Issuu on Google+

IMMOBILIER D'ENTREPRISE

CÔTE D'AZUR

LE LOGEMENT MOTEUR DE LA RELANCE ÉCONOMIQUE Supplément économique des Petites Affiches des Alpes-Maritimes


opriété r P a l à e l a sion Soci s e c c A ’ l à Aide

NOUVE AU

› Prêt Logement 06 :

nouvelle solution de financement avantageuse, en partenariat avec le Conseil Général des Alpes-Maritimes. Antibes

04 97 21 21 80

Cannes

04 92 99 58 68

Nice

04 97 03 80 50

fr

Crédit Foncier de France – Établissement prêteur – SA au capital de 806 319 000,50 € - 542 029 848 RCS Paris – Siège social : 19, rue des Capucines 75001 Paris – Bureaux et correspondance : 4, quai de Bercy, 94224 Charenton Cedex Intermédiaire d’assurance – Immatriculé à l’ORIAS sous le n°07 023 327. L’emprunteur dispose d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La vente est subordonnée à l’obtention du prêt et si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur devra rembourser à l’acheteur les sommes déjà versées (article L.312-5 du Code de la consommation). Aucun versement de quelque nature que ce soit ne peut être exigé d’un particulier avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent.

F00086 - 02/10 - Publicité et Médias - Dupont Photogravure

creditfoncier.


maire

Immo Côte d’Azur Supplément économique des Petites Affiches des Alpes Maritimes Numéro 3497 Du 26 mars au 1er avril 2010 Place du Palais 17 rue Alexandre Mari 06300 NICE Ont collaboré à ce supplément : Rédacteurs Alina Gavril (pages 6 à 15) Dominique Ruffat (pages 16 à 18) Création Graphique Henri Bouteiller

PRÊT LOGEMENT O6 4 5

Publicité : Anne Agulles Tél : 04 93 80 72 72 anne@petitesaffiches.fr Immo Côte d’Azur est imprimé par les Ets Ciais Imprimeurs/Créateurs « Imprimeurvert », sur un papier répondant aux normes FSC, PEFC et 100% recyclé. La rédaction décline toute responsabilité quant aux opinions formulées dans les articles, celles-ci n’engagent que leur auteur. Tous droits de reproduction et de traductions réservés pour tous supports et tous pays.

10

POLITIQUE DE L’HABITAT Interview d’Eric Ciotti, Président du Conseil Général 06

6

FACE À FACE

7

Jacques Olivier Hurbal, Président de la CECAZ Benjamin Mondou, Agence CENTURY 21

8

BANQUE POPULAIRE CÔTE D’AZUR CRÉDIT AGRICOLE  Le regard tourné vers le logement de demain

9

CRÉDIT FONCIER 10

Une campagne de communication d’envergure sur le prêt immobilier 06

ACTEURS DU LOGEMENT 12

Photographe Hugues Lagarde Contacter la Rédaction : Valérie Noriega Tél : 04 93 80 72 72 Fax : 04 93 80 73 00 valerie@petitesaffiches.fr www.immocotedazur.fr

4

14

15

16

12 18

CÔTE D’AZUR HABITAT  Construire de nouveaux quartiers pour un meilleur cadre de vie : Interview de Dominique Estrosi-Sassone

LOGIS FAMILIAL  Trois opérations majeures

LOGIAM des Alpes-Maritimes  Logiam Services, Pass Foncier et Parloniam

PROGRAMMES IMMOBILIERS - La Tour Odéon à Monaco - Coup de booster à Villefranche-sur-Mer

17

18

IMMO côte d’azur

>s o m -

Partie 1

éd ito

Partie 2

>

( O urs)

F00086 - 02/10 - Publicité et Médias - Dupont Photogravure

I

mmocôtedazur spécialisé dans l’immobilier d’entreprise et l’aménagement du territoire, se fait le relais des actions en faveur du logement des actifs. Quoi de plus normal me direz-vous, là où les entreprises fleurissent il faudra bien prétendre à y loger leurs actifs, si possible à moindre coût et de manière pérenne. En ce sens nous tenions à souligner dans ce numéro le formidable effort des institutionnels en l’occurrence le Conseil Général des Alpes-Maritimes, associé aux acteurs publics du logement, et une fois n’est pas coutume à un corollaire de sociétés privées, notamment les principaux établissements bancaires de la région pour le plus grand bénéfice des primo accédants à la propriété. La relance est donc pour nos institutions au prix de quelques sacrifices, aides, et grands projets d’aménagements. Le renouveau des communes passant souvent par le développement de l’immobilier afin d’éviter l’immobilisme. Il faudra tout de même garder à l’esprit que la richesse des territoires vient du produit des petites entreprises et de leurs services, et que l’aide des pouvoirs publics doit pouvoir appréhender les caractéristiques de notre région. Car si l’on a pour stratégie de promouvoir les vocations d’accès à la propriété, les TPE, PME, et artisans doivent également bénéficier d’une aide à la relance afin de pouvoir créer et maintenir des emplois durables. François-Xavier Ciais

BRÈVES Perspectives 2010 dans l’immobilier tertiaire et résidentiel

ÉCO-CONSTRUCTION Bouygues et Cari, deux entreprises bâtisseuses à énergie positive

édito / sommaire

3


>C

G 0 6

POLITIQUE DE L’HABITAT PRÊT LOGEMENT 06

NO UV EAle U prêt logement 06 remplace la subvention Lancé au mois de janvier 2010, riété ale à la Prop ession Soci il cc est réservé aux personnes bénéficiaires du prêt à taux zéro de l’Etat. Aide à l’A

pour l’accession à la propriété :

Le logement est un enjeu fondamental pour notre pays et notre département. Dans notre société moderne, › Prêt Logement 06 : offrir à tous la possibilité de se loger décemment est une question de respect de la dignité humaine, de

deetfinancement nouvelle solution lutte contre l’exclusion de maintien de la cohésion sociale. avantageuse partenariat avec leconcentrés sur la bande littorale, la situation des Alpes Maritimes se Avec plus, en d’un million d’habitants caractérise par une amplification des difficultés nationales, au premier rang desquelles des prix élevés de Conseil Général des Alpes-Maritimes.

l’immobilier, auxquelles s’ajoutent des facteurs locaux tels que la rareté du foncier constructible, la forte Cannes Nice et une activité touristique très développée conduisant à voir la multiplication des résidences 04 97 21 21 80 04 92 99 58 68 04 97 03 80 50 secondaires et de nombreux logements inoccupés la plupart du temps. Face à cette situation d’importants moyens financiers ont été consacrés par le Conseil Général 06 et ont creditfoncier.fr contribué à la construction, la réhabilitation ou l’acquisition de nombreux logements. Le nouveau dispositif Prêt logement 06 répond à une ambition majeure du département : faire des Alpes Maritimes un département de propriétaires. Crédit Foncier de France – Établissement prêteur – SA au capital de 806 319 000,50 € - 542 029 848 RCS Paris – Siège social : 19, rue des Capucines 75001 Paris – Bureaux et correspondance : 4, quai de Bercy, 94224 Charenton Cedex Intermédiaire d’assurance – Immatriculé à l’ORIAS sous le n°07 023 327.

I N TERVIEW

L’emprunteur dispose d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La vente est subordonnée à l’obtention du prêt et si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur devra rembourser à l’acheteur les sommes déjà versées (article L.312-5 du Code de la consommation). Aucun versement de quelque nature que ce soit ne peut être exigé d’un particulier avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent.

de Mr Eric CIOTTI, Président du Conseil Général et Député des Alpes-Maritimes CF Alpes 22x28.indd 1

F00086 - 02/10 - Publicité et Médias - Dupont Photogravure

Antibes attractivité

1. Suite à la mise en place du Prêt Logement 06, lié au Prêt Immobilier à taux 0, quels sont les éléments phares de la politique d’habitat du Conseil Général des Alpes-Maritimes ? 15/02/10 16:42:44

La politique de l’habitat menée par le Conseil général est articulée et développée autour de cinq axes  : le soutien à l’effort de production de logements sociaux (près de 4 000 logements neufs subventionnés entre 2005 et 2009) avec notamment la création de logements pour des publics ciblés tels que les étudiants ; la rénovation des centres anciens et des quartiers dégradés, tout particulièrement à travers les opérations de renouvellement urbain (près de 92 Me de subventions prévus au bénéfice des bailleurs sociaux et des collectivités); la remise sur le marché de logements vacants dans le parc public (participation aux opérations d’acquisition-améliorations et au programme exceptionnel de réhabilitation de Côte d’Azur Habitat) et privé (opération départementale dans le cadre du «  plan de cohésion sociale  »)  ; l’amélioration de l’habitat en zone rurale (plus de 3  300 logements subventionnés sur la période)  ; l’aide à l’accession à la propriété (près de 11 000 logements aidés entre 2005 et 2009), qui est l’objectif du dispositif Prêt Logement 06.   Depuis plusieurs années, nous avons consacré d’importants moyens financiers à cette politique : 168,7 Me de crédits ont été engagés entre 2005 et 2009 et ont contribué à la construction, la réhabilitation ou l’acquisition de 32 230 logements.

IMMO côte d’azur

2. À votre avis, quand visualiserons-nous les effets de cette relance sur les concitoyens par le plan logement ?

4

Les effets sont déjà visibles à travers les différents chantiers du plan de relance pour l’emploi. Dans le secteur du logement, 236 chantiers ont été relancés ou accélérés en 2009, ce qui représente 366 Me investis directement ou générés par l’intervention du Département. Cette intervention concerne principalement les différentes opérations de rénovation urbaine à Nice et à Grasse.

interview

3. Des aides financières ont été accordées aux bailleurs en 2009, pour un montant de plus de 20 Millions d’Euros. Ces montants vont-ils évoluer en 2010, et quels seront les principaux bénéficiaires de cet appui financier ? Pour 2010, le programme « Aide à la pierre » est doté de 50 Me en autorisation de programme et 36 Me en crédits de paiement. Au regard de ce dernier montant, 32 Me sont prévus pour les organismes constructeurs : 15 Me au titre des différentes aides prévues par la réglementation départementale, 15 Me pour les opérations de rénovation urbaine, 2 Me pour le programme de réhabilitations de Côte d’Azur Habitat.   4. Avec vos actions, et principalement celles sur le logement, avez-vous le sentiment que les entreprises soient aujourd’hui sensibilisées à la reprise, et concrètement acteurs de celle-ci ? La reprise progressive de l’économie correspond à nos attentes et à celles des entreprises. C’est bien évidemment synonyme d’une évolution aussi bien heureuse qu’encourageante. L’accélération de l’activité au sein du secteur du logement fait partie du flot naturel de la reprise économique. Il y a aujourd’hui des éléments objectifs qui plaident en faveur de cette reprise. La consommation des ménages montre des signes de dynamisme, les entrepreneurs osent. En ce qui concerne nos actions en faveur du logement, dans un contexte économique et budgétaire nouveau, il est apparu nécessaire de rationaliser l’intervention départementale en faveur de l’accession à la propriété, en substituant au dispositif de subvention, la bonification d’un prêt à l’acquisition dont le montant maximum est de 15 000 e, et ce à compter du 1er janvier 2010. Ce prêt est accordé par les établissements de crédits sur leurs ressources propres, complémentaire au Prêt à Taux Zéro (PTZ) mis en place par l’État, et dont les intérêts (hors assurance et frais de dossier) sont bonifiés par le Conseil Général. Son montant est plafonné à 15 000 e, remboursable sur 5, 10 ou 15 ans. Ce nouveau dispositif s’appuie sur un partenariat avec les établissements de crédits du département. Cette action témoigne de l’esprit qui anime notre politique du logement : celui du partenariat avec les banques, mais aussi avec les organismes constructeurs, avec les bailleurs sociaux, avec les collectivités, avec les associations, avec les services de l’Etat.


5. Le Conseil Général applique une forte politique de construction de logement, en parallèle beaucoup d’appartement restent vacants, du reste pour la plupart, lieux de squats et d’insalubrité, qu’elle est votre analyse sur ce problème récurrent dans les grandes métropoles ? Malgré la pénurie de logements en dépit des efforts de construction, la vacance reste importante  : au niveau national, l’INSEE estime à environ 2 millions le nombre de logements vacants, soit 6 % du parc. Dans les Alpes-Maritimes, les estimations sont très variables selon les sources et se situent entre 10 000 et 60 000 logements vacants.

dans le parc privé, par l’opération départementale menée dans le cadre du « plan de cohésion sociale » (655 logements subventionnés entre 2005 et 2009) ; dans le parc public, le Département participe au programme de réhabilitations de Côte d’Azur Habitat qui prévoit notamment la réfection totale d’au moins 250 logements vacants. Côte d’Azur Habitat, qui est le principal bailleur social des Alpes Maritimes, voit d’ailleurs diminuer le nombre de ses logements vacants (892 en 2005, 750 en 2008) et de ses squats (155 en 2005, 77 en 2008). 6. On parle d’une politique de logement particulièrement efficace depuis votre élection au Conseil Général, il y a un peu plus d’un an. Par contre, l’accueil des enfants dans les crèches reste un sujet sensible. Quelle position affichez-vous par rapport à ce sujet ? Multi-accueil, crèches collectives, crèches familiales, haltes-garderies, jardins d’enfants, assistants maternels, le Conseil Général contribue au développement de modes d’accueil des jeunes enfants de qualité afin d’offrir aux parents le plus grand choix possible. Pour que cette mission soit une réussite, nous veillons également à ce que les différentes structures soient parfaitement adaptées aux besoins des jeunes enfants et aux demandes des parents. Notre rôle  est d’informer, contrôler et suivre les établissements. Prendre en charge l’agrément, la formation et le suivi des assistantes maternelles… font également partie des missions du Conseil Général. Enfin, au-delà de nos obligations, nous nous sommes engagés à soutenir financièrement les structures de moins de 60 places gérées par des associations ou par des communes de moins de 10  000 habitants. Ces structures sont le plus souvent municipales ou associatives. Elles sont soumises à des règles de qualités d’accueil et de sécurité définies par la loi. 7. Immobilier et technologie. Pour le Conseil Général, y a-t-il des prospectives de construction « propre », et/ou un cadre défini en matière d’immobilier innovant (domotique, automatisme, bâtiments passifs, écologique, ENR, ou autres) pour les prochaines années ? En ce qui concerne les projets propres, un grand projet de restructuration du Centre administratif est envisagé. Compte tenu des locaux que nous louons à l’extérieur du centre, de la faible rentabilité des surfaces bâties, des bâtiments énergivores et de leur fragilité sismique, de la nécessité de redonner une

image de l’entrée de ville et de l’éco vallée, il est envisagé de densifier (regroupement des services) et recomposer le site afin de le rendre plus lisible, reconstruire un site à énergie positive, protéger et mettre en valeur l’environnement (parc naturel le long du var), conférer au Centre Adminsitratif une dimension urbaine forte. 8. D’autre part, que pouvez-vous nous confier sur les projets validés qui sont à venir dans le domaine de la santé sur notre département ? L’appel à projets santé est l’illustration de notre politique volontariste en matière de Santé. Lancé en 2006 et compte tenu de l’intérêt pour les équipes médicales et scientifiques de notre département mais également et surtout pour les patients des AlpesMaritimes qui bénéficient ainsi de toute la technologie de pointe acquise par les établissements de soins, il est apparu opportun de renouveler cette initiative en 2010 qui sera financée à hauteur de 3 Me. Il va permettre d’apporter un soutien financier à l’acquisition d’équipements dédiés à la recherche médicale et aux matériels de pointe en matière de dépistage, diagnostic et traitement pour les équipes médicales et scientifiques du département. Les domaines concernés sont les innovations techniques ou technologiques dans le domaine sanitaire ou médico-social ainsi que la lutte contre le cancer et contre la maladie d’Alzheimer. Cet appel à projet est indissociable de nos actions de proximité en matière de prévention et de soins. D’autre part, le Conseil Général relaie et renforce au plan départemental les grandes orientations nationales : lutte contre le cancer, le Conseil Général prend en charge le dépistage organisé du cancer du sein depuis 20 ans, du cancer colo-rectal, du cancer du col de l’utérus et du mélanome. Dans le cadre de la prévention du cancer du col de l’utérus, nous avons lancé dernièrement une campagne de vaccination départementale avec gratuité du vaccin pour les jeunes filles de 14 ans. Le Conseil Général prend en charge la part noncouverte par l’assurance maladie. La collectivité est fortement engagée dans la lutte contre la maladie d’Alzheimer, la lutte contre les addictions : tabagisme et drogue. Parallèlement à ces actions, nous facilitons l’installation de jeunes médecins, sages femmes, infirmiers et kinésithérapeutes dans le haut pays au travers de bourses d’études et d’aide à l’installation. Le Conseil Général a développé un réseau départemental de télémédecine permettant aux professionnels de santé du moyen et haut pays d’accéder aux centres de ressources et de compétences et d’échanger entre eux sur des problématiques communes. Nous soutenons les projets issus du Pôle d’excellence rurale « santé et technologies », et notamment la remise de e-valises médicalisées aux médecins généralistes du haut-pays.

IMMO côte d’azur

Le Conseil Général intervient pour la remise sur le marché de ces logements vacants :

interview

5


>

F a c e 

à Face

QUAND LE BANQUIER RENCONTRE

Banquiers et agents immobiliers sont les deux interlocuteurs privilégiés des primo-accédants pour l’obtention d’un prêt immobilier : ils interviennent chacun pour conseiller, accompagner, orienter les futurs acquéreurs lors de leur premier choix d’achat immobilier. La mise en place du Prêt Logement 06 par le Conseil Général au 1er janvier 2010 est une nouvelle opportunité pour ces deux acteurs de valoriser et de faire évoluer leurs compétences. Jacques-olivier Hurbal, membre du Directoire de la Caisse d’Épargne Côte d’Azur et Benjamin Mondou, représentant l’agence immobilière Century 21 Lafage, réunis pour l’occasion autour d’une même table, ont accepté de nous expliquer leurs rôles respectifs tout autant que leurs relations croisées dans l’accompagnement des primo-accédants aux crédits immobiliers. « Nous sommes le premier financeur du Conseil Général des Alpes Maritimes » précise le porte-parole de la Caisse d’Epargne, Jacques-olivier Hurbal. L’implication active de la CECAZ dans le Prêt Immobilier 06 s’explique par une volonté historique de la banque d’accompagner le Conseil Général dans toutes ses démarches. Métier oblige, l’agent immobilier Benjamin Mondou s’interroge sur le montant des aides accordées : « ces aides sont-elles plus importantes ? » : la réponse du banquier ne tarde pas , « le prêt est attribué aux personnes éligibles au prêt à taux zéro, sur une durée de 5, 10 ou 15 ans, pour un montant maximal de 15 000 euros ». « Même si cette mesure prive une certaine clientèle haut de gamme, elle vient à l’aide des primo-accédants  » reconnait l’agent immobilier. Benjamin Mondou deviendra grâce à cette rencontre, l’espion de ses clients : il découvre des chiffres en exclusivité qui dévoilent une activité bancaire intense. Avec un cachet moyen de crédit de 120 000 euros, la CECAZ réalise entre 8 000 et 10 000 crédits par an. Cela dans la mesure où les prix « n’ont pas forcément baissé » essaye de nous convaincre M. Mondou.

Mais où est passée la crise  ? L’immobilier reprend, la banque retrouve ses clients, la morosité des transactions semble éloignée du soleil azuréen. Pour faire face aux peurs des clients, la banque entretient, parfois dans l’ombre, des relations privilégiées avec les professionnels de l’immobilier. Ces derniers se doivent d’être des conseillers en amont, en orientant les clients sur le choix de l’établissement bancaire.

IMMO côte d’azur

Finalement comment se construit la communication entre les deux acteurs principaux de la chaîne de crédit immobilier ?  Évasif, Benjamin Mondou laisse la parole à Jacques-Olivier Hurbal : « les relations de communication sont de plusieurs natures, celle avec les apporteurs d’affaires et celles avec les courtiers. Le partenariat reste le moyen le plus adéquat pour entretenir des liens confidentiels avec tous les acteurs ». Conclusion ? Les meilleures affaires se font à deux : un financier et un conseiller pour aider le futur acquéreur dans ses démarches d’acquisition d’un bien et ce dans son intérêt. Comment alors se partager les tâches ? « La banque se dirige de plus en plus vers notre métier » remarque Benjamin Mondou, c’est un modèle construit depuis quelque temps dans notre pays.

6

face à face

© H. Lagarde

« Les meilleures affaires se font à deux »

Jacques-Olivier Hurbal, Membre du Directoire de la Caisse d’Epargne Côte d’Azur

La CECAZ en chiffres > 50 dossiers en cours pour le Prêt Immobilier 06 (depuis début Janvier 2010) > 380 M d’e pour accompagner le Conseil Général des Alpes-Maritimes à travers le Plan de Relance > 10 000 crédits de logement accordés annuellement

L


Century 21 en quelques mots Présent sur Nice depuis plus de 25 ans, Century 21 Lafage Transactions fait partie d’un groupe national et international, étalé sur 8 500 agences à l’international et disposant de 142 000 collaborateurs. En France, plus de 900 agences et 6 000 collaborateurs se regroupent autour de cette enseigne.

L’AGENT IMMOBILIER L’offensive des banques dans l’immobilier

© H. Lagarde

Les Alpes Maritimes ont fait le choix audacieux d’une nouvelle stratégie visant l’accessibilité à la propriété du plus grand nombre. Et les banques, elles aussi, se lancent un nouveau défi, celui de capter et fidéliser de nouveaux clients grâce à de nouveaux services immobiliers. Il y a 10 ans, ce type de partenariat aurait sûrement été voué à l’échec. Aujourd’hui, les pôles immobiliers bancaires mettent en œuvre les synergies inter-métiers : la logique étant de répondre à l’ensemble des besoins de leurs clientèles, tant de particuliers que d’entreprises. Et ce d’autant plus que les établissements bancaires s’appuient sur deux avantages  : une maîtrise de réseaux d’agences importante et une base de clients captifs conséquents. En 2007, suite à la signature d’un accord avantageux, la Caisse d’Épargne et le promoteur immobilier Nexity devenaient ainsi le premier pôle immobilier de France. Aujourd’hui le groupe Caisse d’Épargne détient 38.2% de Nexity. Ainsi constitué, Nexity sera le premier acteur français intégrant toute la gamme des métiers de l’immobilier. Il représente plus de 1 400 agences immobilières, 960 000 logements gérés et 6 000 collaborateurs. Même si les rumeurs circulent concernant une éventuelle séparation des deux entités, le pôle immobilier a su laisser une empreinte durable dans le territoire miné de l’immobilier.

À votre disposition, 4 agences entre le Port de Nice et Saint Jean Cap Ferrat : > Agences de Nice, 2 Bd Maeterlinck pour la transactions, et 4 Bd Maeterlinck pour la location, gestion, syndic > Agence de Villefranche Sur Mer, 13 Avenue Sadi Carnot > Agence de Beaulieu Sur Mer, 12 Avenue du Marechal Foch

IMMO côte d’azur

Benjamin Mondou, Représentant de l’Agence Century 21 Lafage

face à face

7


>  CARencontre / BPCA

LE REGARD TOURNÉ VERS LE LOGEMENT DE DEMAIN

Rencontre avec les dirigeants des deux principaux établissements bancaires du département : Alain Paillet, représentant le Crédit Agricole, et Patrick Anton, la Banque Populaire Côte d’Azur La chute du marché immobilier va-t-elle s’accentuer ? Le logement va-t-il profiter du plan de relance du gouvernement ? Alain Paillet, Directeur des Assurances et des Crédits pour le Crédit Agricole, et Patrick Anton, Directeur Général Adjoint de la BPCA répondent aux questions liées au logement.

CRÉDIT AGRICOLE

V

Résultat ? Une fin d’année marquée par une augmentation des rythmes de production de prêts de logement habitat, se situant parmi les plus hauts des six dernières années. Alain Paillet apporte une petite précision, « au niveau interne nous avons eu des mutations d’emploi, mais à aucun moment des disponibilités ». Jamais en campagne sur un seul produit, le Crédit Agricole propose un accompagnement répondant le plus possible aux vrais besoins exprimés par les clients. Grâce à cette stratégie, le dirigeant nous confie qu’en aucun cas, la crise n’aura de répercussions sur l’activité quotidienne. C’est un management quotidien et difficile que le Crédit Agricole souhaite imposer dans la relation conseiller / client. Implanté notamment dans le service des professionnels, le Crédit Agricole se démarque aujourd’hui par une production de crédits quasi égale à celle enregistrée en début de 2009. Aux côtés du Conseil Général des Alpes-Maritimes, l’établissement bancaire se mobilise pour des propositions plus qu’avantageuses pour les primo-accédants : par le biais de leur propre agence immobilière et par la mise en place d’un taux « révisable mais toujours très bas ». L’originalité de cet établissement se traduit par le déploiement de son soutien vers les acteurs institutionnels qui « rendent possible l’accès à de nouveaux produits ». De nouveaux services en 2009 Depuis 2001, le Crédit Agricole développe un vrai projet d’entreprise qui permet de piloter des mutations importantes, notamment dans la dimension «  Service aux clients  ». Dans ce cadre, l’année dernière a été marquée par le lancement de deux nouveaux produits dans la trésorerie d’entreprises, toujours en étroite collaboration avec les institutions locales : un service d’affacturage (technique de gestion financière) et un deuxième d’ouverture de crédit cyclique. Côté immobilier, le Crédit Agricole garde le cap sur le rôle du « Square Habitat » dans le fonctionnement de cette caisse régionale : en 2006, la Banque déclare ne pas avoir pour objectif de venir concurrencer les agents immobiliers sur leur propre terrain. Mais la nouvelle agence immobilière propre à la Banque s’implante rapidement dans le Top 10 des groupes d’agences immobilières.

IMMO côte d’azur

Aujourd’hui, la forte synergie agences immobilières/agences bancaires génère une importante masse de profits en terme de résultats et de gain d’une nouvelle clientèle.

8

rencontre

© H. Lagarde

u les circonstances économiques, Alain Paillet s’autorise à dire que le Crédit Agricole a su très vite dépasser la chute importante de l’activité du crédit enregistrée en 2009…grâce à une « gestion de l’instabilité » mise en place devant le manque de confiance des clients.

Alain Paillet, Directeur des Assurances et des Crédits pour le Crédit Agricole Provence Côte d’Azur

Immo Côte d’Azur : Quelles sont les actions concrètes pour le logement des primo-accédants ? Alain Paillet : Avec des tarifs bancaires modérés et une vigilance sur les barèmes des crédits, notre démarche est d’approprier nos offres aux besoins des clients. A titre informatif, nous avons gagné 50 000 nouveaux clients l’année dernière. Nous nous sommes lancés dans l’immobilier, ayant une propre agence immobilière, Square Habitat. Motif  : nos clients avaient besoin d’une certification et d’une garantie dans leurs démarches de logement. Une opération qui apporte, en amont, des solutions pour l’obtention d’un Prêt logement. Notre offre concrète est celle d’un taux de crédit révisable, mais toujours très bas, pouvant aller à une augmentation maximale de 1%, quelque soit le niveau des index de référence. Nous considérons que nous avons une grande responsabilité en termes de partenariats avec les agences immobilières. Avec Square Habitat, nous avons obligatoirement une réponse pour toutes les questions liées au logement. Au-delà du prix, les clients recherchent en permanence la confiance. Concernant le prêt immobilier, il faut noter que le Crédit Agricole a depuis des années, une place importante dans la distribution du Prêt à Taux Zéro de l’Etat, créé dans le Plan de Relance national. Quand les collectivités locales ont pris des initiatives, comme le Prêt immobilier 06, nous avons répondu « présents », parce que nous savons faire  ! Ces besoins de logement sont très importants dans le département, notre rôle étant d’apporter de nouveaux services et de construire les meilleurs montages possibles. C’est un crédit qui marche bien, avec 70 dossiers déjà accordés depuis Janvier 2010. Selon nos premiers bilans, c’est un prêt qui répond parfaitement aux besoins des primoaccédants du département.


BANQUE POPULAIRE CÔTE D’AZUR

D

epuis 2001, la Direction des Affaires Immobilières créée par la Banque Populaire Côte d’Azur œuvre pour le meilleur montage financier des projets des acquéreurs. Premier financier des agences immobilières dans la région, avec une participation régulière à l’Observatoire Immobilier, voici les dominantes d’une banque tournée vers le logement. Si l’année 2009 restera marquée par la loi Scellier, 2010 s’avère un contexte favorable à l’achat en qualité de primo-accédant. Les professionnels de l’immobilier affichaient jusqu’au début d’année un optimisme prudent, face aux faibles signes de reprise.

Aujourd’hui, les prévisions sont positives, grâce entre autres aux taux bancaires attractifs mis en place par la politique de Gouvernement.

Patrick Anton, Directeur Général Adjoint Banque Populaire Côte d’Azur

Immo Côte d’Azur : Sur quelles actions se base le choix d’être le partenaire du Conseil Général des Alpes Maritimes ? Patrick Anton : Notre objectif principal est celui de mettre à disposition des actifs de la région, des facilités complémentaires pour accéder à une formule de crédit. On a immédiatement repéré un intérêt pour le Prêt Immobilier 06, et on voit déjà venir des dizaines de dossiers. C’est un prêt qui motive les résidents du département. Egalement, nous sommes le premier financier des professionnels de l’immobilier (investisseurs et marchands de bien inclus). On participe régulièrement à l’Observatoire de l’Immobilier, les statistiques nous montrant que notre Région a su combattre les effets négatifs de la crise démarrée en Septembre 2008. Par exemple, dans l’habitat neuf, de nouvelles opérations verront le jour très prochainement, en réponse aux remarques excessives des sceptiques. En complément, depuis plusieurs années, on réalise même l’accompagnement pour les promoteurs régionaux. Pour 2010, un bilan positif est prévisible. On constate un mouvement intéressant, celui d’une progression de 10% en termes de crédit acquéreur. Côté immobilier, la Direction des Affaires Immobilières, sous la responsabilité d’Hubert Trujillo, se distingue par un savoir-faire et une culture entretenue. Elle implique, avant tout, une technicité de l’approche commerciale et du déroulement des actions. Par le biais de cette Direction, nous sommes devenus un des principaux acteurs dans les Alpes Maritimes et le Var, toujours avec de nouveaux clients. Depuis fin 2007, elle met à leur disposition deux agences spécialisées, implantées à Nice et à Toulon.

Trois domaines sont couverts par la DAI, preuve d’une vraie technicité commerciale : la relation avec les promoteurs locaux, le pôle de financement des fonciers et le pôle des prescripteurs en réseau avec les agences immobilières. Même si le montant moyen du crédit financé a diminué de 15 à 20% depuis Septembre 2008, les offres de la BPCA s’alignent aux besoins réels des primo-accédants. Toujours en accompagnant le mouvement de reprise, la banque offre, par le biais de ce nouveau partenariat avec le Conseil Général 06, un complément aux offres destinées aux particuliers. Pour 2010, Patrick Anton prédit une année en progression pour les crédits acquéreurs. La cause ? Les prix du logement légèrement en baisse, les taux de crédit très bas et les conditions de crédit historiquement faibles.

Immo Côte d’Azur : Selon quels critères le client peut-il choisir l’établissement bancaire dans lequel il signera le Prêt Immobilier 06 ? CA : Selon ses besoins, exploités différemment dans chaque banque. Pour la spécificité, le Crédit Agricole se réjouit du système de fonctionnement des relations entre les conseillers et les clients. De plus, notre taux révisable n’augmentera, en aucune condition, la marge du 1% logement. IMMO côte d’azur

© H. Lagarde

Avec deux agences spécialisées, à Nice et Toulon, la Direction des Affaires Immobilières de la BPCA souhaite devenir un des piliers fondateurs dans cette démarche innovante, de privilégier les primo-accédants. Surnommée par son Directeur Hubert Trujillo le « Banquier de l’Immobilier », la DAI est surtout une équipe d’experts maîtrisant ce domaine d’activité moteur de l’économie régionale. Au service des particuliers, ce produit complet et centralisé, permet d’optimiser le traitement des dossiers.

BPCA : Nous disposons d’une culture sur l’immobilier, par le biais notamment de la Direction des Affaires Immobilières. Par ailleurs, nos offres peuvent toujours être adaptées aux besoins exprimées par les clients. Nos offres sont compétitives et intelligentes, en gardant la pertinence de l’expérience.

rencontre

9


C a m >   p a g n e  d e  C o m m u n i c a t i o n

LE CRÉDIT FONCIER SORT SES GRIFFES : UNE CAMPAGNE D’ENVERGURE POUR INFORMER SUR LE PRÊT IMMOBILIER 06

Le Crédit Foncier a souhaité se mobiliser auprès de ses clients, en se plaçant comme la première banque à organiser une campagne de communication d’envergure sur le Prêt Immobilier 06. Partenaire du Conseil Général des Alpes Maritimes dans la mise en place de cette opération depuis Janvier 2010, l’établissement bancaire se réjouit du succès de ses actions à destination des professionnels de l’immobilier. Du 2 au 5 Mars, plus de 40 collaborateurs du Crédit Foncier ont été mobilisés afin de sensibiliser et d’informer les acteurs du secteur de l’immobilier de la région des Alpes-Maritimes. Rencontre avec les représentants des agences de Nice, Cannes et Antibes : Christophe Berfini, Claire Bosco et Alain Sebbag.

En ce qui concerne les courtiers, le Crédit Foncier assure leur formation en continu sur les avantages et parfois les risques du Prêt Immobilier 06. Vu les auspices d’un tel début, le Prêt Immobilier 06 s’annonce de bonne augure pour les banquiers. « C’est une très belle opération », nous fait remarquer Alain Sebbag (agence d’Antibes) qui n’omet pas de souligner que le primo-accédant reste la cible du Crédit Foncier.

té à la Proprié le ia c o S n io cess Aide à l’Ac

› Prêt Logement 0

© H. Lagarde

Le rôle de la Direction de l’Habitat

Christophe Berfini, Claire Bosco et Alain Sebbag, représentant les agences de Nice, Cannes et Antibes

IMMO côte d’azur

S

10

elon le porte-parole de l’établissement niçois, C. Berfini, les statistiques en 2009 sont plus qu’encourageantes : 1 prêt sur 3 à l’accession à la propriété a été accordé par le Crédit Foncier, qui détient actuellement 7% de parts de marché au niveau national pour les crédits immobiliers. Le partenariat avec le Conseil Général représente une première pour le Crédit Foncier, et le succès de cette initiative n’a pas tardé : 40 dossiers sont en cours de validation depuis mi-janvier. Pour informer les personnes éligibles, Claire Bosco (agence de Cannes) se déclare « très proche des agents immobiliers avec lesquels la banque est en permanente collaboration ». D’où l’idée inédite d’organiser une campagne d’information dans la quasi-totalité des agences du département. «  Toute la force commerciale de la région PACA a été mobilisée afin d’assurer une présence très forte auprès des partenaires et de diffuser l’information dans une forme massive  ». 900 rendez-vous ont été pris avec les agents immobiliers. Une deuxième campagne consiste afficher plus de 1300 publicités entre Nice, Cannes et Menton, commerçants inclus.

Depuis Juin 2007, la Crédit Foncier a mis en place la Direction de l’Habitat, basée à Paris, qui est tournée vers la politique d’accès à la propriété. Souvent présente sur le terrain dans toute la France, elle est devenue un acteur incontournable pour la majorité des collectivités locales et mairies qui font appel à leur «  savoir-faire  ». C’est le Pass Foncier qui est le lien entre cette Direction et les acteurs institutionnels, comme notamment le Ministère du Logement. À noter que 2 Pass Foncier sur 3 sont faits par le Crédit Foncier, toujours au niveau national. Mais l’obtention d’un prêt immobilier sur au moins 20 ans pourrait avoir des risques sur le long terme en ce qui concerne un éventuel licenciement. Pour cela, le Crédit Foncier propose systématiquement aux clients l’assurance « perte d’emploi ». Plus que jamais d’actualité, cette assurance n’est proposée uniquement qu’à la souscription du crédit. En04 aucun cas elle peut être 97 21ne21 80contractée après la signature de celui-ci.

nouvelle solution avantageuse, en parte Conseil Général d Antibes

Cannes

04 92 99 58

« C’est le moment d’acheter » prônent les représentants des trois agences. Le Crédit Foncier se montre, à travers les actions énumérées, un partenaire de confiance pour le Conseil r Général des creditfoncier.f Alpes-Maritimes.

Crédit Foncier de France – Établissement prêteur – SA au capital de 806 319 000,50 € - 542 029 848 RCS Paris – Siège social : 19, rue des C Intermédiaire d’assurance – Immatriculé à l’ORIAS sous le n°07 023 327.

L’emprunteur dispose d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La vente est subordonnée à l’obtention du prê (article L.312-5 du Code de la consommation). Aucun versement de quelque nature que ce soit ne peut être exigé d’un particulier avant

Campagne de communication

CF Alpes 22x28.indd 1

TIG1%_


:

jusqu'au 30 Avril 2010

Crédit Immobilier

Au départ : aTaux révisable moins cher qu'un Taux fixe (-1 point) Et sur la durée : aHausse maxi limitée au Taux fixe

IMMO côte d’azur

www.ca-pca.fr

Pour un prêt immobilier à taux révisable indexé sur l’Euribor 3 mois, d’un montant de 100 000,00 €, décaissé en une seule fois, d’une durée de 240 mois, le remboursement s’effectue en 240 mensualités d’un montant indicatif de 594,62 €, assurance décès invalidité obligatoire comprise. Taux Effectif Global Annuel Révisable indicatif 3,84%. Le taux révisé ne pourra être supérieur au taux initial majoré de 1 point. Exemple calculé sur la base d’un taux d’intérêt supposé fixe sur toute la durée du prêt pour les nécessités du calcul (1). Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Provence Cote d’Azur, société coopérative à capital variable, agréée en tant qu’établissement de crédit, siège social : avenue Paul Arène - Les Négadis - 83002 Draguignan. RCS DRAGUIGNAN 415176072. Société de courtage d’assurance immatriculée au Registre des Intermédiaires en assurance sous le n° 07005753 consultable sur le site www.orias.fr Assurance responsabilité civile professionnelle conforme à l’article L530-2 du code des assurances. COM6 02/10 (1)Coût total du crédit indicatif 43 207,77 €. Frais de dossier 500,00 € inclus, assurance décès invalidité obligatoire incluse. Offre valable jusqu'au 30 Avril 2010. Offre réservée aux particuliers sous Campagne de laCommunication réserve d’acceptation définitive de votre dossier. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours minimum à compter de la réception de l’offre de prêt, vente est subordonnée à l’obtention du prêt, si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit lui rembourser les sommes versées.

11

TIG1%_IMMOCA_220280.indd 1

25/02/10 15:36:07


AP Log

  a c t e u r s >   d u  l o gement

CÔTE D’AZUR HABITAT : RELANCE, ACCOMPAGNEMENT ET DYNAMISME POUR UN MEILLEUR CADRE DE VIE

Depuis 2008, Dominique Estrosi-Sassone pilote en tant que Présidente de Côte d’Azur Habitat, la délégation du logement dans les Alpes Maritimes et à Nice. En 2009, deux grands projets avaient marqué l’activité de premier bailleur social du département  : le projet du quartier des Moulins avec un coût estimé à 210 Millions d’Euros et l’opération de requalification des quartiers du centre-ville de Nice, estimée à 145 Millions d’Euros. Mais derrière le budget de réalisation, il y a également des éléments qui assurent le succès des opérations. On parle notamment d’un accompagnement social voire psychologique pour les relogés.

210 Millions d’€ pour relancer l’activité économique des Moulins Au quartier des Moulins, Côte d’Azur Habitat a souhaité « construire une ville dans la ville  ». Refaire des bâtiments à taille humaine et dédensifier le quartier, avec une qualité d’architecture respectant les objectifs du Grenelle de l’Environnement, Facile à réaliser, quand les étapes de réalisation comprennent une «  concertation permanente avec les habitants et les acteurs institutionnels qui mettent en œuvre le projet ». Résultat : le quartier des Moulins offre aujourd’hui un nouveau cadre de vie, avec une activité économique intense et même un tissu associatif qui bénéficie de plusieurs salles aménagées. La stratégie des concertations permanentes reste valable pour une deuxième opération importante de Côte d’Azur Habitat : construit au début des années 70, le quartier de l’Ariane nécessite aujourd’hui un nouveau visage. Le budget de restructuration est de 120 Me, avec la participation des principaux bailleurs sociaux du département. Le quartier se transformera d’ici 2012, avec  une démolition de 454 logements de la résidence Saint-Pierre, la reconstruction de 373 logements dans le quartier (et 81 hors Ariane), la réhabilitation de 351 logements, la création d’une bibliothèque et d’un complexe sportif, le réaménagement des voiries et des espaces publics, et surtout la création de places de stationnement publics et privés.

IMMO côte d’azur

Accompagnement social et psychologique pour les personnes relogées

12

i

Comme nous fait remarquer notre interlocutrice, « les personnes relogées ont peur de ne jamais voir arriver à terme la réhabilitation de leur quartier  ». Elles sont

sceptiques, vu les conditions dans lesquelles elles ont vécu auparavant. « C’est pour vous, faites nous part de tout ce qui vous préoccupe ! » réclame l’adjointe au Maire de Nice. « Ce sont les habitants qui créent leur nouveau quartier  ». Au-delà des réunions d’informations organisées en permanence, les acteurs institutionnels proposent un accompagnement social et psychologique. Peut-être unique dans le pays, cela implique un complément d’aide, durant deux ans après leur relogement  : remise dans la configuration de leur quartier, déménagement matériel, accompagnement pour une meilleure gestion de leurs budgets. Cela pour « une durée de l’opération dans le temps ».

Dynamisme : Nice dans le Programme National de requalification du centre-ville Sur le même principe des quartiers dits « sensibles », ceux du centre-ville, anciens et «  extrêmement dégradés  », bénéficieront, par le biais de l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU), d’une réhabilitation, avec une diversification de l’activité économique. Suite à une candidature parmi 80 villes participantes, Nice fait partie des 25 participantes à ce programme. Les travaux commenceront courant 2010, avec des grosses interventions sur les meublés, toujours en gardant le privilège pour le social avec une mixité parfois négligée. Ce nouveau programme prendra également en compte les résidences pour les étudiants et les personnes âgées. Même principe que pour les Moulins ou l’Ariane, mais adapté au centreville. Le coût des opérations en centre-ville s’élève à 145 Me.

© H. Lagarde

> Précisions avec la Présidente Dominique Estrosi-Sassone.

Dominique Estrosi-Sassone

2ème Plan Local de l’Habitat de la Communauté Nice Côte d’Azur Il est entré en application début 2010 pour une durée de 6 ans, jusqu’en 2015. Le 2ème PLH de  la NCA est construit sur trois piliers majeurs  : tout d’abord, continuer les efforts de production de logements sur notre territoire, qui au niveau national est un des plus touchés par la crise de logements. Deuxième aspect, produire entre 100 et 150 logements d’accession sociale à la propriété chaque année. L’aspect le plus important reste celui d’imposer un pourcentage de logements sociaux dans les programmes immobiliers des 17 secteurs de la ville de Nice (sauf les collines). Selon les estimations de Dominique EstrosiSassone, il y a encore du foncier exploitable dans ces secteurs, qui comprennent notamment la Promenade des Anglais et le centre-ville. Côté développement durable, des subventions seront versées aux opérateurs pour des bâtiments construits en THPE (Très Haute Performance Energétique), en anticipant sur la Grenelle d’ Environnement II. Objectif  final : la construction de 760 logements sociaux par an, pendant toute la durée du PLH.

En Juillet 2006, l’Office Public des Alpes Maritimes a vu sa structure juridique modifiée (par arrêté préfectoral du 26.07.2006). Établissement public administratif, l’OPAM est transformé en Office Public de l’Aménagement et de la Construction (OPAC). Le 16 Avril 2008, Christian Estrosi en tant que Maire de Nice, présentait le nouveau Conseil d’Administration de l’Office Public de l’Habitat, nommé Côte d’Azur Habitat. Aujourd’hui, il est composé de 23 membres. Parmi les missions principales de Côte d’Azur Habitat : la construction, gestion, amélioration, réhabilitation des logements et dépendances.

acteurs du logement

1

L


AP Logiam Action Logement 22x28.qxd

1/03/10

9:30

Page 1

VOUS ÊTES LOCATAIRE Accédez à notre Parc locatif social � offre de logements Parc locatif Foncière logement

(conditions de ressources exigées).

Louez en toute tranquillité, LOGIAM finance votre caution !

VOUS ÊTES ACCÉDANT / PROPRIÉTAIRE Avec le dispositif PASS-FONCIER®, LOGIAM vous permet d’acheter votre résidence principale neuve en TVA à 5,5 % à un prix maximum de 3 600 �/m2 avec la mise en place d’un prêt à taux réduit avec différé d’amortissement. Conseil en financement Prêt pour acquisition dans l'ancien avec ou sans travaux Prêt pour construction ou acquisition dans le neuf

VOUS ÊTES EN MOBILITÉ PROFESSIONNELLE Vous êtes muté ou recruté à plus de 70 Km (prise en charge des frais d’agence, de la double charge de loyers etc. ) Consultez-nous pour rechercher votre logement.

e

VOUS ÊTES BAILLEUR Pour le propriétaire, l’assurance de percevoir les loyers en toute sécurité !

VOUS ÊTES SALARIÉ EN DIFFICULTÉ Vous êtes confronté à un événement difficile et imprévu lié au logement : LOGIAM vous propose un service gratuit et confidentiel.

NICE - Siège social

DE VOTRE PARCOURS RÉSIDENTIEL

1% logement devient Action Logement Les entreprises s’engagent avec les salariés

GRASSE - Agence Le Mas de Rastigny D - 1, Square de Rastigny B.P. 42081 - 06131 GRASSE Cedex Tél : 04 93 36 47 36 - Fax : 04 93 36 33 08

logiam@logiam.fr www.logiam.fr

RAMEL Communication - 12027

LE PARTENAIRE

53, bd René Cassin B.P. 3268 - 06205 NICE Cedex 3 Tél : 04 93 18 23 23 - Fax : 04 93 18 23 49


a c t e u r s >   d u  l o gement

LE LOGIS FAMILIAL ACTEUR MAJEUR DE LA RELANCE DU LOGEMENT

On sait qu’ils existent, mais on ne parle jamais assez des acteurs de la production de logements dans le département. Jouant un rôle majeur dans ce cadre, le Logis Familial, filiale du Groupe Logement Français, poursuit sa vocation.

> Rencontre avec Philippe Toesca, Président du Directoire.

© A.G.

Immo Côte d’Azur : Comment peut-on définir le Logis Familial ? Est-il un bailleur social spécifique ?

Philippe Toesca, Président du Directoire Logis Familial Alpes-Maritimes

IMMO côte d’azur

St André de la Roche est une des communes les mieux situées en termes de production de logements sociaux, avec une proportion de 30%. Contrairement, à Nice où il n’y a pas moins de 6000 logements manquant aux habitants !

14

i

Notre cœur de métier est de faire du locatif social et parfois spécifique, comme, par exemple, le nouveau programme de Menton pour les étudiants qui verra le jour très prochainement. Le locatif spécifique se traduit par la réalisation d’un habitat adapté à une certaine clientèle et géré par une association, qui accompagne les personnes destinées à occuper les locaux. Egalement, nous sommes présents dans des opérations mixtes, d’accession sociale à la propriété. Alliant, dans des proportions variables, locatif et accession à la propriété. Il faut souligner que le Logis Familial est une entreprise sociale de l’habitat, de droit privé, qui fonctionne en Conseil de Surveillance et Directoire. Au niveau départemental, il y a 3 filiales pour la région PACA  : une implantée aux Bouches-du-Rhône, une dans le Var et une dernière dans les Alpes Maritimes. Vous noterez que nous sommes implantés dans les territoires les plus difficiles au niveau de l’équation offre et demande.

2010, on livrera 72 logements : à Antibes Nord, à Nice et à Mandelieu. Dans le prévisionnel 2011, on devrait arriver à plus de 200 logements, avec une montée visible du régime. Une montée qui apportera également la stabilisation de la production de 100 logements souhaités. Immo Côte d’Aur  : Quelle est la stratégie du Logis Familial pour 2010 ? Avant tout, il faut savoir qu’il y a trois types de financement dans le logement social : le produit de base PLUS (Prêt Locatif à Usage Social), le PLS (Prêt Locatif Social) et le PLAI (Prêt locatif d’aide à l’insertion). La tendance, convergente aux statistiques, est de limiter considérablement la production de PLUS. Une des stratégies pour 2010 est de répondre de plus en plus à la demande des plus démunis. Pour obtenir l’agrément et le conventionnement APL (Aide Personnalisé au Logement) de ces logements PLAI, il faut louer à des familles dont les ressources sont égales à 60% du plafond des ressources PLA (Prêt Locatif Aidé). En contrepartie, le loyer n’excédera pas 80% du loyer PLA.

Immo Côte d’Azur : La marge de 20% de logements sociaux n’a pas encore été atteinte dans les Alpes Maritimes. Malgré ce constat, le département a-t-il été un bon élève dans la production de logements ?

Immo Côte d’Azur : Les projets de production de logements sont viables. Comment le Logis Familial a-t-il réagi dans le cadre du Plan de Relance mis en place l’année dernière ?

C’est sur la bande littorale de Cannes à Menton que le Logis Familial essaie d’étendre son implantation depuis plusieurs années. Sur 2009, on a livré 43 logements, correspondant à une «  petite année  » de la production connue auparavant. Nous avons finalisé trois grandes opérations, 2 sur Menton et une autre Valbonne. En

Dans le cadre du Plan de Relance, il y a eu 2 opérations réalisées rapidement dans des programmes neufs, à Nice pour 42 logements et la deuxième à Antibes, pour 53 sur 120 logements. Ce sont, au total, 95 logements qui ont fait l’objet des plus grandes opérations incluses dans le Plan de Relance.

Le Logis Familial est une des plus anciennes sociétés HLM du département des Alpes Maritimes. Il est présent dans 30 communes, sur 3000 logements gérés, et avec un budget de 1.74 Me consacrés à l’entretien du patrimoine en 2008. Le Directoire, dont les membres sont nommés par le Conseil de Surveillance, est responsable de la direction des affaires de la société. Il dispose d’une grande marge de manœuvre pour appliquer sur le terrain les décisions stratégiques. Le Directoire est composé de : Philippe Toesca (Président), Pascal Malecot et Xavier Guillon.

acteurs du logement


>  ad uc t eluor sgement

LE LOGIAM «LOGIAM SERVICES», «PASS FONCIER», PARLONIAM

Dans la continuité du Protocole National Interprofessionnel signé par l’ensemble des partenaires sociaux en Décembre dernier, le Logiam et les organismes 1% Logement du Vaucluse, du Var, des Alpes-deHaute-Provence, des Hautes-Alpes, de la Haute-Corse, et de la Corse-du-Sud s’unissent (les Bouchesdu-Rhône étant appelées à rejoindre le groupement ultérieurement). C’est une nouvelle fusion qui devrait avoir lieu en Juin 2010, avec un objectif principal, celui d’apporter un meilleur service aux entreprises et à leurs salariés. La nouvelle entité régionale devra arriver à plus de 1.8% de fonds collectés au niveau national. Chaque département aura une certaine autonomie, mais sera soumis à un comité territorial. Pour le nouveau nom, un concours sera lancé parmi les salariés du Logiam.

> Entretien avec Olivier Caliguri, Directeur du LOGIAM des Alpes-Maritimes.

Olivier Caliguri, Directeur du Logiam des Alpes-Maritimes

Trouver les meilleurs taux avec « Logiam Services » « Logiam Services » représente, avant tout, un conseil en financement pour toute opération qui suit le dépôt d’un dossier Pass Foncier.

i

Les spécialistes du Logiam s’engagent à trouver les meilleurs taux auprès des banques, cela en fonction de la spécificité du dossier. L’intérêt pour le salarié étant la neutralité de l’accompagnateur. Pour ceux qui le demandent, le service est gratuit. Côté chiffres, depuis sa sortie en Décembre 2009, le Pass Foncier a enregistré 8 réalisations en 2009 et 400 en 2010. Depuis début Janvier, 30 dossiers sont en cours de signature, sur la quasi-totalité des collectivités territoriales. Le prix moyen du m² s’élève à 3600 euros. Parloniam – Constructeur et Gestionnaire Créé en 1955, sous l’égide de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Nice Côte d’Azur, Parloniam est propriétaire et gestionnaire de plus de 2300 logements réservés aux salariés des entreprises adhérentes au Logiam. Leurs réalisations sont le fruit d’une étroite collaboration avec les collectivités locales azuréennes, confrontées sans cesse à la nécessité de loger leurs actifs et de produire du logement social pour répondre aux obligations de la loi SRU (Solidarité et au Renouvellement Social), 20% de logements sociaux. La réalité est devant nous : on peut proposer du beau logement social à des prix abordables. Il suffit de connaître les acteurs qui le font !

Le Logiam, organisme 1% logement fondé en 1954, recueille la participation des entreprises à l’effort de construction, appelée autrefois 1% employeur, ou 1% patronal. La mission essentielle du Logiam est d’accompagner et d’aider les salariés de l’entreprise assujettie à la contribution 1%. Pour cela, le Logiam dispose d’un panel d’aides au logement. En finançant les Bailleurs sociaux, HLM, et constructeurs de logements aidés, en participant avec les communautés d’agglomérations, le Logiam est un acteur significatif du département en matière de logement social.

acteurs du logement

IMMO côte d’azur

© H. Lagarde

D

éjà acquéreur d’une surface financière bien définie, le Logiam poursuit ses actions, avec notamment des prêts pour la personne physique, dans le « principe du 1% d’origine ». Pour 2010, le Logiam s’appuie sur trois produits fondamentaux : le Pass Foncier, la Garantie des Risques Locatifs (GRL) et l’accompagnement de « Logiam Services ». « Toujours afin de mieux servir les salariés contribuant au 1% Patronal  » nous fait remarquer le Directeur. Prêt historique mis en place par les patrons du Nord de la France après la Guerre, le 1% Logement reste aujourd’hui en tête en ce qui concerne les aides attribuées aux primo-accédants. Collecté par les Comités Interprofessionnels du Logement, le 1% Patronal finance le parcours résidentiel des salariés, à travers le logement locatif et des prêts d’accession à la propriété. Au niveau des Programmes Nationaux, le Logiam participe régulièrement à la rénovation des quartiers urbains. Grâce au Prêt Pass Foncier, l’invitation vous est ouverte : vous pouvez acquérir votre première résidence principale alors que les prix trop élevés vous en empêchent actuellement. Vous bénéficierez d’une TVA réduite à 5.5% et d’une aide de la Communauté Nice Côte d’Azur.

15


p r o >   gramme immobilier

LA PRINCIPAUTÉ PREND DE LA HAUTEUR

Pour compenser la rareté des terrains constructibles et les effets de la crise économique, le gouvernement monégasque inaugure avec le projet-phare de la Tour Odéon, érigée à l’est de la Ville, une nouvelle génération d’immenses gratte-ciels… apport non négligeable, il devrait générer un potentiel de recettes de plus de 100 millions d’euros de TVA. » a souligné le ministre d’État, Jean-Paul Proust. Après le report justifié du projet d’extension en mer en 2008, il fallait un signal fort pour marquer les esprits et les carnets de commande ».

La Tour Odéon

IMMO côte d’azur

L

16

’idée n’est pas nouvelle. Dans les années 60, le Prince Rainier avait encouragé de nombreuses constructions en hauteur. De 1969 à 1983, 11 tours ont ainsi vu le jour dont la plus haute « la Millefiori » culmine à 111 mètres. Les développements architecturaux discutables de certains projets l’avaient finalement incité à interrompre ce type de programme. Son successeur le Prince Albert II donne à nouveau son feu vert pour un chantier d’envergure  : l’édification d’une tour de 170 mètres de hauteur, baptisée «Tour Odéon», au sein du quartier résidentiel de l’Annonciade. « Ce chantier voté par le Parlement monégasque le 12 février 2009 représente l’engagement de 500 millions d’euros de travaux qui feront travailler nos entreprises en mobilisant chaque jour près de 200 personnes. Autre

programme immbilier

Imaginée par l’architecte monégasque, Alexandre Giraldi, cette tour comprendra 49 étages de logements et de bureaux ainsi que 10 niveaux de sous-sol. Le projet initial porté par la SCI Odéon, représentée à Monaco par le promoteur Claudio Marzocco comporte en fait deux tours jumelées de 47 et 49 étages, soit 50 000 m² de logements et de bureaux, dont 21  000 m² appartiennent à l’Etat. L’emprise du bâtiment se situe sur un terrain de 3 186 m2, propriété à hauteur de 50% du promoteur SCI Odéon et de l’autre de l’Etat qui a cédé à ce dernier depuis, ses quatre parcelles (1 762 m2) en contrepartie de l’obtention de 13 300 m2 de logements, de 2 000 m2 de bureaux et de 170 places de stationnement, dans l’Odéon. Crise oblige, « le promoteur prudent souhaite une garantie supplémentaire d’achat de l’État au cours de la réalisation du programme », explique Jean-Paul Proust. L’État a donc posé une option pour acquérir en septembre 2010, 4 200 m2 supplémentaires avec parking, au prix de 23 800 e le m2. Opération qui serait réitérée en 2012 pour l’obtention de 80 logements supplémentaires. La construction du lycée technique et hôtelier sur l’îlot Prince Pierre et la réalisation du collège Charles III sur l’îlot Pasteur, permettront la libération de la zone de l’Annonciade, ouvrant ainsi la perspective de mutation de cet espace qui abritera à terme un quartier d’affaires, des logements domaniaux, des espaces verts et des appartements privés (de 80 m² à 145 m², de 10 à 20 millions chacun). Placés sous l’égide du maître d’œuvre Vinci, constitué de Vinci Construction France et de Solétanche SAM, filiale monégasque de Solétanche Bachy qui réalisera notamment les 3 000 m2 de fondations anti-sismiques, les travaux devraient durer 56 mois. La première tranche a démarré en Avril 2009. La tour commencera à prendre son envol vers fin 2011 pour une livraison

prévue au cours de l’été 2014. Au-delà de 2015, la transformation du quartier de l’Annonciade s’étendra vers l’ouest, avec notamment la construction de tours effilées inférieures à 40 étages avec vue panoramique sur la mer et jardins aménagés au sol.


>   g rpa rm om eimmobilier

COUP DE BOOSTER POUR UN PROGRAMME IMMOBILIER AMBITIEUX EN 2010

La commune de Villefranche-sur-mer (6 662 habitants) se lance dans un vaste programme immobilier favorisant la mixité sociale à travers le chantier de la Barmassa. montant global de 10,7 millions d’euros, menée en partenariat avec la Ville et Parloniam, le collecteur du 1 % patronal est soutenue par la Communauté Urbaine Nice Côte d’Azur, le conseil général des Alpes-Maritimes et le Conseil Régional. Dominique Estrosi-Sassone, Présidente de Côte d’Azur Habitat, s’est «  réjouie de cette nouvelle orientation, consciente des difficultés induites par ce changement de cap  ». Situé en contrebas de la Basse Corniche, l’emprise du site pourrait être agrandie à 17 000 m2 ultérieurement. La première tranche des travaux confiés à la société Eiffage débutera courant 2010 et prévoit la construction de 43 logements et du parking. La deuxième phase débutera en septembre 2010 et s’achèvera en juillet 2011. Trois autres chantiers sont menés en parallèle : la réhabilitation de l’immeuble Gambetta qui accueillera 12 logements sociaux, la construction de

résidences haut de gamme par un opérateur privé au sein du quartier de Montolivo sur un terrain vendu par la Municipalité et dont les fonds permettront de financer des logements complémentaires pour actifs à la fois sur le site du « chalet Vigneaux  » et de la résidence Rochambeau, propriété de l’Armée. Celle-ci devrait libérer le site après la fermeture de la base aérienne de Roquebrune Cap Martin.

PERSPECTIVES 2010 DANS L’IMMOBILIER TERTIAIRE ET RÉSIDENTIEL

Bilan 2009 du marché des bureaux et locaux d’activité Selon Jean-Marie Ebel, Président de l’Observatoire Immobilier d’Entreprise : « L’immobilier tertiaire a vécu une année assez difficile avec un volume de transactions en net recul et des stocks en progression… Néanmoins un effet de ciseau entre l’offre et la demande pourrait se préparer à partir de 2011, les programmes de qualité répondant aux exigences de performance énergétique étant plus rares ». Fin janvier 2010, un état des lieux évaluait une augmentation de 2% de l’offre de bureaux à 12 mois par rapport à 2008, le stock se situant pour 50% sur Sophia Antipolis, et

pour 36  000 m² sur Nice (dont un tiers de bureaux neufs). En parallèle, le volume des transactions (41  000 m²) de l’année 2009 est inférieur à celui observé en 2008 (-15%).Nice représente 42% des demandes placées de cette année et Sophia Antipolis, 29% des transactions totales. L’offre quant à elle des locaux d’activité à 12 mois est estimée à 81  000 m² (+3% par rapport à 2008). 49% des locaux se situent sur le littoral ouest, et 31% sur le secteur de Carros. Les secteurs de Nice et Littoral Centre ne représentent que 20% du stock. Tendances 2010 dans l’immobilier d’habitats Une étude publiée par la banque HSBC indique que la hausse du chômage et les difficultés d’accès au crédit devraient entrainer une chute des prix de l’immobilier d’ici fin 2010. La Fnaim est plus optimiste : elle prévoit que les prix des logements et le nombre de transactions devraient progresser légèrement en 2010. À Nice, les prix des maisons ont baissé de 15,4%, et ceux des appartements anciens de 11%, soit un prix moyen de 3 157 euros/m² à Nice (et 3 829 euros/m² dans les AlpesMaritimes). Le marché reste assez actif sur

(brèves)

les petits biens. Les studios se vendent en moyenne à 100 000 euros, les 2 pièces au prix de 156 000 euros, et les 3 pièces autour de 225 000 euros. Les terrains restent onéreux, avec un prix de vente moyen de 232 000 euros. Les Italiens ont repris la 1ère place des acheteurs étrangers, devant les Anglais et Russes. Enfin, selon l’Insee, l’indice de référence des loyers a baissé au 4ème trimestre 2009 et s’établit à 117,47, affichant ainsi une diminution annuelle de 0,06%. Logements sociaux 06 : un quota obligatoire dans le neuf dès adoption du PLU La mesure devrait s’appliquer d’ici fin 2010  : Selon la taille des projets immobiliers dans les Alpes Maritimes, les constructeurs seront astreints de consacrer 25 à 30% de leurs programmes neufs aux logements sociaux pour respecter la mixité sociale. 70 % de la population des Alpes-Maritimes est éligible au logement social. Sur Nice, 17 quartiers ont été retenus, répondant aux critères d’une bonne desserte et de la présence de commerces et seront dévoilés lors de l’enquête publique portant sur le PLU.

IMMO côte d’azur

L

a Municipalité aurait pu faire de ses dernières réserves foncières - un terrain de 8 000 m2 avec vue sur la mer racheté à Gaz de France en 2001 - une plus-value intéressante, le coût moyen au m2  s’élevant à 6 978 e, en concédant le site au promoteur d’un complexe touristique de luxe. Le maire Gérard Grosgogeat en a décidé autrement et lui a préféré un projet pouvant accueillir 64 logements pour actifs en deux tranches, des locaux à usage associatif, un espace de vie central et 133 places de parking (dont 83 publiques). « Il s’agit en priorité de redynamiser le tissu socio-économique, Villefranche perdant peu à peu ses habitants au profit de propriétaires de résidences secondaires. Pari réussi puisque nous avons déjà reçu plus de 300 demandes » a-t-il déclaré satisfait lors de la première visite officielle du chantier en décembre 2009. Cette opération d’un

brèves

17


é c o >   construction

BOUYGUES ET CARI, DEUX ENTREPRISES BÂTISSEUSES À ÉNERGIE POSITIVE

Elles ont fait de la haute qualité environnementale leur cheval de bataille. Innovant en France dans ce domaine, elles visent l’efficience énergétique optimale et s’impliquent dans des programmes de bâtiments tertiaires durables exemplaires. La première est un poids lourd du BTP et rayonne sur le sud-est à travers ses filiales Bouygues Immobilier et Bouygues Construction, la seconde, jeune PME  basée à Nice, 6ème au plan national, joue la carte de l’audace et du savoir-faire.

IMMO côte d’azur

Projet du Grand Stade de Nice

18

F

rançois Bertière - Président-Directeur Général de Bouygues Immobilier interrogé en Février 2008 par l’indicateur Bertrand sur la politique du groupe en matière de développement durable expliquait « la démarche qualité fait partie de notre culture d’entreprise. Tous nos logements sont certifiés Iso 9001 depuis 1995 et «  Habitat et Environnement » (H& E) depuis 2007.» Côté BTP, Bouygues Construction se distingue par la réalisation des premiers bâtiments à Très Haute Qualité Environnementale (notamment le siège de Bouygues Telecom à Meudon la Forêt inauguré en décembre 2009) et l’application d’un bilan carbone dès 2010 pour tous les projets du groupe grâce au logiciel «  CarbonEco », lancé en 2008 et développé en partenariat avec Carbone 4 et l’Ademe. GFC Construction, filiale Sud-Est de Bouygues Construction (CA de 450  millions d’euros en 2008), basée près de Lyon, suit la même démarche exemplaire pour attaquer la région PACA. Présente à Marseille, à Monaco à travers sa filiale Richelmi, dans les Alpes-Maritimes à travers l’entreprise familiale Miraglia rachetée en Novembre 2008 et dans l’immobilier résidentiel via Cirmad Grand Sud, elle intervient dans le domaine de l’habitat neuf et de la réhabilitation, en ouvrages fonctionnels et génie civil. S’appuyant sur un réseau de 1 300 collaborateurs, elle compte s’investir de plus en

éco-construction

plus dans des opérations de partenariat public-privé notamment sur la Côte d’Azur avec des projets d’envergure comme celui du Grand Stade de 35000 places à Nice, site-phare de la future éco-vallée qui devra être finalisé en juin 2013 pour un montant d’environ 166 millions d’euros. « À terme, si la crise économique ne vient pas modifier la donne, nous tablons, estime Martial Desruelles, Président de GFC Construction sur un volume d’affaires d’une centaine de millions d’euros à l’horizon 2011 pour la Côte d’Azur. » À son actif d’ores et déjà de belles références – l’extension du Port de la Condamine en 2001 et la rénovation de l’opéra Garnier en 2006 à Monaco ainsi qu’un carnet de commandes diversifié pour 2010 comprenant notamment la restauration du Grand Hôtel du Cap-Ferrat, l’aménagement Urbain du cap d’Ail achevé en 2011. Le programme en immobilier résidentiel s’avère tout aussi dense pour 2010 / 2011 avec plusieurs chantiers en cours tels celui de Roquebrune Cap Martin, une résidence de luxe intégrant 2 petits immeubles avec vue sur la mer (du studio à la villa sur toit) livrée à partir du 2ème trimestre 2010 ou celui de « l’Amarante  » sur Villeneuve-Loubet, petite résidence de 37 appartements (du 2 au 3 pièces) avec piscine, labellisée H& E et livrée fin 2011. Sur Sophia Antipolis, Bouygues Immobilier a remporté également un projet à haute qualité environnementale livré courant 2012 et conçu par les architectes Nicolas Michelin et Georges Dikansky au sein du quartier de St Philippe, soit 12 000 m² SHON de bureaux et 8 000 m² environ de logements (200 à 250 chambres et logements), groupés autour du futur campus STIC et divers espaces d’animation. Bâtisseur visionnaire et figure de proue de l’éco-construction dans les Alpes-Maritimes, Georges Dao, Président Directeur Général du groupe* CARI (2300 salariés, 400 Millions d’e de CA en 2009) se déclare maître d’œuvre de l’innovation. Après la construction du premier immeuble de bureaux HQE® sur la tech-

nopole de Sophia Antipolis : Ecolucioles, il décide de construire son nouveau siège au cœur de la plaine du Var et d’en faire un ouvrage emblématique associant confort et qualité de vie à ses salariés, pour un budget de près de 20 Millions d’e. «  Le bâtiment sera certifié HQE, BBC (soit pas plus de 15 kWh/m²/an) et à énergie positive (installation de panneaux photovoltaïque et d’éoliennes). Le site qui s’étendra sur 6 800 m² intègrera vingt logements pour actifs, accessibles à la propriété pour les collaborateurs à des conditions financières avantageuses. Il comportera également une crèche interentreprises qui pourra accueillir 60 enfants, un restaurant et une conciergerie d’entreprise qui faciliteront la vie des salariés, des prises pour véhicules électriques, des parkings pour vélos électriques.» conclut Georges Dao.Le chantier devrait démarrer en septembre 2010 et sa livraison prévue en septembre 2011. Le groupe se porte par ailleurs également candidat pour l’appel d’offres du Grand Stade de Nice. Une compétition serrée en perspective !

Georges Dao

Eric Ferrari

Note de la rédaction : Article écrit avant le changement de Président du groupe CARI : le 8 mars 2010 Éric Ferrari a été nommé Président du groupe CARI, qui vient récemment d’intégrer le groupe Fayat. Retrouvez l’article dédié à ce sujet sur notre site Internet : www.immocotedazur.fr

Se


DIRECTION DES AFFAIRES IMMOBILÈRES AGENCES PROMOTION IMMOBILIÈRE ET MARCHANDS DE BIENS

Conseil aux Professionnels de l’immobilier Financement de la Promotion Immobilière et des Lotisseurs Concours spécialisés aux Marchands de Biens Prise de Participations Financières Services et Financements aux Agents Immobiliers Financements adaptés aux Investisseurs et Foncières Deux agences dédiées aux Prescripteurs Professionnels Services et Financements aux Syndics de copropriété et Administrateurs de Biens

AGENCES PERSCRIPTEURS 06300 NICE 20, bd Jean Jaurès Tél. 04 92 17 39 60 83000 TOULON 36, bd de Strasbourg Tél. 04 94 09 79 25 06292 NICE CEDEX 3 457, Promenade des Anglais BP 241 - Tél. 04 93 21 52 56

83000 TOULON 36, bd de Strasbourg Tél. 04 94 09 79 34

95 5804 448 RCS Nice

BANQUE POPULAIRE CÔTE D’AZUR


B e s o i n d ’a i d e p o u r acquérir votre toit

?

Le Prêt Logement 06* vous ouvre de nouvelles portes Une innovation du

!

Avec la participation de la

0 800 581 481

appel gratuit depuis un poste fixe * Offre soumise à conditions particulières, renseignez-vous auprès de votre conseiller. Les conditions du prêt sont définies par le Conseil Général des Alpes-Maritimes et sont soumises à l’accord du prêteur, la Caisse d’Épargne Côte d’Azur. L’emprunteur dispose d’un délai de réflexion de 10 jours avant d’accepter l’offre de prêt. La vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées. Caisse d’Epargne et de Prévoyance Côte d’Azur, société anonyme coopérative à directoire et conseil d’orientation et de surveillance, régie par les articles L.512-85 et suivants du Code monétaire et financier – Capital social 293.791.900 euros – 455, promenade des Anglais, 06200 Nice – 384 402 871 RCS NICE – Intermédiaire d’assurance, immatriculé à l’ORIAS sous le n° 07 002 199. Titulaire de la carte professionnelle Transactions sur immeubles et fonds de commerce, sans perception d’effets ou valeurs, n° 10480 délivrée par la Préfecture des Alpes Maritimes, garantie par la Compagnie Européenne de Garanties et Cautions, 128 rue de la Boétie 75378 PARIS Cedex 08.


IMMOCOTEDAZUR N°3