constituent également l’habitat d’autres espèces d’intérêt. En ce sens, les amphibiens pionniers du site font office d’espèces « parapluie ».

3.7

Forêt

Aucun défrichement ne sera effectué dans le cadre du projet présenté. Il convient ici de préciser que la parcelle n° 53 porte encore une mention d'obligation de reboiser n° 97'354 du 12.10.1982. Cette mention correspondant à un reboisement effectué en 1983 et doit donc être supprimée. Par ailleurs, le Service cantonal des forêts a accordé le 23 juin 1987 l'autorisation de défrichement d'une bande de 6 m de large sur le côté est de la 4ème étape. Une inspection de la remise en état des lieux de l'étape 4, par les services concernés de l'Etat a été effectuée le 13 octobre 1988. Suite à cette visite des lieux, l'inspection des forêts confirmait par lettre du 13 Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


22 octobre 1988 que "le défrichement n'avait pas été effectué et que le reboisement n'était ainsi pas requis".

3.8 3.8.1

Sols Données générales

Cette étude a été établie par le bureau AB conseil SA en 2002 et complétée selon les exigences actuelles de la protection des sols. L'objectif de ce chapitre porte sur la définition de la situation initiale, ainsi que sur l'estimation du potentiel de décapage des sols (cartes thématiques ; voir annexes nos 317.1-5.1 et 317.1-5.2). Le secteur « Au Plat » présente des terrains nus en exploitation. Aucun sol n’y a été observé. L’étude se concentre donc sur le secteur de « Plan Champ ». Les sols sont situés à une altitude moyenne de 670 m. Les précipitations moyennes sont de l’ordre de 972 mm (norme standard 1960-1990 de la station d’Echallens). Le périmètre de l’exploitation « Plan Champ » est presque entièrement situé en zone agricole (à l’exception d’une bande en zone industrielle au nord de l’extension projetée). La topographie actuelle présente une pente régulière d’environ 5 % orientée en direction du nordnord-ouest. Les sols compris dans le périmètre sont presque entièrement situés en surfaces d'assolement SDA de 1ère catégorie selon le chapitre 4 de l'Ordonnance sur l'aménagement du territoire (OAT) du 28 juin 2000 (à l’exception de la bande située en zone industrielle - voir annexe n° 317.1-5.1). 3.8.2

Prospection pédologique

Elle résulte de l'examen de 68 sondages réalisés, y compris un levé détaillé des unités topographiques (boussole-niveaux). L'interprétation des limites d'unités topographiques et des levés de sondages à la tarière manuelle nous a conduit à définir 13 unités de sol, conformément à la nomenclature des sols (Carte des sols du Canton de Vaud). 3.8.3

Type de sol

Les sols du périmètre se sont développés, en partie, sur une moraine sablo-graveleuse (alpine) et sur de la molasse (alternance de grès et de marnes). Il s'agit de sols bruns (à bruns lessivés), de texture limono-sableuse, graveleux-caillouteux, par endroits, non-calcarifères et, en général profonds. Le drainage est normal, à l'exception des points bas où l'on observe des traces d'engorgement (nappe perchée, traces d'oxydoréduction). En dehors de ces sols, on peut noter la présence d'une bande de sols remaniés, au sud de Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


23 l'usine, dans le talus longeant la route cantonale. Selon les agriculteurs de la région, cette zone, correspondant aux unités VIII et IX, a été comblée au début de l'exploitation de la première carrière. Description des unités de sol Unités de Unités topographiques sols I

g (convexe <15%)

II

e1 (irrégulier <10%)

III

g (convexe <15%)

IV

rupture de pente k (régulier 15-25%)

V

b (régulier <10%)

VI

d-h (concave <15%)

VII

f (régulier 10-15%)

VIII

k (régulier 15-25%)

IX

f (régulier 10-15%)

X

l (convexe <25%)

XI

n (irrégulier (0-25%)

XII

l (convexe <25%)

XIII

b (régulier <10%)

Epaisseur des horizons à décaper [cm] A 0-35 B 35-50 A 0-35 B 35-70 A 0-35 B 35-50 A 0-35 B 35-50 A 0-35 B 35-80 A 0-35 B 35-80 A 0-35 B 35-50 A 0-35 B 35-60 A 0-35 B 35-80 A 0-35 B 35-60 A 0-35 B 35-70 A 0-35 B 35-50 A 0-35 B 35-60

Type de sol sol brun à brun faiblement lessivé sol brun à brun faiblement lessivé sol brun sol brun sol brun à brun faiblement lessivé sol brun à brun lessivé sol brun sol brun Remaniement possible !!! sol brun Remaniement possible !!! sol brun sol brun à brun faiblement lessivé sol brun sol brun à brun faiblement lessivé

1. ensemble de pentes et de vœux de différentes orientations, correspondant à un système de "plateau-col"

3.8.4

Sensibilité des sols au compactage

Compte tenu de leurs caractéristiques (pierrosité, texture, régime hydrique), les sols rencontrés doivent être considérés comme étant normalement sensibles à la compaction. Le tableau de la page suivante indique le type de sensibilité aux contraintes pour les horizons A et B des sols rencontrés. En ce qui concerne la gestion des sols sur le chantier, les mesures de protection usuelles en matière de protection des sols seront prises pour le décapage. Ces mesures sont décrites au chapitre 5.5 Protection des sols.

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


24 Sensibilité des sols à la compaction selon la norme VSS / SN 640 582. Type de sol

Sensibilité du sol au compactage

Horizons A et B: texture limono-sableuse Sol ayant plus de 50 % de silt et Normal moins de 10 % d’argile avec une aération et un régime hydrique équilibré

3.9

Sensibilité aux contraintes / praticabilité Très sensibles aux atteintes physiques en périodes de pluies prolongées, ainsi que durant le repos de la végétation Les périodes où les sols sont biens ressuyés doivent être exploitées au maximum Prudence maximale pour rouler dessus

Cadre géographique

Le site d'exploitation envisagé est situé sur le territoire de la commune de Peyres-Possens au nord-ouest du village de Possens. Le projet se situe en bordure du vallon de la Menthue, à une altitude moyenne de 670 m. 3.9.1

Paysage

Le site se situe dans le contexte de paysages agricoles et forestiers du plateau vaudois. Le site est par ailleurs marqué par la présence de la marnière actuelle et de l'usine. 3.9.2

Consultation des Inventaires et des documents de référence

Le cordon boisé bordant la Menthue est répertorié à l'Inventaire des monuments naturels et des sites (IMNS) sous le n° 146 « Cours partiel de la Menthue et de ses affluents ». Il est par ailleurs classé dans le plan sectoriel sites-contraintes naturelles comme sites naturels et paysage à protéger. La zone d'exploitation future ne touche pas ces inventaires. Une zone de bosquet, située entre le site envisagé et la commune de Peyres-Possens (voir annexe n° 317.1-10.1), est classée au plan sectoriel « sites-contraintes naturelles » comme éléments du paysage d'une beauté particulière. Cette zone ne sera pas touchée par la future exploitation. 3.9.3

Chemin de randonnée pédestre

Un chemin de randonnée pédestre longe le site en limite sud à l'extérieur de l'emprise du projet (voir annexe n° 317.1-10.1). Cette partie du chemin est bétonnée. Il est prévu de planter en bordure sud du périmètre un cordon boisé qui servira d'écran pour le promeneur (voir annexe n° 317.1-3.3).

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


25 L'ensemble du site sera par ailleurs clôturé, ce qui permettra d'assurer la sécurité des piétons. Un balisage sera également mis en place. 3.9.4

Inventaire des voies de communication historiques

Une voie historique d'importance régionale figurant à l'inventaire des voies de communication historiques de la Suisse (IVS) passe aux abords du périmètre d'exploitation envisagé. Ce tracé n'est pas touché par le projet. 3.9.5

Archéologie

La zone d'exploitation future de la marnière de « Plan Champ » ne se trouve dans aucun périmètre archéologique au sens de l'art 67 LPNMS. Cependant, la section archéologie du Service immeubles, patrimoine et logistique de l'Etat de Vaud (SIPAL) demande que des sondages préalables soient effectués avant tout travaux afin de vérifier l'absence ou la présence de vestiges archéologiques dans le sous-sol. Conformément à l'article 38 RPNMS, l'exécution des sondages sera assurée par le maître de l'ouvrage. L'expertise archéologique des sondages sera à la charge du Département des infrastructures. Au cas où des vestiges répondant à la définition de l'article 46 LPNMS seraient mis à jour lors de cette procédure, les modalités des fouilles de sauvetage seront mises au point entre la section archéologie et l'exploitant.

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


26

4

PROJET

4.1 4.1.1

Description du projet Situation et définition des périmètres du plan d'extraction et de l'aire d'exploitation (voir annexe n° 317.1-3.1)

Périmètre du plan d'extraction Le périmètre du plan d’extraction s'appuie sur les limites cadastrales de la parcelle n° 65 au sud et à l’ouest du secteur « Plan Champ » et sur le périmètre de l'ancienne exploitation en ce qui concerne le secteur « Au Plat ». Il inclut les surfaces à réaménager dans l’exploitation « Au Plat » ainsi que l’exploitation proposée « Plan Champ » et les surfaces nécessaires pour l’accès au site et pour le stockage des terres, des stériles et des matériaux extraits. Périmètre d'exploitation Le périmètre d'exploitation a été défini sur la base des résultats de l'étude géologique. La partie nord-ouest du site n'est pas exploitable compte tenu de la présence de nombreux bancs de grès massifs. Par contre, au sud-est, il est apparu nécessaire d'englober la totalité du gisement exploitable jusqu’à la limite de la route compte tenu de la qualité des matériaux rencontrés dans ce secteur. Les limites d'exploitation ont été fixées : − à environ 20 m du DP 14 et de la route cantonale RC 436d (DP11) au sud-est du périmètre de « Plan Champ », compte tenu d’une distance de 6 m à respecter en bord de route, de l’implantation prévue d’un rideau d’arbres d’une largeur de 10 m et d’une marge de 4 m en bordure d’exploitation (voir chapitre n° 5.12.2 Mesures de réduction des impacts) ; − à 6 m du chemin bétonné (DP 14) qui longe la limite sud-ouest du projet. Périmètre de l'aire de traitement et stockage des matériaux L’aire de traitement et de stockage des matériaux est située au sud de l’exploitation « Au Plat », sur une surface d’environ 20'000 m2. A l’ouest du secteur « Plan Champ », une aire de stockage des terres est prévue sur une surface d’environ 24'000 m2. 4.1.2

Définition des cotes d'exploitation

Le fond d'exploitation réel peut être estimé sur la base des forages et on rappelle ici que le gisement exploitable est divisé en deux secteurs : un secteur est marneux et un secteur ouest qui présente un pourcentage de grès plus important. En réalité, la formation est constituée de dépôts lenticulaires et le passage des grès aux marnes se fait de façon progressive. Le fond d'exploitation devra être adapté aux conditions géologiques réelles rencontrées lors des Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


27 travaux et présentera une surface inclinée entre les cotes 640 m à l'ouest et 620 m à l'est. Les calculs de volume pour la définition des étapes et des durées s’appuient sur une limite correspondant au niveau du banc de grès principal que l’on retrouve dans la plupart des forages. D’une manière générale, le fond d'exploitation lié au permis d’exploiter est fixé à la cote de 620 m sur l’ensemble du périmètre retenu, correspondant à la base de la série marneuse dans le secteur est et à un niveau supérieur au cours d’eau de la Menthue, afin de garantir que le projet n’aura pas d’influence sur les éventuels écoulements souterrains. 4.1.3

Profil d'exploitation

Exploitation actuelle « Au Plat » Le front nord présente un profil uniforme dans la série marneuse, avec une pente de l'ordre de 1/1 à 2/3. Le front ouest est marqué par la présence d'un banc de grès sommital de 15 m d'épaisseur environ, qui surmonte la série marneuse. Ce banc de grès est affecté par des instabilités avec éboulement de blocs dues à l'érosion du niveau marneux sur lequel il repose. Cette érosion est entraînée par les venues d'eau visibles à l'interface grès-marnes. Exploitation future « Plan Champ» Le profil d'exploitation peut être défini en se basant sur la situation de l'exploitation actuelle. Le profil présentera une pente générale de 1/1. Il conviendra de tenir compte des conditions rencontrées en cours d'exploitation et le profil d’exploitation devra être adapté en fonction des conditions réelles de terrain. Le profil pourra présenter des bermes intermédiaires pour assurer la stabilité du front dans certaines zones et en particulier à la base de bancs de grès dont l'épaisseur dépasse 5 m, ainsi qu'à la base de la moraine. Les profils d’exploitation sont donnés à l’annexe n° 317.1-3.2. 4.1.4

Volumes et durée

Exploitation des marnes « Plan Champ » Le volume de matériaux en place (suivant un fond d'exploitation géologique s'appuyant sur les bancs de grès - voir annexe n° 317.1-3.2) est de 770'000 m3 de matériaux utilisables (marnes et marnes gréseuses) et de 340'000 m3 de matériaux stériles (grès et grès marneux). L’exploitation est prévue en 3 étapes successives permettant un comblement du site au fur et à mesure de l’exploitation.

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


28 Les volumes, la qualité des matériaux et les durées de chaque étape sont donnés dans le tableau de la page suivante.

Etape I Etape II Etape III Total

Surface [m2] 40'500 21'000 22'000 83'500

Matériaux utilisables [m3] 405'000 215'000 150'000 770'000

Matériaux stériles [m3] 115'000 135'000 90'000 340'000

Durée [an] 14 7 5 26

La durée d'exploitation est prévue sur environ 26 ans. Comblement avec des matériaux d’excavation sains « Au Plat » et « Plan Champ » Le secteur « Au Plat » sera comblé avec les matériaux de découverte et les stériles de l’étape I (env. 205'000 m3) et des matériaux d’excavation sains provenant de l’extérieur (env. 60'000 m3). Le rythme estimé est de 25'000 m3/an. Le secteur ne pourra être entièrement réaménagé qu’à la fin de l’étape I de « Plan Champ », soit 14 ans après le début du comblement. Le comblement du périmètre de « Plan Champ » débutera dès la fin de l’étape I. Les matériaux de découverte et les stériles des étapes II et III seront déplacés dans le fond du trou. Environ 1'090'000 m3 de matériaux d’excavation sains provenant de l’extérieur devront être apportés sur le site pour restituer une topographie proche de la situation actuelle. Un rythme de 25'000 m3/an a été estimé pour ce comblement. 4.1.5

Contraintes d'exploitation

Conduite d'eau potable En limite sud du projet, le passage d'une canalisation souterraine d'eau potable fait l'objet d'une servitude n° 85'191, consentie au profit du service public de distribution d'eau potable dans les communes de Vuarrens et Pailly. Selon un courriel du 28 mars 2012, l’Association Intercommunale d'amenée d'eau d'Echallens et environs (AIAE) a prévu d’abandonner cette conduite au milieu de l’année 2014 suite à la réalisation de la liaison entre Dommartin et Naz. Celle-ci ne constituera donc pas de contrainte majeure pour l’exploitation des matériaux. Ligne électrique Aucune ligne électrique n’est présente sur le site. Une ancienne ligne traversait le site et celleci a été déplacée en bordure d’exploitation. Hétérogénéité du gisement Seules les marnes et les marnes gréseuses sont utilisées pour la fabrication de briques. Les Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


29 grès et les grès marneux constituent donc des stériles. L’exploitation simultanée de diverses terrasses permettra de mieux sélectionner les matériaux pour établir les mélanges correspondants aux besoins de l’usine. Stabilité Une étude de stabilité a été réalisée le 9 juin 2006 par le bureau Karakas & Français SA. Celui-ci a pris en compte plusieurs modes d’instabilité et a vérifié par calculs, selon des modèles simplifiés, la stabilité des talus de l’exploitation. Sur la base de l’ensemble des éléments évalués, il apparaît que les faces d’excavation pourront être exécutées au moyen de talus dont la pente (moyenne) ne devrait pas excéder 3/2 (56°). Les sols et les roches sont par nature hétérogènes et des variations locales peuvent échapper à toutes investigations. C’est pourquoi les excavations devront être suivies de près par un spécialiste pour qu’il soit à même de déceler à temps toutes anomalies dans la nature, la qualité et le comportement des sols et des roches rencontrés. L’élaboration d’un plan de contrôle et de surveillance avec le concours du maître d’ouvrage est indispensable pour l’exécution. 4.1.6

Conduite de l'exploitation (voir les contraintes et principe d’exploitation au 1:2'500, annexe n° 317.1-3.1).

Exploitation par étapes Compte tenu de la technique actuelle d’extraction des matériaux (pelles retro et dumper), il est possible de réaliser une succession d’étapes d’exploitation. Ces étapes doivent cependant être suffisamment larges pour permettre l’abaissement successif des terrasses jusqu’au niveau inférieur du périmètre et la circulation au fond de l’exploitation. Trois étapes sont prévues, d’une durée respective de 14, 7 et 5 ans. Exploitation des matériaux Les matériaux sont exploités dans la marnière de la manière suivante : Les matériaux sont décompactés à l’aide de rippers montés à l’arrière d’un bulldozer. Ils sont ensuite chargés à la pelle retro sur des dumpers et transportés sur la place de stockage. Les matériaux extraits sont stockés selon leurs différentes qualités (teneur en marnes). Ils sont homogénéisés et mis en stock par un bulldozer. Les travaux d'extraction se déroulent sur environ 2 à 3 mois et permettent de constituer un stock de matière première pour environ 2 ans de production. 1 m3 de matériaux en place fournit 2 tonnes « d'argile », ce qui correspond à 1.5 tonnes de produit fini. La production moyenne varie entre 30'000 et 50'000 tonnes par an et la capacité maximale actuelle de l'usine est de 70'000 tonnes par an.

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


30 Ainsi, si on retient une moyenne de production de 45'000 tonnes par an, le rythme d'extraction annuel est de 30'000 m3 de matériaux en place. L'exploitation se déroulera en creux avec une hauteur maximale de 50 m. L'exploitation des matériaux se fera par abaissement successif de terrasses à différentes altitudes, en fonction de la qualité des matériaux rencontrés. La gestion de l'exploitation devra tenir compte des deux secteurs géologiques représentés par une zone marneuse et une zone plus gréseuse. L'accès en fond d'exploitation se fera par une ou deux rampes d'une pente maximale de 25 % et qui seront créées au fur et à mesure de l'avancement de l'exploitation. La rampe finale aura une longueur de 250 m. Compte tenu de l'hétérogénéité du gisement, un plan d'exploitation détaillé n'est pas réalisable. Il est néanmoins prévu 3 grandes étapes avec un avancement progressif du front d’exploitation vers l’ouest (voir annexe n°317.1-3.4). Aire de stockage des matériaux L'aire de stockage des matériaux extraits sera située sur le site actuel d'exploitation à proximité du concasseur pour permettre son approvisionnement par une chargeuse de façon rationnelle. Cette aire, d'une surface d'environ 20'000 m2 doit permettre de stocker des matériaux pour l'alimentation de l'usine pour une durée d’environ 2 ans. Accès sur le site L'accès au site d'exploitation depuis la zone de stockage nécessite de traverser la route cantonale (RC 436 d) avec les dumpers qui transportent les matériaux extraits. Actuellement l'extraction des matériaux est réalisée tous les deux ans sur une durée d'environ deux mois. Dans le cadre du projet, il conviendra d'assurer la sécurité du trafic routier sur la route cantonale pendant la période des travaux. Les mesures nécessaires à adopter seront discutées avec le voyer des routes (signalisation, nettoyage de la route, …). Gestion des terres Une zone de stockage pour les terres (terre végétale et sous-couche) est prévue en limite ouest du site sur une surface d'environ 24'000 m2. Le volume total des matériaux de découverte est d'environ 510'000 m3 et les matériaux stériles (grès) qui devront être manipulés lors de l’exploitation sont estimés à 530'000 m3. Ces matériaux seront mis en dépôts directement dans l’étape précédente d’exploitation, sans stockage intermédiaire. Ainsi, la découverte et les stériles de l’étape I permettront de combler partiellement le site d'exploitation actuel « Au Plat ». Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


31 Gestion des eaux de surface Sur le site d'exploitation actuel « Au Plat », toutes les eaux de ruissellement sont dirigées vers le point bas de l'excavation, qui constitue un étang. Ces eaux sont périodiquement pompées vers un puits de décantation, ce qui permet d'alimenter un réservoir pour les besoins en eau de l'usine. Cette réserve d'eau permet aussi d'alimenter le réservoir incendie. Le surplus peut être envoyé si nécessaire dans la conduite des eaux claires qui passe à proximité et qui se déverse dans la Menthue. Sur le site d'exploitation « Plan Champ », les eaux de ruissellement formeront un étang au point bas de l'exploitation. Comme dans le site actuel d'exploitation, ces eaux seront périodiquement pompées pour les besoins en eau de l'usine. Aucune eau de ruissellement ne sera envoyée vers la route cantonale. Tout déversement d'eaux claires dans la Menthue devra être conforme à l'Ordonnance sur la protection des eaux (OEaux du 28 octobre 1998) notamment vis-à-vis de la teneur de matières en suspension. Il conviendra à cet effet de prévoir une décantation suffisante. Lors du réaménagement final, il est prévu d’aménager dans le secteur « Au Plat » divers étangs permanents (env. 1'000 m3 en dessous de la cote 657.5) et une zone inondable (env. 3'000 m3 entre les cotes 657.5 et 658.3 – voir annexe n°317.1-3.3) permettant la rétention des eaux de ruissellement. Ces aménagements permettront, dans le cas où l’usine n’a plus de besoins en eaux, de restituer les eaux de ruissellement à la Menthue avec un débit maximal de 20 l/s/ha. Les données suivantes ont été prises en compte pour le calcul des besoins en rétention : Le bassin versant (voir annexe n°317.1-3.5) a une dimension de 10 ha dont 6.4 ha de terrain nu (zone de stockage des marnes, verger, prairies maigres et zone pionnière), 3.4 ha de terrain cultivé et 0.2 ha de terrain construit (routes et chemins). Les coefficients de ruissellement choisis sont respectivement de 0.5 pour le terrain nu, 0.2 pour les terrains cultivés et 0.9 pour les terrains construits. Pour un temps de retour de 10 ans, un temps de concentration de 10 mn et un débit de restitution de 20 l/s/ha, le volume nécessaire pour la rétention est estimé à env. 1'000 m3 (voir annexe n° 317.1-3.5). Etant donné que le volume disponible dans la zone inondable est d’env. 3'000 m3, cette zone sera suffisante pour assurer la rétention des eaux au-delà d’épisodes d’un temps de retour de 10 ans. 4.1.7

Planification de la poursuite de l'exploitation (voir annexe n° 317.1-3.4 : principe de succession des étapes d’exploitation)

La poursuite de l'exploitation est planifiée de la façon suivante :

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


32 Phase A : Exploitation de l'étape 6 sur le site « Au Plat » (jusqu’en 2015) Les réserves actuelles autorisées sur l'étape 6 du site « Au Plat » sont d'environ 120'000 m3, dont 76'000 m3 utiles pour la fabrication de briques avec un fond d’exploitation à la cote 620 m, ce qui mène l’exploitation jusqu’en 2015. Phase B : Travaux préparatoires sur le site « Plan Champ » (dès 2014) Les travaux préparatoires pour l'exploitation du site « Plan Champ » (décapage de la découverte de l’étape I) débuteront dès 2014 afin de permettre l’extraction des marnes en 2015, sans interruption de la production de briques. Ces matériaux permettront de combler une partie de l’exploitation « Au Plat ». Phase C : Exploitation du site « Plan Champ » (dès 2015) L'exploitation du site « Plan Champ » est prévue sur une durée d'environ 26 ans soit jusqu'en 2041, en 3 étapes successives. Le comblement du site pourra débuter dès la fin de l’exploitation de l’étape I (2029) et s’étendra avec un rythme estimé à 25'000 m3/an jusqu’en 2073. Le site retrouvera alors sa topographie actuelle. 4.1.8

Traitement et stockage des matériaux

Les matériaux extraits du gisement permettent sans aucun autre ajout de fournir la matière première pour l'alimentation de l'usine. Cette dernière produit des briques de différentes formes (60 formes possibles). Les matériaux sont prélevés du stock par une chargeuse et déversés dans un « concasseur » permettant de briser les mottes. Malaxage Après un ajout d’eau, ils sont dirigés vers un broyeur à meules et passent ensuite dans un laminoir-finisseur. La matière est ensuite stockée dans une fosse d’ensilage ce qui permet « le pourrissage » et le matériau devient ainsi une masse plastique que l’on peut façonner. Moulage Le matériau est repris par une bande à godets, puis par une bande transporteuse et alimente une mouleuse à vis sans fin. La masse est versée à travers une filière qui lui confère sa forme et sa perforation spécifique. Un appareil de coupe automatique débite les pièces aux dimensions voulues.

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


33 Séchage Après la mise en forme, les briques sont dirigées vers un séchoir. Les produits subissent une diminution de volume et acquièrent une dureté qui permet leur manutention. Cuisson La brique crue devient un produit fini vers 1'000 °C par transformation chimique et minéralogique. Toute la cuisson du préchauffage au refroidissement dure 48 heures; le produit reste toutefois au maximum 10 heures à plein feu. Stockage et expédition Après la cuisson, les briques sont conditionnées et empilées. Les palettes de briques sont houssées ce qui les protège des intempéries lors de l'entreposage sur les chantiers et facilite leur transport. Les palettes sont stockées puis expédiées. Transport des matériaux Le stock de briques sur palettes est transporté par camions vers les différents lieux de consommation. Un plan de circulation est présenté à l'annexe n° 317.1-7.1. 4.1.9

Réaménagement du site (voir annexe n° 317.1-3.3)

Réaménagement du site « Plan Champ » Le but du réaménagement proposé est de restituer la totalité du site de « Plan Champ » en surface agricole selon la topographie actuelle. A cet effet, le site devra être comblé avec des matériaux d'excavation sains. Le comblement débutera dès la fin de l’exploitation de l’étape I (2029) avec un rythme estimé à 25'000 m3/an. Le volume de comblement nécessaire est, lui, estimé à 1'090'000 m3, soit pour une durée totale de 44 ans. Le comblement sera réalisé par étapes successives permettant de restituer des zones cultivables au fur et à mesure de l’avancement du projet. Réaménagement du site actuel « Au Plat » L'exploitation future du site « Plan Champ » nécessite de maintenir sur le site « Au Plat » une place de stockage des matériaux extraits sur une surface d'environ 20'000 m2. Le solde de la surface disponible sera restitué en zone agricole à vocations écologiques, avec notamment l’aménagement d’étangs, de prairies maigres, de terrain minéral, de vergers et de haies (voir annexe n° 317.1-3.3). Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


34 La remise en état du site actuel se fera en plusieurs étapes successives (voir annexe n°317.13.4 et chapitre 5.11.3) : − avant le comblement du site, il est nécessaire d’aménager des biotopes relais au nord de l’usine ; − la moitié nord du site « Au Plat » sera comblée avec les matériaux de découverte de l’étape I de « Plan Champ ». Cela permettra d’aménager en surface une zone de stockage pour les marnes et de reconstituer les premiers étangs ; − la moitié sud sera comblée progressivement avec les matériaux stériles (grès) de l’étape I de « Plan Champ » et avec un complément de matériaux d’excavation provenant de l’extérieur ; − à la fin de l’exploitation de l’étape I de « Plan Champ », il sera alors possible de mettre en dépôt directement la découverte et les matériaux stériles dans la nouvelle exploitation. Le secteur « Au Plat » pourra être totalement réaménagé (déplacement de la zone de stockage au sud, aménagement de terrain minéraux, de prairies maigres, d’étangs, de vergers et de haies dans le secteur nord).

4.2 4.2.1

Conformité avec l'aménagement du territoire Affectation actuelle du site (voir annexe n° 317.1-4.1)

Le plan des zones de la commune de Peyres-Possens du 22 septembre 1981, approuvé par le Conseil d'Etat le 4 août 1982, figure : − l'usine et ses bâtiments annexes en zone industrielle ; − l'emprise de la future exploitation « Plan Champ » en zone agricole (une petite partie au nord de l’extension touche la zone industrielle précitée) ; − l'emprise de l'exploitation actuelle « Au Plat » principalement en zone agricole, avec une petite surface en zone industrielle. Le règlement communal sur le plan général d'affectation et la police des constructions, adopté par le Conseil d'Etat le 4 août 1982, a été modifié et adopté en 2003 par le conseil d’Etat. 4.2.2

Plan d’extraction « Plan Champ »

Dans le cadre de la poursuite des activités de la société Morandi Frères SA sur le site de Peyres-Possens, il est proposé d'établir un plan d’extraction qui vise à : − affecter temporairement la future zone d'extraction ; − réaménager le site actuel d'exploitation « Au Plat » tel que proposé et planifier la poursuite de l'exploitation.

4.3

Justification du projet

Le site figure au Plan directeur des carrières adopté par le Grand Conseil le 19 septembre 1991, sous le site n° 1223-101, et est repris dans le PDCar adopté le 9 septembre 2003. Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


35 L'exploitation sous la plate-forme de « Plan Champ » est définie en première priorité. La carte au 1:10'000 du PDCar figure une extension vers l'est de l'exploitation actuelle comme « extension long terme ». En effet, le front d'exploitation montre la présence, en partie sommitale, d'un banc de grès d'environ 15 m d'épaisseur, qui surmonte la série marneuse. Cette situation a conduit à différer pour le long terme cette possibilité d'extension. Le projet s'inscrit dans la volonté de continuer à exploiter le gisement afin de garantir l'approvisionnement en marnes de l'usine pour la fabrication de briques. La capacité de production de cette usine est la plus élevée de Suisse Romande et de plus, elle est spécialisée pour produire certains types de briques. L’usine a été entièrement modernisé en 1983, depuis de nombreux investissements ont été réalisés afin d’améliorer son fonctionnement et de pouvoir satisfaire aux objectifs de réduction des émissions de CO2 selon le protocole de Kyoto. Le plan d’extraction propose deux périmètres d’exploitation permettant d’assurer l’extraction des marnes et le comblement total du site sur la plateforme de « Plan Champ » ainsi que le comblement et la remise en état finale du site « Au Plat », actuellement en exploitation. En effet, les permis antérieurs ne prévoyaient pas de remise en état précise du site, mais le définissaient comme pouvant « être affecté en fin d’exploitation à une décharge dont la classe sera fixée par le Service cantonal des eaux ». Le présent projet précise la topographie finale du réaménagement et définit que seuls les matériaux d’excavation sains seront entreposés sur ces deux aires d’exploitation.

4.4

Données de base concernant le trafic

Ce chapitre analyse le transport de matériaux en vue de l'estimation des nuisances dans les domaines du bruit et de la qualité de l'air, liées au trafic induit par les activités de la future marnière. Le trafic des poids lourds est généré par le transport des matériaux conditionnés sur le site de l'usine de Peyres-Possens (briques) vers les différents lieux de consommation (chantiers et centres de stockages de l'entreprise Morandi Frères SA) et par l’apport de remblais permettant le comblement total du site à la fin de l’exploitation. Dans la théorie, le trafic lié au transport de matériaux conditionnés est imputé à la zone industrielle légalisée, indépendamment de l’exploitation projetée, et ne devrait donc pas être comptabilisé ici. Par soucis de transparence, nous avons considéré l’impact total des nuisances, y compris le trafic imputé à la zone industrielle. 4.4.1

Périmètre d’étude

Le périmètre d'étude retenu est constitué par les principaux axes routiers empruntés par le trafic poids lourds.

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


36 Ce périmètre d'étude a été partagé en tronçon homogènes du point de vue de charges de trafic (trafic journaliers moyens [TJM] identiques). 4.4.2

Charges de trafic

Trafic généré par la marnière Le trafic concerne le transport de stock de briques sur palettes vers les différents lieux de consommation. Situation actuelle – distribution des briques La production de produits finis de la marnière varie entre 30'000 et 50'000 t/an, une moyenne de 35'000 t/an peut être retenue dans le cadre de ce rapport. La marnière fonctionne environ 200 jours par an et génère donc, en moyenne sur l’ensemble de l’année, 25 passages par jour. Situation future – distribution des briques Le rythme de production retenu dans le cadre de ce rapport pour l’exploitation est de 70'000 t/an qui correspond à la capacité maximale de l’usine (scénario le plus pessimiste). La marnière fonctionnera environ 200 jours par an et génèrera donc, en moyenne sur l’ensemble de l’année, 32 passages par jour. La distribution suivante peut être retenue pour le trafic poids lourds, actuel et futur induit par les activités de la marnière dans les directions et les proportions suivantes (voir plan de circulation – annexe n° 317.1-7.1) : − 30% en direction d’Yverdon, via Fey ; − 5% en direction de Chavornay via Fey ; − 20% en direction d’Echallens, 15% via Naz et 5% via Fey ; − 25% en direction de Lausanne via Naz ; − 15% en direction de Moudon, via Peyres-Possens ; − 5% en direction de Thierrens, via Peyres-Possens. Les charges de trafic supplémentaires induites par le projet de marnière ont été établies sur la base des hypothèses suivantes : − 200 jours d'exploitation par an ; − la capacité de transport des camions est de 14 tonnes (20 % des camions) et 25 tonnes (80 % des camions), soit une moyenne de 22.8 tonnes. Les camions ne roulent que de jour. Situation future – apport de remblais Le rythme de remblayage a été estimé à 25'000 m3/an. En considérant un apport de matériaux avec des camions de capacité 10 m3, 200 jours par année, celui-ci génèrera donc, en moyenne sur l’ensemble de l’année, 25 passages par jour. Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


37 La distribution suivante peut être retenue pour le trafic poids lourds futur induit par le remblayage de la marnière dans les directions et les proportions suivantes (voir plan de circulation – annexe n° 317.1-7.1) : − 30% en provenance d’Yverdon, via Fey ; − 5% en provenance de Chavornay via Fey ; − 40% en provenance d’Echallens, 30% via Naz et 10% via Fey ; − 5% en provenance de Lausanne via Naz ; − 15% en provranance de Moudon, via Peyres-Possens ; − 5% en provenance de Thierrens, via Peyres-Possens. Les charges de trafic supplémentaires induites par le remblayage de marnière ont été établies sur la base des hypothèses suivantes : − 200 jours d'exploitation par an ; − la capacité de transport des camions de chantier est de 10 m3. Les camions ne roulent que de jour. Trafic sur le réseau routier communal Les données de trafic journalier moyen (TJM) 2010 pour les tronçons routiers retenus sont représentées dans le tableau suivant, de même que le trafic poids-lourds (PL) induit par le projet et la part que cela représente par rapport au trafic total. Situation actuelle

Tronçon

RC

Dénomination du tronçon

TJM 2010 TJM 2010 Trafic PL PL induit par l'usine en 2010

Situation future Trafic PL Trafic induit induit par par le projet le projet par rapport au TJM 2010

[vhc/j]

[vhc/j]

[vhc/j]

[vhc/j]

[%]

1'000

40

11

24

2.4

900

50

9

20

2.2

1-2

436d

Usine - Fey

2-3

436d

Fey - Vuarrens

3-4

429d

Vuarrens - Salagnon

1'100

30

8

18

1.6

4-5

401a

Salagnon - Essertinessur-Yverdon

4'500

100

8

18

0.4

3-6

293d

Vuarrens - Champ de Vaud

1'000

90

1

3

0.3

2-7

414c

Fey - Carrefour 414c/439d

3200

100

1

4

0.1

7-8

414c

Carrefour 414c/439d Montandrey

2450

70

1

4

0.2

8-9

414c

Montandrey - Villarsle-Terroir

3000

110

1

4

0.1

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


38 9 - 10

401a

1 - 11

436d

11 - 12

501b

12- 13

501b

13 - 14

440d

14 - 10

440c

13 - 15

Villars-le-Terroir Echallens

9000

180

1

4

0.0

1000

40

16

33

3.3

2750

50

11

22

0.8

2900

50

11

22

0.8

2350

40

4

13

0.6

Poliez-le-Grand Echallens

6050

140

4

13

0.2

501b

Carrefour 501b/440d Carrefour 501b/441d

1800

10

7

9

0.5

15 - 16

501b

Carrefour 501b/441d Carrefour 501b/563d

2000

30

7

9

0.5

16 - 17

501b

Carrefour 501b/563d Bottens

2'950

40

7

9

0.3

11 - 18

501b

Peyres-Possens

3'500

80

5

11

0.3

18 - 19

501b

Carrefour 501b/543d Moulin de l'Augine

2'000

30

1

3

0.2

18 - 20

543d

Carrefour 501b/543d Carrefour 543d/546d

1'600

50

4

9

0.6

20 - 21

543d

Carrefour 543d/546d Carrefour 543d/542d

1'450

50

4

9

0.6

21 - 22

543d

Carrefour 543d/542d Moudon

1450

50

4

9

0.6

Usine - Carrefour 436d/501b Carrefour 436d/501b Carrefour de Dommartin Carrefour de Dommartin - Carrefour 501b/440d Carrefour 501b/440d Poliez-le-Grand

L’augmentation de trafic générée par le projet sur les tronçons routiers empruntés est donc faible, au maximum de 3.3 % sur le tronçon 1 - 11 (RC 436d).

4.5

Utilisation rationnelle de l'énergie

Le projet ne présente aucune implication dans le domaine de l'énergie.

4.6

Description de la phase de réalisation (chantier)

De par sa nature, le projet n'implique aucune phase de chantier.

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


39

5

IMPACTS DU PROJET SUR L'ENVIRONNEMENT

5.1

Protection de l'air et du climat

Le but de ce chapitre est d'identifier et d'évaluer les sources principales de polluants atmosphériques engendrées par les activités liées à l’exploitation de la marnière de « Plan Champ ». Cette évaluation est basée sur des pronostics, qui donnent des ordres de grandeur permettant de juger si les prescriptions fixées dans l'Ordonnance sur la protection de l'air (OPair) du 16 décembre 1985, état au 15 juillet 2010, sont respectées. 5.1.1

Types de polluants atmosphériques

Dans le cadre de l’exploitation d’une marnière, les polluants atmosphériques pris en considération pour déterminer les impacts du projet sur l’environnement sont les oxydes d’azote NOx et les poussières (poussières fines PM 10 et poussières totales). Le dioxyde de carbone CO2, principal gaz à effet de serre, est également pris en compte. 5.1.2

Sources de polluants atmosphériques et périmètre d'étude

Les principales sources des polluants atmosphériques susmentionnés sont liées d’une part à l’exploitation des marnes (extraction des matériaux, transport sur le site et remblayage avec des matériaux d’excavation non pollués) et d’autre part au trafic supplémentaire induit par ces activités sur le réseau routier. Le périmètre d'étude comprend d’une part le périmètre de l’aire d’exploitation et d’autre part les principaux tronçons routiers empruntés par les poids lourds lors du transport des matériaux. 5.1.3

Méthodologie

Afin de définir l’impact de l’exploitation de la marnière sur la pollution de l’air, les situations actuelle (2012) et future (2015) sans et avec l’exploitation des marnes sont déterminées pour les polluants atmosphériques considérés. La situation actuelle est illustrée par des cartes de charges élaborées par l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) pour le dioxyde d’azote et pour les poussières fines (PM 10). La situation future est évaluée sur la base de pronostics d’émissions d’oxydes d’azote (NOx), de poussières fines (PM) et de dioxyde de carbone (CO2), effectués avec le modèle de calcul des émissions du secteur non-routier élaboré par l’OFEV (mis à jour le 8 décembre 2008). La situation future est déterminée pour la première année d’exploitation (2015), qui correspond à l’année la plus critique, durant laquelle la proportion de poids lourds liés au projet est la plus forte. Les émissions d’oxydes d'azote (NOx), de poussières fines (PM 10) et de dioxyde de carbone (CO2) engendrées par le trafic sur les tronçons routiers du périmètre d'étude sont calculées sur la base des charges de trafic indiquées à l’annexe n° 317.1-7.2, en appliquant pour chaque catégorie de véhicule et condition de circulation les coefficients d’émission définis dans le Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


40 manuel informatisé des coefficients d'émission du trafic (MICET, Version 3.1, 2010). Des pronostics d'immissions moyennes annuelles ont également été effectués pour le dioxyde d'azote NO2 à l'aide d'un modèle empirique de dispersion. Ces immissions ont été calculées à une distance de 10 m du bord de la route (concentration maximale). 5.1.4

Valeurs limites OPair

L’annexe 1 de l'OPair est applicable à la limitation préventive des émissions provenant d’installations stationnaires. Le chiffre 4 aborde le cas des poussières, les suies de diesel sont traitées au chiffre 8 « Substances cancérigènes », alors que les oxydes d’azote sont abordés au chiffre 6 « Substances inorganiques sous forme de gaz et de vapeur ». L’annexe 7 de l'OPair fixe pour sa part les valeurs limites d’immission à ne pas dépasser, soit les valeurs représentées dans le tableau suivant pour les polluants atmosphériques pris en considération (voir Tableau 1). Tableau 1 : Valeurs limites d'immission Substance

Norme OPair

Dioxyde d'azote (NO2)

30 μg/m3

Poussières en suspension (PM 10)

20 μg/m3

Retombées de poussières (total)

5.1.5

200 mg/(m2 jour)

Définition statistique Moyenne annuelle (moyenne arithmétique) Moyenne annuelle (moyenne arithmétique) Moyenne annuelle (moyenne arithmétique)

Exploitation de la marnière

NOx – Situation actuelle Des cartes de charges en dioxyde d’azote NO2 pour les années 2000, 2010 et 2020 ont été élaborées par l’OFEV, avec un modèle de dispersion tenant compte de la météorologie particulière de la Suisse. Les résultats de ces trois modélisations pour la région d’étude sont représentés ci-dessous (voir Figure 1) :

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


41 Figure 1 : Charges en dioxydes d'azote NO2 (OFEV, 2006)

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


42

Les cartes interactives des immissions de dioxyde d’azote NO2 permettent d’estimer la concentration sur le site de l’exploitation. En 2000, cette concentration était de 5.0 à 15.0 μg/m3, soit inférieure à la valeur limite d’immission de l’OPair de 30 μg/m3. Pour 2010 et 2020, la concentration modélisée sur le site est également de 5.0 à 15.0 μg/m3. La valeur limite d’immission de l’OPair est donc aussi respectée en 2010 et 2020. NOx – Situation future Pour l’exploitation de la marnière les différentes sources de NOx, leurs facteurs d’émission, leurs durées de fonctionnement et les résultats des émissions en oxydes d'azote NOx sont indiqués dans le tableau suivant (voir Tableau 2) pour l'étape correspondant à l'étape la plus défavorable (situation pessimiste considérant le décapage du sol, le terrassement de la découverte, l’exploitation des marnes, le terrassement des stériles, la production de briques et la mise en dépôt des matériaux d’excavation simultanément sur la même année d’exploitation). Les calculs détaillés figurent à l’annexe no 317.1-9.1. Tableau 2 : Emissions en oxydes d'azote NOx liées à l’exploitation du site Source de NOx Pelle hydraulique

Facteurs d’émission NOx [g/h] 151.4

1844

Emissions de NOx [t/an] 0.28

Durée de fonctionnement [h/an]

Dumper

324.5

3263

1.06

Camion

324.5

77

0.02

Chargeuse

151.4

627

0.09

Bulldozer 20t

324.5

847

0.27

Bulldozer 50t

616.5

238 Total :

0.15 1.88

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


43 Les émissions de NOx générées sur le site par l’extraction des marnes, l’acheminement des matériaux et le fonctionnement des machines de chantier sont donc de 1.88 t/an dans la situation la plus pessimiste. A titre de comparaison, les émissions de NOx projetées pour l'année 2012 sur 1 km du tronçon d'autoroute Oulens-Chavornay s'élèvent à environ 6.15 t/an. En dehors du voisinage immédiat des machines de chantier et compte tenu de la faible quantité d'oxydes d'azote NOx émis, il ne faut donc pas s'attendre à une augmentation significative de la pollution de fond en dioxyde d'azote NO2. La valeur limite d’immission de l’OPair sera donc respectée. Poussières – Situation actuelle Des cartes de charges en poussières fines (PM 10) pour l’année 2000 ont été élaborées par l’OFEV, avec un modèle de dispersion tenant compte de la météorologie particulière de la Suisse. Des prévisions ont aussi été faites pour 2010, selon deux scénarios. Le scénario Trend (« business as usual ») suppose l'application systématique de toutes les mesures préventives déjà adoptées en 2000. Le scénario M (« maximum feasible reduction ») inclut des mesures supplémentaires (installation de filtres à particules sur tous les véhicules diesel utilitaires, réductions importantes des émissions dues à la combustion, à l'agriculture, aux transports, aux chantiers, etc.). Les résultats de ces trois modélisations pour la région d’étude sont représentés ci-dessous (voir Figure 2) : Figure 2 : Charges en poussières fines PM10 (OFEV, 2006)

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


44

Les cartes interactives des immissions de poussières fines PM 10 permettent d’estimer la concentration sur le site d’exploitation. En 2000, cette concentration était de 15.0 à 17.5 μg/m3, soit inférieure à la valeur limite d’immission de l’OPair, qui est de 20.0 μg/m3. Pour 2010 - Scénario Trend, les concentrations modélisées sont de 12.5 à 15.0 μg/m3. Pour 2010 – Scénario M, les concentrations modélisées sont de 10.0 à 12.5 μg/m3. Dans les deux cas, la valeur limite d’immission de l’OPair est respectée pour la situation actuelle.

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


45 Poussières – Situation future Les émissions de poussières liées à l’exploitation des marnes proviennent du trafic sur le site, du déchargement des matériaux et des opérations de manutention. Elles dépendent de paramètres très variables, tels que l'humidité ou la granulométrie des matériaux et sont difficiles à quantifier. L'annexe 1 de l’OPair traitant de la limitation préventive des émissions donne, sous le chiffre 4, quelques directives, en particulier au chiffre 43 « Mesures relatives aux procédés de traitement, d’entreposage, de transbordement et de transport » : « Lors de l'entreposage ou du transbordement en plein air de produits formant des poussières, il y a lieu de prendre des mesures empêchant les fortes émissions de poussières. Lors du transport de produits formant des poussières, on utilisera des équipements empêchant de fortes émissions. Si la circulation sur les chemins d'une usine entraîne de fortes émissions de poussières, on prendra toutes les dispositions utiles pour éviter la formation de poussières. » Dans le cas de l’exploitation des marnes de « Plan Champ » des mesures de réduction des émissions à la source seront appliquées à titre préventif : - Exécution des travaux d’excavation hors période estivale ; - Nettoyage régulier des voies de communication revêtues, afin d’éviter la mouture des particules grossières en fines qui s’envolent avec le vent ; - Arrosage des voies de communication et de leurs abords par temps sec ou à toute fin utile (si cela s’avère nécessaire) ; - Utilisation de carburant pauvre en souffre ; - Pour les habitations se trouvant à proximité du site, il s’agira de vérifier que les valeurs limites d’immissions de poussières soient respectées à long terme. La valeur limite à surveiller est celle des retombées de poussières, limitée à 200 mg/m2 par jour. L’opportunité d’un contrôle, les emplacements de mesure et la méthodologie seront discutés avec le SEVEN ; - L’exploitation du site respectera en outre les directives en vigueur. En ce qui concerne le remblayage du site avec des matériaux d’excavation sains, des mesures supplémentaires seront appliquées : - Arrosage des matériaux de remblayage et des sites non revêtus par temps sec (si cela s’avère nécessaire) ; - Stabilisation rapide des sols dénudés afin de minimiser les émissions liées au dépôt (par exemple en utilisant un ensemencement de mélange fourrager) ; - Réduction des volumes manipulés lors de fortes émissions. Nous pouvons par ailleurs noter que les villages à proximité ne sont pas situés dans l’axe dominant du vent. Pour les poussières fines PM, les différentes sources, leurs facteurs d’émission, leurs durées de fonctionnement et les résultats des émissions sont indiqués dans le tableau suivant (voir Tableau 3) pour l'étape correspondant à l'étape la plus défavorable (situation pessimiste considérant le décapage du sol, le terrassement de la découverte, l’exploitation des marnes, le Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


46 terrassement des stériles, la production de briques et la mise en dépôt des matériaux d’excavation simultanément sur la même année d’exploitation). Les calculs détaillés figurent à l’annexe no 317.1-9.2. Tableau 3 : Emissions en poussières PM liées à l’exploitation du site Source de PM Pelle hydraulique

Facteurs d’émission PM [g/h] 1.9

1844

Emissions de PM [kg/an] 3.50

Durée de fonctionnement [h/an]

Dumper

2.8

3263

9.14

Camion

2.8

77

0.22

Chargeuse

1.8

627

1.13

Bulldozer 20t

2.7

847

2.29

Bulldozer 50t

4.8

238

1.14

Total :

17.42

Toutes les machines et appareils équipés de moteurs diesel de plus de 18 kW seront dotés de systèmes de filtres à particules, conformément aux recommandations de la liste des filtres (OFEV, Suva) ou de filtres de même efficacité. Les émissions de PM générées sur le site par l’extraction des marnes, l’acheminement des matériaux et par le fonctionnement des machines de chantier sont donc de 17.42 kg/an. A titre de comparaison, les émissions projetées de PM pour l'année 2012 sur 1 km du tronçon d'autoroute Oulens-Chavornay s'élèvent à environ 170 kg/an. Moyennant le respect des mesures préventives de réduction des émissions à la source exposées ci-dessus, on peut raisonnablement admettre que les immissions de poussières ne dépasseront pas les valeurs limites fixées dans l’OPair. CO2 – Situation actuelle Aucune mesure ou modélisation des immissions de CO2 n’est disponible dans des conditions représentatives du site d’extraction de « Plan Champ ». Par contre, un indicateur présente les émissions annuelles de CO2 dues à la consommation d’énergie par les installations fixes et les véhicules dans le canton de Vaud. Ces émissions de CO2 ont ainsi augmenté de 11 % entre 1990 et 2004, pour atteindre environ 3'500'000 t/an. CO2 – Situation future Les sources d'émissions de dioxyde de carbone CO2 induites par l'exploitation du site sont identiques à celles émettrices d’oxydes d'azote et de poussières fines. Leurs facteurs d’émission, leurs durées de fonctionnement, ainsi que les calculs détaillés des émissions en CO2 figurent à l’annexe no 317.1-9.3. Les émissions de CO2 générées sur le site par l’extraction de marnes, l’acheminement des matériaux et le fonctionnement des machines de chantier sont de 404.5 t/an. A titre de comparaison, les émissions projetées de CO2 pour l'année 2012 sur 1 km du tronçon Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


47 d'autoroute Oulens-Chavornay s'élèvent à environ 3'165 t/an. 5.1.6

Voies de communication

Les situations actuelles des immissions de dioxyde d’azote NO2 et de poussières fines PM 10 sur le site d’exploitation sont présentées au chapitre 5.1.5. Les situations actuelles et futures des émissions de NOx, de PM 10 et de CO2 liées au trafic sur les tronçons routiers du périmètre d’étude sont pour leurs parts représentées ci-dessous.

NOx – Situation actuelle et future Les résultats des émissions annuelles d'oxydes d'azote NOx et des immissions de dioxyde d'azote NO2 liées au trafic sur les tronçons routiers du périmètre d’étude sont présentés en détails à l’annexe no 317.1-9.4 pour les situations actuelle (2012) et futures (2015 - sans projet de marnière et avec projet de marnière). Ces résultats sont synthétisés dans le tableau suivant (voir Tableau 4). Tableau 4 : Emissions annuelles d'oxydes d'azote NOx liées au trafic Emissions annuelles NOx [t/an]

2012

2015 – Sans projet

2015 – Avec projet

8.98

7.93

8.25

Les émissions annuelles d'oxydes d'azote NOx liées au trafic supplémentaire induit par la marnière sont de 0.32 t/an par rapport à une situation sans projet, soit 4 % des émissions annuelles totales sur les 40 km de tronçons routiers retenus. Par ailleurs, les émissions annuelles de l’année 2015 sans projet de marnière sont inférieures aux émissions actuelles malgré l’augmentation de trafic. Cette particularité est liée à l’évolution de la composition de la flotte des véhicules en circulation, ceux-ci ayant tendance à émettre de moins en moins de polluants atmosphériques. La situation future avec projet présente une diminution des émissions annuelles de -0.73 t/an par rapport à la situation actuelle sur les 40 km de tronçons routiers retenus. Concernant les immissions annuelles de dioxyde d'azote NO2, à 10 m de l’axe de la route, l’accroissement maximal causé par le trafic supplémentaire induit par le projet (observé sur les tronçons 1-11 et 3-4) est de +0.11 μg/m3 par rapport à une situation sans projet. Le trafic supplémentaire induit par le projet ne provoquera donc pas d’augmentation significative de la concentration d'oxydes d'azote NOx dans l’air. La valeur limite d’immission de dioxyde d’azote NO2, fixée en moyenne annuelle à 30 μg/m3 dans l'OPair, ne sera en aucun cas dépassée dans la région étudiée. PM 10 – Situation actuelle et future Les résultats des émissions annuelles de particules PM 10 liées au trafic sur les tronçons routiers du périmètre d’étude sont présentés en détails à l’annexe no 317.1-9.5 pour les situations actuelle (2012) et futures (2015 - sans projet de marnière et avec projet de Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


48 marnière). Ces résultats sont synthétisés dans le tableau suivant (voir Tableau 5). Tableau 5 : Emissions annuelles de particules PM10 liées au trafic Emissions annuelles PM 10 [t/an]

2012

2015 – Sans projet

2015 – Avec projet

0.294

0.223

0.229

Les émissions annuelles de particules PM 10 liées au trafic supplémentaire induit par la marnière sont de +0.006 t/an par rapport à une situation sans projet, soit 2.7 % des émissions annuelles totales sur les 40 km de tronçons routiers retenus. Par ailleurs, les émissions annuelles de l’année 2015 avec et sans projet de marnières sont inférieures aux émissions actuelles malgré l’augmentation de trafic, en raison de l’évolution de la composition de la flotte des véhicules en circulation. Le trafic supplémentaire induit par la marnière ne provoquera donc pas d’augmentation significative de la concentration en particules PM 10 dans l’air. CO2 – Situation actuelle et future Les résultats des émissions annuelles de dioxyde de carbone CO2 liées au trafic sur les tronçons routiers du périmètre d’étude sont présentés en détails à l’annexe no 317.1-9.6 pour les situations actuelle (2012) et futures (2015 - sans projet de marnière et avec projet de marnière). Ces résultats sont synthétisés dans le tableau suivant (voir Tableau 6). Tableau 6 : Emissions annuelles de dioxyde de carbone CO2 liées au trafic Emissions annuelles CO2 [t/an]

2012

2015 – Sans projet

2015 – Avec projet

5701

2752

5808

Les émissions annuelles de dioxyde de carbone CO2 liées au trafic supplémentaire induit par la marnière sont de 56 t/an par rapport à une situation sans projet, soit 1.8 % des émissions annuelles totales sur les 40 km de tronçons routiers retenus. Le trafic supplémentaire induit par la marnière ne provoquera donc pas d’augmentation significative de la concentration en dioxyde de carbone CO2 dans l’air.

5.2

Protection contre le bruit et les vibrations

L'objectif de ce chapitre est d'identifier et d'évaluer les nuisances sonores engendrées par les activités sur le site d'exploitation et le trafic supplémentaire induit par les activités de la marnière. Il s'agit de juger si les prescriptions contenues dans l'Ordonnance sur la protection contre le Bruit (OPB) du 15 décembre 1986, état au 1er août 2010, sont respectées et ceci pour l’état actuel et l’état futur. Le projet ne générant aucune vibration, cette d’approfondissement dans le présent rapport d’impact.

thématique

ne

nécessite

pas

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


49 5.2.1

Périmètre d'étude et degrés de sensibilité

Le périmètre d'étude comprend d’une part le périmètre de l’aire d’exploitation, étendu jusqu'aux habitations abritant des locaux à usage sensible au bruit les plus exposées (voir annexe n° 317.1-8.1), et d’autre part les principaux tronçons routiers empruntés par les poids lourds lors du transport des matériaux (voir annexe n° 317.1-7.1). Exploitation de la marnière Les habitations les plus exposées abritant des locaux sensibles au bruit sont les maisons M et O situées au nord-ouest du village de Possens (degré de sensibilité au bruit DS III) et l’habitation N qui abrite les bureaux et les appartements du concierge de l’usine de PeyresPossens (degré de sensibilité au bruit DS IV) (voir situation à l'annexe n° 317.1-8.1). En vertu de l'article 1, alinéa 3a, cette dernière habitation n'est pas soumise à l'OPB. Nous avons néanmoins calculé l’immission de bruit à titre indicatif. L’étape annuelle la plus défavorable pour ces habitations est représentée à l’annexe n° 317.18.1. Elle correspond à la première année d’exploitation lorsque l’exploitation se fait proche de la surface et plus proche du village. Le calcul du niveau d’évaluation Lr [dB(A)] pour ces habitations ne prend pas en compte les effets d’obstacle liés à la topographie du site et à la forme de l’exploitation. Les résultats obtenus sont donc défavorables par rapport à la réalité. Nous avons élaborés plusieurs scénarios correspondant à : - l’année préparatoire (décapage des sols, terrassement de la découverte et production de briques) ; - la première année d’exploitation (exploitation des marnes pour 2 ans, terrassement des stériles pour 2 ans, production de briques et apport de remblais) - la deuxième année d’exploitation (production de briques et apport de remblais sans exploitation des marnes) - une situation pessimiste où l’on considère que l’ensemble de ces opérations se déroulent sur une même année (décapage des sols, terrassement de la découverte, exploitation des marnes pour 2 ans, terrassement des stériles pour 2 ans, production de briques et apport de remblais). Voies de communication Pour les bruits provenant du trafic supplémentaire induit par l’exploitation de la marnière, on considère les bâtiments abritant des locaux à usage sensible au bruit qui sont situés le long des voies de communication et pour lesquels l'impact sonore futur se traduit par une augmentation supérieure ou égale à 0.5 dB(A). 5.2.2

Méthodologie

Exploitation de la marnière Les niveaux d’évaluation Lr pour le bruit lié à l’exploitation de la marnière ont été établis selon les principes énoncés à l’annexe 6 OPB. Les sources sonores mobiles sont concentrées au centre de gravité G de l’étape d’exploitation annuelle la plus défavorable pour le local à Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


50 usage sensible au bruit considéré. Les distances moyennes de l’habitation aux trajets des camions et des dumpers sont également considérées. Voies de communication Les niveaux d’évaluation Lr pour le bruit du trafic routier ont été établis selon les principes énoncés à l’annexe 3 OPB. Dans le cas présent, les niveaux d'émission Lr,e liés au trafic routier sur les tronçons retenus sont calculés pour les trois situations suivantes : -

situation actuelle (2012) ; situation future (2015) sans projet de marnière ; situation future (2015) avec projet de marnière.

La première année d’exploitation de la marnière correspond à l’année la plus critique, durant laquelle la proportion de poids lourds liés au projet est la plus forte. 5.2.3

Valeurs limites OPB

Exploitation de la marnière En ce qui concerne les bruits provenant de l’exploitation de la marnière, conformément à l’article 7 de l’OPB concernant la limitation des émissions de nouvelles installations fixes, les valeurs limites à respecter sont les valeurs limites de planification (VP), définies à l’annexe 6 de l’OPB. Les VP diurnes pour les degrés de sensibilité considérés sont les suivants : -

DS III : DS IV :

Lr = 60 dB(A) Lr = 65 dB(A)

Voies de communication Les installations routières existantes sont des installations fixes (art. 2 OPB) et les immissions sonores provenant de leur exploitation doivent respecter les valeurs limites d'immission (VLI) définies à l'annexe 3 OPB. L'accroissement des charges sonores engendré par le trafic supplémentaire induit, sur les différentes infrastructures routières empruntées, devra respecter les prescriptions de l'article 9 OPB relatif à l'utilisation accrue des voies de communication, à savoir : « L'exploitation d'installations fixes nouvelles ou notablement modifiées ne doit pas entraîner : a. un dépassement des valeurs limites d'immission consécutif à l'utilisation accrue d'une voie de communication ou b. la perception d'immissions de bruit plus élevées en raison de l'utilisation accrue d'une voie de communication nécessitant un assainissement. » Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


51 Selon la jurisprudence, un accroissement supérieur à 0.5 dB(A) est considéré comme perceptible. Ainsi, les valeurs d’immission n’ont été calculées que pour les locaux à usage sensible au bruit situés sur un tronçon présentant un accroissement supérieur à 0.5 dB(A). Les locaux les plus défavorables (proche de l’axe de la route, dominant la route, dans des côtes) ont été considérés sur chacun de ces tronçons. Les VLI diurnes pour les degrés de sensibilité DS III au sens de l'annexe 3 OPB relative au bruit du trafic routier sont les suivantes : − DS III : Lr = 65 dB(A) 5.2.4

Exploitation de la marnière

Evaluation de la situation actuelle Le site d’extraction se trouve actuellement en zone agricole. A l’exception de l’activité de l’exploitation actuelle et de l’usine, aucune source de bruit particulière sur le site même n'est donc à relever. Evaluation de la situation future Plusieurs phases distinctes peuvent être relevées dans l’évaluation des nuisances sonores engendrées par l’exploitation des marnes. Ces phases sont ensuite combinées pour générer les différents scénarios cités précédemment. -

Phase 1 : décapage et déplacement du sol Les sols en place sont décapés à l’aide d’une pelle hydraulique et déplacés et stockés par des dumpers. Compte tenu que l’étape la plus défavorable correspond à la première phase d’exploitation, la remise en état des terres n’a pas été considérée dans l’analyse du bruit de l’exploitation.

-

Phase 2 : terrassement, déplacement et mise en dépôt de la découverte Les matériaux morainiques présents en surface doivent être évacués et mis en dépôt dans l’exploitation « Au Plat » avant l’exploitation des marnes. Ils sont extraits à la pelle mécanique et chargés dans les dumpers, transportés vers leur lieu de mise en dépôt et ponctuellement mis en place au bulldozer.

-

Phase 3 : exploitation des marnes Les marnes sont fracturées par un bulldozer équipé d’un ripper puis chargés à la pelle mécanique dans des dumpers. Elles sont ensuite déplacées sur la zone de stockage et homogénéisée au bulldozer.

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


52 -

Phase 4 : terrassement, déplacement et mise en dépôt des stériles Les matériaux stériles (grès) présents en bancs dans les massifs de marnes doivent être évacués et mis en dépôt dans l’exploitation « Au Plat ». Ils sont extraits à la pelle mécanique et chargés dans les dumpers, transportés vers leur lieu de mise en dépôt et ponctuellement mis en place au bulldozer.

-

Phase 5 : production de briques Pour l’alimentation de l’usine, les marnes sont chargées dans un concasseur avant de partir dans la chaine de production. Le bruit constant du ventilateur de l’usine est également considéré.

-

Phase 6 : apport et mise en place des matériaux d'excavation Les matériaux d’excavation sont acheminés sur le site par camions et sont déversés sur l’étape en cours de comblement. Ces matériaux sont ensuite ponctuellement mis en place à l’aide d’un bulldozer.

Les principales sources de bruit, émissions sonores (Leq) et durées de fonctionnement pour l’étape annuelle la plus défavorable pour les habitations M, N et O sont indiquées dans le tableau suivant (voir Tableau 7). Tableau 7 : Données sur les sources de bruit

Source de bruit

Leq à 15 m [dB(A)]

Pelle hydraulique - décapage Pelle hydraulique - terrassement Chargement dumper Circulation dumper Déchargement dumper Chargeuse Concasseur Ventilateur Circulation camions Déchargement camions Bulldozer 20t Bulldozer 50t

70 73 80 77 78 78 61 57 72 78 77 80

Durée moyenne de fonctionnement, étape annuelle la plus défavorable, scénario pessimiste pour les habitations M, N et O [min/j] 94 409 60 785 45 171 684 1440 12 9 231 65

Les résultats des niveaux d’évaluation Lr sont présentés de manière détaillée à l’annexe no 317.1-8.2, avec les calculs d’incertitudes, et sont résumés dans le tableau suivant (voir Tableau 8).

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


53 Tableau 8 : Niveaux d'évaluation Lr

Scénarios

Habitation étudiée

M

N*

O

Degré de sensibilité au bruit

DS III

DS IV

DS III

Valeur limite de planification

60.0 dB(A)

65.0 dB(A)

60.0 dB(A)

Année préparatoire : décapage des sols, terrassement de la découverte et production de briques

52.1 dB(A)

60.3 dB(A)

54.9 dB(A)

1ère année d'exploitation : exploitation des marnes pour 2 ans, terrassement des stériles pour 2 ans, production de briques et apport de remblais

51.0 dB(A)

59.1 dB(A)

53.7 dB(A)

2ème année d'exploitation : production de briques et apport de remblais

49.2 dB(A)

58.0 dB(A)

51.7 dB(A)

Situation pessimiste : décapage des sols, terrassement de la découverte, exploitation des marnes pour 2 ans, terrassement des stériles pour 2 ans, production de briques et apport de remblais

53.4 dB(A)

61.1 dB(A)

56.2 dB(A)

* Selon l'art. 1 al.3a OPB, cette habitation n'est pas soumise à l'OPB. L'immission sonore a été calculée à titre informatif. Le niveau d’évaluation Lr est inférieur à la valeur limite de planification quel que soit l’habitation ou le scénario considéré. Les exigences de l'Ordonnance sur la protection contre le bruit (OPB) sont donc satisfaites pour les bruits liés à l’exploitation de la marnière. 5.2.5

Voies de communication

Evaluation de la situation actuelle Afin de juger des nuisances sonores générées actuellement par le trafic routier, les niveaux d'émission Lr,e ont été déterminés sur les tronçons retenus pour l’année 2012. Ces résultats sont présentés en détails à l’annexe n° 317.1-8.3a. Evaluation de la situation future Détermination des émissions : Les calculs des niveaux d'émission Lr,e liés au trafic routier sur les tronçons retenus sont présentés en détails à l’annexe no 317.1-8.3b pour les situations futures (2015) sans et avec projet de marnière. Afin de juger des nuisances sonores générées par le trafic routier supplémentaire induit par Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


54 l’exploitation de la marnière, l'impact sonore ou variation du niveau d'émission ∆Lr,e est déterminé sur chacun des tronçons retenus, selon la relation suivante : Impact sonore = ∆Lr,e = Niveau d’émission Lr,e avec projet - Niveau d’émission Lr,e sans projet.

Les résultats des impacts sonores ∆Lr,e du projet de marnière sur chacun des tronçons routiers retenus sont présentés de manière détaillée à l’annexe n° 317.1-8.3b et sont résumés dans le tableau suivant (voir Tableau 9) : Tableau 9 : Impacts sonores ∆Lr,e du trafic induit par le projet Tronçon 1-2 2-3 3-4 4-5 3-6 2-7 7-8 8-9 9 - 10 1 - 11 11 - 12 12- 13 13 - 14 14 - 10 13 - 15 15 - 16 16 - 17 11 - 18 18 - 19 18 - 20 20 - 21 21 - 22

Route 436d 436d 429d 401a 293d 414c 414c 414c 401a 436d 501b 501b 440d 440c 501b 501b 501b 501b 501b 543d 543d 543d

Impact sonore [dB(A)] + 0.6 + 0.5 + 0.6 + 0.1 + 0.1 + 0.1 + 0.0 + 0.0 + 0.0 + 0.8 + 0.3 + 0.3 + 0.2 + 0.1 + 0.2 + 0.1 + 0.1 + 0.1 + 0.0 + 0.2 + 0.1 + 0.1

Les résultats des impacts sonores ∆Lr,e indiquent que l'accroissement des niveaux d’émission Lr,e lié aux projets de marnière est considéré comme imperceptible (inférieur à 0.50 dB(A)) sur la plupart des tronçons routiers étudiés. Pour ceux-ci, les exigences de l'Ordonnance sur la protection contre le bruit (OPB) sont donc satisfaites pour les bruits liés au trafic routier. Les tronçons 1 – 2 (RC 436d), 2 – 3 (RC 436d), 3 – 4 (RC 429d) et 1 – 11 (RC 436d) nécessitent par contre une étude des immissions, car ils subissent un accroissement des niveaux d’émission Lr,e supérieur ou égal à 0.5 dB(A).

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


55 Détermination des immissions - Tronçons 1 - 11 Aucun local à usage sensible n’a été relevé le long de ce tronçon. Les exigences de l'Ordonnance sur la protection contre le bruit (OPB) sont donc satisfaites pour ce tronçon. - Tronçons 1 – 2, 2 – 3 et 3 – 4 Plusieurs locaux à usage sensible au bruit sont situés aux abords de ces tronçons. Toutes les habitations abritant des locaux à usage sensible au bruit sont situées soit en zone du village soit en zone agricole, en degré de sensibilité au bruit DSIII. Sur les tronçons 1 – 2 et 2 – 3, nous avons sélectionnés deux locaux à usage sensible au bruit situés respectivement en zone agricole (habitations A et C, vitesse limitée à 80 km/h) et en zone village (habitations B et D, vitesse limitée à 50 km/h) afin de couvrir l’ensemble des configurations représentatives pour l’évaluation du bruit du trafic routier. L’habitation E, sur le tronçon 3 – 4 est également située en zone village (vitesse limitée à 50 km/h). - Tronçon 11 – 12 A titre informatif, nous avons calculé le bruit du trafic routier au droit de l’habitation F, située sur un tronçon avec un impact sonore inférieur à 0.5 dB(A), pour répondre aux questions de riverains participant au groupe de suivi. Cette habitation est située en zone agricole, en degré de sensibilité au bruit DSIII. Les résultats des immissions sonores liées au trafic routier au droit des bâtiments A, B, C, D, E et F sont présentés de manière détaillée à l’annexe n° 317.1-8.4 et sont résumés dans le tableau suivant : Tronçon

Bâtiment

Zone d’affectation

1-2 1-2 2-3 2-3 3-4 11 - 12

A B C D E F

Zone agricole Zone village Zone agricole Zone village Zone village Zone agricole

Immissions 2012 Immissions 2015 avec projet [dB(A)] 53.5 58.0 54.5 57.8 55.0 62.7

[dB(A)] 54.7 59.4 55.6 59.0 56.2 63.2

Valeur limite d’immission [dB(A)] 65 65 65 65 65 65

Les résultats de l’étude des immissions montrent que les valeurs limites d'immission de l’OPB sont respectées pour l’ensemble des habitations étudiées Les exigences de l'Ordonnance sur la protection contre le bruit (OPB) sont donc satisfaites pour les bruits liés au trafic routier.

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


56 5.3

Protection contre les rayonnements non ionisants

Aucune installation au sens de l’Ordonnance sur la protection contre le rayonnement non ionisant (ORNI) n’est située à l’intérieur du périmètre du projet. Le projet n’est pas soumis à l’ORNI.

5.4

Protection des eaux

Les conditions hydrogéologiques et hydrologiques ayant une influence directe sur la réalisation du projet et son emprise, la description des conditions locales et des impacts du projet a été réalisée dans le chapitre n° 3.3Hydrogéologie et 3.4 Hydrologie relatif au site. Les matériaux d’excavation mis en dépôt sur le site seront exclusivement des matériaux d’excavation non pollués au sens de l’Ordonnance sur le traitement des déchets (OTD). Aucune atteinte aux eaux de surface ou souterraines n'est donc à craindre.

5.5

Protection des sols

Les sols en place seront décapés en vue de leur réutilisation sur le site. Une fois l'exploitation terminée, le projet prévoit un remblayage du site et une remise en état selon la topographie actuelle. 5.5.1

Modalités de décapage, stockage et remise en état

Tous les travaux de manipulation des sols (décapage, stockage et remise en état) seront réalisés conformément aux directives de l'ASG pour la remise en état des sites (2001). Un suivi pédologique sera mis en place lors des phases de décapage/stockage et de remise en état. Principe de gestion des sols Le projet implique le décapage préalable des sols en place sur l’ensemble du périmètre d’exploitation. La surface totale à décaper est estimée à environ 83'500 m2. Toutes les terres seront réutilisées pour la remise en état et seront stockées préalablement sur le site. Des apports de sous-couche de l’extérieur permettront de réaménager une partie du site « Au Plat » en prairies maigres et de compléter le profil pédologique de « Plan Champ », afin de réaménager, dans la mesure du possible, un sol d’une épaisseur totale de 110 cm. Épaisseurs et volumes de sols à décaper Les données des profils à disposition indiquent des épaisseurs totales de sol variant entre 50 et 80 cm. S'agissant du décapage des sols, seules les épaisseurs présentant de bonnes Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


57 caractéristiques pédologiques ont été prises en compte. L’horizon A sera systématiquement décapé et récupéré (épaisseur moyenne de 35 cm sur l’ensemble du site). L’horizon B sera également décapé et stocké pour la remise en état. Il faudra prévoir l’apport de l’extérieur de matériaux de qualité, proche d’un horizon B de substitution, afin de reconstituer, dans la mesure du possible, une épaisseur totale du sol d’environ 110 cm sur l’ensemble du site d’extraction. Les horizons A et B seront décapés séparément, selon les épaisseurs indiquées à l’annexe n° 317.1-5.2. Les volumes de sols à décaper sont indiqués dans le tableau suivant : Tableau 10 : Volumes de sol à décaper Etape Etape I Etape II Etape III Total

Surface approximative à décaper [m2] 40'500 21'000 22'000 83'500

Volume approximatif d’horizon A [m3] 14'000 7'500 7'500 29'000

Volume approximatif d’horizon B [m3] 11'500 6'500 5'000 23'000

Ces volumes sont donnés pour des sols en place (non foisonnés) et correspondent à une tranche d’environ 62 cm d'épaisseur de sol en moyenne sur l'ensemble du site. L’apport d’horizon B de l’extérieur concerne une épaisseur de 48 cm, soit environ 40'000 m3. Zone de stockage des terres Les terres décapées devront être stockées durant toute la durée des travaux, conformément aux directives ASG pour la remise en état des sites (2001). Ces stocks seront aménagés dans une zone réservée pour le stockage, à l’ouest de l’exploitation. Les surfaces nécessaires pour le stockage seront préalablement enherbées afin de présenter une couverture dense et résistante aux compactions. L’horizon A sera stocké en dépôt étalé de 2 m de haut. L’horizon B sera stocké de la même manière, avec une hauteur pouvant atteindre 2.5 m. Les tas auront une pente régulière et suffisante pour permettre l’évacuation des eaux météoriques. Au besoin, un canal de drainage sera aménagé en pied de talus. Les dépôts seront ensemencés avec un mélange à enracinement profond (luzerne, mélilot, trèfle violet). Une coupe annuelle d’entretien sera réalisée chaque année en automne. La surface nécessaire pour le stockage des toutes les terres est d’environ 24'000 m2. Cette surface est suffisante pour le stockage des terres de l’étape I et II. Lors de l’ouverture de l’étape III, la moitié de l’étape I sera déjà réaménagée et la place sera à nouveau disponible pour le stockage des terres décapées. Remise en état du site Le projet prévoit de restituer la totalité de la surface en zone agricole. L’apport de 40'000 m3 d’horizon B de substitution sera nécessaire afin de reconstituer un profil de 110 cm, Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


58 comprenant 35 cm d’horizon A récupéré sur place et 75 cm d’horizon B partiellement récupéré sur place et partiellement importé. La topographie finale du réaménagement sera proche de la topographie actuelle. 5.5.2

Bilan des surfaces d'assolement

Etat actuel Actuellement, le périmètre de l’exploitation « Plan Champ » est presque entièrement situé en surface d'assolement (SDA) selon le chapitre 4 de l’Ordonnance sur l’aménagement du territoire (OAT) du 28 juin 2000, état au 1er septembre 2009 (voir annexe n° 317.1-5.1). Seule la zone industrielle n’est pas considérée comme SDA. L’exploitation « Au Plat » n’est par contre pas comptabilisée dans les surfaces d’assolement. Etat après réaménagement Le projet prévoit une reconstitution des sols de façon à permettre le retour à une exploitation de type agricole sur l’entier du périmètre de « Plan Champ ». Dans le secteur « Au Plat », une partie de la surface sera maintenue en zone de stockage pour les besoins de l’usine (au sud). Le solde sera restitué en zone agricole extensive (prairies maigres, vergers, zone inondable, étangs), permettant un gain de surface agricole. Compte tenu de la valorisation de ces surfaces à vocation écologique, la possibilité de les inscrire en surface d’assolement pourra être discutée après le réaménagement effectif de la zone. Dans l’ensemble, il n’y aura donc qu’une perte temporaire de surfaces d’assolement pendant la phase d’exploitation, mais la totalité de celles-ci seront reconstituées en fin d’exploitation. 5.5.3

Mesures

Les mesures particulières à prendre par l'exploitant afin de conserver ou d’améliorer la fertilité des sols sont énumérées ci-après. Planification des travaux Les travaux de manipulation des sols devront faire partie de la planification du chantier et le suivi des travaux devra être assuré par un spécialiste de la protection des sols sur les chantiers. Ce suivi permettra de garantir des terres de qualité pour le réaménagement agricole. Les travaux seront autant que possible planifiés durant la période sèche afin de travailler sur des sols bien ressuyés. Des mesures d’humidité du sol (tensiométriques) par un spécialiste de la protection des sols sur les chantiers permettront de mesurer l’état d’humidité du sol et d’autoriser l’engagement des machines au cas par cas. Une interruption partielle ou totale du chantier devra être planifiée en cas de période pluvieuse. Les sols qui devront être décapés seront préalablement enherbés afin d'augmenter leur portance et leur capacité de ressuyage. Si cette mesure n’est pas possible compte tenu de la culture précédente et des délais d’intervention, le décapage pourra être mis en œuvre avec des Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


59 mesures de protection supplémentaires (travail à l’avancement depuis l’horizon C, conditions météorologiques particulièrement favorables, adaptation des machines, …). Décapage des sols Les machines utilisées présenteront une pression au sol la plus basse possible et un train de roulement adéquat (chenilles larges et portantes) afin d'éviter des tassements irréversibles. Tous les travaux de manipulation des sols seront réalisés à la pelle mécanique par bandes successives. Les camions et dumpers circuleront sur l'horizon C ou sur des pistes; en aucun cas ils ne circuleront sur le sol en place. Stockage temporaire Pour la mise en dépôt temporaire des terres, les sols seront entreposés sur l'horizon A en place, enherbé et préalablement fauché ou sur l’horizon C après décapage. Le transport et le déchargement des terres par les camions et/ou dumpers sur l'aire de stockage se fera soit au moyen de pistes clairement délimitées sur le terrain soit sur l'horizon C. En aucun cas les camions et dumpers ne circuleront sur les dépôts. Les dépôts seront immédiatement ensemencés avec des plantes à enracinement profond (par exemple mélange trèfle violet-luzerne), permettant de stabiliser la structure, d'augmenter l'évapotranspiration du sol et de lutter contre la prolifération des espèces indésirables. Un entretien des dépôts sera effectué par des coupes de nettoyage en automne et un contrôle occasionnel des jeunes plants d’adventices (chardons, rumex). Remise en état La remise en état des sols devra être effectuée par bandes successives sur le remblai préalablement décompacté avec des pelles mécaniques roulant soit sur des pistes spécialement aménagées soit sur le remblai ou l’horizon C. Le sol remis en état sera ensemencé avec un mélange pour prairie longue durée enrichi en luzerne et exploité de manière extensive, avec une seule fauche annuelle, pendant les trois premières années qui suivent la remise en état. Il n’y aura pas, pendant cette période, de culture, ni de bétail sur le sol reconstitué. La restitution des terres à l’exploitant agricole fera l’objet d’un contrat de remise en culture mentionnant ces restrictions d’utilisation.

5.6

Sites pollués

Le site étudié n’est pas inscrit au cadastre des sites pollués.

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


60 5.7

Déchets, substances dangereuses pour l'environnement

Aucune manipulation de substances dangereuses ne sera réalisée et aucun déchet particulier ne sera produit.

5.8

Organismes dangereux pour l'environnement

Le projet n’est pas concerné par les organismes dangereux pour l’environnement.

5.9

Protection en cas d'accidents majeurs, d'événements extraordinaires et de catastrophes

En ce qui concerne les risques d'accident majeurs, les machines utilisées correspondront aux derniers progrès de la technique ce qui permet d’éviter tout risque de déversement accidentel. De plus, l'exploitation sera conduite suivant les règles en vigueur pour ce type de travaux et il est proposé un suivi par un spécialiste qui vise à déceler à temps toute anomalie dans la nature, la qualité et le comportement des sols et des roches rencontrées.

5.10 Conservation de la forêt Aucun défrichement ne sera effectué dans le cadre du projet présenté.

5.11 Protection de la nature Ce chapitre évalue les impacts prévisibles des projets d'extension « Plan Champ » et du réaménagement « Au Plat ». Il propose des mesures de réduction ou de compensation des effets sur les milieux naturels ainsi que de conservation des habitats des amphibiens pionniers. Les mesures proposées ont été élaborées en concertation avec des représentants du CCFN (Centre de Conservation de la Faune et de la Nature du canton, Mme Najla Naceur), du WWF (M. Benoît Stadelmann) de Pro Natura Vaud, Groupe Batraciens (M. Claude Mayor), intégrés au Groupe nature constitué dans le cadre de ce projet en raison de l’importance du site pour les amphibiens pionniers.

5.11.1 Impacts du projet sur la faune L’exploitation de « Plan Champ » touchera des biotopes dépourvus d'espèces rares et ne possédant pas une diversité animale particulière.

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


61 La fonction de ces surfaces comme terrain de chasse ou d'alimentation pour des espèces vivant dans les environs (rapaces, lièvre) peut être considérée comme peu importante. Enfin, le périmètre d'emprise ne joue pas de rôle particulier de liaison biologique ou de site d'échange pour la faune, contrairement au corridor forestier qui suit le cours de la Menthue à l'ouest du périmètre. Le fonctionnement de ce dernier ne devrait pas être perturbé par l'extension prévue, puisque aucune atteinte ne sera portée à la forêt. L’exploitation de la marnière de « Plan Champ » créera vraisemblablement des milieux pionniers similaires à ceux qui sont apparus dans le périmètre voisin « Au Plat ». De plus, il est prévu de réaliser intentionnellement des milieux à vocation nature comme des petits plans d’eau. Ces mesures sont décrites dans le chapitre « Description des mesures » et dans les fiches techniques de l’annexe no 317.1-6.2. Elles consisteront notamment à conserver des biotopes refuges pour la faune pendant toute la durée de la concession. Au final, le site de « Plan Champ » sera totalement rendu à l’agriculture. Ainsi, le bilan final peut être qualifié de neutre au niveau de l’impact sur la nature. Le réaménagement du site « Au Plat » tiendra compte de la présence d’amphibiens en danger d’extinction sur le site. Toutes les dispositions possibles devront être prises afin de conserver les populations présentes. La partie nord du site sera réaménagée en faveur de la nature, avec des plans d’eau et des surfaces agricoles à vocation écologique. La partie sud retournera au final à l’agriculture. La surface de milieux pionniers sera donc réduite d’environ la moitié par rapport à l’état actuel du périmètre « Au Plat ». Cela pourra avoir des conséquences sur la taille des populations d’amphibiens présents et des autres espèces liées à ces milieux pionniers. La priorité est d’au moins conserver les populations présentes, même si leur taille diminue légèrement. Les parois de molasse dégagées par l'exploitation seront diminuées d’une dizaine de mètres de hauteur pour les besoins du réaménagement. Il en subsistera néanmoins une trentaine de mètres de hauteur. Elles constituent un site de nidification potentiel pour des espèces nichant dans ce type de parois, comme l’hirondelle de rivage. Les autres groupes d’animaux observés sur le site sont moins prioritaires (mammifères, reptiles, certains insectes et oiseaux) car pouvant trouver des milieux de substitution dans les environs. 5.11.2 Impacts du projet sur la flore L'impact du projet d’exploitation du périmètre de « Plan Champ » correspond à la destruction totale de la végétation occupant actuellement les surfaces à exploiter. Cette destruction ne touchera aucune plante rare, ni aucun milieu d'une valeur floristique particulière. L'impact peut donc être considéré comme faible. D'un point de vue floristique, il est fortement probable que des espèces intéressantes s'établiront dans les milieux pionniers qui seront créés (intentionnellement et non) dans le Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


62 périmètre pendant la phase d'exploitation. Aucun impact n'est à prévoir sur les forêts situées en bordures du périmètre. Ces formations ne sont en effet pas dépendantes de conditions hydrogéologiques particulières susceptibles d'être modifiées par l'extraction des matériaux. La fin de l'exploitation du périmètre « Au Plat » aura un impact ponctuel important sur la flore, en touchant des populations de plantes peu courantes (Centaurium erythrea, Epipacis palustris, Myricaria germanica) au niveau des milieux pionniers et humides qui retourneront à l’agriculture (au niveau de la partie sud du périmètre « Au Plat »). Ces espèces pourraient cependant potentiellement coloniser de nouveaux milieux similaires dans la partie nord du périmètre (vouée à la conservation de la nature et où des plans d’eau seront aménagés), ainsi que dans le périmètre de « Plan Champ » où la future exploitation sera créatrice de nouveaux milieux pionniers également. 5.11.3 Description des mesures Principes des mesures Même s'ils sont issus des activités humaines, les biotopes humides et les autres milieux pionniers, présents dans le périmètre d’exploitation à l’est de la route, d'une valeur particulière pour la flore et la faune indigène, sont protégés par la législation actuelle. En particulier, ce site abrite une des dernières populations de crapaud calamite de la région, avec également des populations de sonneur à ventre jaune et de crapaud accoucheur, amphibiens en danger d’extinction selon la Liste Rouge. Ces espèces sont aussi ciblées par le réseau écologique cantonal (REC). Il est donc nécessaire de prendre des mesures particulières pour conserver des milieux favorables à ces amphibiens. Les surfaces qui seront exploitées sur la partie « Plan Champ » offrent d'ailleurs un potentiel qu’il convient de mettre en valeur. L'objectif général des mesures adoptées est de permettre aux espèces situées dans les périmètres d’exploitation de se maintenir sur le site. Une étape sensible est celle du réaménagement du périmètre « Au Plat ». En effet, le niveau altimétrique actuel sera rehaussé d’une dizaine de mètres par rapport à l’état actuel. Durant ce réaménagement, l’enjeu sera de conserver les populations d’amphibiens sur Liste Rouge, en aménageant des biotopes refuges adaptés à proximité de la surface qui sera ensevelie sous plusieurs mètres d’épaisseur de matériaux. Pendant les différentes phases d'exploitation et de réaménagement, on veillera donc à conserver des biotopes refuges de surface et de qualité suffisante pour assurer la survie des populations. Cela concerne en particulier les espèces d’amphibiens en danger d’extinction présentes sur le site : crapaud accoucheur, crapaud calamite et sonneur à ventre jaune. Ces espèces jouent aussi le rôle d’espèces « parapluie » : en conservant les habitats qui leur sont vitaux, on protège également les autres espèces moins visibles qui dépendent aussi de milieux pionniers (insectes, flore, etc.). Les étapes d’exploitation et les mesures écologiques prévues sont schématisées dans la Figure 3 (chapitre suivant). Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


63 Outre les points présentés dans la Figure 3 (fiche technique 1 de l’annexe no 317.1-6.2), des mesures parallèles seront prises : -

Conserver les falaises du front d’exploitation « Au Plat » (favorables à des oiseaux peu courants comme l’hirondelle de rivage par exemple) : fiche technique 2 de l’annexe no 317.1-6.2.

-

Conserver en tout temps des stocks de marnes et de sables sur le site, utilisés comme refuges nocturnes et hivernaux par les amphibiens : fiche technique 3 de l’annexe no 317.1-6.2.

-

Gestion nature et paysage du site de « Plan Champ » : créer et préserver des milieux à vocation nature dans le périmètre lors de son exploitation : fiche technique 4 de l’annexe no 317.1-6.2.

-

Planter un rideau d’arbres afin de dissimuler l’exploitation par rapport au village de Peyres-Possens : fiche technique 5 de l’annexe no 317.1-6.2 et plan de plantation à l’annexe n° 317.1-6.6.

-

Lutte contre les plantes néophytes : fiche technique 6 de l’annexe no 317.1-6.2.

Afin d’assurer la reconnaissance de ce site comme milieu d’intérêt pour la nature, les mesures suivantes seront prises : -

Faire certifier les périmètres « Au Plat » et « Plan Champ » par la Fondation Nature et Economie puis assurer leur suivi par un spécialiste.

-

Inscrire une partie du périmètre « Au Plat » à l’inventaire des sites de reproduction de batraciens d’importance nationale (IBN).

Ces différents points sont traités dans les chapitres qui suivent. Etapes d’exploitation et de réaménagement des périmètres en regard à la protection de la nature Les étapes d’exploitation et de réaménagement des périmètres, en regard à la protection de la nature, sont schématisées dans la Figure 3. A la suite des schémas de la Figure 3, le détail des étapes est expliqué. Les numéros se rapportent au schéma et non aux étapes officielles d’exploitation.

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


64 Figure 3. Etapes d’exploitation en regard à la conservation de la nature. Périmètre ouest (Plan Champ)

1. Etat actuel

Périmètre est (Au Plat) Fey

Stockage matériaux

forêt lac

cultures Route

Sonneur et crapaud accoucheur bien présents.

Marnière

Crapaud calamite bien présent.

forêt

Mise en place de biotopes refuges à amphibiens

Peyres-Possens

2. Préparation de l’exploitation de Plan Champ

Fey

lac

cultures Route

Marnière

Transfert de larves dans les nouveaux biotopes. Contrôle de l’efficacité des nouveaux biotopes. Peyres-Possens

3. Préparation de l’exploitation de Plan Champ

Fey forêt

Biotopes refuges à amphibiens

lac

cultures Route

Marnière

Réaménagement de la zone nord du périmètre Au Plat avec les matériaux non exploitables de Plan Champ. Durée de cette phase : environ 1 an. Peyres-Possens

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


65 Périmètre ouest (Plan Champ) 4. Exploitation de Plan Champ

Périmètre est (Au Plat) Fey

forêt Création de nouveaux biotopes à amphibiens et zone agricole à vocation écologique

cultures

Route

Marnière

Biotopes favorables aux amphibiens créés intentionnellement ou non 5. Réaménagement de la marnière Au Plat

Etude des migrations éventuelles d’amphibiens. Prise de mesures de conservation si nécessaire (barrières à amphibiens et transferts avec seaux durant les migrations).

Fey

forêt Inscription du site à l’IBN (inventaire sites de reproduction des batraciens)

cultures Route

Marnière

Stockage des matériaux de Plan Champ

Biotopes favorables aux amphibiens créés intentionnellement ou non. Avancement de l’exploitation et réaménagement au fur et à mesure. 6. Etat final

Fey

forêt cultures Route

Biotopes à amphibiens et zone agricole à vocation écologique

Suivis du site et entretien par association de protection de la nature et agriculture. Peyres-Possens

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


66 Phase 1. Etat actuel A l’ouest de la route : Les surfaces du périmètre « Plan Champ » sont intégralement vouées aux cultures agricoles. A l’est de la route : La forêt surplombe la marnière exploitée actuellement, en-dessus de la falaise du front d’exploitation. A l’ouest de la forêt, une surface est utilisée pour le stockage des matériaux d’exploitation. Aujourd’hui le périmètre d’exploitation « Au Plat » comprend : 1) Dans sa partie nord, un lac (ou grand étang), entouré de zones pionnières et de tas de marne et de sable. C’est dans cette surface qu’on trouve la majorité des crapauds accoucheurs et des sonneurs à ventre jaune durant les périodes de reproduction. Les crapauds calamites y sont cependant également présents. 2) Dans sa partie sud, la marnière est encore exploitée. Cette zone comprend plusieurs surfaces pionnières, des gouilles et des eaux de ruissellement. C’est dans cette zone qu’on trouve la majorité des crapauds calamites lors de la période de reproduction. Les crapauds accoucheurs et les sonneurs à ventre jaune y sont cependant aussi présents. Phase 2. Préparation de l’exploitation ouest ou « Plan Champ » Avant de recouvrir le lac du site « Au Plat », comme il est prévu, par une dizaine de mètres de matériaux de découverte de « Plan Champ », il faut préalablement constituer des biotopes refuges pour les amphibiens afin d’assurer la survie des populations qui risqueraient autrement d’être ensevelies de manière trop conséquentes sous les matériaux. Il faut en effet assurer qu’au moins une partie des individus survive. Pour ce faire, des biotopes refuges (plans d’eau pionniers), seront aménagés à l’ouest de la forêt, à quelques dizaines de mètres du lac actuel. Pour faciliter la colonisation des nouveaux plans d’eau aménagés, des transferts de larves d’amphibiens d’espèces indigènes (crapauds calamite, accoucheur, commun et sonneur à ventre jaune, tritons) seront effectués manuellement depuis le lac et la marnière actuelle vers les nouveaux biotopes refuges. Avant de recouvrir le lac, il faudra vérifier que les nouveaux biotopes sont efficaces, c’est-àdire colonisés par les espèces d’amphibiens qu’on cherche à conserver. Phase 3. Préparation de l’exploitation ouest ou « Plan Champ » Cette phase sera marquée par l'ouverture de la marnière de « Plan Champ » et par le remblayage progressif de la partie nord du périmètre d’exploitation « Au Plat » (c’est-à-dire la zone avec le lac actuellement). Durant cette phase, les biotopes créés nouvellement à l’ouest de la forêt, ainsi que les biotopes favorables de la marnière, feront office de biotopes refuges pour les amphibiens. Le lac actuel sera remblayé progressivement. Les conditions à respecter dans ce secteur sont les suivantes: Pas d'assèchement complet du lac entre début mars et fin juillet sans que des biotopes refuges fonctionnels soient aménagés. Utilisation exclusive de matériaux stériles pour le remblayage. Dépôt de matériaux difficilement colonisables par la végétation en superficie (pas de terre végétale). Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


67 Phase 4. Exploitation de « Plan Champ » De nouveaux biotopes favorables aux amphibiens seront aménagés sur la surface où le lac a été recouvert, dans la partie nord du périmètre « Au Plat » (plans d’eau et tas de limons et sable). Toujours dans la partie nord du périmètre « Au Plat », le reste des surfaces sera dédié à une agriculture à vocation écologique. Les détails du réaménagement final de la partie nord du périmètre « Au Plat » sont décrits dans la fiche technique 1 de l’annexe no 317.1-6.2. Le rapport ne donne que les principes. La partie sud du périmètre sera utilisée comme zone de stockage des matériaux de « Plan Champ ». Un grand nombre de crapauds accoucheurs se réfugie dans les tas de matériaux stockés actuellement sur les surfaces du périmètre « Au Plat ». Ces surfaces de stockage pourront donc continuer à être utilisées par l’espèce à ces fins durant plusieurs dizaines d’années avant le retour à l’agriculture de ce secteur (environs 2073). Dans la partie nord du périmètre « Au Plat », le réaménagement final du terrain sera conçu en tenant compte des exigences spécifiques des amphibiens. Des tas de matériaux meubles stériles et difficilement colonisables par la végétation seront mis en place près des futurs plans d’eau afin de maintenir aussi longtemps que possible des conditions pionnières. En cas de développement excessif de la végétation, il conviendra d’intervenir avec des engins de chantier pour régénérer les milieux pionniers Les détails du réaménagement final de la partie nord du périmètre « Au Plat » sont décrits dans la fiche technique 1 de l’annexe no 317.1-6.2. L’exploitation de « Plan Champ » débutera par une première étape. De nouvelles surfaces pourront alors être colonisées par les amphibiens et la faune et la flore des milieux pionniers : ceci, de manière intentionnelle (création de petits plans d’eau) mais aussi de manière non intentionnelle (par exemple les stocks de marne sont colonisés spontanément par des amphibiens comme refuge). Ainsi, on peut prévoir que des migrations auront lieu en travers de la route entre le périmètre « Au Plat » à l’est et le périmètre « Plan Champ » à l’ouest. Ces éventuelles migrations seront étudiées par des visites sur le site en période migratoire des amphibiens. S’il s’avère que des migrations intenses ont lieu, il faudra prendre des dispositions pour éviter des écrasements massifs par des véhicules. Des barrières à amphibiens pourront être posées le long des deux côtés de la route, et les amphibiens transférés d’un côté à l’autre à l’aide de seaux. Phase 5. Réaménagement du site « Au Plat » Il est prévu d’inscrire le site reconstitué pour les amphibiens dans la partie nord du périmètre d’« Au Plat » à « l’inventaire des sites de reproduction des batraciens d’importance nationale » (IBN). Suite à la réalisation de ces biotopes, la marnière actuellement exploitée dans la partie sud du périmètre « Au Plat » pourra être remblayée au fur et à mesure avec des matériaux de « Plan Champ ». Elle sera utilisée comme place de stockage parallèlement. Les surfaces dédiées aux amphibiens se situeront au final dans la partie nord du périmètre Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


68 « Au Plat » et à l’ouest de la forêt (voir situation sur les schémas de la Figure 3). L’exploitation de « Plan Champ » se poursuivra par étapes, en aménageant temporairement des zones nature (gouilles, surfaces pionnières) dans le périmètre de « Plan Champ » (fiche technique 4 de l’annexe no 317.1-6.2). Phase 6. Etat final Le périmètre de « Plan Champ » sera intégralement rendu à l’agriculture. Le périmètre « Au Plat » sera rendu en partie à l’agriculture (partie sud). La partie nord sera dédiée aux amphibiens pionniers (plans d’eau et autres biotopes favorables) et à une agriculture à vocation écologique (prairie ou pâturage extensifs, verger, haies). Les parois de molasse du périmètre « Au Plat » seront laissées en état. En pied de pente, un fossé-tampon sera aménagé pour des raisons de sécurité (chute de pierres) et pour permettre l'écoulement des eaux de versant en direction des biotopes pionniers dédiés aux amphibiens (voir chapitre suivant).

Secteur de la falaise Les détails concernant le secteur de la falaise sont décrits dans la fiche technique 2 de l’annexe no 317.1-6.2. Le secteur de la falaise dans le périmètre « Au Plat » sera en partie conservé. Ce dernier est potentiellement favorable à des oiseaux peu courants comme l’hirondelle de rivage par exemple (observée vers les falaises par M. Claude Mayor en 2011). Le réaménagement du périmètre rehaussera cependant le niveau altitudinal d’une dizaine de mètres, réduisant donc la hauteur de celle-ci. La falaise mesurera au final une trentaine de mètres. Le concept de réaménagement du périmètre d'extraction actuel privilégie la conservation de la falaise et des milieux qui lui sont associés (talus d'éboulis, pied de pente avec bande de roseaux). L'érosion naturelle de la falaise rafraîchit périodiquement le milieu, ce qui maintient des milieux pionniers tel que souhaité. Un dégagement suffisant en pied de falaise doit être conservé en faveur des milieux pionniers (50 cm de fossé plus 3 m de bande tampon). La création d'un fossé en pied de pente permettra de limiter les conflits entre la dynamique naturelle et les terrains affectés au stockage des matériaux ou à l’agriculture. Ce fossé évacuera les eaux de versant vers la partie nord du périmètre « Au Plat », dans le secteur qui sera voué à la conservation d’étangs et autres biotopes favorables aux amphibiens. L'écoulement des eaux devra être garanti par un entretien régulier du fossé. Au sommet de la falaise, un cordon ligneux est déjà en place actuellement et sera maintenu.

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


69 Conservation de stocks de marne et sable utilisés par les amphibiens La gestion des stocks en faveur des amphibiens est décrite dans la fiche technique 3 de l’annexe no 317.1-6.2. Au niveau du périmètre « Au Plat », les stocks de marne et sable abritent des effectifs importants de crapaud accoucheur et probablement aussi de crapaud calamite. Ils constituent des zones refuges pendant la nuit et durant la période d’hivernation. Il faut veiller, lors de l'exploitation des stocks, à toujours laisser subsister des tas de stocks suffisants pour permettre la survie de populations viables dans ces refuges. Ceci implique que de nouveaux stocks soient reconstitués avant que les stocks précédents soient épuisés, de manière à laisser le temps aux amphibiens d'effectuer la colonisation. Il est surtout important que les stocks n'arrivent jamais à épuisement pendant la période hivernale, ce qui pourrait entraîner une réduction importante de la taille des populations. A cet effet, la gestion des stocks sera organisée de manière à laisser en place quelques tas de matériaux pendant la période hivernale, pour permettre la survie d'une partie des populations d’amphibiens qui s'y enfouissent pendant l'hiver. Quelques tas seront constitués près des nouveaux plans d’eau aménagés à l’ouest de la forêt afin qu’ils puissent être colonisés par les amphibiens (voir schémas de la Figure 3 et fiche technique 3 de l’annexe no 317.1-6.2 ). Gestion nature et paysage du périmètre de « Plan Champ » L’exploitation du périmètre de « Plan Champ » se fera par étapes et le réaménagement se fera au fur et à mesure pour que le terrain puisse retourner au plus tôt à l’agriculture. Milieux pionniers (voir fiche technique 4 de l’annexe no 317.1-6.2) L’exploitation de sites d’extraction de matériaux crée souvent, de manière non intentionnelle, des milieux pionniers favorables aux amphibiens (gouilles, fossés, surfaces sans végétation, etc.). Afin d’accroître la valeur écologique de ces milieux, des petits plans d’eau seront créés intentionnellement en faveur des espèces pionnières. Les espèces visées prioritairement par ces mesures sont les organismes pionniers observés dans le périmètre d'exploitation actuel : crapaud accoucheur, crapaud calamite et sonneur à ventre jaune. On veillera qu’à chaque étape d’exploitation, la surface occupée par des plans d’eau et leurs abords atteigne le 10% de la surface de l’étape d’exploitation. Rideau d’arbres (voir fiche technique 5 de l’annexe no 317.1-6.2) Pour des raisons paysagères, la plantation d’un cordon boisé d’une dizaine de mètres de largeur et de hauteur est prévue en bordure sud de l’aire d’extraction. Afin de donner à cet écran de verdure une fonction biologique supplémentaire, il est prévu d’utiliser un choix d’essences ligneuses indigènes adaptées à la station et favorables à l’avifaune.

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


70 Certification nature et inscription à l’IBN Certification du site à la Fondation Nature et Economie L’exploitant fera certifier les périmètres de « Plan Champ » et « Au Plat » par la Fondation Nature et Economie. Les surfaces qui retourneront à l’agriculture pourront être exclues de la certification au fur et à mesure. Le suivi nature, comme le demande la Fondation, devra être assuré par un spécialiste. Inscription du périmètre « Au Plat » à l’IBN Des dispositions seront prises pour faire inscrire la partie nord du périmètre « Au Plat » et la zone à l’ouest de la forêt (voir Figure 3), aménagées en faveur des amphibiens, à l’IBN (Inventaire des sites de reproduction des batraciens d’importance nationale). Lutte contre les plantes néophytes envahissantes La lutte contre les plantes néophytes envahissantes devra être assurée par leur élimination des deux périmètres (voir fiche technique 6 de l’annexe no 317.1-6.2). Cette lutte sera intégrée dans le suivi nature dans le cadre de la certification Nature & Economie. 5.11.4 Bilan des mesures de compensation écologiques Le périmètre d’exploitation actuel (« Au Plat ») présente d’importantes valeurs naturelles, en grande partie liées aux espèces pionnières qui ont colonisé les biotopes créés par l’exploitation. Le périmètre d’extension (« Plan Champ ») concerne en revanche des surfaces agricoles de peu d’intérêt biologique. L’objectif majeur du point de vue de la conservation de la nature est de préserver les populations d’amphibiens pionniers durant les différentes phases d’exploitation et de réaménagement des périmètres « Au Plat » et « Plan Champ ». Les mesures proposées ont justement été élaborées dans ce but. Leur réalisation conformément aux descriptifs donnés permettra la conservation de milieux pionniers et des espèces affiliées. Le bilan final sera légèrement positif pour le secteur de « Plan Champ » puisque le rideau d’arbres plantés au sud du périmètre afin de dissimuler l’exploitation sera maintenu après le réaménagement. Mis à part cet élément, le site sera intégralement retourné à l’agriculture après son exploitation. Le bilan final pour le périmètre « Au Plat » peut être considéré comme neutre. S’il est vrai que la taille des surfaces pionnières favorables aux amphibiens sera diminuée aux environs de 2080 par rapport à leur état actuel, des surfaces favorables aux populations d’amphibiens seront au moins conservées au lieu que les terrains retournent intégralement à l’agriculture. Les surfaces vouées aux milieux pionniers et aux amphibiens permettront le maintien de populations viables. La faisabilité des mesures proposées a été vérifiée avec l’exploitant et ce dernier peut sans difficulté s’engager à les mettre en œuvre. Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


71 5.12 Protection du paysage naturel et bâti 5.12.1 Evaluation de l'impact visuel (voir annexes n° 317.1-10.2 : modélisation 3D) L'analyse de l'impact paysager a été faite en considérant une zone d'étude délimitée au nordouest par la crête topographique s'étendant entre les villages de Pailly et Vuarrens et à l'est par la crête topographique s'étendant entre les villages de Boulens et Montaubion. Une simulation 3D a été réalisée présentant 5 états : la situation actuelle, la situation avant l’exploitation avec la plantation de la haie, la situation en cours d’exploitation avec une haie croissante, la situation en fin d’exploitation avec une haie mature et la situation après le réaménagement. Ces données sont disponibles à l’annexe n° 317.1-10.2. Analyse de l'impact régional Depuis les principaux villages situés à l'ouest du vallon de la Menthue, l'impact visuel est très faible, voire nul. Depuis les villages de Sugnens, Fey et Bercher, le site d'exploitation est entièrement masqué par la forêt riveraine de la Menthue. Le village de Pailly est situé a plus de 4 km du site et la forêt le masque entièrement. Depuis le village du Vuarrens, le site n'est pas visible non plus puisque ce village est situé en grande partie derrière une crête. Seules, quelques habitations à l'est du village n'auront qu’une perception visuelle lointaine du site d'exploitation. De même, depuis la route cantonale qui relie les villages de Vuarrens et Pailly, la perception visuelle du site d'exploitation est très faible. Le cordon boisé qui borde la Menthue supprime aussi tout impact paysager pour les villages de Naz, Dommartin, Montaubion et Boulens situés à l'est du site d'exploitation. La seule zone concernée par l'impact visuel est située juste en limite sud du site d'exploitation, entre les villages de Possens et Peyres. Analyse de l'impact local L'impact visuel du futur site d'exploitation concernent les habitations du village de Possens qui sont situées à l'ouest de la route qui relie Possens à Peyres. Les habitations situées sur le haut du village ont une vue dégagée sur le site d'exploitation. Celle-ci sera graduellement masquée au fur et à mesure de la croissance du cordon boisé et progressivement seuls les talus de l’exploitation et les stocks de terre seront visibles. Depuis la partie basse du village de Possens, la visibilité sur le site est diminuée par la présence de vergers. Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


72 Depuis le village de Peyres, le site n'est pas visible. Par ailleurs, à l'ouest du vallon de la Menthue, une partie du site est visible depuis un tronçon de route entre Possens et Fey. Depuis l'habitation située au lieu-dit Taburdet (commune de Fey), le site est à peine perceptible et en grande partie masquée par la forêt. 5.12.2 Mesures de réduction des impacts Depuis les quelques habitations concernées, l'impact visuel reste relativement modéré compte tenu du fait que l'exploitation se déroule en creux. Toutefois, en limite sud de l'exploitation, il est prévu de créer un rideau d'arbres qui permettra d'atténuer cet impact visuel sur l'exploitation. (voir situation à l'annexe n° 317.1-3.3 et plan de plantation à l’annexe n° 317.1-6.6). Ce rideau d'arbre servira aussi d'écran pour le promeneur qui utilise le chemin pédestre situé en limite sud de l'exploitation envisagée. Conformément à l'article 10 du règlement d'application du 19 janvier 1994 de la loi sur les routes du 10 décembre 1991, les arbres ne seront pas plantés à moins de 6 mètres de la limite du domaine public.

5.13 Protection du patrimoine bâti et des monuments, archéologie Aucun objet inscrit aux inventaires des bâtiments historiques, des sites construits à protéger, des voies de communication historiques, des géotypes ou des zones archéologiques n’est répertorié sur le site. Le chemin de randonnée pédestre qui longe le site sera conservé durant toute la durée de l’exploitation. Bien que la zone d'exploitation future de la marnière de « Plan Champ » ne se trouve dans aucun périmètre archéologique au sens de l'art 67 LPNMS, la section archéologie du Service immeubles, patrimoine et logistique de l'Etat de Vaud (SIPAL) demande que des sondages préalables soient effectués avant tout travaux afin de vérifier l'absence ou la présence de vestiges archéologiques dans le sous-sol. Conformément à l'article 38 RPNMS, l'exécution des sondages sera assurée par le maître de l'ouvrage. L'expertise archéologique des sondages sera à la charge du Département des infrastructures. Au cas où des vestiges répondant à la définition de l'article 46 LPNMS seraient mis à jour lors de cette procédure, les modalités des fouilles de sauvetage seront mises au point entre la section archéologie et l'exploitant.

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


73

6

IMPACTS DE LA PHASE DE REALISATION

Dans le cadre des projets généraux, la phase de réalisation est définie comme une phase préparatoire à la mise en place du projet. Dans le cas d'une marnière, on ne constitue aucun travail spécifique préparatoire donc aucune phase de réalisation.

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


74

7

ETAPE ULTERIEURE

Le projet prévoit la restitution du site suivant les conditions décrites au chapitre n° 4.1.9 Réaménagement du site.

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


75

8

CONCLUSIONS

La société Morandi SA exploite actuellement un gisement de marnes sur la commune de Peyres-Possens au lieu-dit « Au Plat ». Cette exploitation permet d'alimenter en matière première l'usine située à proximité, pour la fabrication de briques. Dans le cadre de la poursuite des activités de la société Morandi SA sur le site de PeyresPossens, il est proposé d'établir un plan d’extraction « Plan Champ » qui vise à: − affecter temporairement la future zone d'extraction ; − définir le réaménagement et la planification de la poursuite de l'exploitation « Au Plat ». Le gisement est recensé au Plan directeur des carrières du Canton de Vaud sous le site n° 1223-101. La présente étude montre que le projet est compatible avec toutes les contraintes liées à la protection de l'environnement. Eaux souterraines : l'aire d'exploitation du projet est située en secteur üB de protection des eaux et la formation géologique exploitée ne renferme aucun aquifère. L'impact sur les eaux souterraines est nul. Eaux de surface : aucun cours d'eau ne traverse l'emprise du projet. Toutes les eaux qui sont actuellement rejetées dans la conduite des eaux claires, qui se déversent dans la Menthue, sont décantées au préalable. Pour le site d'exploitation futur et dans le cas ou des eaux seraient évacuées en fin d'exploitation directement par une conduite souterraine dans le cours de la Menthue qui borde le site à l'ouest, il conviendra de s'assurer que ces eaux sont conformes à l'Ordonnance sur la protection des eaux (OEaux) du 28 octobre 1998. Milieux naturels : concernant la végétation, l'emprise de l'extension projetée ne comprend que des surfaces vouées aux cultures qui ne présentent aucun intérêt floristique. Sur le plan faunistique, le projet d'extension touchera des biotopes dépourvus d'espèces rares qui ne possèdent pas une diversité animale particulière. Il ne joue pas de rôle particulier de liaison biologique ou de site d'échange pour la faune. L'impact sur la flore et la faune du projet d'extension peut être considéré comme acceptable. Par contre on peut relever que le comblement de l’exploitation actuelle « Au Plat » a un impact ponctuel important sur la faune et la flore. Différentes mesures compensatoires sont proposées sur le site d'exploitation actuelle dans le cadre de la remise en état et dans la gestion du futur périmètre d'exploitation. Les surfaces exploitées offrent un potentiel certain, qu'il est facile de mettre en valeur. Site et paysage : l'impact paysager de l'exploitation est modéré. L'impact visuel est réduit à quelques endroits très limités (depuis la route cantonale à proximité du site et depuis quelques Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


76 habitations du village de Possens) Toutefois, compte tenu de la durée de l'exploitation, il est prévu de créer, en limite sud-est, un rideau d'arbres qui permettra de masquer le site d'exploitation. Ce rideau d'arbres servira aussi d'écran pour le promeneur qui utilise le chemin de randonnée pédestre qui longe le site en limite sud à l'extérieur de l'emprise du projet. Agropédologie : l'impact sur les terres agricoles n’est que temporaire. L’ensemble du périmètre « Plan Champ » sera restitué à la zone agricole à la fin de l’exploitation. Dans le secteur « Au Plat », une surface agricole extensive (prairies maigres) sera aménagée. Nuisances sonores : Les exigences de l'art. 9 OPB seront respectées pour le bruit de l’exploitation ainsi que pour le trafic routier. Qualité de l'air : les émissions de polluants générés par les poids lourds et engins de chantier sont limitées et respectent les valeurs limites de l’OPair. Les émissions de poussières générées principalement sur le site d'exploitation sont réduites au maximum par des mesures préventives.

Impact-Concept SA C. Schelker, dir

A. Margot, ing. EPF

Le Mont-sur-Lausanne, le 8 août 2012 N/réf. : 317.1-RI-01/AM

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


77

9

ANNEXES

N° 317.1 -

1 1.1 1.2

Situation Situation au 1:25'000 Situation au 1:2'500

N° 317.1 -

2 2.1 2.2 2.3 2.4

Contexte géologique et hydrogéologique Carte géologique au 1:10'000 Situation géologique au 1:2'500 Synthèse des forages au 1:400 et profils des forages au 1:200 Résultats des sondages électriques 2.4a Corrélation entre les profils de forage et les sondages électriques 2.4b Extraits des rapports de J.-P. Burri et synthèse des données Profils géologiques BB' - CC '- EE' - FF' - GG' - HH' au 1:500 Carte hydrogéologique au 1:10'000

2.5 2.6 N° 317.1 -

3 3.1 3.2 3.3 3.4 3.5

Projet Contraintes et principe d’exploitation au 1:2'500 Profils d’exploitation au 1:1'500 Plan d'aménagement après l’exploitation au 1:2'500 Succession des étapes d’exploitation (principe) au 1:5'000 Bassin versant et volume de rétention au 1 : 2'500

N° 317.1 -

4 4.1

Aménagement du territoire Affectation du site au 1:10'000

N° 317.1 -

5 5.1 5.2

Pédologie Carte des sols au 1:2'500 Carte de décapage au 1:2'500

N° 317.1 -

6 6.1 6.2 6.3 6.4 6.5

Milieux naturels Carte de végétation au 1:2'500 (état an 2000) Fiches techniques des mesures écologiques Liste faunistique Carte des valeurs naturelles au 1:2'500 (état an 2000) Liste floristique selon Delarze (2000) par milieu et liste floristique avec statut Liste Rouge 2012. Plan de plantation de la haie au 1 : 250

6.6

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


78 N° 317.1 -

7 7.1 7.2

Transport et trafic Plan de circulation au 1:50'000 Charge de trafic, état actuel et futur

N° 317.1 -

8

Bruit

8.1 8.2

Bruit de l’exploitation au 1:2'500 Bruit de l’exploitation : immissions de bruit pour les habitations M, N et O Trafic routier : émission de bruit Trafic routier : immissions de bruit pour les habitations A, B, C, D, E et F

8.3 8.4

N° 317.1 -

9 9.1 9.2 9.3 9.4 9.5 9.6 9.7

Air Emissions et immissions de NOx sur le site d’exploitation Emissions de particules sur le site d’exploitation Emissions de CO2 sur le site d’exploitation Emissions et immissions de NOx sur les voies de communication Emissions de particules sur les voies de communication Emissions de CO2 sur les voies de communication Rapport de contrôle de l'installation par le SEVEN

N° 317.1 -

10 10.1 10.2

Site et Paysage Objets naturels et contraintes recensées au 1:10'000 Modélisation 3D

Impact-Concept SA, 1052 Le Mont-sur-Lausanne Commune de Peyres-Possens 317.1-RI-01 Exploitation de la marnière de « Plan Champ » et remise en état finale du site « Au Plat »


ANNEXE N째 317.1-1

SITUATION

317.1-1.1 317.1-1.2

Situation au 1:25'000 Situation au 1:2'500


MORANDI Frères SA Commune de Peyres-Possens

MARNIERE DE “PLAN CHAMP” Sites PDCar n° 1223-101

SITUATION 1 : 25'000 544000

545000 170000

543000

170000

542000

169000 168000

168000

169000

N

542000

543000

544000

545000

Périmètre du PDCar, site n° 1223-101 Périmètre du plan d’extraction et de la demande simultanée de permis d’exploiter

IM PACT – CO NCEPT SA Environnement Géologie Eau Energie

Annexe 317.1-1.1 Format A4

Date 26.06.2012

Dessin AM

Visa CS


543250

543500

543750

544000

186

DP 1

117

115

DP 2

DP 3

DP 27

2 DP

6

MORANDI Frères SA

DP 30 117

N

DP 28 1071

169000

169000

114

Commune de Peyres-Possens

64 185

MARNIERE DE “PLAN CHAMP”

DP 1003 DP 9

115

Sites PDCar n° 1223-101

SITUATION DP 4

1 : 2'500 57

63

LEGENDE : 168750

168750

Exploitation actuelle “Au Plat” 53

Périmètre du PDCar, site n° 1223-101 Périmètre du plan d’extraction et de la demande simultanée de permis d’exploiter Périmètre de l’exploitation

58

65 DP 31

Etape n°6, en cours d’exploitation

ETAPE 6, en cours d’extraction

Exploitation future “Plan Champ”

Zone industrielle DP 5

Aire forestière

DP 8

56 113 DP 36 59

168500

DP 11

168500

2077 DP 14 DP 1208 DP 18

DP 1

2

54

2081

60 55

2082

6

66 DP 15

DP 34 3

543250

543500

543750

5

544000

I M PA C T – C O N C E P T S A Environnement Géologie Eau Energie

Annexe 317.1-1.2 Format 64x29.7 cm

Date 26.06.2012

Dessin AM

Visa CS


ANNEXE N° 317.1-2

CONTEXTE GEOLOGIQUE ET HYDROGEOLOGIQUE

317.1-2.1 Carte géologique au 1:10'000 317.1-2.2 Situation géologique au 1:2'500 317.1-2.3 Synthèse des forages au 1:400 et profils des forages au 1:200 317.1-2.4 Résultats des sondages électriques 317.1-2.4a Corrélation entre les profils de forage et les sondages électriques 317.1-2.4b Extraits des rapports de J.-P. Burri et synthèse des données 317.1-2.5 Profils géologiques BB' - CC '- EE' - FF' - GG' - HH' au 1:500 317.1-2.6 Carte hydrogéologique au 1:10'000


MORANDI Frères SA Commune de Peyres-Possens

MARNIERE DE “PLAN CHAMP” Sites PDCar n° 1223-101

CARTE GEOLOGIQUE 1 : 10'000 543000

544000

169000

169000

N

543000

544000

Périmètre du plan d'extraction et de la demande simultanée de permis d’exploiter

Grès, marnes

Périmètre de l’exploitation F1

Relief rocheux aquitanien

Forages

IM PACT – CO NCEPT SA Environnement Géologie Eau Energie

Couverture morainique générale

Annexe 317.1-2.1 Format A4

Date 26.06.2012

Dessin AM

Visa CS


543250

543500

543750

544000

MORANDI Frères SA Commune de Peyres-Possens

169000

169000

N C

MARNIERE DE “PLAN CHAMP” Sites PDCar n° 1223-101 1.6

B 2.6 1.5

SITUATION GEOLOGIQUE

F1 2.5

1 : 2'500

1.4

3.6 2.4

E'

Périmètre du plan d’extraction et de la demande simultanée de permis d’exploiter

2.2 1.1

Périmètre de l’exploitation

2.1

3.3 n itio ns tra

5.5

n itio ns tra

4.1

07

5.3

PP2010

05

20

20

PP

G' H'

03

02

20

20

10

F8

% 54 % 2 % 44

% P 72 %P 19 % 9

PP

04

PP

20

F5

0 F1

PP

5.4

F7

20

% 82 3% 1 % 5

PP

4.1

% 17 % 276% 5

E

PP 20

B

06

08

11

20

20

PP

PP

F9

Zone représentée par la coupe géologique du forage F1/F10, avec estimation des pourcentages moyens des différents types de matériaux 72% marnes 19% marnes gréseuses 9% grès Forages (janvier 2000) Sondages électriques (campagnes mars 1991 et décembre 1998) Sondages électriques (campagnes août 2000)

B' Profils géologiques (voir annexes n° 317-2.5) Faille (tracé approximatif)

20

20

PP

PP

5.2

% 85 5% % 10 14

13

15

20

20

PP

PP

F

09

PP

168500

F10

F'

01 5.6 PP20

de

4.2

.1 ne 5% 3 Zo 1 0% 3 5% 5

F5

% 57 % 18 5% 2

% 432% 2 5% 3

3.2 % 35 5% 1 0% 5

4.3

F6

H

F1

168500

4.4

% 35 % 6 % 59

F4

de 3.4 ne Zo

1.2

168750

2.3

3.5

4.5

168750

1.3

F2

4.6

F3

LEGENDE :

20

20

12

PP 16

C'

B'

G 5.1

I M PA C T – C O N C E P T S A Environnement Géologie Eau Energie

543250

543500

543750

544000

Annexe 317.1-2.2 Format 64x29.7 cm

Date 02.2003 26.06.2012

Dessin GP AM

Visa RG CS


F1 alt.: 658.51 m

F3

F2 alt.: 658.29 m

F5

F4

alt.: 656.95 m

alt.: 667.05 m

F6

alt.: 666.59 m

F8

F7

alt.: 665.50 m

F9

alt.: 672.85 m

alt.: 668.13 m

alt.: 669.56 m

F10 alt.: 664.57 m

1860 1870

2450

2400

2600 2900

4450

ROUTE DU GRAND-MONT 33 CH-1052 LE MONT-SUR-LAUSANNE

PEYRES-POSSENS, Marnière de Plan Champ

SYNTHESE DES FORAGES CAROTTES

Annexe n° 317.1-2.3 Echelle 1:400

Date: février 2003

Géologue: R. Guidolin

campagne 2000

Grès

Marnes gréseuses

Marnes

Limons sableux Sables limoneux (couverture)

visa: RG

échantillon prélevé pour analyse

Annexe n° 317.1-2.3

I M PA C T – C O N C E P T S A Environnement Géologie Eau Energie


φ 11 0 ( c a r o t t i e r d o u b l e à l ' e a u )

φ 145 à sec


50.2 50.4

φ 11 0 ( c a r o t t i e r d o u b l e à l ' e a u )


φ 11 0 ( c a r o t t i e r d o u b l e à l ' e a u )

φ 145 à sec


φ 11 0 ( c a r o t t i e r d o u b l e à l ' e a u )


φ 11 0 ( c a r o t t i e r d o u b l e à l ' e a u )

φ 145 à sec


φ 110 (carottier double à l'eau)


φ 11 0 ( c a r o t t i e r d o u b l e à l ' e a u )

A 18.0 m, contact marnes/grès penté à 80° (faille).

φ 145 à sec


φ 110 (carottier double à l'eau)


18.70 m

24.00 m

φ 11 0 ( c a r o t t i e r d o u b l e à l ' e a u )

18.60 m

φ 145 à sec


55 . 7 56 . 1

φ 11 0 ( c a r o t t i e r d o u b l e à l ' e a u )


φ 11 0 ( c a r o t t i e r d o u b l e à l ' e a u )

φ 145 à sec


55 . 3 55 . 7


marnes/grès penté à 70°.

Entre 29.50 et 30.00 m, contact

φ 11 0 ( c a r o t t i e r d o u b l e à l ' e a u )

24.50 m

φ 145 à sec


φ 11 0 ( c a r o t t i e r d o u b l e à l ' e a u )

44.50 m


°

26.00 m

29.00 m

φ 11 0 ( c a r o t t i e r d o u b l e à l ' e a u )

4.00 m

φ 145 à sec


φ 11 0 ( c a r o t t i e r d o u b l e à l ' e a u )


φ 11 0 ( c a r o t t i e r d o u b l e à l ' e a u )

φ 145 à sec


φ 11 0 ( c a r o t t i e r d o u b l e à l ' e a u )


φ 11 0 ( c a r o t t i e r d o u b l e à l ' e a u )

φ 145 à sec


φ 110 (carottier double à l'eau)


SE 2.5 Ω.m F1

SE 3.6 Ω.m

SE 4.6 Ω.m F3

F2

alt.: 658.51 m

alt.: 658.29 m

SE 2.2 Ω.m

SE 4.2 Ω.m F5

F4 alt.: 667.05 m

alt.: 656.95 m

SE 4.3 Ω.m F6

alt.: 666.59 m

SE 5.4 Ω.m F8

F7

alt.: 665.50 m

SE 5.1 Ω.m

SE 2002 Ω.m F10

F9

alt.: 672.85 m

alt.: 668.13 m

SE 2011 Ω.m alt.: 669.56 m

alt.: 664.57 m

75

50

113

73

56

38 50

107

84

38

82 35

90

41

30

81 73

92 110

33

46

110 45

33

115

50 70 51 42

44

65

44 35

45

90

34

90 89

100 32 80 95

98

40 70

40

50

70

86

70 46

30 28

100

85 38

50

61

65

38

50

38

38

38

38

38 38

I M PA C T – C O N C E P T S A Environnement Géologie Eau Energie

ROUTE DU GRAND-MONT 33 CH-1052 LE MONT-SUR-LAUSANNE

PEYRES-POSSENS, Marnière de Plan Champ

Sondages électriques étalonnés sur forages

Annexe n°317.1-2.4a Echelle 1:400

campagne 2000

Date: février 2003

Géologue: R. Guidolin

visa: RG

38

Grès

Marnes gréseuses

Marnes

Limons sableux Sables limoneux (couverture)

Annexe n° 317.1-2.4a

38 80


Annexe n° 317.1-2.4b EXTRAIT DES RAPPORTS DE JUILLET 2000, AOUT 2000 ET COMPLEMENTS SELON LETTRE DU 5 SEPTEMBRE 2000 DU BUREAU GEOLOGIE – GEOPHYSIQUE J.-P. BURRI, A MEYRIN (texte).

1. INTRODUCTION En 1991, 12 sondages électriques (SE) ont été exécutés à l'Ouest de l'usine et 18 SE en 1998, ainsi que 3 sondages d'étalonnage dans la carrière. Au printemps 2000, 10 sondages carottés ont été forés et leur log géologique levé par I.C. Impact-Concept SA. Les sondages électriques effectués précédemment ont alors été réinterprétés en imposant les limites géologiques observées. De plus, il a été tenu compte des SE d'étalonnage situés dans l'exploitation actuelle (ces SE donnent une résistivité de 71 ohm.m pour le gros banc de grès dominant la carrière et 35 ohm.m pour les marnes au plancher de la carrière). En prenant en compte les principes de l'équivalence, l'ordinateur a calculé les paramètres résistivité en fonction des épaisseurs imposées des différentes couches. Ces paramètres ont été ensuite étendus aux SE voisins pour déterminer une zone d'influence de chaque sondage mécanique. Les résultats font l'objet de notre rapport de juillet 2000. Durant le mois d'août 2000, 16 nouveaux SE ont été exécutés dans la partie la plus marneuse des terrains, au Sud de l'usine. Ces nouveaux SE numérotés de 2001 à 2016 ont été traités de la même façon que ceux ayant fait l'objet de la réinterprétation du mois de juillet 2000. La zone d'influence des sondages carottés F7, F8, F9, F10 a ainsi été précisée. 2. RESULTATS DE L'INTERPRETATION Les interprétations des sondages électriques sont donnés dans les rapports de juillet et d'août 2000. Concernant les annexes citées dans le texte ci-après, on se référera à ces rapports. 2.1

Sondage carotté F1 Ce sondage mécanique a traversé essentiellement des grès sur ses 26 premiers mètres, ensuite une alternance de marnes et de grès. Il est foré à l'emplacement du SE 2.5 auquel il a servi d'étalonnage. Les résultats confirment l'interprétation de 1991 indiquant une première couche à 98 ohm.m se terminant à 26 m de profondeur. Cette couche a une résistivité supérieure à celle du banc de grès dominant la carrière. Ceci signifie que les grès sont "plus gréseux" que ceux de la carrière, c'est-à-dire qu'ils contiennent moins d'éléments argileux. Ils reposent sur des "marnes" à 65 ohm.mètres qui se rapprochent plus des grès à 71 ohm.m de la carrière que des marnes à 35 ohm.mètres. La réinterprétation en imposant les épaisseurs donne des résultats très semblables (cf. annexe SE-Pp. 25-F1) : au-dessous de 7.7 m de profondeur, bas de la moraine, des formations gréseuses à plus de 100 ohm.m jusqu'à 11,5 mètres, puis 1,3 m de marnes à 41 ohm.m de 11,5 m à 12,8 et 12,7 m de grès à 115 ohm.m de 12,8 à 25,5 m, reposant sur des formations de résistivité encore relativement élevée jusqu'à 46,4 m de profondeur (les Page 1 sur 6


résistivités plus contrastées dans cette deuxième interprétation sont dues aux intercalaires marneux dans les grès qui augmentent d'autant la résistivité des grès et des intercalaires gréseux dans les marnes qui on l'effet inverse). Vers le Nord-Ouest le SE 26 (cf. annexe Pp. 26-F1) réinterprété avec les épaisseurs du F1 donne des résistivités égales celles du SE 25. Vers le Sud-Est, le SE 24 (cf. annexe 24-F1) présente des résistivités comparables à celles du SE 25 avec toutefois le banc de grès de 12,8 m d'épaisseur dont la résistivité baisse à 100 ohm.m, ce qui indique une légère augmentation des niveaux marneux. Vers le Nord de F1, cette tendance à la baisse de la résistivité du niveau gréseux se confirme sur les SE 1.4, 1.5 et 1.6. Ceci permet d'étendre la zone d'influence du F1 aux SE 1.4, 1.5, 1.6, 24, 25 et 26. SE 3.2 (cf annexe pp-3-2-F1) De la comparaison des diagrammes du SE 3.2 et de celui du SE 2-5 d'étalonnage (sur F1), il ressort que dès 8,4 m de profondeur, les deux diagrammes sont parfaitement équivalents. Le recouvrement s'étendant jusqu'à 7,7 m au F1 on peut affirmer que le SE 3.2 est dans la zone d'influence du F1, ce que nous avions omis de mentionner dans le rapport de juillet 2000. 2.2

Sondage carotté F2 Ce sondage carotté a traversé essentiellement des grès de 9,3 m à 49,9 m. Il a servi d'étalonnage au SE 3.6 situé à proximité. Les résistivités, sous 4,9 m de couverture sont comprises entre 70 et 110 ohm.m, à l'exception de 4,3 m de marnes et marnes gréseuses à 42 ohm.m situées entre 24,1 m et 28,4 m de profondeur. Vers le Sud-Est, la zone d'influence du F2 s'étend au SE 3.5 qui, sous le recouvrement, peutêtre interprété de façon identique au SE 3.6, alors que les SE 3.1, 3.3, 3.4 et 4.1 sont dans une zone de transition avec une partie supérieure plus marneuse jusqu'à 12,8 m, 8 m, 13,6 m et 12,1 m respectivement et une partie inférieure identique.

2.3

Sondage carotté F3 Le sondage F3 est caractérisé sous 4,5 m de couverture limono-argileuse par une partie supérieure gréseuse, jusqu'à 31,3 m et une partie inférieure où alternant marnes et grès. Le SE 4.6 est étalonné par ce forage. Les grès ont des résistivités comprises entre 80 et 100 ohm.m, les marnes entre 38 et 41 ohm.m. Il ne peut pas être corrélé avec le SE 4.5 car à ce dernier, on n'a pas un banc de grès massif de 21 m d'épaisseur à 92 ohm.m dans la partie supérieure, mais plutôt une alternance de bancs gréseux et marneux corrélables avec F6. Il n'a pas été possible d'étendre la zone d'influence du F3 aux SE proches ou lointains.

2.4

Sondage carotté F4 Le sondage F4 est situé à équidistance des SE 2.2, 2.3 et 3.2, 3.3. Il a traversé sous le recouvrement deux bancs de grès séparés par un niveau marneux. Il se termine par des marnes.

Page 2 sur 6


Le SE 2.2 interprété en fonction des épaisseurs du F4 donne les résultats suivants, au-dessous du recouvrement : les bancs gréseux ont des résistivités de 70 à 90 ohm.m, les marnes de 30 à 45 ohm.m. Nous utiliserons ces données pour déterminer le rayon d'influence du F4. Vers le Sud, les SE 3.1, 3.2, 3.3 ne sont pas dans la zone d'influence du F4. Les résistivités sont plus élevées en profondeur. Ils sont donc plus gréseux au-delà de 30 m de profondeur. Le SE 1.1 et 1.2 sont dans une zone de transition. Le 1.1 est nettement marneux jusqu'à une vingtaine de mètres de profondeur, équivalent au F4 plus profondément, alors que le 1.2 serait nettement gréseux jusque vers 25 m de profondeur. Vers le Nord, la zone d'influence du F4 s'étend aux SE 2.1, 2.2, 1.3, qui sont parfaitement équivalents, alors que le SE 2.3 est un peu plus gréseux au-delà de 30 m de profondeur. Les SE 1.1 et 1.2 sont dans une zone de transition. Le 1.1 est nettement marneux jusqu'à une vingtaine de mètres de profondeur, équivalent au F4 plus profondément, alors que le 1.2 serait nettement gréseux jusque vers 25 m de profondeur. 2.5

Sondage carotté F5 Le sondage carotté F5 est situé à équidistance des SE 3.3, 3.4 et 4.2, 4.3. Le recouvrement morainique s'étend jusqu'à la profondeur de 7,4 m. Au-dessous, on observe une alternance de petits bancs de marne et de grès plus ou moins marneux jusqu'à 26,7 m, puis un gros banc de grès jusqu'à 42,1 m et enfin des marnes avec de petits bancs gréseux. Cette coupe est bien corrélée avec le SE 4.2 sur lequel les bancs de grès ont des résistivités de 80 et 90 ohm.m et les alternances de marnes, de marnes gréseuses avec bancs de grès marneux ont des résistivités de 50 ohm.m. Elle n'est pas ou très mal corrélée avec les SE 3.3, 3.4 et 4.3 qui présentent des résistivités plus élevées et sont situés sur des parties plus gréseuses. La zone d'influence du F5 s'étend uniquement su SE 4.2.

2.6

Sondage carotté F6 Le sondage carotté F6 est situé au Sud-Ouest du profil 4. Le recouvrement morainique s'étend jusqu'à 10.3 m de profondeur. Au-dessous, il a traversé des marnes de 10.3 à 12 m, des grès de 12 m à 18.1 m, une alternance de petits niveaux de marnes, de marnes gréseuses et de grès marneux de 18,1 m à 28,7 m, un banc de grès de 28,7 m à 43,3 m et une alternance de grès, marnes gréseuses et marnes jusqu'à 55,7 m de profondeur. Il présente une bonne corrélation avec le SE 43 où les marnes ont une résistivité de 35 ohm.m, les alternances de marnes, marnes gréseuses avec un peu de grès marneux de 51 ohm.m, les alternances de marnes et grès de 65 ohm.m, alors que les grès francs ont des résistivités de 95 et 110 ohm.m.

Page 3 sur 6


Le SE 4.5 corrèle bien, le 4.4 est un peu plus marneux au-dessous de 43.3 m de profondeur, alors que le 4.2, que nous avons corrélé avec F5, est plus marneux au-dessous de 28,7 m de profondeur. La zone d’influence du F6 s’étend aux SE 4.3, 4.4 et 4.5. 2.7

Sondage carotté F7 Le sondage F7 a traversé de la moraine jusqu’à 6,5 m de profondeur puis essentiellement des marnes avec de petits bancs de marnes gréseuses jusqu’à 30 m, ensuite un épais banc de grès jusqu’à 42 m, puis une alternance de grès marneux, de marnes gréseuses et de marne. Il étalonne le SE 5.4 situé au même emplacement. Les résistivités sont de 38 ohm.m pour le premier niveau de marnes, de 82 ohm.m pour les marnes gréseuses, de 98 ohm.m pour le banc de grès et de 61 ohm.m pour les grès marneux et marnes sous-jacentes. Ce modèle ne se retrouve pas dans les SE voisins. Les SE 1, 5.1, 5.2, 5.3, 5.5 et 5.6 ont des résistivités plus faibles en profondeur. Ils sont plus marneux, alors que le SE 3.1 a des résistivités plus élevées. La zone d’influence du F7 ne s’étend pas aux SE voisins.

2.8

Zone d’influence du sondage carotté F8 Ce sondage mécanique a traversé, sous 2,2 m de recouvrement limoneux, de gros bancs de grès séparés par des niveaux marneux jusqu’à 44,9 m de profondeur. Au-dessous, on a une alternance de marnes, de marnes gréseuses et de grès jusqu’à la fin du sondage à 60 m. Lors de la réinterprétation des SE, cette lithologie n’était compatible qu’avec le SE 5.1. Nous avons repris les valeurs obtenues sur ce SE pour déterminer la zone d’influence du F8. Il présente une bonne corrélation avec le SE 2010 entre 3 m et 20,1 m, mais plus profondément, la corrélation de ce SE est meilleure avec le F9 (cf. annexe 2010 F8 – F9). La base est plus marneuse qu ‘au F8.

2.9

Zone d’influence du sondage carotté F9 Le forage F9 est essentiellement marneux avec quelques rares bancs de grès. Le SE 2011 est étalonné par ce forage. Au-dessous de 7.8 m de recouvrement sablo-limoneux, les marnes ont des résistivités de 28 à 44 ohm.m, alors que les deux bancs de grès (1,6 m de 10,4 à 12 m et 4,9 m de 38,6 à 43,5 m) ont des résistivités de 81 et 70 ohm.m respectivement). Les couples de valeurs résistivités – épaisseurs obtenus par cet étalonnage ont été utilisés pour établir la zone d’influence du F9. Nous avons vu précédemment (réinterprétation de juillet 2000) que cette zone s’étend aux SE 5.2 et 5.3.

Page 4 sur 6


Les nouveaux SE ont permis d’étendre la zone d’influence aux SE 2005, 2012, 2014 et 2016. A remarquer que sur ce dernier SE, un terrain de basse résistivité (38 ohm.m) s’étend de 3,3 m à 10,4 m. Il pourrait s’agir des 2,6 m de marnes situées sous le recouvrement au F9 qui ici, auraient 7 m d’épaisseur. Les SE 2006 et 2009 présentent des diagrammes intermédiaires entre ceux des étalonnages des F9 et F10. La zone d’influence du forage F9 s’étend aux SE 5.2, 5.3, 2005, 2012, 2014 et 2016 alors que les SE 2006 et 2009 sont intermédiaires entre F9 et F10, tous deux très riches en marnes. 2.10 Zone d’influence du sondage carotté F10 Le sondage F10 a traversé, au-dessous de 7,8 m de recouvrement formé de tourbe et de limon sableux, une alternance de marnes et de marnes gréseuses avec de petits niveaux gréseux. Il présente un peu moins de grès que le F9 mais plus de marnes gréseuses. Le SE 2002 est étalonné par ce forage. Les marnes ont des résistivités comprises entre 32 et 38 ohm.m, les marnes gréseuses entre 46 et 65 ohm.m. Les résistivités des marnes sont généralement plus basses que sur les autres forages. 3. CONCLUSIONS La réinterprétation des sondages électriques des campagnes de 1991, 1998 et 2000 a été effectuée à partir des logs de 10 sondages carottés effectués au printemps 2000. Les interprétations antérieures n’ont pas été vérifiées. Exécutées à l’ordinateur, elles sont « justes », compte-tenu des principes de l’équivalence. Le principe de la réinterprétation a consisté, lorsqu’un SE avait été exécuté au même emplacement qu' un sondage carotté, à lui imposer les épaisseurs des couches déterminées sur le sondage mécanique et à laisser l’ordinateur calculer les résistivités de ces couches. Le modèle ainsi obtenu a été imposé aux SE voisins pour déterminer ceux qui présentaient des diagrammes équivalents. Il a été admis alors qu’ils se trouvaient dans la zone d’influence du sondage mécanique. La zone d’influence du sondage carotté F1 s’étend aux SE 1.4, 1.5, 1.6, 2.4, 2.5, 2.6 avec une tendance à l’augmentation des niveaux marneux des SE 2.4, 1.4, 1.5 et 1.6 sans toutefois que la différence soit suffisante pour qu’ils tombent dans la zone d’influence d’autres sondages mécaniques. La zone d’influence du sondage F2 s’étend aux SE 3.5 et 3.6, alors que les SE 3.1, 3.3, 3.4 et 4.1 sont plus marneux dans leur partie supérieure et l’inférieure équivalente. Le sondage F3 est « solitaire ». Il n’a pas pu être corrélé avec d’autres SE que le 4.6 effectué à son emplacement. La zone d’influence du sondage F4 s’étend vers le Nord et l’Est aux SE 1.3, 2.1, 2.2 et dans une moindre mesure aux SE 2.3 plus gréseux en profondeur, 1.2 plus gréseux en surface, 1.1 marneux jusqu’à une vingtaine de mètres de profondeur.

Page 5 sur 6


La zone d’influence du F5 s’étend uniquement au SE 4.2. La zone d’influence du F6 s’étend aux SE 4.3, 4.4 et 4.5. Le forage F7 est solitaire. Le SE 5.4 effectué à son emplacement n’ a pas d’équivalent. La zone d’influence du F8 s’étend aux SE 5.1, 2015 et à la partie supérieure des SE 2010 et 2013. La zone d’influence du F9 s’étend aux SE 5.2, 5.3, 2005, 2012, 2014, 2016 et à la partie inférieure des SE 2010 et 2013. Les diagrammes des SE 2006 et 2009 sont intermédiaires à ceux obtenus sur F9 et F10. La zone d’influence du F10 s’étend aux SE 5.5, 5.6, 2001, 2003, 2004, 2007 et 2008.

Page 6 sur 6


PROFIL E-E'

B

PROFIL H-H'

F5

PROFIL D-D'

SE 4.1 (en légère projection)

(en légère projection)

F2

(en projection)

1: 2

161 64

43

F9

Chemin

PROFIL G-G'

MORANDI Frères S.A.

(en projection)

1: 2

80 113 56

660

B'

Commune de Peyres-Possens

660

MARNIERE DE “PLAN CHAMP”

113

56

113

Faille

179 100

70

80

650

F8

160

64

SE 3.5 SE 3.6

PROFIL F-F'

110

650

650

1:

1

1:

110

110

1

56 42

640

640

640

100

PROFILS B-B' ET C-C'

42

630

630

42

630

1 : 500

100 100

86

86

38

620

620

620 86

49.20 m

610

56.10 m 38

C

PROFIL E-E'

50.00 m

F4

PROFIL D-D'

(en légère projection)

SE 2.4 (en légère projection)

F1 SE 2.5 199 48

60.00 m

610

231

SE 2.2

SE 3.2

(en projection)

(en projection)

108

SE 3.1 (en légère projection)

85

302 99 34

1: 2

53

R.C. n°436

38

43 Sables limoneux

610

Faille

PROFILS F-F' ET H-H'

F7

85

99 40

660

84

50

PROFIL G-G'

SE PP2007

SE PP2008

156

45 75

100

101 33

41

84

1: 2

33

C' LEGENDE 660 Profil d'exploitation (avec fond maximum envisageable)

100

650

130 50 107

50 107

45 41

650

45

38

33

110

650

41

640

65 60

1:

1

630

32 40

89

630

640 Découverte

110

45 45

65

42

1

90

115

Discontinuité limitant les compartiments géologiques définis en fonction des zones d'influence des forages (voir annexe n° 317.1-2.2)

1:

100

640

Marnes

32

30

630 Marnes gréseuses / Grès marneux

89 33

70

86 33

50 50

620

Faille

46.30 m

30

46

Grès 620

620 30

85 70 30

610 50.40 m

38

38

38

610

610

IM PACT – CO NCEPT SA Environnement Géologie Eau Energie

38

61.20 m

Annexe 317.1-2.5a Format 146.5 x 29.7

Date 02.2003 05.07.2012

Dessin GP AM

Visa RG CS


E

PROFIL C-C'

PROFIL B-B' SE 4.3

F6 1: 2

F4

F5

(en légère projection)

Ligne électrique

Chemin

PROFILS A-A' ET H-H'

SE 2.2

(en légère projection)

47 180

1: 2

660

Commune de Peyres-Possens

99

108

70

660

MARNIERE DE “PLAN CHAMP”

61

35

650

E'

SE 1.2

(en légère projection)

MORANDI Frères S.A.

30

84

650

110 45

90

1: 1

51

640

640

1 1: 630

PROFILS E-E' ET F-F'

90

630

95 40

30

1 : 500

70 30

620

620

46.30 m 65

56.10 m

38

SE PP2015 70 30

PROFIL B-B'

F8

SE PP2010 Faille 100 110

150

130 35

PROFILS C-C' ET H-H' SE 5.4 F7

Ligne électrique

PROFIL A-A'

(situation approximative)

F

Chemin

55.70 m

Canalisation d'eau

38

SE 5.5 (en légère projection)

F10 (en projection)

73

73

660

75

33

33

1: 1

70

70

1: 2

40

SE PP2001

F'

LEGENDE 660

30 110

Profil d'exploitation (avec fond maximum envisageable) Faille

33

650

650

Discontinuité limitant les compartiments géologiques définis en fonction des zones d'influence des forages (voir annexe n° 317-2.2)

33

1:

1

34

44

640

65

65

640

Découverte Marnes

70 32 32

630

630

Marnes gréseuses / Grès marneux Grès

70

50

620

620

46 46

28 38 38

60.00 m

48.70 m

IM PACT – CO NCEPT SA Environnement Géologie Eau Energie

61.20 m

Annexe 317.1-2.5b Format 100 x 29.7

Date 02.2003 05.07.2012

Dessin GP AM

Visa RG CS


PROFIL B-B'

G

Chemin

Faille

PROFIL C-C'

SE PP2014

F9

R.C. n°436

SE PP2008

(en projection)

38 60

G'

Commune de Peyres-Possens

101 81

660 33

33

650

MARNIERE DE “PLAN CHAMP”

650

640

PROFILS G-G' ET H-H'

630

1 : 500

44

640

MORANDI Frères S.A.

1: 2

33

38

660

PROFIL H-H'

65

32

630 70 28

620

38

49.20 m 38

PROFILS A-A' ET E-E'

H

PROFIL B-B'

Chemin

SE 4.2 (en légère projection)

F6

192

SE PP2010

SE 4.1

(en légère projection) Faille

(en légère projection)

70

161

64

110

F7

35

80 84

PROFILS C-C' ET F-F'

Ligne électrique

620

46

H' F 10

PROFIL G-G' R.C. n°436

(en projection)

LEGENDE

113 56

660

50 90

660

73

Profil d'exploitation (avec fond maximum envisageable)

33 110

650

Faille

70

650

650 50

Discontinuité limitant les compartiments géologiques définis en fonction des zones d'influence des forages (voir annexe n° 317-2.2) 42

640

640

640 100

Découverte Marnes

80

630

630

44

620

70

630

86

Marnes gréseuses / Grès marneux Grès

620 50

620

38 28

48.70 m

610

55.70 m 38

610

38

610 61.20 m

IM PACT – CO NCEPT SA Environnement Géologie Eau Energie

Annexe 317.1-2.5c Format 121.5 x 29.7

Date 02.2003 05.07.2012

Dessin GP AM

Visa RG CS


MORANDI Frères SA Commune de Peyres-Possens

MARNIERE DE “PLAN CHAMP” Sites PDCar n° 1223-101

CARTE HYDROGEOLOGIQUE 1 : 10'000 543000

544000

N

169000

169000

1

3

543000

544000

Secteur Au de protection des eaux

Périmètre du plan d'extraction et de la demande simultanée de permis d’exploiter

Secteur üB de protection des eaux Périmètre de l’exploitation 1

I M PA C T – C O N C E P T S A Environnement Géologie Eau Energie

Annexe 317.1-2.6 Format A4

Source privée inscrite au CCS

Date 26.06.2012

Dessin AM

Visa CS


ANNEXE N° 317.1-3

PROJET

317.1-3.1 317.1-3.2 317.1-3.3 317.1-3.4 317.1-3.5

Contraintes et principe d’exploitation au 1:2'500 Profils d’exploitation au 1:1'500 Plan d'aménagement après l’exploitation au 1:2'500 Succession des étapes d’exploitation (principe) au 1:5'000 Bassin versant et volume de rétention au 1 : 2'500


674

681

1

693

70 2

689

57

70 0

684

650

653

703

4 70 70 70 5 2

704

655

LEGENDE :

F4

Périmètre du plan d’extraction et de la demande simultanée de permis d’exploiter

168750

705

53

703

647

664

Périmètre de l’exploitation 665

70 4

0 72 1 67 6 67

!

!

F9

O'

2077

59

625

543500

168500

700

698

DP 15

6

DP 34 3

543750

M'

Profils d’exploitation (voir annexe n°317.1-3.2)

Sens de progression

709 695 5

544000

707

55 66

M

Zone de stockage des terres 54

690

649

7

2

B'

682

662

62 2082

623

4 63

639

646

63 626 5 633 630 64 632 2 64 638 62081 36 0 637 631 629 64 5 644 643 64 7 65 6 0 49 648

DP 1

C'

G

669

622

625

Profils géologiques (voir annexe n°317.1-2.5)

Piste pour le déplacement des terres

N'

64 3

672

DP 18

670

3 63

DP 1208

67 5

DP 14

62 62 7 0

DP 11

7 69 618

F'

Accès

708

DP 36

M'

F

F

Canalisation d’eau potable (situation indicative)

56

Etape I

63 1

Courbes de nivau du réaménagement “Au Plat”

Canalisation électrique (situation indicative)

703

Tracé approximatif selon indications du Registre Foncier Servitude n° 85191 Conduite d'eau potable Communes de Vuarrens et Pailly

3 68

3 67

Forages

660

H'

F8

3 67

4 62

113

670

G'

F1

Etapes d’exploitation

710

2 63

617

2 621 623 62

619

67 1

64 0

680

F10

E

!

!

669

DP 5

DP 8

DP 31

701

645

658

6 66

642

634

626

618 616 616

Etape III

Etape I

58

697 696

665

671

9 63

F5

699

630

650

!

660

676

691

660

706

659

649

F'

62 8

CONTRAINTES ET PRINCIPE D’EXPLOITATION 1 : 2'500

70 1

644 651

661

65 6

169000

657

67 9 68

641

62 6

63 6 628

MARNIERE DE “PLAN CHAMP”

88 56 686 68 673

7

F3

65 3

624

Commune de Peyres-Possens

Sites PDCar n° 1223-101

65

168750

653

65 1 65 2

614

62 1

668 60 6

655

662 654 656

H

168500

114

4 69

4 65

638

E'

63

N

621

MORANDI Frères SA

4 68

3

F2

665

543250

83

N6

DP 28

661 646 6 652 648 647 45

F1

M

!

117

658

8 67 82 6

694

663

!

DP 30 679

O

657

!

2 67

657

692

66 9

6 65

4 64 2 65 DP 4

26 DP

687

678

2 62

65 6

667

9 65

654

677

3 65

65 2

65 5

624

669

652 117

DP 27

69 5

B

5 62

7 61

5 65

64 7

656

115

664

65 5 65

64

65 5

660

DP 3

65 3

63 5

619

4 2 66 66 65 663 6 657 658

623

61 2 61 1 61 1 615 61 3

1 65

659

4 65 C

544000 115

6 65

6 61

612

512 6DP

4 65

610

618

185

DP 1

8 64

1071

DP 1003 DP 9

646

637

9 62

543750

677

0 62

614 609

186 621 6 619 620 22 617 618 616 615

543500

613

169000

543250

60

IM PACT – CO NCEPT SA Environnement Géologie Eau Energie

Annexe 317.1-3.1 Format 64x29.7 cm

Date 26.06.2012

Dessin AM

Visa CS


MORANDI Frères SA

M

M’ F3

680 670

F5

F7

F10 (en projection)

680 670

660

660

650

650

640

640

630 620

630 620

610

610

Commune de Peyres-Possens

MARNIERE DE “PLAN CHAMP” Sites PDCar n° 1223-101

PROFILS D’EXPOITATION 1 : 1'500

N

N’ F6

680 670

F8

F9

680 670

660

660

650

650

640

640

630 620

630 620

610

610

LEGENDE : Périmètre de l’exploitation et fond maximal autorisé dans le permis d’exploiter Etapes d’exploitation Limite topographique du réaménagement “Au Plat” Sens de progression

O

O’

Découverte morainique inexploitable (situation indicative) 680 670

Mélange de marnes et grès prélevés dans le cadre de l’exploitation (situation indicative)

680 670

Banc de grès principal, marquant la limite théorique du fond d’exploitation (situation indicative)

660

660

650

650

Zone de transition et d’incertitudes, matériaux potentiellement exploitables (situation indicative)

680 670

étangs et milieu naturel inondable

prairies maigres et terrain minéral

680 670

640 630 620 610

stockage des matériaux marneux

réaménagement fin

al

fond autorisé (indicatif) situation actuelle (in

dicative)

640 630 620 610

IM PACT – CO NCEPT SA Environnement Géologie Eau Energie

Annexe 317.1-3.2 Format 64x29.7 cm

Date 26.06.2012

Dessin AM

Visa CS


543250

543500

543750

544000

MORANDI Frères SA Commune de Peyres-Possens

169000

169000

N

MARNIERE DE “PLAN CHAMP” Sites PDCar n° 1223-101

168750

168750

PLAN D’AMENAGEMENT APRES L’EXPLOITATION 1 : 2'500 LEGENDE : Périmètre du plan d’extraction et de la demande simultanée de permis d’exploiter Périmètre de l’exploitation Stockage des matériaux marneux pour l’alimentation de l’usine Surface réaménagée en terres agricoles Surface réaménagée en prairies maigres et terrain minéral Surface réaménagée en milieux naturel inondable Etang Fossé de collecte des eaux de ruissellement

168500

168500

Haie, cordon boisé Fruitiers hautes tiges Forêt en place

IM PACT – CO NCEPT SA Environnement Géologie Eau Energie

543250

543500

543750

544000

Annexe 317.1-3.3 Format 64x29.7 cm

Date 26.06.2012

Dessin AM

Visa CS


2015

2020

2025

2030

2035

2040

2045

2050

2055

2060

2065

2070

2075

2080

MORANDI Frères SA

Découverte : Etape I Etape II

Commune de Peyres-Possens

Etape III

MARNIERE DE “PLAN CHAMP”

Extraction : "Au Plat" Etape I

Sites PDCar n° 1223-101

Etape II Etape III

SUCCESSION DES ETAPES D’EXPLOITATION (PRINCIPE) 1 : 5'000

Comblement externe : "Au Plat" Etape I Etapes II et III

Remise en culture :

“Au Plat”

Etape I

Etapes II et III

Remise en état des sols

LEGENDE : Périmètre du plan d’extraction et de la demande simultanée de permis d’exploiter

Prairie extensive Rotation de culture de type céréalier

Périmètre de l’exploitation Etapes successives pour la demande de permis Stockage temporaire de sol (terre végétale et sous-couche) Stockage des matériaux marneux pour l’alimentation de l’usine Surface réaménagée (terres agricoles) Surface réaménagée (prairies maigres - terrain minéral) Surface réaménagée (milieux naturel inondable en cas de crue) Etang Fossé de collecte des eaux de ruissellement Jeune haie Haie mature Verger hautes tiges

2012 : Etat actuel.

2014 : Approfondissement de l’exploitation actuelle, préparation des biotopes refuges au nord-est de l’usine et plantation d’une haie au sud-est de l’exploitation future.

IM PACT – CO NCEPT SA Environnement Géologie Eau Energie

Annexe 317.1-3.4a Format 64x29.7 cm

Date 26.06.2012

Dessin AM

Visa CS


MORANDI Frères SA Commune de Peyres-Possens

MARNIERE DE “PLAN CHAMP” Sites PDCar n° 1223-101

SUCCESSION DES ETAPES D’EXPLOITATION (PRINCIPE) 1 : 5'000 2015 : Préparation de l’étape I : décapage du sol en place, évacuation de la découverte morainique permettant de combler le nord de l’exploitation actuelle.

2028 : Fin de l’exploitation de l’étape I et comblement total de l’exploitation actuelle.

LEGENDE : Périmètre du plan d’extraction et de la demande simultanée de permis d’exploiter Périmètre de l’exploitation Etapes successives pour la demande de permis Stockage temporaire de sol (terre végétale et sous-couche) Stockage des matériaux marneux pour l’alimentation de l’usine Surface réaménagée (terres agricoles) Surface réaménagée (prairies maigres - terrain minéral) Surface réaménagée (milieux naturel inondable en cas de crue) Etang Fossé de collecte des eaux de ruissellement Jeune haie Haie mature Verger hautes tiges

2029 : Préparation de l’étape II : décapage du sol en place, évacuation de la découverte morainique permettant de combler une partie de l’étape I. Réaménagement définitif de l’exploitation actuelle (étangs, terrain nu, prairies maigres, haies, verger).

2035 : Fin de l’exploitation de l’étape II et réaménagement d’une portion de l’étape I (terres agricoles).

IM PACT – CO NCEPT SA Environnement Géologie Eau Energie

Annexe 317.1-3.4b Format 64x29.7 cm

Date 26.06.2012

Dessin AM

Visa CS


MORANDI Frères SA Commune de Peyres-Possens

MARNIERE DE “PLAN CHAMP” Sites PDCar n° 1223-101

SUCCESSION DES ETAPES D’EXPLOITATION (PRINCIPE) 1 : 5'000 2036 : Préparation de l’étape III : décapage du sol en place, évacuation de la découverte morainique permettant de combler une partie des étapes I et II.

2041 : Fin de l’exploitation de l’étape III.

LEGENDE : Périmètre du plan d’extraction et de la demande simultanée de permis d’exploiter Périmètre de l’exploitation Etapes successives pour la demande de permis Stockage temporaire de sol (terre végétale et sous-couche) Stockage des matériaux marneux pour l’alimentation de l’usine Surface réaménagée (terres agricoles) Surface réaménagée (prairies maigres - terrain minéral) Surface réaménagée (milieux naturel inondable en cas de crue) Etang Fossé de collecte des eaux de ruissellement Jeune haie Haie mature Verger hautes tiges

2046 : Réaménagement de la fin de l’étape I (terres agricoles).

2073 : Réaménagement des étapes II et III (terres agricoles).

IM PACT – CO NCEPT SA Environnement Géologie Eau Energie

Annexe 317.1-3.4c Format 64x29.7 cm

Date 26.06.2012

Dessin AM

Visa CS


COMMUNE DOSSIER COORD. MOYENNES ALTITUDE

MORANDI Frères SA

Peyres-Possens 317.1 Marnière de Plan-Champ 543’850 168’700 670 m.s.m

DONNEES

XX

Valeur à entrer

BASSIN COLLECTE Surface concernée Coeff. Ruissellement

S Cr

10.0 [ha] 0.406

Surface réduite

Sr

4.06 [ha]

CALCULS Volume maximum du bassin

Durée de la pluie

Commune de Peyres-Possens XX

Valeur calculée

PLUIE (IDF Lausanne) Temps de retour T 10 ans Coefficients a -0.7527 b

2.8852

MARNIERE DE “PLAN CHAMP”

DEBITS Q restitution

Qr

Temps de concentration

Tc

20 [l/s.ha] 12000 [l/mn]

EXPLOITATION “AU PLAT” DEFINITION DU BASSIN VERSANT ET DU VOLUME DE RETENTION

10 [mn]

3

1.- Méthode des hydrogrammes trapézoïdaux

=

2.- Méthode des volumes cumulés

=

1011 [m ] 3 851 [m ]

3.- Valeur moyenne

=

931 [m ]

1.- Méthode des hydrogrammes trapézoïdaux 2.- Méthode des volumes cumulés

= =

1 : 2'500

3

168750

60 [min] 20 [min]

N

1200

1011 1000

851

544000

Volume V2 du bassin en m3

600

400

200

0 20

40

60

80

100 120 140 160 180 200 220 240 260 280 300 320 340 360 380 400 420 543750

0

543750

Volume de rétention [m3] Intensité de pluie [l/s.ha]

Volume V1 du bassin en m3

544000

Intensité de pluie I en l/s.ha

800

Terrain nu (Cr = 0.5). Env. 6.4 ha 168750

Terrain cultivé (Cr = 0.2). Env. 3.4 ha Terrain construit (Cr = 0.9). Env. 0.2 ha

IM PACT – CO NCEPT SA Environnement Géologie Eau Energie

Annexe 317.1-3.5 Format A3

Date 26.06.2012

Dessin AM

Visa CS


ANNEXE N째 317.1-4

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE

317.1-4.1

Affectation du site au 1:10'000


MORANDI Frères SA Commune de Peyres-Possens

MARNIERE DE “PLAN CHAMP” Sites PDCar n° 1223-101

AFFECTATION DU SITE 1 : 10'000 543000

544000

169000

169000

N

543000

544000

Périmètre du plan d'extraction et de la demande simultanée de permis d’exploiter

Aire forestière Zone industrielle

Périmètre de l’exploitation Zone de centre de localité (zone village)

I M PA C T – C O N C E P T S A Environnement Géologie Eau Energie

Annexe 317.1-4.1 Format A4

Date 26.06.2012

Dessin AM

Visa CS


ANNEXE N° 317.1-5

PEDOLOGIE

317.1-5.1 317.1-5.2

Carte des sols au 1:2'500 Carte de décapage au 1:2'500


543250

543500

543750

544000

MORANDI Frères SA Commune de Peyres-Possens

169000

169000

N

MARNIERE DE “PLAN CHAMP” Sites PDCar n° 1223-101

CARTE DES SOLS 1 : 2'500

168750

168750

LEGENDE : Périmètre du plan d’extraction et de la demande simultanée de permis d’exploiter Périmètre de l’exploitation Surface d’assolement

II 23

Limite des unités pédologiques avec numéro Sondage manuel à la tarière Sol brun Sol brun faiblement lessivé

168500

168500

Sol brun avec possible remaniement

IM PACT – CO NCEPT SA Environnement Géologie Eau Energie 543250

543500

543750

544000

Annexe 317.1-5.1 Format 64x29.7 cm

Date 26.06.2012

Dessin AM

Visa CS


543250

543500

543750

544000

MORANDI Frères SA 169000

169000

N

Commune de Peyres-Possens

MARNIERE DE “PLAN CHAMP” Sites PDCar n° 1223-101

CARTE DES DECAPAGES 1 : 2'500

168750

168750

LEGENDE : Périmètre du plan d’extraction et de la demande simultanée de permis d’exploiter Périmètre et étapes de l’exploitation Zone de stockage des terres Accès / Circulation Etape III

Horizon A : 35 cm à décaper dans l’emprise totale du périmètre Horizon B : épaisseur à décaper dans l’emprise du périmètre : Etape II

15 cm 25 cm 35 cm 45 cm

168500

168500

Etape I

IM PACT – CO NCEPT SA Environnement Géologie Eau Energie 543250

543500

543750

544000

Annexe 317.1-5.2 Format 64x29.7 cm

Date 26.06.2012

Dessin AM

Visa CS


ANNEXE N° 317.1-6

MILIEUX NATURELS

317.1-6.1 317.1-6.2 317.1-6.3 317.1-6.4 317.1-6.5 317.1-6.6

Carte de végétation au 1:2'500 (état an 2000) Fiches techniques des mesures écologiques Liste faunistique Carte des valeurs naturelles au 1:2'500 (état an 2000) Liste floristique selon Delarze (2000) par milieu et liste floristique avec statut Liste Rouge 2012. Plan de plantation de la haie au 1 : 250


MORANDI Frères SA N

Commune de Peyres-Possens

MARNIERE DE “PLAN CHAMP” Sites PDCar n° 1223-101

CARTE DE VEGETATION 1 : 2'500 LEGENDE : Périmètre du plan d’extraction et de la demande simultanée de permis d’exploiter Périmètre de l’exploitation 1

Numéro du relevé cité au chapitre 3.6.3 Flore et végétation Végétation selon relevé R. Delarze de 2000 :

IM PACT – CO NCEPT SA Environnement Géologie Eau Energie

Annexe 317.1-6.1 Format 64x29.7 cm

Date 28.07.2000

Dessin RD

Visa RD


Fiches techniques des mesures écologiques

1. Réaménagement final du périmètre « Au Plat » Les différentes étapes qui accompagnent les phases d’exploitation jusqu’au réaménagement sont décrites dans le rapport d’impact et dans les schémas qui suivent. Périmètre ouest (Plan Champ)

1. Etat actuel

Périmètre est (Au Plat) Fey

Stockage matériaux

forêt lac

cultures Route

Sonneur et crapaud accoucheur bien présents.

Marnière

Crapaud calamite bien présent.

forêt

Mise en place de biotopes refuges à amphibiens

Peyres-Possens

2. Préparation de l’exploitation de Plan Champ

Fey

lac

cultures Route

Marnière

Transfert de larves dans les nouveaux biotopes. Contrôle de l’efficacité des nouveaux biotopes. Peyres-Possens

3. Préparation de l’exploitation de Plan Champ

Fey forêt

Biotopes refuges à amphibiens

lac

cultures Route

Marnière

Réaménagement de la zone nord du périmètre Au Plat avec les matériaux non exploitables de Plan Champ. Durée de cette phase : environ 1 an. Peyres-Possens

Annexe no 317.1-6.2

Fiches techniques

Impact-Concept SA


Fiches techniques des mesures écologiques

Périmètre ouest (Plan Champ) 4. Exploitation de Plan Champ

Périmètre est (Au Plat) Fey

forêt Création de nouveaux biotopes à amphibiens et zone agricole à vocation écologique

cultures

Route

Marnière

Biotopes favorables aux amphibiens créés intentionnellement ou non 5. Réaménagement de la marnière Au Plat

Etude des migrations éventuelles d’amphibiens. Prise de mesures de conservation si nécessaire (barrières à amphibiens et transferts avec seaux durant les migrations).

Fey

forêt Inscription du site à l’IBN (inventaire sites de reproduction des batraciens)

cultures Route

Marnière

Stockage des matériaux de Plan Champ

Biotopes favorables aux amphibiens créés intentionnellement ou non. Avancement de l’exploitation et réaménagement au fur et à mesure. 6. Etat final

Fey

forêt Biotopes à amphibiens et zone agricole à vocation écologique

cultures Route

Suivis du site et entretien par association de protection de la nature et agriculture. Peyres-Possens

Emplacement : périmètre « Au Plat » : partie nord de l’ancienne exploitation et à l’ouest de la forêt vouées à la nature. But : maintien des populations d’amphibiens en danger d’extinction (crapaud accoucheur, Annexe no 317.1-6.2

Fiches techniques

Impact-Concept SA


Fiches techniques des mesures écologiques

crapaud calamite et sonneur à ventre jaune). Lutte contre la grenouille rieuse (espèce exotique menaçant la survie d’espèces indigènes sur le long terme). L’assèchement temporaire des plans d’eau en juillet-août et le gel en hiver péjorent à cette espèce non indigène (elle hiverne au fond des plans d’eau). Pour la défavoriser, des plans d’eau peu profonds (60 cm) pouvant geler en hiver et s’assécher en août seront réalisés. 1.1. Réalisation des biotopes à l’ouest de la forêt: La première étape consiste à créer des biotopes refuges à l’ouest de la forêt avant le réaménagement du périmètre « Au Plat ». Trois plans d’eau peu profonds seront creusés (maximum 60 cm de profondeur) et des tas de graviers ou sable seront érigés dans la zone (refuges des crapauds accoucheurs et calamites de nuit et en hiver). Les couches superficielles de cette zone devront être constituées de matériaux difficilement colonisables par la végétation pour favoriser le maintien de conditions pionnières. A l’emplacement des étangs, une couche de matériaux étanches d’une épaisseur de 60 cm doit être prévue. Dimensions des plans d’eau (proposition) : de 100 à 300 m2. Descriptif des plans d’eau : les berges seront profilées en pente douce. Oui :

Non :

Le contour des plans d’eau sera rendu le plus naturel possible avec une forme irrégulière selon ce schéma : Oui :

Non :

Quelques grosses branches seront mises en place au fond des plans d’eau. Lorsque la végétation n’a pas encore colonisé le milieu, elles permettent aux amphibiens d’accrocher leurs œufs à ce support. Descriptif des tas de graviers ou sables : des tas seront aménagés près des plans d’eau. Ces tas auront une hauteur de 1.5 m et environ 30 m3 de matériaux seront utilisés pour leur réalisation. De tels tas minéraux sont utilisés comme refuges nocturnes et hivernaux par les amphibiens. 1.2. Remblayage de la partie nord du périmètre « Au Plat » Suite au remblayage de la partie nord du périmètre « Au Plat » (soit environs dès 2015), le site sera réaménagé en faveur des amphibiens pionniers. Plusieurs petits plans d’eau et des tas de sables et graviers seront aménagés dans la partie nord du périmètre « Au Plat ». Des matériaux meubles stériles et difficilement colonisables par la végétation devront être déposés en superficie du réaménagement pour favoriser le maintien de conditions pionnières Annexe no 317.1-6.2

Fiches techniques

Impact-Concept SA


Fiches techniques des mesures écologiques

favorables aux amphibiens (sur les conseils d’un spécialiste). Toujours dans la partie nord du périmètre « Au Plat » mais au sud des étangs, le terrain sera dédié à une agriculture à vocation écologique : prairie ou pâturage extensif, haies et verger de hautes-tiges (voir plan de la mesure). Dimensions : Env. 5'000 m2 : zone à vocation nature pour les amphibiens pionniers (étangs, surfaces pionnières, tas de sables et graviers). Env. 15’000 m2 : zone agricole à vocation écologique (prairie extensive, fruitiers hautes-tiges et haies diversifiées). Plan de la mesure :

Descriptif des plans d’eau : ils devront occupés environ 40% de la zone nature vouée aux amphibiens pionniers (soit environ 2'000 m2). Au niveau technique, ils seront réalisés sur le même principe que pour le secteur à l’ouest de la forêt. Un grand étang d’environ 1'000 m2 et 1 m de profond permettra de récolter les eaux de ruissellement. Il est cependant prématuré d’indiquer ses dimensions exactes car elles seront conditionnées par les écoulements qui sont difficiles à prévoir tant que le site n’est pas réaménagé. Les autres étangs seront plus petits et de profondeur faible (maximum 60 cm) afin de favoriser les espèces pionnières et d’éviter la prolifération des grenouilles rieuses. Un de ces petits étangs sera réalisé en béton (étanchéification et limitation de la croissance végétale garanties).

Annexe no 317.1-6.2

Fiches techniques

Impact-Concept SA


Fiches techniques des mesures écologiques

Descriptif des tas de sables et graviers : Sur le même principe que la zone à l’ouest de la forêt. Entretien : En cas de développement excessif de la végétation dans et aux abords des plans d’eau, il sera possible et même souhaité d'intervenir avec des engins de chantier pour régénérer les milieux pionniers par des décapages des plans d’eau et la reconstitution de tas de marnes, sables et graviers. Ces mesures de restauration seront à définir avec le spécialiste en charge du suivi nature. « Plan Champ » sera en cours d’exploitation et les machines seront ainsi disponibles à proximité. Descriptif du verger : Plantation de 12 arbres fruitiers hautes-tiges, distants de 10 à 15 m les uns des autres. Des variétés anciennes seront plantées afin de promouvoir le patrimoine fruitier suisse et la conservation d’anciennes variétés (se renseigner en temps voulu auprès de Sorbus ou Rétropomme). Au niveau des arbres, suffisamment de terre végétale devra être mise en place. Cette mesure est favorable aux oiseaux comme le pic vert et le rouge-queue à front blanc. Descriptif des haies : Plantation : Plantation de buissons indigènes exclusivement (variétés ornementales exclues). Plantation par groupe d’espèces (éviter la concurrence intraspécifique). 20% d’essences épineuses (espèces avec * dans la liste du tableau qui suit). Type de plants :

Buissons légers hauteur 40/60 cm, racines nues.

Densité :

1 plant par m2.

Substrat :

Terre en place.

Dimensions :

La longueur des haies totalisera 110 mètres linéaires. Avec une largeur de 3.5 à 4 mètres, la surface totale de plantation équivaudra à environ 400 m2

Période :

Ne pas planter en période de gel ou de sécheresse.

Entretien :

Arrosage à la plantation puis 2 semaines après la plantation, à renouveler en cas de sécheresse.

Liste des essences : Nom latin

Nom français

Proportion dans la haie

Nombre approximatif

Amelanchier ovalis

Amélanchier

5%

20

Cornus mas

Cornouiller mâle

10%

40

Cornus sanguinea

Cornouiller sanguin

5%

20

Corylus avellana

Noisetier

5%

20

Crataegus laevigata

Aubépine épineuse*

5%

20

Crataegus monogyna

Aubépine monogyne*

5%

20

Euonymus europaea

Fusain

5%

20

Ligustrum vulgare

Troène

5%

20

Annexe no 317.1-6.2

Fiches techniques

Impact-Concept SA


Fiches techniques des mesures écologiques Lonicera xylosteum

Chèvrefeuille des haies

5%

20

Mespilus germanica

Néflier d’Allemagne

5%

20

Prunus spinosa

Prunellier*

10%

40

Rhamnus cathartica

Nerprun purgatif

5%

20

Sambucus nigra

Sureau noir

5%

20

Sorbus aucuparia

Sorbier des oiseleurs

5%

20

Viburnum lantana

Viorne lantane

10%

40

Viburnum opulus

Viorne obier

10%

40

100%

400

Total :

Espèces favorisées : Bruant jaune, lièvre, insectes.

Annexe no 317.1-6.2

Fiches techniques

Impact-Concept SA


Fiches techniques des mesures écologiques

2. Conservation du secteur de la falaise Emplacement : falaises encerclant en partie le périmètre « Au Plat ». But : Conservation de la falaise et des milieux associés : falaise (favorable aux hirondelles de rivage), éboulis, pied de pente humide avec végétation aquatique (roseaux, massettes), stades pré-forestiers en sommet de falaise. Réalisation : 1) Laisser l'érosion naturelle rafraîchir périodiquement le milieu : prévoir pour cela un dégagement suffisant en pied de pente et au sommet de falaise. 2) Création d'un fossé de 50 cm de large en pied de falaise plus 3 m de zone tampon afin de limiter les conflits entre l’érosion de la falaise et les terrains retournés à l'agriculture ou utilisés pour le stockage des matériaux. - 1 x / an : entretien par curage et/ou fauche afin de garantir l’écoulement des eaux du fossé. 3) Rafraîchir périodiquement les zones qui viendraient à s’embroussailler par un débroussaillage de ces dernières. 4) Conservation des stades pré-forestiers au sommet de falaise, en limite agricole.

© Virginie Favre

© Virginie Favre

Falaise de l’actuel périmètre d’exploitation (2010) : les arbres au sommet de la falaise seront conservés. Au pied de la falaise, un large fossé sera creusé et entretenu.

© Virginie Favre

Talus en pied de falaise.

Annexe no 317.1-6.2

Fiches techniques

Impact-Concept SA


Fiches techniques des mesures écologiques

3. Gestion des stocks de matériaux dans les aires de stockage Emplacement : périmètre « Au Plat » et périmètre d’extension de « Plan Champ » au niveau des aires de stockages des marnes. Ne pas entreposer de dépôt au niveau des fossés. But : toujours laisser subsister quelques stocks d’exploitation de marne sur les deux sites (refuges d’amphibiens pionniers). Gestion : - Reconstituer de nouveaux stocks de marne avant l’épuisement des stocks précédents (laisser le temps aux amphibiens de coloniser de nouveaux tas). - Laisser en place quelques tas de matériaux pendant la période hivernale, pour permettre la survie d'une partie des populations d’amphibiens qui s'y enfouissent pendant l'hiver. - Ne jamais laisser les stocks arriver à l’épuisement pendant l’hiver (comme il n’y a plus de déplacements par les amphibiens, ceux qui y hivernent seraient tous éliminés).

© Virginie Favre

Stock de marne sur le site : des amphibiens pionniers s’y enfouissent, notamment pendant l’hiver.

Annexe no 317.1-6.2

Fiches techniques

Impact-Concept SA


Fiches techniques des mesures écologiques

4. Gestion des milieux pionniers dans le périmètre de « Plan Champ » Emplacement : périmètre d’extension de « Plan Champ », aires de stockage. But : aménagement d’une zone dédiée aux amphibiens avec des plans d’eau peu profonds. Dimensions : 200 à 500 m2 suivant la place disponible. Par exemple des petits plans seront creusés de manière répartie dans une surface de 200 m2 vouée aux amphibiens pionniers. Entre les plans d’eau, les surfaces pionnières seront laissées à leur évolution naturelle. Idéalement : 5 plans d’eau d’une profondeur de 60 cm et d’une surface moyenne de 10 m2. Emplacement, taille et nombre de plans d’eau pouvant varier en fonction des étapes : suivre les indications du spécialiste du suivi nature. Technique : Matériaux étanches en suffisance pour retenir l’eau dans les petits plans d’eau. Entretien : Rajeunissement des plans d’eau et des surfaces pionnières. Tous les 2 ans par tournus sur les différents secteurs pour obtenir un patchwork de milieux plus ou moins évolués (à définir avec le spécialiste du suivi nature). Suivi : par le spécialiste nature dans le cadre de la certification Nature & Economie.

© Virginie Favre

Exemple de la carrière de Bière dans laquelle des plans d’eau sont aménagés et remodelés au fur et à mesure des étapes d’exploitation.

Annexe no 317.1-6.2

Fiches techniques

Impact-Concept SA


Fiches techniques des mesures écologiques

5. Rideau d’arbres Emplacement : périmètre d’extension de « Plan Champ », bordure sud (dessin vert sur la figure suivante).

But : aménagement d’un cordon boisé comme « écran paysager » en bordure sud de la nouvelle aire d’extraction. Espèces favorisées Réalisation : - Aménagement par une entreprise spécialisée selon le plan de plantation défini à l’annexe n° 317.1-6.6 (10 m de largeur x 250 m de longueur). Prévoir environ 2500 plants (racines nues). - Plantation d’essences ligneuses indigènes adaptées à la station et favorables à l’avifaune : Grands arbres (majeurs) : Erable plane Erable sycomore Frêne Hêtre Merisier/Cerisier Tilleuls Tremble

Petits arbres : Alisier blanc Bouleau Charme Erable champêtre Merisier à grappes Orme de montagne Sorbier des oiseleurs

Buissons : Aubépine Chèvrefeuille des haies Cornouiller mâle Cornouiller sanguin Epine noire Fusain Nerprun purgatif Noisetier Sureau noir Troène Viorne lantane Viorne obier

Espèces favorisées : Bruant jaune, lièvre, insectes. Afin d’illustrer l’aménagement prévu, des perspectives futures de l’écran d’arbres ont été réalisées (échelle 1 : 250). Ces modélisations sont visibles à l’annexe no 317.1-10.2. Annexe no 317.1-6.2

Fiches techniques

Impact-Concept SA


Fiches techniques des mesures écologiques

6. Lutte contre les néophytes Emplacement : plantes envahissantes pouvant apparaître sur tout le site (« Plan Champ » et « Au Plat »). Eventuellement jardins privés de l’usine. But : combattre, si nécessaire, les apparitions de plantes néophytes dès le début. Réalisation : par exemple pour le buddléa (arbre à papillons) : arrachage de la plante et brûler toutes les parties, ne pas laisser le temps de faire les graines sans quoi la plante se répand partout. Etat le 6 oct. 2010 : une plante de buddléa observée dans la marnière sur un dépôt. Le solidage du Canada est déjà présent sur toutes les surfaces pionnières qui ont eu le temps de se végétaliser.

© web

Buddléa de David (arbre à papillons)

Principe : L’entreprise exploitante s’engage à prendre toutes les dispositions pour éviter le développement d’espèces invasives sur les aires exploitées, par leur élimination. Elle peut se référer aux fiches de lutte établies par le canton disponibles sur : www.vd.ch > Environnement > Faune et nature > Faune et flore > Flore et champignons > Plantes envahissantes

Annexe no 317.1-6.2

Fiches techniques

Impact-Concept SA


Impact-Concept SA, Le Mont-sur-Lausanne 317-RI-01

NT LC NT EN EN VU EN VU NT NT LC VU LC LC LC LC LC LC LC LC LC LC LC LC LC LC LC LC LC LC

8

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 0 1

1 0 1 0 1 0 0 0 1 0 0 0

1

1 1 1 1 1 1 0 1 1 1 1 1

0 0 0 0 0 0 1 1 0 0 0 0

1

1 1

0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0 0

0 0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 1

Respon_VD

1 0 2 3 3 4 3 1 1 1 1 4

Prio_R4

sites construits lieux secs lieux secs lieux humides lieux humides lieux humides lieux humides eau, alluvions agriculture agriculture agriculture agriculture

Prio_R3

9 5.3.2 6.4 1.1.0 1.1 1.1 1.1 3.2.1 8.2 8

Prio_R2

Hirondelle de fenêtre Bruant jaune Bondrée apivore Crapaud accoucheur Sonneur à ventre jaune Crapaud commun Crapaud calamite Hirondelle de rivage Alouette des champs Faucon crécerelle Milan royal Lièvre brun Triton alpestre Grenouille rousse Troglodyte mignon Sittelle torchepot Rougequeue noir Rougegorge familier Roitelet huppé Pouillot véloce Pinson des arbres Pigeon ramier Moineau friquet Moineau domestique Mésange charbonnière Merle noir Hirondelle rustique Héron cendré Grive musicienne Grive draine

Prio_R1

Sous-réseau

Cible_R4

TypoCH

Cible_R3

Delichon urbicum Emberiza citrinella Pernis apivorus Discoglossidae Alytes obstetricans Discoglossidae Bombina variegata Bufonidae Bufo bufo Bufonidae Bufo calamita Riparia riparia Alauda arvensis Falco tinnunculus Milvus milvus Leporidae Lepus europaeus Mesotriton alpestris Rana temporaria Troglodytes troglodytes Sitta europaea Phoenicurus ochruros Erithacus rubecula Regulus regulus Phylloscopus collybita Fringilla coelebs Columba palumbus Passer montanus Passer domesticus Parus major Turdus merula Hirundo rustica Ardea cinerea Turdus philomelos Turdus viscivorus

Nom Français

Cible_R2

Aves Aves Aves Amphibia Amphibia Amphibia Amphibia Aves Aves Aves Aves Mammalia Amphibia Amphibia Aves Aves Aves Aves Aves Aves Aves Aves Aves Aves Aves Aves Aves Aves Aves Aves

Espèce

Cible_R1

faune faune faune faune faune faune faune faune faune faune faune faune faune faune faune faune faune faune faune faune faune faune faune faune faune faune faune faune faune faune

Famille

RPT en forêt

Ordre

Priorité

Groupe

Statut CH

Annexe 317.1-6.3 : liste d'espèces selon relevés 2000 (bureau Delarze) et compléments, croisées au REC et listes rouges.

Commune de Peyres-Possens Marnière de "Plan Champ"


R1 R2 R3 R4

Corvus corax Garrulus glandarius Sylvia atricapilla Corvus corone Anas platyrhynchos Buteo buteo Vulpes vulpes Capreolus capreolus Podarcis muralis Anax imperator Chortippus brunneus Chortippus parallelus Cicindela hybrida Cyaniris semiargus Gorytes laticinctus Gryllus campestris Libellula depressa Nemobius sylvestris Orthetrum brunneum Pholidoptera griseoaptera Pieris napi Psen atratinatus Tetrix sp. (juv.) Tettigonia viridissima Vanessa atalanta Vanessa cardui Vespa crabo

Grand Corbeau Geai des chênes Fauvette à tête noire Corneille noire Canard colvert Buse variable renard chevreuil Lézard des murailles (muralis)

Respon_VD

Prio_R4

Prio_R3

Prio_R2

Prio_R1

Sous-réseau

Cible_R4

TypoCH

Cible_R3

Nom Français

Cible_R2

Aves Aves Aves Aves Aves Aves Mammalia Mammalia Reptilia Odonates Orthoptera Orthoptera Coleoptera Lepidoptera Hymenoptera Orthoptera Odonates Orthoptera Odonates Orthoptera Lepidoptera Hymenoptera Orthoptera Orthoptera Lepidoptera Lepidoptera Hymenoptera

Espèce

Cible_R1

faune faune faune faune faune faune faune faune faune faune faune faune faune faune faune faune faune faune faune faune faune faune faune faune faune faune faune

Famille

RPT en forêt

Ordre

Priorité

Groupe

Statut CH

Annexe 317.1-6.3 : liste d'espèces selon relevés 2000 (bureau Delarze) et compléments, croisées au REC et listes rouges.

LC LC LC LC LC LC LC LC LC LC LC LC LC LC LC LC LC LC LC ? LC LC LC

espèces retenues comme cible pour la région R1 espèces retenues comme cible pour la région R2 espèces retenues comme cible pour la région R3 espèces retenues comme cible pour la région R4 (dont fait partie Peyres-Possens)

Esp_Resp_V espèces retenues comme à responsabilité vaudoise particulière

Impact-Concept SA, Le Mont-sur-Lausanne 317-RI-01

Commune de Peyres-Possens Marnière de "Plan Champ"


MORANDI Frères SA N

Commune de Peyres-Possens

MARNIERE DE “PLAN CHAMP” Sites PDCar n° 1223-101

CARTE DES VALEURS NATURELLES 1 : 2'500 LEGENDE : Périmètre du plan d’extraction et de la demande simultanée de permis d’exploiter Périmètre de l’exploitation Valeurs naturelles selon relevé R. Delarze du 2000 :

IM PACT – CO NCEPT SA Environnement Géologie Eau Energie

Annexe 317.1-6.4 Format 64x29.7 cm

Date 19.02.2003

Dessin RD

Visa RD


Annexe 317.1-6.5


Annexe 317.1‐6.5 LISTE FLORISTIQUE PEYRES‐POSSENS et indications du statut de protection 2012 Nom de l'espèce en latin

CH

MP_TOT

Abies alba Mill.

LC

LC

Acer campestre L.

LC

LC

Acer pseudoplatanus L.

LC

LC

Achillea millefolium L.

LC

LC

Aegopodium podagraria L.

LC

LC

Agrostis stolonifera L.

LC

LC

Ajuga reptans L.

LC

LC

Alchemilla vulgaris aggr.

LC

LC

Alopecurus pratensis L.

LC

LC

Angelica sylvestris L.

LC

LC

Anthoxanthum odoratum L.

LC

LC

Anthriscus sylvestris (L.) Hoffm.

LC

LC

Arrhenatherum elatius (L.) J. & C. Presl

LC

LC

LC

LC

Brachypodium sylvaticum (Huds.) P. Beauv.

LC

LC

Bromus hordeaceus L.

LC

LC

(LC)

(LC)

Calamagrostis varia (Schrad.) Host

LC

LC

Carex acutiformis Ehrh.

LC

LC

Carex flacca Schreb.

LC

LC

LC

LC

Cerastium fontanum subsp. vulgare (Hartm.) Greuter & Burdet

LC

LC

Cirsium arvense (L.) Scop.

LC

LC

Cirsium palustre (L.) Scop.

LC

LC

Cornus sanguinea L.

LC

LC

Cornus sanguinea L.

LC

LC

Betula pendula Roth

PROTECTION NEOPHYTE

§REG

Buddleja davidii Franch.

Centaurium erythraea Rafn

INVASIF

N

§REG

i

Corylus avellana L.

§REG

LC

LC

Corylus avellana L.

§REG

LC

LC

Crataegus monogyna Jacq.

LC

LC

Dactylis glomerata L.

LC

LC

Daucus carota L.

LC

LC

Epilobium angustifolium L.

LC

LC

Epilobium hirsutum L.

LC

LC

Epilobium montanum L.

LC

LC

Epilobium palustre L.

LC

NT

Epilobium parviflorum Schreb.

LC

LC

LC

LC

Equisetum arvense L.

LC

LC

Equisetum hyemale L.

LC

LC

Epipactis palustris (L.) Crantz

§CH

Myricaria germanica et Epipactis palustris sont des espèces cibles du REC pour la région 3 mais pas la région 4 qui concerne le projet de Peyres‐Possens. PROTECTION : taxons protégés à l'échelle régionale (§REG) ou nationale (§CH). NEOPHYTE : (E) néophytes d'origine européenne, (N) néophytes non européens,  (C) plantes cultivées. INVASIF : Néophytes invasifs (i). CH et MP_TOT : statut sur Listes rouges récentes (de RE à LC ou du plus menacé au moins menacé): RE  éteint ; CR au bord de l’extinction ; EN en danger ; NT potentiellement menacé ; VU vulnérable ; LC non menacé ; DD données insuffisantes ; NE espèces non  évaluées. MP_TOT : statut pour la région du Plateau. CH : statut pour toute la Suisse.

lundi, 13. février 2012

Page 1 sur 4


Nom de l'espèce en latin

CH

MP_TOT

Equisetum palustre L.

LC

LC

Erucastrum gallicum (Willd.) O. E. Schulz

NT

NT

Eupatorium cannabinum L.

LC

LC

Fagus sylvatica L.

LC

LC

Festuca pratensis Huds. s.str.

LC

LC

Festuca rubra L.

LC

LC

Filipendula ulmaria (L.) Maxim.

LC

LC

Fragaria vesca L.

LC

LC

Frangula alnus Mill.

LC

LC

Frangula alnus Mill.

LC

LC

Fraxinus excelsior L.

LC

LC

Galeopsis tetrahit L.

LC

LC

Galium album Mill.

LC

LC

Galium aparine L.

LC

LC

Galium mollugo L.

LC

Galium odoratum (L.) Scop.

LC

LC

Geranium pyrenaicum Burm. f.

LC

LC

Geranium robertianum L. s.str.

LC

LC

Geum urbanum L.

LC

LC

Glechoma hederacea L. s.str.

LC

LC

Hedera helix L.

LC

LC

Heracleum sphondylium L. s.str.

LC

LC

Hieracium murorum aggr.

LC

LC

Hieracium pilosella L.

LC

LC

Holcus lanatus L.

LC

LC

Hypericum perforatum L. s.str.

LC

LC

Juncus articulatus L.

LC

LC

Juncus effusus L.

LC

LC

Juncus inflexus L.

LC

LC

(DD)

(DD)

Lapsana communis L. s.str.

LC

LC

Leontodon hispidus L. s.str.

LC

LC

Ligustrum vulgare L.

LC

LC

Linum catharticum L.

LC

LC

Lolium perenne L.

LC

LC

Lonicera xylosteum L.

LC

LC

Lonicera xylosteum L.

LC

LC

Lotus corniculatus L.

LC

LC

Lotus pedunculatus Cav.

LC

LC

Mycelis muralis (L.) Dumort.

LC

LC

Lamium galeobdolon (L.) L. s.str.

PROTECTION NEOPHYTE

C

INVASIF

Myricaria germanica et Epipactis palustris sont des espèces cibles du REC pour la région 3 mais pas la région 4 qui concerne le projet de Peyres‐Possens. PROTECTION : taxons protégés à l'échelle régionale (§REG) ou nationale (§CH). NEOPHYTE : (E) néophytes d'origine européenne, (N) néophytes non européens,  (C) plantes cultivées. INVASIF : Néophytes invasifs (i). CH et MP_TOT : statut sur Listes rouges récentes (de RE à LC ou du plus menacé au moins menacé): RE  éteint ; CR au bord de l’extinction ; EN en danger ; NT potentiellement menacé ; VU vulnérable ; LC non menacé ; DD données insuffisantes ; NE espèces non  évaluées. MP_TOT : statut pour la région du Plateau. CH : statut pour toute la Suisse.

lundi, 13. février 2012

Page 2 sur 4


Nom de l'espèce en latin

CH

MP_TOT

Myricaria germanica (L.) Desv.

NT

EN

Oxalis acetosella L.

LC

LC

Phragmites australis (Cav.) Steud.

LC

LC

Picea abies (L.) H. Karst.

LC

LC

Pinus sylvestris L.

LC

LC

Pinus sylvestris L.

LC

LC

Plantago lanceolata L.

LC

LC

Plantago major L. s.str.

LC

LC

LC

NT

Poa annua L.

LC

LC

Poa compressa L.

LC

LC

Poa nemoralis L.

LC

LC

Poa trivialis L. s.str.

LC

LC

Platanthera bifolia (L.) Rich.

PROTECTION NEOPHYTE

INVASIF

§CH

Polygonatum multiflorum (L.) All.

§REG

LC

LC

Populus nigra L. s.str.

§REG

LC

LC

Populus tremula L.

§REG

LC

LC

Potentilla sterilis (L.) Garcke

LC

LC

Prunus avium L.

LC

LC

Quercus robur L.

LC

LC

Ranunculus acris L. s.str.

LC

VU

Ranunculus auricomus aggr.

LC

LC

Ranunculus repens L.

LC

LC

Ranunculus tuberosus Lapeyr.

LC

LC

Rubus caesius L.

LC

LC

Rubus idaeus L.

LC

LC

Rumex acetosa L.

LC

LC

Rumex obtusifolius L.

LC

LC

Salix alba L.

§REG

LC

LC

Salix caprea L.

§REG

LC

LC

Salix cinerea L.

§REG

LC

LC

Salix elaeagnos Scop.

§REG

LC

LC

Salix myrsinifolia Salisb.

§REG

LC

LC

Salix purpurea L.

§REG

LC

LC

Sambucus nigra L.

LC

LC

Scrophularia nodosa L.

LC

LC

Senecio jacobaea L.

LC

LC

(LC)

(LC)

Solidago virgaurea L. s.str.

LC

LC

Sorbus aucuparia L.

LC

LC

Stachys sylvatica L.

LC

LC

Solidago canadensis L.

N

i

Myricaria germanica et Epipactis palustris sont des espèces cibles du REC pour la région 3 mais pas la région 4 qui concerne le projet de Peyres‐Possens. PROTECTION : taxons protégés à l'échelle régionale (§REG) ou nationale (§CH). NEOPHYTE : (E) néophytes d'origine européenne, (N) néophytes non européens,  (C) plantes cultivées. INVASIF : Néophytes invasifs (i). CH et MP_TOT : statut sur Listes rouges récentes (de RE à LC ou du plus menacé au moins menacé): RE  éteint ; CR au bord de l’extinction ; EN en danger ; NT potentiellement menacé ; VU vulnérable ; LC non menacé ; DD données insuffisantes ; NE espèces non  évaluées. MP_TOT : statut pour la région du Plateau. CH : statut pour toute la Suisse.

lundi, 13. février 2012

Page 3 sur 4


Nom de l'espèce en latin

CH

MP_TOT

Stellaria media (L.) Vill.

LC

LC

Taraxacum officinale aggr.

LC

LC

Trifolium pratense L. s.str.

LC

LC

Trifolium repens L. s.str.

LC

LC

Tussilago farfara L.

LC

LC

LC

LC

Urtica dioica L.

LC

LC

Valeriana officinalis L.

LC

LC

Veronica arvensis L.

LC

LC

Veronica beccabunga L.

LC

LC

Veronica chamaedrys L.

LC

LC

Veronica hederifolia subsp. lucorum (Klett & Richt.) Hartl

LC

LC

Viburnum opulus L.

LC

LC

Vicia sepium L.

LC

LC

Viola reichenbachiana Boreau

LC

LC

Typha latifolia L.

PROTECTION NEOPHYTE

§REG

INVASIF

Myricaria germanica et Epipactis palustris sont des espèces cibles du REC pour la région 3 mais pas la région 4 qui concerne le projet de Peyres‐Possens. PROTECTION : taxons protégés à l'échelle régionale (§REG) ou nationale (§CH). NEOPHYTE : (E) néophytes d'origine européenne, (N) néophytes non européens,  (C) plantes cultivées. INVASIF : Néophytes invasifs (i). CH et MP_TOT : statut sur Listes rouges récentes (de RE à LC ou du plus menacé au moins menacé): RE  éteint ; CR au bord de l’extinction ; EN en danger ; NT potentiellement menacé ; VU vulnérable ; LC non menacé ; DD données insuffisantes ; NE espèces non  évaluées. MP_TOT : statut pour la région du Plateau. CH : statut pour toute la Suisse.

lundi, 13. février 2012

Page 4 sur 4


MORANDI Frères SA Commune de Peyres-Possens Tronçon d’un plan de plantation, échelle 1 : 250

MARNIERE DE “PLAN CHAMP” Sites PDCar n° 1223-101

10.00

PLAN DE PLANTATION DE LA HAIE 1 : 250

4 m

Profil d’un tronçon de haie 5 ans après plantation, échelle 1 : 250

Plan de plantation, échelle 1 : 250 Arbres majeurs : distance de 5 à 7 m entre chaque arbre majeur Arbres moyens

3 m

Buissons : densité de 1 plant / m2, à planter par groupes d’espèces. Espèces recommandées : viornes, cornouillers, troène, sureau noir, aubépines,

3-4m 1.5

Profil d’un tronçon de haie 10 ans après plantation, échelle 1 : 250

nerprun, fusain, épine noire, églantier, chèvrefeuille des haies, noisetier.

Profils de tronçons de haies, échelle 1 : 250 Arbres majeurs Arbres moyens

5 m 2.5

Buissons

3-4m

IM PACT – CO NCEPT SA Environnement Géologie Eau Energie

Annexe 317.1-6.6 Format 61x29.7 cm

Date 29.09.2010

Dessin VF

Visa AM


ANNEXE N° 317.1-7

TRANSPORT ET TRAFIC

317.1-7.1 317.1-7.2

Plan de circulation au 1:50'000 Charge de trafic, état actuel et futur


535000

540000

545000

550000

N

175000

175000

MORANDI Frères SA Commune de Peyres-Possens 5

MARNIERE DE “PLAN CHAMP”

RC 401a 4500/100 + 0.1 dB(A)

56.2 dB(A)

RC 429d

E

+ 0.6 dB(A)

3 5% 2

5% 1

D

35% 9

1 : 50'000

RC 436d 900/50

C

59.0 dB(A)

40% 13

+ 0.5 dB(A)

55.6 dB(A)

RC 293d

170000

35% 11

1100/30

+ 0.1 dB(A)

5% 2

RC 414c

10% 2

2

3200/100

RC 414c

B

+ 0.0 dB(A)

19

RC 543d

55% 14

1600/50 + 0.2 dB(A)

1 11

8

+ 0.0 dB(A)

40% 13

9 RC 401a

35% 9

15% 5

+ 0.0 dB(A)

30% 8

21 63.2 dB(A)

RC 501b

9000/180

20

+ 0.8 dB(A)

F 12

2750/50 + 0.3 dB(A)

10

20% 6

20% 5

RC 501b

RC 440d

22 RC 543d

18

1000/40

3000/110

+ 0.0 dB(A)

1450/50 + 0.1 dB(A) 15% 5

15% 4

13

165000

14 15

RC 501b

3500/80

1450/50

2900/50

+ 0.1 dB(A)

+ 0.1 dB(A)

15% 4

25% 8

6050/140

16

Tronçon routier 1 - 2 Répartition prévisible du trafic lié à la production de briques / au remblais Passages de camions par jour liés à la production de briques / au remblais

RC 543d

Dénomination de la route

1450/50

Trafic journalier moyen (TJM2010 tous les véhicules / véhicules lourds) Impact sonore lié au trafic induit par le projet (2015) Tronçon sans augmentation perceptible du bruit routier (< 0.5 dB(A)) Tronçon avec une augmentation perceptible du bruit routier (> 0.5 dB(A) A

5% 1

1800/10

54.7 dB(A)

Habitation étudiée pour les immissions de bruit lié au trafic routier Immission de bruit liée au trafic induit par le projet (2015) Données : - Production 70‘000 t/an (= capacité maximale de l’usine) - Transport : 80% camions charge utile 25t moyenne : 22.8t 20% camions charge utile 14t

RC 501b

540000

15% 5

+ 0.1 dB(A)

+ 0.2 dB(A)

RC 440c

535000

2

RC 543d

RC 501b

17

1

+ 0.3 dB(A)

2350/40 + 0.2 dB(A)

+ 0.1 dB(A)

Périmètre du plan d’extraction et de la demande simultanée de permis d’exploiter

+ 0.6 dB(A)

RC 436d

RC 414c

LEGENDE :

2000/30

A 54.7 dB(A) 60% 19

2450/70

5% 1

RC 501b

1000/40

7

+ 0.1 dB(A)

45% 11

RC 436d

59.4 dB(A)

1000/90

5% 2

165000

6

PLAN DE CIRCULATION

30% 8

170000

30% 10

4

Sites PDCar n° 1223-101

2000/30 + 0.1 dB(A)

RC 501b 2950/40

IM PACT – CO NCEPT SA

+ 0.1 dB(A)

Environnement Géologie Eau Energie

545000

550000

Annexe 317.1-7.1 Format 64x29.7 cm

Date Février 2003 24.08.2009 27.10.2010 17.02.2012

Dessin GM NT AM AM

Visa RG CS RG CS


Peyres-Possens Marnière de « Plan Champ » Charges de trafic

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-7.2

SITUATION ACTUELLE - 2012

SITUATION FUTURE - 2015 - AVEC PROJET

TJM TOTAL 2012 [vhc/j]

TJM PL 2012 [vhc/j]

TJM PL 2012 induit par le projet [vhc/j]

TJM PL 2012 induit par le projet par rapport au TJM TOTAL 2012 [%]

TJM TOTAL 2015 [vhc/j]

TJM PL 2015 [vhc/j]

TJM PL 2015 induit par le projet [vhc/j]

TJM PL 2015 induit par le projet par rapport au TJM TOTAL 2015 [%]

Usine - Fey

1040

42

11

1.0

1104

44

24

2.2

436d

Fey - Vuarrens

936

52

9

1.0

994

55

20

2.0

3-4

429d

Vuarrens - Salagnon

1144

31

8

0.7

1214

33

18

1.5

4-5

401a

Salagnon - Essertines-sur-Yverdon

4682

104

8

0.2

4968

110

18

0.4

3-6

293d

Vuarrens - Champ de Vaud

1040

94

1

0.1

1104

99

3

0.3

2-7

414c

Fey - Carrefour 414c/439d

3329

104

1

0.0

3533

110

4

0.1

7-8

414c

Carrefour 414c/439d - Montandrey

2549

73

1

0.1

2705

77

4

0.1

8-9

414c

Montandrey - Villars-le-Terroir

3121

114

1

0.0

3312

121

4

0.1

9 - 10

401a

Villars-le-Terroir - Echallens

9364

187

1

0.0

9937

199

4

0.0

1 - 11

436d

Usine - Carrefour 436d/501b

1040

42

16

1.6

1104

44

33

3.0

11 - 12

501b

Carrefour 436d/501b - Carrefour de Dommartin

2861

52

11

0.4

3036

55

22

0.7

12- 13

501b

Carrefour de Dommartin - Carrefour 501b/440d

3017

52

11

0.4

3202

55

22

0.7

13 - 14

440d

Carrefour 501b/440d - Poliez-le-Grand

2445

42

4

0.2

2595

44

13

0.5

14 - 10

440c

Poliez-le-Grand - Echallens

6294

146

4

0.1

6680

155

13

0.2

13 - 15

501b

Carrefour 501b/440d - Carrefour 501b/441d

1873

10

7

0.4

1987

11

9

0.5

15 - 16

501b

Carrefour 501b/441d - Carrefour 501b/563d

2081

31

7

0.3

2208

33

9

0.4

16 - 17

501b

Carrefour 501b/563d - Bottens

3069

42

7

0.2

3257

44

9

0.3

Tronçon

Route

1-2

436d

2-3

Dénomination du tronçon


Peyres-Possens Marnière de « Plan Champ » Charges de trafic

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-7.2

SITUATION ACTUELLE - 2012

SITUATION FUTURE - 2015 - AVEC PROJET

TJM TOTAL 2012 [vhc/j]

TJM PL 2012 [vhc/j]

TJM PL 2012 induit par le projet [vhc/j]

TJM PL 2012 induit par le projet par rapport au TJM TOTAL 2012 [%]

TJM TOTAL 2015 [vhc/j]

TJM PL 2015 [vhc/j]

TJM PL 2015 induit par le projet [vhc/j]

TJM PL 2015 induit par le projet par rapport au TJM TOTAL 2015 [%]

Peyres-Possens

3641

83

5

0.1

3864

88

11

0.3

501b

Carrefour 501b/543d - Moulin de l'Augine

2081

31

1

0.1

2208

33

3

0.1

18 - 20

543d

Carrefour 501b/543d - Carrefour 543d/546d

1665

52

4

0.2

1767

55

9

0.5

20 - 21

543d

Carrefour 543d/546d - Carrefour 543d/542d

1509

52

4

0.3

1601

55

9

0.6

21 - 22

543d

Carrefour 543d/542d - Moudon

1509

52

4

0.3

1601

55

9

0.6

Tronçon

Route

11 - 18

501b

18 - 19

Dénomination du tronçon

TJM

trafic journalier moyen

vhc/j

véhicule par jour

PL

poids lourds


ANNEXE N° 317.1-8

BRUIT

317.1-8.1 317.1-8.2 317.1-8.3 317.1-8.4

Bruit de l’exploitation au 1:2'500 Bruit de l’exploitation : immissions de bruit pour les habitations M, N et O Trafic routier : émission de bruit Trafic routier : immissions de bruit pour les habitations A, B, C, D, E et F


543250

543500

543750

544000

MORANDI Frères SA N

61.1 dB(A) 65.0 dB(A) N

Commune de Peyres-Possens

MARNIERE DE “PLAN CHAMP” G23

Sites PDCar n° 1223-101

168750

T13

G4

168750

G14, G15

G8, G9

BRUIT DE L’EXPLOITATION

G21

1 : 2'500

T7

T3

G22

LEGENDE : G19, G20, G25, G26

T24

T18

G10, G11, G12, G16, G17

Périmètre du plan d’extraction et de la demande simultanée de permis d’exploiter Périmètre de l’exploitation

G5, G6 G1, G2

Surface de stockage des terres (position indicative) Surface de stockage des marnes (position indicative) M

Habitation étudiée

168500

168500

Etape annuelle la plus défavorable pour les habitations étudiées

O 56.2 dB(A) 60.0 dB(A)

G4

Centres de gravité de l'étape annuelle la plus défavorable

53.4 dB(A)

Niveau d'évaluation global calculé en dB(A) - situation pessimiste avec la supperposition des phases 1 à 6 lors de la même année d’exploitation et sans tenir compte des effets d’obstacle

60.0 dB(A)

Valeur de planification dB(A) Trajet des camions (matériaux d'excavation) Trajet des dumpers (stockage des terres, mise en dépôt de la découverte, exploitation des marnes et mise en dépôt des stériles)

M 53.4 dB(A) 60.0 dB(A)

I M PA C T – C O N C E P T S A Environnement Géologie Eau Energie

543250

543500

543750

544000

Annexe 317.1-8.1 Format 64x29.7 cm

Date 02.03.2012 14.06.2012

Dessin AM AM

Visa VB VB


Peyres-Possens Marnière de "Plan Champ" Habitation M : immissions de bruit

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-8.2a

DONNEES Phase 1 - Décapage et déplacement du sol (25'800 m3)

Phase 4 - Terrassement, déplacement et mise en dépôt des stériles (17'500 m3)

Centre de gravité / trajet

Durée de fonctionnement journalière [min]

G1

94 7 157 5

Pelle hydraulique - décapage Chargement Circulation dumper Déchargement

G2 T3 G4

Phase 2 - Terrassement, déplacement et mise en dépôt de la découverte (110'000 m3)

Durée de fonctionnement journalière [min]

Pelle hydraulique - terrassement

G16

Chargement Circulation dumper Déchargement

G17 T18 G19

Bulldozer 20t

G20

38 5 48 4 19

Centre de gravité / trajet

Durée de fonctionnement journalière [min]

Phase 5 - Production de briques (30'000 m3)

Centre de gravité / trajet

Durée de fonctionnement journalière [min]

G5 G6

240 31

Chargeuse Concasseur

G21 G22

171 684

T7 G8 G9

355 23 120

Ventilateur

G23

1440

Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t

Phase 6 - Mise en dépôt de matériaux d'excavation (25'000 m3)

Phase 3 - Exploitation des marnes (60'000 m3) Centre de gravité / trajet Bulldozer 50t - ripper Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t - mélange

Centre de gravité / trajet

G10 G11 G12 T13 G14 G15

Durée de fonctionnement journalière [min] 65 131 17 225 13 65

Circulation camion Déchargement Bulldozer 20t

Centre de gravité / trajet

Durée de fonctionnement journalière [min]

T24 G25 G26

12 9 27


Peyres-Possens Marnière de "Plan Champ" Habitation M : immissions de bruit

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-8.2a

CALCUL DES IMMISSIONS

Source de bruit

Leq à 15 m [dB(A)]

Distance [m]

Att. distance [dB(A)]

Att. air [dB(A)]

Att. sol [dB(A)]

Att. obstacle [dB(A)]

K1

K2

K3

Att. durée [dB(A)]

406 406 539 743

-28.6 -28.6 -31.1 -33.9

-2.0 -2.0 -2.7 -3.7

-4.3 -4.3 -2.7 -3.1

-

5 5 0 5

2 2 0 0

2 2 0 0

-8.9 -19.9 -6.6 -21.2 Total :

35.2 34.1 33.9 21.1 39.3

Lr,i [dB(A)]

Phase 1 - Décapage et déplacement du sol (25'800 m3) Pelle hydraulique - décapage Chargement Circulation dumper Déchargement

70 80 77 78

Phase 2 - Terrassement, déplacement et mise en dépôt de la découverte (110'000 m3) Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t

73 80 77 78 77

401 401 373 426 426

-28.5 -28.5 -27.9 -29.1 -29.1

-2.0 -2.0 -1.9 -2.1 -2.1

-4.9 -4.9 -6.2 -1.5 -1.5

-

5 5 0 5 5

2 2 2 2 2

2 2 2 2 2

-4.8 -13.6 -3.1 -14.9 -7.8 Total :

41.8 39.9 42.0 39.5 45.6 49.3

80 73 80 77 78 77

412 412 412 386 473 473

-28.8 -28.8 -28.8 -28.2 -30.0 -30.0

-2.1 -2.1 -2.1 -1.9 -2.4 -2.4

-4.1 -4.1 -4.1 -6.5 -1.5 -1.5

-

5 5 5 0 5 5

2 2 2 2 2 2

2 2 2 2 2 2

-10.4 -7.4 -16.3 -5.1 -17.5 -10.4 Total :

43.6 39.6 37.8 39.3 35.7 41.8 48.2

Phase 3 - Exploitation des marnes (60'000 m3) Bulldozer 50t - ripper Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t - mélange


Peyres-Possens Marnière de "Plan Champ" Habitation M : immissions de bruit

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-8.2a

Phase 4 - Terrassement, déplacement et mise en dépôt des stériles (17'500 m3) Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t

73 80 77 78 77

412 412 359 324 324

-28.8 -28.8 -27.6 -26.7 -26.7

-2.1 -2.1 -1.8 -1.6 -1.6

-4.1 -4.1 -6.6 -3.4 -3.4

-

5 5 0 5 5

2 2 2 2 2

2 2 2 2 2

-12.8 -21.6 -11.7 -22.9 -15.8 Total :

34.3 32.4 33.3 32.5 38.5 41.9

78 61 57

423 375 566

-29.0 -28.0 -31.5

-2.1 -1.9 -2.8

-1.7 -3.0 -2.6

-

5 5 5

2 2 0

2 2 0

-6.2 -0.2 3.0 Total :

48.0 36.9 28.1 48.3

330 324 324

-26.8 -26.7 -26.7

-1.6 -1.6 -1.6

-3.2 -3.4 -3.4

-

0 5 5

2 2 2

2 2 2

-17.6 -19.3 -14.2 Total :

26.7 36.0 40.1 41.7

Phase 5 - Production de briques (30'000 m3) Chargeuse Concasseur Ventilateur

Phase 6 - Mise en dépôt de matériaux d'excavation (25'000 m3) Circulation camion Déchargement Bulldozer 20t

72 78 77

Niveau d'évaluation global :

1 2

Année préparatoire (phases 1, 2 et 5) : LrGlobal =

52.1

dB(A)

année d'exploitation (phases 3 à 6) : LrGlobal = année d'exploitation (phases 5 et 6) : LrGlobal =

51.0

dB(A)

49.2

dB(A)

Situation pessimiste (phases 1 à 6) : LrGlobal =

53.4

dB(A)

ère

ème


Peyres-Possens Marnière de "Plan Champ" Habitation M : immissions de bruit

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-8.2b

DONNEES Phase 1 - Décapage et déplacement du sol (25'800 m3) Centre de gravité / trajet

Phase 4 - Terrassement, déplacement et mise en dépôt des stériles (17'500 m3) Durée de fonctionnement journalière [min]

Centre de gravité / trajet

Durée de fonctionnement journalière [min]

Pelle hydraulique - décapage

G1

+10%

-10%

Pelle hydraulique - terrassement

G16

+10%

-10%

Chargement

G2

+10%

-10%

Chargement

G17

+10%

-10%

Circulation dumper

T3

+10%

-10%

Circulation dumper

T18

+10%

-10%

Déchargement

G4

+10%

-10%

Déchargement

G19

+10%

-10%

Bulldozer 20t

G20

+10%

-10%

Phase 2 - Terrassement, déplacement et mise en dépôt de la découverte (110'000 m3) Centre de gravité / trajet

Phase 5 - Production de briques (30'000 m3) Centre de gravité / trajet

Durée de fonctionnement journalière [min]

Durée de fonctionnement journalière [min]

Pelle hydraulique - terrassement

G5

+10%

-10%

Chargeuse

G21

+10%

-10%

Chargement

G6

+10%

-10%

Concasseur

G22

+10%

-10%

Circulation dumper Déchargement

T7

+10%

-10%

Ventilateur

G23

+10%

-10%

G8

+10%

-10%

Bulldozer 20t

G9

+10%

-10% Phase 6 - Mise en dépôt de matériaux d'excavation (25'000 m3)

Phase 3 - Exploitation des marnes (60'000 m3) Centre de gravité / trajet

Durée de fonctionnement journalière [min]

Centre de gravité / trajet

Durée de fonctionnement journalière [min]

Bulldozer 50t - ripper

G10

+10%

-10%

Circulation camion

T24

+10%

-10%

Pelle hydraulique - terrassement

G11

+10%

-10%

Déchargement

G25

+10%

-10%

Chargement

G12

+10%

-10%

Bulldozer 20t

G26

+10%

-10%

Circulation dumper

T13

+10%

-10%

Déchargement

G14

+10%

-10%

Bulldozer 20t - mélange

G15

+10%

-10%

h [m]

+1

-1

Atténuation par le sol Hauteur de propagation du son sur le sol


Peyres-Possens Marnière de "Plan Champ" Habitation M : immissions de bruit

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-8.2b

CALCUL DES IMMISSIONS

Source de bruit

Leq à 15 m [dB(A)]

Distance [m]

Att. distance [dB(A)]

Att. air [dB(A)]

Att. sol [dB(A)]

Att. obstacle [dB(A)]

K1

K2

Att. durée [dB(A)]

K3

Lr,i [dB(A)]

Phase 1 - Décapage et déplacement du sol (25'800 m3) Pelle hydraulique - décapage Chargement Circulation dumper Déchargement

+1 +1 +1 +1

-2 -2 -2 -2

-10 -10 -10 -10

+10 +10 +10 +10

+0.2 +0.2 +0.2 +0.1

-0.2 -0.2 -0.2 -0.1

+0.0 +0.0 +0.0 +0.0

-0.1 -0.1 -0.1 -0.1

+0.8 +0.8 +0.3 +0.4

-1.2 -1.2 -0.4 -0.6

-

-

+0.0 +0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0 -0.0

+0.0 +0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0 -0.0

+0.0 +0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0 -0.0

+0.4 +0.4 +0.4 +0.4

-0.5 -0.5 -0.5 -0.5 Total :

+2.4 +2.4 +1.9 +2.0 +2.3

-3.9 -3.9 -3.1 -3.2 -3.6

Phase 2 - Terrassement, déplacement et mise en dépôt de la découverte (110'000 m3) Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t

+1 +1 +1 +1 +1

-2 -2 -2 -2 -2

-10 -10 -10 -10 -10

+10 +10 +10 +10 +10

+0.2 +0.2 +0.2 +0.2 +0.2

-0.2 -0.2 -0.2 -0.2 -0.2

+0.0 +0.0 +0.0 +0.0 +0.0

-0.1 -0.1 -0.1 -0.1 -0.1

+1.0 +1.0 +1.5 +0.1 +0.1

-1.6 -1.6 -2.8 -0.1 -0.1

-

-

+0.0 +0.0 +0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0 -0.0 -0.0

+0.0 +0.0 +0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0 -0.0 -0.0

+0.0 +0.0 +0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0 -0.0 -0.0

+0.4 +0.4 +0.4 +0.4 +0.4

-0.5 -0.5 -0.5 -0.5 -0.5 Total :

+2.7 +2.7 +3.2 +1.8 +1.8 +2.3

-4.3 -4.3 -5.5 -2.8 -2.8 -3.6

-2 -2 -2 -2 -2 -2

-10 -10 -10 -10 -10 -10

+10 +10 +10 +10 +10 +10

+0.2 +0.2 +0.2 +0.2 +0.2 +0.2

-0.2 -0.2 -0.2 -0.2 -0.2 -0.2

+0.1 +0.1 +0.1 +0.1 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0 -0.1 -0.0 -0.0

+0.7 +0.7 +0.7 +1.6 +0.1 +0.1

-1.1 -1.1 -1.1 -3.2 -0.1 -0.1

-

-

+0.0 +0.0 +0.0 +0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0 -0.0 -0.0 -0.0

+0.0 +0.0 +0.0 +0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0 -0.0 -0.0 -0.0

+0.0 +0.0 +0.0 +0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0 -0.0 -0.0 -0.0

+0.4 +0.4 +0.4 +0.4 +0.4 +0.4

-0.5 -0.5 -0.5 -0.5 -0.5 -0.5 Total :

+2.4 +2.4 +2.4 +3.3 +1.8 +1.8 +2.3

-3.8 -3.8 -3.8 -5.9 -2.8 -2.8 -3.7

Phase 3 - Exploitation des marnes (60'000 m3) Bulldozer 50t - ripper Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t - mélange

+1 +1 +1 +1 +1 +1


Peyres-Possens Marnière de "Plan Champ" Habitation M : immissions de bruit

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-8.2b

Phase 4 - Terrassement, déplacement et mise en dépôt des stériles (17'500 m3) Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t

+1 +1 +1 +1 +1

-2 -2 -2 -2 -2

-10 -10 -10 -10 -10

+10 +10 +10 +10 +10

+0.2 +0.2 +0.2 +0.3 +0.3

-0.2 -0.2 -0.2 -0.3 -0.3

+0.1 +0.1 +0.1 +0.1 +0.1

-0.0 -0.0 -0.0 -0.1 -0.1

+0.7 +0.7 +1.6 +0.5 +0.5

-1.1 -1.1 -3.2 -0.7 -0.7

-

-

+0.0 +0.0 +0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0 -0.0 -0.0

+0.0 +0.0 +0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0 -0.0 -0.0

+0.0 +0.0 +0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0 -0.0 -0.0

+0.4 +0.4 +0.4 +0.4 +0.4

-0.5 -0.5 -0.5 -0.5 -0.5 Total :

+2.4 +2.4 +3.3 +2.2 +2.2 +2.4

-3.8 -3.8 -6.0 -3.5 -3.5 -3.8

+1 +1 +1

-2 -2 -2

-10 -10 -10

+10 +10 +10

+0.2 +0.2 +0.2

-0.2 -0.2 -0.2

+0.0 +0.1 +0.1

-0.1 -0.1 -0.0

+0.1 +0.4 +0.3

-0.2 -0.5 -0.4

-

-

+0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0

+0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0

+0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0

+0.4 +0.4 +0.4

-0.5 -0.5 -0.5 Total :

+1.8 +2.1 +1.9 +1.8

-2.9 -3.3 -3.0 -2.9

+10 +10 +10

+0.3 +0.3 +0.3

-0.3 -0.3 -0.3

+0.0 +0.1 +0.1

-0.1 -0.1 -0.1

+0.4 +0.5 +0.5

-0.6 -0.7 -0.7

-

-

+0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0

+0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0

+0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0

+0.4 +0.4 +0.4

-0.5 -0.5 -0.5 Total :

+2.2 +2.2 +2.2 +2.2

-3.4 -3.5 -3.5 -3.5

Phase 5 - Production de briques (30'000 m3) Chargeuse Concasseur Ventilateur

Phase 6 - Mise en dépôt de matériaux d'excavation (25'000 m3) Circulation camion Déchargement Bulldozer 20t

+1 +1 +1

-2 -2 -2

-10 -10 -10

Niveau d'évaluation global : Année préparatoire (phases 1, 2 et 5) : LrGlobal =

+2.1

-3.3

dB(A)

année d'exploitation (phases 3 à 6) : LrGlobal = ème 2 année d'exploitation (phases 5 et 6) : LrGlobal =

+2.1

-3.3

dB(A)

+1.9

-3.0

dB(A)

Situation pessimiste (phases 1 à 6) : LrGlobal =

+2.2

-3.5

dB(A)

ère

1


Peyres-Possens Marnière de "Plan Champ" Habitation N : immissions de bruit

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-8.2c

DONNEES Phase 1 - Décapage et déplacement du sol (25'800 m3)

Phase 4 - Terrassement, déplacement et mise en dépôt des stériles (17'500 m3)

Centre de gravité / trajet

Durée de fonctionnement journalière [min]

G1

94 7 157 5

Pelle hydraulique - décapage Chargement Circulation dumper Déchargement

G2 T3 G4

Phase 2 - Terrassement, déplacement et mise en dépôt de la découverte (110'000 m3)

Durée de fonctionnement journalière [min]

Pelle hydraulique - terrassement

G16

Chargement Circulation dumper Déchargement

G17 T18 G19

Bulldozer 20t

G20

38 5 48 4 19

Centre de gravité / trajet

Durée de fonctionnement journalière [min]

Phase 5 - Production de briques (30'000 m3)

Centre de gravité / trajet

Durée de fonctionnement journalière [min]

G5 G6

240 31

Chargeuse Concasseur

G21 G22

171 684

T7 G8 G9

355 23 120

Ventilateur

G23

1440

Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t

Phase 6 - Mise en dépôt de matériaux d'excavation (25'000 m3)

Phase 3 - Exploitation des marnes (60'000 m3) Centre de gravité / trajet Bulldozer 50t - ripper Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t - mélange

Centre de gravité / trajet

G10 G11 G12 T13 G14 G15

Durée de fonctionnement journalière [min] 65 131 17 225 13 65

Circulation camion Déchargement Bulldozer 20t

Centre de gravité / trajet

Durée de fonctionnement journalière [min]

T24 G25 G26

12 9 27


Peyres-Possens Marnière de "Plan Champ" Habitation N : immissions de bruit

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-8.2c

CALCUL DES IMMISSIONS

Source de bruit

Leq à 15 m [dB(A)]

Distance [m]

Att. distance [dB(A)]

Att. air [dB(A)]

Att. sol [dB(A)]

Att. obstacle [dB(A)]

K1

K2

K3

Att. durée [dB(A)]

284 284 227 362

-25.6 -25.6 -23.6 -27.7

-1.4 -1.4 -1.1 -1.8

-3.4 -3.4 -3.4 -5.7

-

5 5 0 5

2 2 2 2

2 2 2 2

-8.9 -19.9 -6.6 -21.2 Total :

39.8 38.7 46.2 30.7 47.8

Lr,i [dB(A)]

Phase 1 - Décapage et déplacement du sol (25'800 m3) Pelle hydraulique - décapage Chargement Circulation dumper Déchargement

70 80 77 78

Phase 2 - Terrassement, déplacement et mise en dépôt de la découverte (110'000 m3) Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t

73 80 77 78 77

278 278 227 175 175

-25.4 -25.4 -23.6 -21.4 -21.4

-1.4 -1.4 -1.1 -0.9 -0.9

-3.4 -3.4 -4.3 -3.0 -3.0

-

5 5 0 5 5

2 2 2 2 2

2 2 2 2 2

-4.8 -13.6 -3.1 -14.9 -7.8 Total :

47.1 45.2 48.9 46.9 53.0 56.1

80 73 80 77 78 77

287 287 287 216 122 122

-25.6 -25.6 -25.6 -23.2 -18.2 -18.2

-1.4 -1.4 -1.4 -1.1 -0.6 -0.6

-3.5 -3.5 -3.5 -4.6 -2.8 -2.8

-

5 5 5 0 5 5

2 2 2 2 2 2

2 2 2 2 2 2

-10.4 -7.4 -16.3 -5.1 -17.5 -10.4 Total :

48.0 44.0 42.1 47.0 47.9 54.0 56.7

Phase 3 - Exploitation des marnes (60'000 m3) Bulldozer 50t - ripper Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t - mélange


Peyres-Possens Marnière de "Plan Champ" Habitation N : immissions de bruit

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-8.2c

Phase 4 - Terrassement, déplacement et mise en dépôt des stériles (17'500 m3) Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t

73 80 77 78 77

287 287 250 262 262

-25.6 -25.6 -24.5 -24.8 -24.8

-1.4 -1.4 -1.3 -1.3 -1.3

-3.5 -3.5 -4.1 -4.0 -4.0

-

5 5 0 5 5

2 2 2 2 2

2 2 2 2 2

-12.8 -21.6 -11.7 -22.9 -15.8 Total :

38.6 36.8 39.5 34.0 40.1 45.3

78 61 57

156 203 64

-20.3 -22.6 -12.6

-0.8 -1.0 -0.3

-2.8 -4.1 -3.6

-

5 5 5

2 2 2

2 2 0

-6.2 -0.2 3.0 Total :

56.8 42.1 50.4 57.8

248 262 262

-24.4 -24.8 -24.8

-1.2 -1.3 -1.3

-4.6 -4.0 -4.0

-

0 5 5

2 2 2

2 2 2

-17.6 -19.3 -14.2 Total :

28.2 37.6 41.6 43.2

Phase 5 - Production de briques (30'000 m3) Chargeuse Concasseur Ventilateur

Phase 6 - Mise en dépôt de matériaux d'excavation (25'000 m3) Circulation camion Déchargement Bulldozer 20t

72 78 77

Niveau d'évaluation global :

1 2

Année préparatoire (phases 1, 2 et 5) : LrGlobal =

60.3

dB(A)

année d'exploitation (phases 3 à 6) : LrGlobal = année d'exploitation (phases 5 et 6) : LrGlobal =

59.1

dB(A)

58.0

dB(A)

Situation pessimiste (phases 1 à 6) : LrGlobal =

61.1

dB(A)

ère

ème


Peyres-Possens Marnière de "Plan Champ" Habitation N : immissions de bruit

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-8.2d

DONNEES Phase 1 - Décapage et déplacement du sol (25'800 m3) Centre de gravité / trajet

Phase 4 - Terrassement, déplacement et mise en dépôt des stériles (17'500 m3) Durée de fonctionnement journalière [min]

Centre de gravité / trajet

Durée de fonctionnement journalière [min]

Pelle hydraulique - décapage

G1

+10%

-10%

Pelle hydraulique - terrassement

G16

+10%

-10%

Chargement

G2

+10%

-10%

Chargement

G17

+10%

-10%

Circulation dumper

T3

+10%

-10%

Circulation dumper

T18

+10%

-10%

Déchargement

G4

+10%

-10%

Déchargement

G19

+10%

-10%

Bulldozer 20t

G20

+10%

-10%

Phase 2 - Terrassement, déplacement et mise en dépôt de la découverte (110'000 m3) Centre de gravité / trajet

Phase 5 - Production de briques (30'000 m3) Centre de gravité / trajet

Durée de fonctionnement journalière [min]

Durée de fonctionnement journalière [min]

Pelle hydraulique - terrassement

G5

+10%

-10%

Chargeuse

G21

+10%

-10%

Chargement

G6

+10%

-10%

Concasseur

G22

+10%

-10%

Circulation dumper Déchargement

T7

+10%

-10%

Ventilateur

G23

+10%

-10%

G8

+10%

-10%

Bulldozer 20t

G9

+10%

-10% Phase 6 - Mise en dépôt de matériaux d'excavation (25'000 m3)

Phase 3 - Exploitation des marnes (60'000 m3) Centre de gravité / trajet

Durée de fonctionnement journalière [min]

Centre de gravité / trajet

Durée de fonctionnement journalière [min]

Bulldozer 50t - ripper

G10

+10%

-10%

Circulation camion

T24

+10%

-10%

Pelle hydraulique - terrassement

G11

+10%

-10%

Déchargement

G25

+10%

-10%

Chargement

G12

+10%

-10%

Bulldozer 20t

G26

+10%

-10%

Circulation dumper

T13

+10%

-10%

Déchargement

G14

+10%

-10%

Bulldozer 20t - mélange

G15

+10%

-10%

h [m]

+1

-1

Atténuation par le sol Hauteur de propagation du son sur le sol


Peyres-Possens Marnière de "Plan Champ" Habitation N : immissions de bruit

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-8.2d

CALCUL DES IMMISSIONS

Source de bruit

Leq à 15 m [dB(A)]

Distance [m]

Att. distance [dB(A)]

Att. air [dB(A)]

Att. sol [dB(A)]

Att. obstacle [dB(A)]

K1

K2

Att. durée [dB(A)]

K3

Lr,i [dB(A)]

Phase 1 - Décapage et déplacement du sol (25'800 m3) Pelle hydraulique - décapage Chargement Circulation dumper Déchargement

+1 +1 +1 +1

-2 -2 -2 -2

-10 -10 -10 -10

+10 +10 +10 +10

+0.3 +0.3 +0.4 +0.2

-0.3 -0.3 -0.4 -0.2

+0.1 +0.1 +0.1 +0.1

-0.0 -0.0 -0.1 -0.1

+0.5 +0.5 +0.5 +1.3

-0.7 -0.7 -0.7 -2.3

-

-

+0.0 +0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0 -0.0

+0.0 +0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0 -0.0

+0.0 +0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0 -0.0

+0.4 +0.4 +0.4 +0.4

-0.5 -0.5 -0.5 -0.5 Total :

+2.3 +2.3 +2.4 +3.0 +2.3

-3.5 -3.5 -3.6 -5.0 -3.6

Phase 2 - Terrassement, déplacement et mise en dépôt de la découverte (110'000 m3) Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t

+1 +1 +1 +1 +1

-2 -2 -2 -2 -2

-10 -10 -10 -10 -10

+10 +10 +10 +10 +10

+0.3 +0.3 +0.4 +0.5 +0.5

-0.3 -0.3 -0.4 -0.5 -0.5

+0.1 +0.1 +0.0 +0.0 +0.0

-0.1 -0.1 -0.1 -0.1 -0.1

+0.5 +0.5 +0.8 +0.4 +0.4

-0.7 -0.7 -1.2 -0.5 -0.5

-

-

+0.0 +0.0 +0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0 -0.0 -0.0

+0.0 +0.0 +0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0 -0.0 -0.0

+0.0 +0.0 +0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0 -0.0 -0.0

+0.4 +0.4 +0.4 +0.4 +0.4

-0.5 -0.5 -0.5 -0.5 -0.5 Total :

+2.3 +2.3 +2.6 +2.4 +2.4 +2.4

-3.5 -3.5 -4.0 -3.5 -3.5 -3.6

-2 -2 -2 -2 -2 -2

-10 -10 -10 -10 -10 -10

+10 +10 +10 +10 +10 +10

+0.3 +0.3 +0.3 +0.4 +0.7 +0.7

-0.3 -0.3 -0.3 -0.4 -0.7 -0.7

+0.1 +0.1 +0.1 +0.1 +0.1 +0.1

-0.0 -0.0 -0.0 -0.1 -0.0 -0.0

+0.5 +0.5 +0.5 +0.9 +0.3 +0.3

-0.8 -0.8 -0.8 -1.4 -0.5 -0.5

-

-

+0.0 +0.0 +0.0 +0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0 -0.0 -0.0 -0.0

+0.0 +0.0 +0.0 +0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0 -0.0 -0.0 -0.0

+0.0 +0.0 +0.0 +0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0 -0.0 -0.0 -0.0

+0.4 +0.4 +0.4 +0.4 +0.4 +0.4

-0.5 -0.5 -0.5 -0.5 -0.5 -0.5 Total :

+2.3 +2.3 +2.3 +2.7 +2.6 +2.6 +2.5

-3.6 -3.6 -3.6 -4.3 -3.6 -3.6 -3.7

Phase 3 - Exploitation des marnes (60'000 m3) Bulldozer 50t - ripper Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t - mélange

+1 +1 +1 +1 +1 +1


Peyres-Possens Marnière de "Plan Champ" Habitation N : immissions de bruit

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-8.2d

Phase 4 - Terrassement, déplacement et mise en dépôt des stériles (17'500 m3) Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t

+1 +1 +1 +1 +1

-2 -2 -2 -2 -2

-10 -10 -10 -10 -10

+10 +10 +10 +10 +10

+0.3 +0.3 +0.4 +0.3 +0.3

-0.3 -0.3 -0.3 -0.3 -0.3

+0.1 +0.1 +0.0 +0.1 +0.1

-0.0 -0.0 -0.1 -0.1 -0.1

+0.5 +0.5 +0.7 +0.7 +0.7

-0.8 -0.8 -1.1 -1.0 -1.0

-

-

+0.0 +0.0 +0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0 -0.0 -0.0

+0.0 +0.0 +0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0 -0.0 -0.0

+0.0 +0.0 +0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0 -0.0 -0.0

+0.4 +0.4 +0.4 +0.4 +0.4

-0.5 -0.5 -0.5 -0.5 -0.5 Total :

+2.3 +2.3 +2.5 +2.5 +2.5 +2.4

-3.6 -3.6 -3.9 -3.9 -3.9 -3.8

+1 +1 +1

-2 -2 -2

-10 -10 -10

+10 +10 +10

+0.6 +0.4 +1.5

-0.5 -0.4 -1.3

+0.1 +0.1 +0.1

-0.1 -0.0 -0.1

+0.3 +0.7 +0.6

-0.5 -1.0 -0.8

-

-

+0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0

+0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0

+0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0

+0.4 +0.4 +0.4

-0.5 -0.5 -0.5 Total :

+2.4 +2.6 +3.5 +2.6

-3.5 -4.0 -4.6 -3.7

+10 +10 +10

+0.4 +0.3 +0.3

-0.3 -0.3 -0.3

+0.1 +0.1 +0.1

-0.1 -0.1 -0.1

+0.9 +0.7 +0.7

-1.4 -1.0 -1.0

-

-

+0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0

+0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0

+0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0

+0.4 +0.4 +0.4

-0.5 -0.5 -0.5 Total :

+2.7 +2.5 +2.5 +2.5

-4.2 -3.9 -3.9 -3.9

Phase 5 - Production de briques (30'000 m3) Chargeuse Concasseur Ventilateur

Phase 6 - Mise en dépôt de matériaux d'excavation (25'000 m3) Circulation camion Déchargement Bulldozer 20t

+1 +1 +1

-2 -2 -2

-10 -10 -10

Niveau d'évaluation global : Année préparatoire (phases 1, 2 et 5) : LrGlobal =

+2.5

-3.7

dB(A)

année d'exploitation (phases 3 à 6) : LrGlobal = ème 2 année d'exploitation (phases 5 et 6) : LrGlobal =

+2.6

-3.7

dB(A)

+2.6

-3.7

dB(A)

Situation pessimiste (phases 1 à 6) : LrGlobal =

+2.5

-3.7

dB(A)

ère

1


Peyres-Possens Marnière de "Plan Champ" Habitation O : immissions de bruit

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-8.2e

DONNEES Phase 1 - Décapage et déplacement du sol (25'800 m3)

Phase 4 - Terrassement, déplacement et mise en dépôt des stériles (17'500 m3)

Centre de gravité / trajet

Durée de fonctionnement journalière [min]

G1

94 7 157 5

Pelle hydraulique - décapage Chargement Circulation dumper Déchargement

G2 T3 G4

Phase 2 - Terrassement, déplacement et mise en dépôt de la découverte (110'000 m3)

Durée de fonctionnement journalière [min]

Pelle hydraulique - terrassement

G16

Chargement Circulation dumper Déchargement

G17 T18 G19

Bulldozer 20t

G20

38 5 48 4 19

Centre de gravité / trajet

Durée de fonctionnement journalière [min]

Phase 5 - Production de briques (30'000 m3)

Centre de gravité / trajet

Durée de fonctionnement journalière [min]

G5 G6

240 31

Chargeuse Concasseur

G21 G22

171 684

T7 G8 G9

355 23 120

Ventilateur

G23

1440

Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t

Phase 6 - Mise en dépôt de matériaux d'excavation (25'000 m3)

Phase 3 - Exploitation des marnes (60'000 m3) Centre de gravité / trajet Bulldozer 50t - ripper Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t - mélange

Centre de gravité / trajet

G10 G11 G12 T13 G14 G15

Durée de fonctionnement journalière [min] 65 131 17 225 13 65

Circulation camion Déchargement Bulldozer 20t

Centre de gravité / trajet

Durée de fonctionnement journalière [min]

T24 G25 G26

12 9 27


Peyres-Possens Marnière de "Plan Champ" Habitation O : immissions de bruit

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-8.2e

CALCUL DES IMMISSIONS

Source de bruit

Leq à 15 m [dB(A)]

Distance [m]

Att. distance [dB(A)]

Att. air [dB(A)]

Att. sol [dB(A)]

Att. obstacle [dB(A)]

K1

K2

K3

Att. durée [dB(A)]

367 367 486 702

-27.8 -27.8 -30.2 -33.4

-1.8 -1.8 -2.4 -3.5

-3.0 -3.0 -2.3 -2.2

-

5 5 0 5

2 2 2 0

2 2 2 0

-8.9 -19.9 -6.6 -21.2 Total :

37.5 36.5 39.4 22.8 42.8

Lr,i [dB(A)]

Phase 1 - Décapage et déplacement du sol (25'800 m3) Pelle hydraulique - décapage Chargement Circulation dumper Déchargement

70 80 77 78

Phase 2 - Terrassement, déplacement et mise en dépôt de la découverte (110'000 m3) Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t

73 80 77 78 77

361 361 307 342 342

-27.6 -27.6 -26.2 -27.2 -27.2

-1.8 -1.8 -1.5 -1.7 -1.7

-3.2 -3.2 -4.3 -1.3 -1.3

-

5 5 0 5 5

2 2 2 2 2

2 2 2 2 2

-4.8 -13.6 -3.1 -14.9 -7.8 Total :

44.6 42.8 45.9 41.9 48.0 52.2

80 73 80 77 78 77

374 374 374 321 391 391

-27.9 -27.9 -27.9 -26.6 -28.3 -28.3

-1.9 -1.9 -1.9 -1.6 -2.0 -2.0

-3.1 -3.1 -3.1 -4.0 -1.3 -1.3

-

5 5 5 0 5 5

2 2 2 2 2 2

2 2 2 2 2 2

-10.4 -7.4 -16.3 -5.1 -17.5 -10.4 Total :

45.7 41.7 39.8 43.8 37.9 44.0 50.7

Phase 3 - Exploitation des marnes (60'000 m3) Bulldozer 50t - ripper Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t - mélange


Peyres-Possens Marnière de "Plan Champ" Habitation O : immissions de bruit

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-8.2e

Phase 4 - Terrassement, déplacement et mise en dépôt des stériles (17'500 m3) Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t

73 80 77 78 77

374 374 299 244 244

-27.9 -27.9 -26.0 -24.2 -24.2

-1.9 -1.9 -1.5 -1.2 -1.2

-3.1 -3.1 -5.7 -3.5 -3.5

-

5 5 0 5 5

2 2 2 2 2

2 2 2 2 2

-12.8 -21.6 -11.7 -22.9 -15.8 Total :

36.3 34.5 36.1 35.2 41.3 44.5

78 61 57

344 303 497

-27.2 -26.1 -30.4

-1.7 -1.5 -2.5

-1.4 -2.3 -1.9

-

5 5 5

2 2 2

2 2 0

-6.2 -0.2 3.0 Total :

50.4 39.9 32.2 50.9

256 244 244

-24.6 -24.2 -24.2

-1.3 -1.2 -1.2

-3.1 -3.5 -3.5

-

0 5 5

2 2 2

2 2 2

-17.6 -19.3 -14.2 Total :

29.3 38.8 42.9 44.4

Phase 5 - Production de briques (30'000 m3) Chargeuse Concasseur Ventilateur

Phase 6 - Mise en dépôt de matériaux d'excavation (25'000 m3) Circulation camion Déchargement Bulldozer 20t

72 78 77

Niveau d'évaluation global :

1 2

Année préparatoire (phases 1, 2 et 5) : LrGlobal =

54.9

dB(A)

année d'exploitation (phases 3 à 6) : LrGlobal = année d'exploitation (phases 5 et 6) : LrGlobal =

53.7

dB(A)

51.7

dB(A)

Situation pessimiste (phases 1 à 6) : LrGlobal =

56.2

dB(A)

ère

ème


Peyres-Possens Marnière de "Plan Champ" Habitation O : immissions de bruit

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-8.2f

DONNEES Phase 1 - Décapage et déplacement du sol (25'800 m3) Centre de gravité / trajet

Phase 4 - Terrassement, déplacement et mise en dépôt des stériles (17'500 m3) Durée de fonctionnement journalière [min]

Centre de gravité / trajet

Durée de fonctionnement journalière [min]

Pelle hydraulique - décapage

G1

+10%

-10%

Pelle hydraulique - terrassement

G16

+10%

-10%

Chargement

G2

+10%

-10%

Chargement

G17

+10%

-10%

Circulation dumper

T3

+10%

-10%

Circulation dumper

T18

+10%

-10%

Déchargement

G4

+10%

-10%

Déchargement

G19

+10%

-10%

Bulldozer 20t

G20

+10%

-10%

Phase 2 - Terrassement, déplacement et mise en dépôt de la découverte (110'000 m3) Centre de gravité / trajet

Phase 5 - Production de briques (30'000 m3) Centre de gravité / trajet

Durée de fonctionnement journalière [min]

Durée de fonctionnement journalière [min]

Pelle hydraulique - terrassement

G5

+10%

-10%

Chargeuse

G21

+10%

-10%

Chargement

G6

+10%

-10%

Concasseur

G22

+10%

-10%

Circulation dumper Déchargement

T7

+10%

-10%

Ventilateur

G23

+10%

-10%

G8

+10%

-10%

Bulldozer 20t

G9

+10%

-10% Phase 6 - Mise en dépôt de matériaux d'excavation (25'000 m3)

Phase 3 - Exploitation des marnes (60'000 m3) Centre de gravité / trajet

Durée de fonctionnement journalière [min]

Centre de gravité / trajet

Durée de fonctionnement journalière [min]

Bulldozer 50t - ripper

G10

+10%

-10%

Circulation camion

T24

+10%

-10%

Pelle hydraulique - terrassement

G11

+10%

-10%

Déchargement

G25

+10%

-10%

Chargement

G12

+10%

-10%

Bulldozer 20t

G26

+10%

-10%

Circulation dumper

T13

+10%

-10%

Déchargement

G14

+10%

-10%

Bulldozer 20t - mélange

G15

+10%

-10%

h [m]

+1

-1

Atténuation par le sol Hauteur de propagation du son sur le sol


Peyres-Possens Marnière de "Plan Champ" Habitation O : immissions de bruit

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-8.2f

CALCUL DES IMMISSIONS

Source de bruit

Leq à 15 m [dB(A)]

Distance [m]

Att. distance [dB(A)]

Att. air [dB(A)]

Att. sol [dB(A)]

Att. obstacle [dB(A)]

K1

K2

Att. durée [dB(A)]

K3

Lr,i [dB(A)]

Phase 1 - Décapage et déplacement du sol (25'800 m3) Pelle hydraulique - décapage Chargement Circulation dumper Déchargement

+1 +1 +1 +1

-2 -2 -2 -2

-10 -10 -10 -10

+10 +10 +10 +10

+0.2 +0.2 +0.2 +0.1

-0.2 -0.2 -0.2 -0.1

+0.0 +0.0 +0.0 +0.0

-0.1 -0.1 -0.1 -0.0

+0.4 +0.4 +0.2 +0.2

-0.5 -0.5 -0.3 -0.3

-

-

+0.0 +0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0 -0.0

+0.0 +0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0 -0.0

+0.0 +0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0 -0.0

+0.4 +0.4 +0.4 +0.4

-0.5 -0.5 -0.5 -0.5 Total :

+2.1 +2.1 +1.9 +1.8 +2.0

-3.3 -3.3 -3.0 -2.9 -3.1

Phase 2 - Terrassement, déplacement et mise en dépôt de la découverte (110'000 m3) Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t

+1 +1 +1 +1 +1

-2 -2 -2 -2 -2

-10 -10 -10 -10 -10

+10 +10 +10 +10 +10

+0.2 +0.2 +0.3 +0.3 +0.3

-0.2 -0.2 -0.3 -0.3 -0.3

+0.1 +0.1 +0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.1 -0.1 -0.1

+0.4 +0.4 +0.8 +0.1 +0.1

-0.6 -0.6 -1.2 -0.1 -0.1

-

-

+0.0 +0.0 +0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0 -0.0 -0.0

+0.0 +0.0 +0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0 -0.0 -0.0

+0.0 +0.0 +0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0 -0.0 -0.0

+0.4 +0.4 +0.4 +0.4 +0.4

-0.5 -0.5 -0.5 -0.5 -0.5 Total :

+2.1 +2.1 +2.5 +1.8 +1.8 +2.1

-3.3 -3.3 -4.0 -2.9 -2.9 -3.2

-2 -2 -2 -2 -2 -2

-10 -10 -10 -10 -10 -10

+10 +10 +10 +10 +10 +10

+0.2 +0.2 +0.2 +0.3 +0.2 +0.2

-0.2 -0.2 -0.2 -0.3 -0.2 -0.2

+0.1 +0.1 +0.1 +0.1 +0.1 +0.1

-0.1 -0.1 -0.1 -0.1 -0.1 -0.1

+0.4 +0.4 +0.4 +0.7 +0.1 +0.1

-0.6 -0.6 -0.6 -1.0 -0.1 -0.1

-

-

+0.0 +0.0 +0.0 +0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0 -0.0 -0.0 -0.0

+0.0 +0.0 +0.0 +0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0 -0.0 -0.0 -0.0

+0.0 +0.0 +0.0 +0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0 -0.0 -0.0 -0.0

+0.4 +0.4 +0.4 +0.4 +0.4 +0.4

-0.5 -0.5 -0.5 -0.5 -0.5 -0.5 Total :

+2.1 +2.1 +2.1 +2.4 +1.8 +1.8 +2.1

-3.3 -3.3 -3.3 -3.8 -2.8 -2.8 -3.3

Phase 3 - Exploitation des marnes (60'000 m3) Bulldozer 50t - ripper Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t - mélange

+1 +1 +1 +1 +1 +1


Peyres-Possens Marnière de "Plan Champ" Habitation O : immissions de bruit

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-8.2f

Phase 4 - Terrassement, déplacement et mise en dépôt des stériles (17'500 m3) Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t

+1 +1 +1 +1 +1

-2 -2 -2 -2 -2

-10 -10 -10 -10 -10

+10 +10 +10 +10 +10

+0.2 +0.2 +0.3 +0.4 +0.4

-0.2 -0.2 -0.3 -0.3 -0.3

+0.1 +0.1 +0.1 +0.1 +0.1

-0.1 -0.1 -0.1 -0.1 -0.1

+0.4 +0.4 +1.3 +0.5 +0.5

-0.6 -0.6 -2.3 -0.7 -0.7

-

-

+0.0 +0.0 +0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0 -0.0 -0.0

+0.0 +0.0 +0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0 -0.0 -0.0

+0.0 +0.0 +0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0 -0.0 -0.0

+0.4 +0.4 +0.4 +0.4 +0.4

-0.5 -0.5 -0.5 -0.5 -0.5 Total :

+2.1 +2.1 +3.0 +2.3 +2.3 +2.4

-3.3 -3.3 -5.1 -3.6 -3.6 -3.7

+1 +1 +1

-2 -2 -2

-10 -10 -10

+10 +10 +10

+0.3 +0.3 +0.2

-0.2 -0.3 -0.2

+0.1 +0.1 +0.0

-0.0 -0.0 -0.1

+0.1 +0.2 +0.2

-0.1 -0.3 -0.2

-

-

+0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0

+0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -2.0

+0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0

+0.4 +0.4 +0.4

-0.5 -0.5 -0.5 Total :

+1.8 +2.0 +1.8 +1.8

-2.9 -3.1 -4.9 -2.9

+10 +10 +10

+0.3 +0.4 +0.4

-0.3 -0.3 -0.3

+0.0 +0.1 +0.1

-0.1 -0.1 -0.1

+0.4 +0.5 +0.5

-0.6 -0.7 -0.7

-

-

+0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0

+0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0

+0.0 +0.0 +0.0

-0.0 -0.0 -0.0

+0.4 +0.4 +0.4

-0.5 -0.5 -0.5 Total :

+2.2 +2.3 +2.3 +2.3

-3.4 -3.6 -3.6 -3.6

Phase 5 - Production de briques (30'000 m3) Chargeuse Concasseur Ventilateur

Phase 6 - Mise en dépôt de matériaux d'excavation (25'000 m3) Circulation camion Déchargement Bulldozer 20t

+1 +1 +1

-2 -2 -2

-10 -10 -10

Niveau d'évaluation global : Année préparatoire (phases 1, 2 et 5) : LrGlobal =

+2.0

-3.1

dB(A)

année d'exploitation (phases 3 à 6) : LrGlobal = ème 2 année d'exploitation (phases 5 et 6) : LrGlobal =

+2.1

-3.2

dB(A)

+1.9

-3.0

dB(A)

Situation pessimiste (phases 1 à 6) : LrGlobal =

+2.1

-3.2

dB(A)

ère

1


Peyres-Possens Marnière de « Plan Champ » Trafic routier : émissions de bruit

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-8.3a

SITUATION ACTUELLE - 2012 Proportion de Nombre de véhicules véhicules par bruyants heure [vhc/h] [%]

Niveau d'émission Lr,e [dBA]

TJM TOTAL 2012 [vhc/j]

TJM PL 2012 [vhc/j]

Vitesse des véhicules [km/h]

Usine - Fey

1040

42

80

5.0

60

69.5

436d

Fey - Vuarrens

936

52

80

6.6

54

69.5

3-4

429d

Vuarrens - Salagnon

1144

31

50

3.7

66

66.0

4-5

401a

Salagnon - Essertines-sur-Yverdon

4682

104

80

3.2

272

75.6

3-6

293d

Vuarrens - Champ de Vaud

1040

94

80

10.0

60

70.7

2-7

414c

Fey - Carrefour 414c/439d

3329

104

50

4.1

193

70.8

7-8

414c

Carrefour 414c/439d - Montandrey

2549

73

80

3.9

148

73.1

8-9

414c

Montandrey - Villars-le-Terroir

3121

114

80

4.7

181

74.2

9 - 10

401a

Villars-le-Terroir - Echallens

9364

187

80

3.0

543

78.5

1 - 11

436d

Usine - Carrefour 436d/501b

1040

42

80

5.0

60

69.5

11 - 12

501b

Carrefour 436d/501b - Carrefour de Dommartin

2861

52

80

2.8

166

73.3

12- 13

501b

Carrefour de Dommartin - Carrefour 501b/440d

3017

52

80

2.7

175

73.5

13 - 14

440d

Carrefour 501b/440d - Poliez-le-Grand

2445

42

80

2.7

142

72.6

14 - 10

440c

Poliez-le-Grand - Echallens

6294

146

80

3.3

365

76.9

13 - 15

501b

Carrefour 501b/440d - Carrefour 501b/441d

1873

10

80

1.6

109

71.0

15 - 16

501b

Carrefour 501b/441d - Carrefour 501b/563d

2081

31

80

2.5

121

71.8

16 - 17

501b

Carrefour 501b/563d - Bottens

3069

42

80

2.4

178

73.4

Tronçon

Route

1-2

436d

2-3

Dénomination du tronçon


Peyres-Possens Marnière de « Plan Champ » Trafic routier : émissions de bruit

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-8.3a

SITUATION ACTUELLE - 2012 Proportion de Nombre de véhicules véhicules par bruyants heure [vhc/h] [%]

Niveau d'émission Lr,e [dBA]

TJM TOTAL 2012 [vhc/j]

TJM PL 2012 [vhc/j]

Vitesse des véhicules [km/h]

Peyres-Possens

3641

83

50

3.3

211

70.8

501b

Carrefour 501b/543d - Moulin de l'Augine

2081

31

80

2.5

121

71.8

18 - 20

543d

Carrefour 501b/543d - Carrefour 543d/546d

1665

52

80

4.1

97

71.3

20 - 21

543d

Carrefour 543d/546d - Carrefour 543d/542d

1509

52

80

4.4

87

71.0

21 - 22

543d

Carrefour 543d/542d - Moudon

1509

52

80

4.4

87

71.0

Tronçon

Route

11 - 18

501b

18 - 19

Dénomination du tronçon

TJM

trafic journalier moyen

vhc/j

véhicule par jour

PL

poids lourds


Peyres-Possens Marnière de « Plan Champ » Trafic routier : émissions de bruit

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-8.3b

SITUATION FUTURE - 2015 - SANS PROJET

Niveau d'émission Lr,e [dBA]

Impact sonore [dBA]

65

70.4

+ 0.6

8.4

59

70.3

+ 0.5

50

5.1

71

66.8

+ 0.6

128

80

3.6

289

75.9

+ 0.1

1107

102

80

10.2

64

71.1

+ 0.1

71.0

3537

114

50

4.2

205

71.1

+ 0.1

157

73.4

2709

81

80

4.0

157

73.4

+ 0.0

4.7

192

74.5

3316

125

80

4.8

192

74.5

+ 0.0

80

3.0

576

78.8

9941

203

80

3.0

577

78.8

+ 0.0

44

80

5.0

64

69.8

1137

77

80

7.8

66

70.6

+ 0.8

3036

55

80

2.8

176

73.5

3058

77

80

3.5

177

73.8

+ 0.3

Carrefour de Dommartin - Carrefour 501b/440d

3202

55

80

2.7

186

73.7

3224

77

80

3.4

187

74.0

+ 0.3

440d

Carrefour 501b/440d - Poliez-le-Grand

2595

44

80

2.7

150

72.8

2608

57

80

3.2

151

73.0

+ 0.2

14 - 10

440c

Poliez-le-Grand - Echallens

6680

155

80

3.3

387

77.1

6693

168

80

3.5

388

77.2

+ 0.1

13 - 15

501b

Carrefour 501b/440d - Carrefour 501b/441d

1987

11

80

1.6

115

71.3

1996

20

80

2.0

116

71.5

+ 0.2

15 - 16

501b

Carrefour 501b/441d - Carrefour 501b/563d

2208

33

80

2.5

128

72.1

2217

42

80

2.9

129

72.2

+ 0.1

16 - 17

501b

Carrefour 501b/563d - Bottens

3257

44

80

2.4

189

73.7

3266

53

80

2.6

189

73.8

+ 0.1

Dénomination du tronçon

TJM TOTAL TJM PL 2015 2015 sans sans projet projet [vhc/j] [vhc/j]

Vitesse des véhicules [km/h]

Proportion de Nombre de véhicules véhicules par bruyants heure [vhc/h] [%]

SITUATION FUTURE - 2015 - AVEC PROJET Niveau d'émission Lr,e [dBA]

TJM TOTAL TJM PL 2015 2015 avec avec projet projet [vhc/j] [vhc/j]

Vitesse des véhicules [km/h]

Proportion de Nombre de véhicules véhicules par heure bruyants [vhc/h] [%]

Tronçon

Route

1-2

436d

Usine - Fey

1104

44

80

5.0

64

69.8

1128

68

80

7.0

2-3

436d

Fey - Vuarrens

994

55

80

6.6

58

69.8

1014

75

80

3-4

429d

Vuarrens - Salagnon

1214

33

50

3.7

70

66.2

1232

51

4-5

401a

Salagnon - Essertines-sur-Yverdon

4968

110

80

3.2

288

75.8

4986

3-6

293d

Vuarrens - Champ de Vaud

1104

99

80

10.0

64

71.0

2-7

414c

Fey - Carrefour 414c/439d

3533

110

50

4.1

205

7-8

414c

Carrefour 414c/439d - Montandrey

2705

77

80

3.9

8-9

414c

Montandrey - Villars-le-Terroir

3312

121

80

9 - 10

401a

Villars-le-Terroir - Echallens

9937

199

1 - 11

436d

Usine - Carrefour 436d/501b

1104

11 - 12

501b

Carrefour 436d/501b - Carrefour de Dommartin

12- 13

501b

13 - 14


Peyres-Possens Marnière de « Plan Champ » Trafic routier : émissions de bruit

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-8.3b

SITUATION FUTURE - 2015 - SANS PROJET

Dénomination du tronçon

TJM TOTAL TJM PL 2015 2015 sans sans projet projet [vhc/j] [vhc/j]

Vitesse des véhicules [km/h]

Proportion de Nombre de véhicules véhicules par bruyants heure [vhc/h] [%]

SITUATION FUTURE - 2015 - AVEC PROJET Niveau d'émission Lr,e [dBA]

TJM TOTAL TJM PL 2015 2015 avec avec projet projet [vhc/j] [vhc/j]

Niveau d'émission Lr,e [dBA]

Impact sonore [dBA]

225

71.2

+ 0.1

2.6

128

72.1

+ 0.0

80

4.6

103

71.8

+ 0.2

64

80

5.0

93

71.4

+ 0.1

64

80

5.0

93

71.4

+ 0.1

Vitesse des véhicules [km/h]

Proportion de Nombre de véhicules véhicules par heure bruyants [vhc/h] [%]

Tronçon

Route

11 - 18

501b

Peyres-Possens

3864

88

50

3.3

224

71.1

3875

99

50

3.6

18 - 19

501b

Carrefour 501b/543d - Moulin de l'Augine

2208

33

80

2.5

128

72.1

2211

36

80

18 - 20

543d

Carrefour 501b/543d - Carrefour 543d/546d

1767

55

80

4.1

102

71.6

1776

64

20 - 21

543d

Carrefour 543d/546d - Carrefour 543d/542d

1601

55

80

4.4

93

71.3

1610

21 - 22

543d

Carrefour 543d/542d - Moudon

1601

55

80

4.4

93

71.3

1610

TJM

trafic journalier moyen

vhc/j

véhicule par jour

PL

poids lourds


Peyres-Possens Marnière de « Plan Champ » Trafic routier : immissions de bruit

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-8.4a

SITUATION ACTUELLE - 2012 TJM TOTAL 2012 [vhc/j]

TJM PL 2012 [vhc/j]

Vitesse des véhicules [km/h]

Proportion Nombre de de véhicules véhicules par bruyants heure [vhc/h] [%]

Niveau d'émission Lr,e [dBA]

Déclivité de la route I [%]

Correction en fonction de la pente [dB(A)]

Distance [m]

Hauteur Atténuation moyenne par Atténuation due à la par le sol rapport au distance D [dB(A)] sol H [dB(A)] [m]

Atténuation Facteur de due à l'air correction K [dB(A)] [dB(A)]

Tronçon

Bâtiment

Zone d'affectation

Degré de sensibilité

1-2

A

Zone agricole

III

1040

42

80

5.0

60

69.5

5.0

1.00

26

14.1

1.9

0.57

0.13

-2.19

53.5

1-2

B

Zone village

III

1040

42

50

5.0

60

66.0

3.6

0.30

4

6.0

3.4

0.06

0.02

-2.19

58.0

2-3

C

Zone agricole

III

936

52

80

6.6

54

69.5

0.0

0.00

16

12.0

3.4

0.24

0.08

-2.65

54.5

2-3

D

Zone village

III

936

52

50

6.6

54

66.1

4.0

0.50

4

6.0

1.9

0.09

0.02

-2.65

57.8

3-4

E

Zone village

III

1144

31

50

3.7

66

66.0

0.0

0.00

8

9.0

3.4

0.12

0.04

-1.78

55.0

11 - 12

F

Zone agricole

III

2861

52

80

2.8

166

73.3

6.1

1.55

15

11.8

1.9

0.34

0.08

0.00

62.7

TJM

trafic journalier moyen

vhc/j

véhicule par jour

PL

poids lourds

Immission [dB(A)]


Peyres-Possens Marnière de « Plan Champ » Trafic routier : immissions de bruit

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-8.4b

SITUATION FUTURE - 2015 - SANS PROJET TJM TOTAL 2015 [vhc/j]

TJM PL 2015 [vhc/j]

Vitesse des véhicules [km/h]

Proportion Nombre de de véhicules véhicules par bruyants heure [vhc/h] [%]

Niveau d'émission Lr,e [dBA]

Déclivité de la route I [%]

Correction en fonction de la pente [dB(A)]

Distance [m]

Hauteur Atténuation moyenne par Atténuation due à la par le sol rapport au distance D [dB(A)] sol H [dB(A)] [m]

Atténuation Facteur de due à l'air correction K [dB(A)] [dB(A)]

Tronçon

Bâtiment

Zone d'affectation

Degré de sensibilité

1-2

A

Zone agricole

III

1104

44

80

5.0

64

69.8

5.0

1.00

26

14.1

1.9

0.57

0.13

-1.94

54.0

1-2

B

Zone village

III

1104

44

50

5.0

64

66.3

3.6

0.30

4

6.0

3.4

0.06

0.02

-1.94

58.6

2-3

C

Zone agricole

III

994

55

80

6.6

58

69.8

0.0

0.00

16

12.0

3.4

0.24

0.08

-2.39

55.0

2-3

D

Zone village

III

994

55

50

6.6

58

66.3

4.0

0.50

4

6.0

1.9

0.09

0.02

-2.39

58.3

3-4

E

Zone village

III

1214

33

50

3.7

70

66.2

0.0

0.00

8

9.0

3.4

0.12

0.04

-1.52

55.5

11 - 12

F

Zone agricole

III

3036

55

80

2.8

176

73.5

6.1

1.55

15

11.8

1.9

0.34

0.08

0.00

62.9

TJM

trafic journalier moyen

vhc/j

véhicule par jour

PL

poids lourds

Immission [dB(A)]


Peyres-Possens Marnière de « Plan Champ » Trafic routier : immissions de bruit

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-8.4c

SITUATION FUTURE - 2015 - AVEC PROJET TJM TOTAL 2015 [vhc/j]

TJM PL 2015 [vhc/j]

Vitesse des véhicules [km/h]

Proportion Nombre de de véhicules véhicules par bruyants heure [vhc/h] [%]

Niveau d'émission Lr,e [dBA]

Déclivité de la route I [%]

Correction en fonction de la pente [dB(A)]

Distance [m]

Hauteur Atténuation moyenne par Atténuation due à la par le sol rapport au distance D [dB(A)] sol H [dB(A)] [m]

Atténuation Facteur de due à l'air correction K [dB(A)] [dB(A)]

Tronçon

Bâtiment

Zone d'affectation

Degré de sensibilité

1-2

A

Zone agricole

III

1128

68

80

7.0

65

70.4

5.0

1.00

26

14.1

1.9

0.57

0.13

-1.84

54.7

1-2

B

Zone village

III

1128

68

50

7.0

65

67.0

3.6

0.30

4

6.0

3.4

0.06

0.02

-1.84

59.4

2-3

C

Zone agricole

III

1014

75

80

8.4

59

70.3

0.0

0.00

16

12.0

3.4

0.24

0.08

-2.31

55.6

2-3

D

Zone village

III

1014

75

50

8.4

59

67.0

4.0

0.50

4

6.0

1.9

0.09

0.02

-2.31

59.0

3-4

E

Zone village

III

1232

51

50

5.1

71

66.8

0.0

0.00

8

9.0

3.4

0.12

0.04

-1.46

56.2

11 - 12

F

Zone agricole

III

3058

77

80

3.5

177

73.8

6.1

1.55

15

11.8

1.9

0.34

0.08

0.00

63.2

TJM

trafic journalier moyen

vhc/j

véhicule par jour

PL

poids lourds

Immission [dB(A)]


ANNEXE N° 317.1-9

AIR

317.1-9.1 317.1-9.2 317.1-9.3 317.1-9.4 317.1-9.5 317.1-9.6 317.1-9.7

Emissions et immissions de NOx sur le site d’exploitation Emissions de particules sur le site d’exploitation Emissions de CO2 sur le site d’exploitation Emissions et immissions de NOx sur les voies de communication Emissions de particules sur les voies de communication Emissions de CO2 sur les voies de communication Rapport de contrôle de l'installation par le SEVEN


Peyres-Possens Marnière de "Plan Champ" Emission de NOx sur le site

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-9.1

DONNEES Phase 1 - Décapage et déplacement du sol (25'800 m3) Pelle hydraulique - décapage Chargement Circulation dumper Déchargement

Durée de fonctionnement journalière [min] 94 7 157 5

Phase 2 - Terrassement, déplacement et mise en dépôt de la découverte (110'000 m3) Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t

Durée de fonctionnement journalière [min] 240 31 355 23 120

Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t

Durée de fonctionnement journalière [min] 38 5 48 4 19

Phase 5 - Production de briques (30'000 m3) Chargeuse Concasseur Ventilateur

Durée de fonctionnement journalière [min] 171 684 1440

Phase 6 - Mise en dépôt de matériaux d'excavation (25'000 m3)

Phase 3 - Exploitation des marnes (60'000 m3) Bulldozer 50t - ripper Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t - mélange

Phase 4 - Terrassement, déplacement et mise en dépôt des stériles (17'500 m3)

Durée de fonctionnement journalière [min] 65 131 17 225 13 65

Circulation camion Déchargement Bulldozer 20t

Durée de fonctionnement journalière [min] 12 9 27


Peyres-Possens Marnière de "Plan Champ" Emission de NOx sur le site

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-9.1

CALCUL DES EMISSIONS DE NOx Source de NOx

Puissance [kW]

Niveau d'émission

Emissions NOx [g/h]

Durée de fonctionnement journalière [min]

Emission NOx [kg NOx/jour]

Emission NOx [t NOx/an]

Euro IIIa Euro IIIa Euro IIIa Euro IIIa

151.4 324.5 324.5 324.5

94 7 157 5 Total :

0.24 0.04 0.85 0.03 1.15

0.05 0.01 0.19 0.01 0.25

Total :

0.61 0.17 1.92 0.13 0.65 3.47

0.13 0.04 0.42 0.03 0.14 0.76

Total :

0.67 0.33 0.09 1.22 0.07 0.35 2.74

0.15 0.07 0.02 0.27 0.02 0.08 0.60

Phase 1 - Décapage et déplacement du sol (25'800 m3) Pelle hydraulique - décapage Chargement Circulation dumper Déchargement

75-130 130-300 130-300 130-300

Phase 2 - Terrassement, déplacement et mise en dépôt de la découverte (110'000 m3) Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t

75-130 130-300 130-300 130-300 130-300

Euro IIIa Euro IIIa Euro IIIa Euro IIIa Euro IIIa

151.4 324.5 324.5 324.5 324.5

240 31 355 23 120

Phase 3 - Exploitation des marnes (60'000 m3) Bulldozer 50t - ripper Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t - mélange

300-560 75-130 130-300 130-300 130-300 130-300

Euro IIIa Euro IIIa Euro IIIa Euro IIIa Euro IIIa Euro IIIa

616.5 151.4 324.5 324.5 324.5 324.5

65 131 17 225 13 65


Peyres-Possens Marnière de "Plan Champ" Emission de NOx sur le site

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-9.1

Phase 4 - Terrassement, déplacement et mise en dépôt des stériles (17'500 m3) Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t

75-130 130-300 130-300 130-300 130-300

Euro IIIa Euro IIIa Euro IIIa Euro IIIa Euro IIIa

151.4 324.5 324.5 324.5 324.5

38 5 48 4 19 Total :

0.10 0.03 0.26 0.02 0.10 0.51

0.02 0.01 0.06 0.00 0.02 0.11

Total :

0.43 0.43

0.09 0.09

Total :

0.07 0.05 0.15 0.26

0.01 0.01 0.03 0.06

5.1 kg/j 3.9 kg/j 0.7 kg/j 8.6 kg/j

1.11 t/an 0.87 t/an 0.15 t/an 1.88 t/an

Phase 5 - Production de briques (30'000 m3) Chargeuse Concasseur Ventilateur

75-130 -

Euro IIIa -

151.4 -

171 -

Phase 6 - Mise en dépôt de matériaux d'excavation (25'000 m3) Circulation camion Déchargement Bulldozer 20t

130-300 130-300 130-300

Euro IIIa Euro IIIa Euro IIIa

324.5 324.5 324.5

12 9 27

Total des émissions de NOx sur le site : Année préparatoire (phases 1, 2 et 5) : 1

ère

année d'exploitation (phases 3 à 6) :

2ème année d'exploitation (phases 5 et 6) : Situation pessimiste (phases 1 à 6) :


Peyres-Possens Marnière de "Plan Champ" Emission de particules sur le site

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-9.2

DONNEES Phase 1 - Décapage et déplacement du sol (25'800 m3) Pelle hydraulique - décapage Chargement Circulation dumper Déchargement

Durée de fonctionnement journalière [min] 94 7 157 5

Phase 2 - Terrassement, déplacement et mise en dépôt de la découverte (110'000 m3) Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t

Durée de fonctionnement journalière [min] 240 31 355 23 120

Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t

Durée de fonctionnement journalière [min] 38 5 48 4 19

Phase 5 - Production de briques (30'000 m3) Chargeuse Concasseur Ventilateur

Durée de fonctionnement journalière [min] 171 684 1440

Phase 6 - Mise en dépôt de matériaux d'excavation (25'000 m3)

Phase 3 - Exploitation des marnes (60'000 m3) Bulldozer 50t - ripper Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t - mélange

Phase 4 - Terrassement, déplacement et mise en dépôt des stériles (17'500 m3)

Durée de fonctionnement journalière [min] 65 131 17 225 13 65

Circulation camion Déchargement Bulldozer 20t

Durée de fonctionnement journalière [min] 12 9 27


Peyres-Possens Marnière de "Plan Champ" Emission de particules sur le site

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-9.2

CALCUL DES EMISSIONS DE PARTICULES Source de particules

Puissance [kW]

Niveau d'émission

Emissions PM [g/h]

Durée de fonctionnement journalière [min]

Emission PM [g PM/jour]

Emission PM [kg PM/an]

Euro IIIa Euro IIIa Euro IIIa Euro IIIa

1.9 2.6 2.8 2.6

94 7 157 5 Total :

3.0 0.3 7.3 0.2 10.8

0.65 0.07 1.61 0.05 2.38

Total :

7.2 1.4 16.6 1.1 5.4 31.6

1.58 0.30 3.64 0.24 1.19 6.96

Total :

5.2 3.9 0.7 10.5 0.6 2.9 23.9

1.15 0.86 0.16 2.31 0.13 0.65 5.3

Phase 1 - Décapage et déplacement du sol (25'800 m3) Pelle hydraulique - décapage Chargement Circulation dumper Déchargement

75-130 130-300 130-300 130-300

Phase 2 - Terrassement, déplacement et mise en dépôt de la découverte (110'000 m3) Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t

75-130 130-300 130-300 130-300 130-300

Euro IIIa Euro IIIa Euro IIIa Euro IIIa Euro IIIa

1.8 2.6 2.8 2.8 2.7

240 31 355 23 120

Phase 3 - Exploitation des marnes (60'000 m3) Bulldozer 50t - ripper Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t - mélange

300-560 75-130 130-300 130-300 130-300 130-300

Euro IIIa Euro IIIa Euro IIIa Euro IIIa Euro IIIa Euro IIIa

4.8 1.8 2.6 2.8 2.8 2.7

65 131 17 225 13 65


Peyres-Possens Marnière de "Plan Champ" Emission de particules sur le site

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-9.2

Phase 4 - Terrassement, déplacement et mise en dépôt des stériles (17'500 m3) Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t

75-130 130-300 130-300 130-300 130-300

Euro IIIa Euro IIIa Euro IIIa Euro IIIa Euro IIIa

1.8 2.6 2.8 2.8 2.7

38 5 48 4 19 Total :

1.1 0.2 2.3 0.2 0.9 4.6

0.25 0.05 0.50 0.04 0.19 1.02

Total :

5.1 5.1

1.13 1.13

Total :

0.6 0.4 1.2 2.2

0.13 0.09 0.27 0.48

47.6 g/j 35.9 g/j 7.3 g/j 78.4 g/j

10.47 kg/an 7.90 kg/an 1.61 kg/an 17.24 kg/an

Phase 5 - Production de briques (30'000 m3) Chargeuse Concasseur Ventilateur

75-130 -

Euro IIIa -

1.8 -

171 -

Phase 6 - Mise en dépôt de matériaux d'excavation (25'000 m3) Circulation camion Déchargement Bulldozer 20t

130-300 130-300 130-300

Euro IIIa Euro IIIa Euro IIIa

2.8 2.8 2.7

12 9 27

Total des émissions de particules sur le site : Année préparatoire (phases 1, 2 et 5) : 1

ère

ème

2

année d'exploitation (phases 3 à 6) :

année d'exploitation (phases 5 et 6) : Situation pessimiste (phases 1 à 6) :


Peyres-Possens Marnière de "Plan Champ" Emission de CO2 sur le site

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-9.3

DONNEES Phase 1 - Décapage et déplacement du sol (25'800 m3) Pelle hydraulique - décapage Chargement Circulation dumper Déchargement

Durée de fonctionnement journalière [min] 94 7 157 5

Phase 2 - Terrassement, déplacement et mise en dépôt de la découverte (110'000 m3) Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t

Durée de fonctionnement journalière [min] 240 31 355 23 120

Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t

Durée de fonctionnement journalière [min] 38 5 48 4 19

Phase 5 - Production de briques (30'000 m3) Chargeuse Concasseur Ventilateur

Durée de fonctionnement journalière [min] 171 684 1440

Phase 6 - Mise en dépôt de matériaux d'excavation (25'000 m3)

Phase 3 - Exploitation des marnes (60'000 m3) Bulldozer 50t - ripper Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t - mélange

Phase 4 - Terrassement, déplacement et mise en dépôt des stériles (17'500 m3)

Durée de fonctionnement journalière [min] 65 131 17 225 13 65

Circulation camion Déchargement Bulldozer 20t

Durée de fonctionnement journalière [min] 12 9 27


Peyres-Possens Marnière de "Plan Champ" Emission de CO2 sur le site

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-9.3

CALCUL DES EMISSIONS DE CO2 Source de CO2

Puissance [kW]

Niveau d'émission

Emissions CO2 [kg/h]

Durée de fonctionnement journalière [min]

Emission CO2 [kg CO2/jour]

Emission CO2 [t CO2/an]

Euro IIIa Euro IIIa Euro IIIa Euro IIIa

32.9935 69.46 69.46 69.46

94 7 157 5 Total :

51.6 8.5 181.2 6.4 247.68

11.35 1.87 39.87 1.40 54.49

Total :

132.0 36.2 411.0 27.1 138.9 745.2

29.0 8.0 90.4 6.0 30.6 163.9

Total :

144.0 72.0 19.7 260.5 14.8 75.8 586.7

31.7 15.8 4.3 57.3 3.3 16.7 129.1

Phase 1 - Décapage et déplacement du sol (25'800 m3) Pelle hydraulique - décapage Chargement Circulation dumper Déchargement

75-130 130-300 130-300 130-300

Phase 2 - Terrassement, déplacement et mise en dépôt de la découverte (110'000 m3) Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t

75-130 130-300 130-300 130-300 130-300

Euro IIIa Euro IIIa Euro IIIa Euro IIIa Euro IIIa

32.9935 69.46 69.46 69.46 69.46

240 31 355 23 120

Phase 3 - Exploitation des marnes (60'000 m3) Bulldozer 50t - ripper Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t - mélange

300-560 75-130 130-300 130-300 130-300 130-300

Euro IIIa Euro IIIa Euro IIIa Euro IIIa Euro IIIa Euro IIIa

131.974 32.9935 69.46 69.46 69.46 69.46

65 131 17 225 13 65


Peyres-Possens Marnière de "Plan Champ" Emission de CO2 sur le site

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-9.3

Phase 4 - Terrassement, déplacement et mise en dépôt des stériles (17'500 m3) Pelle hydraulique - terrassement Chargement Circulation dumper Déchargement Bulldozer 20t

75-130 130-300 130-300 130-300 130-300

Euro IIIa Euro IIIa Euro IIIa Euro IIIa Euro IIIa

32.9935 69.46 69.46 69.46 69.46

38 5 48 4 19 Total :

21.0 5.8 55.9 4.3 22.1 109.1

4.6 1.3 12.3 0.9 4.9 24.0

Total :

94.0 94.0

20.7 20.7

Total :

14.4 9.9 31.6 55.8

3.2 2.2 6.9 12.3

1086.9 kg/j 845.7 kg/j 149.8 kg/j 1838.5 kg/j

239.1 t/an 186.1 t/an 33.0 t/an 404.5 t/an

Phase 5 - Production de briques (30'000 m3) Chargeuse Concasseur Ventilateur

75-130 -

Euro IIIa -

32.9935 -

171 -

Phase 6 - Mise en dépôt de matériaux d'excavation (25'000 m3) Circulation camion Déchargement Bulldozer 20t

130-300 130-300 130-300

Euro IIIa Euro IIIa Euro IIIa

69.46 69.46 69.46

12 9 27

Total des émissions de CO2 sur le site : Année préparatoire (phases 1, 2 et 5) : 1

ère

année d'exploitation (phases 3 à 6) :

2ème année d'exploitation (phases 5 et 6) : Situation pessimiste (phases 1 à 6) :


Peyres-Possens Marnière de « Plan Champ » Trafic routier : émissions et immissions de NOx/NO2

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-9.4a

SITUATION ACTUELLE - 2012

Dénomination du tronçon

Coefficient TJM TOTAL Longueur du Condition de Coefficient tronçon circulation d'émission VT d'émission PL 2012 [km] MICET [vhc/j] [g/km] [g/km]

TJM PL 2012 [vhc/j]

Immissions Emissions annuelles NO2 annuelles NOx à 10m (sans [t/an] fond) [μg/m3]

Tronçon

Route

1-2

436d

Usine - Fey

2.33

RURCollS

0.196

4.166

1040

42

0.25

0.49

2-3

436d

Fey - Vuarrens

4.62

RURCollS

0.196

4.166

936

52

0.49

0.51

3-4

429d

Vuarrens - Salagnon

1.20

URBDistr

0.243

5.768

1144

31

0.16

0.59

4-5

401a

Salagnon - Essertines-sur-Yverdon

2.24

RURTrunk

0.184

3.227

4682

104

0.84

1.47

3-6

293d

Vuarrens - Champ de Vaud

2.44

RURColl

0.204

3.588

1040

94

0.34

0.68

2-7

414c

Fey - Carrefour 414c/439d

0.52

URBTrunkCit

0.228

5.053

3329

104

0.19

1.57

7-8

414c

Carrefour 414c/439d - Montandrey

2.33

RURTrunk

0.184

3.227

2549

73

0.50

0.88

8-9

414c

Montandrey - Villars-le-Terroir

1.07

RURTrunk

0.184

3.227

3121

114

0.30

1.16

9 - 10

401a

Villars-le-Terroir - Echallens

1.67

RURTrunk

0.184

3.227

9364

187

1.23

2.82

1 - 11

436d

Usine - Carrefour 436d/501b

0.55

RURColl

0.204

3.588

1040

42

0.06

0.47

11 - 12

501b

Carrefour 436d/501b - Carrefour de Dommartin

2.05

RURTrunk

0.184

3.227

2861

52

0.46

0.87

12- 13

501b

Carrefour de Dommartin - Carrefour 501b/440d

1.59

RURTrunk

0.184

3.227

3017

52

0.37

0.91

13 - 14

440d

Carrefour 501b/440d - Poliez-le-Grand

1.46

RURColl

0.204

3.588

2445

42

0.30

0.82

14 - 10

440c

Poliez-le-Grand - Echallens

2.54

RURTrunk

0.184

3.227

6294

146

1.29

1.98

13 - 15

501b

Carrefour 501b/440d - Carrefour 501b/441d

0.95

RURTrunk

0.184

3.227

1873

10

0.13

0.50

15 - 16

501b

Carrefour 501b/441d - Carrefour 501b/563d

1.26

RURTrunk

0.184

3.227

2081

31

0.20

0.62

16 - 17

501b

Carrefour 501b/563d - Bottens

0.90

RURTrunk

0.184

3.227

3069

42

0.21

0.88


Peyres-Possens Marnière de « Plan Champ » Trafic routier : émissions et immissions de NOx/NO2

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-9.4a

SITUATION ACTUELLE - 2012

Dénomination du tronçon

Coefficient TJM TOTAL Longueur du Condition de Coefficient tronçon circulation d'émission VT d'émission PL 2012 [km] MICET [vhc/j] [g/km] [g/km]

TJM PL 2012 [vhc/j]

Immissions Emissions annuelles NO2 annuelles NOx à 10m (sans [t/an] fond) [μg/m3]

Tronçon

Route

11 - 18

501b

Peyres-Possens

0.55

URBTrunkCit

0.228

5.053

3641

83

0.21

1.53

18 - 19

501b

Carrefour 501b/543d - Moulin de l'Augine

1.88

RURTrunk

0.184

3.227

2081

31

0.30

0.62

18 - 20

543d

Carrefour 501b/543d - Carrefour 543d/546d

1.34

RURColl

0.204

3.588

1665

52

0.21

0.67

20 - 21

543d

Carrefour 543d/546d - Carrefour 543d/542d

0.64

RURColl

0.204

3.588

1509

52

0.09

0.63

21 - 22

543d

Carrefour 543d/542d - Moudon

5.90

RURCollS

0.196

4.166

1509

52

0.87

0.65

Total

8.98

TJM

trafic journalier moyen

vhc/j

véhicule par jour

PL

poids lourds


Peyres-Possens Marnière de « Plan Champ » Trafic routier : émissions et immissions de NOx/NO2

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-9.4b

SITUATION FUTURE - 2015 - SANS PROJET

Dénomination du tronçon

Coefficient Longueur du Condition de Coefficient tronçon circulation d'émission VT d'émission PL [g/km] [km] MICET [g/km]

SITUATION FUTURE - 2015 - AVEC PROJET

Immissions TJM TOTAL TJM TOTAL Immissions Delta TJM TOTAL Emissions TJM PL 2015 Emissions annuelles NO annuelles NO2 émissions 2015 sans 2015 avec 2015 avec 2 annuelles NOx sans projet annuelles NOx à 10m (sans à 10m (sans annuelles NOx projet projet projet [vhc/j] [t/an] [t/an] [vhc/j] [vhc/j] [vhc/j] [t/an] fond) [μg/m3] fond) [μg/m3]

Tronçon

Route

1-2

436d

Usine - Fey

2.33

RURCollS

0.171

3.404

1104

44

0.22

0.44

1128

68

0.26

0.54

+ 0.04

2-3

436d

Fey - Vuarrens

4.62

RURCollS

0.171

3.404

994

55

0.44

0.46

1014

75

0.51

0.55

+ 0.07

3-4

429d

Vuarrens - Salagnon

1.20

URBDistr

0.211

4.941

1214

33

0.15

0.54

1232

51

0.17

0.65

+ 0.02

4-5

401a

Salagnon - Essertines-sur-Yverdon

2.24

RURTrunk

0.153

2.525

4968

110

0.73

1.28

4986

128

0.75

1.34

+ 0.02

3-6

293d

Vuarrens - Champ de Vaud

2.44

RURColl

0.177

2.822

1104

99

0.30

0.60

1107

102

0.30

0.61

+ 0.00

2-7

414c

Fey - Carrefour 414c/439d

0.52

URBTrunkCit

0.195

4.222

3533

110

0.18

1.42

3537

114

0.18

1.44

+ 0.00

7-8

414c

Carrefour 414c/439d - Montandrey

2.33

RURTrunk

0.153

2.525

2705

77

0.43

0.76

2709

81

0.44

0.78

+ 0.01

8-9

414c

Montandrey - Villars-le-Terroir

1.07

RURTrunk

0.153

2.525

3312

121

0.26

1.00

3316

125

0.26

1.02

+ 0.00

9 - 10

401a

Villars-le-Terroir - Echallens

1.67

RURTrunk

0.153

2.525

9937

199

1.08

2.46

9941

203

1.08

2.47

+ 0.00

1 - 11

436d

Usine - Carrefour 436d/501b

0.55

RURColl

0.177

2.822

1104

44

0.05

0.42

1137

77

0.06

0.53

+ 0.01

11 - 12

501b

Carrefour 436d/501b - Carrefour de Dommartin

2.05

RURTrunk

0.153

2.525

3036

55

0.40

0.76

3058

77

0.42

0.83

+ 0.02

12- 13

501b

Carrefour de Dommartin - Carrefour 501b/440d

1.59

RURTrunk

0.153

2.525

3202

55

0.32

0.79

3224

77

0.34

0.86

+ 0.02

13 - 14

440d

Carrefour 501b/440d - Poliez-le-Grand

1.46

RURColl

0.177

2.822

2595

44

0.28

0.74

2608

57

0.29

0.78

+ 0.01

14 - 10

440c

Poliez-le-Grand - Echallens

2.54

RURTrunk

0.153

2.525

6680

155

1.12

1.73

6693

168

1.14

1.77

+ 0.02

13 - 15

501b

Carrefour 501b/440d - Carrefour 501b/441d

0.95

RURTrunk

0.153

2.525

1987

11

0.11

0.44

1996

20

0.11

0.47

+ 0.00

15 - 16

501b

Carrefour 501b/441d - Carrefour 501b/563d

1.26

RURTrunk

0.153

2.525

2208

33

0.17

0.55

2217

42

0.18

0.57

+ 0.01

16 - 17

501b

Carrefour 501b/563d - Bottens

0.90

RURTrunk

0.153

2.525

3257

44

0.18

0.77

3266

53

0.19

0.80

+ 0.01


Peyres-Possens Marnière de « Plan Champ » Trafic routier : émissions et immissions de NOx/NO2

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-9.4b

SITUATION FUTURE - 2015 - SANS PROJET

Dénomination du tronçon

Coefficient Longueur du Condition de Coefficient tronçon circulation d'émission VT d'émission PL [g/km] [km] MICET [g/km]

SITUATION FUTURE - 2015 - AVEC PROJET

Immissions TJM TOTAL TJM TOTAL Immissions Delta TJM TOTAL Emissions TJM PL 2015 Emissions annuelles NO annuelles NO2 émissions 2015 sans 2015 avec 2015 avec 2 annuelles NOx sans projet annuelles NOx à 10m (sans à 10m (sans annuelles NOx projet projet projet [vhc/j] [t/an] [t/an] [vhc/j] [vhc/j] [vhc/j] [t/an] fond) [μg/m3] fond) [μg/m3]

Tronçon

Route

11 - 18

501b

Peyres-Possens

0.55

URBTrunkCit

0.195

4.222

3864

88

0.19

1.39

3875

99

0.19

1.44

+ 0.00

18 - 19

501b

Carrefour 501b/543d - Moulin de l'Augine

1.88

RURTrunk

0.153

2.525

2208

33

0.26

0.55

2211

36

0.26

0.55

+ 0.00

18 - 20

543d

Carrefour 501b/543d - Carrefour 543d/546d

1.34

RURColl

0.177

2.822

1767

55

0.19

0.60

1776

64

0.20

0.63

+ 0.01

20 - 21

543d

Carrefour 543d/546d - Carrefour 543d/542d

0.64

RURColl

0.177

2.822

1601

55

0.08

0.56

1610

64

0.09

0.59

+ 0.01

21 - 22

543d

Carrefour 543d/542d - Moudon

5.90

RURCollS

0.171

3.404

1601

55

0.79

0.59

1610

64

0.83

0.63

+ 0.04

Total

7.93

Total

8.25

TJM

trafic journalier moyen

vhc/j

véhicule par jour

PL

poids lourds

+ 0.32


Peyres-Possens Marnière de « Plan Champ » Trafic routier : émissions de particules

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-9.5a

SITUATION ACTUELLE - 2012

TJM PL 2012 [vhc/j]

Emissions annuelles particules [t/an]

1040

42

0.007

0.061

936

52

0.013

0.008

0.080

1144

31

0.005

RURTrunk

0.007

0.068

4682

104

0.029

2.44

RURColl

0.007

0.055

1040

94

0.008

Fey - Carrefour 414c/439d

0.52

URBTrunkCit

0.007

0.076

3329

104

0.005

414c

Carrefour 414c/439d - Montandrey

2.33

RURTrunk

0.007

0.068

2549

73

0.017

8-9

414c

Montandrey - Villars-le-Terroir

1.07

RURTrunk

0.007

0.068

3121

114

0.010

9 - 10

401a

Villars-le-Terroir - Echallens

1.67

RURTrunk

0.007

0.068

9364

187

0.043

1 - 11

436d

Usine - Carrefour 436d/501b

0.55

RURColl

0.007

0.055

1040

42

0.002

11 - 12

501b

Carrefour 436d/501b - Carrefour de Dommartin

2.05

RURTrunk

0.007

0.068

2861

52

0.016

12- 13

501b

Carrefour de Dommartin - Carrefour 501b/440d

1.59

RURTrunk

0.007

0.068

3017

52

0.013

13 - 14

440d

Carrefour 501b/440d - Poliez-le-Grand

1.46

RURColl

0.007

0.055

2445

42

0.010

14 - 10

440c

Poliez-le-Grand - Echallens

2.54

RURTrunk

0.007

0.068

6294

146

0.045

13 - 15

501b

Carrefour 501b/440d - Carrefour 501b/441d

0.95

RURTrunk

0.007

0.068

1873

10

0.005

15 - 16

501b

Carrefour 501b/441d - Carrefour 501b/563d

1.26

RURTrunk

0.007

0.068

2081

31

0.007

16 - 17

501b

Carrefour 501b/563d - Bottens

0.90

RURTrunk

0.007

0.068

3069

42

0.007

Longueur du tronçon [km]

Condition de circulation MICET

Usine - Fey

2.33

RURCollS

0.007

0.061

436d

Fey - Vuarrens

4.62

RURCollS

0.007

3-4

429d

Vuarrens - Salagnon

1.20

URBDistr

4-5

401a

Salagnon - Essertines-sur-Yverdon

2.24

3-6

293d

Vuarrens - Champ de Vaud

2-7

414c

7-8

Tronçon

Route

1-2

436d

2-3

Dénomination du tronçon

Coefficient Coefficient TJM TOTAL d'émission VT d'émission PL 2012 [g/km] [g/km] [vhc/j]


Peyres-Possens Marnière de « Plan Champ » Trafic routier : émissions de particules

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-9.5a

SITUATION ACTUELLE - 2012

TJM PL 2012 [vhc/j]

Emissions annuelles particules [t/an]

3641

83

0.006

0.068

2081

31

0.011

0.007

0.055

1665

52

0.006

RURColl

0.007

0.055

1509

52

0.003

RURCollS

0.007

0.061

1509

52

0.026

Total

0.294

Longueur du tronçon [km]

Condition de circulation MICET

Peyres-Possens

0.55

URBTrunkCit

0.007

0.076

501b

Carrefour 501b/543d - Moulin de l'Augine

1.88

RURTrunk

0.007

18 - 20

543d

Carrefour 501b/543d - Carrefour 543d/546d

1.34

RURColl

20 - 21

543d

Carrefour 543d/546d - Carrefour 543d/542d

0.64

21 - 22

543d

Carrefour 543d/542d - Moudon

5.90

Tronçon

Route

11 - 18

501b

18 - 19

Dénomination du tronçon

TJM

trafic journalier moyen

vhc/j

véhicule par jour

PL

poids lourds

Coefficient Coefficient TJM TOTAL d'émission VT d'émission PL 2012 [g/km] [g/km] [vhc/j]


Peyres-Possens Marnière de « Plan Champ » Trafic routier : émissions de particules

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-9.5b

SITUATION FUTURE - 2015 - SANS PROJET SITUATION FUTURE - 2015 - AVEC PROJET

Dénomination du tronçon

Longueur du tronçon [km]

Condition de circulation MICET

Coefficient Coefficient d'émission VT d'émission PL [g/km] [g/km]

TJM TOTAL 2015 sans projet [vhc/j]

TJM PL 2015 sans projet [vhc/j]

Emissions annuelles particules [t/an]

TJM TOTAL 2015 avec projet [vhc/j]

TJM TOTAL 2015 avec projet [vhc/j]

Emissions annuelles particules [t/an]

Delta émissions annuelles particules [t/an]

Tronçon

Route

1-2

436d

Usine - Fey

2.33

RURCollS

0.005

0.045

1104

44

0.005

1128

68

0.006

+ 0.001

2-3

436d

Fey - Vuarrens

4.62

RURCollS

0.005

0.045

994

55

0.010

1014

75

0.011

+ 0.001

3-4

429d

Vuarrens - Salagnon

1.20

URBDistr

0.006

0.060

1214

33

0.004

1232

51

0.004

+ 0.000

4-5

401a

Salagnon - Essertines-sur-Yverdon

2.24

RURTrunk

0.005

0.051

4968

110

0.022

4986

128

0.023

+ 0.001

3-6

293d

Vuarrens - Champ de Vaud

2.44

RURColl

0.005

0.040

1104

99

0.006

1107

102

0.006

+ 0.000

2-7

414c

Fey - Carrefour 414c/439d

0.52

URBTrunkCit

0.005

0.057

3533

110

0.004

3537

114

0.004

+ 0.000

7-8

414c

Carrefour 414c/439d - Montandrey

2.33

RURTrunk

0.005

0.051

2705

77

0.013

2709

81

0.013

+ 0.000

8-9

414c

Montandrey - Villars-le-Terroir

1.07

RURTrunk

0.005

0.051

3312

121

0.008

3316

125

0.008

+ 0.000

9 - 10

401a

Villars-le-Terroir - Echallens

1.67

RURTrunk

0.005

0.051

9937

199

0.033

9941

203

0.033

+ 0.000

1 - 11

436d

Usine - Carrefour 436d/501b

0.55

RURColl

0.005

0.040

1104

44

0.001

1137

77

0.001

+ 0.000

11 - 12

501b

Carrefour 436d/501b - Carrefour de Dommartin

2.05

RURTrunk

0.005

0.051

3036

55

0.012

3058

77

0.013

+ 0.001

12- 13

501b

Carrefour de Dommartin - Carrefour 501b/440d

1.59

RURTrunk

0.005

0.051

3202

55

0.010

3224

77

0.010

+ 0.000

13 - 14

440d

Carrefour 501b/440d - Poliez-le-Grand

1.46

RURColl

0.005

0.040

2595

44

0.007

2608

57

0.007

+ 0.000

14 - 10

440c

Poliez-le-Grand - Echallens

2.54

RURTrunk

0.005

0.051

6680

155

0.034

6693

168

0.035

+ 0.001

13 - 15

501b

Carrefour 501b/440d - Carrefour 501b/441d

0.95

RURTrunk

0.005

0.051

1987

11

0.004

1996

20

0.004

+ 0.000

15 - 16

501b

Carrefour 501b/441d - Carrefour 501b/563d

1.26

RURTrunk

0.005

0.051

2208

33

0.005

2217

42

0.006

+ 0.001

16 - 17

501b

Carrefour 501b/563d - Bottens

0.90

RURTrunk

0.005

0.051

3257

44

0.006

3266

53

0.006

+ 0.000


Peyres-Possens Marnière de « Plan Champ » Trafic routier : émissions de particules

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-9.5b

SITUATION FUTURE - 2015 - SANS PROJET SITUATION FUTURE - 2015 - AVEC PROJET

Dénomination du tronçon

Longueur du tronçon [km]

Condition de circulation MICET

Coefficient Coefficient d'émission VT d'émission PL [g/km] [g/km]

TJM TOTAL 2015 sans projet [vhc/j]

TJM PL 2015 sans projet [vhc/j]

Emissions annuelles particules [t/an]

TJM TOTAL 2015 avec projet [vhc/j]

TJM TOTAL 2015 avec projet [vhc/j]

Emissions annuelles particules [t/an]

Delta émissions annuelles particules [t/an]

Tronçon

Route

11 - 18

501b

Peyres-Possens

0.55

URBTrunkCit

0.005

0.057

3864

88

0.004

3875

99

0.004

+ 0.000

18 - 19

501b

Carrefour 501b/543d - Moulin de l'Augine

1.88

RURTrunk

0.005

0.051

2208

33

0.008

2211

36

0.008

+ 0.000

18 - 20

543d

Carrefour 501b/543d - Carrefour 543d/546d

1.34

RURColl

0.005

0.040

1767

55

0.005

1776

64

0.005

+ 0.000

20 - 21

543d

Carrefour 543d/546d - Carrefour 543d/542d

0.64

RURColl

0.005

0.040

1601

55

0.002

1610

64

0.002

+ 0.000

21 - 22

543d

Carrefour 543d/542d - Moudon

5.90

RURCollS

0.005

0.045

1601

55

0.020

1610

64

0.020

+ 0.000

Total

0.223

Total

0.229

+ 0.006

TJM

trafic journalier moyen

vhc/j

véhicule par jour

PL

poids lourds


Peyres-Possens Marnière de « Plan Champ » Trafic routier : émissions de CO2

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-9.6a

SITUATION ACTUELLE - 2012

TJM PL 2012 [vhc/j]

Emissions annuelles CO2 [t/an]

1040

42

136

625.832

936

52

248

162.661

731.774

1144

31

85

RURTrunk

144.598

584.679

4682

104

568

2.44

RURColl

148.077

622.654

1040

94

153

Fey - Carrefour 414c/439d

0.52

URBTrunkCit

151.046

731.916

3329

104

100

414c

Carrefour 414c/439d - Montandrey

2.33

RURTrunk

144.598

584.679

2549

73

324

8-9

414c

Montandrey - Villars-le-Terroir

1.07

RURTrunk

144.598

584.679

3121

114

184

9 - 10

401a

Villars-le-Terroir - Echallens

1.67

RURTrunk

144.598

584.679

9364

187

845

1 - 11

436d

Usine - Carrefour 436d/501b

0.55

RURColl

148.077

622.654

1040

42

33

11 - 12

501b

Carrefour 436d/501b - Carrefour de Dommartin

2.05

RURTrunk

144.598

584.679

2861

52

316

12- 13

501b

Carrefour de Dommartin - Carrefour 501b/440d

1.59

RURTrunk

144.598

584.679

3017

52

258

13 - 14

440d

Carrefour 501b/440d - Poliez-le-Grand

1.46

RURColl

148.077

622.654

2445

42

197

14 - 10

440c

Poliez-le-Grand - Echallens

2.54

RURTrunk

144.598

584.679

6294

146

868

13 - 15

501b

Carrefour 501b/440d - Carrefour 501b/441d

0.95

RURTrunk

144.598

584.679

1873

10

95

15 - 16

501b

Carrefour 501b/441d - Carrefour 501b/563d

1.26

RURTrunk

144.598

584.679

2081

31

141

16 - 17

501b

Carrefour 501b/563d - Bottens

0.90

RURTrunk

144.598

584.679

3069

42

148

Longueur du tronçon [km]

Condition de circulation MICET

Usine - Fey

2.33

RURCollS

145.933

625.832

436d

Fey - Vuarrens

4.62

RURCollS

145.933

3-4

429d

Vuarrens - Salagnon

1.20

URBDistr

4-5

401a

Salagnon - Essertines-sur-Yverdon

2.24

3-6

293d

Vuarrens - Champ de Vaud

2-7

414c

7-8

Tronçon

Route

1-2

436d

2-3

Dénomination du tronçon

Coefficient Coefficient TJM TOTAL d'émission VT d'émission PL 2012 [g/km] [g/km] [vhc/j]


Peyres-Possens Marnière de « Plan Champ » Trafic routier : émissions de CO2

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-9.6a

SITUATION ACTUELLE - 2012

TJM PL 2012 [vhc/j]

Emissions annuelles CO2 [t/an]

3641

83

115

584.679

2081

31

210

148.077

622.654

1665

52

125

RURColl

148.077

622.654

1509

52

55

RURCollS

145.933

625.832

1509

52

496

Total

5701

Longueur du tronçon [km]

Condition de circulation MICET

Peyres-Possens

0.55

URBTrunkCit

151.046

731.916

501b

Carrefour 501b/543d - Moulin de l'Augine

1.88

RURTrunk

144.598

18 - 20

543d

Carrefour 501b/543d - Carrefour 543d/546d

1.34

RURColl

20 - 21

543d

Carrefour 543d/546d - Carrefour 543d/542d

0.64

21 - 22

543d

Carrefour 543d/542d - Moudon

5.90

Tronçon

Route

11 - 18

501b

18 - 19

Dénomination du tronçon

TJM

trafic journalier moyen

vhc/j

véhicule par jour

PL

poids lourds

Coefficient Coefficient TJM TOTAL d'émission VT d'émission PL 2012 [g/km] [g/km] [vhc/j]


Peyres-Possens Marnière de « Plan Champ » Trafic routier : émissions de CO2

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-9.6b

SITUATION FUTURE - 2015 - SANS PROJET SITUATION FUTURE - 2015 - AVEC PROJET

Emissions TJM PL 2015 sans projet annuelles CO2 [vhc/j] [t/an]

TJM TOTAL 2015 avec projet [vhc/j]

Delta TJM TOTAL Emissions émissions 2015 avec annuelles CO2 annuelles CO2 projet [t/an] [vhc/j] [t/an]

Condition de circulation MICET

Usine - Fey

2.33

RURCollS

138.299

620.777

1104

44

137

1128

68

144

+7

436d

Fey - Vuarrens

4.62

RURCollS

138.299

620.777

994

55

251

1014

75

262

+ 11

3-4

429d

Vuarrens - Salagnon

1.20

URBDistr

154.398

724.468

1214

33

86

1232

51

89

+3

4-5

401a

Salagnon - Essertines-sur-Yverdon

2.24

RURTrunk

136.981

578.942

4968

110

573

4986

128

577

+4

3-6

293d

Vuarrens - Champ de Vaud

2.44

RURColl

140.371

618.514

1104

99

156

1107

102

157

+1

2-7

414c

Fey - Carrefour 414c/439d

0.52

URBTrunkCit

143.618

725.677

3533

110

102

3537

114

102

+0

7-8

414c

Carrefour 414c/439d - Montandrey

2.33

RURTrunk

136.981

578.942

2705

77

327

2709

81

328

+1

8-9

414c

Montandrey - Villars-le-Terroir

1.07

RURTrunk

136.981

578.942

3312

121

186

3316

125

186

+0

9 - 10

401a

Villars-le-Terroir - Echallens

1.67

RURTrunk

136.981

578.942

9937

199

852

9941

203

852

+0

1 - 11

436d

Usine - Carrefour 436d/501b

0.55

RURColl

140.371

618.514

1104

44

33

1137

77

35

+2

11 - 12

501b

Carrefour 436d/501b - Carrefour de Dommartin

2.05

RURTrunk

136.981

578.942

3036

55

319

3058

77

324

+5

12- 13

501b

Carrefour de Dommartin - Carrefour 501b/440d

1.59

RURTrunk

136.981

578.942

3202

55

260

3224

77

264

+4

13 - 14

440d

Carrefour 501b/440d - Poliez-le-Grand

1.46

RURColl

140.371

618.514

2595

44

199

2608

57

201

+2

14 - 10

440c

Poliez-le-Grand - Echallens

2.54

RURTrunk

136.981

578.942

6680

155

874

6693

168

878

+4

13 - 15

501b

Carrefour 501b/440d - Carrefour 501b/441d

0.95

RURTrunk

136.981

578.942

1987

11

95

1996

20

96

+1

15 - 16

501b

Carrefour 501b/441d - Carrefour 501b/563d

1.26

RURTrunk

136.981

578.942

2208

33

142

2217

42

143

+1

16 - 17

501b

Carrefour 501b/563d - Bottens

0.90

RURTrunk

136.981

578.942

3257

44

149

3266

53

150

+1

Route

1-2

436d

2-3

Dénomination du tronçon

Coefficient Coefficient d'émission VT d'émission PL [g/km] [g/km]

TJM TOTAL 2015 sans projet [vhc/j]

Longueur du tronçon [km]

Tronçon


Peyres-Possens Marnière de « Plan Champ » Trafic routier : émissions de CO2

IMPACT-CONCEPT S.A.

Annexe n° 317.1-9.6b

SITUATION FUTURE - 2015 - SANS PROJET SITUATION FUTURE - 2015 - AVEC PROJET

Emissions TJM PL 2015 sans projet annuelles CO2 [vhc/j] [t/an]

TJM TOTAL 2015 avec projet [vhc/j]

Delta TJM TOTAL Emissions émissions 2015 avec annuelles CO2 annuelles CO2 projet [t/an] [vhc/j] [t/an]

Condition de circulation MICET

Peyres-Possens

0.55

URBTrunkCit

143.618

725.677

3864

88

116

3875

99

117

+1

501b

Carrefour 501b/543d - Moulin de l'Augine

1.88

RURTrunk

136.981

578.942

2208

33

212

2211

36

212

+0

18 - 20

543d

Carrefour 501b/543d - Carrefour 543d/546d

1.34

RURColl

140.371

618.514

1767

55

127

1776

64

128

+1

20 - 21

543d

Carrefour 543d/546d - Carrefour 543d/542d

0.64

RURColl

140.371

618.514

1601

55

55

1610

64

56

+1

21 - 22

543d

Carrefour 543d/542d - Moudon

5.90

RURCollS

138.299

620.777

1601

55

501

1610

64

507

+6

Total

5752

Total

5808

+ 56

Route

11 - 18

501b

18 - 19

Dénomination du tronçon

TJM

trafic journalier moyen

vhc/j

véhicule par jour

PL

poids lourds

Coefficient Coefficient d'émission VT d'émission PL [g/km] [g/km]

TJM TOTAL 2015 sans projet [vhc/j]

Longueur du tronçon [km]

Tronçon


Annexe n째317.1-9.7


ANNEXE N° 317.1-10

PAYSAGE

317.1-10.1 317.1-10.2

Objets naturels et contraintes recensées au 1:10'000 Modélisation 3D


MORANDI Frères SA Commune de Peyres-Possens

MARNIERE DE “PLAN CHAMP” Sites PDCar n° 1223-101

OBJETS NATURELS ET COTRAINTES RECENSEES 1 : 10'000

543000

544000

169000

169000

N

543000

544000

Périmètre du plan d'extraction et de la demande simultanée de permis d’exploiter

Plan sectoriel sites - contraintes naturelles (sites naturels et paysages à protéger)

Périmètre de l’exploitation

Plan sectoriel sites - contraintes naturelles (élements de paysage d'une beauté particulière)

Inventaire des monuments naturels et des sites: objet n°146; cours partiel de la Mentue et de ses affluents.

Région archéologique

Chemins de randonnée pédestre

I M PA C T – C O N C E P T S A Environnement Géologie Eau Energie

Annexe 317.1-10.1 Format A4

Date 26.06.2012

Dessin AM

Visa CS


MORANDI Frères SA Commune de Peyres-Possens

MARNIERE DE “PLAN CHAMP”

Vue A : situation actuelle Vue B : situation juste avant l’ouverture de l’exploitation (haie plantée)

Sites PDCar n° 1223-101

Vue C : situation en cours d’exploitation (croissance du cordon boisé)

Vue A

542000

170000

Vue E : situation finale, après comblement

( !

543000

544000

545000

1

170000

MODELISATION 3D Vue d’avion 1 : 25'000

Vue D : situation en fin d’exploitation

N

169000

2

169000

( !

Vue C

( !

4

168000

Vue B

3 ( !

5 6 7

! ( ( ! ( !

9

167000

( !

8

167000

( !

10

168000

( !

( !

542000

IM PACT – CO NCEPT SA Environnement Géologie Eau Energie

Vue D

Vue E

543000

Annexe 317.1-10.2a Format 64x29.7 cm

11

544000 Date 26.06.2012

545000 Dessin AM

Visa CS


MORANDI Frères SA Commune de Peyres-Possens

MARNIERE DE “PLAN CHAMP”

Vue A : situation actuelle Vue B : situation juste avant l’ouverture de l’exploitation (haie plantée)

Sites PDCar n° 1223-101

Vue C : situation en cours d’exploitation (croissance du cordon boisé)

Vue A

170000

Vue E : situation finale, après comblement

542000

543000

544000

545000

1

170000

MODELISATION 3D Point de vue n°1 1 : 25'000

Vue D : situation en fin d’exploitation

N

169000

2

169000

( !

Vue C

( !

4

168000

Vue B

3 ( !

5 6 7

! ( ( ! ( !

9

167000

( !

8

167000

( !

10

168000

( !

( !

542000

IM PACT – CO NCEPT SA Environnement Géologie Eau Energie

Vue D

Vue E

543000

Annexe 317.1-10.2b Format 64x29.7 cm

11

544000 Date 26.06.2012

545000 Dessin AM

Visa CS


MORANDI Frères SA Commune de Peyres-Possens

MARNIERE DE “PLAN CHAMP”

Vue A : situation actuelle Vue B : situation juste avant l’ouverture de l’exploitation (haie plantée)

Sites PDCar n° 1223-101

Vue C : situation en cours d’exploitation (croissance du cordon boisé)

Vue A

542000

170000

Vue E : situation finale, après comblement

( !

543000

544000

545000

1

170000

MODELISATION 3D Point de vue n°2 1 : 25'000

Vue D : situation en fin d’exploitation

N

169000

169000

2

Vue C

( !

4

168000

Vue B

3 ( !

5 6 7

! ( ( ! ( !

9

167000

( !

8

167000

( !

10

168000

( !

( !

542000

IM PACT – CO NCEPT SA Environnement Géologie Eau Energie

Vue D

Vue E

543000

Annexe 317.1-10.2c Format 64x29.7 cm

11

544000 Date 26.06.2012

545000 Dessin AM

Visa CS


MORANDI Frères SA Commune de Peyres-Possens

MARNIERE DE “PLAN CHAMP”

Vue A : situation actuelle Vue B : situation juste avant l’ouverture de l’exploitation (haie plantée)

Sites PDCar n° 1223-101

Vue C : situation en cours d’exploitation (croissance du cordon boisé)

Vue A

542000

170000

Vue E : situation finale, après comblement

( !

543000

544000

545000

1

170000

MODELISATION 3D Point de vue n°3, sud de la haie 1 : 25'000

Vue D : situation en fin d’exploitation

N

169000

2

169000

( !

3

( !

4

5 6 7

! ( ( ! ( !

9

167000

( !

8

167000

( !

10

168000

Vue C 168000

Vue B

( !

( !

542000

IM PACT – CO NCEPT SA Environnement Géologie Eau Energie

Vue D

Vue E

543000

Annexe 317.1-10.2d Format 64x29.7 cm

11

544000 Date 26.06.2012

545000 Dessin AM

Visa CS


MORANDI Frères SA Commune de Peyres-Possens

MARNIERE DE “PLAN CHAMP”

Vue A : situation actuelle Vue B : situation juste avant l’ouverture de l’exploitation (haie plantée)

Sites PDCar n° 1223-101

Vue C : situation en cours d’exploitation (croissance du cordon boisé)

Vue A

542000

170000

Vue E : situation finale, après comblement

( !

543000

544000

545000

1

170000

MODELISATION 3D Point de vue n°3, nord de la haie 1 : 25'000

Vue D : situation en fin d’exploitation

N

169000

2

169000

( !

3

( !

4

5 6 7

! ( ( ! ( !

9

167000

( !

8

167000

( !

10

168000

Vue C 168000

Vue B

( !

( !

542000

IM PACT – CO NCEPT SA Environnement Géologie Eau Energie

Vue D

Vue E

543000

Annexe 317.1-10.2e Format 64x29.7 cm

11

544000 Date 26.06.2012

545000 Dessin AM

Visa CS


MORANDI Frères SA Commune de Peyres-Possens

MARNIERE DE “PLAN CHAMP”

Vue A : situation actuelle Vue B : situation juste avant l’ouverture de l’exploitation (haie plantée)

Sites PDCar n° 1223-101

Vue C : situation en cours d’exploitation (croissance du cordon boisé)

Vue A

542000

170000

Vue E : situation finale, après comblement

( !

543000

544000

545000

1

170000

MODELISATION 3D Point de vue n°4 1 : 25'000

Vue D : situation en fin d’exploitation

N

169000

2

169000

( !

( !

4

Vue C

( !

5 6 7

( !

9

167000

( !

8

167000

( !

10

168000

! ( ( !

168000

Vue B

3

( !

542000

IM PACT – CO NCEPT SA Environnement Géologie Eau Energie

Vue D

Vue E

543000

Annexe 317.1-10.2f Format 64x29.7 cm

11

544000 Date 26.06.2012

545000 Dessin AM

Visa CS


MORANDI Frères SA Commune de Peyres-Possens

MARNIERE DE “PLAN CHAMP”

Vue A : situation actuelle Vue B : situation juste avant l’ouverture de l’exploitation (haie plantée)

Sites PDCar n° 1223-101

Vue C : situation en cours d’exploitation (croissance du cordon boisé)

Vue A

542000

170000

Vue E : situation finale, après comblement

( !

543000

544000

545000

1

170000

MODELISATION 3D Point de vue n°5 1 : 25'000

Vue D : situation en fin d’exploitation

N

169000

2

169000

( !

Vue C

( !

5 4

168000

Vue B

3

6 7

! ( ( ! ( !

9

167000

( !

8

167000

( !

10

168000

( !

( !

542000

IM PACT – CO NCEPT SA Environnement Géologie Eau Energie

Vue D

Vue E

543000

Annexe 317.1-10.2g Format 64x29.7 cm

11

544000 Date 26.06.2012

545000 Dessin AM

Visa CS


MORANDI Frères SA Commune de Peyres-Possens

MARNIERE DE “PLAN CHAMP”

Vue A : situation actuelle Vue B : situation juste avant l’ouverture de l’exploitation (haie plantée)

Sites PDCar n° 1223-101

Vue C : situation en cours d’exploitation (croissance du cordon boisé)

Vue A

542000

170000

Vue E : situation finale, après comblement

( !

543000

544000

545000

1

170000

MODELISATION 3D Point de vue n°6 1 : 25'000

Vue D : situation en fin d’exploitation

N

169000

2

169000

( !

Vue C

( !

4

168000

Vue B

3 ( !

5 6 ( 7 ! ( !

9

167000

( !

8

167000

( !

10

168000

( !

( !

542000

IM PACT – CO NCEPT SA Environnement Géologie Eau Energie

Vue D

Vue E

543000

Annexe 317.1-10.2h Format 64x29.7 cm

11

544000 Date 26.06.2012

545000 Dessin AM

Visa CS


MORANDI Frères SA Commune de Peyres-Possens

MARNIERE DE “PLAN CHAMP”

Vue A : situation actuelle Vue B : situation juste avant l’ouverture de l’exploitation (haie plantée)

Sites PDCar n° 1223-101

Vue C : situation en cours d’exploitation (croissance du cordon boisé)

Vue A

542000

170000

Vue E : situation finale, après comblement

( !

543000

544000

545000

1

170000

MODELISATION 3D Point de vue n°7 1 : 25'000

Vue D : situation en fin d’exploitation

N

169000

2

169000

( !

Vue C

( !

4

168000

Vue B

3 ( !

5 6 7

( !

( !

9

167000

( !

8

167000

( !

10

168000

( !

( !

542000

IM PACT – CO NCEPT SA Environnement Géologie Eau Energie

Vue D

Vue E

543000

Annexe 317.1-10.2i Format 64x29.7 cm

11

544000 Date 26.06.2012

545000 Dessin AM

Visa CS


MORANDI Frères SA Commune de Peyres-Possens

MARNIERE DE “PLAN CHAMP”

Vue A : situation actuelle Vue B : situation juste avant l’ouverture de l’exploitation (haie plantée)

Sites PDCar n° 1223-101

Vue C : situation en cours d’exploitation (croissance du cordon boisé)

Vue A

542000

170000

Vue E : situation finale, après comblement

( !

543000

544000

545000

1

170000

MODELISATION 3D Point de vue n°8 1 : 25'000

Vue D : situation en fin d’exploitation

N

169000

2

169000

( !

Vue C

( !

4

168000

Vue B

3 5 6 7

! ( ( !

8

10

9

167000

( !

167000

( !

( !

168000

( !

( !

542000

IM PACT – CO NCEPT SA Environnement Géologie Eau Energie

Vue D

Vue E

543000

Annexe 317.1-10.2j Format 64x29.7 cm

11

544000 Date 26.06.2012

545000 Dessin AM

Visa CS


MORANDI Frères SA Commune de Peyres-Possens

MARNIERE DE “PLAN CHAMP”

Vue A : situation actuelle Vue B : situation juste avant l’ouverture de l’exploitation (haie plantée)

Sites PDCar n° 1223-101

Vue C : situation en cours d’exploitation (croissance du cordon boisé)

Vue A

542000

170000

Vue E : situation finale, après comblement

( !

543000

544000

545000

1

170000

MODELISATION 3D Point de vue n°9 1 : 25'000

Vue D : situation en fin d’exploitation

N

169000

2

169000

( !

Vue C

( !

4

168000

Vue B

3 ( !

5 6 7

! ( ( ! ( !

8

167000

9

167000

( !

10

168000

( !

( !

542000

IM PACT – CO NCEPT SA Environnement Géologie Eau Energie

Vue D

Vue E

543000

Annexe 317.1-10.2k Format 64x29.7 cm

11

544000 Date 26.06.2012

545000 Dessin AM

Visa CS


MORANDI Frères SA Commune de Peyres-Possens

MARNIERE DE “PLAN CHAMP”

Vue A : situation actuelle Vue B : situation juste avant l’ouverture de l’exploitation (haie plantée)

Sites PDCar n° 1223-101

Vue C : situation en cours d’exploitation (croissance du cordon boisé)

Vue A

542000

170000

Vue E : situation finale, après comblement

( !

543000

544000

545000

1

170000

MODELISATION 3D Point de vue n°10 1 : 25'000

Vue D : situation en fin d’exploitation

N

169000

2

169000

( !

Vue C

( !

4

168000

Vue B

3 ( !

5 6 7

! ( ( ! ( !

10

8

167000

9

167000

( !

168000

( !

( !

542000

IM PACT – CO NCEPT SA Environnement Géologie Eau Energie

Vue D

Vue E

543000

Annexe 317.1-10.2l Format 64x29.7 cm

11

544000 Date 26.06.2012

545000 Dessin AM

Visa CS


MORANDI Frères SA Commune de Peyres-Possens

MARNIERE DE “PLAN CHAMP”

Vue A : situation actuelle Vue B : situation juste avant l’ouverture de l’exploitation (haie plantée)

Sites PDCar n° 1223-101

Vue C : situation en cours d’exploitation (croissance du cordon boisé)

Vue A

542000

170000

Vue E : situation finale, après comblement

( !

543000

544000

545000

1

170000

MODELISATION 3D Point de vue n°11 1 : 25'000

Vue D : situation en fin d’exploitation

N

169000

2

169000

( !

Vue C

( !

4

168000

Vue B

3 ( !

5 6 7

! ( ( ! ( !

9

167000

( !

8

167000

( !

10

168000

( !

11

542000

IM PACT – CO NCEPT SA Environnement Géologie Eau Energie

Vue D

Vue E

543000

Annexe 317.1-10.2m Format 64x29.7 cm

544000 Date 26.06.2012

545000 Dessin AM

Visa CS

317.1-RI-01-RapportDImpact  

http://www.impact-concept.ch/TRANSFERT/317.1/317.1-RI-01-RapportDImpact.pdf

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you